LES CANALISATIONS P.V.C. J-M R. D-BTP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES CANALISATIONS P.V.C. J-M R. D-BTP"

Transcription

1 LES CANALISATIONS P.V.C. J-M R. D-BTP

2 Réseaux d évacuation d eaux usées et d eaux vannes Différents types de réseaux d évacuation Les collecteurs généraux Les embranchements sur les collecteurs Les chutes et les descentes Les collecteurs d appareils Les caractéristiques du P.V.C. d évacuation Identification du P.V.C. d évacuation Diamètres des tubes Utilisations du tube P.V.C. d évacuation Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation Les décapants et les colles Outillages pour le P.V.C. Mise en œuvre du P.V.C. Phénomènes de dilatation et retrait 2

3 Réseaux d évacuation d eaux usées et d eaux vannes 3

4 Différents types de réseaux d évacuation Réseau unitaire (ancien système) : Généralités - les eaux usées, eaux vannes et eaux pluviales étaient collectées ensemble, - les eaux pluviales n étant pas polluées, le traitement en station d épuration des eaux pluviales ne se justifiait pas, - les règlements sanitaires départementaux interdisent ce type de réseau. Réseau séparatif : - actuellement, c est le seul réseau utilisé en France, - seules les eaux usées et les eaux vannes sont collectées. 4

5 Les collecteurs généraux Ils collectent les eaux usées et eaux vannes provenant des chutes. Ils ont une allure horizontale. Ils sont en pente descendante vers l évacuation extérieure. La pente doit être comprise entre 1 % et 5 %. La pente recommandée est de 2 % soit 2 cm par mètre. Ils se trouvent au point le plus bas de l installation sanitaire : - en sous sol, - enterrés lorsque le bâtiment est sur terre-plein. 5

6 Les embranchements sur les collecteurs L eau entrant dans les collecteurs doit être dirigée dans le sens de l écoulement ; de ce fait, seuls les culottes ou embranchements à 45 peuvent être retenus. L embranchement à 45 permet de diminuer les remontées d eau à contrecourant ainsi que les dépôts de matières. Leur positionnement peut être horizontal, vertical ou oblique. Pour favoriser la circulation d air et empêcher les refoulements, les réductions doivent être orientées, augmentation, vers le bas. Des tampons de visite doivent être installés au bout du collecteur et sur chaque chute. 6

7 Les chutes et les descentes 1/5 Les chutes d eau vannes récupèrent les eaux polluées des WC. Les descentes d eaux ménagères récupèrent les eaux usées des appareils sanitaires. Dans la profession, les descentes d eaux ménagères sont appelées aussi descentes d eaux usées. Leur allure est verticale. Il peut y avoir plusieurs chutes d eaux usées et d eaux vannes en fonction de l implantation des appareils. Elles récupèrent les collecteurs d appareils. 7

8 Les chutes et les descentes 2/5 Les diamètres Leur diamètre va être fonction du type et du nombre d appareils. Le diamètre est constant sur toute la colonne y compris sa ventilation primaire. Appareil Int. mini. Int. réel WC 1 ou plusieurs Autres appareils sanitaires 1 à 3 appareils dont 1 baignoire au plus 4 à 10 appareils dont 2 baignoires au plus appareils et au-delà

9 Les chutes et les descentes 3/5 Les chutes doivent être prolongées jusqu à l extérieur par un évent de égal à la chute. Cet évent s appelle aussi ventilation primaire. 9

10 Les chutes et les descentes 4/5 Les ventilations primaires Les ventilations primaires peuvent être remplacées par des dispositifs d entrée d air homologués (clapets anti-vide) sous certaines conditions : - une chute avec ventilation primaire par maison individuelle, - une chute avec ventilation primaire par groupe de 20 logements. Ces dispositifs doivent être posés dans des espaces inhabités et ventilés. Ils peuvent être posés dans des pièces de services munies de ventilation permanente. 10

11 Les chutes et les descentes 5/5 Les chutes et les descentes communes On peut remplacer les chutes d eau usée et d eau vanne par une chute commune appelée «chutunic». Le matériel utilisé pour les réaliser est spécifique. Ces chutes doivent obligatoirement être prolongées par une ventilation primaire sortant à l extérieur. Ces chutes se jètent dans le collecteur principal comme les autres chutes. 11

12 Les collecteurs d appareils 1/6 Ce sont des tuyauteries d allure horizontale. La pente recommandée est de 2 cm / ml vers le point de raccordement aux chutes. Ils sont équipés à leurs extrémités d un bouchon de dégorgement. Sur ces collecteurs peuvent se brancher un ou plusieurs appareils. La réglementation prévoit les différents cas de raccordements. 12

13 Les collecteurs d appareils 2/6 Collecteur comportant un seul appareil : APPAREILS Int. mini. réel Lavabo Lave-mains Bidet Évier Poste d eau 30 mm 33 mm PVC 40 PVC 40 Lave linge Lave vaisselle 33 mm PV C 40 13

14 Les collecteurs d appareils 3/6 Collecteur comportant un seul appareil APPAREILS Int. Mini. réel Baignoire L 1 m L 33 mm PVC 40 Baignoire L 1 m L 38 mm PVC 50 Groupe de sécurité L 20 ou 25 mm PVC 32 14

15 Les collecteurs d appareils 4/6 Collecteur comportant un seul appareil APPAREILS Int. Mini. réel WC à chasse directe 80 mm PVC

16 Les collecteurs d appareils 5/6 Collecteur d appareils groupés APPAREILS Int. Mini. réel Lavabo + bidet 30 mm PVC 40 Bidet + lavabo 30 mm PVC 40 Lave-vaisselle + évier 33 mm PVC 40 16

17 Les collecteurs d appareils 6/6 Collecteur d appareils groupés Lavabo ou bidet ou lave linge + baignoire Baignoire + Lavabo ou lave linge Lavabo+ bidet + baignoire (ordre indifférent) APPAREILS réel Vidanges séparées de chaque appareil choisir au de l appareil le plus important Vidanges séparées minimal dépend du nombre d appareils 17

18 Réalisation des réseaux d évacuations Accueil 18

19 Les caractéristiques du P.V.C. d évacuation Ils sont fabriqués en chlorure de polyvinyle. Leur couleur est gris clair ou gris bleuté. Différents types de tube : - le PVC compact moins épais il est utilisé pour récupérer les eaux pluviales (EP), - le PVC cellulaire il est plus épais et est utilisé en installations sanitaires (EU, EV). Ils sont livrés en longueur de 4 ml avec ou sans emboîture. 19

20 Identification du P.V.C. d évacuation Ils ont couramment un marquage indélébile comprenant : - le nom du fabricant, - le sigle de la norme, - le type (E pour compact et EL pour cellulaire), - le classement au feu (M1) suivi des lettres PVC, - le diamètre extérieur et l épaisseur, - la date et l heure de fabrication. ALPHACAN ALPHAPRO 22/6 E + M1 PVC 40x3 EU 10 / 03 / 03 15:30 20

21 Diamètres des tubes Les tubes couramment utilisés en installations individuelles existent dans les diamètres suivants : L épaisseur pour tous ces diamètres est de 3.2 mm. 21

22 Utilisations du tube P.V.C. d évacuation Il est utilisé en vidange dans 88 % des installations. Avantages : - résiste aux produits ménagers corrosifs, - mise en œuvre facile, - coût intéressant, - manutention facile, - ne conduit pas les courants vagabonds. Inconvénients : - un fort coefficient de dilatation (0.07 mm/k.m), - cassant par température extérieure basse lors de la mise en œuvre. 22

23 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 1/11 Ils sont indispensables dans la mise en œuvre d une installation d évacuation d eau usée. Ils peuvent être male/femelle ou femelle/femelle dans tous les diamètres de la gamme. Ils permettent des changements de directions, des raboutages de mêmes diamètres ou de diamètres différents (coudes, manchons, réductions coniques). Ils permettent de réaliser des piquages de mêmes diamètres ou de diamètres différents (tés, embranchements). Ils permettent de réaliser des assemblages divers et de pallier les situations de mise en œuvre particulières (les tampons de réduction, les manchons de dilatation, les pipes de WC, les siphons spécifiques, les bouchons de dégorgement, les douilles de raccordement et les clapets anti-vide). 23

24 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 2/11 Les coudes Les coudes permettent les changements de direction. Coudes à MF Coudes à FF Coudes à 45 Coudes à 20 et 30 Coudes double à Parallèles et équerres Coudes à secteurs 15 Exclusivement MF 24

25 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 3/11 Manchons et manchons de dilatation Les manchons permettent le raboutage des tubes PVC de même diamètre. Les manchettes de réparation ont la même fonction mais utilisées lorsque l attente dans le sol est male ou que le tube est cassé au ras du sol. Les manchons de dilatation permettent d absorber l allongement des tubes dû à l élévation de température. Manchon horizontal type «H» Manchon vertical 25

26 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 4/11 Réductions Les réductions permettent le raboutage des tubes PVC de diamètres différents. Réduction conique centrée Réduction conique excentrée Réduction centrée incorporée Tampon de réduction 26

27 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 5/11 Tés et croix «pied de biche» Les tés et croix permettent d effectuer des piquages de mêmes diamètres ou de diamètres différents. Ils peuvent être male/femelle ou femelle/femelle. Ils sont de type «pied de biche». Ils sont systématiquement à La gamme des diamètres de tés et croix, varie en fonction des fabricants (se reporter à la documentation des fabricants). Té pied de biche Croix pied de biche 27

28 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 6/11 Culottes et embranchements Les culottes permettent d effectuer des piquages de même diamètre. Les embranchements permettent d effectuer des piquages de diamètres différents. Les embranchements sont males/femelles au dessus du diamètre 50, en dessous ils peuvent être aussi femelles/femelles. Culotte à Culotte à Culotte à 45 Embranchement à Embranchement à Embranchement à 45 28

29 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 7/11 Culotte oblongue La culotte oblongue se compose : - d un fut en Ø 100, emboîtures femelle/femelle à coller, - de 3 tampons de réduction operculables en néoprène permettant un raccordement du Ø 32 au Ø 50. Les avantages de cette culotte spécifique sont : - économie de jeux de coudes, - la pose peut se faire à droite, à gauche, verticalement ou horizontalement, - elle peut recevoir 1, 2 ou 3 canalisations, - elle supprime des collages. 29

30 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 8/11 Les pipes de WC Les pipes de WC sont destinées à raccorder la tuyauterie aux appareils sanitaires. Les pipes de WC sont en diamètre 100, elles peuvent être males ou femelles. Pipe droite Pipe sortie verticale Pipe orientable Pipe coudée longue ou courte Pipe extensible de réparation 30

31 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 9/11 Siphons de machines à laver : Siphons spécifiques Siphon simple Siphon double Siphons pour groupes de sécurité ou chaudières murales : Siphon de tuyauterie Siphon de groupe de sécurité à clipser ou à visser 31

32 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 10/11 Les bouchons et les douilles Les bouchons de dégorgement sont placés le plus souvent à l extrémité des collecteurs, ils sont toujours males. Ils permettent de visiter et de déboucher les canalisations obstruées. Les douilles permettent le raccordement des siphons d appareils au réseau d évacuation en PVC : Douille à écrou prisonnier 32

33 Les raccords et accessoires du P.V.C. d évacuation 11/11 Les aérateurs Les aérateurs ou clapets anti-vide font office de ventilation primaire ou secondaire. Ils sont posés en bout de chute, dans le cas d une ventilation primaire. Ils sont posés près des appareils sanitaires en cas de besoin de ventilation secondaire. Clapet anti-vide Coude de sortie de lavabo 33

34 Les décapants et les colles Le décapant est utilisé comme dégraissant en amont de l opération de collage. La colle sert à effectuer l étanchéité par collage entre un tube et un raccord PVC. Colle standard en tube Colle standard en bidon 34

35 Outillages pour le P.V.C. Accueil 35

36 Outillages pour le P.V.C. 1/4 Outillages de coupe Scie à métaux équipée d une lame 8 dents. Elle est suffisante pour réaliser les coupes sur le tube PVC. Il est préférable de tracer la coupe sur toute la circonférence du tube si on veut réaliser une coupe droite. Poignée de lame de scie. Elle permet de réaliser des coupes dans des endroits inaccessibles. 36

37 Outillages pour le P.V.C. 2/4 Outillages de coupe Coupe tubes plastique à avance irréversible. Il permet de réaliser des coupes parfaitement droites sur des tubes PVC de diamètres 32 et 40. Il possède un chanfreineur intégré à la poignée. Coupe tube à mollettes. Il permet de réaliser des coupes parfaitement droites sur des tubes PVC de diamètres 32 à 110 suivant le modèle. 37

38 Outillages pour le P.V.C. 3/4 Chanfreineurs et ébavureurs L ébavureur permet d enlever les bavures intérieures liées à la coupe. Le chanfreineur permet d exécuter un chanfrein extérieur de 15 comme le prévoit l avis technique de mise en œuvre du PVC. Certains outils, polyvalents, permettent de réaliser plusieurs opérations. Ébavureur crayon Cône à chanfreiner Lime ½ ronde Coupe tube chanfreineur 38

39 Outillages pour le P.V.C. 4/4 Le pinceau plat permet d enduire de colle le tube et les raccords. La toile émeri et le papier de verre n 80, permettent de dépolir les parties à assembler. 39

40 Mise en œuvre du P.V.C. Accueil 40

41 Les critères de mise en œuvre du PVC Phénomènes de dilatation. Les pentes minimales à respecter. Les conditions de pose dans les locaux spécifiques. Conditions de mise en œuvre liées à l avis technique. Le respect du D.T.U. Sécurité liée au façonnage du PVC. 41

42 Phénomènes de dilatation et retrait 1/6 La dilatation et le retrait du PVC sont de 0.07 mm / K.m. Sous l effet des variations thermiques du fluide à évacuer, le tube va subir un allongement et un retrait sur sa longueur. ALPHACAN ALPHAPRO 22/6 E + M1 PVC 40x3 EU 10 / 03 / 03 15:30 Pour absorber ce phénomène il est nécessaire de poser des manchons de dilatation. Deux cas de figures vont se présenter : - tuyauteries d allure verticale, - tuyauteries d allure horizontale. 42

43 Phénomènes de dilatation et retrait 2/6 Tuyauteries horizontales L interposition d un manchon de dilatation est obligatoire à chaque niveau dont les éléments sont : - bloqués dans le plancher, - maintenus par un piquage. Pour les chutes ou descentes ne comportant de piquage un manchon de dilatation est obligatoire tous les 3 niveaux. Chaque pièce de dilatation constituera un point fixe. Le manchon utilisé sera de type vertical. Le manchon peut être incorporé à la culotte ou à l embranchement. 43

44 Phénomènes de dilatation et retrait 3/6 Tuyauterie d allure horizontale L interposition d un manchon de dilatation est obligatoire sur toute longueur droite de plus d un mètre comprise entre deux points fixes. La distance entre deux points fixes ne dépassera jamais 8 mètres. Les coudes ne doivent pas être bridés par des fixations. L ensemble des canalisations doit pouvoir bouger sans aucune contrainte (attention au choix des colliers). Lorsque une traversée de mur ne constitue pas un point fixe, la canalisation doit pouvoir coulisser librement dans un fourreau. Le manchon utilisé sera horizontal de type (H). 44

45 Phénomènes de dilatation et retrait 4/6 Conditions de mise en œuvre des manchons de dilatation La pénétration des tubes dans les manchons doit correspondre aux repères gravés sur l extérieur des pièces. Lorsque une traversée de mur constitue un point fixe, la canalisation doit être protégée par un matériau résiliant collé sur celle-ci. Dans le collectif, le matériau résiliant aura un classement au feu M1. Les supports doivent permettre la libre dilatation de la canalisation. 45

46 Phénomènes de dilatation et retrait 5/6 Emplacement des manchons de dilatation et des points fixes En fonction du réseau d évacuation : Implanter les manchons de dilatation en respectant la distance maximum de 8 mètres. Créer des points fixes dans les murs si possible. Mettre en place les points fixes sous les tés et embranchements. Si la distance entre 2 points est < à 1 m un manchon de dilatation n est pas obligatoire. Mettre en place les points fixes des parties droites à proximité des manchons de dilatation. Poser des fourreaux dans les murs ne faisant pas office de point fixe. 46

47 Phénomènes de dilatation et retrait 6/6 Points fixes En résumé, Les points fixes sont constitués par un encastrement, un scellement ou un collier serré sur le tube. Les embranchement situés à plus de deux mètres d un point fixe doivent être réalisés de façon à constituer eux même un point fixe. La distance entre 2 points fixes ne sera jamais supérieur à : 3 m pour les vidanges individuelles ou collecteurs d appareils. 4 m pour les canalisations verticales (ex : gaines techniques). 8 m pour les canalisations ou collecteurs généraux d allure horizontales. Le tracé du réseau doit être tel que les éléments soient à une distance suffisante des sources de chaleur pour qu ils n aient pas à souffrir d une élévation de température nuisible à leur tenue. On entend par «sources de chaleur», toute source susceptible de porter en permanence la température ambiante à plus de 50 C. 47

48 Supports et colliers 1/2 Les supports ou colliers entre deux points fixes doivent guider le tube sans s opposer à son coulissement afin de permettre une libre dilatation. Ils ne doivent pas abîmer la canalisation. Les supports ou colliers, à l exception de points fixes volontaires seront disposés sur les parties droites, à une distance supérieur ou égale à 20 cm d un coude ou d un té. Les colliers métalliques simples de type «Atlas» sont bloquants, ils sont à proscrire. L utilisation de colliers métalliques isophoniques de type «Atlas» est envisageable car ils ne bloquent pas et ne blessent pas le tube PVC. 48

49 Supports et colliers 2/2 Les colliers en PVC sont parfaitement adaptés à la réalisation de réseaux d évacuation en tube PVC. Il existe différents types de colliers : Collier à clipser Collier à vis Lyre ESPACEMENT DES COLLIERS Diamètre Horizontal Vertical 32, 40, 50, 63 0,50 ml 75 à 140 0,80 ml 160 et plus 1,00 ml 2,70 ml 49

50 Façonnage, formage, usinage et soudage du PVC Le façonnage et le formage des éléments en PVC sont interdits sur les chantiers. Le formage des emboîtures pour des parties apparentes ou dissimulées et accessibles des réseaux reste permis en atelier de chantier déclaré comme atelier de préfabrication. Ces emboîtures réalisées par formage doivent satisfaire aux spécifications suivantes : - respect de la longueur et de la concentricité de l emboîture, - absence de traces de carbonisation. L utilisation des manchons est préférable. Toutes les opérations d usinage sont interdites, sauf la confection de chanfreins sur l extrémité des tubes à l aide d une lime, de la meule ou d un outil spécial. Les soudures sur tubes PVC sont interdites, toutefois certaines pièces fabriquées en usine peuvent comporter des soudures. 50

51 Conditions de mise en œuvre spécifiques Les réseaux d évacuations ne doivent être la cause, ni de production, ni de propagation de bruits dans un bâtiment. Dans les structures accueillant du public, les canalisations PVC doivent emprunter de préférence un tracé tel que les risques de détériorations dues aux chocs soient réduits. Les parties qui seraient néanmoins exposées aux chocs doivent être protégées par des dispositifs résistants (ex : arceaux métalliques ou dans le cas d un parc de stationnement, poser les tubes PVC entre les poutres en bétons) L emploi des canalisations PVC pour les eaux usées des laveries et cuisines industrielles ou collectives est interdit. Cette interdiction ne vise pas les parties de canalisations situées en aval du bac dégraisseur ou dispositif analogue. 51

52 La coupe des tubes PVC Les coupes sur le tube PVC doivent être parfaitement droites, elles seront effectuées avec le plus grand soin. L utilisation d un coupe tube à molette, d un coupe tube à avance irréversible ou d un coupe tube chanfreineur permet un travail de qualité. Afin d effectuer des coupes droites, la scie à métaux ou la poignée à lames seront utilisées en association avec une bande à tracer. L extrémité du tube coupé devra être ébavurée intérieurement et chanfreinée à 15 sur l extérieur avant l opération de collage. 52

53 Assemblage par collage (PVC-PVC) 1/3 La réalisation d un assemblage par collage nécessite la propreté des éléments à coller et le respect des précautions suivantes : - il est indispensable de réaliser l assemblage à l abri de la pluie, - respecter les limites de températures indiquées dans l avis technique relatif à l adhésif, en général de - 5 C à + 30 C. Le temps de séchage à respecter avant la mise en eau est de 24 heures selon les avis techniques relatifs à l adhésif. La jonction par collage de deux pièces bout à bout est interdite. 53

54 Assemblage par collage (PVC-PVC) 2/3 1. Après une coupe éventuelle, ébavurer et chanfreiner l extrémité de la partie mâle du tube PVC. 2. Repérer avec un crayon l orientation du collage et la longueur d emboîture. 3. Dépolir complètement les parties mâle et femelle destinées à être collées à l aide de toile émeri fine (80 grammes), l usage de la râpe ou de la scie à métaux est interdite pour cette opération. 4. Essuyer soigneusement ces surfaces avec un chiffon sec et propre. 5. Dégraisser les surfaces à assembler avec un décapant (dégraissant) associé à l adhésif. 6. Attendre l évaporation complète du décapant. 54

55 Assemblage par collage (PVC-PVC) 3/3 7. A l aide d un pinceau, appliquer l adhésif en 30 à 60 secondes dans les deux sens en terminant par le sens longitudinal, sur l entrée de l emboîture et sur toute la longueur de l extrémité mâle. 8. Immédiatement après l application de la colle, emboîter les 2 éléments jusqu aux repères de profondeur et d orientation en poussant longitudinalement sans mouvement de torsion. 9. Oter l excédent de colle avec un chiffon. 10. Eviter de manipuler ou de forcer l assemblage par collage pendant quelques minutes. 55

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC.

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. L évacuation des eaux usées Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. Les eaux ménagères (EM) : eaux provenant de la cuisine (évier, lave-vaisselle) et de la salle de bains (lavabo, baignoire,

Plus en détail

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ETAPE 1 LE PLAN DE TRAVAIL 1.a Repères Repères Mettez en place provisoirement le plan de travail et tracez au crayon effaçable deux repères qui correspondent

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

Raccordement des eaux usées aux réseaux publics d assainissement. Guide Technique et pratique

Raccordement des eaux usées aux réseaux publics d assainissement. Guide Technique et pratique version 1 du 10/04/2009 Raccordement des eaux usées aux réseaux publics d assainissement Guide Technique et pratique Quelques recommandations, prescriptions, conseils et astuces pour réussir vos travaux

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER Mars 2011 GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER 2/10 SOMMAIRE I. PRÉAMBULE...3 II. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT ET COMPOSITION

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

CLAPET ÉQUILIBREUR DE PRESSION

CLAPET ÉQUILIBREUR DE PRESSION CLAPET ÉQUILIBREUR DE PRESSION NOUVELLE GÉNÉRATION BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT SOLUTIONS SANITAIRE Le sanitaire, spécialité historique de Nicoll, a fait de la marque la référence dans le monde de

Plus en détail

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques REGLEMENT D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ANNEXE PLANCHES DESCRIPTIVES Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques PLANCHES DESCRIPTIVES Etanchéité des installations ; protection

Plus en détail

Les cahiers du bricolage et de la construction : La plomberie en PER, PVC et multicouche. Version ebook - livre électronique

Les cahiers du bricolage et de la construction : La plomberie en PER, PVC et multicouche. Version ebook - livre électronique COUV 2011 Les cahiers du bricolage et de la construction : La plomberie en PER, PVC et multicouche Version ebook - livre électronique 2011 David Fedullo, Thierry Gallauziaux Tous droits réservés - Reproduction,

Plus en détail

N 15 PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET

N 15 PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET Sélections régionales 2012 SOMMAIRE A. Explication du sujet... 3/4 B. Déroulement du concours... 5 C. Matériaux et consommables... 6/7 D. Caisse à outils... 8 E. Barème de correction...

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1924 SYSTEM O

Avis Technique 14/13-1924 SYSTEM O Avis Technique 14/13-1924 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1316 Tubes et raccords en PVC-C Canalisations en PVC-C CPVC piping system CPVC Rohr Systeme Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

INTRO. Comment poser une gouttière en zinc? NIVEAU DE

INTRO. Comment poser une gouttière en zinc? NIVEAU DE Comment poser une gouttière en zinc? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT Confirmé EXPERT Caisse à outils Matériaux nécessaires Une échelle double ou un grand escabeau Un mètre ruban Un crayon gras Un cordeau

Plus en détail

ANNEXE 1: Entretien de la filie re

ANNEXE 1: Entretien de la filie re ANNEXE 1: Entretien de la filie re 1 A ) ENTRETIEN DE LA COLLECTE DES EAUX USEES : Objectif : assurer un bon écoulement des eaux usées. Vérifier le bon écoulement par les tés ou regards de visite Nettoyer

Plus en détail

Branchements : eau potable & assainissement

Branchements : eau potable & assainissement Branchements : eau potable & assainissement Henri RENAUD Nouvelle édition 2012 Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13296-0 1. Assainissement autonome 1.1. Désignation usuelle L assainissement autonome,

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

30ème Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session : 2015. Promotion : Monsieur Bernard WERNER INSTALLATEUR THERMIQUE

30ème Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session : 2015. Promotion : Monsieur Bernard WERNER INSTALLATEUR THERMIQUE SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Généralités Le bac dégraisseur doit avoir un volume au moins égal à 200 litres, s il reçoit les eaux de cuisine seules et un volume au moins égal à 500

Plus en détail

GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT

GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT PREAMBULE Le principe de l assainissement collectif est d organiser la collecte des eaux usées depuis les logements

Plus en détail

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose Le bac à graisses Schéma de principe Lorsqu on a une longueur de canalisation importante entre la sortie des eaux de cuisine et la fosse septique toutes eaux, il est fortement conseillé d intercaler un

Plus en détail

CDrom N 1 LIVRET STR-PVC LES CANALISATIONS EN PVC POUR L ÉVACUATION DES EAUX DANS LE BÂTIMENT

CDrom N 1 LIVRET STR-PVC LES CANALISATIONS EN PVC POUR L ÉVACUATION DES EAUX DANS LE BÂTIMENT CDrom LIVRET STR-PVC N 1 LES CANALISATIONS EN PVC POUR L ÉVACUATION DES EAUX DANS LE BÂTIMENT STR PVC Janvier 2003 SOMMAIRE Les canalisations en PVC pour l évacuation des eaux dans le bâtiment INTRODUCTION...

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE

La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE Thierry Gallauziaux - David Fedullo La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE Groupe Eyrolles, 2011, IS 978-2-212-13206-9 EYROLLES La plomberie en PER, PVC et multicouche Sommaire Les plastiques... 6...

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

ACO Caniveau en acier inox

ACO Caniveau en acier inox ACO Caniveau en Page Caniveau de parking PRD 050 102-107 Caniveau pour trafic lourd 108-111 Caniveau pour trafic lourd SR 112-115 Caniveau de parking P030 116-117 Caniveau balcon 118-119 Caniveau toits

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

La plomberie. Introduction. Schéma d une installation.

La plomberie. Introduction. Schéma d une installation. La plomberie Introduction La plomberie d'une maison demande une bonne planification à l'aide d'un plan de plomberie. Vous devez savoir où vous voulez installer vos appareils pour préparer le plan. Le système

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR CHEMINÉES POUR PLUS DE PERFORMANCE > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds CAPENA GmbH - PISCINES - Gruber Strasse 6-85551 KIRCHHEIM Allemagne

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes préventifs de protection incendie dans les bâtiments à étages Le but des mesures préventives de protection incendie est d'éviter la propagation

Plus en détail

JE RÉALISE. plomberie avec. soudure. Niveau

JE RÉALISE. plomberie avec. soudure. Niveau JE RÉALISE plomberie avec soudure Niveau Ajouter un robinet ou installer une nouvelle arrivée d eau sont des projets de plomberie courants dans une maison ou un appartement. Découvrez étape par étape comment

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR POUJOULAT POUR PLUS DE PERFORMANCE POUR L AVENIR > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

T A C O NOTICE DE MONTAGE. Kit de pose sur toiture et châssis pour 1,2 ou 3 capteurs verticaux. Cette notice concerne 4 types d installations :

T A C O NOTICE DE MONTAGE. Kit de pose sur toiture et châssis pour 1,2 ou 3 capteurs verticaux. Cette notice concerne 4 types d installations : NOTICE DE MONTAGE Kit de pose sur toiture et châssis pour 1,2 ou 3 capteurs verticaux 15-60 27% - 173% Cette notice concerne 4 types d installations : T A C O TUILES ARDOISES TUILES PLATES CHASSIS TOITS

Plus en détail

LES FICHES DU PRETRAITEMENT

LES FICHES DU PRETRAITEMENT LES FICHES DU PRETRAITEMENT Les fiches du prétraitement Fiche : La fosse toutes eaux Définition/fonction : La fosse toutes eaux, anciennement appelée fosse septique, assure le prétraitement des eaux usées

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Généralités Le bac dégraisseur doit avoir un volume au moins égal à 200 litres, s il reçoit les eaux de cuisine seules et un volume au moins égal à 500

Plus en détail

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE*

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* BIEN CHOISIR SON PRODUIT : 1 ) Composition d un bloc-porte : Un bloc-porte est composé d une porte (1) associée à une huisserie (ou dormant ou cadre (2)). 2 )

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

Document Technique d Application DURGO

Document Technique d Application DURGO Document Technique d Application Référence Avis Technique14/10-1528 Clapet équilibreur de pression Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausablußeitungen DURGO Relevant de la norme NF

Plus en détail

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h30 à 2h00 Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Introduction... 2

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1/ CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 2/ INSTALLATION DE VOTRE LAVE-VAISSELLE Appareil non encastré 04 Appareil encastré 04 Appareil encastré

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

Salle de bains FICHE TECHNIQUE

Salle de bains FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Salle de bains 2 4 7 CONNAÎTRE > Une pièce humide > Les équipements > Production d eau chaude sanitaire > Les revêtements du sol et des murs > L installation électrique > Les réseaux d

Plus en détail

guide technique GTABE12 AVALOIR DE BALCON POUR UNE PARFAITE ÉVACUATION DES EAUX DE BALCON BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT

guide technique GTABE12 AVALOIR DE BALCON POUR UNE PARFAITE ÉVACUATION DES EAUX DE BALCON BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT guide technique GTA12 AVALOIR D ALON POUR UN PARFAIT ÉVAUATION DS AUX D ALON ÂTIMNT SANITAIR NVIRONNMNT L AVALOIR D ALON NIOLL Un système complet d évacuation des eaux de balcon et de toiture. Afin d assurer

Plus en détail

7 Avant-propos 9 Définition de l installation Implantation de l installation 13 Conception 13 Étude à la parcelle Mise en œuvre

7 Avant-propos 9 Définition de l installation Implantation de l installation 13 Conception 13 Étude à la parcelle Mise en œuvre SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Définition de l installation 11 Implantation de l installation 13 Conception 13 1. Obligations réglementaires de la commune et du particulier 13 2. Choix de la filière d assainissement

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour

Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour 99 Avaloirs pour parking couvert, siphons de terrasse/cour, avaloirs de toit -les avantages typiques

Plus en détail

RAPPORT DE CLASSEMENT. RAPPORT DE CLASSEMENT n EFR-14-002348

RAPPORT DE CLASSEMENT. RAPPORT DE CLASSEMENT n EFR-14-002348 Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 n EFR-14-002348 Selon les normes EN 15650 : 2010 et EN 13501-3 : 2007 Concernant Une gamme de clapets type

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

Tutoriel de montage du kit sanitaire. Chauffe eau solaire HELIOFRANCE

Tutoriel de montage du kit sanitaire. Chauffe eau solaire HELIOFRANCE Tutoriel de montage du kit sanitaire Chauffe eau solaire HELIOFRANCE Montage de la partie sanitaire Lisez, et comprenez bien lʼintégralité de se document avant de commencer. Recommandations Le raccordement

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1 / CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 Dimensions d encastrement 04 Inventaire des pièces livrées 04 Raccordement à l eau 05 Evacuation des

Plus en détail

VMC. ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 FTE 103 131 B. Energy 150. Energy 250. Energy 100

VMC. ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 FTE 103 131 B. Energy 150. Energy 250. Energy 100 VMC ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 Energy 150 Energy 250 Energy 100 FTE 103 131 B Janvier 2008 Energy 100/125/150 Gamme habitat/tertiaire Energy 150 descriptif technique Déclaration du

Plus en détail

Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec

Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec pour les applications plomberie - sanitaire chauffage - eau glacée 10 ans Systèmes tubes + raccords GARANTIE Certificat CSTBat Certificat CSTBat Certificat CSTBat

Plus en détail

OUTILS DE PLOMBIER. Code Capacité Cond. Prés. Prix 7350950 42 mm 6 V 24,00 7350951 42 mm 6 SC 24,60

OUTILS DE PLOMBIER. Code Capacité Cond. Prés. Prix 7350950 42 mm 6 V 24,00 7350951 42 mm 6 SC 24,60 PINCE COUPE TUBE PVC Coupe démultipliée. 7350950 42 mm 6 V 24,00 7350951 42 mm 6 SC 24,60 PINCE COUPE TUBE PVC PRO Corps Zamack, retour de la lame par bouton poussoir. 7350955 42 mm 1 B 25,00 MINI COUPE

Plus en détail

Les registres coupe-feu

Les registres coupe-feu Les registres coupe-feu Installez avec soin Comment assurer une installation conforme Pour obtenir des exemplaires de cette publication, adressez-vous à la Direction des communications de la Régie du bâtiment

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

Assainissement autonome

Assainissement autonome Accessoires 64 Tube épandage Géotextile Géofosse 125 ML Tube avec étui 125 ml STUB0125 5,24 carton de 30 pcs Regard de répartition 67 63 Pouzzolane Roche naturelle volcanique possédant une texture scoriacée

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

Module de formation. Relevage. motralec

Module de formation. Relevage. motralec Module de formation motralec 4 rue Lavoisier. ZA Lavoisier. 95223 HERBLAY CEDEX Tel. : 01.39.97.65.10 / Fax. : 01.39.97.68.48 Demande de prix / e-mail : service-commercial@motralec.com www.motralec.com

Plus en détail

Présentation du programme SanitEvac

Présentation du programme SanitEvac Présentation du programme SanitEvac Dimensionnement des réseaux d évacuations d eaux sanitaires et d eaux pluviales dans les bâtiments - Selon les règles de calcul du DTU 60.11-P-2 (2013) Guidance : Bâtiment

Plus en détail

RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES. Ecole de MIRANGO I

RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES. Ecole de MIRANGO I RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES Ecole de MIRANGO I Vincent DAVID Le 21 décembre 2010 Table des matières 1- Les outils d accessibilité principalement utilisés 1-1 Les rampes d accès

Plus en détail

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE Réhabilitation du préau des Capucins Salle des associations / Commune de Cazères 31220 Page 1 sur 7 Préau des Capucins - Mairie de Cazères Mai 2012 LOT N 4 : PLOMBERIE/SANITAIRE - CHAUFFAGE C A B I N E

Plus en détail

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée 1. De quoi s agit-il? Les conduits de fumée doivent présenter les ouvertures nécessaires au contrôle et au nettoyage. Les ventilateurs d extraction

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

épandage en terrain pentu. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007.

épandage en terrain pentu. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007. Syndicat Interdépartemental de Gestion de l'alagnon et de ses affluents Mise en œuvre des dispositifs d assainissement d non collectif. Tranchées d éd épandage en terrain pentu. Ce document reprend la

Plus en détail

Le guide de la. plomberie. éditions

Le guide de la. plomberie. éditions Le guide de la plomberie éditions Le guide de la plomberie Mieux comprendre pour bien choisir! éditions Dans la même collection ππmaison et Travaux Le guide du parquet Le guide de la désinsectisation ππargent

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION

MANUEL D INSTALLATION MANUEL D INSTALLATION KIT PANNEAUX STANDARD Solar energy CHAUFFAGE SOLAIRE POUR PISCINE KIT DE CONSTRUCTION solar energy Tout d abord, toutes nos félicitations pour votre achat du système de chauffage

Plus en détail

Collecteur de distribution de fluide

Collecteur de distribution de fluide Collecteur de distribution de fluide Guide des applications Un sous-système prêt-à-monter Des sous-systèmes prêts-à-monter, disponibles en quelques semaines et non en quelques mois. Une conception testée

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN NOTICE DESCRIPTIVE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1 - INFRASTRUCTURE 1.1.1 - Fondations Les

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

SÉCURITÉ SANITAIRES DES RÉSEAUX

SÉCURITÉ SANITAIRES DES RÉSEAUX SÉCURITÉ DES RÉSEAUX SANITAIRES Sécurité... 10 Groupes de Vases d'expansion sanitaire Mitigeurs...16 Domestiques Collectifs Équilibrage des boucles Réducteurs de pression...149 Accessoires sanitaires...15

Plus en détail

Pour l exécution des travaux, il est nécessaire d utiliser la norme AFNOR du DTU 64.1 de mars 2007.

Pour l exécution des travaux, il est nécessaire d utiliser la norme AFNOR du DTU 64.1 de mars 2007. Communauté de Communes du Pays Foyen 2, Rue Georges Clémenceau BP 74 33220 PINEUILH Compagnie Générale des Eaux 58 Bis, Rue INGRES 33220 PINEUILH Tél : 0811 902 903 MISE EN ŒUVRE DES DISPOSITIFS D ASSAINISSEMENT

Plus en détail

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL Bureau d Etudes TEST INGENIERIE 14, rue Gambetta 77 400 THORIGNY Tél. : 01.60 07 07 07 www.testingenierie.fr

Plus en détail

Foyer 1100 Double ouverture

Foyer 1100 Double ouverture Foyer 1100 Double ouverture Référence 6811 44 LC 27/01/2010 page 1/6 580 949 1158 Foyer 1100 DO AD681144 Notice particulière d utilisation et d installation Consulter attentivement ce complément notice

Plus en détail

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84).

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). CCTP LOT N 4: PLOMBERIE SANITAIRE Maître d œuvre Olivier FOULQUIER

Plus en détail

VMZINC Evacuation des eaux pluviales

VMZINC Evacuation des eaux pluviales EVACUATION DES EAUX PLUVIALES VMZINC Evacuation des eaux pluviales Dossier technique Introduction Gouttières : Collecteurs apparents Chéneaux : Collecteurs disposés dans un caisson en bois, inséré en

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.)

Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.) REHABILITATION DE LA DEMI-PENSION DU COLLEGE JULES VERNE ROSIERES EN SANTERRE Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.) LOT 11 PLOMBERIE / SANITAIRE Architecte mandataire : Bureau d Études : ARCASA

Plus en détail

Kombitube. Passage de toiture multifonctionel sur mesure

Kombitube. Passage de toiture multifonctionel sur mesure Kombitube Passage de toiture multifonctionel sur mesure TRAVERSEZ VOTRE TOIT D UNE MANIÈRE RÉFLÉCHIE De plus en plus, les cheminées deviennent des constructions plus complexes. Autrefois, elles servaient

Plus en détail

Tableau récapitulatif des degrés de résistance au feu des clapets coupe-feu ISONE+

Tableau récapitulatif des degrés de résistance au feu des clapets coupe-feu ISONE+ La gamme ISONE Tableau récapitulatif des degrés de résistance au feu des clapets coupe-feu ISONE+ Type de clapets coupe-feu ISONE+/Ap circulaire ISONE+/Ap rectangulaire Type de clapets coupe-feu Cloison

Plus en détail

Le stockage du granulé

Le stockage du granulé Le stockage du granulé Comprendre et choisir le stockage Construire le stockage PROPELLET TOUR www.propellet.fr Le stockage du granulé Comprendre et choisir le stockage Comprendre et choisir le stockage

Plus en détail

A l extérieur du logement

A l extérieur du logement Travaux et entretien du logement Locataire bailleur, qui fait quoi Locataire / bailleur, qui fait quoi? octobre 00 Fiche n sept. 00 Fiche n A l extérieur du logement 6 3 4 7 5 Fiche n Travaux et entretien

Plus en détail

Notice Technique. Cette filière est adaptée aux terrains qui répondent aux caractéristiques suivantes:

Notice Technique. Cette filière est adaptée aux terrains qui répondent aux caractéristiques suivantes: SYNDICAT INTERCOMMUNAL ALEX LA BALME DE THUY DINGY SAINT CLAIR Mairie de Dingy Saint Clair 74230 DINGY SAINT CLAIR Tél. : 04.50.02.06.27 Fax : 04.50.32.12.55 Notice Technique Filière Fosse septique - Lit

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

La nouvelle directive G 1. quoi de neuf?

La nouvelle directive G 1. quoi de neuf? La nouvelle directive G 1 quoi de neuf? La Chaux-de-Fonds le 6.3.13 S.Reymond 1 Chapitre 2.4.1 2 Chapitre 3 3 Chapitre 3 définitions et rappels légaux et normatifs Le chapitre 3 contient les définitions

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail