JUIN. Le logement : une question de confiance pour les ménages et les investisseurs Tandis que les tensions géopolitiques demeurent fortes ANCIEN NEUF

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JUIN. Le logement : une question de confiance pour les ménages et les investisseurs Tandis que les tensions géopolitiques demeurent fortes ANCIEN NEUF"

Transcription

1 LOGEMENT ANCIEN NEUF JUIN 2017 DIRECTION DES ÉTUDES Le logement : une question de confiance pour les ménages et les investisseurs Tandis que les tensions géopolitiques demeurent fortes sur la scène internationale, l Europe a été confrontée à une montée des doutes sur son avenir depuis plusieurs mois. Elle cherche un nouvel élan pour regagner une confiance d autant plus émoussée que les économies de certains des pays membres peinent à retrouver une croissance solide. Aujourd hui, pour Mario Draghi, président de la BCE, en Europe «le risque de déflation a largement disparu, le taux de chômage est au plus bas depuis 2009, et le coût du crédit aux PME baisse dans le sud de la zone euro». La croissance espérée pour 2017 est désormais de 1,8 % avec une inflation à 1,7 %. Cependant la consommation des ménages nécessite toujours d être stimulée, et la politique de rachat des dettes publiques et privées jusqu à fin 2017 reste d actualité. En 2016, l économie française n a pas vraiment décollé, affectée d une croissance molle (+1,1 %), et 2017 a démarré avec son lot d incertitudes. Mais quelques lueurs d amélioration émergent tant du côté de la consommation des ménages que de l investissement des entreprises. Au 1 er trimestre, la croissance du PIB est encore faible (+0,4 %). Toutefois, dans l espoir d une reprise de l économie mondiale, mais aussi européenne, et susceptible de stimuler l activité en France, les dernières prévisions macroéconomiques de la Banque de France sont désormais de +1,4 % de PIB pour DANS CE CONTEXTE, LE MARCHÉ RÉSIDENTIEL A CONSERVÉ UN BON RYTHME DE CROISSANCE AU 1 ER TRIMESTRE 2017, AVANT DE REVENIR À PLUS D ACCALMIE AVANT L ÉTÉ. Malgré la légère remontée des taux de crédit à l habitat en début d année, les conditions de financement restent favorables et constituent le principal soutien de l immobilier résidentiel. Ainsi, le maintien de taux directeurs bas, cette année, devrait-il contribuer au maintien d une bonne tenue des marchés résidentiels. Au cours des premiers mois de l année, la demande des ménages est restée dynamique sur les marchés attractifs, ce qui a profité aussi bien à l ancien qu au secteur du neuf. Ce dernier bénéficie également pleinement du dispositif de défiscalisation dit Pinel et de la distribution des Prêts à Taux Zéro. Mécaniquement, la pression exercée par la demande de logement a favorisé des hausses de prix dès 2016, amplifiées depuis le début de l année dans de nombreuses régions, et ce en dépit des disparités géographiques structurelles toujours présentes. La confiance retrouvée dans le logement par les ménages depuis 2015 pourrait gagner les investisseurs institutionnels. Ces derniers se sont désengagés massivement du secteur résidentiel à partir des années 2000, mais, confrontés désormais à une offre de qualité contrainte en immobilier d entreprise, et à l arbitrage du couple rendement/risques sur les actifs tertiaires sécurisés, certains élargissent désormais leur champ d analyse au résidentiel, opérant un changement d approche sectorielle. Les attentes sont fortes sur les orientations que donnera le nouveau gouvernement en matière de logement : la politique qui sera définie et mise en œuvre devrait être déterminante pour l avenir d un secteur toujours très dépendant des aides à la pierre ou à la personne, dans le neuf mais aussi l ancien.

2 IMMOBILIER ANCIEN 2017 a démarré dans de très bonnes conditions À la fin du printemps, l activité a ralenti après un très bon 1 er trimestre 2017, mais le calendrier scolaire et les nombreux ponts du mois de mai n y sont peut-être pas étrangers, de même que le contexte électoral du second trimestre. Au cours de la période, le nombre total de ventes de logements anciens, en Ile-de-France, est supérieur de 38 % à celui du 1 er trimestre Que ce soit à Paris, en petite ou grande couronne, tous les marchés se sont montrés particulièrement actifs. ACTIVITÉ DU MARCHÉ RÉSIDENTIEL DANS L ANCIEN AU 1 ER TRIMESTRE 2017 VARIATION* VARIATION* APPARTEMENTS MAISONS % PARIS NS NS % PETITE COURONNE % % GRANDE COURONNE % % ILE-DE-FRANCE % TOTAL VENTES TOUS LOGEMENTS ILE-DE-FRANCE % 1 an glissant ILE-DE-FRANCE % FRANCE ENTIÈRE ,4% (Sources : CGEDD /Direction Générale des Finances Publiques (Fidji et MEDOC); Base BIEN - Notaires Paris Ile-de-France) 30/05/2017. (*) Variation 1 er trimestre 2017 / 1 er trimestre Mesurée sur une année glissante, à fin mars 2017, la bonne tenue de l activité a concerné les marchés franciliens (+13 % avec ventes) ainsi que les marchés régionaux. Et à fin avril, le Conseil Général de l Environnement et du Développement Durable (CGEDD) estime le nombre de ventes de logements anciens à unités en rythme annuel, ces volumes de ventes progressant ainsi France entière de 9,4% (variation sur 12 mois). Bien sûr, les disparités géographiques s observent toujours en fonction de l attractivité des territoires, étroitement dépendante des contextes économiques locaux. Il n est pas sûr toutefois que l activité conservera ce rythme jusqu en fin d année, les premiers indicateurs sur le marché des crédits à l habitat destinés à l achat de logements anciens laissant apparaître, selon l Observatoire Crédit Logement/ CSA une production en ralentissement à fin mai 2017 (+0,7 % en nombre de prêts distribués). Il est par ailleurs intéressant d observer que l investissement locatif dans l ancien affiche une légère progression depuis trois ans qui semble se confirmer en La modération des prix de l ancien comparés au neuf, et la faiblesse du rendement des placements financiers semblent expliquer cette tendance. Les régions les plus attractives pour les investissements locatifs sont principalement la Provence Alpes Côte d Azur, l Aquitaine, Midi Pyrénées, le Languedoc Roussillon ou même la Lorraine. Des hausses de prix moyens plus marquées et qui gagnent davantage de marchés depuis début 2017 Les tensions provoquées par le dynamisme de la demande ont commencé à peser davantage sur les prix. Les vendeurs ont pu relever leurs prétentions, d autant que les conditions de crédit restent très favorables malgré les légères augmentations de taux constatées depuis fin Sur les premiers mois de l année, la hausse des prix moyens des logements anciens s est accentuée en Ile-de-France (+3,8 % au 1 er trimestre 2017 vs 1 er trimestre 2016) de même qu en province (+2,6 %), selon les statistiques publiées par les Notaires et l Insee. PRIX AU 1 ER TRIMESTRE 2017 Appartements Prix au m² Variation* Maisons Prix à l unité Variation* PARIS ,5% ns ns PETITE COURONNE GRANDE COURONNE ,2% ,5% ,7% ,4% VARIATION ANNUELLE MOYENNE DES PRIX Appartements Maisons Logements anciens Ile-de-France 4,5% 2,4% 3,8% Province 2,5% 2,6% 2,6% France 3,4% 2,6% 3,0% (*) Variation 1 er trimestre 2017 / 1 er trimestre 2016 Dans le même temps, les délais de vente continuent à s écourter un peu partout, même si la tendance est plus marquée en Ilede-France qu en province. Alors que l offre se renouvelle moins vite face à la poussée de la demande, les marges de négociation se tassent sur les marchés tendus. À l inverse, des baisses de prix significatives ne réveillent pas les marchés restés en panne, qui correspondent principalement à des territoires en perte d attractivité économique et démographique. En régions, les disparités restent donc très prégnantes aussi bien en termes d activité, d évolution des prix que de délais de vente. Les hausses de prix observées à fin avril 2017 ont concerné la plupart des capitales régionales (Bordeaux, Lyon, Nantes), ainsi que de grandes agglomérations (Amiens, Besançon, Metz, Strasbourg, Brest ). Mais, même parmi les plus grandes villes françaises, les prix ont aussi pu reculer comme à Rouen, au Havre, à Perpignan, Limoges, Saint-Etienne ou encore Villeurbanne (Source: Les Prix Immobiliers). Globalement, France entière, selon les dernières tendances observées à fin avril 2017 par l Observatoire Les Prix Immobiliers, les prix (signés) moyens des logements anciens augmentent de 3,9 % sur un an. La tendance des trois derniers mois (février à avril 2017) serait par contre à un ralentissement de la hausse des prix, qui est ramenée à 1,0 % par rapport à la même période de ÉTUDE DE CRÉDIT FONCIER IMMOBILIER // JUIN

3 IMMOBILIER NEUF creditfoncierimmobilier.fr Production de logements en progression continue La progression de la production s est intensifiée en France (entière). Les permis de construire délivrés ont augmenté sur une année glissante de 13,5%, tandis que les mises en chantier ont progressé de 14,6% Autorisés Commencés avr.-12 août-12 déc.-12 janv.-13 avr.-13 août-13 déc.-13 avr.-14 déc.-14 avr.-15 août-15 déc.-15 avr.-16 août-16 déc.-16 avr.-17 (Sources : SOeS, estimations sur données arrêtées à fin avril 2017). NOMBRE DE LOGEMENTS CUMULÉ SUR 1 AN PAR RÉGION BRETAGNE ,2% 5,9% Logements commencés Quote-part Région / France Variation annuelle NORMANDIE ,8% 3,7% PAYS DE LA LOIRE ,4% 6,8% HAUTS-DE-FRANCE ,7% 6,1% ILE-DE-FRANCE ,7% 19,7% CENTRE VAL DE LOIRE ,8% 2,8% NOUVELLE AQUITAINE ,6% 10,3% OCCITANIE ,1% 12,2% (Sources : SOeS, estimations sur données arrêtées à fin avril 2017). GRAND EST ,2% 5,8% BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ ,0% 2,6% AUVERGNE RHÔNE-ALPES ,1% 13,0% PROVENCE ALPES CÔTE D AZUR ,6% 9,7% CORSE ,2% 1,3% La production de logements augmente dans toutes les régions de métropole. Mais, si les rythmes de renouvellement de l offre neuve sont très variables selon les régions, la répartition géographique est structurellement assez stable. Ainsi, à fin avril, la hausse annuelle des mises en chantier a-t-elle atteint 22,7% en région Hauts-de-France, tandis que la part régionale représente 6,1% du total des logements commencés en France métropolitaine. En région Auvergne-Rhône-Alpes la hausse annuelle est de 5,1% alors que la part régionale représente 13% du total de logements mis en chantier sur un an glissant. L Ile-de-France reste la région où la production est la plus élevée ( logements commencés), et progresse de 15,7%. 3 ÉTUDE DE CRÉDIT FONCIER IMMOBILIER // JUIN 2017

4 IMMOBILIER NEUF Tendances toujours haussières sur le marché de la promotion immobilière L activité commerciale, mesurée par le nombre réservations, a encore progressé au 1 er trimestre Au cours des trois premiers mois de l année, les promoteurs ont enregistré réservations, soit 8,1% de plus qu en C est un très bon premier trimestre. Comparée à la moyenne des réservations enregistrées au cours des premiers trimestres de 2008 à 2016, l activité du 1 er trimestre 2017 est supérieure de 33%. source Observatoire du Logement-CSA), et par les dispositifs d aide au logement du gouvernement qui incitent à la fois les ménages en recherche de défiscalisation à l investissement locatif (loi Pinel), et les primo-accédants à se lancer dans un projet immobilier neuf (Prêt à Taux Zéro révisé). Si l on étend l observation sur une année glissante, à fin mars 2017, le nombre total des réservations de logements COMMERCIALISATION DE LOGEMENTS NEUFS (PROMOTION IMMOBILIÈRE) ,1 % T T T T T T T T T T Mises en vente trimestrielles Réservations trimestrielles Données T1/2017 portant sur des programmes de cinq logements et plus destinés à la vente aux particuliers, hors secteur diffus. (Sources : SOeS, ECLN (mai 2017). Les mises en vente progressent aussi, mais moins vite. Avec logements nouveaux proposés à la vente sur la même période, la nouvelle offre est supérieure de 16,7% à celle du1 er trimestre 2016, mais aussi de 14% par rapport à la moyenne des mises en vente réalisées au cours des premiers trimestres de 2008 à Le marché du neuf continue de surfer sur la vague de la demande stimulée à la fois par des conditions de crédit attractives (en mai taux moyen de crédit à 1,63% avec une durée moyenne de 19 ans et 5 mois pour des prêts à l accession dans le neuf/ progresse sur un an de 22,5%, et les mises en vente de 16,7% avec nouveaux logements proposés à la vente. Grâce aux bons rythmes de ventes dont bénéficie le marché de la promotion depuis 2015, les niveaux de stocks de logements proposés à la vente ne constituent plus un signal inquiétant pour le secteur. À la fin du mois de mars, ce stock s élève à logements, soit 1% de moins qu à fin Au rythme actuel des ventes réalisées, l encours de logements proposés à la vente représente ainsi moins d une année de commercialisation (10 mois). NOMBRE DE LOGEMENTS PROPOSÉS A LA VENTE À LA FIN DU 1 ER TRIMESTRE 2017 (PROMOTION IMMOBILIÈRE) (Sources : Etudes CFI/SOeS, ECLN (mai 2017)) T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T ÉTUDE DE CRÉDIT FONCIER IMMOBILIER // JUIN

5 creditfoncierimmobilier.fr Prix dans le neuf : la tendance longue est toujours haussière et les niveaux élevés Au 1 er trimestre 2017, les prix moyens des appartements, qui constituent l essentiel du marché de la promotion en volume de ventes, sont en légère baisse par rapport au dernier trimestre 2016, mais la tendance longue est bien à la hausse. Sur un an glissant, le prix moyen des appartements neufs augmente de 1,1% et sur longue période la progression est encore plus sensible. Il y a dix ans, au 1 er trimestre 2007, le prix moyen au m² des appartements neufs était à du m² contre cette année. La moyenne nationale du prix des appartements neufs frôle aujourd hui les du m², mais tout comme dans l ancien, les disparités régionales sont importantes. Ainsi, seules l Ilede-France (4 778 / m²), la Provence Alpes Côte d Azur (4 123 / m²) et l Auvergne Rhône Alpes (3 851 / m²) affichent un prix moyen qui approche ou dépasse la moyenne nationale. Dans les autres régions, la dominante est plus proche de du m², et en Bourgogne-Franche-Comté le prix moyen est même inférieur à Les contrastes sont encore plus marqués pour les maisons individuelles en secteur groupé, qui ne représentent toutefois plus que 8 % environ du marché de la promotion depuis plus de trois ans. Le prix moyen d une maison, France entière, ressort à un peu moins de Hors Ile-de-France ( ), Provence-Alpes-Côte d Azur ( ) et Auvergne-Rhône- Alpes ( ), le prix moyen d une maison en secteur groupé peut varier entre et environ. COMMERCIALISATION DE LOGEMENTS NEUFS AU 1 ER TRIMESTRE 2017 (PROMOTION IMMOBILIÈRE) APPARTEMENTS MAISONS (HABITAT GROUPÉ) Nombre Variation* Nombre Variation* ,3% VENTES ,3% ,4% MISES EN VENTE ,5% 12 MOIS DELAI MOYEN D'ECOULEMENT T ,6 MOIS 14,4 MOIS DELAI MOYEN D'ECOULEMENT T ,4 MOIS ,1% FRANCE ENTIERE - PRIX MOYEN T (au m² ou à l unité) et évolution /T ,1% ,2% IDF - PRIX MOYEN T (au m² ou à l unité) et évolution /T ,6% (Sources : Etudes CFI /SOeS, ECLN (mai 2017). (*) Variation 1 er trimestre 2017 / 1 er trimestre EVOLUTION DES PRIX DE VENTE DES LOGEMENTS NEUFS EN FRANCE (PRIX MOYEN À LA RÉSERVATION) PRIX DES MAISONS EN, À L'UNITÉ T T T T T T T T T T T T T PRIX DES APPARTEMENTS EN /M Prix de vente des maisons Prix de vente des appartements Données portant sur des programmes de 5 logements et plus destinés à la vente aux particuliers, hors secteur diffus. (Sources : SOeS, ECLN (mai 2017)) 5 ÉTUDE DE CRÉDIT FONCIER IMMOBILIER // JUIN 2017

6 IMMOBILIER NEUF Le secteur de la maison individuelle en secteur diffus continue de croître Sans atteindre les niveaux de production de 2006/ 2007, la production de maisons individuelles en secteur diffus se relève depuis Ce marché a notamment attiré la demande des ménages modestes et des primo-accédants bénéficiaires des dispositifs d aide au logement (PTZ révisé) qui ont contribué à améliorer leur solvabilité depuis D abord modérée, l accélération du nombre de permis de construire délivrés est devenue plus forte depuis un an. Fin avril 2017, la tendance est à une hausse de 15,7% des autorisations délivrées sur une année glissante, et de 12,3% en nombre de logements individuels purs commencés. Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus, estimées par les professionnels, ont atteint unités (indicateur Markemetron / LCA-FFB) en 2016 en progression de 19,5% par rapport à l année précédente. Au cours du 1 er trimestre 2017, l activité s est maintenue à un très bon niveau, l estimation sur une année glissante s élevant à fin mars à maisons vendues avec une augmentation de 19,5% sur un an. PRODUCTION DE LOGEMENTS INDIVIDUELS PURS SECTEUR DIFFUS Nombre d'autorisations sur un an glissant Nombre de logements commencés sur un an glissant (Sources : SDES, estimations sur données arrêtées à fin avril 2017) MARCHÉ LOCATIF Activité en légère baisse du marché locatif privé Le secteur locatif privé occupe une place importante dans l équilibre du marché résidentiel. Sur un parc total estimé en 2016 à 34,5 millions de logements en France métropolitaine (Insee, SOeS, déc. 2016), on dénombre 28,4 millions de résidences principales, dont 39,7% sont occupées par des locataires. Sur ces 11,9 millions de logements loués, 55% le sont par des bailleurs privés. A la forte reprise de l activité intervenue en 2015 a succédé un léger ralentissement en Alors que l activité semblait pouvoir se ressaisir, sur les cinq premiers mois 2017, elle tend à se tasser au contraire. En mai 2017, le taux de mobilité résidentielle 1 a atteint 29% mais reste toutefois légèrement audessus de la moyenne de longue période (28,6%). Les stimuli de la mobilité résidentielle restent la démographie, l offre accrue de logements «Pinel», les effets de la reprise de la primo-accession qui conduit des locataires à se lancer dans l acquisition de leur logement, l amélioration du moral des ménages et les besoins de mobilité familiale ou professionnelle renforcés par la légère reprise économique dans les régions les plus dynamiques. Quant au niveau de loyer moyen, à fin mai, la tendance, mesurée par CLAMEUR à partir des loyers de relocation ou des locations nouvelles, est à une baisse légère (-0,5%) à 12 le m² par mois. En revanche, dans la plupart des villes de habitants et plus, les loyers ont baissé. Leur niveau moyen a ainsi diminué par exemple à Boulogne-Billancourt (-3,1% où le loyer moyen ÉTUDE DE CRÉDIT FONCIER IMMOBILIER // JUIN

7 creditfoncierimmobilier.fr est à 21,1 le m² mensuel), Saint-Denis (-3% pour un loyer moyen de 15,0 ), Mulhouse (-2,8%, avec un loyer moyen de 8,2 ) Rennes (-2,8% avec un loyer moyen de 12 ), Rouen (-2,1%, avec un loyer moyen de 11,5 ) ou encore à Besançon (-2% avec un loyer moyen de 9.7 ). A Paris, le loyer moyen a atteint 25 du m² par mois, et a baissé en moyenne sur l ensemble de la capitale de 1,1%. Le loyer moyen a par contre progressé dans quelques villes comme Aix-en-Provence (4,8%), Lyon (2,8%), Nîmes (2,1%), Orléans (1,6%), ou Lille (1,4%). 1. L activité est déterminée à partir du taux de mobilité résidentielle : proportion de logements du secteur locatif privé remis chaque année sur le marché, sachant que les logements disponibles à la location proviennent pour plus de 95% d une relocation, source CLAMEUR. PERSPECTIVES 2017 Le contexte économique connaît une légère embellie mais sera-t-elle suffisante et durable pour accompagner une reprise solide? Le calendrier européen comporte encore des échéances importantes d ici fin 2017 : élections législatives en Allemagne ; début des négociations sur le Brexit en Grande Bretagne après les échéances législatives de juin, dans un contexte de ralentissement économique ; calendrier du règlement des échéances de la dette grecque ; nouvelles perspectives d élections anticipées en Italie. En zone euro, les prévisions 2017 de croissance anticipée du PIB (+1,9 %) sont en légère hausse par rapport aux précédentes anticipations, tandis qu en France elles ont également été relevées à 1,4 % (FMI, BdF) en raison de l embellie de l environnement international. Les prévisions d inflation en 2017 en zone euro sont de 1,5 % pour la BCE, et de 1,2 % en France selon la Banque de France. Essentielle à la reprise économique, la consommation des ménages français a rebondi légèrement en avril (+0,5 %) et la prévision a été relevée à 1,3 % par la Banque de France pour En France, la confiance des ménages a retrouvé un niveau inédit depuis août 2007 en raison d anticipations en nette amélioration sur leur situation financière, un regain d optimisme sur leur niveau de vie et des craintes au plus bas depuis 2008 vis-à-vis du chômage. En parallèle, le climat des affaires en mai 2017 s améliore, le taux de chômage descend à 9,6 % au premier trimestre pendant que l emploi salarié augmente à nouveau (+1,2 % sur un an). La BCE promet des taux bas pour encore longtemps, audelà même du programme d achats nets d actifs, afin de soutenir les économies de l Union Européenne alors même que l institution a révisé à la baisse ses prévisions d inflation. Les hausses légères des taux de crédit à l habitat intervenues depuis fin 2016 n ont pas affecté l activité des marchés résidentiels. Les perspectives de maintien de conditions favorables, sauf survenance d une crise majeure, sont plausibles et de nature à stimuler encore la demande de logement cette année. Pour l heure, les indicateurs de tendance en voie d amélioration contribuent à renforcer la confiance dans le secteur du logement pour Grâce à de bons fondamentaux et des opportunités de marché (démographie, offre de logements insuffisante ou inadaptée à renouveler sur les secteurs résidentiels recherchés, revenus locatifs stables et résilients, taux de vacance faible en zones tendues, convergence des taux prime avec d autres classes d actifs immobiliers, couple rendement/risque attractif), le logement aiguise à nouveau l intérêt de certains grands investisseurs, qui sont par nature sélectifs mais s inscrivent dans des stratégies de long terme. Les investissements et le nombre de logements concernés sont encore faibles, mais en 2017, l attrait des institutionnels pour le secteur résidentiel pourrait se confirmer. 7 ÉTUDE DE CRÉDIT FONCIER IMMOBILIER // JUIN 2017

8 CRÉDIT FONCIER IMMOBILIER creditfoncierimmobilier.fr CHIFFRES CLÉS ER EXPERT EN FRANCE (152 MdsE D ACTIFS EXPERTISÉS) 1 ER EN ESTIMATIONS ( MISSIONS) 907 VENTES DE BIENS NEUFS ET ANCIENS 306 COLLABORATEURS Crédit Foncier Immobilier accompagne les grands propriétaires, professionnels de l immobilier, établissement financiers et particuliers, dans leurs projets immobiliers et la valorisation de leur patrimoine. CONTACTS DIRECTION GÉNÉRALE Anne-Marguerite Gascard, directeur général Olivier Boussard, directeur général délégué Eric Lucia, directeur du développement ÉTUDES Emmanuel Ducasse, directeur Isabelle Friquet-Lepage, responsable développement études EXPERTISE Philippe Taravella, directeur général ESTIMATION Richard Walter, directeur général CONSEIL & AUDIT Sébastien Boussuge, directeur RÉSIDENTIEL Nicolas de Bucy, directeur Grégory Moreaux, directeur adjoint CAPITAL MARKETS Gilles Pruvost, directeur BUREAUX Olivier Boussard LILLE BREST RENNES CAEN ROUEN PARIS ORLÉANS NANCY 18 IMPLANTATIONS, AUTANT DE MARQUES D ATTENTION NANTES TOURS DIJON Toutes nos études sont consultables sur : creditfoncierimmobilier.fr/professionnels/actualites creditfoncierimmobilier.fr/professionnels/publications odi.creditfoncier.com BORDEAUX LYON CHAMBÉRY TOULOUSE MONTPELLIER MARSEILLE NICE Toute référence, reproduction ou diffusion, totale ou partielle, du présent document et des informations qui y figurent, vis-à-vis de tiers, quels qu ils soient, est interdite sauf accord préalable de Crédit Foncier Immobilier. La présente étude représente la vision de Crédit Foncier Immobilier sur le marché spécifique abordé et selon les informations disponibles à la date de rédaction. Notre responsabilité ne saurait être engagée en aucune manière en cas de pertes, dommages, coûts ou dépenses subis suite à l utilisation de ces informations. Crédit Foncier Immobilier siège social : 19 rue des Capucines Paris. RCS Paris Crédits photos : Fotolia / Shutterstock - Création et impression HandiPRINT.

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 4 ÈME TRIMESTRE 2014

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 4 ÈME TRIMESTRE 2014 NOTE DE MARCHÉ LE MARCHÉ DU LOGEMENT 4 ÈME TRIMESTRE 2014 1. MARCHE DES LOGEMENTS NEUFS : UN TRIMESTRE PORTEUR D ESPOIR Après 11 trimestres de baisses consécutives, la commercialisation des logements enregistre

Plus en détail

AOÛT Mises en vente, ventes. Source : SOeS, ECLN. Cumul sur quatre. trimestres. 2015T3 à

AOÛT Mises en vente, ventes. Source : SOeS, ECLN. Cumul sur quatre. trimestres. 2015T3 à D A Essentiel T A L A B Commercialisation des logements neufs Résultats au deuxième trimestre 216 AOÛT 216 Au deuxième trimestre 216, 33 1 logements neufs ont été réservés, soit 18,7 % de plus qu au deuxième

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 642 Mai 2015 Commercialisation des logements neufs Résultats au premier trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au cours du premier

Plus en détail

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études creditfoncierimmobilier.fr ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études Mai 2016 Point de conjoncture logement LE RÉVEIL Après une année de reprise progressive, la combinaison de divers facteurs favorables

Plus en détail

Résultats semestriels

Résultats semestriels Résultats semestriels 17 juin 2005» 1 Faits marquant au 1 er semestre 2005» Croissance significative des réservations de logements» Forte progression du taux de marge brute» Forte progression du backlog

Plus en détail

Alors que 2016 démarrait sur un air de reprise économique,

Alors que 2016 démarrait sur un air de reprise économique, ANCIEN NEUF SEPTEMBRE 2016 LOGEMENT DIRECTION DES ÉTUDES Des courants porteurs pour le logement Dans un environnement général incertain et un contexte économique fragile, le marché du logement tire bien

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 521 Mai 2014 Commercialisation des logements neufs Résultats au premier trimestre 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au premier trimestre

Plus en détail

LÉGÈRE HAUSSE DES PRIX DE L ANCIEN EN 2015 AUGMENTATION SOUTENUE DES PRIX DU NEUF EN 2015

LÉGÈRE HAUSSE DES PRIX DE L ANCIEN EN 2015 AUGMENTATION SOUTENUE DES PRIX DU NEUF EN 2015 LÉGÈRE HAUSSE DES PRIX DE L ANCIEN EN 2015 Durant le printemps 2015, la courbe des prix des logements anciens s était inversée. Et dès novembre, le rythme annuel d évolution des prix signés s est stabilisé.

Plus en détail

Le marché de l immobilier ancien en Perspectives 2006

Le marché de l immobilier ancien en Perspectives 2006 Le marché de l immobilier ancien en 2005 Perspectives 2006 Conférence de Presse Jeudi 5 janvier 2006 Introduction René PALLINCOURT Président de la Fédération Nationale de l Immobilier 2 1 Le ralentissement

Plus en détail

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION R GION ILE-DE DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques Une reprise incomplète L activité économique mondiale s est renforcée au cours du second semestre de 2013, s installant

Plus en détail

Marché immobilier français Bilan 2014 et perspectives Conférence de presse Mardi 13 janvier 2015

Marché immobilier français Bilan 2014 et perspectives Conférence de presse Mardi 13 janvier 2015 Marché immobilier français Bilan 2014 et perspectives 2015 Conférence de presse Mardi 13 janvier 2015 Le marché immobilier vu par MeilleursAgents 1. Bilan 2014 a. Rappel de nos prévisions de janvier 2014

Plus en détail

Une reprise toujours incomplète 31/07/2014

Une reprise toujours incomplète 31/07/2014 CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION ILE-DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques Une reprise toujours incomplète L activité économique mondiale s est renforcée au cours du second semestre 2013, s installant

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement CSA du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel. Juillet 2016

Observatoire Crédit Logement CSA du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel. Juillet 2016 Observatoire Crédit Logement CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Juillet 2016 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Janvier 2016

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Janvier 2016 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Janvier 2016 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Le 3 ème trimestre 2013 et les tendances récentes

Le 3 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le 3 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 3 ème trimestre 2013 Les données caractéristiques du marché selon le type de marché

Plus en détail

Le marché français du logement

Le marché français du logement Le marché français du logement AMUNDI IMMOBILIER Département Cécile Blanchard T4 2012 Amundi Immobilier Point marché - 12/03/2013 - page 1 Sommaire 01 Le marché des logements neufs 02 Le marché de la location

Plus en détail

Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf au 3 ème Trimestre 2010

Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf au 3 ème Trimestre 2010 Lundi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf au 3 ème Trimestre 2010 Contact presse : Catherine Zou - 01 47 05 44 36 c.zou@fpcfrance.fr www.fpifrance.fr Sommaire Observatoire

Plus en détail

Boom de l investissement locatif et hausse des prix

Boom de l investissement locatif et hausse des prix Analyses n 4 juin 2016 Boom de l investissement locatif et hausse des prix 10 ans de promotion immobilière en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes En 2015, 6 800 logements collectifs ont été vendus à des

Plus en détail

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie Présentation Insee à l occasion de l assemblée générale de l Union Régionale pour l Habitat de Picardie à Fresnes-les-Montauban Patrick LE SCOUËZEC Chef

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE IMMOBILIÈRE NATIONALE

CONFÉRENCE DE PRESSE IMMOBILIÈRE NATIONALE 13 décembre 20 CONFÉRENCE DE PRESSE IMMOBILIÈRE NATIONALE Tendances 20 Périodes d observation - Arrêté des ventes : 30 septembre 20 - Arrêté des avant-contrats : 31 octobre 20 OUVERTURE DES TRAVAUX M e

Plus en détail

LE CADRE DE RÉFÉRENCE PHILIPPE WAECHTER

LE CADRE DE RÉFÉRENCE PHILIPPE WAECHTER LE CADRE DE RÉFÉRENCE PHILIPPE WAECHTER La croissance mondiale restera faible et peu susceptible de caler l'économie mondiale sur une trajectoire élevée La croissance américaine faiblira; le point haut

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin mai 2013

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin mai 2013 LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin mai 2013 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Depuis l été 2011, le marché locatif privé s enfonce

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Décembre 2016

L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Décembre 2016 L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Décembre 2016 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

LES IMPOTS LOCAUX EN 2004 DANS LES GRANDES VILLES. Octobre 2004 N 206

LES IMPOTS LOCAUX EN 2004 DANS LES GRANDES VILLES. Octobre 2004 N 206 LES IMPOTS LOCAUX EN 2004 DANS LES GRANDES VILLES Octobre 2004 N 206 Association des Maires de Grandes Villes de France 1 SOMMAIRE - INTRODUCTION Avant-propos L Essentiel Le régime fiscal des grandes villes

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - ATARAXIA - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB - FONCIA - FONCIÈRE LOGEMENT - FPI - GECINA GROUPAMA IMMOBILIER - H&D

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 4 ÈME TRIMESTRE 2015 ET BILAN ANNUEL

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 4 ÈME TRIMESTRE 2015 ET BILAN ANNUEL LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 4 ÈME TRIMESTRE 2015 ET BILAN ANNUEL CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47

Plus en détail

MARCHÉ DE LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS : BILAN À FIN JANVIER 2016

MARCHÉ DE LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS : BILAN À FIN JANVIER 2016 MARCHÉ DE LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS : BILAN À FIN JANVIER 2016 Des autorisés sous le signe de la croissance retrouvée, avec une progression de 3,7 % sur 12 mois glissants et une hausse de 16,6

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2016

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2016 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2016 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 17 au 21 février 2014 n 150 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 17 au 21 février 2014 n 150 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 17 au 21 février 214 n 15 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des grandes entreprises en février 214 : amélioration de la situation de trésorerie d exploitation 2. Créations d entreprise

Plus en détail

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION R GION ILE-DE DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques Malgré les toussotements de l économie mondiale en fin d année 2012 (contraction de l activité, croissance relativement

Plus en détail

Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire

Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire service connaissance des territoires et évaluation Novembre 2015 Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire 2 ème trimestre 2015 : Une augmentation des prêts tirée par le neuf Au 2 ème trimestre 2015, 1 149

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin février 2016

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin février 2016 ADVENIS - APAGL - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 - CITYA-BELVIA IMMOBILIER CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CONSTRUCTA - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS

Plus en détail

Au 1 er trimestre 2016, le Languedoc-Roussillon a créé postes sur un an, soit une hausse de 1,6%

Au 1 er trimestre 2016, le Languedoc-Roussillon a créé postes sur un an, soit une hausse de 1,6% Montpellier, le 13 juillet 2016 Au 1 er trimestre 2016, le Languedoc-Roussillon a créé 9 400 postes sur un an, soit une hausse de 1,6% Ce numéro 12 de Stat'Ur présente l'évolution conjoncturelle de l'emploi

Plus en détail

Le prêt à taux zéro. En Pays-de-la-Loire. Forte hausse des prêts accordés au 3 ème trimestre 2015 par rapport au 3 ème trimestre 2014.

Le prêt à taux zéro. En Pays-de-la-Loire. Forte hausse des prêts accordés au 3 ème trimestre 2015 par rapport au 3 ème trimestre 2014. Le prêt à taux zéro service connaissance des territoires et évaluation En Pays-de-la-Loire 3 ème trimestre 2015 : l augmentation du nombre de prêts se poursuit Mars 2016 Au 3 ème trimestre 2015, 1 290

Plus en détail

ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office

ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN 2009 Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office SOURCES Presse (Les Echos, Le Moniteur, Le Monde) ; Documents de l Union

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2012

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2012 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2012 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE

OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE 2010-2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 13 OCTOBRE 2016 1 INTRODUCTION CALCUL DE LA TAXE FONCIÈRE VALEUR LOCATIVE NETTE (valeur locative brute

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2013

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2013 L Tableau de bord mensuel Septembre 2013 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple =

Plus en détail

Le poids de la vente occupée dans le marché immobilier résidentiel. 30 avril 2009

Le poids de la vente occupée dans le marché immobilier résidentiel. 30 avril 2009 Le poids de la vente occupée dans le marché immobilier résidentiel 30 avril 2009 AD VALOREM 2006 Les chiffres de la vente par lot en 2008 AD VALOREM 2006 Les acteurs de la vente lot par lot en 2008 40,2%

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENT NEUF : 4 EME TRIMESTRE 2016 ET BILAN ANNUEL

LES CHIFFRES DU LOGEMENT NEUF : 4 EME TRIMESTRE 2016 ET BILAN ANNUEL LES CHIFFRES DU LOGEMENT NEUF : 4 EME TRIMESTRE 2016 ET BILAN ANNUEL CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05

Plus en détail

FÉDÉRATION NATIONALE DE L IMMOBILIER

FÉDÉRATION NATIONALE DE L IMMOBILIER FÉDÉRATION NATIONALE DE L IMMOBILIER DOSSIER DE PRESSE MARDI 9 JUILLET 2013 MARCHÉ IMMOBILIER ANCIEN CONJONCTURE & PERSPECTIVES 2013 Contact presse : Agence Galivel & Associés Carol GALIVEL Tel : 01 41

Plus en détail

D A T A L A B. Construction de logements Résultats à fin juin 2016 (France entière) JUILLET Variation T/T-1 (1) Variation T-1/T-2 (2)

D A T A L A B. Construction de logements Résultats à fin juin 2016 (France entière) JUILLET Variation T/T-1 (1) Variation T-1/T-2 (2) D A Essentiel T A L A B Construction de logements Résultats à fin juin 2016 (France entière) JUILLET 2016 Le nombre de logements autorisés à la construction en données corrigées des variations saisonnières

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. JEUDI 17 NOVEMBRE HEURES 30mn Palais Brongniart PARIS

CONFÉRENCE DE PRESSE. JEUDI 17 NOVEMBRE HEURES 30mn Palais Brongniart PARIS CONFÉRENCE DE PRESSE JEUDI 17 NOVEMBRE 2016 9 HEURES 30mn Palais Brongniart 75002 PARIS CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola

Plus en détail

Le bâtiment : situation et perspectives. Assemblée générale du SFECE - 15 avril

Le bâtiment : situation et perspectives. Assemblée générale du SFECE - 15 avril Le bâtiment : situation et perspectives Assemblée générale du SFECE - 15 avril 2015 2 1. Éléments de contexte Assemblée générale du SFECE - 15 avril 2015 3 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008

Plus en détail

LES NOUVELLES RÉGIONS FRANÇAISES ET LEURS MARCHÉS IMMOBILIERS Par Nicolas Pécourt, Directeur Communication externe et RSE, Crédit Foncier.

LES NOUVELLES RÉGIONS FRANÇAISES ET LEURS MARCHÉS IMMOBILIERS Par Nicolas Pécourt, Directeur Communication externe et RSE, Crédit Foncier. 54 7 LES NOUVELLES RÉGIONS FRANÇAISES ET LEURS MARCHÉS IMMOBILIERS Par Nicolas Pécourt, Directeur Communication externe et RSE, Crédit Foncier. Bretagne Basse- Normandie Pays de la Loire Haute- Normandie

Plus en détail

MARCHÉ DE LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS : BILAN À FIN AVRIL 2016

MARCHÉ DE LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS : BILAN À FIN AVRIL 2016 MARCHÉ DE LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS : BILAN À FIN AVRIL 2016 Croissance confortée des autorisés avec une progression de 7,4 % sur 12 mois glissants et une hausse voisine de 10 % sur 3 mois glissants

Plus en détail

MARCHÉ DE LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS : BILAN À FIN MAI 2015

MARCHÉ DE LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS : BILAN À FIN MAI 2015 AVERTISSEMENT : de nouveaux indicateurs dits en date réelle viennent d être adoptés par le Ministère pour suivre la construction neuve de logements. Ces nouveaux indicateurs visent à produire une information

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 5 2012 2e semestre Juillet Décembre Le contexte économique général Dans un contexte économique international plus difficile, l année 2012 s est clôturée avec une dégradation des différents indicateurs

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 1 er avril 2015 fixant au titre de l année 2015 le nombre et la

Plus en détail

D A T A L A B. Construction de logements Résultats à fin décembre 2016 (France entière) JANVIER Variation T/T-1 (1) Variation T-1/T-2 (2)

D A T A L A B. Construction de logements Résultats à fin décembre 2016 (France entière) JANVIER Variation T/T-1 (1) Variation T-1/T-2 (2) D A Essentiel T A L A B Construction de logements Résultats à fin décembre 2016 (France entière) JANVIER 2017 Au cours du dernier trimestre 2016, le nombre de logements autorisés à la construction en données

Plus en détail

Baromètre national des prix de l immobilier MeilleursAgents.com N 87 / 1er janvier 2017

Baromètre national des prix de l immobilier MeilleursAgents.com N 87 / 1er janvier 2017 Le marché résidentiel ancien en France : Synthèse de 2016 et prévisions 2017 Évolution des prix au 1er janvier 2017 Île-de-France Variation depuis : 1 mois 1 er janv. 16 1 an 75 - Paris +1,0% +4,6% +4,6%

Plus en détail

Le bilan économique 2014 en Midi-Pyrénées

Le bilan économique 2014 en Midi-Pyrénées Le bilan économique 2014 en Midi-Pyrénées Conférence de presse Bertrand BALLET Chef de la division Conjoncture Insee Midi-Pyrénées 29 mai 2015 Une e-publication réalisée en collaboration avec les principaux

Plus en détail

Dans un contexte de reprise économique, quelle sortie de crise pour la construction en Europe et aux Etats-Unis?

Dans un contexte de reprise économique, quelle sortie de crise pour la construction en Europe et aux Etats-Unis? Dans un contexte de reprise économique, quelle sortie de crise pour la construction en Europe et aux Etats-Unis? Karine Berger, Directrice Marchés et Marketing Euler Hermes Yann Lacroix, Responsable Etudes

Plus en détail

Un réveil tardif. Fin des espoirs placés dans la croissance américaine, IMMOBILIER D ENTREPRISE UNE PÉRIODE D INCERTITUDES DIRECTION DES ÉTUDES

Un réveil tardif. Fin des espoirs placés dans la croissance américaine, IMMOBILIER D ENTREPRISE UNE PÉRIODE D INCERTITUDES DIRECTION DES ÉTUDES MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT 2 e TRIMESTRE 2016 IMMOBILIER D ENTREPRISE DIRECTION DES ÉTUDES Un réveil tardif UNE PÉRIODE D INCERTITUDES Fin des espoirs placés dans la croissance américaine, décélération

Plus en détail

Commentaire général pour l année 2016

Commentaire général pour l année 2016 7 février 2017 Commentaire général pour l année 2016 Au cours de l année 2016, l emploi intérimaire progresse de +6,7 %, correspondant à la création de 36 500 emplois en équivalent temps plein. L année

Plus en détail

Le logement en Île-de-France

Le logement en Île-de-France Principaux enseignements de l Enquête Nationale Logement 2006 Paris Métropole Commission logement 23 octobre 2009 Les conditions de logement en Île-de-France au fil des éditions : un partenariat de longue

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 2 ème trimestre 2016 Le 2 trimestre 2016 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

PRÉSENTATION DU TOUR DE FRANCE DE L IMMOBILIER. Benoît CATEL, Directeur Général délégué, Crédit Foncier

PRÉSENTATION DU TOUR DE FRANCE DE L IMMOBILIER. Benoît CATEL, Directeur Général délégué, Crédit Foncier LYON 23 mars 2016 PRÉSENTATION DU TOUR DE FRANCE DE L IMMOBILIER Benoît CATEL, Directeur Général délégué, Crédit Foncier PLAN DE LA PRÉSENTATION Présentation du Tour de France de l immobilier Film : Le

Plus en détail

La structure du parc de logements en 2010

La structure du parc de logements en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 238 Août 2011 La structure du parc de logements en 2010 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 2010, les résidences principales représentent

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 693 Novembre 215 La mobilité à longue distance des Français en 214 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 214, la mobilité à longue distance des personnes

Plus en détail

Centre - Val de Loire

Centre - Val de Loire Centre - Val de Loire Bonne dynamique du Loiret Centre Val de Loire / T3 216 2T1 2T3 21T1 21T3 22T1 22T3 23T1 23T3 24T1 24T3 25T1 25T3 26T1 26T3 27T1 27T3 28T1 28T3 29T1 29T3 21T1 21T3 211T1 211T3 212T1

Plus en détail

PREMIERS ELEMENTS SUR LA SITUATION ECONOMIQUE, SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE ALSACE CHAMPAGNE-ARDENNE LORRAINE

PREMIERS ELEMENTS SUR LA SITUATION ECONOMIQUE, SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE ALSACE CHAMPAGNE-ARDENNE LORRAINE PREMIERS ELEMENTS SUR LA SITUATION ECONOMIQUE, SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE ALSACE CHAMPAGNE-ARDENNE LORRAINE - 2015 Ce rapport est le fruit du premier groupe de travail inter-ceser qui a été mis en place

Plus en détail

LE MARCHE DU LOGEMENT A PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE

LE MARCHE DU LOGEMENT A PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE LE MARCHE DU LOGEMENT A PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE I Quelques caractéristiques du marché de logement A - Plus de 11 millions d habitants en Ile-de-France, la première agglomération d Europe continentale,

Plus en détail

L immobilier Ancien au 1er trimestre 2016

L immobilier Ancien au 1er trimestre 2016 L immobilier Ancien au 1er trimestre 2016 Evolution des prix : le point d inflexion Mardi 5 avril 2016 Activité et prix de vente enregistrés dans le réseau Guy Hoquet l Immobilier au 31 mars 2016 1 Les

Plus en détail

FLASH CONJONCTURE RÉGIONS (Jan. 2017)

FLASH CONJONCTURE RÉGIONS (Jan. 2017) FLASH CONJONCTURE RÉGIONS (Jan. 2017) L industrie ralentit face à une baisse de la demande L agroalimentaire marque un léger ralentissement en janvier : la filière avicole est de nouveau en crise en Nouvelle-Aquitaine,

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Octobre 2013

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Octobre 2013 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Des prix de mise en vente toujours en baisse «Notre indice national des prix de l offre immobilière en France est en baisse de 0,15 point au mois d

Plus en détail

Infos financières. Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE UNE ACTIVITÉ ORIENTÉE FAVORABLEMENT

Infos financières. Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE UNE ACTIVITÉ ORIENTÉE FAVORABLEMENT Infos financières Juin 2014 Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE Selon les perspectives de l économie mondiale publiées par le Fonds Monétaire

Plus en détail

3.1 Profil des locataires

3.1 Profil des locataires 3.1 Profil des locataires Quatre ménages réunionnais sur dix sont locataires d un logement dans le secteur libre ou le parc social, (définitions) soit une proportion en légère hausse par rapport à 26 (43

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - ATARAXIA - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 - DAUCHEZ FFB - FONCIA - FONCIÈRE LOGEMENT - FPI - GECINA - GROUPAMA IMMOBILIER - H&D (SIRES) - ICADE ICF HABITAT

Plus en détail

LOGEMENT NEUF : LES CHIFFRES DU 3 ème TRIMESTRE 2014

LOGEMENT NEUF : LES CHIFFRES DU 3 ème TRIMESTRE 2014 Jeudi 20 novembre DOSSIER DE PRESSE LOGEMENT NEUF : LES CHIFFRES DU 3 ème TRIMESTRE Contact presse : Franck THIEBAUX - FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft-consulting.net Lauren DELL AGNOLA FPI

Plus en détail

Grand-Est. Au rythme de l industrie

Grand-Est. Au rythme de l industrie Grand-Est Au rythme de l industrie Grand-Est Au rythme de l industrie Le Grand-Est souffre du ralentissement de l industrie et notamment de la métallurgie. Toutefois Strasbourg reste dynamique, et le tertiaire

Plus en détail

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013 SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE (juillet ) Ce tableau de bord trimestriel présente des données sur : - le taux de chômage au sens

Plus en détail

Le marché des bureaux NIMES. Bilan 1 er semestre 2009 Septembre 2009 Prochaine parution : Février 2010

Le marché des bureaux NIMES. Bilan 1 er semestre 2009 Septembre 2009 Prochaine parution : Février 2010 Le marché des bureaux NIMES Bilan 1 er semestre 29 Septembre 29 Prochaine parution : Février 21 Dynamique régionale Scenarii économiques fortement dégradés, crise financière avérée et globalisée, le 1er

Plus en détail

Entreprises et emploi en Pays de la Loire

Entreprises et emploi en Pays de la Loire Avril 216 Service "Études, Statistiques, Évaluation" (ESE) Entreprises et emploi en Pays de la Loire Principaux indicateurs de conjoncture 4e trimestre 215 BAROMÈTRE REGIONAL (évolutions sur un an) Emploi

Plus en détail

MARCHÉ DE LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS : BILAN À FIN MARS 2015

MARCHÉ DE LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS : BILAN À FIN MARS 2015 AVERTISSEMENT : de nouveaux indicateurs dits en date réelle viennent d être adoptés par le Ministère pour suivre la construction neuve de logements. Ces nouveaux indicateurs visent à produire une information

Plus en détail

Pourtant, le climat général et le contexte économique. Une fin d année euphorique ANCIEN NEUF LOGEMENT DÉCEMBRE DIRECTION DES ÉTUDES

Pourtant, le climat général et le contexte économique. Une fin d année euphorique ANCIEN NEUF LOGEMENT DÉCEMBRE DIRECTION DES ÉTUDES ANCEN NEUF DÉCEMBRE 2016 LOGEMENT DRECTON DES ÉTUDES Une fin d année euphorique Les marchés résidentiels les plus animés ont retrouvé de la fluidité au cours de l année, et le regain d activité a marqué

Plus en détail

Les experts-comptables font parler les comptes des TPE & PME

Les experts-comptables font parler les comptes des TPE & PME Les experts-comptables font parler les comptes des TPE & PME Philippe Arraou, Président de l Ordre des Experts-comptables La performance des entreprises françaises en 2015 Données 2015 déclarations pour

Plus en détail

n 41 - Juin 2014 Christine Chardon Un rebond plus fort de l économie du Poitou-Charentes jusqu en 2011

n 41 - Juin 2014 Christine Chardon Un rebond plus fort de l économie du Poitou-Charentes jusqu en 2011 e.décim@l n 41 - Juin 2014 Christine Chardon Un rebond plus fort de l économie du Poitou-Charentes jusqu en 2011 Après une croissance un peu plus vive jusqu en 2007 et la crise de 2008-2009 plus sévère,

Plus en détail

Observatoire du crédit immobilier

Observatoire du crédit immobilier Observatoire du crédit immobilier 13 e édition conférence de presse 17 mars 2011 Christian Camus Directeur général de Meilleurtaux Sandrine Allonier Responsable des études économiques Meilleurtaux 13 e

Plus en détail

Des dispositifs en réponse aux besoins de chacun Ce qu il faut retenir GUIDE. l investissement loi pinel

Des dispositifs en réponse aux besoins de chacun Ce qu il faut retenir GUIDE. l investissement loi pinel Des dispositifs en réponse aux besoins de chacun Ce qu il faut retenir GUIDE DE l investissement loi pinel 2016 LA DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE DÉFISCALISATION LA LOI PINEL LES AMBITIONS DE LA LOI La visée

Plus en détail

DEPUIS 2002, LA HAUSSE DES LOYERS RESTE SOUTENUE

DEPUIS 2002, LA HAUSSE DES LOYERS RESTE SOUTENUE DEPUIS, LA HAUSSE DES LOYERS RESTE SOUTENUE Après dix ans de croissance ralentie, les loyers augmentent à nouveau, depuis trois ans, à un rythme soutenu, alors même que l inflation ralentit. En, les loyers

Plus en détail

Crédit immobilier, bilan de l année Taux, conditions de financement, évolution de la demande et du pouvoir d achat

Crédit immobilier, bilan de l année Taux, conditions de financement, évolution de la demande et du pouvoir d achat Crédit immobilier, bilan de l année 2015 Taux, conditions de financement, évolution de la demande et du pouvoir d achat Empruntis, un acteur incontournable du financement Demandes 1,1 M Financement immo

Plus en détail

Focus sur le marché du logement à mi-année 2016

Focus sur le marché du logement à mi-année 2016 Focus sur le marché du logement à mi-année 2016 Kayoum Seraly, Responsable Information et Presse, Crédit Foncier Alexandre Gruppo, Membre du Directoire, Socfim 11 juillet 2016 Sommaire 5 indicateurs qui

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2016

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2016 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2016 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS La reprise d activité du marché locatif privé

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le marché immobilier en 2012 EN FRANCE. Conférence de presse du 4 avril 2013 CONTACTS

DOSSIER DE PRESSE. Le marché immobilier en 2012 EN FRANCE. Conférence de presse du 4 avril 2013 CONTACTS Le marché immobilier en 2012 EN FRANCE Conférence de presse du 4 avril 2013 CONTACTS Conseil supérieur du notariat Caroline Gaffet caroline.gaffet.csn@notaires.fr 01 44 90 31 74 Chambre des notaires de

Plus en détail

Évolution de la population et du PIB des régions françaises de 1996 à 2006

Évolution de la population et du PIB des régions françaises de 1996 à 2006 Évolution de la population et du PIB des régions françaises de 1996 à 2006 Pertinence et définitions Indicateurs Dynamiques territoriales Pertinence de l'indicateur par rapport à l aménagement du territoire

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2016

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2016 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS La reprise d activité du marché locatif privé se confirme.

Plus en détail

Observation & Statistiques

Observation & Statistiques Observation & Statistiques Logement - Construction Juillet 2013 Le Parc Locatif des bailleurs sociaux* au 1er janvier 2012 Au 1 er janvier 2012, près de 285 800 logements locatifs sociaux sont comptabilisés

Plus en détail

L IMMOBILIER EN 2016 : BILAN ET PERSPECTIVES ORIENTATION DE L ÉPARGNE DES FRANÇAIS? #conffnaim

L IMMOBILIER EN 2016 : BILAN ET PERSPECTIVES ORIENTATION DE L ÉPARGNE DES FRANÇAIS? #conffnaim CONFÉRENCE DE PRESSE L IMMOBILIER EN 2016 : BILAN ET PERSPECTIVES ORIENTATION DE L ÉPARGNE DES FRANÇAIS? @fnaim #conffnaim Jeudi 26 janvier 2017 1 A SYNTHÈSE Jean-François BUET, Président de la FNAIM 2

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 5 Octobre Conjoncture de l immobilier Résultats au deuxième trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION La conjoncture immobilière du deuxième

Plus en détail

La sur-occupation des résidences principales en 2006

La sur-occupation des résidences principales en 2006 Thème : Cohésion sociale et territoriale Orientation : Favoriser l inclusion sociale des populations (équité et mixité sociales) La sur-occupation des résidences principales en 2006 par aire urbaine Dans

Plus en détail

Population et tourisme dans les «communes Natura 2000»

Population et tourisme dans les «communes Natura 2000» COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 73 Octobre 2009 Population et tourisme dans les «communes Natura 2000» OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT Le réseau Natura 2000 concerne un quart

Plus en détail

Marché du logement neuf en Languedoc-Roussillon Activité de la promotion immobilière Bilan du 1 er semestre 2015 & perspectives

Marché du logement neuf en Languedoc-Roussillon Activité de la promotion immobilière Bilan du 1 er semestre 2015 & perspectives Marché du logement neuf en Languedoc-Roussillon Activité de la promotion immobilière Bilan du 1 er semestre 2015 & perspectives Château de Flaugergues, Montpellier - Jeudi 23 juillet 2015 Intervention

Plus en détail

Observatoire de l Habitat du Département de l Allier ADIL03 - Décembre 2010 Note de conjoncture

Observatoire de l Habitat du Département de l Allier ADIL03 - Décembre 2010 Note de conjoncture Observatoire de l Habitat du Département de l Allier ADIL03 - Décembre 2010 Note de conjoncture Septembre 2011 Le mot du Président n 1 Conjoncture départementale de la construction neuve p.2 Conjoncture

Plus en détail

La diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles en 2013 Annexe régionale

La diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles en 2013 Annexe régionale La diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles en 2013 Mars 2015 Nota bene : Ce document complète le CNV info Hors-Série publié en septembre 2014 «La diffusion des spectacles de variétés

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 72 Novembre 21 Tableau de bord : éolien Troisième trimestre 21 OBSERVATION ET STATISTIQUES énergie Après avoir démarré dans les années 199 puis accéléré

Plus en détail

Tableau de bord éolien-photovoltaïque

Tableau de bord éolien-photovoltaïque COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 293 Février 212 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Quatrième trimestre 211 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Avertissement Depuis le trimestre précédent,

Plus en détail

BAROMETRE VALHOR / I+C

BAROMETRE VALHOR / I+C Juillet-août-septembre-octobre-novembre-décembre 20 Note semestrielle N 15-20 BAROMETRE VALHOR / I+C Suivi d activité semestriel des entrepreneurs du paysage 1. EVOLUTION DE L'ACTIVITE I - CONJONCTURE

Plus en détail

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)?

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)? Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)? Rapport d étude 2013 Baromètre DEO 2013 TNS Sofres 1 Sommaire 1 Contexte 2 Synthèse 3 Rappel des questions clés 4 Résultats 4.1 Mesurer la

Plus en détail

édito «Tous les voyants Bretagne sont au vert!» >> Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest Marché immobilier breton : «ÇA VA MIEUX!

édito «Tous les voyants Bretagne sont au vert!» >> Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest Marché immobilier breton : «ÇA VA MIEUX! PRIX >> Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest www.notaires-ouest.com Juin 2016 Bretagne Marché immobilier breton : «ÇA VA MIEUX!» édito La reprise amorcée en 2015 sur le marché de l'immobilier

Plus en détail