ERP Agence - MAGICCA. Rapport de stage. Version 1.00 du 7 août 2008 Etat : Projet. Paul Clément, Licence MIAGE. Année Universitaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ERP Agence - MAGICCA. Rapport de stage. Version 1.00 du 7 août 2008 Etat : Projet. Paul Clément, Licence MIAGE. Année Universitaire 2007-2008"

Transcription

1 Dossier Module d'administration et de Gestion Interne des Collaborateurs et Clients Agence Rapport de stage Version 1.00 du 7 août 2008 Etat : Projet Paul Clément, Licence MIAGE Année Universitaire Encadrants : Mr. Tabone Mr. Frossini Page 1/62

2 Historique : Version Date Origine de la mise à jour Rédigée par Validée par /08/08 Paul CLEMENT Paul CLEMENT Philippe FROSSINI Page 2/62

3 Préambule Je tiens ici à remercier vivement toutes les personnes de Sopra Group qui ont contribué de près ou de loin au bon déroulement de mon stage, pour le temps qu elles ont bien voulu me consacrer, les conseils qu elles m ont donné ou tout simplement le soutient qu elles m ont apporté. Mes remerciements s adressent plus particulièrement à Mr. Philippe FROSSINI, mon tuteur en entreprise, Mr. Patrick Meyer, architecte et spécialiste des technologies J2EE pour l agence EST, et Mr. Tabonne, mon encadrant universitaire. Je souhaite également remercier Mme. Christine PEYROT, assistante de l agence de Metz, Mme. Pascale LUCAS, ingénieur commercial et Mr. Jean-Philippe Muller, directeur de l agence EST pour leur accueil, leur disponibilité, l ambiance studieuse et conviviale qu ils m ont offerte afin que mon stage se déroule dans les meilleures conditions possibles. Paul CLEMENT Page 3/62

4 Sommaire : 1. INTRODUCTION 5 2. L ENTREPRISE Généralités Chiffres clés (31/12/2007) L agence EST PRESENTATION DU PROJET Les besoins Les objectifs Les contraintes L organisation du projet Technologies et méthodes employées Planning prévisionnel L équipe du projet MAGICCA ANALYSE ET RESOLUTION DU PROBLEME Première étape : étude des documents et de la base existants L apprentissage et la mise à niveau dans les technologies Analyse et définition d un prototype La réalisation du prototype à paramètres restreints L analyse et la définition d un prototype à paramètre étendu La réalisation du prototype avec paramètre étendu Mise en place de tests unitaires Recettage PROGRAMMES REALISES BILAN Bilan Technique Bilan humain 41 BIBLIOGRAPHIE 42 ANNEXES 43 Page 4/62

5 1. INTRODUCTION Mon stage de fin de DUT ayant été réalisé en interne au Centre Psychothérapique de Nancy, j ai choisit d effectuer celui de licence dans un autre environnement, celui d une SSII. Sopra Group m a donné la chance de découvrir et de comprendre le fonctionnement d une société de service en m offrant un stage, en interne au sein d une de ses agences. Ce rapport sera composé de quatre parties. La première décrira l entreprise et la situera sur le marché. La deuxième expliquera partie présentera le sujet du stage. La troisième partie proposera une analyse et une résolution du problème. Et enfin, la quatrième partie décriera les travaux. Page 5/62

6 2. L ENTREPRISE 2.1. Généralités Le Groupe en bref Source : site officiel Sopra Group, expert européen des technologies de l information Groupe européen de Conseil, d Intégration de Systèmes, d'outsourcing applicatif et de Solutions applicatives, Sopra Group guide les entreprises dans leurs projets de transformation, depuis la définition des stratégies jusqu à leur réalisation. Ses atouts : l expertise des grands projets, la connaissance des métiers des clients, la maîtrise des technologies et une large implantation européenne. Histoire du Groupe Source : site officiel Sopra Group, créé en janvier 1968 par Pierre Pasquier et François Odin, figure parmi les plus anciennes SSII européennes. La société s est, dès l origine, positionnée sur l ensemble des métiers des services informatiques et a très rapidement disposé d une forte implantation nationale. En 1990, Sopra Group réalise son introduction à la Bourse de Paris avec succès. Cette opération sera précédée du premier plan d options de souscription d actions destiné à la quasi-totalité des collaborateurs du Groupe. Dès lors, Sopra Group va combiner de façon harmonieuse croissances interne et externe. Les acquisitions les plus significatives En France en 1996, Sopra Group fait sa plus forte opération de croissance externe par l acquisition de SG2 Ingénierie. Cette opération permet l entrée de la Société Générale dans le capital de Sopra Group ainsi que l arrivée de 650 collaborateurs qui renforcent considérablement les implantations parisiennes, régionales et belges ; en 2000, Sopra Group acquiert Orga Consultants qui est une société spécialisée dans le Conseil en stratégie, en management et en organisation, employant 200 collaborateurs. Ce rapprochement permet au Groupe de développer une activité de consulting de haut niveau ; en décembre 2003, Sopra Group acquiert Inforsud Ingénierie auprès du Crédit Agricole. Cette acquisition renforce le leadership de Sopra Group sur le marché bancaire et lui permet de confirmer sa position de référence incontournable dans le domaine des crédits et de la monétique; en juillet 2004, Sopra Group acquiert Valoris, société européenne de conseil et de services informatiques, disposant d une offre allant du conseil en stratégie à la mise en œuvre des technologies de l information et comptant près de 500 collaborateurs. Valoris est un acteur de référence dans les domaines suivants : Business Intelligence (BI), Customer Relationship Management (CRM), Portail et Gestion de Contenu. Page 6/62

7 En Europe Sopra Group fait des acquisitions afin de mettre en place sa politique de développement européen sur le métier de l Intégration de Systèmes : après avoir créé sa première implantation internationale en Suisse et obtenu par l achat de SG2 en 1996 son équivalent en Belgique, Sopra Group démarre dans les années 1999 à 2001 la réalisation de son réseau international avec les acquisitions de Mentor au Royaume-Uni, de Organizacion Guver, Dipisa, Newpath Consulting et Newpath GS en Espagne et de ITI SpA en Italie; en 2005, Sopra Group accélère son développement au Royaume-Uni et en Espagne : acquisition de la société Newell & Budge au Royaume-Uni et de ses filiales irlandaise et indienne. Leader en Écosse, et forte de plus de 600 personnes (dont plus de 100 personnes en Inde dans sa filiale Momentum Technologies), elle dispose d une gamme complète de services informatiques allant du conseil à la mise en œuvre ; Les positionnements de Newell & Budge et de Sopra Group étant complémentaires au Royaume-Uni, l entité résultante bénéficie d une couverture géographique complète, d équipes expérimentées et de qualité, avec une base clients renforcée, principalement dans les secteurs de la Finance, des Services Publics et des Télécoms ; acquisition de la société PROFit SA, basée en Espagne et au Portugal, qui offre à ses clients grands comptes une gamme complète de services informatiques allant du conseil à la mise en œuvre de solutions et à l outsourcing applicatif. PROFit a développé une valeur ajoutée globale sur des marchés verticaux tels que la Banque, l Énergie, les Télécoms ou le Secteur Public. Les positionnements de PROFit et de Sopra Group étant complémentaires en Espagne, Sopra Group bénéficie, à la suite de l opération, d une couverture géographique complète (implantations à Barcelone, Madrid, Séville, Valence, Vitoria et Lisbonne), d équipes expérimentées et de qualité, avec une base clients renforcée, principalement dans les secteurs de la Finance, des Télécoms, des Services Publics et de la Distribution. Filiale Axway Software À partir de 2001, le Groupe décide par le biais de sa filiale Axway Software de développer une stratégie de conquête sur le marché de l EAI (Enterprise Application Integration) avec pour ambition de devenir un des leaders mondiaux de ce marché : en 2001, création d Axway Software (400 collaborateurs pour un CA de 50 M ) par apport de l ensemble des activités en EAI du Groupe. Ainsi, Axway peut bénéficier de toute l expérience et du savoir-faire de Sopra Group en termes d approche «projet», en alliant la compétence métier, la force commerciale, la puissance et l ancienneté du parc installé ; en 2002, acquisition des activités d intégration de Viewlocity Inc. en Europe dans un premier temps, puis en Asie et aux États-Unis. Avec cette acquisition, Axway complète, d une part, sa gamme de produits en y ajoutant une gamme spécialisée dans l EDI (Échange de Données Informatisées) et, d autre part, sa couverture géographique qui est désormais mondiale. Cette acquisition permet à Axway, dotée désormais de 600 collaborateurs, de faire partie des grands éditeurs mondiaux dans l EAI ; Page 7/62

8 début 2006, acquisition de Cyclone Commerce aux États-Unis. Ce rapprochement s inscrit dans la stratégie de développement mondial d Axway. La complémentarité des deux sociétés permet l émergence d un leader mondial capable de servir les besoins des plus grands clients dans les domaines du B2B, du SOA et sur le marché des services collaboratifs ; début 2007, acquisition des activités «logiciels B2B» d Atos Origin en Allemagne. Cette acquisition procure à Axway un leadership européen indiscutable dans le domaine des platesformes logicielles B2B et renforce significativement sa présence en Allemagne, qui constitue le premier marché européen. Pour le Groupe, la stratégie de développement à l international consiste, en synergie avec Axway et les filiales européennes d Intégration de Systèmes, à poursuivre et à amplifier la démarche initialisée par Sopra Group, en ciblant prioritairement le renforcement dans les principaux pays européens. Globalement, le Groupe bénéficie des synergies possibles qui lui permettent d exporter ses acquis d un pays sur un autre. Il constitue l un des premiers groupes français de Conseil et d Intégration de Systèmes et de Solutions, significativement présent dans le secteur Banque et Assurance avec une forte implantation régionale et un projet ambitieux au plan international. Implantations Benelux Espagne France (34 sites) Inde Irlande Italie Maroc Portugal Royaume-Uni Suisse Filiale Axway (Amérique du nord, Amérique du sud, Europe du nord, Europe du sud, Asie, Afrique) Page 8/62

9 2.2. Chiffres clés (31/12/2007) Chiffre d affaire (M ) Effectifs du groupe Présence internationale (Axway inclus) Marchés verticaux Chiffre d'affaires Groupe (%) Chiffre d'affaires Groupe (%) Chiffre d'affaires par activité (en %) Chiffre d'affaires par métier (en %) Page 9/62

10 2.3. L agence EST L agence EST, composée des sites de Metz, Strasbourg est composée de plus de cent collaborateurs. Elle appartient à la division Nord. Une division comporte des agences rassemblées par secteur géographique puis par type de marché pour les plus importantes d entre elles. Exemple : Sopra Group (France) Division Nord (au sens Nord de Paris) Agence de Lille (+/- 450 collaborateurs) Outsourcing Tertiaire Industrie Agence EST (Site de Metz et Strasbourg, +/- 120 collaborateurs) Agence Luxembourg Division Ouest Agence Bordeaux Agence Nantes Cette organisation bipolaire pour l agence EST s explique par la présence des «grands comptes» essentiellement localisés en Lorraine (CORA Informatique, Arcelor, Saint-Gobain, ) et en Alsace (Unedic, PSA, Kronenbourg). Cependant, l implantation de Sopra Group dans l Est est trop faible pour justifier la présence de deux agences totalement différentes. Positionné sur le site de Metz (Technopôle), j ai pu constater la principale particularité des SSII : les collaborateurs travaillent chez le client. En effet, ne travaillaient à l agence que l assistance de direction Christine Peyrot, l ingénieur commercial Pascale Lucas, parfois le directeur d agence Jean-Philippe Muller, les collaborateurs en inter-chantier (très rare), et les collaborateurs qui assistaient aux différentes réunions (recrutement, ). Page 10/62

11 Mon tuteur, Mr. Philippe Frossini, Responsable Qualité de l agence, me consacrait une demi-journée par semaine afin de faire des points d avancement, valider les différentes étapes du cahier des charges, Les locaux, modernes, étaient constitués que de deux bureaux, une salle de réunion et une salle appelée «plateau» comportant 12 mini-bureaux. J étais installé à l un deux, avec un ordinateur portable récent, un accès internet/réseaux ethernet, et un téléphone. Salle climatisée et assise confortable ont fait que l environnement était parfait pour un travail efficace. J ai évolué avec comme système d exploitation Windows XP Professionnel, comme IDE principal Eclipse, comme SGBD MySQL et sa console d administration «phpmyadmin». J ai également utilisé MySQL Workbench pour les schémas de base de données, DB designer pour le MPD, ainsi que MagicDraw pour la documentation UML. Tous les rapports, cahiers des charges et documents étaient réalisés sous office, accompagnés du logiciel DOCS (modèles de document officiels à la charte Sopra Group). J ai également utilisé un logiciel de «versioning» : SVN. Il m a notamment permis de partager avec des collaborateurs Lillois et Strasbourgeois. La méthode de gestion de projet utilisée est décrite dans la partie suivante. Page 11/62

12 3. PRESENTATION DU PROJET Tout d abord, il faut savoir qu il est rare que Sopra Group emploie les stagiaires issus de licence. Cette année, exceptionnellement, un besoin interne, nécessite l intervention d un collaborateur. Cependant, le projet ne justifie pas le fait d y consacrer un collaborateur en inter-chantier, c est pour cela que Sopra Group a fait appel à moi. Afin de vous présenter le projet, nous allons tout d abord aborder le point des besoins, puis des objectifs, celui des contraintes. Vient alors l organisation du projet, les technologies utilisées, et les différents acteurs Les besoins Actuellement, toutes les activités de l agence sont stockées dans des fichiers Word et Excel difficiles à partager, à maintenir et peu pratiques. L activité de l agence est composée de plusieurs domaines : Activité commerciale RH Suivi qualité Gestions des candidats Gestion des collaborateurs Gestion des clients L application doit se présenter comme un portail permettant à n importe quel employé de SOPRA, d accéder à ses informations personnelles, aux missions qu il a pu effectuer et aux compétences qu il a acquises. Le portail doit bien sûr permettre de faire évoluer (modification / ajout / suppression) ces paramètres. A partir de là, différents rôles se dessinent avec des droits spécifiques : collaborateur, commercial, administratif, recruteur et administrateur. Il est important de noter qu une personne peut couvrir plusieurs rôles. Il faut bien intégrer toutes les possibilités par rôle, la suppression n étant en fait qu une désactivation. Il faut pouvoir avoir une trace de la dernière modification quand à la date et à l utilisateur. Le MPD de la base de données permet de bien comprendre les liens entre collaborateurs, référentiels, clients, missions et agence. Une des finalités à terme est la génération de profils de collaborateurs à partir de l application. Page 12/62

13 Un besoin qui est venu s ajouter au cours du stage est la gestion d un tableau de disponibilité, permettant aux commerciaux et acteurs des comités d affectations des collaborateurs, de gérer au mieux les intermissions et les affectations des collaborateurs aux missions. Un export MS Excel de ce tableau est également un besoin. En effet, après discussion avec Mr. Patrick Meyer et Mme. Pascale Lucas, nous nous sommes rendu compte que sans réel chiffre d affaire généré par l application, elle ne serait pas maintenue. Ce dernier besoin permet donc l assurance d une maintenant des profils des collaborateurs par eux-mêmes ainsi que par leurs managers/relais puisqu il se situe au cœur de métier d une SSII Les objectifs Les objectifs du projet étaient divisés en deux types d objectifs : Les objectifs de l entreprise : Application fonctionnelle et possédant un minimum de bogues Application possédant la charte graphique Sopra Group Application performante et disponible Rédaction de spécifications complètes Mes objectifs : Enrichir ma formation Capitaliser de nouvelles technologies Renforcer mes capacités d analyse fonctionnelle Avoir un premier vrai contact projet, avec le formalisme et la rigueur que cela demande Comprendre le fonctionnement d une SSII Les objectifs des deux parties sont atteins à l issus du stage. Page 13/62

14 3.3. Les contraintes A l initialisation du projet, il existait certaines contraintes qui pouvaient nuire au bon avancement du projet. Pour les contourner, il m a été demandé une certaine autonomie. Ces contraintes étaient principalement : La disponibilité des principaux acteurs, en mission en dehors du site de Metz. Une demi-journée hebdomadaire pour faire le point avec Mr Frossini étaient prévu. Les coordonnées des autres contacts m ont été transmises. Certaines lacunes dans les technologies employées : JSP & XML étaient à assimiler. Une modélisation UML et Merise était à effectuer. Le choix des technologies n était pas libre, et le schéma de la base de données était déjà réalisé L organisation du projet Le choix du déroulement du stage a été simple, on me proposait soit un déroulement en «mode stage», c'est-à-dire sans échéances strictes, plus laxiste, avec moins de rigueur professionnelle et de structuration attendue, soit un déroulement en «mode projet», c'est-à-dire un stage avec une rigueur et une structuration définie, un découpage des tâches, des échéances moins évidentes. Il m a également été spécifié que les stages de master deuxième année étaient réalisés en «mode projet». C est pour cette raison que j ai choisi le «mode projet», d autant plus que mon stage de DUT avait été réalisé en «mode stage» et que cela n avait pas été très enrichissant de mon avis personnel. Page 14/62

15 Il m a alors été présenté 3 méthodes de conception : La méthodologie «Cycle en V» La méthodologie projet «agile» : «extreme programming» C est une méthode pragmatique, c'est-à-dire «ne produire que les documents dont on a besoin», les MCD, diagrammes user-cases, diagrammes d activité. Il peut intervenir des phases d itération. On réalise d abord un premier noyau (PoC), on s assure qu il fonctionne et que les liens entre les différents modules fonctionnent, puis on réalise un prototype qui contient quelques fonctionnalités du projet futur. Une fois ce prototype validé et fonctionnel, on étoffe le prototype jusqu'à ce qu il représente l application réalisée et on procède à son intégration. Page 15/62

16 Méthode de maquettage et de prototypage : C est une méthode prémisse de la conception. Elle consiste à réaliser des successions d écran et à les présenter au fur et à mesure, puis les faire valider. La méthode choisie en concertation est la méthode projet agile, très proche de ce qu il se fait aujourd hui. Le projet aura une structure particulière : Phase réalisation prototype «Cycle en V» Réalisation de l application «Cycle en V» Bilan analyse développement tests recette analyse développement tests recette compte rendu soutenance 3.5. Technologies et méthodes employées Les solutions techniques retenues sont : Server JBOSS version GA : serveur d application Framework Seam : jboss-seam ga : Framework JSF Driver JDBC version de mysql_connector-java : connexion base de données Ant : apache-ant : déploiement Base de données MySQL, WampServer Eclipse JSF : Java server faces (XML, xhtml, JAVA 5.0, RichFaces, EJB3.0, ) Hibernate : Persistance des données HQL (Hibernate query language) : langage de requêtes pour la BDD Phase réalisation prototype «Cycle en V» Réalisation de l application Page 16/62

17 Navigateur Web Serveur JBoss GA Base de données MySQL Architecture 3-tiers utilisée 3.6. Planning prévisionnel Un planning prévisionnel a été établi en initialisation de projet. Nous avons essayé de s y conformer le maximum qu il était possible mais nous avons dut le remanier pour pallier aux disponibilités des intervenant, s adapter aux nouveaux besoin intervenus en cours de développement, s arranger par rapports aux périodes de vacances des intervenants, Page 17/62

18 3.7. L équipe du projet MAGICCA Chef de projet : Philippe Frossini Metz chez le client Architecte : Patrick Meyer Chef de projet : Yannick Stachnik Strasbourg Développeur : Romain Saracéno Développeur : Thomas Hertenstein Développeur : Paul Clément Initialisation du projet chez le client Metz Page 18/62

19 4. ANALYSE ET RESOLUTION DU PROBLEME Les technologies employées pour ce projet étant pratiquement toutes nouvelles pour moi, il a fallut procéder par étapes avant de me lancer pleinement dans la réalisation. Les différentes étapes étaient : l étude des documents et de la base déjà produits l apprentissage et la mise à niveau dans les technologies l analyse et la définition d un prototype la réalisation du prototype l analyse et la définition d un prototype à paramètre étendu la réalisation du prototype avec paramètre étendu mise en place de tests unitaires le recettage 4.1. Première étape : étude des documents et de la base existants A mon arrivée, le projet était déjà entamé. Deux collaborateurs avaient déjà dégrossi l analyse avec la création d un premier MCD, sous format PowerPoint, ainsi qu avec la création de la base correspondante sous MySQL. Ils avaient également généré le dictionnaire de données correspondant et crée une TODO List. J ai donc étudié le MCD, nous en avons discuté avec Mr. Frossini et cela m a permit d avoir un premier solide visu sur l organisation d une SSII. De plus, les deux collaborateurs avaient commencé à créer l architecture du projet sous Eclipse 3.3.0, ce qui m a été d une très grande aide, car je ne savais pas du tout comment faire cela. Ils ont utilisé le générateur de SEAM : seam-gen. Ils avaient également configuré Ant pour le déploiement et automatiser les «builds», et commencé à se faire la main sur le Framework Seam via la redéfinition d un système d identification, pourtant très simplifié et automatisé par SEAM. Quelques documents Excel m ont été fournis. Le but de l application étant de les remplacer totalement, il fallait que j étudie précisément leur utilité, la façon dont ils étaient remplis, par qui. Page 19/62

20 4.2. L apprentissage et la mise à niveau dans les technologies Les deux premières semaines furent donc consacrées à la mise a niveau technique, la lecture de tutoriels (la plupart en anglais), la compréhension des notions de persistance (Hibernate), de «Bean», de couche métier, service, de modèle, de la façon dont est implémenté le MVC sous Seam, des annotations Java 5.0, de la compréhension des librairies graphique utilisées (Facelets, RichFaces), de l utilisation d une librairie pour faire de l Ajax (Ajax4JSF), des «expression language» (E.L.). Autrement dit, ces deux premières semaines furent très dense en informations. Je me suis fait la main sur un premier module SCRUD (Search, Create, Read, Update, Delete), qui permettait donc de chercher des données dans la base de données, d en insérer, modifier, supprimer, et bien entendu, lire Analyse et définition d un prototype Nous avons décidé que le prototype à périmètre réduit serait centré autour du collaborateur. Cela représente bien Sopra Group qui est une entreprise qui place le collaborateur au centre de son activité. Un collaborateur possède un C.V. certifié Sopra Group, sur lequel figurent : Ses informations générales : Prénom, Nom Adresse électronique professionnelle, téléphone professionnel Site et agence d appartenance Nombres d années d expérience pré-sopra Date d embauche Les écoles qu il a fréquentées Son parcours : Les filières suivies par le passé ou actuellement La filière que le collaborateur souhaiterait suivre Ses compétences métier : Gestion bancaire Gestion de production Gestion de stocks Page 20/62

21 Comptabilité Etc. Ses compétences fonctionnelles : Industrie Grande distribution Services Etc. Ses compétences techniques : J2EE, Java 5.0 Technologies.NET Mainframes Etc. Ses formations (non développé durant le stage, faute de temps) Ses missions (Client, Mission, Dates) Il fallait également qu une technologie réponde à certains critères. En effet une technologie devait être rattaché à : Une catégorie de technologie : Langage de programmation ERP (enterprise ressource planning) Progiciel Système d exploitation Etc. Un éditeur ou une communauté Une ou plusieurs offres (Sopra Group classes ses projets services et conseil par offre) : AXAPTA BI (business intelligence) OUTSOURCING X-NET Page 21/62

22 Etc. Une version Chaque offre possède un responsable par agence. Les responsables d offre doivent pouvoir administrer les référentiels d offres, d éditeurs de technologies, de catégorise de technologies et de technologies tout court La réalisation du prototype à paramètres restreints La réalisation du prototype à paramètres restreint s est fait par étapes. La première était de réaliser un module SCRUD (Search, Create, Read, Update, Delete) pour chaque référentiel (filière, métier, technique, fonctionnel). Les captures d écrans sont données dans la cinquième partie de ce rapport. De cette façon, la quasi-totalité des informations de la base sont administrable directement via l application. Par exemple, dans son profil, le collaborateur peut s ajouter des compétences métiers. Il choisit sa compétence métier parmi la liste des compétences métiers enregistrées (une liste déroulante), un niveau (Initié, Formé non pratiquant, débutant < 2 ans, Confirmé entre 2 et 5 ans, Expert > 5 ans) et valide. La liste déroulante est directement générée à partir de la base de données, administrable via son module SCRUD associé. La deuxième étape était de réaliser une interface de type profil, avec des onglets pour les compétences, et permettant d ajouter/modifier/supprimer pour un collaborateur des compétences à son profil. La troisième étape était de réaliser une interface grâce à laquelle les personnes habilitées à modifier le profil d un collaborateur aient accès aux bonnes données. Il fallait également que les données soient conformes à leur représentation en base de données. Pour cela, il fallut utiliser des «validators» et des «convertors» propres aux JSF, ou bien les redéfinir nous-mêmes dans la couche métier de l application. Ainsi, les données sont bloquantes si les champs sont mal renseignés. Durant toute la réalisation, une réflexion (non modélisée) sur les cas d utilisations tendais à s adapter un maximum à l utilisateur, le plus naïf puisse-il être. Il faut le guider, limiter les informations disponible aux minimum de façon à ce que la navigation soit la plus intuitive. Le Framework SEAM simplifie la chose en délimitant chaque action par une «conversation». Par exemple, une conversation c est : On clique sur un lien de menu amenant sur un formulaire On remplit le formulaire On valide Page 22/62

23 De plus, une des spécificités des JSF (et des JSP) c est que la navigation est entièrement réalisée grâce aux servlet. On ne peut donc jamais passer directement une adresse sur son navigateur pour accéder à une page. Un principe qu il fallu que je respecte est celui de la non-suppression en base de données. Lorsqu un utilisateur non administrateur supprime une données, celle-ci est désactivée. En effet, un booléen indique si l enregistrement est actif dans chaque table de la base. De plus, on garde une référence de la dernière action fait sur un enregistrement en sauvegardant le matricule du collaborateur ayant fait la modification, et la date. Par souci de lisibilité, sur le MPD, l association entre les tables et la table Personne (en réalité Connection, mais simplifions) n apparait pas L analyse et la définition d un prototype à paramètre étendu Comme dit auparavant, nous nous sommes rendu compte, après discussion avec des collaborateurs ayant un point de vue plus commercial de l outil qu il n y avait pas de valeur ajoutée directe, et donc que l outil ne serait surement pas maintenu. Nous avons donc décidé d ajouter au prototype un module de gestion qui est central au cœur de métier de l entreprise, la gestion des missions des collaborateurs. De façon simplifiée, un collaborateur effectue des missions d assistance technique (AT), ou d assistance à maitrise d ouvrage (AO). Les missions AT sont en interne chez le client, dans une équipe du client avec un chef de projet du client. Les missions AO sont en interne chez le client dans une équipe Sopra Group, avec un chef de projet Sopra Group. Dans une mission AO, appelée plus communément mission au forfait, Sopra Group gère le projet de A à Z, et rentre dans une vraie problématique projet avec les délais, les coups et les risque que cela comporte. Entre deux missions, un collaborateur ne rapporte aucun chiffre d affaire à Sopra Group. C est même le contraire puisque Sopra Group paie le salaire et les différentes charges du collaborateur. Ainsi, il est primordial pour Sopra Group que les collaborateurs passent le moins possible de temps en intermission. C est la qu interviennent les ingénieurs commerciaux. Ils sont chargés de démarcher les clients afin de trouver des missions pour les collaborateurs. Ils répondent aux appels d offre, montent des dossiers afin d assurer contrats et partenariat avec les clients. Les propositions commerciales sont donc faites par ces mêmes ingénieurs commerciaux aux clients pour des profils particuliers. C est la qu intervient la première partie du projet. Les C.V. auparavant sous format Excel, peu pratique à manipuler, possédant des informations non capitalisées et mutualisées, sont gérés par l outil. Un commercial peut donc émettre des propositions commerciales pour un collaborateur. Si une proposition commerciale abouti, on peut affecter une mission à un collaborateur et définir sa date de disponibilité. Page 23/62

24 Un tableau, utilisé en réunion, liste les collaborateurs disponibles pour les prochains mois, avec leur date de disponibilité, leur nom, éventuellement un commentaire, et leur taux de disponibilité pour la date indiqué (un collaborateur peut être affecté à mi-temps sur une mission par exemple). Un collaborateur possède également un état. En fin de mission, son état peut être : En disponibilité «ferme», c'est-à-dire qu il y a de grande chance que la mission ne soit pas renouvelée et que le manager soit à la recherche d une mission pour le collaborateur Manager à consulter Forte probabilité de prolongation Le tableau sépare les collaborateurs de part leur site d appartenance (Metz-Strasbourg-Luxembourg). Ce document, utilisé hebdomadairement en réunion justifie donc l utilisation et la maintenance de l outil. Pour l instant, ce fichier Excel, stocké sur un serveur, n est pas chez tout le monde le même, car dès qu il est modifié par un commercial, la modification ne se répercute bien évidemment pas chez les autres. Avec l outil, c est géré! Une fonctionnalité demandée, reste l export Excel du tableau à tout moment, pour figer la situation dans le temps, permettre un archivage, et permettre de l incorporer à d autres documents Excel La réalisation du prototype avec paramètre étendu Techniquement parlant, cette partie de la programmation fût sans aucun doute la plus intéressante. En effet, à cette étape du développement, le Framework commençait à être plutôt bien maitrisé dans la plupart des solutions qu il apportait. J ai remarqué que mon code des premiers modules n était pas optimisé, plutôt compliqué car il existait des solutions plus simples que j ai découvert par la suite. Malheureusement, le temps m ayant fait défaut, je n ai pas eut le temps de revenir sur le code produit en début de stage. Comme m a dit un collaborateur, «on n est jamais content de son code». C est également dans ce module que j ai été le plus assisté, notamment au niveau de la conception des modèles de données, du maquettage, de la réflexion sur les fonctionnalités. Par exemple, nous avions dans un premier temps décidé de gérer les dates d un point de vue applicatif. Si la date de fin de mission d un collaborateur était le jour n X, sa date de disponibilité serait le jour n X+1, sauf si le jour X est un week-end. Nous nous sommes dans un deuxième temps rendu compte qu il fallait gérer les jours fériés, et puis aussi les congés et RTT des collaborateurs. Bref, après en avoir discuté avec les ingénieurs commerciaux et en interne dans l équipe, nous avons adopté la solution de gérer la date de disponibilité du coté humain, pour permettre une certaine souplesse. Page 24/62

Sopra Group Carte de visite

Sopra Group Carte de visite Sopra Group Carte de visite La mise à jour des chiffres clés se fait après chaque publication Groupe Version à utiliser avec Office 2003 Laurent COUSSONNET Directeur T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons

Plus en détail

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Rapport de stage Création d un site web Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Auteur : Antoine Luczak Tuteur professionnel : M. Tison Tuteur scolaire : Mme Girondon Année scolaire : 2013/2014 1 Table des matières

Plus en détail

TP N 4 Création d un projet Web Avec EJB JSF et Glassfish

TP N 4 Création d un projet Web Avec EJB JSF et Glassfish TP N 4 Création d un projet Web Avec EJB JSF et Glassfish I. Les objectifs :... 1 II. L architecture de l atelier... 1 III. Rappel... 1 IV. L environnement de développement... 2 V. Création d un projet

Plus en détail

BOSTONI Sacha NGUYEN Linh. Rapport de projet : Annuaire des anciens élèves

BOSTONI Sacha NGUYEN Linh. Rapport de projet : Annuaire des anciens élèves BOSTONI Sacha NGUYEN Linh Rapport de projet : Annuaire des anciens élèves Tuteur : Mr Muller Mai 2007 SOMMAIRE Introduction 1/ Les utilisateurs du site 2/ Les fonctionnalités 3/ La réalisation Conclusion

Plus en détail

www.lafamily.ch en 16 différences

www.lafamily.ch en 16 différences Cas d étude no 3 www.lafamily.ch en 16 différences juin 2003 Le mandat réalisé avec QuickSite de transformation du site existant de Lafamily.ch, centre globale d information pour les familles, à été de

Plus en détail

Portail Client Sigma Informatique

Portail Client Sigma Informatique Portail Client Sigma Informatique Edité le 19 févr. 2013 Sommaire Présentation du portail client 3 La page d accueil 8 Vie d une demande (Création et suivi) 11 La consultation d une demande. 18 La gestion

Plus en détail

Création d une Application Web / JSF

Création d une Application Web / JSF Création d une Application Web / JSF Rédacteurs : Alexandre Baillif, Philippe Lacomme et Raksmey Phan Date : juillet 2010 Avertissement : ce document est une reprise d une partie d un document écrit par

Plus en détail

Bien programmer. en Java 7. 10 000 ex. couleur. Avec plus de 50 études de cas et des comparaisons avec C++ et C# Emmanuel Puybaret.

Bien programmer. en Java 7. 10 000 ex. couleur. Avec plus de 50 études de cas et des comparaisons avec C++ et C# Emmanuel Puybaret. Bien programmer en Java 7 Avec plus de 50 études de cas et des comparaisons avec C++ et C# Plus de 10 000 ex. vendus! Édition en couleur Emmanuel Puybaret, ISBN : 978-2-212-12974-8 chapitre1 Présentation

Plus en détail

Rapport individuel Génie logiciel

Rapport individuel Génie logiciel 2012 Rapport individuel Génie logiciel Dans ce rapport sera présenté l ensemble des activités effectuées au cours du projet de création de site de covoiturage «Etucovoiturage» (http://etucovoiturage.free.fr)

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Implémentation d une plate-forme de signature électronique sous EMC Documentum

Implémentation d une plate-forme de signature électronique sous EMC Documentum Implémentation d une plate-forme de signature euroscript Systems La Fleuriaye Espace Performance II Rue du Professeur Rouxel Bât. D2 BP 30738-44481 CARQUEFOU Cedex France Tél. : 33 (0)2 51 13 82 82 Fax

Plus en détail

JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML

JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML BALLOTE Nadia FRIULI Valerio GILARDI Mathieu IUT de Nice Licence Professionnelle des Métiers de l Informatique RAPPORT DU PROJET : JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML Encadré par : M. CRESCENZO Pierre

Plus en détail

FRANCOISE Rémi BTS SIO 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE. Lycée de la cci

FRANCOISE Rémi BTS SIO 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE. Lycée de la cci BTS SIO Lycée de la cci FRANCOISE Rémi 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE Nom du tuteur : FRANCOISE Emmanuel Qualité : CEO BTS SIO 2011/2012 Septembre 2012 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION ET PRESENTATION...

Plus en détail

Rapport de Stage Pulido Julien. BTS SIO 2ème année Option Solutions Logicielles et Applications Métiers

Rapport de Stage Pulido Julien. BTS SIO 2ème année Option Solutions Logicielles et Applications Métiers BTS SIO 2ème année Option Solutions Logicielles et Applications Métiers 19 Janvier au 6 Mars 2015 BTS SIO 2ème année Table des matières I. REMERCIEMENTS... 2 II. PRESENTATION DE L ENTREPRISE... 3 III.

Plus en détail

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques Introduction : Ce document présente l outil en développement PROSOP qui permet la gestion d'une base de donnée prosopographique de la

Plus en détail

Paul FLYE SAINTE MARIE

Paul FLYE SAINTE MARIE Paul FLYE SAINTE MARIE ASSISTANT CHEF DE PROJET DANS LE DÉVELOPPEMENT INFORMATIQUE Domaines de compétences Conduite de projet (échange avec la maitrise d ouvrage, maitrise d œuvre, rédaction des spécifications

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

Plus De Cartouches 2013/2014

Plus De Cartouches 2013/2014 Plus De Cartouches 2013/2014 Page 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ET PRESENTATION...3 MISSIONS...4 LE CONTEXTE DES MISSIONS...4 LES OBJECTIFS...4 LES CONTRAINTES...5 REALISATIONS...6 CHOIX EFFECTUÉS...6 RÉSULTATS...10

Plus en détail

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé :

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé : Contexte PPE GSB CR Le laboratoire est issu de la fusion entre le géant américain Galaxy et le conglomérat Swiss Bourdin. Cette fusion a eu pour but de moderniser l activité de visite médicale et de réaliser

Plus en détail

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM)

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) LA BOITE A OUTILS DE L ACHETEUR DE BPM Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) La boîte à outils de l acheteur de solution BPM -

Plus en détail

Technologie SAFE* X3 - Outils et Développement. Développement, Fonction de base 2 e partie 3 jours. Web Services. 2 jours

Technologie SAFE* X3 - Outils et Développement. Développement, Fonction de base 2 e partie 3 jours. Web Services. 2 jours - Vous êtes consultant, chef de projets, acteur clé au sein de votre entreprise et vous intervenez en phase de déploiement ou de paramétrage d un logiciel Sage, Optez pour les formations «Produits» : Nous

Plus en détail

Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe

Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe Simon Benjamin BTS SIO Rapport de stage : Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe Entreprises : 2014/2015-1 - - 2 - Remerciements Je tiens tout

Plus en détail

Comparatif CMS. Laurent BAUREN S Bérenger VIDAL Julie NOVI Tautu IENFA

Comparatif CMS. Laurent BAUREN S Bérenger VIDAL Julie NOVI Tautu IENFA Comparatif CMS Laurent BAUREN S Bérenger VIDAL Julie NOVI Tautu IENFA Sommaire Introduction : Dans le cadre de notre projet de master première année, il nous a été demandé de développer un moteur de recherche

Plus en détail

Cahier Technique Installation sous Terminal Server Edition. Sage P.E. Documentation technique

Cahier Technique Installation sous Terminal Server Edition. Sage P.E. Documentation technique Cahier Technique Installation sous Terminal Server Edition Sage P.E Documentation technique Sommaire I. Introduction... 3 II. Configuration du serveur... 4 1. Principe d utilisation à distance... 4 2.

Plus en détail

rad-framework Software development plan document version 01 Oussama Boudyach April 20, 2011

rad-framework Software development plan document version 01 Oussama Boudyach April 20, 2011 rad-framework Software development plan document version 01 Oussama Boudyach April 20, 2011 1 Contents 1 Introduction 3 2 Documents et matériels 3 2.1 Document et matériel octroyé:....................................

Plus en détail

Mise à jour Apsynet DataCenter

Mise à jour Apsynet DataCenter Mise à jour Apsynet DataCenter Dans le cadre de sa stratégie d évolution produit, Apsynet propose à ses clients sous contrat de maintenance une mise à jour majeure annuelle. Celle-ci peut être complétée

Plus en détail

Cahier des charges. Jonathan HAEHNEL. Université de Strasbourg IUT Robert Schuman

Cahier des charges. Jonathan HAEHNEL. Université de Strasbourg IUT Robert Schuman Université de Strasbourg IUT Robert Schuman Maître de stage : Nicolas Lachiche Tuteur universitaire : Marie-Paule Muller Cahier des charges Jonathan HAEHNEL Strasbourg, le 6 mai 2011 Table des matières

Plus en détail

Création d un module complet de sondage en ligne

Création d un module complet de sondage en ligne Sté KOTAO StillinContact.com 6 Avenue du Tregor 190 PLERIN Création d un module complet de sondage en ligne Mini Rapport de stage TANGUY Arnaud Département Informatique I.U.T de Lannion 6 Juin 005 INTRODUCTION

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

Développement d outils web

Développement d outils web 3D Ouest - Lannion Développement d outils web Seconde partie BERTHEUIL FABRICE Licence 3 Informatique, parcours MIAGE Université de Rennes 1 - IFISIC 1. Introduction Durant la deuxième partie de mon stage

Plus en détail

TP 2 : programmation côté serveur À rendre pour le mardi 6 mai 2008

TP 2 : programmation côté serveur À rendre pour le mardi 6 mai 2008 Université Claude Bernard Lyon 1 UFR d informatique avril 2006 MIAG soir Systèmes d Information Méthodes Avancées TP 2 : programmation côté serveur À rendre pour le mardi 6 mai 2008 Introduction Dans ce

Plus en détail

Formation Drupal Commerce Développeur

Formation Drupal Commerce Développeur Page 1 sur 5 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Formation Drupal Commerce Développeur Développeur, indépendant ou en agence

Plus en détail

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Parce que votre entreprise est unique, parce que vos besoins sont propres à votre

Plus en détail

creer_construire_projet_owb_1.1.0.doc Document de référence : «Open Workbench User Guide r1.1.6 2007» (http://www.openworkbench.

creer_construire_projet_owb_1.1.0.doc Document de référence : «Open Workbench User Guide r1.1.6 2007» (http://www.openworkbench. 1/11 Auteur : Jacques Barzic (contact@jacques.barzic.fr) Sommaire Page 1 - Créer un projet 2/11 1.1 Généralités 1.2 Création d un nouveau projet 2 - Créer des ressources 3/11 2.1 Généralités sur les ressources

Plus en détail

Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB

Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB CAHIER DES CHARGES Définition du besoin Définition de l'objet Les rapports de visite sont actuellement gérés à

Plus en détail

TP6 EJB : Création d'un EJB3 Entité

TP6 EJB : Création d'un EJB3 Entité TP6 EJB : Création d'un EJB3 Entité Objis : nous allons vous faire aimer JAVA - www.objis.com 1 Table des matières Formation EJB - TP 'Développement EJB3 entity avec Eclipse' Propriété du document...3

Plus en détail

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit v 1.0.0 PD 20 mars 2008 Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit Fonctionnalités L application Gestion des mouvements d arrivée / départ de Requea permet la gestion collaborative

Plus en détail

Site Web de paris sportifs

Site Web de paris sportifs Conception Nom HENAUD Benoît Numéro d auditeur 05-39166 Version V1.1 Date de mise à jour 15/05/2008 1/18 Table des matières 1. Objectif du document... 3 2. Architecture... 4 2.1. Contraintes techniques...

Plus en détail

Rapport de gestion de projet

Rapport de gestion de projet Rapport de gestion de projet Affectation des projets de programmation aux étudiants Université Montpellier II Licence 3 Lamant Adrien, Rogery Arthur, Maher Ishak April 2015 1 Membres de l équipe de développement

Plus en détail

Présentation+de+JOB+GE+

Présentation+de+JOB+GE+ SIEGE SOCIAL 37, rue Leclaire 75017 Paris CONTACT P 06 47 93 98 90 contact@fnge.fr Présentation+de+JOB+GE+ A l attention des GE adhérents et non adhérents Administrateurs et personnels de gestion Madame,

Plus en détail

Fournisseur de ressources pour vos technologies de l information

Fournisseur de ressources pour vos technologies de l information L E T S S H A R E O U R T A L E N T S! Fournisseur de ressources pour vos technologies de l information :: Vous êtes à la recherche d un partenaire pérenne spécialisé dans le conseil et l expertise en

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Compte-Rendu SDL. «Reprise de l application de gestion de listes de présences des alternants»

Compte-Rendu SDL. «Reprise de l application de gestion de listes de présences des alternants» Compte-Rendu SDL Auteurs : BOUTROUILLE Alexis BAILLEUL Pierre Tuteur : Ioan Marius Bilasco «Reprise de l application de gestion de listes de présences des alternants» Master MIAGE 1 Année 2012/2013 1 Remerciements

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Compte rendu de stage de première année de BTS Services Informatiques Aux organisations

Compte rendu de stage de première année de BTS Services Informatiques Aux organisations Compte rendu de stage de première année de BTS Services Informatiques Aux organisations LORIVEL Thomas Année 2014/2015 Page 1 Sommaire Présentation de l entreprise Mes missions Conclusion de mon expérience

Plus en détail

Morgan Beau Nicolas Courazier

Morgan Beau Nicolas Courazier EPSI - 2010 Rapport projet IA Conception et mise en œuvre d un générateur de systèmes experts Morgan Beau Sommaire Cahier des charges 3 Présentation générale 4 Analyse et modélisation 6 Le moteur d inférence

Plus en détail

Java EE Approfondi - Cours 2. Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique»

Java EE Approfondi - Cours 2. Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique» Java EE Approfondi - Cours 2 Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique» Présentation Lier l'orienté objet et la base de données relationnelle peut être lourd et consommateur en temps.

Plus en détail

MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION. Principes du système

MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION. Principes du système MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Principes du système ebudget : Sommaire ebudget Définition & objectifs clés Apports et atouts Pour un cadre amélioré de la gestion budgétaire En chiffre Technologie

Plus en détail

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed 6, bd maréchal Juin F-14050 Caen cedex 4 Spécialité Informatique 2 e année Rapport de projet Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed Suivi ENSICAEN

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés

Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation, Tutoriels, Astuces

http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation, Tutoriels, Astuces Maryem Rhanoui 2013 Alfresco Liens utiles Le site Alfresco : http://www.alfresco.com/fr/ Le Portail Content Community http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation,

Plus en détail

Air Transat. Contexte. Buts. Défis. Solution. Industry Travelling, Transport

Air Transat. Contexte. Buts. Défis. Solution. Industry Travelling, Transport Air Transat www.airtransat.ca Industry Travelling, Transport Partner r42 communication Cooper Building 3981 boul. Saint-Laurent, suite 215 Montreal H2W1Y5 Quebec, Canada Ralph Spandl ralph@r42.ca Contexte

Plus en détail

EISTI. Oracle Toplink. Manuel d installation et d utilisation

EISTI. Oracle Toplink. Manuel d installation et d utilisation EISTI Oracle Toplink Manuel d installation et d utilisation VILLETTE Charles, BEQUET Pierre, DE SAINT MARTIN Cédric, CALAY-ROCHE Vincent, NAUTRE Francois 20/05/2010 Ce manuel d installation et d utilisation

Plus en détail

Dossier de conception. Conception d un site E-learning

Dossier de conception. Conception d un site E-learning Conception d un site E-learning Encadré par : Mr. LACHGAR Mohamed Réalisé par : LECHQER Younesse ELEOUAD Abdelhadi SOMMAIRE I. PERIMETRE DU PROJET... 2 1.1. ENJEUX ET VISION DU PROJET... 3 1.2. ARCHITECTURE

Plus en détail

Sybase PowerAMC 16. Guide des nouvelles fonctionnalités générales. www.sybase.fr/poweramc DOCUMENTATION

Sybase PowerAMC 16. Guide des nouvelles fonctionnalités générales. www.sybase.fr/poweramc DOCUMENTATION Sybase PowerAMC 16 Guide des nouvelles fonctionnalités générales DOCUMENTATION 2 2 www.sybase.fr/poweramc A propos de PowerAMC 16 PowerAMC est une solution de modélisation d'entreprise graphique qui prend

Plus en détail

Système d Information du CNRST - SIC -

Système d Information du CNRST - SIC - 1 Contre National pour la Recherche Scientifique et Technique Système d Information du CNRST - SIC - Nabil Talhaoui Service système d information talhaoui@cnrst.ma 2 Plan Introduction Projet SIC : Contexte

Plus en détail

Application Web de gestion des formations (T09006)

Application Web de gestion des formations (T09006) Application Web de gestion des formations (T09006) Au sein d une équipe assurant des formations métier pour l un de nos clients grand compte, l objectif consiste à analyser les besoins, concevoir et implémenter

Plus en détail

TOPCASED UML Génération de la couche d accès aux données via Acceleo. Atos Origin Communauté D2I. Version : 1.0.Révision (1) Date : 30/10/2007

TOPCASED UML Génération de la couche d accès aux données via Acceleo. Atos Origin Communauté D2I. Version : 1.0.Révision (1) Date : 30/10/2007 TOPCASED UML Génération de la couche d accès aux données via Acceleo Atos Origin Communauté D2I Version : 1.0.Révision (1) Date : 30/10/2007 Atos Origin Intégration Les Miroirs C Tél. : +33 (0)1 55 91

Plus en détail

Tests de montée en charge d'applications JBoss Seam

Tests de montée en charge d'applications JBoss Seam Tests de montée en charge d'applications JBoss Seam Baptiste CARLIER IUT 'A' de Lille1 Logica Comment réagit une application classique de Seam lors d'une montée en charge? Baptiste CARLIER IUT 'A' de Lille1

Plus en détail

PLAN PROJET. Binôme ou monôme (B/M): M. : abdlhaqmilan@gmail.com GSM : 00212640108250. : Gestion d'une agence de location de voiture.

PLAN PROJET. Binôme ou monôme (B/M): M. : abdlhaqmilan@gmail.com GSM : 00212640108250. : Gestion d'une agence de location de voiture. Développement d une application JAVA EE PLAN PROJET Binôme ou monôme (B/M): M Nom & Prénom : AZRAGUE Abdelhaq Email : abdlhaqmilan@gmail.com GSM : 00212640108250 Organisme Scolaire : Gestion d'une agence

Plus en détail

Guide de formation. EasyCruit

Guide de formation. EasyCruit Guide de formation EasyCruit Contents INTRODUCTION... 3 PRÉSENTATION ET NAVIGATION... 3 CRÉATION D UN PROJET DE RECRUTEMENT... 5 ETAPE 1 : Nom interne du projet... 5 ETAPE 2 : Associer l offre au bon département...

Plus en détail

Remerciements + compte-rendu

Remerciements + compte-rendu Remerciements + compte-rendu I. Remerciements Tout d abord, je tiens à remercier mon tuteur de stage Thierry UNDERNEHR qui m a accueilli dans son service. Le programme qu il m a proposé pour mon stage

Plus en détail

Gestion des immeubles

Gestion des immeubles RAPPORT DE CONCEPTION Gestion des immeubles BOUSSRHAN YOUSSEF & BENZITI WALID Email : Youssefboussrhan@gmail.com GSM : 0678510690, 0611347597 ISTA NTIC SYBA CRJJ GROUPE B Annexe : Figure 1: Diagramme de

Plus en détail

Mémoire de Projet Professionnel TITRE DU PROJET

Mémoire de Projet Professionnel TITRE DU PROJET République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université de Sfax Institut Supérieur d Informatique et de Multimédia de Sfax Sigle de l ISIMS Mastère Professionnel

Plus en détail

Documentation utilisateur FReg.NET

Documentation utilisateur FReg.NET Epitech Documentation utilisateur FReg.NET Document réservé aux utilisateurs souhaitant comprendre rapidement le fonctionnement du logiciel FReg.NET Lago_a, schehl_c, narcis_m, clique_x, tran-p_n 5/14/2010

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

Soutenance de stage Kévin Barré

Soutenance de stage Kévin Barré ESK Group Soutenance de stage Kévin Barré Société Atophisse Kevin Barré 11 Soutenance de Stage Atophisse Contenu L entreprise :... 2 L équipe :... 2 Les locaux :... 3 L infrastructure :... 3 Mon rôle :...

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

SNEDA MADA. Immeuble ARIANE, Zone Galaxy Andraharo Antananarivo 101 MADAGASCAR

SNEDA MADA. Immeuble ARIANE, Zone Galaxy Andraharo Antananarivo 101 MADAGASCAR SNEDA MADA Immeuble ARIANE, Zone Galaxy Andraharo Antananarivo 101 MADAGASCAR V 18/12/2012 Livre blanc de la société SNEDA MADAGASCAR Modifié le : 08/01/2014 Edité le : 08/01/2014 Emetteur : sneda Destinataires

Plus en détail

Visual Paradigm Contraintes inter-associations

Visual Paradigm Contraintes inter-associations Visual Paradigm Contraintes inter-associations Travail de Bachelor d'informaticien de gestion Partie C Présentation de Visual Paradigm 1 Présentation de Visual Paradigm For UML L objet du travail de Bachelor

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Application EvRP. Fonctionnalités 2013

Application EvRP. Fonctionnalités 2013 Application EvRP Fonctionnalités 2013 Sommaire : Page d accueil et profils... 2 Saisie de risques... 3 Élimination d un risque (priorité 0)... 4 Mise à jour d une action déclarée... 6 Risques en anomalie...

Plus en détail

UTC Project Manager. Cahier des charges

UTC Project Manager. Cahier des charges Cahier des charges Benoît Dionne, GI04 Roberto de La Fuente, étudiant en échange (Chili) Séverine Lemierre, Master TICE, GI04 Table des matières 1 Présentation du projet... 3 1.1 Description brève... 3

Plus en détail

Gestionnaire de Sauvegarde

Gestionnaire de Sauvegarde d Utilisation Version 1.5 du 26/12/2011 d utilisation de l application de sauvegarde Actu-pc Sommaire Introduction... 3 Installation et mise en place du logiciel... 3 Pré-requis... 3 Démarrage de l installation...

Plus en détail

STAGE2 STAGIAIRE / NIKOLAOS TSOLAKIS. 16/02/2015 : choix des outils nécessités pour l application : Didier Kolb, le maitre de stage

STAGE2 STAGIAIRE / NIKOLAOS TSOLAKIS. 16/02/2015 : choix des outils nécessités pour l application : Didier Kolb, le maitre de stage STAGE2 STAGIAIRE / NIKOLAOS TSOLAKIS 16/02/2015 : choix des outils nécessités pour l application : Didier Kolb, le maitre de stage m invite à faire une étude sur les outils qui seraient utilisés. Sites

Plus en détail

Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb

Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb Projet Java ESIAL 2A 2009-2010 Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb 1. Contexte Ce projet de deuxième année permet d approfondir par la pratique les méthodes et techniques acquises

Plus en détail

LE PROGRAMME SAGE POUR L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

LE PROGRAMME SAGE POUR L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR LE PROGRAMME SAGE POUR L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Préparons ensemble l avenir de vos étudiants autour des solutions ERP de Sage Division Moyennes et Grandes Entreprises de Sage Sage et l Enseignement, naturellement

Plus en détail

Objectifs. Comprendre l architecture typique d une application web Exemple: Expérimenter avec:

Objectifs. Comprendre l architecture typique d une application web Exemple: Expérimenter avec: Cedric Dumoulin Objectifs Comprendre l architecture typique d une application web Exemple: Application permettant de lister un catalogue d articles, et de créer des articles Expérimenter avec: EJB, JPA

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE ANNEE : 2009/2010. Filière : Informatique Appliquée

RAPPORT DE STAGE ANNEE : 2009/2010. Filière : Informatique Appliquée ANNEE : 2009/2010 RAPPORT DE STAGE Filière : Informatique Appliquée Titre : Application registre de bureau d ordre Organisme : Mutuelle Assurance de l Enseignement M.A.E Réalisée par : - kefi Ghofrane

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Toutes formations CIEL PAYE. Découverte et mise en œuvre. Pascal Parisot. Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-931-8

Toutes formations CIEL PAYE. Découverte et mise en œuvre. Pascal Parisot. Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-931-8 Toutes formations CIEL PAYE Découverte et mise en œuvre Pascal Parisot Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-931-8 ergonomie générale du logiciel Vous pouvez prendre contact avec l

Plus en détail

Avril - Mai -Juin Projet de programmation PHASE DE CODAGE. IUT DE VANNES - Juan Joal. CADIC Julien - PINSARD Antoine

Avril - Mai -Juin Projet de programmation PHASE DE CODAGE. IUT DE VANNES - Juan Joal. CADIC Julien - PINSARD Antoine 2012 Avril - Mai -Juin Projet de programmation PHASE DE CODAGE IUT DE VANNES - Juan Joal CADIC Julien - PINSARD Antoine Structure pédagogique PROJET AP5 Plus que quelques lignes à coder et nous aurons

Plus en détail

Rapport de Stage Christopher Chedeau 2 au 26 Juin 2009

Rapport de Stage Christopher Chedeau 2 au 26 Juin 2009 Rapport de Stage Christopher Chedeau 2 au 26 Juin 2009 «Web. De l intégration de pages statiques HTML à un CMS, à la dynamisation d un site grâce au Javascript et l utilisation de nouvelles technologies

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Gestion de stock facturation : openstock 1.02 juin 2006

Gestion de stock facturation : openstock 1.02 juin 2006 Introduction Gestion de stock facturation : openstock 1.02 juin 2006 Le rapport de stage de Laurent POUCHOULOU décrivant son travail sur la période d Avril à Juin 2006 a été transformé en documentation

Plus en détail

Portail du Consommateur. Guide d utilisation. Du dépôt de requêtes

Portail du Consommateur. Guide d utilisation. Du dépôt de requêtes Portail du Consommateur Guide d utilisation Du dépôt de requêtes Sommaire 1. CONNEXION A L APPLICATION DE GESTION DES REQUETES :... 3 2. INSCRIPTION AU DEPOT DE REQUETE :... 4 3. DEPOT D UNE NOUVELLE REQUETE

Plus en détail

Documentation. Guide de démarrage

Documentation. Guide de démarrage Documentation Guide de démarrage V3.0 30/03/2015 Avant Propos Jalios Agora en bref Réseau Social d Entreprise : expertise et de gestion des compétences Espaces collaboratifs : projets organisés, communautés

Plus en détail

Rapport de Projet Vincent Sallé - Steven Thillier - Jeremy Torres Le deviseur Cs2icar Cs2i 9 avril 2012

Rapport de Projet Vincent Sallé - Steven Thillier - Jeremy Torres Le deviseur Cs2icar Cs2i 9 avril 2012 Rapport de Projet Vincent Sallé - Steven Thillier - Jeremy Torres Le deviseur Cs2icar Cs2i 9 avril 2012 VS - ST - JT Adresse électronique : jrmy.torres@gmail.com Cs2i Sommaire Étude préalable 2 Contexte

Plus en détail

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation Table des matières 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA... 3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE... 4 3. L APPRENTISSAGE... 5 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL... 5 3.1.1. Le calendrier... 5 4.

Plus en détail

I. COMPREHENSION DU CONTEXTE

I. COMPREHENSION DU CONTEXTE I. COMPREHENSION DU CONTEXTE L informatisation du système de gestion des activités hôtelières constitue un facteur majeur de réussite pout tout projet d implantation et de gestion des établissements hôteliers.

Plus en détail

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Guide d étude Sous la direction de Olga Mariño Télé-université Montréal (Québec) 2011 INF 1250 Introduction aux bases de données 2 INTRODUCTION Le Guide d étude

Plus en détail

Documentation VERSION FRANCAISE

Documentation VERSION FRANCAISE xteam 4.2 pour Mac Gestion et planification de ressources Documentation VERSION FRANCAISE PRESENTATION xteam est un outil incroyable et pratique pour gérer le planning de travail des personnes de votre

Plus en détail

IMA promotion 2009. Rapport de stage de première année. Stage industriel au Crédit du Nord

IMA promotion 2009. Rapport de stage de première année. Stage industriel au Crédit du Nord DUBRULLE Alain ENSEEIHT IMA promotion 2009 Rapport de stage de première année Stage industriel au Crédit du Nord Sommaire Présentation de l entreprise Le Crédit du Nord 3 La Direction des Systèmes d'information

Plus en détail

Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F)

Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F) Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F) Ile-de-France Stage Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F) Direction :Risk and Permanent Control Type de Métier :Engagement et Risques Date de prise

Plus en détail

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. CURSUS Sage ERP X3 Outils & Développement ADVANCED. Administration avancée.

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. CURSUS Sage ERP X3 Outils & Développement ADVANCED. Administration avancée. Cursus Outils & Développement Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits». Nous vous proposons

Plus en détail

Introduction MOSS 2007

Introduction MOSS 2007 Introduction MOSS 2007 Z 2 Chapitre 01 Introduction à MOSS 2007 v. 1.0 Sommaire 1 SharePoint : Découverte... 3 1.1 Introduction... 3 1.2 Ce que vous gagnez à utiliser SharePoint... 3 1.3 Dans quel cas

Plus en détail

présente le premier framework J2EE français sous licence commerciale

présente le premier framework J2EE français sous licence commerciale présente J2EE Technical Components Factory le premier framework J2EE français sous licence commerciale Avec le retour d expérience client du département IT de CONTACT PRESSE Agnès Heudron : agnesh@infinites.fr

Plus en détail

Introduction à Windows Workflow Foundation

Introduction à Windows Workflow Foundation Introduction à Windows Workflow Foundation Version 1.1 Auteur : Mathieu HOLLEBECQ Co-auteur : James RAVAILLE http://blogs.dotnet-france.com/jamesr 2 Introduction à Windows Workflow Foundation [07/01/2009]

Plus en détail

PRATIC Création site internet descriptif fonctionnel

PRATIC Création site internet descriptif fonctionnel PRATIC Création site internet descriptif fonctionnel Référence : Auteur : Marion Verlaine Overscan 091222_Pratic_DF Date : 22/12/2009 Diffusion : Marion Verlaine (Overscan) Claire Buisine (PRATIC). Historique

Plus en détail