Virologie. Dr. Florence ABRAVANEL, MCU-PH Laboratoire de Virologie, CHU de Toulouse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Virologie. Dr. Florence ABRAVANEL, MCU-PH Laboratoire de Virologie, CHU de Toulouse"

Transcription

1 Virologie Dr. Florence ABRAVANEL, MCU-PH Laboratoire de Virologie, CHU de Toulouse 06/09/2006

2 Qu est-ce qu un virus? Aspect fonctionnel : entité qui se caractérise par : un seul type d acide nucléique (ADN ou ARN) un parasitisme intracellulaire strict Aspect structural (virion) : entité constituée : d un génome (ADN ou ARN) d une capside de nature protéique parfois d une enveloppe

3 Virus en microscopie électronique Adenovirus (virus nus) Virus de la rougeole

4 Virus en microscopie électronique Virus HIV Capside Enveloppe

5 Nature des virus Particules inertes en solution aqueuse Pas de multiplication virale dans l environnement Passe à travers les filtres de 0,3 microns

6 Attachement Une multiplication Pénétration intra-cellulaire Décapsidation Synthèse des protéines Réplication Assemblage Libération par bourgeonnement Libération par lyse cellulaire

7 Résistance dans l environnement Classiquement les virus enveloppés sont peu résistants dans le milieu extérieur: inactivation rapide dans le milieu extérieur (ex: HIV, Grippe ) Virus nus plus résistants transmission indirecte par aliments souillées (ex: HAV, Poliovirus ) Conséquence pour le transport des prélèvements à visée diagnostic: faible T

8 Interaction virus - population Réservoirs de virus Transmission Modalités épidémiologiques des infections virales Prévalence et incidence des infections virales

9 Modalités épidémiologiques Epidémies : cas groupés dans le temps Pandémies : épidémies à l échelle mondiale Endémies : circulation permanente du virus dans la population Cas sporadiques : infections isolées

10 Réservoirs Homme individu malade ou asymptomatique excrétant du virus par différentes voies (aérienne, fécale-orale, sexuelle) Animal ex : rage - fièvre jaune Hépatite E

11 Transmission Directe inter-humaine Indirecte eau souillée - coquillages vecteur (moustique, tique) matériel ou produit biologique contaminé

12 HSV, Enterovirus 70 V. rougeole V. rage VZV, V. rougeole,v. Influenza VRS HBV, HCV, HIV HSV, CMV, EBV, Adenovirus HBV Enterovirus, HAV, rotavirus HSV, HBV HPV HIV HSV, HBV, HCV HPV, Rage

13 Physiopathologie des infections Infection aiguë Ex: HAV, grippe Infection latente Ex: Herpes virus CMV, HSV, VZV Infection chronique Ex: HIV, HCV..

14 Utilisation des antiviraux Tous virostatiques réduisent la contagiosité en diminuant l excrétion virale Traitement prophylactique post-exposition Traitement des infections aiguës ou chroniques

15 Attachement Cibles des Pénétration antiviraux Décapsidation Synthèse des protéines Réplication Assemblage Libération par bourgeonnement Libération par lyse cellulaire

16 Gestion du risque viral Dépistage Vaccination Traitement Information des sujets et du personnel Règles universelles d hygiène Circuit à risque viral Isolement dans l espace > temps Locaux et matériels adaptés

17 Prévention #1: méthodes générales Isolement Arrêt du personnel malade Mesures universelles d hygiène Lavage des mains Gants Matériels et utilisation (procédures et modes opératoires) Traçabilité

18 Prévention #2: méthodes spécifiques Diagnostics rapides Vaccinations patients / personnel Contrôles de l immunité Traitement Sérothérapie Antiviraux

19 Principaux désinfectants Virus enveloppés Détergents Alcool 70, Chlorhexidine, ammoniums quaternaires, Ensemble des virus (dont virus nus) Formol / formaldéhyde (P3) Eau de javel (++) Aldéhydes (glutaraldéhyde) (Sanytex )

20 Transmission sanguine Transfusion sanguine et produits sanguin HBV, HCV, HIV, CMV,. Sélection des donneurs + dépistage Ac et génomique Déleucocytation, chauffage, Accident d exposition au sang Mode opératoire, formation, conditions de travail, Hémodialyse

21 Principaux antiseptiques Ensemble des virus (dont virus nus) Dérivés chlorés (Dakin, ) Dérivés Iodés (Bétadine, ) Alcool à 70 +/-

22 Vaccins anti-viraux Inactivés Complets inactivés: HAV, rage, encéphalite japonaise, encéphalite à tiques Recombinants: HBV Sous-Unitaires : Influenza Vivants atténués Rougeole-Oreillons-Rubéole VZV Fièvre Jaune Séroprophylaxie : HBV, rage,

23 Diagnostic virologique Recherche des anticorps dirigés contre un virus (sérologie) - Technique de dépistage de l infection Recherche directe du virus: - Technique de confirmation - Prélèvement adéquat au niveau du site de multiplication du virus - Culture virale ou amplification du génome virale (PCR)

24 ATNC ou Prions Caractères : - maladies transmissibles - reproduites par inoculation cérébrale - incubation silencieuse et très longue - dégénérescence SNC - fatale (spongiose) - absence de réactions inflammatoires et immunitaires - absence de structure évocatrice d un microorganisme dans le SNC - résistance inhabituelle aux nucléases et radiations ionisantes - résistance partielle aux protéases

25 Définition - identification de la PrP par S. Prusiner (1982) - démonstration de l implication de son gène dans la susceptibilité aux ATNC Un prion est une entité infectieuse protéique dont l unique support de pathogénicité est lié à une conformation pathologique d une protéine du soi, la PrPc.

26 Physipathologie Entrée macrophages voie sanguine / lymphatique clairance organes lymphoïdes terminaisons nerveuses système nerveux périphérique système nerveux central

27 Physipathologie et diagnostic - Accumulation de protéines anormales PrPsc dans le SNC - Concentration de PrPsc corrélées avec la clinique Diagnostic: Recherche de la PrPsc dans le LCR

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique.

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique. Méthodes et stratégies de diagnostic virologique marie-edith.lafon@u-bordeaux.fr 2014-2015 Méthodes virologiques courantes Méthodes directes : détecter l agent infectieux ou l un de ses composants - infectiosité

Plus en détail

Virus. Virus HIV. IFMT-MS-Nov

Virus. Virus HIV. IFMT-MS-Nov Virus Virus HIV IFMT-MS-Nov.2005 1 Qu est ce qu un virus? les micro-organismes agents des maladies sont classés en 4 types de / taille décroissante : parasites certains visibles à l œil nu champignons

Plus en détail

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique.

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique. Méthodes et stratégies de diagnostic virologique marie-edith.lafon@u-bordeaux.fr 2016-2017 - Principales méthodes de diagnostic virologique prélèvements, sérologies, biologie moléculaire, - Exemples par

Plus en détail

Infection. transformante. Infection aiguë lytique. Infection persistante. Infection. Cellule infectée par le virus. latente.

Infection. transformante. Infection aiguë lytique. Infection persistante. Infection. Cellule infectée par le virus. latente. DIVERSITE DES INFECTIONS VIRALES Dr Rafik HARRATH Laboratoire de Virologie, Faculté de Pharmacie de Monastir Les infections virales Infection transformante Infection aiguë lytique Infection latente Cellule

Plus en détail

Diagnostic Biologique des Infections Virales. A. Allardet-Servent A. Dubois

Diagnostic Biologique des Infections Virales. A. Allardet-Servent A. Dubois Diagnostic Biologique des Infections Virales A. Allardet-Servent A. Dubois Constitution d un virus 2 ou 3 éléments 1) génome = ARN ou ADN 2) capside Virus nus 3) + ou - enveloppe Virus enveloppés 2 Diagnostic

Plus en détail

AGENDA. Introduction. Bactériophage. Prion. Nouvelles thérapies

AGENDA. Introduction. Bactériophage. Prion. Nouvelles thérapies AGENDA Introduction Bactériophage Prion Nouvelles thérapies LES VIRUS Le Bactériophage VIRUS II Cours de Cytologie VIRUS II Cours de Cytologie VIRUS II Cours de Cytologie Où trouve t-on les bactériophages?..

Plus en détail

Traitements anti-infectieux notions de sensibilité et de résistance. en virologie

Traitements anti-infectieux notions de sensibilité et de résistance. en virologie Traitements anti-infectieux notions de sensibilité et de résistance Pr Diane Descamps Laboratoire de Virologie Hôpital Bichat-Claude Bernard EA 4409 Université Paris 7 en virologie Plan Généralités Les

Plus en détail

Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales

Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales Prélèvement : qualité du prélèvement qualité des résultats et d interprétation prélèvement précieux : respiratoire (48h max à 4 ) et LCR (24h max

Plus en détail

Dr Jalel Boukadida - Dr Naila Hannachi Laboratoire de Microbiologie CHU F.Hached Sousse

Dr Jalel Boukadida - Dr Naila Hannachi Laboratoire de Microbiologie CHU F.Hached Sousse Journée de formation pour les résidents en Microbiologie et Maladies Infectieuses 23 Septembre 2011 Dr Jalel Boukadida - Dr Naila Hannachi Laboratoire de Microbiologie CHU F.Hached Sousse Virus : principaux

Plus en détail

LA REPLICATION VIRALE

LA REPLICATION VIRALE LA REPLICATION VIRALE I Généralités! Virus = parasite intracellulaire obligatoire!virus détourne le métabolisme et la machinerie de la cellule pour se multiplier 1 Virus «n» Virions Infection = rencontre

Plus en détail

Physiologie, diagnostic et traitement des infections virales

Physiologie, diagnostic et traitement des infections virales Physiologie, diagnostic et traitement des infections virales Henri Agut AP-HP, Hôpital Universitaire La Pitié-Salpêtrière UPMC, CIMI-Paris UMRS CR7 INSERM U1135 henri.agut@psl.aphp.fr IFSI UE 2.10 Infectiologie

Plus en détail

UF VIROLOGIE. Responsable de Pôle Dr B. RIGOU poste Chef de service Pr R. Césaire poste 24 24

UF VIROLOGIE. Responsable de Pôle Dr B. RIGOU poste Chef de service Pr R. Césaire poste 24 24 Responsable de Pôle Dr B. RIGOU poste 97 75 Chef de service Pr R. Césaire poste 24 24 Praticiens hospitaliers Dr F. Najioullah poste 3614 Dr L. Fagour poste 1031 Cadre de santé M J. Neret poste : 35-73

Plus en détail

Cours de Virologie. Qu est-ce qu un virus? Rafik HARRATH. Laboratoire de Virologie, LR99-ES27; Faculté de Pharmacie de Monastir

Cours de Virologie. Qu est-ce qu un virus? Rafik HARRATH. Laboratoire de Virologie, LR99-ES27; Faculté de Pharmacie de Monastir Cours de Virologie Qu est-ce qu un virus? Propriétés générales des virus Rafik HARRATH Laboratoire de Virologie, LR99-ES27; Faculté de Pharmacie de Monastir Virus? Particule infectieuse: Structure acellulaire:

Plus en détail

Les virus des hépatites virales

Les virus des hépatites virales Les virus des hépatites virales Pr.Khelifa - Hépatites primitives : Hépatite A (HAV) Hépatite B (HBV) Hépatite C (HCV) Hépatite D (HDV, agent delta) Hépatite E (HEV) Hépatite G (HGV) - Atteintes hépatiques

Plus en détail

Méningites et Méningo-encéphalites virales physiopathologie et pathogénie

Méningites et Méningo-encéphalites virales physiopathologie et pathogénie Méningites et Méningo-encéphalites virales physiopathologie et pathogénie H. Karray-Hakim Laboratoire Microbiologie - Sfax Congrès de la STPI. Tunis le 22-24 avril 2010 Méningo-encéphalite Encéphalite

Plus en détail

VACCINATIONS. Amboise, le 10 septembre Claire Hassen-Khodja, Interne de Santé Publique au CHU de Tours

VACCINATIONS. Amboise, le 10 septembre Claire Hassen-Khodja, Interne de Santé Publique au CHU de Tours VACCINATIONS Amboise, le 10 septembre 2012 Claire Hassen-Khodja, Interne de Santé Publique au CHU de Tours Historique Première vaccination humaine avec un virus atténué : contre la rage en juillet 1885

Plus en détail

VIROLOGIE ADENOVIRUS : CULTURES ORIENTEES ET IDENTIFICATION

VIROLOGIE ADENOVIRUS : CULTURES ORIENTEES ET IDENTIFICATION VIROLOGIE ADENOVIRUS : CULTURES ORIENTEES ET IDENTIFICATION ADENOVIRUS : RECHERCHE DIRECTE SUR LIQUIDES BIOLOGIQUES AUTRES QUE SELLES PAR IMMUNOFLUORESENCE OU PAR AMPLIFICATION MOLECULAIRE ADENOVIRUS :

Plus en détail

Pathologies virales. Généralités. Pathogénicité virale

Pathologies virales. Généralités. Pathogénicité virale Pathogénicité virale APTITUTE A PRODUIRE UNE MALADIE Procaryotes: lyse, transformation (lysogénie) ou parasitisme permanent de la cellule (phages Ff) Plantes: Apparition de symptômes plus ou moins prononcés

Plus en détail

Diagnostic des infections respiratoires d origine virale

Diagnostic des infections respiratoires d origine virale ENSEIGNEMENT POST UNIVERSITAIRE MICROBIOLOGIE Diagnostic des infections respiratoires d origine virale Dr Salma MHALLA Laboratoire de Microbiologie CHU F. Bourguiba Monastir Monastir le 16/02/2012 Pourquoi

Plus en détail

Propriétés des virus Physiologie, diagnostic et traitement des infections virales

Propriétés des virus Physiologie, diagnostic et traitement des infections virales Propriétés des virus Physiologie, diagnostic et traitement des infections virales Henri Agut ER1 DETIV UPMC, GH Pitié-Salpêtrière henri.agut@psl.aphp.fr IFSI Infectiologie et Hygiène Octobre 2012 Plan

Plus en détail

CARACTERES GENERAUX DES VIRUS

CARACTERES GENERAUX DES VIRUS CARACTERES GENERAUX DES VIRUS Dr NAILA HANNACHI BEN SAYAH Laboratoire de Microbiologie CHU F.HACHED Sousse 2 année de Médecine Enseignement de Microbiologie Générale 2012 OBJECTIF Qu est ce qu un VIRUS?

Plus en détail

VIRUS DE L HEPATITE A (VHA)

VIRUS DE L HEPATITE A (VHA) VIRUS DE L HEPATITE A (VHA) 1 GENERALITES... 2 1.1 AGENT PATHOGENE... 2 1.2 RESERVOIRE, SOURCE... 2 1.3 EPIDEMIOLOGIE GENERALE... 2 1.4 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE... 2 1.5 MODE DE TRANSMISSION

Plus en détail

Les «encéphalites» sont des affections inflammatoires du tissu cérébral, de causes infectieuses ou non, et qui évoluent de manière variable sur un

Les «encéphalites» sont des affections inflammatoires du tissu cérébral, de causes infectieuses ou non, et qui évoluent de manière variable sur un Encéphalites Les «encéphalites» sont des affections inflammatoires du tissu cérébral, de causes infectieuses ou non, et qui évoluent de manière variable sur un mode aiguë, subaiguë ou chronique Le plus

Plus en détail

Epidémies et Pandémies: pourquoi sont-elles possibles? Werner Wunderli Laboratoire Central de Virologie HUG

Epidémies et Pandémies: pourquoi sont-elles possibles? Werner Wunderli Laboratoire Central de Virologie HUG Epidémies et Pandémies: pourquoi sont-elles possibles? Werner Wunderli Laboratoire Central de Virologie HUG Sujets Structure générale d un virus Comment les virus se multiplient-ils? Comment un virus peut-il

Plus en détail

1.5 MODE DE TRANSMISSION INTERHUMAINE DIRECTE ET INDIRECTE

1.5 MODE DE TRANSMISSION INTERHUMAINE DIRECTE ET INDIRECTE ADENOVIRUS 1 GENERALITES... 2 1.1 AGENT PATHOGENE... 2 1.2 RESERVOIRE, SOURCE... 2 1.3 EPIDEMIOLOGIE GENERALE... 2 1.4 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE... 2 1.5 MODE DE TRANSMISSION INTERHUMAINE

Plus en détail

AVL Liban 2011 VIH. Retrovirus. Pourquoi étudier les virus? Qu est-ce qu un Virus? Terminologie. Egypte Ancienne et Virus AVL 2011 VIH

AVL Liban 2011 VIH. Retrovirus. Pourquoi étudier les virus? Qu est-ce qu un Virus? Terminologie. Egypte Ancienne et Virus AVL 2011 VIH AVL Liban 2011 Sami Khuri Department of Computer Science San José State University San José, California, USA sami.khuri@csjsu.edu www.cs.sjsu.edu/faculty/khuri Retrovirus Parasites intracellulaires Gènes:

Plus en détail

Maîtrise du risque sanitaire lié aux virus et prions. pour les médicaments dérivés du plasma. Jean-Noël COLIN 07 mars 2011

Maîtrise du risque sanitaire lié aux virus et prions. pour les médicaments dérivés du plasma. Jean-Noël COLIN 07 mars 2011 Maîtrise du risque sanitaire lié aux virus et prions pour les médicaments dérivés du plasma. Jean-Noël COLIN 07 mars 2011 Médicaments dérivés du plasma (MDP) en quelques chiffres Médicaments dérivés du

Plus en détail

VIRUS DE L IMMUNODEFICIENCE HUMAINE (VIH)

VIRUS DE L IMMUNODEFICIENCE HUMAINE (VIH) Page 1/8 VIRUS DE L IMMUNODEFICIENCE HUMAINE (VIH) SOMMAIRE 1 GENERALITES...2 1.1 AGENT PATHOGENE, RESERVOIR, SOURCE...2 1.2 EPIDEMIOLOGIE GENERALE...2 1.3 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE...2 1.4

Plus en détail

Le virus. Le virus de l immunodéficience humaine (VIH) a été découvert en Il appartient à la famille des rétrovirus.

Le virus. Le virus de l immunodéficience humaine (VIH) a été découvert en Il appartient à la famille des rétrovirus. Le virus Le virus de l immunodéficience humaine (VIH) a été découvert en 1983. Il appartient à la famille des rétrovirus. On distingue le VIH de type 1 dont la répartition est mondiale et le VIH2 plus

Plus en détail

VIRUS DE L IMMUNODEFICIENCE HUMAINE (VIH)

VIRUS DE L IMMUNODEFICIENCE HUMAINE (VIH) Page 1/8 VIRUS DE L IMMUNODEFICIENCE HUMAINE (VIH) Ce document concerne l'évaluation des risques biologique en milieu de soins. Il est complémentaire du guide EFICATT de l'inrs et a été élaboré puis validé

Plus en détail

Encéphalites à tiques et nouveaux vaccins

Encéphalites à tiques et nouveaux vaccins Encéphalites à tiques et nouveaux vaccins D. Christmann Hôpitaux Universitaires Strasbourg CEMI 17 : ACTUALITES SUR LES ARBOVIROSES. 15 et 16 mars 2012 Institut Pasteur Virus TBE (1) Famille Togaviridae

Plus en détail

LE SIDA, une maladie causée par un rétrovirus : le VIH

LE SIDA, une maladie causée par un rétrovirus : le VIH LE SIDA, une maladie causée par un rétrovirus : le VIH On sait aujourd hui que le VIH est transmis par voie sexuelle, sanguine et de la mère à l enfant au cours de la grossesse : il se propage donc par

Plus en détail

Diarrhée à rotavirus

Diarrhée à rotavirus Diarrhée à rotavirus Mise à jour de la fiche : Décembre 2015 Titre : ROTAVIRUS - Agent de la diarrhée à rotavirus Agent pathogène et pathologie Descriptif de l'agent pathogène Nom de l'agent : Rotavirus

Plus en détail

VIRUS DE L HEPATITE A (VHA)

VIRUS DE L HEPATITE A (VHA) VIRUS DE L HEPATITE A (VHA) Ce document concerne l'évaluation des risques biologique en milieu de soins. Il est complémentaire du guide EFICATT de l'inrs et a été élaboré puis validé par des médecins du

Plus en détail

VIROLOGIE SYSTEMATIQUE

VIROLOGIE SYSTEMATIQUE VIROLOGIE SYSTEMATIQUE 1. Herpesviridae 1.1. Structure 1.2. Classification Abréviation Nom complet Transmission Voie d entrée Cellules cibles HSV1 ou HHV1 Herpes Simplex Virus 1 Contact direct Muqueuses,

Plus en détail

Fiche cours 17 : Les infections à Herpes Virus

Fiche cours 17 : Les infections à Herpes Virus Fiche cours 17 : Les infections à Herpes Virus I.Généralités: Il existe 3 sous familles d herpès virus : Sous famille Espèce Alpha-herpesvirinae Herpès simplex type 1 HHV1 Herpès simplex type 2 Varicelle-Zona

Plus en détail

Les infections. Schéma de mécanisme des infections de manière générale : TRANSMISSION CONTAMINATION

Les infections. Schéma de mécanisme des infections de manière générale : TRANSMISSION CONTAMINATION Les infections. I : MECANISME DES S Les infections sont les compagnes constantes et parfois fatales de notre vie ;leur importance vient du fait qu elles sont fréquentes, parfois graves ou épidémiques avec

Plus en détail

Une maladie qui touche le système immunitaire : le SIDA (syndrome d immunodéficience acquise)

Une maladie qui touche le système immunitaire : le SIDA (syndrome d immunodéficience acquise) Immunologie = partie de la médecine et de la biologie qui étudie l immunité. Immunité = capacité à résister, à limiter le développement, à se débarrasser d une maladie après avoir été infecté par un agent

Plus en détail

VIRUS DE L HEPATITE C (VHC)

VIRUS DE L HEPATITE C (VHC) Page 1/7 VIRUS DE L HEPATITE C (VHC) SOMMAIRE 1 GENERALITES...2 1.1 RESERVOIR, SOURCE...2 1.2 EPIDEMIOLOGIE GENERALE...2 1.3 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE...2 1.4 MODE DE TRANSMISSION INTERHUMAINE

Plus en détail

Dr Mouhamadou Lamine DIA Direction des Laboratoires

Dr Mouhamadou Lamine DIA Direction des Laboratoires Virus Ebola Dr Mouhamadou Lamine DIA Direction des Laboratoires MSAS OBJECTIFS 1. Connaitre les caractères du virus 2. Citer deux produits pathologiques pour la confirmation virologique 3. Décrire les

Plus en détail

ADENOVIRUS. Réseau inter-chu CNRACL

ADENOVIRUS. Réseau inter-chu CNRACL ADENOVIRUS Ce document concerne l'évaluation des risques biologique en milieu de soins. Il est complémentaire du guide EFICATT de l'inrs et a été élaboré puis validé par des médecins du travail des services

Plus en détail

Bilan de 10 années de surveillance des infections nosocomiales virales en pédiatrie

Bilan de 10 années de surveillance des infections nosocomiales virales en pédiatrie Bilan de 10 années de surveillance des infections nosocomiales virales en pédiatrie F. Bureau-Chalot, O. Bajolet, A. Debreuve, N. Oud, M. Abely, V. Brodard, N. Levêque, L. Andréoletti. CHU de REIMS XXII

Plus en détail

Microbiologie BIOL Les virus: introduction et caractères généraux

Microbiologie BIOL Les virus: introduction et caractères généraux Microbiologie BIOL 3253 Les virus: introduction et caractères généraux Les virus Organismes acellulaires simples. Parasites intracellulaires obligatoires. Virologues Scientifiques qui étudient les virus.

Plus en détail

Antiseptiques. Antiseptiques et Désinfectants

Antiseptiques. Antiseptiques et Désinfectants Antiseptiques et Désinfectants Antiseptiques Définition A l origine: substance capable de lutter contre l infection, en détruisant ou en masquant les odeurs 1750: Pringle : antiseptique 1950: American

Plus en détail

INTERET DE LA PCR EN TEMPS REEL DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES HEPATITES B ET C

INTERET DE LA PCR EN TEMPS REEL DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES HEPATITES B ET C La PCR en temps réel est fondée sur la détection et la quantification des produits d amplification au cours de la réaction de PCR, dans le tube fermé, plutôt qu à la fin de la réaction comme c est le cas

Plus en détail

Variabilité des génomes viraux et conséquences physiopathologiques Modèle des virus influenza

Variabilité des génomes viraux et conséquences physiopathologiques Modèle des virus influenza Variabilité des génomes viraux et conséquences physiopathologiques Modèle des virus influenza marie-edith.lafon@viro.u-bordeaux2.fr 2007 2008 Structure des virus Génome : ARN ou ADN Capside (nucléocapside)

Plus en détail

VIROSES QUAND LEVER L ISOLEMENT?

VIROSES QUAND LEVER L ISOLEMENT? XXI e JRPI-Lille VIROSES C QUAND LEVER L ISOLEMENT? Infections Nosocomiales virales Un problème préoccupant en établissement de santé chez les enfants et les personnes âgées souvent le reflet d un phénomène

Plus en détail

MALADIES TRANSMISSIBLES "0" Ph. MEERT & M. VANHERP

MALADIES TRANSMISSIBLES 0 Ph. MEERT & M. VANHERP NETWORK OF HUMANITARIAN ASSISTANCE SANTE DANS LES OPERATIONS DE SECOURS SOS - HUMA 3880 MALADIES TRANSMISSIBLES "0" Ph. MEERT & M. VANHERP UCL SOS NOHA MALADIES TRANSMISSIBLES INTRO Ph. MEERT & M. VANHERP

Plus en détail

Professeur Patrice FRANCOIS

Professeur Patrice FRANCOIS UE7 - Santé Société Humanité - Santé Publique Chapitre 2 : Santé et prévention Professeur Patrice FRANCOIS Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan

Plus en détail

Gastroentérites virales Infections à Norovirus. Pr BM Imbert-Marcille Service de Virologie, CHU de Nantes Journée Hygiène 29/11/2016

Gastroentérites virales Infections à Norovirus. Pr BM Imbert-Marcille Service de Virologie, CHU de Nantes Journée Hygiène 29/11/2016 Gastroentérites virales Infections à Norovirus Pr BM Imbert-Marcille Service de Virologie, CHU de Nantes Journée Hygiène 29/11/2016 1 Gastro-entérites Les agents responsables des gastro-entérites peuvent

Plus en détail

LES RISQUES BIOLOGIQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL

LES RISQUES BIOLOGIQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL LES RISQUES BIOLOGIQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL I/ GENERALITES : Les risques biologiques sont liés à l exposition à des agents biologiques en milieu de travail. Les agents biologiques sont présents dans

Plus en détail

Mode d action des désinfectants. Quelques notions

Mode d action des désinfectants. Quelques notions Mode d action des désinfectants Quelques notions HNey SSSHSR 16 mars 2013 1 Points abordés Définitions Mode d actions de quelques désinfectants Spectre d action La fiche «produit» HNey SSSHSR 16 mars 2013

Plus en détail

Hépatites virales aigües

Hépatites virales aigües 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module de Gastro-Entéro-Hépatologie Hépatites virales aigües Virus hépatotropes Virus A : Picornavirus Virémie : 10 à 20 jours après la contamination Disparition

Plus en détail

Les vaccins. Dr Matthieu Roustit

Les vaccins. Dr Matthieu Roustit Les vaccins Dr Matthieu Roustit Pharmacologie clinique Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Joseph Fourier, Grenoble Centre d Investigation Clinique Inserm CIC3, CHU de Grenoble Institut de

Plus en détail

Infection par le Papillomavirus Humain. A. Épidémiologie et histoire naturelle de l'infection génitale à papillomavirus humain (HPV)

Infection par le Papillomavirus Humain. A. Épidémiologie et histoire naturelle de l'infection génitale à papillomavirus humain (HPV) 26/02/2014 BATTISTA Jennifer L2 AIH Dr CHARREL Relecteur 6 6 pages Plan Agent infectieux et hygiène Infection par le Papillomavirus Humain Infection par le Papillomavirus Humain A. Épidémiologie et histoire

Plus en détail

SIDA et défenses immunitaires

SIDA et défenses immunitaires SIDA et défenses immunitaires Chapitre 1 : le SIDA I- Une enquête médicale de plusieurs années a) Les débuts de l épidémie L épidémie de SIDA débute en 1981 : aux Etats Unis des hommes jeunes, toxicomanes

Plus en détail

AGENDA. Introduction. Virus. Bactériophage. Prion. Nouvelles thérapies. Définitions. Notions. Généralités

AGENDA. Introduction. Virus. Bactériophage. Prion. Nouvelles thérapies. Définitions. Notions. Généralités AGENDA Introduction Virus Définitions Notions Généralités Bactériophage Prion Nouvelles thérapies réflexion : Les maladies virales sont connues depuis des millénaires. Déjà sous les babyloniens, on savait

Plus en détail

Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales

Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales Elargoubi Aida 15/04/2016 Virus et Grossesse Passage transpalcentaire Conséquences sur la maman et le bébé VIRUS

Plus en détail

Les risques biologiques

Les risques biologiques Journée d actualisation des assistants de prévention 2014 Les risques biologiques 65 rue Kepler BP 239 85006 La Roche-sur-Yon cedex Tél : 02 51 44 50 60 Fax : 02 51 37 00 66 www.maisondescommunes85.fr

Plus en détail

LA RHINOPNEUMONIE. Dr HAMON Muriel Clinique équine de Méheudin

LA RHINOPNEUMONIE. Dr HAMON Muriel Clinique équine de Méheudin LA RHINOPNEUMONIE Dr HAMON Muriel Clinique équine de Méheudin mhamon@cvem.fr LES HERPESVIRUS Famille de virus provoquant des maladies chez l homme et l animal (varicelle et zona, mononucléose, IBR, Maladie

Plus en détail

COMMENSALISME ET INFECTION

COMMENSALISME ET INFECTION COMMENSALISME ET INFECTION I -Les réservoirs bactériens L environnement Bactéries saprophytes L homme, les animaux Bactéries commensales 1 - Flore environnementale Réservoir de micro-organisme : Eau Surface

Plus en détail

DES MICROBES OU DES HOMMES, QUI VA L EMPORTER?

DES MICROBES OU DES HOMMES, QUI VA L EMPORTER? DES MICROBES OU DES HOMMES, QUI VA L EMPORTER? Maxime Schwartz Société Royale Belge de Gastro-entérologie Samedi 13 juin 2009 1 Plan INTRODUCTION LE RETOUR DES MICROBES NOUVELLES ARMES CONTRE LES MICROBES

Plus en détail

[CAHIER MODULE MICROBIOLOGIE] COMITE PEDAGOGIQUE DE MICROBIOLOGIE

[CAHIER MODULE MICROBIOLOGIE] COMITE PEDAGOGIQUE DE MICROBIOLOGIE 3éme ANNEE FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE DE MICROBIOLOGIE [CAHIER MODULE MICROBIOLOGIE] Dans ce cahier vous trouverez les informations relatives au

Plus en détail

Epidémiologie des méningites aiguës en France. Isabelle Parent SFM, Paris, 11 avril 2012

Epidémiologie des méningites aiguës en France. Isabelle Parent SFM, Paris, 11 avril 2012 Epidémiologie des méningites aiguës en France Isabelle Parent SFM, Paris, 11 avril 2012 Les méningites aiguës communautaires Méningite = inflammation, d'origine généralement infectieuse, des enveloppes

Plus en détail

GENERALITES SUR LES VIRUS

GENERALITES SUR LES VIRUS GENERALITES SUR LES VIRUS Les maladies d origine virale ont engendré de grandes épidémies aux cours de l histoire humaine (rage, variole, grippes ). Pourtant, les agents infectieux responsables des ces

Plus en détail

Le risque infectieux

Le risque infectieux Le risque infectieux I- Définitions Risque : probabilité de survenue d un événement indésirable causant un préjudice au patient, au soignant, au visiteur. Contamination : processus entraînant la présence

Plus en détail

LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE

LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE Professeur Michel Drancourt Laboratoire de Microbiologie-Hygiène Hôpital de la Timone Michel.Drancourt@univmed.fr http://www.mediterranee-infection.com/

Plus en détail

Les virus à la limite du vivant

Les virus à la limite du vivant Les virus à la limite du vivant 1 PRÉSENTATION virus (biologie), micro-organisme constitué essentiellement d un acide nucléique entouré d une coque protéique, parasite intracellulaire obligatoire, souvent

Plus en détail

INFECTION HIV, MANIFESTATIONS CLINIQUES ET ASPECTS THERAPEUTIQUES Présenté par: DR K.CHARAOUI 1. Introduction: Problème majeur de santé publique 33

INFECTION HIV, MANIFESTATIONS CLINIQUES ET ASPECTS THERAPEUTIQUES Présenté par: DR K.CHARAOUI 1. Introduction: Problème majeur de santé publique 33 1 INFECTION HIV, MANIFESTATIONS CLINIQUES ET ASPECTS THERAPEUTIQUES Présenté par: DR K.CHARAOUI 1. Introduction: Problème majeur de santé publique 33 millions de personnes infectées dans le monde /25 millions

Plus en détail

UE 2.5.S3 Processus inflammatoire et infectieux. Anne Paugam

UE 2.5.S3 Processus inflammatoire et infectieux. Anne Paugam UE 2.5.S3 Processus inflammatoire et infectieux Anne Paugam PLAN Introduction Inflammation/infection Relation hôte-agent; les agents pathogènes Mécanisme non-spécifique Mécanisme spécifique; réponse du

Plus en détail

RISQUES BIOLOGIQUES Protéger le personnel contre les risques de contamination : bonnes pratiques en ACP JF MICHIELS JP BELLOCQ

RISQUES BIOLOGIQUES Protéger le personnel contre les risques de contamination : bonnes pratiques en ACP JF MICHIELS JP BELLOCQ RISQUES BIOLOGIQUES Protéger le personnel contre les risques de contamination : bonnes pratiques en ACP JF MICHIELS JP BELLOCQ Définir le risque biologique Définition : pénétration et multiplication de

Plus en détail

Les caliciviroses félines

Les caliciviroses félines Fiche technique n 2 2 ème édition Les caliciviroses félines Les calicivirus félins sont l une des causes du syndrome coryza* du chat, mais peuvent aussi être à l origine de symptômes trés variés. Etiologie*

Plus en détail

L Infection à VIH (1)

L Infection à VIH (1) L Infection à VIH (1) Epidémiologie-Virologie-Histoire Naturelle. Docteur Patrick Miailhes Service d Infectiologie du Pr. Peyramond, Hôpital Croix-Rousse, Lyon VIH/Sida 2011 1 Epidemiologie mondiale :

Plus en détail

ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG. Service de Médecine & Santé au Travail -Octobre 2011-

ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG. Service de Médecine & Santé au Travail -Octobre 2011- ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG Service de Médecine & Santé au Travail -Octobre 2011-1 Accident d'exposition au Sang (A.E.S.) Tout accident survenant en contact avec du sang ou un liquide biologique contaminé

Plus en détail

Les hépatites virales

Les hépatites virales Les hépatites virales Dr Karine LACOMBE ---- Année 2013 2014 Vendredi 20 septembre 2013 SOMMAIRE Classification des hépatites Elément d anamnèse et de sémiologie générale Epidémiologie et clinique des

Plus en détail

Virologie cours n 1 Structure des Virus Animaux

Virologie cours n 1 Structure des Virus Animaux Virologie cours n 1 Structure des Virus Animaux Ouvrage de référence: Traité de Virologie Médicale, Ester 2003 Introduction: Virus: taille entre 20 et 100 nm. Les virus peuvent donc infecter des cellules

Plus en détail

Virus des Hépatites à ARN VHA et VHE VHC et VHD

Virus des Hépatites à ARN VHA et VHE VHC et VHD FACULTE DE MEDECINE D ALGER Virus des Hépatites à ARN VHA et VHE VHC et VHD Dr A. BENSALEM Année universitaire 2015-2016 Généralités VIRUS DES HEPATITES Deux modes de transmission préférentiels Parentéral

Plus en détail

Classification en Suisse des produits désinfectants et antiseptiques. Hans H. Siegrist

Classification en Suisse des produits désinfectants et antiseptiques. Hans H. Siegrist Classification en Suisse des produits désinfectants et antiseptiques Hans H. Siegrist Désinfection Destruction de toute forme de vie microbienne comprise dans le spectre d activité du désinfectant bactéricide

Plus en détail

La chaîne de transmission des micro-organismes

La chaîne de transmission des micro-organismes Les agents infectieux Les agents infectieux conventionnels (ATC) La chaîne de des micro-s Les bactéries Les virus les champignons microscopiques Les parasites IADE-Octobre 2011 1 Les agents transmissibles

Plus en détail

Les hépatites virales. Hépatite A 05/10/2016 GENERALITES. Caractères généraux des hépatites virales aiguës. Virus de l hépatite A (VHA)

Les hépatites virales. Hépatite A 05/10/2016 GENERALITES. Caractères généraux des hépatites virales aiguës. Virus de l hépatite A (VHA) GENERALITES Les hépatites virales Dr LAMBERT Virus des hépatites A, B, C, D, E Impossibilité ou grande difficulté d isolement en culture, intérêt de la biologie moléculaire dans leur étude Virus A et E

Plus en détail

Virus à hépatites et hépatocarcinome

Virus à hépatites et hépatocarcinome Cancers et agents infectieux en Asie du Sud-Est Virus à hépatites et hépatocarcinome Jean Edouard GAIRIN, Pharma-Dev UMR152 IRD UPS, Toulouse Vientiane, Laos : 30 juin 1 er juillet 2011 Hépatocarcinome

Plus en détail

Les virus des hépatites

Les virus des hépatites Les virus des hépatites Virus de l hépatite B Principale cible = foie Les virus des hépatites Hépatite A (HAV) Hépatite B (HBV) Hépatite C (HCV) Hépatite D (HDV, agent delta) Hépatite E (HEV) Hépatite

Plus en détail

Vaccination des professionnels de soins Plan pour les étudiants de BMed 2

Vaccination des professionnels de soins Plan pour les étudiants de BMed 2 Vaccination des professionnels de soins Plan pour les étudiants de BMed 2 Information du 25.09.2015 Catherine Lazor-Blanchet Giorgio Zanetti Service de Médecine Préventive Hospitalière Pourquoi un plan

Plus en détail

II/ Actualité et intérêt des maladies infectieuses

II/ Actualité et intérêt des maladies infectieuses GENERALITES Reconnaître, comprendre, pour traiter! I/ Définitions Infection = manifestations cliniques et biologiques consécutives à la pénétration dans l'organisme d'agents pathogènes microscopiques et

Plus en détail

Journée d actualisation des assistants de prévention Accident d exposition au sang. Dr I. Lorente - 17, 26 et 30 septembre 2014

Journée d actualisation des assistants de prévention Accident d exposition au sang. Dr I. Lorente - 17, 26 et 30 septembre 2014 Journée d actualisation des assistants de prévention 2014 Accident d exposition au sang Dr I. Lorente - 17, 26 et 30 septembre 2014 1 - GÉNÉRALITÉS : MALADIES TRANSMISSIBLES PAR LE SANG Tout microbe présent

Plus en détail

Les antiseptiques et les désinfectants

Les antiseptiques et les désinfectants Les antiseptiques et les désinfectants Olivier Castel Réunion de coordination-etablissements Médico-sociaux Poitou-Charentes 16 avril 2015 Définitions des antiseptiques ANTISEPTIQUE «Produit destiné à

Plus en détail

4. Recommandations de la HAS

4. Recommandations de la HAS 4. Recommandations de la HAS 4.1 Dépistage de l hépatite C La HAS, en accord avec l avis du groupe de travail HAS, valide l algorithme biologique de dépistage de l hépatite C proposé par le groupe de travail

Plus en détail

Vaccination(s) et déficits immunitaires. Eric Jeziorski Réunion IRIS Le 26 sept 2015, Marseille

Vaccination(s) et déficits immunitaires. Eric Jeziorski Réunion IRIS Le 26 sept 2015, Marseille Vaccination(s) et déficits immunitaires Eric Jeziorski Réunion IRIS Le 26 sept 2015, Marseille Introduction Vaccination de la population générale Médecine de population et non d individu Administration

Plus en détail

Hépatites virales Hépatites virales Hépatite A Hépatite A Hépatite E Hépatite G Hépatite D ou agent delta VHB Généralités - Virus de l hépatite B. Famille des Hepadnaviridae. Genre des Othohepadnavirus

Plus en détail

MORBILLIVIRUS Virus de la ROUGEOLE

MORBILLIVIRUS Virus de la ROUGEOLE MORBILLIVIRUS Virus de la ROUGEOLE MORBILLIVIRUS... 1 Virus de la ROUGEOLE... 1 1 GENERALITES... 2 1.1 AGENT PATHOGENE, RESERVOIR, SOURCE... 2 1.2 EPIDEMIOLOGIE GENERALE... 2 1.3 VIABILITE, RESISTANCE

Plus en détail

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques?

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? Dr C. ZANDOTTI Laboratoire de Virologie du Pr D. Raoult CHU Timone, Marseille. Virus herpes simplex (HSV) Virus strictement humain,

Plus en détail

CAS CLINIQUE ARISTIDE NTAHE ANESTHESIE REANIMATION CHU ANGERS

CAS CLINIQUE ARISTIDE NTAHE ANESTHESIE REANIMATION CHU ANGERS CAS CLINIQUE ARISTIDE NTAHE ANESTHESIE REANIMATION CHU ANGERS Femme de 29 ans enceinte de 24 SA ATCDs : maladie de crohn méningite appendicectomie tabagisme actif G1P0 Traitement : IMUREL(aziathropine)

Plus en détail

DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C

DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C Concentration relative NUMERO - info 7 2016 DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C 1- DIAGNOSTIC SÉROLOGIQUE DE L HÉPATITE A Le diagnostic d une infection récente par le virus de l hépatite

Plus en détail

Le SIDA : une affection. du système immunitaire

Le SIDA : une affection. du système immunitaire Le SIDA : une affection du système immunitaire Particularités structurales du VIH Le VIH a une enveloppe virale formée de protéines gp 120 et gp 41. D autres protéines forment les capsides : p17 et p24.

Plus en détail

Les hépatites virales. Dr Karine LACOMBE ---- Année

Les hépatites virales. Dr Karine LACOMBE ---- Année Les hépatites virales Dr Karine LACOMBE ---- Année 2016 2017 SOMMAIRE Classification des hépatites Elément d anamnèse et de sémiologie générale Epidémiologie et clinique des hépatites HEPATITES VIRALES

Plus en détail

La lutte contre les maladies infectieuses Un exemple d action de Santé Publique. Bakary TOUMANION Ph.D / Consultant et Formateur EHESP MALI

La lutte contre les maladies infectieuses Un exemple d action de Santé Publique. Bakary TOUMANION Ph.D / Consultant et Formateur EHESP MALI La lutte contre les maladies infectieuses Un exemple d action de Santé Publique 1 Notre démarche scientifique Observer les faits Analyser et Agir pour changer 2 Introduction Au début du xxè siécle, même

Plus en détail

Fiche ED5 : Méningites et méningoencéphalites

Fiche ED5 : Méningites et méningoencéphalites Fiche ED5 : Méningites et méningoencéphalites I) Pré- requis 1) Définition Méningite (infectieuse) : infection par un micro- organisme du LCR. Caractérisée par un syndrome méningé (=raideur de la nuque,

Plus en détail

Virus de l hépatite B et marqueurs

Virus de l hépatite B et marqueurs Virus de l hépatite B et marqueurs Le virus de l hépatite B (VHB) Virus VHB: Hepadnavirus,, ADN enveloppé. Modes de transmission principaux: Parentérale Nosocomiale Toxicomanie intraveineuse Sexuelle Mère-enfant

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT

CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT Le risque biologique : Il est lié à une exposition à des micro-organismes susceptibles de provoquer une infection, une allergie ou une intoxication. Il repose essentiellement

Plus en détail