alimentation et médias audiovisuels : représentations et consommation en questions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "alimentation et médias audiovisuels : représentations et consommation en questions"

Transcription

1 alimentation et médias audiovisuels : représentations et consommation en questions enjeux et présentation exemples historiques production langages représentations publics Pierre-André Léchot web :

2 web : web :

3 utilisation de la télévision en Suisse romande source : Telecontrol, population 3 ans et plus, moyenne par jour (lundi dimanche) Les statistiques adoucissent la vie. Source : Universum Science Center Bremen

4 web : :

5 web : image :

6 web : 1er écran publicitaire en Suisse romande, 1er février 1965 à 19h25

7 web : web :

8 web :

9 web : concepts clés kit UNESCO «L éducation aux médias» PRODUCTION Les technologies. Quelles sont les technologies qui sont utilisées pour produire et distribuer les textes médiatiques? Quelle importance ont-elles pour le produit? Les pratiques professionnelles. Qui produit les textes médiatiques? Qui fait quoi, et comment ces différentes personnes travaillent-elles ensemble? Le secteur industriel. Qui est propriétaire des entreprises qui vendent et achètent les médias? Comment réalisent-elles des bénéfices? Les liens entre les médias. Comment les entreprises vendent-elles les mêmes produits à travers différents médias? La régulation. Qui contrôle la production et la distribution des médias? Existe-t-il des lois à ce sujet et quelle est leur efficacité? La diffusion et la distribution. Comment les textes touchent-ils leurs publics? De quel choix et de quels moyens de contrôle les publics disposent-ils? L accès et la participation. Qui fait entendre sa voix dans les médias? Quels sont ceux qui en sont exclus, et pourquoi?

10 web : web :

11 web : web :

12 web : Impact 3, octobre 09, publisuisse

13 Les ados croient aux vertus de la pub, de Juliette Bénabent étude de décembre 2002 réalisée par Médiamétrie en partenariat avec l union des annonceurs auprès de 815 jeunes de 11 à 19 ans 87 % jugent que la pub sensibilise aux accidents de voiture près de 50 % estiment que la publicité encourage une meilleure hygiène 41 % attribuent à la pub un rôle de conseil nutritionnel Télérama nº avril 2003 web : ( )

14 web : en 1 clic depuis ( ) 9 questions clés selon Françoise Minot (Les enfants et la publicité télévisée) reconnaître et identifier les messages publicitaires au milieu d autres messages avoir conscience de la fonction persuasive des messages publicitaires et de leurs objectifs commerciaux avoir conscience de la dimension informative des messages publicitaires avoir conscience de la source extérieure - l annonceur - qui agit à travers les messages avoir conscience d une cible définie à priori, cible qui peut varier selon les messages (segmentation) avoir conscience du caractère symbolique, voir rhétorique, des représentations être capable de faire le lien entre une publicité TV et d autres éléments de communication publicitaire avoir conscience des visées attractivophatiques des spots (zooms sur les produits, couleurs, effets) avoir des notions pratiques de la construction du langage télévisuel (procédés techniques) p MINOT, Françoise!; LAURENT, Sophie, Enfants et la publicité télévisée, La Documentation française, 2002

15 concepts clés kit UNESCO «L éducation aux médias» LANGAGES Les significations. Comment les médias utilisent-ils différentes formes de langage pour véhiculer des idées ou des significations? Les conventions. Comment ces différentes utilisations du langage deviennent-elles familières et comment en viennent-elles à être généralement acceptées? Les codes. Comment les règles grammaticales des médias sont-elles constituées? Que se passe- t-il lorsqu elles sont enfreintes? Les genres. Comment ces conventions et ces codes fonctionnent-ils dans des textes médiatiques différents, comme les actualités ou le genre de l épouvante? Les choix. Quels sont les effets qui résultent du choix de certaines formes de langage, comme un type particulier de prise de vue? Les combinaisons. Comment la signification est-elle véhiculée par la combinaison ou la succession des images, des sons ou des mots? Les technologies. Comment les technologies exercent-elle un effet sur la construction du sens? trois mondes ou cadres d interprétation selon François Jost monde ludique publicité jeux variétés monde réel talk show direct débat reality show JT reportage docu-drama film documentaire JOST, François, Introduction à l analyse de la télévision (p. 30) télé-réalité opéra comédie téléfilm série monde fictif

16 web : web :

17 concepts clés kit UNESCO «L éducation aux médias» REPRESENTATIONS L expression de la vérité. Comment les médias prétendent-ils dire la vérité sur le monde? Comment essaient-ils de paraître authentiques? La présence et l absence. Qu est-ce qui est inclus dans le monde des médias, et qu est-ce qui en est exclu? Qui parle, et qui fait-on taire? La partialité et l objectivité. Les textes médiatiques appuient-ils des conceptions du monde particulières? Communiquent-ils des valeurs morales ou politiques? Les stéréotypes. Comment les médias représentent-ils des groupes sociaux particuliers? Ces représentations sont-elles exactes? Les interprétations. Pourquoi le public accepte-t-il certaines représentations en les considérant comme vraies, ou en rejette-t-il d autres en les tenant pour fausses? Les influences. Les représentations médiatiques ont-elles une incidence sur la façon dont nous appréhendons des groupes sociaux particuliers ou des questions sociales? concepts clés kit UNESCO «L éducation aux médias» PUBLICS Le ciblage. Comment les médias visent-ils des publics particuliers? Comment essaient-ils de les séduire? L accroche. Comment les médias s adressent-ils à leurs publics? Quelles suppositions les producteurs de médias font-ils au sujet de leurs publics? La diffusion. Comment les médias touchent-ils leurs publics? Comment les publics ont-ils connaissance des différents médias dont ils peuvent disposer? Les usages. Comment les publics utilisent-ils les médias dans leur vie quotidienne? Quelles sont leurs habitudes d utilisation, et quelles formes ces utilisations prennent-elles? L interprétation. Comment les publics interprètent-ils les médias? Quelles significations en tirent-ils? Les formes du plaisir. Quels plaisirs les publics tirent-ils des médias? Qu apprécient-ils, et que n apprécient-ils pas? Les différences sociales. Quel est le rôle du sexe, de la classe sociale, de l âge et de l origine ethnique dans le comportement des publics?

18 web : Des menuets au menu, par Emmanuel Tellier La clientèle des restaurants préfère déguster de la musique classique. Pendant plusieurs semaines, des scientifiques de l Université de Surrey ont régalé les oreilles des clients de quelques établissements de Leicester en variant les plaisirs selon les soirs : musique classique, tubes pop du moment, sélection de «musak» (entendez : musique d ascenseur) ou... silence intégral. Les gourmets bercés par Chopin ou Schubert restent trente à quarante minutes de plus à table, sont plus enclins à commander des plats sophistiqués (et chers), et à céder à la tentation d un dessert et d un digestif. Résultat : une addition finale qui peut augmenter de 40%! Par contre, si le silence n a aucune incidence sur les cobayes soupeurs, bad news pour la «musak», et surtout pour les tubes pop : ils font manger plus vite, et moins bien! Télérama nº octobre 2003

19 web : web :

20 web : :

21 web : web :

Questionner les médias Un guide destiné aux élèves

Questionner les médias Un guide destiné aux élèves Auteurs: Buckingham, David. Titre: Questionner les médias Un guide destiné aux élèves. Source: UNESCO: MENTOR. A Media Educaton Curriculum for Teachers in the Mediterranean. The Thesis of Thessaloniki,

Plus en détail

Fou de la pub. Cahier de l élève. ou pub de fou! Situation d apprentissage et d évaluation

Fou de la pub. Cahier de l élève. ou pub de fou! Situation d apprentissage et d évaluation 2 e cycle du secondaire OPTIONS Arts plastiques ou Arts plastiques et multimédia Fou de la pub ou pub de fou! Cahier de l élève Nom : SAÉ rédigée par Lyne Meloche pour le - 1 - Tâche 1 Je prends le temps

Plus en détail

Apports de l éducation aux médias pour les jeunes face à leur(s) image(s)

Apports de l éducation aux médias pour les jeunes face à leur(s) image(s) Apports de l éducation aux médias pour les jeunes face à leur(s) image(s) les clés de l éducation aux médias audiovisuels en matière d image de soi et des autres exemples pratiques (présentation de courtes

Plus en détail

Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes

Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes Niveau 9 Dans la présente leçon, les élèves seront amenés à mieux comprendre les rôles des institutions financières au moyen de l analyse de publicités bancaires. Après avoir effectué une recherche sur

Plus en détail

Comment séduire encore les jeunes en 2013? Tendance unisexe ou radicalisation des genres

Comment séduire encore les jeunes en 2013? Tendance unisexe ou radicalisation des genres Comment séduire encore les jeunes en 2013? Tendance unisexe ou radicalisation des genres Objet de l étude Dresser le portrait des jeunes de moins de 20 ans Aspirations, attitudes, valeurs Equipement et

Plus en détail

Le portefeuille TV de Publicitas Présentation des chaînes 2014. Publicitas SA Zurich

Le portefeuille TV de Publicitas Présentation des chaînes 2014. Publicitas SA Zurich Présentation des chaînes 2014 Publicitas SA Zurich Agenda 1. Pourquoi faire de la publicité à la télévision? 2. Aperçu du portefeuille TV de Publicitas 2.1 S1 2.2 CHTV 2.3 Eurosport 2.4 BFMTV 2.5 Escales

Plus en détail

Le Marché Ethnique. Borislav Nicolov Directeur, Ethnique Media. Pourquoi sommes nous ici? Parce que le Québec change. Quelques généralités:

Le Marché Ethnique. Borislav Nicolov Directeur, Ethnique Media. Pourquoi sommes nous ici? Parce que le Québec change. Quelques généralités: Le Marché Ethnique Borislav Nicolov Directeur, Ethnique Media Pourquoi sommes nous ici? Parce que le Québec change. Quelques généralités: 7 millions d immigrants au Canada 250000 de nouveaux-arrivants

Plus en détail

Communication stratégique

Communication stratégique Programme de formation pour les étudiants de DEESCOM de l IEC Pau Communication stratégique Objectif pédagogique : Acquérir une démarche stratégique et rigoureuse en vue d occuper un poste à responsabilité

Plus en détail

Article 1. Objet. Pour toutes les autres utilisations, le Producteur est tenu de s adresser directement à l ayant droit des enregistrements concernés.

Article 1. Objet. Pour toutes les autres utilisations, le Producteur est tenu de s adresser directement à l ayant droit des enregistrements concernés. CONDITIONS GENERALES Article 1. Objet. 1.1. En remplissant le formulaire de déclaration, le producteur audiovisuel, dont les coordonnées sont reprises sur le formulaire de déclaration (ci-après: le Producteur

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : l identité visuelle de TV5MONDE Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans

Plus en détail

Enseignement de la Culture Générale

Enseignement de la Culture Générale ECOLE PROFESSIONNELLE DE MONTREUX Journal d établissement Enseignement de la Culture Générale Planification de l année scolaire août septembre septembre septembre septembre octobre octobre octobre Tâches/échéances

Plus en détail

Scénario pédagogique d usage des TICE Fiche préparatoire

Scénario pédagogique d usage des TICE Fiche préparatoire Principe général Scénario pédagogique d usage des TICE Fiche préparatoire Rappelons que nous basons la construction d un scénario pédagogique sur la triple concordance entre les objectifs que l on se fixe

Plus en détail

LICENCE LANGUES ETRANGERES APPLIQUEES. Semestre 1

LICENCE LANGUES ETRANGERES APPLIQUEES. Semestre 1 Semestre 1 Institutions et sociétés Economie et sociétés Grammaire théorique et 18 CM : traduction théorique et Acquisition lexicale et grammaticale Compréhension L étudiant se familiarise avec le vocabulaire

Plus en détail

CHAPITRE 1 ADMINISTRATION ET COMMUNICATION... 19

CHAPITRE 1 ADMINISTRATION ET COMMUNICATION... 19 TABLE DES MATIÈRES Préface... 5 Avant-propos... 7 Introduction... 9 1. Communication et information... 10 2. Les organisations publiques... 12 3. La communication des organisations publiques... 15 4. Structure

Plus en détail

Étape. avec le français? Option 1 : Le dictionnaire. Option 2 : La synthèse de texte. Comment aborder la philanthropie pour la première fois?

Étape. avec le français? Option 1 : Le dictionnaire. Option 2 : La synthèse de texte. Comment aborder la philanthropie pour la première fois? Étape 1 Comment aborder la philanthropie pour la première fois? Découvrir la philanthropie peut se faire de différentes façons : par le français, l art, la musique, le sport, ce thème touchant transversalement

Plus en détail

Sponsoring et mécénat

Sponsoring et mécénat Sponsoring et mécénat Sponsoring : association à un événement (retomber commercial) Mécénat : aide (mais pas forcement de retomber médiatique, publique restreint ) Introduction : Il existe un démarche

Plus en détail

Communication fonctionnelle

Communication fonctionnelle Programme de formation pour les étudiants de DEESCOM de l IEC Pau Communication fonctionnelle (Les techniques de communication) Objectif pédagogique : Etre capable de décliner une action de communication

Plus en détail

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique INFORMATION ET COMMUNICATION THEMES A. LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS Introduction : interaction individu/groupe

Plus en détail

Foire aux questions. 1. Qui peut participer à ce défi vidéo? Quel est l âge minimum requis pour participer?

Foire aux questions. 1. Qui peut participer à ce défi vidéo? Quel est l âge minimum requis pour participer? Foire aux questions 1. Qui peut participer à ce défi vidéo? Quel est l âge minimum requis pour participer? Toute personne âgée de 18 à 24 ans à la date d inscription au Défi vidéo peut participer à condition

Plus en détail

Objectifs (socio) linguistiques : caractériser des produits, des objets du quotidien, établir des comparaisons.

Objectifs (socio) linguistiques : caractériser des produits, des objets du quotidien, établir des comparaisons. Publicités Caractéristiques générales : 1. Les caractéristiques, les atouts d un produit, d un service, d une marque. 2. Un slogan, une chute, une accroche. 3. Commentaire accrocheur, percutant pour atteindre

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE aime la langue française Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias

Plus en détail

2014 fondation BVA Services marketing direct Allmedia.15

2014 fondation BVA Services marketing direct Allmedia.15 BVA marketing direct lettershop & mailings adressés e-solutions imprimés publicitaires vos avantages & objectifs AVANTAGES OBJECTIFS > mesure du retour sur investissement (ROI) > prix de revient bas >

Plus en détail

Les Français, le numérique et la culture

Les Français, le numérique et la culture Les Français, le numérique et la culture Raphaël Berger, Directeur du département Média & Numérique 6 février 2015 MEDIA & NUMERIQUE 1 Panorama des équipements MEDIA & NUMERIQUE 2 L usage d Internet ne

Plus en détail

COMMUNIQUEZ VIDEO. Un moyen puissant pour communiquer

COMMUNIQUEZ VIDEO. Un moyen puissant pour communiquer Un moyen puissant pour communiquer Une solution de production vidéo sur mesure pour les professionnels ou institutionnels Professionnels (PME, agences de communication,de relation presse) et institutionnels

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

Règlement du concours «Mon goûter d anniversaire» - 16 juin 2015

Règlement du concours «Mon goûter d anniversaire» - 16 juin 2015 Union Des Ingénieurs Hospitaliers en Restauration Association Française des Diététiciens Nutritionnistes www.afdn.org www.udihr.fr Haut Patronage www.alimentation.gouv.fr Règlement du concours «Mon goûter

Plus en détail

IHECS Programmes en français

IHECS Programmes en français Programmes en français I. Baccalauréat en Communication appliquée Programme disponible pour les étudiants de seconde ou troisième année : A. Premier semestre (Septembre/Janvier) Usages sociaux des nouveaux

Plus en détail

Anglais CAHIER- PROGRAMME

Anglais CAHIER- PROGRAMME Anglais CAHIER- PROGRAMME Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. NOTE : Tous les renseignements contenus dans ce document

Plus en détail

DISPOSITIF SPONSORS OFFICIELS CROSS MÉDIA 2014

DISPOSITIF SPONSORS OFFICIELS CROSS MÉDIA 2014 DISPOSITIF SPONSORS OFFICIELS CROSS MÉDIA 2014 RUN STAR 2014 PHASE 1. «LE SALON DE LA MAISON» PHASE 2. «LES CASTINGS» PHASE 3. «LE PROGRAMME» 4 ÈME ÉDITION À PARTIR DU 26 SEPTEMBRE 2014 LE PLUS GRAND

Plus en détail

Obtenez la licence. d information-communication de l université Bordeaux 3 (France) Université Galatasaray

Obtenez la licence. d information-communication de l université Bordeaux 3 (France) Université Galatasaray Obtenez la licence d information-communication de l université Bordeaux 3 (France) Université Galatasaray Bordeaux 3 en bref Un double cursus franco-turc dans votre université Avec plus de 15 000 étudiants,

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section M Division 73

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section M Division 73 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section M Division 73 73 PUBLICITÉ ET ÉTUDES DE MARCHÉ Cette division comprend la création de campagnes publicitaires et la diffusion de la publicité ainsi créée

Plus en détail

Éléments de langage et messages clés

Éléments de langage et messages clés Éléments de langage et messages clés 14 Comment orchestrer le discours?......................................................................... 16 Les outils pour communiquer.................................................................................

Plus en détail

STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion L ETUDE. Groupe de réflexion académique économie-gestion

STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion L ETUDE. Groupe de réflexion académique économie-gestion STMG 1 Sciences et Technologies du Management et de la Gestion L ETUDE L ETUDE 2 Quelques rappels du BO N 21 du 24 mai 2012 3 L étude : support de l épreuve BO N 21 du 24 mai 2012 «Etude d un aspect d

Plus en détail

Management de la réputation d institutions pour personnes en situation de handicap. Exposé à la 88 ème assemblée des délégués d INSOS

Management de la réputation d institutions pour personnes en situation de handicap. Exposé à la 88 ème assemblée des délégués d INSOS Management de la réputation d institutions pour personnes en situation de handicap Exposé à la 88 ème assemblée des délégués d INSOS Encore un mot à la mode, issu du marketing? Christian Schultz, ICC 26.06.2014

Plus en détail

Chapitre 1 : Le plan média (media planning)

Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Introduction Cela consiste à sélectionner les médias et à définir leurs modes d utilisation. Objectif : rechercher l efficacité maximum des médias dans la contrainte

Plus en détail

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII Les outils de communication essentiels pour démarrer Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII «On ne peut pas ne pas communiquer» Mais Paul WATZLAWICK (Ecole

Plus en détail

> imprimés publicitaires. > mailings adressés. > e-mailings

> imprimés publicitaires. > mailings adressés. > e-mailings > imprimés publicitaires > mailings adressés > e-mailings CONSEIL > Stratégie orientée aux objectifs > Segmentation clientèle & potentiel de marché > Ciblage & modalités de diffusion > Géomarketing INFORMATIQUE

Plus en détail

Résumé de la campagne

Résumé de la campagne Nom de l entité déposante : Nom de l agence conseil ou de l annonceur : Grand Dax agence x annonceur FILM DE PROMOTION DU TRES HAUT DEBIT (MAX 40 CARACTÈRES) DATE DE RÉALISATION : juin 2015 CATÉGORIE :

Plus en détail

REGLEMENT Festival Biarritz Amérique Latine 24ème édition 28 septembre au 4 octobre 2015

REGLEMENT Festival Biarritz Amérique Latine 24ème édition 28 septembre au 4 octobre 2015 REGLEMENT Festival Biarritz Amérique Latine 24ème édition 28 septembre au 4 octobre 2015 Le Festival a pour objet de promouvoir, défendre et encourager la connaissance des cinémas et cultures d'amérique

Plus en détail

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia Formations professionnelles De la création à la production transmedia Le savoir-faire du Transmedia Lab Le Transmedia Lab Nous avons la conviction que d ici 5 ans, 50% des productions audiovisuelles auront

Plus en détail

Une idée qui vous convient

Une idée qui vous convient 1 Une idée qui vous convient Stimulez votre créativité pour construire votre projet Atelier destiné aux personnes ayant un projet de création-reprise Etudiants, pendant l atelier Outil «Idée» Disposer

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

Les clés de succès d une campagne Internet. Emmanuel Barbet. Havas Digital

Les clés de succès d une campagne Internet. Emmanuel Barbet. Havas Digital Les clés de succès d une campagne Internet Emmanuel Barbet. Havas Digital Un média qui répond aux mêmes fondamentaux que les autres Temps Combien de temps être présent sur le site? Notion de régularité

Plus en détail

maîtriser les processus de communication

maîtriser les processus de communication Les spécialistes en marketing, spécialistes de vente, planificatrices et planificateurs en communication, rédacteurs publicitaires, spécialistes en relations publiques sont des femmes et des hommes qui

Plus en détail

L accessibilité pour les contenus audiovisuels : cinéma, télévision, internet

L accessibilité pour les contenus audiovisuels : cinéma, télévision, internet www.retourdimage.eu L accessibilité pour les contenus audiovisuels : cinéma, télévision, internet Diane Maroger - présidente fondatrice de Retour d image Programme, depuis 2003 des films adaptés aux publics

Plus en détail

L art de négocier au Mexique et au Brésil

L art de négocier au Mexique et au Brésil L art de négocier au Mexique et au Brésil Plan de la présentation 1. Introduction 2. La négociation: est-ce un art ou une science? 3. La négociation en contexte culturel différent 4. Les aspects de la

Plus en détail

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation Cinéma LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence Études cinématographiques et audiovisuelles est organisée afin de répondre à quatre objectifs : développer le lien entre théorie et pratique, favoriser

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION

LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION SRC1 2012 Les étapes de la stratégie de communication 1. Objectifs de communication 2. Cibles de communication 3. Principes fondamentaux d une stratégie de communication

Plus en détail

#mythogourmand DATE DE RÉALISATION : juillet 2015

#mythogourmand DATE DE RÉALISATION : juillet 2015 Nom de l encté déposante : STJOHN S X agence annonceur Nom de l agence conseil ou de l annonceur : STJOHN S pour St Michel #mythogourmand DATE DE RÉALISATION : juillet 2015 Toutes les rubriques doivent

Plus en détail

DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2014 ENQUÊTE 2013

DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2014 ENQUÊTE 2013 DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2014 ENQUÊTE 2013 MÉTHODE D ENQUÊTE Interrogation des propriétaires de médias au moyen de questionnaires structurés Objet de la mesure: Client's nets (rabais y compris)

Plus en détail

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage :

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage : Sommaire 1. Gérer la publicité : 1.1 Les acteurs de la publicité : 1.2. Les objectifs publicitaires : 1.3 La détermination du budget : 1.4 L élaboration du message : 1.5 Le choix des médias et des supports

Plus en détail

LES NOUVEAUX MEDIAS. Technologie de l information et de la communication. Cours n 1 :

LES NOUVEAUX MEDIAS. Technologie de l information et de la communication. Cours n 1 : LES NOUVEAUX MEDIAS Technologie de l information et de la communication Cours n 1 : CONTEXTE : Évolution structurelle et conjoncturelle du rapport des consommateurs à la marque. Nouvelles formes d implication

Plus en détail

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE 2 Objectifs et méthodologie : les objectifs Objectifs :

Plus en détail

SEQUENCE N 5 HASSAN AZOUAOUI

SEQUENCE N 5 HASSAN AZOUAOUI SEQUENCE N 5 HASSAN AZOUAOUI INTRODUCTION Publicité? Robert Leduc: «la publicité est l ensemble des moyens destinés à informer le public et à le convaincre d acheter un produit ou un service». Philip Kotler

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2013 ENQUÊTE 2012

DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2013 ENQUÊTE 2012 DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2013 ENQUÊTE 2012 MÉTHODE D ENQUÊTE Interrogation des propriétaires de médias au moyen de questionnaires structurés Objet de la mesure: Client's nets (rabais y compris)

Plus en détail

Bilan de l opération. «Allier Summer Tour» 2o13

Bilan de l opération. «Allier Summer Tour» 2o13 Bilan de l opération «Allier Summer Tour» 2o13 Un bilan plus contrasté que l année précédente notamment au niveau de l utilisation du chéquier : effet de crise ou essoufflement du concept? Une analyse

Plus en détail

LA VOIX DE LA FAIM Du 21 au 25 septembre 2015

LA VOIX DE LA FAIM Du 21 au 25 septembre 2015 LA VOIX DE LA FAIM Du 21 au 25 septembre 2015 #SEMAINEFAIM VISE À SENSIBILISER LES CANADIENS ET À LES INCITER À AGIR 4 millions de personnes souffrent d insécurité alimentaire au Canada 2 LA SENSIBILISATION

Plus en détail

WP2 Meeting de lancement

WP2 Meeting de lancement WP2 Meeting de lancement Paris 3 février 2011 3 Février 2011 110203WP2.ppt 1 Les 2 objectifs majeurs du WP2 Développer des produits qui vont satisfaire les attentes sensorielles des personnes âgées Développer

Plus en détail

Comment ça se passe chez vous?

Comment ça se passe chez vous? Objectifs : comparer des habitudes ; s interroger sur quelques idées reçues. Relativiser ses repères. Revoir le lexique de la vie quotidienne. Thème : vie quotidienne 6 Durée de l activité : 60 mn 4 Niveau

Plus en détail

ANALYSER LA PUBLICITÉ

ANALYSER LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans ANALYSER LA PUBLICITÉ NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ L élève apprend à reconnaître une publicité et à

Plus en détail

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ;

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; Disciplines qui vont évaluer LIRE Compétence 1 La maîtrise de la langue française Français Lire à haute voix, de façon expressive, un texte en prose ou en vers

Plus en détail

PasseportSanté & ses Internautes

PasseportSanté & ses Internautes Mediakit Avril 2014 1 PasseportSanté & ses Internautes Un acteur historique au service de la santé de tous «Partager avec le plus grand nombre une information santé de qualité professionnelle» * 1998 Naissance

Plus en détail

Politique opérationnelle

Politique opérationnelle Page 1 de 5 1. ÉNONCÉ La «Société» 1 a comme mission de gérer l offre de jeux de hasard et d argent de façon efficiente et responsable en favorisant l ordre, la mesure et l intérêt de la collectivité québécoise.

Plus en détail

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention «Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention Journées de la prévention 5 juin 2013 Julie-Mattéa Fourès Inpes julie-mattea.foures@inpes.sante.fr La prévention du tabagisme

Plus en détail

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème :

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème : LES ATELIERS DU TOURISME DU TERRITOIRE DE BELFORT 12 avril 2012, l ATRIA, Belfort Atelier 4 La communication et la commercialisation du territoire Animateur : Emilie LUA MaHoC Rapporteur : xxx Thème de

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES. Programme de prédéveloppement Du web à la télé. Octobre 2015

LIGNES DIRECTRICES. Programme de prédéveloppement Du web à la télé. Octobre 2015 LIGNES DIRECTRICES Programme de prédéveloppement Du web à la télé Octobre 2015 1 Table des matières 1. Mandat... 3 2. Structure administrative... 3 3. Vue d ensemble du Programme... 3 4. Demandeur admissible...

Plus en détail

PRÉSENTATION DE TWITTER TAILORED AUDIENCE

PRÉSENTATION DE TWITTER TAILORED AUDIENCE GUIDE QUANTCAST PRÉSENTATION DE TWITTER TAILORED AUDIENCE CONTENU 2 INTRODUCTION 3 TWITTER : FAITS ET CHIFFRES 3 HISTORIQUE DE TWITTER 4 GUIDE DE L ANNONCEUR SUR TWITTER 5 GUIDE D INITIATION AUX AUDIENCES

Plus en détail

Qu est-ce qui influence nos dépenses?

Qu est-ce qui influence nos dépenses? Qu est-ce qui influence nos dépenses? NIVEAU 6 Dans la présente leçon, les élèves analyseront les facteurs qui ont une influence sur les produits qu ils aiment acheter. Cette leçon encourage les élèves

Plus en détail

CONDITIONS D INSCRIPTION ET DE SELECTION DE LA 5 eme EDITION DU FESDOB

CONDITIONS D INSCRIPTION ET DE SELECTION DE LA 5 eme EDITION DU FESDOB BP : 2281 Lomé Togo/ Tél : (00228) 90 12 42 59/ 26 70 70 33/ 90 29 01 95/ 90 23 80 60 E-mail asso.terr2007@yahoo.fr /essohanamk@yahoo.fr / Site Web : www.atactogo.org CONDITIONS D INSCRIPTION ET DE SELECTION

Plus en détail

Silver Fourchette Concours de gastronomie pour le grand âge

Silver Fourchette Concours de gastronomie pour le grand âge Sous le haut patronage de Laurence Rossignol, Secrétaire d Etat chargée de la Famille, de l Enfance, des Personnes âgées et de l Autonomie PRESENTION DU CONCOURS Silver Fourchette Silver Fourchette Concours

Plus en détail

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES?

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? Colloque «Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions?» 9 décembre 2014 Direction des études et de la prospective

Plus en détail

Les Liens commerciaux des sites du Groupe La Voix

Les Liens commerciaux des sites du Groupe La Voix Les Liens commerciaux des sites du Groupe La Voix Qu est qu un lien commercial? Détail du produit: Un lien commercial est un espace publicitaire intégrant un logo, une accroche, l adresse Internet, et

Plus en détail

Publicité comportementale. Etudes de marché à l international

Publicité comportementale. Etudes de marché à l international Publicité comportementale Etudes de marché à l international Emergence concept en 2007 Modification profonde de la stratégie des annonceurs E-publicité en plein essor et de mieux en mieux adaptée aux consommateurs

Plus en détail

Sensibilisation aux médias

Sensibilisation aux médias Sensibilisation aux médias Diffuser des informations, communiquer avec la presse Marco Gregori 5 novembre 2009 Cours médias - Oasis Objectifs de la formation Introduction: où va la presse? L'impossible

Plus en détail

1 ER MAGAZINE TÉLÉ GRATUIT NATIONAL DISTRIBUÉ DIRECTEMENT DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES!

1 ER MAGAZINE TÉLÉ GRATUIT NATIONAL DISTRIBUÉ DIRECTEMENT DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES! 1 ER MAGAZINE TÉLÉ GRATUIT NATIONAL DISTRIBUÉ DIRECTEMENT DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES! La presse TV représente le plus fort potentiel en terme de puissance media, avec une audience proche de 64 millions

Plus en détail

Mitraillage publicitaire A Epidaure

Mitraillage publicitaire A Epidaure Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire A Epidaure Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

effet buzz Les enjeux de l éducation aux médias Effet Buzz www.effetbuzz.be Note d intention Le film Le livret pédagogique Les partenaires

effet buzz Les enjeux de l éducation aux médias Effet Buzz www.effetbuzz.be Note d intention Le film Le livret pédagogique Les partenaires aux de l information L impact des sur la vie des jeunes n est plus à démontrer. Presse écrite, télévision, radio et surtout internet font aujourd hui partie intégrante de leur vie quotidienne. Présents

Plus en détail

VÉRON&C ie. L information au service de la décision. Média Kit 2015-2016

VÉRON&C ie. L information au service de la décision. Média Kit 2015-2016 VÉRON&C ie. L information au service de la décision Média Kit 2015-2016 À nos (futurs) annonceurs... Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous faire découvrir notre Média Kit 2015/2016. Leader francophone

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE accompagne les voyageurs Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias

Plus en détail

D art d art. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission. Objectifs. Art, cinéma, littérature, musique

D art d art. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission. Objectifs. Art, cinéma, littérature, musique D art d art Thèmes Art, cinéma, littérature, musique Concept «D art d art» est une émission qui fait découvrir ou redécouvrir une œuvre d art au téléspectateur. Cette émission présente l artiste et ses

Plus en détail

Recommandation Technique. CST - RT 018 TV v 2.0 ZONES DE PROTECTION DES PROGRAMMES DE PUBLICITE POUR LA DIFFUSION TELEVISION

Recommandation Technique. CST - RT 018 TV v 2.0 ZONES DE PROTECTION DES PROGRAMMES DE PUBLICITE POUR LA DIFFUSION TELEVISION Recommandation Technique CST - RT 018 TV v 2.0 ZONES DE PROTECTION DES PROGRAMMES DE PUBLICITE POUR LA DIFFUSION TELEVISION 1 ère publication v1.0 : avril 2008 1 ère révision v2.0 : octobre 2013 Page 1

Plus en détail

Communication Emmanuel AYUK AYUK dans COM NEWS

Communication Emmanuel AYUK AYUK dans COM NEWS Communication Emmanuel AYUK AYUK dans COM NEWS Le coût par contact : Un indicateur d'appréciation des supports pas toujours pris en compte par les Stratèges Média et Média Planer au Cameroun... La pertinence

Plus en détail

MarKom. «La meilleure des publicités est un client satisfait» Bill Gates. Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024 471 63 22 mail@cvpc.ch www.cvpc.

MarKom. «La meilleure des publicités est un client satisfait» Bill Gates. Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024 471 63 22 mail@cvpc.ch www.cvpc. MarKom «La meilleure des publicités est un client satisfait» Bill Gates Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024 471 63 22 mail@cvpc.ch www.cvpc.ch 1 Le Centre Valaisan de Perfectionnement Continu (CVPC)

Plus en détail

Séquence "Ecouter l'information en littérature et société : s approprier le média radio»

Séquence Ecouter l'information en littérature et société : s approprier le média radio» Séquence "Ecouter l'information en littérature et société : s approprier le média radio» Auteurs : Chris Trabys, Sophie Siret, Linda Khirani-Lycée Blaise Pascal brie Comte Robert (77) Niveau : Seconde

Plus en détail

STRATEGIES MARKETING. Licence 3 2010-2011. La stratégie marketing

STRATEGIES MARKETING. Licence 3 2010-2011. La stratégie marketing STRATEGIES MARKETING Licence 3 2010-2011 La stratégie marketing Professeur : Alain Debenedetti Alain.debenedetti@univ-mlv.fr Plan 1. Introduction 2. Segmentation 3. Ciblage 4. Positionnement Objectif de

Plus en détail

Internet et les médias sociaux

Internet et les médias sociaux Internet et les médias sociaux Chiffres et tendances 2014 2,5 milliards d internautes à travers le monde Dont 1,9 milliard sur les réseaux sociaux > Soit 74% des internautes 68% des français sont sur les

Plus en détail

Gérer son image et sa réputation, l une des clés du succès!

Gérer son image et sa réputation, l une des clés du succès! Gérer son image et sa réputation, l une des clés du succès! Mélina Neuhaus, Elitia Communication Daniel Herrera, YJOO Communication Carrefour des Créateurs 19 septembre 2014 Daniel Herrera @DanRRA Managing

Plus en détail

Medias & Diffusion. Information & Bases de données. Conseil & Support. Fulfillment Management

Medias & Diffusion. Information & Bases de données. Conseil & Support. Fulfillment Management Medias & Diffusion distribution d imprimés et d échantillons envois adressés e-mailings Information & Bases de données location d adresses privées B2C et professionnelles B2B location de fichiers de comportement

Plus en détail

FAITES-VOUS CONNAÎTRE FORFAIT BGF 2015

FAITES-VOUS CONNAÎTRE FORFAIT BGF 2015 FAITES-VOUS CONNAÎTRE FORFAIT BGF 2015 QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes une équipe : CRÉATIVE, PROFESSIONNELLE ET FORT SYMPATHIQUE :) EN BREF QU EST-CE QU ON FAIT? On fait de la vidéo et de la photo. On produit,

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA COMMUNICATION WEB POUR LES RESTAURATEURS

LES ENJEUX DE LA COMMUNICATION WEB POUR LES RESTAURATEURS LES ENJEUX DE LA COMMUNICATION WEB POUR LES RESTAURATEURS LE NUMÉRIQUE PREND LE POUVOIR DÉVELOPPER VOTRE ÉTABLISSEMENT Votre Objectif POURQUOI COMMUNIQUER SUR LE WEB? 83 % d internautes en France Ordinateurs

Plus en détail

Coaching de la prise de parole médiatique des dirigeants d entreprises

Coaching de la prise de parole médiatique des dirigeants d entreprises [ MEDIA TRAINING ] Coaching de la prise de parole médiatique des dirigeants d entreprises PILBS Pour Inventer La Bonne Stratégie Cabinet conseil & organisme de formation Catalogue disponible en ligne :

Plus en détail

LE MARKETING DIRECT SRC1 2012

LE MARKETING DIRECT SRC1 2012 LE MARKETING DIRECT SRC1 2012 Une définition Le marketing direct est Une démarche marketing consistant à gérer de manière plus ou moins interactive une offre personnalisée faite directement à un client

Plus en détail

PUB TOFFIFEE Avril 2012

PUB TOFFIFEE Avril 2012 PUB TOFFIFEE Avril 2012 Formation Générale 21 Education aux médias Apprentissages à favoriser Exploration des principaux éléments qui composent une image fixe ou animée (cadrage, couleur, lumière, profondeur

Plus en détail

Mini Mobile Story Dossier de presse - Juillet 2013

Mini Mobile Story Dossier de presse - Juillet 2013 Dossier de presse - Juillet 2013 «Racontez de petites histoires sur vos smartphones» Introduction «Avez-vous déjà flashé un Qr Code avec votre smartphone?» «Vous êtes tombés sur un site fait pour un écran

Plus en détail

Le téléspectateur peut participer au jeu, à ses frais, autant de fois qu'il le souhaite. Il lui est conseillé de jouer raisonnablement.

Le téléspectateur peut participer au jeu, à ses frais, autant de fois qu'il le souhaite. Il lui est conseillé de jouer raisonnablement. Règlement du jeu «LE GRAND JEU DE L ETE» 1. Objet du jeu Entre le lundi 2 juillet et le dimanche 2 septembre 2007, à l occasion de la présentation d un message de promotion diffusé notamment dans les émissions

Plus en détail

LES OBJECTIFS ET LES ACTEURS DE LA COMMUNICATION DES ORGANISATIONS SRC1-2012

LES OBJECTIFS ET LES ACTEURS DE LA COMMUNICATION DES ORGANISATIONS SRC1-2012 LES OBJECTIFS ET LES ACTEURS DE LA COMMUNICATION DES ORGANISATIONS SRC1-2012 Définitions Par communication d entreprise, on entend l ensemble des informations, messages et signaux que l entreprise émet,

Plus en détail

Conditions générales de vente et conditions de cession des droits et des prestations techniques

Conditions générales de vente et conditions de cession des droits et des prestations techniques Etablissement Public de Télévision Direction Commerciale Conditions générales de vente et conditions de cession des droits et des prestations techniques Conditions Générales : Les prestations techniques

Plus en détail

Pratiques de communication dans un monde multilingue et multiculturel

Pratiques de communication dans un monde multilingue et multiculturel INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES DREA: Orientations interculturelles dans les pratiques professionnelles (OIPP) Cours: Pratiques de communication dans un monde multilingue et multiculturel

Plus en détail