Madagascar. Où en est l enquête sur les policiers ayant agressé le journaliste Tsirava?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Madagascar. Où en est l enquête sur les policiers ayant agressé le journaliste Tsirava?"

Transcription

1 Madagascar. Où l quête sur policiers ayant agressé journaliste Tsirava? Mercredi, 02 Novembre :17 - Mis jour Mercredi, 02 Novembre :08 Lors sa 68ème session, 2013, l Assemblée Généra s Unies a adopté Rés olution A/RES/68/163, procme 2 novembre «Journée Internationa fin l impité». Cte résolution a exhorté États Membres mtre pce s mesures précises afin lutter l actuel culture d impité. La date a été choisie mémoire l assassinat Kidal, au Mali, 2 novembre 2013, Ghisine Dupont, 57 ans, Cu Verlon, 55 ans, ux Radio France internationa. Cte résolution historique condamne l semb s attaques s viol perpétrées agts s médias. El exhorte égamt États Membres tout ur possib prévir cte violce agts s médias, afin garantir que auteurs soit reconnus comme responsab soit 1/5

2 Madagascar. Où l quête sur policiers ayant agressé journaliste Tsirava? Mercredi, 02 Novembre :17 - Mis jour Mercredi, 02 Novembre :08 traduits justice, afin garantir e possibilité recours victimes. El man par ail États promouvoir vironnemt sûr propice l exercice du métier journaliste afin que ceux-ci puisst exercer ur métier façon indépdante sans ingérce inappropriée. L'acct que cte résolution a mis sur l'impité décou du fait inétant, qu'au cours rnière décnie, 800 ont été tués avoir voulu couvrir s évènemts informer public. En 2015 seumt, Directrice Généra a condamné meurtre 115 agts s médias producteurs médias soci d intérêt public. En 2012, année meurtrière 123 cas ont été condamnés. Ces chiffres n inclut pas nombreux autres, quotidinemt, subisst s agressions non mortel, dont notammt torture, disparition forcée, déttion arbitraire, l intimidation harcèmt, que ce soit situation conflit ou non. En outre, il existe, femmes s risques spécifiques, notammt agressions sexuel. Fait inétant: sur dix s professionnels s médias pdant 2/5

3 Madagascar. Où l quête sur policiers ayant agressé journaliste Tsirava? Mercredi, 02 Novembre :17 - Mis jour Mercredi, 02 Novembre :08 décnie écoulée, seul a abouti e condamnation. Cte impité non seumt hardit criminels, mais aussi décourage société, y compris eux-mêmes. L impité favorise l impité alimte cerc vicieux. Le 17 Novembre 2016, 39 Etats membres du Conseil intergouvernemtal du Programme international développemt commication (PIDC) recevront rapport binal Directrice généra sur s danger l impité. Le rapport donne aperçu s meurtres condamnés par Directrice généra l'unesco tre , savoir Le rapport contit égamt s informations réctes provant s États membres tel que reçues par Directrice généra concernant l'état actuel s quêtes judiciaires au suj meurtres tre Le documt sera mis ligne sur site l'unesco six semaines avant début du PIDC. L acct que résolution A/RES/68/163 m sur l impité tit au fait préoccupant qu au cours s dix rnières années, 800 ont été tués parce qu ils informait public. 115 professionnels s médias ont été tués ri que pdant l'année 2015 ce fait secon année meurtrière décnie après 2012 totalisait 124 morts. 98 avait trouvé mort Ces chiffres n inclut pas nombreux autres, quotidinemt, subisst s agressions non mortel, y compris torture, disparition forcée, déttion arbitraire, l intimidation harcèmt, que ce soit situation conflit ou non. En outre, il existe, femmes s risques spécifiques, notammt agressions sexuel. 3/5

4 Madagascar. Où l quête sur policiers ayant agressé journaliste Tsirava? Mercredi, 02 Novembre :17 - Mis jour Mercredi, 02 Novembre :08 Fait inétant: sur dix s professionnels s médias pdant décnie écoulée, seul a abouti e condamnation. Cte impité non seumt hardit criminels, mais aussi décourage société, y compris eux-mêmes. L impité favorise l impité alimte cerc vicieux. Le Commissaire Divisionnaire Police, Rasamiarivony Martin, Coordonnateur l Inspection Généra Police Nationa (IPGN), 25 octobre 2016: «il doit y avoir s mesures prdre. C, d ail? notre rô l IGPN: surveilr, suivi s actions police nationa. Plus particulièremt tout ce va l lois vigueur. L, vons prdre s mesures. Et mesures internes d abord, ce concerne ce dossier délicat. Mais, momt, issons d abord l quête se suivre» A Madagascar, justemt, l quête mée intifier policiers ont agressé jee Tsirava Rabarijaona du quotidi Free News traine. Ce, malgré l assurance émise par l e Commissaire Divisionnaire Police, Rasamiarivony Martin, Coordonnateur l Inspection Généra Police Nationa (IPGN ) recommandations sion nationa indépdante sur droits l homme (CNIDH). 4/5

5 Madagascar. Où l quête sur policiers ayant agressé journaliste Tsirava? Mercredi, 02 Novembre :17 - Mis jour Mercredi, 02 Novembre :08 Message Journée internationa directemt Mme Irina Bokova, fin Directrice l impité généra, l occasion s Ce 2 novembre 2016 DG/ME/ID/2016/37 L impité l impité. C l injustice généralisée. Depuis 2006, a condamné l assassinat 800 Moins 7% ont été élucidés. En 1963, Martin Luther King Jr. écrivait: justice mutuel partout ail. sommes «pris L injustice, dans où réseau qu el inéluctab se produise, retions mace touche l touche tissé dans indirectemt.» e stinée comme. L impité droits l Homme. crime l exercice liberté d expression, généramt, El société hardit pâtit. criminels, mace l état droit gdre peur l autocsure. Toute Aujourd hui, sûr avons besoin que s gagt nouveau judiciaires créer vironnemt libre Unies nce. vons sur traîne mobiliser s Les nouveau on mtre l impité, œuvre Pn dont d action s fer Plus développemt libertés que fondamta. jamais, combattre durab vons 16.10, l impité. vise tout Ce ce garantir esstiel l accès notre public réalisation pouvoir l information protéger l Objectif protéger résolutions ONG, d États s textes for intègrt associations historiques. presser mtre loi l ordre retifs normes professionnel À pas. terme assurer travers internationa médias. l impité mon, Unies vons ont attaques adopté, respecter rforce, s l aptitu dont davantage. l état avec promouvoir ils s sont institutions droit. gouvernemts, ur cib, De légistion ieurs judiciaires s En auteurs procédures cte Unies. Journée conformémt j appel internationa vant États au droit membres justice, international fin développant l impité tout humanitaire ce rforçant ur résolutions pouvoir lois existantes traduire s s J exhorte qu ils ceux mènt sont médias, macés prévir société traduire violce civi, justice police l égard s agresseurs. institutions rforcer intsifier protection l action J courage journaliste, condamnations récmer chac appropriées s se quêtes tir l côtés approfondies concernant auteurs. condamner chaque exiger meurtre s d expression, vons quel redoubr d efforts droit Journée ssibiliser s exprimer l opinion sans craindre l importance liberté violtes. Tel message comprd s cte internationa s finreprésail l impité Irina Bokova 5/5

ANS LES ENFANTS ET. BUREAU DU REPRéSENTANT SPéCIAL DU SECRéTAIRE GéNéRAL POUR. LES CONFLITS ARMéS

ANS LES ENFANTS ET. BUREAU DU REPRéSENTANT SPéCIAL DU SECRéTAIRE GéNéRAL POUR. LES CONFLITS ARMéS ANS LES ENFANTS ET BUREAU DU REPRéSENTANT SPéCIAL DU SECRéTAIRE GéNéRAL POUR LES CONFLITS ARMéS UN MANDAT POUR LA PROTECTION DES ENFANTS EN TEMPS DE CONFLIT ARMÉ Le Représentant spécial du Secrétaire général

Plus en détail

LA FRANCE CANDIDATE AU CONSEIL DES DROITS DE L OMME

LA FRANCE CANDIDATE AU CONSEIL DES DROITS DE L OMME LA FRANCE CANDIDATE AU CONSEIL DES DROITS DE L OMME 2018 2020 Les droits de l Homme font partie des principes fondateurs de la République française et de sa politique étrangère. La France a soutenu la

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL DE L UNESCO SUR LA SECURITE DES JOURNALISTES ET LA QUESTION DE L IMPUNITE

PLAN DE TRAVAIL DE L UNESCO SUR LA SECURITE DES JOURNALISTES ET LA QUESTION DE L IMPUNITE CI/FEM/FOE/2013/299 PARIS, le 3 juin 2013 Original : anglais PLAN DE TRAVAIL DE L UNESCO SUR LA SECURITE DES JOURNALISTES ET LA QUESTION DE L IMPUNITE Résumé Ce Plan de travail est le résultat de nombreuses

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 16 décembre [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/60/509/Add.

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 16 décembre [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/60/509/Add. Nations Unies A/RES/60/158 Assemblée générale Distr. générale 28 février 2006 Soixantième session Point 71, b, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale le 16 décembre 2005 [sur la

Plus en détail

Résumé des thèmes qui concernent les enfants. Rapporteurs: Jens Modvig and Essadia Belmir

Résumé des thèmes qui concernent les enfants. Rapporteurs: Jens Modvig and Essadia Belmir NOTE INFORMATIVE COMITE CONTRE LA TORTURE Considération du 5th rapport de Colombia Présentation du rapport: 30 April 2015; Réponses: 1 May 2015 Précédente considération: 10-11 Novembre 2009 43 session

Plus en détail

LA DÉMARCHE CLINIQUE DE L INFIRMIÈRE LA COLLABORATION DE L AIDE SOIGNANTE. Thérèse Psiuk cesiform 2011

LA DÉMARCHE CLINIQUE DE L INFIRMIÈRE LA COLLABORATION DE L AIDE SOIGNANTE. Thérèse Psiuk cesiform 2011 LA DÉMARCHE CLINIQUE DE L INFIRMIÈRE LA COLLABORATION DE L AIDE SOIGNANTE LE RAISONNEMENT CLINIQUE D UNE INFIRMIÈRE EXPERTE EST IMPLICITE Processus démarche clinique il sera accessible à l étudiant si

Plus en détail

Convention du Conseil de l Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l égard des femmes et la violence domestique

Convention du Conseil de l Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l égard des femmes et la violence domestique Convention du Conseil de l Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l égard des femmes et la violence domestique Convention d Istanbul Un instrument global de prévention et de lutte contre

Plus en détail

Les candidatures à ce mandat devront être proposées sur la base de critères techniques, professionnels et autres.

Les candidatures à ce mandat devront être proposées sur la base de critères techniques, professionnels et autres. Appel à candidatures pour le mandat de rapporteur spécial des Nations unies sur la promotion et la protection des droits de l'homme et des libertés fondamentales dans la lutte antiterroriste En juin 2011,

Plus en détail

Combattre les stéréotypes de genre et le sexisme dans les médias

Combattre les stéréotypes de genre et le sexisme dans les médias Combattre les stéréotypes de genre et le sexisme dans les médias Stratégie du Conseil de l Europe pour l égalité entre les femmes et les hommes Toutes les nations ont leurs propres traditions et les stéréotypes

Plus en détail

CAVAC de Montréal Annexe Données statistiques

CAVAC de Montréal Annexe Données statistiques 2009 2010 CAVAC de Montréal Annexe Données statistiques U n e é p a u l e Services courants Portrait de la clientèle Victimes directes 3423 (73%) Proches 577 (1) (290) 6% 4672 personnes rejointes 1 Intervenants

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE DES DROITS HUMAINS DU BURKINA FASO

COMMISSION NATIONALE DES DROITS HUMAINS DU BURKINA FASO PAYS: INSTITUTION: BURKINA FASO COMMISSION NATIONALE DES DROITS HUMAINS DU BURKINA FASO Le statut d accréditation par le CIC: Adresse: Commission Nationale des Droits Humains du Burkina Faso Rue Gandaogo,

Plus en détail

57 me SESSION DE LA COMMISSION DE LA CONDITION DE LA FEMME

57 me SESSION DE LA COMMISSION DE LA CONDITION DE LA FEMME 57 me SESSION DE LA COMMISSION DE LA CONDITION DE LA FEMME Declaration de Madame ALWATA Ichata Sahi, Ministre de la Famille, de la Promotion de la Femme et de 1'Enfant (6 mars 2013) Mission permanente

Plus en détail

Conseil des droits de l homme

Conseil des droits de l homme Conseil des droits de l homme Résolution 7/34. Mandat du Rapporteur spécial sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l intolérance qui y est associée Le

Plus en détail

PLAN D ACTION DES NATIONS UNIES SUR LA SÉCURITÉ DES JOURNALISTES ET LA QUESTION DE L IMPUNITÉ

PLAN D ACTION DES NATIONS UNIES SUR LA SÉCURITÉ DES JOURNALISTES ET LA QUESTION DE L IMPUNITÉ PLAN D ACTION DES NATIONS UNIES SUR LA SÉCURITÉ DES JOURNALISTES ET LA QUESTION DE L IMPUNITÉ 1. Introduction «Chaque journaliste tué ou neutralisé par la terreur est un observateur de la condition humaine

Plus en détail

(IEDA Relief) Projet de Monitoring de Protection et Profilage de Zones de retour au Nord du Mali (Gao, Tombouctou, Ségou et Kidal)

(IEDA Relief) Projet de Monitoring de Protection et Profilage de Zones de retour au Nord du Mali (Gao, Tombouctou, Ségou et Kidal) Ra INTERNATIONAL EMERGENCY AND Rapport des incidents de Protection 01 Janvier au 31 Juillet 2014 DEVELOPEMENT AID INTERNATIONAL EMERGENCY AND DEVELOPEMENT AID (IEDA Relief) Projet de Monitoring de Protection

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Résolution 10/2. Les droits de l homme dans l administration de la justice, en particulier la justice pour mineurs

Conseil des droits de l homme. Résolution 10/2. Les droits de l homme dans l administration de la justice, en particulier la justice pour mineurs Conseil des droits de l homme Dixième session Résolution 10/2. Les droits de l homme dans l administration de la justice, en particulier la justice pour mineurs Le Conseil des droits de l homme, Rappelant

Plus en détail

LA JUSTICE ET LES DROITS DE L HOMME

LA JUSTICE ET LES DROITS DE L HOMME INSTITUT INTERNATIONAL POUR LA PAIX LA JUSTICE ET LES DROITS DE L HOMME Examen Périodique Universel, 17 ème session Situation des droits de l Homme au Nigéria 1 1/ BOKO HARAM Les membres de l'association

Plus en détail

A/HRC/31/L.20. Assemblée générale. Nations Unies

A/HRC/31/L.20. Assemblée générale. Nations Unies Nations Unies Assemblée générale Distr. limitée 22 mars 2016 Français Original : anglais A/HRC/31/L.20 Conseil des droits de l homme Trente et unième session Point 10 de l ordre du jour Assistance technique

Plus en détail

JOURNEE INTERNATIONALE DE LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

JOURNEE INTERNATIONALE DE LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES JOURNEE INTERNATIONALE DE LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES Présentation du protocole relatif au traitement des mains courantes et des renseignements judiciaires en matière de violences conjugales

Plus en détail

paragraphe 49 (juillet 2011), accessible [en anglais seulement] à l adresse http://www.fatfgafi.org/dataoecd/40/13/48426561.pdf.

paragraphe 49 (juillet 2011), accessible [en anglais seulement] à l adresse http://www.fatfgafi.org/dataoecd/40/13/48426561.pdf. Mémorandum d Alger sur les bonnes pratiques en matière de prévention des enlèvements contre rançon par des terroristes et d élimination des avantages qui en découlent Introduction Le recours aux enlèvements

Plus en détail

«Journée internationale pour l élimination. de la violence à l égard des femmes»

«Journée internationale pour l élimination. de la violence à l égard des femmes» Préfet de la Haute-Corse «Journée internationale pour l élimination de la violence à l égard des femmes» 25 novembre 2013 à 09h30 Salle Polyvalente de LUPINO Dossier de presse 1 LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES

Plus en détail

Qui former et pour quoi faire?

Qui former et pour quoi faire? Qui former pour quoi faire? Brugnot J., Pebon C. Eco forma Paris : CIHEAM Ops Méditerranénes; n. 20 1973 pages 68-72 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : http://om.ciheam.org/artic.php?idpdf=ci010527

Plus en détail

DÉFINITION DE L AGRESSION

DÉFINITION DE L AGRESSION DÉFINITION DE L AGRESSION L Assemblée générale, Ayant examiné le rapport du Comité spécial pour la question de la définition de l agression, créé en application de sa résolution 2330 (XXII) du 18 décembre

Plus en détail

Violence faite aux femmes au Canada

Violence faite aux femmes au Canada MESURE DE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES : TENDANCES STATISTIQUES PRINCIPALES CONSTATATIONS La présente fiche d information donne un aperçu des principales données statistiques contenues dans le rapport

Plus en détail

80 ème anniversaire de la RNM : «Faradoboka» dans la Région Haute Matsiatra

80 ème anniversaire de la RNM : «Faradoboka» dans la Région Haute Matsiatra Madagascar radio nationa : 80 ans apothéose Ldi, 30 Juill 2012 05:59 - Mis jour Ldi, 30 Juill 2012 06:42 80 ème : «Faradoboka» Région Hte Matsiatra 1/7 Madagascar radio nationa : 80 ans apothéose Ldi,

Plus en détail

Projet de loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité

Projet de loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité Projet de loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité Présenté le 19 octobre 2016 à l Assemblée nationale Dépôt d un projet

Plus en détail

Cour pénale internationale

Cour pénale internationale Département fédéral de justice et police Office fédéral de la justice OFJ Cour pénale internationale 1. Tâches La Cour pénale internationale (CPI) est une cour permanente siégant à La Haye, devant laquelle

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sans renvoi à une grande commission (A/59/L.51 et Add.1)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sans renvoi à une grande commission (A/59/L.51 et Add.1)] Nations Unies A/RES/59/211 Assemblée générale Distr. générale 28 février 2005 Cinquante-neuvième session Point 39 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sans renvoi à une grande

Plus en détail

Conseil Économique et Social

Conseil Économique et Social NATIONS UNIES E Conseil Économique et Social Distr. GÉNÉRALE E/C.12/Q/POL/2 24 septembre 2001 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMITÉ DES DROITS ÉCONOMIQUES, SOCIAUX ET CULTURELS Groupe de travail de présession

Plus en détail

Violence faite aux femmes en statistique..

Violence faite aux femmes en statistique.. Violence faite aux femmes en statistique.. Produit en collaboration avec le Forum fédéral-provincial-territorial (FPT) des ministres responsables de la condition féminine MESURE DE LA VIOLENCE FAITE AUX

Plus en détail

Distr. GENERALE. E/CN.4/1993/NGO/38 23 février FRANCAIS Original : ANGLAIS

Distr. GENERALE. E/CN.4/1993/NGO/38 23 février FRANCAIS Original : ANGLAIS Distr. GENERALE E/CN.4/1993/NGO/38 23 février 1993 FRANCAIS Original : ANGLAIS COMMISSION DES DROITS DE L HOMME Quarante-neuvième session Point 12 de l ordre du jour QUESTION DE LA VIOLATION DES DROITS

Plus en détail

TOURISME. Rives Gabare. Maison de la Rivière

TOURISME. Rives Gabare. Maison de la Rivière Tourisme Culture TOURISME Ente Sarthe Mayne, notre Communauté Communes contribue à mise tourisme son territoire développant, ticulier, activités liées à rivière : Sarthe. Rives Gabare Lieu d hébergemt

Plus en détail

U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS

U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS Résolution adoptée par

Plus en détail

L Observatoire national du. Danemark

L Observatoire national du. Danemark L Observatoire national du Mme Mette Volsing Danemark Consultante à la Fédération Nationale des Centres d Hébergement.(LOKK) Le représentant du Danemark à l'observatoire européen de la violence Sélectionné

Plus en détail

L ASSOCIATION INTERNATIONALE DES PROCUREURS ET POURSUIVANTS

L ASSOCIATION INTERNATIONALE DES PROCUREURS ET POURSUIVANTS L ASSOCIATION INTERNATIONALE DES PROCUREURS ET POURSUIVANTS NORMES DE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE ET DÉCLARATION DES DROITS ET DES DEVOIRS ESSENTIELS DES PROCUREURS ET POURSUIVANTS, ADOPTÉES PAR L ASSOCIATION

Plus en détail

Déclaration de Kinshasa, 6 juillet 2012.

Déclaration de Kinshasa, 6 juillet 2012. IIème Table ronde nationale entre les Autorités publiques congolaises et les défenseurs des droits humains en République Démocratique du Congo Déclaration de Kinshasa, 6 juillet 2012. Du 4 au 6 juillet

Plus en détail

- Le code de la famille (loi n 84 11 du 9 juin 1984, modifiée et complétée, portant code de la famille)

- Le code de la famille (loi n 84 11 du 9 juin 1984, modifiée et complétée, portant code de la famille) Réponses de la Commission Nationale Consultative de Promotion et de Protection des Droits de l Homme Algérie au rapport du secrétaire général de l Assemblée générale des Nations Unies concernant «le suivi

Plus en détail

A/HRC/FD/2016/1. Assemblée générale. Nations Unies. Ordre du jour provisoire annoté

A/HRC/FD/2016/1. Assemblée générale. Nations Unies. Ordre du jour provisoire annoté Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 20 septembre 2016 Français Original : anglais A/HRC/FD/2016/1 Conseil des droits de l homme Forum des Nations Unies sur les droits de l homme, la démocratie

Plus en détail

Convention relative aux droits de l enfant

Convention relative aux droits de l enfant Nations Unies CRC/C/PER/Q/4-5 Convention relative aux droits de l enfant Distr. générale 14 juillet 2015 Français Original : espagnol Anglais, espagnol et français seulement Comité des droits de l enfant

Plus en détail

OCDH Observatoire Congolais des Droits de l Homme. Note de situation

OCDH Observatoire Congolais des Droits de l Homme. Note de situation OCDH Observatoire Congolais des Droits de l Homme Note de situation SOMMET ETATS UNIS D AMERIQUE-AFRIQUE Exiger le respect de la Constitution et des droits humains, fondements nécessaires pour construire

Plus en détail

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1998 (2011) Résolution 1998 (2011) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 6581 e séance, le 12 juillet 2011

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1998 (2011) Résolution 1998 (2011) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 6581 e séance, le 12 juillet 2011 Nations Unies S/RES/1998 (2011) Conseil de sécurité Distr. générale 12 juillet 2011 Résolution 1998 (2011) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 6581 e séance, le 12 juillet 2011 Le Conseil de sécurité,

Plus en détail

Impunité inébranlable : responsabilité gouvernementale dans les crimes internationaux commis au Darfour

Impunité inébranlable : responsabilité gouvernementale dans les crimes internationaux commis au Darfour Impunité inébranlable : responsabilité gouvernementale dans les crimes internationaux commis au Darfour RESUME Depuis juillet 2003, les forces gouvernementales soudanaises et celles de la milice Janjaweed

Plus en détail

Rapport sur les droits humains en Tunisie

Rapport sur les droits humains en Tunisie Rapport sur les droits humains en Tunisie préparé par L ATUPRET et l'atlmstsida Parler des droits humains en Tunisie nous oblige à parler de deux périodes : 1. La première qui date depuis l indépendance

Plus en détail

Ce dossier éclairera les zones d ombre et donneront raison à de nombreux parents malgaches

Ce dossier éclairera les zones d ombre et donneront raison à de nombreux parents malgaches Madagascar vaccin anti-polio. Popution au sta cobaye VACCIN ANTI-POLIO: Les éco catholiques refuseront faire vacciner urs élèves, durant septième campagne anti-poliomyélite (égamt appelée madie Heine-Medin)

Plus en détail

Convention internationale relative aux droits de l enfant simplifiée

Convention internationale relative aux droits de l enfant simplifiée Convention internationale relative aux droits de l enfant simplifiée Résumé officieux des principales dispositions PRÉAMBULE Le préambule rappelle les principes fondamentaux des Nations Unies et les dispositions

Plus en détail

Le rôle des ONG de femmes en matière de promotion de l égalité des genres et des droits des femmes

Le rôle des ONG de femmes en matière de promotion de l égalité des genres et des droits des femmes Le rôle des ONG de femmes en matière de promotion de l égalité des genres et des droits des femmes Mireille NIYONZIMA Introduction Les ONG des femmes ont commencé à émerger avec la crise qui secoue le

Plus en détail

Convention de l ONU relative aux droits de l enfant Version condonsée

Convention de l ONU relative aux droits de l enfant Version condonsée Convention de l ONU relative aux droits de l enfant Version condonsée L enfance aux enfants. Préambule Le préambule rappelle les principes fondamentaux des Nations Unies et les dispositions précises d

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/67/458)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/67/458)] Nations Unies A/RES/67/192 Assemblée générale Distr. générale 3 avril 2013 Soixante-septième session Point 103 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport de

Plus en détail

HAUT-COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME. Résolution de la Commission des droits de l homme 2000/2

HAUT-COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME. Résolution de la Commission des droits de l homme 2000/2 HAUT-COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME Résolution de la Commission des droits de l homme 2000/2 Utilisation de mercenaires comme moyen de violer les droits de l homme et d empêcher l

Plus en détail

COMITE DE SOLIDARITE POUR LA PAIX ET LA DEMOCRATIE AU CONGO CSPD

COMITE DE SOLIDARITE POUR LA PAIX ET LA DEMOCRATIE AU CONGO CSPD COMITE DE SOLIDARITE POUR LA PAIX ET LA DEMOCRATIE AU CONGO CSPD ATHENES, MARS 2001 Bureau De Coordination CSPD Grèce Europe (UΕ) Addresse temporaire: Ι. Drossopoulou 100 Α, GR-112 57 Athènes, Tél. : +30

Plus en détail

Au-delà de cette affaire singulière, c est toute la question des violences faites aux femmes qui est, une nouvelle fois, posée.

Au-delà de cette affaire singulière, c est toute la question des violences faites aux femmes qui est, une nouvelle fois, posée. «l échec d une femme qui a surestimé l homme avec qui «l échec d une femme qui a surestimé l homme avec qui «l échec d une femme qui a surestimé l homme avec qui "Pourquoi ne pas avoir porté plainte?",

Plus en détail

La situation des femmes et des filles en Afghanistan

La situation des femmes et des filles en Afghanistan La situation des femmes et des filles en Afghanistan* Le Conseil économique et social, Guidé par la Charte des Nations Unies, la Déclaration universelle des droits de l homme 1, les Pactes internationaux

Plus en détail

CONFERENCE FINALE BRUXELLES, internationale et policière La contribution du Conseil de l Europe

CONFERENCE FINALE BRUXELLES, internationale et policière La contribution du Conseil de l Europe SECUCITIES - CITIES AGAINST TERRORISM Training local representatives in facing terrorism CONFERENCE FINALE BRUXELLES, 10-11 11 septembre 2007 La coopération internationale et policière La contribution

Plus en détail

LE EN PRATIQUE

LE EN PRATIQUE LE 116 000 EN PRATIQUE 2 Un enfant disparaît : 116 000 un numéro pour les familles Communiqué de presse 19 mai 2011 A l occasion du 25 Mai 2011, 9 e Journée internationale des enfants disparus, la Fondation

Plus en détail

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/2225 (2015) Résolution 2225 (2015) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 7466 e séance, le 18 juin 2015

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/2225 (2015) Résolution 2225 (2015) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 7466 e séance, le 18 juin 2015 Nations Unies S/RES/2225 (2015) Conseil de sécurité Distr. générale 18 juin 2015 Résolution 2225 (2015) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 7466 e séance, le 18 juin 2015 Le Conseil de sécurité, Réaffirmant

Plus en détail

Un monde tortionnaire 2016 LE PHÉNOMÈNE TORTIONNAIRE ANALYSÉ DANS 9 PAYS 40 ANS DE LUTTE CONTRE LA TORTURE : QUEL BILAN?

Un monde tortionnaire 2016 LE PHÉNOMÈNE TORTIONNAIRE ANALYSÉ DANS 9 PAYS 40 ANS DE LUTTE CONTRE LA TORTURE : QUEL BILAN? Un monde tortionnaire 2016 SONDAGE EXCLUSIF QUE PENSENT LES FRANÇAIS DE LA TORTURE? 40 ANS DE LUTTE CONTRE LA TORTURE : QUEL BILAN? LE PHÉNOMÈNE TORTIONNAIRE ANALYSÉ DANS 9 PAYS QUE CONTIENT LE RAPPORT?

Plus en détail

Résumé + intro AFR 32/001/02 Kenya 1

Résumé + intro AFR 32/001/02 Kenya 1 Résumé + intro AFR 32/001/02 Kenya 1 Document public KENYA Le viol, un crime passé sous silence Index AI : AFR 32/001/02 Embargo : 8 mars 2002 Résumé Au Kenya, la violence à l égard des femmes est monnaie

Plus en détail

Suivi d'actualité : spécial attentats de Charlie Hebdo

Suivi d'actualité : spécial attentats de Charlie Hebdo Suivi d'actualité : spécial attentats de Charlie Hebdo Le 7 janvier 2015, deux terroristes ont déclenché un attentat dans les locaux du journal satirique Charlie Hebdo à Paris. Lors de cette attaque 12

Plus en détail

AMNESTY INTERNATIONAL DÉCLARATION PUBLIQUE CONJOINTE

AMNESTY INTERNATIONAL DÉCLARATION PUBLIQUE CONJOINTE AMNESTY INTERNATIONAL DÉCLARATION PUBLIQUE CONJOINTE AILRC-FR 28 juin 2017 Index : ASA 41/6616/2017 Viêt-Nam. Une blogueuse et militante des droits humains doit être libérée immédiatement et sans condition

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION 1

NOTE D ORIENTATION 1 NOTE D ORIENTATION 1 L objectif de la présente note d orientation est d expliquer ce qu est la Journée internationale des Volontaires (JIV), de définir le message qu elle véhicule et de déterminer le thème

Plus en détail

UNION INTERPARLEMENTAIRE 120 ème Assemblée et réunions connexes Addis-Abeba (Ethiopie), 5-10 avril 2009

UNION INTERPARLEMENTAIRE 120 ème Assemblée et réunions connexes Addis-Abeba (Ethiopie), 5-10 avril 2009 UNION INTERPARLEMENTAIRE 120 ème Assemblée et réunions connexes Addis-Abeba (Ethiopie), 5-10 avril 2009 Assemblée A/120/2-P.7 Point 2 2 avril 2009 EXAMEN DE DEMANDES EVENTUELLES D'INSCRIPTION D'UN POINT

Plus en détail

... 5/ Dans quel cas le CSA peut-il sanctionner une émission de radio ou de télévision? Proposez un exemple précis.

... 5/ Dans quel cas le CSA peut-il sanctionner une émission de radio ou de télévision? Proposez un exemple précis. M. BARTHE EDUCATION CIVIQUE 1 NOM : Classe : Prénom : Date : La liberté d expression et ses limites. Document n 1 : La liberté d expression dans les textes officiels. a) Quelques articles de la Déclaration

Plus en détail

6ème réunion internationale d experts sur le génocide, les crimes de guerre et les crimes contre l humanité

6ème réunion internationale d experts sur le génocide, les crimes de guerre et les crimes contre l humanité Discours d ouverture par Mme. Mireille BALLESTRAZZI Présidente d INTERPOL 6ème réunion internationale d experts sur le génocide, les crimes de guerre et les crimes contre l humanité 14 Avril 2014 Kigali,

Plus en détail

Cyberintimidation: la responsabilité juridique

Cyberintimidation: la responsabilité juridique Cyberintimidation Cette présentation a été créée en mai 2015. Bien que le droit exposé relève de notions générales, notez que le droit évolue et qu il pourrait y avoir des changements. Cyberintimidation:

Plus en détail

BREF ETAT DES LIEUX DE MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES CONTRE LA CORRUPTION AU TOGO

BREF ETAT DES LIEUX DE MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES CONTRE LA CORRUPTION AU TOGO BREF ETAT DES LIEUX DE MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES CONTRE LA CORRUPTION AU TOGO La Convention des Nations Unies contre la corruption a été signée par 140 pays et ratifiée par 174 Etats

Plus en détail

LEPROJET DE LOI CADRE RELATIF AUX VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE EN MAURITANIE

LEPROJET DE LOI CADRE RELATIF AUX VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE EN MAURITANIE CONTRIBUTION AU DEBAT SUR : LEPROJET DE LOI CADRE RELATIF AUX VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE EN MAURITANIE 8 Mars 2017 Tél : 222 22 35 30 37/ 222 33 67 27 07 / Web site : www. ong-amane.org1 Pourquoi une

Plus en détail

Notre conception du développement

Notre conception du développement Notre conception du développement ACT Développement - Révisé mai 2008 Confirmé en tant que document de l'alliance ACT par le Comité directeur, janvier 2013 Notre conception du développement Le développement

Plus en détail

TEXTES ADOPTÉS Édition provisoire

TEXTES ADOPTÉS Édition provisoire Parlement européen 2014-2019 TEXTES ADOPTÉS Édition provisoire P8_TA-PROV(2017)0264 Situation en République démocratique du Congo Résolution du Parlement européen du 14 juin 2017 sur la situation en République

Plus en détail

ORGANISATION DE LA COOPERATION ISLAMIQUE

ORGANISATION DE LA COOPERATION ISLAMIQUE ORGANISATION DE LA COOPERATION ISLAMIQUE OIC/EX-COM/2016/FC. COMMUNIQUE FINAL DE LA REUNION EXTRAORDINAIRE DU COMITE EXECUTIF AU NIVEAU MINISTERIEL SUR LA SITUATION EN SYRIE A LA LUMIERE DES DEVELOPPEMENTS

Plus en détail

Cité de la musique. Description de la base. Comment accéder à la ressource? Mener la recherche. recherche simple

Cité de la musique. Description de la base. Comment accéder à la ressource? Mener la recherche. recherche simple Cité musique Type Base multimédia : concerts audio vidéo, conférces, documtaires, photothèque ligne Domaine Musique Périmètre Intégralité s ressources Cité d'abonnemt musique Public Tout public Editeur

Plus en détail

LA PARTICIPATION DE L UNION AFRICAINE AU SOMMET HUMANITAIRE MONDIAL. Istanbul (Turquie), les mai 2016 AIDE-MEMOIRE

LA PARTICIPATION DE L UNION AFRICAINE AU SOMMET HUMANITAIRE MONDIAL. Istanbul (Turquie), les mai 2016 AIDE-MEMOIRE LA PARTICIPATION DE L UNION AFRICAINE AU SOMMET HUMANITAIRE MONDIAL Istanbul (Turquie), les 23-24 mai 2016 AIDE-MEMOIRE THEME: Une seule humanité, des responsabilités partagées PA16891 72/2/24 LA PARTICIPATION

Plus en détail

Monsieur le Président, Excellences, Mesdames et Messieurs,

Monsieur le Président, Excellences, Mesdames et Messieurs, Monsieur le Président, Excellences, Mesdames et Messieurs, J ai l honneur de présenter le rapport du Conseil économique et social pour 2009 repris dans le document A/64/3. La crise financière mondiale

Plus en détail

Je rappelle que tous les États Membres de l ONU reconnaissent le Statut de la Cour et son autorité.

Je rappelle que tous les États Membres de l ONU reconnaissent le Statut de la Cour et son autorité. SEANCE SPECIALE DU COMITE POUR L EXERCICE DES DROITS INALIENABLES DU PEUPLE PALESTINIEN ORGANISEE A L OCCASION DE LA COMMEMORATION DU DIXIEME ANNIVERSAIRE DE L AVIS CONSULTATIF RENDU PAR LA COUR INTERNATIONALE

Plus en détail

SYNDICAT DU PERSONNEL DE L OIT

SYNDICAT DU PERSONNEL DE L OIT SYNDICAT DU PERSONNEL DE L OIT Publication: SU/AGM/2007/1/D.2 http://mirror/public/french/staffun/info/assembly/index.htm 15 février 2007 http://www.ilo.org/public/french/staffun/info/assembly/index.htm

Plus en détail

Convention sur l élimination de toutes les formes de discrimination à l égard des femmes

Convention sur l élimination de toutes les formes de discrimination à l égard des femmes Nations Unies CEDAW/C/LUX/Q/5 Convention sur l élimination de toutes les formes de discrimination à l égard des femmes Distr. générale 4 septembre 2007 Français Original : anglais Comité pour l élimination

Plus en détail

Journée internationale pour l élimination de toutes les formes de violences à l égard des femmes

Journée internationale pour l élimination de toutes les formes de violences à l égard des femmes Journée internationale pour l élimination de toutes les formes de violences à l égard des femmes Assemblée générale du «Réseau départemental de lutte contre les violences au sein du couple» 24 novembre

Plus en détail

Termes de référence Coordinateur/trice du Séminaire

Termes de référence Coordinateur/trice du Séminaire Termes de référence Coordinateur/trice du Séminaire Lancement de l étude mondiale sur l exploitation sexuelle des enfants dans le cadre du voyage et du Tourisme (ESEVT) Rencontre entre les acteurs institutionnels,

Plus en détail

L'éducation pour certains groupes ou la formation de tout un milieu

L'éducation pour certains groupes ou la formation de tout un milieu L'écation pour certains groupes ou formation tout un milieu Foreuil F. Formation Développemt Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 21 1973 pages 77-81 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Prise en compte des droits fondamentaux des femmes dans tous les organismes du système des Nations Unies

Conseil des droits de l homme. Prise en compte des droits fondamentaux des femmes dans tous les organismes du système des Nations Unies Conseil des droits de l homme Résolution 6/30. Prise en compte des droits fondamentaux des femmes dans tous les organismes du système des Nations Unies Le Conseil des droits de l homme, Réaffirmant l égalité

Plus en détail

Madame la Présidente de la Coalition mondiale contre la peine de mort, Je suis très honoré de participer à cet événement destiné à célébrer le

Madame la Présidente de la Coalition mondiale contre la peine de mort, Je suis très honoré de participer à cet événement destiné à célébrer le Monsieur le Maire de Genève, Monsieur le Président du comité des droits de l Homme, Madame la Présidente de la Coalition mondiale contre la peine de mort, Excellences, Mesdames et Messieurs, Je suis très

Plus en détail

Date de signature : 29 mars 2006 et 13 avril Date d entrée en vigueur : 13 avril Publication du Journal officiel

Date de signature : 29 mars 2006 et 13 avril Date d entrée en vigueur : 13 avril Publication du Journal officiel Accord entre la Cour pénale internationale et le Comité international de la Croix Rouge sur les visites aux personnes privées de liberté en vertu de la juridiction de la Cour pénale internationale ICC

Plus en détail

ENLEVEMENTS CONTRE RANÇONS ET PRISES D OTAGES (KFR) PAR LES GROUPES TERRORISTES

ENLEVEMENTS CONTRE RANÇONS ET PRISES D OTAGES (KFR) PAR LES GROUPES TERRORISTES ENLEVEMENTS CONTRE RANÇONS ET PRISES D OTAGES (KFR) PAR LES GROUPES TERRORISTES EXPOSÉ PRÉSENTÉ PAR LE COLONEL CHRISTIAN EMMANUEL MOUAYA POUYI, SPÉCIALISTE ALERTE, PRÉVENTION, ANALYSES, ETUDES ET PUBLICATIONS.

Plus en détail

Fiches signalétiques Harcèlement sexuel

Fiches signalétiques Harcèlement sexuel LE HARCÈLEMENT SEXUEL EN MILIEU SCOLAIRE VOIR, PRÉVENIR ET CONTRER Dans ce texte, on propose des outils qui faciliteront l implantation d une politique de harcèlement sexuel, un recueil d activités pour

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/65/L.79*

Assemblée générale. Nations Unies A/65/L.79* Nations Unies A/65/L.79* Assemblée générale Distr. limitée 17 juin 2011 Français Original : anglais Soixante-cinquième session Point 33 de l ordre du jour Prévention des conflits armés Allemagne, Australie,

Plus en détail

Convention d Istanbul

Convention d Istanbul Prems 124014 CONVENTION DU CONSEIL DE L EUROPE SUR LA PRÉVENTION ET LA LUTTE CONTRE LA VIOLENCE À L ÉGARD DES FEMMES ET LA VIOLENCE DOMESTIQUE Convention d Istanbul www.coe.int/conventionviolence conventionviolence@coe.int

Plus en détail

Conférence de Genève sur la prévention de l extrémisme violent : la voie à suivre

Conférence de Genève sur la prévention de l extrémisme violent : la voie à suivre Nations Unies Conférence de Genève sur la prévention de l extrémisme violent : la voie à suivre Organisée par les Nations Unies en partenariat avec le Gouvernement suisse Conclusions conjointes des coprésidents

Plus en détail

Organisation de la Coopération Islamique RAPPORT

Organisation de la Coopération Islamique RAPPORT Organisation de la Coopération Islamique (Annexe 6) OIC/SOM(CFM-43)/2016/REPORT RAPPORT DE LA REUNION DES HAUTS FONCTIONNAIRES PREPARATOIRE A LA 6 EME SESSION DE LA CONFERENCE MINISTERIELLE SUR LE ROLE

Plus en détail

PROJET DE STATUT DU PARAJURISTE. Préambule

PROJET DE STATUT DU PARAJURISTE. Préambule PROJET DE STATUT DU PARAJURISTE Préambule Le Droit, étant l ensemble des règles qui organisent la société, n est pas statique ; il évolue avec la société ; il peut servir à des changements, à des progrès,

Plus en détail

Comments from Switzerland (received on ) Revised table 2 (including figures for 2003 and 2004):

Comments from Switzerland (received on ) Revised table 2 (including figures for 2003 and 2004): Comments from Switzerland (received on 9. 1. 2006) Revised table 2 (including figures for 2003 and 2004): Commentaire relatif à diverses questions du Questionnaire Enquête de l Organisation des Nations

Plus en détail

RÉSOLUTION 60/147 DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE (PRINCIPES FONDAMENTAUX ET DIRECTIVES CONCERNANT LE DROIT

RÉSOLUTION 60/147 DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE (PRINCIPES FONDAMENTAUX ET DIRECTIVES CONCERNANT LE DROIT RÉSOLUTION 60/147 DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE (PRINCIPES FONDAMENTAUX ET DIRECTIVES CONCERNANT LE DROIT À UN RECOURS ET À RÉPARATION DES VICTIMES DE VIOLATIONS FLAGRANTES DU DROIT INTERNATIONAL DES DROITS

Plus en détail

Impact et conséquences de l engagement 810 du C.Cr. pour les victimes de violence conjugale. Étude réalisée par Adriana Bungardean CAVAC de Laval

Impact et conséquences de l engagement 810 du C.Cr. pour les victimes de violence conjugale. Étude réalisée par Adriana Bungardean CAVAC de Laval Impact et conséquences de l engagement 810 du C.Cr. pour les victimes de violence conjugale Étude réalisée par Adriana Bungardean CAVAC de Laval 36e Congrès de la Société de criminologie du Québec: Mont

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU FORUM EUROPEEN DE LA JEUNESSE

CODE DE CONDUITE DU FORUM EUROPEEN DE LA JEUNESSE RESOLUTION CODE DE CONDUITE DU FORUM EUROPEEN DE LA JEUNESSE ASSEMBLEE GENERALE/ CLUJ-NAPOCA, ROUMANIE, 20-22 NOVEMBRE 2014 0379-14FR-FINAL 1 Le Forum européen de la Jeunesse se dote du Code de Conduite

Plus en détail

» ÉGYPTE. Rapport sur les violences à l égard des femmes. Cadre législatif

» ÉGYPTE. Rapport sur les violences à l égard des femmes. Cadre législatif » ÉGYPTE Rapport sur les violences à l égard des femmes Cadre législatif La nouvelle constitution égyptienne 1 adoptée en 2014 comporte des références à la non-discrimination et à l égalité des chances

Plus en détail

DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE

DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE CONFERENCE DE L UNION AFRICAINE Troisième session ordinaire 6 8 juillet 2004 Addis-Abeba (ETHIOPIE) Assembly/AU/Decl.12(III) DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE

Plus en détail

DECLARATION A L OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE POUR L ERADICATION DE LA PAUVRETE. Agir ensemble pour éradiquer la grande pauvreté en Europe

DECLARATION A L OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE POUR L ERADICATION DE LA PAUVRETE. Agir ensemble pour éradiquer la grande pauvreté en Europe DECLARATION A L OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE POUR L ERADICATION DE LA PAUVRETE Agir ensemble pour éradiquer la grande pauvreté en Europe Strasbourg, 17 October 2012 Les Présidents du Comité des

Plus en détail

La Déclaration de Munyonyo sur la Justice des Mineurs en Afrique

La Déclaration de Munyonyo sur la Justice des Mineurs en Afrique Les 7 et 8 novembre 2011, à Munyonyo, Kampala, en Ouganda, des représentants de gouvernements, des organisations de la société civile (OSC), des organisations non gouvernementales internationales (ONG

Plus en détail

RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES ADOPTÉES PAR LE COMITÉ POUR L ÉLIMINATION DE LA DISCRIMINATION À L ÉGARD DES FEMMES

RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES ADOPTÉES PAR LE COMITÉ POUR L ÉLIMINATION DE LA DISCRIMINATION À L ÉGARD DES FEMMES RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES ADOPTÉES PAR LE COMITÉ POUR L ÉLIMINATION DE LA DISCRIMINATION À L ÉGARD DES FEMMES Généralités Onzième session (1992) * Recommandation générale n o 19: Violence à l égard des

Plus en détail

Convention sur la sécurité du personnel des Nations Unies et du personnel associé (New York, 9 décembre 1994)

Convention sur la sécurité du personnel des Nations Unies et du personnel associé (New York, 9 décembre 1994) Cérémonie spéciale des traités avril 2009 Convention sur la sécurité du personnel des Nations Unies et du personnel associé (New York, 9 décembre 1994) OBJECTIFS La Convention sur la sécurité du personnel

Plus en détail

Législation concernant les victimes

Législation concernant les victimes 10 Législation concernant les victimes 57 10. Législation concernant les victimes Cette section propose une vue d ensemble de la législation relative aux victimes d infractions pénales. Introduction La

Plus en détail

Réponses aux questionnaires

Réponses aux questionnaires Réponses aux questionnaires 1. Institutionnalisation et consécration du doit à la liberté de réunion pacifique a) décrire les mesures positives sur les plans législatif et/ou institutionnel prises pour

Plus en détail