PROTOCOLE DE SEVRAGE EN AMBULATOIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROTOCOLE DE SEVRAGE EN AMBULATOIRE"

Transcription

1 PROTOCOLE DE SEVRAGE EN AMBULATOIRE Objet : Sevrage d une dépendance physique aux opiacés ou apparentés Ce protocole tient compte de la sécurité du patient qui doit être optimale à son domicile comme en milieu hospitalier. L intérêt est d éviter l hospitalisation malgré les éléments prédictifs péjoratifs. Professionnels concernés : Médecins et infirmières libérales du Rézo Addictions 41 Personnes concernées : Patients dépendants des opiacés inclus dans le Rézo Addictions 41 avec le consentement éclairé pour l application de ce protocole et pour le forfait infirmier. Substances : classification des opiacés : opium, morphine, héroïne, codéine, laudanum. Donc : penser aux dépendances aux opiacés dans les traitements antalgiques prolongés (notamment le cas des douleurs chroniques) et mettre en garde les patients avec un antécédent de dépendance à l héroïne lors de la prise d antalgiques opioïdes. Eléments prédictifs péjoratifs : Antécédents d overdose ou de surdose Antécédents psychiques ou pathologie psychiatrique pouvant décompenser lors du sevrage (Risques de passage à l acte suicidaire, psychoses ) Echec précédent d un sevrage ambulatoire bien conduit Entourage peu aidant Douleurs aigues ou chroniques pouvant se révéler lors du sevrage Contre indications : Isolement social et familial Non adhésion de l entourage au projet de soins Poly toxicomanies dont les co-dépendances physiques : alcool et/ou benzodiazépines La grossesse Avant le sevrage Pas de sevrage en urgence! Pas forcément après une décroissance jusqu à un faible dosage de TSO Documents nécessaires pour débuter un sevrage ambulatoire (annexe) A faire parvenir à la plateforme du Rézo Addictions 41 fax :

2 La consultation médicale Examen clinique du patient vers la recherche des éléments prédictifs péjoratifs et pour éliminer les contre-indications L éducation thérapeutique du patient et de son entourage Connaissance des signes de manque (cf dossier suivi infirmier) Connaissance de l effet des médicaments Nécessité d une alliance thérapeutique Examens biologiques de départ -NFS Plaquettes TP Glycémie Natrémie Kaliémie Créatinine Bilan Hépatique Gamma GT CDT, sérologie VHC, VHB (AC HBs, AC HBc, AG HBs) -Avec l accord du patient VIH -dosages urinaires qualitatifs des drogues (bandelettes fournies par le Rézo) La consultation de coordination Elle se pose comme un préalable au sevrage à domicile et a pour objectif de mettre en lien l infirmière libérale, le médecin prescripteur et le patient et si possible un membre de l entourage. Cette coordination va permettre d expliciter le déroulement du sevrage et le rôle de chacun. Si la consultation de coordination ne peut être effectuée, un contact téléphonique entre le médecin et l infirmière reste nécessaire. Le patient doit savoir reconnaître les signes de manque et être informé des risques et des éventuelles complications. Le patient donne son accord en signant un consentement éclairé (document ci-joint). Il est important que le patient ou l entourage puisse joindre facilement le médecin prescripteur et l infirmière libérale En cas d urgence et dans l impossibilité de joindre l un des professionnels cités ci-dessus (ex : le week-end) faire le 15. Le médecin prescripteur ou l infirmière auront informé le médecin coordinateur du réseau de la date de début de sevrage. Modalités du sevrage Médicaments de sevrage Il est préférable de débuter le sevrage le lundi Cf exemple d ordonnance (annexe) à adapter en fonction de la clinique et la tolérance. La clonidine 0.15 mg (Catapressan) doit être administrée à dose progressive et sous surveillance de la pression artérielle en prévenant le sujet des risques d hypotension dont l hypotension orthostatique, et en préconisant l alitement. La clonidine a un effet sur l agitation, l instabilité, la rhinorrhée et la transpiration. Contre-indications : Bradycardie sévère, maladie du sinus, BAV 2e ou 3e degré, antécédents d états dépressifs graves.

3 Médicaments des traitements symptomatiques du sevrage Les sédatifs : dose à adapter en fonction de la clinique Myorelaxants : tétrazépam 50 mg (Myolastan) retiré du marché Neuroleptiques : cyamémazine (Tercian) Hypnotiques : Zopiclone 7.5 mg (Imovane) Les antalgiques : Paracétamol : 500 mg : systématique en début de sevrage pour prévenir les douleurs lombaires, articulaires... Antispasmodiques et antidiarrhéiques : Phloroglucinol, triméthylphloroglucinol cp (Spasfon lyoc) Lopéramide gl 2 mg (Imodium) Dompéridone (Motilium) cp 10 mg Arrêt maladie 10 jours Prescription des actes infirmiers Traitement prescrit pour 4 jours à réadapter suivant la consultation du médecin à J4 Surveillance Infirmière à domicile coordonnée par le médecin L infirmière informe quotidiennement le médecin de l état du patient. Passage matin et soir les 4 premiers jours (pouls, tension, état des pupilles, agitation, sueur, symptômes digestifs, douleurs lombaires, myalgie, craving) Passage 1 fois par jour les 3 jours suivants (surveillance idem) Tenir à jour le carnet de suivi fourni par le Rézo Addictions 41. Education thérapeutique quotidienne du patient et de l entourage En fin de sevrage, l infirmière libérale informe l IDE coordinatrice du réseau (tél : ) sur le département du sevrage et l état du patient et renvoie le dossier de suivi au Rézo. Après le sevrage Suivi coordonné Coordonnées utiles : CSAPA VRS Drogues Info Service Rézo Addictions 41 : Références en annexe + liste de médicaments contenant des opiacés?

4 Consentement du patient pour un sevrage opiacés ambulatoire à domicile (exemplaire médecin) NOM : Prénom : Date de naissance : Suivi par les professionnels : Je soussigné(e).. déclare avoir pris connaissance des modalités du sevrage organisé, des risques encourus. D avoir été informé(e) de la nécessité d une surveillance continuelle par mon entourage et de connaître : Les signes de manque : L envie de prendre des opiacés L irritabilité, l anxiété Les douleurs Les sueurs Les signes d alerte : Un état d agitation Les signes de surdosage médicamenteux : La somnolence, l endormissement, l hypotension Je m engage à appeler les professionnels me suivant au moindre problème. Fait à.., le. Signature

5 Consentement du patient pour un sevrage opiacés ambulatoire à domicile (exemplaire infirmier) NOM : Prénom : Date de naissance : Suivi par les professionnels : Je soussigné(e).. déclare avoir pris connaissance des modalités du sevrage organisé, des risques encourus. D avoir été informé(e) de la nécessité d une surveillance continuelle par mon entourage et de connaître : Les signes de manque : L envie de prendre des opiacés L irritabilité, l anxiété Les douleurs Les sueurs Les signes d alerte : Un état d agitation Les signes de surdosage médicamenteux : La somnolence, l endormissement, l hypotension Je m engage à appeler les professionnels me suivant au moindre problème. Fait à.., le. Signature

6 Consentement du patient pour un sevrage opiacés ambulatoire à domicile (exemplaire patient) NOM : Prénom : Date de naissance : Suivi par les professionnels : Je soussigné(e).. déclare avoir pris connaissance des modalités du sevrage organisé, des risques encourus. D avoir été informé(e) de la nécessité d une surveillance continuelle par mon entourage et de connaître : Les signes de manque : L envie de prendre des opiacés L irritabilité, l anxiété Les douleurs Les sueurs Les signes d alerte : Un état d agitation Les signes de surdosage médicamenteux : La somnolence, l endormissement, l hypotension Je m engage à appeler les professionnels me suivant au moindre problème. Fait à.., le. Signature

7 Protocole de sevrage ambulatoire opiacés (exemplaire médecin) Date du début du traitement :. Identification des partenaires Le patient Adresse :. N tél : N Port :... Le médecin prescripteur Adresse :. N tél : N Port :... L infirmier(ère) libérale Adresse :. N tél : N Port :.. Signature Signature - Cachet Signature - Cachet Document à faxer au Rezo Addictions 41 :

8 Protocole de sevrage ambulatoire opiacés (exemplaire infirmier) Date du début du traitement :. Identification des partenaires Le patient Adresse :. N tél : N Port :... Le médecin prescripteur Adresse :. N tél : N Port :... L infirmier(ère) libérale Adresse :. N tél : N Port :.. Signature Signature - Cachet Signature - Cachet Document à faxer au Rezo Addictions 41 :

9 Protocole de sevrage ambulatoire opiacés (exemplaire patient) Date du début du traitement :. Identification des partenaires Le patient Adresse :. N tél : N Port :... Le médecin prescripteur Adresse :. N tél : N Port :... L infirmier(ère) libérale Adresse :. N tél : N Port :.. Signature Signature - Cachet Signature - Cachet Document à faxer au Rezo Addictions 41 :

10 Prescription des actes infirmiers dans le cadre d un sevrage ambulatoire d une dépendance physique aux opiacés Le.. A faire par infirmier(ère) à domicile : 1 prise de sang comprenant : Examens biologiques de départ - NFS Plaquettes TP Glycémie Natrémie Kaliémie Créatinine Bilan hépatique Gamma GT CDT sérologies VHC (si positif, ARN quantitatif), VHB (AC HBs, AC HBc, AG HBs) - Avec l accord du patient : sérologie VIH 1 surveillance clinique sur 7 jours : 2 fois par jour les 4 premiers jours, puis 1 fois par jour. La surveillance clinique est décrite dans le dossier de soins infirmiers qui sera rempli à chaque passage. Docteur

11 Prescription des actes infirmiers dans le cadre d un sevrage ambulatoire d une dépendance physique aux opiacés Le.. A faire par infirmier(ère) à domicile : 1 prise de sang comprenant : Examens biologiques de départ - NFS Plaquettes TP Glycémie Natrémie Kaliémie Créatinine Bilan hépatique Gamma GT CDT sérologies VHC (si positive, ARN quantitatif), VHB (AC HBs, AC HBc, AG HBs) - Avec l accord du patient : sérologie VIH Docteur

12 Prescription dans le cadre d un sevrage ambulatoire d une dépendance physique aux opiacés Le.. 1) Catapressan 0.15 mg cp Doit être administré à dose progressive et sous surveillance de la pression artérielle : Soit TA > 120 mm de Hg : catapressan ½ cp 5 x par jour à répartir sur la journée Soit TA entre 110 mm et 120 mm Hg : catapressan : ½ cp 4 x par jour Soit TA entre 100 mm et 110 mm Hg : catapressan : ½ cp 3 x par jour Soit TA < 100 mm Hg : catapressan : différer à la prise suivante Diminuer progressivement le 4 ème ou 5 ème jour d un ½ cp tous les 2 jours jusqu à arrêt. Réévaluation médicale tous les 2 jours. Suivi infirmier 2 fois par jour les 4 premiers jours puis 1 fois par jour les 3 derniers jours. 2) Tercian gouttes 5 à 10 gouttes 3 x par jour ; si besoin, augmenter de 5 gouttes par prise. 3) Imovane, 7.5 mg 1 cp le soir 4) Dafalgan, 500 mg gélule 2 gl matin, midi et soir 5) Imodium 2mg, gélule Si diarrhées, 1 gl puis 1 gl après chaque selle liquide (max 6 par jour) 6) Spasfon-lyoc Si douleurs abdominales, 1 cp sublingual (max 6 par jour) 7) Motilium cp 10 mg Si nausées, 2 cp (max 6 par jour) Délivrance pour 4 jours, à réadapter au 4 ème jour Docteur

PROTOCOLE DE SEVRAGE EN AMBULATOIRE

PROTOCOLE DE SEVRAGE EN AMBULATOIRE PROTOCOLE DE SEVRAGE EN AMBULATOIRE Objet : Sevrage d une dépendance physique à l alcool Dans ce cas, il ne s agit pas d un sevrage simple ambulatoire. Ce protocole tient compte de la sécurité du patient

Plus en détail

PROTOCOLE DE SEVRAGE EN AMBULATOIRE

PROTOCOLE DE SEVRAGE EN AMBULATOIRE PROTOCOLE DE SEVRAGE EN AMBULATOIRE Objet : Sevrage d une dépendance physique à l alcool Ce protocole tient compte de la sécurité du patient qui doit être optimale à son domicile comme en milieu hospitalier.

Plus en détail

PRISE EN CHARGE EN VILLE DES PERSONNES DÉPENDANTES AUX OPIACÉS

PRISE EN CHARGE EN VILLE DES PERSONNES DÉPENDANTES AUX OPIACÉS PRISE EN CHARGE EN VILLE DES PERSONNES DÉPENDANTES AUX OPIACÉS Constance Legroux (DCEM3) QUELQUES CHIFFRES 150 000 toxicomanes en France, dont moins de Diminution de la mortalité grâce à la mise sur le

Plus en détail

Vous faites une demande d admission à la clinique des épinettes pour: Hospitalisation complète de 5 semaines Hôpital de jour

Vous faites une demande d admission à la clinique des épinettes pour: Hospitalisation complète de 5 semaines Hôpital de jour 51 bis rue des épinettes, 75017 Paris Tél : 01.84.82.42.42 Fax : 01.84.82.42.43 contact@cliniquedesepinettes.com www.cliniquedesepinettes.com Dossier d admission Madame, Monsieur Vous faites une demande

Plus en détail

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable :

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Patient : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Personnes à joindre : Contacts : Service hospitalier Etablissement de santé Acteurs

Plus en détail

Outil d aide à la réalisation d un sevrage alcoolique ambulatoire

Outil d aide à la réalisation d un sevrage alcoolique ambulatoire Outil d aide à la réalisation d un sevrage alcoolique ambulatoire Réalisé pour les professionnels de santé, il vise à vous aider dans la prescription et le suivi des sevrages alcooliques en ambulatoire.

Plus en détail

Sevrage du patient alcoolodépendant

Sevrage du patient alcoolodépendant Sevrage du patient alcoolodépendant 1/17 Motivation Le 1 er temps de la prise en charge = temps de renforcement de la motivation. Objectif : proposer au patient un sevrage s il est prêt, sinon l aider

Plus en détail

DOSSIER ADMINISTRATIF

DOSSIER ADMINISTRATIF DOSSIER ADMINISTRATIF (à faire remplir par le patient et à retourner accompagné des renseignements médicaux au Centre d Addictologie d Arzeliers Route d Arzeliers 05300 LARAGNE ) Nom : Prénom : Nom de

Plus en détail

Les remontées du terrain. Dr Roland HAIZE Centre hospitalier PICAUVILLE

Les remontées du terrain. Dr Roland HAIZE Centre hospitalier PICAUVILLE Les remontées du terrain Dr Roland HAIZE Centre hospitalier PICAUVILLE Les programmes d Evaluation des Pratiques Professionnelles Pertinence des hospitalisations en HDT HO *Formalisation de certificats

Plus en détail

Toxicomanie : les traitements de substitution aux opiacés. Définitions. Recherche de l héroïne (biologie)

Toxicomanie : les traitements de substitution aux opiacés. Définitions. Recherche de l héroïne (biologie) Toxicomanie : les traitements de substitution aux opiacés Définitions Quelques définitions Substituer, pourquoi? Médicaments utilisables La méthadone La buprénorphine (Subutex) Opiacés : alcaloïdes de

Plus en détail

DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers)

DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers) DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers) Chère Consœur, Cher Confrère, Ces renseignements médicaux

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION. Votre admission au sein de notre établissement est prévue le : pour une durée de 6 semaines.

DOSSIER D ADMISSION. Votre admission au sein de notre établissement est prévue le : pour une durée de 6 semaines. DOSSIER D ADMISSION Clinique Les Bruyères 53 Rue de Douai 59165 Auberchicourt Tel : 03.27.90.37.37 Fax : 03.27.91.10.62 Finess : 590791109 Catégorie : 129 Ets de soins de suites et de réadaptation Votre

Plus en détail

La Codéine? Parlons-en INFORMER

La Codéine? Parlons-en INFORMER La Codéine? Parlons-en INFORMER Qu est-ce que la codéine? La Codéine, ou méthylmorphine, est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot (papaverum somniferum). La codéine est un antalgique puissant (de

Plus en détail

CENTRE PUBLIC D ACTION SOCIALE L ARBRE DE VIE MAISON DE REPOS ET DE SOINS

CENTRE PUBLIC D ACTION SOCIALE L ARBRE DE VIE MAISON DE REPOS ET DE SOINS CENTRE PUBLIC D ACTION SOCIALE L ARBRE DE VIE MAISON DE REPOS ET DE SOINS 76, Rue de Pâturages 7390 QUAREGNON 065/956.600 065/956.548 Dossier Médical Concerne : Nom :.Prénom : Sexe : Adresse: N. Code Postal

Plus en détail

Objet : Indiquer les consignes devant être observées après la survenue d un accident avec exposition au sang ou à des produits biologiques.

Objet : Indiquer les consignes devant être observées après la survenue d un accident avec exposition au sang ou à des produits biologiques. Référence : PT/CLI/001-C Page :Page 1 sur 7 Objet : Indiquer les consignes devant être observées après la survenue d un accident avec exposition au sang ou à des produits biologiques. Résumé des modifications

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION 1 ASSOCIATION AMAFE CENTRE DE POST-CURE DE KERDUDO Les cinq chemins 56 520 - Guidel 02 97 02 95 30 Fax : 02 97 02 95 45 www.centredekerdudo.com centre-kerdudo@wanadoo.fr DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION

Plus en détail

Protocole d Utilisation des Opioïdes Par PCA en HAD

Protocole d Utilisation des Opioïdes Par PCA en HAD Protocole d Utilisation des Opioïdes Par PCA en HAD 1) Objet. Ce protocole a pour objet de décrire les modalités d utilisation des opioïdes injectables en PCA, en traitement symptomatique d une douleur,

Plus en détail

Migraine et Abus de Médicaments

Migraine et Abus de Médicaments Migraine et Abus de Médicaments Approches diagnostiques et thérapeutiques des Céphalées Chroniques Quotidiennes Pr D. DEPLANQUE Département de Pharmacologie médicale EA 1046, Institut de Médecine Prédictive

Plus en détail

PCA opiacés de l hôpital au domicile. du patient douleur chronique d oncologie. Procédure unifiée de prise en charge

PCA opiacés de l hôpital au domicile. du patient douleur chronique d oncologie. Procédure unifiée de prise en charge PCA opiacés de l hôpital au domicile du patient douleur chronique d oncologie Procédure unifiée de prise en charge Restaurant Bout du Monde le 27 octobre 2015 Objectifs, critères d inclusions et d exclusions

Plus en détail

Ordonnance n 1. Ordonnance n 2. Ordonnance n 3. Ordonnance n 4. Ordonnance n 5. Ordonnance n 6. Ordonnance n 7. Ordonnance n 8.

Ordonnance n 1. Ordonnance n 2. Ordonnance n 3. Ordonnance n 4. Ordonnance n 5. Ordonnance n 6. Ordonnance n 7. Ordonnance n 8. SOMMAIRE Ordonnance n 1 Remplacer un traitement antalgique de palier 2 par un antalgique de palier 3 Ordonnance n 2 Interdoses lors d un traitement par sulfate de morphine à Libération Prolongée (LP) Ordonnance

Plus en détail

POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES PROCHES DE LA VALLEE DE LA LYS?

POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES PROCHES DE LA VALLEE DE LA LYS? POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESIT... http://www.fmc-tourcoing.org/spip/print-article-mb.php3?id_article=45 POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES

Plus en détail

MAISON DE RETRAITE - Villa Les Fleurs 5 RUE DU 11 NOVEMBRE 1918 41210 NEUNG SUR BEUVRON

MAISON DE RETRAITE - Villa Les Fleurs 5 RUE DU 11 NOVEMBRE 1918 41210 NEUNG SUR BEUVRON MAISON DE RETRAITE - Villa Les Fleurs 5 RUE DU 11 NOVEMBRE 1918 41210 NEUNG SUR BEUVRON Tél. : 02.54.95.65.50 Neung, le... Fax : 02.54.83.73.50 OBJET : Demande d admission Madame, Monsieur, Suite à votre

Plus en détail

Dénutrition de la personne âgée en EHPAD

Dénutrition de la personne âgée en EHPAD Dénutrition de la personne âgée en EHPAD CONSTAT DEFINITION DE LA DENUTRITION «La dénutrition est la conséquence d une insuffisance d apport protéique (dénutrition exogène) ou d un hypercatabolisme lié

Plus en détail

DOCTEUR CAROLE VUONG

DOCTEUR CAROLE VUONG S0MMAIRE Normes OMS Définitions des conduites d alcoolisation Comment reconnaître une personne qui a un problème d alcool? Que faire? DOCTEUR CAROLE VUONG COMMENT AIDER LE SALARIE ALCOOLO-DEPENDANT? 4

Plus en détail

PLAN. UE 2.11.S3 Pharmacodépendance - Dr ICICK

PLAN. UE 2.11.S3 Pharmacodépendance - Dr ICICK PHARMACODÉPENDANCE ROMAIN ICICK. PRATICIEN HOSPITALIER. SERVICE DE PSYCHIATRIE D ADULTES DU PR JP LÉPINE, HÔPITAL FERNAND-WIDAL UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT, PARIS UE 2.11.S3: PHARMACOLOGIE ET THÉRAPEUTIQUE

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION dddddddddd ADMIS SION

DOSSIER D ADMISSION dddddddddd ADMIS SION Partenaires, DOSSIER D ADMIS Vous êtes sur le point de nous faire parvenir un dossier de demande d admission pour une personne présentant une problématique médicale et une problématique sociale liée au

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE PRISE EN CHARGE INFIRMIERE DU PATIENT INSUFFISANT CARDIAQUE

EDUCATION THERAPEUTIQUE PRISE EN CHARGE INFIRMIERE DU PATIENT INSUFFISANT CARDIAQUE EDUCATION THERAPEUTIQUE PRISE EN CHARGE INFIRMIERE DU PATIENT INSUFFISANT CARDIAQUE L EDUCATION THERAPEUTIQUE DE LA THEORIE A LA PRATIQUE QUELLE REALITE? Déroulement de l atelierl Bilan de l exercice l

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL

DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL TRAME DES ELEMENTS MEDICAUX INDISPENSABLES POUR L ADMISSION NOM : Prénom :.. NOM de Jeune Fille :. Date de naissance :... Médecin adresseur :... Motif d hospitalisation

Plus en détail

MEDIAZUR CLINIQUE PSYCHIATRIQUE 1100 avenue de la Ste Baume Quartier les Boyers 13720 LA BOUILLADISSE DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION

MEDIAZUR CLINIQUE PSYCHIATRIQUE 1100 avenue de la Ste Baume Quartier les Boyers 13720 LA BOUILLADISSE DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION CLINIQUE PSYCHIATRIQUE 1100 avenue de la Ste Baume Quartier les Boyers 13720 LA BOUILLADISSE DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION Médiazur accueille les patients adultes présentant des troubles mentaux stabilisés

Plus en détail

Accompagnement des personnes âgées à domicile:

Accompagnement des personnes âgées à domicile: Accompagnement des personnes âgées à domicile: Réseaux de santé gérontologiques et centres locaux d information et de coordination gérontologiques, deux acteurs complémentaires et incontournables IFSI

Plus en détail

Mésusage et addiction aux antalgiques opioïdes Point de vue de l addictologue Dr Philippe LACK Praticien Hospitalier CSAPA Hôpital Croix Rousse

Mésusage et addiction aux antalgiques opioïdes Point de vue de l addictologue Dr Philippe LACK Praticien Hospitalier CSAPA Hôpital Croix Rousse Mésusage et addiction aux antalgiques opioïdes Point de vue de l addictologue Dr Philippe LACK Praticien Hospitalier CSAPA Hôpital Croix Rousse 13/12/2013 Déclaration de conflits d intérêts Laboratoire

Plus en détail

I Fiche médicale d'admission (A compléter par le médecin prescripteur de la postcure)

I Fiche médicale d'admission (A compléter par le médecin prescripteur de la postcure) Mis à jour le 09/12/14 I Fiche médicale d'admission (A compléter par le médecin prescripteur de la postcure) A adresser sous pli cacheté au médecin du centre: Dr LE MEILLOUR Elisabeth, addictologue NOM

Plus en détail

FICHE MEDICALE CONFIDENTIELLE

FICHE MEDICALE CONFIDENTIELLE 67250 LOBSANN Tél. : 03 88 05 68 40 Fax : 03 88 54 78 42 www.marienbronn.fr 6.2.1.1 NOTICE MEDICALE L établissement validera la durée de séjour en fonction des éléments du dossier. La durée du séjour n

Plus en détail

HAD et Soins Palliatifs en EHPAD Contraintes réglementaires et situations possibles de collaboration

HAD et Soins Palliatifs en EHPAD Contraintes réglementaires et situations possibles de collaboration HAD et Soins Palliatifs en EHPAD Contraintes réglementaires et situations possibles de collaboration Dr Joséphine Loteteka Dr Tatiana Garcia HAD Santé Service Corpalif 93, 23 mars 2010 Sommaire Le cadre

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 2 février 2005

AVIS DE LA COMMISSION. 2 février 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 2 février 2005 TRANXENE 20 mg, gélule Boîte de 28 TRANXENE 20 mg, gélule Boîte de 50 SANOFI SYNTHELABO FRANCE Clorazépate dipotassique

Plus en détail

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter votre médecin traitant, votre médecin spécialiste ou l infirmière référente de la clinique de l anticoagulation LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

Plus en détail

Etablissement d Hébergement de Personnes Agées Dépendantes Laurent ANTOINE AGDE

Etablissement d Hébergement de Personnes Agées Dépendantes Laurent ANTOINE AGDE Etablissement d Hébergement de Personnes Agées Dépendantes Laurent ANTOINE AGDE Dossier de Pré-admission Dossier Administratif À remplir par le futur résident, son représentant, ou les services sociaux

Plus en détail

SYNDROME DE SEVRAGE ALCOOLIQUE. Diane PAUL IMG 2eme Semestre 18/06/15

SYNDROME DE SEVRAGE ALCOOLIQUE. Diane PAUL IMG 2eme Semestre 18/06/15 SYNDROME DE SEVRAGE ALCOOLIQUE Diane PAUL IMG 2eme Semestre 18/06/15 CAS CLINIQUE Patient de 37 ans amené par les pompiers pour syndrome confusionnel aigu avec hallucinations associés à une crise convulsive

Plus en détail

8. Les connaissances

8. Les connaissances 8. Les connaissances 1 - Titration et douleur nociceptive 2 - Table équianalgésie 3 - Rotation des opioïdes 4 - Douleur et toxicomanie 5 - Douleurs et états de manque Contact : clud@marseille.fnclcc.fr

Plus en détail

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 1 /13 CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 2 /13 Préambule Le dossier informatisé constitue

Plus en détail

Fiche d'information des patients

Fiche d'information des patients Fiche d'information des patients Avec votre consentement et l'accord de votre médecin traitant, vous allez faire partie du réseau de santé ville-hôpital SPES. Le réseau S.P.E.S. fédère des professionnels

Plus en détail

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Virginie Roué, Ingénieur Qualité-Risques Réseau AQuaREL Santé Dr Brigitte Paulmier, Pharmacien coordonnateur de la gestion des risques CH Saumur CONTEXTE

Plus en détail

Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013

Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013 Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013 Introduction L anxiété fait partie du registre émotionnel normal de l être humain Le caractère pathologique doit être évalué à partir de critères diagnostiques aussi

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS ET SOCIAUX HDJ

FICHE DE RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS ET SOCIAUX HDJ FICHE DE RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS ET SOCIAUX HDJ ETAT CIVIL DU PATIENT Nom : Nom de jeune fille : Prénom : Sexe: M F Adresse : Date et lieu de Naissance : Le / / à Nationalité: Code Postal : Ville

Plus en détail

Le sevrage. Micheline Claudon / Alain Eddi

Le sevrage. Micheline Claudon / Alain Eddi Le sevrage Micheline Claudon / Alain Eddi Le sevrage : principes L alcoolodépendance est caractérisée par la perte de la maîtrise de la consommation d alcool. Lorsqu un sevrage est nécessaire il faut en

Plus en détail

Traitement anti-infectieux ambulatoire

Traitement anti-infectieux ambulatoire Traitement anti-infectieux ambulatoire Prescription et suivi Dr Cédric Arvieux - CHU de Rennes - Université de Rennes 1 - unité SeRAIC Objectifs Savoir surveiller un traitement antibiotique ambulatoire

Plus en détail

GUIDE DE PRESCRIPTION ET D UTILISATION DES ANTALGIQUES

GUIDE DE PRESCRIPTION ET D UTILISATION DES ANTALGIQUES GUIDE DE PRESCRIPTION ET D UTILISATION DES ANTALGIQUES PEC Douleur OPC011.00D1 Version 1 du 25.09.08 NOUVEAUTE DE LA VERSION 1 : Création OBJET : Ce guide est un document d information et d aide à : la

Plus en détail

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B Actualisation février 2009 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION Spécialisé dans les troubles du comportement alimentaire MÉDICAL. Partie réservée à l établissement

SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION Spécialisé dans les troubles du comportement alimentaire MÉDICAL. Partie réservée à l établissement J O U V E N C E N U T R I T I O N SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION Spécialisé dans les troubles du comportement alimentaire DOSSIER MÉDICAL D ADMISSION DE NOM :... Prénom :.. Partie réservée à l établissement

Plus en détail

Formation d Auxiliaire ambulancier

Formation d Auxiliaire ambulancier Formation d Dossier d inscription Site de Lyon L Ambulancier assure les transports sanitaires et la surveillance de patients stables à bord des Véhicules Sanitaires Légers. Il est le second membre de l

Plus en détail

Equipe actuellement en charge de l IVG médicamenteuse

Equipe actuellement en charge de l IVG médicamenteuse Equipe actuellement en charge de l IVG médicamenteuse G. BIANCHI CdC A. LOURENCO Ass C. SCHWARZ Ass P. DALLENBACH Ass R. KULIER Ass recherche F. LUDICKE Ass recherche Protocole Mifégyne et Cytotec Mifepristonum

Plus en détail

Conseils pour réaliser un tableau de sortie

Conseils pour réaliser un tableau de sortie Conseils pour réaliser un tableau de sortie Ne pas oublier d adapter le langage au patient ou à l institution! Attention au langage trop scientifique ; mais rester cependant clair et précis ; faire passer

Plus en détail

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge Démarche et objectifs Une démarche de santé publique à l initiative de la Direction générale de la Santé

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Traitement d urgence lors d une réaction anaphylactique secondaire à l administration d une substance par voie parentérale. NUMÉRO : 1.14 DATE : Novembre 2005 RÉVISÉE

Plus en détail

Exemple de Projet d Accueil Individualisé ELEVE CONCERNE

Exemple de Projet d Accueil Individualisé ELEVE CONCERNE Exemple de Projet d Accueil Individualisé Circulaire projet d accueil n 2003-135 du 08/09/2003 (Bulletin Officiel n 34 du 18/9/2003) Circulaire restauration scolaire n 2001-118 du 25/06/2001(BO Spécial

Plus en détail

DOSSIER ADMINISTRATIF DE PRE-ADMISSION EN HÔPITAL DE JOUR DE READAPTATION EN DIABETOLOGIE ET NUTRITION

DOSSIER ADMINISTRATIF DE PRE-ADMISSION EN HÔPITAL DE JOUR DE READAPTATION EN DIABETOLOGIE ET NUTRITION DOSSIER ADMINISTRATIF DE PRE-ADMISSION EN HÔPITAL DE JOUR DE READAPTATION EN DIABETOLOGIE ET NUTRITION A compléter recto verso par le patient, à signer et à nous renvoyer à l adresse postale : Hôtel-Dieu

Plus en détail

l accord du titulaire.

l accord du titulaire. DOSSIER DE COORDINATION ET DE SANTÉ appartenant à Madame / Monsieur Ce dossier contient des informations confidentielles. Vous ne pouvez le consulter qu avec l accord du titulaire. Dossier de Coordination

Plus en détail

PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA, hors traitement postopératoire

PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA, hors traitement postopératoire Comité de lutte contre la douleur PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA, hors traitement postopératoire Référence : CLUD 18 Version : 2 Date de diffusion Intranet : 23-10-2007 Objet Ce protocole

Plus en détail

Douleur & Addiction. Dr Nicolas AUTHIER. Congrès ANP3SM, Paris, 21 juin 2012. nauthier@chu-clermontferrand.fr

Douleur & Addiction. Dr Nicolas AUTHIER. Congrès ANP3SM, Paris, 21 juin 2012. nauthier@chu-clermontferrand.fr Douleur & Addiction Congrès ANP3SM, Paris, 21 juin 2012 Dr Nicolas AUTHIER nauthier@chu-clermontferrand.fr LIENS D INTERETS Financiers : AUCUN Amicaux : AUCUN Familiaux : AUCUN en rapport avec les médicaments

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Interventions lors d une réaction transfusionnelle. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Ordonnance visant à initier des mesures diagnostiques ou thérapeutiques

Plus en détail

LES SOINS DE SUPPORT ET LA NOMENCLATURE IDE

LES SOINS DE SUPPORT ET LA NOMENCLATURE IDE LES SOINS DE SUPPORT ET IDE Lucienne CLAUSTRES BONNET 1 Les soins de support Le rôle de l infirmière à domicile Rôle propre Rôle prescrit La nomenclature Généralités Les soins palliatifs Evaluation et

Plus en détail

La prise en charge de votre schizophrénie

La prise en charge de votre schizophrénie G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre schizophrénie Vivre avec une schizophrénie Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Thérapie de remplacement de la nicotine. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Pharmaciens Ordonnance visant à initier des mesures thérapeutiques. NUMÉRO

Plus en détail

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15 Table des matières CHAPITRE 1: LA RELATION MÉDECIN-MALADE L ANNONCE 13 D UNE MALADIE GRAVE. L INFORMATION DU PATIENT ATTEINT DE MALADIE CHRONIQUE. LA PERSONNALISATION DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE Module

Plus en détail

ANNEXES LETTRE POUR LES PARENTS

ANNEXES LETTRE POUR LES PARENTS ANNEXES 1 LETTRE POUR LES PARENTS A Mme, M.. Parents de l Enfant Classe Madame, Monsieur Vous m avez indiqué que votre enfant présente une allergie pouvant nécessiter un traitement ou des soins à l école.

Plus en détail

PROTOCOLE: TRAITEMENT de SUBSTITUTION D'UNE PHARMACODEPENDANCE AUX OPIACES EN AMBULATOIRE

PROTOCOLE: TRAITEMENT de SUBSTITUTION D'UNE PHARMACODEPENDANCE AUX OPIACES EN AMBULATOIRE PROTOCOLE: TRAITEMENT de SUBSTITUTION D'UNE PHARMACODEPENDANCE AUX OPIACES EN AMBULATOIRE Objet : Mise en place d'un Traitement de Substitution aux Opiacés (TSO) en Médecine de Ville Professionnels concernés

Plus en détail

Univers des soins infirmiers en images

Univers des soins infirmiers en images Univers des soins infirmiers en images Caroline Roy, inf., M. Sc. inf. Directrice-conseil, Direction, Affaires externes Congrès OIIQ Atelier A8 9 novembre 2015 Conflits d intérêts AUCUN 2 Objectifs d apprentissage

Plus en détail

Fiche Information patient : les antalgiques par voie orale après un geste chirugical

Fiche Information patient : les antalgiques par voie orale après un geste chirugical 201 avenue d Alsace B.P. 20129 68003 COLMAR Cedex Fiche Information patient : les antalgiques par voie orale après un geste chirugical Réf : CLU/DIN/INF/012 Version : 3.0 Etat : Applicable Mise en application

Plus en détail

21/01/2015 11:52 PAI ACCUEIL DE LOISIRS SAINT GENEST LERPT 1/6

21/01/2015 11:52 PAI ACCUEIL DE LOISIRS SAINT GENEST LERPT 1/6 21/01/2015 11:52 PAI ACCUEIL DE LOISIRS SAINT GENEST LERPT 1/6 Projet d Accueil Individualisé Circulaire projet d accueil n 2003-135 du 08/09/2003 (Bulletin Officiel n 34 du 18/9/2003) Circulaire restauration

Plus en détail

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux La présente feuille de renseignements vise à fournir de l information sur le processus

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT Fiche descriptive d un programme d éducation thérapeutique à l auto-sondage intermittent Thème du programme: l amélioration et la conservation de son

Plus en détail

Réseau Addictions des Alpes Maritimes i GT.06 Président : Dr Pierre AIRAUDI Médecin-Coordinateur : Dr Jean-Marc COHEN Soirée Scientifique RSN & GT.06 Jeudi 02/12/2010 1 PLAN petit historique R.S.N. + GT.06

Plus en détail

Narcotiques utilisés pour le traitement de la douleur Version 4.3

Narcotiques utilisés pour le traitement de la douleur Version 4.3 Narcotiques utilisés pour le traitement de la douleur Version 4.3 Stratégie visant à limiter les tailles et les types de conditionnement disponibles dans les pharmacies publiques. 1. Introduction Le document

Plus en détail

HOPITAUX DU PAYS DU MONT-BLANC UNITE D ADDICTOLOGIE Hôpital de Chamonix 509 route des pèlerins 74400 Chamonix

HOPITAUX DU PAYS DU MONT-BLANC UNITE D ADDICTOLOGIE Hôpital de Chamonix 509 route des pèlerins 74400 Chamonix HOPITAUX DU PAYS DU MONT-BLANC UNITE D ADDICTOLOGIE Hôpital de Chamonix 509 route des pèlerins 74400 Chamonix Tèl: 04.50.53.84.22 Fax. 04.50.53.84.27 Cure_soins@ch-sallanches-chamonix.fr UNITE D ALCOOLOGIE

Plus en détail

SERVICE DE SOINS A DOMICILE : Rappel du texte législatif

SERVICE DE SOINS A DOMICILE : Rappel du texte législatif CONTRAT DE SOINS SERVICE DE SOINS A DOMICILE : Rappel du texte législatif En vertu du décret N 2004-1274 du 26 Novembre 2004 relatif au contrat de séjour et/ou du document individuel de prise en charge

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D ADMISSION EN UNITE DE SOINS PALLIATIFS

DOSSIER UNIQUE D ADMISSION EN UNITE DE SOINS PALLIATIFS DOSSIER UNIQUE D ADMISSION EN UNITE DE SOINS PALLIATIFS Date de la demande : Date d entrée souhaitée : DEMANDEUR Centre hospitalier : Service :. Médecin demandeur : : Fax : Assistante sociale : : Fax :

Plus en détail

Les hypnotiques Dr Nicolas MARIE Pharmacien IFSI CHGR 2014-2015

Les hypnotiques Dr Nicolas MARIE Pharmacien IFSI CHGR 2014-2015 Les hypnotiques Dr Nicolas MARIE Pharmacien IFSI CHGR 2014-2015 Plan DéfiniCon Les troubles du sommeil Benzodiazépines et apparentés AnChistaminique H1= alimémazine Mélatonine Autres (phytothérapie) RecommandaCons

Plus en détail

Grossesse, addictions, VIH: projet de soins autour des femmes en grande vulnérabilité : hospitalisation à domicile.

Grossesse, addictions, VIH: projet de soins autour des femmes en grande vulnérabilité : hospitalisation à domicile. Grossesse, addictions, VIH: projet de soins autour des femmes en grande vulnérabilité : hospitalisation à domicile Hélène Heckenroth l'auteur déclare n'avoir aucun conflit d'intérêt avec l'industrie pharmaceutique

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR

NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR DAFALGAN Nourrisson 80 mg suppositoires DAFALGAN Jeune enfant 150 mg suppositoires DAFALGAN Grand enfant 300 mg suppositoires Paracétamol Veuillez lire attentivement

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 01 avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 01 avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 01 avril 2009 ABSTRAL 100 microgrammes, comprimé sublingual B/10 Code CIP : 391 042 9 B/30 Code CIP : 391 043 5 ABSTRAL 200 microgrammes, comprimé sublingual B/10 Code

Plus en détail

Des Réseaux, des Réponses. Panorama. Pr Romain Moirand Rennes

Des Réseaux, des Réponses. Panorama. Pr Romain Moirand Rennes Des Réseaux, des Réponses. Panorama Pr Romain Moirand Rennes Objectifs Décrire les actions concrètes proposées par les réseaux existants sur la thématique des addictions Faire le lien entre ces actions

Plus en détail

Dépendances et prison

Dépendances et prison GROUPE DE TRAVAIL «RESEAU DE PRISE EN CHARGE DES DEPENDANCES Dépendances et prison I Principe général «La personne détenue a droit à des soins équivalents à ceux dont bénéficie la population générale».

Plus en détail

LES TROUBLES ANXIEUX. II- Schéma explicatif :

LES TROUBLES ANXIEUX. II- Schéma explicatif : LES TROUBLES ANXIEUX INTRODUCTION I- Définitions: 1. Anxiété : w Sentiment pénible d attente d un danger imprécis crainte. 2. Troubles anxieux: w Tr n altérant pas le contact avec la réalité w Tr produisant

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR EN HAD

LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR EN HAD LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR EN HAD LES REGLES D OR 1. Demander au patient s il a mal et le croire 2. Ecouter sa réponse et respecter ses choix 3. Traiter si possible les causes de la douleur 4. Evaluer

Plus en détail

Règles de prescription des Antidépresseurs

Règles de prescription des Antidépresseurs Dr GERAUD - Groupe Angevin d'etudes en Psychopharmacologie et en Psychiatrie Biologique - Février 2007 Prévalence des troubles psychiatriques dans la population générale française et dans cinq pays européens

Plus en détail

Perfusions de corticoïdes à domicile. Livret Neurologue

Perfusions de corticoïdes à domicile. Livret Neurologue Perfusions de corticoïdes à domicile Livret Neurologue Copyright France 2009 Historique des perfusions à domicile par le réseau SINDEFI-SEP L'organisation de perfusions de corticoïdes à domicile répond

Plus en détail

Service de Service de soins infirmiers A Domicile LE CONTRAT DE PRISE EN CHARGE

Service de Service de soins infirmiers A Domicile LE CONTRAT DE PRISE EN CHARGE Résidence BouicManoury 373, rue Charles de Gaulle 76640 FAUVILLEENCAUX TEL : 02.35.96.18.64/02.35.96.77.11 FAX : 02.35.56.80.94 Service de Service de soins infirmiers A Domicile LE CONTRAT DE PRISE EN

Plus en détail

BACLOFÈNE ET ALCOOLO-DÉPENDANCE

BACLOFÈNE ET ALCOOLO-DÉPENDANCE BACLOFÈNE ET ALCOOLO-DÉPENDANCE Dr Camille BARRAULT Equipe de Liaison et de Soins en Addictologie Service d Hépato-gastroentérologie Conflits d intérêt L auteur n a aucun conflit d intérêt en relation

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EN SSR ADDICTOLOGIE

DEMANDE D ADMISSION EN SSR ADDICTOLOGIE DEMANDE D ADMISSION EN SSR ADDICTOLOGIE Hospitalisation complète (HC) Hôpital de jour (HDJ) SERVICE SSRA - HC - HDJ Fax : 01 30 22 08 53 Médecin coordonnateur : Docteur JACQ, médecin chef Une date d admission

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION 2015 - LES PIVOINES

DOSSIER D ADMISSION 2015 - LES PIVOINES DOSSIER D ADMISSION 2015 EN ACCUEIL DE JOUR - LES PIVOINES A NEUILLY-SUR-SEINE Accueil de jour les Pivoines - 16, rue des Graviers. 92200 Neuilly sur Seine 01 78 99 72 74 01 78 99 72 75 accueil-de-jour@ehpadneuilly.com

Plus en détail

6/8 ans 9/11 ans 12-18 ans Quotient Familial

6/8 ans 9/11 ans 12-18 ans Quotient Familial 1 er inscription Renouvellement 6/8 ans 9/11 ans 12-18 ans Quotient Familial Je soussigné, NOM PRENOM: (Nom du représentant légal) Adresse Tel (domicile) Tel (travail ou port).. Adresse e-mail... Autorise

Plus en détail

une collaboration fructueuse

une collaboration fructueuse Pharmaciens - Soins palliatifs une collaboration fructueuse Docteur Hervé MIGNOT Equipe d Appui Départementale en Soins Palliatifs de l Indre mai 2007 Le Réseau de Soins Palliatifs en Région Centre EADSP

Plus en détail

DOULEUR ET CANCER. Dr Catherine. CIAIS

DOULEUR ET CANCER. Dr Catherine. CIAIS DOULEUR ET CANCER Dr Catherine. CIAIS IFSI le 2 février 2010 OBJECTIFS Savoir évaluer une douleur cancéreuse Connaître les différents types de douleur en cancérologie Mécanismes Étiologies Stratégies thérapeutiques

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EN CURE Hospitalisation complète (HC) Hôpital de jour (HDJ)

DEMANDE D ADMISSION EN CURE Hospitalisation complète (HC) Hôpital de jour (HDJ) DEMANDE D ADMISSION EN CURE Hospitalisation complète (HC) Hôpital de jour (HDJ) SERVICE CURE HC OU HDJ Fax : 01 30 22 08 53 Médecin chef : Docteur JACQ Une date d admission ne peut être donnée qu après

Plus en détail

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Questions / Réponses Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Quelques chiffres sur les troubles du sommeil et la consommation de benzodiazépines

Plus en détail

Vous optez pour la convention? N oubliez pas de joindre un RIB (Paiement par virement uniquement)

Vous optez pour la convention? N oubliez pas de joindre un RIB (Paiement par virement uniquement) Vous souhaitez signer une convention délégation de paiement avec la Mutuelle Myriade? Alors complétez et adressez cette fiche à : Mutuelle MYRIADE - Service Conventionnement Tiers Payant Allée de la Capère

Plus en détail

CONSTITUTION DU DOSSIER DE P.A.I PIECES ET ELEMENTS COMPLEMENTAIRES A JOINDRE

CONSTITUTION DU DOSSIER DE P.A.I PIECES ET ELEMENTS COMPLEMENTAIRES A JOINDRE CONSTITUTION DU DOSSIER DE P.A.I CI-JOINT A REMPLIR ET A RETOURNER AU SERVICE SCOLAIRE DE LA MAIRIE. Protocole d'accueil Individualisé. 1ère partie à remplir et signer par les parents. 2ème partie à remplir

Plus en détail

ANNEXE 4 PROJET D ACCUEIL D UN MINEUR PRESENTANT UN TROUBLE DE LA SANTE DE TYPE ALLERGIE EN ACCUEIL DE LOISIRS OU EN SEJOUR AVEC HEBERGEMENT

ANNEXE 4 PROJET D ACCUEIL D UN MINEUR PRESENTANT UN TROUBLE DE LA SANTE DE TYPE ALLERGIE EN ACCUEIL DE LOISIRS OU EN SEJOUR AVEC HEBERGEMENT ANNEXE 4 PROJET D ACCUEIL D UN MINEUR PRESENTANT UN TROUBLE DE LA SANTE DE TYPE ALLERGIE EN ACCUEIL DE LOISIRS OU EN SEJOUR AVEC HEBERGEMENT Photo Nom : Prénom : Adresse : Date de Naissance : Sexe : Année

Plus en détail

UN PEU? BEAUCOUP? PASSIONEMENT? A LA FOLIE? PAS DU TOUT? Rodriguez Maeva CH Angoulême. Aucun conflit d intérêt

UN PEU? BEAUCOUP? PASSIONEMENT? A LA FOLIE? PAS DU TOUT? Rodriguez Maeva CH Angoulême. Aucun conflit d intérêt UN PEU? BEAUCOUP? PASSIONEMENT? A LA FOLIE? PAS DU TOUT? Aucun conflit d intérêt Rodriguez Maeva CH Angoulême Mr B 31 ans Antécédents : AVP en 2014 dans un contexte d alcoolisation : plaies hépatique et

Plus en détail

Essai de protocole de sevrage ambulatoire de l heroine par l utilisation de la Buprenorphine ou de la Méthadone

Essai de protocole de sevrage ambulatoire de l heroine par l utilisation de la Buprenorphine ou de la Méthadone Essai de protocole de sevrage ambulatoire de l heroine par l utilisation de la Buprenorphine ou de la Méthadone Plan Qui peut en beneficier?? Comment explorer la demande?? Modalités pratiques du sevrage??

Plus en détail