R a p p o r t d a c t i v i t é. P l u s q u u n e a s s u r a n c e, u n e A L L I A N C E

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "R a p p o r t d a c t i v i t é. P l u s q u u n e a s s u r a n c e, u n e A L L I A N C E"

Transcription

1 R a p p o r t d a c t i v i t é P l u s q u u n e a s s u r a n c e, u n e A L L I A N C E

2 RAPPORT D ACTIVITE ALLIANCE Assurances 2007 Sommaire Alliance en bref Message du Président Mot du Directeur Général Résultats Rapport financier Réseau Ressources humaines Innovation Engagement social Organisation

3 ALLIANCE Assurances en bref Société par actions au capital social 500 millions de DA. Actionnariat constitué par un groupe d investisseurs nationaux leaders dans leurs domaines. Création dans le cadre de l ordonnance du du Ministère des Finances, consacrant l ouverture du marché des assurances. Agrément n 22/05 en date du 30/07/2005 pour pratiquer l ensemble des opérations d assurance et de réassurance. Parallèlement aux risques traditionnels (risques industriels, transports, automobile, ), ALLIANCE ASSURANCES vise les segments non exploités ou très peu développés, soit : Les assurances des particuliers et de ménages. Les assurances de personnes à caractère de prévoyance, d épargne, d assistance et de santé. Les assurances des PME/PMI. Les produits nouveaux d assurance, et plus particulièrement d assurance vie et santé, pour répondre à l évolution de l économie et de la société. Le réseau ALLIANCE Assurances est passé de 48 agences en 2006 à 70 agences en 2007 soit un taux de couverture nationale de 33.33%, avec comme prévision en 2008, 85 agences. Chiffre d affaire 2007: DA Prévisions 2008 : DA Niveau des réserves : DA (SAP & REC) Ratio combiné 2007: 74 % Effectif en 2007 : 248 3

4 RAPPORT D ACTIVITE ALLIANCE Assurances 2007 Mr Hassen KHELIFATI Président Directeur Général Pour Alliance Assurances, l année 2008 est placée sous le signe de l innovation et de la formation. MESSAGE DU PRESIDENT L économie algérienne La dynamique soutenue de l économie algérienne est portée par un ambitieux programme public de développement. Le taux de création de nouvelles entreprises est en nette progression et de plus en plus de compagnies étrangères s installent en Algérie. Le boom énergétique s accompagnera inéluctablement par l émergence d un tissu de PME (plus de ) en quête de performance et de compétitivité. La diversité des acteurs économiques et le développement des échanges exigeront des services d appui à la hauteur des défis, notamment pour les banques et les assurances. Les challenges du marché des assurances Dans cette dynamique économique, le marché des assurances connaît une croissance de près de 5%. Le marché est caractérisé par une double dominance : celle du secteur public (plus de 70% de part de marché) et celle de l automobile (plus de 50%). L offre demeure classique avec une part de moins de 5% pour les assurances de personnes. Le nombre de dossiers sinistre en instance est estimé à dossiers. De nombreux facteurs expliquent ces performances. La faiblesse, voire l absence de profils de formation adaptés aux exigences nouvelles du marché des assurances. La rareté des ressources a accentué la tension sur le marché de l emploi d où un turn-over très important chez l ensemble des compagnies. La guerre tarifaire et l érosion des réserves ont un effet certain sur la qualité des prestations. A cela, s ajoute le manque d informations sectorielles obligeant les entreprises du secteur à naviguer à vue. 4

5 Dans un proche avenir, ces tensions vont s accentuer avec l installation en Algérie de compagnies internationales engendrant une politique d écrémage du risque et un recrutement en masse des compétences locales. Toutefois, à moyen et long termes, seules prospéreront les compagnies qui auront innové et tissé des relations durables avec leurs clients. En somme, le marché algérien des assurances a le plus fort potentiel de progression au niveau nord-africain. Les acteurs du secteur des assurances sont appelés à œuvrer ensemble au développement voulu de ce marché : une année charnière pour la compagnie Dans notre plan de développement, l année 2007 revêtait une importance stratégique. Après le démarrage des activités à la fin de 2005 et une année 2006 de consolidation, 2007 devait nous fournir les premiers résultats indicateurs de notre performance. Nous devions également consolider les actions entreprises : - Développer et optimiser le réseau ; - Recruter et consolider le management de la compagnie ; - Accélérer les efforts de développement de notre système d information ; - Lancer effectivement notre ambitieux plan de formation ; - Améliorer le pilotage des activités du réseau : Des résultats encourageants Alliance Assurances a réalisé, en 2007, un chiffre d affaires de 930 Millions de dinars algériens (DA) pour un objectif fixé à 800 Millions de DA. En termes de croissance, le chiffre d affaires s est accru en 2007 de 579 Millions de DA par rapport à 2006, représentant un taux de progression de +78%. La progression assez équilibrée de l ensemble des branches avec 333 % pour les assurances de personnes et 22 % pour les IARD. L importance majeure accordée au règlement rapide des sinistres a porté ses fruits avec une amélioration de la gestion des indemnisations (283 %). Nous avons également amélioré les ratios de gestion de la compagnie (cf. résultats détaillés du rapport financier). En synthèse, le ratio combiné passe de 66,7 % en 2006 à 56,62% en Prévisions 2008 Notre objectif de chiffres d affaire pour 2008 est DA. A la fin du premier trimestre, Alliance Assurances a libéré la totalité du capital social soit 500 Millions de DA. Pour Alliance Assurances, l année 2008 est placée sous le signe de l innovation et de la formation. Le lancement de produits innovants et l amélioration de la qualité de nos prestations, sont au cœur de notre plan d action L effort de formation est également à poursuivre avec le déroulement d un programme conçu spécifiquement pour les besoins de notre compagnie. L écoute client et la communication étant au cœur de notre démarche, la compagnie ALLIANCE Assurances poursuivra ses efforts de communication et de développement d un système d information moderne et efficace. C est dans cet esprit qu Alliance Assurances entend devenir, dans trois ans, l un des leaders du marché; un réseau de distribution varié et large (banque, agences de voyage, cliniques, internet..) ; et surtout une confiance renforcée avec nos clients actuels et potentiels. Il est ancré au sein de notre compagnie la certitude, la conviction et la force que nous continuerons à œuvrer pour que notre relation avec nos clients soit plus qu une assurance, un contrat de confiance. Une ALLIANCE. M E S S A G E D U P R E S I D E N T 5

6 RAPPORT D ACTIVITE ALLIANCE Assurances 2007 Mr Ahmed Choudar Directeur Général La relation de confiance née d emblée avec nos assurés a été alimentée tout naturellement par une communication claire et une innovation certaine LE MOT D U D I R E C T E U R G E N E R A L 2007 : Persévérance dans la croissance Alliance Assurances a réalisé une hausse très significative de son chiffre d affaire de l année 2007 ( DA) en comparaison avec 2006 ( DA), soit un taux de progression 78% et un niveau de réserves de DA (SAP & REC). La branche automobile représente plus de la moitié du portefeuille. Le Ratio combiné, toujours pour le compte de l année 2007, se situe à 74%. Les performances d Alliance Assurances sont le résultat de l abnégation et du sérieux de l ensemble du personnel de la compagnie à travers tous ses paliers et son réseau national de plus en plus large (75 agences à fin 2007). Aussi, l absence de passif et notre politique de souscription prudente ont constitué des atouts d amorce réussie de l entrée de notre compagnie sur le marché des assurances en Algérie. La relation de confiance née d emblée avec nos assurés a été alimentée tout naturellement par une communication claire et une innovation certaine, relativement à nos produits. La jeunesse et le dynamisme de l effectif ainsi que le règlement rapide des sinistres ont fait le reste quant à cette forte et remarquée présence de la compagnie sur le marché national des assurances. 6

7 Néanmoins, et comme l impose la logique d une compagnie entreprenante, Alliance Assurances est consciente du chemin qui reste à faire et des marges de progression qui sont les siennes. Bien que nouvellement installée sur le marché, Alliance Assurances se forge de plus en plus une place parmi les compagnies les plus performantes. Alliance Assurances est confiante en ses moyens et en sa capacité à toujours évoluer vers le mieux pour faire face à la concurrence de plus en plus rude du marché (installation de nouvelles compagnies/filiales ; politique d écrémage des risques ; disparition de la notion privé/public ; plus grande instabilité des effectifs ; développement dans les zones à fort potentiel, etc.). Alliance Assurances poursuivra dans les années à venir ses efforts en : - Développant les compétences de l ensemble des employés de la compagnie, notamment dans la maîtrise des techniques d assurance ; - améliorant le commissionnement et la mise en place d un système d émulation ; - mettant en place une politique commerciale orientée vers le packaging (réduction des coûts /augmentation du spread) ; - réduisant les délais de règlement -en allant vers un mode de gestion simplifié pour le client (convention concessionnaire, virement sur compte client des indemnisations, etc.) ; - et en persévérant dans nos efforts de communication en interne et en externe En somme, Alliance Assurances œuvre à canaliser sa puissance, non seulement en matière financière, mais aussi et surtout en terme de réussite d une gestion saine et sereine à tous les niveaux et ce, en persévérant dans l innovation pour pouvoir tracter des segments de marché importants et pour se poser, dès les toutes prochaines années, en acteur incontournable du secteur. Avec cette double référence clairement réitérée : le professionnalisme de notre équipe et la confiance placée en ALLIANCE par une bonne partie du potentiel assurantiel national. M O T D U D I R E C T E U R G E N E R A L 7

8 RAPPORT D ACTIVITE ALLIANCE Assurances 2007 RESULTATS PRODUCTION 8

9 Durant l exercice 2007, Alliance Assurances a réalisé un chiffre d affaires de 932,40 Millions de DA, se traduisant par une progression de +208% comparativement à l exercice

10 RAPPORT D ACTIVITE ALLIANCE Assurances 2007 INDEMNISATION 0

11 Ratios Loss Ratio 26, 89% 25, 30% Combine Ratio 56, 62% 66, 7% Le ratio combiné passe de 66,7 % en 2006 à 56,62% en 2007

12 RAPPORT D ACTIVITE ALLIANCE Assurances 2007 L année 2007 a été celle de la confirmation des résultats financiers avec une production en nette d annulation d un montant de 932 Millions de DA et une marge d assurance de 529 Millions de DA RAPPORT FINANCIER Analyses du tableau des comptes de resultats. La production au titre de l exercice 2007 en nette d annulation totalise un montant de l ordre de ,44 DA avec une prime cédée en réassurance de l ordre de ,05 DA. 2. Les primes reportées totalisent un montant de ,48 DA, 3. Les commissions de la réassurance cumulent un montant de ,33 DA, 4. Les commissions versées en 2007 d un montant de ,5 DA 2

13 Marge d assurance : 5. Au titre de l exercice 2007, la marge d assurance est dégagée pour un montant de ,57 DA soit 56,74 % de la production totale. Charges de fonctionnement : 6. Le montant global des frais de fonctionnement relatif à l exercice 2007 s élèvent à ,46 DA 7. Les frais de fonctionnement rapportés à la production totale représentent 28,54 % La rubrique frais du personnel a supporté un montant de l ordre de ,55 DA soit 57,98 % du total des charges et 6,54 % par rapport à la production totale. 3

14 RAPPORT D ACTIVITE ALLIANCE Assurances 2007 Les charges de gestion représentent moins de 30% du chiffre d affaires en 2007 contre 4% en

15 5

16 RAPPORT D ACTIVITE ALLIANCE Assurances 2007 RESEAU Réseau ALLIANCE Assurances, TOUJOURS AU PLUS PRES La compagnie Alliance Assurances œuvre, chaque jour, à être plus proche de ses clients. En 2007, le réseau de la compagnie est passé de 48 agences en 2006 à 70 agences ; soit un taux de couverture nationale de 33.33%. A fin 2008, nous serons encore plus proche de vous avec un réseau de 85 agences. Nombre d agences Taux de couverture nationale 70 52,08% 48 33,33% 6

17 Délégation Centre Délégation Sétif Villes Nombre d agences Villes Nombre d agences Alger 20 Sétif 5 Blida 2 Bordj Bou Arreridj 3 Boumerdes Bejaia 2 Chlef Biskra Djelfa Batna 2 Medea Constantine 4 Ouargla M sila 3 Tipaza 2 Mila Délégation Oran Délégation Annaba Villes Nombre d agences Villes Nombre d agences Mascara Annaba 2 Oran 8 Guelma Sidi Bel Abbes Souk Ahras Relizane Skikda Tebessa Délégation Tlemcen Ain Temouchent Tlemcen Villes Nombre d agences 2 5 7

18 RAPPORT D ACTIVITE ALLIANCE Assurances 2007 Mettant l Homme au cœur de sa stratégie, ALLIANCE Assurances travaille à faire converger les attentes individuelles de son personnel avec les objectifs de la compagnie. 8

19 Evolution des effectifs Attirer, recruter et intégrer : Durant l exercice 2007, ALLIANCE Assurances a étoffé son effectif qui est passé de 55 salariés à 248, pour la plupart de jeunes universitaires. Sur cet effort de recrutement se greffe une politique de communication interne pour une intégration efficiente des nouvelles recrues. Développer les compétences En plus de sa politique de recrutement, ALLIANCE Assurances veille a la consolidation des compétences et au développement personnel grâce à une politique de formation soutenue. L effort de formation vise essentiellement le développement des comp- étences techniques et commerciales des agents de la compagnie. 9

20 RAPPORT D ACTIVITE ALLIANCE Assurances 2007 En plus des opérations d assurance toutes branches pratiquées par la compagnie et fidèle à son esprit d innovation, ALLIANCE Assurances a mis sur le marché et ce, pour la première fois en Algérie des produits et services nouveaux : Des services d assistance automobile adaptés : Afin de répondre aux différents besoins des divers segments du marché, ALLIANCE Assurances propose 04 formules : La formule Sir M henni La formule Tranquillité : Dépannage et/ou remorquage du véhicule dans un rayon de 30 km du lieu de panne ou d accident. La formule Tranquillité Plus : Dépannage et/ou remorquage du véhicule dans un rayon de 00 km du lieu de panne ou d accident. La formule Liberté : Dépannage et/ou remorquage du véhicule sur l ensemble du territoire national. 20

21 LE PACK RAHET EL BEL : Formule 0 : Assurance Tous risques Automobile Et en plus l Assistance Automobile Formule tranquillité GRATUITE Formule 02 : Assurance tous Risques Automobile + Multirisque Habitation + Assistance Automobile (Formule Tranquillité, Tranquillité Plus ou liberté) + Assurance contre les Catastrophes Naturelles avec : Formule 03 : Assurance tous Risques Automobile + Multirisque professionnelle + Assistance Automobile (Formule Tranquillité, Tranquillité Plus ou liberté) + Multirisque Habitation + Assurance contre les Catastrophes Naturelles avec : Profitez de l offre ALLIANCE Assurances pour plus de couvertures (Assurance automobile, habitation, professionnelle, CAT NAT ) avec moins de dépenses en bénéficiant d une réduction allant Un numéro d écoute client Innover pour vous est au cœur de notre stratégie, tant au niveau des produits que sur le plan managerial. Fidèle à ses valeurs d écoute et de proximité, ALLIANCE Assurances a mis à votre disposition un numéro d écoute client ( ) opérationnel 7 jours/sur 7 jours et 24H/24H. 2

22 RAPPORT D ACTIVITE ALLIANCE Assurances 2007 Forte de ses valeurs de solidarité et de proximité ; socle de son identité, ALLIANCE Assurances s est impliquée activement dans le mécénat que traduit son soutien aux actions culturelles, scientifiques et le sponsoring sportif. Le sponsoring : Soucieuse de participer au développement des activités sportives de grande qualité pour la jeunesse algérienne, ALLIANCE Assurances concrétise cette volonté par des actions de parrainage de divers segments sportifs, à l image de son partenariat avec la Ligue Algéroise de Football, la Ligue du tennis de Tlemcen, de son sponsoring du club doyen du football algérien le Mouloudia Club d Alger, ainsi que du Widad de Tlemcen, la Jeunesse sportive de la Médina de Bejaia, et d autres associations sportives. ALLIANCE Assurances contribue pleinement à la promotion du sport de haut niveau dans notre pays, par la confection de produits d assurance innovants qui répondent de manière efficace et contextuelle aux besoins de protection de l élite sportive nationale. 22

23 Le mécénat : La compagnie, à travers des actions de soutien des activités scientifiques et culturelles investi l univers du mécénat, fidèle en ce sens à son esprit d acteur social responsable. La compagnie s engage par des contributions financières dans la promotion de la culture et de la science. Les dons de contes pour enfants, effectués au profit des pouponnières de Bentalha, El Biar et Draria, la contribution à l édition en arabe dialectal du «Petit Prince» de Saint Exupéry. Dans l objectif de diversification de la politique de sponsoring d ALLIANCE Assurances, et sous un angle intellectuel et instructif, elle a sponsorisé la cérémonie de remise de diplômes aux lauréats de la faculté de Médecine d Alger promotion 2007, de l Ecole supérieure de Commerce d Alger... 23

24 RAPPORT D ACTIVITE ALLIANCE Assurances 2007 L organisation de la Compagnie comprend le niveau Corporate où sont situées les Direction Centrales et le niveau Opérationnel où sont situées les Unités Opérationnelles qui sont les mailles élémentaires et opérationnelles des métiers et activités de la compagnie. L organisation de la compagnie vise à promouvoir des méthodes et styles de management qui encouragent la définition claire des domaines de responsabilité, l initiative et l éclosion des talents. L organisation est approchée sous l angle de quatre grands principes : Préciser les domaines de responsabilité pour une réactivité aux exigences du marché Mettre en place les conditions d un pilotage stratégique et opérationnel optimum sans inhiber l initiative et la saine émulation. La recherche de l efficacité dans la gestion du portefeuille d activités. Simplifier le fonctionnement autour des priorités stratégiques de l entreprise. La compagnie Alliance Assurances travaille à la mise en place d un système de mesure des performances et de développement. 24

25 Président Directeur Général Directeur Général Direction Audit & Contrôle Réassurance Cellule Communication Marketing Cellule Contentieux Direction Marketing & Réseau Délégation Régionale Centre Délégation Régionale Annaba Délégation Régionale Oran Délégation Régionale Sétif Direction Risques d entreprises Direction Assurances de personnes Direction Automobile & Risques Simples Direction Assurances Transport Direction Finances & Comptabilité Direction Logistique & Développement des infrastructures Direction Système d information Délégation Régionale Tlemcen Ressources Humaines Agences principales Agences Directes Agences Générales Organigramme de la companie ALLIANCE Assurances 25

26

Une assurance certifiée

Une assurance certifiée Une assurance certifiée 1 Le groupe ARCOFINA Un modèle d organisation qui démontre sa performance Un groupe d investissement doté d un capital de 7.180.073.000,00 DA Opère dans des secteurs d activités

Plus en détail

Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Decouvrir l entrepreneuriat L entrepreneuriat est un monde fascinant, plein

Plus en détail

LE CLIENT AU CENTRE DE LA STRATEGIE DES COMPAGNIES D ASSURANCES

LE CLIENT AU CENTRE DE LA STRATEGIE DES COMPAGNIES D ASSURANCES LE CLIENT AU CENTRE DE LA STRATEGIE DES COMPAGNIES D ASSURANCES Le contexte du marché algérien Les motifs d une bonne gestion de la relation client Les principes structurels de l Entreprise Les objectifs

Plus en détail

Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie

Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie Conférence Régionale sur l Assurance et la Réassurance des Risques liés aux Catastrophes Naturelles en Afrique Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie Présenté par Mr Abdelkrim

Plus en détail

Sommaire. Message du Président...4-5. Présentation de la compagnie...6-7. Faits marquants 2009...8-9. Alliance Assurances par les chiffres...

Sommaire. Message du Président...4-5. Présentation de la compagnie...6-7. Faits marquants 2009...8-9. Alliance Assurances par les chiffres... Sommaire 3 Message du Président...4-5 Présentation de la compagnie...6-7 Faits marquants 2009...8-9 Alliance Assurances par les chiffres...10-15 La réassurance...16-18 Rapport Financier...19-37 Réseau

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

ARRETES, DECISIONS ET AVIS

ARRETES, DECISIONS ET AVIS 12 ARRETES, DECISIONS ET AVIS MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SECURITE SOCIALE Arrêté du 24 Rabie El Aouel 1436 correspondant au 15 janvier 2015 fixant l organisation interne de la caisse nationale

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

le point sur l assurance française

le point sur l assurance française 2014 le point sur l assurance française conférence de presse de la FFSA maison de l assurance / mercredi 25 juin 2014 2014 le point sur l assurance française le bilan les perspectives 2 1/ La situation

Plus en détail

Moyennes minimales Orientation BAC 2014

Moyennes minimales Orientation BAC 2014 ennes minimales C01 U.S.T.H.B 011 TECHNOLOGIE 10.47 11.52 C01 U.S.T.H.B 051 GEOLOGIE 10.00 C01 U.S.T.H.B 053 GEOGRAPHIE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE C01 U.S.T.H.B D04 SCIENCES DE LA NATURE ET DE LA VIE

Plus en détail

ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE

ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE DE L APPEL PUBLIC A L EPARGNE AVEC INTRODUCTION DE L ACTION A LA COTE OFFICIELLE DE LA BOURSE D ALGER Alger- le 31 octobre 2010. Le jeudi 28 Octobre, Alliance

Plus en détail

Moyennes minimales Orientation BAC 2015

Moyennes minimales Orientation BAC 2015 ennes minimales C00 USTHB/U. ALGER 1 D04 SCIENCES DE LA NATURE ET DE LA VIE 11.77 13.11 C01 USTHB 011 TECHNOLOGIE 11.59 12.75 C01 USTHB 051 GEOLOGIE 11.06 C01 USTHB 053 GEOGRAPHIES ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2011. Contact Presse

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2011. Contact Presse Dossier de Presse 2011 DIRECT ASSURANCE Leader de l assurance directe depuis 1992 Contact Presse Nathalie LECLERC, CASSIOPÉE Tél. : 01 42 66 21 27 Mobile : 06 72 96 54 45 nleclerc@cassiopee-rp.com Sommaire

Plus en détail

SHERPA IARD : L Innovation Technologique au Service de l Assurance Africaine. www.j3atechnologies.com

SHERPA IARD : L Innovation Technologique au Service de l Assurance Africaine. www.j3atechnologies.com SHERPA IARD : L Innovation Technologique au Service de l Assurance Africaine www.j3atechnologies.com Qui Sommes-Nous? J3A Software Group est une société d'ingénierie informatique qui fournit des services

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4 RAPPEL DU CONTEXTE 2 Le défi du renforcement des compétences 2 Un partenariat avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et les besoins de l entreprise 3 UN PLAN DE FORMATION ADAPTE 4 Une

Plus en détail

L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT

L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT Des gisements de progrès Avril 2011 LES CONSTATS Les PME auvergnates n exportent pas assez : 2% des entreprises contre 3% au niveau national à l origine que d un tiers

Plus en détail

Assemblée générale mixte. du 3 juin 2008

Assemblée générale mixte. du 3 juin 2008 1 Assemblée générale mixte du 3 juin 2008 3 juin 1993 3 juin 2008 2 15 e anniversaire de l introduction en bourse d Hermès 3 La société de Bourse Ferri en charge de l introduction en bourse d Hermès écrivait

Plus en détail

La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée

La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée DEFIS ET OPPORTUNITES DE LA MICROASSURANCE AU SENEGAL La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée Présenté par Mme Aida Djigo Wane AMSA Assurances

Plus en détail

Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article 717 du code de commerce qui dispose que :

Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article 717 du code de commerce qui dispose que : LE DEPOT LEGAL ANNUEL DES COMPTES SOCIAUX AU CENTRE NATIONAL DU REGISTRE DU COMMERCE 0. PRESENTATION : Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article

Plus en détail

MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT. Atelier n 1

MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT. Atelier n 1 MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT Atelier n 1 Les Petites et Moyennes Entreprises comme élément de développement de l économie locale et

Plus en détail

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France COMMUNIQUE DE PRESSE (V1.10 au 24 août 2012) Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France (réalisé sur les comptes arrêtés fin 2010) Analyse stratégique du marché et Mise en

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Investissement au Maroc

Investissement au Maroc Investissement au Maroc Pourquoi le Maroc La compétitivité des coûts A seulement 14 km de l Europe, le Maroc se positionne comme une plateforme compétitive à l export: o Des charges salariales réduites

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 14 Rajab 1436H correspondant au 03 mai 2015 relative à la préinscription

Plus en détail

L assurance d un partenaire expert

L assurance d un partenaire expert L assurance d un partenaire expert EDITO Les missions et raisons d'être de notre entreprise : l assurance du risque prévoyance individuel ou collectif et tous les risques liés aux personnes. La démarche

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 18 Rajab 1434H correspondant au 28 mai 2013 relative à la préinscription

Plus en détail

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Intervention de Mohammed Laksaci Gouverneur de la Banque d Algérie 21 e Conférence des Gouverneurs

Plus en détail

Bilan 2006 Perspectives & Ambitions 2007. Yves Masson Président - Directeur Général d AXA Assistance

Bilan 2006 Perspectives & Ambitions 2007. Yves Masson Président - Directeur Général d AXA Assistance Bilan 2006 Perspectives & Ambitions 2007 Yves Masson Président - Directeur Général d AXA Assistance Programme de la conférence Performances 2006 des équipes d AXA Assistance Mise en œuvre de la stratégie

Plus en détail

TP 3 : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER

TP 3 : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER GACO S TP : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER Cas n : SELECTION DES MARCHES CIBLES : AQUALUX / Pour appréhender ces marchés, les critères généraux et spécifiques

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 05 Chaâbane 1435H correspondant au 03 juin 2014 relative à la préinscription

Plus en détail

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Symposium des Gouverneurs sur le thème «Inclusion financière

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE Janvier 2012 Créateur de performance économique 1 Sommaire CONTEXTE page 3 OPPORTUNITES page 4 METHODOLOGIE page 6 COMPETENCES page 7 TEMOIGNAGES page 8 A PROPOS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 SE LANCE EN FRANCHISE SOMMAIRE SE LANCE EN FRANCHISE... SE LANCE EN FRANCHISE... 3 SOMMAIRE UN CONCEPT UNIQUE SUR LE MARCHÉ 4 - Une activité inédite en France et dans

Plus en détail

19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base.

19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base. Finance - Comptabilité Gestion Fiscalité Conseil 19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base.net Cadres supérieurs

Plus en détail

Étude du portefeuille de crédit des

Étude du portefeuille de crédit des Étude du portefeuille de crédit des caisses du réseau ANACAPH PROJET : «RENFORCEMENT DU RESEAU DE L ANACAPH DANS L ACCOMPAGNEMENT DU CREDIT ORIENTE VERS LES MPE» Mai 2009 Dorlus Jackson MBA, Comptable

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01 44 50 58 79 mail : laetitia.baudon@shan.fr

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

Attijariwafa bank - Wafasalaf

Attijariwafa bank - Wafasalaf L événement Wafasalaf : 20 ans au service du consommateur 3 Historique L accompagnement du développement 5 de la société de consommation Attijariwafa bank - Wafasalaf L appartenance au premier groupe bancaire

Plus en détail

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION La performance achats Vous & nous pour transformer vos achats Crop and co Créateur de performance achats Depuis 2004, chez

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

GFI Informatique confirme la solidité de sa croissance avec un chiffre d affaires du 3 ème trimestre 2008 en hausse :

GFI Informatique confirme la solidité de sa croissance avec un chiffre d affaires du 3 ème trimestre 2008 en hausse : COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 6 novembre 2008 GFI Informatique confirme la solidité de sa croissance avec un chiffre du 3 ème trimestre 2008 en hausse : globale : +13,5% organique : +5,5% 3 ème Trimestre

Plus en détail

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Paris, le 13 novembre 2013 Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Pour toute information complémentaire, consultez la présentation complète disponible sur le site internet du Groupe BPCE : www.bpce.fr

Plus en détail

SOMMAIRE. Assurances Salim

SOMMAIRE. Assurances Salim SOMMAIRE 1- Le secteur des assurances en Tunisie 2- Présentation de la socièté «ASSURANCES SALIM» 3- Stratégie de développement et perspectives d avenir 4- Evaluation 5 -Caractéristiques de l offre Assurances

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 accompagner la professionnalisation et le développement des associations sportives! CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 A destination des dirigeants bénévoles d associations sportives et des salariés de

Plus en détail

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit EXPERTISE COMPTABLE (1/3) Les cabinets de grande taille sont affectés par des évolutions similaires à celles qui touchent les cabinets de petite taille. Cette page reprend la description donnée pour les

Plus en détail

Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestre 2015

Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestre 2015 Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestre 2015 PRODUCTION DU 1 er TRIMESTRE 2015 : EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires réalisé par le secteur des assurances (y compris

Plus en détail

AVIVA LANCE SANTHIA, SA NOUVELLE OFFRE DE COMPLEMENTAIRE SANTE «SUR-MESURE» À DES TARIFS PLUS ATTRACTIFS

AVIVA LANCE SANTHIA, SA NOUVELLE OFFRE DE COMPLEMENTAIRE SANTE «SUR-MESURE» À DES TARIFS PLUS ATTRACTIFS Communiqué de presse Bois-Colombes, le 22 avril 2008 AVIVA LANCE SANTHIA, SA NOUVELLE OFFRE DE COMPLEMENTAIRE SANTE «SUR-MESURE» À DES TARIFS PLUS ATTRACTIFS Aviva commercialise à compter de cette semaine,

Plus en détail

SOLVING INTERNATIONAL

SOLVING INTERNATIONAL SOLVING INTERNATIONAL RESULTATS DU 1ER SEMESTRE 2006 4 octobre 2006 Sommaire Introduction L activité du semestre Résultats financiers Perspectives Solving International octobre 2006 2 Introduction Solving

Plus en détail

Projet de création de la Ligue Nationale d Athlétisme

Projet de création de la Ligue Nationale d Athlétisme Projet de création de la Ligue Nationale d Athlétisme Sommaire Donner un statut social aux Athlètes de l Elite Rendre l athlétisme plus attractif Simplifier les relations Clubs / Athlètes de l Elite Participer

Plus en détail

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020?

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? 28 novembre 2013 Le Tertiaire Supérieur sur Lille Métropole? Les sources? Le Contrat d Etude Prospective

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

SURVEILLANCE. SÛRETé AéROPORTUAIRE

SURVEILLANCE. SÛRETé AéROPORTUAIRE SURVEILLANCE SÛRETé AéROPORTUAIRE Ingénierie sûreté TechnologieS télésurveillance sécurité mobile formations services 1 er groupe français indépendant de sécurité privée Une grande entreprise familiale

Plus en détail

Wafa Assurance lance deux produits innovants

Wafa Assurance lance deux produits innovants Wafa Assurance lance deux produits innovants Wafa Assurance assure son innovation et met à la disposition de sa clientèle deux nouvelles offres : Wafa OTO WW et Wafa OTO Salarié. Wafa OTO WW et Wafa OTO

Plus en détail

PROGRAMME DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DE L INDUSTRIE DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA

PROGRAMME DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DE L INDUSTRIE DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ---------------- LA COMMISSION ------------ PROGRAMME DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DE L INDUSTRIE DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA Page 1 sur 15 SOMMAIRE

Plus en détail

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc?

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Au cours de la dernière décennie, la politique des grands chantiers initiée et conduite par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI que dieu l assiste a permis de développer

Plus en détail

Qu est ce que le programme Athlètes et carrières?

Qu est ce que le programme Athlètes et carrières? Qu est ce que le programme Athlètes et carrières? C est un programme de recrutement adapté aux athlètes ayant vécu une activité sportive à haut niveau, quelle que soit la discipline pratiquée et s intéressant

Plus en détail

L histoire de l assurance en Algérie

L histoire de l assurance en Algérie POINT DE VUE POINT OF VIEW Assurances et gestion des risques, vol. 81(3-4), octobre-décembre 2013, 285-290 Insurance and Risk Management, vol. 81(3-4), October-December 2013, 285-290 L histoire de l assurance

Plus en détail

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Paris, le 4 septembre 2014 Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Eurosearch & Associés, société spécialisée dans le Conseil en Ressources de Management, dévoile la deuxième

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n du 1436H correspondant au 2015 relative à la préinscription et à l orientation

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT Titre du projet «Appui à la mise en œuvre de la stratégie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

Bilan général de l année 2009

Bilan général de l année 2009 Bilan général de l année 2009 2009 : l économie Conséquences de la crise financière Récession dans les économies évoluées, et ralentissement dans les économies émergentes Incertitude, et recherche de sécurité

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

La gestion des contrats ou prestations

La gestion des contrats ou prestations La gestion des contrats ou prestations Du produit au client, de la technique au service, un changement de culture 1 Présentation de l étude Méthodologie Portrait de famille Des organisations orientées

Plus en détail

Un début de contraction du marché de l emploi

Un début de contraction du marché de l emploi COMMUNIQUE DE PRESSE Baromètre RH AFDEL-Apollo Un début de contraction du marché de l emploi, le 28 novembre 2012 - L Association Française des Editeurs de Logiciels et Solutions Internet (AFDEL) et Apollo

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

Communication Financière. 12 Mai 2014

Communication Financière. 12 Mai 2014 Communication Financière 12 Mai 2014 1 Introduction: Les Faits marquants de l année 2013 Les Performances 2013 Les Perspectives 2014 et la Stratégie de développement sur le restant du plan 2014-2016. Augmentation

Plus en détail

Croissance organique : 2,4 %

Croissance organique : 2,4 % Communiqué de Presse Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2015 : 872,0 M Croissance organique : 2,4 % Paris, 28 avril 2015 Sopra Steria Group annonce un chiffre d affaires de 872,0 M au 1 er trimestre

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 14 Joumada Ethania 1430 H correspondant au 8 juin 2009 relative

Plus en détail

Expérience de NAFTAL dans le GPL carburant «Sirghaz» et perspectives de développement

Expérience de NAFTAL dans le GPL carburant «Sirghaz» et perspectives de développement SOCIETE NATIONALE DE COMMERCIALISATION ET DE DISTRIBUTION DE PRODUITS PETROLIERS NAFTAL spa au capital social de 5 650 000 000 DA, filiale de SONATRACH. Expérience de NAFTAL dans le GPL carburant «Sirghaz»

Plus en détail

Répartition des effectifs par domaine d activité. Répartition des effectifs par tranche d âge REPARTITION DES EFFECTIFS PAR TRANCHE D'AGE

Répartition des effectifs par domaine d activité. Répartition des effectifs par tranche d âge REPARTITION DES EFFECTIFS PAR TRANCHE D'AGE Ressources Humaines Professionnalisme et dévouement A fin 2006, le nombre de nos collaborateurs s élevait à 8.873 agents contre 8.926 une année auparavant, soit une baisse de 0,6%. Cet effectif se répartit

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL DIRECTION DE LA FORMATION DE LA RECHERCHE ET DE LA VULGARISATION

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL DIRECTION DE LA FORMATION DE LA RECHERCHE ET DE LA VULGARISATION MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL DIRECTION DE LA FORMATION DE LA RECHERCHE ET DE LA VULGARISATION Programme de Renforcement des Capacités Humaines et d Assistance Technique (PRCHAT)

Plus en détail

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Offre Education Sage Gilles Soaleh - Responsable Education Thierry Ruggieri - Consultant Formateur Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Sommaire Sage La nouvelle offre Education : Sage 100 Entreprise

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Présentation de XL Catlin Nos cinq atouts pour vous soutenir dans votre développement.

Présentation de XL Catlin Nos cinq atouts pour vous soutenir dans votre développement. Présentation de XL Catlin Nos cinq atouts pour vous soutenir dans votre développement. Avant même leur rapprochement, XL et Catlin étaient deux sociétés solides, très innovantes. Ensemble, nous sommes

Plus en détail

Métiers Clés de la CNOPS: un savoir faire à préserver. Mme Ilham KASSIMI

Métiers Clés de la CNOPS: un savoir faire à préserver. Mme Ilham KASSIMI Métiers Clés de la CNOPS: un savoir faire à préserver Mme Ilham KASSIMI PLAN 1. Les métiers de la CNOPS dans un contexte AMO en mutation 2. Cartographie des métiers par famille 3. PAS : quels métiers développer?

Plus en détail

Réussir don développement en Méditerranée. Quels points de vigilance? Réunion Finances Conseil Méditerranée / CCIMP Marseille, le 23 février 2012

Réussir don développement en Méditerranée. Quels points de vigilance? Réunion Finances Conseil Méditerranée / CCIMP Marseille, le 23 février 2012 Conseil en stratégies de changement Réussir don développement en Méditerranée Quels points de vigilance? Réunion Finances Conseil Méditerranée / CCIMP Marseille, le 23 février 2012 Laurent WEIL BPI Group

Plus en détail

Proservia se mobilise aux côtés de ses collaborateurs pour leur permettre de révéler leurs talents.

Proservia se mobilise aux côtés de ses collaborateurs pour leur permettre de révéler leurs talents. PROSERVIA DOSSIER DE PRESSE MARS 2013 PRÉAMBULE Depuis sa création, Proservia démontre par ses actions que la mise en œuvre d une véritable gestion des Ressources Humaines au sein d une SSII est compatible

Plus en détail

1 er. trimestree 2014

1 er. trimestree 2014 Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestree 214 PRODUCTION DU 1 er TRIMESTRE 214 : EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires 1 réalisé par le secteur durant le 1 er trimestre

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 Maîtriser les bases de la gestion associative est essentiel pour tous les dirigeants bénévoles

Plus en détail

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE CNIA SAADA Assurance est née de l union de deux grandes forces de l assurance, CNIA Assurance et Assurances Es Saada, qui ont mis en commun leurs compétences humaines

Plus en détail

Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle. Business Forum 2011. www.business-forum.fr. Entreprise. Compétitivité

Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle. Business Forum 2011. www.business-forum.fr. Entreprise. Compétitivité Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle Business Forum 2011 www.business-forum.fr Entreprise & Compétitivité Après le succès de sa première édition en 2010, le Centre d Affaires CESCOM

Plus en détail

Formation et conseil en réassurance

Formation et conseil en réassurance Formation et conseil en réassurance Formation personnalisée Formation-conseil Strada Conseil, spécialiste reconnu des secteurs de l assurance et de la réassurance depuis 2002, complète sa gamme de prestations

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

Ministère de l Industrie de la PME et de la Promotion de l Investissement. Cahier des charges

Ministère de l Industrie de la PME et de la Promotion de l Investissement. Cahier des charges Ministère de l Industrie de la PME et de la Promotion de l Investissement. Division de la Qualité et de la Sécurité Industrielle Cahier des charges relatif à la sélection des entreprises et organismes

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes?

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? KPMG ENTREPRISES - ÉTUDE 2008-1ères conclusions de l étude PME et croissance Conférence de presse Mardi 16 septembre 2008 Sommaire

Plus en détail

La mutuelle Santé. proche de vous

La mutuelle Santé. proche de vous La mutuelle Santé proche de vous 2 Une vraie mutuelle, sans actionnaire, qui ne fait pas de profit, aux garanties ajustées bienvenue, vous êtes dans la solidarité version NOTRE MISSION : L ACCèS AUX SOINS

Plus en détail

Les outils de la stratégie

Les outils de la stratégie Jacques BOJIN et Jean-Marc SCHOETTL Les outils de la stratégie, 2005 ISBN : 2-7081-3287-3 Avant-propos et remerciements... XV Introduction... XVII Les stratégies classiques Le positionnement stratégique

Plus en détail

quels enjeux pour le secteur financier?

quels enjeux pour le secteur financier? Préambule 2 Auteurs de l enquête Cette étude a été conduite par le pôle développement durable d Equinox Consulting Sophie Madet, associée Blandine Sébileau, senior manager Sybille Brugues et Sophie Pornin,

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L

ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L ASSURANCE CASABLANCA, Mercredi 15 avril 2015 Messieurs les Présidents,

Plus en détail

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21 Vos ratios en poche Sommaire Introduction 3 Les bases pour comprendre les ratios 4 Les ratios de rentabilité 8 Les ratios de valeur ajoutée 11 Les ratios de liquidité 14 Les ratios de solvabilité 17 Aller

Plus en détail