HISTOIRE DES SCIENCES ET DE LA BIOTECHNOLOGIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HISTOIRE DES SCIENCES ET DE LA BIOTECHNOLOGIE"

Transcription

1 HISTOIRE DES SCIENCES ET DE LA BIOTECHNOLOGIE

2 PLAN DE L EXPOSÉ ETUDE DES CONCEPTIONS FINALITES ET OBJECTIFS COMMENT FAIRE L HISTOIRE DES SCIENCES PROGRAMME HISTOIRE DE LA BIOTECHNOLOGIE LA PLACE DU MONDE MICROBIEN

3 POURQUOI ETUDIER L HISTOIRE DES SCIENCES FINALITE: Former un futur chercheur Préparer des étudiants qui vont contribuer à l évolution de la biotechnologie et font avancer la science biologique. OBJECTIFS : Développer le potentiel créatif Développer l esprit scientifique interrogatif et critique Apprendre à réfléchir, à se poser des questions, Apprendre à émettre des hypothèses er à imaginer des expériences Eveiller et développer la curiosité scientifique. Responsabiliser le chercheur ce qui lui donne la capacité accrue à intervenir dans, les choix, les décisions et la politique scientifique (Paty, 1976 )

4 COMMENT FAIRE L HISTOIRE DES SCIENCES 1 Lexicographie : quoi, quand et où? Approche descriptive qui évite les mythes et les anecdotes 2 Biographie : qui, quand, quoi? Approche personnalisée décrit les progrès des sciences à travers la vie des scientifiques et individualise les grands problèmes scientifiques 3 Chronologique: quand, que s est il passé? Une approche instructive une vision globale qui émiette les questions scientifiques majeures

5 COMMENT FAIRE L HISTOIRE DES SCIENCES 4 Culturelle et sociologique: qu est ce qui, pourquoi, d où? Importance du contexte Montre que la science est inséparable du milieu socio-culturel d une période donnée 5 Problématique : pourquoi? Importance des problèmes des démarches et des concepts Vision réduite à un domaine particulier

6 PROGRAMME Génie génétique La compréhension biologique, écologique, et physiologique des micro-organismes La pathologie infectieuse fermentation Les cycles biologiques Cristallographie La microscopie

7 Obstacle mécaniste Obstacle finaliste Le Nœud d obstacles Obstacle vitaliste Obstacle de la dévalorisation Obstacle aperceptif

8 L HISTOIRE DE LA BIOTECHNOLOGIE Approche chronologique PREMIÈRE GÉNÉRATION: du Néolithique au début du xxème siècle Les bactéries, les levures, les moisissures..sont utilisés pour préparer des aliments, boissons et textiles. A la fin du XIXème siècle apparait une standardisation des procédés de fermentation qui permet d obtenir des produits uniformes ( comme la levure de boulangerie, l acide lactique, l éthanol, l amylase.. Lors de la première guerre mondiale: l augmentation des besoins en acétone (fabrication des munitions est à l origine d un développement des industries de fermentation.

9 DEUXIME GENERATION : des années 1920 aux années 1970 La découverte de la pénicilline en 1927 permet un essor de l industrie des antibiotiques, puis des stéroïdes, des vitamines, des acides aminés.. Les scientifiques utilisent de nouvelles techniques qui permettent de sélectionner des souches bactériennes mutantes présentant des propriétes de synthèse optimales TROISIEME GENERATION: depuis les années 1970 Des grands progrès sont réalisés en génétique ( 1973: début du génie génétique) en biologie cellulaire et en immunologie C est l ère du clonage d une séquence génétique, d une cellule, mais aussi d un organisme pluricellulaire et aussi des OGM

10 LES ETAPES DE LA DOMESTICATION DES MICROBES PREMIERE ETAPE La reconnaissance des propriétés d un certain nombre d organismes dans la production de protéines alimentaires DEUXIÈME ÉTAPE La sélection des organismes les plus appropriés cette méthode est couplée à des techniques d hybridation afin d obtenir les microorganismes les plus performants LA DERNIÈRE ÉTAPE matérialisée aujourd'hui par les recombinaisons invitro, Consiste à reprogrammer des micro-organismes pour leur faire produire des substances que l on cherche

11 La classification du MONDE VIVANT Savant Obstacles épistémologiques LINNÉ 1753 ANIMAUX VÉGÉTAUX Le vivant correspond au visible plutôt qu à l invisible Les êtres microscopiques n ont pas toutes les caractéristiques du vivant Première rupture épistémologique LEEUWENHOEK 1680 Monde visible ANIMAUX VÉGÉTAUX Leeuwenhoek ne pensait pas qu il lui était révélé un monde nouveau, et que ce monde devait se régir par des lois nouvelles. Le monde invisible forme un tronc commun d origine pour les animaux et les végétaux. Monde invisible ANIMALCULES

12 Deuxième rupture épistémologique HAECKEL 1866 SÉDILLOT 1878 ANIMAUX VEGETAUX PROTISTES (êtres primordiaux) ANIMAUX VEGETAUX MICROBES La théorie cellulaire (Schleiden et Schwann 1839), avait contribué à unifier le monde vivant. Mais les bactéries restaient exclues de cette généralisation Elles sont considérées comme rudimentaires et primitives, sans grande importance du point de vue taxonomique Troisième rupture épistémologique CHATTON 1937 EUCARYOTES PROCARYOTES Le virus filtrants n étaient rien d autre que des bactéries, d une taille inférieure au pouvoir séparateur du microscope optique (0,1 µm ). Ils ne disposent Quatrième rupture épistémologique LWOFF 1953 EUCARYOTES PROCARYOTES ACELLULAIRES Hors de la cellule, la particule n est qu un objet inerte. Seul le système cellule-virus possède toutes les propriétés du vivant.

13 Lwoff 1953 Le virus est un organisme acellulaire 1866 Ivanovsky Le virus est un agent filtrant

14 Le mécanisme de la fermentation spirituel biologique 1857 biochimique 1897 Problème de la production alcoolique chimique 1850

15 Évolution des idées sur les maladies infectieuses spirituel religieux Davaine 1850 pré scientifique Koch Problème : mort des animaux à Chartres biologique

16

Souad Akroum. Les Micro-organismes Eucaryotes : mycètes, algues et protozoaires

Souad Akroum. Les Micro-organismes Eucaryotes : mycètes, algues et protozoaires Souad Akroum Les Micro-organismes Eucaryotes : mycètes, algues et protozoaires 2 2 Introduction Les protistes sont des micro-organismes invisibles à l œil nu. Ils peuvent être procaryotes ou eucaryotes,

Plus en détail

LE MONDE MICROBIEN. Matière: Microbiologie Générale. Chapitre 1 :

LE MONDE MICROBIEN. Matière: Microbiologie Générale. Chapitre 1 : Matière: Microbiologie Générale Enseignement commun aux 2ème années de Biologie et d Agronomie Chapitre 1 : LE MONDE MICROBIEN Historique du monde microbien Place des microorganismes dans le monde vivant

Plus en détail

L ERGOSTÉROL : UNE MOLÉCULE CLÉ DANS LA RÉSISTANCE DES LEVURES À LA DÉSHYDRATATION SÉVÈRE

L ERGOSTÉROL : UNE MOLÉCULE CLÉ DANS LA RÉSISTANCE DES LEVURES À LA DÉSHYDRATATION SÉVÈRE L ERGOSTÉROL : UNE MOLÉCULE CLÉ DANS LA RÉSISTANCE DES LEVURES À LA DÉSHYDRATATION SÉVÈRE Sébastien DUPONT Ingénieur de Recherche UMR Procédés Alimentaires et Microbiologiques Equipe Procédés Microbiologiques

Plus en détail

PRESENTATION DE LA CELLULE. PROCARYOTE (pas de noyau) EUCARYOTE (noyau)

PRESENTATION DE LA CELLULE. PROCARYOTE (pas de noyau) EUCARYOTE (noyau) PRESENTATION DE LA CELLULE PROCARYOTE (pas de noyau) EUCARYOTE (noyau) Echelle Les Dimensions Sous-multiples du mètre préfixe valeur (en notation scientifique) Symbole Millième Millionième Milliardième

Plus en détail

Vivant ou non vivant?

Vivant ou non vivant? Vivant ou non vivant? Vivant ou non vivant? BACTERIE Cellule animale Cellule végétale Problématique: Les êtres vivants sont I. Les éléments chimiques des êtres vivants Le non vivant Le vivant Un méduse

Plus en détail

Branches complémentaires en biologie

Branches complémentaires en biologie UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE FACULTÉ DES SCIENCES UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ MATHEMATISCH-NATURWISSENSCHAFTLICHE FAKULTÄT Extrait du plan d'études pour les branches propédeutiques et les branches complémentaires

Plus en détail

Vivant ou non vivant?

Vivant ou non vivant? Vivant ou non vivant? Vivant ou non vivant? BACTERIE Cellule animale Cellule végétale Les êtres vivants sont constitués de cellules. Problématique: Quels sont les constituants de la matière du vivant?

Plus en détail

Biologie Santé Environnement-BioMANE-BM

Biologie Santé Environnement-BioMANE-BM Université de Lorraine 1/3 Biologie Santé Environnement-BioMANE-BM L1 S1 Biochimie et Biologie cellulaire 6 L1 S1 Biologie 1 6 L1 S1 Chimie Générale 6 L1 S1 Introduction aux Géosciences 3 L1 S1 Mathématiques

Plus en détail

Université de La Rochelle. Sciences, Technologies, Santé LICENCE. Sciences de la vie

Université de La Rochelle. Sciences, Technologies, Santé LICENCE. Sciences de la vie Université de La Rochelle Sciences, Technologies, Santé LICENCE Sciences de la vie Objectifs de la formation Connaissances dispensées La licence Sciences de la vie propose des enseignements de biologie

Plus en détail

BIOLOGIE. N Titre Côte inventaire Remarque. Biologie moléculaire de la cellule Biologie moléculaire de la cellule Biologie cellulaire et moléculaire

BIOLOGIE. N Titre Côte inventaire Remarque. Biologie moléculaire de la cellule Biologie moléculaire de la cellule Biologie cellulaire et moléculaire N Titre Côte inventaire Remarque 1 2 3 Biologie de la cellule Biologie de la cellule Biologie cellulaire et Bio 1/1-9 Bio 2/1-7 23-24-25-26-38-40-42-460-462 37-39-41-377- 378-459-461 Bio 3/1-2 92-91 4

Plus en détail

Branches propédeutiques

Branches propédeutiques Extrait du plan d études pour les Branches propédeutiques et les Branches complémentaires offertes par la Faculté des sciences dans le cadre du Bachelor of Science ou d autres formations universitaires

Plus en détail

INRA-DRH Concours externes 2007

INRA-DRH Concours externes 2007 INRA-DRH Concours externes 2007 Page 1 of 1 AI Assistant en techniques biologiques profil n : AI07-BV-3 emploi-type n : A3B03 Versailles-Grignon concours : AIA02 Lieu du concours : Versailles-Grignon :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Plus en détail

Chapitre 4 : Conservation des aliments et santé

Chapitre 4 : Conservation des aliments et santé Chapitre 4 : Conservation des aliments et santé L alimentation est une préoccupation majeure. Afin de garantir les qualités sanitaires et gustatives des aliments, et permettre de les consommer pendant

Plus en détail

Microbiologie BIOL Historique et domaine de la microbiologie

Microbiologie BIOL Historique et domaine de la microbiologie Microbiologie BIOL 3253 Historique et domaine de la microbiologie Qu est-ce que la microbiologie? L étude des organismes trop petits pour être vus à l oeil nu. Les micro-organismes comprennent les virus,

Plus en détail

La double spécificité des enzymes. Spécificité de substrat :

La double spécificité des enzymes. Spécificité de substrat : enzyme : substance organique soluble qui catalyse une réaction biochimique. Catalyse : modification de la vitesse d une réaction chimique produite par certaines substances (catalyseurs) qui se retrouvent

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE FACULTÉ DES SCIENCES. branches propédeutiques. Branches complémentaire

UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE FACULTÉ DES SCIENCES. branches propédeutiques. Branches complémentaire UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE FACULTÉ DES SCIENCES UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ MATHEMATISCH-NATURWISSENSCHAFTLICHE FAKULTÄT Extrait du plan d'études pour les branches propédeutiques et les branches complémentaires

Plus en détail

Chapitre 1 : A la découverte des micro-organismes

Chapitre 1 : A la découverte des micro-organismes Chapitre 1 : A la découverte des micro-organismes Maladie que j ai choisi d étudier :.. C4 MISSION RECHERCHE Activité 1 : je m informe à partir de vidéos Cette maladie est causée par un virus/ une bactérie/

Plus en détail

Thème 2 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant, une planète habitée

Thème 2 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant, une planète habitée Thème 2 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant, une planète habitée Chapitre 2 : La nature du vivant, unité structurale et chimique Quelles sont les caractéristiques communes aux vertébrés

Plus en détail

UE 2 L organisation de la cellule animale

UE 2 L organisation de la cellule animale UE 2 L organisation de la cellule animale Cours LSV1 2016 22 h S. Lindenthal Faculté de Médecine 28 ave de Valombrose Sabine.Lindenthal@unice.fr Tel.: 0493377715 Les ppt sont disponibles sur : http://www.biophytiro.unice.fr/tiro/

Plus en détail

Branches complémentaires Biologie 60 et Biologie +30

Branches complémentaires Biologie 60 et Biologie +30 UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE FACULTÉ DES SCIENCES UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ MATHEMATISCH-NATURWISSENSCHAFTLICHE FAKULTÄT Extrait du plan d'études pour les branches complémentaires + 30 ECTS en mathématiques

Plus en détail

Collège Calvin. Cours de Biologie 2 DF

Collège Calvin. Cours de Biologie 2 DF 2BI-dr Cours de Biologie 2 DF La biologie Le terme biologie est composé de deux mots d origine grecque: bios (la vie) et logos (l étude). Ce mot a été défini à la fin du XVIIIème siècle par le naturaliste

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. LICENCE ACADEMIQUE Etablissement Faculté / Institut Département

Plus en détail

Chapitre 3 : La diversité des métabolismes cellulaires et leur utilisation dans les bio-industries

Chapitre 3 : La diversité des métabolismes cellulaires et leur utilisation dans les bio-industries Chapitre 3 : La diversité des métabolismes cellulaires et leur utilisation dans les bio-industries CONNAISSANCES La source d énergie permet de distinguer les phototrophes et les chimiotrophes. La nature

Plus en détail

Branches complémentaires en biochimie

Branches complémentaires en biochimie UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE FACULTÉ DES SCIENCES UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ MATHEMATISCH-NATURWISSENSCHAFTLICHE FAKULTÄT Extrait du plan d'études pour les branches propédeutiques et les branches complémentaires

Plus en détail

MONDE MICROBIEN. Il a été le premier à décrire ce nouveau monde qu on a appelé «Monde des animalcules».

MONDE MICROBIEN. Il a été le premier à décrire ce nouveau monde qu on a appelé «Monde des animalcules». MONDE MICROBIEN I. Introduction Les bactéries peuplent la Terre depuis plusieurs milliards d années et il a fallu que l Homme invente le microscope pour pouvoir les observer. En effet, en 1673, Antony

Plus en détail

Module 1 - Introduction

Module 1 - Introduction Cours de Biologie 53411 Module 1 - Introduction Fondements de la biologie Qu est-ce que la biologie La biologie est l étude systématique des êtres vivants, des êtres qui l ont déjà été et de leur milieu

Plus en détail

BIOTECHNOLOGIES. Les enseignements de biotechnologie et de biologie appliquée au lycée

BIOTECHNOLOGIES. Les enseignements de biotechnologie et de biologie appliquée au lycée BIOTECHNOLOGIES Les enseignements de biotechnologie et de biologie appliquée au lycée Sommaire Présentation des biotechnologies L'enseignement d'exploration de seconde en biotechnologies La filière STL,

Plus en détail

Comparaison de cellules de différents êtres vivants

Comparaison de cellules de différents êtres vivants Comparaison de cellules de différents êtres vivants En quoi l étude de la structure des cellules nous renseigne sur la parenté entre les êtres vivants? Projet de travail : Observer différentes cellules

Plus en détail

Les bacs technologiques BACS STI2D & STL. Lycée Le Garros -Auch

Les bacs technologiques BACS STI2D & STL. Lycée Le Garros -Auch Les bacs technologiques BACS STI2D & STL Lycée Le Garros -Auch Le Bac STI2D Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Lycée Le Garros Misez sur l excellence! Vivre une expérience

Plus en détail

Génétique et physiologie recherche

Génétique et physiologie recherche Génétique et physiologie recherche Mention : Génétique et physiologie, bioinformatique Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement Supérieur Durée des études : 2ans Crédits ECTS : 120 Formation

Plus en détail

J. DANIEL PAD DEC 22 GROUPE ORIENTATION - DDEC 22

J. DANIEL PAD DEC 22 GROUPE ORIENTATION - DDEC 22 J. DANIEL PAD DEC 22 GROUPE ORIENTATION - DDEC 22 VOIE GENERALE et TECHNOLOGIQUE La classe de seconde Un tutorat Elève/Professeur Un apprentissage renforcé des langues La seconde Un accompagnement à l

Plus en détail

Thème 1 thème 1A expression, stabilité et variation du patrimoine génétique RAPPELS

Thème 1 thème 1A expression, stabilité et variation du patrimoine génétique RAPPELS Thème 1 thème 1A expression, stabilité et variation du patrimoine génétique RAPPELS Cellule Toutes les cellules possèdent un ou des chromosomes qui renferment l information génétique et sont constituées

Plus en détail

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques I R. A L I S O N B R O G N A U X U N I T É D E B I O - I N D U S T R I E S G E M B L O U X A G R O B I

Plus en détail

TP6. Existe-t-il des marqueurs de parenté des êtres vivants à l échelle cellulaire? (suite) 2 nde L Y C E E

TP6. Existe-t-il des marqueurs de parenté des êtres vivants à l échelle cellulaire? (suite) 2 nde L Y C E E TP6 Existe-t-il des marqueurs de parenté des êtres vivants à l échelle cellulaire? (suite) L Y C E E 2 nde Rappels du TP précédent: Il existe une unité d organisation à l échelle cellulaire chez les animaux

Plus en détail

Licence Appliquée en Biotechnologies

Licence Appliquée en Biotechnologies Licence Appliquée en Biotechnologies Horaire CI ntroduction à la Mention Droit de l homme H5 H5 H H0 L S S Math appliqués Physique Chimie Générale Chimie Organique Biologie cellulaire Génétique Diversité

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement

Informations de l'unité d'enseignement Année Académique 2016-2017 (Version définitive du : 13 Septembre 2016 ) Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de IPL Bachelier en chimie Biologie humaine C1070 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre

Plus en détail

DESCRIPTION DU COURS

DESCRIPTION DU COURS DESCRIPTION DU COURS BIOLOGIE 11 M. Marc Deveau École secondaire de Clare (902)769-5400 dmarc@scolaire.ednet.ns.ca 1. Description du cours a. Le but : Le cours BIO 11 est un cours académique conçu et développé

Plus en détail

et mise en œuvre du solide divisé : théorie et principes des systèmes dispersés. -Sciences du vivant et santé. -Génie des procédés

et mise en œuvre du solide divisé : théorie et principes des systèmes dispersés. -Sciences du vivant et santé. -Génie des procédés Competences Clés 1 Programme Chimie-Génie des Procédés 1.1 Objectifs de la formation Le cursus à CPE Lyon est conçu pour former des ingénieurs directement opérationnels dans les domaines de la chimie et

Plus en détail

Qu'est-ce qui est vivant?

Qu'est-ce qui est vivant? La cellule Qu'est-ce qui est vivant? 2 Les cinq caractéristiques Les êtres vivants réagissent à leur environnement Les êtres vivants ont besoin d'énergie Les êtres vivants croissent Les êtres vivants se

Plus en détail

Prépara2on à l Agréga2on interne de SV STU Universités Paris Diderot et Paris Est Créteil. Eléments de génie génétique

Prépara2on à l Agréga2on interne de SV STU Universités Paris Diderot et Paris Est Créteil. Eléments de génie génétique Prépara2on à l Agréga2on interne de SV STU Universités Paris Diderot et Paris Est Créteil Eléments de génie génétique 2 octobre 2010 Hervé TOSTIVINT Muséum Na2onal d Histoire Naturelle htos2vi@mnhn.fr

Plus en détail

La recherche de lien de parentés parmi les Vertébrés. I. Tous les être vivants ont des caractéristiques communes

La recherche de lien de parentés parmi les Vertébrés. I. Tous les être vivants ont des caractéristiques communes Parenté entre les êtres vivants fossiles et actuels Phylogénèse Evolution La recherche de lien de parentés parmi les Vertébrés Voir feuille de révision. Introduction Le vivant : procaryotes (bactéries)+

Plus en détail

Université Libre de Tunis

Université Libre de Tunis Groupe BOBDDELLI PROGRAMME DE LA LICENCE APPLIQE EN () PROGRAMME DE LA LICENCE APPLIQE EN BIOTECHNOLOGIE PARCOURS : TRONC COMMUN (1ère année) Éléments constitutifs de l Semestre n I -F Math. appliquées

Plus en détail

Le vivant. A. Les êtres vivants sont composés de cellules

Le vivant. A. Les êtres vivants sont composés de cellules Le vivant Les êtres vivants partagent de nombreux caractères qui témoignent d une origine évolutive commune. Ces caractères partagés définissent aussi ce que l on appelle l unité du vivant. Les êtres vivants

Plus en détail

Les origines de la vie (cours 04) Organisation du vivant 101-JAA-JQ Esteban Gonzalez

Les origines de la vie (cours 04) Organisation du vivant 101-JAA-JQ Esteban Gonzalez Les origines de la vie (cours 04) Organisation du vivant 101-JAA-JQ Esteban Gonzalez Quand et comment les organismes vivants sont-ils apparus? L horloge du temps Temps Événements -15 milliards 100 000

Plus en détail

LES ANTIBIOTIQUES AMIS OU ENNEMIS?

LES ANTIBIOTIQUES AMIS OU ENNEMIS? LES ANTIBIOTIQUES AMIS OU ENNEMIS? ICAFOC - Janvier 2003 Que sont les antibiotiques? Microorganismes (champignons, bactéries) Molécules antibiotiques Virus Bactéries Classification en 7 groupes Classification

Plus en détail

Chapitre 3 : L expression de l information génétique. Activité 1 : Les deux étapes de l expression de l information génétique

Chapitre 3 : L expression de l information génétique. Activité 1 : Les deux étapes de l expression de l information génétique Connaissances L'ADN contient des unités d'information appelées gènes. Le génome est l ensemble du matériel génétique d un organisme. Chez les eucaryotes, la transcription a lieu dans le noyau, la traduction

Plus en détail

L imagerie médicale au service des thérapies innovantes

L imagerie médicale au service des thérapies innovantes L imagerie médicale au service des thérapies innovantes 02 DÉVELOPPER ET ÉVALUER DE NOUVELLES STRATÉGIES THÉRAPEUTIQUES : GÉNIQUE, CELLULAIRE, CHIRURGICALE, MÉDICAMENTEUSE Un ensemble de compétences MIRCen

Plus en détail

Levures : champignons microscopiques, unicellulaires

Levures : champignons microscopiques, unicellulaires Production d ATP sans dioxygène. Lors de la dernière séance, vous avez découvert comment les cellules produisent de l ATP par respiration, en présence de dioxygène. On peut observer qu en absence de dioxygène

Plus en détail

Branches propédeutiques

Branches propédeutiques Plan d études pour les Branches propédeutiques et les Branches complémentaires offertes par la Faculté des sciences dans le cadre du Bachelor of Science ou d autres formations universitaires dans lesquelles

Plus en détail

PLAN DES ETUDES. Année Universitaire :

PLAN DES ETUDES. Année Universitaire : République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université de Monastir Institut Supérieur de Biotechnologie de Monastir PLAN DES ETUDES Année Universitaire :

Plus en détail

1ère S - DST DE BIOLOGIE - 3H00 Calculatrices interdites

1ère S - DST DE BIOLOGIE - 3H00 Calculatrices interdites 1s_cntsvt_2007_10_03.doc 1/6 1ère S - DST DE BIOLOGIE - 3H00 Calculatrices interdites Exposé de connaissances (8 points) Commentez ces différents agrandissements. Vous devez établir le rapport qui permet

Plus en détail

EXAMEN D'ADMISSION EN 3 ème

EXAMEN D'ADMISSION EN 3 ème REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement secondaire II Direction générale Collège de Genève EXAMEN D'ADMISSION EN 3 ème ANNÉE Nom :...

Plus en détail

LES SEMENCES OGM*: SOLUTION OU INCONVÉNIENT? OGM*: Organisme Génétiquement Modifié

LES SEMENCES OGM*: SOLUTION OU INCONVÉNIENT? OGM*: Organisme Génétiquement Modifié LES SEMENCES OGM*: SOLUTION OU INCONVÉNIENT? OGM*: Organisme Génétiquement Modifié Qu est ce qu un OGM? Un OGM, ou Organisme Génétiquement Modifié est un organisme vivant dont le patrimoine génétique a

Plus en détail

UNITE MIXTE DE RECHERCHE QUALISUD Démarche intégrée pour l'obtention d'aliments de qualité

UNITE MIXTE DE RECHERCHE QUALISUD Démarche intégrée pour l'obtention d'aliments de qualité UNITE MIXTE DE RECHERCHE QUALISUD Démarche intégrée pour l'obtention d'aliments de qualité Plan Problématique Générale Chips de banane Structuration de l Unité Gowé: céréale fermentée Questions de recherche

Plus en détail

CHAPITRE 3 : NUTRITION ET CROISSANCE MICROBIENNE. I) Les besoins nutritifs

CHAPITRE 3 : NUTRITION ET CROISSANCE MICROBIENNE. I) Les besoins nutritifs CHAPITRE 3 : NUTRITION ET CROISSANCE MICROBIENNE I) Les besoins nutritifs La nutrition est un paramètre permettant l étude de bactéries. Leurs sources sont variables dans la nature, on peut observer des

Plus en détail

Sciences 8 la cellule exercices

Sciences 8 la cellule exercices Sciences 8 la cellule exercices Exercice 1 : Remplis le tableau suivant : énonce les cinq caractéristiques des êtres vivants. Donne un exemple pour chaque caractéristique. Caractéristiques des êtres vivants

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Avant-propos...5. Introduction...7

TABLE DES MATIÈRES. Avant-propos...5. Introduction...7 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos...5 Introduction...7 Chapitre I - Les racines de la science expérimentale De l Antiquité grecque à la Renaissance...13 1. La rationalité scientifique dans la Grèce antique...13

Plus en détail

3 ème ANNEE. Responsable : Pr. C. LAVAUD Tél. :

3 ème ANNEE. Responsable : Pr. C. LAVAUD Tél. : 3 ème ANNEE Responsable : Pr. C. LAVAUD Tél. : 03 26 91 35 95 FORMATION COMMUNE DE BASE : ENSEIGNEMENT THEORIQUE CM TD Modalités de Contrôle Disciplines Heures Note sur Durée Biochimie métabolique et pathologique

Plus en détail

UE Bio /2011. Test de positionnement n 1

UE Bio /2011. Test de positionnement n 1 UE Bio110 2010/2011 Test de positionnement n 1 Portant sur les conférences et TD associés Première partie : QCM sur les conférences de V. Stoppin et P. Ravanel (5 points une seule réponse parmi cinq) 1.

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 6 ème 1 er trimestre Cours Pi Etablissement privé hors contrat d enseignement à distance SARL au capital de 17 531,86 euros - RCS PARIS B 391 712 122 - APE 8559B siège

Plus en détail

La biopréservation. Carole Feurer IFIP

La biopréservation. Carole Feurer IFIP La biopréservation Carole Feurer IFIP «Réduire la teneur en sels dans les produits aquatiques en préservant la qualité du produit» Aquimer 19 octobre 2011 19/10/2011 Qu est ce que la biopréservation? Une

Plus en détail

PROGRAMME DES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

PROGRAMME DES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité- Travail - Progrès MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRES SECRETARIAT GENERAL DIRECTION GENERALE DES ENSEIGNEMENTS DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE GENERAL PROGRAMME

Plus en détail

Retrouvez toute l offre de formation. MASTER MENTION BIOLOGIE SPECIALITE BIOCHIMIE ET BIOLOGIE STRUCTURALE (R ET P)

Retrouvez toute l offre de formation.  MASTER MENTION BIOLOGIE SPECIALITE BIOCHIMIE ET BIOLOGIE STRUCTURALE (R ET P) SPECIALITE BIOCHIMIE ET BIOLOGIE STRUCTURALE (R ET P) Former les étudiants aux méthodes d analyse structurale des macromolécules biologiques et aux méthodes d analyse biophysiques des interactions et des

Plus en détail

Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches

Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches Agro-Bio Tech Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches Frank Delvigne (Ulg GxABT) Exploitation industrielle des micro organismes : biotechnologies

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE STL

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE STL SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE STL -Des sciences appliquées aux domaines technologiques -Démarches expérimentales et de projets -Techniques et méthodes d observation, d analyse, de mesures -techniques

Plus en détail

Concepts fondamentaux

Concepts fondamentaux Concepts fondamentaux Organisation biologique Équipe de 2 étudiants Temps alloué: 5 minutes À faire: Classer les niveaux d organisation du plus simple au plus complexe Organisation biologique Équipe de

Plus en détail

QCM. Niveau : Troisième. Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme

QCM. Niveau : Troisième. Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme QCM Niveau : Troisième Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être exactes.

Plus en détail

Chapitre 6 : LA PLANTE DOMESTIQUÉE La recherche des origines d espèces végétales cultivées comme le maïs, le riz ou le blé montre

Chapitre 6 : LA PLANTE DOMESTIQUÉE La recherche des origines d espèces végétales cultivées comme le maïs, le riz ou le blé montre Thème 2 B : Enjeux planétaires contemporains Chapitre 6 : LA PLANTE DOMESTIQUÉE La recherche des origines d espèces végétales cultivées comme le maïs, le riz ou le blé montre que celles-ci possèdent chacune

Plus en détail

Le tube digestif et les glandes digestives

Le tube digestif et les glandes digestives NOM : GROUPE : DATE : SAVOIRS S 13 1/2 Chapitre 2 L univers vivant Section 2 La fonction de nutrition, p. 75 à 80 Le tube digestif et les glandes digestives 1. Complétez le schéma suivant en y inscrivant

Plus en détail

PROPOSITION DE REPARTITION EN CYCLE 3 Connaissances cycle 3 ANNEE 1 ANNEE 2 ANNEE 3

PROPOSITION DE REPARTITION EN CYCLE 3 Connaissances cycle 3 ANNEE 1 ANNEE 2 ANNEE 3 La matière : l eau (voir fiche 1 et 2) Lecture simplifiée d un thermomètre Les 3 états de l eau Savoir que la vapeur d eau est invisible Savoir qu une eau limpide n est pas nécessairement pure mais qu

Plus en détail

- CHAPITRE 2 : Diversification génétique et diversification des êtres vivants

- CHAPITRE 2 : Diversification génétique et diversification des êtres vivants - CHAPITRE 2 : Diversification génétique et diversification des êtres vivants CHAPITRE 1A2 : DIVERSIFICATION GENETIQUE ET DIVERSIFICATION DES ETRES VIVANTS LES ACQUIS A MAITRISER POUR BIEN ABORDER LE THEME

Plus en détail

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES Avenue Escadrille Normandie Niémen Marseille Cedex 20 DOMAINE SCIENCES TECHNOLOGIES SANTE LICENCE

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES Avenue Escadrille Normandie Niémen Marseille Cedex 20 DOMAINE SCIENCES TECHNOLOGIES SANTE LICENCE FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES Avenue Escadrille Normandie Niémen 13397 Marseille Cedex 20 DOMAINE SCIENCES TECHNOLOGIES SANTE LICENCE MENTION : BIOLOGIE (BIO) PARCOURS : BIOLOGIE DES POPULATIONS ET

Plus en détail

L ORIGINE ET LES TECHNIQUES MISES EN ŒUVRE POUR TRANSFORMER ET CONSERVER LES ALIMENTS

L ORIGINE ET LES TECHNIQUES MISES EN ŒUVRE POUR TRANSFORMER ET CONSERVER LES ALIMENTS L ORIGINE ET LES TECHNIQUES MISES EN ŒUVRE POUR TRANSFORMER ET CONSERVER LES ALIMENTS Partie du programme Les fonctions de nutrition Chapitre 2 : la fabrication des aliments par transformation biologique

Plus en détail

LE FERMENTEUR. il permet de réaliser les cultures dans des conditions stériles, physiquement et chimiquement contrôlées : température ph agitation po2

LE FERMENTEUR. il permet de réaliser les cultures dans des conditions stériles, physiquement et chimiquement contrôlées : température ph agitation po2 FERMENTATION le terme de fermentation est réservé à la culture de microorganismes (bactéries, levures, moisissures) mais, métaboliquement parlant, on devrait réserver ce terme aux cultures en conditions

Plus en détail

Cap pâtissier S4.2 hygiène et prévention. Cap boulanger. S4.2.1 microbiologie. Nommer les familles de microorganismes

Cap pâtissier S4.2 hygiène et prévention. Cap boulanger. S4.2.1 microbiologie. Nommer les familles de microorganismes Cap pâtissier S4.2 hygiène et prévention S4.2.1 microbiologie Nommer les familles de microorganismes appliquée (bactéries, champignons microscopiques, virus) S4.2.1.1 diversité du monde Citer les conditions

Plus en détail

Génie génétique et biotechnologie

Génie génétique et biotechnologie Génie génétique et biotechnologie Acides nucléiques (rappel) Transcription ADN ARNm Traduction protéines Nucléotides Acides aminés Acides nucléiques Nucléotides : Gr. Phosphate Campbell 2 e edition, fig.

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé. Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3 : Corps humain et santé. Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3 : Corps humain et santé Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. bactéries cellules infectées par un virus cellules cancéreuses champignons

Plus en détail

Séance 5. Les Acides Nucléiques. 3. Conservation de l information génétique: Réplication semi-conservative de l ADN

Séance 5. Les Acides Nucléiques. 3. Conservation de l information génétique: Réplication semi-conservative de l ADN UNIVERSITE MOHAMMED V-AGDAL FACULTE DES SCIENCES Les Acides Nucléiques DEPARTEMENT DE BIOLOGIE Filière Sciences de la Vie (SVI) Module de Biochimie (M 11) Élément : Biochimie structurale - Semestre 3-2005-2006

Plus en détail

Agrégation Interne de Sciences de la vie et de la Terre

Agrégation Interne de Sciences de la vie et de la Terre Agrégation Interne de Sciences de la vie et de la Terre Épreuve d admissibilité Composition à partir d un dossier Proposition de corrigé Les micro-organismes Question 1: Micro-organisme et connaissance

Plus en détail

I. Le cycle du carbone

I. Le cycle du carbone Connaissances En échangeant matière et énergie avec l atmosphère, l hydrosphère et la lithosphère, la biosphère participe aux cycles de divers éléments. Capacités Exploiter des ressources documentaires

Plus en détail

LA TAXINOMIE. Gilles Bourbonnais Cégep de Sainte-Foy

LA TAXINOMIE. Gilles Bourbonnais Cégep de Sainte-Foy LA TAXINOMIE Gilles Bourbonnais Cégep de Sainte-Foy La TAXINOMIE : science de la classification 619 Classification = système regroupant les organismes vivants en groupes logiques. Carl von Linné (1707

Plus en détail

Projet MINT Les valises ADN et caeno

Projet MINT Les valises ADN et caeno Projet MINT Les valises ADN et caeno Dr. Marie-Pierre Chevron Faculté des lettres CERF Dr. Chantal Wicky Faculté des sciences Département de biologie Chinese scientists genetically modify human embryos

Plus en détail

UNITÉ ET DIVERSITÉ DES ÊTRES HUMAINS

UNITÉ ET DIVERSITÉ DES ÊTRES HUMAINS 13H conseillées : 8H00, TP1, TP2, TP3, TP4, CNT1, CNT2 3e_svt_chp_01_Unité et diversité des êtres humains.doc 1/8 PARTIE A UNITÉ ET DIVERSITÉ DES ÊTRES HUMAINS Livre p. 8 et 9 3e_svt_chp_01_Unité et diversité

Plus en détail

Haute Ecole de la Province de Liège

Haute Ecole de la Province de Liège Haute Ecole de la Province de Liège 2008 Jupiterimages MASTER EN SCIENCES DE L INGENIEUR INDUSTRIEL Finalité Chimie Finalité Biochimie LE METIER Etre Ingénieur industriel en Chimie ou en Biochimie, c est

Plus en détail

Chapitre 4 : se protéger des maladies.

Chapitre 4 : se protéger des maladies. Chapitre 4 : se protéger des maladies. Qu est-ce qui peut nous rendre malades? I/ Les maladies sont souvent dues à des virus ou à des bactéries. DEFINITIONS : Micro-organismes = microbe = être vivant invisible

Plus en détail

III/De la structure à la fonction.. Le B.A.-ba Principes généraux la réplication/la transcription/la traduction

III/De la structure à la fonction.. Le B.A.-ba Principes généraux la réplication/la transcription/la traduction III/De la structure à la fonction.. Le B.A.-ba Principes généraux la réplication/la transcription/la traduction Attention! Seuls les concepts généraux seront explicités en cours Mais vous pouvez approfondir

Plus en détail

eduscol Biotechnologies Enseignement d'exploration

eduscol Biotechnologies Enseignement d'exploration eduscol Consultation nationale sur les programmes Projets de programmes de la classe de seconde générale et technologique Biotechnologies Enseignement d'exploration L'organisation de la consultation des

Plus en détail

BILANS DU CHAPITRE 2

BILANS DU CHAPITRE 2 BILANS DU CHAPITRE 2 Année 2011. M Michalak LA NATURE DU VIVANT Les êtres vivants sont constituées d éléments chimique formant la matière dite organique alors que les éléments chimiques de la Terre forment

Plus en détail

Chapitre 3 : L expression du patrimoine génétique

Chapitre 3 : L expression du patrimoine génétique Chapitre 3 : L expression du patrimoine génétique Les allèles des gènes présents dans les populations humaines sont apparus suite à des mutations d allèles préexistant. Ces mutations, transmises, sont

Plus en détail

Biologie Santé, Sciences du Médicament (BSSM) Parcours Génie Cellulaire et Physiologique

Biologie Santé, Sciences du Médicament (BSSM) Parcours Génie Cellulaire et Physiologique Université de POITIERS 1/4 L1 S1 Chimie générale I (6 ECTS, 6 L1 S1 Crises et ressources de la terre (6 ECTS, 6 L1 S1 Des biomolécules aux organismes (6 ECTS, 6 L1 S1 Diversité du vivant 1 (6 ECTS, 6 L1

Plus en détail

LICENCE. Sciences de la vie

LICENCE. Sciences de la vie LICENCE Sciences de la vie Qu est-ce que la biologie? La biologie est la science qui étudie le vivant pour en caractériser la structure à l échelle des biomolécules, cellules, tissus, organes, organismes,

Plus en détail

Épistémologie. Licence de Sciences de la Vie. (3 ème année)

Épistémologie. Licence de Sciences de la Vie. (3 ème année) Épistémologie Licence de Sciences de la Vie 1 (3 ème année) La Science au Laboratoire La Méthode expérimentale 2 Perspective Macro-Epistémologie Grandes démarches Scientifiques Micro-Epistémologie : La

Plus en détail

Prépa scientifique Vivant, cellules, molécules organiques et génétique (E 01)

Prépa scientifique Vivant, cellules, molécules organiques et génétique (E 01) Maestris 2016-2017 Mardi 4 octobre 2016 Durée : 1 heure Prépa scientifique Vivant, cellules, molécules organiques et génétique (E 01) Question 1 : Brassage génétique et diversité (5 points) On s intéresse

Plus en détail

Identification et Quantification Rapide des Contaminations Chimiques et Microbiologiques Majeures des Vins

Identification et Quantification Rapide des Contaminations Chimiques et Microbiologiques Majeures des Vins Identification et Quantification Rapide des Contaminations Chimiques et Microbiologiques Majeures des Vins Pascal CHATONNET Stéphane BOUTOU Antoine Fleury Laboratoire EXCELL 33700 MERIGNAC France Contaminations

Plus en détail

Le support de l information génétique est constitué par une ou plusieurs molécules d ADN

Le support de l information génétique est constitué par une ou plusieurs molécules d ADN Le support de l information génétique est constitué par une ou plusieurs molécules d ADN Dr. R. Raynal, 2003 Les êtres vivants possèdent au sein de leurs cellules un "programme génétique" (donnant les

Plus en détail

Biotechnologies. 114-1 - - 1 -Les Biotechnologies

Biotechnologies. 114-1 - - 1 -Les Biotechnologies 114-1 - - 1 -Les Utilisation des processus biologiques pour produire des biens et des services. Les biotechologies tirent leur efficacité des techniques clés engendrées par les progrès conjoints de la

Plus en détail

II- UNE AGRICULTURE POUR NOURRIR LES HOMMES :

II- UNE AGRICULTURE POUR NOURRIR LES HOMMES : Pb : Comment améliorer les rendements agricoles? II- UNE AGRICULTURE POUR NOURRIR LES HOMMES : Activité 5 : Apports de matière et croissance végétale Capacités et attitudes : Relier les progrès de la science

Plus en détail

OCTOBRE 2014 UNE SOLUTION INNOVANTE ET COMPÉTITIVE POUR CRÉER DE LA VALEUR DANS L INDUSTRIE DU BIOÉTHANOL 2G

OCTOBRE 2014 UNE SOLUTION INNOVANTE ET COMPÉTITIVE POUR CRÉER DE LA VALEUR DANS L INDUSTRIE DU BIOÉTHANOL 2G OCTOBRE 2014 UNE SOLUTION INNOVANTE ET COMPÉTITIVE POUR CRÉER DE LA VALEUR DANS L INDUSTRIE DU BIOÉTHANOL 2G BIOCARBURANTS 2G LES ENJEUX INDUSTRIELS Optimiser le rendement Maximiser la conversion de matière

Plus en détail

De futures ruptures scientifiques seront-elles à l origine d innovations? Pierre Papon, Cité des sciences et de l industrie, 4 Juin 2012

De futures ruptures scientifiques seront-elles à l origine d innovations? Pierre Papon, Cité des sciences et de l industrie, 4 Juin 2012 De futures ruptures scientifiques seront-elles à l origine d innovations? Pierre Papon, Cité des sciences et de l industrie, 4 Juin 2012 Vous avez dit ruptures? Paradigme Des découvertes, des théories

Plus en détail

STL BIOTECHNOLOGIES. l autre voie scientifique

STL BIOTECHNOLOGIES. l autre voie scientifique La filière STL BIOTECHNOLOGIES au lycée Fesch : l autre voie scientifique La filière STL,pour qui? Pour ceux qui ont un goût affirmé pour les manipulations en laboratoire et les sciences. Bac STL Biotechnologies

Plus en détail