Compte-rendu Réunion générale. Grenoble, le 29 juin 2011 URBASIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte-rendu Réunion générale. Grenoble, le 29 juin 2011 URBASIS"

Transcription

1 URBASIS Sismologie urbaine : évaluation de la vulnérabilité et des dommages sismiques par méthodes innovantes ANR09RISK009 URBASIS Compterendu Réunion générale Grenoble, le 29 juin 2011 Participants: J. Totems (ONERA), P.A. Davoine (LIG), J. Gensel (LIG), C. Negulescu (BRGM), P. Guéguen (ISTerre), G. Debigault (ISTerre), M. Vieira (GIPSALab), E. Pathier (ISTerre), M. Perrault (ISTerre), J. Chanussot (GIPSLab), P. Matsuka (GIPSALab/ISTerre), Fatima Nasser (GIPSA Lab), T. Leduc (LIG/CERMA Video conf) Excusés: F. Gonzales (CoLIG), N. Martin (GIPSALab)

2 Résumé du projet ANRURBASIS L'augmentation des populations dans des noyaux urbains de plus en plus grands, exposés aux séismes et constitués dʼun habitat hétérogène sont les ingrédients qui positionnent le milieu urbain parmi les éléments les plus critiques du risque sismique. Sa connaissance devient alors un élément important à maîtriser pour gérer, prédire et évaluer sa vulnérabilité et son intégrité postsismique. La variabilité de la réponse dʼʼune structure à un séisme introduit une incertitude importante dans lʼévaluation de sa vulnérabilité mais aussi dans lʼestimation des dommages. Bien souvent deux échelles dʼespace (échelle de la ville ou du bâtiment) et trois échelles de temps (avant, pendant et après le séisme) sont invoquées lors des études sismiques en milieu urbain. Nous proposons de développer des méthodes dʼévaluation de la vulnérabilité et des dommages sismiques à lʼéchelle de la ville et de la structure. Basée sur lʼutilisation de photographies aériennes et satellites, lʼévaluation de la vulnérabilité se fera par analyse des schémas urbains et recherche des paramètres structuraux essentiels (hauteur, forme, toit, etc). La détection des changements avant et après le séisme permettra dʼévaluer et de quantifier les zones urbaines endommagées. Nous proposons également de mieux comprendre lʼendommagement dʼune structure particulière par la recherche de ses paramètres modaux (fréquence, amortissement et déformées modales). Des développements technologiques et algorithmiques en traitement du signal permettront leur estimation en période normale (inter sismique), lʼétude de leur variation pendant la sollicitation sismique (cosismique), et après la sollicitation (postsismique) afin dʼévaluer lʼendommagement des structures. La sensibilité des paramètres modaux à l'intégrité de la structure sera évaluée afin d'explorer la capacité de cette approche pour une estimation de l'endommagement selon l'echelle Européenne Macrosismique EMS98. Enfin un outil navigant/ communicant de collecte insitu d'informations structurale (vulnérabilité et dommage) sera développer afin de faciliter le recueil des données urbaines. Un système de représentation de la vulnérabilité et des dommages à lʼéchelle dʼune ville sera finalement développé pour faciliter la gestion de la crise sismique. Partenaires Institut des Sciences de la Terre ISTerre Grenoble Laboratoire Images Parole Signal Automatique GIPSALab Grenoble Office National d'etudes et de Recherches Aérospatiales ONERA Palaiseau BRGM Orléans Laboratoire d Informatique de Grenoble

3 Ordre du jour Programme 09:30: Accueil à ISTerre 10:00 : Analyse bibliographique et tests sur la classification des formes urbaines P. Matsuka Présentation du document sur l évaluation de la vulnérabilité et des dommages sismique par remote sensing RS: Délivrable D1. Remote sensing: méthodologie basée sur le potentiel des VHR pour les formes urbaines. Mélange de différentes données pour extraire le maximum d informations. Difficulté également sur la fusion de données RS et insitu. Objectifs: dégrader les informations pour savoir ce qui peut être obtenu comme description de l urbain en fonction des données qui seraient disponibles. En gros tester quelles sont les informations indispensables. Dans un premier temps, extraction des formes des toits depuis des images VHR, en utilisant par exemple les contrastes dus aux bords et au fait du toit. Test sur Grenoble relation entre la vulnérabilité et les formes de toit extraites des DEM ou des orthoimages pour comparaison. A tester: quelques erreurs sur les contours foot prints des bâtiments qui ne sont pas exactement correspondant à un seul bâtiment: donc différents toits sur un même bloc. Futurs travaux: Support Vector regression SVR pour améliorer l évaluation des formes de toit. Nécessité d avoir sur un site, même limité en espace (un quartier par exemple), la vérité terrain. 10:45 : Algorithme de traitement pour la caractérisation et le suivi des vibrations d une structure au cours d une sollicitation sismique. Michelle Vieira, ZhongYang Li Présentation du modèle de traitement du signal pour extraire les paramètres physiques (fréquence et amortissement) Plusieurs modèles ont été choisis depuis la modulation d amplitude polynomiale, modulation d amplitude amortie avec fonction d amortissement constante positive et modulation d amplitude amortie avec fonction d amortissement polynomiale. Estimation au centre de la fenêtre N/2,N/2 pour avoir la meilleure estimation au centre de la fenêtre et les erreurs aux bords avec ensuite en perspective de pouvoir additionner les segments analysés du signal. Résultat sur des signaux simulés (en tiret) selon les trois méthodes. On observe au centre de la fenêtre l erreur la plus faible (voir ppt de Vieira). Temps de calcul sur signaux simulés: de l ordre de 30 secondes pour 6 secondes de signaux, mais avec une 30aine d échantillons (décimation des signaux). Application à l hôtel de ville sur données réelles: toujours après décimations car on ne regarde que vers 1 Hz. Application à la tour Taipo de Taiwan, comparaison des différents algorithmes. Test sur signal sismique de Loma Prieta: difficulté des variations brusques de composantes (naissance et mort des composantes) Perspectives: analyse vibratoire durant séisme. naissance et mort des composantes. analyse des signaux plus longs par fusion des analyses des signaux de durée courte. Accorder le modèle du signal avec le modèle physique. 11:30 : Développement instrumental d un LIDAR à détection cohérente hétérodyne Julien Totems

4 Présentation du système et du développement LIDAR (dimensionnement et conception achevés à partir des contraintes d encombrement, de sécurité oculaire et de performances souhaitées). Rappel des spécifications du LIDAR. Validation en simulation du LIDAR. Points forts: analyse temps réels des signaux, plusieurs faisceaux synchrones pour l analyse des modes propres, distance de visée et précision, têtes optiques compactes. Repérage des bâtiments sur Grenoble (Arpej, Hôtel de Ville, Ile Verte) en fonction des possibilités de visées (vues dégagées et distances de visées) Programme: JuilletSeptembre 2011 Implémentation des têtes optiques / tourelle Mise en place architectures optiques et électronique : 1 voie puis 3 voies Septembre Calibration (niveaux de bruits) et essais en laboratoire OctobreNovembre Essais en extérieur, conditions réelles (Onera Palaiseau & Châtillon) Printemps 2012 Campagne de mesures Urbasis à Grenoble 12:15 14:00 Déjeuner 13:30 : La base de données de mouvements forts Présentation du délivrable D6 M. Perrault Présentation du Délivrables 6 sur la base de données de mouvements forts enregistrés dans les bâtiments. Plusieurs données ont été transmises à GIPSALab pour tester les algorithmes de traitement. L analyse des premières données contenues dans la base montrent que plusieurs bâtiments ont dû subir des dommages: intérêt pour la détection des dommages et l influence des indicateurs des nocivité. La structure des table est présentée, la table 4 sur les paramètres qui seront calculés étant ouverte actuellement. Base de données à mieux structurer si on veut une vrai base de données: travail avec LIG pour optimiser la base de données. 14:00 : C. Negulescu détection dommages et sensibilité des paramètres physiques Tâche qui démarre seulement maintenant. Un recrutement est en cours (problème de visa pour le postdoc. Les expériences sur les bâtiments des Antilles sont prévues fin 2011: à préciser rapidement entre les partenaires ISTerre et BRGM. 14:30 : P.A. Davoine/T. Leduc: Infrastructure des données géospatiale et dispositif mobile. Le cahier des charge du dispositif mobile est terminé: le développement commence juillet 2011 pour une première version (prototype) en septembre Infrastructure des données: Rappel des tâches et des planning: Spécifications des besoins (Année 2) Présentation des données de l IGN mises à disposition des partenaires par LIG: BDTopo avec focus sur le thème bâti (nature de la fonction des bâtiments), hauteur, altitude min et max du bâtiment. BD parcellaire, avec information sur le contour parcellaire, et sur le contour du bâti. L adresse de la plateforme où récupérer les données est : okenite.obs.ujfgrenoble.fr Présentation des spécifications de la plateforme: GearScape SIG dédié à l analyse spatiale. GGL Langage de script.

5 T. Leduc présente l avancement des travaux sur la caractérisation des milieux urbains. Caractérisation morphologique du bâti et analyse des espaces ouverts pour caractériser l urbanisation. Plusieurs techniques: analyse de propriétés morphométriques de bâti, de configurations spatiales et topologiques (emboîtement bâti/parcellaire/îlot) contrainte de continuité spatiale, exploiter la multicentralité (intercalaire, de proximité) du graphe de rues (ou de son dual) pour détecter des zones morphologiques particulières, Approche par l'analyse systématique des espaces ouverts (assimilés, en première approche, au «dual» du bâti), application à Grenoble. 15:00 : Estimation des vulnérabilités à partir des données INSEE G. Debigault Sur Grenoble, à partir des informations disponibles bâtiment par bâtiment, regroupé dans les ilots INSEE, des matrices de vulnérabilité sont proposées en n utilisant que les données INSEE ou bien complétées par la forme des toits qui pourraient être extraites des images VHR. Cette application a été faite sur Grenoble, à vérifier si les mêmes tendances sont reproduites sur Nice par exemple (données INSEE + données bâtiment par bâtiment). 15:45 : Discussions générales: Présentation du rapport T0+18: validation. Plan de travail pour T0+18 à T0+30 prévoir zone test avec une vérité terrain prévoir expériences Lidar+Vélocimtérie sur Grenoble en deux fois pour approfondissement des interprétations et des données. Expériences aux Antilles fin 2011/début Organisation des expériences date commune et diffusion à l ensemble. Publications et congrès Panagiotas: D1 à publier dans une conférence Congrès AFPS (2011), EVACES (2011), 15WCEE (2012) Comité de pilotage Prévoir doodle pour janvier. 16:30 Fin

Compte-rendu Réunion générale - Comité de Pilotage. Grenoble, le 17 janvier 2011 URBASIS

Compte-rendu Réunion générale - Comité de Pilotage. Grenoble, le 17 janvier 2011 URBASIS URBASIS Sismologie urbaine : évaluation de la vulnérabilité et des dommages sismiques par méthodes innovantes ANR-09-RISK-009 URBASIS Compte-rendu Réunion générale - Comité de Pilotage Grenoble, le 17

Plus en détail

Réunion générale. Bâtiment ISTerre Salle de conférence - 1ème étage Campus Universitaire. Grenoble, le 28 mars 2013

Réunion générale. Bâtiment ISTerre Salle de conférence - 1ème étage Campus Universitaire. Grenoble, le 28 mars 2013 URBASIS Sismologie urbaine : évaluation de la vulnérabilité et des dommages sismiques par méthodes innovantes ANR-09-RISK-009 Réunion générale Bâtiment ISTerre Salle de conférence - 1ème étage Campus Universitaire

Plus en détail

Dispositif mobile et Géoweb pour la collecte de données d inventaire sismique du bâti en milieu urbain

Dispositif mobile et Géoweb pour la collecte de données d inventaire sismique du bâti en milieu urbain Dispositif mobile et Géoweb pour la collecte de données d inventaire sismique du bâti en milieu urbain Paule-Annick Davoine, Laurent Poulenard, Philippe Gueguen, Jérôme Gensel, José Bringel Laboratoire

Plus en détail

ANALYSE AVANCEE DE DONNEES GEOSPATIALES AVEC ecognition

ANALYSE AVANCEE DE DONNEES GEOSPATIALES AVEC ecognition ANALYSE AVANCEE DE DONNEES GEOSPATIALES AVEC ecognition MISE A JOUR CADASTRALE NOTRE COMPREHENSION DU MONDE CHANGE Le logiciel est conçu pour améliorer, accélérer et automatiser l interprétation des images

Plus en détail

Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France»

Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France» Plan Séisme Chantier N 1- Action 1.4.2 Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France» Rapport AFPS Contrat AFPS / MEDD N CV05000137

Plus en détail

un module de simulation des évolutions urbaines http://geopensim.ign.fr Présentation

un module de simulation des évolutions urbaines http://geopensim.ign.fr Présentation un module de simulation des évolutions urbaines http://geopensim.ign.fr 12 mars 2009 Anne Ruas Annabelle Mas Julien Perret Présentation Plateforme open source d analyse et de simulation des évolutions

Plus en détail

Anticiper la gestion d'un séisme dommageable Anticipare la gestione dei danni di un terremoto

Anticiper la gestion d'un séisme dommageable Anticipare la gestione dei danni di un terremoto Atelier 1 groupe de travail sismique franco-italo-suisse du projet Interreg Alcotra RiskNET Atelier 1 gruppo di lavoro sismico franco-italo-svizzero del progetto Interreg Alcotra RiskNET Anticiper la gestion

Plus en détail

Cartographie 3D de la voirie et de l espace public urbains accessibilité et circulations douces Luc Frauciel -1Spatial

Cartographie 3D de la voirie et de l espace public urbains accessibilité et circulations douces Luc Frauciel -1Spatial Cartographie 3D de la voirie et de l espace public urbains accessibilité et circulations douces Luc Frauciel -1Spatial Les projets Terra X Terra Data / Terra Numerica (FUI 1-Thales) Technologies de modélisation

Plus en détail

Usages des données 3D urbaines pour les villes de Genève et Lausanne

Usages des données 3D urbaines pour les villes de Genève et Lausanne Usages des données 3D urbaines pour les villes de Genève et Lausanne Rencontres SIG La Lettre : Le Grand Boom de la 3D Claudio Carneiro Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) Laboratoire de Systèmes

Plus en détail

L imagerie géospatiale et ses applications

L imagerie géospatiale et ses applications SIG 2008 L imagerie géospatiale et ses applications De l image à l information géographique Copyright 2008 ITT Visual Information Solutions Tous droits réservés Plan Les images et leur diversité Le traitement

Plus en détail

TSUNAMI PACIFIQUE SUD SISMO-TOUR EN RHÔNES-ALPES EXERCICE DE CRISE EN ALSACE RAPPORT MISSION AFPS L AQUILA SEISME INDONESIE

TSUNAMI PACIFIQUE SUD SISMO-TOUR EN RHÔNES-ALPES EXERCICE DE CRISE EN ALSACE RAPPORT MISSION AFPS L AQUILA SEISME INDONESIE TSUNAMI PACIFIQUE SUD SISMO-TOUR EN RHÔNES-ALPES EXERCICE DE CRISE EN ALSACE RAPPORT MISSION AFPS L AQUILA SEISME INDONESIE TSUNAMI PACIFIQUE SUD (SEISME DU 29/09/2009, M W =8.1) Un séisme de magnitude

Plus en détail

Master Informatique Aix-Marseille Université

Master Informatique Aix-Marseille Université Aix-Marseille Université http://masterinfo.univ-mrs.fr/ Département Informatique et Interactions UFR Sciences Laboratoire d Informatique Fondamentale Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes

Plus en détail

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork)

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork) EBONE Réseau Européen d Observation de la Biodiversité (European Biodiversity Observation NEtwork) Vers un système de surveillance de la biodiversité intégré dans l espace et dans le temps FP7 Projet Collaboratif

Plus en détail

Importance des effets de site à Portau-Prince lors du séisme d Haïti de Janvier 2010

Importance des effets de site à Portau-Prince lors du séisme d Haïti de Janvier 2010 Importance des effets de site à Portau-Prince lors du séisme d Haïti de Janvier 2010 Rencontre technique sur la réponse sismique des sols, Lamentin - Guadeloupe A. Roullé D. Bertil J.M. Mompelat Le séisme

Plus en détail

Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8

Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8 Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8 Christine TURCK 1 * et **, Christiane WEBER**, Dominique THOME*

Plus en détail

Méthodes d évaluation de la vulnérabilité sismique du bâti existant. Philippe GUEGUEN. Laboratoire de Geophysique Interne et Tectonophysique Grenoble

Méthodes d évaluation de la vulnérabilité sismique du bâti existant. Philippe GUEGUEN. Laboratoire de Geophysique Interne et Tectonophysique Grenoble Méthodes d évaluation de la vulnérabilité sismique du bâti existant Philippe GUEGUEN Laboratoire de Geophysique Interne et Tectonophysique Grenoble En collaboration avec R. Perruzzi, C. Martin, S. Podesta

Plus en détail

RASV, SAMSIT, TRIPS, ISCAPS, Vers une Vidéosurveillance Intelligente dans les Trains. Vincent DELCOURT ASC

RASV, SAMSIT, TRIPS, ISCAPS, Vers une Vidéosurveillance Intelligente dans les Trains. Vincent DELCOURT ASC RASV, SAMSIT, TRIPS, ISCAPS, Vers une Vidéosurveillance Intelligente dans les Trains Vincent DELCOURT ASC 1 Contexte: Introduction: Besoin Les actes de malveillance et les agressions sur le réseau SNCF

Plus en détail

Fouille de données multi-stratégies pour l'extraction de connaissances à partir d'images de télédétection

Fouille de données multi-stratégies pour l'extraction de connaissances à partir d'images de télédétection Fouille de données multi-stratégies pour l'extraction de connaissances à partir d'images de télédétection Cédric WEMMERT* Alexandre BLANSCHE* Anne PUISSANT** *LSIIT UMR 7005 CNRS/ULP Apprentissage et Fouille

Plus en détail

ispace&time ANR CONTINT 2010

ispace&time ANR CONTINT 2010 ispace&time ANR CONTINT 2010 Cartographie et rendu 4D de l'espace public avec simulations de flux piétons et voitures pour l'aménagement urbain: Le projet ANR ispace&time Journées Recherche IGN 24 avril

Plus en détail

Les données géographiques 3D pour simuler l impact de la réglementation urbaine sur la morphologie du bâti. Mickaël Brasebin

Les données géographiques 3D pour simuler l impact de la réglementation urbaine sur la morphologie du bâti. Mickaël Brasebin Les données géographiques 3D pour simuler l impact de la réglementation urbaine sur la morphologie du bâti. Mickaël Brasebin Encadrement : Julien Perret, Sébastien Mustière (COGIT) Christiane Weber (LIVE)

Plus en détail

a. Annexe 1 : Bassin versant du Rhône, localisation du site d'étude

a. Annexe 1 : Bassin versant du Rhône, localisation du site d'étude a. Annexe 1 : Bassin versant du Rhône, localisation du site d'étude Cette étude est effectuée sur l ensemble du linéaire du Rhône, de l aval du lac Léman à la mer Méditerranée (Annexe 1). Afin d assurer

Plus en détail

Mercredi 29 Juin 2011 9h00 à 16h00. Grenoble, Rhône Alpes, France

Mercredi 29 Juin 2011 9h00 à 16h00. Grenoble, Rhône Alpes, France Comité de pilotage, projet MASSA Objectif 2, Mesure 2.2 du programme ALCOTRA 2007 2013 Mercredi 29 Juin 2011 9h00 à 16h00 Comité de pilotage du projet MASSA, Grenoble, Rhône Alpes, France GEOAZUR : Thomas

Plus en détail

Détection de changements pour la mise à jour de BD géographiques vectorielles par classification par région

Détection de changements pour la mise à jour de BD géographiques vectorielles par classification par région Détection de changements pour la mise à jour de BD géographiques vectorielles par classification par région de données satellitaires à THR Eléonore Wolff Analyse Géospatiale Institut de Gestion de l Environnement

Plus en détail

La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers

La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers Symposium on Innovation and Technology in The Phosphate Industry - SYMPHOS May 6-10, 2013 Agadir, Marocco La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers Méthodes et Technologies

Plus en détail

téléphone sur l'exposition de la tête»

téléphone sur l'exposition de la tête» «Analyse statistique de l'influence de la position du téléphone sur l'exposition de la tête» A.Ghanmi 1,2,3 J.Wiart 1,2, O.Picon 3 1 Orange Labs R&D 2 WHIST LAB (http://whist.institut-telecom.fr), 3 Paris

Plus en détail

ETUDE DE LA CAPACITE DE DISSIPATION D UNE STRUCTURE DE PROTECTION MULTICOUCHE CONTRE LES CHUTES DE BLOCS ROCHEUX

ETUDE DE LA CAPACITE DE DISSIPATION D UNE STRUCTURE DE PROTECTION MULTICOUCHE CONTRE LES CHUTES DE BLOCS ROCHEUX Journées Nationales de Géotechnique et de Géologie de l'ingénieur - JNGG' 2006 Lyon (France) ETUDE DE LA CAPACITE DE DISSIPATION D UNE STRUCTURE DE PROTECTION MULTICOUCHE CONTRE LES CHUTES DE BLOCS ROCHEUX

Plus en détail

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D un habitat isolé, à un habitat diffus, à un habitat groupé Figure 4 : Neuf types d interface habitat-forêt 3. Méthodologie

Plus en détail

L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives. Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech.

L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives. Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech. L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech.fr Cycle en V de développement d un produit Couts Délais Qualité

Plus en détail

Présentation des études menées par le BRGM, relatives aux TSUNAMIS et réalisées dans le cadre du Plan Séisme

Présentation des études menées par le BRGM, relatives aux TSUNAMIS et réalisées dans le cadre du Plan Séisme Présentation des études menées par le BRGM, relatives aux TSUNAMIS et réalisées dans le cadre du Plan Séisme Base de données TSUNAMIS Étude préliminaire de l aléa tsunamis en MEDITERRANEE et aux ANTILLES

Plus en détail

Reconstruction de bâtiments en 3D à partir de nuages de points LIDAR

Reconstruction de bâtiments en 3D à partir de nuages de points LIDAR Reconstruction de bâtiments en 3D à partir de nuages de points LIDAR Mickaël Bergem 25 juin 2014 Maillages et applications 1 Table des matières Introduction 3 1 La modélisation numérique de milieux urbains

Plus en détail

Qualification et prise en compte du risque de liquéfaction sur les OA

Qualification et prise en compte du risque de liquéfaction sur les OA Journées Techniques organisées avec l appui du Sétra et sous l égide de la CoTITA PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE Qualification et prise en compte du risque de liquéfaction sur les OA JF Serratrice

Plus en détail

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23 Table des Figures 7 Introduction Générale 9 1. Outils et plate-formes de construction d application 9 2. Intégration de paradigmes de conception dans le cycle de vie 10 2.1. Equilibrage de charge et équilibrage

Plus en détail

Note Planif. Capacité de densification et de mutation au service du projet de territoire. Cas pratique : proposition d une méthode d analyse

Note Planif. Capacité de densification et de mutation au service du projet de territoire. Cas pratique : proposition d une méthode d analyse N 7 annexe / Septembre 2015 Note Planif Capacité de densification et de mutation au service du projet de territoire Cas pratique : proposition d une méthode d analyse Afin de mener à bien cette étude une

Plus en détail

Traitement de l image

Traitement de l image Traitement de l image Vidéosurveillance + + Détection et reconnaissance d objets + + Suivi d objets et de personnes + + Analyse automatique de scènes Multimédia + + Classification interactive de données

Plus en détail

KORBER Deborah Mission SIG et Observatoire CA Grand Paris Seine Ouest Deborah.korber@agglo-gpso.fr 1

KORBER Deborah Mission SIG et Observatoire CA Grand Paris Seine Ouest Deborah.korber@agglo-gpso.fr 1 Réalisation d une maquette 3D sur le territoire de GPSO caractérisation des bâtis à partir des fichiers DGI pour la réalisation d une bibliothèque de façades KORBER Deborah Mission SIG et Observatoire

Plus en détail

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents C1 S informer C1.1 Rechercher, Exploiter des documents Une commande Un besoin exprimé Expliciter le besoin*. Le service rendu, les utilisateurs, les conditions d'utilisation sont listés. Les performances

Plus en détail

Caractérisation de la structure forestière. par TLS

Caractérisation de la structure forestière. par TLS Caractérisation de la structure forestière Module FTH 2013 par TLS Jean-Baptiste Deffontaines, Alexandra Gillespie, Cannelle Phillips Encadrants: G. Vincent et D. Sabatier Contenu Introduction et objectifs

Plus en détail

Extrait des Exploitations Pédagogiques

Extrait des Exploitations Pédagogiques Pédagogiques Enseignement transversal 1ére Baccalauréat STID Enseignement Transversal Système retenu : Pont levant Gustave Photo du support Objectifs de formation : O4 Décoder l organisation fonctionnelle,

Plus en détail

N. Paparoditis, Laboratoire MATIS

N. Paparoditis, Laboratoire MATIS N. Paparoditis, Laboratoire MATIS Contexte: Diffusion de données et services locaux STEREOPOLIS II Un véhicule de numérisation mobile terrestre Lasers Caméras Système de navigation/positionnement STEREOPOLIS

Plus en détail

Calage sur fond de plan de réseaux enterrés Un canevas méthodologique pour les exploitants de réseau

Calage sur fond de plan de réseaux enterrés Un canevas méthodologique pour les exploitants de réseau Calage sur fond de plan de réseaux enterrés Un canevas méthodologique pour les exploitants de réseau Calage sur fond de plan de réseaux enterrés Un canevas méthodologique pour les exploitants de réseau

Plus en détail

Le risque sismique : ce qui change

Le risque sismique : ce qui change Le risque sismique : ce qui change Conséquences de la publication des décrets Intervenant Service Date Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Accélérer l agilité de votre site de e-commerce. Cas client

Accélérer l agilité de votre site de e-commerce. Cas client Accélérer l agilité de votre site de e-commerce Cas client L agilité «outillée» devient nécessaire au delà d un certain facteur de complexité (clients x produits) Elevé Nombre de produits vendus Faible

Plus en détail

La nouvelle RÉGLEMENTATION PARASISMIQUE applicable aux bâtiments

La nouvelle RÉGLEMENTATION PARASISMIQUE applicable aux bâtiments La nouvelle RÉGLEMENTATION PARASISMIQUE applicable aux bâtiments dont le permis de construire est déposé à partir du 1 er mai 2011 Janvier 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports

Plus en détail

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15 Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 Déploiement dans les SAMU-Centre 15 Mission de préfiguration ASIP 9, rue Georges Pitard 75 015 Paris Tél 01 58 45 32 50 Fax 01 58 45 33

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents. Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com

Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents. Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com Plan La première partie : L intelligence artificielle (IA) Définition de l intelligence artificielle (IA) Domaines

Plus en détail

CES régional Alsace. Animateurs: UNISTRA SERTIT, programme A 2 S. Contributeurs: EOST, ICUBE (BFO, TRIO, MIV), LIVE, ENGEES,TPS, MESO Centre HPC,

CES régional Alsace. Animateurs: UNISTRA SERTIT, programme A 2 S. Contributeurs: EOST, ICUBE (BFO, TRIO, MIV), LIVE, ENGEES,TPS, MESO Centre HPC, CES régional Alsace Animateurs: UNISTRA SERTIT, programme A 2 S Contributeurs: EOST, ICUBE (BFO, TRIO, MIV), LIVE, ENGEES,TPS, MESO Centre HPC, CDS Séminaire THEIA 16-17 septembre 2014 1 Équipes de recherche

Plus en détail

Dan Istrate. Directeur de thèse : Eric Castelli Co-Directeur : Laurent Besacier

Dan Istrate. Directeur de thèse : Eric Castelli Co-Directeur : Laurent Besacier Détection et reconnaissance des sons pour la surveillance médicale Dan Istrate le 16 décembre 2003 Directeur de thèse : Eric Castelli Co-Directeur : Laurent Besacier Thèse mené dans le cadre d une collaboration

Plus en détail

Mise en œuvre d une d 3D à la Ville du Havre. Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre

Mise en œuvre d une d 3D à la Ville du Havre. Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre Mise en œuvre d une d maquette 3D à la Ville du Havre Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre 1 Le Havre et son agglomération 2 L agglomération havraise 17 communes 202 km² 250.000 habitants un

Plus en détail

Évaluation de la classification et segmentation d'images en environnement incertain

Évaluation de la classification et segmentation d'images en environnement incertain Évaluation de la classification et segmentation d'images en environnement incertain EXTRACTION ET EXPLOITATION DE L INFORMATION EN ENVIRONNEMENTS INCERTAINS / E3I2 EA3876 2, rue F. Verny 29806 Brest cedex

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION ET D INTERPRETATION INTERARMEES DE L IMAGERIE DE CREIL INTERPRETE ANALYSTE EN SCIENCES ET TECHNIQUES DE L IMAGE NIVEAU IV

CENTRE DE FORMATION ET D INTERPRETATION INTERARMEES DE L IMAGERIE DE CREIL INTERPRETE ANALYSTE EN SCIENCES ET TECHNIQUES DE L IMAGE NIVEAU IV CENTRE DE FORMATION ET D INTERPRETATION INTERARMEES DE L IMAGERIE DE CREIL INTERPRETE ANALYSTE EN SCIENCES ET TECHNIQUES DE L IMAGE NIVEAU IV METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES REFERENTIEL D ACTIVITE ET DE

Plus en détail

Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0

Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0 Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0 france@exelisvis.com www.exelisvis.com The information contained in this document pertains to software products and services that are subject to the controls

Plus en détail

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 562 ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 563 TABLE DES MATIÈRES ANNEXE J... 562 POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS

Plus en détail

Le projet HYPERCARTE

Le projet HYPERCARTE Le projet HYPERCARTE http://www-lsr.imag.fr/hypercarte/ ACI Masse de données 2003-2005 Laboratoire LSR-IMAG 1 Laboratoire ID-IMAG Projet APACHE INRIA 2 Laboratoire Géographie-Cité 3 UMS RIATE 4 (1) H.

Plus en détail

Extrait du référentiel Métiers de la Branche :

Extrait du référentiel Métiers de la Branche : OPIIEC OBSERVATOIRE PARITAIRE DES METIERS DE L, DE L INGENIERIE, DES ETUDES ET DU CONSEIL REFERENTIEL METIERS Extrait du référentiel Métiers de la Branche : Etudes et développement Référentiel Métiers

Plus en détail

Traitement bas-niveau

Traitement bas-niveau Plan Introduction L approche contour (frontière) Introduction Objectifs Les traitements ont pour but d extraire l information utile et pertinente contenue dans l image en regard de l application considérée.

Plus en détail

B.8 Analyse d évolutions topographiques élémentaires pour le suivi de phénomènes géographiques

B.8 Analyse d évolutions topographiques élémentaires pour le suivi de phénomènes géographiques B.8 Analyse d évolutions topographiques élémentaires pour le suivi de phénomènes géographiques Patricia Bordin Introduction À leur début, dans les années 1980, les SIG (Systèmes d Information Géographiques)

Plus en détail

Figure 1 : représentation des différents écarts

Figure 1 : représentation des différents écarts ulletin officiel spécial n 9 du 30 septembre 2010 Annexe SIENES DE L INGÉNIEUR YLE TERMINAL DE LA SÉRIE SIENTIFIQUE I - Objectifs généraux Notre société devra relever de nombreux défis dans les prochaines

Plus en détail

CLASSE DE SECONDE. Enseignement d Exploration PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE

CLASSE DE SECONDE. Enseignement d Exploration PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE CLASSE DE SECONDE Enseignement d Exploration Création et Innovation Technologique Dossier de Travail PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE En vous basant sur des recherches Internet et les

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Mieux produire et préserver : Quelles approches pour les forêts au sein des territoires? Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Pour mieux affirmer ses missions, le

Plus en détail

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR LAUSANNE 2012 Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR 2012, nouveaux modèles altimétriques 1 Affaire 94022 /

Plus en détail

Kal-Haiti : une base de donnée recherche pour la gestion des risques et la reconstruction durable en Haïti.

Kal-Haiti : une base de donnée recherche pour la gestion des risques et la reconstruction durable en Haïti. Direction du centre spatial de Toulouse Sous direction Charges utiles scientifiques & Imagerie Mmes et MM les Participants AFFAIRE SUIVIE PAR : ALAIN.GIROS@CNES.FR Objet : Avancement de Kal-Haïti à fin

Plus en détail

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Problématique Le bras asservi Maxpid est issu d'un robot cueilleur de pommes. Il permet, après détection d'un fruit par un système optique,

Plus en détail

La Formation aux Essais

La Formation aux Essais La Formation aux Essais Sopemea, Organisme de Formation professionnelle n 11780077078 Edition 2015 Flasher ce code pour télécharger ce catalogue PAGE 1 Depuis 1948, notre groupe occupe une place unique

Plus en détail

WP2T23 «APPLICATION de de REFERENCE» Prototypage rapide d une application de traitement d images avec SynDEx EADS

WP2T23 «APPLICATION de de REFERENCE» Prototypage rapide d une application de traitement d images avec SynDEx EADS WP2T23 «APPLICATION de de REFERENCE» Prototypage rapide d une application de traitement d images avec SynDEx EADS Avec l appui de l INRIA www-rocq.inria.fr/syndex 1 PLAN I. Présentation du sujet II. Présentation

Plus en détail

Master Géographie et Sciences du Territoire

Master Géographie et Sciences du Territoire Master Géographie et Sciences du Territoire Spécialité Télédétection et Géomatique Appliquées à l Environnement (TGAE) Organisation du M1 Enseignements du premier semestre de M1 (S1) SEMESTRE 1 INTITULE

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

La continuité des activités informatiques. Intégrer un PCA dans mon entreprise Prangins 17 Janvier 2008

La continuité des activités informatiques. Intégrer un PCA dans mon entreprise Prangins 17 Janvier 2008 La continuité des activités informatiques Intégrer un PCA dans mon entreprise Prangins 17 Janvier 2008 Pas de recette toute faite!!! Vérité n 1 : «il existe autant de PCA différents que de sociétés» Votre

Plus en détail

Les villes face au changement climatique

Les villes face au changement climatique Petit-déjeuner de presse 2 juillet 2015 Les villes face au changement climatique Contacts presse Météo-France Anne Orliac 01 77 94 71 36 Sarah Bardis 01 77 94 71 32 presse@meteo.fr @meteofrance Contact

Plus en détail

Atelier «Très Haute Résolution Spatiale» Outils pour la reconnaissance des formes

Atelier «Très Haute Résolution Spatiale» Outils pour la reconnaissance des formes CNES Paris - 22/05/2003 Atelier «Très Haute Résolution Spatiale» Outils pour la reconnaissance des formes Michel DHOME LASMEA UMR 6602CNRS/UBP Clermont-Ferrand Etat de l art (communauté vision artificielle)

Plus en détail

LA SOLUTION À VOS PROBLÈMES D ACOUSTIQUE ET DE VIBRATION. www.nvh-consulting.com

LA SOLUTION À VOS PROBLÈMES D ACOUSTIQUE ET DE VIBRATION. www.nvh-consulting.com Luis Ceifao - Fotolia.com LA SOLUTION À VOS PROBLÈMES D ACOUSTIQUE ET DE VIBRATION www.nvh-consulting.com HEAD acoustics Division Consult NVH > PROFITEZ DE NOTRE COMPÉ TENCE ET DE NOTRE EXPÉ RIENCE! Vos

Plus en détail

Détection de l érosion dans un bassin versant agricole par comparaison d images multidates acquises par drone

Détection de l érosion dans un bassin versant agricole par comparaison d images multidates acquises par drone Détection de l érosion dans un bassin versant agricole par comparaison d images multidates acquises par drone journée d études sur l apport des drones pour l environnement Lisein Jonathan, Nathalie Pineux,

Plus en détail

LA SÉMANTIQUE DE SCÈNES 3D

LA SÉMANTIQUE DE SCÈNES 3D LA SÉMANTIQUE DE SCÈNES 3D Une approche sémantique pour l adaptation et la réutilisation de scènes 3D par Ioan Marius Bilasco Laboratoire d Informatique fondamentale de Lille Bâtiment M3 Cité scientifique

Plus en détail

Sujet de thèse : Mesures des fluctuations du milieu par ondes acoustiques sur des antennes

Sujet de thèse : Mesures des fluctuations du milieu par ondes acoustiques sur des antennes Sujet de thèse : Mesures des fluctuations du milieu par ondes acoustiques sur des antennes Encadrement scientifique : Laboratoire d accueil : ISTerre, Grenoble Directeur de thèse : Philippe Roux, ISTerre,

Plus en détail

Séisme du 7 avril 2014. Collecte des données macrosismiques et évaluation des intensités EMS98 Synthèse sismologique

Séisme du 7 avril 2014. Collecte des données macrosismiques et évaluation des intensités EMS98 Synthèse sismologique Séisme du 7 avril 2014. Collecte des données macrosismiques et évaluation des intensités EMS98 Synthèse sismologique Antoine Schlupp 1 (BCSF) et Christophe Sira 2 (BCSF) Ainsi que les membres de la mission

Plus en détail

Imagerie satellitaire radar Haute Résolution (HR) spatiale appliquée à la prévention des risques glaciaires.

Imagerie satellitaire radar Haute Résolution (HR) spatiale appliquée à la prévention des risques glaciaires. Imagerie satellitaire radar Haute Résolution (HR) spatiale appliquée à la prévention des risques glaciaires. Michel Gay 1 Olivier Harant 1 3 Lionel Bombrun 2 Xuan Vu Phan 1 Laurent Ferro-Famil 3 Laurent

Plus en détail

Étude de l usage de la couleur dans l apprentissage des SIG en Géosciences : le cas de la cartographie d aptitude.

Étude de l usage de la couleur dans l apprentissage des SIG en Géosciences : le cas de la cartographie d aptitude. Rencontre «Enseigner la sémiologie» La sémiologie : usages et renouveau Étude de l usage de la couleur dans l apprentissage des SIG en Géosciences : le cas de la cartographie d aptitude. Raffaella Balzarini,

Plus en détail

CMI MECANIQUE, GENIE CIVIL, ENERGIE - SPECIALITE : FLUIDES ET ENERGIE

CMI MECANIQUE, GENIE CIVIL, ENERGIE - SPECIALITE : FLUIDES ET ENERGIE Université de LORRAINE 1/2 FLUIDES ET ENERGIE L1 S1 Mathématiques (1) 6 L1 S1 Physique (1) 6 L1 S1 Chimie 6 L1 S1 Méthodes expérimentales 3 L1 S1 Introduction aux géosciences 3 L1 S1 Introduction à l ingénierie

Plus en détail

SIMULATION DE COURBES DE PROBABILITÉS DE DÉTECTION (POD) EN UTILISANT LE LOGICIEL CIVA

SIMULATION DE COURBES DE PROBABILITÉS DE DÉTECTION (POD) EN UTILISANT LE LOGICIEL CIVA INSPECTION DES SOUDURES CIRCONFÉRENTIELLES DE PIPES EN UTILISANT DES SYSTÈMES D INSPECTION ULTRASONORES AUTOMATISÉS (AUT) AVEC LA MÉTHODE DE DISCRIMINATION ZONALE SIMULATION DE COURBES DE PROBABILITÉS

Plus en détail

Note d'information sur le régime de la carte professionnel de guide-conférencier entrant en vigueur au 31 mars 2012.

Note d'information sur le régime de la carte professionnel de guide-conférencier entrant en vigueur au 31 mars 2012. PREFETE DE LA RÉGION BOURGOGNE Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne 9 novembre 2011 Note d'information sur le régime de la carte professionnel de guide-conférencier entrant en vigueur

Plus en détail

Protection du cadre de vie vis-à-vis des risques naturels. Digue mobile de Venise

Protection du cadre de vie vis-à-vis des risques naturels. Digue mobile de Venise Protection du cadre de vie vis-à-vis des risques naturels Digue mobile de Venise Plan de la présentation Exemple de problématique sociétale et supports issus du génie civil : Protection des constructions

Plus en détail

Lien optique cohérent à travers l atmosphère turbulente

Lien optique cohérent à travers l atmosphère turbulente Lien optique cohérent à travers l atmosphère turbulente Mini-DOLL : Deep Space Optical Laser Link Journées de Télémétrie Laser Présenté par : Khelifa DJERROUD Personnes impliquées dans le projet: Acef

Plus en détail

Sommaire. 1 Introduction 19. 2 Présentation du logiciel de commerce électronique 23

Sommaire. 1 Introduction 19. 2 Présentation du logiciel de commerce électronique 23 1 Introduction 19 1.1 À qui s adresse cet ouvrage?... 21 1.2 Comment est organisé cet ouvrage?... 22 1.3 À propos de l auteur... 22 1.4 Le site Web... 22 2 Présentation du logiciel de commerce électronique

Plus en détail

Visual Information Solutions. ENVI LiDAR. L environnement logiciel interactif pour extraire des informations 3D à partir du LiDAR

Visual Information Solutions. ENVI LiDAR. L environnement logiciel interactif pour extraire des informations 3D à partir du LiDAR Visual Information Solutions ENVI LiDAR L environnement logiciel interactif pour extraire des informations 3D à partir du LiDAR Créer des visualisations réalistes. Extraire des objets 3D. Générer des produits

Plus en détail

France denis.barataud@unilim.fr : correspondant principal

France denis.barataud@unilim.fr : correspondant principal Apprendre à maîtriser des outils de caractérisations de dispositifs microondes à distance grâce au LAB-EN-VI : LABoratoire d ENseignement VIrtuel : Nouvelles expériences pédagogiques expérimentales. Denis

Plus en détail

Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE

Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE État d avancement Johann MOY Bureau des milieux aquatiques Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2014/2015 Produits & Logiciels

CATALOGUE FORMATION 2014/2015 Produits & Logiciels CATALOGUE FORMATION 2014/2015 Produits & Logiciels [1] I. Formation produits & Logiciels. Une offre complète de qualité : Nous vous proposons de vous familiariser avec les instruments que nous commercialisons

Plus en détail

Quelques exemples d'utilisation de la modélisation stochastique en imagerie médicale

Quelques exemples d'utilisation de la modélisation stochastique en imagerie médicale Quelques exemples d'utilisation de la modélisation stochastique en imagerie médicale Christine Graffigne Université René Descartes Traitement d'images Sciences pour l'ingénieur, informatique et mathématiques

Plus en détail

BRGM/RP RP- 54 787 - FR

BRGM/RP RP- 54 787 - FR Aide à la mise au point d une méthodologie de traitement de la couverture territoriale SPOT 5 pour le calcul des superficies dégradées par l ancienne activité minière en Nouvelle-Calédonie Rapport final

Plus en détail

Réalité Augmentée. Sylvie Naudet Collette. sylvie.naudet@cea.fr. Laboratoire Vision et Ingénierie des Contenus (DIASI/LVIC)

Réalité Augmentée. Sylvie Naudet Collette. sylvie.naudet@cea.fr. Laboratoire Vision et Ingénierie des Contenus (DIASI/LVIC) Réalité Augmentée Sylvie Naudet Collette Laboratoire Vision et Ingénierie des Contenus (DIASI/LVIC) sylvie.naudet@cea.fr PLAN 1. Introduction et définitions 2. Réalité augmentée sur des objets 3D Applications

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?»

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?» D après les productions de l équipe du lycée Clément Ader de Dourdan Mme Fabre-Dollé, Mr Dollé et Mr Berthod THÈME SOCIÉTAL Mobilité PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la

Plus en détail

Jérémy Renard. en collaboration avec J. Gaffuri, C. Duchêne et G. Touya. CartAGen. Une nouvelle plate-forme de recherche en généralisation automatique

Jérémy Renard. en collaboration avec J. Gaffuri, C. Duchêne et G. Touya. CartAGen. Une nouvelle plate-forme de recherche en généralisation automatique Jérémy Renard en collaboration avec J. Gaffuri, C. Duchêne et G. Touya CartAGen Une nouvelle plate-forme de recherche en généralisation automatique 1 Journées de la Recherche IGN - 11 mars 2011 CartAGen

Plus en détail

La Géologie à l Ecole : un site internet interactif pour enseigner les Sciences de la Terre

La Géologie à l Ecole : un site internet interactif pour enseigner les Sciences de la Terre LOPEZ Laurence, CORSINI Michel, DELTEIL Jean, DELTEIL Françoise et ROUBAUD Jean-Louis (équipe Quartz, Iufm de Nice). La Géologie à l Ecole : un site internet interactif pour enseigner les Sciences de la

Plus en détail

Projet ANR. Bruno Capra - OXAND. 04/06/2015 CEOS.fr - Journée de restitution (Paris) B. CAPRA

Projet ANR. Bruno Capra - OXAND. 04/06/2015 CEOS.fr - Journée de restitution (Paris) B. CAPRA Projet ANR Bruno Capra - OXAND MEFISTO : Maîtrise durable de la fissuration des infrastructures en bétons Contexte Problématique des Maîtres d Ouvrages Evaluation et prédiction de la performance des ouvrages

Plus en détail

PLAN DE PRÉSENTATION. 4. Calcul des déplacements maximums pour l analyse de la vulnérabilité sismique. Introduction. Objectifs et Méthodologie

PLAN DE PRÉSENTATION. 4. Calcul des déplacements maximums pour l analyse de la vulnérabilité sismique. Introduction. Objectifs et Méthodologie PLAN DE PRÉSENTATION Introduction Objectifs et Méthodologie 1. Inventaire des bâtiments en MNA de Montréal visés par l étude 2. Comportement des murs hors-plan 3. Paramètres du modèle de capacité régissant

Plus en détail

La collecte et la gestion des données dans le cadre de la prospection d énergie solaire

La collecte et la gestion des données dans le cadre de la prospection d énergie solaire Conférence SIG 2012 - ESRIFRANCE La collecte et la gestion des données dans le cadre de la prospection d énergie solaire Serge MANG-JOUBERT GAIAGO Eric VIDALENC - ADEME 1 Auteurs : Rodrigo MARIONI, Serge

Plus en détail

CHAINE D ANALYSES INTER-LABORATOIRES BOUCHONS PLAN DE CAMPAGNE

CHAINE D ANALYSES INTER-LABORATOIRES BOUCHONS PLAN DE CAMPAGNE CHAINE D ANALYSES INTER-LABORATOIRES BOUCHONS PLAN DE CAMPAGNE 2015 BOUCHONS EN LIEGE POUR VINS TRANQUILLES MESURE DES PARAMETRES MECANIQUES ET PHYSIQUES Version 01 du 01/12/14 Ce document présente notre

Plus en détail

Analyse Quantitative et Qualitative de données textuelles. Normand Péladeau, Ph.D. Président Recherches Provalis

Analyse Quantitative et Qualitative de données textuelles. Normand Péladeau, Ph.D. Président Recherches Provalis Analyse Quantitative et Qualitative de données textuelles Normand Péladeau, Ph.D. Président Recherches Provalis Les Produits de Recherches Provalis SIMSTAT (1989) Analyses Statistiques Simstat v2.5 Les

Plus en détail