Le contrat de bail de résidence principale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le contrat de bail de résidence principale"

Transcription

1 Le contrat de bail de résidence principale

2 En guise d introduction Quelques petits rappels

3 Un tronc commun, trois branches spéciales Bail commercial Bail de résidence principale Bail à ferme Droit commun

4 Le caractère juridique du droit du bail SUPPLÉTIF («liberté contractuelle») ORDRE PUBLIC («intérêt général») IMPÉRATIF («intérêts privés»)

5 Le caractère impératif du bail de résidence principale Protection des intérêts privés Toute clause contraire est nulle Pas de nullité d office Action en nullité : 10 ans Renonciation expresse ou tacite Pas de renonciation anticipée

6 Les contrats particuliers Bail et convention d occupation précaire prêt à usage ou commodat contrat mixte logement social chambres d étudiants

7 Le bail de résidence principale 3 conditions cumulatives

8 Bail d un logement Résidence principale Accord du bailleur Contrat de bail de résidence principale

9 loyer bail logement

10 Paiement d un loyer Jouissance d un logement

11 Justification expresse et sérieuse Opposition du bailleur Indication du lieu de résidence principale du preneur

12 Un mot sur Le certificat PEB La discrimination Les documents exigibles Les animaux domestiques

13 L enregistrement du bail Une obligation du bailleur Délai : dans les deux mois de la signature du bail Gratuité Bureau local de l enregistrement

14 Le bail n est pas enregistré sanction fiscale : 25 euros sanction civile bail verbal ou écrit non enregistré fin du bail, à tout moment, sans préavis et sans indemnités

15 La durée du bail Le bail de courte durée, dit «à l essai»

16 Principales caractéristiques Bail d une durée de 3 ans max. Nécessité d un écrit Fin : nécessité d un préavis de 3 mois Pas de résiliation anticipée en vertu de la loi

17 La prorogation ou le renouvellement du bail de courte durée un seul renouvellement par écrit aux mêmes conditions durée totale : 3 ans max.

18 1 an 1 an AUTORISÉ

19 1 an 2 ans AUTORISÉ

20 BAIL DE 9 ANS BAIL DE COURTE DURÉE AUTORISÉ

21 1 AN 1 AN 1 AN INTERDIT

22 3 ans 3 ans INTERDIT

23 1 AN 1 AN 7 ANS BAIL DE 9 ANS Le bail devient un BAIL DE 9 ans

24 Aucun préavis n est donné 3 ans 6 ans BAIL DE 9 ANS Le bail devient un BAIL DE 9 ans

25 Les clauses de résiliation anticipée Le bail fixe les conditions de résiliation Insécurité juridique Jurisprudence favorable Pas de résiliation anticipée

26 Aucune clause de résiliation anticipée Résiliation de commun accord Cession de bail Autre formule à négocier

27 La durée du bail Le bail de 9 ans, dit «standard» Tout bail a une durée de 9 ans Sécurité d occupation pour réguler les augmentations de loyer

28 La reconduction d un bail de 9 ans Périodes successives de 3 ans 9 ANS 3 ANS 3 ANS etc RECONDUCTION

29 La résiliation triennale par le bailleur Sans motifs, avec indemnités Sans motifs, avec indemnités Sans motifs, pas d indemnités 3 ANS 6 ANS 9 ANS BAIL DE 9 ANS Travaux Travaux Préavis de 6 mois

30 La résiliation par le bailleur Occupation personnelle Préavis moment à tout Travaux dans plusieurs logements Préavis de 6 mois

31 La résiliation par le preneur Préavis de 3 mois, à tout moment, mais avec des indemnités, selon la date de fin de bail 3 ème année : 1 mois de loyer 2 ème année : 2 mois de loyer 1 ère année : 3 mois de loyer

32 Le bail n est pas enregistré le locataire peut mettre fin au bail à tout moment sans préavis sans indemnités

33 La prudence s impose Se renseigner auprès du bureau local de l enregistrement («SPF Finances») Avertir le propriétaire par lettre recommandée de la date du départ Prévoir un délai raisonnable : un mois

34 Deux mots sur La résiliation de commun accord La cession de bail La sous-location

35 La prorogation du bail pour circonstances exceptionnelles ou «la clause sociale» Lorsque le bail prend fin par l effet d un préavis, le locataire qui justifie de circonstances exceptionnelles peut demander une prorogation, à condition de respecter certaines conditions

36 La prorogation conventionnelle Demande au propriétaire par lettre recommandée un mois avant la fin du préavis

37 La prorogation judiciaire Circonstances exceptionnelles Balance des intérêts des parties Délai fixé par le juge Compensation : augmentation du loyer

38 La saisine du juge de paix BAILLEUR validation du préavis rejet de la demande de prorogation autorisation d expulsion

39 L office du juge de paix Y a-t-il des circonstances exceptionnelles? Quel est l intérêt respectif des parties? L examen de la de la demande de prorogation

40 Circonstances exceptionnelles Situations d urgence, imprévisibles ou subites Difficultés moins circonstancielles, comme le grand d âge Circonstances exceptionelles

41 Balances des intérêts Intérêts du preneur Intérêts du bailleur

42 La vente du logement La notion de date certaine La subrogation légale Un régime de faveur pour l acquéreur

43 Décès d un concluant Enregistrement Acte notarié DATE CERTAINE

44 La subrogation légale L acquéreur remplace le bailleur Le bail continue aux mêmes conditions Passation de l acte d achat

45 Régime de faveur Bail verbal Bail de 9 ans sans date certaine Préavis de 3 mois Occupation personnelle, travaux ou sans motifs 3 premiers mois de la passation de l acte d achat

46 Le loyer Principe de la liberté contractuelle Indexation et révision du loyer Principe de l exception d inexécution

47 La fixation du loyer Librement, de commun accord Pas de critères objectifs (qualité du logement ou revenu cadastral) Une somme d argent, ou une prestation en nature, ou les deux

48 Exceptions Montant du loyer maintenu en cas de prorogation d un bail de courte durée : durée de 9 ans Montant du loyer maintenu en cas de baux successifs de courte durée avec des locataires différents

49 L indexation annuelle du loyer Date et fréquence de l adaptation Adaptation du loyer sur demande écrite seulement Adaptation avec effet rétroactif limité à trois mois

50 Loyer fixé au départ location de la Indice santé du mois qui précède le mois de la date anniversaire du bail Loyer de base Nouvel indice Loyer indexé Indice de départ Indice santé du mois qui précède le mois de la signature du bail

51 La révision triennale du loyer Révision conventionnelle ou révision judiciaire Respect de délais Circonstances nouvelles : augmentation de 20% de la valeur locative normale Travaux : augmentation de 10 % de la valeur locative normale

52 Révision conventionnelle entre le 9 ème et le 6 ème mois précédant la fin d un triennat Révision judiciaire entre le 6 ème et le 3 ème mois précédant la fin d un triennat TRIENNAT SUIVANT (prise de cours du loyer révisé)

53 Valeur locative du logement Loyer

54 Le principe de l exception d inexécution Montant loyer du Perte jouissance de

55 Conditions d application Obligation d avertir Exigence de proportionnalité Consignation des fonds

56 Les frais et les charges Principe de la liberté contractuelle : provisions ou forfait Révision du forfait à tout moment Contrôle du locataire dans les immeubles à appartements multiples Les émoluments du syndic

57 Principe de répartition Taxe d égout, taxe d enlèvement des immondices Frais de consommation eau, gaz, électricité chauffage Télédistribution, téléphone, internet Entretien périodique de la chaudière, de l ascenseur, Relevé des calorimètres Quote-part dans les charges communes (entretien et chauffage des communs, concierge) Précompte immobilier Matériel d entretien des communs, plantations des communs et leur entretien Entretien des locaux de la concierge Prime d assurance de l immeuble Salaire du gérant ou syndic nommé par l assemblée générale BAILLEUR PRENEUR

58 Principe général : provisions Exceptions : forfait LES FRAIS ET CHARGES

59 Les provisions sur charges Des dépenses réelles Un compte distinct Les documents justificatifs

60 Les immeubles à appartements multiples Relevé des frais et des charges Consultation des documents justificatifs auprès du syndic Consultation gratuite - frais de copie à charge du preneur Article 1728ter du Code civil

61 Les émoluments du syndic Une clause du bail règle la question? OUI NON Frais de syndic à charge du preneur Frais de syndic à charge du bailleur Le syndic est le mandataire du bailleur

62 La prescription Sommes indûment versées depuis 5 ans Lettre recommandée au bailleur Juge de paix Article 1728quater civil du Code Max. 1 an

63 La garantie locative Obligation contractuelle 3 formules légales Choix du locataire

64 Que couvre la garantie locative? Dégâts locatifs Impayés (loyers, frais et charges, indemnités, etc) GARANTIE LOCATIVE

65 Les formes de garantie locative Garantie en espèces Garantie bancaire Garantie bancaire via le CPAS Produits d assurance-vie KORFINA Garantie «sui generis» CPAS GARANTIE LOCATIVE

66 La garantie en espèces Max. 2 mois de loyer Compte bloqué, individualisé Intérêts

67 La garantie bancaire Max. 3 mois de loyer Banque habituelle du locataire Attestation à remettre au bailleur

68 Bail de 3 ans 36 fois Bail d 1 an 12 fois Bail de 9 ans 36 fois RECONSTITUTION DE LA GARANTIE

69 La garantie bancaire via le CPAS Max. 3 mois de loyer Banque conventionnée avec le CPAS Attestation à remettre au bailleur Fin de la stigmatisation du preneur?

70 Deux mots sur L assurance incendie La clause d abandon de recours Le précompte immobilier La réduction de précompte immobilier

71 MERCI DE VOTRE ATTENTION!

LES FRAIS ET LES CHARGES

LES FRAIS ET LES CHARGES Les fiches LOCATION Bail de résidence principale Les frais et les charges Fiche n A10 LES FRAIS ET LES CHARGES Les frais et les charges couvrent l ensemble des dépenses relatives aux parties communes d

Plus en détail

«Loyer affiché = mauvaise surprise évitée» Le Constat

«Loyer affiché = mauvaise surprise évitée» Le Constat «Loyer affiché = mauvaise surprise évitée» Le Constat Une législation existe sur l affichage obligatoire du loyer et des charges communes. Selon une étude, la moitié des loueurs particuliers de biens immobiliers

Plus en détail

LA VENTE DU BIEN LOUÉ

LA VENTE DU BIEN LOUÉ Les fiches LOCATION Bail de résidence principale La vente du bien loué Fiche n A12 LA VENTE DU BIEN LOUÉ Rien n interdit au bailleur de mettre en vente le bien loué à n importe quel moment de la location.

Plus en détail

ANNEXE A L ARRÊTE ROYAL DU 4 MAI 2007 PRIS EN EXECUTION DE L ARTICLE 11 bis, DU LIVRE III, TITRE VIII, CHAPITRE II, SECTION II, DU CODE CIVIL

ANNEXE A L ARRÊTE ROYAL DU 4 MAI 2007 PRIS EN EXECUTION DE L ARTICLE 11 bis, DU LIVRE III, TITRE VIII, CHAPITRE II, SECTION II, DU CODE CIVIL ANNEXE A L ARRÊTE ROYAL DU 4 MAI 2007 PRIS EN EXECUTION DE L ARTICLE 11 bis, DU LIVRE III, TITRE VIII, CHAPITRE II, SECTION II, DU CODE CIVIL BAUX A LOYER RELATIFS AUX LOGEMENTS SITUES EN REGIONS WALLONNE

Plus en détail

PLAN DU COURS LES BAUX

PLAN DU COURS LES BAUX C. FAGOTHEY PLAN DU COURS LES BAUX I/ LES BAUX D HABITATION LOI DU 6 JUILLET 1989 A/ Champ d application de la loi B/ Formes et Mécanismes du contrat de bail 1- Règles applicables dans le secteur privé

Plus en détail

Décret flamand du 17 juin 2016 relatif à la location de courte durée en faveur du commerce et de l artisanat. (M.B. 26 juillet 2016 (1 ère éd.

Décret flamand du 17 juin 2016 relatif à la location de courte durée en faveur du commerce et de l artisanat. (M.B. 26 juillet 2016 (1 ère éd. Décret flamand du 17 juin 2016 relatif à la location de courte durée en faveur du commerce et de l artisanat. (M.B. 26 juillet 2016 (1 ère éd.)) Premiers commentaires A : Résumé En Région flamande, à partir

Plus en détail

CALCUL DES CHARGES LOCATIVES DANS LE LOGEMENT SOCIAL (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2014

CALCUL DES CHARGES LOCATIVES DANS LE LOGEMENT SOCIAL (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2014 Fiche technique CALCUL DES CHARGES LOCATIVES DANS LE LOGEMENT SOCIAL (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2014 TRAVAILLEURS SOCIAUX et HABITANTS 1. CADRE LEGAL Le Code Civil Il est d application tant pour

Plus en détail

YVETTE MERCHIERS LES BAUX

YVETTE MERCHIERS LES BAUX YVETTE MERCHIERS LES BAUX BAIL DE RESIDENCE PRINCIPALS TABLE DES MATIERES Inhoud 17 Table alphabetique 33 Zaakregister 41 Table des decisions citees 49 AVANT-PROPOS 53 CHAPITRE PREMIER INTRODUCTION GENERALE

Plus en détail

Le loyer, les charges et la garantie locative

Le loyer, les charges et la garantie locative Le loyer, les charges et la garantie locative Conformément aux articles 7, 8, 9 et 10 du contrat type de bail, le montant du premier loyer mensuel et des charges, détaillé sur la feuille d accompagnement

Plus en détail

Contrat de location Location en meublé à usage d habitation principale (L.n , 6 juill. 1989, art et suivants)

Contrat de location Location en meublé à usage d habitation principale (L.n , 6 juill. 1989, art et suivants) Contrat de location Location en meublé à usage d habitation principale (L.n 89-462, 6 juill. 1989, art. 25-3 et suivants) ENTRE LES SOUSSIGNÉS Ci-après dénommé(s) le Bailleur Et Ci-après dénommé(s) le

Plus en détail

Convention de location à durée déterminée d un logement de résidence non principale

Convention de location à durée déterminée d un logement de résidence non principale Convention de location à durée déterminée d un logement de résidence non principale ENTRE A. Bailleur : ET B. Preneur : IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. OBJET - DESCRIPTION - ETAT Le bailleur donne en location

Plus en détail

Section 1 : Aspects historiques du droit des affaires. 2. L encadrement progressif du droit commercial

Section 1 : Aspects historiques du droit des affaires. 2. L encadrement progressif du droit commercial Introduction Section 1 : Aspects historiques du droit des affaires 1. Les origines du droit commercial A. L Antiquité B. Le Moyen Age 2. L encadrement progressif du droit commercial A. L encadrement du

Plus en détail

CONVENTION DE LOCATION A DUREE DETERMINEE D UN LOGEMENT DE RESIDENCE NON PRINCIPALE

CONVENTION DE LOCATION A DUREE DETERMINEE D UN LOGEMENT DE RESIDENCE NON PRINCIPALE CONVENTION DE LOCATION A DUREE DETERMINEE D UN LOGEMENT DE RESIDENCE NON PRINCIPALE ENTRE ET A. BAILLEUR Bertrand et Géraldine Avenue Collon 1200 Bruxelles B. PRENEUR..... N Carte indentité ou passeport

Plus en détail

Photo v.vercheval HABITER UN LOGEMENT SOCIAL

Photo v.vercheval HABITER UN LOGEMENT SOCIAL Photo v.vercheval HABITER UN LOGEMENT SOCIAL Vous êtes nouveau locataire d un logement social ou locataire de longue date? Alors ce guide est fait pour vous Il expose les différentes situations auxquelles

Plus en détail

SOMMAIRE. La Loi PINEL. D autres leviers d optimisation :

SOMMAIRE. La Loi PINEL. D autres leviers d optimisation : SOMMAIRE La Loi PINEL D autres leviers d optimisation : La renégociation, La rationalisation des surfaces, Le désengagement : transfert? L acquisition? www.actior.fr 1 LOI PINEL N 2014-626 du 18 juin 2014

Plus en détail

MyRent. Table des matières

MyRent. Table des matières MyRent Table des matières 1. Les différents types de contrats :... 2 1.1. Contrat de bail :... 2 1.2. Etat des lieux :... 2 1.3. Avenant :... 2 1.4. Sous-location :... 2 1.5. Cession :... 2 1.6. Résiliation

Plus en détail

Le bail commercial. La modification de l activité : la déspécialisation

Le bail commercial. La modification de l activité : la déspécialisation Le bail commercial Le bail commercial est un contrat de location de locaux utilisé pour l exploitation d un fonds de commerce, industriel ou artisanal. Le statut des baux commerciaux est protecteur pour

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION. Pour les élèves du lycée hôtelier du TOUQUET

CONTRAT DE LOCATION. Pour les élèves du lycée hôtelier du TOUQUET CONTRAT DE LOCATION Pour les élèves du lycée hôtelier du TOUQUET M, Mme, Mlle ( nom, prénom, adresse) Et M, Mme, Mlle ( nom, prénom, adresse) Désigné(s) ci après le preneur il a été convenu et arrêté ce

Plus en détail

Bail de location d un emplacement garde meuble

Bail de location d un emplacement garde meuble Soumis aux dispositions des articles 1709 et suivants du Code civil Entre les soussignés : Propriétaire bailleur : Nom et prénom : Demeurant : Téléphone / E-mail : Dénommé(s) ci-après «BAILLEUR», (au singulier)

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION TUNISIE

CONTRAT DE LOCATION TUNISIE CONTRAT DE LOCATION CONTRAT DE LOCATION TUNISIE Entre les sousignés: M. (Nom et Prénom). demeurant au/à.. De nationalité. Né(e) le.../.../..., à Titulaire de la carte d identité Nationale/ Passeport N

Plus en détail

(nom prénom du propriétaire de la location), demeurant à :, Né le / /, Téléphone fixe : demeurant à :,

(nom prénom du propriétaire de la location), demeurant à :, Né le / /, Téléphone fixe : demeurant à :, Contrat de location de vacances ENTRE LES SOUSSIGNES : (nom prénom du propriétaire de la location), demeurant à :, Né le / /, Téléphone fixe : Téléphone portable : Email : (le Bailleur) et (nom prénom

Plus en détail

CONVENTION ENTRE COLOCATAIRES

CONVENTION ENTRE COLOCATAIRES ENTRE : CONVENTION ENTRE COLOCATAIRES Nom des colocataires : Locataire 1 Locataire 2 Locataire 3 Locataire 4 Ci- après «les colocataires» CONSIDÉRANT le bail du logement situé au (ci- après «le bail»),

Plus en détail

Bailleur(s), quels risques prenez - vous lors d une location immobilière?

Bailleur(s), quels risques prenez - vous lors d une location immobilière? Bailleur(s), quels risques prenez - vous lors d une location immobilière? Conférence organisée par l Immobilière Balcaen, Hôtel Bedford, Bruxelles, 28 mai 2015 Intervention de Me Gilles OLIVIERS, Avocat

Plus en détail

Contrat de location meublée

Contrat de location meublée Page 1 sur 6 Contrat de location meublée Attention : à compter du 20 janvier 2005, toute location meublée d une résidence principale qui fait l objet d un bail est soumise à une réglementation minimum.

Plus en détail

LA LOI ALUR A-T-ELLE RÉELLEMENT ÉQUILIBRÉ LES RAPPORTS ENTRE LES BAILLEURS ET LES LOCATAIRES?

LA LOI ALUR A-T-ELLE RÉELLEMENT ÉQUILIBRÉ LES RAPPORTS ENTRE LES BAILLEURS ET LES LOCATAIRES? LA LOI ALUR A-T-ELLE RÉELLEMENT ÉQUILIBRÉ LES RAPPORTS ENTRE LES BAILLEURS ET LES LOCATAIRES? La Loi alur a-t-elle RéeLLement équilibré Les RappoRts entre Les bailleurs et Les LocataiRes? S agissant des

Plus en détail

MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE

MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE 1/4 MANDANT (propriétaire du (ou des) bien(s) ci-dessous) MR/MME/Mlle Domicilié.. né le :. à Profession : MR/MME/Mlle.. Domicilié.. né le à... Profession :. MANDATAIRE (Administrateur de Biens) La SOCIETE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 11 octobre 2016

DOSSIER DE PRESSE 11 octobre 2016 DOSSIER DE PRESSE 11 octobre Sommaire P 2 Chiffres du marché immobilier en revente au P 3-5 Focus sur le logement étudiant Contact presse Côte d Azur Contact FNAIM Nadine Bauer Daniel Falcone 06 03 89

Plus en détail

LA RÉSILIATION DU BAIL DE 9 ANS PAR LE BAILLEUR

LA RÉSILIATION DU BAIL DE 9 ANS PAR LE BAILLEUR Les fiches LOCATION Bail de résidence principale La résiliation du bail de 9 ans par le bailleur Fiche n A6/1-1 LA RÉSILIATION DU BAIL DE 9 ANS PAR LE BAILLEUR Le bailleur peut mettre fin au bail de 9

Plus en détail

Le cadre général du dispositif «Contrat enfance et jeunesse»

Le cadre général du dispositif «Contrat enfance et jeunesse» LES CONDITIONS GENERALES Prestation de service Contrat enfance et jeunesse Octobre 2013 Le cadre général du dispositif «Contrat enfance et jeunesse» Sont éligibles à la Psej, les nouveaux développements

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE LOGEMENTS COMMUNAUX

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE LOGEMENTS COMMUNAUX REGLEMENT D ATTRIBUTION DE LOGEMENTS COMMUNAUX Article 1 Champ d application Le présent règlement sʹapplique à tous les logements offerts en location par la commune au sens de l article 26 du Code bruxellois

Plus en détail

LES AIDES POUR FACILITER L ACCES OU LE MAINTIEN DANS UN LOGEMENT LOCATIF

LES AIDES POUR FACILITER L ACCES OU LE MAINTIEN DANS UN LOGEMENT LOCATIF LES AIDES POUR FACILITER L ACCES OU LE MAINTIEN DANS UN LOGEMENT LOCATIF Marseille le 15 novembre 2016 LES AIDES ACTION LOGEMENT LES AIDES LOCA PASS LA GARANTIE VISALE LE MOBILI JEUNE LE CIL PASS ASSISTANCE

Plus en détail

7. Modification du bail à loyer - Nullité

7. Modification du bail à loyer - Nullité 7. Modification du bail à loyer - Nullité 23 Art. 269 d al. 2 et 3 CO 7. Modification du bail à loyer - Nullité La notification d une modification du bail à loyer doit répondre à des critères de clarté

Plus en détail

LE CONTRAT D ENTREPRISE ET CONCIERGE

LE CONTRAT D ENTREPRISE ET CONCIERGE LE CONTRAT D ENTREPRISE ET CONCIERGE CLUB DES CONSEILS SYNDICAUX Mercredi 17 octobre 2012 INTRODUCTION L entretien quotidien de l immeuble englobe le nettoyage des parties communes intérieures et extérieures,

Plus en détail

Cas pratique : Famille CHAUDANSON

Cas pratique : Famille CHAUDANSON Cas pratique : Famille CHAUDANSON M. CHAUDANSON Philippe est chef d entreprise individuelle implantée à Teyran (Hérault). Marié, M. CHAUDANSON est père de trois enfants : Eric, dix-sept ans ; Marie, treize

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ACHAT IMMOBILIER OU DE LA VENTE IMMOBILIERE

GUIDE PRATIQUE DE L ACHAT IMMOBILIER OU DE LA VENTE IMMOBILIERE GUIDE PRATIQUE DE L ACHAT IMMOBILIER OU DE LA VENTE IMMOBILIERE Acheter un bien immobilier est une opération juridique sensible. Quelles précautions prendre? Rencontrez votre notaire en amont de votre

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DES 22 ET 23 MARS RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DES 22 ET 23 MARS RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2012/O1/053 ASSEMBLEE DE CORSE 1 ERE SESSION ORDINAIRE DE 2012 REUNION DES 22 ET 23 MARS RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : APPROBATION

Plus en détail

Xavier Bolze. AOT: Autorisation d Occupation d. - possibilité de cession du droit acquis avec. possibles

Xavier Bolze. AOT: Autorisation d Occupation d. - possibilité de cession du droit acquis avec. possibles Xavier Bolze AOT: Autorisation d Occupation d Temporaire - autorisation précaire et révocable r - création de droits réels r - possibilité de cession du droit acquis avec agrément - possibilité de rupture

Plus en détail

Contrat de bail à usage commercial

Contrat de bail à usage commercial commercial PLAN commercial PLAN commercial Que trouve t on dans un contrat de bail? Clauses d un contrat de bail PLAN commercial Protection du locataire Durée Loyer La reprise du local loué Les clauses

Plus en détail

Q : La fin d'un CDD justifie-t-elle la réduction d un préavis de départ d un logement loué vide?

Q : La fin d'un CDD justifie-t-elle la réduction d un préavis de départ d un logement loué vide? 1. congé 2. Frais divers 3. Loyer 4. DÉPÔT DE GARANTIE 5. ÉQUIPEMENT 6. transfert de bail 7. Cautionnement 1. congé Q : La fin d'un CDD justifie-t-elle la réduction d un préavis de départ d un logement

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE LOCATION SANDRINE BRIOT IMMOBILIER Diplômée de l Institut d études économiques et juridiques appliquées à la construction et A l habitation Un immobilier + juste La copropriété autrement sandrinebriot.com DOSSIER

Plus en détail

1. - RÉFÉRENCES LOGEMENT 2. - RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LA CAUTION

1. - RÉFÉRENCES LOGEMENT 2. - RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LA CAUTION CAUTIONNEMENT LOCATAIRE UNIQUE LOCATAIRES MARIÉS ET PARTENAIRES PACSÉS BAIL LOI DU 6/07/1989 LOCATION MEUBLÉE OU NON MEUBLÉE (un engagement distinct est à remplir par chaque caution) BOCQUET DES GARETS

Plus en détail

Les contrats de location concernés

Les contrats de location concernés Afin de sécuriser la relation contractuelle entre le bailleur et le locataire, la loi ALUR du 24 mars 2014 a instauré des contrats types de location (loi du 6.7.89 : art. 3, art. 8-1, III et art. 25-7).

Plus en détail

L INDEXATION DU LOYER

L INDEXATION DU LOYER Les fiches LOCATION Bail de résidence principale Le loyer L indexation du loyer Fiche n A9/2 L INDEXATION DU LOYER L indice des prix à la consommation reflète le coût moyen de la vie : on prend comme référence

Plus en détail

DROIT DES AFFAIRES. Plan

DROIT DES AFFAIRES. Plan DROIT DES AFFAIRES Plan Page 1 Remarque préalable sur l intitulé du cours «Droit des affaires» 1 Le droit des professionnels 2 Le droit économique 3 Le droit des affaires Introduction générale Section

Plus en détail

Les possibles causes de cessation du contrat de location-gérance.

Les possibles causes de cessation du contrat de location-gérance. Les possibles causes de cessation du contrat de location-gérance. Article juridique publié le 25/04/2015, vu 6145 fois, Auteur : Maître Joan DRAY 1. Arrivée du terme. De manière classique, la durée du

Plus en détail

Canton de Vaud. 3 Le cautionnement, simple ou solidaire, est autorisé à titre de garantie pour les baux à usage exclusivement commercial.

Canton de Vaud. 3 Le cautionnement, simple ou solidaire, est autorisé à titre de garantie pour les baux à usage exclusivement commercial. Canton de Vaud Loi sur les garanties en matière de baux à loyer (LGBL) Art. 1 Dépôt obligatoire des garanties 1 Le bailleur ou son représentant qui reçoit, à raison du bail, des espèces à titre de garantie

Plus en détail

xalocation NON MEUBLEE HABITATION MIXTE (habitation et professionnel) Loi du 6 juillet 1989 modifiée

xalocation NON MEUBLEE HABITATION MIXTE (habitation et professionnel) Loi du 6 juillet 1989 modifiée xalocation NON MEUBLEE HABITATION MIXTE (habitation et professionnel) Loi du 6 juillet 1989 modifiée Conseils pour compléter le contrat de location : Un contrat de location doit être rédigé en autant d

Plus en détail

montant HT de travaux, plafonné à / immeuble ;

montant HT de travaux, plafonné à / immeuble ; Règlement d attribution des subventions dans le cadre de l OPAHRU Version modifiée au 9 décembre 2016 (Prorogation) Ville de MOULINS Dans le cadre de la prorogation de son OPAHRU, la Ville de Moulins s

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT IMMOBILIER SCI

DEMANDE DE PRÊT IMMOBILIER SCI DEMANDE DE PRÊT IMMOBILIER SCI Désignation de la SCI Raison sociale : Siège social : Code postal : Ville : Numéro SIRET : Date de création : Nature de l activité : Nom et prénom du (des) gérant(s) : Si

Plus en détail

Rapports entre bailleurs et locataires dans les logements meublés loués à titre de résidence principale

Rapports entre bailleurs et locataires dans les logements meublés loués à titre de résidence principale Collège juridique janvier 2014 Projet de loi pour l Accès au logement et un urbanisme rénové Rapports entre bailleurs et locataires dans les logements meublés loués à titre de résidence principale Adopté

Plus en détail

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES Année : I Identification du contribuable, Chef de famille

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES Année : I Identification du contribuable, Chef de famille REPUBLIQUE GABONAISE MINISTERE DE L ECONOMIE, DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE ET DU TOURISME ---------------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS BP 37 / 45 Libreville Tel : 79.53.76 ou 79.53.77 ID 06 Date de réception

Plus en détail

LA PROROGATION DU BAIL POUR CIRCONSTANCES EXCEPTIONNELLES

LA PROROGATION DU BAIL POUR CIRCONSTANCES EXCEPTIONNELLES Les fiches LOCATION Bail de résidence principale La du bail pour circonstances exceptionnelles Fiche n A14 LA PROROGATION DU BAIL POUR CIRCONSTANCES EXCEPTIONNELLES Le principe Lorsque le bail prend fin

Plus en détail

CONVENTION D OCCUPATION TEMPORAIRE

CONVENTION D OCCUPATION TEMPORAIRE CONVENTION D OCCUPATION TEMPORAIRE Préambule : La loi du 30 mai 1990 et plus particulièrement son article 19 (art 353-20 du CCH) prévoit la possibilité pour les organismes HLM ainsi que les bailleurs privés

Plus en détail

LA LOI SUR LES LOYERS

LA LOI SUR LES LOYERS LA LOI SUR LES LOYERS 3 ème édition - mai 2000 TABLE DES MATIERES CHAPITRE Ier Que faut-il savoir avant tout? p.5 1. Qu est-ce qu un contrat de bail? p.5 2. Quelle est la différence entre un bail écrit

Plus en détail

REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (Art. 1675/4 du Code judiciaire) Au Tribunal du travail de Liège, Division HUY

REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (Art. 1675/4 du Code judiciaire) Au Tribunal du travail de Liège, Division HUY REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (Art. 1675/4 du Code judiciaire) Au Tribunal du travail de Liège, Division HUY Attention!!! : Merci de compléter la Requête lisiblement en majuscules et/ou biffer

Plus en détail

Clauses abusives dans un contrat de location

Clauses abusives dans un contrat de location Publié sur Justice.fr (http://justice.fr) Accueil > Clauses abusives dans un contrat de location Clauses abusives dans un contrat de location Bailleur et locataire peuvent convenir ensemble de l'insertion

Plus en détail

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES (ASSISTANTS TECHNIQUES) Année :

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES (ASSISTANTS TECHNIQUES) Année : REPUBLIQUE GABONAISE MINISTERE DE L ECONOMIE, DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE ET DU TOURISME ---------------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS BP 37 / 45 Libreville Tel : 79.53.76 ou 79.53.77 Date de réception

Plus en détail

REMISES TARIFAIRES. accordées par la SCP HAUSSMANN NOTAIRES

REMISES TARIFAIRES. accordées par la SCP HAUSSMANN NOTAIRES REMISES TARIFAIRES accordées par la SCP HAUSSMANN NOTAIRES sur la quote-part d émoluments tarifés lui revenant en application des dispositions relatives au tarif des notaires 1 applicables à compter du

Plus en détail

LOCATION MEUBLÉE DE VACANCES CONTRAT TYPE

LOCATION MEUBLÉE DE VACANCES CONTRAT TYPE LOCATION MEUBLÉE DE VACANCES CONTRAT TYPE ENTRE LES SOUSSIGNES, Monsieur ou Madame..., né(e) le... à..., demeurant..., à... Numéro de téléphone fixe :... Numéro de téléphone portable :... Email :... ci-après

Plus en détail

LOCATAIRE PERSONNE PHYSIQUE

LOCATAIRE PERSONNE PHYSIQUE N FICHE CLOUDIMMO... ADMINISTRATEURS DE BIENS DEMANDE DE LOCATION Adresse du bien...................................................................................................................................

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS VIE PROFESSIONNELLE VIE PRIVÉE

CONSERVATION DES DOCUMENTS VIE PROFESSIONNELLE VIE PRIVÉE CONSERVATION DES DOCUMENTS VIE PROFESSIONNELLE VIE PRIVÉE VIE PROFESSIONNELLE DOCUMENT CIVIL ET COMMERCIAL Contrat ou convention conclu dans le cadre d une relation commerciale Garantie pour les biens

Plus en détail

Visale, Visa pour le logement et l emploi Sécurisation des loyers du parc privé

Visale, Visa pour le logement et l emploi Sécurisation des loyers du parc privé Visale, Visa pour le logement et l emploi Sécurisation des loyers du parc privé PARTENAIRES A : Valence Le : 22/09/2016 Une réponse aux attentes des entreprises, des locataires et des bailleurs Environ

Plus en détail

Fiche pédagogique 1 : «Loyer affiché = mauvaise surprise évitée»

Fiche pédagogique 1 : «Loyer affiché = mauvaise surprise évitée» Fiche pédagogique 1 : «Loyer affiché = mauvaise surprise évitée» Le Constat Une législation existe sur l affichage obligatoire du loyer et des charges communes. Selon une étude, la moitié des loueurs particuliers

Plus en détail

NOTICE. En votre qualité de représentant légal vous devez remettre chaque année un compte de gestion au greffier en chef pour vérification.

NOTICE. En votre qualité de représentant légal vous devez remettre chaque année un compte de gestion au greffier en chef pour vérification. Tribunal d Instance d Annecy Service de la protection des majeurs ème 4 Etage- Bureau 409 19 avenue du parmelan 74011 ANNECY CEDEX Tél: 04.50.33.38.03 Fax: 04.50.33.38.09 Service Tutelles MAJEURS DOSSIER

Plus en détail

LE DISPOSITIF «SCELLIER» POUR LES LOGEMENTS EN VEFA ET NEUFS

LE DISPOSITIF «SCELLIER» POUR LES LOGEMENTS EN VEFA ET NEUFS LE DISPOSITIF «SCELLIER» POUR LES LOGEMENTS EN VEFA ET NEUFS LE DISPOSITIF SCELLIER, C EST : Une réduction d impôt de 13 % à 32% du prix de revient de l investissement, pour les acquisitions en 2011. Une

Plus en détail

CONVENTION PLURIANNUELLE D EXPLOITATION AGRICOLE OU DE PATURAGE AGRICOLE Département de la Haute-Corse

CONVENTION PLURIANNUELLE D EXPLOITATION AGRICOLE OU DE PATURAGE AGRICOLE Département de la Haute-Corse CONVENTION PLURIANNUELLE D EXPLOITATION AGRICOLE OU DE PATURAGE AGRICOLE Département de la Haute-Corse A été arrêté d un commun accord la présente convention pluriannuelle d exploitation agricole et de

Plus en détail

APRÈS ART. 24 N 409 ASSEMBLÉE NATIONALE 4 décembre 2012 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR (N 403) AMENDEMENT

APRÈS ART. 24 N 409 ASSEMBLÉE NATIONALE 4 décembre 2012 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR (N 403) AMENDEMENT Amendement permettant l'application des dispositions des deux derniers alinéas de l'article 99 du Règlement APRÈS ART. 24 N 409 ASSEMBLÉE NATIONALE 4 décembre 2012 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012

Plus en détail

Demande de Financement de Projet Immobilier

Demande de Financement de Projet Immobilier EXEMPLAIRE A CONSERVER PAR LA CASDEN Demande de Financement de Projet Immobilier Afin d étudier ensemble votre projet immobilier, nous vous invitons à compléter ce document et à nous le remettre signé

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Frédéric MIRA Mise à jour de Nathalie GIRAUD. Cinquième édition

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Frédéric MIRA Mise à jour de Nathalie GIRAUD. Cinquième édition Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Frédéric MIRA Mise à jour de Nathalie GIRAUD SAVOIR LOUER Cinquième édition Groupe Eyrolles, 1998, 2000, 2002, 2005, 2007 De Particulier à Particulier,

Plus en détail

Bail de garage AVERTISSEMENT. Ce document est une version d évaluation du contrat.

Bail de garage AVERTISSEMENT. Ce document est une version d évaluation du contrat. http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Bail de garage Auteur: Me Gilles Carnoy Avocat au barreau de Bruxelles T + 32 2 534 44 72 gilles.carnoy@carnoyavocats.be AVERTISSEMENT Ce document est une

Plus en détail

CONTRAT D'INTERMEDIAIRE POUR LA VENTE D'UNE RESIDENCE PRINCIPALE CONDITIONS PARTICULIERES

CONTRAT D'INTERMEDIAIRE POUR LA VENTE D'UNE RESIDENCE PRINCIPALE CONDITIONS PARTICULIERES www.test-achats.be CONTRAT D'INTERMEDIAIRE POUR LA VENTE D'UNE RESIDENCE PRINCIPALE CONDITIONS PARTICULIERES Les Conditions générales font partie intégrante des Conditions particulières. Le consommateur

Plus en détail

Extraits du Code civil belge

Extraits du Code civil belge Extraits du Code civil belge Version coordonnée le 11 mars 2016 Contient : Livre III, Titre VIII, Du contrat de louage Livre III, Titre VIII, Chapitre II, Du louage des choses Livre III, Titre VIII, Chapitre

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES ASSURANCE LOYERS IMPAYES & DEGRADATIONS IMMOBILIERES

CONDITIONS PARTICULIERES ASSURANCE LOYERS IMPAYES & DEGRADATIONS IMMOBILIERES CONDITIONS PARTICULIERES ----------------- ASSURANCE LOYERS IMPAYES & DEGRADATIONS IMMOBILIERES En cas de modification du taux de cotisation, le bailleur doit signer un nouveau bulletin d adhésion N DE

Plus en détail

BAREME D HONORAIRES DE GERANCE CABINET NICE-PARIS 2017

BAREME D HONORAIRES DE GERANCE CABINET NICE-PARIS 2017 BAREME D DE GERANCE CABINET NICE-PARIS 2017 PRESTATIONS DE BASE Article 1 : DEFINITION DE LA MISSION 1 - Les honoraires principaux sont fixés définitivement à la signature du mandat. 2 - Ils sont calculés

Plus en détail

REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (Art. 1675/4 du Code judiciaire) Au Tribunal du travail de Liège, Division HUY

REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (Art. 1675/4 du Code judiciaire) Au Tribunal du travail de Liège, Division HUY REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (Art. 1675/4 du Code judiciaire) Au Tribunal du travail de Liège, Division HUY Attention!!! : Merci de compléter la Requête lisiblement en majuscules et/ou biffer

Plus en détail

SPECIMEN. Information bancaire. Personne de contact. DECLARATION A L'IMPOT DES PERSONNES MORALES EXERCICE D'IMPOSITION 2015 (Revenus de l'année 2014)

SPECIMEN. Information bancaire. Personne de contact. DECLARATION A L'IMPOT DES PERSONNES MORALES EXERCICE D'IMPOSITION 2015 (Revenus de l'année 2014) Service Public Fédéral FINANCES Administration générale de la FISCALITE Impôts sur les revenus DECLARATION A L'IMPOT DES PERSONNES MORALES EXERCICE D'IMPOSITION 2015 (Revenus de l'année 2014) La déclaration,

Plus en détail

L'adaptation du régime des baux commerciaux (la loi Pinel)

L'adaptation du régime des baux commerciaux (la loi Pinel) Le 19 juin 2014 L'adaptation du régime des baux commerciaux (la loi Pinel) La loi n 2014-626 du 18 juin 2014 relative à l'artisanat, au commerce et aux très petites entreprises, dont le premier projet

Plus en détail

Les produits et les charges en droit fiscal (cours)

Les produits et les charges en droit fiscal (cours) Les produits et les charges en droit fiscal (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I - Les produits... 4 Les produits imposables... 4 Les principes de rattachement des produits

Plus en détail

Inscription au Registre des Mandats n

Inscription au Registre des Mandats n MANDAT DE GERER (Mandat établi conformément à la Loi n 70-9 du 2 Janvier 1970. Et au Décret n 72-678 du 20 Juillet 1972 Inscription au Registre des Mandats n ENTRE LES SOUSSIGNES : Dénomination : Représentée

Plus en détail

Votre gestion locative.

Votre gestion locative. Votre gestion locative. Parce que vous accompagner, C est aussi notre métier. en partenariat avec : Vous accompagner dans la gestion locative de votre bien Une équipe commerciale chargée de faire visiter

Plus en détail

Pièces à fournir pour préparer une promesse de vente Pièces à fournir avant la prise d un RDV de signature. Merci de viser toutes les rubriques.

Pièces à fournir pour préparer une promesse de vente Pièces à fournir avant la prise d un RDV de signature. Merci de viser toutes les rubriques. Pièces à fournir pour préparer une promesse de vente Pièces à fournir avant la prise d un RDV de signature. Merci de viser toutes les rubriques. VENDEUR Titre de propriété (acte d achat) ; Prix de vente

Plus en détail

CONVENTION PLURIANNUELLE DE PATURAGE (Arrêté Préfectoral N du 25 novembre 2014)

CONVENTION PLURIANNUELLE DE PATURAGE (Arrêté Préfectoral N du 25 novembre 2014) CONVENTION PLURIANNUELLE DE PATURAGE (Arrêté Préfectoral N 2014 329-0011 du 25 novembre 2014) Entre les soussignés : ARTICLE 1 DESIGNATION DES PARTIES 1. Monsieur (nom, prénom) né le à 2. ou Monsieur et

Plus en détail

BAREME D HONORAIRES DE GERANCE BRUSSIAUD DE VILLARD GRENOBLE 2017

BAREME D HONORAIRES DE GERANCE BRUSSIAUD DE VILLARD GRENOBLE 2017 BAREME D HONORAIRES DE GERANCE BRUSSIAUD DE VILLARD GRENOBLE 2017 PRESTATIONS DE BASE MONTANT MONTANT A LA CHARGE H.T. T.T.C. propriétaire locataire Article 1 : DEFINITION DE LA MISSION 1 - Les honoraires

Plus en détail

Modèle de CONTRAT DE LOCATION

Modèle de CONTRAT DE LOCATION Modèle de CONTRAT DE LOCATION Le présent modèle de contrat de location est donné à titre informatif. Il convient de l'adapter à vos besoins et de vérifier sa conformité avec les lois en vigueur au moment

Plus en détail

Les délais de prescriptions. Matière Types d action Durée Point de départ. 1 an Exécution de la commission de signification. 2 ans.

Les délais de prescriptions. Matière Types d action Durée Point de départ. 1 an Exécution de la commission de signification. 2 ans. FICHE TECHNIQUE 7... Les délais de prescriptions Avocats Action en responsabilité professionnelle et en restitution de pièces (art. 2276 bis 1Cc) Action en paiement de frais et honoraires (2276 bis 2 Cc)

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES

CONDITIONS PARTICULIERES ATTENTION Ce document est une trame susceptible d être adaptée par le professionnel de l immobilier à chaque situation ou dossier. Ce projet ne pourra être utilisé en l état. En conséquence, la responsabilité

Plus en détail

L ATELIER DES BAUX COMMERCIAUX DE LORRAINE association régie par la loi du 1 er Juillet siège social : 4 place Vaudémont Nancy

L ATELIER DES BAUX COMMERCIAUX DE LORRAINE association régie par la loi du 1 er Juillet siège social : 4 place Vaudémont Nancy LA NOTE DE L ATELIER N 9 JUIN 2011 L ATELIER DES BAUX COMMERCIAUX DE LORRAINE association régie par la loi du 1 er Juillet 1901 - siège social : 4 place Vaudémont 54000 Nancy Sélection de décisions et

Plus en détail

Contrat à durée déterminée (CDD)

Contrat à durée déterminée (CDD) Fiche 13 Dans quels cas peut-on conclure un CDD? a) pour l exécution d une tâche précise et temporaire et dans certains cas seulement : le CDD ne peut, en effet, avoir pour objet ni pour effet de pourvoir

Plus en détail

BREVES OBSERVATIONS SUR LE SORT DU BAIL COMMERCIAL DANS LES PROCEDURES COLLECTIVES DE L OHADA

BREVES OBSERVATIONS SUR LE SORT DU BAIL COMMERCIAL DANS LES PROCEDURES COLLECTIVES DE L OHADA Ohadata D-08-15 BREVES OBSERVATIONS SUR LE SORT DU BAIL COMMERCIAL DANS LES PROCEDURES COLLECTIVES DE L OHADA Me Bérenger Yves MEUKE Docteur en droit des affaires Avocat au Barreau de Lyon Le bail commercial

Plus en détail

Résidence «les chênes vert» Bail commercial

Résidence «les chênes vert» Bail commercial Résidence «les chênes vert» Bail commercial Entre les soussignés : Monsieur et Madame------------------------------ Demeurant : ----------------------------------------- Ci-après dénommés «le bailleur»,

Plus en détail

Contrat de location de vacances

Contrat de location de vacances Contrat de location de vacances ENTRE LES SOUSSIGNES Verneuil - Garnéro 7 rue centrale 05100 Briançon Tel: 06 09 63 73 61 Email: maisonaya.monetier@gmail.com et (nom prénom du locataire), Demeurant à :,

Plus en détail

MANDAT DE GESTION D IMMEUBLE. Adresse

MANDAT DE GESTION D IMMEUBLE. Adresse MANDAT DE GESTION D IMMEUBLE Adresse Entre les soussignés : De première part : Propriétaire(s) de l immeuble ci-après désigné Dénommé(s) «le mandant» De seconde part : L ASBL «L Etape», Association de

Plus en détail

GUIDE DECLARATIF MONUMENTS HISTORIQUES OU AGREES

GUIDE DECLARATIF MONUMENTS HISTORIQUES OU AGREES GUIDE DECLARATIF MONUMENTS HISTORIQUES OU AGREES Arnaud JAMIN - Cabinet FIDAL 10 mars 2006 IR 2005 La déclaration d ensemble des revenus 2005, et ses déclarations annexes, doit être déposée avant le 31

Plus en détail

MISE EN GESTION D'UNE PARTIE DU PATRIMOINE IMMOBILIER COMMUNAL

MISE EN GESTION D'UNE PARTIE DU PATRIMOINE IMMOBILIER COMMUNAL VILLE D'AMIENS MISE EN GESTION D'UNE PARTIE DU PATRIMOINE IMMOBILIER COMMUNAL CAHIER DES CHARGES - 1 ARTICLE I NATURE ET OBJET DE LA CONSULTATION La Ville d'amiens est propriétaire d'un patrimoine immobilier

Plus en détail

L'INDEMNITE D'EVICTION

L'INDEMNITE D'EVICTION 1 / 5 L'INDEMNITE D'EVICTION 02.08.16 Lors du non renouvellement de son bail par le propriétaire, le locataire peut, sous certaines conditions, obtenir une indemnité compensatrice dont le montant est déterminé

Plus en détail

CONTRAT DE BAIL OU DE LOCATION

CONTRAT DE BAIL OU DE LOCATION CONTRAT DE BAIL OU DE LOCATION Un contrat de bail ou un contrat de location est le contrat de louage par lequel l'une des parties (appelée bailleur) s'engage, moyennant un prix (le loyer) que l'autre partie

Plus en détail

CONTRAT D'INTERMEDIAIRE POUR LA VENTE D'UNE RESIDENCE PRINCIPALE CONDITIONS PARTICULIERES

CONTRAT D'INTERMEDIAIRE POUR LA VENTE D'UNE RESIDENCE PRINCIPALE CONDITIONS PARTICULIERES CONTRAT D'INTERMEDIAIRE POUR LA VENTE D'UNE RESIDENCE PRINCIPALE CONDITIONS PARTICULIERES Les Conditions générales font partie intégrante des Conditions particulières. Lorsque le contrat est signé chez

Plus en détail

PACTE DE COLOCATION ENTRE LES SOUSSIGNES. Le Colocataire n 1 né(e) à le. Le Colocataire n 2 né(e) à le. Demeurant: Le Colocataire n 3 né(e) à le

PACTE DE COLOCATION ENTRE LES SOUSSIGNES. Le Colocataire n 1 né(e) à le. Le Colocataire n 2 né(e) à le. Demeurant: Le Colocataire n 3 né(e) à le PACTE DE COLOCATION Attention! Ce pacte de convention doit être signé par tous les colocataires qui permet de régler les rapports entre colocataires. Cette convention est d autant plus nécessaire que le

Plus en détail

DEMANDE D AIDE. Organisme : Cachet et Signature :

DEMANDE D AIDE. Organisme : Cachet et Signature : DEMANDE D AIDE Date de la demande : Destinataire : Nature de la demande : o Prêt Montant : Remboursement : / mois o Secours Montant : o Secours d urgence Montant : o Versement à un tiers o Accompagnement

Plus en détail

Formulaire de demande d un logement du programme accession abordable

Formulaire de demande d un logement du programme accession abordable «Formulaire de demande d un logement du programme accession abordable Identification du programme (ZAC, Îlot) : Date de la signature du contrat de réservation L ACQUEREUR Nom (s) et prénom (s) de (s) l

Plus en détail