Un Metaxytherium medium (Mammalia, Sirenia) attaqué par des requins dans les faluns miocènes de Channay-sur-lathan (37, France)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un Metaxytherium medium (Mammalia, Sirenia) attaqué par des requins dans les faluns miocènes de Channay-sur-lathan (37, France)"

Transcription

1 Symbioses, 2009, nouvelle série, n 23 : 1 Un Metaxytherium medium (Mammalia, Sirenia) attaqué par des requins dans les faluns miocènes de Channay-sur-lathan (37, France) Rémi RATEAU*, Cyril GAGNAISON* & Vincent GELOT** Résumé. - Plusieurs parties d une tête de Metaxytherium medium (Mammalia, Sirenia) ont été sauvés dans une carrière de faluns miocènes près de Channay-sur-Lathan (Indre-et-Loire, Centre, France). Un squelette complet de ce sirénien avait déjà été découvert et décrit à Doué-la- Fontaine et décrit par Cottreau en C est la première découverte de ce type reconnue et publiée dans les faluns de Savigné-sur-Lathan (Touraine, France). Mots-clés. - Summary. - Several parts of the head of a Metaxytherium medium (Mammalia, Sirenia) have been discovered in a quarry near Channay-sur- Lathan (Indre-et-Loire, Centre, France) into the Miocene sands. An entire skeleton of this sirenian has been discovered and described in Doué-la-Fontaine and described by Cottreau in But none entire skeleton has not again been discovered and published in the faluns of Savigné-sur-Lathan. Key words. - INTRODUCTION LES SIRÉNIENS Les siréniens représentent un ordre de mammifères marins dont les premiers fossiles datent de l Eocène inférieur [BERTA et al., 2006] avec comme descendants actuels les dugongs et les lamantins. L ordre des Sirenia comporte 4 familles, les Prorastomidae, les Protosirenidae, les Dugongidae et les Trichechidae. Les deux premières familles n ont plus de représentants actuels mais la famille des Dugongidae possède encore une espèce vivante, le dugong (Dugong dugon vivant de nos jours sur les littoraux de l océan indien et de l océan pacifique ouest, Fig. 1) et la famille des Trichechidae possède encore trois espèces vivantes, les lamantins, Trichechus inunguis (bassin amazonien en Amérique du Sud), Trichechus manatus (Antilles et Floride), et Trichechus senegalensis (côte occidentale de l Afrique). LES SIRÉNIENS FOSSILES EN FRANCE Régulièrement, des dents et surtout des os isolés (principalement des côtes) de siréniens fossiles sont trouvés dans les sédiments marins du Tertiaire sur l ensemble du territoire français. En France métropolitaine, quatre principaux sites paléontologiques ont livré de nombreux restes de siréniens fossiles (Fig. 2). Parmi ces sites, le gisement de Taulanne (Alpes-de-Haute- Provence, Fig. 2) est le plus connus et le plus riche. Il fut découvert en 1938 par Albert-de-Lapparent dans les calcaires littoraux d âge priabonien (Eocène supérieur) du synclinal de Taulanne (près de Castellane). Les nombreux restes fossiles appartiennent à une seule espèce de la famille des Dugongidae: Halitherium taulannense (Fig. 3) [SAGNE, 2001]. Découvert en 2000, le gisement de Vayres-sur-Essonne (Essonne, Ile-de-France, Fig. 2) livre quand à lui les restes du Dugongidae, Halitherium schinzii [MERLE et al., 2002]. Les fossiles de ce sirénien ont été trouvés dans un sable à galets et à dents de requins datant de la base du Stampien supérieur (Oligocène inférieur). Des restes de siréniens ont aussi été trouvés près de Bordeaux (Gironde, Aquitaine, Figs. 2 et 4). Des crânes, des dents et des côtes des genres Protosiren et Eotheroides ont ainsi été découvert dans des formations de l Eocène moyen à supérieur [DOMMING et al., 1982]. Plusieurs os d Halitherium schinzii ont aussi été trouvés dans les calcaires à astéries stampiens (Oligocène marin) : vertèbre de Rauzan [CAHUZAC & AUDOUIN, 2005], empreinte d une cage thoracique complète de la carrière de Blanquine à Saint-Gervais (Fig. 4), côtes et vertèbres de la carrière de Maudan à Langoiran. Enfin de nombreux restes de Metaxytherium medium ont été décrits dans les faluns miocènes de l Anjou-Touraine [GINSBURG & JANVIER, 1975]. Ces restes sont beaucoup plus nombreux dans la région de Doué-la-Fontaine que dans les faluns de Savigné-sur-Lathan (Fig. 2). Un squelette complet trouvé à Doué-la-Fontaine dans les faluns du Miocène supérieur en 1921 et a d ailleurs été décrit en 1928 par Cottreau [GINSBURG & MORNAND, 1986] (Fig. 5). Des squelettes partiels de Metaxytherium medium ont déjà été trouvés mais jamais publiés dans les faluns du Miocène moyen de Savignésur-Lathan. Le meilleur exemple correspond au squelette de Metaxytherium medium découvert dans la carrière de «La Morfassière» en 1987 et actuellement exposé au Muséum d histoire naturelle de Tours (collection B. Guevel ; Figs. 6 à 13). C est pourquoi la découverte du Metaxytherium décrit dans ce présent article, bien que fragmentaire, reste très intéressante. PRÉSENTATION DE LA DÉCOUVERTE La découverte a été effectuée en novembre 2006 dans une carrière, «La Baronnerie» (exploitant les faluns miocènes), à moins d un kilomètre au Nord de Channay-sur-Lathan en direction du village de Saint-Laurent-de-Lin (bassin de Savigné-sur-Lathan, à 30 km au Nord-Ouest de Tours, Fig. 2) par l un d entre nous (V. Gelot) qui a extrait le crâne décrit dans ce présent article. Lors de la découverte, aucun os postcrânien n a été conservé. En 2008, le Musée du Savignéen a acheté les restes de ce Metaxytherium medium à V. Gelot pour son intégration dans les collections paléontologiques du Musée. *Institut Polytechnique LaSalle Beauvais Dépt. Géosciences 19 rue Pierre Wagnet, BP 30313, F Beauvais Cedex, ** 9 route des carrières, F Cheffois ;

2 2 RÉMI RATEAU, CYRIL GAGNAISON & VINCENT GELOT Figure 1. - Représentation d un dugong actuel (Dugong dugon) [BERTA et al., 2006]. est un falun bioclastique riche en coquilles d Arca turonica (Fig. 15e). DIAGNOSE DU MATÉRIEL PALÉONTOLOGIQUE Ordre Sirenia (Illiger, 1811) Famille Dugondidae (Gray, 1821) Sous-famille Halitheriinae (Carus, 1868) Genre Metaxytherium (de Christol, 1895) Espèce Metaxytherium medium (Desmarest, 1822) L ensemble du matériel est très fracturé et va nécessiter une minutieuse restauration. Le fossile est constitué d une cinquantaine de fragments osseux et dentaires appartenant à la même tête de Metaxytherium medium. Les os et les dents présentent des couleurs pastelles allant du blanc crème au beige. Ils correspondent principalement à la partie droite et supérieure du crâne et de la mandibule (Fig. 16). LES RESTES DENTAIRES (PLANCHE I À III) Figure 2. - Localisation des gisements français de siréniens fossiles : 1. Taulanne ; 2. Vayres-sur-Essonne ; 3a. Bordeaux ; 3b. Autres sites bordelais ; 4a. Faluns de Savigné-sur-Lathan ; 4b. Faluns de Doué-la-Fontaine. Malheureusement, l extraction du fossile ne s est pas faite dans de bonnes conditions (Fig. 14). Les restes osseux et dentaires sont très fracturés et leur restauration est encore en cours au Muséum d histoire naturelle d Orléans par F. Chevrier. CONTEXTE GÉOLOGIQUE DE LA DÉCOUVERTE Dans son ensemble, la carrière de «La Baronnerie» à Channay-sur-Lathan présente quatre faciès du Miocène marin sur une puissance totale ne dépassant pas les six mètres (Fig. 15) [TEMEY, 1996]. Ces dépôts ont érodé les argiles vertes et les calcaires lacustres non visibles dans cette falunière datés de l Eocène-Oligocène (Fig. 15a). Le premier faciès miocène correspond à une calcarénite sableuse à strates obliques riche en oursins plats (Scutella faujasi et Amphiope bioculata) (Fig. 15b). Le second est un falun argileux blanc riche en bryozoaires et en bivalves. Localement, le toit du faciès à bryozoaires est entaillé de chenaux plats à gros galets et à matrice argileuse blanche (fig.15c). C est dans l un de ces chenaux que le fossile de Metaxytherium medium a été découvert (Fig. 15d). Le dernier faciès bien visible sur l ensemble de la carrière Il en ressort cinq ensembles : - Un os maxillaire droit présentant encore sa dernière molaire ainsi que les racines des autres dents. L os maxillaire est très endommagé et montre encore une partie de l orbite droite. - Une hémi-mandibule droite presque complète présentant elle aussi sa dernière molaire et les alvéoles des autres dents. - Un ensemble de deux dents complètes du côté gauche du crâne : P4 et M3. - Un ensemble de quatre dents complètes du côté droit du crâne : P4, M2, P4, M1 et M2. Ces dernières peuvent aisément se repositionner sur l os maxillaire et l hémi-mandibule. - Un ensemble d une vingtaine de fragments de racines dentaires (à replacer dans les mâchoires). La taille des dents rentre dans les écarts-types donnés par GINSBURG & JANVIER [1971]. Elle laisse sous-entendre que le fossile de Channay-sur-Lathan devait correspondre à un gros individu de sexe masculin. De plus, l usure dentaire n étant pas très développée sur les molaires, il est possible d en déduire que ce Metaxytherium medium était mature sexuellement (Fig. 17). LES OS CRÂNIENS (PLANCHE IV) Il en ressort six ensembles : - La partie droite de l os nasal et du prémaxillaire droit. - La calotte crânienne correspondant à l association du frontal et des deux pariétaux (Planche IV, A). - Le rocher droit encore associé à une partie de l os temporal

3 UN METAXYTHERIUM MEDIUM (MAMMALIA, SIRENIA) ATTAQUÉ PAR DES REQUINS DANS LES FALUNS MIOCÈNES 3 DE CHANNAY-SUR-LATHAN (37, FRANCE) Figure 3. -Tête d Halitherium taulannense de l Eocène supérieur de Taulanne [SAGNE, 2001]. A : Vue latérale du crâne. B : Vue latérale de la mandibule. C : Prémolaires inférieures gauches, vue labiale et occlusale. Figure 4. -Empreinte d un squelette d Halitherium schinzii découvert dans une carrière souterraine de Blanquine près de Saint- Gervais (Gironde, France). Ce cliché appartient au Bureau des Carrières souterraines du Conseil Général de la Gironde.

4 4 RÉMI RATEAU, CYRIL GAGNAISON & VINCENT GELOT Figure 9. - Le squelette de Metaxytherium medium des faluns de Doué-la-Fontaine (moulage du Muséum de Tours). La longueur totale du squelette avoisine les 2,5 mètres. L original est exposé dans la galerie de paléontologie du Muséum national d histoire naturelle de Paris. (Planche IV, B). - L arcade zygomatique droite fragmentaire. - Des fragments indéterminables de la voûte palatine. - Une multitude de petits fragments d os indéterminables. Ces os ont exactement les mêmes caractéristiques anatomiques que les crânes de Metaxytherium medium publiés par GINSBURG & JANVIER [1971]. L ensemble des os crâniens montre à nouveau que le Metaxytherium medium de Channay-sur-Lathan était un individu robuste et adulte (Fig. 17). INTERPRÉTATIONS PALÉOÉCOLOGIQUES ET PRÉDATION Actuellement, les dugongs vivent dans un milieu marin de faible profondeur [BERTA et al., 2006]. Ces animaux sont herbivores et brouteurs d algues. Par comparaison, il est possible d en déduire que le Metaxytherium medium de Channay-sur-Lathan vivait dans des conditions similaires (Fig. 17). Une question reste en suspens : de quoi est-il mort le? Des traces de morsures ont été observées sur certains os du crâne. Ces dernières vont nous aider à répondre à cette question. Ainsi, sur la face externe de la branche mandibulaire de l hémimandibule droite, se dessinent deux traces de morsures (T1 et T2) bien distinctes (Fig. 18). Leurs dimensions sont les suivantes : T1 mesure 35 mm de long sur 8 mm de large et T2 mesure 15 mm de long sur 4 mm de large. Sur le fragment de l arcade zygomatique, deux traces de morsures (T3 et T4) sont bien visibles (Fig. 19). Leurs dimensions sont les suivantes : T3 mesure 30 mm de long sur 4 mm de large et T4 mesure 38 mm de long sur 4 mm de large. A noter sur le côté de ce même os deux trous triangulaires pouvant être interprétés comme des impacts de dents (Imp., Fig. 20). Ces traces de morsures, striées, faites par un (ou plusieurs) requin(s) de grande taille (Carcharodon megalodon, Galeocerdo aduncus ). Très rarement, les traces de morsures de requins sont observées sur les os longs des mammifères marins des faluns. En dehors de notre fossile, seuls deux autres exemples de traces de morsures sont déjà connus sur des fragments de crâne de mammifères marins (phoque et sirénien des faluns de Savigné-sur-Lathan). Ces observations permettent d émettre deux hypothèses sur la mort du Metaxytherium medium de Channay-sur-Lathan : - soit, cet animal était déjà mourant (maladie, blessure ) et les requins charognards ont mangé sa carcasse. - soit, ce Metaxytherium medium a subit une attaque d un (ou plusieurs) gros requin(s) chasseur(s). Par comparaison avec les grands requins actuels, chasseurs de petits mammifères marins (otaries ), cette dernière hypothèse semble la plus probable. CONCLUSION Même si des fossiles de Metaxytherium medium sont régulièrement trouvés dans les falunières de Savigné-sur-Lathan, la découverte de la tête à Channay-sur-Lathan reste intéressante pour son état général de conservation. Il est rare d observer des os en connexion anatomique dans les faluns miocènes de l Est de l Anjou et de la Touraine. Il est d autant plus rare de trouver le crâne associé à ses mandibules. Même s il ne s agit pas de la première découverte de ce type dans les faluns de la région de Savigné-sur-Lathan, le Metaxytherium medium de Channaysur-Lathan correspond au sirénien fossile du Miocène le plus complet publié à ce jour pour la Touraine. Actuellement, ce fossile a intégré les collections paléontologiques du Musée du Savignéen à Savigné-sur-Lathan en Touraine. Cette découverte fait aussi ressortir le problème du prélèvement et de la conservation des fossiles exceptionnels des faluns. Même si les amateurs de fossiles permettent la découverte et la sauvegarde de ces derniers au sein de leurs collections, il faut

5 UN METAXYTHERIUM MEDIUM (MAMMALIA, SIRENIA) ATTAQUÉ PAR DES REQUINS DANS LES FALUNS MIOCÈNES 5 absolument déclarer auprès des scientifiques (Musée du Savignéen, Muséum ) les trouvailles importantes dès leur découverte pour sauvegarder toutes les informations scientifiques de notre patrimoine paléontologique. A partir de toutes les informations ostéologiques et dentaires recueillies sur le Metaxytherium medium de Channaysur-Lathan, il est possible de dire que cet individu était un mâle bien portant qui a probablement été attaqué par un (ou plusieurs) gros requin(s) comme le prouvent les traces de morsures bien visibles sur les ossements. Remerciements. - Nous remercions D. Pouit, P. Barrier et J.-C. Gagnaison pour leurs corrections à propos de cet article. Les auteurs tiennent à remercier le Bureau des Carrières souterraines du Conseil Général de la Gironde et plus particulièrement C. Thomaïdis pour la photographie du sirénien fossile du Bordelais. Nous remercions aussi F. Chevrier, B. Cossard et D. Fucci pour leurs participations à l élaboration des illustrations. Merci aussi à B. Guevel pour nous avoir autorisé de publier les restes dentaires du Metaxytherium medium de «La Morfassière». Références bibliographiques BERTA A., SUMICH J.L., KOVACS K.M., FOLKENS P.A. & ADAM P.J., Sirenian and other marine mammals: Evolution and systematic. Marine mammals (Second edition), p CAHUZAC B. & AUDOUIN M., Sur une vertèbre d Halitherium (Siréniens), découverte dans le Calcaire à Astéries oligocène à Rauzan (Gironde). Aperçu paléoécologique. Bulletin de la Société Linnenne de Bordeaux, nouv. série n 33, 140 (3) : COTTREAU J., Le Metaxytherium cuvieri du golfe de la Loire. Annales de Paléontologie, 17 : 2-20, 4 fig., 2 pl. DOMNING D.P., MORGAN G.S. & RAY C.E., North American Eocene Sea Cows (Mammalia : Sirenia). Smithsonian Contributions to paleobiology, n 52, 74p. GINSBURG L. & JANVIER P., Les Mammifères marins des faluns miocènes de la Touraine et de l Anjou. Bulletin du Muséum National d Histoire Naturelle, 3e série, 22 : GINSBURG L. & JANVIER P., Les mammifères marins des faluns de la Touraine et de l Anjou. Bulletin de la Société d Etudes Scientifiques de l Anjou, n.s., IX : 73-96, 8 fig. GINSBURG L. & MORNAND J., Les restes de mammifères des faluns de l Anjou-Touraine. Mémoire de la Société d Etudes Scientifiques de l Anjou, 6 : MERLE D., BAUT J.P., GINSBURG L., SAGNE C., HERVET S., CARRIOL R.P., VÉNEC-PEYRÉ M.T., BLANC-VALLERON M.M., MOURER- CHAUVIRÉ C., ARAMBOL D. & VIETTE P., Découverte d une faune de vertébrés dans l Oligocène inférieur de Vayressur-Essonne (bassin de Paris, France) : biodiversité et paléoenvironnement. C. R. Palevol, 1 : SAGNE C., Halitherium taulannense, nouveau sirénien (Sirenia, Mammalia) de l Éocène supérieur provenant du domaine Nord-Téthysien (Alpes-de-Haute-Provence, France). Compte Rendu de l Académie des Sciences de Paris, Sciences de la Terre et des Planètes/Earth and Planetary Sciences, 333 : TEMEY I., Le Néogène de Touraine : approche environnementale et paléogéographique des faluns du bassin de Noyant-Savigné (Indre-et-Loire et Maine-et-Loire, France). M.G.I., IGAL, n. 73, t.1, 67 fig., 27 pl., 292 p. Figure 6. - Restes dentaires d un crâne de Metaxytherium Morfassière, 1987, collection B. Guevel) : a, hémi-mandibule gauche ; b, hémi-mandibule droite (dessins de F. Chevrier). Figure 7. - Restes dentaires d un crâne de Metaxytherium Morfassière, 1987, collection B. Guevel) : hémi-mandibule gauche (dessins de F. Chevrier).

6 6 RÉMI RATEAU, CYRIL GAGNAISON & VINCENT GELOT Figure 8. - Restes dentaires d un crâne de Metaxytherium Morfassière, 1987, collection B. Guevel) : a, b et c : incisive supérieure droite (dessins de F. Chevrier). Figure 9. - Restes dentaires d un crâne de Metaxytherium Morfassière, 1987, collection B. Guevel) : a et b, prémaxillaire gauche portant l incisive (dessins de F. Chevrier). Figure Restes dentaires d un crâne de Metaxytherium Morfassière, 1987, collection B. Guevel) : a, incisive supérieure droite ; b, incisive supérieure gauche dans le prémaxillaire(dessins de F. Chevrier). Figure Restes dentaires d un crâne de Metaxytherium Morfassière, 1987, collection B. Guevel) : à gauche, fragment de maxillaire droit ; à droite, molaires supérieures gauches (dessins de F. Chevrier). Figure Restes dentaires d un crâne de Metaxytherium Morfassière, 1987, collection B. Guevel) : molaires supérieures gauches (dessins de F. Chevrier). Figure Restes dentaires d un crâne de Metaxytherium Morfassière, 1987, collection B. Guevel) : maxillaire droit : à gauche, vue labiale ; à droite, vue linguale (dessins de F. Chevrier).

7 UN METAXYTHERIUM MEDIUM (MAMMALIA, SIRENIA) ATTAQUÉ PAR DES REQUINS DANS LES FALUNS MIOCÈNES 7 DE CHANNAY-SUR-LATHAN (37, FRANCE) Figure L os maxillaire du Metaxytherium medium de Channay-sur-Lathan en cours de dégagement. Figure La colonne lithostratigraphique simplifiée des faluns de la région de Savigné-sur-Lathan et localisation du faciès qui a livré le squelette de Metaxytherium medium. Figure Les os de la tête conservés (en gris foncé). A : le profil gauche de l ensemble, B : la vue supérieure du crâne, C : le profil droit du crâne et de la mandibule. Figure Une reconstitution originale du Metaxytherium medium de Channay-sur-Lathan (dessin de D. Fucci).

8 8 RÉMI RATEAU, CYRIL GAGNAISON & VINCENT GELOT Figure Les traces de morsures sur l hémi-mandibule du Metaxytherium medium. Figure Les traces de morsures sur l arcade zygomatique du Metaxytherium medium. Figure Les traces d impacts dentaires sur l arcade zygomatique du Metaxytherium medium.

9 UN METAXYTHERIUM MEDIUM (MAMMALIA, SIRENIA) ATTAQUÉ PAR DES REQUINS DANS LES FALUNS MIOCÈNES 9 DE CHANNAY-SUR-LATHAN (37, FRANCE) Planche I. - L os maxillaire droit du Metaxytherium medium de Channay-sur-Lathan. A : Vue labiale du maxillaire droit avec M3 et racines de M2 et M1. B : Vue linguale du maxillaire droit. C : Vue occlusale de la M3 et des racines de la M2 et M1 du maxillaire droit.

10 10 RÉMI RATEAU, CYRIL GAGNAISON & VINCENT GELOT Planche II. - L hémi-mandibule droite du Metaxytherium medium de Channay-sur-lathan. A : Vue labiale de la mandibule droite. B : Vue linguale de la mandibule droite avec la M3. C : Vue occlusale et linguale de la M3 de la mandibule droite.

11 UN METAXYTHERIUM MEDIUM (MAMMALIA, SIRENIA) ATTAQUÉ PAR DES REQUINS DANS LES FALUNS MIOCÈNES 11 DE CHANNAY-SUR-LATHAN (37, FRANCE) Planche III. - Les dents isolées du Metaxytherium medium de Channay-sur-Lathan. A : P4 gauche, vue occlusale (à gauche) et postérieure (à droite). B : P4 droite, vue occlusale (à gauche) et linguale (à droite). C : P4 droite, vue occlusale (à gauche) et linguale (à droite). D : M2 droite, vue occlusale (à gauche) et linguale (à droite). E : M1droite, vue occlusale (à gauche) et linguale (à droite). F : M2 droite, vue occlusale (à gauche) et linguale (à droite). G : M3 gauche, vue occlusale (à gauche) et linguale (à droite).

12 12 RÉMI RATEAU, CYRIL GAGNAISON & VINCENT GELOT Planche IV. - La calotte crânienne et le rocher droit du Metaxytherium medium de Channay-sur-Lathan. A : La calotte crânienne composée de l os frontal et des os pariétaux. Vue de dessus à gauche et vue interne à droite. B : Le rocher droit associé à une partie de l os temporal droit.

Un aperçu d évolution humaine Méthodologie

Un aperçu d évolution humaine Méthodologie Atelier d anatomie comparée Un aperçu d évolution humaine Méthodologie Panneaux pédagogiques expliquant les notions abordées dans cet atelier (téléchargeables gratuitement sur le site www.gulliverasso.org

Plus en détail

Actualisme. Niveau : Classe de cinquième.

Actualisme. Niveau : Classe de cinquième. Niveau : Classe de cinquième. Objectifs de connaissances : - Présence de fossiles dans les roches. - Principe de l actualisme. - Reconstitution de paysage ou de milieu de vie. Objectifs méthodologiques

Plus en détail

Données anatomiques utilisables pour établir des relations de parenté : membres antérieurs de quelques Vertébrés c: grenouille (batracien) d: mésange

Données anatomiques utilisables pour établir des relations de parenté : membres antérieurs de quelques Vertébrés c: grenouille (batracien) d: mésange Introduction - grand nombre de formes de vie différentes : + de 2 millions d espèces vivantes (en se limitant aux formes de vie actuelles eucaryotes) - unité de structure : la cellule - unité de fonctionnement

Plus en détail

Méthodologie. G u l l i v e r. Objectifs spécifiques

Méthodologie. G u l l i v e r. Objectifs spécifiques Atelier d anatomie comparée Méthodologie Objectifs spécifiques Voir ou revoir la classification (définition du mammifère) Voir ou revoir des notions d anatomie (noms de différentes parties du squelette

Plus en détail

LE PUY- D ISSOLUD Les restes humains exhumés à la Fontaine de Loulié commune de Saint- Denis- lès- Martel. Fouilles anciennes et récentes

LE PUY- D ISSOLUD Les restes humains exhumés à la Fontaine de Loulié commune de Saint- Denis- lès- Martel. Fouilles anciennes et récentes 1 LE PUY- D ISSOLUD Les restes humains exhumés à la Fontaine de Loulié commune de Saint- Denis- lès- Martel. Fouilles anciennes et récentes par Pascal Murail (*) (*) CNRS, centre anthropologie de Bordeaux)

Plus en détail

Professeur Jacques LEBEAU

Professeur Jacques LEBEAU UE Odontologie Chapitre 1 : Anatomie comparée et phylogenèse dentaire Professeur Jacques LEBEAU Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Evolution du

Plus en détail

Connaissances scientifiques à propos de l échantillon «Sur bords du Nil»

Connaissances scientifiques à propos de l échantillon «Sur bords du Nil» Connaissances scientifiques à propos de l échantillon «Sur bords du Nil» Présentation de l échantillon 7 espèces ont été choisies : crocodile, ibis, faucon, vache, babouin, chacal et femme. 8 caractères

Plus en détail

L Homme dans le règne animal. La phylogénie appliquée au cas spécifique de l être humain

L Homme dans le règne animal. La phylogénie appliquée au cas spécifique de l être humain L Homme dans le règne animal La phylogénie appliquée au cas spécifique de l être humain L Homme dans le règne animal La phylogénie appliquée au cas spécifique de l être humain Classer l Homme brève taxinomie

Plus en détail

Découvrez les ateliers

Découvrez les ateliers Muséum d histoire naturelle d Aix-en-Provence Programme des médiations scientifiques 2012-2013 Découvrez les ateliers Le Muséum d histoire naturelle propose des ateliers pédagogiques destinés aux scolaires

Plus en détail

LA FACE OSSEUSE. Deux sont impairs : - La mandibule : - Le vomer : étage supérieur de la face. Participe à la cloison osseuse des fosses nasales.

LA FACE OSSEUSE. Deux sont impairs : - La mandibule : - Le vomer : étage supérieur de la face. Participe à la cloison osseuse des fosses nasales. LA FACE OSSEUSE I) INTRODUCTION Elle est formée de 13 os fixes soudés entre eux et au crâne et d un seul os mobile (mandibule) Les os fixes sont pairs et symétriques (sauf 1) - Les os maxillaires, - Les

Plus en détail

Sourire forcé - Cadrage cavité buccale Vue de face Sourire forcé Sourire naturel Vue de trois quarts Sourire naturel Vue de profil Sourire naturel -

Sourire forcé - Cadrage cavité buccale Vue de face Sourire forcé Sourire naturel Vue de trois quarts Sourire naturel Vue de profil Sourire naturel - Sourire forcé - Cadrage cavité buccale Vue de face Sourire forcé Sourire naturel Vue de trois quarts Sourire naturel Vue de profil Sourire naturel - Avec écarteur Vue de face Occlusion centrée Légère ouverture

Plus en détail

Sortie au Muséum national d'histoire naturelle

Sortie au Muséum national d'histoire naturelle I3 Activités 1-2-3 Sortie au Muséum national d'histoire naturelle Problèmes : Comment trouver et expliquer des liens de parenté entre différentes espèces? Comment appréhender la biodiversité et comment

Plus en détail

La mise en œuvre régionale de l inventaire du patrimoine géologique national. P. Conil, F. Bechennec

La mise en œuvre régionale de l inventaire du patrimoine géologique national. P. Conil, F. Bechennec La mise en œuvre régionale de l inventaire du patrimoine géologique national P. Conil, F. Bechennec Contexte de l inventaire > Patrimoine naturel : faune, flore : inventaires, protections = des travaux

Plus en détail

Activité 1 : Les caractéristiques physiques de la bipédie et de la position verticale

Activité 1 : Les caractéristiques physiques de la bipédie et de la position verticale Activité 1 : Les caractéristiques physiques de la bipédie et de la position verticale Comment savoir qu'un squelette fossile était bipède? On pourrait logiquement croire, que les indices d'une marche bipède

Plus en détail

IDENTIFICATION D UNE COUPURE DU TEMPS

IDENTIFICATION D UNE COUPURE DU TEMPS T.P. 5.3 : IDENTIFICATION D UNE COUPURE DU TEMPS Les espèces et les évènements géologiques se succèdent dans le temps : il est nécessaire d établir des étapes d évolution dans le temps. Sur quels critères

Plus en détail

Géologie simplifiée des garrigues

Géologie simplifiée des garrigues Géologie simplifiée des garrigues La mer de l ère secondaire Durant l ère secondaire (-200 à -60 millions d années), la région est recouverte par la mer. Durant les périodes du jurassique et du crétacé,

Plus en détail

GÉOLOGIE. Mâchoires fossiles de Paloeotherium.

GÉOLOGIE. Mâchoires fossiles de Paloeotherium. GÉOLOGIE TERRAIN TERTIAIRE, CANTON DE RÉALMONT Mâchoires fossiles de Paloeotherium. M. Bîscons, propriétaire à Brayle, commune de Dénat, canton de Réalmont, a bien voulu nous faire connaître que sur un

Plus en détail

CASTELLANE ALPES DE HAUTE PROVENCE

CASTELLANE ALPES DE HAUTE PROVENCE Maison Nature & Patrimoines Programme 2012 CASTELLANE ALPES DE HAUTE PROVENCE Et suivez-nous sur facebook : www.facebook.com/maisonnaturepatrimoines La Maison Nature & Patrimoines est située au cœur de

Plus en détail

Sur le plan anatomique les ressemblances entre l homme et les grands singes anthropomorphes (à morphologie humaine) sont frappantes.

Sur le plan anatomique les ressemblances entre l homme et les grands singes anthropomorphes (à morphologie humaine) sont frappantes. Partie I Chapitre 2 LA LIGNEE HUMAINE Comment l homme actuel s est-il individualisé au sein des vertébrés? I. Place de l Homme dans le règne animal A. Place de l Homme dans la classification des êtres

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 CHAPITRE PREMIER : PRELIMINAIRES... 3

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 CHAPITRE PREMIER : PRELIMINAIRES... 3 - TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...... 1 CHAPITRE PREMIER : PRELIMINAIRES...... 3 I. Objet et divisions de l'anatomie......3 Objet et méthodes......3 Divisions... 4 Il. Organisation générale des animaux......5

Plus en détail

La fouille subaquatique de l épave du 15ième siècle de Beutin dans la Canche

La fouille subaquatique de l épave du 15ième siècle de Beutin dans la Canche Archéologie - Pas-de-Calais le Département - le 17 janvier 2017-13h54 Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure. La fouille subaquatique

Plus en détail

Exploitation pédagogique du logiciel «Homininés» en TS. Les critères d appartenance à la lignée humaine.

Exploitation pédagogique du logiciel «Homininés» en TS. Les critères d appartenance à la lignée humaine. Exploitation pédagogique du logiciel «Homininés» en TS Les critères d appartenance à la lignée humaine. Fiche professeur Place dans la progression : La place de l dans le règne animal et la parenté avec

Plus en détail

musée vert le mans museum d'histoire naturelle

musée vert le mans museum d'histoire naturelle Musée Vert : 204, avenue Jean Jaurès - CS 40010-72039 Le Mans Cedex 9 Ouvert du lundi au vendredi : 9h - 12h et 14h - 18h le dimanche après-midi : 14h - 18h Fermé le samedi - Tel. 02 43 47 39 94 - site

Plus en détail

ATELIERS. de la BOURSE pour le public. Samedi 24 janvier. Dimanche 25 janvier

ATELIERS. de la BOURSE pour le public. Samedi 24 janvier. Dimanche 25 janvier ATELIERS de la BOURSE 2015 pour le public Samedi 24 janvier Dimanche 25 janvier de 9h à 12h et de 14h à 18h 1 PALEONTOLOGIE : Moulages en plâtre de fossiles, animé par les bénévoles ABMF MODELISATION :

Plus en détail

Système turbiditique géant au large de l île de La Réunion Océan Indien

Système turbiditique géant au large de l île de La Réunion Océan Indien Emmanuelle SISAVATH 3 ième année de thèse Journées des doctorants de l IFREMER 14-15 OCTOBRE 2009 Système turbiditique géant au large de l île de La Réunion Océan Indien Thèse de J.F. Oelher Laboratoire

Plus en détail

Musée des Minéraux et de la Faune des Alpes

Musée des Minéraux et de la Faune des Alpes Musée des Minéraux et de la Faune des Alpes Dossier pédagogique Paléontologie Musée des Minéraux et de la Faune des Alpes Place de l Eglise 38520 BOURG D OISANS Tel : 04.76.80.27.54 Fax : 04.76.80.26.74

Plus en détail

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS TP_C samedi 16 juin 2007 AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS CONCOURS EXTERNE ÉPREUVES D ADMISSION session 2007 TRAVAUX PRATIQUES DE SPÉCIALITÉ DU SECTEUR C Durée totale

Plus en détail

Devoir maison n 3 de SVT Terminale S5 (2010/2011) PARENTE ENTRE ETRES VIVANTS ACTUELS ET FOSSILES - PHYLOGENESE - EVOLUTION

Devoir maison n 3 de SVT Terminale S5 (2010/2011) PARENTE ENTRE ETRES VIVANTS ACTUELS ET FOSSILES - PHYLOGENESE - EVOLUTION Devoir maison n 3 de SVT Terminale S5 (2010/2011) PARENTE ENTRE ETRES VIVANTS ACTUELS ET FOSSILES - PHYLOGENESE - EVOLUTION Exercice 2-2 : bac S 2005 Métropole (/20) Jusqu'à la découverte d'orrorin et

Plus en détail

Il y a un os! Fiche enseignant

Il y a un os! Fiche enseignant Il y a un os! Fiche enseignant Durée : 1h20 à 1h40 Organisation de la classe : activité 1 puis activité 2 : classe divisée en 6 ; 1 adulte pour chaque groupe de 3 à 6 élèves (dans l'idéal). Objectifs de

Plus en détail

La lignée* humaine. Vous trouverez ici un diaporama illustrant cette partie du programme de TS.

La lignée* humaine. Vous trouverez ici un diaporama illustrant cette partie du programme de TS. La lignée* humaine Vous trouverez ici un diaporama illustrant cette partie du programme de TS. Les photographies sont issues des vitrines du musée d Histoire Naturelle de Lille Les phrases en rouge sont

Plus en détail

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations du Jurassique, du Crétacé supérieur et du Tertiaire dans le Fumélois

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations du Jurassique, du Crétacé supérieur et du Tertiaire dans le Fumélois Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations du Jurassique, du Crétacé supérieur et du Tertiaire dans le Fumélois Château de Bonaguil - Calcaires karstifiés (Fumel) Carte de localisation de la balade

Plus en détail

Les crises biologiques

Les crises biologiques Les crises biologiques Proposition de plan I / Évolution des formes vivantes au cours des temps géologiques 1 / Les modifications paléontologiques à l échelle régionale Exemple de la coupe de la baie de

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France»

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 isabelle.mof@gmail.com

Plus en détail

Quel est donc ce caillou?

Quel est donc ce caillou? Quel est donc ce caillou? L activité permet de confronter les élèves à différentes pièces fossiles. On se pose la question du statut de cette pièce : est-ce un fossile? Dans quel groupe le classer? Le

Plus en détail

2 nd -tp-p2-20 Chapitre 2 : l'utilisation indirecte de l'énergie solaire Objectifs : comprendre l'origine des combustibles fossiles - observer

2 nd -tp-p2-20 Chapitre 2 : l'utilisation indirecte de l'énergie solaire Objectifs : comprendre l'origine des combustibles fossiles - observer Objectifs : comprendre l'origine des combustibles fossiles - observer Observation : l'énergie solaire permet la production de matière par les végétaux chlorophylliens (photosynthèse) et la production de

Plus en détail

Histoire évolutive de la baleine

Histoire évolutive de la baleine Atelier d anatomie comparée Histoire évolutive de la baleine Complément d information destiné aux enseignants Panneau pédagogique à consulter (en téléchargement sur le site de Gulliver) : «Le Cénozoïque»,

Plus en détail

DOSSIER D INVENTAIRE PETIT PATRIMOINE RURAL BÂTI DU PERIGORD

DOSSIER D INVENTAIRE PETIT PATRIMOINE RURAL BÂTI DU PERIGORD Département de la Dordogne DOSSIER D INVENTAIRE PETIT PATRIMOINE RURAL BÂTI DU PERIGORD CONSEIL GENERAL DE LA DORDOGNE LA PIERRE ANGULAIRE C.A.U.E.24 (Association loi de 1901) Département de la DORDOGNE

Plus en détail

ANATOMIE DE QUELQUES ANIMAUX DU LITTORAL

ANATOMIE DE QUELQUES ANIMAUX DU LITTORAL ANATOMIE DE QUELQUES ANIMAUX DU LITTORAL L'éponge ressemble à une petite outre (sac) fixée à sa base. Les parois sont percées d'une multitude de pores et sur le sommet s'ouvre un large orifice, l'oscule.

Plus en détail

4. L'ancrage squeletique " Bollard " : aperçu de la technique de H. De Clerck

4. L'ancrage squeletique  Bollard  : aperçu de la technique de H. De Clerck Sommaire Avant-propos Partie I Les moyens d'ancrage conventionnels 1. Les ancrages conventionnels Le principe de l'ancrage Les ancrages conventionnels Les différents types d'ancrage conventionnels Les

Plus en détail

Les anomalies dans les dimensions transversales, sagittales et verticales

Les anomalies dans les dimensions transversales, sagittales et verticales Les anomalies dans les dimensions transversales, sagittales et verticales Le principal problème dentaire concerne la dysharmonie maxillo-dentaire (rapports entre la taille des dents et celle du maxillaire).

Plus en détail

TERMINOLOGIE utilisée pour décrire L ANATOMIE DU CHAT

TERMINOLOGIE utilisée pour décrire L ANATOMIE DU CHAT TERMINOLOGIE utilisée pour décrire L ANATOMIE DU CHAT Interprétation et dessins : Marge Hanna (juge emeritus) Aimablement traduit par Steven Corneille 1 - nez : zone soutenue par des cartilages allant

Plus en détail

PROGRAMME DE L ENSEIGNEMENT DES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE EN CLASSE TERMINALE DE LA SÉRIE SCIENTIFIQUE

PROGRAMME DE L ENSEIGNEMENT DES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE EN CLASSE TERMINALE DE LA SÉRIE SCIENTIFIQUE PROGRAMME DE L ENSEIGNEMENT DES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE EN CLASSE TERMINALE DE LA SÉRIE SCIENTIFIQUE I.2 PARENTE ENTRE ETRES VIVANTS - PHYLOGENESE ÉVOLUTION (3 SEM) A partir d un réinvestissement

Plus en détail

Les malocclusions dentaires : qu est-ce qui est normal,

Les malocclusions dentaires : qu est-ce qui est normal, Dre Roseline Lorrain DMV, Clinicienne en dentisterie Les malocclusions dentaires : qu est-ce qui est normal, qu est-ce qui est acceptable, quand doit-on s en préoccuper? L occlusion réfère à la relation

Plus en détail

mâchoire de sanglier Une singulière CURIOSITÉ par Roger GOUX

mâchoire de sanglier Une singulière CURIOSITÉ par Roger GOUX CURIOSITÉ Photographie 1. Photographie 2. Une singulière mâchoire de sanglier par Roger GOUX Il y a 25 à 30 ans de cela, à l époque où j enseignais les sciences naturelles, un élève dont le père était

Plus en détail

Section : Sciences de la vie et de la Terre

Section : Sciences de la vie et de la Terre Préparation au concours interne de recrutement de professeurs agrégés Section : Sciences de la vie et de la Terre 1- Epreuve scientifique à partir d une question de synthèse. Il fut une époque où l interprétation

Plus en détail

3-Exemples de reconstitutions de paléoenvironnements et de paléogéographies:

3-Exemples de reconstitutions de paléoenvironnements et de paléogéographies: 3-Exemples de reconstitutions de paléoenironnements et de paléogéographies: Contribution des roches, des minéraux, des fossiles Principe d actualisme: analogues actuels des minéraux et des sédiments, dans

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l épreuve : 3 heures 30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Dès

Plus en détail

Fossiles : Empreintes du temps

Fossiles : Empreintes du temps Fossiles : Empreintes du temps 1. Rappels sur l évolution La terre s est formée il y a 4,5 milliards d années, la vie est apparue 3,2 milliards d années après. Les animaux et les plantes n ont pas toujours

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l épreuve : 3 heures 30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Dès

Plus en détail

HYDROGRAPHIE. Une introduction aux techniques hydrographiques utilisées dans des projets d ingénierie fluviale. Jean Jacques PETERS

HYDROGRAPHIE. Une introduction aux techniques hydrographiques utilisées dans des projets d ingénierie fluviale. Jean Jacques PETERS HYDROGRAPHIE Jean Jacques PETERS Une introduction aux techniques hydrographiques utilisées dans des projets d ingénierie fluviale 1 Mes souhaits Faire passer le virus de la science des rivières : Vous

Plus en détail

L'ÉTABLISSEMENT DU CALENDRIER GÉOLOGIQUE

L'ÉTABLISSEMENT DU CALENDRIER GÉOLOGIQUE III- L'ÉTABLISSEMENT DU CALENDRIER GÉOLOGIQUE Etablir un calendrier, c'est organiser le temps qui s'écoule en séquences constituant autant de repères chronologiques fiables pour les utilisateurs. Le calendrier

Plus en détail

Tétrapodes Exemples d individus

Tétrapodes Exemples d individus Tétrapodes Formation Biologie 2011 2012 Tétrapodes Exemples d individus Tétrapodes Embranchement Classification Description Reproduction Mode de vie Exemples d individu Tétrapodes Embranchement > Etymologie

Plus en détail

Clef simplifiée des familles

Clef simplifiée des familles Les proies de la chouette effraie en Bretagne J.-Y. MOAT, F. PUSTOC H 2001 À ce jour, plusieurs dizaines de milliers de proies de chouette effraie ont été analysées en Bretagne. Plus de 9% de ce total

Plus en détail

TENDANCE EVOLUTIVE DANS LA LIGNEE HUMAINE

TENDANCE EVOLUTIVE DANS LA LIGNEE HUMAINE T.P. 2.3 TENDANCE EVOLUTIVE DANS LA LIGNEE HUMAINE Le développement des capacités cérébrales dépend du volume du cerveau, conséquence du développement crânien qui diffère suivant les fossiles humains trouvés.

Plus en détail

LA COLONNE SIMPLIFIEE ET LA VERTEBRE TYPE - ORGANISATION DE LA COLONNE VERTEBRALE Lien vers la vidéo

LA COLONNE SIMPLIFIEE ET LA VERTEBRE TYPE - ORGANISATION DE LA COLONNE VERTEBRALE Lien vers la vidéo 0 LA COLONNE SIMPLIFIEE ET LA VERTEBRE TYPE - ORGANISATION DE LA COLONNE VERTEBRALE Lien vers la vidéo Vertèbres, disque intervertébral et canal rachidien schématiques La colonne vertébrale soutient le

Plus en détail

REGIONS, VASCULARISATION ET INNERVATION DE LA TETE ET DU COU

REGIONS, VASCULARISATION ET INNERVATION DE LA TETE ET DU COU REGIONS, VASCULARISATION ET INNERVATION DE LA TETE ET DU COU I) Les régions du crâne. Le crâne peut être divisé en 2 parties : - La cavité crânienne contenant l encéphale. - Les 4 régions pariétales. 1.

Plus en détail

Une mer Fossile. Le Bassin Vocontien Carte paléogéographique simplifiée. Du bassin vocontien aux Baronnies

Une mer Fossile. Le Bassin Vocontien Carte paléogéographique simplifiée. Du bassin vocontien aux Baronnies Fin du Jurassique (Kimméridgien). -146 / 144 M. années OCÉAN TÉTHYS Le Bassin Vocontien Carte paléogéographique simplifiée. État approximatif il y a -145 Millions d années 1 Ichtyosaure, silhouette et

Plus en détail

Chapitre 3 : La biodiversité, résultat et étape de l'évolution

Chapitre 3 : La biodiversité, résultat et étape de l'évolution Chapitre 3 : La biodiversité, résultat et étape de l'évolution I Diversité et unité au sein des êtres vivants : exemple des Vertébrés I3 Activité 1 Étude des Vertébrés Problème Comment trouver un lien

Plus en détail

Radioanatomie des foramens et canaux du massif facial

Radioanatomie des foramens et canaux du massif facial Radioanatomie des foramens et canaux du massif facial 0.Amriss, N.Moussali, N.Elbenna, A.Gharbi, A.abdelouafi Service de Radiologie 20 Aout CHU IBN ROCHD. Casablanca. Maroc Introduction Le massif facial

Plus en détail

En faisant varier le lieu d arrosage d une plante, amener les élèves à mieux comprendre l hydrotropisme.

En faisant varier le lieu d arrosage d une plante, amener les élèves à mieux comprendre l hydrotropisme. Rubrique : Découverte Page : 13 à 17 Titre : Très utiles, les plantes! Fiche pédagogique Magazine Les Explorateurs Mars 2015 J ai soif! Compétences Science et technologie Étudier un comportement des végétaux

Plus en détail

Squelette de la face. Dr MOUALEK S

Squelette de la face. Dr MOUALEK S Squelette de la face Dr MOUALEK S. 2016-2017 Les os de la face 14 os 2 impairs Vomer Mandibule 6 pairs Maxillaire sup, Cornet sup, Palatin, Os malaire, Os nasal, Os lacrymal Vomer Os unique et médian,

Plus en détail

LES PAYSAGES EVOLUENT. Les roches sédimentaires sont des archives permettant de reconstituer les paysages anciens.

LES PAYSAGES EVOLUENT. Les roches sédimentaires sont des archives permettant de reconstituer les paysages anciens. LES PAYSAGES EVOLUENT Les roches sédimentaires sont des archives permettant de reconstituer les paysages anciens. 1 - De nouvelles roches se forment à partir des matériaux de l'érosion 1 - De nouvelles

Plus en détail

Cycle 3 et plus. Trier, ranger, classer les laisses-de-mer de la plage du Grau Du Roi

Cycle 3 et plus. Trier, ranger, classer les laisses-de-mer de la plage du Grau Du Roi Cycle 3 et plus Trier, ranger, classer les laisses-de-mer de la plage du Grau Du Roi Fiches thématiques créées par le service éducatif du Seaquarium, année 2016-2017 L aquarium Le Seaquarium bénéficie

Plus en détail

Document 1 : article du magasine La recherche (mars 1984)

Document 1 : article du magasine La recherche (mars 1984) TP : Des changements dans les peuplements : Etude d un exemple en Nouvelle Calédonie Quels ont été les changements au cours du temps dans les peuplements de vertébrés de Nouvelle Calédonie? «La légende

Plus en détail

Protocoles d Extractions en Implantologie

Protocoles d Extractions en Implantologie Protocoles d Extractions en Implantologie Conférence : Fiabiliser l implantologie - Generation Implant Nice Antoine Diss Revue de la littérature Nice, le 25 Février 2010 L extraction d une dent entrainee

Plus en détail

Les vues des incisives maxillaires et mandibulaires

Les vues des incisives maxillaires et mandibulaires Les vues des incisives maxillaires et mandibulaires INCISIVES MAXILLAIRES INCISIVES MANDIBULAIRES Couronnes plus larges mésio-distalement Couronnes moins symétriques Angles incisifs M et D plus arrondis

Plus en détail

ATELIERS. de la BOURSE Pour les scolaires le vendredi 23 janvier

ATELIERS. de la BOURSE Pour les scolaires le vendredi 23 janvier ATELIERS de la BOURSE 2015 Pour les scolaires le vendredi 23 janvier 1 PALEONTOLOGIE : Moulages en plâtre de fossiles, animé par les bénévoles ABMF MODELISATION : reconstitution succincte de la fossilisation.

Plus en détail

MUSÉUM D HISTOIRE NATURELLE

MUSÉUM D HISTOIRE NATURELLE Département des publics Musées de Marseille Livret pédagogique Comme un poisson dans l eau Niveau Cycles 2 et 3, Collège Activité 1 : Retrouve le dauphin et les poissons. Pour cela, colorie le dessin selon

Plus en détail

LES ALPES : A LA RECHERCHE DE L OCEAN PERDU

LES ALPES : A LA RECHERCHE DE L OCEAN PERDU LES ALPES : A LA RECHERCHE DE L OCEAN PERDU NB : Le fichier du DM (version couleur) est présent sur le site http://m.pourcher.free.fr INTRODUCTION : PRESENTATION DE LA CHAINE ALPINE Les Alpes sont une

Plus en détail

Tous niveaux scolaires. Guide pour classer des animaux du Seaquarium

Tous niveaux scolaires. Guide pour classer des animaux du Seaquarium Tous niveaux scolaires Guide pour classer des animaux du Seaquarium Fiches élaborées par le service éducatif du Seaquarium, validées par M. Rosenzweig, IA-IPR de SVT, adaptées aux nouveaux programmes.

Plus en détail

Cours 11 - Tête et cou: massif facial et cavités de la face Pr Vitte

Cours 11 - Tête et cou: massif facial et cavités de la face Pr Vitte Anatomie Cours 11 - Tête et cou: massif facial et cavités de la face Pr Vitte I. La cavité orbitale A. La paroi supérieure B. La paroi inférieure C. La paroi latérale D. La paroi médiale E. Les foramens

Plus en détail

FOSSILES ET FOSSILISATION

FOSSILES ET FOSSILISATION FOSSILES ET FOSSILISATION I : Introduction Latin : fossilis «tiré de la Terre» Définition : Ce sont les restes ou traces d organismes qui ont été conservés dans les sédiments. Le degré de conservation

Plus en détail

Par ici les fossiles!

Par ici les fossiles! Par ici les fossiles! Une bande dessinée de : Julie COLLIN Marie couëdic Alix GUILLAUME Bonsoir! Je suis Albert, conservateur de nuit du muséum d Histoire Naturelle. Nous somme dans le museum de New-York,

Plus en détail

LES MAUX DE DOS POUR LE DIRE

LES MAUX DE DOS POUR LE DIRE TABLE DES MATIÈRES Avertissement...7 Avant-propos...9 Les maux de dos pour le dire!...11 Introduction...13 Liste des os ou régions osseuses abordés dans ce volume 17 Précisions utiles...19 Chapitre I Notre

Plus en détail

REGION CRANIENNE : Crâne : Région frontale plate avec sillon médian bien perceptible. Protubérance occipitale bien marquée. Stop : Peu marqué.

REGION CRANIENNE : Crâne : Région frontale plate avec sillon médian bien perceptible. Protubérance occipitale bien marquée. Stop : Peu marqué. envers des étrangers, sans être agressif ; sans instinct de chasse. Pour atteindre le plein essor de ces qualités l Eurasier a besoin d un contact humain étroit et ininterrompu dans le cadre familial et

Plus en détail

Le nerf trijumeau un «maquillage» g. sensitif du visage

Le nerf trijumeau un «maquillage» g. sensitif du visage Le nerf trijumeau un «maquillage» g sensitif du visage Introduction Tronc du nerf Nerf ophtalmique (V1) Nerf maxillaire (V2) Nerf mandibulaire (V3) Anatomie fonctionnelle Ou: 5 ème paire crânienne = nerf

Plus en détail

Qu est-ce qu un oiseau?

Qu est-ce qu un oiseau? ATELIER OISEAUX Objectifs pédagogiques : - Dépasser les représentations initiales, en les confrontant au réel : observer, comparer, classer. - Percevoir la diversité du vivant grâce à l observation, le

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 La chaîne alimentaire 2. Page 1/11

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 La chaîne alimentaire 2. Page 1/11 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 La chaîne alimentaire 2 Page 1/11 La chaîne alimentaire Pour vivre, les êtres vivants ont besoin de se nourrir. Dans l exemple ci-contre, l ours mange le phoque, le

Plus en détail

Chapitre 3 : Diversité et parenté au sein des Vertébrés

Chapitre 3 : Diversité et parenté au sein des Vertébrés Chapitre 3 : Diversité et parenté au sein des Vertébrés Constat: Les êtres vivants résultent d une longue évolution. Les Vertébrés, groupe auquel nous appartenons, sont apparus récemment à l échelle des

Plus en détail

roches sédimentaires grès shale calcaire dolomie fossiles s inclinent

roches sédimentaires grès shale calcaire dolomie fossiles s inclinent s étend sur plus de 500 kilomètres et constitue la plus impressionnante entité topographique du sud de l Ontario. Depuis l ouest de l État de New York, il traverse l ouest du Grand Toronto, passe par les

Plus en détail

Genre * ALVEOLINA : acmé de l'eocène (période de maximum de diversité pour un genre). Test de grandes tailles (plusieurs cm).

Genre * ALVEOLINA : acmé de l'eocène (période de maximum de diversité pour un genre). Test de grandes tailles (plusieurs cm). III Cénozoïque inférieur : Paléogène = Nummulitique Tous les grands forams benthiques vivent avec des algues symbiotiques. A) Forams à test imperforés porcelanées : 1.) ALVEOLIDAE : Grands forams benthiques

Plus en détail

Plan. (seconde partie du THEME 2 : Le vivant et son évolution)

Plan. (seconde partie du THEME 2 : Le vivant et son évolution) Plan (seconde partie du THEME 2 : Le vivant et son évolution) Partie B- Biodiversité et évolution Chapitre I - Des changements dans la biodiversité depuis 4,5 milliards d'années Chapitre II - Des changements

Plus en détail

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Métropole Remplacement

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Métropole Remplacement Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Métropole Remplacement BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

Plus en détail

Tutorat Associatif Toulousain Année universitaire PACES Rangueil

Tutorat Associatif Toulousain Année universitaire PACES Rangueil Tutorat Associatif Toulousain Année universitaire 2013-2014 PACES Rangueil CONCOURS BLANC EPREUVE DE TÊTE ET COU 15 QCMs - 20 Minutes Semaine du 07 Avril 2014 QCM 1 : A propos de l'ethmoide : A. La lame

Plus en détail

SEMAINE DE LA SCIENCE DU 16 AU 22 NOVEMBRE 2009 Entrée libre

SEMAINE DE LA SCIENCE DU 16 AU 22 NOVEMBRE 2009 Entrée libre SEMAINE DE LA SCIENCE DU 16 AU 22 NOVEMBRE 2009 Entrée libre MUSEUM D HISTOIRE NATURELLE D AIX EN PROVENCE 6, rue Espariat 13100 Aix en Provence Tél : 04 42 27 91 27 www.museum-aix-en-provence.org PROGRAMME

Plus en détail

Tutorat Anatomie n 1. Correction

Tutorat Anatomie n 1. Correction Tutorat Anatomie n 1 Correction 1) BDE A/ Faux. Les segments lombaires et sacro-coccygien comprennent moins de vertèbres que le segment cervical. C/ Faux. L empilement des foramens vertébraux de chaque

Plus en détail

Classification des êtres vivants

Classification des êtres vivants Classification des êtres vivants Niveau : Classe de troisième. Objectifs de connaissances : - Parenté entre êtres vivants actuels et fossiles. - Caractères nouveaux et ancestraux. Objectifs méthodologiques

Plus en détail

2-2-Les associations d organismes, les communautés fossiles, renseignent sur les paramètres du milieu: Exemple 1: En milieu continental, les spectres

2-2-Les associations d organismes, les communautés fossiles, renseignent sur les paramètres du milieu: Exemple 1: En milieu continental, les spectres 2-2-Les associations d organismes, les communautés fossiles, renseignent sur les paramètres du milieu: Exemple 1: En milieu continental, les spectres et diagrammes polliniques renseignent sur l évolution

Plus en détail

DENTURE ET DENTITIONS.

DENTURE ET DENTITIONS. DENTURE ET DENTITIONS. Deux termes souvent confondus. 1. Définitions a. Dentition Terme dynamique Ensemble des phénotypes de développement des arcades (origine, minéralisation, croissance, éruption ) Développement

Plus en détail

FRANÇAIS. Lire et comprendre des documents qui associent textes, images et schémas : Un exemple de séquence. Objectifs de la séquence

FRANÇAIS. Lire et comprendre des documents qui associent textes, images et schémas : Un exemple de séquence. Objectifs de la séquence FRANÇAIS Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 4 Lecture et compréhension de l écrit Lire et comprendre des documents qui associent textes, images et schémas : Un exemple de

Plus en détail

Aspects morphologiques de l odontogenèse

Aspects morphologiques de l odontogenèse Aspects morphologiques de l odontogenèse Pour donner des soins adaptés et de qualité on ne peut pas se limiter à connaître uniquement les pathologies carieuses et parodontales qui sont infectieuses. On

Plus en détail

EXPOSITION PERMANENTE ECOLE PRIMAIRE. Vertige du vivant. Les plaques rondes représentent les traces que laissent certains animaux

EXPOSITION PERMANENTE ECOLE PRIMAIRE. Vertige du vivant. Les plaques rondes représentent les traces que laissent certains animaux EXPOSITION PERMANENTE Sciences de la Vie ECOLE PRIMAIRE Vertige du vivant Regardez le sol, sous vos pieds. Que représentent les plaques rondes placées sur le sol? Que se passe-t-il lorsque l on se place

Plus en détail

21 : Trouver les liens de parenté entre les êtres vivants (Niv1)

21 : Trouver les liens de parenté entre les êtres vivants (Niv1) 21 : Trouver les liens de parenté entre les êtres vivants (Niv1) 6 ème 5 ème 4 ème Objectif : savoir trouver les caractères d un être vivant, remplir un tableau d attributs et faire une classification

Plus en détail

2013 # 5. SOCIÉTÉ PRÉHISTORIQUE ARIÈGE-PYRÉNÉES Actes du Congrès IFRAO, Tarascon-sur-Ariège, septembre 2010 L ART PLÉISTOCÈNE DANS LE MONDE

2013 # 5. SOCIÉTÉ PRÉHISTORIQUE ARIÈGE-PYRÉNÉES Actes du Congrès IFRAO, Tarascon-sur-Ariège, septembre 2010 L ART PLÉISTOCÈNE DANS LE MONDE SOCIÉTÉ PRÉHISTORIQUE ARIÈGE-PYRÉNÉES Actes du Congrès IFRAO, Tarascon-sur-Ariège, septembre 2010 2013 # 5 http://www.palethnologie.org ISSN 2108-6532 sous la direction de Jean CLOTTES L ART PLÉISTOCÈNE

Plus en détail

Tous à l eau! Matériel nécessaire : 1 crayon de couleur noire 1 crayon de couleur orange

Tous à l eau! Matériel nécessaire : 1 crayon de couleur noire 1 crayon de couleur orange Tous à l! Public visé : élèves de cycle 1 (TPS, PS, MS) Durée : 45 min Lieu : galeries d aquariums et de zoologie Objectifs pédagogiques : La fiche «Tous à l» est une fiche d accompagnement dans les galeries

Plus en détail

KROMFOHRLÄNDER. TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR :

KROMFOHRLÄNDER. TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR : Standard F.C.I. N 192 / 12.10.1998 / F KROMFOHRLÄNDER TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : Allemagne. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR : 12.12.1998. UTILISATION

Plus en détail

DEVENEZ MEMBRE DU CLUB DES 152 ET LAISSEZ VOTRE EMPREINTE DANS LE JURA

DEVENEZ MEMBRE DU CLUB DES 152 ET LAISSEZ VOTRE EMPREINTE DANS LE JURA DEVENEZ MEMBRE DU CLUB DES 152 ET LAISSEZ VOTRE EMPREINTE DANS LE JURA PORTEUR DE TROMPE, Mandibule (copie), -18 mio d années Chère Madame, Cher Monsieur, C est un trésor exceptionnel que contient la terre

Plus en détail

SPECIMENS COMPLETS OU REMARQUABLES FIGURES LE TUEUR ET SA VICTIME?

SPECIMENS COMPLETS OU REMARQUABLES FIGURES LE TUEUR ET SA VICTIME? SPECIMENS COMPLETS OU REMARQUABLES FIGURES Soit au total 137 spécimens, dont la plupart provenant de sites où l espèce n avait jamais été figurée et souvent même jamais citée. Ce total imposant s explique

Plus en détail

Construire des phylogénies au muséum TS. Josiane Moreau Professeure SVT Service éducatif muséum

Construire des phylogénies au muséum TS. Josiane Moreau Professeure SVT Service éducatif muséum Construire des phylogénies au muséum TS Josiane Moreau Professeure SVT Service éducatif muséum Documents enseignants: La place d une visite muséum dans le programme TS Relations programmes scolaires/visite

Plus en détail

Déroulement de l activité

Déroulement de l activité Les mammifères se nourrissent Fiche enseignant - Cycle 2 Objectifs - Mettre en relation l anatomie et le régime alimentaire des mammifères. Durée : 2 heures par classe. Organisation : La classe est divisée

Plus en détail