LES CANALISATIONS P.V.C. J-M R. D-BTP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES CANALISATIONS P.V.C. J-M R. D-BTP"

Transcription

1 LES CANALISATIONS P.V.C. J-M R. D-BTP

2 Réseaux d évacuation d eaux usées et d eaux vannes Différents types de réseaux d évacuation Les collecteurs généraux Les embranchements sur les collecteurs Les chutes et les descentes Les collecteurs d appareils Les caractéristiques du P.V.C. d évacuation Identification du P.V.C. d évacuation Diamètres des tubes Utilisations du tube P.V.C. d évacuation Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation Les décapants et les colles Outillages pour le P.V.C. Mise en œuvre du P.V.C. Phénomènes de dilatation et retrait 2

3 Réseaux d évacuation d eaux usées et d eaux vannes 3

4 Différents types de réseaux d évacuation Réseau unitaire (ancien système) : Généralités - les eaux usées, eaux vannes et eaux pluviales étaient collectées ensemble, - les eaux pluviales n étant pas polluées, le traitement en station d épuration des eaux pluviales ne se justifiait pas, - les règlements sanitaires départementaux interdisent ce type de réseau. Réseau séparatif : - actuellement, c est le seul réseau utilisé en France, - seules les eaux usées et les eaux vannes sont collectées. 4

5 Les collecteurs généraux Ils collectent les eaux usées et eaux vannes provenant des chutes. Ils ont une allure horizontale. Ils sont en pente descendante vers l évacuation extérieure. La pente doit être comprise entre 1 % et 5 %. La pente recommandée est de 2 % soit 2 cm par mètre. Ils se trouvent au point le plus bas de l installation sanitaire : - en sous sol, - enterrés lorsque le bâtiment est sur terre-plein. 5

6 Les embranchements sur les collecteurs L eau entrant dans les collecteurs doit être dirigée dans le sens de l écoulement ; de ce fait, seuls les culottes ou embranchements à 45 peuvent être retenus. L embranchement à 45 permet de diminuer les remontées d eau à contrecourant ainsi que les dépôts de matières. Leur positionnement peut être horizontal, vertical ou oblique. Pour favoriser la circulation d air et empêcher les refoulements, les réductions doivent être orientées, augmentation, vers le bas. Des tampons de visite doivent être installés au bout du collecteur et sur chaque chute. 6

7 Les chutes et les descentes 1/5 Les chutes d eau vannes récupèrent les eaux polluées des WC. Les descentes d eaux ménagères récupèrent les eaux usées des appareils sanitaires. Dans la profession, les descentes d eaux ménagères sont appelées aussi descentes d eaux usées. Leur allure est verticale. Il peut y avoir plusieurs chutes d eaux usées et d eaux vannes en fonction de l implantation des appareils. Elles récupèrent les collecteurs d appareils. 7

8 Les chutes et les descentes 2/5 Les diamètres Leur diamètre va être fonction du type et du nombre d appareils. Le diamètre est constant sur toute la colonne y compris sa ventilation primaire. Appareil Int. mini. Int. réel WC 1 ou plusieurs Autres appareils sanitaires 1 à 3 appareils dont 1 baignoire au plus 4 à 10 appareils dont 2 baignoires au plus appareils et au-delà

9 Les chutes et les descentes 3/5 Les chutes doivent être prolongées jusqu à l extérieur par un évent de égal à la chute. Cet évent s appelle aussi ventilation primaire. 9

10 Les chutes et les descentes 4/5 Les ventilations primaires Les ventilations primaires peuvent être remplacées par des dispositifs d entrée d air homologués (clapets anti-vide) sous certaines conditions : - une chute avec ventilation primaire par maison individuelle, - une chute avec ventilation primaire par groupe de 20 logements. Ces dispositifs doivent être posés dans des espaces inhabités et ventilés. Ils peuvent être posés dans des pièces de services munies de ventilation permanente. 10

11 Les chutes et les descentes 5/5 Les chutes et les descentes communes On peut remplacer les chutes d eau usée et d eau vanne par une chute commune appelée «chutunic». Le matériel utilisé pour les réaliser est spécifique. Ces chutes doivent obligatoirement être prolongées par une ventilation primaire sortant à l extérieur. Ces chutes se jètent dans le collecteur principal comme les autres chutes. 11

12 Les collecteurs d appareils 1/6 Ce sont des tuyauteries d allure horizontale. La pente recommandée est de 2 cm / ml vers le point de raccordement aux chutes. Ils sont équipés à leurs extrémités d un bouchon de dégorgement. Sur ces collecteurs peuvent se brancher un ou plusieurs appareils. La réglementation prévoit les différents cas de raccordements. 12

13 Les collecteurs d appareils 2/6 Collecteur comportant un seul appareil : APPAREILS Int. mini. réel Lavabo Lave-mains Bidet Évier Poste d eau 30 mm 33 mm PVC 40 PVC 40 Lave linge Lave vaisselle 33 mm PV C 40 13

14 Les collecteurs d appareils 3/6 Collecteur comportant un seul appareil APPAREILS Int. Mini. réel Baignoire L 1 m L 33 mm PVC 40 Baignoire L 1 m L 38 mm PVC 50 Groupe de sécurité L 20 ou 25 mm PVC 32 14

15 Les collecteurs d appareils 4/6 Collecteur comportant un seul appareil APPAREILS Int. Mini. réel WC à chasse directe 80 mm PVC

16 Les collecteurs d appareils 5/6 Collecteur d appareils groupés APPAREILS Int. Mini. réel Lavabo + bidet 30 mm PVC 40 Bidet + lavabo 30 mm PVC 40 Lave-vaisselle + évier 33 mm PVC 40 16

17 Les collecteurs d appareils 6/6 Collecteur d appareils groupés Lavabo ou bidet ou lave linge + baignoire Baignoire + Lavabo ou lave linge Lavabo+ bidet + baignoire (ordre indifférent) APPAREILS réel Vidanges séparées de chaque appareil choisir au de l appareil le plus important Vidanges séparées minimal dépend du nombre d appareils 17

18 Réalisation des réseaux d évacuations Accueil 18

19 Les caractéristiques du P.V.C. d évacuation Ils sont fabriqués en chlorure de polyvinyle. Leur couleur est gris clair ou gris bleuté. Différents types de tube : - le PVC compact moins épais il est utilisé pour récupérer les eaux pluviales (EP), - le PVC cellulaire il est plus épais et est utilisé en installations sanitaires (EU, EV). Ils sont livrés en longueur de 4 ml avec ou sans emboîture. 19

20 Identification du P.V.C. d évacuation Ils ont couramment un marquage indélébile comprenant : - le nom du fabricant, - le sigle de la norme, - le type (E pour compact et EL pour cellulaire), - le classement au feu (M1) suivi des lettres PVC, - le diamètre extérieur et l épaisseur, - la date et l heure de fabrication. ALPHACAN ALPHAPRO 22/6 E + M1 PVC 40x3 EU 10 / 03 / 03 15:30 20

21 Diamètres des tubes Les tubes couramment utilisés en installations individuelles existent dans les diamètres suivants : L épaisseur pour tous ces diamètres est de 3.2 mm. 21

22 Utilisations du tube P.V.C. d évacuation Il est utilisé en vidange dans 88 % des installations. Avantages : - résiste aux produits ménagers corrosifs, - mise en œuvre facile, - coût intéressant, - manutention facile, - ne conduit pas les courants vagabonds. Inconvénients : - un fort coefficient de dilatation (0.07 mm/k.m), - cassant par température extérieure basse lors de la mise en œuvre. 22

23 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 1/11 Ils sont indispensables dans la mise en œuvre d une installation d évacuation d eau usée. Ils peuvent être male/femelle ou femelle/femelle dans tous les diamètres de la gamme. Ils permettent des changements de directions, des raboutages de mêmes diamètres ou de diamètres différents (coudes, manchons, réductions coniques). Ils permettent de réaliser des piquages de mêmes diamètres ou de diamètres différents (tés, embranchements). Ils permettent de réaliser des assemblages divers et de pallier les situations de mise en œuvre particulières (les tampons de réduction, les manchons de dilatation, les pipes de WC, les siphons spécifiques, les bouchons de dégorgement, les douilles de raccordement et les clapets anti-vide). 23

24 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 2/11 Les coudes Les coudes permettent les changements de direction. Coudes à MF Coudes à FF Coudes à 45 Coudes à 20 et 30 Coudes double à Parallèles et équerres Coudes à secteurs 15 Exclusivement MF 24

25 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 3/11 Manchons et manchons de dilatation Les manchons permettent le raboutage des tubes PVC de même diamètre. Les manchettes de réparation ont la même fonction mais utilisées lorsque l attente dans le sol est male ou que le tube est cassé au ras du sol. Les manchons de dilatation permettent d absorber l allongement des tubes dû à l élévation de température. Manchon horizontal type «H» Manchon vertical 25

26 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 4/11 Réductions Les réductions permettent le raboutage des tubes PVC de diamètres différents. Réduction conique centrée Réduction conique excentrée Réduction centrée incorporée Tampon de réduction 26

27 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 5/11 Tés et croix «pied de biche» Les tés et croix permettent d effectuer des piquages de mêmes diamètres ou de diamètres différents. Ils peuvent être male/femelle ou femelle/femelle. Ils sont de type «pied de biche». Ils sont systématiquement à La gamme des diamètres de tés et croix, varie en fonction des fabricants (se reporter à la documentation des fabricants). Té pied de biche Croix pied de biche 27

28 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 6/11 Culottes et embranchements Les culottes permettent d effectuer des piquages de même diamètre. Les embranchements permettent d effectuer des piquages de diamètres différents. Les embranchements sont males/femelles au dessus du diamètre 50, en dessous ils peuvent être aussi femelles/femelles. Culotte à Culotte à Culotte à 45 Embranchement à Embranchement à Embranchement à 45 28

29 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 7/11 Culotte oblongue La culotte oblongue se compose : - d un fut en Ø 100, emboîtures femelle/femelle à coller, - de 3 tampons de réduction operculables en néoprène permettant un raccordement du Ø 32 au Ø 50. Les avantages de cette culotte spécifique sont : - économie de jeux de coudes, - la pose peut se faire à droite, à gauche, verticalement ou horizontalement, - elle peut recevoir 1, 2 ou 3 canalisations, - elle supprime des collages. 29

30 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 8/11 Les pipes de WC Les pipes de WC sont destinées à raccorder la tuyauterie aux appareils sanitaires. Les pipes de WC sont en diamètre 100, elles peuvent être males ou femelles. Pipe droite Pipe sortie verticale Pipe orientable Pipe coudée longue ou courte Pipe extensible de réparation 30

31 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 9/11 Siphons de machines à laver : Siphons spécifiques Siphon simple Siphon double Siphons pour groupes de sécurité ou chaudières murales : Siphon de tuyauterie Siphon de groupe de sécurité à clipser ou à visser 31

32 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 10/11 Les bouchons et les douilles Les bouchons de dégorgement sont placés le plus souvent à l extrémité des collecteurs, ils sont toujours males. Ils permettent de visiter et de déboucher les canalisations obstruées. Les douilles permettent le raccordement des siphons d appareils au réseau d évacuation en PVC : Douille à écrou prisonnier 32

33 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 11/11 Les aérateurs Les aérateurs ou clapets anti-vide font office de ventilation primaire ou secondaire. Ils sont posés en bout de chute, dans le cas d une ventilation primaire. Ils sont posés près des appareils sanitaires en cas de besoin de ventilation secondaire. Clapet anti-vide Coude de sortie de lavabo 33

34 Les décapants et les colles Le décapant est utilisé comme dégraissant en amont de l opération de collage. La colle sert à effectuer l étanchéité par collage entre un tube et un raccord PVC. Colle standard en tube Colle standard en bidon 34

35 Outillages pour le P.V.C. Accueil 35

36 Outillages pour le P.V.C. 1/4 Outillages de coupe Scie à métaux équipée d une lame 8 dents. Elle est suffisante pour réaliser les coupes sur le tube PVC. Il est préférable de tracer la coupe sur toute la circonférence du tube si on veut réaliser une coupe droite. Poignée de lame de scie. Elle permet de réaliser des coupes dans des endroits inaccessibles. 36

37 Outillages pour le P.V.C. 2/4 Outillages de coupe Coupe tubes plastique à avance irréversible. Il permet de réaliser des coupes parfaitement droites sur des tubes PVC de diamètres 32 et 40. Il possède un chanfreineur intégré à la poignée. Coupe tube à mollettes. Il permet de réaliser des coupes parfaitement droites sur des tubes PVC de diamètres 32 à 110 suivant le modèle. 37

38 Outillages pour le P.V.C. 3/4 Chanfreineurs et ébavureurs L ébavureur permet d enlever les bavures intérieures liées à la coupe. Le chanfreineur permet d exécuter un chanfrein extérieur de 15 comme le prévoit l avis technique de mise en œuvre du PVC. Certains outils, polyvalents, permettent de réaliser plusieurs opérations. Ébavureur crayon Cône à chanfreiner Lime ½ ronde Coupe tube chanfreineur 38

39 Outillages pour le P.V.C. 4/4 Le pinceau plat permet d enduire de colle le tube et les raccords. La toile émeri et le papier de verre n 80, permettent de dépolir les parties à assembler. 39

40 Mise en œuvre du P.V.C. Accueil 40

41 Les critères de mise en œuvre du PVC Phénomènes de dilatation. Les pentes minimales à respecter. Les conditions de pose dans les locaux spécifiques. Conditions de mise en œuvre liées à l avis technique. Le respect du D.T.U. Sécurité liée au façonnage du PVC. 41

42 Phénomènes de dilatation et retrait 1/6 La dilatation et le retrait du PVC sont de 0.07 mm / K.m. Sous l effet des variations thermiques du fluide à évacuer, le tube va subir un allongement et un retrait sur sa longueur. ALPHACAN ALPHAPRO 22/6 E + M1 PVC 40x3 EU 10 / 03 / 03 15:30 Pour absorber ce phénomène il est nécessaire de poser des manchons de dilatation. Deux cas de figures vont se présenter : - tuyauteries d allure verticale, - tuyauteries d allure horizontale. 42

43 Phénomènes de dilatation et retrait 2/6 Tuyauteries horizontales L interposition d un manchon de dilatation est obligatoire à chaque niveau dont les éléments sont : - bloqués dans le plancher, - maintenus par un piquage. Pour les chutes ou descentes ne comportant de piquage un manchon de dilatation est obligatoire tous les 3 niveaux. Chaque pièce de dilatation constituera un point fixe. Le manchon utilisé sera de type vertical. Le manchon peut être incorporé à la culotte ou à l embranchement. 43

44 Phénomènes de dilatation et retrait 3/6 Tuyauterie d allure horizontale L interposition d un manchon de dilatation est obligatoire sur toute longueur droite de plus d un mètre comprise entre deux points fixes. La distance entre deux points fixes ne dépassera jamais 8 mètres. Les coudes ne doivent pas être bridés par des fixations. L ensemble des canalisations doit pouvoir bouger sans aucune contrainte (attention au choix des colliers). Lorsque une traversée de mur ne constitue pas un point fixe, la canalisation doit pouvoir coulisser librement dans un fourreau. Le manchon utilisé sera horizontal de type (H). 44

45 Phénomènes de dilatation et retrait 4/6 Conditions de mise en œuvre des manchons de dilatation La pénétration des tubes dans les manchons doit correspondre aux repères gravés sur l extérieur des pièces. Lorsque une traversée de mur constitue un point fixe, la canalisation doit être protégée par un matériau résiliant collé sur celle-ci. Dans le collectif, le matériau résiliant aura un classement au feu M1. Les supports doivent permettre la libre dilatation de la canalisation. 45

46 Phénomènes de dilatation et retrait 5/6 Emplacement des manchons de dilatation et des points fixes En fonction du réseau d évacuation : Implanter les manchons de dilatation en respectant la distance maximum de 8 mètres. Créer des points fixes dans les murs si possible. Mettre en place les points fixes sous les tés et embranchements. Si la distance entre 2 points est < à 1 m un manchon de dilatation n est pas obligatoire. Mettre en place les points fixes des parties droites à proximité des manchons de dilatation. Poser des fourreaux dans les murs ne faisant pas office de point fixe. 46

47 Phénomènes de dilatation et retrait 6/6 Points fixes En résumé, Les points fixes sont constitués par un encastrement, un scellement ou un collier serré sur le tube. Les embranchement situés à plus de deux mètres d un point fixe doivent être réalisés de façon à constituer eux même un point fixe. La distance entre 2 points fixes ne sera jamais supérieur à : 3 m pour les vidanges individuelles ou collecteurs d appareils. 4 m pour les canalisations verticales (ex : gaines techniques). 8 m pour les canalisations ou collecteurs généraux d allure horizontales. Le tracé du réseau doit être tel que les éléments soient à une distance suffisante des sources de chaleur pour qu ils n aient pas à souffrir d une élévation de température nuisible à leur tenue. On entend par «sources de chaleur», toute source susceptible de porter en permanence la température ambiante à plus de 50 C. 47

48 Supports et colliers 1/2 Les supports ou colliers entre deux points fixes doivent guider le tube sans s opposer à son coulissement afin de permettre une libre dilatation. Ils ne doivent pas abîmer la canalisation. Les supports ou colliers, à l exception de points fixes volontaires seront disposés sur les parties droites, à une distance supérieur ou égale à 20 cm d un coude ou d un té. Les colliers métalliques simples de type «Atlas» sont bloquants, ils sont à proscrire. L utilisation de colliers métalliques isophoniques de type «Atlas» est envisageable car ils ne bloquent pas et ne blessent pas le tube PVC. 48

49 Supports et colliers 2/2 Les colliers en PVC sont parfaitement adaptés à la réalisation de réseaux d évacuation en tube PVC. Il existe différents types de colliers : Collier à clipser Collier à vis Lyre ESPACEMENT DES COLLIERS Diamètre Horizontal Vertical 32, 40, 50, 63 0,50 ml 75 à 140 0,80 ml 160 et plus 1,00 ml 2,70 ml 49

50 Façonnage, formage, usinage et soudage du PVC Le façonnage et le formage des éléments en PVC sont interdits sur les chantiers. Le formage des emboîtures pour des parties apparentes ou dissimulées et accessibles des réseaux reste permis en atelier de chantier déclaré comme atelier de préfabrication. Ces emboîtures réalisées par formage doivent satisfaire aux spécifications suivantes : - respect de la longueur et de la concentricité de l emboîture, - absence de traces de carbonisation. L utilisation des manchons est préférable. Toutes les opérations d usinage sont interdites, sauf la confection de chanfreins sur l extrémité des tubes à l aide d une lime, de la meule ou d un outil spécial. Les soudures sur tubes PVC sont interdites, toutefois certaines pièces fabriquées en usine peuvent comporter des soudures. 50

51 Conditions de mise en œuvre spécifiques Les réseaux d évacuations ne doivent être la cause, ni de production, ni de propagation de bruits dans un bâtiment. Dans les structures accueillant du public, les canalisations PVC doivent emprunter de préférence un tracé tel que les risques de détériorations dues aux chocs soient réduits. Les parties qui seraient néanmoins exposées aux chocs doivent être protégées par des dispositifs résistants (ex : arceaux métalliques ou dans le cas d un parc de stationnement, poser les tubes PVC entre les poutres en bétons) L emploi des canalisations PVC pour les eaux usées des laveries et cuisines industrielles ou collectives est interdit. Cette interdiction ne vise pas les parties de canalisations situées en aval du bac dégraisseur ou dispositif analogue. 51

52 La coupe des tubes PVC Les coupes sur le tube PVC doivent être parfaitement droites, elles seront effectuées avec le plus grand soin. L utilisation d un coupe tube à molette, d un coupe tube à avance irréversible ou d un coupe tube chanfreineur permet un travail de qualité. Afin d effectuer des coupes droites, la scie à métaux ou la poignée à lames seront utilisées en association avec une bande à tracer. L extrémité du tube coupé devra être ébavurée intérieurement et chanfreinée à 15 sur l extérieur avant l opération de collage. 52

53 Assemblage par collage (PVC-PVC) 1/3 La réalisation d un assemblage par collage nécessite la propreté des éléments à coller et le respect des précautions suivantes : - il est indispensable de réaliser l assemblage à l abri de la pluie, - respecter les limites de températures indiquées dans l avis technique relatif à l adhésif, en général de - 5 C à + 30 C. Le temps de séchage à respecter avant la mise en eau est de 24 heures selon les avis techniques relatifs à l adhésif. La jonction par collage de deux pièces bout à bout est interdite. 53

54 Assemblage par collage (PVC-PVC) 2/3 1. Après une coupe éventuelle, ébavurer et chanfreiner l extrémité de la partie mâle du tube PVC. 2. Repérer avec un crayon l orientation du collage et la longueur d emboîture. 3. Dépolir complètement les parties mâle et femelle destinées à être collées à l aide de toile émeri fine (80 grammes), l usage de la râpe ou de la scie à métaux est interdite pour cette opération. 4. Essuyer soigneusement ces surfaces avec un chiffon sec et propre. 5. Dégraisser les surfaces à assembler avec un décapant (dégraissant) associé à l adhésif. 6. Attendre l évaporation complète du décapant. 54

55 Assemblage par collage (PVC-PVC) 3/3 7. A l aide d un pinceau, appliquer l adhésif en 30 à 60 secondes dans les deux sens en terminant par le sens longitudinal, sur l entrée de l emboîture et sur toute la longueur de l extrémité mâle. 8. Immédiatement après l application de la colle, emboîter les 2 éléments jusqu aux repères de profondeur et d orientation en poussant longitudinalement sans mouvement de torsion. 9. Oter l excédent de colle avec un chiffon. 10. Eviter de manipuler ou de forcer l assemblage par collage pendant quelques minutes. 55

LE PVC. Introduction : Vous venez de vous laver les mains dans le lavabo ou bien, vous venez de laver votre assiette dans l évier de la cuisine.

LE PVC. Introduction : Vous venez de vous laver les mains dans le lavabo ou bien, vous venez de laver votre assiette dans l évier de la cuisine. LE PVC Introduction : Vous venez de vous laver les mains dans le lavabo ou bien, vous venez de laver votre assiette dans l évier de la cuisine. Que devient l eau que vous venez d utiliser? L eau usée s

Plus en détail

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DEFINITIONS DISPOSITIONS GENERALES SCHEMA DE RACCORDEMENT DIMENSIONNEMENT DES RACCORDEMENTS D APPAREILS 1 Les eaux usées sont d une manière générale les eaux qui, ayant

Plus en détail

SANITAIRE / PLOMBERIE

SANITAIRE / PLOMBERIE SANITAIRE / PLOMBERIE ACCESSOIRES ROBINETTERIE RÉPARATION 292 ROBINETTERIE BÂTIMENT 292 TUBE (TUYAU) PVC 292 RACCORD Ø 32 PVC 293 RACCORD Ø 40 PVC 294 RACCORD Ø 50 PVC 296 AUTRES ACCESSOIRES (COLLES) 298

Plus en détail

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DEFINITIONS DISPOSITIONS GENERALES SCHEMA DE RACCORDEMENT DIMENSIONNEMENT DES RACCORDEMENTS D APPAREILS 1 Les eaux usées sont d une manière générale les eaux qui, ayant

Plus en détail

Le PVC La pente Les diamètres La ventilation Le tracé Les colliers La découpe Le chanfrein L assemblage Le collage L emboitement

Le PVC La pente Les diamètres La ventilation Le tracé Les colliers La découpe Le chanfrein L assemblage Le collage L emboitement Le PVC La pente Les diamètres La ventilation Le tracé Les colliers La découpe Le chanfrein L assemblage Le collage L emboitement Les tuyaux en PVC Le polychlorure de vinyle ou chlorure de polyvinyle (Polymère

Plus en détail

Réussir l'alimentation en eau sans soudure

Réussir l'alimentation en eau sans soudure Réussir l'alimentation en eau sans soudure A visser A coller DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Les différents types de raccords Les raccords sur un système d'alimentation en eau sans soudure peuvent

Plus en détail

Colle à base de chlorure de polyvinyle en solution solvant présentation en gel.

Colle à base de chlorure de polyvinyle en solution solvant présentation en gel. PVC U Colle pour PVC rigide Soudure à froid Convient pour haute pression (jusqu à 16 bars), basse pression et évacuation Permet de compenser les jeux jusqu à 0.6 mm Application facile : colle en gel Avis

Plus en détail

LA PLOMBERIE SEGPA CHAMP PROFESSIONNEL HABITAT LES ARRIVEES D EAU : Choix du matériau :

LA PLOMBERIE SEGPA CHAMP PROFESSIONNEL HABITAT LES ARRIVEES D EAU : Choix du matériau : CUIVRE PER* MULTICOUCHE SEGPA CHAMP PROFESSIONNEL HABITAT LES ARRIVEES D EAU : Choix du matériau : Différentes matières sont disponibles en fonction de l installation, du besoin et de la mise en œuvre

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La salle de bains. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La salle de bains. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La salle de bains La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT

TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT PARTICULIERS INSTRUCTIONS TECHNIQUES Page 1 sur 11 QUELQUES REGLES À CONNAITRE Obligation de raccordement Comme le prescrit l article L.33 du code de la santé publique,

Plus en détail

À chaque raccord son diamètre.

À chaque raccord son diamètre. DIAMÈTRES DES RACCORDS ÉVACUATION GUIDE D AIDE AU CHOIX À chaque raccord son diamètre. Nicoll propose une large gamme de diamètres de raccords afi n de répondre à toutes les problématiques. Chaque pièce

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC.

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. L évacuation des eaux usées Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. Les eaux ménagères (EM) : eaux provenant de la cuisine (évier, lave-vaisselle) et de la salle de bains (lavabo, baignoire,

Plus en détail

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ETAPE 1 LE PLAN DE TRAVAIL 1.a Repères Repères Mettez en place provisoirement le plan de travail et tracez au crayon effaçable deux repères qui correspondent

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT

GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT PREAMBULE Le principe de l assainissement collectif est d organiser la collecte des eaux usées depuis les logements

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1885 HTA-E

Avis Technique 14/13-1885 HTA-E Avis Technique 14/13-1885 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1286 Tubes et raccords en PVC-C Canalisations en C-PVC CPVC piping system CPVC Rohrsysteme Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

TWIDO T3-51W PRÉ REQUIS POUR L INSTALLATION

TWIDO T3-51W PRÉ REQUIS POUR L INSTALLATION TWIDO T3-51W PRÉ REQUIS POUR L INSTALLATION Objet du document : Ce document permet de positionner les connexions nécessaires avant l installation d un Twido modèle T3-51W. Document de référence : - Manuel

Plus en détail

Personnes à Mobilité Réduite (PMR) SIPHON DE DOUCHE

Personnes à Mobilité Réduite (PMR) SIPHON DE DOUCHE Personnes à Mobilité Réduite (PMR) SIPHON DE DOUCHE GTPMR12 NOUVEAU BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT SOLUTIONS SANITAIRES Le sanitaire, spécialité historique de Nicoll, a fait de la marque la référence

Plus en détail

ASPIRATEUR CENTRAL Guide d installation de votre aspirateur central ATOME

ASPIRATEUR CENTRAL Guide d installation de votre aspirateur central ATOME Guide d installation de votre aspirateur central ATOME - 1 - PREPARATION DU MATERIEL PRELIMINAIRES - scie à métaux - marteau - niveau à bulle - cutter - tournevis plat - mètre - tournevis cruciforme -

Plus en détail

Accessoires Sanitaires

Accessoires Sanitaires Accessoires s Accessoires sanitaires 33 Chapeaux de ventilation Pipes sanitaires WC Pieds réglables Mousse sanitaire 125 ML Tube avec étui 125 ml STUB0125 5,24 carton de 30 pcs 35 37 39 Gaines translucides

Plus en détail

ACO PIPE Canalisations en inox

ACO PIPE Canalisations en inox Gamme Conformes aux normes EN 24- et EN 24-2 EN 2056 systèmes de drainage par gravité pour intérieurs de bâtiments. EN 752 systèmes de drainage et d'égouts à l'extérieur des bâtiments Descriptif / Aide

Plus en détail

Procédure adaptée article 28 et suivants du Code des Marchés Publics.

Procédure adaptée article 28 et suivants du Code des Marchés Publics. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Rénovation Plomberie/Sanitaire/Chauffage au Presbytère. PROCEDURE

Plus en détail

Les problématiques concernant les bâtiments

Les problématiques concernant les bâtiments Bonnes pratiques FICHE PL-5 Évacuation des eaux pluviales Solutions acceptables et mesures différentes pour les bâtiments existants à toit plat Cette fiche Bonnes pratiques complète le guide produit sur

Plus en détail

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques REGLEMENT D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ANNEXE PLANCHES DESCRIPTIVES Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques PLANCHES DESCRIPTIVES Etanchéité des installations ; protection

Plus en détail

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle Document réalisé avec le concours financier de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse. Guide technique Assainissement non collectif d une habitation individuelle Schéma d implantation d un assainissement

Plus en détail

DESSIN D1 Séquence 17

DESSIN D1 Séquence 17 Consignes Après lecture du descriptif plomberie (pages 2 et 3), étude du plan (page 4), et des règles d implantation des appareils sanitaires (page 5): 1 : sur la page 7 (vue en plan de la cuisine à l

Plus en détail

LA PURGE DES CIRCUITS HYDRAULIQUES J-M R. D-BTP

LA PURGE DES CIRCUITS HYDRAULIQUES J-M R. D-BTP LA PURGE DES CIRCUITS HYDRAULIQUES J-M R. D-BTP 2006 1 Solubilité de l air dans l eau Les causes de la présence des gaz Effet de la présence des gaz L élimination des gaz Les différents systèmes de purge

Plus en détail

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES Partie 1 : CHAMP D APPLICATION Partie 2 : MODALITES DE

Plus en détail

Haute Tension. Fourreaux PEHD lignes rouges. Fourreaux PEHD à joint. Fourreaux PEHD fil/taraudés. Courbes PE, écarteurs & sangles. Tubes PVC EN 1329-1

Haute Tension. Fourreaux PEHD lignes rouges. Fourreaux PEHD à joint. Fourreaux PEHD fil/taraudés. Courbes PE, écarteurs & sangles. Tubes PVC EN 1329-1 Tension Fourreaux PEHD lignes rouges Fourreaux PEHD à joint Fourreaux PEHD fil/taraudés Courbes PE, écarteurs & sangles Tubes PVC EN 1329-1 16 18 19 20 22 Tubes PVC EN-1452 23 Courbes PVC & masques Bouchons

Plus en détail

TUBES PVC assainissement SOTRALYS

TUBES PVC assainissement SOTRALYS Application Les tubes PVC SOTRALYS CR4 et CR8 sont utilisés pour les réseaux PVC d'assainissement gravitaire, les eaux vannes et eaux pluviales. Présentation > Tubes en PVC-U à parois structurées, coloris

Plus en détail

ANNEXE 2. Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type

ANNEXE 2. Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type ANNEXE 2 Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type 1 OBJET Le présent document fixe les règles minimales à respecter pour la conception et la réalisation

Plus en détail

N 15 PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET

N 15 PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET Sélections régionales 2012 SOMMAIRE A. Explication du sujet... 3/4 B. Déroulement du concours... 5 C. Matériaux et consommables... 6/7 D. Caisse à outils... 8 E. Barème de correction...

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES FOURNITURE DE TUBES EN POLYETHYLENE HAUTE DENSITÉ PEHD Pour le transport et la distribution de l eau 1 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION _ DOMAINE D EPMLOI 2. CONFORMITE

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

INTRO. Comment installer un réseau de chauffage central? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS ÉQUIPEMENT

INTRO. Comment installer un réseau de chauffage central? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS ÉQUIPEMENT Comment installer un réseau de chauffage central? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS Mètre Crayon Niveau à bulle Cordeau à poudre Perceuse Tournevis Clé à molette Coupe-tube

Plus en détail

Introduction pour l installation du collecteur d eaux pluviales dans le jardin (GRS)

Introduction pour l installation du collecteur d eaux pluviales dans le jardin (GRS) Introduction pour l installation du collecteur d eaux pluviales dans le jardin (GRS) Avec ou sans filtre fin Accessoires Secteur d opération et fonctionnement Le collecteur d eaux pluviales est construit

Plus en détail

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose Le bac à graisses Schéma de principe Lorsqu on a une longueur de canalisation importante entre la sortie des eaux de cuisine et la fosse septique toutes eaux, il est fortement conseillé d intercaler un

Plus en détail

Devis 1 : ROBINETTERIE ET JOINTS

Devis 1 : ROBINETTERIE ET JOINTS Devis 1 : ROBINETTERIE ET JOINTS DN Marque Quantité Prix unitaire CLAPET NON RETOUR 20 5,00 CLAPET NON RETOUR 30 2,00 CLAPET NON RETOUR 40 2,00 CLAPET PURGE 15 10,00 CLAPET PURGE 20 10,00 CLAPET PURGE

Plus en détail

Systèmes d Aspiration. Centralisée. www.sachvac.com. d nstallation

Systèmes d Aspiration. Centralisée. www.sachvac.com. d nstallation Systèmes d Aspiration Centralisée www.sachvac.com d nstallation INDEX MANUEL D INSTALLATION COMMENT PLANIFIER LE SYSTÈME? 1. COMMENT FONCTIONNE LE SYSTÈME D ASPIRATION? PAG. 1 2. QUELS SONT LES BESOINS

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

KIT DE REVERSIBILITE BAIGNOIRE DOUCHE

KIT DE REVERSIBILITE BAIGNOIRE DOUCHE C.B Etudes et Réalisations 3 rue de VERDUN 78590 NOISY LE ROI Tél : 06 08 09 51 33 - Fax : 01 30 55 39 25 e mail : cber2@wanadoo.fr, KIT DE REVERSIBILITE BAIGNOIRE DOUCHE Dans le cadre de la loi de 2005-102

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

CHAPITRE 1 - GENERALITES - Mission exécution Ens 1 CHAPITRE 2 - BASES DES CALCULS. ens 2 0 - Tube PEHD en tranchée 0 DN50 ml 10 0

CHAPITRE 1 - GENERALITES - Mission exécution Ens 1 CHAPITRE 2 - BASES DES CALCULS. ens 2 0 - Tube PEHD en tranchée 0 DN50 ml 10 0 629 Logements ROBERTY DECAUVILLE 8413 LE PONTET Références au descriptif U Quantités Prix Produits Les quantités sont obligatoirement à vérifier sous la responsabilité de l'entreprise. CHAPITRE 1 GENERALITES

Plus en détail

DN 3/8" à 4" Femelle BSP - 10 C + 110 C Pression Maxi : 16 Bars jusqu au 2 Caractéristiques : Tamis inox démontable Femelle / Femelle Filtration fine

DN 3/8 à 4 Femelle BSP - 10 C + 110 C Pression Maxi : 16 Bars jusqu au 2 Caractéristiques : Tamis inox démontable Femelle / Femelle Filtration fine Dimensions : Raccordement : Température Mini : Température Maxi : DN 3/8" à 4" Femelle BSP - 10 C + 110 C Pression Maxi : 16 Bars jusqu au 2 Caractéristiques : Tamis inox démontable Femelle / Femelle Filtration

Plus en détail

Chutunic Chutaphone. db(a) SYSTÈMES ACOUSTIQUES POUR L'ÉVACUATION DES EAUX USÉES DOCUMENTATION SANITAIRE CCHUTA13/B. inférieur à BÂTIMENT SANITAIRE

Chutunic Chutaphone. db(a) SYSTÈMES ACOUSTIQUES POUR L'ÉVACUATION DES EAUX USÉES DOCUMENTATION SANITAIRE CCHUTA13/B. inférieur à BÂTIMENT SANITAIRE DOCUMENTATION SANITAIRE CCHUTA13/B NOUVEAU 30 inférieur à db(a) Chutunic Chutaphone SYSTÈMES ACOUSTIQUES POUR L'ÉVACUATION DES EAUX USÉES BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT SOLUTIONS SANITAIRE Le sanitaire,

Plus en détail

Raccordement des eaux usées aux réseaux publics d assainissement. Guide Technique et pratique

Raccordement des eaux usées aux réseaux publics d assainissement. Guide Technique et pratique version 1 du 10/04/2009 Raccordement des eaux usées aux réseaux publics d assainissement Guide Technique et pratique Quelques recommandations, prescriptions, conseils et astuces pour réussir vos travaux

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

VD100. Pompe de relevage

VD100. Pompe de relevage VD100 Pompe de relevage Le VD100 est développé conformément aux règles de l art et soumis à un contrôle qualité permanent. Ces performances exigent le respect scrupuleux des règles d installation et d

Plus en détail

Avis Technique 14/14-1948*V1. Friaphon

Avis Technique 14/14-1948*V1. Friaphon Avis Technique 14/14-1948*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/14-1948 Canalisations d évacuation à caractéristiques acoustiques Evacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabflußeitungen

Plus en détail

La nouvelle génération de tuyauterie gaz jusqu à 100 mbar

La nouvelle génération de tuyauterie gaz jusqu à 100 mbar DOC_TP_F_06/08 - page 1 certifié N 03-070-6 résistant Haute Température (HTB) temps de pose réduit de 50 à 80 % montage facile sans outillage spécial Le système de tuyauterie TracPipe avec les raccords

Plus en détail

Réussir l'alimentation en eau avec soudure

Réussir l'alimentation en eau avec soudure Réussir l'alimentation en eau avec soudure DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Le choix du cuivre Il dépend de l installation. Si les tuyaux sont apparents : Privilégiez le cuivre en tube rigide (cuivre

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES Version Cahier des prescriptions techniques pour Tubes PVC assainissement Janvier 21 CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES TUBES EN POLYCHORURE DE VINYLE [PVC] Pour l assainissement gravitaire 1 Version

Plus en détail

LA PLOMBERIE DE A à Z

LA PLOMBERIE DE A à Z LA PLOMBERIE DE A à Z Extrait magazine n 45 : Février / Mars 2002 La plomberie est généralement redoutée par le bricoleur, à cause des risques d'infiltrations, voire d'inondations, des sols abîmés des

Plus en détail

Panneau Coupe Feu Ultra Léger (260 Kg/M 3 )

Panneau Coupe Feu Ultra Léger (260 Kg/M 3 ) Panneau Coupe Feu Ultra Léger (260 Kg/M 3 ) Pour la Réalisation Conduits Coupe Feu (Gaines) Ventilation Désenfumage EI 30/60/120S Horizontale - Verticale Pour l encoffrement Coupe Feu Structure Métallique

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE GARDE-CORPS AUTOPORTANTS VECTACO DROIT, INCLINÉS, COURBÉS. Norme EN ISO 14122-3

NOTICE TECHNIQUE GARDE-CORPS AUTOPORTANTS VECTACO DROIT, INCLINÉS, COURBÉS. Norme EN ISO 14122-3 1 GARDE-CORPS AUTOPORTANTS VECTACO DROIT, INCLINÉS, COURBÉS Norme EN ISO 14122-3 2 GARDE-CORPS AUTOPORTANTS VECTACO DROIT, INCLINÉS, COURBÉS DÉFINITION Le garde-corps autoportant VECTACO est un système

Plus en détail

JURISPRUDENCE. PS Plomberie Sanitaire Juin 2008. Objet : Double problématique des douches/baignoires et des WC dans les salles d eau/de bains

JURISPRUDENCE. PS Plomberie Sanitaire Juin 2008. Objet : Double problématique des douches/baignoires et des WC dans les salles d eau/de bains JURISPRUDENCE PS Plomberie Sanitaire Juin 2008 Objet : Double problématique des douches/baignoires et des WC dans les salles d eau/de bains 1) DOUCHES/BAIGNOIRES Les référentiels Qualitel et Environnement

Plus en détail

AQUACOME. Distribution eau chaude et froide sanitaire, Alimentation radiateurs et climatisation. Système raccordement rapide ACOME. MS n 12 ACC LY 174

AQUACOME. Distribution eau chaude et froide sanitaire, Alimentation radiateurs et climatisation. Système raccordement rapide ACOME. MS n 12 ACC LY 174 AQUACOME Distribution eau chaude et froide sanitaire, Alimentation radiateurs et climatisation Système raccordement rapide ACOME MS n 12 ACC LY 174 Sommaire Domaine d emploi.... 3 Normes et prescriptions....

Plus en détail

Branchements : eau potable & assainissement

Branchements : eau potable & assainissement Branchements : eau potable & assainissement Henri RENAUD Nouvelle édition 2012 Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13296-0 Sommaire Réseaux techniques... 7 1. Les réseaux... 9 2. Alimentation en eau

Plus en détail

POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries»

POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries» 1/10 POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries» S5.4: MATERIAUX COMPOSANTS DU SECTEUR PROFESSIONNEL. C1.1: Décoder, analyser les données de définition. C4.5: Conduire les opérations de pose sur chantier.

Plus en détail

10 Installation sanitaire et chauffage

10 Installation sanitaire et chauffage MANDATAIRE: BF Architecture & Technique du Bâtiment Sàrl EMAIL:bf.architecture@netplus.ch Rue de la scie 9a 1895 Vionnaz T:024 481 8510 F:024 481 8511 OUVRAGE: Villa Jumelle - Calmes Céline et Christophe

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER Mars 2011 GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER 2/10 SOMMAIRE I. PRÉAMBULE...3 II. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT ET COMPOSITION

Plus en détail

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS Câbles Energie SILEC CABLE 0 ENERGIE BT EDF - SOUTERRAIN CABLES DE BRANCHEMENT H1 XDV-AU Documents de normalisation : NF C 33-210, HD 603. Tension nominale Tension assignée : 0.6/1 kv Utilisation Excellent

Plus en détail

SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6

SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6 SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6 LES PRÉCISIONS A. Diagnostiquer des problèmes simples de fonctionnement : d un système de drainage Reconnaître les composants d un système

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT COLLECTIF

ETAT DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT COLLECTIF SARL NEWTON 520 rue d Orroire 60400 NOYON Tél. : 03 44 41 01 38 Fax : 03 44 40 34 70 agendalain@orange.fr 1 er réseau national ETAT DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT COLLECTIF Article L2224-8 du Code

Plus en détail

Les cahiers du bricolage et de la construction : La plomberie en PER, PVC et multicouche. Version ebook - livre électronique

Les cahiers du bricolage et de la construction : La plomberie en PER, PVC et multicouche. Version ebook - livre électronique COUV 2011 Les cahiers du bricolage et de la construction : La plomberie en PER, PVC et multicouche Version ebook - livre électronique 2011 David Fedullo, Thierry Gallauziaux Tous droits réservés - Reproduction,

Plus en détail

Règles de réalisation des installations électriques

Règles de réalisation des installations électriques Page : 1 sur 6 électriques 1. Montage apparent Ce mode de pose est souvent utilisé lorsque l installation est faite après la construction ou dans le cas d une rénovation de l installation. Il permet un

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE INFRASTRUCTURE ET FONDATIONS - Les fondations seront renforcées si nécessaire suivant l étude de l ingénieur structure

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

9.0. Électricité et plomberie

9.0. Électricité et plomberie 9.0 Électricité et plomberie 9.1 Installation électrique En général, on installe les branchements électriques dans les cavités des murs à ossature en bois. Toutefois, ce n est pas le cas pour les murs

Plus en détail

Assainissement. Collectif. Le manuel. du parfait. raccordé

Assainissement. Collectif. Le manuel. du parfait. raccordé Assainissement Collectif Le manuel raccordé du parfait Pourquoi un réseau d assainissement? Depuis le Moyen-Age, l homme s est toujours préoccupé du problème de l élimination des eaux usées domestiques.

Plus en détail

Guide de pose des isolants en elastomere Syndicat des Producteurs d Isolants en Caoutchouc

Guide de pose des isolants en elastomere Syndicat des Producteurs d Isolants en Caoutchouc Guide de pose des isolants en elastomere Syndicat des Producteurs d Isolants en Caoutchouc 112 avenue Kléber 75116 PARIS www.spic-isolation.fr Table des matières 2 Isolation thermique... 3 Règles de base...

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1924 SYSTEM O

Avis Technique 14/13-1924 SYSTEM O Avis Technique 14/13-1924 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1316 Tubes et raccords en PVC-C Canalisations en PVC-C CPVC piping system CPVC Rohr Systeme Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DU MATERIEL A INSTALLER EAUX USEES SOMMAIRE

FICHE TECHNIQUE DU MATERIEL A INSTALLER EAUX USEES SOMMAIRE Page 1 sur 8 SOMMAIRE 1. Objet et domaine d application 2. Objectifs 3. Caractéristiques techniques 3.1. Réseau principal 3.2. Poste de relevage des eaux usées 3.2.1. Cas d une installation submersible

Plus en détail

Notions sur les différents systèmes de chauffage

Notions sur les différents systèmes de chauffage TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Les réseaux de chauffage Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différents systèmes de chauffage On donne : Un dossier ressource

Plus en détail

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs Objectif : Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs On donne : Un dossier ressource définissant : o Le rôle des radiateurs o Les différents types de radiateurs o Les règles de pose

Plus en détail

INSTALLATION DES LAMES GREENDECK

INSTALLATION DES LAMES GREENDECK INSTALLATION DES LAMES GREENDECK PRINCIPE ET MISE EN GARDE Les lames en bois composite GREENDECK sont prévues pour un usage piétonnier extérieur de type terrasse et n ont aucune application en structure.

Plus en détail

BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE

BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE 1 BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE Prescriptions relatives à la conception, la réalisation et aux conditions de la remise d ouvrage à la Communauté urbaine de Lyon Annexe

Plus en détail

PVC-U K62 RACCORDS PRESSION

PVC-U K62 RACCORDS PRESSION PVC-U K62 RACCORDS PRESSION DES APPLICATIONS MULTIPLES Les hautes performances des raccords pression PVC-U K62* permettent de nombreuses applications dans de nombreux domaines De par leur grande résistance,

Plus en détail

ACO Caniveau en acier inox

ACO Caniveau en acier inox ACO Caniveau en Page Caniveau de parking PRD 050 102-107 Caniveau pour trafic lourd 108-111 Caniveau pour trafic lourd SR 112-115 Caniveau de parking P030 116-117 Caniveau balcon 118-119 Caniveau toits

Plus en détail

Fabrication Française. Groupe WC COMPLET PRÊT À POSER. Notice de montage Conseils d utilisation

Fabrication Française. Groupe WC COMPLET PRÊT À POSER. Notice de montage Conseils d utilisation Fabrication Française Groupe Notice de montage Conseils d utilisation WC COMPLET PRÊT À POSER Vous venez de sélectionner un WC complet Sarreguemines s a n i t a i r e Groupe le spécialiste du sanitaire

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

Bonnes pratiques PLOMBERIE PL- 27 Nouvelles précisions concernant les zones de mousse de détergent dans un réseau d évacuation de plomberie L article 2.4.2.1, aux alinéas 4), 6) et 7), du Chapitre III

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS GROUPEMENT GESTION DES RISQUES SERVICE PREVISION PREVISION TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES POUR LA REALISATION

Plus en détail

Viega Profipress G. Raccords à sertir pour le Gaz. Documentation technique.

Viega Profipress G. Raccords à sertir pour le Gaz. Documentation technique. Viega Profipress G Raccords à sertir pour le Gaz. Documentation technique. Viega Profipress G Nos Certifications. Un système de raccords à sertir en cuivre indémontable et résistant à la traction pour

Plus en détail

POSEZ DU LAMBRIS PVC. PRéPARATION DES TASSEAUX. 1.a Tracé. 1.b Coupe. 1.c Perçage. http://www.webzinebao.fr/

POSEZ DU LAMBRIS PVC. PRéPARATION DES TASSEAUX. 1.a Tracé. 1.b Coupe. 1.c Perçage. http://www.webzinebao.fr/ POSEZ DU LAMBRIS PVC ETAPE 1 PRéPARATION DES TASSEAUX 1.a Tracé Tracé Tout chantier de cette importance suppose un minimum de préparation qui permet de travailler ensuite facilement et rapidement. Les

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 4 Finitions Décoration. 3 Plomberie Sanitaire. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 4 Finitions Décoration. 3 Plomberie Sanitaire. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

par Santé Historique et croquis

par Santé Historique et croquis Historique et croquis Un système permettant le réglage en hauteur et le changement de fraise par le haut de la table était une de mes préoccupations depuis longtemps sans toutefois en trouver la solution.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT

CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT SOMMAIRE Préambule I- Canalisation gravitaire 3 II- Regards de visite 3 III- Tampons des regards 4 IV- Branchements

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FUTURAN F920

CAHIER DES CHARGES FUTURAN F920 Installation de chantier CAHIER DES CHARGES FUTURAN F920 1 Destinataires Les chauffagistes, les ventilistes & les plombiers professionnels 2 La chambre technique a. Le local accueillant le système FUTURAN

Plus en détail

ÊTES-VOUS PRÊT À PASSER LA VALIDATION DE INSTALLATEUR SANITAIRE?

ÊTES-VOUS PRÊT À PASSER LA VALIDATION DE INSTALLATEUR SANITAIRE? ÊTES-VOUS PRÊT À PASSER LA VALIDATION DE INSTALLATEUR SANITAIRE? Actuellement, 7 personnes sur 10 obtiennent leur Titre de compétence. Plus vous êtes informé, plus vous augmentez vos chances d obtenir

Plus en détail

GUIDE DE RACCORDEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COLLECTIF

GUIDE DE RACCORDEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COLLECTIF GUIDE DE RACCORDEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COLLECTIF L assainissement des eaux usées a pour but de protéger la santé publique et l environnement. Il vise à la collecte, au transport et au traitement

Plus en détail

DIXNEUF lance les packs d arrivée d air frais, solutions clé en main pour une meilleure combustion.

DIXNEUF lance les packs d arrivée d air frais, solutions clé en main pour une meilleure combustion. DIXNEUF lance les packs d arrivée d air frais, solutions clé en main pour une meilleure combustion. DIXNEUF innove avec les «packs d arrivée d air frais» : une solution complète et facile à poser pour

Plus en détail

Documentation Technique Chauffage solaire Sunny Flex pour piscines

Documentation Technique Chauffage solaire Sunny Flex pour piscines Documentation Technique Chauffage solaire Sunny Flex pour piscines SUNNY FLEX : SUNNY FLEX S : Sommaire : Sunny Flex Page 1 : -Fonctionnement (avec schéma explicatif) Page 2 : -Principe de fonctionnement

Plus en détail

dossiers PLASTIQUES Le guide des solutions numéro 4 Couverture Belriv Système, gouttières ovation et écrans de sous-toiture

dossiers PLASTIQUES Le guide des solutions numéro 4 Couverture Belriv Système, gouttières ovation et écrans de sous-toiture Le guide des solutions numéro 4 Couverture Belriv Système, gouttières ovation et écrans de sous-toiture Belriv système Le principe Embellir et protéger Objectifs : habillage du débord de toiture La solution:

Plus en détail

Goulottes avec : performances spécifiques au feu

Goulottes avec : performances spécifiques au feu 93691 PANTIN Cedex Téléphone : 01 48 10 69 50 Télécopie : 01 48 10 69 59 Goulottes avec : SOMMAIRE PAGES 1.Goulottes 1 à 2 2.Accessoires 3 à 9 3.Supports 10 4.Caractéristiques techniques 11 5.Caractéristiques

Plus en détail