1 Clean Tuesday /03/2010

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 Clean Tuesday 03-2010 26/03/2010"

Transcription

1 1 Clean Tuesday

2 Un jeune homme israélien de 16 ans, découvre, presque par hasard, les effets de différents alliages sur l air utilisée dans les moteurs à combustion. Deux années de recherche et développement ont suivi pour transformer, tester et améliorer et pour aboutir enfin au système z5 actuel : 2 Clean Tuesday

3 Un moteur de voiture ordinaire aspire l'air, le mélange avec le carburant, le comprime, et il s'enflamme afin de propulser la voiture. Le problème est que le moteur à combustion de carburant n'est pas 100% efficace: il ne parvient pas à brûler tous les combustibles. Le combustible non brûlé est ensuite émis par le tuyau d'échappement faisant partie des polluants rejetés dans l'atmosphère. Les polluants courants sont : CO, CO2, HC et NOX. Le résultat le moteur à combustion interne reste une technologie trop primitive pour utiliser du carburant à un maximum d'efficacité, gaspillant de l énergie et polluant notre air. 3 Clean Tuesday

4 Le SYSTÈME Z5 est composé de 28 matériaux différents dont les principaux sont le cuivre, le fer, le zinc et des métaux précieux tels que l'or, lor, l'argent, le platine. Le z5 ne se déforme pas sous une contrainte t mécanique normale, ne se décompose pas et ne déteint pas, ne s oxyde pas.. De plus, il est ni corrosif ni nocif. 4 Clean Tuesday

5 Le Z5 modifie l'assemblage des molécules d oxygène les unes des autres au moment précis du mélange entre le carburant et l air lair, avant qu elles n arrivent dans la chambre de combustion du moteur, pour que la réaction chimique d'oxydation s effectue plus complètement pour un meilleur rendement. 5 Clean Tuesday

6 Le système Z5 est capable de réduire les émissions de polluants de 30 à 70 %, principalement : MOINS de CO ( monoxyde de carbone ) MOINS de CO2 ( dioxyde de carbone ) MOINS de HC ( hydrocarbures imbrûlés ) MOINS d'o2 ( oxygène ) consommée Réduction de consommation de carburant De nombreux tests réalisés sur différents modèles de véhicules montrent une baisse de consommation de carburant de 10 à 15 %. 6 Clean Tuesday

7 BAISSE CONSOMMATION CARBURANT CONSTATEE PAR HUISSIER DE JUSTICE Essais Concluants effectués par l'université technologique de TALLINN en ESTONIE Tests effectués conformément aux directives européenne 70/220/CEE amendée 2003/76/CE (émissions de polluants ) et 80/1268/CEE (consommation de carburant ) + Nombreux tests de contrôles techniques + Différents témoignages (IVECO, ) 7 Clean Tuesday

8 8 Clean Tuesday

9 9 Clean Tuesday

10 Le SYSTÈME Z5 est compatible avec tous les carburants qui peuvent faire fonctionner un moteur; ESSENCE, GASOIL, FIOUL, GPL, SUPERETHANOL, HYDROGENE, HYBRIDE (électrique/essence), GAZ, ETC Il fonctionne, aussi bien, sur les moteurs 2 TEMPS que sur les moteurs 4 TEMPS Il s'adapte sur TOUS LES TYPES DE MOTEURS à combustion interne quelques soit le NOMBRE DE CYLINDRE et LEURS DISPOSITIONS ainsi que sur TOUTES LES CYLINDREES Il peut être mit en application dans les domaines des TRANSPORTS ROUTIERS, FLUVIAUX, MARITIMES, AERIENS, la METALLURGIE, de l AGRICULTURE, de la PÊCHE, des CHAUFFAGES COLLECTIFS ou INDIVIDUEL, des LOISIRS MOTORISES et dans bien d'autres domaines encore. 10 Clean Tuesday

11 La société SARBA METAL est implantée à ISTANBUL en Turquie depuis 1999 sur une surface de deux mille mètres carrés et emploie, à ce jour, 40 salariés très spécialisés dans la transformation des matières premières et des métaux précieux. La société SARBA METAL représente une capacité de production de pièces par jour dont pièces en production de SYSTÈMES Z5. La qualité de fabrication et le suivi des différents processus de l'évolution du produit jusqu'au contrôle qualité a value à la société é SARBA METAL la certification ISO Clean Tuesday

12 AMORTISSEMENT VL/VU Taux courant constaté de réduction de consommation de carburant 10% KM/AN conso L/ LITRES/AN PRIX DU LITRE 1,00 1,00 1,00 1,00 1,00 1,00 COUT/AN , , , , , ,00 ACHAT Z5 ht 150,42 150,42 150,42 150,42 150,42 150,42 ECONOMIE SUR CARBURANT 144,00 192,00 240,00 288,00 336,00 480,00 DUREE (en année) AMORTISSEMENT 1,05 0,78 0,63 0,52 0,45 0,31 12 Clean Tuesday

13 AMORTISSEMENT POIDS LOURDS Taux courant constaté de réduction de consommation de carburant 8% KM/AN Conso L/ LITRES/AN PRIX DU LITRE 1,00 1,00 1,00 1,00 1,00 1,00 COUT/AN , , , , , ,00 ACHAT Z5 ht 270,00 270,00 270,00 270,00 270,00 270,00 ECONOMIE SUR CARBURANT 1008, , , , , ,00 DUREE (en année) AMORTISSEMENT 0,27 0,19 0,12 0,09 0,07 0,06 13 Clean Tuesday

14 Avec un parc automobile français au 1 er janvier 2009 de automobiles, un des axe de développement est la vente aux particuliers. Pour se faire, il a été mis en place un réseau de concessionnaires exclusifs, ainsi qu un site internet de vente en ligne. Les grands comptes et les flottes de véhicules sont aussi une perspective : Image écologique + Economies = Grand intérêt 14 Clean Tuesday Le Z5, c'est moins de CO, CO2, HC et O2! Luttons ensemble pour l'amélioration de notre environnement!

15 Moins de polluants Résultats testés, prouvés et certifiés Baisse de consommation de carburant Fabrication avec certification qualité ISO 9001 Installation rapide sans modification mécanique Alliage avec 0% de métaux polluants ou corrosifs Aucun entretien nécessaire 15 Clean Tuesday

Pollution - consommation : l amalgame à éviter

Pollution - consommation : l amalgame à éviter Pollution - consommation : l amalgame à éviter François Roby - UPPA - septembre 2007 Pour la grande majorité des automobilistes, un véhicule qui consomme peu est un véhicule qui pollue peu, car cette association

Plus en détail

Les véhicules sont responsables de 62% des rejets de monoxyde de carbone dans l'air.

Les véhicules sont responsables de 62% des rejets de monoxyde de carbone dans l'air. NOTE TECHNIQUE : JANVIER 2006 LE POT CATALYTIQUE ET LA REPONSE MECACYL Le pot catalytique, positionné à la sortie de l'échappement du moteur, est l'élément le plus important de l'épuration des gaz. En

Plus en détail

A QUOI SERT LE POT CATALYTIQUE?

A QUOI SERT LE POT CATALYTIQUE? 1 A QUOI SERT LE POT CATALYTIQUE? Le principe du catalyseur a été mis au point par les constructeurs automobiles dans le souci de mieux respecter l'environnement et afin de répondre aux normes internationales

Plus en détail

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II.

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II. 0 Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 I. Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 1. Réduction de la consommation de carburant... 4 2. Réduction des émissions de gaz polluants...

Plus en détail

LE CARBURANT QUI NETTOIE VOTRE MOTEUR KM APRÈS KM

LE CARBURANT QUI NETTOIE VOTRE MOTEUR KM APRÈS KM LE CARBURANT QUI NETTOIE VOTRE MOTEUR KM APRÈS KM JUSQU À 4,4 % DE RÉDUCTION DE CONSOMMATION JUSQU À 4,4 % (1) DE RÉDUCTION DE CONSOMMATION JUSQU À 93 % (2) D ENCRASSEMENT DES INJECTEURS EN MOINS Les nouvelles

Plus en détail

Fonctionnement des moteurs Nicolas-Ivan HATAT

Fonctionnement des moteurs Nicolas-Ivan HATAT Fonctionnement des moteurs Nicolas-Ivan HATAT Ingénieur, Docteur de L Ecole Centrale de Nantes Fonctionnement des moteurs Un moteur thermique permet de produire une énergie mécanique à partir d une énergie

Plus en détail

Volume 12, n o 2, octobre 1998

Volume 12, n o 2, octobre 1998 Volume 12, n o 2, octobre 1998 L engagement de Kyoto Sur le plan environnemental, notre siècle prend fin sur de graves inquiétudes. Face à la dégradation de la qualité de l air, il devient de plus en plus

Plus en détail

GNV et BioGNV : une alternative performante pour les transports

GNV et BioGNV : une alternative performante pour les transports GNV et BioGNV : une alternative performante pour les transports Gilles DURAND, Secrétaire Général de l AFGNV 26 septembre 2013 1 L Association Française du Gaz Naturel Véhicules fédère les acteurs du GNV

Plus en détail

Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France

Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France Rhônalpénergie-Environnement est l un des 14 partenaires du projet européen Altermotive (www.alter-motive.org) qui vise à recenser

Plus en détail

Concours académique Sciences Physiques

Concours académique Sciences Physiques Concours académique Sciences Physiques Classe de 4 ème Thème : Combustions, Alerte aux particules fines! Le ballon de Paris Le 13 décembre 2013, au plus fort du pic de pollution, les Parisiens ont inhalé

Plus en détail

Réduction de la pollution d un moteur diesel

Réduction de la pollution d un moteur diesel AUBERT Maxime SUP B Professeur accompagnateur : DELOFFRE Maximilien SUP B Mr Françcois BOIS PAGES Simon SUP E Groupe n Réduction de la pollution d un moteur diesel Introduction L Allemand Rudolf Diesel

Plus en détail

LE GAZ NATUREL COMME CARBURANT :

LE GAZ NATUREL COMME CARBURANT : LE GAZ NATUREL COMME CARBURANT : LA FRANCE PEUT-ELLE RATTRAPER SON RETARD? Corinne BERTHELOT Amsterdam, 25 November 1 La Filière du GNV est organisée en France L Association Française du Gaz Naturel Véhicules

Plus en détail

Diesel. Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE

Diesel. Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE Diesel Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE Sommaire # 02 L ESSENTIEL Qu est-ce qu AdBlue?.... 3 À quoi ça sert?.... 4 Comment ça marche?.... 5 ADBLUE EN PRATIQUE Quelles

Plus en détail

Contrôle et système d antipollution

Contrôle et système d antipollution Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Contrôle et système d antipollution Nom : Prénoms : LYCÉE GASTON BARRÉ 1 Contrôle et

Plus en détail

Made in Italy. East West S.a.s. Présente. Supertech Le seul qui agit directement à l'intérieur du réservoir de carburant

Made in Italy. East West S.a.s. Présente. Supertech Le seul qui agit directement à l'intérieur du réservoir de carburant Made in Italy East West S.a.s. Présente Supertech Le seul qui agit directement à l'intérieur du réservoir de carburant Qu est-ce que Supertech? C'est un optimiseur de carburant. Le bénéfice apporté par

Plus en détail

Les carburants CE SITE A POUR OBJET DE TRAITER:

Les carburants CE SITE A POUR OBJET DE TRAITER: page page 2 Les carburants CE SITE A POUR OBJET DE TRAITER: - Des carburants automobile - De leur constitution - Des additifs 7 7 8 5 10 5 11 6 6 VISITEZ LES PAGES DU MEME AUTEUR L'automobile et: sa pollution,

Plus en détail

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur.

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. Cartes grises Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. La délivrance des certificats d immatriculation

Plus en détail

MÉCANIQUE : (4,5 points)

MÉCANIQUE : (4,5 points) La plupart des voitures de demain devront respecter certaines caractéristiques, si l on veut réduire l impact environnemental et ainsi préserver la planète. MÉCANIQUE : (4,5 points) Partie 1 : Étude du

Plus en détail

Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique

Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique Florent PERRIN Responsable région Rhône Alpes CleanTuesday Rhône-Alpes Juin 2010 CONTEXTE ENVIRONNEMENTAL Le GIEC a confirmé que

Plus en détail

Pollution automobile. Normes et dépollution

Pollution automobile. Normes et dépollution Pollution automobile Normes et dépollution Cycle ECE X 4 Cycle EUDC C a r a c t é r i s t i q u e s U n i t é E C E 1 5 E U D C D i s t a n c e k m 4 1. 0 1 3 = 4. 0 5 2 6. 9 5 5 D u r é e s 4 1 9 5 =

Plus en détail

Des gaz d'échappement purs pour un environnement plus propre

Des gaz d'échappement purs pour un environnement plus propre Des gaz d'échappement purs pour un environnement plus propre Vannes et systèmes de dosage destinés au traitement des gaz d échappement Des gaz d'échappement La contribution de Bürkert purs à pour une utilisation

Plus en détail

TOTAL EXCELLIUM DIESEL l assurance d une consommation maîtrisée

TOTAL EXCELLIUM DIESEL l assurance d une consommation maîtrisée TOTAL EXCELLIUM DIESEL l assurance d une consommation maîtrisée COnCEnTRÉ DE TECHnOLOGiE Maîtrisez vos consommations grâce au concentré de technologie TOTAL EXCELLIUM DIESEL ) ) Une meilleure protection

Plus en détail

Energies, motorisations et effet de serre

Energies, motorisations et effet de serre Energies, motorisations et effet de serre Historique de l' Effet de Serre Les gaz concernés (Gaz à Effet de Serre) Effets des émissions de GES sur le climat Pouvoir de réchauffement des gaz Emissions de

Plus en détail

Incitations financières véhicules 2014

Incitations financières véhicules 2014 Marque : Consommation de carburant C02 inférieures ou égales à 100 g/km de 101 à 120 g/km VOITURE Énergie : Essence Les déplacements Comprendre Incitations financières véhicules 2014 Pour des véhicules

Plus en détail

RESPONSABILITES FACE AUX POLLUTIONS ATMOSPHERIQUES

RESPONSABILITES FACE AUX POLLUTIONS ATMOSPHERIQUES Laurie Delahaye / Mélissa Cadenas 3 C RESPONSABILITES FACE AUX POLLUTIONS ATMOSPHERIQUES La pollution de l'air a un impact négatif sur la santé, les végétaux, les écosystèmes et les bâtiments : les effets

Plus en détail

LE TRANSPORT URBAIN ET L ENVIRONNEMENT. Constructeur Belge d autobus, autocars et vehicules industriels. Alger 03 Mai 2015

LE TRANSPORT URBAIN ET L ENVIRONNEMENT. Constructeur Belge d autobus, autocars et vehicules industriels. Alger 03 Mai 2015 LE TRANSPORT URBAIN ET L ENVIRONNEMENT Constructeur Belge d autobus, autocars et vehicules industriels Alger 03 Mai 2015 Entreprise Familiale Belge Chiffre d affaires 450 Millions d Euro / an Personnel

Plus en détail

Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès

Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 21 Moteurs et Carburants

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4

E/ECE/324/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 25 janvier 2011 Accord Concernant l'adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d'être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

Bilan des émissions atmosphériques du transport routier en Lorraine

Bilan des émissions atmosphériques du transport routier en Lorraine Bilan des émissions atmosphériques du transport routier en Lorraine Julien GALINEAU Air Lorraine 30/04/2012 1 Contexte et objectif du présent rapport... 2 2 Méthode de détermination des consommations de

Plus en détail

incitations financières véhicules 2011

incitations financières véhicules 2011 A B C D E F G A B C D E F G PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2011 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Poids lourds et gaz polluants : des progrès constants et méconnus

COMMUNIQUÉ. Poids lourds et gaz polluants : des progrès constants et méconnus Paris, le 30 septembre 2009 COMMUNIQUÉ Poids lourds et gaz polluants : des progrès constants et méconnus Au 1 er octobre 2009, la norme Euro V entre en vigueur pour tous les véhicules utilitaires lourds

Plus en détail

Incitations financières véhicules 2013

Incitations financières véhicules 2013 Marque : Consommation de carburant C02 inférieures ou égales à 100 g/km de 101 à 120 g/km VOITURE Énergie : Essence Les déplacements Comprendre Incitations financières véhicules 2013 Pour des véhicules

Plus en détail

Rébus : Question : Quel est le principe de fonctionnement d une pile à combustible? Question : On dit que l hydrogène est un énergétique.

Rébus : Question : Quel est le principe de fonctionnement d une pile à combustible? Question : On dit que l hydrogène est un énergétique. ompléter la définition. Un accumulateur c est : Une pile électrique rechargeable, qui accumule de l énergie... sous forme... pour la restituer sous forme de... On dit que l hydrogène est un énergétique.

Plus en détail

BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Année 2011

BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Année 2011 BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Année 2011 PRÉAMBULE Le Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre est un outil permettant d informer nos clients et la collectivité de notre empreinte environnementale.

Plus en détail

TESTS RDE* SUR DES VEHICULES GPL

TESTS RDE* SUR DES VEHICULES GPL TESTS RDE* SUR DES VEHICULES GPL Etude des émissions de gaz et particules Novembre 2015 réalisée pour le Comité Français du Butane et du Propane *RDE: Real Driving Emissions Emissions en conditions réelles

Plus en détail

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES»

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES» MINISTERE DE L ENERGIE AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION ET LA RATIONALISATION DE L UTILISATION DE L ENERGIE Séminaire sur l'efficacité énergétique dans le transport «Promotion des Carburants Propres»

Plus en détail

par Christian Haentjens, Formateur et Auteur des Editions Techniques

par Christian Haentjens, Formateur et Auteur des Editions Techniques Le catalyseur Le talon d Achille du système d échappement par Christian Haentjens, Formateur et Auteur des Editions Techniques Les voitures récentes munies d un système d échappement «résistant à la corrosion»

Plus en détail

incitations financières véhicules 2008

incitations financières véhicules 2008 A B C D E F G Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2008 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A A B C D E F A L E S T R A N S P O R T S

Plus en détail

Format de restitution pour la publication du bilan GES

Format de restitution pour la publication du bilan GES Format de restitution pour la publication du bilan GES Bilan des émissions de gaz à effet de serre conformément au décret n 2011-829 du 11 juillet 2011 Version : 28 décembre 2012 Rédaction : Pascal OCHALEK

Plus en détail

Une station GNV àcouzon au Mont d Or

Une station GNV àcouzon au Mont d Or Une station GNV àcouzon au Mont d Or Gaz Naturel pour Véhicules Liliane Besson Elue et déléguée suppléante au SIGERLy MOBILITE URBAINE DURABLE Devant nous Elus(es), se dresse un immense défi : Nos villes,

Plus en détail

Neuf ou occasion? Où quand et comment acheter? Les réponses à toutes les questions que vous vous posez.

Neuf ou occasion? Où quand et comment acheter? Les réponses à toutes les questions que vous vous posez. CHOISIR SON VÉHICULE Neuf ou occasion? Où quand et comment acheter? Les réponses à toutes les questions que vous vous posez. LA VOITURE NEUVE Avec un véhicule neuf, vous bénéficiez des progrès technologiques

Plus en détail

La motorisation des automobiles par moteur à combustion interne

La motorisation des automobiles par moteur à combustion interne La motorisation des automobiles par moteur à combustion interne L automobile Société, Culture et Techniques 1STI2D Lycée Roosevelt de Reims La motorisation Sommaire 1 Un saut technologique qui suit le

Plus en détail

Partie A : Le superéthanol E85

Partie A : Le superéthanol E85 BTS AA 2011 Pour répondre aux différentes contraintes en terme de disponibilité des ressources énergétiques d origine fossile et pour contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, de

Plus en détail

} Rev.2/Add.114/Amend.1/Corr.1

} Rev.2/Add.114/Amend.1/Corr.1 6 mars 2006 ACCORD CONCERNANT L'ADOPTION DE PRESCRIPTIONS TECHNIQUES UNIFORMES APPLICABLES AUX VEHICULES A ROUES, AUX EQUIPEMENTS ET AUX PIECES SUSCEPTIBLES D'ETRE MONTES OU UTILISES SUR UN VEHICULE A

Plus en détail

Transfert d énergie sous forme thermique

Transfert d énergie sous forme thermique Chapitre 10 Transfert d énergie sous forme thermique Découvrir Activité documentaire n 1 Générations de carburants 1. Il existe trois catégories de carburants : les carburants issus de la pétrochimie,

Plus en détail

Perspectives des évolutions réglementaires au-delà d'euro 4 pour les véhicules légers et utilitaires légers (Euro 5, Euro 5+, Euro 6)

Perspectives des évolutions réglementaires au-delà d'euro 4 pour les véhicules légers et utilitaires légers (Euro 5, Euro 5+, Euro 6) Perspectives des évolutions réglementaires au-delà d'euro 4 pour les véhicules légers et utilitaires légers (Euro 5, Euro 5+, Euro 6) La volonté d'amélioration de la qualité de l'air pour des raisons de

Plus en détail

L offre Gaz Naturel de Fiat

L offre Gaz Naturel de Fiat L offre Gaz Naturel de Fiat Les avantages du carburant Gaz Naturel 2 Le G.N.V. : des avantages déterminants Sur le plan environnemental et de la santé Réduction de près de 25% des émissions de CO 2 responsables

Plus en détail

1S20 Classe énergétique d un véhicule

1S20 Classe énergétique d un véhicule FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S20 Classe énergétique d un véhicule Type d'activité Exercice/évaluation Notions et contenus Énergie libérée lors de la combustion d un hydrocarbure ou d un

Plus en détail

Pro Fuel Saver. Economiseur de carburant nouvelle génération

Pro Fuel Saver. Economiseur de carburant nouvelle génération Pro Fuel Saver Economiseur de carburant nouvelle génération Pro Fuel Saver Présentation Marre de payer toujours plus cher? Marre de gaspiller? Marre de gaspiller de l argent. Nous le constatons tous les

Plus en détail

Une nouvelle énergie pour rester sur la bonne trajectoire

Une nouvelle énergie pour rester sur la bonne trajectoire Iveco S.p.A. Via Puglia, 35 10156 Torino Italie www.iveco.com Publication : IST.071008 Mars 2008 Document et photos non contractuels. Les données sont fournies à titre indicatif et sans engagement de la

Plus en détail

Matériel de soutien au sol (GSE) et réduction des émissions

Matériel de soutien au sol (GSE) et réduction des émissions Matériel de soutien au sol (GSE) et réduction des émissions Teresa Ehman - Air Canada pour Valerie Jones - American Airlines Groupe d experts des Opérations aériennes Partie 2 Montréal, les 20 et 21 septembre

Plus en détail

Sonde lambda. Principe de fonctionnement de la sonde Lambda

Sonde lambda. Principe de fonctionnement de la sonde Lambda Principe de fonctionnement de la sonde Lambda Les sondes Lambda se présentent sous deux types, différenciés par le métal précieux de l'élément qui permet de mesurer la teneur en oxygène des gaz d'échappement.

Plus en détail

Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile

Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile Philippe Schulz Direction Plan Environnement Dexia Securities «Les suites du Grenelle de l Environnement» 20 Mai 2008 Trois préoccupations

Plus en détail

Le résidentiel Scénario tendanciel régional

Le résidentiel Scénario tendanciel régional Le résidentiel Scénario tendanciel régional 999 :,8 (% du bilan),5,5,5 Chauffage : RT/5 ; pas de réhabilitation Chauffage urbain Bois Electricité GPL Gaz naturel Fioul Charbon CU d ECS : +5% entre 5 et

Plus en détail

Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n

Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2013 Assemblée départementale du 27 juin 2014 1 / 13 1 / 13 SOMMAIRE Contexte et éléments de méthode...3

Plus en détail

MÊME L HIVER! VOUS AVEZ TOUT À GAGNER SOYEZ BRANCHÉS! hiver@caaquebec.com VOUS RÉALISEZ DES ÉCONOMIES GRÂCE À VOTRE CHAUFFE-MOTEUR?

MÊME L HIVER! VOUS AVEZ TOUT À GAGNER SOYEZ BRANCHÉS! hiver@caaquebec.com VOUS RÉALISEZ DES ÉCONOMIES GRÂCE À VOTRE CHAUFFE-MOTEUR? VOUS AVEZ TOUT À GAGNER L UTILISATION DU CHAUFFE-MOTEUR N A QUE DES AVANTAGES :» diminution de la consommation de carburant» économie sur l entretien du véhicule» réduction des émissions de gaz à effet

Plus en détail

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE SENSIBILISATION A l ECO-CONDUITE Plan I. Qu est-ce que l éco-conduite?...p. 6 II. Quel est l intérêt de l éco-conduite?...p. 7 III. Les cinq règles de l éco-conduite...p. 9 IV. Les principes fondamentaux

Plus en détail

Terminale STL Sciences physiques et chimiques de laboratoire Terminale STI2D Evaluation

Terminale STL Sciences physiques et chimiques de laboratoire Terminale STI2D Evaluation Terminale STL Sciences physiques et chimiques de laboratoire Terminale STI2D Evaluation Classe : Terminale Enseignement : Physique-chimie tronc commun STL/STI2D THEME du programme : Les Transports Résumé

Plus en détail

Plus il y aura de piles à combustible fabriquées plus les prix baisseront et plus la technologie deviendra mature.

Plus il y aura de piles à combustible fabriquées plus les prix baisseront et plus la technologie deviendra mature. L'utilisation dans les moyens de transport : Les voitures fonctionnent déjà en partie à l'hydrogène, en effet le pétrole et le gaz sont des hydrocarbures composés d'hydrogène et de carbone, il faut «simplement»

Plus en détail

Les déchets de Ste-Sévère produisent de l énergie. Dossier de presse

Les déchets de Ste-Sévère produisent de l énergie. Dossier de presse Dossier de presse Contact : Alexa BADIN - Responsable communication - Tél : 05 45 05 22 52 - abadin@calitom.com ZE La Braconne - 16600 MORNAC / Tel 05 45 65 82 50 / Fax 05 45 65 82 55 / Numéro vert : 0

Plus en détail

Colruyt (DATS 24) goes for CNG Natural Power

Colruyt (DATS 24) goes for CNG Natural Power Colruyt (DATS 24) goes for CNG Natural Power Le Groupe Colruyt est bien connu pour ses grandes surfaces commerciales du même nom que l on voit en Belgique, en France et au Luxembourg. Mais il ne faut pas

Plus en détail

P R O J E T D I N V E S T I S S E M E N T P O U R L E R A C C O R D E M E N T D E L A V I L L E D E S A I N T - H Y A C I N T H E A U X F I N S

P R O J E T D I N V E S T I S S E M E N T P O U R L E R A C C O R D E M E N T D E L A V I L L E D E S A I N T - H Y A C I N T H E A U X F I N S P R O J E T D I N V E S T I S S E M E N T P O U R L E R A C C O R D E M E N T D E L A V I L L E D E S A I N T - H Y A C I N T H E A U X F I N S D I N J E C T I O N E T É T A B L I S S E M E N T D E C E

Plus en détail

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus.

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus. les chaudières performantes Depuis 20 ans... hier... ++ Des chiffres révélateurs Le chauffage et la production d eau chaude représentent les deux tiers de la facture d énergie des ménages. Par ailleurs,

Plus en détail

PROJET DE COMPLÉMENT 2 AU RÈGLEMENT No. 85. (Mesure de la puissance nette)

PROJET DE COMPLÉMENT 2 AU RÈGLEMENT No. 85. (Mesure de la puissance nette) NATIONS UNIES E Conseil Economique et Social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.29/582 30 juillet 1997 FRANÇAIS Original: ANGLAIS et FRANÇAIS ECONOMIC COMMISSION FOR EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain

GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain Bilan de l Etude EETP (European Emission Test Programme) Présenté en Conférence de presse le mardi 06 avril 2004 au Ministère de l Ecologie

Plus en détail

incitations financières véhicules 2010

incitations financières véhicules 2010 A B C D E F G Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2010 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A A B C D E F A LES TRANSPORTS Des véhicules

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES 15 juin 2007 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES David Desforges, Avocat Associé, Gide Loyrette Nouel LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE CARBURANT GAZ NATUREL AGRION -

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

RÉDUIRE LES EFFETS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES SUR L ENVIRONNEMENT

RÉDUIRE LES EFFETS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES SUR L ENVIRONNEMENT DIRCTION D LA COMMUNICATION CORPORAT D O S S I R D PRSS Lyon / Mars 2013 RÉDUIR LS FFTS DU TRANSPORT ROUTIR D MARCHANDISS SUR L NVIRONNMNT Pour réduire les effets sur l environnement tout au long du cycle

Plus en détail

ENVIRONNEMENT DONNÉES DE CADRAGE. La pollution azotée dans l agglomération lyonnaise

ENVIRONNEMENT DONNÉES DE CADRAGE. La pollution azotée dans l agglomération lyonnaise La pollution azotée dans l agglomération lyonnaise Évolution de la pollution moyenne (P50) en dioxyde d azote, pour trois types de regroupements de capteurs (proximité industrielle, proximité automobile

Plus en détail

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant Priorité n 1 en Europe Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 2010 CO2 et Energie les données du

Plus en détail

LA COMBUSTION DES CARBURANTS

LA COMBUSTION DES CARBURANTS LA COMBUSTION DES CARBURANTS D où provient l énergie qui fait tourner les moteurs? De quoi se composent les hydrocarbures? Pourquoi faut-il de l air pour brûler du carburant? Quelle est la quantité d énergie

Plus en détail

Les émissions de polluants oscillent entre progrès techniques et explosion du trafic. Robert Joumard*

Les émissions de polluants oscillent entre progrès techniques et explosion du trafic. Robert Joumard* La Revue Durable, n 3, janvier-février 2003, p. 30-33. Les émissions de polluants oscillent entre progrès techniques et explosion du trafic Robert Joumard* *Robert Joumard travaille au Laboratoire Transports

Plus en détail

LE DIOXYDE DE CARBONE (CO 2 )

LE DIOXYDE DE CARBONE (CO 2 ) LE DIOXYDE DE CARBONE (CO 2 ) Qu appelle-t-on CO 2? Comment se forme-t-il? Comment est-il recyclé? Quels sont ses dangers? Comment calcule-t-on les quantités de CO 2 rejetées par les moteurs d automobiles?

Plus en détail

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE 1 LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : «CONSOMMER MOINS - CONSOMMER MIEUX» Évolutions du mix énergétique (Monde / Europe /

Plus en détail

Annexe C PRODUCTION NON INTENTIONNELLE

Annexe C PRODUCTION NON INTENTIONNELLE Annexe C PRODUCTION NON INTENTIONNELLE Partie I Polluants organiques persistants soumis aux obligations énoncées à l article 5 La présente annexe s applique aux polluants organiques persistants suivants,

Plus en détail

incitations financières véhicules 2009

incitations financières véhicules 2009 A B C D E F G Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2009 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A A B C D E F A LES TRANSPORTS Des véhicules

Plus en détail

La pollution atmosphérique causée par les véhicules

La pollution atmosphérique causée par les véhicules La pollution atmosphérique causée par les véhicules Qu'est ce la pollution atmosphérique? Il s'agit d'une dégradation est généralement causée par un ou plusieurs éléments (particules, substances, matières

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

DS de Spécialité n o 4 Cumuler voiture à hydrogène et panneaux photovoltaïques. 1 La voiture à pile à combustible à dihydrogène

DS de Spécialité n o 4 Cumuler voiture à hydrogène et panneaux photovoltaïques. 1 La voiture à pile à combustible à dihydrogène DS de Spécialité n o 4 Cumuler voiture à hydrogène et panneaux photovoltaïques 1 La voiture à pile à combustible à dihydrogène Le transport est devenu l une des premières sources de pollution. Parmi les

Plus en détail

série gaz Consignes sur brûleur gaz Avant le montage Le montage Après le montage Exemple d installation jusqu à 1000 kw

série gaz Consignes sur brûleur gaz Avant le montage Le montage Après le montage Exemple d installation jusqu à 1000 kw série gaz 2c Consignes sur brûleur gaz Pour bénéficier de tous les avantages des appareils New Ionic, il convient de respecter les consignes suivantes : Vérifi er que l appareil New Ionic correspond à

Plus en détail

Le triangle du feu :

Le triangle du feu : Le triangle du feu : L'incendie est une combustion qui se développe d'une manière incontrôlée dans le temps et l'espace. Elle engendre de grandes quantités de chaleur, des fumées et des gaz polluants ou

Plus en détail

Des véhicules au bioéthanol à Namur

Des véhicules au bioéthanol à Namur il y a de la nouveauté dans l air. Des véhicules au bioéthanol à Namur La mise en service de trois autobus circulant au bioéthanol, produit en Belgique, s inscrit dans la perspective, pour le Groupe TEC,

Plus en détail

TUNING ET POLLUTION de L AIR

TUNING ET POLLUTION de L AIR TUNING ET POLLUTION de L AIR Sur nos routes, voir un véhicule personnalisé et modifié est une chose courante, d un simple autocollant jusqu à la modification totale du véhicule, de la carrosserie au moteur.

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Proposition de correction Session de septembre 2015 Métropole

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Proposition de correction Session de septembre 2015 Métropole Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Proposition de correction Session de septembre 205 Métropole /09/205 www.udppc.asso.fr Si vous repérez une erreur, merci d envoyer un message

Plus en détail

La problématique climat-énergie

La problématique climat-énergie La problématique climat-énergie 80 % de l énergie qu utilise l humanité provient des fossiles Si l effet de serre n existait pas l humanité pourrait disposer de plus de 150 ans d énergie fossiles. 80 %

Plus en détail

La place des carburants alternatifs dans le monde du transport en 2035. GNV, GNL, GNC Biogaz par Gilles Durand - Secrétaire Général de l AFGNV

La place des carburants alternatifs dans le monde du transport en 2035. GNV, GNL, GNC Biogaz par Gilles Durand - Secrétaire Général de l AFGNV La place des carburants alternatifs dans le monde du transport en 2035 GNV, GNL, GNC Biogaz par Gilles Durand - Secrétaire Général de l AFGNV La Filière du GNV est organisée en France L Association Française

Plus en détail

BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE Année 2014 KIMBERLY CLARK SAS Ce document présente la restitution du BEGES réglementaire de Kimberly Clark SAS conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet

Plus en détail

De nouvelles chaudières sur la plateforme de Balan : conjuguer environnement et performance industrielle

De nouvelles chaudières sur la plateforme de Balan : conjuguer environnement et performance industrielle Le 29 octobre 2015 De nouvelles chaudières sur la plateforme de Balan : conjuguer environnement et performance industrielle Le site KEM ONE de Balan a installé deux nouvelles chaudières de production de

Plus en détail

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS François JEGER La comparaison des composantes de la demande de transport par mode entre les quinze pays de l Union européenne fait apparaître certains

Plus en détail

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante En résumé Évaluation de l impact sur la qualité de l air des évolutions de circulation mises en oeuvre par la Mairie de Paris entre 2002 et 2007 Ce document présente les résultats de l évolution entre

Plus en détail

LA SONDE A OXYGENE. Grâce à la Sonde λ (Lambda) l air est plus propre!

LA SONDE A OXYGENE. Grâce à la Sonde λ (Lambda) l air est plus propre! LA SONDE A OXYGENE Grâce à la Sonde λ (Lambda) l air est plus propre! LA DEPOLLUTION Nécessité de protéger l environnement et de diminuer les émanations toxiques polluant les agglomérations. 1993: Mise

Plus en détail

ADDITIFS CARBURANT ESSENCE & DIESEL, A QUOI SERVENT-ILS?

ADDITIFS CARBURANT ESSENCE & DIESEL, A QUOI SERVENT-ILS? POURQUOI UTILISER UN ADDITIF CARBURANT ESSENCE OU DIESEL? ADDITIFS CARBURANT ESSENCE & DIESEL, A QUOI SERVENT-ILS? Le carburant, principale source d encrassement du moteur La combustion incompléte du carburant

Plus en détail

Bilan Emission GES Entreprise. Périmètre 1 & 2. Réalisé le 13/08/2014

Bilan Emission GES Entreprise. Périmètre 1 & 2. Réalisé le 13/08/2014 Bilan Emission GES Entreprise Périmètre 1 & 2 Réalisé le 13/08/2014 Société : TimacAgro Nom du Référent : BRUN Nicolas Période de référence : du 01/01/2013 au 31/12/2013 Edité le : 13/08/2014 Bilan réalisé

Plus en détail

les moteurs diesel modernes polluent grosso modo cinq fois moins que les anciens.

les moteurs diesel modernes polluent grosso modo cinq fois moins que les anciens. Qu y a-t-il de commun entre un vieux camion et une voiture diesel moderne? Pas grand-chose, sauf la guerre que leur livre la maire de Paris Anne Hidalgo dans sa lutte contre la pollution urbaine. En cette

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Partie 1 : Bilan d émissions de gaz à effet de serre 1. Description de la personne morale concernée 1.1. Informations

Plus en détail

Les émissions du trafic routier en Belgique 1990-2030

Les émissions du trafic routier en Belgique 1990-2030 TRANSPORT & MOBILITY LEUVEN VITAL DECOSTERSTRAAT 67A BUS 1 3 LEUVEN BELGIË http://www.tmleuven.be TEL +32 (16) 31.77.3 FAX +32 (16) 31.77.39 Transport & Mobility Leuven is een gezamenlijke onderneming

Plus en détail

ÉNERGIE ET PRODUITS FORMATION APPLIQUÉE POUR INGÉNIEURS. PRO1 Procédés de raffinage. PRO2 Carburants actuels et du futur - Matériaux

ÉNERGIE ET PRODUITS FORMATION APPLIQUÉE POUR INGÉNIEURS. PRO1 Procédés de raffinage. PRO2 Carburants actuels et du futur - Matériaux ÉNERGIE ET PRODUITS FORMATION APPLIQUÉE POUR INGÉNIEURS Programme PRO1 Procédés de raffinage PRO2 Carburants actuels et du futur - Matériaux PRO3 Logistique des carburants PRO4 Gaz, combustion industrielle

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE D I A G N O S T I C A S S I S T A N C E T E C H N I Q U E CLIENT : Association les Nids INTERLOCUTEUR : M. HANDOUCHE Adresse intervention : 27, rue du Marechal

Plus en détail