Bulletin fiscal. Septembre 2011 PLACEMENTS EFFECTUÉS DANS UN REER OU UN FERR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bulletin fiscal. Septembre 2011 PLACEMENTS EFFECTUÉS DANS UN REER OU UN FERR"

Transcription

1 Bulletin fiscal Septembre 2011 PLACEMENTS EFFECTUÉS DANS UN REER OU UN FERR À certaines conditions, un particulier peut utiliser les fonds de son REER autogéré ou de son FERR autogéré pour investir sous forme d'actions ordinaires ou privilégiées (mais non sous forme de prêts) dans une société. Société exploitant une petite entreprise Le placement doit être fait dans une société qui est une société exploitant une petite entreprise (SEPE) au moment du placement ou à la fin de l'exercice précédant le placement. Une SEPE est une société privée sous contrôle canadien et dont 90 % ou plus de la juste valeur marchande des actifs est attribuable à des actifs qui sont soit : - utilisés principalement dans une entreprise exploitée activement principalement au Canada par la société ou une société liée; - constitués d'actions ou de dettes de SEPE rattachées à la société; - une combinaison d'actifs mentionnés ci-dessus. Pour les nouvelles sociétés, il est très important de s'assurer qu'elles ont le statut de SEPE au moment où le placement est fait. Il est nécessaire que la société ait commencé ses activités et qu'elle possède certains actifs utilisés dans l'exploitation de l'entreprise.

2 Lien de dépendance et pourcentage d'actions détenues Un particulier qui n'a pas de lien de dépendance avec une société peut investir sous forme d actions sans limite dans la société, en puisant dans son REER ou son FERR pourvu, qu immédiatement après son placement, lui ou des personnes ayant un lien de dépendance (incluant sa fiducie REER ou FERR) possèdent moins de 10 % des actions d'une catégorie du capital-actions de la société ou d'une société liée. Avant le 23 mars 2011, un particulier qui n'avait pas de lien de dépendance avec une société et qui, seul ou avec des personnes ayant un lien de dépendance (incluant sa fiducie REER ou FERR) possédaient 10 % ou plus des actions d'une catégorie du capital-actions de cette société ou d'une société liée, pouvait investir sous forme d actions dans la société, en puisant dans son REER ou son FERR en autant, qu immédiatement après son placement, lui ou des personnes ayant un lien de dépendance (incluant sa fiducie REER ou FERR) possédaient des actions émises d'une catégorie du capital-actions de la société ou d'une société liée dont le coût total était inférieur à $. Un particulier qui a un lien de dépendance avec une société ne peut effectuer aucun placement de son REER ou de son FERR sous forme d'actions dans cette société. Un particulier aura généralement un lien de dépendance avec la société s'il la contrôle, seul ou avec des personnes ayant un lien de dépendance. Dans le Budget fédéral du 6 juin 2011, des modifications ont été apportées aux placements détenus dans un REER ou un FEER. Depuis le 23 mars 2011, les placements en actions dans une SEPE dans laquelle le rentier ou une personne ayant un lien de dépendance détient en tout temps 10 % ou plus des actions d une catégorie du capital-actions de la société ou d'une société liée sont des placements interdits. Pour les placements interdits détenus dans un REER ou un FERR le 23 mars 2011 ou acquis après le 22 mars 2011, le rentier du REER ou du FERR sera assujetti à un impôt spécial égal à 50 % de la juste valeur marchande des placements interdits. L'impôt sera généralement remboursable si le REER ou le FERR cède le placement interdit au plus tard à la fin de l'année suivant celle au cours de laquelle l'impôt s'appliquait (ou au plus tard au moment ultérieur que le gouvernement fédéral juge raisonnable), sauf si le rentier savait ou aurait dû savoir que le placement était un placement interdit au moment où il a été acquis. Le gouvernement fédéral pourra renoncer à tout ou partie de cet impôt lorsqu'il sera d'avis qu'il est juste et équitable de le faire compte tenu de toutes les circonstances (y compris la question de savoir si l'impôt résulte d'une erreur raisonnable). Également, tout revenu, incluant un gain en capital, tiré d un placement interdit devra être inclus dans le revenu du rentier du REER ou du FERR. Le gouvernement fédéral pourra renoncer à tout ou partie de cet impôt lorsqu'il sera d'avis qu'il est juste et équitable de le faire compte tenu de toutes les circonstances (y compris la question de savoir si l'impôt résulte d'une erreur raisonnable). Si un particulier détenait au 22 mars 2011, par le biais d un REER ou d un FERR, des actions d une SEPE qui étaient des placements admissibles à cette date, mais qui sont devenues des placements interdits le 23 mars 2011 en vertu des modifications annoncées dans le Budget fédéral du 6 juin 2011, ces actions devraient être cédées avant 2013 afin d éviter les conséquences fiscales mentionnées cidessus. Page 2

3 IMPOSITION DES REER LORS DU DÉCÈS Décès du rentier avant l'échéance du REER Règle générale, la juste valeur marchande au décès d'un REER qui n'est pas parvenu à échéance est incluse dans le calcul du revenu du rentier dans sa dernière déclaration de revenus 1. Dans ce cas, le bénéficiaire du REER n aura aucun revenu pour fins fiscales 2. Les sommes provenant du REER qui constituent un revenu gagné dans le REER après le décès du rentier jusqu au plus tard à la fin de l année qui suit l année du décès doivent être incluses dans le revenu du bénéficiaire du REER pour l'année où elles ont été reçues 3. Les revenus gagnés dans le REER après la fin de l année qui suit l année du décès (montant libéré d impôt) sont imposables dans le REER 4 et le bénéficiaire de ces revenus n aura aucun revenu pour fins fiscales. Lorsque le conjoint du défunt (ou un enfant ou petit-enfant du défunt qui était financièrement à sa charge au moment du décès) est nommé bénéficiaire dans le contrat de REER ou hérite du REER par suite d'un legs spécifique dans le testament du défunt, aucun revenu n'est inclus dans calcul du revenu du défunt pour la totalité ou la partie du REER (excluant les montants libérés d impôt) qui est versée au conjoint (ou à un enfant ou petit-enfant du défunt qui était financièrement à sa charge au moment du décès). Le revenu est plutôt inclus dans le calcul du revenu du conjoint (ou de l enfant ou petit-enfant) 5. Un enfant ou petit-enfant ne sera pas considéré financièrement à la charge du défunt, sauf preuve du contraire, si son revenu net pour l'année précédant l'année du décès excède le montant à partir duquel est calculé le crédit d'impôt personnel de base pour l année précédente ( $ en 2010). Si l enfant souffre d une déficience mentale ou physique (formulaires T2201 au fédéral et TP au Québec), il ne sera pas considéré financièrement à la charge du défunt, sauf preuve du contraire, si son revenu net pour l'année précédant l'année du décès excède le total des montants à partir desquels sont calculés le crédit d'impôt personnel de base et le crédit pour personnes handicapées pour l année précédente ( $ en 2010) 6. Un enfant ou petit-enfant pourrait ne pas être financièrement à la charge du défunt au moment de son décès même si son revenu net est inférieur à la limite mentionnée ci-dessus. Il faudra considérer les éléments suivants : les revenus provenant de toutes les sources, le coût de la vie pour l enfant ou le petit-enfant, sa capacité à subvenir à ses besoins et l aide provenant d autres personnes. Si au moment du décès du rentier, l'enfant ou le petit-enfant vit avec une autre personne qui subvient à ses besoins, il n'est généralement pas considéré financièrement à la charge du défunt 7. 1 Paragraphes 146(8) et (8.8) L.I.R. et alinéa 56(1)h) L.I.R.; articles 310 L.I., L.I. 1 er alinéa et 929 L.I. 2 Le bénéficiaire est solidairement responsable de tout impôt non payé par le défunt sur les sommes reçues du REER paragraphe 160.2(1) L.I.R. et paragraphe (1) L.I. 3 Paragraphe 146(8) L.I.R. et article 929 L.I. 4 Paragraphe 146(1) L.I.R. Montant libéré d impôt et alinéa 146(4)c) L.I.R.; alinéa 905.1c.1) L.I. et article L.I. 5 Paragraphes 146(1) L.I.R. - Remboursement de primes et 146(8.9) L.I.R.; articles 908 L.I. et L.I. 2e alinéa 6 Paragraphe 146(1.1) L.I.R. 7 Lettre d interprétation technique E5 de l ARC, datée du 4 juillet 2011 Page 3

4 Même si le revenu net de l enfant ou du petit-enfant est supérieur à la limite mentionnée cidessus, il est possible qu il soit considéré financièrement à la charge du rentier au moment du décès de ce dernier, à condition de le prouver. Dans un tel cas, l enfant ou petit-enfant ou le représentant légal du défunt doit présenter une demande écrite au gouvernement indiquant les raisons pour lesquelles cette personne doit être considérée financièrement à la charge du rentier au moment de son décès 8. Lorsque la succession du rentier est bénéficiaire du REER et que le REER reçu par la succession a été distribué à un héritier de la succession qui est le conjoint, un enfant ou petitenfant financièrement à charge ou une fiducie dont le conjoint ou un enfant ou petit-enfant est bénéficiaire 9, le liquidateur de la succession et le conjoint ou l enfant ou petit-enfant peuvent choisir que le montant (excluant les montants libérés d impôt) reçu du REER soit inclus dans le calcul du revenu du conjoint ou de l enfant ou petit-enfant et non de celui du défunt (formulaires T2019 au fédéral et TP-930 au Québec) 10. Report de l imposition Le conjoint et l'enfant ou petit-enfant financièrement à la charge du défunt et ayant une déficience peuvent reporter l'imposition, en totalité ou en partie, du montant reçu du REER soit en transférant ce montant dans son propre REER ou FERR, soit achetant une rente qui satisfait les exigences des lois fiscales 11. L enfant ou le petit-enfant financièrement à la charge du défunt sans être atteint d une déficience peut acheter une rente dont la durée est égale à 18 ans diminué de l'âge de l'enfant ou du petit-enfant au moment de l'achat 12. Les paiements effectués en vertu de l'une ou l'autre des options qui précèdent doivent être faits dans l'année où le montant est reçu du REER du défunt ou durant les 60 premiers jours de l'année suivante. Pour les décès survenus après le 3 mars 2010, un enfant ou petit-enfant financièrement à la charge du défunt et ayant une déficience peut reporter l'imposition, en totalité ou en partie, du montant reçu du REER en le transférant dans son Régime enregistré d épargne invalidité (REEI) dans l'année où le montant est reçu du REER du défunt ou durant les 60 premiers jours de l'année suivante (ou au cours de toute période plus longue suivant la fin de l'année que le gouvernement estime acceptable) 13. Toutefois, aucun transfert n est permis avant le 1 er juillet Un formulaire prescrit doit être produit au moment du transfert. Si le décès survient après 2007, mais avant 2011, des règles transitoires prévoient que les sommes reçues d un REER par le conjoint ou par un enfant ou petit-enfant financièrement à la charge du défunt et ayant une déficience (sommes reçues directement ou par le biais d une succession) et qui ont été versées après le 30 juin 2011, mais avant 2012, dans le REEI de 8 Guide fédéral RC Propositions législatives fédérales du 16 juillet Paragraphe 146(8.1) L.I.R. et article 930 L.I. 11 Alinéas 60l) L.I.R.et 339f) L.I. 12 Alinéas 60l) L.I.R.et 339f) L.I. 13 Alinéa 60m) L.I.R. et article L.I.R; alinéa 339f.1) L.I.; vous pouvez consulter le document Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) - Foire aux questions (questions 24 à 34) sur le site web suivant : et le document Bulletin no 1 sur les REEI sur le site web suivant : Page 4

5 l enfant ou du petit-enfant pourront être déduites du revenu à concurrence des sommes incluses dans le revenu dans l année du décès 14. Si le décès survient après le 3 mars 2010, mais avant 2011, les contribuables peuvent choisir d appliquer la règle générale ou les règles transitoires. Perte de valeur dans un REER après le décès Lorsqu un REER est liquidé au plus tard à la fin de l'année suivant l'année du décès du rentier et qu aucun placement non admissible n a été détenu dans le REER après le décès du rentier 15, la perte de valeur des placements du REER qui s'est produite après le décès du rentier peut être déduite rétrospectivement des sommes incluses dans le calcul du revenu du défunt 16. La perte correspond au résultat de A-B, où A est égal au total de la somme incluse dans le calcul du revenu du défunt, des sommes (sauf les montants libérés d impôt) imposables reçues du REER après le décès et des montants libérés d impôt; et B est égal au total des sommes distribuées du REER après le décès. Décès d'un rentier après l'échéance d'un REER Règle générale, les paiements qui restent au titre de la rente d'un REER arrivé à échéance sont évalués au décès du rentier et leur juste valeur marchande est incluse dans le calcul du revenu du défunt 17. Dans cette situation, le bénéficiaire du REER n aura aucun revenu pour fins fiscales 18. Lorsque les versements de rentes qui restent sont payables directement au conjoint du défunt, ces versements seront inclus dans le calcul du revenu du conjoint, et non du défunt, au fur et à mesure que le conjoint les reçoit 19. Lorsque le bénéficiaire du REER est la succession et que le conjoint a droit au montant du REER, le liquidateur et le conjoint pourront exercer un choix commun 20, en vertu duquel le conjoint sera réputé être le rentier du REER et les versements de rentes payables à la succession seront inclus dans le revenu du conjoint et non du défunt 21. Lorsque le montant du REER est payable à un enfant ou petit-enfant financièrement à la charge du défunt, le montant sera inclus dans le calcul du revenu de l'enfant ou du petit-enfant et non du défunt Alinéa 60m) L.I.R. et article L.I.R; alinéa 339f.1) L.I. 15 Si l'une des conditions ne peut être rencontrée, il est possible que le gouvernement accorde la déduction sur demande écrite du représentant légal du défunt - paragraphe 146(8.93) L.I.R. et article L.I. 16 Paragraphe 146(8.92) L.I.R. et article L.I. 17 Alinéa 146(2)c.2) L.I.R. et paragraphe 148(8.8) L.I.R.; article L.I. 1 er alinéa 18 Le bénéficiaire est solidairement responsable de tout impôt non payé par le défunt sur les sommes reçues du REER paragraphe 160.2(1) L.I.R. et paragraphe (1) L.I. 19 Paragraphe 146(1) L.I.R. Rentier et alinéa 905.1b) L.I. 20 Choix effectué par une lettre signée par le liquidateur et le conjoint, dont une copie doit être envoyée au payeur de la rente et une copie jointe à la déclaration de revenus du conjoint Guide fédéral RC4177; au Québec, remplir uniquement les parties 1 et 2 du formulaire TP Paragraphe 146(8.91) L.I.R. et article L.I. 22 Paragraphes 146(1) L.I.R. - Remboursement de primes et 148(8.9) L.I.R.; articles 908 L.I. et L.I. 2ème alinéa Page 5

6 Lorsque le montant du REER est payable à la succession au profit d un enfant ou petit-enfant financièrement à la charge du défunt, le liquidateur et l enfant ou petit-enfant pourront exercer un choix commun, en vertu duquel le montant sera inclus dans le revenu de l enfant ou du petitenfant et non du défunt (formulaires T2019 au fédéral et TP-930 au Québec) 23. L'enfant ou le petit-enfant financièrement à la charge du défunt peut reporter l'imposition, en totalité ou en partie, du montant reçu en traitant le montant de l'une des façons mentionnées dans la section ci-dessus intitulée Report de l imposition. CESSION D'UNE RÉSIDENCE PRINCIPALE PAR UNE FIDUCIE À certaines conditions, un immeuble détenu par une fiducie personnelle peut se qualifier à titre de résidence principale et le gain en capital réalisé à la cession de cet immeuble peut être exempté d impôt en partie ou en totalité 24. Une des conditions à respecter est la production par la fiducie des formulaires T1079 et T1079-WS au fédéral et TP-274.A au Québec avec la déclaration de revenus de la fiducie pour l année d imposition au cours de laquelle la résidence principale a été cédée. Lorsqu in particulier désire exempter une partie ou la totalité d un gain en capital réalisé à la cession d une résidence principale, il doit produire les formulaires T2091 au fédéral et TP-274 au Québec avec sa déclaration de revenus pour l année au cours de laquelle la résidence principale a été cédée. Dans certaines circonstances, seul le gouvernement fédéral n'exige pas qu un particulier produise le formulaire T2091 avec sa déclaration de revenus 25. Toutefois, cette pratique administrative du gouvernement fédéral ne s'applique pas aux fiducies personnelles 26. Ainsi, les formulaires T1079 et T1079-WS au fédéral (ainsi que le formulaire TP-274.A au Québec) doivent toujours être produits afin que la fiducie puisse se prévaloir de l exemption du gain en capital pour une résidence principale. SAVIEZ-VOUS QUE pour le deuxième trimestre de l an 2011, l Agence du revenu du Canada a annoncé que le taux d intérêt applicable aux créances est de 5 %, alors que le taux d intérêt applicable aux remboursements est de 3 % pour les contribuables autres que les sociétés et de 1 % pour les sociétés 27. Pour sa part, Revenu Québec a annoncé que le taux d intérêt applicable aux créances est de 6 %, alors que le taux d intérêt applicable aux remboursements est de 1,50 % 28. Le taux d intérêt prescrit applicable aux avantages sur les prêts aux employés et aux actionnaires est de 1 % tant au fédéral qu au Québec. 23 Paragraphe 146(8.1) L.I.R. et article 930 L.I. 24 Article 54 L.I.R. définition de résidence principale (alinéas a.1), c.1) et f)), alinéa 40(2)b) L.I.R, Règlement de l impôt sur le revenu fédéral 2301 et paragraphes 35 à 38 du Bulletin d interprétation IT-120R6; articles 271 L.I., L.I., L.I. et paragraphes 3, 4 et 9 du Bulletin d interprétation IMP /R1 25 Paragraphe 7 du Bulletin d interprétation IT-120R6 26 Table ronde sur la fiscalité fédérale, question 23, Congrès 2010, APFF 27 Voir le site web suivant : 28 Voir le site web suivant : Page 6

7 les intérêts payés sur un solde d impôt sur le revenu, sur des acomptes provisionnels d impôts insuffisants ainsi qu à l égard de versements tardifs ou insuffisants de TPS, de TVQ et de déductions à la source ne sont pas déductibles dans le calcul du revenu d entreprise ou de biens 29. les pénalités et amendes relatives à la TPS, à la TVQ et aux déductions à la source ne sont pas déductibles dans le calcul du revenu d entreprise ou de biens 30. les machines et le matériel acquis après le 18 mars 2007 et avant 2014 principalement en vue d'être utilisés au Canada pour la fabrication ou la transformation de biens à des fins de vente ou de location donnent droit à un taux de déduction pour amortissement accéléré de 50 % selon la méthode de l'amortissement linéaire (sous réserve de la règle de la demi-année), conformément à la catégorie Alinéa 18(1)t) L.I.R. et article L.I. 30 Articles 67.6 L.I.R. et L.I. 31 Budget fédéral du 6 juin 2011 Page 7

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Bulletin fiscal Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois, peu de

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-119

BULLETIN FISCAL 2011-119 BULLETIN FISCAL 2011-119 Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois,

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

Décès du rentier d un REER

Décès du rentier d un REER Décès du rentier d un REER E n général, le rentier est la personne à laquelle un régime de retraite paie un revenu de retraite. Ce feuillet de renseignements porte sur le traitement aux fins de l impôt

Plus en détail

BULLETIN FISCAL MAI 2012

BULLETIN FISCAL MAI 2012 BULLETIN FISCAL MAI 2012 Liste des sujets traités : FIDUCIE ET CHOIX DES FIDUCIAIRES PROBLÈMES POTENTIELS... 1 Acquisition du contrôle d une société... 1 Sociétés associées... 1 Gel successoral... 1 Acquisition

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 Considérations civiles. Chapitre 2 Calcul du revenu et impôts payables au décès. Paragraphe

Table des matières. Chapitre 1 Considérations civiles. Chapitre 2 Calcul du revenu et impôts payables au décès. Paragraphe Table des matières Chapitre 1 Considérations civiles Paragraphe La planification fiscale au décès du contribuable...100 La dévolution légale...102 Les ordres de successibles...104 Les testaments...106

Plus en détail

Les régimes de retraite enregistrés et votre succession

Les régimes de retraite enregistrés et votre succession conseils fiscaux Les régimes de retraite enregistrés et votre succession Ce que vous ne savez peut-être pas au sujet des REER et des FERR La plupart des Canadiens connaissent les avantages fiscaux des

Plus en détail

Décès du rentier d un REER

Décès du rentier d un REER Décès du rentier d un REER L e rentier d un régime enregistré d épargne-retraite (REER) est la personne à qui un régime de retraite verse un revenu de retraite. Ce feuillet de renseignements contient de

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2014-134. Mai 2014

BULLETIN FISCAL 2014-134. Mai 2014 BULLETIN FISCAL 2014-134 Mai 2014 NOUVEAU CRÉDIT D IMPÔT DU QUÉBEC : LOGIRÉNOV Le gouvernement du Québec a annoncé les modalités d application d un nouveau crédit d impôt remboursable pour la rénovation

Plus en détail

Décès du rentier d un REER

Décès du rentier d un REER Décès du rentier d un REER L e rentier d un régime enregistré d épargne-retraite (REER) est la personne à qui un régime de retraite verse un revenu de retraite. Ce feuillet de renseignements contient de

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2012-124

BULLETIN FISCAL 2012-124 BULLETIN FISCAL 2012-124 Mai 2012 FIDUCIE ET CHOIX DES FIDUCIAIRES PROBLÈMES POTENTIELS Le Code civil du Québec requiert pour toutes les fiducies la présence d au moins un fiduciaire (fiduciaire indépendant)

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

Bulletin fiscal. Nous allons aborder trois sujets touchant l exemption pour gain en capital 1 résidence principale.

Bulletin fiscal. Nous allons aborder trois sujets touchant l exemption pour gain en capital 1 résidence principale. Bulletin fiscal Mars 2011 RÉSIDENCE PRINCIPALE EXEMPTION POUR GAIN EN CAPITAL Nous allons aborder trois sujets touchant l exemption pour gain en capital 1 résidence principale. relative à une Choix entre

Plus en détail

ET ATTENDU QUE le FRVR comprend une demande, une déclaration de fiducie et des addenda, le cas échéant.

ET ATTENDU QUE le FRVR comprend une demande, une déclaration de fiducie et des addenda, le cas échéant. DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHIQUES S.E.C. FONDS DE REVENU DE RETRAITE, FRR 1503 ENTENTE EN VERTU DE LA Loi de 1985 sur les normes de prestation de pension concernant les transferts de FONDS DE PENSION

Plus en détail

Décès du rentierd un FERR

Décès du rentierd un FERR Décès du rentierd un FERR L e rentier d un un fonds enregistré de revenu de retraite De plus, si le décès d un particulier survient après 2007, mais (FERR) est le propriétaire du FERR. Ce feuillet de avant

Plus en détail

1.6 Responsabilité des fiduciaires et des représentants successoraux... 4 1.7 Certificats de décharge... 5

1.6 Responsabilité des fiduciaires et des représentants successoraux... 4 1.7 Certificats de décharge... 5 TABLE DES MATIÈRES Remerciements...iii Chapitre 1 Exigences de déclaration et administration 1.1 Qui doit produire une déclaration?... 1 1.2 Où faut-il envoyer la déclaration?... 2 1.3 Comment produire...

Plus en détail

COMPTE DE DIVIDENDES EN CAPITAL

COMPTE DE DIVIDENDES EN CAPITAL COMPTE DE DIVIDENDES EN CAPITAL Les dividendes versés par une société à ses actionnaires sont généralement imposables et les particuliers qui les reçoivent doivent payer des impôts pouvant s'élever à 38,5

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1. 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1. 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8 TABLE DES MATIÈRES Paragraphe 1. INTRODUCTION...1 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8 3. REVENU OU PERTE PROVENANT D UNE ENTREPRISE OU D UN BIEN ET AUTRES REVENUS ET

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-119

BULLETIN FISCAL 2011-119 BULLETIN FISCAL 2011-119 Mars 2011 RÉSIDENCE PRINCIPALE EXEMPTION POUR GAIN EN CAPITAL Nous allons aborder trois sujets touchant l exemption pour gain en capital relative à une résidence principale. Choix

Plus en détail

Deux sociétés sont associées si, à un moment quelconque de l'exercice, l'une des sociétés contrôle l'autre directement ou indirectement.

Deux sociétés sont associées si, à un moment quelconque de l'exercice, l'une des sociétés contrôle l'autre directement ou indirectement. Mai 2008 SOCIÉTÉS ASSOCIÉES Les lois fiscales renferment plusieurs dispositions concernant les sociétés associées. Entre autres, la notion de sociétés associées est importante pour le partage de la déduction

Plus en détail

Le décès d un contribuable

Le décès d un contribuable Le décès d un contribuable Table des matières préliminaire 3 e édition Nouvelle Parution à l automne 2015 Une adaptation québécoise de Death of a Taxpayer par Suzanne Hanson, B.A., LLB, de Perks & Hanson

Plus en détail

Propositions législatives et notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu

Propositions législatives et notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu Propositions législatives et notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu Imposition des dividendes Publiées par le ministre des Finances l honorable James M. Flaherty, c.p., député Juin

Plus en détail

FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer

FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer SOYEZ MAÎTRE DE VOTRE RETRAITE FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer Nous comprenons que la retraite n est pas qu une question d argent. Il est important de réfléchir aux aspects tant financiers

Plus en détail

Maximiser l utilisation des pertes lorsqu on jette l éponge

Maximiser l utilisation des pertes lorsqu on jette l éponge La relève Maximiser l utilisation des pertes lorsqu on jette l éponge À l occasion du congrès de l Association de planification fiscale et financière tenu le 5 octobre 2012, l Agence du revenu du Canada

Plus en détail

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE 1.1 Résidence et assises juridiques de l impôt (Q)...................... 1 1.2 Textes fiscaux

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable William Francis Morneau, c.p., député Décembre 2015 Préface Les présentes notes explicatives

Plus en détail

Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi de 2001 sur l accise et la Loi sur la taxe d accise

Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi de 2001 sur l accise et la Loi sur la taxe d accise Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi de 2001 sur l accise et la Loi sur la taxe d accise Publiées par L honorable James M. Flaherty, c.p., député Ministre des Finances

Plus en détail

Modifications touchant le compte d épargne libre d impôt Notes explicatives LIR 12(1)z.5) Selon le nouvel alinéa 12(1)z.5) de la Loi de l impôt sur

Modifications touchant le compte d épargne libre d impôt Notes explicatives LIR 12(1)z.5) Selon le nouvel alinéa 12(1)z.5) de la Loi de l impôt sur Modifications touchant le compte d épargne libre d impôt Notes explicatives 12(1)z.5) Selon le nouvel alinéa 12(1)z.5) de la Loi de l impôt sur le revenu (la Loi), les sommes découlant de l application

Plus en détail

Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers

Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers par LORI MATHISON Voici le dernier d une série de trois articles rédigés par Lori Mathison et publiés sur le Reper portant

Plus en détail

SOCIÉTÉ EXPLOITANT UNE PETITE ENTREPRISE

SOCIÉTÉ EXPLOITANT UNE PETITE ENTREPRISE Septembre 2012 Les renseignements et données contenus dans le présent bulletin ont été rédigés par l Ordre des comptables agréés du Québec sous la direction de Monsieur Gilles Chiasson. Ils sont notamment

Plus en détail

Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85)

Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85) Régimes fiscaux Impôt sur le revenu Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85) Michel Maher Copyright Université Ottawa, 2007 Touts droits réservés pour tous pays. Toute traduction ou reproduction sous

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-121

BULLETIN FISCAL 2011-121 BULLETIN FISCAL 2011-121 Novembre 2011 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie

Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie Introduction Le titulaire d un contrat d assurance vie (aussi appelé «police») doit ajouter à son revenu les gains réalisés par suite

Plus en détail

BULLETIN DE FISCALITÉ. Octobre 2012

BULLETIN DE FISCALITÉ. Octobre 2012 BULLETIN DE FISCALITÉ Octobre 2012 VERSER DES ACOMPTES PROVISIONNELS D'IMPÔT LES CRÉDITS D'IMPÔT POUR PERSONNES AYANT UNE INFIRMITÉ LES FIDUCIES POUR DES ENFANTS MINEURS L'IMPOSITION DES OPTIONS D'ACHAT

Plus en détail

Résumé du budget du Québec 2013-2014

Résumé du budget du Québec 2013-2014 Résumé du budget du Québec 2013-2014 Le 20 novembre 2012 INTRODUCTION Le ministre des Finances et de l Économie, M. Nicolas Marceau, a déposé aujourd hui le budget du Québec pour 2013-2014. Voici les grandes

Plus en détail

Septembre 2009 ACQUISITION DU CONTRÔLE D UNE SOCIÉTÉ

Septembre 2009 ACQUISITION DU CONTRÔLE D UNE SOCIÉTÉ Septembre 2009 ACQUISITION DU CONTRÔLE D UNE SOCIÉTÉ L acquisition du contrôle d une société a des répercussions fiscales diverses dont il faut tenir compte si l on ne veut pas faire face à des impôts

Plus en détail

RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES

RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES BULLETIN C+G Janvier 2012 Les renseignements et données contenus dans le présent bulletin ont été rédigés par l Ordre des comptables agréés du Québec sous la direction de Monsieur Gilles Chiasson. Ils

Plus en détail

Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux. Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc.

Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux. Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc. Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc. L arrivée de 2012 nous apporte plusieurs ajustements de taux aux fins fiscales. Voici les principaux ajustements à

Plus en détail

Propositions législatives concernant les régimes de pension agréés collectifs Notes explicatives

Propositions législatives concernant les régimes de pension agréés collectifs Notes explicatives Propositions législatives concernant les régimes de pension agréés collectifs Notes explicatives Article des propositions législatives Article de la Loi Sujet Page Loi de l impôt sur le revenu 1 6 Sommes

Plus en détail

Addenda au Fonds de revenu viager (FRV) Alberta

Addenda au Fonds de revenu viager (FRV) Alberta Addenda au Fonds de revenu viager (FRV) Alberta Sur réception des fonds immobilisés, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers déclare en outre ce qui suit : Le présent addenda fait partie du contrat

Plus en détail

BULLETIN DE FISCALITÉ

BULLETIN DE FISCALITÉ BULLETIN DE FISCALITÉ MAI 2010 CRÉDIT D IMPÔT À L INVESTISSEMENT REMBOURSABLE DU QUÉBEC POUR LES BIENS DE FABRICATION ET DE TRANSFORMATION PRÊTS ET AVANCES AUX ACTIONNAIRES DÉMOLITION D UN BÂTIMENT SAVIEZ-VOUS

Plus en détail

Comment prémunir sa succession contre le fisc

Comment prémunir sa succession contre le fisc Protection du patrimoine Portefeuille de sécurité financière Comment prémunir sa succession contre le fisc Information sur l impôt au décès Table des matières PAGE Introduction 2 Traitement fiscal des

Plus en détail

Le 20 décembre 2004. Protection du bénéficiaire désigné. Affaires juridiques. En résumé. Fondements de la décision

Le 20 décembre 2004. Protection du bénéficiaire désigné. Affaires juridiques. En résumé. Fondements de la décision Le 20 décembre 2004 Affaires juridiques Protection du bénéficiaire désigné Répercussion de la décision de la Cour dans l'affaire Thibault 1 sur la désignation de bénéficiaire et l'insaisissabilité des

Plus en détail

Rentes garanties. Chacun des avantages ci-dessus est discuté plus en détail dans les pages qui suivent.

Rentes garanties. Chacun des avantages ci-dessus est discuté plus en détail dans les pages qui suivent. Rentes garanties La structure financière «adossée» ou fondée sur une «rente garantie» est un concept très familier pour la plupart des planificateurs financiers. Elle décrit la situation selon laquelle

Plus en détail

Addenda au Compte de retraite immobilisé (CRI) Alberta

Addenda au Compte de retraite immobilisé (CRI) Alberta Addenda au Compte de retraite immobilisé (CRI) Alberta Sur réception des fonds immobilisés, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers déclare en outre ce qui suit : Le présent addenda fait partie du contrat

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie,

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie, Le 31 janvier 2013 Objet : Information concernant le choix de report de l impôt sur le revenu à l intention des actionnaires résidant au Canada détenteurs d actions d AbbVie Inc. suivant la scission de

Plus en détail

PROJET DE MODIFICATION RÉVISÉ CONCERNANT LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT HYPOTHÉCAIRE ET LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT NOTES EXPLICATIVES

PROJET DE MODIFICATION RÉVISÉ CONCERNANT LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT HYPOTHÉCAIRE ET LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT NOTES EXPLICATIVES PROJET DE MODIFICATION RÉVISÉ CONCERNANT LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT HYPOTHÉCAIRE ET LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT NOTES EXPLICATIVES Article 1 Sociétés de placement hypothécaire Paragraphe 1(1) Définition de

Plus en détail

RAPPORT SUR LE TRAITEMENT FISCAL DU REVENU DES AVOCATS NOMMÉS À LA MAGISTRATURE

RAPPORT SUR LE TRAITEMENT FISCAL DU REVENU DES AVOCATS NOMMÉS À LA MAGISTRATURE 1 RAPPORT SUR LE TRAITEMENT FISCAL DU REVENU DES AVOCATS NOMMÉS À LA MAGISTRATURE Division des entreprises et des publications Direction des décisions de l'impôt Direction générale de la politique et de

Plus en détail

Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu 1 Article 1 Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu Titres agrafés anti-évitement 12.6 Loi de l impôt sur le revenu Le nouvel article 12.6 de la Loi de l impôt sur

Plus en détail

Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale.

Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale. Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale. 1) Nouveau régime d imposition des dividendes Désignation tardive

Plus en détail

Planification successorale pour les familles ayant une personne à charge handicapée

Planification successorale pour les familles ayant une personne à charge handicapée Planification successorale pour les familles ayant une personne à charge handicapée Pour bien des gens, la planification financière consiste notamment à rassembler les ressources financières nécessaires

Plus en détail

DONS D'ASSURANCE VIE

DONS D'ASSURANCE VIE DONS D'ASSURANCE VIE Il est intéressant de donner par le biais d une assurance vie car ainsi, pour un coût modeste, on peut faire un don ultérieur substantiel. Plusieurs options sont envisageables : 1

Plus en détail

ALERT U.S. TAX. Juin 2015. Partager maintenant

ALERT U.S. TAX. Juin 2015. Partager maintenant Cet article est le deuxième d une série de quatre visant à examiner les implications fiscales canadiennes et états-uniennes dans le cadre d une affectation temporaire d un employé du Canada aux États-Unis.

Plus en détail

Mars 2007 CRÉDIT DE TAXE SUR LE CAPITAL DU QUÉBEC

Mars 2007 CRÉDIT DE TAXE SUR LE CAPITAL DU QUÉBEC Mars 2007 CRÉDIT DE TAXE SUR LE CAPITAL DU QUÉBEC Les sociétés autres qu une institution financière qui achètent des biens admissibles ont droit à un crédit non remboursable de taxe sur le capital au Québec

Plus en détail

ADDENDA À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU FONDS DE REVENU DE RETRAITE ÉTABLISSANT UN FONDS DE REVENU VIAGER RESTREINT. Fédéral (FRVR)

ADDENDA À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU FONDS DE REVENU DE RETRAITE ÉTABLISSANT UN FONDS DE REVENU VIAGER RESTREINT. Fédéral (FRVR) ADDENDA À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU FONDS DE REVENU DE RETRAITE ÉTABLISSANT UN FONDS DE REVENU VIAGER RESTREINT Fédéral (FRVR) 1. Définitions : Veuillez prendre note que, dans le présent Addenda, les

Plus en détail

PÉRIODE DE PRESCRIPTION PROLONGÉE DE TROIS ANNÉES AU FÉDÉRAL

PÉRIODE DE PRESCRIPTION PROLONGÉE DE TROIS ANNÉES AU FÉDÉRAL RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES Pour 2014, les plafonds des déductions relatives aux frais d automobile et les taux servant au calcul de l avantage imposable pour les frais de fonctionnement

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2014-133. Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS

BULLETIN FISCAL 2014-133. Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS BULLETIN FISCAL 2014-133 Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS Voici les taux marginaux combinés d imposition des particuliers, fédéral et provincial, en vigueur depuis

Plus en détail

BULLETIN DE FISCALITÉ. Juillet 2015 LES RÈGLES D'ATTRIBUTION DU REVENU LES DIVIDENDES INTERSOCIÉTÉS LES PERTES APPARENTES QU'EN DISENT LES TRIBUNAUX?

BULLETIN DE FISCALITÉ. Juillet 2015 LES RÈGLES D'ATTRIBUTION DU REVENU LES DIVIDENDES INTERSOCIÉTÉS LES PERTES APPARENTES QU'EN DISENT LES TRIBUNAUX? Formation en fiscalité BULLETIN DE FISCALITÉ Juillet 2015 LES RÈGLES D'ATTRIBUTION DU REVENU LES DIVIDENDES INTERSOCIÉTÉS LES PERTES APPARENTES QU'EN DISENT LES TRIBUNAUX? LES RÈGLES D'ATTRI- BUTION DU

Plus en détail

ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE RENTE IMMOBILISÉE DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) RÉGIME D ÉPARGNE-RETRAITE AUTOGÉRÉ BMO LIGNE D ACTION

ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE RENTE IMMOBILISÉE DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) RÉGIME D ÉPARGNE-RETRAITE AUTOGÉRÉ BMO LIGNE D ACTION ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE RENTE IMMOBILISÉE DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) Pour les transferts faits conformément à la Loi sur les régimes complémentaires de retraite (Québec) RÉGIME

Plus en détail

ADDENDA À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU RÉGIME D ÉPARGNE- RETRAITE ÉTABLISSANT UN RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-RETRAITE IMMOBILISÉE RESTREINT

ADDENDA À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU RÉGIME D ÉPARGNE- RETRAITE ÉTABLISSANT UN RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-RETRAITE IMMOBILISÉE RESTREINT ADDENDA À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU RÉGIME D ÉPARGNE- RETRAITE ÉTABLISSANT UN RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-RETRAITE IMMOBILISÉE RESTREINT Fédéral (REIR) 1. Définitions : Veuillez prendre note que, dans

Plus en détail

NCECF EN UN COUP D OEIL Chapitre 3465 Impôts sur les bénéfices méthode des impôts futurs1

NCECF EN UN COUP D OEIL Chapitre 3465 Impôts sur les bénéfices méthode des impôts futurs1 NCECF EN UN COUP D OEIL Chapitre 3465 Impôts sur les bénéfices méthode des impôts futurs1 December 2014 CHAMP D'APPLICATION Ne s'applique pas à : La comptabilisation des crédits d'impôt à l'investissement

Plus en détail

Quelques notions de fiscalité applicables à certains produits d assurance

Quelques notions de fiscalité applicables à certains produits d assurance Quelques notions de fiscalité applicables à certains produits d assurance Mars 2013 L éléphant, symbole de nos 100 ans de force et de solidité. 1 Sujets traités > Règles applicables à certains transferts

Plus en détail

Notes explicatives sur les propositions législatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu et des règlements connexes

Notes explicatives sur les propositions législatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu et des règlements connexes Notes explicatives sur les propositions législatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu et des règlements connexes Publiées par L honorable James M. Flaherty, c.p., député ministre des Finances

Plus en détail

Le 15 juillet 2015. This document is also available in English

Le 15 juillet 2015. This document is also available in English s du Régime enregistré d épargne-invalidité, de la Subvention canadienne pour l épargne-invalidité et du Bon canadien pour l épargne-invalidité This document is also available in English Table des matières

Plus en détail

budget fédéral09 A n a l y s e d u

budget fédéral09 A n a l y s e d u fédéral09 A n a l y s e d u budget Budget fédéral de 2009 Résumé rédigé par Invesco Trimark Chef de file de la préparation opportune d information fiscale approfondie sur un éventail de sujets, Invesco

Plus en détail

FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES

FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES Vous trouverez dans ce fascicule de l information importante en ce qui concerne le traitement fiscale d une déclaration de revenus d une personne décédée.

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

Le régime enregistré d épargne-invalitidé Le régime enregistré d épargne-invalidité

Le régime enregistré d épargne-invalitidé Le régime enregistré d épargne-invalidité Le régime enregistré d épargne-invalitidé Le régime enregistré d épargne-invalidité ISSD-059-12-10 Vous pouvez obtenir cette publication en communiquant avec : Services des publications Ressources humaines

Plus en détail

Propriété réputée des actions d une société par les fiduciaires et les bénéficiaires d une fiducie

Propriété réputée des actions d une société par les fiduciaires et les bénéficiaires d une fiducie Dossier Propriété réputée des actions d une société par les fiduciaires et les bénéficiaires d une fiducie Alexandra Fortin, avocate, LL.M. fisc. L utilisation des fiducies comporte plusieurs avantages

Plus en détail

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Auteur : Jamie Golombek Juin 2015 Il semble que de plus en plus de Canadiens font l achat de propriétés de vacances aux États-Unis.

Plus en détail

Directives du programme Ontario au travail

Directives du programme Ontario au travail Directives du programme Ontario au travail 4.7 Régimes de retraite, REER et REEE Compétence Législative Paragraphe 7 (3) de la Loi. Paragraphe 14 (1), article 15.1, paragraphe 17 (2), articles 32, 38,39,

Plus en détail

Fonds enregistrés de revenu de retraite

Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistrés de revenu de retraite En vertu de la Loi de l impôt sur le revenu, un régime enregistré d épargne-retraite (REER) arrive à échéance au plus tard le 31 décembre de l année du 69 e anniversaire

Plus en détail

Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi sur la taxe d accise et des textes connexes

Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi sur la taxe d accise et des textes connexes Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi sur la taxe d accise et des textes connexes Publiées par le ministre des Finances l honorable Joe Oliver, c.p., député Août 2014 2

Plus en détail

La détention de voitures de collection par une société est-elle à privilégier?

La détention de voitures de collection par une société est-elle à privilégier? 1 La relève La détention de voitures de collection par une société est-elle à privilégier? Valérie Ménard CA, LL.M. fisc. Hardy, Normand & Associés s.e.n.c.r.l. vmenard@hardynormand.com Des collections,

Plus en détail

Veuillez noter que les dispositions législatives mentionnées dans le présent bulletin entrent en vigueur le 31 mai 2010.

Veuillez noter que les dispositions législatives mentionnées dans le présent bulletin entrent en vigueur le 31 mai 2010. Bulletin de politique n 1 Date de publication : le 21 avril 2010 Dernière mise à jour : le 25 mai 2010 Compte de retraite immobilisé (CRI) Veuillez noter que les dispositions législatives mentionnées dans

Plus en détail

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014 Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité 1 Bilan Budget Sources de revenus à la retraite Revenus de sources publiques Revenus de sources privées Revenus

Plus en détail

La société de placement étrangère passive («PFIC») Foire aux questions

La société de placement étrangère passive («PFIC») Foire aux questions Octobre 2015 La société de placement étrangère passive («PFIC») Foire aux questions Le présent document vous fournit de l information sur le traitement des sociétés de placement étrangères passives. De

Plus en détail

RÉGIME D'ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIF (le «régime collectif»)

RÉGIME D'ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIF (le «régime collectif») RÉGIME D'ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIF (le «régime collectif») Les régimes d'épargne-retraite individuels (les «régimes») prévus par le régime collectif sont établis par la Sun Life du Canada, compagnie d'assurance-vie

Plus en détail

2007-9 23 novembre 2007

2007-9 23 novembre 2007 Mesures visant à soutenir le secteur manufacturier Le présent bulletin d information a pour but de rendre publiques les modalités d application du nouveau crédit d impôt remboursable pour la formation

Plus en détail

Bulletin fiscal. Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS

Bulletin fiscal. Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS EN CAPITAL ALLÉGEMENT DE L IMPÔT SUR LE REVENU POUR LES ACHETEURS D UNE PREMIÈRE HABITATION LE RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES NOUVEL IMPÔT DE PÉNALITÉ POUR LES

Plus en détail

Société DH. Régime de réinvestissement des dividendes

Société DH. Régime de réinvestissement des dividendes Société DH Régime de réinvestissement des dividendes 1. Introduction Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Société DH (la «Société») offre aux porteurs admissibles d actions ordinaires

Plus en détail

Fiducies familiales et stratégies de gel ou de dégel successoral dans un marché à la baisse. Par M. Éric Julien, LL.B, LL.M.Fisc.

Fiducies familiales et stratégies de gel ou de dégel successoral dans un marché à la baisse. Par M. Éric Julien, LL.B, LL.M.Fisc. Fiducies familiales et stratégies de gel ou de dégel successoral dans un marché à la baisse Par M. Éric Julien, LL.B, LL.M.Fisc. 514-858-3329 Plan de la présentation 2 Discussion sur les caractéristiques

Plus en détail

PROGRAMME DE PROTECTION CONTRE LA HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT

PROGRAMME DE PROTECTION CONTRE LA HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT PROGRAMME DE PROTECTION CONTRE LA HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT Version du 18 septembre 2015 NOTE AU LECTEUR Le Programme de protection contre est entré en vigueur le 15 octobre 2001 (2001, G.O. 1, 1113).

Plus en détail

Rachat de l année de vos 24 ans dans le Régime de rentes du Mouvement Desjardins (RRMD)

Rachat de l année de vos 24 ans dans le Régime de rentes du Mouvement Desjardins (RRMD) Novembre 2005 Rachat de l année de vos 24 ans dans le Régime de rentes du Mouvement Desjardins (RRMD) (Mise à jour du Communiqué de 1998) À qui s'adresse le rachat? Le rachat ne s'adresse pas à tous les

Plus en détail

BULLETIN DE FISCALITÉ. Mai 2015

BULLETIN DE FISCALITÉ. Mai 2015 BULLETIN DE FISCALITÉ Mai 2015 OPTIONS D'ACHAT D'ACTIONS ACCORDÉES À DES EMPLOYÉS GAINS ET PERTES DE CHANGE CRÉDITS D'IMPÔT POUR AIDANTS FAMILIAUX ET PERSONNES À CHARGE AYANT UNE DÉFICIENCE LE VERSEMENT

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi et au Règlement de l impôt sur le revenu

Notes explicatives relatives à la Loi et au Règlement de l impôt sur le revenu Notes explicatives relatives à la Loi et au Règlement de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable James M. Flaherty, c.p., député Août 2012 Préface Les présentes notes explicatives

Plus en détail

AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES

AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES Emploi et Économie GUIDE D ACCÈS AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES établi conformément aux articles s. 11.13 à 11.17 de la Loi de l impôt sur le revenu (Manitoba)

Plus en détail

Paragraphe 128(6) LIR 107(6)

Paragraphe 128(6) LIR 107(6) 296 Paragraphe 128(6) 107(6) Le paragraphe 107(6) est une disposition anti-évitement qui s applique en cas d acquisition d une participation au capital d une fiducie dont un des biens comporte une perte

Plus en détail

Planification financière pour les personnes de même sexe

Planification financière pour les personnes de même sexe Planification financière pour les personnes de même sexe Le 20 juillet 2005, l adoption de la Loi sur le mariage civil, qui appuyait l accès au mariage des conjoints de même sexe au Canada entier, a marqué

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ)

FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) QUESTIONS FRÉQUENTES SECTION 1 : Général 1.1 Qu'est-ce que le RIC? 1.2 Qui peut souscrire au RIC? 1.3 Quel est le montant minimum d'une souscription? 1.4 Peut-on souscrire tout

Plus en détail

8. Exercice du Fonds. L année fiscale du Fonds se termine le 31 décembre de chaque année et n excédera pas 12 mois.

8. Exercice du Fonds. L année fiscale du Fonds se termine le 31 décembre de chaque année et n excédera pas 12 mois. Régime Nº d identification de la caisse ou de la credit union Folio AVENANT NOUVEAU FRV ONTARIO AVENANT À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU FONDS DE REVENU DE RETRAITE DES CAISSES ET CREDIT UNIONS (FRR 1459)

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ QUELS SONT LES AVANTAGES DU REEI? En cotisant à un REEI ouvert pour vous-même ou pour un proche

Plus en détail

ADDENDA À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU RÉGIME D'ÉPARGNE- RETRAITE ÉTABLISSANT UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ. Québec (CRI)

ADDENDA À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU RÉGIME D'ÉPARGNE- RETRAITE ÉTABLISSANT UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ. Québec (CRI) ADDENDA À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU RÉGIME D'ÉPARGNE- RETRAITE ÉTABLISSANT UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ Québec (CRI) 1. Définitions : Veuillez prendre note que, dans le présent Addenda, les pronoms

Plus en détail

Régime d accession à la propriété (RAP)

Régime d accession à la propriété (RAP) Régime d accession à la propriété (RAP) Introduction Les fonds retirés d un REER sont habituellement imposables l année du retrait. Toutefois, dans le cadre de certains programmes, le retrait n entraîne

Plus en détail