Tableau de bord. Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tableau de bord. Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF"

Transcription

1 Tableau de bord Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF Septembre 2009

2

3 Sommaire Introduction Marché du travail et emploi Emploi Coût du travail Durée du travail Productivité Éducation et insertion professionnelle Marché du travail Pouvoir d achat et revenu Prix et revenus Revenus de redistribution Pauvreté, inégalités et solidarité Entreprises et tissu économique Capacité financière des entreprises Évolution du tissu économique PME Entreprises innovantes Attractivité et compétitivité Performances de la France relativement aux autres pays de la zone euro : parts de marché Capacité de la France à répondre à la demande mondiale Taux de change Innovation et recherche-développement Attractivité...75 Notice...78

4 Introduction L information économique et sociale ne manque pas, à lire les «pages économiques» dans les quotidiens et les hebdomadaires, ou à entendre la cascade de chiffres et d indices toutes les heures à la radio et à la télévision. Et pourtant Ce foisonnement de données, dont on connaît rarement la source, le mode d élaboration, la définition, la signification, ne permet pas toujours une juste appréciation de la situation économique et sociale. C est pourquoi les cinq organisations syndicales de salariés 1 et le MEDEF ont décidé, dans le cadre de leur démarche de dialogue économique engagée il y a trois ans, de constituer, à partir des statistiques publiques, une base de données sous forme d un Tableau de bord. Ce Tableau de bord a vocation à être actualisé chaque année, dans ses chiffres et dans ses rubriques, en fonction de l actualité et des priorités nouvelles. Le présent Tableau de bord est l aboutissement d un travail technique des organisations mentionnées ci-dessus, avec une triple ambition : S disposer d une «boîte à outil», parmi d autres, de données quantitatives pouvant être utilisées comme une référence commune dans le cadre des négociations collectives, de rencontres avec les pouvoirs publics ou d interventions dans les médias S élargir le champ du dialogue entre ces organisations au-delà de la seule négociation sur les conséquences sociales des décisions économiques. En effet le «social» n est pas déconnecté de la réalité économique sur laquelle ces organisations n auraient rien à dire ou ne seraient pas qualifiées pour en parler ; S apporter dans le débat économique et social l éclairage propre des acteurs qui sont au cœur du processus de création et de redistribution de richesses. Ce Tableau de bord vise à aider le MEDEF et les organisations syndicales de salariés à mieux appréhender la situation économique et sociale dans le cadre de leurs responsabilités respectives dans le dialogue social. De nature purement technique, ce Tableau de bord est construit comme un instrument d évaluation des tendances de l économie française et de suivi des politiques engagées. Bien entendu, l observation commune des faits et de leur évolution ne signifie pas un accord sur leurs causes, par plus que sur les politiques à conduire. A cette fin, les cinq organisations syndicales de salariés et le MEDEF ont procédé à un long travail de réflexion sur les thèmes à retenir, ainsi que de recherche et de sélection des indicateurs les plus pertinents et les plus fiables. 4

5 Par souci de lisibilité, ces indicateurs ont été présentés en quatre grands chapitres : marché du travail et emploi, pouvoir d achat et revenu, entreprises et tissu économique, attractivité et compétitivité. Il ne s agit donc nullement de présenter ici un «chiffres-clés» exhaustif de l économie et de la société française. Les indicateurs retenus répondent à trois critères : S provenir de sources publiques (nationales, européennes, internationales) et vérifiables ; S être actualisables (chaque année, avec une «fraîcheur suffisante» pour être significatifs et permettre un suivi dans la durée), de manière à proposer une lecture dynamique de la situation sans pour autant tomber dans la fresque structurelle sur longue période ; S donner lieu à une comparaison internationale, et d abord européenne, chaque fois que ce sera possible. En régime d économie ouverte, l évolution d indicateurs économiques et sociaux n a de sens que si on la met en perspective avec celle observée dans d autres pays. Enfin, ce travail a conduit à identifier un certain nombre de besoins d indicateurs, indispensables à l analyse et au dialogue économique, et qui ne semblent pas disponibles. Il appartient à ces organisations d alerter les pouvoirs publics sur les insuffisances de l information statistique, et de les inciter à publier ou faire élaborer des chiffres jusque-là manquants. Dans cette perspective, elles n excluent pas la possibilité d une démarche commune auprès des instances compétentes de la statistique publique, en premier lieu le Conseil National de l Information Statistique (CNIS). Ce serait une façon complémentaire pour ces organisations de contribuer à enrichir le débat économique et à éclairer la décision politique. 1- CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO 5

6

7 1 Marché du travail et emploi 1-1 Emploi Taux d emploi par âge (ensemble de l économie) Taux d emploi par âge (secteur marchand non agricole) Emploi selon les durées hebdomadaires de travail (emploi salarié) Taux de chômage harmonisés (niveaux et structure) Emploi par type de contrat Coût du travail Évolution comparée du coût salarial unitaire Prélèvements obligatoires sur le travail Part de la protection sociale financée par les cotisations sociales Salaire minimum SMIC : passage du net au coût global employeur Durée du travail Durée hebdomadaire du travail Durée annuelle du travail Nombre d heures travaillées par habitant Productivité Productivité horaire du travail dans le secteur marchand non agricole Éducation et insertion professionnelle Évaluation du «socle commun de connaissances et de compétences» Enseignement supérieur Dépenses globales pour la formation professionnelle par financeur Accès à la formation professionnelle continue Apprentissage Marché du travail Nombre de chômeurs indemnisés Indicateur de tension sur le marché du travail en France... 32

8 Marché du travail et emploi 1-1 Emploi Taux d emploi par âge (ensemble de l économie) Total (15-64 ans) Zone euro 61,3 62,1 62,4 62,7 62,9 63,8 64,8 65,7 66,1 Belgique 60,9 59,7 59,7 59,3 60,5 61, ,0 62,4 Allemagne 65,3 65,7 65,4 64,9 64, ,5 69,4 70,7 Irlande 64,5 65,2 65,1 65,1 65,5 67,6 68,6 69,1 67,6 Espagne 56,1 57,7 58,6 59,7 60,9 63,3 64,8 65,6 64,3 France 61,7 62,7 62, ,4 63,7 63,7 64,3 64,9 Italie 53,4 54,5 55,4 56,1 57,7 57,6 58,4 58,7 58,7 Pays-Bas 72,9 74,1 74,5 73,8 73,1 73,2 74,3 76,0 77,2 Autriche 67,9 67,8 68,1 68,2 66,5 68,6 70,2 71,4 72,1 Finlande 68,1 69,1 69,1 68,7 68,3 68,4 69,3 70,3 71,1 Royaume-Uni 71 71,3 71,2 71,4 71,5 71,7 71,6 71,5 71,5 Source : Eurostat, Marché du travail et de l emploi, taux d emploi - séries EFT Jeunes (15-24 ans) Zone euro 36,6 37, ,7 36,2 36,8 37,2 38,0 38,0 Belgique 30,3 28,5 28,5 27,1 28,1 27,5 27,6 27,5 27,4 Allemagne 46,1 46,5 45, ,3 42,2 43,4 45,3 46,9 Irlande 48,1 46,8 44,9 45,4 44,8 48, ,9 46,0 Espagne 32,2 33,6 33,8 34,2 34,7 38,3 39,5 39,1 36,0 France 28,2 29,3 29,9 31,4 29,9 30,7 30,2 31,5 32,0 Italie 26,1 26,2 25,7 25,4 27,6 25,7 25,5 24,7 24,4 Pays-Bas 68,4 70,4 70,5 68,7 66,2 65,2 66,2 68,4 69,3 Autriche 52,5 51,4 51,8 50,6 49,9 53, ,5 55,9 Finlande 45,4 46,2 44,8 44,3 43,3 40,5 42,1 45,6 44,7 Royaume-Uni 55,8 55,5 55,5 54,2 54,9 54,4 53,8 52,9 52,4 Source : Eurostat, Marché du travail et de l emploi, taux d emploi - séries EFT dont : ans Zone euro 19,6 19,7 19,3 18,7 17,9 18,6 18,8 19,6 19,5 Belgique 7,4 7,2 8,1 6,5 5,8 6,8 6,8 6,7 7,2 Allemagne 29,1 28,7 27,8 26,7 24,9 25,4 25,9 27,6 28,7 Irlande 27,3 25,5 22, , ,5 25,1 21,7 Espagne 14 14,2 14,2 13,5 13,6 16,5 16,8 17,0 14,1 France 10,4 10,6 10,6 11,3 10,4 11,5 11,3 12,4 12,3 Italie 10,3 10,4 9,3 8,8 9,6 8,1 7,9 7,6 7,2 Pays-Bas 58,6 60, ,8 54,6 54, ,8 60,2 Autriche 38,4 37,1 37,7 35,2 33,2 36,6 38,2 40,3 40,7 Finlande 28 28,9 27,8 26,4 25,5 21, ,1 24,7 Royaume-Uni 42,4 41, ,6 39,9 39,4 37,3 35,8 35,6 Source : Eurostat, Marché du travail et de l emploi, taux d emploi - séries EFT dont : ans Zone euro 53,1 53,8 53,6 53,5 53,2 53,9 54,7 55,5 55,6 Belgique 52,6 48,7 47,7 46,5 49,2 47,7 48,5 48,7 47,9 Allemagne 64,8 65,2 63,2 61,5 57,8 59, ,9 64,5 Irlande 70 68,2 65,9 65,9 66,2 69,2 70,8 70,7 66,7 Espagne 47, ,2 50,4 51,3 55,6 57,8 57,2 54,2 France 47, ,4 51,8 49, ,5 50,9 51,7 Italie 39,4 39, ,8 43,8 41,6 41,7 40,8 40,9 Pays-Bas 77,9 79,5 80,6 79,6 77,9 76,4 77,7 79,4 78,6 Autriche 67,4 66,3 66,3 65,5 65,9 68, ,0 70,5 Finlande 62,8 63,6 61,7 61,9 60,9 58,5 60,6 63,9 65,1 Royaume-Uni 69,6 69,5 70,4 69,2 70,4 69, ,4 68,2 Source : Eurostat, Marché du travail et de l emploi, taux d emploi - séries EFT 8

9 Entre ans Zone euro 75,4 76,1 76,2 76,4 76,7 77,4 78,3 79,2 79,5 Belgique 77,9 76,6 76,6 76,1 77,3 78,3 78,4 79,7 80,5 Allemagne 79,3 79,4 78,8 78,1 77,2 78,2 79,4 80,9 81,8 Irlande 75,3 76,3 76, ,7 77,9 78,4 78,7 77,3 Espagne 68,4 69,4 70,3 71,4 72,5 74,4 75,8 76,8 75,3 France 78,4 79,4 79,4 80,2 80,2 80,7 81,2 82,0 83,1 Italie 67,7 69,1 69,9 70,8 72,4 72,3 73,3 73,5 73,5 Pays-Bas 81,7 82,8 82,9 82,6 82,5 82,9 84,2 85,4 86,8 Autriche 81,6 82,2 82,7 83,3 81,7 82,6 83,5 84,0 84,4 Finlande 81,1 81,8 81,9 81,3 80,9 81,7 82,4 83,4 84,3 Royaume-Uni 80,2 80,5 80,4 80,7 80,8 81,2 81,2 81,3 81,4 Source : Eurostat, Marché du travail et de l emploi, taux d emploi - séries EFT Seniors ( ans) Zone euro 34,1 34, ,5 38,3 40,5 41,8 43,3 44,4 Belgique 25 25,2 25,8 28,1 30,1 31, ,4 34,5 Allemagne 37,4 37,7 38,4 39,4 41,4 45,4 48,4 51,5 53,8 Irlande 45,1 46, ,2 49,5 51,6 53,1 53,8 53,6 Espagne 36,8 39,1 39,7 40, ,1 44,1 44,6 45,6 France 29,4 30,7 33,8 36,1 37,3 38,5 38,1 38,2 38,2 Italie 27,3 26,9 28, ,2 31,4 32,5 33,8 34,4 Pays-Bas 37,9 39, ,5 44,6 46,1 47,7 50,9 53,0 Autriche 29,2 27, ,1 27,4 31,8 35,5 38,6 41,0 Finlande 41,2 45,5 47,8 49,6 51,1 52,7 54,5 55,0 56,5 Royaume-Uni 50,4 52,2 53,2 55,4 56,1 56,8 57,3 57,4 58,0 Source : Eurostat, Marché du travail et de l emploi, taux d emploi - séries EFT dont : ans Zone euro 48,5 49,2 51,1 52,3 52,8 54,5 55,4 57,4 58,9 Belgique 37,9 38,1 38,4 39, ,6 44,9 48,9 50,1 Allemagne 56,4 57,7 59,4 59,9 61,3 63,4 64,5 66,8 68,9 Irlande 53,1 54,4 55,4 56,9 57,6 58,9 60,7 61,2 60,9 Espagne 46,2 47,3 48,5 48,9 49,8 52, ,1 56,3 France 48,1 49,3 51, ,8 55,2 54,6 55,4 56,3 Italie 36,5 36,2 39,4 40,6 40,8 43,1 43,9 46,1 47,6 Pays-Bas 54,1 56,9 59,8 59, ,7 63,8 68,1 69,8 Autriche 42, ,3 48,3 45, ,2 55,2 59,2 Finlande 58,5 62,4 65,2 65,7 65,3 65,4 67,3 67,9 70,3 Royaume-Uni 63,2 64,7 65,4 67,5 67,7 68,6 69,1 69,3 70,2 Source : Eurostat, Marché du travail et de l emploi, taux d emploi - séries EFT dont : ans Zone euro 19,6 20,2 21,1 22,3 22, ,1 26,6 27,6 Belgique 12,4 12,1 11,3 13,8 13,3 16,1 15,7 17,2 17,0 Allemagne 19,6 20,8 22,2 23,5 25,3 28, ,2 35,1 Irlande 35,8 37,1 38,6 39,4 39,1 42,3 43,8 45,1 45,2 Espagne 26,7 29,5 29, ,6 32,2 32,9 33,0 34,0 France 10,2 9,9 11,5 12, ,8 14,4 15,6 16,3 Italie ,3 19,8 18, ,6 19,4 20,0 Pays-Bas 18,5 18,5 21,2 24,2 23,6 24, ,1 35,1 Autriche 12,1 11,8 11,9 11,5 10,6 13,6 15,3 19,5 20,8 Finlande 22,8 25,2 26,5 27,4 30,2 33,5 37,2 39,1 41,2 Royaume-Uni 36,1 37,6 37,9 39,9 41,3 42,1 43,3 44,6 45,7 Source : Eurostat, Marché du travail et de l emploi, taux d emploi - séries EFT 9

10 Marché du travail et emploi Taux d emploi par âge (secteur marchand non agricole) Total (15-64 ans) Zone euro 40,5 41,0 41,0 41,1 41,3 41,7 42,5 43,3 43,0 Belgique 38,5 38,0 37,9 37,2 37,1 37,5 37,7 38,3 38,4 Allemagne 44,6 44,6 44,2 43,6 43,0 43,8 45,0 46,4 47,4 Irlande 44,2 45,0 43,9 44,0 44,1 45,7 46,1 46,6 45,1 Espagne 39,1 40,3 40,9 41,5 42,5 43,7 45,0 45,9 44,8 France 38,2 38,9 38,8 38,4 38,3 38,4 38,7 39,1 39,0 Italie 36,0 36,6 37,5 38,2 40,1 40,1 40,4 40,8 40,8 Pays-Bas 43,9 44,7 42,8 44,5 43,3 43,3 44,2 44,8 44,7 Autriche 47,0 47,0 46,8 47,2 45,5 47,0 48,1 49,0 49,0 Finlande 42,7 43,2 43,2 42,7 42,3 42,5 43,3 44,3 44,7 Royaume-Uni 47,6 47,6 47,4 46,9 46,1 46,1 45,6 45,9 45,5 Source : Eurostat, EFT Jeunes (15-24 ans) Zone euro 27,6 28,0 27,5 27,0 26,7 27,1 27,4 28,0 27,6 Belgique 21,7 21,5 19,5 19,0 20,0 19,5 19,1 19,3 19,5 Allemagne 33,1 33,1 32,1 31,0 28,9 29,5 30,0 31,8 33,2 Irlande 40,2 38,8 36,5 36,7 36,3 39,3 39,9 40,0 35,7 Espagne 25,7 27,1 26,7 26,5 27,2 29,5 30,6 30,2 27,4 France 20,5 21,8 22,0 21,6 20,6 21,6 21,6 22,2 22,2 Italie 21,5 21,4 21,0 20,6 22,5 21,2 20,6 20,3 20,0 Pays-Bas 48,2 48,7 47,0 48,0 47,0 46,3 47,0 48,5 48,3 Autriche 42,9 41,9 41,4 41,2 40,3 42,3 43,6 44,3 44,6 Finlande 33,4 33,9 32,6 31,6 31,0 30,1 31,6 33,1 32,8 Royaume-Uni 43,3 42,8 42,7 41,2 41,1 40,8 40,4 39,7 38,6 Source : Eurostat, EFT Entre 25-49* ans Zone euro 50,8 51,2 51,3 51,2 51,5 51,9 52,8 53,5 53,2 Belgique 51,2 49,4 50,4 49,1 49,0 49,5 50,1 50,9 51,1 Allemagne 55,1 55,1 54,4 53,6 52,6 52,9 54,1 55,3 56,1 Irlande 52,0 53,6 52,2 52,3 52,5 53,6 53,8 54,2 53,0 Espagne 48,5 49,3 50,0 50,3 51,4 52,6 54,0 55,4 54,0 France 49,1 49,9 49,8 49,0 49,4 49,6 50,3 50,6 50,9 Italie 46,7 47,5 48,8 49,6 52,1 52,1 52,5 52,9 52,9 Pays-Bas 50,2 51,0 48,1 50,6 49,3 49,6 50,7 51,1 51,1 Autriche 56,9 57,3 57,3 58,0 56,0 56,9 57,5 58,2 58,0 Finlande 51,3 51,5 51,6 50,8 50,7 51,5 52,3 53,6 53,9 Royaume-Uni 53,6 53,7 53,4 52,7 51,6 51,7 51,3 51,9 51,5 * Série de l emploi dans le marchand non agricole n est disponible que pour ans Source : Eurostat, EFT Entre ans Zone euro 20,2 20,6 21,3 22,1 22,6 23,4 24,2 25,1 25,3 Belgique 14,9 15,7 15,2 17,2 16,4 18,1 17,7 19,2 19,3 Allemagne 24,3 24,0 24,3 24,9 26,2 28,3 30,1 32,1 33,2 Irlande 24,3 26,3 26,9 27,3 27,1 28,3 29,0 29,6 29,2 Espagne 23,3 24,8 25,6 26,7 26,8 27,1 27,9 28,3 28,7 France 15,7 16,7 18,0 18,4 19,5 19,7 19,8 20,1 19,5 Italie 16,4 16,3 17,1 18,3 18,2 18,5 18,8 19,5 19,6 Pays-Bas 19,6 21,1 21,4 23,8 23,0 23,5 24,5 25,7 26,4 Autriche 17,6 17,0 17,3 18,4 16,7 20,0 22,1 23,0 24,3 Finlande 20,9 24,4 26,4 27,8 28,2 29,1 30,0 30,5 31,7 Royaume-Uni 32,2 33,0 33,1 34,7 34,4 34,4 34,4 34,8 34,5 Source : Eurostat, EFT 10

11 1-1-3 Emploi selon les durées hebdomadaires de travail (emploi salarié) (en %) à 19 heures 3,5 3,8 4,7 4,3 6,2 6,4 6,7 6,8 7,2 20 à 29 heures 8,8 8,9 9,3 9,7 9,9 10,0 10,7 10,3 10,2 Autriche 30 à 34 heures 3,7 3,9 4,4 4,2 5,1 5,3 4,9 5,4 5,6 35 à 39 heures 29,5 29,8 30,4 30,0 20,3 20,2 20,4 20,7 20,7 40 heures et plus 54,4 53,6 51,2 51,9 58,5 58,0 57,2 56,8 56,3 1 à 19 heures 7,7 7,8 8,1 8,6 8,7 7,9 8,7 8,0 8,5 20 à 29 heures 12,5 10,6 10,7 10,2 11,1 11,2 11,7 11,0 11,1 Belgique 30 à 34 heures 5,7 5,3 6,0 6,6 7,4 8,4 8,6 8,6 8,4 35 à 39 heures 47,8 49,0 49,5 50,2 45,3 45,6 44,9 47,0 46,3 40 heures et plus 26,3 27,3 25,7 24,3 27,5 26,8 26,0 25,3 25,7 1 à 19 heures 5,1 5,0 5,1 5,3 5,3 5,4 5,5 5,6 5,5 20 à 29 heures 4,9 5,2 5,4 5,6 5,4 5,1 5,2 5,2 5,2 Finlande 30 à 34 heures 5,8 5,8 5,8 5,8 6,1 6,3 6,3 5,9 5,9 35 à 39 heures 44,9 43,9 44,3 44,8 44,8 45,3 45,7 46,0 45,8 40 heures et plus 39,4 40,1 39,3 38,6 38,4 37,9 37,3 37,3 37,6 1 à 19 heures 5,4 5,4 5,6 5,6 5,8 5,8 5,9 5,5 5,5 20 à 29 heures 9,4 8,8 8,7 8,0 8,1 8,4 8,1 8,6 8,5 France 30 à 34 heures 6,7 6,6 6,2 6,5 6,5 6,6 6,6 6,2 6,0 35 à 39 heures 59,6 60,9 62,1 55,4 53,8 52,9 52,7 52,5 52,1 40 heures et plus 19,0 18,3 17,5 24,5 25,7 26,3 26,7 27,1 27,8 1 à 19 heures 9,4 10,0 10,6 11,0 11,4 12,6 12,6 12,9 12,9 20 à 29 heures 8,5 8,7 8,6 9,0 9,1 9,7 9,8 9,7 9,7 Allemagne 30 à 34 heures 3,6 3,7 3,8 4,0 4,3 4,7 5,2 5,4 5,6 35 à 39 heures 38,2 38,6 38,5 38,9 34,9 29,1 27,4 25,2 24,6 40 heures et plus 40,3 39,0 38,6 37,0 40,3 43,9 45,0 46,8 47,2 1 à 19 heures 8,0 7,7 7,7 8,2 8,2 8,3 8,3 8,6 8,8 20 à 29 heures 11,6 11,8 12,0 12,1 12,1 12,3 12,6 12,9 13,2 Irlande 30 à 34 heures 3,3 3,4 3,7 3,7 4,2 4,2 4,3 4,8 4,8 35 à 39 heures 41,3 42,8 45,5 46,4 45,7 45,4 46,5 44,8 44,3 40 heures et plus 35,8 34,4 31,1 29,6 29,7 29,8 28,3 28,8 29,0 1 à 19 heures 5,2 5,0 4,8 5,0 5,3 4,9 4,6 5,0 5,5 20 à 29 heures 8,4 8,6 8,4 8,5 10,3 10,9 11,4 11,5 11,7 Italie 30 à 34 heures 2,9 3,1 3,7 3,2 3,9 3,9 4,2 4,1 4,4 35 à 39 heures 26,0 26,7 25,9 25,2 22,2 21,8 22,0 21,3 21,8 40 heures et plus 57,5 56,5 57,2 58,1 58,3 58,5 57,8 58,1 56,7 1 à 19 heures 20,1 20,5 20,5 20,9 21,3 21,5 21,1 21,7 21,3 20 à 29 heures 12,6 13,0 13,6 14,1 14,3 14,6 14,8 15,2 15,6 Pays-Bas 30 à 34 heures 9,4 9,6 10,3 10,6 10,8 10,9 11,4 11,3 11,6 35 à 39 heures 28,1 28,0 27,3 26,4 25,7 24,8 23,8 23,2 22,4 40 heures et plus 29,9 28,9 28,3 28,0 27,9 28,1 28,9 28,6 29,0 1 à 19 heures 3,1 3,1 3,1 3,1 3,3 4,3 4,2 4,2 4,1 20 à 29 heures 4,8 4,9 5,0 5,2 5,6 7,0 7,0 7,0 7,3 Espagne 30 à 34 heures 3,2 3,1 3,2 3,3 3,5 4,0 4,0 3,9 4,0 35 à 39 heures 13,5 13,7 13,6 13,5 13,6 15,9 15,9 15,9 16,5 40 heures et plus 75,4 75,2 75,2 74,9 73,9 68,7 69,0 69,0 68,0 1 à 19 heures 12,9 12,6 12,7 13,3 13,1 12,8 12,6 12,3 12,2 20 à 29 heures 9,9 10,2 10,6 10,4 11,0 10,9 10,7 10,6 10,7 Royaume-Uni 30 à 34 heures 4,5 4,6 4,7 5,0 5,0 5,2 5,3 5,3 5,7 35 à 39 heures 23,6 23,8 24,5 24,9 25,5 25,5 25,9 25,9 25,2 40 heures et plus 48,9 48,9 47,6 46,4 45,5 45,6 45,6 45,9 46,3 1 à 19 heures 8,3 8,3 8,5 8,6 8,8 9,1 9,0 9,1 9,1 Union 20 à 29 heures 8,6 8,6 8,6 8,6 9,1 9,5 9,5 9,6 9,6 européenne 30 à 34 heures 4,8 4,8 4,9 5,1 5,3 5,6 5,7 5,7 5,9 à à 39 heures 33,1 33,6 33,6 32,9 31,0 29,7 29,2 28,5 28,4 40 heures et plus 45,3 44,8 44,4 44,8 45,8 46,2 46,5 47,1 47,1 1 à 19 heures 7,2 7,3 7,4 7,6 7,7 8,3 8,2 8,2 8,2 20 à 29 heures 7,6 7,6 7,6 7,7 8,0 8,6 8,5 8,5 8,6 Pays de 30 à 34 heures 4,5 4,5 4,6 4,7 4,9 5,2 5,2 5,2 5,3 l OCDE 35 à 39 heures 24,1 24,8 24,8 24,4 23,1 24,4 24,2 23,8 23,7 40 heures et plus 56,6 55,8 55,5 55,5 56,3 53,5 53,9 54,3 54,2 Source : OCDE Site web OCDE.stat - Marché du travail - Base de données sur les statistiques de l'emploi - Durée des emplois et temps de travail 11

12 Marché du travail et emploi Taux de chômage harmonisés (niveaux et structure) Niveaux comparés du chômage Taux de chômage harmonisés (en % de la population active) Zone euro 8,3 7,8 8,3 8,7 8,9 8,9 8,3 7,4 7,5 Belgique 6,9 6,6 7,5 8,2 8,4 8,5 8,3 7,5 7,0 Allemagne 7,5 7,6 8,4 9,3 9,8 10,7 9,8 8,4 7,3 Irlande 4,3 3,9 4,5 4,8 4,6 4,4 4,5 4,6 6,0 Espagne 11,1 10,4 11,1 11,1 10,6 9,2 8,5 8,3 11,3 France 9,0 8,4 8,6 9,0 9,3 9,3 9,2 8,4 7,8 Italie 10,1 9,1 8,7 8,5 8,0 7,7 6,8 6,1 6,8 Pays-Bas 2,8 2,3 2,8 3,7 4,6 4,7 3,9 3,2 2,8 Autriche 3,6 3,6 4,2 4,3 4,8 5,2 4,7 4,4 3,8 Finlande 9,6 9,1 9,1 9,1 8,9 8,4 7,7 6,9 6,4 Royaume-Uni 5,4 5,0 5,2 5,0 4,7 4,8 5,4 5,3 5,6 Source : Eurostat, Marché du Travail et de l emploi, Emploi et Chômage, EFT Indicateurs principaux, Chômage - séries EFT ajustées Structure comparée du chômage Chômage de longue durée en % chômage total (plus d un an) Zone euro Belgique Allemagne Irlande Espagne France Italie Pays-Bas Autriche Finlande Royaume-Uni Source : Eurostat, Marché du Travail et de l emploi, Emploi et Chômage, EFT Indicateurs principaux, Chômage - séries EFT ajustées Chômage de très longue durée en % chômage total (plus de 2 ans) Zone euro Belgique Allemagne Irlande Espagne France Italie Pays-Bas Autriche Finlande Royaume-Uni Source : Eurostat, Marché du Travail et de l emploi, Emploi et Chômage, EFT Indicateurs principaux, Chômage - séries EFT ajustées 12

13 1-1-5 Emploi par type de contrat Part de l emploi temporaire (1) dans l emploi salarié (en %) Autriche 7,9 8,0 7,4 7,2 8,9 9,1 9,0 8,9 9,0 Belgique 9,0 8,8 7,6 8,6 8,7 9,1 8,9 8,8 7,6 Finlande 16,5 16,4 16,1 16,4 16,2 16,6 16,4 16,0 15,1 France 15,5 14,9 14,1 13,4 13,0 13,3 13,4 13,7 14,2 Allemagne 12,7 12,4 12,0 12,2 12,4 13,7 14,1 14,2 14,6 Irlande 4,7 ND 4,9 4,7 3,4 2,6 4,2 9,0 8,1 Italie 10,1 9,5 9,9 9,5 11,9 12,4 13,0 13,4 14,0 Pays-Bas 14,0 14,3 14,4 14,5 14,6 15,2 16,2 18,0 18,3 Espagne 32,1 31,6 32,0 31,8 32,1 33,3 34,4 31,9 29,4 Royaume-Uni 6,8 6,7 6,2 5,9 5,7 5,5 5,6 5,8 5,3 États-Unis ND 4,0 ND ND ND 4,2 ND ND ND Union européenne à 15 13,5 13,3 13,2 13,1 13,5 14,1 14,6 14,7 14,5 Pays de l OCDE 11,6 11,2 11,4 11,5 11,9 12,2 12,5 12,5 12,3 (1) Contrats à durée détérminée Source : OCDE. Site Internet : OCDE.stat - Marché du travail - Base de données sur les statistiques de l emploi Part de l emploi permanent (2) dans l emploi salarié (en %) Autriche 92,1 92,0 92,6 92,8 91,1 90,9 91,0 91,1 91,0 Belgique 91,0 91,2 92,4 91,5 91,3 90,9 91,1 91,2 92,4 Finlande 83,5 83,6 83,9 83,6 83,8 83,4 83,6 84,0 84,9 France 84,5 85,1 85,9 86,6 87,0 86,7 86,6 86,4 85,8 Allemagne 87,3 87,6 88,0 87,8 87,6 86,3 85,9 85,8 85,4 Irlande 95,3 ND 95,1 95,3 96,6 97,5 95,8 91,0 91,9 Italie 89,9 90,5 90,1 90,5 88,1 87,6 87,0 86,6 86,0 Pays-Bas 86,0 85,7 85,7 85,5 85,4 84,8 83,8 82,0 81,7 Espagne 67,9 68,4 68,0 68,2 67,9 66,7 65,6 68,2 70,6 Royaume-Uni 93,3 93,3 93,9 94,2 94,3 94,5 94,4 94,2 94,7 États-Unis ND 96,0 ND ND ND 95,8 ND ND ND Union européenne à 15 86,5 86,7 86,8 86,9 86,5 85,9 85,4 85,3 85,5 Pays de l OCDE 88,4 88,8 88,6 88,5 88,1 87,8 87,5 87,5 87,7 (2) Contrats à durée indétérminée Source : OCDE. Site Internet : OCDE.stat - Marché du travail - Base de données sur les statistiques de l emploi 13

14 Marché du travail et emploi 1-2 Coût du travail Évolution comparée du coût salarial unitaire Les coûts unitaires de la main d œuvre mesurent le coût moyen de la main d œuvre nécessaire pour produire une unité de PIB. Ils sont égaux au ratio entre les coûts totaux de la main d œuvre et la production en volume. Source : site OCDE Secteur marchand non agricole Coût unitaire de la main d œuvre, base 100 en Autriche ,8 101,4 102,9 102,3 103,0 103,8 105,0 108,7 Belgique ,9 105,2 104,9 104,7 105,7 107,3 110,3 114,1 Finlande ,9 103,4 103,4 102,6 104,0 102,5 103,5 109,8 France ,3 105,0 106,1 108,0 109,4 111,8 114,0 117,4 Allemagne ,4 100,9 101,2 99,7 98,5 96,7 96,7 98,7 Irlande ,9 100,7 103,5 105,2 112,4 115,8 118,4 128,1 Italie ,3 106,0 110,7 112,3 116,0 117,5 120,6 125,4 Pays-Bas ,2 108,2 109,9 109,5 108,3 109,4 111,9 114,8 Espagne ,6 106,7 110,0 112,7 116,3 120,5 123,3 126,7 Royaume-Uni ,6 105,8 108,3 109,6 111,6 114,0 115,6 118,6 Zone euro ,9 104,2 105,8 106,4 107,3 108,2 109,8 113,5 Source : OCDE Chemin d accès : Statistiques - marché du travail - indices trimestriels des coûts unitaires de la main d œuvre - country statistical profile PECO : secteur marchand non agricole Coût unitaire de la main d œuvre, base 100 en République Tchèque ,8 112,3 116,3 116,2 114,7 113,8 115,8 119,6 Hongrie ,0 116,5 122,8 130,7 135,1 134,6 139,6 153,2 Pologne ,9 105,5 108,2 109,0 112,9 115,1 115,9 120,1 République Slovaque ,6 105,2 109,0 111,1 115,3 114,8 116,5 121,1 Bulgarie ,8 112,4 113,0 113,7 118,5 127,3 149,6 ND Estonie ,9 104,4 110,5 113,8 115,7 127,7 152,8 179,5 Lettonie ,0 90,7 95,8 101,4 119,8 140,6 181,6 221,0 Lituanie ,5 96,2 97,3 102,1 112,4 125,4 144,0 157,1 Roumanie ,6 170,6 188,0 214,7 245,1 254,2 263,7 299,0 Slovénie ,1 116,0 119,8 125,1 126,1 126,9 130,4 142,2 Zone euro ,9 104,2 105,8 106,4 107,3 108,2 109,8 113,5 Source : OCDE Chemin d accès : Statistiques - marché du travail - indices trimestriels des coûts unitaires de la main d œuvre - country statistical profile 14

15 Industrie Coût unitaire de la main d œuvre, base 100 en Autriche ,7 100,5 101,4 98,7 98,4 94,6 94,8 95,7 Belgique ,1 105,9 105,9 104,3 104,5 103,7 105,1 108,2 Finlande ,9 98,5 95,7 93,1 92,9 88,5 84,3 87,7 France ,1 101,0 99,3 99,4 98,9 100,3 100,7 104,4 Allemagne ,9 101,6 100,6 96,6 93,2 90,5 88,3 90,8 Irlande ,8 90,0 91,8 91,2 94,4 92,2 86,6 91,6 Italie ,0 106,4 112,5 114,3 116,0 116,8 119,0 124,9 Pays-Bas ,4 104,3 106,6 103,4 101,5 102,6 104,0 106,4 Espagne ,5 104,1 106,2 107,7 110,5 113,5 114,8 120,9 Royaume-Uni ,2 103,1 104,3 104,5 108,1 111,6 113,5 118,4 Zone euro ,4 102,5 103,2 101,7 100,5 100,0 99,5 103,5 Source : OCDE Chemin d accès : Statistiques - marché du travail - indices trimestriels des coûts unitaires de la main d œuvre - country statistical profile PECO : industrie Coût unitaire de la main d œuvre, base 100 en République Tchèque ,5 114,2 119,3 112,9 108,7 103,5 103,0 103,6 Hongrie ,1 114,9 113,2 120,0 123,5 121,1 122,3 129,6 Pologne ,6 94,9 89,2 84,8 85,2 82,6 81,6 81,9 République Slovaque ,7 98,7 94,9 85,3 84,7 81,9 80,3 91,7 Bulgarie ,9 106,4 100,5 101,5 106,2 112,4 121,8 ND Estonie ,1 103,9 103,8 103,7 106,4 111,2 124,8 145,5 Lettonie ,4 87,3 91,1 94,2 106,5 122,8 148,6 185,2 Lituanie ,6 84,4 85,1 87,8 94,0 97,5 104,6 113,8 Roumanie ,1 175,5 196,6 220,5 263,2 276,1 305,0 355,8 Slovénie ,8 110,3 111,2 114,0 114,0 110,7 112,1 122,6 Zone euro ,4 102,5 103,2 101,7 100,5 100,0 99,5 103,5 Source : OCDE Chemin d accès : Statistiques - marché du travail - indices trimestriels des coûts unitaires de la main d œuvre - country statistical profile 15

16 Marché du travail et emploi Prélèvements obligatoires sur le travail (en % du PIB, ensemble de l économie) Les cotisations sociales contribuent au financement du système de protection sociale, dans une proportion variable selon les pays (voir page suivante). Total prélèvements* en % du PIB Belgique 12, ,2 13,1 12,8 12,5 12,3 12,4 Allemagne 14,3 14,1 13,9 14,1 13,7 13,4 13,1 12,7 Irlande (1) 4,2 4,3 4,2 4,3 4,4 4,4 4,6 4,7 Espagne (1) 10,6 10,7 10,7 10,8 10,7 10,7 10,7 10,8 France 16, ,1 16,3 16,1 16,3 16,3 16,2 Italie 10,7 10,6 10, , ,9 11,2 Pays-Bas 12,5 11,1 10,8 11,1 11,3 10,5 11,2 10,8 Autriche 15,6 15,6 15,4 15,5 15,4 15,2 15,1 14,9 Finlande 11 11, ,9 11,2 11,2 11,1 Suède 15,7 16, ,8 15,5 15,3 15,1 15 Royaume-Uni 6 6 5,7 6 6,3 6,5 6,5 6,5 (1) y compris les cotisations volontaires (*) Cotisations sociales obligatoires salariés et employeurs, impôts et taxes sur la main d œuvre Source : Eurostat, Secteur des Administrations publiques, Statistiques annuelles des finances publiques, Principaux agrégats fiscaux de la comptabilité nationale Cotisations sociales obligatoires salariés en % du PIB Belgique 4,3 4,5 4,5 4,4 4,3 4,2 4,1 4,1 Allemagne 6,8 6,7 6,6 6,7 6,5 6,4 6,3 6,1 Irlande (1) 1,5 1,5 1,5 1,6 1,7 1,7 1,7 1,7 Espagne (1) 1,9 1,9 1,9 1,9 1,9 1,9 1,9 1,9 France ,1 4 4,1 4,1 4 Italie 2,3 2,3 2,3 2,3 2,2 2,2 2,2 2,3 Pays-Bas 7,9 6,7 6,4 6,7 6,9 6,4 6,5 6,2 Autriche 6 6,1 6 6,1 6 5,9 5,9 5,8 Finlande 2,2 2,2 2,1 2,1 2,1 2,2 2,3 2,3 Suède 2,8 2,8 2,8 2,8 2,7 2,7 2,7 2,6 Royaume-Uni 2,5 2,5 2,4 2,5 2,7 2,8 2,8 2,8 (1) y compris les cotisations volontaires Source : Eurostat, Secteur des Administrations publiques, Statistiques annuelles des finances publiques, Principaux agrégats fiscaux de la comptabilité nationale Cotisations sociales obligatoires employeurs en % du PIB Belgique 8,4 8,5 8,7 8,7 8,5 8,3 8,2 8,3 Allemagne 7,5 7,4 7,3 7,4 7,2 7 6,8 6,6 Irlande 2,7 2,8 2,7 2,7 2,7 2,7 2,9 3 Espagne (1) 8,7 8,8 8,8 8,9 8,8 8,8 8,8 8,9 France 11, , ,1 11 Italie 8,4 8,3 8,4 8,7 8,6 8,8 8,7 8,9 Pays-Bas 4,5 4,3 4,3 4,3 4,3 4 4,6 4,5 Autriche 7,1 7 6,9 6,9 6,9 6,9 6,8 6,7 Finlande 8,8 8,9 8,9 8,9 8,8 9 8,9 8,8 Suède 10,2 10,7 10,4 10,1 9,9 9,8 9,2 9,3 Royaume-Uni 3,5 3,5 3,3 3,5 3,6 3,7 3,7 3,7 (1) y compris les cotisations volontaires Source : Eurostat, Secteur des Administrations publiques, Statistiques annuelles des finances publiques, Principaux agrégats fiscaux de la comptabilité nationale 16

17 Taxes sur les salaires ou la main d œuvre à la charge de l employeur en % du PIB Belgique Allemagne ND ND ND ND ND ND ND ND Irlande ND ND ND ND ND ND ND ND Espagne France 1,1 1 1,1 1,1 1,1 1,2 1,1 1,2 Italie Pays-Bas 0,1 0,1 0,1 0,1 0,1 0,1 0,1 0,1 Autriche 2,5 2,5 2,5 2,5 2,5 2,4 2,4 2,4 Finlande Suède 2,7 2,7 2,8 2,9 2,9 2,8 3,2 3,1 Royaume-Uni Source : Eurostat, Secteur des Administrations publiques, Statistiques annuelles des finances publiques, Principaux agrégats fiscaux de la comptabilité nationale 17

18 Marché du travail et emploi Part de la protection sociale financée par les cotisations sociales 2000, en % Cotisations sociales dont : Cotisations employeurs Cotisations employés Cotisations autres (1) Union européenne à 25 64,0 40,6 ND ND Union européenne à 15 64,1 40,7 ND ND Zone euro 67,7 43,6 ND ND Belgique 85,3 59,0 21,7 4,6 Danemark 32,9 10,2 22,6 0,1 Allemagne 68,8 40,0 23,7 5,1 Irlande 42,8 26,8 14,4 1,7 Espagne 73,1 55,7 9,7 7,7 France 67,1 46,8 16,5 3,8 Italie 59,7 44,3 9,7 5,7 Pays-Bas 82,2 35,8 nd ND Autriche 66,0 39,0 22,4 4,6 Portugal 51,6 34,7 14,3 2,7 Finlande 56,5 42,9 10,1 3,5 Suède 55,3 44,9 9,8 0,7 Royaume-Uni 54,0 30,8 22,7 0,5 ( 1 ) indépendants, personnes protégées, pensionnées 2006, en % Cotisations sociales dont : Cotisations employeurs Cotisations employés Cotisations autres (1) Union européenne à 25 60,9 39,5 ND ND Union européenne à 15 60,9 39,6 ND ND Zone euro 64,9 41,4 ND ND Belgique 77,9 54,3 19,5 4,1 Danemark 34,8 12,4 22,4 0,0 Allemagne 66,3 37,1 23,2 6,0 Irlande 44,1 27,7 14,9 1,5 Espagne 68,7 52,2 9,4 7,1 France 65,1 44,2 16,7 4,2 Italie 56,8 41,6 9,0 6,3 Pays-Bas 79,3 36,3 nd nd Autriche 64,1 37,2 21,8 5,2 Portugal 47,5 32,3 12,7 2,5 Finlande 56,9 43,6 10,2 3,1 Suède 53,8 44,0 9,0 0,8 Royaume-Uni 47,2 33,7 12,8 0,7 Source : Eurostat, Conditions de vie et Bien-être ( 1 ) indépendants, personnes protégées, pensionnées 18

19 1-2-4 Salaire minimum Niveau du salaire minimum mensuel en euros 1 er semestre 2009 Belgique 1387,5 Irlande 1462 Espagne 728 France 1338 Pays-Bas 1382 Royaume-Uni 1010,3 États-Unis 844,2 Source : Eurostat, Marché du travail, Gains Proportion de personnes employées à plein temps recevant le salaire minimum en % Irlande : 2,2 2,1 3,1 3,1 3,3 3,3 : Espagne 1,4 0,85 0,78 0,86 0,77 0,75 0,96 0,73 France 13,6 13, ,4 15,6 12,2 10,6 9 Pays-Bas 2,1 2,2 2,28 2,24 2,07 2,17 : : Royaume-Uni 1,4 1 1,8 1,2 1,4 1,8 1,8 2 États-Unis 1,8 1,5 1,5 1,4 1,4 1,3 1,1 1,3 Source : Eurostat Eurostat a cessé de publié ce tableau, pour défaut de comparabilité entre les données que les États membres transmettent. Un point sera fait entre tous les pays pour progresser vers plus de comparabilité avant que cet indicateur puisse être éventuellement republié. Règles institutionnelles de fixation et d actualisation du salaire minimum Règle de fixation Règle d'actualisation Belgique Négociation par les partenaires sociaux Indexation automatique + révision périodique Irlande Fixé par le gouvernement sur la base des recommandations des partenaires sociaux ou du Tribunal du Travail Fixé par le gouvernement sur la base des recommandations des partenaires sociaux ou du Tribunal du Travail Espagne Fixé par le gouvernement Fixé par le gouvernement habituellement une fois par an France Fixé par le gouvernement Indexation automatique + révision annuelle Pays-Bas Fixé par le gouvernement Deux fois par an Royaume-Uni Fixé par le gouvernement sur la base des recommandations des partenaires sociaux Fixé par le gouvernement sur la base des recommandations des partenaires sociaux États-Unis Fixé par le gouvernement Révision périodique Source : Eurostat 19

20 Marché du travail et emploi SMIC : passage du net au coût global employeur 2005 Net Coût total employeur Pays-Bas ,2 France (2006) ,8 Allemagne ,3 Belgique ,3 Italie Espagne ,3 Suède ,6 États-Unis ,7 Royaume-Uni ,5 Source : OCDE 20

21 1-3 Durée du travail Durée hebdomadaire du travail Secteur marchand non agricole, salariés Temps complet Heures de travail effectivement prestées Zone euro 40,3 40,2 39,3 39,6 39,9 40,3 40,2 40,1 40,1 Belgique 38 37,7 38,2 38,1 38,2 38,8 38,9 38,9 38,9 Allemagne 41,2 41, ,8 40,9 41,4 40,9 41,1 41 Irlande 40,2 40,4 39,6 39,4 39,1 39,1 ND 39,5 39,3 Espagne 39,3 39,3 39,5 38,8 39,7 41, ,8 40,7 France 39,9 39,3 38,8 37, ,9 38,1 Italie 40,5 40,6 36,7 40,4 40,8 40,4 40,3 40,4 40,2 Pays-Bas 38,9 39,1 37,5 38, , ,9 39,9 Autriche 41, ,8 40,8 41,6 41,3 41,3 41,1 41,1 Finlande 37,5 37,3 37,7 37,1 37,8 38,7 38,6 38,5 38,5 Royaume-Uni 41,5 41,6 41, ,1 41,3 41,2 41,3 41 Source : Eurostat- Base de données - Population et conditions sociales - Marché du travail - Emploi et chômage (Enquête sur les forces de travail) - EFT - Indicateurs principaux - Séries EFT - Résultats annuels détaillés des enquêtes (à partir de 1998) - Durée du travail Temps partiel Heures de travail effectivement prestées Zone euro 19,8 19,8 19,5 19,6 19,5 19,8 19,8 19,7 19,8 Belgique 22,5 21,1 22,1 22,6 22,7 23,3 23,6 23,7 23,6 Allemagne 17,6 17,6 17,3 17,4 17,3 17,4 17,4 17,2 17,3 Irlande 18,1 18,6 18,6 18,2 18,1 18,3 ND 18,9 19 Espagne 18,5 18,8 18,8 18,6 18,8 20,5 20,1 20,4 20,3 France 24,4 24,5 24,2 23,8 23,9 23,8 23,6 23,8 23,7 Italie 24,2 23,9 21,9 23, ,1 22,9 22,4 22,4 Pays-Bas 17 17,9 18,2 18,4 18,4 18,9 19,2 19,1 19,3 Autriche 22,6 22,8 22, ,6 20,3 20,3 20,3 20,3 Finlande 21 20,2 20,6 20,8 20,6 21,1 21,3 21,5 21,1 Royaume-Uni 17,6 17,9 17,7 17,8 17,9 18,2 18,2 18,2 18,2 Source : Eurostat- Base de données - Population et conditions sociales - Marché du travail - Emploi et chômage (Enquête sur les forces de travail) - EFT - Indicateurs principaux - Séries EFT - Résultats annuels détaillés des enquêtes (à partir de 1998) - Durée du travail 21

22 Marché du travail et emploi Durée annuelle du travail Nombre annuel moyen d heures ouvrées par personne - salariés Autriche Belgique Finlande France Allemagne Irlande Italie ND ND ND ND ND ND ND ND Japon Pays-Bas Espagne Royaume-Uni États-Unis Source : OCDE Chemin : Marché du travail, Statistiques du marché du travail, Heures travaillées 22

23 1-3-3 Nombre d heures travaillées par habitant Nombre annuel moyen d heures ouvrées par personne - salariés 2008 Tchéquie 1006 Canada 901 Japon 891 États-Unis 852 Portugal 845 Danemark 843 Autriche 827 Finlande 823 Pologne 816 Pays de l OCDE 805 Suède 804 Royaume-Uni 798 Irlande 766 Italie 760 Pays-Bas 741 Union européenne à Espagne 736 Slovaquie 732 Allemagne 703 Belgique 655 France 622 Source : OCDE Productivité, Ventilation du PIB/habitant, Heures travaillées par habitant 23

24 Marché du travail et emploi 1-4 Productivité Productivité horaire du travail dans le secteur marchand non agricole Base 100 = zone euro Zone euro à Belgique Danemark Allemagne Irlande Espagne France Italie Pays-Bas Autriche Finlande Suède Royaume-Uni États-Unis ND ND Japon ND ND ND ND ND ND ND ND Source : Eurostat Chemin d accès : indicateurs structurels-contexte économique général Base 100 = France Zone euro à ND Belgique ND Danemark Allemagne Irlande Espagne France Italie Pays-Bas Autriche Finlande Suède Royaume-Uni ND États-Unis ND ND Japon ND ND ND ND ND ND ND ND Source : Eurostat Chemin d accès : indicateurs structurels-contexte économique général 24

25 1-5 Éducation et insertion professionnelle 1-5-1a Évaluation du «socle commun de connaissances et de compétences» Évaluation des élèves à 15 ans - Classement pour la compréhension de l écrit (*) Les classements ci-dessous sont ceux dans l ensemble des pays de l OCDE (27 pays) 2000 Au-dessous du niveau 1 Rang Niveau 1 Rang Niveau 2 Rang Niveau 3 Rang Niveau 4 Rang Niveau 5 Rang Allemagne 3 Italie 7 Espagne 4 Japon 2 Finlande 1 Finlande 2 Belgique 7 Allemagne 9 Italie 5 Espagne 3 Japon 3 Royaume-Uni 5 États-Unis 10 Espagne 10 Allemagne 11 Italie 6 Irlande 5 Irlande 6 Italie 14 États-Unis 12 France 13 France 7 Belgique 6 États-Unis 7 Autriche 16 Belgique 14 Autriche 14 Suède 8 Suède 8 Belgique 8 France 17 France 16 États-Unis 16 Autriche 9 Autriche 10 Suède 9 Espagne 18 Autriche 18 Suède 17 Irlande 10 Royaume-Uni 11 Japon 11 Royaume-Uni 20 Suède 19 Royaume-Uni 18 Finlande 13 France 13 Autriche 14 Suède 21 Royaume-Uni 20 Japon 22 Royaume-Uni 19 États-Unis 16 Allemagne 15 Irlande 23 Irlande 23 Irlande 24 États-Unis 21 Espagne 17 France 16 Japon 24 Japon 24 Belgique 26 Allemagne 22 Italie 20 Italie 21 Finlande 26 Finlande 26 Finlande 27 Belgique 23 Allemagne 21 Espagne 25 Source : OCDE (étude PISA) - Les classements ci-dessous sont ceux dans l ensemble des pays de l OCDE (29 pays) 2003 Au-dessous du niveau 1 Rang Niveau 1 Rang Niveau 2 Rang Niveau 3 Rang Niveau 4 Rang Niveau 5 Rang Allemagne 4 Italie 5 Espagne 5 Irlande 3 Finlande 1 Finlande 2 Italie 5 Espagne 9 Italie 8 Finlande 4 Irlande 5 Belgique 5 Belgique 8 Autriche 10 Pays-Bas 14 Pays-Bas 7 Pays-Bas 6 Suède 7 Japon 10 Allemagne 11 France 15 Suède 12 Belgique 7 Japon 9 Espagne 11 États-Unis 13 États-Unis 17 France 14 Suède 8 Allemagne 10 Autriche 12 Japon 17 Autriche 18 Espagne 15 Japon 10 Irlande 11 États-Unis 15 France 20 Irlande 20 Italie 19 France 11 États-Unis 12 France 17 Belgique 21 Japon 21 États-Unis 20 Allemagne 13 Pays-Bas 13 Suède 23 Suède 23 Suède 22 Autriche 22 États-Unis 17 Autriche 14 Irlande 25 Pays-Bas 24 Allemagne 23 Japon 24 Espagne 22 France 17 Pays-Bas 27 Irlande 25 Belgique 27 Allemagne 26 Portugal 23 Italie 22 Finlande 29 Finlande 29 Finlande 29 Belgique 27 Italie 24 Espagne 24 Source : OCDE (étude PISA) - Les classements ci-dessous sont ceux dans l ensemble des pays de l OCDE (30 pays) 2006 Au-dessous du niveau 1 Rang Niveau 1 Rang Niveau 2 Rang Niveau 3 Rang Niveau 4 Rang Niveau 5 Rang Italie 3 Espagne 3 Espagne 2 Finlande 2 Finlande 2 Finlande 2 Espagne 8 Italie 7 Italie 11 Irlande 5 Pays-Bas 4 Irlande 5 Belgique 10 France 13 Royaume-Uni 14 Espagne 7 Irlande 5 Belgique 7 France 11 Autriche 14 Japon 16 Suède 10 Belgique 8 Suède 8 Autriche 13 Royaume-Uni 15 Autriche 17 Pays-Bas 11 Suède 9 Allemagne 10 Allemagne 14 Allemagne 16 Suède 18 Royaume-Uni 12 Allemagne 12 Japon 11 Royaume-Uni 16 Japon 17 Pays-Bas 20 Japon 13 France 13 Pays-Bas 13 Japon 17 Belgique 21 France 21 France 17 Japon 14 Royaume-Uni 14 Pays-Bas 20 Suède 22 Irlande 23 Allemagne 20 Autriche 15 Autriche 15 Suède 21 Pays-Bas 23 Allemagne 24 Italie 23 Royaume-Uni 17 France 18 Irlande 27 Irlande 26 Belgique 25 Autriche 24 Italie 23 Italie 23 Finlande 29 Finlande 29 Finlande 28 Belgique 25 Espagne 27 Espagne 28 Source : OCDE (étude PISA) - (*) L OCDE classe les résultats par niveau du plus faible («au dessous de niveau 1») au plus élevé («niveau 5») 25

26 Marché du travail et emploi 1-5-1b Évaluation du «socle commun de connaissances et de compétences» Évaluation des élèves à 15 ans - Classement pour la compréhension des mathématiques (*) Les classements ci-dessous sont ceux dans l ensemble des pays de l OCDE (29 pays) 2003 Au-dessous du niveau 1 Rang Niveau 1 Rang Niveau 2 Rang Niveau 3 Rang Niveau 4 Rang Niveau 5 Rang Allemagne 4 Italie 5 Espagne 5 Irlande 3 Finlande 1 Finlande 2 Italie 5 Espagne 9 Italie 9 Finlande 4 Irlande 5 Belgique 5 Belgique 8 Autriche 10 Pays-Bas 14 Pays-Bas 7 Pays-Bas 6 Suède 7 Espagne 10 Allemagne 11 France 15 Suède 12 Belgique 7 Japon 9 Japon 11 États-Unis 12 États-Unis 16 France 13 Suède 8 Allemagne 10 Autriche 12 Japon 17 Autriche 18 Espagne 15 Japon 10 États-Unis 11 États-Unis 14 France 20 Irlande 20 Italie 19 France 11 Irlande 12 France 17 Belgique 21 Japon 21 États-Unis 20 Allemagne 12 Pays-Bas 13 Suède 23 Pays-Bas 23 Suède 22 Autriche 22 Autriche 15 Autriche 14 Irlande 25 Suède 24 Allemagne 23 Japon 24 États-Unis 17 France 17 Pays-Bas 27 Irlande 25 Belgique 27 Allemagne 25 Espagne 22 Italie 22 Finlande 29 Finlande 29 Finlande 29 Belgique 27 Italie 24 Espagne 24 Source : OCDE (étude PISA) - Les classements ci-dessous sont ceux dans l ensemble des pays de l OCDE (30 pays) 2006 Au-dessous du niveau 1 Rang Niveau 1 Rang Niveau 2 Rang Niveau 3 Rang Niveau 4 Rang Niveau 5 Rang Niveau 6 Rang Italie 3 Italie 3 États-Unis 2 Irlande 2 Finlande 1 Finlande 1 Belgique 3 États-Unis 6 États-Unis 6 Italie 3 Finlande 4 Pays-Bas 4 Belgique 3 Finlande 4 Espagne 7 Espagne 7 Espagne 5 Royaume-Uni 8 Japon 5 Pays-Bas 5 Pays-Bas 7 France 8 France 12 Royaume-Uni 8 Espagne 10 Belgique 10 Japon 7 Japon 8 Autriche 11 Royaume-Uni 13 Irlande 12 Japon 11 Autriche 12 Autriche 9 Allemagne 9 Allemagne 12 Suède 14 Suède 15 Suède 12 Irlande 13 Allemagne 12 Autriche 12 Belgique 15 Autriche 16 France 18 Pays-Bas 17 Suède 14 France 15 Suède 13 Royaume-Uni 17 Allemagne 17 Allemagne 19 France 18 France 15 Suède 16 France 16 Suède 19 Irlande 18 Autriche 22 Allemagne 20 Allemagne 16 Royaume-Uni 17 Royaume-Uni 18 Irlande 22 Belgique 21 Japon 24 Autriche 22 Royaume-Uni 21 Irlande 19 Irlande 23 Japon 24 Japon 25 Pays-Bas 25 États-Unis 25 Espagne 24 États-Unis 24 États-Unis 24 Pays-Bas 28 Pays-Bas 26 Belgique 28 Italie 27 États-Unis 25 Espagne 25 Italie 25 Finlande 30 Finlande 30 Finlande 30 Belgique 28 Italie 27 Italie 26 Espagne 27 Source : OCDE (étude PISA) - (*) L OCDE classe les résultats par niveau du plus faible («au dessous de niveau 1») au plus élevé («niveau 6») 26

27 1-5-2 Enseignement supérieur Proportion d une classe d âge titulaire d un diplôme de l enseignement supérieur en France 2000 ND 2001 ND 2002 ND , , , , , (estimation) (estimation) 46 Source : Orientation et insertion professionnelle des jeunes - Projets de loi de finances Document de politique transversale désormais rattaché à chaque loi de Finances dans une volonté de fournir une évaluation systématique des politiques publiques, assise sur des statistiques publiques comparables dans le temps % Proportion comparée de titulaires d un diplôme de l enseignement supérieur dans la population de 25 à 64 ans % en 2008 Japon 40 États-Unis 39 Finlande 35 Danemark 35 Belgique 32 Suède 31 Irlande 31 Pays-Bas 30 Royaume-Uni 30 Pays de l OCDE 27 France 26 Allemagne 24 Italie 13 Source : OCDE (Regards sur l éducation, 2008) 27

28 Marché du travail et emploi Dépenses globales pour la formation professionnelle par financeur (France entière) Millions d'euros Entreprises État Régions Autres collectivités Autres administrations dont UNEDIC Ménages TOTAL Source : «Premières synthèses» N 49.1 (DARES, décembre 2008) en % du total Entreprises 50,7 51,1 51,6 51,5 50,9 50,9 51,7 État 28,0 27,5 25,6 25,8 23,0 21,3 20,4 Régions 10,6 10,4 10,3 10,7 13,7 16,5 17,4 Autres collectivités 0,2 0,2 0,1 0,2 0,2 0,2 0,2 Autres administrations 6,2 6,1 6,7 7,0 7,3 6,4 5,5.dont UNEDIC 2,1 2,7 5,5 6,2 6,6 5,6 4,7 Ménages 4,4 4,7 5,6 4,9 4,9 4,7 4,8 TOTAL 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 Source : «Premières synthèses» N 49.1 (DARES, décembre 2008) 28

29 1-5-4 Accès à la formation professionnelle continue Taux d accès des salariés à la formation professionnelle (entreprises de plus de 10 salariés) (1) en % , , , , , , , , , ,8 Source : déclarations fiscales des employeurs 24/83, exploitation CEREQ (1) Salariés pris en charge par l employeur dans le cadre d un plan de formation, hors CIF, contrats de qualification, contrats de professionnalisation, et hors formation informelle («sur le tas») non imputables sur les obligations fiscales Taux d accès à la formation professionnelle en 2006 (1) en % Selon la taille des entreprises Selon la qualification des salariés 10 à 19 13,4 Ouvriers 29,9 20 à Employés 32,9 50 à ,5 Techniciens et 250 à ,9 Agents de maîtrise à ,5 Cadres, ingénieurs 55, et + 58,3 10 et + 40,8 Ensemble 40,8 Source : déclarations fiscales des employeurs 24/83, exploitation CEREQ (1) Salariés pris en charge par l employeur dans le cadre d un plan de formation, hors CIF, contrats de qualification, contrats de professionnalisation, et hors formation informelle («sur le tas») non imputables sur les obligations fiscales Validation des acquis de l expérience Nombre de certifications (estimation) (Annexe au Projet de Loi de Finances 2009 «Formation professionnelle») Orientation et insertion professionnelle des jeunes 29

30 Marché du travail et emploi Apprentissage Évolution des contrats en alternance (en milliers) Contrats d'apprentissage Contrats de professionnalisation Source : Données Darès (Orientation et insertion professionnelle des jeunes - Projet de loi de finances pour 2008) Niveau de formation préparé en apprentissage (en %) Niveau I à III (BAC + 2 et plus) Niveau IV (BAC Pro, BP) Niveau V (CAP, BEP) Mentions complémentaires(*) ,5 17,0 70,5 2, ,0 18,0 68,3 2, ,6 18,8 66,9 2, ,3 19,2 66,2 2, ,9 20,1 64,8 2, ,3 20,2 64,1 2, ,2 20,2 62,4 2, ,9 20,6 59,2 2,3 (*) Diplôme national accessible aux titulaires d un premier diplôme de l enseignement professionnel ou technologique (CAP, BEP...) Source : Données Darès (Orientation et insertion professionnelle des jeunes - Projet de loi de finances pour 2009) Taux d emploi 6 mois après la sortie du CFA ou du lycée (en %) CAP/BEP BAC Pro BTS Apprentissage Lycée Apprentissage Lycée Apprentissage Lycée ,2 52,7 80,2 64,0 82,6 74, ,6 45,3 75,3 55,9 78,7 66, ,5 42,8 71,4 55,2 74,0 62, ,8 39,4 73,4 50,9 77,7 64, ,7 37,6 73,8 55,5 75,9 62, ,1 39,4 76,4 54,4 79,4 64,5 Source : Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche DPD - Ministère de l Education Nationale 30

Les chiffres du MEDEF. Analyse de la compétitivité des entreprises françaises

Les chiffres du MEDEF. Analyse de la compétitivité des entreprises françaises Les chiffres du MEDEF Analyse de la compétitivité des entreprises françaises 2 12 arts de marché 1 - oids de la dans les exportations mondiales 5 4,7 Exportations françaises/exportations mondiales (marchandises,

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 461 Novembre 2013 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2012 OBRVION ET STISTIQU ÉNERG En 2012, le prix du gaz a augmenté

Plus en détail

Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel

Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel COE Séance du 17 décembre 2013 Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel Antoine Magnier DARES 1 Plan I. Stock et flux de CDD et missions d intérim Part des contrats temporaires

Plus en détail

Les comptes nationaux et le SEC 2010

Les comptes nationaux et le SEC 2010 Les comptes nationaux et le SEC 2010 7 ème séminaire de la Banque nationale de Belgique pour enseignants en économie du secondaire Bruxelles, le 22 octobre 2014 Catherine RIGO Plan de l exposé Introduction

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

L enquête Adult Education Survey (AES) 2011-2012

L enquête Adult Education Survey (AES) 2011-2012 L enquête Adult Education Survey (AES) 2011-2012 Patrick Pommier Département Formation professionnelle et insertion professionnelle des jeunes CNIS Formation emploi revenus du 31 mars 2009 AES : une enquête

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

L économie française dans l Europe du tout-compétitivité

L économie française dans l Europe du tout-compétitivité L économie française dans l Europe du tout-compétitivité Michel Husson Fédération CGT des services d études Journée «Compétitivité», 11 décembre 2014 La compétitivité : définition et mesures Capacité (d

Plus en détail

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes Conférence INTERVENANTS Laurence LUENGAS Directeur des Ressources Humaines de la société PARADIGM Evelyne PICHOT Commission

Plus en détail

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi RÈGLES applicables au détachement de travailleurs en FRANCE Ce document est purement informatif et, à ce titre, volontairement synthétique.

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Union européenne Bulgarie Danemark Roumanie Suède Eurostat

Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Union européenne Bulgarie Danemark Roumanie Suède Eurostat 92/2015-27 mai 2015 Prix de l énergie dans l UE Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Le prix du gaz en hausse de 2,0% dans l UE Dans l Union européenne (UE),

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Couverture des régimes de retraite privés

Couverture des régimes de retraite privés Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Couverture des régimes de retraite privés Merci

Plus en détail

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros)

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros) 193/2014-15 décembre 2014 Enquête 2012 sur les coûts de la main-d œuvre dans l UE28 Coûts de la main-d'œuvre les plus élevés dans le secteur financier et des assurances Le triple de ceux du secteur de

Plus en détail

Erasmus pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels

Erasmus pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels COMMISSION EUROPEENNE COMMUNIQUE DE PRESSE pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels Bruxelles, le 23 novembre 2011 Jusqu à cinq millions de personnes (soit presque deux fois plus qu actuellement)

Plus en détail

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.7.2014 COM(2014) 520 final ANNEXES 1 to 3 ANNEXES à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL L'efficacité énergétique: quelle contribution

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI Général au développement durable n 683 Octobre 2015 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2014 OBRVION ET STISTIQU énergie En 2014, le prix du gaz a baissé

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque 168/2014-4 Novembre 2014 Risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'ue28 Plus de 120 millions de personnes menacées de pauvreté ou d exclusion sociale en 2013 Soit près d une personne sur quatre

Plus en détail

6.1. PRÉLÈVEMENTS SOCIAUX, COÛT DU TRAVAIL ET COMPÉTITIVITÉ : UNE ANALYSE COMPARÉE DE LA FRANCE ET DES PRINCIPAUX PAYS EUROPÉENS

6.1. PRÉLÈVEMENTS SOCIAUX, COÛT DU TRAVAIL ET COMPÉTITIVITÉ : UNE ANALYSE COMPARÉE DE LA FRANCE ET DES PRINCIPAUX PAYS EUROPÉENS 6.1. PRÉLÈVEMENTS SOCIAUX, COÛT DU TRAVAIL ET COMPÉTITIVITÉ : UNE ANALYSE COMPARÉE DE LA FRANCE ET DES PRINCIPAUX PAYS EUROPÉENS Le coût du travail est un élément décisif de la compétitivité. Mais il n

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg

Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg Commentaires de la Chambre des salariés 25 février 2014 Semestre européen Arsenal de six résolutions législatives («six

Plus en détail

Le système d éducation secondaire luxembourgeois : une analyse coûts/bénéfices

Le système d éducation secondaire luxembourgeois : une analyse coûts/bénéfices CHAMBRE DE COMMERCE LUXEMBOURG Actualité & tendances n 16 Le système d éducation secondaire luxembourgeois : une analyse coûts/bénéfices 20 octobre 2014 1 CHAMBRE DE COMMERCE LUXEMBOURG Sommaire 1. Actualité

Plus en détail

ACCOMPAGNER L INNOVATION www.parlonsentreprise.com

ACCOMPAGNER L INNOVATION www.parlonsentreprise.com ACCOMPAGNER L INNOVATION www.parlonsentreprise.com Sommaire INTRODUCTION ET DEFINITIONS Soutenir la recherche et developpement : une volonte politique La mission de l Expert-Comptable Table ronde 2 Une

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans 94 Partie II Objectifs / Résultats Objectif 3 : Concilier vie familiale et vie professionnelle Indicateur n 3-5 : Indicateur sur l emploi des femmes Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et

Plus en détail

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013?

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? ACTUALITÉS EUROPÉENNES n 49 janvier 2012 UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? par Pierre Verluise, Directeur de recherche à l IRIS, Directeur du site géopolitique www.diploweb.com

Plus en détail

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 249 Septembre 2011 Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2010, le prix du gaz a diminué dans l Union européenne

Plus en détail

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Département reconnaissance des diplômes Centre ENIC-NARIC France Module 1 première partie Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Projet ERASMUS+ «Appui à l utilisation des outils de mobilité

Plus en détail

information Les stages effectués dans les universités en 2011-2012 note d 14.02 Enseignement supérieur & Recherche AVRIL

information Les stages effectués dans les universités en 2011-2012 note d 14.02 Enseignement supérieur & Recherche AVRIL note d information Enseignement supérieur & Recherche 14.02 AVRIL En 2011-2012, sur 990 000 étudiants inscrits en formation initiale en licence, master, formations d ingénieurs et instituts universitaires

Plus en détail

http://www.irdes.fr/espaceenseignement/chiffresgraphiques/cadrage/indicateursetatsante/indicateursmortalite/causesdecesparageetsexe.

http://www.irdes.fr/espaceenseignement/chiffresgraphiques/cadrage/indicateursetatsante/indicateursmortalite/causesdecesparageetsexe. http://www.irdes.fr/espaceenseignement/chiffresgraphiques/cadrage/indicateursetatsante/indicateursmortalite/causesdecesparageetsexe.htm http://www.irdes.fr/espaceenseignement/chiffresgraphiques/cadrage/indicateursetatsante/indicateursmortalite/causesdecesparageetsexe.htm

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Neuchâtel, 2008 Formation de degré tertiaire La population âgée de 25 à 64 ans ayant achevé une formation de degré tertiaire 1 constitue un réservoir

Plus en détail

Aperçu de la santé privée volontaire en Europe

Aperçu de la santé privée volontaire en Europe Aperçu de la santé privée volontaire en Europe Alors que la France tend à élargir la complémentaire santé à une partie d autant plus large de sa population, il est intéressant d'apprécier en quoi les autres

Plus en détail

S installer en France en tant que travailleur indépendant

S installer en France en tant que travailleur indépendant Ressortissants étrangers S installer en France en tant que travailleur indépendant Édition 2015 S installer en France en tant que travailleur indépendant Vous avez l intention de vous installer en France

Plus en détail

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Pour la 7 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

Comparaison internationale des Charges fiscales

Comparaison internationale des Charges fiscales Comparaison internationale des Charges fiscales Taux et quotes-parts d'impôts dans différents pays de l'ocde Janvier 2014 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions

Plus en détail

Les politiques de réduction du coût salarial en Belgique

Les politiques de réduction du coût salarial en Belgique Les politiques de réduction du coût salarial en Belgique Mars 2015 Luc Masure Plan de la présentation 1. Le Bureau fédéral du Plan 2. Cadre historique de la politique salariale et des dispositifs d exonération

Plus en détail

Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange. Chapitre 4 : L ouverture des économies

Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange. Chapitre 4 : L ouverture des économies Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange Sous thème 1.2 : La dimension internationale de l échange Chapitre 4 : L ouverture des économies Problématique(s) du sous thème : Les conséquences

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne

Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne Laurence Bloch Directrice Régionale, Insee Champagne-Ardenne La pauvreté : mieux la comprendre pour mieux agir Le prix

Plus en détail

INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute

INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute Offre à l attention de Monsieur Promu P2014 Vous Nom : Monsieur Promu P2014 Adresse :, Date de naissance : 01/06/1989 Age à la souscription :

Plus en détail

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi EU03 - Travail- Page > Taux d'emploi Total 2 > Taux d'emploi Femmes 3 > Taux d'emploi Hommes 4 > Taux d'emploi 55-64 ans 5 > Taux d'emploi 15-24 ans 6 > Temps de travail annuel 7 > Taux de temps partiel

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE Conférence de presse du 22 juin 2001 Fiscalité des produits d épargne: une comparaison internationale Il n existe pas de véritable point de vue européen en matière de fiscalité des produits d épargne.

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES JEUNES ET POLITIQUES D EMPLOI

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES JEUNES ET POLITIQUES D EMPLOI TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES JEUNES ET POLITIQUES D EMPLOI Mars 212 SOMMAIRE 1. LES JEUNES DANS LES EMPLOIS AIDÉS ENTRÉES DE JEUNES DANS LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS DE POLITIQUE D EMPLOI (GRAPHIQUES)

Plus en détail

Accès financier aux soins

Accès financier aux soins Accès financier aux soins 1 L accès aux soins Toute la population résidente en France est couverte par l assurance maladie de base et 95% par une complémentaire santé Un accès libre au système de soins

Plus en détail

Les jeunes et la retraite

Les jeunes et la retraite Les jeunes et la retraite Maison de la Chimie, 6 décembre 2011 Les jeunes sur le marché du travail Hugues de Balathier Secrétaire général du Conseil d orientation pour l emploi www.coe.gouv.fr 1 Plan de

Plus en détail

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie Consultation Tourisme Questionnaire pour l industrie Identification de l entreprise (choisissez une seule option parmi les questions a f) a) Où se trouve le siège de votre entreprise (pays de résidence)?..

Plus en détail

Depuis la loi de 1971, après l accord des partenaires sociaux de 1970, les entreprises ont une obligation de dépense annuelle en formation.

Depuis la loi de 1971, après l accord des partenaires sociaux de 1970, les entreprises ont une obligation de dépense annuelle en formation. LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE Etat des lieux, avant changements Un domaine important dans l activité du pays Plus de 8 millions de personnes sont parties en formation en 2010, qu elles soient :

Plus en détail

LES CHIFFRES DE LA RETRAITE

LES CHIFFRES DE LA RETRAITE 15 avril 2010 LES CHIFFRES DE LA RETRAITE Les thèmes : 1. Le poids des retraites 2. La situation financière de court terme 3. La situation financière à long terme : les principaux résultats des projections

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL

COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL 2012 /2013 2012 /2013 Sommaire 5 13 6 1 - Sommaire Statistiques générales Tab 2.1 Nombre d entreprises établies suivant leur spécialisation 16 Tab

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES SENIORS ET POLITIQUES D EMPLOI. Décembre 2010

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES SENIORS ET POLITIQUES D EMPLOI. Décembre 2010 TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES SENIORS ET POLITIQUES D EMPLOI Décembre 2010 SOMMAIRE Tableau de synthèse PAGE 3 1. PARTIE CONJONCTURELLE PAGE 5 ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DES TAUX D EMPLOI DES 55-64

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013 R EGARD SUR... Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 24 et 213 (application des règlements (CEE) n 148/71 puis (CE) n 883/24) Chaque année, les paiements effectués par la France en application

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à :

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Institut de la statistique du Québec 200, chemin Sainte-Foy Québec (Québec) G1R 5T4 Téléphone : (418)

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg

L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg Un cycle de conférences Le «mur» des pensions La réforme fiscale Une vue d ensemble

Plus en détail

Réunion de travail du COE 15 juillet 2015. Comparaisons internationales des régimes d assurance chômage

Réunion de travail du COE 15 juillet 2015. Comparaisons internationales des régimes d assurance chômage Réunion de travail du COE 15 juillet 2015 Comparaisons internationales des régimes d assurance chômage 1 Plan de la présentation 1. Intérêt et limites des comparaisons internationales en matière d assurance

Plus en détail

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE 1 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE Janvier 28 LE MARCHE 1. L Europe, 1 er marché mondial PIB 27 (estimation - en milliards de Dollars) 18 16 14 12 1 14 69,8 16 574,4 13 794,2 13 194,7 GDP 26 GDP 27 8 6 4 4

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

Compétitivité française : Quelques constats

Compétitivité française : Quelques constats Compétitivité française : Quelques constats Gilbert Cette Banque de France et Université d Aix-Marseille Gilbert Cette 1 Sommaire 1.1 Dégradation alarmante 1.2 Dégradation stoppée 1.3 En particulier vis-à-vis

Plus en détail

RENTES, PENSIONS ET ALLOCATIONS

RENTES, PENSIONS ET ALLOCATIONS PARTIE 3 Avant-propos...76 Synthèse...77 Règlements européens > Les paiements des rentes d accident du travail...8 > Les paiements des pensions d invalidité...83 > Les paiements des pensions de vieillesse...86

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses novembre 13 N 73 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des 15-29 ans en 53,7 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont

Plus en détail

les étudiants d assas au service des professionnels

les étudiants d assas au service des professionnels les étudiants d assas au service des professionnels 2 3 Présentation Générale Les avantages de l Association Pour les professionnels QUI SOMMES-NOUS? Assas Junior Conseil est une association à caractère

Plus en détail

> Dossier 17 mars 2009

> Dossier 17 mars 2009 > Dossier 17 mars 2009 Le travail des étrangers en France Vous embauchez un étranger au sein de votre entreprise : ce que vous devez savoir. L embauche de personnels de nationalité étrangère est soumise

Plus en détail

RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR?

RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR? RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR? Une question européenne mais traitée dans chaque Etat membre L avenir des systèmes de retraite et ses conséquences sur la zone euro, internationalise

Plus en détail

Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration?

Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration? Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration? Notre expertise en logiciels de gestion et rédaction de livres blancs Compta Audit. Conseils. Cahier des charges. Sélection des solutions.

Plus en détail

JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe!

JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe! JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe! ERASMUS+ C EST AUSSI POUR VOUS! w Vous êtes jeune, en formation professionnelle initiale? Mettez toutes les chances de votre côté pour trouver

Plus en détail

Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros dans les caisses de l'état.

Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros dans les caisses de l'état. Page 1 sur 5 COMMUNIQUE DE PRESSE Augmentation des accises du tabac : plus de revenus et moins de fumeurs Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros

Plus en détail

Caractéristiques des ménages immigrés

Caractéristiques des ménages immigrés Les indicateurs de l intégration des immigrés 2015 Trouver ses marques OCDE/Union européenne 2015 Chapitre 4 Caractéristiques des ménages immigrés La structure du ménage et de la famille est déterminante

Plus en détail

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE POURQUOI INVESTIR EN FRANCE UN PAYS SITUÉ AU CŒUR DU MARCHÉ EUROPÉEN AVEC UNE PORTE D ACCÈS À LA ZONE EMEA 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UNE PUISSANCE ÉCONOMIQUE DE RANG MONDIAL La France est la 2 e puissance

Plus en détail

Exercer une activité temporaire hors de France

Exercer une activité temporaire hors de France Artisans, commerçants, professions libérales Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations Édition 2015 Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations

Plus en détail

Le travail indépendant et l entrepreneuriat chez les seniors 1, 2

Le travail indépendant et l entrepreneuriat chez les seniors 1, 2 Pallier la pénurie d entrepreneurs 2014 OCDE/UNION EUROPÉENNE 2015 Chapitre 4 Le travail indépendant et l entrepreneuriat chez les seniors 1, 2 Ce chapitre traite des activités d indépendant et d entrepreneuriat

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? p.7 La qualification, c est quoi? p.8

Plus en détail

ANNEXE X PRESTATIONS SPÉCIALES EN ESPÈCE À CARACTÈRE NON CONTRIBUTIF. [Article 70, paragraphe 2, point c)]

ANNEXE X PRESTATIONS SPÉCIALES EN ESPÈCE À CARACTÈRE NON CONTRIBUTIF. [Article 70, paragraphe 2, point c)] ANNEXE X (1) (3) PRESTATIONS SPÉCIALES EN ESPÈCE À CARACTÈRE NON CONTRIBUTIF [Article 70, paragraphe 2, point c)] BELGIQUE a) Allocation de remplacement de revenus (loi du 27 février 1987). b) Revenu garanti

Plus en détail

FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010)

FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010) FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010) IMMIGRATION // Visa business Les citoyens de l Espace économique Européenne (EEE) et la Suisse (avec certaines exceptions mentionnées ci-dessous)

Plus en détail

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros)

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros) 116/2015-26 juin 2015 Sommet Union européenne Chine Hausse significative du commerce de biens et de services de l UE avec la Chine en 2014 Déficit de l UE pour les échanges de biens, excédent pour les

Plus en détail

Le c o m m e r c e d e d é ta i l

Le c o m m e r c e d e d é ta i l Le c o m m e r c e d e d é ta i l d a n s l Un i o n Eu r o p é e n n e Le commerce de détail regroupe toutes les entreprises dont l activité principale est la revente (sans transformation) de biens neufs

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? La qualification, c est quoi? p.8 C

Plus en détail

Dépenses nationales totales 3.0 3.4 2.3

Dépenses nationales totales 3.0 3.4 2.3 Chiffres clés pour l'économie belge Pourcentages de variation en volume - sauf indications contraires Dépenses de consommation finale des particuliers 2.0 2.6 1.4 Dépenses de consommation finale des pouvoirs

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

Identification du répondant: 50 character(s) maximum. 50 character(s) maximum. 100 character(s) maximum. Fields marked with * are mandatory.

Identification du répondant: 50 character(s) maximum. 50 character(s) maximum. 100 character(s) maximum. Fields marked with * are mandatory. Vers l application de normes comptables européennes pour le secteur public («EPSAS») dans les États membres de l'ue Consultation publique sur les futurs principes et structures de gouvernance Fields marked

Plus en détail

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT Introduction Remarque préliminaire: Le document suivant a été élaboré par les services

Plus en détail

Portrait pays. Juin 2015

Portrait pays. Juin 2015 Portrait pays Juin 2015 Pays participants en 2014 MÉTHODOLOGIE Nouveaux pays en 2015 13 600 salariés européens interrogés en janvier 2015, dans 14 pays : Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Suède,

Plus en détail

Séminaire national NLAO «Les politiques locales d inclusion active» Lille, 23 novembre 2010

Séminaire national NLAO «Les politiques locales d inclusion active» Lille, 23 novembre 2010 Séminaire national NLAO «Les politiques locales d inclusion active» Lille, 23 novembre 2010 Antoine SAINT-DENIS, Commission européenne, DG Emploi, Affaires sociales, Egalité des chances 2 Antoine SAINT-DENIS

Plus en détail

CEPII, document de travail n 99-10. Juin 1999 n 10

CEPII, document de travail n 99-10. Juin 1999 n 10 Juin 1999 n 10 La diversité des marchés du travail en Europe : Quelles conséquences pour l Union Monétaire Première partie : La diversité des marchés du travail dans les pays de l Union Européenne Loïc

Plus en détail