Cas clinique: préservation de la fertilité dans les tumeurs borderline de l ovaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cas clinique: préservation de la fertilité dans les tumeurs borderline de l ovaire"

Transcription

1 Cas clinique: préservation de la fertilité dans les tumeurs borderline de l ovaire Dr Pauline Bottin Pôle Femmes-Parents-Enfants, AP-HM Gynécologue, CECOS Marseille Plateforme régionale Cancer & Fertilité OncoPACA Corse Je déclare n avoir aucun conflit d intérêt

2 Patiente 29 ans adressée en cs OF Tumeur borderline ovarienne bilatérale diagnostiquée par IRM pelvienne suite à des douleurs Mai 2015: annexectomie droite et kystectomie ovarienne gauche + omentectomie infra colique Anapath: TBO séreuse bilatérale avec implant péritonéal non invasif au niveau de l omentectomie, cytologie péritonéale positive Indication d ovariectomie gauche complémentaire prévue dans les 6 mois

3 Consultation d oncofertilité -19 Aout 15 Infertilité du couple depuis 3 ans Mme a deux enfants (10 et 7 ans) d une première union Conjoint 30 ans sans enfant: Spermogramme fait en ville dans le contexte d infertilité: OATS sévère (spz 0,9 M/mL) Proposition d autoconservation de spz car oligospermie extrême + bilan étiologique

4 Quel bilan paraclinique doit on réaliser chez Mme? Bilan biologique: de préférence AVANT la consultation d oncofertilité AMH 0,75 ng/ml (N: 2 à 6 ng/ml) Sérologies obligatoires : VIH, VHB, VHC, TPHA/VDRL Echographie endovaginale pour compte des follicules antraux: réalisée PENDANT de la consultation par le gynécologue CFA : 4 sur l ovaire restant

5 Quelles techniques de PF peut on proposer? Stimulation ovarienne et vitrification d ovocytes matures ou d embryons? Congélation de cortex ovarien? Maturation in vitro?

6 Stimulation ovarienne et vitrification d ovocytes matures ou d embryons? OUI : le délai de 6 mois avant l ovariectomie complémentaire permet de réaliser plusieurs cycles de stimulation (cumul ovocytaire) et ainsi espérer un nombre conséquent d ovocytes pour avoir un enfant malgré la baisse de réserve ovarienne Technique validée dans cette indication Ovocytes ou embryons? : décision appartient au couple

7 Congélation de cortex ovarien? NON: risque de réintroduction de la maladie au moment de la greffe des fragments de cortex ovarien NON: insuffisance ovarienne chirurgicale donc moins bon résultats en cas de greffe car faible RO

8 Maturation in vitro? NON car insuffisance ovarienne chirurgicale Impossible de maturer tous les ovocytes in vitro donc technique possible uniquement en cas de bonne réserve ovarienne Technique expérimentale en PF

9 Décision de réaliser plusieurs cycles d autoconservation ovocytaire (cumul ovocytaire) T1 11/09/15: vitrification de 5 ovocytes matures T2 07/11/15: vitrification de 4 ovocytes matures T3 27/01/16: vitrification de 3 ovocytes matures 12 ovocytes matures vitrifiés au total

10 Autoconservation ovocytaire Préservation de la Fertilité Comment estimer les chances d avoir un enfant après vitrification ovocytaire? Stoop et al., Lancet 2014

11 Taux de naissance / transfert = 39 % 1 ovocyte vitrifié = 6,4 % de chances d avoir une naissance

12 Mars 2016: annexectomie gauche de complément Avril 2016: cs OF Bouffées de chaleur, prescription THS après accord de l équipe gynéco-oncologique Accord pour grossesse Mai 2016: Consultation avec médecins biologistes du CPMA: info ICSI Consultation avec gynécologue en vue de programmer le réchauffement ovocytaire

13 ROV -réchauffement ovocytaire- avec ICSI ROV n 1 (04/06/16): 4 ovocytes réchauffés, tous intacts et microinjectés. Obtention de 4 embryons diploïdes, transfert d un embryon à 48h et congélation de 2 embryons surnuméraires Fausse couche spontanée 7 SA juillet 16 TEC (13/09/16): transfert des deux embryons obtenus après le ROV Grossesse évolutive unique en cours Il reste encore 8 ovocytes vitrifiés

14 Quelle préservation de la fertilité dans les TBO? Les seules possibilités de préservation de la fertilité ont longtemps été un traitement initial conservateur (double kystectomie) avec grossesse rapide +/- PMA pour diminuer la durée d infertilité Le risque de récurrence est plus élevé en cas de traitement conservateur Mais les taux de grossesse sont meilleurs (NP2)

15

16 L amélioration des techniques de vitrification ovocytaire permet de préserver la fertilité Une consultation d oncofertilité doit faire partie de la prise en charge afin d informer les patientes du risque d hypofertilité et d évaluer les chances de grossesse de la patiente selon la RO Dans certaines TBO à plus faible risque de récurrence, il n est pas nécessaire d attendre avant d autoriser une grossesse après le traitement chirurgical Fertility preservation in women with borderline ovarian tumours Mangili et al. Cancer Treat Rev. 2016

17 RPC du CNGOF pour les tumeurs de l ovaires présumées bénignes (2013) Une kystectomie ovarienne expose au risque d IOP chirurgicale Taux AMH< chez une patiente ayant eu une KIP endométriome (NP2) Plus de PMA chez les patientes opérées d un kyste dermoïde (NP4)

18 RPC du CNGOF pour les tumeurs de l ovaires présumées bénignes (2013) Actuellement il est recommandé de proposer une PF chez les patientes en âge de procréer et avec désir d enfant opérées d une TOPB Bilatérale A fort risque de récidive ou qui a déjà récidivé En cas de geste chirurgical large (grade B) En cas de baisse de la RO En pratique les indications principales sont: Endométriome Kyste dermoïde

19 Conclusion Les TBO sont une très bonne indication de vitrification ovocytaire Patientes jeunes, excellent taux de survie Haut risque de récidive (20%) pouvant conduire à une ovariectomie bilatérale justifiant une préservation de la fertilité même si unilatérale Grossesse conseillée rapidement car l HTT est une option thérapeutique

10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique

10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique 10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique NIORT 3 Mars 2016 CAS CLINIQUE n 3 Préservation de la Fertilité Intervenant: Dr POUDOU & Dr MOREAU POLE FEMME MERE ENFANT SERVICE DE GYNECOLOGIE

Plus en détail

INTRODUCTION. Gonadotoxicité des traitements systémiques Obligation légale : Décret décembre 2006

INTRODUCTION. Gonadotoxicité des traitements systémiques Obligation légale : Décret décembre 2006 Etude PRESAGE : Etude pilote de faisabilité de PRéservation de la fertilité par Stimulation ovarienne associée à du tamoxifène et congelation ovocytaire ou embryonnaire avant chimiothérapie pour cancer

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques. Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire - Borderline. Bilan

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques. Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire - Borderline. Bilan Référentiel -version mars 2016 Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Page 1 sur 6 Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire - Borderline Bilan Bilan diagnostique : examen clinique Echographie

Plus en détail

LA CONGELATION D OVOCYTES MATURES, IMMATURES ET D EMBRYONS

LA CONGELATION D OVOCYTES MATURES, IMMATURES ET D EMBRYONS LA CONGELATION D OVOCYTES MATURES, IMMATURES ET D EMBRYONS 1ére journée régionale en préservation de la fertilité 25 janvier 2014 C JIMENEZ Service Biologie de la reproduction CECOS Pôle O.R.G Centre Aliénor

Plus en détail

Préservation de la fertilité en cas de traitement stérilisant

Préservation de la fertilité en cas de traitement stérilisant Recommandations pour la pratique clinique Prise en charge du couple infertile Préservation de la fertilité en cas de traitement stérilisant Sophie Bringer-Deutsch Joelle Belaisch-Allart, Annick Delvigne

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs Frontières de l ovaire - Borderline. Prise en charge

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs Frontières de l ovaire - Borderline. Prise en charge Référentiel -version mars 2014 Page 1 sur 6 Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire Bilan Bilan diagnostique : examen clinique Echographie pelvienne

Plus en détail

Cryoconservation Nicolas GATIMEL de cortex ovarien

Cryoconservation Nicolas GATIMEL de cortex ovarien Cryoconservation Nicolas GATIMEL de cortex ovarien 24 Novembre 2016 Service de Médecine de la Reproduction Hôpital Paule de Viguier, CHU Toulouse gatimel.n@chu-toulouse.fr Préservation de la fertilité

Plus en détail

Cas clinique interactif

Cas clinique interactif Cas clinique interactif XVIII ème Journées de sénologie interactive Sylvie BONFILS Centre des Maladies du Sein Hôpital St Louis Madame A!. 30 ans!! Consulte pour renouvellement de contraception progestative

Plus en détail

Pr Jean-Marie ANTOINE

Pr Jean-Marie ANTOINE QUEL CHOIX DE STIMULATION DANS L ENDOMETRIOSE? Pr Jean-Marie ANTOINE Service de Gynécologie-Obstétrique et Médecine de la Reproduction Hôpital TENON 4 rue de la Chine - 75020 PARIS jemantoine@aol.com ENDOMETRIOSE

Plus en détail

CANCER ET PRESERVATION DE FERTILITE FEMININE O.GERVEREAU BIOLOGIE ET MEDECINE DE LA REPRODUCTION

CANCER ET PRESERVATION DE FERTILITE FEMININE O.GERVEREAU BIOLOGIE ET MEDECINE DE LA REPRODUCTION CANCER ET PRESERVATION DE FERTILITE FEMININE O.GERVEREAU BIOLOGIE ET MEDECINE DE LA REPRODUCTION DISPARITES HOMME / FEMME Étude suédoise 8O % hommes / 48 % femmes ont été informés 54 % congélation spermatique

Plus en détail

Prise en charge des tumeurs frontières de l ovaire. Bilan

Prise en charge des tumeurs frontières de l ovaire. Bilan Suspicion tumeur maligne de l ovaire dite rare Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : AFP, HCG, LDH, CA 19.9, CA 125, Oestradiol, Inhibine B, NSE, AMH Scanner TAP +/- cérébral (si maladie

Plus en détail

Recommandations françaises pour la prise en charge d un. PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG

Recommandations françaises pour la prise en charge d un. PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG Recommandations françaises pour la prise en charge d un CANCER DE L OVAIRE PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG Méthodologie I Différente de la méthodologie des autres recommandations

Plus en détail

Bilan d activité AMP CMCO 2012

Bilan d activité AMP CMCO 2012 Bilan d activité AMP CMCO 2012 La 8ème journée d Infertilité d Alsace 20 septembre 2013 Laetitia Ladureau-Fritsch Nathalie Guyomard C M C O Bilan général 2012 Nombre de tentatives Les inséminations intra-utérines

Plus en détail

Préservation de la fertilité Féminine Indications et stratégies. Olivier Pirrello

Préservation de la fertilité Féminine Indications et stratégies. Olivier Pirrello Préservation de la fertilité Féminine Indications et stratégies Olivier Pirrello Pourquoi? Problème de santé publique Un des objectifs du Plan Cancer 2014-2019 Article L 2141-11 du Code de la Santé Publique

Plus en détail

LA FECONDATION IN VITRO (FIV)

LA FECONDATION IN VITRO (FIV) LA FECONDATION IN VITRO (FIV) Le site du Docteur Jean-Jacques BENSAID Gynécologue-Obstétricien Adresse du site : www.docvadis.fr/jean-jacques-bensaid Il s agit là encore d une PMA, qui comme les techniques

Plus en détail

AMP : nous allons bénéficier d une fécondation in vitro avec ICSI

AMP : nous allons bénéficier d une fécondation in vitro avec ICSI AMP : nous allons bénéficier d une fécondation in vitro avec ICSI Le site du Docteur Philippe WEBER Adresse du site : www.docvadis.fr/philippe-weber Validé par le Comité Scientifique Fertilité Plus de

Plus en détail

La vitrification des ovocytes à but social: l approche espagnole. Valérie Vernaeve, MD PhD Clínica EUGIN, Barcelone

La vitrification des ovocytes à but social: l approche espagnole. Valérie Vernaeve, MD PhD Clínica EUGIN, Barcelone La vitrification des ovocytes à but social: l approche espagnole Valérie Vernaeve, MD PhD Clínica EUGIN, Barcelone vvernaeve@eugin.es Plan de la présentation Aspects sociodémographiques Expérience et situation

Plus en détail

CENTRE D ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION DE BRETAGNE-SUD Lorient

CENTRE D ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION DE BRETAGNE-SUD Lorient CENTRE D ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION DE BRETAGNE-SUD Lorient Référentiel de prise en charge des patients en AMP 26/03/2015 1. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Ce document précise les règles de prise

Plus en détail

Préservation de la fertilité féminine chez la patiente pubère

Préservation de la fertilité féminine chez la patiente pubère Préservation de la fertilité féminine chez la patiente pubère Dr Blandine COURBIERE Pôle Femmes-Parents-Enfants, AP-HM CECOS Marseille Plateforme régionale Cancer & Fertilité Oncopaca Corse Pas de conflits

Plus en détail

PRÉSERVATION DE LA FERTILITÉ Qu' en est t'il en réalité? 15 ème Journée gynéco-obstétricale Sophie Lemerle Unité d AMP, CHU d Angers

PRÉSERVATION DE LA FERTILITÉ Qu' en est t'il en réalité? 15 ème Journée gynéco-obstétricale Sophie Lemerle Unité d AMP, CHU d Angers PRÉSERVATION DE LA FERTILITÉ Qu' en est t'il en réalité? 15 ème Journée gynéco-obstétricale Sophie Lemerle Unité d AMP, CHU d Angers PRINCIPALES TECHNIQUES DE PRÉSERVATION DE LA FERTILITÉ Cryoconservation

Plus en détail

quels examens chez la femme?

quels examens chez la femme? Notre médecin nous conseille un bilan pour infertilité : quels examens chez la femme? Vous avez consulté votre médecin généraliste ou votre gynécologue et vous avez convenu ensemble qu un bilan d infertilité

Plus en détail

LES SITUATIONS A RISQUE EN PEDIATRIE. Dr Anne Notz-Carrère Dr Vanessa Vautier CHU Bordeaux

LES SITUATIONS A RISQUE EN PEDIATRIE. Dr Anne Notz-Carrère Dr Vanessa Vautier CHU Bordeaux LES SITUATIONS A RISQUE EN PEDIATRIE Dr Anne Notz-Carrère Dr Vanessa Vautier CHU Bordeaux «A RISQUE»car : Prise en charge médicale susceptible d altérer la fertilité : Hémato-cancérologie Fertilité qui

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation

Assistance médicale à la procréation Assistance médicale à la procréation Principaux aspects biologiques, médicaux et éthiques Session IDE2 Septembre 2009 Boudarias Lionnel (Int.GO) Le langage courant utilise certains termes à tort et à travers

Plus en détail

Les situations àrisque en chirurgie gynécologique

Les situations àrisque en chirurgie gynécologique Les situations àrisque en chirurgie gynécologique Julie BENARD CHU J. Verdier, Bondy Journée régionale en préservation de la fertilité, Bordeaux, 25 janvier 2014 Stratégies de préservation de la fertilité

Plus en détail

CANCER ET FERTILITÉ: DÉMARCHE FRANCILIENNE

CANCER ET FERTILITÉ: DÉMARCHE FRANCILIENNE CANCER ET FERTILITÉ: DÉMARCHE FRANCILIENNE Dr Julie Bénard, Hôpital Jean Verdier, Bondy (93) Réseau ONCORIF Ateliers soins de support Amiens, 1/10/2015 PRÉSERVATION DE LA FERTILITÉ (PF) FÉMININE Amélioration

Plus en détail

Dysfonctions ovariennes induites par les traitements et préservation de la fertilité

Dysfonctions ovariennes induites par les traitements et préservation de la fertilité Dysfonctions ovariennes induites par les traitements et préservation de la fertilité Pr. Catherine Poirot UF de Biologie de la Reproduction Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière 75013 Paris Fonction ovarienne

Plus en détail

Echographie : masse de l ovaire gauche de 20 cm.

Echographie : masse de l ovaire gauche de 20 cm. 22 ans. Nullipare Ballonnements abdominaux & douleurs. Echographie : masse de l ovaire gauche de 20 cm. Laparotomie : Aspiration du kyste puis annexectomie. Pas d extension macroscopique hors de l ovaire.

Plus en détail

CANCER DU SEIN: GROSSESSE ACTUELLE & FERTILITE. EPU du 11 octobre 2012 Magali LESAVRE

CANCER DU SEIN: GROSSESSE ACTUELLE & FERTILITE. EPU du 11 octobre 2012 Magali LESAVRE CANCER DU SEIN: GROSSESSE ACTUELLE & FERTILITE EPU du 11 octobre 2012 Magali LESAVRE CANCER DU SEIN PENDANT LA GROSSESSE Définition & problématique Cancer diagnostiqué pendant la grossesse ou dans l année

Plus en détail

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE Site Besançon Centre d Etude et de Conservation des Œufs et du Sperme humains. Dr Oxana Blagosklononov Responsable CECOS Service de Biologie de la Reproduction -Cryobiologie

Plus en détail

Centre Hospitalier de Poissy St Germain en Laye

Centre Hospitalier de Poissy St Germain en Laye Centre Hospitalier de Poissy St Germain en Laye AECG 17 septembre 2014 ! Thème des journées de l AECG L endomètre dans tous ses états.! Qu est ce qui peut intéresser les IBO?! Endomètre Endométriose Endométriose

Plus en détail

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE SITE BESANÇON CENTRE D ETUDE ET DE CONSERVATION DES ŒUFS ET DU SPERME HUMAINS.

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE SITE BESANÇON CENTRE D ETUDE ET DE CONSERVATION DES ŒUFS ET DU SPERME HUMAINS. CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE SITE BESANÇON CENTRE D ETUDE ET DE CONSERVATION DES ŒUFS ET DU SPERME HUMAINS. Dr Oxana Blagosklononov Service de Génétique biologique-histologie-biologie du Développement

Plus en détail

Tuméfaction pelvienne chez la femme (342) Professeur Pierre BERNARD Août 2002 (Mise à jour avril 2005)

Tuméfaction pelvienne chez la femme (342) Professeur Pierre BERNARD Août 2002 (Mise à jour avril 2005) Tuméfaction pelvienne chez la femme (342) Professeur Pierre BERNARD Août 2002 (Mise à jour avril 2005) Pré-Requis : L examen clinique gynécologique L imagerie pelvienne Les marqueurs tumoraux L endoscopie

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Adénocarcinome séreux de bas grade de l ovaire

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Adénocarcinome séreux de bas grade de l ovaire Suspicion de tumeur séreuse de bas grade de l ovaire Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : CA 125 Scanner TAP +/- cérébral (si maladie métastatique) Exploration chirurgicale de diagnostic

Plus en détail

LA PROCREATION (AMP) L1 Novembre 2009

LA PROCREATION (AMP) L1 Novembre 2009 ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (AMP) Pr Claudine Mathieu L1 Novembre 2009 Art. L. 152-1. - L'assistance médicale à la procréation s'entend sentend des pratiques cliniques et biologiques permettant

Plus en détail

Vitrification embryonnaire et ovocytaire Indications et résultats

Vitrification embryonnaire et ovocytaire Indications et résultats Vitrification embryonnaire et ovocytaire Indications et résultats Dr Isabelle Koscinski Laboratoire Biologie de la Reproduction CECOS Alsace CMCO /HUS 1. Vitrifica(on embryonnaire au CMCO Ou l histoire

Plus en détail

Quelques définitions

Quelques définitions L AMP Introduction 14% des couples Le délai nécessaire àconcevoir est pathologique s il est sup à 2 ans Parmi les causes d infertilité: 30% sont d origine féminine 20% sont d origine masculine 40% des

Plus en détail

Maladie de Hodgkin et préservation de la fécondité. Stéphanie Harel

Maladie de Hodgkin et préservation de la fécondité. Stéphanie Harel Maladie de Hodgkin et préservation de la fécondité Stéphanie Harel Généralités Hémopathie fréquente. 2 à 5 cas/100000 chez l homme et 1 à 2 cas/100000 chez la femme 2 pics de fréquence: 30 ans et 55 ans.

Plus en détail

GENESIS. L autoconservation ovocytaire devrait être autorisée

GENESIS. L autoconservation ovocytaire devrait être autorisée GENESIS L autoconservation ovocytaire devrait être autorisée Chef du service de gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction à Sèvres depuis juillet 1992 puis, depuis mars 2015, du Centre hospitalier

Plus en détail

Dr Catherine Rongieres

Dr Catherine Rongieres Dr Catherine Rongieres Ne pas traiter pour rien par un traitement inadéquat Ne pas perdre de temps Age ou Réserve ovarienne diminuée Pathologie excluant une grossesse spontanée Avoir un discours clair

Plus en détail

IIU : Insémination Intra-Utérine

IIU : Insémination Intra-Utérine Ils consistent à isoler les spermatozoïdes et les ovocytes avant leur mise en fécondation. L'isolement des spermatozoïdes et du liquide séminal est indispensable pour les inséminations (IIU) comme la Fécondation

Plus en détail

CANCER DE L OVAIRE. Constance PENEAU Interne en Gynécologie- Obstétrique Octobre 2014

CANCER DE L OVAIRE. Constance PENEAU Interne en Gynécologie- Obstétrique Octobre 2014 CANCER DE L OVAIRE Constance PENEAU Interne en Gynécologie- Obstétrique Octobre 2014 CANCER DE L OVAIRE EPIDEMIOLOGIE 12 à 14 / 100 000 aug à 50 / 100 000 55 et 65 ans 3000 nx cas par an Mauvais pronostic

Plus en détail

Item 303 (ex item 153) Tumeurs de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 303 (ex item 153) Tumeurs de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 303 (ex item 153) Tumeurs de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Types histologiques des tumeurs de l'ovaire...3 2.1. Tumeurs épithéliales...

Plus en détail

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité d assistance médicale à la procréation (AMP) en 2012, dresse le bilan de la situation de chaque région au regard de ces activités. Les

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon INTRODUCTION 4 % des cancers de la femme 4000 nouveaux cas/an

Plus en détail

Qu est-ce que la fécondation In Vitro?

Qu est-ce que la fécondation In Vitro? CHT de Nouméa Laboratoire d Assistance Médicale à la Procréation 78 rue du 18 juin Magenta 98800 Nouméa Tél. 25 67 34 Fax 25 68 81 Madame, Monsieur, Vous allez commencer prochainement un traitement de

Plus en détail

Préservation de la fertilité féminine : indications en oncologie médicale Dr Laurence GLADIEFF

Préservation de la fertilité féminine : indications en oncologie médicale Dr Laurence GLADIEFF Préservation de la fertilité féminine : indications en oncologie médicale Dr Laurence GLADIEFF Institut Claudius Regaud Oncomip, 24 novembre 2016 Introduction Préservation de la fertilité chez la femme

Plus en détail

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire Fiche tumeur épithéliale de l ovaire FIGO I II III IV IA IB IC IIA IIB IIC IIIA IIIB IIIC tumeur limitée aux ovaires tumeur limitée à un ovaire : capsule intacte, pas de tumeur à la surface de l ovaire,

Plus en détail

Thésaurus du cancer de l ovaire

Thésaurus du cancer de l ovaire Thésaurus du cancer de l ovaire - 1 - Cancers de l ovaire Bilan - Anamnèse personnelle et familiale - +/- Echographie vaginale et/ou pelvienne - IRM abdomino-pelvienne de préférence, TDM à défaut - Si

Plus en détail

Infertilité induite par les traitements en hématologie : incidence et prise en charge.

Infertilité induite par les traitements en hématologie : incidence et prise en charge. Infertilité induite par les traitements en hématologie : incidence et prise en charge. Pr. Catherine POIROT UF Biologie de la Reproduction Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière Fonction ovarienne : capital

Plus en détail

Plateforme régionale de préservation de la fertilité

Plateforme régionale de préservation de la fertilité Plateforme régionale de préservation de la fertilité Christine Denoual-Ziad Annie Benhaim denoualziad-c@chu-caen.fr benhaim-a@chu-caen.fr En 2008, 7641 nouveaux cas annuels sont diagnostiqués chez l homme

Plus en détail

Fertilité et fécondité sont deux notions différentes. Les problèmes de fertilité peuvent se traiter.

Fertilité et fécondité sont deux notions différentes. Les problèmes de fertilité peuvent se traiter. Nous allons faire un bilan de fertilité Fertilité et fécondité sont deux notions différentes. Les problèmes de fertilité peuvent se traiter. Fécondité et fertilité, est-ce la même chose? Ces deux mots

Plus en détail

Préservation de la fertilité. Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris

Préservation de la fertilité. Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris Préservation de la fertilité Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris Préservation de la fertilité n Nécessaire quand risque d infertilité

Plus en détail

Surveillance gynécologique

Surveillance gynécologique GENEPY Réseau de prise en charge des personnes à risque GENEtique de Cancer en Midi-PYrénées Référentiel Régional Syndrome Seins - Ovaires Janvier 2016 Sommaire Sommaire... 1 I. Bonnes pratiques... 1 A.

Plus en détail

Item 37 (Item 29) Stérilité du couple : conduite de la première consultation EVALUATIONS

Item 37 (Item 29) Stérilité du couple : conduite de la première consultation EVALUATIONS Item 37 (Item 29) Stérilité du couple : conduite de la première consultation EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Parmi les propositions suivantes, quels sont les facteurs de risque d infertilité masculine?

Plus en détail

GOLD-STANDARD T Unilatérale. T Bilatérale. - Femme > 40 ans, - Pas de projet de grossesse -ovariectomie unilat -Kystectomie unilat

GOLD-STANDARD T Unilatérale. T Bilatérale. - Femme > 40 ans, - Pas de projet de grossesse -ovariectomie unilat -Kystectomie unilat Stratégie Chirurgicale pour les tumeurs a malignite limite Anne-Sophie AZUAR Praticien Hospitalier CHU Estaing Clermont-Ferrand INTRODUCTION Tumeur à malignité limite HISTOLOGIE Pluristratification, Granulation

Plus en détail

Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION

Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION Validé par le Dr Lavoué Épidémiologie - Prévalence des couples infertiles : 15 % - Prévalence des couples stériles : 4 % Dé nition

Plus en détail

Simplifier, simplifier, simplifier

Simplifier, simplifier, simplifier Procréation & VIH Simplifier, simplifier, simplifier 1 Dr Cédric Arvieux CHU de Rennes COREVIH Bretagne Objectifs Comprendre les grands enjeux autour de la procréation chez les personnes infectées par

Plus en détail

Thérapeutique en Stérilité

Thérapeutique en Stérilité Université Paris-Sud Diplôme Universitaire Thérapeutique en Stérilité Mars ou Avril 2007 (dates non encore déterminées) Lieu de l enseignement Hôpital Antoine Béclère Amphithéâtre de la Faculté 157, rue

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Dr Sandrine Martin-Françoise Chirurgie gynécologique Centre François Baclesse CAEN Le 21 Novembre 2015 Généralités 4000 nouveaux cas par an 5 ème cancer

Plus en détail

Quel bilan de fertilité dans un couple vivant avec le VIH? Quelle place pour l AMP?

Quel bilan de fertilité dans un couple vivant avec le VIH? Quelle place pour l AMP? Quel bilan de fertilité dans un couple vivant avec le VIH? Quelle place pour l AMP? Chadi YAZBECK, MD, PhD Praticien Hospitalier - Gynécologie Obstétrique Centre d AMP Hôpital Bichat Claude Bernard, Paris

Plus en détail

PEDIATRES 72000 Le Mans

PEDIATRES 72000 Le Mans CENTRE D'ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (A.M.P.) CLINIQUE DU TERTRE ROUGE Tél: 02 43 78 58 58 Site internet: polesantesud.fr 62, RUE DE GUETTELOUP (fax: 02 43 78 58 63) 72000 LE MANS DOSSIER I.A.C.

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3

La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3 La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3 I- Introduction 1. QU'EST-CE QUE LA REPRODUCTION HUMAINE? 2. QU'EST-CE QUE LA MAITRISE DE LA REPRODUCTION HUMAINE? II- La FIVETE 1.

Plus en détail

Devenir parents, l aventure d une vie. Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA)

Devenir parents, l aventure d une vie. Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA) Devenir parents, l aventure d une vie Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA) La vie contrarie parfois vos plus beaux projets La décision de fonder une famille est un projet primordial pour

Plus en détail

CATALOGUE DES ACTES DU SERVICE DE BIOLOGIE DE LA REPRODCUTION-CECOS

CATALOGUE DES ACTES DU SERVICE DE BIOLOGIE DE LA REPRODCUTION-CECOS Page : 1/12 TABLEAU DES EVOLUTIONS INDICE DATE D'APPLICATION MOTIF 01 Avril 2011 Création 02 Mars 2012 Modification : BHN Participants du groupe d'élaboration : Dr PAPAXANTHOS A. - Pr JIMENEZ C. - Dr SOULA

Plus en détail

TRAITEMENTS ADJUVANTS CHEZ LES MAUVAISES REPONDEUSES DIK M CPMA HEBA SAMERE ORAN 2014

TRAITEMENTS ADJUVANTS CHEZ LES MAUVAISES REPONDEUSES DIK M CPMA HEBA SAMERE ORAN 2014 TRAITEMENTS ADJUVANTS CHEZ LES MAUVAISES REPONDEUSES DIK M CPMA HEBA SAMERE ORAN 2014 INTRODUCTION Poor Ovarian Responders (POR) 9-24% des cycles de FIV (Jenkins et al. 1991) Réponse folliculaire diminuée

Plus en détail

L AMP et l adoption. Analogies et différences Controverses. Agence française de l adoption - 10 décembre 2009

L AMP et l adoption. Analogies et différences Controverses. Agence française de l adoption - 10 décembre 2009 L AMP et l adoption Analogies et différences Controverses Agence française de l adoption - 10 décembre 2009 L AMP Le cadre juridique La loi du 6 août 2004 relative à la bioéthique - mise en place de l

Plus en détail

Galactosémie: modèle de forme fluctuante des insuffisances ovariennes prématurées

Galactosémie: modèle de forme fluctuante des insuffisances ovariennes prématurées Galactosémie: modèle de forme fluctuante des insuffisances ovariennes prématurées Dr Anne Bachelot Dr Isabelle Flechtner Au nom de l ensemble des médecins participants HOPITAUX UNIVERSITAIRES LA PITIE

Plus en détail

Actualités Prise en charge du couple infertile

Actualités Prise en charge du couple infertile Actualités Prise en charge du couple infertile Blandine COURBIERE Centre d Assistance Médicale à la Procréation Hôpital de la Conception, Marseille Journées d Actualités en Gynécologie Obstétrique 9 Avril

Plus en détail

Assistance Médicale à la Procréation (AMP) : Aspects Médicaux et Ethiques.

Assistance Médicale à la Procréation (AMP) : Aspects Médicaux et Ethiques. Assistance Médicale à la Procréation (AMP) : Aspects Médicaux et Ethiques. Docteurs Marie-Laure Camp (biologiste), Anastasie Lymperopoulou (gynécologue- obstétricienne), Définition : et Marie-Dominique

Plus en détail

Item 342 : Tuméfaction pelvienne chez la femme Kyste des ovaires (Évaluations)

Item 342 : Tuméfaction pelvienne chez la femme Kyste des ovaires (Évaluations) Item 342 : Tuméfaction pelvienne chez la femme Kyste des ovaires (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011 QCM DE PRE-REQUIS

Plus en détail

Surveillance des cancers gynécologiques, référentiel SFOG : annexes

Surveillance des cancers gynécologiques, référentiel SFOG : annexes Surveillance des cancers gynécologiques, référentiel SFOG : annexes A. FLOQUET a *, E. STOECKLE b, D. GARBAY a, S. CROCE c, M. KIND d, A.L. CAZEAU d, F. GUYON b (Bordeaux) Résumé Les modalités de surveillance

Plus en détail

Collège de Gynécologie CVL

Collège de Gynécologie CVL LE DON D OVOCYTES EN FRANCE ML Couet praticien hospitalier, service de médecine et biologie de la reproduction, CHU Tours IL PEUT ETRE INDIQUE EN CAS D absence ou d épuisement du capital folliculaire D

Plus en détail

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Dr Sophie Desurmont Praticien hospitalier Gynécologie-obstétrique Hôpital St Vincent de Paul Lille Entretiens de médecine générale Samedi 7 novembre

Plus en détail

DON D OVOCYTES VOUS POUVEZ DONNER LE BONHEUR D ÊTRE PARENTS. Agence relevant du ministère de la santé

DON D OVOCYTES VOUS POUVEZ DONNER LE BONHEUR D ÊTRE PARENTS.  Agence relevant du ministère de la santé DON D OVOCYTES VOUS POUVEZ DONNER LE BONHEUR D ÊTRE PARENTS www.dondovocytes.fr Agence relevant du ministère de la santé Qu est-ce qu un ovocyte? UN GESTE POUR CEUX QUI La plupart des couples peuvent avoir

Plus en détail

Recommandations pour la pratique clinique. CNGOF 2010 Dr Vanessa LUBIN)

Recommandations pour la pratique clinique. CNGOF 2010 Dr Vanessa LUBIN) Recommandations pour la pratique clinique CNGOF 2010 Dr Vanessa LUBIN) RPC prise en charge du couple infertile 2010 CNGOF 5 étapes Le promoteur(cngof) pose la question et désigne les membres du comité

Plus en détail

10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique

10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique 10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique NIORT 3 Mars 2016 Chirurgie oncologique gynécologique Réflexions autour de la qualité a partir d exemples Dr Cédric NADEAU Service de Gynécologie

Plus en détail

SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES

SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES GROSSESSE PHYSIOLOGIQUE? GROSSESSE NORMALE? GROSSESSE À BAS RISQUE? GROSSESSE A PRIORI «NORMALE»

Plus en détail

Résultats de l Assistance Médicale à la Procréation chez les femmes infectées par VIH1: étude cas-contrôles

Résultats de l Assistance Médicale à la Procréation chez les femmes infectées par VIH1: étude cas-contrôles Résultats de l Assistance Médicale à la Procréation chez les femmes infectées par VIH1: étude cas-contrôles S. Epelboin 1 2 C. Stora 1 E. Devouche 3 C. Patrat 1 2 P. Longuet 1 D. Luton 1 2 S. Matheron

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples receveurs. L accueil. d embryons

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples receveurs. L accueil. d embryons Assistance médicale à la procréation Informations pour les couples receveurs L accueil d embryons Sommaire Du couple donneur au couple receveur 3 L accompagnement médical et l encadrement juridique de

Plus en détail

Grossesse après cancer du sein: Délai, suivi et prise en charge de la fertilité

Grossesse après cancer du sein: Délai, suivi et prise en charge de la fertilité Grossesse après cancer du sein: Délai, suivi et prise en charge de la fertilité DR CLAIRE SÉNÉCHAL GYNÉCOLOGUE MÉDICALE Oncogénétique-Oncologie médicale INSTITUT BERGONIÉ 2 ième Journée du Centre de Préservation

Plus en détail

DOSSIER CLINICO-BIOLOGIQUE D INSEMINATION INTRA-UTERINE

DOSSIER CLINICO-BIOLOGIQUE D INSEMINATION INTRA-UTERINE C1 - ENR 06 Version 04 DOSSIER CLINICO-BIOLOGIQUE D INSEMINATION INTRA-UTERINE LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE R. VIALLE Autorisation n 203400106 Directeur : R. VIALLE S.E.L.A.R.L. DE DIRECTEURS DE LABORATOIRE

Plus en détail

Dr Eric HUYGHE Dr Jean Marc RIGOT

Dr Eric HUYGHE Dr Jean Marc RIGOT Dr Eric HUYGHE Dr Jean Marc RIGOT Module Infertilité (Niveau 1-1 ère partie) 2 cas cliniques d azoospermie Objectifs : Les 2 types d azoospermie & leur gestion Cas clinique # 1 Monsieur A. 29 ans se présente

Plus en détail

Séminaire Interne des. féminine [DPC] Résumé de la formation : Public concerné : Prérequis : Formation Courte

Séminaire Interne des. féminine [DPC] Résumé de la formation : Public concerné : Prérequis : Formation Courte Résumé de la formation : Dans le cadre de son séminaire annuel, la Fédération Française des CECOS met en œuvre un programme de DPC consacré à la préservation de la fertilité. Il inclut un atelier d analyse

Plus en détail

Fertilité après une chirurgie d endométriose : quelle gestion du désir de grossesse?

Fertilité après une chirurgie d endométriose : quelle gestion du désir de grossesse? Fertilité après une chirurgie d endométriose : quelle gestion du désir de grossesse? Stéphanie Potel To cite this version: Stéphanie Potel. Fertilité après une chirurgie d endométriose : quelle gestion

Plus en détail

IMAGERIE GYNECOLOGIQUE

IMAGERIE GYNECOLOGIQUE IMAGERIE GYNECOLOGIQUE Rédacteurs : Pour la Société d Imagerie Génito-Urinaire (SIGU) Corinne Balleyguier, Marc Bazot, Isabelle Thomassin-Naggara Relecture : Pour le Collège des Enseignants de Radiologie

Plus en détail

PLACE DE L ÉCHOGRAPHIE ET DU DOPPLER OVARIEN. Dr Roussel Dr Moreau

PLACE DE L ÉCHOGRAPHIE ET DU DOPPLER OVARIEN. Dr Roussel Dr Moreau PLACE DE L ÉCHOGRAPHIE ET DU DOPPLER OVARIEN Dr Roussel Dr Moreau CONTEXTE CLINIQUE Aigu douloureux +/- fébrile Peu symptomatique : douleurs mal systématisées Découverte fortuite ECHOGRAPHIE PELVIENNE

Plus en détail

ProcreaTec, Une vie nouvelle

ProcreaTec, Une vie nouvelle Chers patients, Tout d abord, merci de la confiance que vous nous portez. Comme vous le savez peutêtre déjà, les traitements de PMA ne sont pas des chemins faciles, et chaque étape sera accompagnée d émotions,

Plus en détail

Cancers et fertilité de la femme en oncopaca Journées Sexogyn

Cancers et fertilité de la femme en oncopaca Journées Sexogyn Cancers et fertilité de la femme en oncopaca Journées Sexogyn Jeudi 23 mai 2013 World Trade Center Marseille Cancer et Fertilité Traitement fertilité ou stérilité Prise en charge spécifique Différentes

Plus en détail

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE Site Besançon Centre d Etude et de Conservation des Œufs et du Sperme humains. Dr Oxana Blagosklononov Service de Génétique biologique- Histologie-Biologie du Développement

Plus en détail

ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION A RISQUE VIRAL

ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION A RISQUE VIRAL ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION A RISQUE VIRAL Etats des lieux en Aquitaine Dr S. Frantz-Blancpain- Pr C. Hocké- Dr L. Gomes Centre d AMP clinique CHU Bordeaux Séminaire de formation CNGOF 24 mai

Plus en détail

Marqueurs sériques tumoraux dans le diagnostic des tumeurs ovariennes présumées bénignes

Marqueurs sériques tumoraux dans le diagnostic des tumeurs ovariennes présumées bénignes Marqueurs sériques tumoraux dans le diagnostic des tumeurs ovariennes présumées bénignes Najiba LAHLOU Département de Biologie Hormonale Hôpital COCHIN - Paris Jean-Luc BRUN Pôle d Obstétrique, Reproduction,

Plus en détail

INTERÊT PRATIQUE DES MARQUEURS D INSUFFISANCE OVARIENNE. Dr ML TAILLAND

INTERÊT PRATIQUE DES MARQUEURS D INSUFFISANCE OVARIENNE. Dr ML TAILLAND INTERÊT PRATIQUE DES MARQUEURS D INSUFFISANCE OVARIENNE Dr ML TAILLAND Les marqueurs d insuffisance ovarienne Un couple /7 consulte pour désir d enfant, Première grossesse plus tardive bilan pour décider

Plus en détail

Actualités en préservation de la fertilité. 14 ème journée régionale du Réseau de Cancérologie d Aquitaine 27 novembre 2015 Dr A Papaxanthos

Actualités en préservation de la fertilité. 14 ème journée régionale du Réseau de Cancérologie d Aquitaine 27 novembre 2015 Dr A Papaxanthos Actualités en préservation de la fertilité 14 ème journée régionale du Réseau de Cancérologie d Aquitaine 27 novembre 2015 Dr A Papaxanthos La préservation de la fertilité: il faut y penser! La loi de

Plus en détail

Soins infirmiers en Onco-gynécologie. J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot

Soins infirmiers en Onco-gynécologie. J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot Soins infirmiers en Onco-gynécologie J. Rousset 2013/2014 - IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot 1. Le cancer du col de l utérus 1. Le cancer du col de l utérus 1.1. EPIDEMIOLOGIE 11ème des cancers

Plus en détail

CONSENTEMENT À LA CONGELATION D'EMBRYONS

CONSENTEMENT À LA CONGELATION D'EMBRYONS CONSENTEMENT À LA CONGELATION D'EMBRYONS Entre: L Hôpital Universitaire Gent avec siège à 9000 Gent, De Pintelaan 185 ci-après nommé UZ Gent, et Madame/monsieur Né(e) à le demeurant (si cela s applique)

Plus en détail

Examen du couple infertile/ Assistance Médicale à la Procréation (AMP)

Examen du couple infertile/ Assistance Médicale à la Procréation (AMP) Examen du couple infertile/ Assistance Médicale à la Procréation (AMP) Tps Normal : 40 min Indication : - absence de grossesse après un an de rapports sexuels réguliers (au moins 3 par semaine) non protégés

Plus en détail

L examen andrologique : une perte de temps?

L examen andrologique : une perte de temps? L examen andrologique : une perte de temps? Bénéfice d un examen andrologique en association avec un spermogramme chez les hommes infertiles M. Walschaerts, R. Mieusset, F. Isus, G. Massat, E. Huyghe,

Plus en détail

LA FECONDATION IN VITRO

LA FECONDATION IN VITRO LA FECONDATION IN VITRO I/ INDICATIONS DE LA FECONDATION IN VITRO 1. Infertilité tubaire La fécondation in vitro réalise en dehors de l organisme ce qui se fait normalement dans la trompe de la femme :

Plus en détail

Exploration des ovaires et hyperandrogénie

Exploration des ovaires et hyperandrogénie Exploration des ovaires et hyperandrogénie D R P. M A S S A R T S E R V I C E D E M É D E C I N E D E L A R E P R O D U C T I O N H Ô P I T A L J E A N V E R D I E R U N I V E R S I T É P A R I S X I I

Plus en détail