LE STATUT DU TRAVAILLEUR DE NUIT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE STATUT DU TRAVAILLEUR DE NUIT"

Transcription

1 Durée du travail Décembre 2008 LE STATUT DU TRAVAILLEUR DE NUIT Cette fiche technique s adresse uniquement aux EHPAD. Saviez-vous que tout salarié qui effectue des heures de travail durant la nuit n est pas nécessairement considéré comme étant un «travailleur de nuit»? Cette fiche technique va pour vous permettre de faire le point sur les dispositions conventionnelles applicables au travailleur de nuit, ce dernier bénéficiant notamment de contreparties spécifiques, prévues par la Convention collective. Textes de référence : - Loi n du 9 mai 2001 relative à l égalité professionnelle femmes / hommes - Décret n du 3 mai Circulaire DRT n du 5 mai Article L et suivants et R et suivants du Code du travail - Article 53-1 à 53-9 CCU et article 53-3 bis de l Annexe médico-sociale - Fiche technique «Les indemnités de sujétion conventionnelles» - Fiche technique «Pause de nuit : Un élément clé du planning» SOMMAIRE : I. LA DEFINITION DU TRAVAILLEUR DE NUIT (ART CCU)... 2 II. LES CONTREPARTIES DUES AU TITRE DU TRAVAIL DE NUIT... 2 III. LES DUREES MAXIMALES QUOTIDIENNES ET HEBDOMADAIRES DE TRAVAIL DES TRAVAILLEURS DE NUIT (ART 53-2 CCU)... 4 IV. LA PROTECTION DU TRAVAILLEUR DE NUIT ATTACHEE A L EXECUTION DU CONTRAT DE TRAVAIL (ART 53-4 ET SUIVANTS CCU)... 5

2 I. LA DEFINITION DU TRAVAILLEUR DE NUIT (ART CCU) L article CCU définit le travail de nuit comme «tout travail effectué entre 21h et 6h». L article CCU définit précisément le travailleur de nuit. Un salarié est considéré comme travailleur de nuit dans 2 hypothèses : - il accomplit au moins 2 fois par semaine 1 selon un horaire habituel de travail au moins 3 heures de son temps de travail quotidien (temps de travail effectif) dans la plage horaire 21h - 6h, OU - il accomplit, dans le mois, plus de 24 heures de travail effectif dans cette même plage (21h 6h). Exemple : - Un salarié à temps plein débute sa journée de travail à 18h et termine à 1h le lendemain, au moins 2 fois par semaine : le salarié est travailleur de nuit car au moins 3 heures de son temps de travail quotidien sont effectuées dans la plage horaire 21h 6h, alors même qu il a débuté sa journée à 18h. - Un salarié à temps partiel travaille quotidiennement de 16h à 18h et de 20h à 22h : le salarié n est pas un travailleur de nuit, sauf si sur le mois au moins 24 heures de travail effectif ont été effectuées sur la plage horaire 21h - 6h. Le travail de nuit est interdit pour les jeunes travailleurs de moins de 18 ans (art L du Code du travail) : - Entre 22 heures et 6 heures pour les jeunes âgés de 16 ans à 18 ans, - Entre 20 heures et 6 heures pour les moins de 16 ans. II. LES CONTREPARTIES DUES AU TITRE DU TRAVAIL DE NUIT L employeur doit accorder au salarié «travailleur de nuit» des contreparties de nature différente : - une contrepartie sous forme de repos spécifique au travailleur de nuit : le repos compensateur de nuit, - une contrepartie financière : l indemnité de sujétion pour travail de nuit. 1 La semaine s entend de la semaine civile au sens de l art L du Code du travail. Elle débute le Lundi 0h pour se terminer le Dimanche à 24h. Depuis la loi du 20 août 2008, un accord d entreprise ou d établissement peut déroger à la définition légale de la semaine civile. 2

3 A - La contrepartie sous forme de repos : le repos compensateur de nuit (art 53-3 bis CCU) 1) L objet de la contrepartie sous forme de repos L art 53-3 bis CCU prévoit que l employeur doit accorder au travailleur de nuit, ayant «au moins accompli 3 heures de travail de nuit», un repos compensateur de nuit équivalent pour chaque heure de nuit à 2,5% de chacune des heures réalisées entre 21h et 6h. Le repos compensateur de nuit est dû indépendamment du versement de l indemnité de sujétion pour travail de nuit. Exemple : Sur la base de l exemple précédent, l IDE à temps plein effectue un horaire quotidien compris entre 18h et 1h. Elle effectue donc 4 heures de nuit puisque seules les heures de travail comprises entre 21h et 6h sont des heures de nuit, conformément à l art CCU. La salariée ayant accompli au moins 3 heures de nuit, l employeur doit lui accorder un repos compensateur de nuit pour chacune des heures réalisées entre 21h et 6h (dans l hypothèse où la salariée n aurait pas accompli au moins 3 heures de nuit, l employeur n aurait pas à lui octroyer un temps de repos en compensation). Pour calculer le repos compensateur de nuit, il convient de convertir les heures en minutes. Dans cet exemple, la durée du repos compensateur de nuit est égale pour chacune des 4 heures à 2,5% x 60 min (= 1 min 30), soit 6 min au total pour 4 heures (4 x 1 min 30). 2) Modalités pratiques de prise du repos compensateur de nuit Quand le salarié peut-il prendre les repos compensateur de nuit qu il a acquis? Le salarié peut demander à prendre ces repos par journée ou par nuit. Néanmoins, le droit du salarié n est ouvert que dès lors que le temps de repos acquis représente une journée de travail correspondant à la durée quotidienne de travail du salarié. En tout état de cause, le repos compensateur de nuit doit être pris dans un délai de 12 mois, à compter de l ouverture du droit. Le repos compensateur de nuit doit être comptabilisé sur le bulletin de salaire. Il est assimilé à du temps de travail effectif. L employeur peut-il refuser la demande du salarié souhaitant prendre les repos compensateurs de nuit à la date voulue? NON. A moins d invoquer des nécessités de service, l employeur ne peut refuser la prise du repos à la date et pour la durée souhaitée par le salarié. Cependant, le salarié souhaitant prendre une journée ou nuit de repos doit prévenir son employeur au moins 15 jours ouvrés à l avance. Le salarié peut-il demander le paiement plutôt que la prise du repos compensateur de nuit acquis? NON. Les repos compensateurs de nuit sont une contrepartie due au travailleur de nuit au titre de la protection de sa santé et de sa sécurité. Elle ne peut donc pas faire l objet d un paiement, même avec l accord du salarié. Qu en est-il si les repos compensateurs de nuit acquis n ont pas été pris dans le délai des 12 mois suivant l ouverture du droit? En tout état de cause, les repos compensateurs de nuit doivent être pris dans un délai de 12 mois. Si le salarié ne manifeste pas sa volonté de prendre les temps de repos qu il a acquis, il revient à l employeur d imposer au salarié la prise des repos compensateurs de nuit acquis à l approche de l échéance du délai des 12 mois. 3

4 B - La contrepartie financière : le versement de l indemnité de sujétion pour travail de nuit (art 82-1 CCU) (cf fiche technique «les indemnités de sujétion conventionnelles») L art 82-1 CCU précise que tout salarié affecté au poste de nuit bénéficie de l indemnité de sujétion pour travail de nuit pour chaque heure de travail effectuée entre 19h et 8h. L indemnité de sujétion pour travail de nuit est égale à 10% du salaire horaire, calculé sur la base du salaire mensuel conventionnel du coefficient d emploi, c est-à-dire le salaire fixé par la grille de classification : coefficient x valeur du point CCU. Exemple : Une AS à temps plein débute sa journée de travail à 18h et termine à 1h le lendemain, au moins 2 fois au cours de la semaine. Elle est une travailleuse de nuit (cf I). Pour autant seules les heures de travail effectif effectuées entre 19h et 8h seront rémunérées comme «heure de nuit». Dans cet exemple, toutes les heures de travail effectuées seront payées comme «heure de nuit» sauf la première heure de travail quotidienne, qui n est pas comprise dans la plage horaire 19h 8h. Montant horaire de l indemnité de sujétion pour travail de nuit : AS = coefficient d emploi 222 Salaire minimum conventionnel correspondant au coefficient 222 = 222 x 6,98 2 = 1 549,56 Taux horaire de base pour une heure normale : 1 549,56 / 151,67 = 10,22 Taux horaire de l heure de nuit (maj.10%) = 10, % = 11,24 III. LES DUREES MAXIMALES QUOTIDIENNES ET HEBDOMADAIRES DE TRAVAIL DES TRAVAILLEURS DE NUIT (ART 53-2 CCU) A - Les durées de principe La durée quotidienne de nuit ne peut excéder 8 heures. La durée hebdomadaire de nuit ne peut excéder 48 heures par semaine et 44 heures en moyenne sur une période de 8 semaines consécutives. L article 53-7 bis de la convention collective, modifié par l avenant n 20 du16 décembre 2014, prévoit des modalités propres à la pause de nuit, élément clé du planning. Retrouvez toutes les informations relatives à la pause de nuit dans la fiche qui y est consacrée, disponible sur notre site internet : 2 Valeur du point CCU applicable au 1 er avril

5 B - La dérogation à la durée quotidienne de nuit de 8 heures L art 53-2 CCU prévoit qu un accord d entreprise peut déroger à la durée quotidienne de 8 heures en portant cette durée à un maximum de 12 heures. A défaut d accord d entreprise, la durée quotidienne de nuit peut également être portée à 12 heures au maximum, à condition d avoir informé et consulté le comité d entreprise (à défaut les DP), ou à défaut de représentants du personnel, après consultation des catégories de salariés concernés par vote anonyme ayant recueilli la majorité des suffrages exprimés. Si la durée quotidienne de nuit a été portée à 12 heures conformément aux modalités ci-dessus, le salarié travailleur de nuit devra bénéficier d un temps de repos supplémentaire équivalent au temps de dépassement des 8 heures. Ce temps de repos se traduira : - soit une augmentation du temps de repos quotidien (11 heures consécutives), - soit une augmentation du temps de repos hebdomadaire (35 heures consécutives), - soit une augmentation du temps de repos sur 2 semaines. Exemple : Pour un salarié travailleur de nuit, travaillant 3 nuits par semaine avec un horaire de travail 21h 7h, la durée quotidienne de travail ayant été portée à 10 heures : le temps de dépassement des 8 heures est égal à 2 heures (10h 8h = 2h). Le salarié a donc droit à un temps de repos supplémentaire qui vient prolonger soit le temps de repos quotidien, soit le temps de repos hebdomadaire. L employeur devra donc garantir : - soit un temps de repos quotidien «prolongé», d une durée totale de 13 heures consécutives (11 heures + 2 heures) : si le salarié ne reprend le travail que le soir suivant à 21h, il aura bénéficié de 14 heures consécutives de repos quotidien. Le temps de repos supplémentaire aura donc bien été accordé. - soit un temps de repos hebdomadaire «prolongé», d une durée totale de 41 heures consécutives (35 heures + 3 dépassements de 2 heures = 41 heures). Un accord collectif d entreprise ou d établissement peut déroger à l octroi de ce temps de repos supplémentaire, lorsque ce temps de repos ne pourra être accordé dans l établissement, en prévoyant une contrepartie équivalente permettant d assurer une protection appropriée des travailleurs de nuit. IV. LA PROTECTION DU TRAVAILLEUR DE NUIT ATTACHEE A L EXECUTION DU CONTRAT DE TRAVAIL (ART 53-4 ET SUIVANTS CCU) Le statut de travailleur de nuit au sens de la CCU permet au salarié de bénéficier de priorités dans l attribution d un emploi ainsi que d un ensemble de droits protecteurs. 5

6 A - Le travailleur de nuit et la priorité d emploi sur un poste de jour (art 53-4 CCU) 1) L obligation d informer les travailleurs de nuit sollicitant un poste de jour des postes de jour vacants dans l entreprise Le travailleur de nuit qui souhaite occuper ou reprendre un poste de jour dans l entreprise dispose d une priorité d affectation sur un emploi relevant de sa catégorie professionnelle (employé, employé qualifié, technicien ) ou sur un emploi équivalent (de par la nature des tâches à accomplir, le niveau de responsabilité, de salaire ou encore de technicité ). Il revient donc à l employeur d être vigilant lors de toute vacance d emploi dans l entreprise puisqu il a l obligation de porter à la connaissance des travailleurs de nuit (par voie d affichage) ayant manifesté le souhait d occuper ou de reprendre un poste de jour la liste des emplois de jour disponibles correspondants dans l entreprise avant de faire appel à des candidatures externes. Un double de cet affichage doit être remis aux représentants du personnel (délégué syndical, à défaut CE, à défaut DP). La demande d un travailleur de nuit souhaitant occuper un poste de jour peut dater de 15 jours, de 3 mois, voire de plusieurs années! Quel que soit la date à laquelle le travailleur de nuit a manifesté son souhait, aucun demandeur ne devra être oublié le jour où un poste de jour (relevant de sa catégorie professionnelle ou un emploi équivalent) sera vacant dans l entreprise. Il importe donc de garder une trace écrite de ces demandes! Le salarié dispose d un délai d 1 mois à compter de la date d affichage des emplois vacants pour adresser sa candidature à l employeur par LRAR. L employeur dispose d un délai d 1 mois à compter de la date de réception de la LRAR pour faire connaître sa réponse. 2) L employeur fait droit à la candidature du travailleur de nuit Lorsque l employeur répond positivement à la candidature du travailleur de nuit, il convient de formaliser l attribution du poste de jour ainsi proposé au travailleur de nuit par un avenant au contrat de travail (mention de l affectation sur un nouveau poste etc). Dans la mesure où le poste de jour proposé doit correspondre à un emploi relevant de la catégorie professionnelle du travailleur de nuit ou à un emploi équivalent, la rémunération de base du salarié (qui correspond au coefficient d emploi) ne peut être modifiée à la baisse. En revanche, le salarié ne pourra prétendre au bénéfice des avantages conventionnels attachés au statut du travailleur de nuit (perte des indemnités de nuit, des temps de repos compensateur). 3) L employeur refuse la candidature du travailleur de nuit L employeur ne peut refuser de faire droit à la candidature du salarié travailleur de nuit que s il est en mesure d invoquer des raisons objectives. L employeur peut invoquer par exemple les capacités particulières du candidat en fonction desquelles l employeur a dû faire son choix, dans l hypothèse où plusieurs travailleurs de nuit se sont portés candidat pour passer sur le même poste de jour. 6

7 B - L incompatibilité du travail de nuit avec des obligations familiales impérieuses (art 53-5 CCU) Que faut-il entendre par «obligations familiales impérieuses»? L article 53-5 CCU vise expressément «notamment la garde d un enfant ou la prise en charge d une personne dépendante». Le travailleur de nuit peut demander une affectation sur un poste de jour Lorsqu un travailleur de nuit invoque des obligations familiales impérieuses pour demander une affectation sur un poste de jour, il revient à l employeur de rechercher s il existe la possibilité de transférer son poste de nuit sur un poste de jour. A notre sens, bien que la CCU soit muette sur ce point, l employeur devrait être en mesure de refuser la demande du salarié à condition de justifier le refus, à défaut le salarié pourrait estimer que l employeur a commis un abus de droit. Lorsque l employeur propose à un salarié travaillant sur un poste de jour de passer sur un poste de nuit, le refus par le salarié d accepter ce changement ne peut constituer une faute ou un motif quelconque de licenciement dès lors que le salarié invoque des obligations familiales impérieuses incompatibles avec le travail de nuit (art 53-5 al.2 CCU). En tout état de cause, le passage d un horaire de jour à un horaire de nuit constitue une modification du contrat de travail qui nécessite l accord du salarié (Cass. soc. 23 mars 2005, n , Navailles c/ Sté Transport Fournier). Le refus de la modification du contrat de travail n est jamais fautif. C - L affectation définitive ou temporaire du travailleur de nuit sur un poste de jour motivée par l état de santé (art 53-6 CCU) Le travailleur de nuit, dont l état de santé constaté par le médecin du travail l exige, doit être transféré à titre définitif ou temporaire sur un poste de jour correspondant à sa qualification et aussi comparable que possible à l emploi précédemment occupé. Ainsi, en cas d inaptitude au poste comportant un travail de nuit, l employeur peut procéder au licenciement du travailleur de nuit pour inaptitude à condition: - soit de justifier par écrit de l impossibilité de proposer un poste de jour correspondant à la qualification professionnelle du salarié et aussi comparable que possible à l emploi précédemment occupé, - soit de justifier du refus par le salarié d accepter le poste de jour ainsi proposé. Le travailleur de nuit bénéficie d une surveillance médicale renforcée au titre de l art L du Code du travail. Dès l affectation au poste de nuit et au plus tard tous les 6 mois, le travailleur de nuit doit être convoqué à la médecine du travail de manière à contrôler l aptitude du salarié au travail de nuit. 7

8 D - La protection spécifique des femmes enceintes travailleuses de nuit (art 53-9 CCU) 1) Les conditions posées pour un changement d affectation sur un poste de jour La salariée travailleuse de nuit, en état de grossesse médicalement constatée ou ayant accouché, doit être affectée à un poste de jour : - à sa demande, pendant la durée de sa grossesse et pendant la période du congé légal postnatal (en principe 10 semaines s il s agit du 1 er ou du 2 ème enfant, 18 semaines à partir du 3 ème enfant). En effet, la salariée n a aucune obligation de prendre la totalité de son congé maternité, sauf durant les 6 premières semaines qui suivent l accouchement durant laquelle la salariée est contrainte de cesser le travail. - en cas d incompatibilité constatée par écrit par le médecin du travail entre la situation de grossesse et le poste de nuit pendant la durée de la grossesse. Cette période d incompatibilité peut être prolongée, à l issue du congé maternité, au maximum d 1 mois à la demande écrite du médecin du travail. Ce changement d affectation sur un poste de jour, compatible avec son état de santé, ne doit entraîner aucune diminution de rémunération. L affectation dans un autre établissement est subordonnée à l accord de la salariée. 2) L impossibilité pour l employeur de proposer un poste de jour Lorsque l employeur se trouve dans l impossibilité de proposer un poste de jour, il doit faire connaître à la salariée et au médecin du travail les motifs qui s opposent au reclassement. Le contrat de travail est alors suspendu jusqu à la date de début du congé légal de maternité, et éventuellement durant la période complémentaire d 1 mois qui suit la fin de ce congé. Durant la période de suspension du contrat de travail, la salariée bénéficie, en vertu de l art L du Code du travail, d une allocation journalière versée par la Sécurité sociale et d un complément de salaire versé par l employeur, sans condition d ancienneté et selon les modalités prévues par l art 7 de l accord national interprofessionnel du 10 décembre 1977 sur la mensualisation. Cette garantie de rémunération s élève ainsi à, déduction faite de l allocation journalière : - Durant les 30 premiers jours, 90% du salaire brut que la salariée aurait perçu si elle avait continué à travailler, - Puis durant les 30 jours suivants, 2/3 de ce salaire brut. 8

TRAVAIL DE NUIT. Le travail de nuit est autorisé tant pour les hommes que pour les femmes.

TRAVAIL DE NUIT. Le travail de nuit est autorisé tant pour les hommes que pour les femmes. 1 / 8 TRAVAIL DE NUIT 18/05/2016 Le travail de nuit est régi par les articles L3122-29 et suivants du Code du travail. Il s accompagne de contreparties et de garanties des salariés. Le travail de nuit

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT. En vigueur - Étendu par arrêté du 3 mai 2002

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT. En vigueur - Étendu par arrêté du 3 mai 2002 ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT En vigueur - Étendu par arrêté du 3 mai 2002 PRÉAMBULE Conscientes de la nécessité technique, économique ou sociale de faire travailler certains

Plus en détail

NOTE D APPLICATION DE L ACCORD DE BRANCHE DU 30 SEPTEMBRE 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT

NOTE D APPLICATION DE L ACCORD DE BRANCHE DU 30 SEPTEMBRE 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT C O N FED ERATI O N FRA N Ç AISE D U C OMM ERC E DE G R O S ET D U C OMM ERC E I NTERN ATI O N A L NOTE D APPLICATION DE L ACCORD DE BRANCHE DU 30 SEPTEMBRE 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT L accord de branche

Plus en détail

BO n ACCORD Accord du 28 mai 2002 relatif à l encadrement du travail de nuit

BO n ACCORD Accord du 28 mai 2002 relatif à l encadrement du travail de nuit 1 BO n 2002-28 ACCORD Accord du 28 mai 2002 relatif à l encadrement du travail de nuit Préambule Soucieux de tenir compte de la pénibilité du travail de nuit liée aux nécessités techniques et économiques,

Plus en détail

ACCORD AUTONOME PORTANT SUR LE TRAVAIL DE NUIT DANS LE CADRE D ASTREINTES DANS LE SECTEUR DES SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS

ACCORD AUTONOME PORTANT SUR LE TRAVAIL DE NUIT DANS LE CADRE D ASTREINTES DANS LE SECTEUR DES SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS ACCORD AUTONOME PORTANT SUR LE TRAVAIL DE NUIT DANS LE CADRE D ASTREINTES DANS LE SECTEUR DES SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS Préambule Le dispositif de travail de nuit dans le secteur des Services des

Plus en détail

AVENANT N 10 DU 14 JUIN 2011

AVENANT N 10 DU 14 JUIN 2011 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective régionale IDCC : 8113. EXPLOITATIONS DE MARAÎCHAGE,

Plus en détail

Travail de nuit. Il existe deux manières de définir un travailleur de nuit (art. L.

Travail de nuit. Il existe deux manières de définir un travailleur de nuit (art. L. Qu est-ce qu un travail de nuit? Il s agit d un travail accompli entre 21 heures et 6 heures (art. L. 3122-29 C. trav.). Cependant, pour certaines activités (presse, radio, cinéma, spectacle, discothèque),

Plus en détail

LE TEMPS DE TRAVAIL DES SALARIES DE NUIT

LE TEMPS DE TRAVAIL DES SALARIES DE NUIT LE TEMPS DE TRAVAIL DES SALARIES DE NUIT 1. Quels sont les emplois visés par le travail de nuit? 2. Quelle est la durée de travail maximale hebdomadaire des salariés de nuit? 3. Quelle est la durée quotidienne

Plus en détail

ACCORD DU 2 FÉVRIER 2010

ACCORD DU 2 FÉVRIER 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3099 Convention collective nationale IDCC : 1424. RÉSEAUX DE TRANSPORTS PUBLICS URBAINS DE VOYAGEURS

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD RELATIF AU TRAVAIL DE NUIT T

PROTOCOLE D ACCORD RELATIF AU TRAVAIL DE NUIT T PROTOCOLE D ACCORD RELATIF AU TRAVAIL DE NUIT T Entre : L établissement Maison de Retraite Notre Dame du Bourg située 2 avenue Maréchal Leclerc à Digne les Bains représenté par Mme MAGNAN Annie Présidente,

Plus en détail

AVENANT N 56 du 29 OCTOBRE (Arrêté d extension du 11 mars 2004 paru au Journal Officiel le 1 er avril 2004) entre

AVENANT N 56 du 29 OCTOBRE (Arrêté d extension du 11 mars 2004 paru au Journal Officiel le 1 er avril 2004) entre d une part, CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE des SOCIETES COOPERATIVES AGRICOLES, UNIONS de COOPERATIVES AGRICOLES et SICA de FLEURS, de FRUITS et LEGUMES et de POMMES de TERRE AVENANT N 56 du 29 OCTOBRE

Plus en détail

Inaptitude au poste de travail

Inaptitude au poste de travail Qu est ce que l inaptitude au poste de travail? Le médecin du travail est le seul compétent pour se prononcer sur l aptitude de tout salarié à occuper un emploi. L inaptitude peut être physique ou psychique,

Plus en détail

AVENANT N 33 DU 7 MARS 2017

AVENANT N 33 DU 7 MARS 2017 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE L ALIMENTATION CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8435. COOPÉRATIVES FRUITIÈRES (Ain, Doubs et Jura) (29 août 2001) (Étendue par arrêté du 18 février

Plus en détail

Mise à jour : Juillet 2017

Mise à jour : Juillet 2017 Page 1 sur 5 Mise à jour : Juillet 2017 La Convention Collective Syntec distingue entre le travail habituel de nuit et le travail exceptionnel de nuit. Cette distinction n est plus en vigueur depuis la

Plus en détail

Inaptitude au poste de travail

Inaptitude au poste de travail Qu est ce que l inaptitude au poste de travail? Le médecin du travail est le seul compétent pour se prononcer sur l aptitude de tout salarié à occuper un emploi. L inaptitude peut être physique ou psychique,

Plus en détail

Maternité INCIDENCE DE L ÉTAT DE GROSSESSE SUR L EXÉCUTION DU CONTRAT DE TRAVAIL

Maternité INCIDENCE DE L ÉTAT DE GROSSESSE SUR L EXÉCUTION DU CONTRAT DE TRAVAIL INCIDENCE DE L ÉTAT DE GROSSESSE SUR L EXÉCUTION DU CONTRAT DE TRAVAIL La salariée a-t-elle l obligation de révéler son état de grossesse à son employeur? L employeur n a pas le droit de rechercher des

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE. Le travail de nuit. Sommaire

FICHE PEDAGOGIQUE. Le travail de nuit. Sommaire FICHE PEDAGOGIQUE Domaine Thème Sécurité Le travail de nuit 06/07/2015 Mots-clés Pénibilité / Santé / Nuit. Sommaire I - La notion de travail de nuit... 1 II - La notion de travailleur de nuit... 2 III

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 200. EXPLOITATIONS FRIGORIFIQUES AVENANT N 1 DU 13 JANVIER 2010 NOR : ASET M

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 200. EXPLOITATIONS FRIGORIFIQUES AVENANT N 1 DU 13 JANVIER 2010 NOR : ASET M MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3178 Convention collective nationale IDCC : 200. EXPLOITATIONS FRIGORIFIQUES AVENANT N 1 DU 13 JANVIER

Plus en détail

AVENANT DU 27 DÉCEMBRE 2010 RELATIF AUX RÉSIDENCES DE TOURISME

AVENANT DU 27 DÉCEMBRE 2010 RELATIF AUX RÉSIDENCES DE TOURISME MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs de biens, sociétés immobilières, agents

Plus en détail

Journée de solidarité

Journée de solidarité En quoi consiste la journée de solidarité? Elle a été créée en 2004 pour financer des actions en faveur des personnes âgées ou handicapées. Elle se traduit : pour le salarié, par l exécution d une journée

Plus en détail

LE RECOURS AUX HEURES SUPPLEMENTAIRES

LE RECOURS AUX HEURES SUPPLEMENTAIRES LE RECOURS AUX HEURES SUPPLEMENTAIRES Durée du travail Avril 2009 Cette fiche technique s adresse uniquement aux EHPAD. Le recours aux heures supplémentaires est avant tout une décision du chef d entreprise

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE

HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE 1. Qu est ce que les heures supplémentaires? 2. Comment décompter les heures supplémentaires? 3. Lorsque la durée collective de travail

Plus en détail

JOURNEE DE SOLIDARITE

JOURNEE DE SOLIDARITE JOURNEE DE SOLIDARITE Depuis la loi du 30 juin 2004, la journée de solidarité sert à financer les actions en faveur de l autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle se traduit par

Plus en détail

CADRES ET TEMPS DE TRAVAIL

CADRES ET TEMPS DE TRAVAIL CADRES ET TEMPS DE TRAVAIL Avant la loi du 19 janvier 2000 les cadres ne faisaient l objet d aucune disposition spécifique dans le code du travail. Seuls les conventions collectives ou les contrats de

Plus en détail

ACCORD-CADRE DU 5 JUIN 2007

ACCORD-CADRE DU 5 JUIN 2007 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 7509. GROUPEMENT DES ORGANISMES DE FORMATION ET DE PROMOTION AGRICOLES (GOFPA) ACCORD-CADRE DU 5

Plus en détail

Maternité INCIDENCE DE L ÉTAT DE GROSSESSE SUR L EXÉCUTION DU CONTRAT DE TRAVAIL

Maternité INCIDENCE DE L ÉTAT DE GROSSESSE SUR L EXÉCUTION DU CONTRAT DE TRAVAIL INCIDENCE DE L ÉTAT DE GROSSESSE SUR L EXÉCUTION DU CONTRAT DE TRAVAIL La salariée a-t-elle l obligation de révéler son état de grossesse à son employeur? Au moment de l embauche En aucune manière la femme

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale et accords nationaux

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale et accords nationaux MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3002 et accords nationaux IDCC : 255. BÂTIMENT ETAM Brochure n o 3193 IDCC : 1596. BÂTIMENT Ouvriers (Entreprises

Plus en détail

Temps de travail effectif

Temps de travail effectif Qu est ce que le temps de travail effectif? Il s agit du temps pendant lequel le salarié est à la disposition de l employeur et doit se conformer à ses directives, sans pouvoir vaquer librement à des occupations

Plus en détail

Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social 1 sur 7 17/10/2016 14:38 Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Les congés payés publié le : 18.09.15 - mise à jour : 13.05.16 Congés et absences Fiches

Plus en détail

Temps partiel. Existe-t-il une durée minimale de travail?

Temps partiel. Existe-t-il une durée minimale de travail? Qu est ce qu un salarié à temps partiel? Est à temps partiel le salarié dont la durée de travail maximale est toujours inférieure à la durée légale hebdomadaire (35 heures), mensuelle (151,67 heures),

Plus en détail

LES REVALORISATIONS SALARIALES POUR 2016

LES REVALORISATIONS SALARIALES POUR 2016 Rémunérations Avril 2016 LES REVALORISATIONS SALARIALES POUR 2016 Cette fiche technique s adresse uniquement aux EHPAD. Chaque année, le SYNERPA engage des négociations avec les organisations syndicales

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3216 Convention collective nationale IDCC : 23. PERSONNEL SÉDENTAIRE DES ENTREPRISES DE NAVIGATION LIBRE

Plus en détail

Les congés payés. Synthèse. A savoir. Sommaire. 2) Qu appelle-t-on période de référence? il? supplémentaires? le droit aux congés payés?

Les congés payés. Synthèse. A savoir. Sommaire. 2) Qu appelle-t-on période de référence? il? supplémentaires? le droit aux congés payés? Les congés payés Synthèse Tout salarié a droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à un minimum de 10 jours de travail effectif.chaque mois

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE SUR LA DUREE ET L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL AU SEIN DE L ASSOCIATION SANTE MIGRANTS de LOIRE ATLANTIQUE (ASAMLA)

ACCORD D ENTREPRISE SUR LA DUREE ET L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL AU SEIN DE L ASSOCIATION SANTE MIGRANTS de LOIRE ATLANTIQUE (ASAMLA) ACCORD D ENTREPRISE SUR LA DUREE ET L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL AU SEIN DE L ASSOCIATION SANTE MIGRANTS de LOIRE ATLANTIQUE (ASAMLA) ENTRE LES SOUSSIGNES : L Association Santé des Migrants de Loire

Plus en détail

DANS LES AMBULANCES LA DURÉE DU TRAVAIL

DANS LES AMBULANCES LA DURÉE DU TRAVAIL FICHE PRATIQUE LA DURÉE DU TRAVAIL DANS LES AMBULANCES Direccte Pays de la Loire Janvier 2019 (Accord-cadre du 4 mai 2000 Avenant n 1 du 30 juin 2000 Décret n 2001-679 du 30 juillet 2001 Décret n 2003-1242

Plus en détail

L acquisition des congés payés

L acquisition des congés payés Objectifs : connaitre les règles de calcul des congés payés Sommaire : Période de référence et travail effectif (page 1). Le calcul de la durée des congés payés (page 3). Remarque préalable : La mention

Plus en détail

MORGENSTERN ET ASSOCIES SARL 7 rue du Chevalier de Saint George PARIS. NOTE D INFORMATION n du 23 juin 2016 SOCIAL

MORGENSTERN ET ASSOCIES SARL 7 rue du Chevalier de Saint George PARIS. NOTE D INFORMATION n du 23 juin 2016 SOCIAL NOTE D INFORMATION n 2016.08 du 23 juin 2016 SOCIAL I -. La nouvelle présentation des bulletins de paie La version actuelle du bulletin de paie présente certains défauts : accumulation d'intitulés ni clairs,

Plus en détail

Le congé maternité LE CONGE MATERNITE

Le congé maternité LE CONGE MATERNITE LE CONGE MATERNITE 1. Les femmes enceintes bénéficient-elles d autorisations d absence spécifiques? 2. Existe-t-il une protection particulière au profit des salariées enceintes ou en maternité? 3.Existe-t-il

Plus en détail

Les congés payés. Sommaire. Fiche détaillée Qui a droit aux congés payés? Synthèse

Les congés payés. Sommaire. Fiche détaillée Qui a droit aux congés payés? Synthèse Les congés payés Synthèse Tout salarié a droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à un minimum de 10 jours de travail effectif.chaque mois

Plus en détail

LA JOURNEE DE SOLIDARITE

LA JOURNEE DE SOLIDARITE LA JOURNEE DE SOLIDARITE 1.Quelles sont les incidences de la loi n 2008-351 du 16 avril 2008 relative à la journée de solidarité sur le dispositif d ores et déjà existant? 2.Quelles sont les modalités

Plus en détail

LE CONGE PARENTAL ET LE TEMPS PARTIEL PARENTAL

LE CONGE PARENTAL ET LE TEMPS PARTIEL PARENTAL LE CONGE PARENTAL ET LE TEMPS PARTIEL PARENTAL 1.Quelles sont les conditions à remplir pour pouvoir bénéficier d un congé parental ou d un temps partiel parental? 2.L employeur peut-il refuser le bénéfice

Plus en détail

Le temps de travail. Le temps de travail effectif CCNS art

Le temps de travail. Le temps de travail effectif CCNS art FICHE E 08 1 effectif CCNS art. 5.1.1 Dans le cadre de l horaire collectif ou individuel fixé par l employeur, il se définit comme le temps pendant lequel le (la) salarié(e) est à la disposition de l employeur

Plus en détail

1. Les salariés concernés

1. Les salariés concernés Note technique portant sur les garanties en matière salariale visées par la loi du 23 mars 2006 relative à l égalité salariale entre les femmes et les hommes. L article L122-26 du code du travail prévoit

Plus en détail

Fédération Nationale des Syndicats de Transports CGT

Fédération Nationale des Syndicats de Transports CGT Fédération Nationale des Syndicats de Transports CGT DOSSIER REPONSES AUX QUESTIONS DU TRYPTIQUE Journée de travail? Il y a des Temps de Travail Effectif payé à 100%. Les connais-tu? Il y a les temps indemnisés.

Plus en détail

Contrat à durée déterminée (CDD)

Contrat à durée déterminée (CDD) Fiche 13 Dans quels cas peut-on conclure un CDD? a) pour l exécution d une tâche précise et temporaire et dans certains cas seulement : le CDD ne peut, en effet, avoir pour objet ni pour effet de pourvoir

Plus en détail

Régime juridique des heures supplémentaires

Régime juridique des heures supplémentaires Régime juridique des heures supplémentaires Les heures supplémentaires sont les heures de travail effectuées au-delà de la durée légale du travail fixée à 35 heures hebdomadaires, à la demande de l employeur

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

JORF n 106 du 6 mai Texte n 18

JORF n 106 du 6 mai Texte n 18 Le 6 juin 2012 JORF n 106 du 6 mai 2006 Texte n 18 DECRET Décret n 2006-516 du 5 mai 2006 relatif à la durée du travail du personnel de la Régie autonome des transports parisiens NOR: EQUT0502004D Le Premier

Plus en détail

Les personnels de droit privé

Les personnels de droit privé Lettre de Veille Juridique n 5 Fiches techniques pratiques Les personnels de droit privé INAPTITUDE ET INVALIDITE DES SALARIES 1 L inaptitude physique... 2 1.1 Etablissement de l inaptitude... 2 Par le

Plus en détail

Maladie professionnelle, accident de travail et accident de trajet

Maladie professionnelle, accident de travail et accident de trajet Maladie professionnelle, accident de travail et accident de trajet Principe La maladie et l accident sont des évènements qui suspendent le contrat de travail. Le contrat se poursuit, le salarié étant dispensé

Plus en détail

Fiche n 4 - Les congés payés en 10 questions

Fiche n 4 - Les congés payés en 10 questions Fiche n 4 - Les congés payés en 10 questions 16 mai 2011 Tout salarié a droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à un minimum de 10 jours

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD SUR LE TRAVAIL DE NUIT

PROTOCOLE D ACCORD SUR LE TRAVAIL DE NUIT PROTOCOLE D ACCORD SUR LE TRAVAIL DE NUIT ENTRE : La Direction de la Société EUROTUNNEL Services GIE, dont le Siège est à Paris, 19 Boulevard Malesherbes (8ème arrondissement), représentée par Monsieur

Plus en détail

DUREES DE TRAVAIL : LES BASES. Table des matières... 1 PARTIE I - Organisation du travail de base Chapitre 1 : Travail à temps plein...

DUREES DE TRAVAIL : LES BASES. Table des matières... 1 PARTIE I - Organisation du travail de base Chapitre 1 : Travail à temps plein... Formation DUREES DE TRAVAIL : LES BASES Table des matières... 1 PARTIE I - Organisation du travail de base... 3 Chapitre 1 : Travail à temps plein... 3 Durée légale de travail... 3 Durée maximales de travail...

Plus en détail

Aménagement du temps de travail (modalités)

Aménagement du temps de travail (modalités) Aménagement du temps de travail (modalités) Les dispositifs d aménagement du temps de travail visent à adapter le rythme de travail des salariés à celui de l activité de l entreprise. À noter! La loi du

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES. convention collective? obligatoire? peut-il être signé avant le début de l accueil? l engagement réciproque? écrit?

QUESTIONS REPONSES. convention collective? obligatoire? peut-il être signé avant le début de l accueil? l engagement réciproque? écrit? QUESTIONS REPONSES sur la Convention Collective Nationale des «assistants maternels du particulier employeur» du 1 er juillet 2004 étendue par arrêté du 17 décembre 2004 et Loi 2005-706 du 27 juin 2005

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 01 FFGolf /GFGA LA MODULATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES GOLFS

FICHE TECHNIQUE N 01 FFGolf /GFGA LA MODULATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES GOLFS FICHE TECHNIQUE N 01 FFGolf /GFGA LA MODULATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES GOLFS CE DOCUMENT N A PAS VALEUR DE CONSULTATION JURIDIQUE ET CHAQUE CLUB EST INVITE A CONSULTER SON CONSEIL JURIDIQUE POUR

Plus en détail

ACCORD DE BRANCHE RELATIF AU TRAVAIL DE NUIT DANS L ENSEIGNEMENT PRIVE SOUS CONTRAT

ACCORD DE BRANCHE RELATIF AU TRAVAIL DE NUIT DANS L ENSEIGNEMENT PRIVE SOUS CONTRAT 25 ACCORD DE BRANCHE RELATIF AU TRAVAIL DE NUIT DANS L ENSEINEMENT PRIVE SOUS CONTRAT Texte adopté le 2 juillet 2002 PLAN DU CHAPITRE PREAMBULE CHAMP D APPLICATION ET CATEORIES PROFESSIONNELLES CONCERNEES

Plus en détail

La prise des congés payés

La prise des congés payés Objectifs : connaitre les règles de fixation et de prise des congés payés I. les modalités de la prise des congés payés Les Conventions collectives nationales (CCN) du 11 mai 1983 et du 2 mars 1970 fixent

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE LA METALLURGIE DE LA MAYENNE AVENANT "B"

CONVENTION COLLECTIVE DE LA METALLURGIE DE LA MAYENNE AVENANT B CONVENTION COLLECTIVE DE LA METALLURGIE DE LA MAYENNE AVENANT "B" RELATIF A CERTAINES CATEGORIES D ADMINISTRATIFS, DE TECHNICIENS ET D AGENTS DE MAITRISE (A.T.A.M) SOMMAIRE GENERALITES Article B. 1. Champ

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES. convention collective?

QUESTIONS REPONSES. convention collective? QUESTIONS REPONSES sur la Convention Collective Nationale des «assistants maternels du particulier employeur» du 1 er juillet 2004 étendue par arrêté du 17 décembre 2004, la loi 2005-706 du 27 juin 2005

Plus en détail

Il a été convenu ce qui suit : PREAMBULE

Il a été convenu ce qui suit : PREAMBULE ACCORD COLLECTIF NATIONAL DU 12 JUILLET 2006 RELATIF AU TRAVAIL DE NUIT DES OUVRIERS, DES ETAM ET DES CADRES DES ENTREPRISES DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Entre, - La Confédération de l Artisanat

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 07 FFGolf /GFGA LES HEURES SUPPLEMENTAIRES

FICHE TECHNIQUE N 07 FFGolf /GFGA LES HEURES SUPPLEMENTAIRES FICHE TECHNIQUE N 07 FFGolf /GFGA LES HEURES SUPPLEMENTAIRES CE DOCUMENT N A PAS VALEUR DE CONSULTATION JURIDIQUE ET CHAQUE CLUB EST INVITE A CONSULTER SON CONSEIL JURIDIQUE POUR SON CAS PARTICULIER. QU

Plus en détail

BASES REGLEMENTAIRES: Grossesse et travail

BASES REGLEMENTAIRES: Grossesse et travail BASES REGLEMENTAIRES: Grossesse et travail CONCEPTION GROSSESSE ET ALLAITEMENT Docteur Valérie GERARDIN Quelques données démographiques 28 millions d actifs en France dont13,3 millions de femmes. 2/3 des

Plus en détail

FICHE SOURCES JURIDIQUES

FICHE SOURCES JURIDIQUES Le contrat de des assistants maternels FICHE SOURCES JURIDIQUES Synthèse des sources juridiques applicables Contrat de et mentions Engagement réciproque Période d essai Délai de prévenance Rupture de la

Plus en détail

ACCORD DU 8 JUILLET 2004

ACCORD DU 8 JUILLET 2004 MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 405. ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX DE L UNION INTERSYNDICALE DES SECTEURS SANITAIRES

Plus en détail

FICHE SOURCES JURIDIQUES

FICHE SOURCES JURIDIQUES FICHE SOURCES JURIDIQUES Synthèse des sources juridiques applicables Contrat de et mentions Engagement réciproque Période d essai Délai de prévenance Rupture de la période d essai Article 4 Annexe 4 Article

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel.

Le contrat de travail à temps partiel. Le contrat de travail à temps partiel schassigneux@yahoo.fr 1 Synthèse Le contrat de travail à temps partiel est conclu avec un salarié dont la durée du travail est inférieure à la durée - légale ou conventionnelle

Plus en détail

AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE

AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Date : 15/12/11 N Affaires sociales : 39.11 LE CONTRAT DE SECURISATION PROFESSIONNELLE NOUVEAU DISPOSITIF

Plus en détail

Liaisons Sociales Quotidien

Liaisons Sociales Quotidien Liaisons Sociales Quotidien Paru dans Liaisons Sociales Quotidien: N 112 du 17/06/2016 Liaisons Sociales Quotidien 2016 Bibliothèque : le dossier pratique Rubrique : TEMPS DE TRAVAIL Sous Rubrique : CONGÉS

Plus en détail

7. Conditions de garantie de l emploi et continuité du contrat de travail du personnel en cas de changement de prestataire (ex annexe 7)

7. Conditions de garantie de l emploi et continuité du contrat de travail du personnel en cas de changement de prestataire (ex annexe 7) 7. Conditions de garantie de l emploi et continuité du contrat de travail du personnel en cas de changement de prestataire (ex annexe 7) Préambule En vue d améliorer et de renforcer la garantie l objet

Plus en détail

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE SOMMAIRE F 301 Indemnisation AM et AT... 2 F 302 Inaptitude à la conduite d origine non professionnelle... 4 F 303 Inaptitude à la conduite consécutive à AT ou AM... 6 ZOOM TRANSPORT 1 Quand débute l indemnisation

Plus en détail

La protection de l emploi

La protection de l emploi Edition 2019 La protection de l emploi Les démarches essentielles Les aides financières et matérielles Aides au logement et solutions d hébergement Si vous êtes étudiante Si vous êtes victime de violences

Plus en détail

Fédération Commerces & Services UNSA

Fédération Commerces & Services UNSA Lois «Macron» et «Rebsamen» : Nouvelles dérogations au repos dominical L ouverture des magasins le dimanche est une des mesures emblématiques de la «loi Macron». Pour ce faire, de nouvelles zones géographiques

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Décret n o 2016-1994 du 30 décembre 2016 relatif à certains éléments de rémunération des personnels à statut ouvrier relevant du ministère

Plus en détail

Durée minimale de travail et complément d'heures

Durée minimale de travail et complément d'heures 1.13.15 Durée minimale de travail et complément d'heures Depuis le 25 juillet 2014 l'avenant n 150 relatif au temps partiel pour les personnels relevant de la grille générale met en place une durée minimale

Plus en détail

La Formation Professionnelle Le DIF et le CFP

La Formation Professionnelle Le DIF et le CFP La Formation Professionnelle Le DIF et le CFP 17 Cadre général de la FTLV La formation professionnelle continue est accessible aux agents titulaires et non titulaires. La règlementation est commune à toutes

Plus en détail

Transformation du RSI _ LE CADRAGE EMPLOYEUR DU 12 SEPTEMBRE 2018 POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIÉS_

Transformation du RSI _ LE CADRAGE EMPLOYEUR DU 12 SEPTEMBRE 2018 POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIÉS_ Transformation du RSI _ LE CADRAGE EMPLOYEUR DU 12 SEPTEMBRE 2018 POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIÉS_ BREF HISTORIQUE RATTACHEMENT DU RSI AU RÉGIME GÉNÉRAL (LFSS 2018)_ Au 1 er janvier 2020, le transfert

Plus en détail

La convention de forfait annuel en jours

La convention de forfait annuel en jours Objectif : Connaitre les règles applicables en matière de convention de forfait annuel en jours. Sommaire : La signature d une convention de forfait annuel en jours (page 1). Les catégories de salariés

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Fiche 28 Qu est-ce qu une heure supplémentaire? C est une heure effectuée à la demande de l employeur, ou avec l accord de ce dernier, au-delà de la durée légale du travail. Le salarié peut-il refuser

Plus en détail

TITRE DEUXIÈME DURÉE DU TRAVAIL, RÉPARTITION ET AMÉNAGEMENT DES HORAIRES

TITRE DEUXIÈME DURÉE DU TRAVAIL, RÉPARTITION ET AMÉNAGEMENT DES HORAIRES DURÉE DU TRAVAIL Art. L. 3121-7 79 TITRE DEUXIÈME DURÉE DU TRAVAIL, RÉPARTITION ET AMÉNAGEMENT DES HORAIRES (L. n o 2016-1088 du 8 août 2016, art. 8) CHAPITRE PREMIER DURÉE ET AMÉNAGEMENT DU TRAVAIL Le

Plus en détail

LES AVENANTS N 2 2 ET N 2 N 2 BIS A LA CCN

LES AVENANTS N 2 2 ET N 2 N 2 BIS A LA CCN LES AVENANTS N 2 2 ET N 2 N 2 BIS A LA CCN LE CONTEXTE SOCIAL DE LA NEGOCIATION La décision du Conseil d Etat du 18 octobre 2006, L amendement législatif jusqu au 31 janvier 2007. LES CONSEQUENCES DE LA

Plus en détail

Calcul de la durée annuelle du travail

Calcul de la durée annuelle du travail Régime des heures supplémentaires, des contingents et de la Contrepartie Obligatoire en Repos (C.O.R) applicable depuis le 1/01/09 Temps de Travail et Démocratie Sociale - Loi 2008-789 du 20 Août 2008-

Plus en détail

Guide pratique. les Dispositifs. dont vous pouvez demander le financement. > Logique des dispositifs

Guide pratique. les Dispositifs. dont vous pouvez demander le financement. > Logique des dispositifs CPNEFP Branche du Négoce de l ameublement Guide pratique Avril 2009 les Dispositifs de formation > Logique des dispositifs dont vous pouvez demander le financement La formation professionnelle continue

Plus en détail

LES HEURES DE DELEGATION

LES HEURES DE DELEGATION LES HEURES DE DELEGATION Le crédit d heures est le nombre d heures attribué par la loi aux représentants du personnel pour leur laisser le temps nécessaire à l exercice de leur fonction. On parle indifféremment

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3116 Conventions collectives nationales IDCC : 413. ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES POUR PERSONNES INADAPTÉES

Plus en détail

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 6

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 6 CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 6 La durée du travail Le Texte : TITRE V : Durée et organisation du travail Chapitre 1 : La durée du travail A. Principes généraux sur la durée du travail Article 2 : Définition

Plus en détail

Lettre d information N 140

Lettre d information N 140 Cabinet Marie-Noëlle MEUNIER Lettre d information N 140 Mai 2017 Sommaire : La publicité des accords collectifs... p.2 Le vapotage... p.3 La représentation syndicale... p.4 Le point sur l inaptitude...

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS

ACCORD D ENTREPRISE SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS ACCORD D ENTREPRISE SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS Entre les soussignés : L Office Public de l Habitat de Lot et Garonne HABITALYS 36 Bis Boulevard Scaliger à AGEN, Représenté par Monsieur Jean-Pierre GAILLARD

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3269 Convention collective nationale IDCC : 759. POMPES FUNÈBRES AVENANT DU 27 DÉCEMBRE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3063 Convention collective nationale IDCC : 1555. FABRICATION ET COMMERCE DES

Plus en détail

Vendredi 14 juillet Fête nationale. Mercredi 1 er novembre Toussaint Samedi 11 novembre Morts pour la patrie Lundi 25 décembre Noël

Vendredi 14 juillet Fête nationale. Mercredi 1 er novembre Toussaint Samedi 11 novembre Morts pour la patrie Lundi 25 décembre Noël FFB INFOS LEGISLATION DU TRAVAIL Jours fériés et Jour de solidarité La présente circulaire rappelle, comme chaque année et en fonction du calendrier de l année, les règles à suivre par l'employeur en matière

Plus en détail

1. Dérogation à la durée minimale de travail des salariés à temps partiel

1. Dérogation à la durée minimale de travail des salariés à temps partiel Protocole d accord du 8 juillet 2014 instaurant un régime dérogatoire à la durée minimale de travail prévue par la loi n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi dans certains secteurs

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3108 Convention collective nationale IDCC : 44. INDUSTRIES CHIMIQUES ET CONNEXES

Plus en détail

Articles 40 et suivants de la CCN Articles L et suivants du Code du travail

Articles 40 et suivants de la CCN Articles L et suivants du Code du travail Les congés payés Articles 40 et suivants de la CCN Articles L 3141-1 et suivants du Code du travail OUVERTURE DU DROIT A CONGE Pour bénéficier d un congé payé, le salarié doit avoir été occupé : - chez

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3159 Convention collective nationale IDCC : 2596. COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES

Plus en détail

Accord cadre du 16 juin 2016

Accord cadre du 16 juin 2016 Accord cadre du 16 juin 2016 DOCUMENT PÉDAGOGIQUE L accord du 16 juin 2016 relatif à la durée et à l organisation du travail dans les activités du transport sanitaire portant avenant à l accord-cadre du

Plus en détail

08-17 Les saisonniers

08-17 Les saisonniers 08-17 Les saisonniers Le travailleur saisonnier est un salarié employé dans les établissements saisonniers ou permanents pour effectuer des tâches appelées à se répéter chaque année à dates à peu près

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3370 Convention collective nationale IDCC : 3127. ENTREPRISES DE SERVICES À LA

Plus en détail