BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2013-2014"

Transcription

1 BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année TS1 CGO 13 novembre heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Présentation du sujet La société CHAMPI est une entreprise spécialisée dans le négoce et la conservation de champignons (truffes, cèpes, girolles, mousserons, trompettes, morilles, mélanges forestiers, asperges ). CHAMPI a une activité internationale et travaille avec des fournisseurs et des clients réguliers (grossistes, revendeurs, chaînes de restauration). La société dispose d un effectif variable, compte tenu de la saisonnalité des approvisionnements : 21 personnes y travaillent en moyenne sur l année. Vous venez d être embauché(e) comme assistant(e) de Monsieur LEJEUNE, directeur administratif et financier de l entreprise. Il vous demande de réaliser les travaux exposés dans les points suivants. Nota : il vous est demandé d'apporter un soin particulier à la présentation de votre copie. Toute information calculée devra être justifiée. Devoir 1 (Année ) Processus 7 Page 1

2 A Etude des charges incorporables Afin de rester compétitive sur un marché concurrentiel, la société CHAMPI surveille particulièrement l évolution de ses charges. Dans ce contexte, elle s interroge sur le montant des éléments à incorporer en comptabilité de gestion et renforce le contrôle des coûts. Monsieur LEJEUNE attire votre attention sur la différence entre les charges de la comptabilité financière et celles de la comptabilité de gestion. Travail à faire À l aide des informations données en annexe 1, 2 et 3 : 1. Déterminez le montant des éléments à incorporer au titre du second trimestre en comptabilité de gestion. A ce titre, vous complétez l annexe A (8 points). 2. Calculez la part des charges indirectes par rapport aux charges incorporables (1 point). 3. Expliquez dans une courte note 1 à l attention de M. Lejeune en quoi le montant des charges de la comptabilité de gestion diffère de celui de la comptabilité financière (7 points). B Processus de production et analyse des charges indirectes Le directeur administratif et financier cherche à calculer le coût de revient d un sachet de champignons. L entreprise applique, pour le calcul de ses coûts, la méthode des centres d analyse. Travail à faire À l aide des informations données en annexe 2 et 3 : 4. Représentez schématiquement le processus de fabrication (6 points). 5. Calculez le coût des unités d œuvre des centres d analyse. Vous présentez vos calculs sous la forme d un tableau (6 points). C Fiche de stock Le directeur financier souhaite mesurait l impact de la valorisation des stocks sur les comptes de gestion. À l aide des informations données en annexe 4 : Travail à faire 6. Complétez la fiche de stock de champignon et déterminez l état du stock au 30 juin selon la méthode PEPS (5 points). 7. Calculez de deux manières différentes le montant de la consommation de champignon pour le 2 ème trimestre (3 points). 8. Si l entreprise utilisait la méthode du CUMP fin de période pour valoriser le stock de champignons, déterminez l impact dans les comptes de gestion et le bilan (4 points) lignes au maximum Devoir 1 (Année ) Processus 7 Page 2

3 A NNEXE 1 : ELEMENTS A INCORPORER AU SECOND TRIMESTRE Monsieur LEJEUNE vous transmet une synthèse de la balance des charges de la comptabilité financière au titre des mois d avril à juin en euros. L exercice comptable de la société CHAMPI correspond à l année civile. Synthèse de la balance pour la période d avril à juin : Comptes généraux Montant en 60 Achats de matières premières Services extérieurs Autres services extérieurs Impôts et taxes Charges de personnel Autres charges d exploitation Charges financières Charges exceptionnelles Total des charges de la comptabilité financière La société n utilise pas le mécanisme d abonnement des charges en comptabilité financière. Les dotations annuelles aux amortissements et aux dépréciations sont donc comptabilisées au 31/12/N. On estime qu elles seront de cette année. Une charge annuelle d assurance multirisque d un montant de a été comptabilisée au compte 616-primes d assurance en mai. Pour rémunérer les capitaux propres, le comptable applique un taux conventionnel de 5 % annuel. Montant des capitaux propres : ANNEXE 2 : PROCESSUS DE FABRICATION CHAMPI reçoit les produits frais, conditionnés en cartons. Ces emballages usagés sont revendus au poids. Le service réception vérifie d'abord la conformité de la livraison (espèce, catégorie du produit, poids) par rapport à la commande et au bon de livraison du fournisseur. Il contrôle ensuite la qualité des produits (goût, radioactivité, vérosité ). À l'issue de ces opérations, si la livraison est acceptée, les produits livrés sont immédiatement traités. Dans le cas contraire, ils sont retournés au fournisseur. Les produits acceptés passent dans les ateliers où sont assurées leur préparation (nettoyage, tri) puis leur surgélation. Les déchets apparus au cours du nettoyage et du tri (racines, terre, etc..) sont évacués sans frais. Ils représentent 20 % du poids des produits traités. À la sortie de l atelier de surgélation : - les brisures de champignons sauvages sont récupérées, conservées en chambre froide avant d être vendues en vrac, - les produits (champignons entiers ou en morceaux) sont conditionnés en sachets de 1 ou 5 kilogrammes. Ce conditionnement est manuel pour les petites commandes ou les produits fragiles, comme la girolle, sinon il est automatisé. Les produits conditionnés sont ensuite stockés en chambre froide puis expédiés aux clients dans des cartons selon la demande. Devoir 1 (Année ) Processus 7 Page 3

4 ANNEXE 3 : DONNÉES DE GESTION L entreprise utilise la méthode des centres d analyse pour tenir sa comptabilité de gestion. Le total des charges indirectes est de pour le 2 ème trimestre N. On vous fournit le tableau de répartition ci-après : Centres d'analyse Tableau de répartition des charges indirectes pour le deuxième trimestre: Entretien Gestion Locaux Réception Contrôle Nettoyage Lavage Tri Surgélation Conditionnement Expédition Répartition Primaire Entretien 30% 10% 10% 15% 15% 20% Gestion des locaux Répartition secondaire 0 0 A déterminer A déterminer A déterminer A déterminer A déterminer Nature de l unité d œuvre (UO) KG acheté Heure MOD Kg entré en surgélation Kg conditionné 10 Coût production. Nombre d unités d œuvre A déterminer A déterminer A déterminer Coût de l UO UO : unité d'œuvre HMOD : heures de main d œuvre directe Informations complémentaires : L entreprise achète kilogrammes de champignons et légumes sauvages bruts par an, dont un tiers au deuxième trimestre. Le poids en kilogramme conditionné correspond au kilogramme entré en surgélation. ANNEXE 4 : STOCK DE CHAMPIGNONS (Lot de 1 kg) Le stock de champignon est valorisé selon la méthode du Premier entrée - Premier sorti (PEPS). Les mouvements au cours du deuxième trimestre ont été les suivants : Dates 1 er avril 2 avril 30 avril 2 mai 31 mai 1 er juin 30 juin (1) Mouvements Stock initial Bon d entrée n 1 Bon de sortie n 1 Bon d entrée n 2 Bon de sortie n 2 Bon d entrée n 3 Bon de sortie n 3 Valorisation au coût d achat kg pour kg à /tonne 30 tonnes kg à /tonne 40 tonnes kg à /tonne 45 tonnes (1) Un inventaire au 30 juin fait état d un stock final de kg de champignon. Devoir 1 (Année ) Processus 7 Page 4

5 ANNEXE A (à compléter et à rendre avec votre copie) : Comptes généraux Montant en 60 Achats de matières premières Services extérieurs Autres services extérieurs Impôts et taxes Charges de personnel Autres charges d exploitation Charges financières Charges exceptionnelles Non incorporables Eléments supplétifs Différence incorporation Charges incorporables TOTAL date ANNEXE B (à compléter et à rendre avec votre copie) : Nature des mouvements Entrées Sorties Stocks Q P.U. M Q P.U. M Q P.U. M 1 er avril Stock initial 8 t avril Entrée 1 30 avril Sortie 1 2 mai Entrée 2 31 mai Sortie 2 1 er juin Entrée 3 30 juin Sortie 3 Inventaire Différence Devoir 1 (Année ) Processus 7 Page 5

6 ELEMENTS DE CORRIGE A - Etude des charges incorporables 1. Charges incorporées en comptabilité de gestion Montant Comptes généraux en Non incorporab les Eléments supplétifs Différence incorporation Charges incorporables 60 Achats de matières premières Services extérieurs Autres services extérieurs Impôts et taxes Charges de personnel Autres charges d exploitation Charges financières Charges exceptionnelles Dotation amortissement Rémunération CP Total des charges de la comptabilité financière Justifications - assurance multirisque : * 9/12 = Charges exceptionnelles : ne correspond pas à l activité normale et courante - Dotations amortissements : * 3/12 = Rémunération CP : * 5% * 3/12 = Part des charges indirectes Pourcentage des charges indirectes 3. Note à l attention de M. LEJEUNE De : Nom de l Etudiant. Adjoint au directeur financier Objet : charges incorporées en comptabilité de gestion Monsieur, A : Monsieur LEJEUNE Directeur administratif et financier Date : Le 13 novembre N Pour déterminer le coût de revient d un sachet au deuxième trimestre N, il est nécessaire de retraiter les charges de la comptabilité financière. Certaines charges ne sont pas prises en compte car elles ne concourent pas à l activité productive de l entreprise (charges non incorporables). Il en va des charges exceptionnelles pour un montant de D autres charges voient leur montant retraité ( pour le 2 ème trimestre). Ainsi, la prime d assurance (un seul trimestre doit être pris en compte) ou les amortissements non encore comptabilisés fin juin N sont recalculés. Enfin, des éléments supplétifs, comme la rémunération des capitaux propres ( ) sont pris en compte en comptabilité de gestion. Finalement, la comptabilité de gestion partira sur une base de de charges, alors que la comptabilité financière n a enregistré qu à la fin du deuxième trimestre Cordialement. Devoir 1 (Année ) Processus 7 Page 6

7 B Processus de production et analyse des charges indirectes 4. Schéma du processus de production Matières achetées Réception Contrôle Vente des cartons de réception Nettoyage Lavage Tri Évacuation des déchets Surgélation Vente des brisures Conditionnement main Conditionnement machine Stock de produits conditionnés Cartons d expédition Expédition Produits vendus Devoir 1 (Année ) Processus 7 Page 7

8 5. Tableau de répartition des charges indirectes Centres d'analyse Entretien Gestion Locaux Réception Contrôle Nettoyage Lavage Tri Surgélation Conditionnement Expédition Répartition Primaire Entretien Gestion des locaux Répartition secondaire Nature de l unité d œuvre (UO) KG acheté Heure MOD Kg entré en surgélation Kg conditionné 10 Coût production. Nombre d unités d œuvre Coût de l UO 0, ,3975 0,7025 Justifications - KG acheté : * 1/3 = kg - KG surgelé ou conditionné : * (1 20%) = kg C Fiche de stock 6. Fiche de stocks (méthode PEPS) Nature des Entrées Sorties Stocks date mouvements Q P.U. M Q P.U. M Q P.U. M 1 er avril Stock initial avril Entrée avril Sortie 1 2 mai Entrée mai Sortie 2 1 er juin Entrée juin Sortie Inventaire Différence 0, , Montant de la consommation de champignon pour le 2ème trimestre A partir des bons de sortie (sommes des sorties) = A partir des bons d entrée ± Variation stock = ( ) = Devoir 1 (Année ) Processus 7 Page 8

9 8. Déterminez l impact dans les comptes de gestion d une valorisation du stock de champignon si l entreprise utilise la méthode du CUMP fin de période. Calcul du CUMP après la période : Toutes les sorties (ou consommations) sont valorisées à 1 300, soit 115 t x = Dans la question précédente, la méthode PEPS valorise les consommations à La méthode du CUMP a pour conséquence d augmenter le montant des charges de A l inverse, le stock au bilan n apparaît que pour (18 x 1 300) au lieu de (avant différence d inventaire). Devoir 1 (Année ) Processus 7 Page 9

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Jean-Christophe Scilien Manel Benzerafa - Alilat Durée : 1h30 Plusieurs réponses correctes possibles Les réponses incorrectes seront sanctionnées

Plus en détail

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI COMPTABILITÉ DE GESTION Méthode du coût variable Cas n 1 : une association décide de faire un voyage. La compagnie d autocars demande 400 par car quel que soit le

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE SEMESTRE 2 DUT TC CHAPITRE 5 LA METHODE DES COÛTS COMPLETS CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE IUT SENART-FONTAINEBLEAU 1 I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 CLASSES DE TERMINALE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 CLASSES DE TERMINALE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 T E C H N I Q U E C O M P T A B L E DOSSIER I : COMPTABILITE ANALYTIQUE La société K fabrique deux produits P 1 et P 2 et un sous

Plus en détail

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Important : Chers lectures, n hésitez pas à m envoyer vos

Plus en détail

Solutions des exercices

Solutions des exercices Solutions des exercices Tableau de correspondance cours / exercices Enchaînement des calculs Tenue de l IP Charges incorporées Répartition ch. indirectes Prestations réciproques En-cours de production

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets.

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets. LA METHODE DES COÛTS COMPLETS Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o Les coûts successifs dans une activité industrielle. Les principes de la comptabilité de gestion. Cas de synthèse sur la méthode

Plus en détail

Exercices corrigés de la comptabilité analytique

Exercices corrigés de la comptabilité analytique Université Mohammed 1 er Faculté pluridisciplinaire Nador Exercices corrigés de la comptabilité analytique Niveau : S3 Année universitaire : 2013-2014 Université Mohamed 1 er Filière : Economie et gestion

Plus en détail

- 02 - LE TRAITEMENT DES CHARGES EN COMPTABILITE DE GESTION

- 02 - LE TRAITEMENT DES CHARGES EN COMPTABILITE DE GESTION - 02 - LE TRAITEMENT DES CHARGES EN COMPTABILITE DE GESTION Objectif(s) : o Classification des charges : Charges incorporables, Charges non incorporables, Charges supplétives, Charges retraitées. Pré requis

Plus en détail

DOSSIER I : OPERATION COURANTES

DOSSIER I : OPERATION COURANTES INSTITUT MATAMFEN Examen Blanc 3 e session Mai 2006 Classe : PREMIERE Série : G2 Année scolaire : 2005/2006 Epreuve : T.Q.G Coef : 4 Durée : 4 h 15min Vous êtes stagiaire dans un cabinet comptable à yaoundé.

Plus en détail

On a acheté 60 000 kg de matière M1 au prix unitaire de 14,50 et 80 000 kg de matière M2 au prix unitaire de 21.

On a acheté 60 000 kg de matière M1 au prix unitaire de 14,50 et 80 000 kg de matière M2 au prix unitaire de 21. APPLICATIONS : LE COUT COMPLET Référence interne leçon : 0053 Matière : Comptabilité Niveau : Première Filière : STG spécialité Comptabilité et Gestion Financière EXERCICE 1 L'entreprise JENNIFER réalise

Plus en détail

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DCG 9 Introduction à la comptabilité. 3 e ÉDITION. Michel Parruitte.

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DCG 9 Introduction à la comptabilité. 3 e ÉDITION. Michel Parruitte. LMD COLLECTION Expertise comptable Le meilleur du DCG 9 Introduction à la comptabilité 3 e ÉDITION Michel Parruitte Sup FOUCHER «Le photocopillage, c est l usage abusif et collectif de la photocopie sans

Plus en détail

gestion Sujet Durée : 2 heures. Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées.

gestion Sujet Durée : 2 heures. Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées. GESTION Durée : 2 heures. Consignes Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées. LA MEUNERIE D ARVOR La Meunerie d Arvor est une entreprise artisanale créée en 1994. La qualité de ses produits

Plus en détail

Comptabilité analytique

Comptabilité analytique Comptabilité analytique Chapitre 1 : la comptabilité analytique I. Introduction 1 er point : la comparaison entre comptabilité générale et comptabilité analytique. 1 er cas : la comptabilité générale ;

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 10T 36 A R Durée : 5 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 6 Téléfax (221) 864 67 39 - Tél. : 824 95 92-824 65 81 E T U D E D E C A S DOSSIER N I : COMPTABILITE ANALYTIQUE

Plus en détail

L ESSENTIEL DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE

L ESSENTIEL DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE DIDIER LECLÈRE L ESSENTIEL DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE Cinquième édition LES ESSENTIELS DE LA FINANCE, 1997, 2001, 2002, 2004, 2011 ISBN : 978-2-212-54964-5 PREMIÈRE PARTIE L analyse des coûts complets

Plus en détail

La comptabilité générale et la comptabilité analytique sont deux systèmes d informations complémentaires.

La comptabilité générale et la comptabilité analytique sont deux systèmes d informations complémentaires. La comptabilité générale et la comptabilité analytique sont deux systèmes d informations complémentaires. Elle enregistre les opérations traitées avec les tiers, et les dépréciations des biens matériels

Plus en détail

- 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION

- 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION - 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION Objectif(s) : o Modalités du rapprochement des résultats des deux comptabilités : comptabilité financière,

Plus en détail

Les méthodes classiques des coûts complets et la méthode ABC

Les méthodes classiques des coûts complets et la méthode ABC PARTIE 1 Les méthodes classiques des coûts complets et la méthode ABC THÈME 2 Le traitement des charges : les charges directes et indirectes EXERCICE 2 Méthode des centres d analyse et méthode simplifiée

Plus en détail

L entreprise A.B.C est une société anonyme au capital de 1 200 000 DH.

L entreprise A.B.C est une société anonyme au capital de 1 200 000 DH. Concours d accès en troisième année Programme Grande Ecole Session de Septembre 2011 Epreuve de Comptabilité Générale & Analytique Durée : 3 heures -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA COMPTABILITE ANALYTIQUE

OBJECTIFS DE LA COMPTABILITE ANALYTIQUE OBJECTIFS DE LA COMPTABILITE ANALYTIQUE La compta générale a une vision globale sur la production, elle cache des inégalités et ne permet pas de juger la profitabilité des produits, par contre la comptabilité

Plus en détail

Impôts et taxes 19 120,00 1 912,00 15 296,00 1 912,00 Autres charges 5 580,00 4 383,00 314,00 883,00 Dotations aux amortissements

Impôts et taxes 19 120,00 1 912,00 15 296,00 1 912,00 Autres charges 5 580,00 4 383,00 314,00 883,00 Dotations aux amortissements CORRIGE APPLICATIONS : LE COUT COMPLET Référence interne leçon : 0053 Matière : Comptabilité Niveau : Première Filière : STG spécialité Comptabilité et Gestion Financière EXERCICE 1 L'entreprise JENNIFER

Plus en détail

CHAPITRE 2 Le modèle des centres d'analyse

CHAPITRE 2 Le modèle des centres d'analyse CHAPITRE 2 Le modèle des centres d'analyse La détermination des coûts de revient des produits d'une entreprise nécessite une première phase de modélisation de cette entreprise afin de permettre le rattachement

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS LA METHODE DES COÛTS COMPLETS I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET LES? Soit le processus de production simplifié d une entreprise industrielle (absence de stocks) Pour calculer les coûts de

Plus en détail

Les stocks. Notions de cours. 5 e Partie : Les informations financières

Les stocks. Notions de cours. 5 e Partie : Les informations financières 1 Les stocks A - La gestion des stocks Elle a pour objectif de minimiser le coût de stockage. Il existe plusieurs niveaux de stock : Notions de cours - Stock maximum : niveau de stock ne pouvant pas être

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

s CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2005 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE

s CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2005 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE s CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 05 T CGS 11 01 Durée : 6 heures SESSION 2005 TECHNIQUE COMPTABLE DOSSIER I COÛTS COMPLETS La «ZIGAO S.A» fabrique deux produits finis PF 1 et PF 2 à partir de l acier

Plus en détail

1 re partie. Introduction et définitions

1 re partie. Introduction et définitions 1 re partie Introduction et définitions 7 Fiche 1 : Définition et objectifs de la comptabilité analytique Définition de la comptabilité analytique La comptabilité analytique est un outil d aide à la prise

Plus en détail

Université Amadou Hampathé BA 2011-2012 2 e Année FASEG Cours de Comptabilité de Gestion Mr Aliou BASSOUM

Université Amadou Hampathé BA 2011-2012 2 e Année FASEG Cours de Comptabilité de Gestion Mr Aliou BASSOUM Université Amadou Hampathé BA 2011-2012 2 e Année FASEG Cours de Comptabilité de Gestion Mr Aliou BASSOUM TD N 2 Calcul de coûts de revient et résultats analytiques Exercice 1: (les données sont en centaine

Plus en détail

I. L intérêt d une comptabilité de gestion pour la PME. A. La comptabilité financière et la comptabilité de gestion

I. L intérêt d une comptabilité de gestion pour la PME. A. La comptabilité financière et la comptabilité de gestion Chap. 6 : Analyser les coûts des centres de responsabilité I. L intérêt d une comptabilité de gestion pour la PME A. La comptabilité financière et la comptabilité de gestion 1. La comptabilité financière

Plus en détail

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion. Module : Comptabilité Analytique

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion. Module : Comptabilité Analytique Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion Module : Comptabilité Analytique 2 ème Année Préparatoire Année Universitaire : 2011-2012 Examen 2 ème Semestre

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 10 T 36 A 01 Durée : 5 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 6 Téléfax (221) 864 67 39 - Tél. : 824 95 92-824 65 81 E T U D E D E C A S DOSSIER N I : COMPTABILITE

Plus en détail

Décomposition du prix du kilogramme de viande bovine. Méthode comptabilité analytique Répartition des coûts par poste de dépenses

Décomposition du prix du kilogramme de viande bovine. Méthode comptabilité analytique Répartition des coûts par poste de dépenses Décomposition du prix du kilogramme de viande bovine Méthode comptabilité analytique Répartition des coûts par poste de dépenses Analyse de filière courte viande bovine à Brin de Campagne Document réalisé

Plus en détail

A. Le traitement des charges par la comptabilité analytique de gestion

A. Le traitement des charges par la comptabilité analytique de gestion CHAPITRE 1 : Les Coûts Complets Les coûts peuvent être complets ou partiels, selon qu on y incorpore tout ou une partie des charges de la comptabilité générale. Tout au long de ce chapitre nous allons

Plus en détail

SI7. Intégration et adaptation d'un service. Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes

SI7. Intégration et adaptation d'un service. Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes SI7 BTS Services Informatiques aux Organisations 2 nde année Intégration et adaptation d'un service Objectifs : Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes Comprendre les processus de détermination

Plus en détail

Objectifs de la comptabilité analytique

Objectifs de la comptabilité analytique Objectifs de la comptabilité analytique La comptabilité générale a une vision globale sur la production, elle cache des inégalités et ne permet pas de juger la profitabilité des produits, par contre la

Plus en détail

Chap 1 : L analyse des charges Le coût direct

Chap 1 : L analyse des charges Le coût direct Chap 1 : L analyse des charges Le coût direct BAC PRO Comptabilité - Terminale Objectifs : Etre capable de Expliquer l utilité d analyser les charges Calculer le coût direct d un produit / activité Dégager

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL BOULANGER

BREVET PROFESSIONNEL BOULANGER D r ye er &Herv ém Mey r ie e d i BREVET PROFESSIONNEL BOULANGER Gestion de l entreprise Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-953-0 2 LA GESTION DES STOCKS Les matières premières

Plus en détail

NORME IAS 02 STOCKS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009

NORME IAS 02 STOCKS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 NORME IAS 02 STOCKS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 02 : STOCKS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit de la norme...3 1.1.2. Le champ d application

Plus en détail

Demande d enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles

Demande d enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles Demande d enregistrement au répertoire national des certifications s Assistant comptable des services financiers Option «Comptabilité du matériel» Option «Gestion des matériels» Dossier n : Page 1 sur

Plus en détail

Chapitre 3. Les achats de biens et de services

Chapitre 3. Les achats de biens et de services Chapitre 3 de biens et de services de biens de services Les réductions sur achats de biens et de services, nécessaires à l exploitation, s enregistrent sur la base des pièces justificatives (factures).

Plus en détail

www.btsag.com 31 Coûts complets

www.btsag.com 31 Coûts complets www.btsag.com 31 Coûts complets Claude Terrier btsag.com 1/24 11/10/2010 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre

Plus en détail

COMPTABILITE ANALYTIQUE

COMPTABILITE ANALYTIQUE COMPTABILITE ANALYTIQUE INTRODUCTION GENERALE La comptabilité générale est historiquement la première composante des systèmes d information de gestion apparue dans les organisations. Cependant cette discipline

Plus en détail

By Parrain Enseignant chez MGC

By Parrain Enseignant chez MGC COMPTABILITE ANALYTIQUE By Parrain Enseignant chez MGC Plan : Chapitre 1 : Introduction à la comptabilité analytique Chapitre 2 : Valorisation des stocks Chapitre 3 : Les coûts complets : la méthode des

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : EXERCICES DE REFLEXION (5 points)

PREMIERE PARTIE : EXERCICES DE REFLEXION (5 points) LYCEE KABARIA MOUROUJ 2 *** ENSEIGNANTE : RAFIKA SOUABNI *** DATE : 07/12/2013 CLASSES : 4 ème E. G. 1+2 EPREUVE : GESTION DUREE : 3 h 30 COEFFICIENT : 4 Les copies devront être soignées et les fautes

Plus en détail

Comptabilité générale m.ka$h ^^!!

Comptabilité générale m.ka$h ^^!! Journal 1 LE JOURNAL LE JOURNAL, LE GRAND LIVRE, LA BALANCE Au lieu d être présentées dans des comptes schématiques les opérations commerciales sont enregistrées chronologiquement dans un registre appelé

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction

Chapitre 1 : Introduction 1 Chapitre 1 : Introduction 1) Les insuffisances de la comptabilité générale : La comptabilité générale est une comptabilité légale qui a pour objet la saisie, la classification et l enregistrement des

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 GESTION

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 GESTION Lycée privé L INITIATIVE Nabeul CLASSE : 4EG DEVOIR DE SNTHESE N 1 GESTION Prof : Karya Badreddine Durée : 3H. 30mn Le sujet est composé de 5 dossiers : Dossier 1 : coûts complets o Annexe 1 : Tableau

Plus en détail

Les différentes catégories de charges

Les différentes catégories de charges Coûts variables - Seuil de rentabilité Les différentes catégories de charges Devant la difficulté à répartir certaines charges dans les coûts, la solution qui peut être retenue est celle des coûts partiels

Plus en détail

P6C10 Le financement externe de l entreprise

P6C10 Le financement externe de l entreprise P6C10 Le financement externe de l entreprise I. Les emprunts indivis Emprunts indivis : souscrit par une seule personne juridique. Emprunt obligataire : souscrit par plusieurs personnes juridiques (hors

Plus en détail

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE METHODOLOGIE : ETAPE 1 : DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES CHARGE DIRECTE = charge qui concerne un seul produit et qui peut donc

Plus en détail

Connections sur mesure

Connections sur mesure Page 1 Connections sur mesure 1. Enoncé du problème et situation initiale Boss SA est une entreprise de pointe dans le domaine des techniques de connections. Elle est le partenaire compétent sur le marché

Plus en détail

Maîtriser vos coûts pour mieux calculer vos prix

Maîtriser vos coûts pour mieux calculer vos prix Maîtriser vos coûts pour mieux calculer vos prix Centre de Gestion Agréé de la Martinique Séminaire du 22 juin 2010 Intervenante : Marie CONSTANT 1 ère partie Calculer son Coût de revient Plan Pourquoi

Plus en détail

SESSION 2009 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

SESSION 2009 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ 910009 DCG SESSION 2009 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre

Plus en détail

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Lamine LAKHOUA Lic. ès Sciences Commerciales et Industrielles C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Maturité Suisse I M P O R T A N T Ce document est un support de cours.

Plus en détail

I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT

I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT CHAPITRE 05 : LES OPERATIONS D ACHATS ET DE VENTES I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT A. Définition La facture est un écrit dressé par un commerçant et constatant les conditions auxquelles il a vendu

Plus en détail

SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ 1110009 DCG SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - Coefficient : 1 DCG 2011 UE9 Introduction à la comptabilité 1110009 DCG SESSION 2011 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE

Plus en détail

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011 BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011 TS1 CGO-2 heures Devoir N 4 28 mars 2011 Aucun document autorisé Calculatrice autorisée L'entreprise CARTEX, fabrique et commercialise des emballages en carton

Plus en détail

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable...

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable... TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 15 PARTIE 1 - CADRE GÉNÉRAL DU SYSCOHADA... 19 Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21 Section 1 - Définitions, objectifs et champs d application de la comptabilité...

Plus en détail

- 08 - PRODUITS EN-COURS - PRODUITS DERIVES - PRODUITS CONJOINTS

- 08 - PRODUITS EN-COURS - PRODUITS DERIVES - PRODUITS CONJOINTS - 08 - PRODUITS EN-COURS - PRODUITS DERIVES - PRODUITS CONJOINTS Objectif(s) : o Découverte des problèmes liés aux : Pré requis : o o Modalités : o o o o produits en-cours, produits dérivés, produits conjoints.

Plus en détail

- 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen, Gestion des stocks en quantité et en valeur.

- 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen, Gestion des stocks en quantité et en valeur. - 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS Objectif(s) : o o Pré requis : o o Cadence d'approvisionnement, Optimisation de la gestion des stocks. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen,

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 3 : LES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 3 : LES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS RÈGLES COMPTABLES COMPTABILITE GENERALE ETAPE 3 : LES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS 1. Une fois ses investissements réalisés et le cadre de son activité créé, l entreprise débute son exploitation.

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 Durée : 4h Coefficient : 6 Documents

Plus en détail

Examen décembre 1994

Examen décembre 1994 Examen décembre 1994 QUESTION REDIGEE Temps conseillé: 2 heure 30 minutes noté sur 100 points ENONCE: FRANCOTRANS SA, entreprise de transport public de marchandises, ayant l usage de 15 ensembles identiques

Plus en détail

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Présenté par : Demb Cheickysoul 1 INTRODUCTION Parfaitement adapté à l organisation de l entreprise par sa puissance de paramétrage, Sage 100 Gestion Commerciale

Plus en détail

LES COUTS PARTIELS...

LES COUTS PARTIELS... Sommaire LES COUTS PARTIELS... 2 EXERCICE 1... 2 EXERCICE 2... 2 EXERCICE 3... 2 EXERCICE 4... 3 EXERCICE 5... 3 LES COUTS COMPLETS... 5 EXERCICE 1... 5 EXERCICE 2... 6 EXERCICE 3... 7 EXERCICE 4... 10

Plus en détail

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 I L ENTREPRISE ET LA FAMILLE La famille est une entreprise La famille dépend de l entreprise La famille et l entreprise se gèrent de la même manière mais indépendamment

Plus en détail

Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey

Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey Laurent Dorey Mardi 23 Sep 2014 Programme : Appel ca. 05 Coût de revient et détermination du tarif export Coût de revient France Coût de revient Export Coût complet entreprise commerciale Coût complet

Plus en détail

Introduction: I Hiérarchie des coûts dans une entreprise commerciale :

Introduction: I Hiérarchie des coûts dans une entreprise commerciale : Introduction: La comptabilité analytique a deux objectifs: - Repartir les charges entre les différents coûts (coût d achat, coût de production, coût de distribution, coût de revient, etc.) ; - Déterminer

Plus en détail

3.5 Schéma récapitulatif. Marge ou résultat d exploitation PRIX DE VENTE. Charges directes et indirectes d achat. Coût d achat. Achats.

3.5 Schéma récapitulatif. Marge ou résultat d exploitation PRIX DE VENTE. Charges directes et indirectes d achat. Coût d achat. Achats. LES COÛTS COMPLETS 1 Introduction 2 Les différents types de charges 2.1 Les charges directes 2.2 Les charges indirectes 2.3 Les charges supplétives 2.4 Les charges non-incorporables 2.5 Les charges incorporées

Plus en détail

ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA

ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA Sommaire Partie 1 : Analyse des documents de synthèse Cours 1 - Soldes Intermédiaires de Gestion... 3 Cas 1-1 : Marie (SIG sans retraitement)...

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2010 CLASSES DE TERMINALE TECHNIQUE COMPTABLE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2010 CLASSES DE TERMINALE TECHNIQUE COMPTABLE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 10 T CGS 10 01 Durée : 6 heures SESSION 2010 TECHNIQUE COMPTABLE DOSSIER 1 : COMPTABILITE ANALYTIQUE (06 points) EXERCICE 1 COUTS COMPLETS L entreprise «ABC» fabrique des

Plus en détail

CHAPITRE 4 VALORISATION DES STOCKS

CHAPITRE 4 VALORISATION DES STOCKS CHAPITRE 4 VALORISATION DES STOCKS LA VALORISATION DES STOCKS 1- Définition Les stocks sont constitués de l ensemble des biens qui interviennent dans le cycle d exploitation de l entreprise pour être :

Plus en détail

COMPTABILITE LE FINANCEMENT DES IMMOBILISATIONS

COMPTABILITE LE FINANCEMENT DES IMMOBILISATIONS COMPTABILITE LE FINANCEMENT DES IMMOBILISATIONS I)Le financement par capitaux propres Ce sont les ressources de l entreprise n appartenant pas à des tiers mais à ses propriétaires : entrepreneurs individuels

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements

Plus en détail

Enseignement secondaire technique

Enseignement secondaire technique Enseignement secondaire technique Régime professionnel Professions du commerce Division de l'apprentissage commercial Section des employés administratifs et commerciaux Comptabilité Classe de X0CM Nombre

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise 11.1. Notions de comptabilité 11.2. Analyse financière (bilan et comptes de résultat) 11.3. Plan de financement 11.4. Budget

Plus en détail

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4 ASCA unité 3 THÈME 1...4...4 Séquence 1 > Exercice 1... 4 Séquence 1 > Exercice 2... 4 Séquence 1 > Exercice 3... 4 Séquence 1 > Exercice 4... 4...5 Séquence 2 > Exercice 1... 5 Séquence 2 > Exercice 2...

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2011/6 - Traitement comptable de l achat d or et d œuvres d art. Avis du 16 mars 2011

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2011/6 - Traitement comptable de l achat d or et d œuvres d art. Avis du 16 mars 2011 COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2011/6 - Traitement comptable de l achat d or et d œuvres d art I. Introduction Avis du 16 mars 2011 Les entreprises qui achètent de l or ou des œuvres d art sont

Plus en détail

Outils. Exemple : Une voiture parcourt 120 km en 1 h 30. Cela correspond à une vitesse de 80 km/h. 120 km 1,5 h. Vitesse = = 80 km/h

Outils. Exemple : Une voiture parcourt 120 km en 1 h 30. Cela correspond à une vitesse de 80 km/h. 120 km 1,5 h. Vitesse = = 80 km/h Outils 1. Ratio Un ratio est un rapport entre deux valeurs. Seuls des éléments quantitatifs peuvent s exprimer sous forme de ratio. Les valeurs comparées ne sont pas obligatoirement de la même nature.

Plus en détail

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant. Plan d élaboration du PLAN D AFFAIRES Avant de réaliser votre projet, élaborez votre plan d affaires selon le modèle suivant : RESUME :. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l éducation. Corrigé de l épreuve de GESTION

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l éducation. Corrigé de l épreuve de GESTION REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l éducation Corrigé de l épreuve de GESTION Session Principale 2009 Corrigé de l épreuve de GESTION SESSION PRINCIPALE Juin 2009. Recommandations Chers élèves, on vous

Plus en détail

27/04/2012 updated version LABORA. La méthode du premier entrée premier sortie PEPS, ou first in first out FIFO

27/04/2012 updated version LABORA. La méthode du premier entrée premier sortie PEPS, ou first in first out FIFO La méthode du premier entrée premier sortie PEPS, ou first in first out FIFO On fait sortir dans le calcul les lots les plus anciens, dans l'ordre d'ancienneté, et on comptabilise les sorties au coût d'achats

Plus en détail

9 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES

9 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 12981 DIGITECH Société anonyme au capital de 408 000 e. Siège social avenue Fernand Sardou, Z.A.C. de Saumaty, 13016 Marseille. B 384 617 031 R.C.S. Marseille. Passif 2003 Produits constatés d avance..............

Plus en détail

DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS

DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS 620.109 bis DECF SESSION 2006 CONTROLE DE GESTION Éléments indicatifs de corrigé DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS DECF 2006 Contrôle de gestion CORRIGÉ 1/6

Plus en détail

- la mise en place du contrôle budgétaire est souvent mal vécue, car perçue comme une sanction par le personnel de l entreprise.

- la mise en place du contrôle budgétaire est souvent mal vécue, car perçue comme une sanction par le personnel de l entreprise. C H A P I T R E 7 Le contrôle budgétaire Objectifs Le contrôle budgétaire permet de comparer les réalisations avec les prévisions. Déceler les écarts significatifs, les analyser et prendre des mesures

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

Ce que disent les Instructions officielles.

Ce que disent les Instructions officielles. Ce que disent les Instructions officielles. Extraits du programme de 3 e de technologie Dans la logique de la technologie, les différentes activités sont mises en relation avec les réalités industrielles

Plus en détail

Ecritures d inventaire

Ecritures d inventaire Date début :.. Date fin : Problématique : L exercice comptable découpe la vie de l entreprise. A chaque fin d exercice, il est nécessaire de procéder à un inventaire comptable qui permettra d élaborer

Plus en détail

CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix

CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix Quand un commerçant met en vente un produit, il devra fixer le prix que devra payer le consommateur. En partant du prix vendu par le grossiste, observons

Plus en détail

علوم التدبير المحاسباتي

علوم التدبير المحاسباتي 1 المادة المعامل: الشعبت المسلك مدة اإلنجاز : علوم التدبير المحاسباتي NOTE o La calculatrice, les tables financières et statistiques et le plan comptable général marocain (liste intégrale des comptes)

Plus en détail

Terminale STCF Contrôle du 9 Novembre 2011. 2) Quelle différence existe-t-il entre la comptabilité financière et la comptabilité de gestion?

Terminale STCF Contrôle du 9 Novembre 2011. 2) Quelle différence existe-t-il entre la comptabilité financière et la comptabilité de gestion? Terminale STCF Contrôle du 9 Novembre 2011 I La comptabilité 1) Donnez la définition de la comptabilité. La comptabilité est un système d organisation de l information financière permettant de saisir,

Plus en détail

Comptabilité et gestion Sujet n 4

Comptabilité et gestion Sujet n 4 Comptabilité et gestion Sujet n 4 CAS «LES RUBANS» Ce cas est composé de deux dossiers à traiter obligatoirement «Les Rubans», PMI occupant environ 200 personnes, est une société anonyme qui vend des rubans

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements se font

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

Les travaux de fin de gestion Ecritures d inventaire Séquence 3 Rattachement des charges à l exercice

Les travaux de fin de gestion Ecritures d inventaire Séquence 3 Rattachement des charges à l exercice Les travaux de fin de gestion Ecritures d inventaire Séquence 3 Rattachement des charges à l exercice Sommaire Opérations d inventaire Charges à payer Charges à imputer sur exercices suivants Sommaire

Plus en détail

Analyse financière. + de 20 fiches de cours + de 160 QCM commentés + de 40 exercices corrigés. L essentiel. 2 e ÉDITION LES INDISPENSABLES VUIBERT

Analyse financière. + de 20 fiches de cours + de 160 QCM commentés + de 40 exercices corrigés. L essentiel. 2 e ÉDITION LES INDISPENSABLES VUIBERT LES INDISPENSABLES VUIBERT Analyse financière 2 e ÉDITION Emmanuelle Plot-Vicard Madeleine Deck-Michon L essentiel + de 20 fiches de cours + de 160 QCM commentés + de 40 exercices corrigés Sommaire Mode

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition Le contrôle budgétaire Définition Les différents budgets, leur enchaînement La validation des budgets Le Contrôle budgétaire Le contrôle budgétaire 1. Définition Un budget est établi à partir d une prévision,

Plus en détail