Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié"

Transcription

1 Le tableau de bord trimestriel de l emploi salarié septembre 2012 oc

2 Direction éditoriale : François Magnien Auteur : Patrick Salvatori Conception : Gwenaëlle Solignac Maquette : Hélène Allias-Denis, Clément Buée, Responsable éditorial : Gilles Pannetier

3 Le tableau de bord trimestriel de l emploi salarié SEPTEMBRE 2012

4

5 Sommaire Résultats du deuxième trimestre 2012 Synthèse de l emploi salarié 6-13 En quelques mots 6 Graphiques relatifs à l emploi total et à l emploi intérimaire 7 Tableau de bord détaillé 8-9 Graphiques relatifs à l emploi par grand secteur Graphiques sectoriels détaillés Graphiques détaillés - L industrie Graphiques détaillés - Le tertiaire marchand Avertissement : Ce dossier couvre l ensemble de l emploi salarié, à l exception de l emploi agricole et des activités non marchandes des secteurs non marchands (éducation, santé, action sociale). Ce dossier a été réalisé par la Sous-direction de la Prospective, des Études Économiques et de l Évaluation (P3E)

6 En quelques mots... Après une hausse au premier trimestre 2012, l emploi dans l ensemble des secteurs concurrentiels non agricoles (SCNA) a renoué avec le reflux amorcé en septembre Le repli reste néanmoins limité au deuxième trimestre ( salariés). Il s explique principalement par un nouveau recul de l emploi intérimaire ( salariés) dont la stabilisation éphémère avait facilité l embellie du début d année. De plus, les créations d emplois hors intérim ( salariés) ont été près de cinq fois moins nombreuses qu au premier trimestre. Sur un an, emplois nets ont été détruits (- 0,1 %). Dans l industrie, l emploi intérimaire a fortement diminué ( salariés) après un trimestre d accalmie. L emploi direct a décroché lui aussi, perdant près de salariés au deuxième trimestre Au total, les effectifs de l industrie ont reculé de plus de salariés. Sur un an, les pertes atteignent emplois, dont deux tiers d intérimaires. Les effectifs de la construction se sont repliés de salariés au deuxième trimestre dont moins d un tiers d intérimaires. Sur un an, le secteur a perdu salariés, en majeure partie à cause d une érosion des emplois directs. Le secteur tertiaire marchand a perdu salariés au deuxième trimestre 2012, du fait de la forte décrue de l emploi intérimaire dans l industrie. Hors effectifs intérimaires employés dans les autres secteurs, les créations d emplois ont été nettement inférieures à celles du trimestre précédent ( après ). Sur un an, le secteur tertiaire marchand a même perdu emplois, essentiellement du fait de l intérim : les effectifs s accroissent de salariés, hors effectifs intérimaires employés dans les autres secteurs. Les activités concurrentielles du secteur tertiaire non marchand (activités pour la santé humaine et activités médico-sociales et sociales, hors emploi public) ont créé emplois au deuxième trimestre 2012 et près de sur un an. Effectifs salariés en fin de trimestre Secteurs d activité Secteur concurrentiel (SCNA) dont : Industrie Intérim industriel Industrie y compris intérim Construction Intérim construction Construction y compris intérim Tertiaire marchand dont : Intérim (tous secteurs) Tertiaire corrigé de l intérim non tertiaire Tertiaire non marchand - établissements privés Effectifs en milliers fin sept-09 déc-09 mars-10 juin-10 sept-10 déc-10 mars-11 juin-11 sept-11 déc-11 mars-12 juin , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,6 184,7 201,5 223,7 240,6 252,5 269,8 275,1 276,3 263,5 254,7 252,6 239, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,4 109,4 112,5 111,2 116,0 118,1 118,9 123,0 123,9 127,1 119,9 123,8 120, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,0 467,3 493,6 525,6 549,9 569,6 590,3 598,9 603,6 589,9 567,9 567,7 548, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,2 Effectifs salariés en fin de trimestre Secteurs d activité Secteur concurrentiel (SCNA) dont : Industrie Intérim industriel Industrie y compris intérim Construction Intérim construction Construction y compris intérim Tertiaire marchand dont : Intérim (tous secteurs) Tertiaire corrigé de l intérim non tertiaire Tertiaire non marchand - établissements privés Évolution (en milliers) T/T-1 T/T-4 T/déc-07-12,4-15,1-117,8-7,7-21,7-322,7-13,5-37,2-63,3-21,2-58,9-386,0-6,8-11,6-55,7-2,9-3,0-11,6-9,7-14,6-67,3-7,9-6,2 98,8-18,9-54,8-98,1 8,5 33,8 173,5 10,0 24,4 161,9 T = dernier trimestre disponible. Sources : Insee et Dares, emplois directs et intérim en fin de trimestre

7 Graphiques relatifs à l emploi total et à l emploi intérimaire Emploi (total, industrie et tertiaire) du 31 mars 2000 au 30 juin milliers Ensemble des secteurs concurrentiels non agricoles (échelle de gauche) milliers Industrie hors intérim (échelle de droite) Tertiaire marchand (échelle de gauche) T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T Nombre d intérimaires en fin de trimestre (cvs) par grand secteur Construction Tertiaire Industrie 60 T4 T1T2T3 T4T1T2 T3T4T1 T2T3T4 T1T2T3 T4T1 T2T3T4 T1T2T3 T4T1T2 T3T4T1 T2T3T4 T1T2 T3T4T1 T2T3T4 T1T2T3 T4T1T2 T3T4T1 T2 Source : Dares, calcul DGCIS

8 Tableau détaillé Secteurs d activité Effectifs au 30 juin 2012 Niveau (milliers) Évolution (en milliers) Sur Depuis le T3 T4 T1 T2 1 an 31/03/00 Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac Raffinage et cokéfaction Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques Fabrication d équipements électriques Fabrication de machines et équipements n.c.a Industrie automobile Fabrication d autres matériels de transport Fabrication de textiles, industries de l habillement, industrie du cuir et de la chaussure Travail du bois, industries du papier et imprimerie Industrie chimique Industrie pharmaceutique Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique ainsi que d autres produits minéraux non métalliques Métallurgie et fabrication de produits métalliques à l exception des machines et des équipements Autres industries manufacturières ; réparation et installation de machines et d équipements Industrie manufacturière Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution Industrie (1) Nombre d intérimaires en fin de trimestre dans l industrie Industrie y compris intérim Construction (2) Nombre d intérimaires en fin de trimestre dans la construction Construction y compris intérim Commerce ; réparation d automobiles et de motocycles dont Commerce et réparation d automobiles et de motocycles Commerce de gros, à l exception des automobiles et des motocycles Commerce de détail, à l exception des automobiles et des motocycles Transports et entreposage Hébergement et restauration Information et communication dont Édition, audiovisuel et diffusion Télécommunications Activités informatiques et services d information Activités financières et d assurance Activités immobilières Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien * dont Activités juridiques, comptables, de gestion, d architecture, d ingénierie, de contrôle et d analyses techniques Recherche-développement scientifique Autres activités spécialisées, scientifiques et techniques Activités de services administratifs et de soutien (hors intérim) Intérim (tous secteurs) Autres activités de services dont Arts, spectacles et activités récréatives Autres activités de services Activités des ménages en tant qu employeurs Tertiaire marchand (3) Tertiaire marchand (non compris intérim de l industrie, de la construction et de l agriculture) Secteurs principalement marchands (1)+(2)+(3) Tertiaire non marchand - établissements privés (4) Secteur concurrentiel (SCNA) (1)+(2)+(3)+(4) * y compris l intérim, classé dans les activités de services administratifs et de soutien. Sources : Insee et Dares, emplois directs en fin de trimestre ,6-1,6-1,0-0,1-1,6-4, ,2-0,1-0,1 0,0-0,2-0, ,9-0,8-0,2-0,3-0,2-1, ,5 0,0-0,5-0,4-0,6-1, ,9 1,0-0,1 0,7 0,2 1, ,4 0,2 0,0-0,2-1,9-1, ,8 1,2 1,9 1,4 1,2 5, ,2-0,6-0,8-1,1-0,8-3, ,3-1,3-1,8-1,9-2,2-7, ,1 0,0-1,0-0,4 0,4-1, ,7-0,6-0,2 0,0-0,1-0, ,3-0,7-1,6-1,7-1,5-5, ,0-0,7-0,7-1,5-1,3-4, ,4 0,2 0,1-0,9-0,6-1, ,3-3,9-5,9-6,5-9,2-25, ,3 0,6 1,3 0,2 1,5 3, ,6-3,1-4,7-6,2-7,7-21, ,1-12,8-8,8-2,1-13,5-37, ,7-15,9-13,5-8,3-21,2-58, ,4-5,6-2,3 3,1-6,8-11, ,9 3,2-7,2 3,9-2,9-3, ,3-2,4-9,5 7,0-9,7-14, ,9-6,0 6,0-1,3-0,5-1, ,7-1,2-0,2-0,6-2,1-4, ,1 0,7 0,8 0,0-1,2 0, ,2-5,5 5,4-0,7 2,9 2, ,2 0,9-1,3-1,6-0,3-2, ,1-3,8-5,4 10,1 3,3 4, ,9 2,2 3,7 0,6-0,9 5, ,9-0,6 0,2-1,3-1,8-3, ,5-0,1 1,4-0,1-0,4 0, ,5 2,9 2,0 2,0 1,4 8, ,7 4,7 3,5 0,8 1,7 10, ,6-0,9-0,6-0,3-0,5-2, ,7-7,1-11,8 10,2-13,0-21, ,2 5,3 7,9 5,9 1,7 20, ,7-0,2 0,3 0,6-0,2 0, ,9 0,5 0,4-0,8-0,6-0, ,1 0,6 1,7 4,9 4,9 12, ,8-13,7-22,0-0,2-18,9-54, ,0-6,9-1,0 7,3 2,3 1, ,1-3,1-2,4 3,5 1,1-0, ,2-3,7 1,4 3,7 1,3 2, ,8 0,0 0,0 0,0 0,0 0, ,0-17,3-6,9 25,9-7,9-6, ,3-8,0 9,3 24,0 8,5 33, ,0-25,5-14,1 22,7-22,3-39, ,2 2,2 4,1 8,1 10,0 24, ,2-23,7-9,9 30,9-12,4-15,1 1402

9 Tableau détaillé Secteurs d activité Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac Raffinage et cokéfaction Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques Fabrication d équipements électriques Fabrication de machines et équipements n.c.a Industrie automobile Fabrication d autres matériels de transport Fabrication de textiles, industries de l habillement, industrie du cuir et de la chaussure Travail du bois, industries du papier et imprimerie Industrie chimique Industrie pharmaceutique Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique ainsi que d autres produits minéraux non métalliques Métallurgie et fabrication de produits métalliques à l exception des machines et des équipements Autres industries manufacturières ; réparation et installation de machines et d équipements Industrie manufacturière Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution Industrie (1) Nombre d intérimaires en fin de trimestre dans l industrie Industrie y compris intérim Construction (2) Nombre d intérimaires en fin de trimestre dans la construction Construction y compris intérim Commerce ; réparation d automobiles et de motocycles dont Commerce et réparation d automobiles et de motocycles Commerce de gros, à l exception des automobiles et des motocycles Commerce de détail, à l exception des automobiles et des motocycles Transports et entreposage Hébergement et restauration Information et communication dont Édition, audiovisuel et diffusion Télécommunications Activités informatiques et services d information Activités financières et d assurance Activités immobilières Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien * dont Activités juridiques, comptables, de gestion, d architecture, d ingénierie, de contrôle et d analyses techniques Recherche-développement scientifique Autres activités spécialisées, scientifiques et techniques Activités de services administratifs et de soutien (hors intérim) Intérim (tous secteurs) Autres activités de services dont Arts, spectacles et activités récréatives Autres activités de services Activités des ménages en tant qu employeurs Tertiaire marchand (3) Tertiaire marchand (non compris intérim de l industrie, de la construction et de l agriculture) Secteurs principalement marchands (1)+(2)+(3) Tertiaire non marchand - établissements privés (4) Secteur concurrentiel (SCNA) (1)+(2)+(3)+(4) Évolution (en %) Sur Depuis le T3 T4 T1 T2 1 an 31/03/00-0,3-0,2 0,0-0,3-0,8-4,3-0,9-1,0 0,0-1,9-3,8-17,7-0,6-0,1-0,2-0,1-1,1-25,5 0,0-0,4-0,3-0,5-1,3-25,7 0,5-0,1 0,4 0,1 0,9-18,1 0,1 0,0-0,1-0,8-0,8-18,2 0,9 1,4 1,0 0,8 4,1 4,4-0,5-0,7-0,9-0,7-2,8-55,9-0,6-0,8-0,9-1,1-3,4-31,1 0,0-0,7-0,3 0,3-0,7-23,6-0,7-0,2 0,0-0,1-1,0 5,5-0,2-0,5-0,6-0,5-1,9-19,7-0,2-0,2-0,4-0,3-1,0-21,2 0,1 0,0-0,3-0,2-0,4-23,7-0,1-0,2-0,2-0,3-0,9-20,5 0,2 0,4 0,1 0,4 1,0 7,4-0,1-0,1-0,2-0,2-0,7-18,1-4,6-3,3-0,8-5,3-13,5-21,4-0,4-0,4-0,2-0,6-1,6-18,3-0,4-0,2 0,2-0,5-0,8 17,9 2,6-5,7 3,3-2,3-2,4 17,5-0,2-0,6 0,4-0,6-0,9 17,9-0,2 0,2 0,0 0,0-0,1 8,4-0,3-0,1-0,2-0,6-1,1 0,3 0,1 0,1 0,0-0,1 0,0 0,1-0,3 0,3 0,0 0,2 0,1 15,9 0,1-0,1-0,1 0,0-0,2 4,4-0,4-0,6 1,0 0,3 0,4 26,3 0,3 0,5 0,1-0,1 0,8 16,5-0,3 0,1-0,6-0,8-1,6 2,2-0,1 1,0-0,1-0,3 0,6-17,5 0,8 0,6 0,6 0,4 2,4 55,7 0,6 0,4 0,1 0,2 1,3 17,3-0,4-0,2-0,1-0,2-1,0 6,0-0,2-0,4 0,3-0,4-0,7 20,7 0,6 0,9 0,6 0,2 2,3 38,6-0,1 0,2 0,4-0,1 0,3 16,0 0,2 0,2-0,4-0,3-0,2 4,8 0,1 0,2 0,5 0,5 1,1 30,4-2,3-3,7 0,0-3,3-9,1-6,8-0,5-0,1 0,6 0,2 0,1 20,3-1,1-0,9 1,3 0,4-0,3 16,7-0,7 0,3 0,7 0,2 0,5 15,8 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 28,3-0,2-0,1 0,2-0,1-0,1 14,7-0,1 0,1 0,2 0,1 0,3 15,8-0,2-0,1 0,1-0,1-0,2 6,3 0,1 0,2 0,4 0,5 1,3 29,8-0,1-0,1 0,2-0,1-0,1 8,4 * y compris l intérim, classé dans les activités de services administratifs et de soutien. Sources : Insee et Dares, emplois directs en fin de trimestre

10 Graphiques relatifs à l emploi par grand secteur Emploi dans l industrie (du 31 mars 2000 au 30 juin 2012) milliers Emploi total (y compris intérim) Emploi direct T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T Sources : Insee, Dares. Emploi prévu et réalisé dans l industrie Solde d'opinions (%) 20 Emploi (milliers) Emploi total y compris intérim (échelle de droite) Tendance prévue (échelle de gauche) T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T Sources : Insee, Dares

11 Graphiques relatifs à l emploi par grand secteur Évolutions trimestrielles de la valeur ajoutée et de l emploi dans l industrie 2,0% 1,0% Valeur ajoutée (lissée) 0,0% -1,0% Emploi y compris intérim -2,0% -3,0% -4,0% T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T Sources : Insee, DARES, calculs DGCIS. Évolutions trimestrielles de la valeur ajoutée et de l emploi dans le tertiaire marchand 1,5% 1,0% Valeur ajoutée (lissée) 0,5% 0,0% Emploi -0,5% -1,0% -1,5% T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T Sources : Insee, calculs DGCIS

12 Graphiques relatifs à l emploi par grand secteur Effectifs salariés directs par grand secteur (I) Activités scientifiques et techniques (y compris intérim) Hébergement et restauration Activités financières Construction 110 Commerce 105 Secteurs principalement marchands T4T1 T2T3T4 T1T2T3T4 T1T2T3T4 T1T2T3 T4T1T2T3 T4T1T2T3 T4T1T2 T3T4T1T2 T3T4T1T2 T3T4T1 T2T3T4T1 T2T3T4T1 T2T3T4 T1T2 Effectifs salariés directs SCNA par grand secteur juin 2012 Tertiaire non marchand - Établissements privés 11% Industrie 18% Services marchands (hors commerce et transports) 39% Construction 8% Transports et entreposage 6% Commerce, réparation d'automobiles et de motocycles 17%

13 Graphiques relatifs à l emploi par grand secteur Effectifs salariés directs par grand secteur (II) Services aux ménages Transports et entreposage Information et communication Secteurs principalement marchands Industrie T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 Effectifs salariés directs par grand secteur des services marchands juin 2012 Autres activités de services 24% Hébergement et restauration 14% Information et communication 10% Activités financières et d'assurance 12% Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien 38% Activités immobilières 2%

14 Graphiques détaillés - l industrie Effectifs salariés directs par secteur industriel (I) Raffinage et cokéfaction 100 IAA Industrie manufacturière Machines et équipements 90 Équipements électriques Produits informatiques, électroniques et optiques T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 Effectifs salariés directs par secteur industriel (II) Autres matériels de transport Automobile 90 Industrie manufacturière T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 Effectifs salariés directs par sous-secteur de l industrie juin 2012 Fabrication d'autres produits industriels 47 % Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution 11% Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac 17% Fabrication de matériels de transport 11% Fabrication d'équipements électriques, électroniques,informatiques ; fabrication de machines 14%

15 Graphiques détaillés - l industrie Effectifs salariés directs par secteur industriel (III) 115 Industrie pharmaceutique 105 Caoutchouc, plastique 95 Industrie manufacturière 85 Industrie chimique 75 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 Effectifs salariés directs par secteur industriel (IV) Industrie manufacturière 80 Autres industries, réparation et installation Métallurgie 70 Bois, papier, imprimerie Textile, habillement, cuir, chaussure 40 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 Effectifs salariés directs par sous-secteur de l industrie : détail des «autres produits industriels» juin 2012 Autres industries manufacturières ; réparation et installation de machines et d'équipements 19% Fabrication de textiles, industries de l'habillement, industrie du cuir et de la chaussure 7% Travail du bois, industries du papier et imprimerie 14% Industrie chimique 9% Métallurgie et fabrication de produits métalliques à l'exception des machines et des équipements 26% Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique ainsi que d'autres produits minéraux non métalliques 19% Industrie pharmaceutique 6%

16 Graphiques détaillés - le tertiaire marchand Effectifs salariés directs détaillés dans le commerce Commerce de détail 110 Ensemble commerce Commerce et réparation automobile 105 Commerce de gros T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 Effectifs salariés directs détaillés dans les services d information et de communication Activités informatiques et services d'information 120 Information et communication 100 Édition, audiovisuel et diffusion Télécommunications T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2-16 -

17 Graphiques détaillés - le tertiaire marchand Effectifs salariés directs détaillés dans les activités scientifiques et techniques et les services administratifs et de soutien 140 Activités juridiques, comptables, de gestion, d'architecture, d'ingénierie, de contrôle et d'analyses techniques 130 Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien 120 Services administratifs et de soutien (y compris intérim) 110 Autres activités spécialisées, scientifiques et techniques (1) 100 Recherche-développement scientifique 90 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 (1) Publicité, études de marché, activités de design, de photographie, vétérinaires, etc. Effectifs salariés directs détaillés dans les services aux ménages Réparation de biens personnels et domestiques et autres services personnels Activités des ménages en tant qu'employeurs Services aux ménages, services divers à la personne 105 Arts, spectacles et activités récréatives 95 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2-17 -

18 Graphiques détaillés - le tertiaire marchand Effectifs salariés directs par sous-secteur du commerce juin 2012 Commerce de détail, à l'exception des automobiles et des motocycles 56% Commerce et réparation d'automobiles et de motocycles 12% Commerce de gros, à l'exception des automobiles et des motocycles 32% Effectifs salariés directs par sous-secteur des services d information et de communication juin 2012 Activités informatiques et services d'information 50% Édition, audiovisuel et diffusion 30% Télécommunications 20% Effectifs salariés directs par sous-secteur des activités scientifiques et techniques et des services administratifs et de soutien juin 2012 Activités de services administratifs et de soutien 55% Activités juridiques, comptables, de gestion, d'architecture, d'ingénierie, de contrôle et d'analyses techniques 32% Recherche-développement scientifique Autres activités spécialisées, 6% scientifiques et techniques 7% Effectifs salariés directs par sous-secteur des services aux ménages juin 2012 Activités des ménages en tant qu'employeurs 36% Arts, spectacles et activités récréatives 21% Autres activités de services 43%

19

20 Ce tableau de bord présente un bilan trimestriel de la conjoncture de l emploi salarié dans les secteurs concurrentiels non agricoles. Il est élaboré à partir des statistiques les plus récentes de l Insee et de la Dares. Les nombreux graphiques proposés permettent d établir rapidement un diagnostic sectoriel détaillé. Il met également l accent sur l emploi intérimaire, dont les fluctuations sectorielles sont caractéristiques des politiques d ajustement au cycle conjoncturel.

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Ce dossier a été réalisé par la sous-direction

Plus en détail

Dares Indicateurs. L emploi intérimaire baisse au 3 e trimestre 2014

Dares Indicateurs. L emploi intérimaire baisse au 3 e trimestre 2014 Dares Indicateurs JANVIER 2015 N 002 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L emploi intérimaire baisse au 3 e trimestre 2014 À la fin du 3 e trimestre

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Vous pouvez répondre à ce questionnaire en vous connectant sur Internet avec le code ci-contre : http://enquetes.u-bordeaux.fr/orpea/lp2012/questionnaire.htm

Plus en détail

Les branches d'activité

Les branches d'activité Les branches d'activité Une entreprise qui est une unité institutionnelle peut avoir plusieurs productions de natures différentes. Par exemple, une entreprise de transport routier qui a pour activité principale

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

Nouvelle statistique structurelle des entreprises Canton de Neuchâtel

Nouvelle statistique structurelle des entreprises Canton de Neuchâtel Nouvelle statistique structurelle des entreprises Canton de Neuchâtel La nouvelle statistique structurelle des entreprises (STATENT) réalisée par l'office fédéral de la statistique (OFS) remplace le recensement

Plus en détail

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord mensuel de l activité industrielle - Janvier 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord mensuel de l activité industrielle - Janvier 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE Tableau de bord mensuel de l activité industrielle - Janvier 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Ce dossier a été réalisé par la Sous-direction

Plus en détail

5 788 projets de recrutement en 2013

5 788 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin de Saint Etienne 5 788 projets de recrutement en 213 15,3 % des 6 952 établissements enquêtés dans le bassin de Saint Etienne envisagent de réaliser

Plus en détail

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 22,7 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs (source : ACOSS-URSSAF-31/12/214)) Industrie La production industrielle a légèrement baissé au mois de septembre. La demande

Plus en détail

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires Tendances régionales La conjoncture en Midi-Pyrénées Décembre 215 La production industrielle a légèrement progressé dans l ensemble des secteurs. Les carnets de commandes sont toujours jugés de bon niveau.

Plus en détail

Net.Doc. L emploi saisonnier dans l hôtellerie-restauration . 129. Données DADS 2010-2011. Mickaële Molinari-Perrier. Céreq

Net.Doc. L emploi saisonnier dans l hôtellerie-restauration . 129. Données DADS 2010-2011. Mickaële Molinari-Perrier. Céreq Net.Doc. 129 L emploi saisonnier dans l hôtellerie-restauration Données DADS 2010-2011 Mickaële Molinari-Perrier Département Travail, emploi et professionnalisation (DTEP), Céreq Céreq 10 place de la Joliette

Plus en détail

Enveloppe. Période de mise à disposition

Enveloppe. Période de mise à disposition JEREMIE (JOINT EUROPEAN RESOURCES FOR MICRO TO MEDIUM ENTERPRISES) A pour but de favoriser l attribution de prêts à des PME éligibles en fournissant une protection de risque Cette protection vise à réduire

Plus en détail

EXTRAIT. L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France. Avril 2012

EXTRAIT. L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France. Avril 2012 EXTRAIT L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

EVOLUTION DE L EMPLOI SALARIE EN LORRAINE DANS LES SECTEURS MARCHANDS NON AGRICOLES baisse de 0,8 % au 3 e trimestre 2014

EVOLUTION DE L EMPLOI SALARIE EN LORRAINE DANS LES SECTEURS MARCHANDS NON AGRICOLES baisse de 0,8 % au 3 e trimestre 2014 EVOLUTION DE L EMPLOI SALARIE EN LORRAINE DANS LES SECTEURS MARCHANDS NON AGRICOLES baisse de 0,8 % au 3 e trimestre 2014 LORRAINE L emploi en recul de 0,8 % en Lorraine au 3 e trimestre 2014 Après deux

Plus en détail

Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur

Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur 1 Le Fonds JEREMIE PACA : l histoire La Région PACA s est dotée d outils majeurs de soutien aux entreprises, mais sa gamme ne permettait pas de faire face aux

Plus en détail

L emploi salarié au 1 er trimestre 2011

L emploi salarié au 1 er trimestre 2011 Juin 2011 service statistiques, études et évaluations Repères & Analyses L emploi salarié au 1 er trimestre 2011 HAUTE-SAONE Direction régionale Franche-Comté L emploi salarié en Haute-Saône croît au 1

Plus en détail

Découverte des secteurs d activité

Découverte des secteurs d activité Fiche d animation Compétence B Découverte des secteurs d activité Objectif Familiariser les élèves avec la notion de secteur d activité (au sens de la NES : nomenclature économique de synthèse adoptée

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Profil au 31 décembre 2012 des bénéficiaires de la retraite au titre. de la pénibilité créée par la loi du 9 novembre 2010

Profil au 31 décembre 2012 des bénéficiaires de la retraite au titre. de la pénibilité créée par la loi du 9 novembre 2010 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 14 Document de travail, n engage pas le Conseil Profil

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DU ROMORANTINAIS

TABLEAU DE BORD DU ROMORANTINAIS TABLEAU DE BORD DU ROMORANTINAIS ANNÉE 2011 LES FICHES DE L OBSERVATOIRE N 101 Réalisé avec le concours financier de l'etat et de la Maison de l Emploi de l arrondissement de Romorantin-Lanthenay DIRECTEUR

Plus en détail

Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole

Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole Février 215 Observatoire Partenarial de l Economie de Métropole économie productive en ARRONDISSEMENT DE LILLE et GRANDES MéTROPOLES FRANÇAISES Les Objectifs de l OPE : Depuis 26, l OPELM travaille à la

Plus en détail

Le tableau de bord mensuel. de l activité industrielle

Le tableau de bord mensuel. de l activité industrielle Le tableau de bord mensuel de l activité industrielle octobre 13 oc Direction éditoriale : François Magnien Auteurs : Marie-Cécile Misak, Alice Tchang Conception : Gwenaëlle Solignac Maquette : Hélène

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL Extrait du rapport d activité du Ministère du Travail, de l Emploi et de l Économie sociale et solidaire ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL En tant qu'instrument de formation postscolaire, l'ecole Supérieure

Plus en détail

Observatoire statistique de l Ile-de-France

Observatoire statistique de l Ile-de-France Observatoire statistique de l Ile-de-France Au fil des formalités remplies par les personnes physiques ou morales qui déclarent et paient des cotisations et des contributions sociales, ainsi que dans le

Plus en détail

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - %ÊDFmbre 2014 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - %ÊDFmbre 2014 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - %ÊDFmbre 2014 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Ce dossier a été réalisé par la sous-direction de la Prospective, des Études

Plus en détail

Zone d'emploi de Lyon

Zone d'emploi de Lyon Lyon - Zone d'emploi Territoire de référence (TR): FicheOMPREL Somme des 8 zones d'emploi de la RUL Edition 2012 / 2013 Cette fiche socio-économique est générée à partir de l observatoire Baseco Rhône-Alpes

Plus en détail

L emploi dans l Yonne

L emploi dans l Yonne L emploi dans l Yonne 3 ème trimestre 211 : Maintien du niveau de l emploi dans l Yonne. % L emploi icaunais n arrive toujours pas à progresser sur ce 3 ème trimestre. Tout comme la Côte d Or, l Yonne

Plus en détail

Chapitre 25 : COMPTABILITE NATIONALE

Chapitre 25 : COMPTABILITE NATIONALE Chapitre 25 : COMPTABILITE NATIONALE SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 341 II. LISTE DES TABLEAUX... 341 III. PRESENTATION... 342 IV. METHODOLOGIE... 342 V. DÉFINITIONS... 342 VI. SOURCES DE DOCUMENTATION...

Plus en détail

Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre

Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre 1 Direction røgionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle du Centre Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre Projection à l horizon 2015 Février 2005 2 Source

Plus en détail

DÉPENSES PERSONELLES. S M L W Structure

DÉPENSES PERSONELLES. S M L W Structure Révisé: le 2 novembre, 2005 TITRE ET CODE SÉQUENTIEL AU NIVEAU LE MOINS ÉLEVÉ (S) (basé sur FND013.TTL) TITRE ET CODE SÉQUENTIEL AU NIVEAU MOYEN (M) (basé sur FND037.TTL) Titre et code séquentiel au niveau

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Les principaux secteurs d activité haut-marnais Situation 2011 Document réalisé en mars 2012 à partir des données : Contact : CCIT - Observatoire économique 9, rue de la Maladière 52 000 - CHAUMONT Tél.

Plus en détail

Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France

Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France SOMMAIRE 1. Présentation du territoire : L Ile-de-France en quelques chiffres 2. La demande d

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail

L EMPLOI DANS LE SECTEUR PRIVÉ EN 2012 : UNE ANNÉE MOROSE

L EMPLOI DANS LE SECTEUR PRIVÉ EN 2012 : UNE ANNÉE MOROSE N 7 JUILLET 3 En, l emploi du secteur concurrentiel s établit en France (Métropole et Dom) à 7,9 millions. La masse salariale associée s élève à 5 milliards d euros. Sur un an, celle-ci augmente de, %,

Plus en détail

Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE

Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) GROUPE INTITULE A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE 01.1 Culture de céréales et autres cultures n.c.a. 01.2 Culture

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

ENQUÊTE ANNUELLE SUR LE TRANSPORT ET LA DISTRIBUTION D'ÉLECTRICITÉ - ANNÉE 2014 -

ENQUÊTE ANNUELLE SUR LE TRANSPORT ET LA DISTRIBUTION D'ÉLECTRICITÉ - ANNÉE 2014 - ENQUÊTE ANNUELLE SUR LE TRANSPORT ET LA DISTRIBUTION D'ÉLECTRICITÉ - ANNÉE 2014 - Vu l'avis favorable du Conseil national de l'information statistique, cette enquête, reconnue d'intérêt général et de qualité

Plus en détail

Taxes environnementales par activité économique

Taxes environnementales par activité économique Bureau fédéral du Plan Analyses et prévisions économiques Institut des comptes nationaux Taxes environnementales par activité économique 2008-2011 Septembre 2013 Avenue des Arts 47-49 1000 Bruxelles E-mail:

Plus en détail

Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps.

Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps. Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps.be Des informations communales sont également disponibles sur le

Plus en détail

Devenir des DUT à 30 mois Diplômés 2009

Devenir des DUT à 30 mois Diplômés 2009 Devenir des DUT à 30 mois Diplômés 2009 Mise en place depuis 2003 par la Direction générale de l enseignement supérieur (DGES) et l association des directeurs d instituts universitaires de technologies

Plus en détail

L emploi scientifique dans le secteur privé

L emploi scientifique dans le secteur privé L emploi scientifique dans le secteur privé LES CHERCHEURS DANS LE SECTEUR PRIVE L évolution des effectifs de chercheurs dans les entreprises En 2004, les entreprises emploient plus de 105 000 chercheurs

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL Extrait du rapport d activité du Ministère du Travail, de l Emploi et de l Économie sociale et solidaire ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL En tant qu'instrument de formation postscolaire, l'ecole Supérieure

Plus en détail

Chapitre 1 Les différents aspects du

Chapitre 1 Les différents aspects du Chapitre 1 Les différents aspects du marketing des services Mieux comprendre les services d un point de vue économique et marketing Notre recours aux services est si fréquent, diversifié et quotidien que

Plus en détail

La conjoncture en région Centre Val de Loire

La conjoncture en région Centre Val de Loire Tendances régionales La conjoncture en région Centre Val de Loire Enquêtes mensuelles Septembre 215 Tassement de la production industrielle, activité globale un peu plus soutenue dans les services marchands.

Plus en détail

1 174 projets de recrutement en 2013

1 174 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin d Oyonnax 1 174 projets de recrutement en 213 18,9 % des 1 529 établissements enquêtés dans le bassin de Bourg en Bresse envisagent de réaliser

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL Extrait du rapport d activité du Ministère du Travail et de l Emploi 2012 ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL En tant qu'instrument de formation postscolaire, l'ecole Supérieure du Travail a pour mission de dispenser,

Plus en détail

La production des IAA ralentit encore en juillet. Prix à la consommation - Prix à la production - Prix d'achat des intrants

La production des IAA ralentit encore en juillet. Prix à la consommation - Prix à la production - Prix d'achat des intrants Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre Octobre Industries agroalimentaires La production des IAA ralentit encore en juillet Tableau de bord Sommaire Production en volume - Ipi la production

Plus en détail

Annexe VIII pièce jointe n 2. Contribution de la DGTPE pour le groupe de travail sur la réforme du financement de la protection sociale

Annexe VIII pièce jointe n 2. Contribution de la DGTPE pour le groupe de travail sur la réforme du financement de la protection sociale Annexe VIII pièce jointe n 2 Contribution de la DGTPE pour le groupe de travail sur la réforme du financement de la protection sociale Transferts entre entreprises : un scénario de modulation portant sur

Plus en détail

Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail)

Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail) Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail) Nom de variable ZELT Libellé Zone d'emploi du lieu de travail Précisions sur modalités

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Octobre 2013

Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, automne 2013» Pour toute question

Plus en détail

Les établissements de la région grenobloise* en chiffres Observatoire économique Janvier 2011

Les établissements de la région grenobloise* en chiffres Observatoire économique Janvier 2011 Les établissements de la région grenobloise* en chiffres Observatoire économique Janvier 2011 10 ans d évolution 1996-2006 Plus de 27 300 établissements industriels, commerciaux et de services en région

Plus en détail

CA de Villefranche-sur-Saône

CA de Villefranche-sur-Saône CA de Villefranche-sur-Saône - Communauté d'agglomération Communauté d'agglomération de Villefranche-sur-Saône Edition 212 / 213 Cette fiche socio-économique est générée à partir de l observatoire Baseco

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

Produit intérieur brut par industrie au Québec

Produit intérieur brut par industrie au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Produit intérieur brut par industrie au Québec Janvier 2015 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser

Plus en détail

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie L'enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO) de Pôle emploi mesure les intentions de des employeurs pour l année à venir,

Plus en détail

Informations Rapides Réunion

Informations Rapides Réunion Informations Rapides Réunion N 7 - Décembre 0 Analyse Résultats comptables des entreprises réunionnaises en 00 Les entreprises marchandes dégagent 6 milliards d euros de valeur ajoutée La valeur ajoutée

Plus en détail

PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION

PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION > L OBSERVATOIRE DU TRAVAIL TEMPORAIRE > LA PROSPECTIVE DE BRANCHE SUR LES METIERS ET LES QUALIFICATIONS > UN EXEMPLE DE DEMARCHE PROSPECTIVE : Origine et nature de

Plus en détail

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires Tendances régionales Les entreprises en Rhône-Alpes Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée de la situation

Plus en détail

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION SOMMAIRE TERRITOIRE... 3 ACTIVITES ECONOMIQUES... 4 EMPLOI... 5 ENSEIGNEMENT- FORMATION - APPRENTISSAGE... 6 INTERNATIONAL...

Plus en détail

SERVICE PUBLIC FEDERAL EMPLOI, TRAVAIL ET CONCERTATION SOCIALE ------ Conseil supérieur pour la Prévention et la Protection au travail ------

SERVICE PUBLIC FEDERAL EMPLOI, TRAVAIL ET CONCERTATION SOCIALE ------ Conseil supérieur pour la Prévention et la Protection au travail ------ SERVICE PUBLIC FEDERAL EMPLOI, TRAVAIL ET CONCERTATION SOCIALE ------ Conseil supérieur pour la Prévention et la Protection au travail ------ Avis n 184 du 29 mai 2015 concernant la tarification des services

Plus en détail

M2 Méthodes physico-chimiques d'analyse appliquées à l'environnement et aux matériaux - Promotion 2 006

M2 Méthodes physico-chimiques d'analyse appliquées à l'environnement et aux matériaux - Promotion 2 006 M2 Méthodes physico-chimiques d'analyse appliquées à l'environnement et aux matériaux - Promotion 2 006 19 14 En emploi 12 En études 2 Total 14 - - Ingénieur débutant en informatique Supérieur Cdi, fonctionnaire

Plus en détail

CA de Bourg en Bresse. Communauté d'agglomération de Bourg en Bresse. Edition 2012 / 2013

CA de Bourg en Bresse. Communauté d'agglomération de Bourg en Bresse. Edition 2012 / 2013 CA de Bourg en Bresse - Communauté d'agglomération Communauté d'agglomération de Bourg en Bresse Edition 2012 / 2013 Cette fiche socio-économique est générée à partir de l observatoire Baseco Rhône-Alpes

Plus en détail

Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées

Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées Avril 2014 Objectif de l étude Pour la douzième année consécutive, l enquête Besoin en Main d œuvre (BMO) a été réalisée fin 2012 et

Plus en détail

L emploi intérimaire en Guadeloupe * et dans les Dom entre 2008 et 2010

L emploi intérimaire en Guadeloupe * et dans les Dom entre 2008 et 2010 Date : Février 2012 Service Etudes, Evaluation Statistiques (SESE) de Guadeloupe L emploi intérimaire en Guadeloupe * et dans les Dom entre 2008 et 2010 *Îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy incluses

Plus en détail

Saint-Etienne. Zone d'emploi de Saint-Etienne. Edition 2012 / 2013

Saint-Etienne. Zone d'emploi de Saint-Etienne. Edition 2012 / 2013 Saint-Etienne - Zone d'emploi Territoire de référence (TR): FicheOMPREL Somme des 8 zones d'emploi de la RUL Edition 2012 / 2013 Cette fiche socio-économique est générée à partir de l observatoire Baseco

Plus en détail

8 661 projets de recrutement en 2013

8 661 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin d Annecy 8 661 projets de recrutement en 213 22, % des 7 89 établissements enquêtés envisagent de réaliser au moins une embauche. En 213, le bassin

Plus en détail

Dix ans de consommation d énergie dans le secteur tertiaire

Dix ans de consommation d énergie dans le secteur tertiaire COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 369 Novembre 2012 Dix ans de consommation d énergie dans le secteur tertiaire OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La consommation d énergie du secteur tertiaire

Plus en détail

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique USAGES DES TIC - ENTREPRISES ÉQUIPEMENT NUMÉRIQUE Utilisation des TIC en 2013 des entreprises France

Plus en détail

information note d Un déficit d effort de recherche des entreprises françaises? Comparaison France - Allemagne 12.09

information note d Un déficit d effort de recherche des entreprises françaises? Comparaison France - Allemagne 12.09 note d information Enseignement supérieur & Recherche 12.9 JUILLET L réalise davantage de recherche et développement que ne le fait la. Cet écart relève d une différence d échelle entre les deux pays.

Plus en détail

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires Tendances régionales Les entreprises en Franche-Comté Bilan 2012 Perspectives 2013 Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide

Plus en détail

Dares Analyses. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses avril 2014 N 028 publication de la direction de l'animation de la recherche, étu et statistiques Les salaires par secteur et par branche professionnelle Des gains salariaux annulés par l

Plus en détail

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Evolution du nombre d entreprises sur ans Du er janvier 99 au er janvier au er janvier 99 99 99 998 999 nombre d entreprises 9 8 99 8 9 9 Le secteur artisanal

Plus en détail

Chiffres Clés 2014 Alpes-Maritimes

Chiffres Clés 2014 Alpes-Maritimes Chiffres Clés 2014 Alpes-Maritimes SIRIUS-CCI OBSERVER POUR AGIR cote-azur.cci.fr POPULATION / FORMATION Population Population par âge Recensement 2011 1 081 244 Population totale 15,9% 0-14 ans 16,7%

Plus en détail

Cahiers Conjoncturels Aubois

Cahiers Conjoncturels Aubois Cahiers Conjoncturels Aubois Tendances 1 er Prévisions 2 nd 29 ème édition Septembre 1 Synthèse Constats SECTEURS D ACTIVITE Prévisions Evolution CA Note d activité Note de confiance Perspectives d évolution

Plus en détail

LA MASSE SALARIALE ET L EMPLOI DU SECTEUR PRIVÉ AU PREMIER TRIMESTRE 2012

LA MASSE SALARIALE ET L EMPLOI DU SECTEUR PRIVÉ AU PREMIER TRIMESTRE 2012 N 151 JUIN 1 Au premier trimestre 1, l emploi salarié du secteur privé est globalement stable (+ %), comme aux deux trimestres précédents, confirmant le net ralentissement observé depuis l été 11. Sur

Plus en détail

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE ENQUÊTES DE CONJONCTURE 115 moyenne de long terme = 100 3.00 58 110 variation sur un an en % 2.50 56 105 100 95 PIB (échelle de droite) 2.00

Plus en détail

POINT DE CONJONCTURE. Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du travail et de l Emploi d Alsace DIRECCTE ALSACE

POINT DE CONJONCTURE. Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du travail et de l Emploi d Alsace DIRECCTE ALSACE DIRECCTE ALSACE Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du travail et de l Emploi d Alsace POINT DE CONJONCTURE Septembre Sommaire : I. La conjoncture régionale L activité

Plus en détail

Le score Pour un diagnostic individuel Pour une analyse de portefeuille d entreprises

Le score Pour un diagnostic individuel Pour une analyse de portefeuille d entreprises Le score Pour un diagnostic individuel Pour une analyse de portefeuille d entreprises IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Plus en détail

Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population

Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population de concentration de l emploi salarié dans l aire azuréenne Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population Situées en milieu urbain, au sein des plus grandes agglomérations du

Plus en détail

PROGRAMME D ACCRÉDITATION DES SYSTÈMES DE MANAGEMENT (PASM) Portée d accréditation

PROGRAMME D ACCRÉDITATION DES SYSTÈMES DE MANAGEMENT (PASM) Portée d accréditation PROGRAMME D ACCRÉDITATION DES SYSTÈMES DE MANAGEMENT (PASM) Portée Entité juridique accréditée : Nom de la personne-ressource : Bureau de normalisation du Québec Jocelyn Brousseau (Programme des Systèmes

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 10 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 2013 STABILITÉ DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 2013, les créations pures d entreprises dans les

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE

TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE OCTOBRE 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

C. C. I. T. 0 4. Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence www.digne.cci.fr/observatoire-economique

C. C. I. T. 0 4. Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence www.digne.cci.fr/observatoire-economique C. C. I. T. 0 4 Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence www.digne.cci.fr/observatoire-economique Document réalisé par la Chambre de commerce et d industrie territoriale en partenariat avec

Plus en détail

C.C.I.T.04. Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence. www.digne.cci.fr/observatoire-economique

C.C.I.T.04. Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence. www.digne.cci.fr/observatoire-economique C.C.I.T.04 Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence www.digne.cci.fr/observatoire-economique Document réalisé par la Chambre de commerce et d industrie territoriale en partenariat avec la Chambre

Plus en détail

2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES

2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES Version intégrale 2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES Par rapport aux séries 2 publiées l'année précédente sur le stock de capital (SDC) et les amortissements, trois adaptations méthodologiques ont été pratiquées

Plus en détail

Le tissu des entreprises de la CCI Nîmes. Mars 2014

Le tissu des entreprises de la CCI Nîmes. Mars 2014 Le tissu des entreprises de la CCI Nîmes Mars 2014 Les entreprises Entreprises privées Entreprises publiques Administration Armée, police Mairies Hôpitaux Ecoles Justice Entreprises commerciales Industries

Plus en détail

Dispositif JEREMIE PRESENTATION DE LA BANQUE POPULAIRE PROVENÇALE ET CORSE 1920 Implantation de la BPPC à Marseille 2009 BPPC actionnaire unique de la Banque CHAIX 1 283 collaborateurs 152 agences

Plus en détail

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6.

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6. DIRECCTE A Q U I T A I N E 2ème TRİMESTRE 215 la conjoncture Lot-et-Garonne en DİRECTİON RÉGİONALE DES ENTREPRİSES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATİON, DU TRAVAİL ET DE l EMPLOİ SERVİCE ÉTUDES, STATİSTİQUES,

Plus en détail

Article paru dans la Lettre d'information tef n 3/99. Le bilan social : une nouvelle source d informations sur l emploi

Article paru dans la Lettre d'information tef n 3/99. Le bilan social : une nouvelle source d informations sur l emploi Article paru dans la Lettre d'information tef n 3/99 Le bilan social : une nouvelle source d informations sur l emploi Esteban Martinez TEF-ULB L établissement par les entreprises d un bilan social est

Plus en détail

Portrait de l emploi de la MRC de Lotbinière

Portrait de l emploi de la MRC de Lotbinière Portrait de l emploi de la MRC de Lotbinière EMPLOI Secteurs d emploi et entreprises (EMP 2) Faits saillants Tous secteurs confondus, le nombre d emplois dans la MRC de Lotbinière dépasse les 13 000 en

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

LES RÉSULTATS GLOBAUX / L INDUSTRIE / LA CONSTRUCTION / LE TERTIAIRE / L INTÉRIM / Les départements LE CALVADOS LA MANCHE L ORNE

LES RÉSULTATS GLOBAUX / L INDUSTRIE / LA CONSTRUCTION / LE TERTIAIRE / L INTÉRIM / Les départements LE CALVADOS LA MANCHE L ORNE # 03 LES RÉSULTATS GLOBAUX / L INDUSTRIE / LA CONSTRUCTION / LE TERTIAIRE / L INTÉRIM / Les départements LE CALVADOS LA MANCHE L ORNE Manch che 15 LE CALVADOS Les résultats globaux Le recul de l emploi

Plus en détail

Dares Analyses. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses octobre 2012 N 074 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les salaires par secteur et par branche professionnelle en 2010 : une accélération

Plus en détail

Sommaire. Eléments d accidentologie d ensemble Vous avez dit accident? Les évènements en sites Seveso en France et en Haute-Normandie

Sommaire. Eléments d accidentologie d ensemble Vous avez dit accident? Les évènements en sites Seveso en France et en Haute-Normandie Sommaire Eléments d accidentologie d ensemble Vous avez dit accident? Les évènements en sites Seveso en France et en Haute-Normandie Analyses sectorielles en Haute-Normandie Chimie et pharmacie Raffinage

Plus en détail

LE RECOURS À L'INTÉRIM EN ALSACE ET DANS LES DEPARTEMENTS

LE RECOURS À L'INTÉRIM EN ALSACE ET DANS LES DEPARTEMENTS mai-8 août-8 nov.-8 févr.-9 mai-9 août-9 nov.-9 févr.-1 mai-1 août-1 nov.-1 mai-8 août-8 nov.-8 févr.-9 mai-9 août-9 nov.-9 févr.-1 mai-1 août-1 nov.-1 LE RECOURS À L'INTÉRIM EN ALSACE ET DANS LES DEPARTEMENTS

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses decembre 2014 N 099 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L emploi dans les très fin 2013 Un tiers des TPE ont un seul salarié Les entreprises

Plus en détail

Édito. Sommaire RHODANIENNE. Accord national du 1 er juillet 2011 relatif à la formation pro tout au long de la vie dans la métallurgie

Édito. Sommaire RHODANIENNE. Accord national du 1 er juillet 2011 relatif à la formation pro tout au long de la vie dans la métallurgie Juillet 2014 - N 51 Association de Développement des formations des industries de la Métallurgie RHODANIENNE Sommaire Situation de la collecte réalisée par l ADEFIM Rhodanienne pour le compte de l OPCAIM

Plus en détail

YVELINES. Présentation du territoire. limites du territoire

YVELINES. Présentation du territoire. limites du territoire Population totale du territoire 1 413 635 YVELINES Présentation du territoire Poids dans la région 11,9% Nombre de communes 262 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié

Plus en détail