Diffusion des sanctuaires et iconographie mithraïque

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Diffusion des sanctuaires et iconographie mithraïque"

Transcription

1 Diffusion des sanctuaires et iconographie mithraïque Mithra à Rome Alain Guerry Mai 2008 Séminaire d archéologie classique Vivre avec les dieux (Rome) Sous la direction de la Prof. Véronique Dasen Faculté des Lettres / Département des Sciences de l Antiquité

2 Sommaire Introduction... 3 Diffusion des sanctuaires... 4 Du monde hellénistique à Rome... 5 Mithra à Rome... 5 Fin du mithriacisme... 7 Iconographie mithraïque... 9 La tauroctonie... 9 Panneaux à reliefs multiples Types de panneaux Stèles bifaces Idoles diverses Conclusion Bibliographie

3 Introduction L étude du culte de Mithra est intéressante à plus d un titre. Tout d abord elle nous renseigne sur le syncrétisme propre au monde romain et l introduction dans l Empire de nombreux cultes étrangers. Elle nous montre également comment ces cultes, notamment les Mystères, se superposent au culte officiel et comment toutes ces religions cohabitent dans la même société et, surtout, chez un même individu. Enfin, elle met en évidence la manière dont se sont diffusé ces cultes dans tout l empire romain. Grâce à ces recherches sur le culte mithriaque, on peut comprendre plus efficacement des phénomènes très larges tels que la diffusion de la «romanité» ou du christianisme et d autres plus restreints qui jettent la lumière sur quelques astuces de mise en scène prosélytes. 3

4 Diffusion des sanctuaires Dans l état des recherches actuelles il est difficile 1 de tracer un héritage en ligne directe du culte du dieu Mitra indo-iranien, le Mitra perso-hellénistique et les mystères de Mithra du monde romain 2, du fait du grand éloignement temporel et géographique des différentes formes du culte. Tout au plus peut-on relever quelques caractéristiques communes entre ces différentes entités. Tout d abord l étymologie de son nom en fait le garant des contrats en général, et de la fides en particulier 3 : il protège l ordre du monde et de la société, des relations entre les dieux et les hommes et des hommes entre eux. À l époque romaine, il est ainsi le dieu de la foi assermentée par un serrement de mains au-dessus du feu de l autel. Le Mitra védique du Rig-Veda (Inde, XIV e avant J.-C.) met en relation le couple Mitra-Varuna avec le char du soleil 4, et en fait le «dieu souverain gardien de l ordre universel 5», un dieu bienveillant en rapport avec le feu et l eau. Après Zarathustra, le Mitra avestique prend un caractère guerrier. 6 La mythologie iranienne fait également mention de la tauroctonie, associée à Ahriman, qui aurait été remplacé par Mitra. Chacun de ces éléments se retrouve dans le culte à mystères de Mithra à l époque romaine. 1 «Imagine a historian attempting at some distant date in the future to write about contemporary twentieth-century Christianity. He has at his disposal the following: a few chance allusions in Jewish religious texts, the ground-plans of a few churches, some altars, [...] It would be hard indeed to describe Chistianity on such a basis; and it is likewise extremely hard for us to give an account of the cult of Mithras.» NOCK 1964 cité par CLAUSS/GORDON 2000:xx 2 CLAUSS/GORDON 2000:7 3 TURCAN 1981:6 4 BRÖNNIMANN 1989:2 5 BRÖNNIMANN 1989:3 6 TURCAN 1981:10 4

5 Du monde hellénistique à Rome Les «mages» perses, prêtres de cette religion, l auraient apportée en Asie mineure. La conquête d Alexandre le Grand et la chute de l Empire perse n ont pas fait disparaître le culte de Mitra. On le retrouve notamment dans les noms de plusieurs rois du Pont : Mithridate. De plus, la première allusion à des mystères mithriaques se trouve dans l œuvre de Plutarque 7, au sujet de pirates de Cilicie. Dans la Vie de Pompée, il relate la campagne d un général romain contre les pirates en 67 av. J.-C. : «Eux-mêmes célébraient des sacrifices étrangers, ceux d Olympos [en Lycie], et initiaient à des mystères inconnus, entre autres à ceux de Mithra, qui se conservent encore aujourd hui et qu ils furent les premiers à mettre en honneur.» Il semble donc que le mithriacisme en tant que religion initiatique soit apparu en Asie mineure au premier siècle avant notre ère, dans un contexte politico-militaire d opposition à Rome. Malgré quelques éléments cultuels perses et iraniens (prières et termes techniques 8 ), ce Mithra cilicien semble donc bien différent du Mitra médico-persique et du Mitra avestique et annonce le mithriacisme gréco-romain, dans lequel Mithra (sans son pendant Varuna) patronne une société d hommes, plus précisément de «soldats», dont il est honoré par des sacrifices particuliers en rapport avec la tauroctonie 9. Mithra à Rome La création de sanctuaires mithriaques dans l empire romain fut le fait des légions dans les provinces. La XVe Apollinaris, recrutée en Cappadoce, revint après la prise de Jérusalem (70) à Carnuntum (près de Vienne, au bord du Danube) où le 7 Vit. Pomp. XXIV, CLAUSS/GORDON 2000:8 9 TURCAN 1981:23 5

6 centurion C. Sacidius Barbarus offrit un autel à Mithra. Certaines des briques du mithraeum de Deutsch-Altenburg, non loin, portent timbrée la marque de la même légion. Une autre légion fit de même sur les bords du Danube sous Vespasien, et une troisième enfin à Budapest 10. La plus ancienne inscription datable concernant Mithra 11 et se trouvant dans la Ville est aussi la plus ancienne représentation du dieu sacrifiant le taureau 12. C est un groupe en marbre consacré par Alcimus, esclave d un T. Claudius Livianus (préfet du prétoire en 102 sous Trajan) : Ti(beri) Cl(audi) Liviani serv(us) vil(i)c(us) Sol(i) M(ithrae) v(otum) s(olvit) d(onum) d(edit) (V 594) Dès cette époque le culte se répand dans les provinces depuis l Italie. L épicentre de cette expansion se trouve à Rome et Ostie, où les mithraea se multiplient du II e au IV e siècle. En effet, on y a retrouvé plus de soixante mithraea. Ces sanctuaires s implantèrent surtout dans les ports, sur les axes importants et dans les centres administratifs et commerciaux, colportés par des soldats et des marchands, principalement 13. Entre l Italie du nord et le limes rhéto-danubien, on a trouvé des mithraea à Virunum (près de Klagenfurt, Autriche, époque antonine), en Germanie (à Nida- Heddernheim, sous Hadrien) puis à Böckingen sous Antonin le Pieux (150), puis Strasbourg et d autres villes militaires de la frontière rhénane. Les provinces danubiennes surtout sont «conquises» par les mystères mithriaques sous Marc- Aurèle, Commode et les Sévères. Par contre, la Macédoine, la Grèce, l Egypte et la Lybie voient très peu de mithraea être édifiés, contrairement à l Afrique mineure 10 TURCAN 1981: CLAUSS/GORDON 2000:22 12 TURCAN 1981:26 13 CLAUSS/GORDON 2000:23 et TURCAN 1981:31 6

7 (Maghreb). Il existe aussi quelques noyaux cultuels dans la péninsule ibérique (Italica et Emerita dès 155) et en Gaule (Aquitaine, vallée du Rhône et à l est de la Gaule Belgique, donc en lien avec le limes rhénan, lieux de certains cultes de sources comme Vieu, Sarrebourg, Trèves, peut-être Alésia 14 ) ainsi que le sud-est de la Bretagne insulaire : Londres et nord de Londres et dans le secteur du Vallum Hadriani 15. Dès le règne de Marc Aurèle puis de Commode, on trouve dans les mithraea des dédicaces «pro salute imperatoris Caesaris». Ceci tend à prouver l implantation profond du culte de Mithra dans la culture romaine et son rapprochement avec le culte impérial d une manière quasi-officielle 16. Ainsi, sous Commode, invictus, un épithète associé de longue date avec Mithra, apparut dans la titulature impériale 17. Jusqu au III e siècle, en orient, chez des populations d origine iranienne, en Arménie, dans le royaume parthe puis dans la Perse sassanide, jusqu aux Kushans, Mitra continue à être adoré selon les rites anciens. C est pourquoi l on peut considérer que Mithra était, à cette époque, adoré de l Écosse à l Indus. «Seul le christianisme connaîtra une pareille expansion géographique 18.» Fin du mithriacisme Malgré l inclination pour Mithra de Dioclétien (qui fit rénover le grand mithraeum de Carnuntum en 307) et de Julien l Apostat (qui tenta de restaurer le paganisme entre 361 et 363), le mithriacisme ne survécut pas à la proclamation du 14 TURCAN 1981:37 15 TURCAN 1981:29 16 HERZ 1975: CLAUSS/GORDON 2000: TURCAN 1981:31 7

8 christianisme religion officielle de l Empire par Théodose 19. Il fut formellement interdit en 391, et sa pratique clandestine se maintint en vain quelques décennies. Les chrétiens détruisirent nombre de mithraea, destructions volontaires et organisées dont on a conservé des traces nombreuses 20. Elles furent fatales au culte de Mithra, qui disparut à la fin du IV e siècle. 19 FREYBURGER 1999: VERMASEREN & VAN ESSEN 1965:

9 Iconographie mithraïque La principale source de renseignements sur le mithiacisme est l iconographie. Au centre du culte, il y a une image qui se retrouve dans tous les mithraea de l Empire : la tauroctonie, qui est présentée comme l aboutissement d une «geste» peinte ou sculptée sur les murs du mithraeum. Les représentations des sanctuaires avaient une fonction catéchétique servant à informer les mystes des exploits de leur dieu, c est pourquoi l on retrouve des images semblables dans tous les mithraea 21. La tauroctonie On la trouve en ronde bosse, en relief, en peinture, en glyptique et sur des monnaies. Il en existe de nombreuses variantes, mais F. Cumont, l initiateur des recherches sur la religion mithriaque, en donne une description synthétique qui pourrait leur servir de dénominateur commun : Un jeune homme appuie le genou gauche sur le garrot d un taureau abattu sur le sol, tandis que du pied droit, posé sur le paturon, il maintient étendue en arrière la jambe droite postérieure de sa victime. De la main gauche, il lui saisit une corne ou plus souvent les naseaux et lui relève la tête, et de la droite, il lui enfonce un large coutelas au défaut de l épaule 22. Mithra porte généralement le costume asiatique : pantalon perse, bonnet phrygien. À ses côtés se tiennent deux personnages habillés comme le dieu à l orientale, tenant respectivement un torche levée (personnification du Soleil ascendant) et une torche baissée (le Soleil descendant) ; ils sont appelés les 21 TURCAN 1981:43 22 F. CUMONT, Textes et monuments figurés relatifs aux mystères de Mithra, I-II, Bruxelles,

10 dadophores Cautès et Cautopatès. La scène se passe dans une grotte au-dessus de laquelle le Soleil et la Lune se font pendant (soit dans leur char, soit en buste ou en médaillon). Plusieurs animaux complètent la scène : un coq avec le Soleil ascendant, une chouette avec le Soleil descendant, un corbeau messager du Soleil qui prescrit l immolation du taureau, un chien qui lèche le sang de la victime, un scorpion qui pince ses testicules, un serpent et un lion. Fréquemment, des épis de blé poussent sur la queue ou la plaie du taureau mort. L art perse ne fournit aucune représentation semblable, et l accoutrement phrygio-persique de Mithra ne prouve pas que cette représentation ait quoi que ce soit d iranien. Peut-être est-elle inspirée par la Νικη βουθυτουσα de la balustrade du temple d Athéna Niké sur l Acropole, ou par d autres représentations de la Victoire tauroctone 23. Outre l iconographie cultuelle, les arts mineurs 24 ont aussi popularisé l image du Tauroctone, notamment en Gaule dans la céramique sigillée ou décorée à la barbotine (Lezoux, Alésia, Trèves). Mithra figure aussi sur des gemmes trouvées en Egypte et en Italie, ainsi que sur de petites plaquettes en bronze argenté (Stockstadt, Poetovio). Panneaux à reliefs multiples La tauroctonie est souvent exposée sur des panneaux parmi d autres scènes, organisées sur un axe vertical 25, en bandes peintes ou sculptées de part et d autre de celle-ci. Les sujets de ces scènes sont variables 26 : histoire des dieux à l origine des temps, naissance de Mithra (né d un rocher), premiers exploits, poursuite et 23 TURCAN 1981:41 24 TURCAN 1981:44 25 Voir la stèle de Koenigshoffen chez TURCAN Voir la stèle de Neuenheim chez TURCAN

11 capture du taureau, relations de Mithra avec le Soleil. Aux quatre angles de ces panneaux les Vents personnifiés (Borée, Notus, Eurus et Zéphyr). Il arrive aussi que les scènes soient entourées du zodiaque, comme à Londres 27 ou à Siscia en Croatie. Types de panneaux Il y a deux grands types de panneaux à scènes multiples. 1. Type réto-rhénan. Les stèles réto-rhénanes atteignent ou dépassent généralement les deux mètres en hauteur ou en largeur. Le sacrifice est situé entre deux pilastres sur lesquels l histoire se déroule en étages. Cette série se retrouve surtout en Germanie ou non loin du limes rhénan mais aussi en Rétie (e.g. Sarrebourg, Mauls ou Virunum 28 ), d où l appellation réto-rhénan. En fait on en trouve jusque dans les Abruzzes et à Rome même. Les stucs peints qui ont popularisé ce type jusqu aux Mithraea germaniques, à travers l Italie du Nord, ont malheureusement disparu. Les figures «canoniques» de ces panneaux réto-rhénans sont : un vieillard muni du foudre (probablement Saturne) ; Saturne transmettant son foudre à Jupiter, Jupiter contre les géants ; Mithra pétrogène, né d un rocher, puis moissonnant avant de faire naître une source en frappant un rocher d une flèche ; poursuite du taureau qui se réfugie dans une maison ; incendie de la maison ; Mithra dompte et monte le taureau, puis capture l animal et le traîne par les deux pattes postérieures la tête en bas ou le porte sur ses épaules. Ensuite, Mithra est adoubé par le Soleil (ou bien peut-être s agit-il du rituel d un grade initiatique), puis prête serment en prenant les mains du Soleil au-dessus d un autel, partage avec lui un banquet et finalement monte dans son char. 27 Voir la stèle de Walbrook chez TURCAN Voir la stèle de Virunum chez TURCAN

12 2. Type danubien. Les stèles du type danubien 29, fréquentes en Norique, Pannonie, Mésie et Dacie, sont plus petites que les réto-rhénanes. Elles ont souvent un médaillon central qui fait rarement plus de 30 cm de diamètre. Ainsi, elles étaient plus légères donc plus pratiques pour le transport, plus appropriées pour de petites communautés mobiles. L organisation des scènes est différente : la tauroctonie est toujours au centre, mais les scènes sont dans un autre autre et situées en haut et en bas, pas sur les côtés. On y trouve deux motifs absents des panneaux de type réto-rhénans : le taureau est juché sur une sorte de nacelle en forme de croissant de lune au-dessus du rocher à la source et la frise inférieure se clôt sur l image d un torse de dieu barbu, parfois enlacé par un serpent. Stèles bifaces Plusieurs des stèles évoquées ci-dessus ont la particularité d être sculptées sur les deux faces, ce qui permettait des les faire pivoter et de présenter aux mystes alternativement l un ou l autre épisode de la vie de Mithra : par exemple, d un côté la tauroctonie, et de l autre le repas du Soleil et de Mithra sur le taureau sacrifié. Cela confirme le rôle didactique de ces panneaux 30. Idoles diverses Plusieurs statues ornaient les mithraea 31, au nombre desquelles on comptait les dadophores, Mithra pétrogène, le Soleil personnifié (qualifié de Sol invictus), des lions, des Attis, Sérapis, Bacchus, Mercure, Saturne, caelus et autres divinités planétaires (rappelons que le zodiaque et les étoiles en général ont un rôle 29 Voir la stèle d Apulum chez TURCAN TURCAN 1993:60 31 «portuensa simulacra» écrit saint Jérôme (Ep., 107, 2) 12

13 important à jouer dans le mithriacisme 32. Mais une statue particulière a été retrouvée dans plusieurs mithraea : l Aiôn léontocéphale. Il s agit d une figure anthropomorphe à tête de lion et à deux paires d ailes, autour de laquelle s enroule un serpent. Sa gueule était percée, afin de pouvoir lui faire cracher le feu à l aide d une torche et d un soufflet 33. Bien que ses représentations soient dépourvues d inscription, il semble qu il fut considéré comme le dieu du Temps, connu en Egypte sous le nom grec d Aiôn 34. Mithra était lui aussi considéré comme le dieu du temps, ainsi que le montrent plusieurs auteurs anciens 35 qui mentionnent le calcul symbolique suivant, basé sur l ortographe Μειθρας (ει étant prononcé comme un ι long) et la numération alphabétique du grec ancien : μ = 40 ε = 5 ι = 10 θ = 100 ρ = 9 α = 1 ς = 200 Μειθρας = 365 Toutefois, il semblerait que le syncrétisme prédomine dans ce dieu : Sarapis, Apollon, Jupiter, Pluton, Esculape, Pan et d autres divinités partagent avec lui des attributs. De plus, il rassemble, de manière variable et en plusieurs occurrences, des éléments disparates (signes du zodiaque dont on ne sait s ils s inscrivent dans la tradition orphique, chaldéenne, perse ou gréco-romaine, par exemple). Il est maître des vents comme l indiquent ses quatre ailes ; il a des pieds de bouc comme 32 ROGER BECK y consacre un ouvrage (BECK 2006). 33 CLAUSS/GORDON 2000: PETTAZZONI:1954: Jérôme, Comment. in Am =CCL 76:250; Acta Archelaï 98 sqq: iuxta computationem Graecarum litterarum Meithras anni numerum habet. 13

14 Pan ; sa tête est parfois surmontée de rayons ; etc. Il est parfois inscrit dans un cercle zodiacal (l œuf du monde 36 ) tout comme sur certaines représentation de Mithra (cf. la stèle de Walbrook mentionnée plus haut). En somme, s il est difficile de préciser l identité de cet Aiôn, il est toutefois clair que les différents éléments iconographiques qui l accompagnent se retrouvent soit dans le culte de Mithra, soit dans d autres formes de cultes de la même époque. 36 CLAUSS/GORDON 2000:167 14

15 Conclusion L étude de l iconographie étant souvent sujette à caution et ne nous renseignant pas fondamentalement sur les habitudes cultuelles des mystes, l archéologie semble être la plus indiquée pour répondre aux très nombreuses questions qui se posent encore sur le culte de Mithra. En effet, ce n est que par l étude systématique d un maximum de mithraea que l on pourra mettre en rapports l importance de certains éléments encore opaques du mithriacisme, tels que la place dans le culte de l Aïon léontocéphale ou de l astrologie. 15

16 Bibliographie BECK (ROGER), The Religion of the Mithras Cult in the Roman Empire, Oxford University Press Inc., New York, BRÖNNIMANN (JEANNETTE), Le culte de Mithra au IVe siècle ap. J.-C., mémoire de licence présenté à la faculté des Lettres de l Université de Fribourg (Suisse), déposé à la Bibiliothèque Cantonale de Fribourg sous la cote UM 89.53, CLAUSS (MANFRED), Mithras: Kult und Mysterien, C.H. Beck sche Verlagsbuchhandlung, Münich, 1990 trad. GORDON (RICHARD), The Roman Cult of Mithras, Edinburgh University Press, CUMONT (FRANZ), Textes et monuments figurés relatifs aux mystères de Mithra, I-II, Bruxelles, FREYBURGER (GÉRARD), Les mystères mithriaques in Religions de l Antiquité, dir. LEHMANN (YVES), Paris, PUF, HERZ (P.), Untersuchungen zum Festkalender der römischen Kaiserzeit nach datierten Weih- und Ehreninschriften, Diss. Mainz: in Komm. bei R. Habelt, Bonn, NOCK (A.D.), Early Gentile Chistianity and its Hellenistic Background, New York, Harper and Row, 1928 & 1964, p. 58. PETTAZZONI (R.), The Monstruous Figure of Time in Mithraism, in Essays in the History of Religions, H.J. Rose (éd.), Leyden, E.J. Brill, TURCAN (ROBERT-ALAIN), Mithra et le mithriacisme, Coll. «Que sais-je?», PUF, Paris, TURCAN (ROBERT-ALAIN), Mithra et le mithriacisme, Les Belles Lettres, Paris, VERMASEREN (M.J) & VAN ESSEN (C.C.), The excavations in the Mitthraeum of the Church of Santa Prisca in Rome, Leyde,

Oloron-Sainte-Marie. Les enchainés

Oloron-Sainte-Marie. Les enchainés Oloron-Sainte-Marie Les enchainés Lors de mon passage à Oloron-Sainte-Marie, sur le chemin de Compostelle, mes pas m ont conduit à la cathédrale Sainte-Croix. La ville connue sous le nom de Iluko ou Iluro

Plus en détail

Pourquoi les habitants du Valais sont-ils historiquement chrétiens?

Pourquoi les habitants du Valais sont-ils historiquement chrétiens? ECOLE-MUSEE 4-5-6P Pourquoi les habitants du Valais sont-ils historiquement chrétiens? Les religions en Valais : de la préhistoire à l émergence du christianisme au IVème siècle Les élèves découvrent l

Plus en détail

MUSÉE DU SANCTUAIRE DES SOURCES D HERCULE : Parcours de visite pour des élèves de sixième Thème : la romanisation.

MUSÉE DU SANCTUAIRE DES SOURCES D HERCULE : Parcours de visite pour des élèves de sixième Thème : la romanisation. MUSÉE DU SANCTUAIRE DES SOURCES D HERCULE : Parcours de visite pour des élèves de sixième Thème : la romanisation. GROUPE DES BONJOUR! Je m appelle QUINTUS. Je suis en promenade dans le sanctuaire des

Plus en détail

Mythes et statuaires

Mythes et statuaires Mythes et statuaires La religion des Gallo-romains est très élaborée, avec des dieux nombreux et un ensemble de mythes* qui leur permettent d expliquer l homme et le monde. Ces dieux ont largement inspiré

Plus en détail

Un nouveau relief de Mithra tauroctone

Un nouveau relief de Mithra tauroctone Un nouveau relief de Mithra tauroctone To cite this version:. Un nouveau relief de Mithra tauroctone. Pallas. Revue d études antiques, Presses universitaires du Mirail, 2012, L Antiquité en partage, 90,

Plus en détail

Les relations du christianisme et de l Empire romain. Les relations du christianisme et de l empire romain. Marie Desmares

Les relations du christianisme et de l Empire romain. Les relations du christianisme et de l empire romain. Marie Desmares Les relations du christianisme et de l Empire romain Les relations du christianisme et de l empire romain Comment les chrétiens sont-ils traités dans l Empire romain? Prenons l exemple de la chrétienne

Plus en détail

L Eglise catholique considère que ses dogmes et sa tradition ont autant d autorité que les Ecritures.

L Eglise catholique considère que ses dogmes et sa tradition ont autant d autorité que les Ecritures. L Eglise catholique considère que ses dogmes et sa tradition ont autant d autorité que les Ecritures. Pourtant, cette égalité entre Ecritures et tradition des hommes ne date que de 1545, depuis le Concile

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1... La Grèce avant la cité : de Mycènes aux âges obscurs. Avant-propos...3

TABLE DES MATIÈRES 1... La Grèce avant la cité : de Mycènes aux âges obscurs. Avant-propos...3 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos...3 CHAPITRE I HISTOIRE DE L'ARCHÉOLOGIE GRECQUE...5 Préhistoire de l'archéologie grecque : marchands, savants et artistes du XV e au début du XIX e s...5 Le «grand» XIX

Plus en détail

Aphrodite. Déesse de l Amour et de la Beauté

Aphrodite. Déesse de l Amour et de la Beauté Aphrodite Déesse de l Amour et de la Beauté Épouse d Héphaïstos, Aphrodite est la plus belle et la plus gracieuse des déesses de l Olympe. Elle a une grande influence sur les humains et peut s avérer très

Plus en détail

Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine»

Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine» Le navire romain de la Bourse, fin du II ème siècle après J.-C., Musée d'histoire de Marseille, photo W. Govaert Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine» Massalia est conquise par Trébonius,

Plus en détail

MUSÉE DU SANCTUAIRE DES SOURCES D HERCULE : Etre un parfait pèlerin de cinquième latiniste BONJOUR QUINTUS!

MUSÉE DU SANCTUAIRE DES SOURCES D HERCULE : Etre un parfait pèlerin de cinquième latiniste BONJOUR QUINTUS! MUSÉE DU SANCTUAIRE DES SOURCES D HERCULE : Etre un parfait pèlerin de cinquième latiniste BONJOUR QUINTUS! Tu es un centurion de passage à Deneuvre sur les conseils de ton père qui t a envoyé une lettre.

Plus en détail

LES PREMIERS CHRETIENS ET LES RELATIONS DU CHRITISNIAME ET DE L EMPIRE

LES PREMIERS CHRETIENS ET LES RELATIONS DU CHRITISNIAME ET DE L EMPIRE 6 ème Histoire 8-1 LES DEBUTS DU CHRISTIANISME LES PREMIERS CHRETIENS ET LES RELATIONS DU CHRITISNIAME ET DE L EMPIRE I Comment sont apparus les premiers chrétiens? Activité 1 : l apparition des premiers

Plus en détail

THEME 2 «Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au 1 er millénaire av. J-C»

THEME 2 «Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au 1 er millénaire av. J-C» THEME 2 «Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au 1 er millénaire av. J-C» PARTIE 3 «La naissance du monothéisme juif dans un monde polythéiste» Problématique : - Quand

Plus en détail

Les relations du christianisme et de l Empire romain. et de l empire romain. Marie Desmares

Les relations du christianisme et de l Empire romain. et de l empire romain. Marie Desmares Les relations du christianisme et de l Empire romain Les relations du christianisme et de l empire romain Comment les chrétiens sont-ils traités dans l Empire romain? Prenons l exemple de la chrétienne

Plus en détail

Les premiers chrétiens. Les premiers chretiens. Marie Desmares

Les premiers chrétiens. Les premiers chretiens. Marie Desmares Les premiers chrétiens Les premiers chretiens Les premières communautés de chrétiens naissent en Palestine, peu après la mort de Jésus. Elles sont formées par des Juifs qui croient que Jésus est le Messie

Plus en détail

Les débuts du christianisme. Cours qui suit les débuts du judaïsme

Les débuts du christianisme. Cours qui suit les débuts du judaïsme Les débuts du christianisme Cours qui suit les débuts du judaïsme Introduction L objectif est de trouver la problématique de ce cours. Rappel : qu est-ce qu une problématique? Question que l on se pose

Plus en détail

Bestiaire extraordinaire de la Chine Ancienne

Bestiaire extraordinaire de la Chine Ancienne La Galerie Christian Deydier présentera du 6 au 24 septembre 2011 sa nouvelle exposition : Bestiaire extraordinaire de la Chine Ancienne Christian Deydier, au fil de ses voyages et de ses rencontres, a

Plus en détail

Collection «Connaissance de Soi» Série «Apprendre l Astrologie»

Collection «Connaissance de Soi» Série «Apprendre l Astrologie» Collection «Connaissance de Soi» Série «Apprendre l Astrologie» Les bases de l Astrologie Par Eric Jackson PERRIN 1 TABLE DES MATIERES Préface et remerciements. Astrologie et civilisation. Astrologie :

Plus en détail

QUATRE TÉMOIGNAGES COMPLÉMENTAIRES

QUATRE TÉMOIGNAGES COMPLÉMENTAIRES Service Diocésain de l Enseignement PARCOURS 5 ème et de la Catéchèse «CHERCHE ET TROUVE!» QUATRE TÉMOIGNAGES COMPLÉMENTAIRES 1 Parcours 5 CHERCHE ET TROUVE! Document A 1 LES ÉVANGILES VISÉE La plupart

Plus en détail

III. Les sanctuaires panhelléniques montrent l unité culturelle du monde grec au V e siècle. 1. Delphes, sanctuaire panhellénique

III. Les sanctuaires panhelléniques montrent l unité culturelle du monde grec au V e siècle. 1. Delphes, sanctuaire panhellénique III. Les sanctuaires panhelléniques montrent l unité culturelle du monde grec au V e siècle. 1. Delphes, sanctuaire panhellénique 1. Doc. 1 p. 50 : Où se trouve Delphes? Qui a fondé le sanctuaire de Delphes?

Plus en détail

Le Panthéon. Pourquoi le Panthéon est-il une synthèse de l architecture romaine?

Le Panthéon. Pourquoi le Panthéon est-il une synthèse de l architecture romaine? Le Panthéon Pourquoi le Panthéon est-il une synthèse de l architecture romaine? Le Panthéon est certainement l édifice romain le mieux conservé. Comme son nom l'indique, ce temple rond surmonté d une coupole

Plus en détail

Le monde antique. De la Préhistoire à l'histoire. Alexandre le Grand. L'Asie occidentale. Rome. Les grandes invasions et leurs conséquences

Le monde antique. De la Préhistoire à l'histoire. Alexandre le Grand. L'Asie occidentale. Rome. Les grandes invasions et leurs conséquences Cartes monde antique Le monde antique De la Préhistoire à l'histoire L'Asie occidentale L'Egypte Les Phéniciens Les Hébreux La Grèce Alexandre le Grand Rome Le Christianisme Les grandes invasions et leurs

Plus en détail

I. La crise du III e s. apr. J.-C.

I. La crise du III e s. apr. J.-C. I. La crise du III e s. apr. J.-C. 1. Approches de la crise (235-284 p. C.) 1.1. Les événements sources, les années 260 et 274 1.2. Une crise aux aspects multiples militaires, politiques, économiques 1.3.

Plus en détail

Rallye photos. Les animaux. et leur symbolique. GSM, cycles 2 et 3

Rallye photos. Les animaux. et leur symbolique. GSM, cycles 2 et 3 Rallye photos Les animaux et leur symbolique GSM, cycles 2 et 3 Rallye photos Les animaux et leur symbolique Niveau : GSM, cycles 2 et 3 Lieu : cours et jardins Durée : 1h à 1h30 selon le niveau Matériel

Plus en détail

L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION L EMPEREUR LA PAIX ROMAINE L URBS, CAPITALE DE L EMPIRE LA ROMANISATION

L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION L EMPEREUR LA PAIX ROMAINE L URBS, CAPITALE DE L EMPIRE LA ROMANISATION Résumé L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION - 100 0 100 Auguste (-27 / 14) 200 Paix romaine (Ier-IIe siècles) 300 Edit de Caracalla (212) L EMPEREUR Premier empereur Auguste détient les principaux

Plus en détail

Homélie pour la fête du Sacré-Coeur

Homélie pour la fête du Sacré-Coeur Homélie pour la fête du Sacré-Coeur Vendredi 7 juin 2013 Fête du Sacré-Cœur Nous fêtons donc aujourd hui le Sacré-Cœur de Jésus. Cette fête a son origine dans les visions de sainte Marguerite-Marie, à

Plus en détail

Architecture et urbanisme

Architecture et urbanisme Architecture et urbanisme La colonie romaine de Lugdunum a été fondée en 43 avant J.-C. par Lucius Munatius Plancus. Puissante colonie romaine, au confluent de la Saône et du Rhône, la construction de

Plus en détail

Parcours Cathédrale de Lausanne Prénom :

Parcours Cathédrale de Lausanne Prénom : Parcours Cathédrale de Lausanne Prénom : Mon ordre de parcours: Extérieur de la cathédrale de Lausanne 1. L Esplanade et l entrée principale Dirige-toi vers l esplanade de la Cathédrale, d où tu peux observer

Plus en détail

Corrélation avec le programme d études

Corrélation avec le programme d études Corrélation avec le programme d études et Le patrimoine et la citoyenneté canadienne : 4 e année Racines lointaines : les civilisations anciennes et médiévales DUVAL HOUSE P U B L I S H I N G LES ÉDITIONS

Plus en détail

La romanisation. template : le triomphe de Titus. Marie Desmares

La romanisation. template : le triomphe de Titus. Marie Desmares La romanisation template : le triomphe de Titus Comment Rome traite-t-elle les provinces conquises? Prenons l exemple de la ville d Arles. Où se trouve Arles? (sois précis) La Gaule romaine au Ier siècle

Plus en détail

Les sanctuaires panhelléniques

Les sanctuaires panhelléniques Les sanctuaires panhelléniques Template : www.iliadeodyssee.com Olympie est un sanctuaire panhellénique : de quoi s agit-il d après toi? Où se trouve le sanctuaire d Olympie? Grèce et Grèce d Asie Voici

Plus en détail

Frise chronologique des repères historiques de 5 e :

Frise chronologique des repères historiques de 5 e : Frise chronologique des repères historiques de 5 e : 622: l Hégire. Acteur: Mahomet Lieux: Fuite de la Mecque vers Médine Evénement: Les Arabes adoraient traditionnellement de nombreux dieux. Mahomet prétend

Plus en détail

(Jules César, "Commentarii de Bello Gallico", VI, 17)

(Jules César, Commentarii de Bello Gallico, VI, 17) "Deum maxime Mercurium colunt ; hujus sunt plurima simulacra ; hunc omnium inventorem artium ferunt, hunc viarum atque itinerum ducem, hunc ad quaestus pecuniae mercaturasque habere vim maximam arbitrantur.

Plus en détail

Séquence 2 : «Le monde de Pythéas»

Séquence 2 : «Le monde de Pythéas» Maquette de Marseille au IIIème siècle avant J.-C., Musée d'histoire de Marseille, Photographie W. Govaert Séquence 2 : «Le monde de Pythéas» Massalia est une cité grecque indépendante, de sa fondation

Plus en détail

AU FONDEMENT DE LA GRECE : CITES, MYTHES, PANHELLENISME

AU FONDEMENT DE LA GRECE : CITES, MYTHES, PANHELLENISME Thème 2 cours 1 AU FONDEMENT DE LA GRECE : CITES, MYTHES, PANHELLENISME Compétences abordées dans la leçon Ecrire Je sais rédiger un texte bref et cohérent pour répondre à une consigne Je sais utiliser

Plus en détail

3ème millénaire av. J-C : les premières civilisations.

3ème millénaire av. J-C : les premières civilisations. 3ème millénaire av. J-C : les premières civilisations. Ces peuples vivaient dans une région appelée le Croissant fertile, (en vert sur la carte) une région qui s'étend de l Égypte à la Mésopotamie. MER

Plus en détail

Histoire 6 ème. Partie 1. L Orient ancien.

Histoire 6 ème. Partie 1. L Orient ancien. Histoire 6 ème. Partie 1. L Orient ancien. Leçon 1. La naissance des premiers Etats à travers l exemple de la cité d Ur. Les ruines d Ur et la ziggourat en arrière-plan. I. Ur, une cité-etat de l Orient

Plus en détail

QUESTIONS. Quelle grande arène a été construite à Rome il y a 2000 ans? Où se situe le Parlement européen? Quel est le nom de la monnaie grecque?

QUESTIONS. Quelle grande arène a été construite à Rome il y a 2000 ans? Où se situe le Parlement européen? Quel est le nom de la monnaie grecque? QUESTIONS Quelle grande arène a été construite à Rome il y a 2000 ans? Où se situe le Parlement européen? Quel est le nom de la monnaie grecque? Quel poisson est à l honneur dans la cuisine portugaise?

Plus en détail

La sculpture à l époque républicaine (suite et fin) Une création romaine: le relief historique

La sculpture à l époque républicaine (suite et fin) Une création romaine: le relief historique La sculpture à l époque républicaine (suite et fin) Une création romaine: le relief historique Autel de Cnaeus Domitius Ahenobarbus Marbre H. : 83 m. ; l. : 1,47 m. Autour de 100 avant J.-C Paris, Musée

Plus en détail

LA COMPETENCE «SE REPERER DANS LE TEMPS : CONSTRUIRE DES REPERES HISTORIQUES» AU CYCLE 3

LA COMPETENCE «SE REPERER DANS LE TEMPS : CONSTRUIRE DES REPERES HISTORIQUES» AU CYCLE 3 LA COMPETENCE «: CONSTRUIRE DES REPERES HISTORIQUES» AU CYCLE 3 Stéphane PAYAN - Fabienne ROUFFIA groupe HGEMC académie de Montpellier DOMAINES DU SOCLE LA COMPETENCE AU CYCLE 2 LA COMPETENCE AU CYCLE

Plus en détail

L'EMPRISE DE ROME (206 AV. N.È.-68 DE N.È.)

L'EMPRISE DE ROME (206 AV. N.È.-68 DE N.È.) Introduction 5 Géographie, géographie des Anciens et contrôle des terres... 5 Historiographies et histoires romanocentriques 9 Les époques romaines face au présent 11 PARTIE I L'EMPRISE DE ROME (206 AV.

Plus en détail

Visite du musée du Louvre Antiquités grecques et romaines

Visite du musée du Louvre Antiquités grecques et romaines Visite du musée du Louvre Antiquités grecques et romaines 1 Rendez-vous dans la galerie tactile, niveau entresol. Fiche adulte Galerie tactile Pour cette première approche du musée, nous avons décidé de

Plus en détail

Des bijoux exceptionnels, reproductions, adaptations et inspirations d œuvres originales, à la boutique du musée du Louvre.

Des bijoux exceptionnels, reproductions, adaptations et inspirations d œuvres originales, à la boutique du musée du Louvre. Communication produits/sophie Mestiri Octobre 2011 Des bijoux exceptionnels, reproductions, adaptations et inspirations d œuvres originales, à la boutique du musée du Louvre. A l occasion de l exposition

Plus en détail

LA CITÉ DES ATHÉNIENS

LA CITÉ DES ATHÉNIENS Leçon 2: Athéna et Héraclès vers 450 av. J.-C. Vase à figures rouges LA CITÉ DES ATHÉNIENS MES OBJECTIFS POUR CETTE LEÇON: Je connais Un homme et son époque : Périclès (Ve siècle av. J.-C.) la localisation

Plus en détail

H6 La naissance du monothéisme juif (Ier millénaire av. J.-C.) Problématique: Quand et dans quelles circonstances le monothéisme juif est-il né?

H6 La naissance du monothéisme juif (Ier millénaire av. J.-C.) Problématique: Quand et dans quelles circonstances le monothéisme juif est-il né? H6 La naissance du monothéisme juif (Ier millénaire av. J.-C.) Problématique: Quand et dans quelles circonstances le monothéisme juif est-il né? Se repérer dans l espace et le temps. Les Hébreux sont un

Plus en détail

Religions, les mots pour en parler. Notions fondamentales en Histoire des religions, F. BOESPFLUG, Th. LEGRAND et A.-L. ZWILLING,

Religions, les mots pour en parler. Notions fondamentales en Histoire des religions, F. BOESPFLUG, Th. LEGRAND et A.-L. ZWILLING, Religions, les mots pour en parler. Notions fondamentales en Histoire des religions, F. BOESPFLUG, Th. LEGRAND et A.-L. ZWILLING, Montrouge Genève, Bayard Labor et Fides, 2014, 396 pages, ISBN 978-2-8309-1543-3,

Plus en détail

L empereur romain. template : le triomphe de Titus. Marie Desmares

L empereur romain. template : le triomphe de Titus. Marie Desmares L empereur romain template : le triomphe de Titus En 27 avant J.-C., la République disparaît et Rome est désormais dirigé par un empereur. Quels sont les pouvoirs de l empereur? Etudions deux d entre eux

Plus en détail

Animaux domestiques Animaux exotiques

Animaux domestiques Animaux exotiques Animaux domestiques Animaux exotiques Musée des Arts décoratifs - 39 rue Bouffard - 33000 Bordeaux Tel : 05 56 10 14 00 - musad@mairie-bordeaux.fr - bordeaux.fr Des animaux très différents peuplent l ensemble

Plus en détail

Thème 2 : LA MEDITERRANEE ANTIQUE au 1 er millénaire avt JC. Chap.1:La naissance du monothéisme juif. Chap.2:Le monde des cités grecques

Thème 2 : LA MEDITERRANEE ANTIQUE au 1 er millénaire avt JC. Chap.1:La naissance du monothéisme juif. Chap.2:Le monde des cités grecques Thème 2 : LA MEDITERRANEE ANTIQUE au 1 er millénaire avt JC. Chap.1:La naissance du monothéisme juif Chap.2:Le monde des cités grecques Chap.3: Rome du mythe à l histoire cours Chap.2 a:le monde des cités

Plus en détail

Les sanctuaires panhelleniques

Les sanctuaires panhelleniques Les sanctuaires panhelleniques Template : www.iliadeodysse.com Ou se trouve le sanctuaire d Olympie? Saisis ici ta réponse. Voici la correction. Olympie se situe sur la côte ouest du Péloponnèse, au sud

Plus en détail

L empereur. template : le triomphe de Titus. Marie Desmares

L empereur. template : le triomphe de Titus. Marie Desmares L empereur template : le triomphe de Titus En 27 avant J.-C., la République disparaît et Rome est désormais dirigé par un empereur. Etudions les empereurs Octave Auguste et Trajan pour comprendre quels

Plus en détail

1. Un empereur qui détient tous les pouvoirs

1. Un empereur qui détient tous les pouvoirs L Empire, l empereur, la ville et la romanisation Introduction Tous les chemins mènent à Rome!!! Phare de la Méditerranée du monde antique... Cité dominant les peuples de l'afrique du Nord, du Moyen-Orient

Plus en détail

TREIZIEME SUJET. LES CONFRÉRIES RELIGIEUSES Orgeones, thiases, éranoï,... etc UNE EXPRESSION DES CULTURES PRIVÉS, LES CONFRÉRIES RELIGIEUSES

TREIZIEME SUJET. LES CONFRÉRIES RELIGIEUSES Orgeones, thiases, éranoï,... etc UNE EXPRESSION DES CULTURES PRIVÉS, LES CONFRÉRIES RELIGIEUSES TREIZIEME SUJET LES CONFRÉRIES RELIGIEUSES Orgeones, thiases, éranoï,... etc I UNE EXPRESSION DES CULTURES PRIVÉS, LES CONFRÉRIES RELIGIEUSES 1 - Un aspect méconnu de la religion et de la religiosité grecque

Plus en détail

Histoire. L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC

Histoire. L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC Histoire L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC Compétences travaillées dans cette leçon Ecrire Je sais répondre à une question par une phrase complète et construite Je sais rédiger un texte bref

Plus en détail

Unité 6 Le monde des cités grecques (7h)

Unité 6 Le monde des cités grecques (7h) Unité 6 Le monde des cités grecques (7h) Objectifs Qu est ce qui unit les Grecs à partir du VIIIe siècle avant J.-C.? Plan de l unité I) La mythologie grecque 1A L'Iliade et l Odyssée 1B Les dieux de l

Plus en détail

Le III ème millénaire av JC

Le III ème millénaire av JC Le III ème millénaire av JC Sphinx et pyramide de Khéops Les premières civilisations Tablette d argile retrouvée en Mésopotamie. IV ème millénaire av JC Les premières cités apparaissent en Mésopotamie

Plus en détail

QUELLES SONT LES ORIGINES DE LA FETE DE NOEL?

QUELLES SONT LES ORIGINES DE LA FETE DE NOEL? QUELLES SONT LES ORIGINES DE LA FETE DE NOEL? A l'origine Noël est une fête païenne. Les peuples de l'antiquité organisaient des fêtes au moment du solstice d'hiver pour célébrer le retour du soleil. L'hiver

Plus en détail

HISTOIRE : la Gaule romaine DOC 1 DOC 3. Légende : maison du maître cour de la ferme bâtiments de la ferme. [ temple à Vienne ]

HISTOIRE : la Gaule romaine DOC 1 DOC 3. Légende : maison du maître cour de la ferme bâtiments de la ferme. [ temple à Vienne ] cherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche HISTOIRE : la Gaule romaine DOC 1 [ temple

Plus en détail

Bergeal, Guillot, Martinez. Trois Arcs Romains: 1)Arc de Titus: 2)Arc de Septime Sévère: 3)Arc de Constantin:

Bergeal, Guillot, Martinez. Trois Arcs Romains: 1)Arc de Titus: 2)Arc de Septime Sévère: 3)Arc de Constantin: Bergeal, Guillot, Martinez. Trois Arcs Romains: 1)Arc de Titus: 2)Arc de Septime Sévère: 3)Arc de Constantin: Arc de Triomphe romains: Introduction: Un arc de triomphe est un ouvrage d'art célébrant une

Plus en détail

Les religions orientales dans l'empire Romain. (Musée du Louvre 17 mars 2004)

Les religions orientales dans l'empire Romain. (Musée du Louvre 17 mars 2004) Les religions orientales dans l'empire Romain (Musée du Louvre 17 mars 2004) Salles des bronzes Statuettes de Lares. La période étudiée va du 1 er siècle ap. J.-C. à la fin du 4 e siècle. Généralement,

Plus en détail

HISTOIRE DE LA VILLE DE ROME Le Principat et la Rome impériale

HISTOIRE DE LA VILLE DE ROME Le Principat et la Rome impériale HISTOIRE DE LA VILLE DE ROME Le Principat et la Rome impériale PLAN DU COURS (27 avant notre ère 235 de notre ère) Introduction : d Octavien à Auguste, les mutations du pouvoir I. Les réalisations d Auguste

Plus en détail

Concours d entrée. Sujets Ecole normale supérieure Lettres et sciences humaines. Erudition, création, diffusion des savoirs

Concours d entrée. Sujets Ecole normale supérieure Lettres et sciences humaines.  Erudition, création, diffusion des savoirs Ecole normale supérieure Lettres et sciences humaines Erudition, création, diffusion des savoirs Concours d entrée Sujets 2009 15 parvis René-Descartes BP 7000, 69342 Lyon cedex 07 Tél. +33 (0)4 37 37

Plus en détail

[Cours] La Naissance de Vénus - Sandro Botticelli

[Cours] La Naissance de Vénus - Sandro Botticelli [Cours] La Naissance de Vénus - Sandro Botticelli Proposé par Paulo Introduction L œuvre que je vais vous présenter dans ce dossier est la Naissance de Vénus, réalisée vers 1485 par Sandro Botticelli.

Plus en détail

HISTOIRE. 3. L'Empire romain. Ressources numériques

HISTOIRE. 3. L'Empire romain. Ressources numériques 3. L'Empire romain Ressources numériques HISTOIRE 1. Ressources du guide didactique 2. Corrigés 3. Commentaires des documents-sources 4. Cartes (avec calques) 5. Autres ressources 3RN1 EMPIRE ROMAIN -

Plus en détail

L habitat sédentaire. Besoin : un abri durable pour se protéger des

L habitat sédentaire. Besoin : un abri durable pour se protéger des L habitat sédentaire. Besoin : un abri durable pour se protéger des intempéries et des animaux sauvages marqué par un début de confort. 7 7 V e - IV e siècle av. J.C. Les maisons des villages sont fort

Plus en détail

La destruction du Temple. la destruction du temple. Marie Desmares

La destruction du Temple. la destruction du temple. Marie Desmares La destruction du Temple la destruction du temple En 587 avant J.-C., les Babyloniens s emparent du royaume de Juda et de Jérusalem, déportent leurs habitants et pillent et détruisent le Temple de Salomon.

Plus en détail

Fiche d étude de la monnaie n 1

Fiche d étude de la monnaie n 1 Fiche d étude de la monnaie n 1 1) Matériau utilisé : or argent X bronze (alliage de cuivre et d étain) 2) Diamètre : 19 mm X moulée Que représente le dessin? Tête laurée d Antonin à droite (regardant

Plus en détail

Le traité de Verdun : de Charlemagne à l Europe Parcours pédagogique

Le traité de Verdun : de Charlemagne à l Europe Parcours pédagogique Le traité de Verdun : de Charlemagne à l Europe Parcours pédagogique Sur cette carte, replace au bon endroit ces événements de la dynastie carolingienne : A. Le couronnement de Charlemagne B. Victoire

Plus en détail

MONEY, MONEY, MONEY. La monnaie à l époque gauloise. Actions éducatives Parcours d éducation artistique et culturelle

MONEY, MONEY, MONEY. La monnaie à l époque gauloise. Actions éducatives Parcours d éducation artistique et culturelle MONEY, MONEY, MONEY images : Bibracte/A. Maillier, n 79085 La monnaie à l époque gauloise Actions éducatives Parcours d éducation artistique et culturelle Potin dit «à la grosse tête et au bandeau lisse»

Plus en détail

o Thermes de Caracalla

o Thermes de Caracalla Jour 2 : Cœur historique Rome antique o Thermes de Caracalla Combien de personnes pouvaient accueillir les thermes? Sous quel empereur se fait l inauguration du monument? En quelle année? De construction

Plus en détail

Les bâtiments civils : forums et arcs de triomphe

Les bâtiments civils : forums et arcs de triomphe Les bâtiments civils : forums et arcs de triomphe I Le forum 1. Considérations générales à partir de l exemple de Rome Le Forum Romanum Curie Comitium I Le forum 1. Considérations générales à partir de

Plus en détail

Année. En combien de temps la Terre tourne-t-elle autour du Soleil? Observe le tableau, puis calcule ton âge en mois :

Année. En combien de temps la Terre tourne-t-elle autour du Soleil? Observe le tableau, puis calcule ton âge en mois : L histoire étudie le passé des hommes. Les mesures du temps permettent de dire quand un fait historique s est produit. 1 ) Mesurer le temps Pour savoir quand un événement* a eu lieu, on utilise les mesures

Plus en détail

L Empire d Alexandre le Grand

L Empire d Alexandre le Grand L Empire d Alexandre le Grand PBQ : Comment et pourquoi s est constitué l Empire d Alexandre? I. Qui était Alexandre le Grand? Réalise une fiche biographique sur Alexandre que tu écriras avec tes propres

Plus en détail

L Urbs, capitale de l Empire

L Urbs, capitale de l Empire L Urbs, capitale de l Empire template : le triomphe de Titus L Urbs est la capitale de l Empire romain. A quelle ville correspond l Urbs? Dans quel pays se trouve cette ville? Maquette du centre de l Urbs

Plus en détail

SCULPTURE ANIMALIÈRE C 3

SCULPTURE ANIMALIÈRE C 3 SCULPTURE ANIMALIÈRE C 3 OBJECTIFS Porter un regard sensible sur son environnement, en percevoir la dimension architecturale et paysagère Prendre conscience de sa responsabilité vis à vis du patrimoine.

Plus en détail

MOTIFS GÉOMÉTRIQUES. Ornements d Architecture. Gérard ROBINE. Éditions VIAL

MOTIFS GÉOMÉTRIQUES. Ornements d Architecture. Gérard ROBINE. Éditions VIAL Gérard ROBINE MOTIFS GÉOMÉTRIQUES Éditions VIAL ISBN 978-2-85101-137-4 Gérard ROBINE MOTIFS GÉOMÉTRIQUES Ornements d Architecture Éditions VIAL Architecte, Gérard Robine a travaillé pendant vingt ans pour

Plus en détail

10/20. 10/20. 10/20. 10/20. 20/30 30/40 30/40 30/40 40/50 30/40 10/15. 20/30 15/20 30/40 30/50 30/40 30/50 20/30 80/120 50/70 100/150

10/20. 10/20. 10/20. 10/20. 20/30 30/40 30/40 30/40 40/50 30/40 10/15. 20/30 15/20 30/40 30/50 30/40 30/50 20/30 80/120 50/70 100/150 1 Petit bol en céramique noire, Grèce, Vème - Ier siècle av JC. H: 5,5, D: 7 cm 2 Petit bol en céramique noire, Grèce, Vème - Ier siècle av JC. H: 4,5, D: 7,5 cm 3 Lot de 2 petits bols en céramique noire,

Plus en détail

TABLE. L esprit des lieux, les cassures du temps... 7

TABLE. L esprit des lieux, les cassures du temps... 7 FL2630 U000 - Oasys 19.00x - Page 531 - BAT TABLE L esprit des lieux, les cassures du temps... 7 INTRODUCTION. 1. NAISSANCE D UNE VILLE SAINTE 4000 av. n. è.-ii e siècle de n. è... 15 L âge du bronze :

Plus en détail

Localisation inconnue

Localisation inconnue Ficelle9 6/04/09 17:46 Page 6 Le Sanctuaire fédéral des Trois Gaules Localisation inconnue Histoire. Une construction monumentale était, selon les textes, sur les pentes de la Croix-Rousse au Ier siècle

Plus en détail

LEFRANCOIS Laure JAUME Prescillia. 3 ème F

LEFRANCOIS Laure JAUME Prescillia. 3 ème F LEFRANCOIS Laure JAUME Prescillia 3 ème E 3 ème F 1) Où est-il situé? 2) Description du monument 3) Interprétation 4) Un soldat Le monument est situé au Creusot (région Bourgogne, département Saône et

Plus en détail

Analyse des tableaux «étoiles et comètes»

Analyse des tableaux «étoiles et comètes» Analyse des tableaux «étoiles et comètes» Marco Polo, le livre des merveilles, Paris Bibliothèque National de France, Manuscrit français 2810, folio 11v, Ed. M.T Gousset) Personnages : 3 personnages sur

Plus en détail

LA MOSAIQUE DE LA BATAILLE D ISSOS

LA MOSAIQUE DE LA BATAILLE D ISSOS LA MOSAIQUE DE LA BATAILLE D ISSOS Lecture de la mosaïque La Mosaïque d'alexandre se trouvait dans la maison du Faune, à Pompéi, et date approximativement du II e siècle av. J.-C. C'est une composition

Plus en détail

AESI Sciences humaines. Les Savoir-Faire en Eveil Historique à travailler au premier degré de l enseignement secondaire. Fiches pédagogiques

AESI Sciences humaines. Les Savoir-Faire en Eveil Historique à travailler au premier degré de l enseignement secondaire. Fiches pédagogiques AESI Sciences humaines Les Savoir-Faire en Eveil Historique à travailler au premier degré de l enseignement secondaire Fiches pédagogiques Fiche 1 Exploiter des sources historiques: Distinguer un document

Plus en détail

Statue d Auguste dite «de Prima Porta» Fiche de synthèse Histoire des Arts

Statue d Auguste dite «de Prima Porta» Fiche de synthèse Histoire des Arts Statue d Auguste dite «de Prima Porta» Fiche de synthèse Histoire des Arts Nom : statue d Auguste dite de Prima Porta. Auteur : inconnu. Inspiration : Polyclète (sculpteur grec du Ve av. J. -C.) pour la

Plus en détail

Table des matières. Première partie. Histoire et mémoire. Introduction...5

Table des matières. Première partie. Histoire et mémoire. Introduction...5 Introduction...5 Première partie. Histoire et mémoire Chapitre i. Prééminence du mythe... 11 La phase historique récente... 11 La première guerre médique (490 av. J.-C.)... 12 La deuxième guerre médique

Plus en détail

Histoire de l architecture occidentale

Histoire de l architecture occidentale Histoire de l architecture occidentale Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/ Histoire de l architecture occidentale Partie I Architecture des premières civilisations urbaines Chapitre

Plus en détail

- Une ville (Bagad, Damas, Cordoue )

- Une ville (Bagad, Damas, Cordoue ) CAPACITES Connaître et utiliser les repères suivants - L Hégire : 622 - L extension de l islam à l époque de l empire omeyyade ou abbasside sur une carte du bassin méditerranéen Raconter et expliquer -

Plus en détail

PROGRESSION CE2 HISTOIRE.

PROGRESSION CE2 HISTOIRE. PROGRESSION CE2 HISTOIRE. séquence 1 période 1 5 séances géographie / 5 séance histoire Savoir que l homme de Tautavel précède l homo sapiens dont nous descendons. Les australopithèques et l apparition

Plus en détail

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA HAUTE-LOIRE. Répertoire numérique de la sous-série 10 Fi

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA HAUTE-LOIRE. Répertoire numérique de la sous-série 10 Fi ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA HAUTE-LOIRE Répertoire numérique de la sous-série 10 Fi (Conservatoire de la dentelle à la main, supplément au fonds 163 W) .Nature du fonds : collection de documents (travaux

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS : ART DU SON / UNE STELE GALLO-ROMAINE

HISTOIRE DES ARTS : ART DU SON / UNE STELE GALLO-ROMAINE HISTOIRE DES ARTS : ART DU SON / UNE STELE GALLO-ROMAINE PERIODE : ANTIQUITE De la Préhistoire l Antiquité gallo-romaine Le Moyen-Age Les Temps Modernes Le XIXe siècle Du XXe siècle à nos jours Stèle du

Plus en détail

Chapitre 2 : De la naissance de l islam à la prise de Bagdad par les Mongols

Chapitre 2 : De la naissance de l islam à la prise de Bagdad par les Mongols Chapitre 2 : De la naissance de l islam à la prise de Bagdad par les Mongols SEQUENCE DE COURS : 5 ème Source : Bulletin Officiel du 26 novembre 2015 Ressources : Eduscol 1 MISE EN PLACE DE LA SEQUENCE

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

LES AMANTS DE MAGRITTE HDA

LES AMANTS DE MAGRITTE HDA LES AMANTS DE MAGRITTE HDA I- INTRODUCTION : Les amants est un tableau réalisé par René Magritte en 1928. Œuvres les + connues : La série La trahison des images et Les amants. Fréquentait Paul Eluard et

Plus en détail

L invention de l écriture

L invention de l écriture Leçon H7 : L invention de l écriture L apparition de l écriture marque la fin de la Préhistoire et le début de l Antiquité. 1/ Les premières écritures L écriture apparait il y a environ 3300 ans avant

Plus en détail

Après la défaite des Gaulois à Alésia en 52 av. J.-C., les Romains établissent leur domination sur la Gaule.

Après la défaite des Gaulois à Alésia en 52 av. J.-C., les Romains établissent leur domination sur la Gaule. Après la défaite des Gaulois à Alésia en 52 av. J.-C., les Romains établissent leur domination sur la Gaule. C est le début de 5 siècles de paix et de richesse. Les Romains organisent la Gaule en 4 provinces

Plus en détail

Les défis de la Place Stanislas ( Réponses)

Les défis de la Place Stanislas ( Réponses) Les défis de la Place Stanislas ( Réponses) Ecole Un peu, beaucoup, pas du tout! Donne ton avis en cochant les cases qui expriment le mieux ce que tu penses de la Place Stanislas. Elle est de petite taille.

Plus en détail

Leçon n 1 : «Les débuts de l islam»

Leçon n 1 : «Les débuts de l islam» Leçon n 1 : «Les débuts de l islam» Introduction : La religion musulmane naît en Arabie au VIIème siècle. L islam se répand ensuite par la conquête. Un empire et une brillante civilisation arabo-musulmane

Plus en détail

La vaisselle fine de l habitat alexandrin

La vaisselle fine de l habitat alexandrin Études alexandrines 21-2012 Directeur de la collection : Jean-Yves Empereur La vaisselle fine de l habitat alexandrin Contribution à la connaissance de la mobilité des techniques et des produits céramiques

Plus en détail

Histoire de l architecture occidentale

Histoire de l architecture occidentale Histoire de l architecture occidentale Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/ Histoire de l architecture occidentale Partie II Antiquité Européenne Chapitre 2 Grèce antique GRECE : CHRONOLOGIE

Plus en détail

De Succo à Zucco : du fait divers à l élaboration littéraire et mythique

De Succo à Zucco : du fait divers à l élaboration littéraire et mythique De Succo à Zucco : du fait divers à l élaboration littéraire et mythique 1) Les emprunts au fait divers : Le personnage de Zucco (meurtrier en série, ayant tué ses parents, d origine vénitienne, prénommé

Plus en détail