ans d actions concrètes au service de la France

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ans d actions concrètes au service de la France"

Transcription

1

2 5 ans de redressement, dans la Justice!

3 , c est: Cinq ans de préservation du modèle social et de création de nouveaux droits -la retraite à 60 ans lorsqu on a connu une carrière longue -la dispense d avance de frais grâce à la généralisation de la complémentaire santé et du tiers-payant -la reconnaissance et la prise en compte de la pénibilité du travail - un meilleur accès à la formation professionnelle -un système de retraites financé et une Sécurité sociale revenue à l équilibre

4 , c est: Cinq ans consacrés à la restauration de la croissance et de la compétitivité tout en favorisant le progrès social par la redistribution - de nombreuses mesures (Pacte de responsabilité et de solidarité, CICE, création de la BPI ) pour soutenir les entreprises dans la reconstitution de leurs marges, pour leur permettre d investir et d embaucher

5 , c est: Cinq ans consacrés à la restauration de la croissance et de la compétitivité tout en favorisant le progrès social par la redistribution - résultat : emplois créés en Du jamais vu depuis 20 ans! - résultat : un retour de la croissance suivi d une juste redistribution Exemples: 12 millions de contribuables ont pu bénéficier d une baisse d impôts 4,4 millions de personnes modestes ont perçu la prime d activité (soit plus de 2 fois les prévisions initiales)

6 , c est: Cinq ans de priorité faite à la jeunesse. Car la jeunesse, c est l avenir du pays! - Véritable refondation de l école. L Education Nationale est redevenue le 1 er budget de la Nation! - Rétablissement de la formation initiale des enseignants - Renforcement des moyens de l éducation prioritaire - Lutte contre le décrochage scolaire et les inégalités - Dispositif «plus de maîtres que de classes» - Mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires - Création de nouveaux postes d enseignants

7 , c est: Cinq ans de priorité faite à la jeunesse. Car la jeunesse, c est l avenir du pays! - Réforme de l apprentissage et développement de l engagement citoyen : en 2012, jeunes en service civique; ils sont jeunes à en bénéficier en Création des emplois d avenir (+ de signés) - Création de la «garantie jeunes» qui offre une deuxième chance aux jeunes de ans les moins qualifiés, qui les éloigne de la précarité grâce à un accompagnement global des missions locales et une allocation de 473 / mois. (2013: jeunes / 2017: jeunes dans le cadre de la généralisation)

8 , c est: Cinq ans de reconnaissance de nouveaux droits et libertés - Instauration du mariage pour les couples de même sexe -Consécration des droits des femmes à travers le remboursement à 100 % de l IVG -Meilleure protection contre les violences et le harcèlement -Reconnaissance du droit fondamental à une fin de vie digne -Renforcement des droits des consommateurs et des victimes de discriminations (actions de groupe) - Plan de réduction de la fracture numérique

9 , c est: Cinq ans au service de la transition écologique et énergétique -Limitation du nucléaire engagée pour passer de 75 % à 50 % en Vaste plan de développement des énergies renouvelables -Signature du 1 er accord universel sur le climat à l issue de la COP 21 de décembre Création d une agence de la biodiversité

10 , c est: Cinq ans à mieux assurer la sécurité de nos concitoyens - Recrutement de 9000 policiers et gendarmes pour protéger la France de la menace terroriste - Mobilisation des armées dans le cadre de l opération Sentinelle - Restauration du renseignement territorial - Renforcement de l arsenal législatif sur le plan pénal - Rétablissement des contrôles aux frontières dans le cadre de l état d urgence (+ d 1 million de personnes contrôlées - + de refoulées) - Révision à la hausse de la loi de programmation militaire pour la première fois depuis des décennies.

11 , c est: Cinq ans de modernisation de la vie démocratique, de préservation de l Etat de droit et du pacte républicain -Fin du cumul des mandats et renforcement de la transparence de la vie publique -Réforme territoriale destinée à créer de nouvelles grandes régions à taille et moyens mieux adaptés aux enjeux - Garantie de l absolue indépendance de la justice -Lutte renforcée contre les discriminations et promotion de la Laïcité

12 , c est: Cinq ans d action résolue à l échelle européenne et internationale - Initiative de la France pour créer un socle européen des droits sociaux, constituer un corps européen de garde-frontières, surmonter la crise de l Euro, établir l union bancaire, affirmer la priorité à l investissement ou la solidarité à l égard de la Grèce, faire progresser la convergence fiscale ou le projet d une défense européenne

13 , c est: Cinq ans d action résolue à l échelle européenne et internationale - Mobilisation pour la paix : au Proche et Moyen-Orient et particulièrement en Syrie, multipliant les initiatives de dialogue - Engagement des forces armées dans la lutte contre le terrorisme islamiste (Mali, Irak, Syrie)

14 , c est: Cinq ans d investissement personnel à l Assemblée comme sur la circonscription - Dans l hémicycle, des textes emblématiques de mon action : loi consommation, loi Sapin 2, loi en faveur de l artisanat, du commerce et des TPE, loi sur l économie bleue, loi sur les sociétés mères et les entreprises donneuses d ordre,

15 , c est: Cinq ans d investissement personnel à l Assemblée comme sur la circonscription présences en commission des affaires économiques (CAE), 348 interventions en CAE, 160 interventions en séance, 10 questions au Gouvernement, 142 questions écrites, 91 propositions de loi cosignées, 12 avis et rapports rendus, dont celui sur l'avenir des filières d'élevage

16 , c est: Cinq ans d investissement personnel à l Assemblée comme sur la circonscription -Présidente de la Commission d examen des pratiques commerciales (CEPC) : instance consultative qui veille à l équilibre des relations commerciales entre producteurs, fournisseurs et revendeurs au regard de la législation en vigueur.

17 , c est: Cinq ans d investissement personnel à l Assemblée comme sur la circonscription -Membre du Conseil supérieur des gens de mer (CSGM) : instance consultative qui traite de la prévention des risques professionnels, du bien-être des gens de mer et de l évolution de la profession de marin, incluant sa protection sociale. Un régime de protection sociale auquel nous devons rester attachés.

18 , c est: Cinq ans d investissement personnel à l Assemblée comme sur la circonscription - Bilan chiffré : 2878 courriers adressés, 7532 appels traités, 595 passages à la permanence RDV honorés, - des milliers de kms parcourus pour participer à des réunions, des visites de terrains et évènements emblématiques sur le territoire : inauguration d équipements, expositions, festivals,

19 , c est: Cinq ans d investissement personnel à l Assemblée comme sur la circonscription - une réserve parlementaire comme levier d action ( en 5 ans) Exemples : Abi 29, Kermarron Maison solidaire, Paniers de la Mer, Solidarité Paysans, Lycée maritime du Guilvinec, T es Cap, et plusieurs équipements publics locaux.

20 , c est:

21 , c est :

22 , c est:

23 , c est: en conclusion

24 2017, c est l année où une nouvelle page s écrit pour le pays, l année où pour moi une page se tourne. Et où une nouvelle, cette fois personnelle, va s ouvrir. Je vous remercie sincèrement d avoir inspiré mon action publique durant toutes ces années. Je mesure pleinement l honneur de vous avoir représenté(es). Annick Le Loch Députée du Finistère

FÖRDERGELDER. Programmation des fonds européens Séance d information : 10 février 2015

FÖRDERGELDER. Programmation des fonds européens Séance d information : 10 février 2015 FÖRDERGELDER Programmation des fonds européens 2014-2020 Séance d information : 10 février 2015 Le cadre financier européen Nouvelles opportunités de financement Programme 2014-2020 L Union européenne

Plus en détail

RESF Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - 4 octobre 2016

RESF Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - 4 octobre 2016 RESF 2017 - Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Une balance courante proche de l équilibre

Plus en détail

TABLEAU DE SUIVI DES EFFETS SUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DES ETUDES D IMPACT DES PROJETS DE LOI

TABLEAU DE SUIVI DES EFFETS SUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DES ETUDES D IMPACT DES PROJETS DE LOI TABLEAU DE SUIVI DES EFFETS SUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DES ETUDES D IMPACT DES PROJETS DE LOI Thématiques TOTAUX ECONOMIE FINANCES AGRICULTURE INDUSTRIE 58 projets de loi analysés Aucun

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE Communication de M. Gilles Savary, réunion de la commission du 15 décembre 2015 CONCLUSIONS

ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE Communication de M. Gilles Savary, réunion de la commission du 15 décembre 2015 CONCLUSIONS ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Communication de M. Gilles Savary, réunion de la commission du 15 décembre 2015 CONCLUSIONS ADOPTÉES PAR LA COMMISSION DES AFFAIRES

Plus en détail

A L ECHELLE NATIONALE

A L ECHELLE NATIONALE PARTICIPATION DE LA TUNISIE DANS L ELABORATION DE L AGENDA POST 2015 - ODD A L ECHELLE NATIONALE La consultation Nationale sur «LA TUNISIE QUE NOUS VOULONS» Dans le cadre du processus de réflexion sur

Plus en détail

Plan d urgence contre le chômage. DIRECCTE Bretagne

Plan d urgence contre le chômage. DIRECCTE Bretagne Plan d urgence contre le chômage 4 piliers 1. Compétitivité des entreprises 1. Nouvelle chance pour tous 1. Développer l entrepreneuriat 1. Faciliter les relations du travail 2 La compétitivité des entreprises

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE EXAMEN DES MISSIONS DU PLF 2017

DOSSIER DE PRESSE EXAMEN DES MISSIONS DU PLF 2017 DOSSIER DE PRESSE EXAMEN DES MISSIONS DU PLF 2017 La politique budgétaire en 2017 Comme annoncé lors du débat d orientation des finances publiques, le gouvernement a décidé de rehausser l objectif de dépenses

Plus en détail

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2015 en quelques chiffres. (Loi de finances initiale)

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2015 en quelques chiffres. (Loi de finances initiale) LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2015 en quelques chiffres (Loi de finances initiale) Évaluation des recettes perçues par l État en 2015 (art. 49 de la loi de finances initiale pour 2015) RECETTES FISCALES

Plus en détail

LA FRANCE CANDIDATE AU CONSEIL DES DROITS DE L OMME

LA FRANCE CANDIDATE AU CONSEIL DES DROITS DE L OMME LA FRANCE CANDIDATE AU CONSEIL DES DROITS DE L OMME 2018 2020 Les droits de l Homme font partie des principes fondateurs de la République française et de sa politique étrangère. La France a soutenu la

Plus en détail

Nouveau à Mont-de-Marsan : les «Rendez-vous de l emploi»

Nouveau à Mont-de-Marsan : les «Rendez-vous de l emploi» Nouveau à Mont-de-Marsan : les «Rendez-vous de l emploi» 1 er rendez-vous jeudi 9 juin 2016 : découverte des métiers 2 nd rendez-vous mardi 27 septembre 2016 : rencontre avec les recruteurs DOSSIER DE

Plus en détail

La SMLH au conseil général le 30 septembre 2014

La SMLH au conseil général le 30 septembre 2014 La SMLH au conseil général le 30 septembre 2014 Session du 30 septembre 2014 Devenir Français Défense Nationale et Forces Armées La Police et la Gendarmerie Session du 30 septembre 2014 Devenir Français

Plus en détail

FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE RÉFÉRENTIEL DES THÈMES

FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE RÉFÉRENTIEL DES THÈMES FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE RÉFÉRENTIEL DES THÈMES L organisation, la programmation et le déroulement des journées consacrées à la formation civique et citoyenne des volontaires du Service Civique doivent

Plus en détail

RENDEZ (VOUS) SERVICE. FAITES UN SERVICE CIVIQUE

RENDEZ (VOUS) SERVICE. FAITES UN SERVICE CIVIQUE Vous êtes intéressé(e) pour accueillir un jeune en service civique et souhaitez en savoir plus sur le dispositif? RCS Créteil 477 924 666 RENDEZ (VOUS) SERVICE. FAITES UN SERVICE CIVIQUE Pour tous les

Plus en détail

Intervention sur le Projet de loi de finances pour 2017 Mission Agriculture Séance du 3 novembre Madame la présidente de la commission,

Intervention sur le Projet de loi de finances pour 2017 Mission Agriculture Séance du 3 novembre Madame la présidente de la commission, Intervention sur le Projet de loi de finances pour 2017 Mission Agriculture Séance du 3 novembre 2016 Monsieur le Président, Monsieur le ministre, Madame la présidente de la commission, Messieurs les rapporteurs,

Plus en détail

LES MISSIONS DE LA DGE. Le sens de l entreprise pour l intérêt général DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES

LES MISSIONS DE LA DGE. Le sens de l entreprise pour l intérêt général DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES LES MISSIONS DE LA DGE Le sens de l entreprise pour l intérêt général DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ÉDITO Notre projet stratégique «Cap compétitivité», mené en concertation avec l ensemble des agents,

Plus en détail

U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS

U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS Résolution adoptée par

Plus en détail

La SMLH au conseil général le 29 septembre 2015

La SMLH au conseil général le 29 septembre 2015 La SMLH au conseil général le 29 septembre 2015 Session du 29 septembre 2015 Devenir Français La Défense Nationale Les forces de sécurité Session du 29 septembre 2015 Devenir Français La Défense Nationale

Plus en détail

La politique des droits des femmes et de l égalité entre les femmes et les hommes en France Eléments de présentation

La politique des droits des femmes et de l égalité entre les femmes et les hommes en France Eléments de présentation La politique des droits des femmes et de l égalité entre les femmes et les hommes en France Eléments de présentation Marie KEIRLE Conseillère pour les affaires sociales - Ambassade de France en Russie

Plus en détail

Référen el des thèmes de la forma on civique et citoyenne

Référen el des thèmes de la forma on civique et citoyenne Référen el des thèmes de la forma on civique et citoyenne L organisationr la programmation et le déroulement des journées consacrées à la formation civique et citoyenne des volontaires du Service Civique

Plus en détail

PRéSENTATION BUDGET PRIMITIF 2014

PRéSENTATION BUDGET PRIMITIF 2014 PRéSENTATION BUDGET PRIMITIF 2014 Lundi 9 décembre 2013 - Hôtel du Département Conférence de presse Communication du Conseil Général Tél. : 0262 21 86 30 Fax : 0262 21 39 45 www.cg974.fr le mot de la présidente

Plus en détail

PROPOSITIONS FRANCAISES DE REFORME DE LA POLITIQUE COMMERCIALE EUROPEENNE

PROPOSITIONS FRANCAISES DE REFORME DE LA POLITIQUE COMMERCIALE EUROPEENNE PROPOSITIONS FRANCAISES DE REFORME DE LA POLITIQUE COMMERCIALE EUROPEENNE 1 Depuis 30 ans, la libéralisation des échanges a dans le même temps tiré la croissance mondiale, et provoqué une augmentation

Plus en détail

Les chiffres clés.

Les chiffres clés. Les chiffres clés www.minefi.gouv.fr Principaux éléments de cadrage macroéconomique Variation annuelle en % Environnement international 2005 2006 2007 Croissance des pays de l'ocde 2,5 3,1 2,3 Croissance

Plus en détail

LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE

LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE Comme les 274 régions des 28 États membres de l Union européenne, la Champagne-Ardenne bénéficie d un soutien financier de l Europe : un budget d environ 430 M

Plus en détail

La réforme territoriale : point sur les textes

La réforme territoriale : point sur les textes 20 novembre 2014 La réforme territoriale : point sur les textes Dominique Belargent, responsable des partenariats institutionnels, direction de la communication D un triptyque législatif à un triptyque

Plus en détail

Discours budget 2017 A Paris, le 30 septembre 2016

Discours budget 2017 A Paris, le 30 septembre 2016 Discours budget 2017 A Paris, le 30 septembre 2016 Madame la secrétaire d Etat, chère Hélène, Monsieur le secrétaire d Etat, cher Thierry, Mesdames, Messieurs les directeurs d administration, Mesdames,

Plus en détail

ACTION DE ETAT QUELQUES CHIFFRES «CLÉS» -GARONNE -ET-GAR ETAT. Quelques chif

ACTION DE ETAT QUELQUES CHIFFRES «CLÉS» -GARONNE -ET-GAR ETAT. Quelques chif 5 Quelques chif hiffr fres «clés» Les aides financièr inancières de l Etat Le contrat de Plan Etat-Région 2014-2020 Soutien des projets structurants les plus importants et des filières d avenir, le Contrat

Plus en détail

DISCOURS de MONSIEUR LE PREFET JOURNEE DU 8 MARS 2006

DISCOURS de MONSIEUR LE PREFET JOURNEE DU 8 MARS 2006 DISCOURS de MONSIEUR LE PREFET JOURNEE DU 8 MARS 2006 Mesdames les élues, présidentes d associations, chefs d entreprises, responsables d organismes publics et privés, Messieurs, Laissez-moi tout d abord

Plus en détail

Nouveau à Mont-de-Marsan : les «Rendez-vous de l emploi»

Nouveau à Mont-de-Marsan : les «Rendez-vous de l emploi» Nouveau à Mont-de-Marsan : les «Rendez-vous de l emploi» 1 er rendez-vous jeudi 9 juin 2016 : découverte des métiers 2 nd rendez-vous mardi 27 septembre 2016 : rencontre avec les recruteurs DOSSIER DE

Plus en détail

Dossier de presse. Point presse du 16 juin 2016

Dossier de presse. Point presse du 16 juin 2016 Dossier de presse Accompagner les demandeurs d emploi en situation de fragilité au moment du passage à la retraite : Pôle emploi Bretagne et la Carsat Bretagne s engagent Point presse du 16 juin 2016 Contacts

Plus en détail

Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE)

Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) 1. 1 Rappel : calcul et règles d affectation du CICE. 2. 2 Montant du CICE 2013, valorisation et lignes directrices d utilisation. 3. 3 Le contexte

Plus en détail

Programme Interreg VA Espagne-France-Andorre (POCTEFA)

Programme Interreg VA Espagne-France-Andorre (POCTEFA) Partie A : Qu est-ce que le programme INTERREG POCTEFA? I. Le POCTEFA en quelques mots II. Zone éligible du POCTEFA III. Axes stratégiques prioritaires et objectifs spécifiques du POCTEFA IV. Dotation

Plus en détail

Appel à projet FPCC 2016 APPEL A PROJETS. Fonds participatif des Conseils citoyens (FPCC) Note de cadrage de l Appel à projets du FPCC 2016

Appel à projet FPCC 2016 APPEL A PROJETS. Fonds participatif des Conseils citoyens (FPCC) Note de cadrage de l Appel à projets du FPCC 2016 APPEL A PROJETS Fonds participatif des Conseils citoyens (FPCC) Note de cadrage de l Appel à projets du FPCC 2016 Date limite de dépôt du dossier : 15 septembre 2016 1 La Politique de la Ville consiste

Plus en détail

La Garantie jeunes, un droit universel pour tous les jeunes de moins de 26 ans en situation de précarité

La Garantie jeunes, un droit universel pour tous les jeunes de moins de 26 ans en situation de précarité La Garantie jeunes, un droit universel pour tous les jeunes de moins de 26 ans en situation de précarité Janvier 2017 #Garantiejeunes Contacts : secretariat.presse@cab.travail.gouv.fr presse@ville-jeunesse-sports.gouv.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE BAISSE DE L IMPÔT SUR LE REVENU ET POURSUITE DU PACTE DE RESPONSA- BILITE ET DE SOLIDARITE

DOSSIER DE PRESSE BAISSE DE L IMPÔT SUR LE REVENU ET POURSUITE DU PACTE DE RESPONSA- BILITE ET DE SOLIDARITE DOSSIER DE PRESSE BAISSE DE L IMPÔT SUR LE REVENU ET POURSUITE DU PACTE DE RESPONSA- BILITE ET DE Septembre 2016 Rendre aux Français le fruit de leurs efforts En 2012, la situation des finances publiques

Plus en détail

LA DEFENSE ET LA PAIX

LA DEFENSE ET LA PAIX LA DEFENSE ET LA PAIX Après la Seconde guerre mondiale, une cinquantaine de pays décident la création de l ONU en 1945 : celle-ci entend maintenir la sécurité collective dans le monde entier. Parmi ces

Plus en détail

La participation citoyenne des jeunes, une force pour la démocratie locale

La participation citoyenne des jeunes, une force pour la démocratie locale La participation citoyenne des jeunes, une force pour la démocratie locale Rencontre interrégionale sur les politiques jeunesse pour les collectivités Centre et Poitou-Charentes Vendredi 18 octobre 2013

Plus en détail

Réunion d information des comités départementaux sportifs Lundi 4 avril 2016

Réunion d information des comités départementaux sportifs Lundi 4 avril 2016 1 Réunion d information des comités départementaux sportifs Lundi 4 avril 2016 ORDRE DU JOUR Comites: Les chiffres de la campagne CNDS 2015 La campagne CNDS2016 Questions diverses La campagne CNDS 2015

Plus en détail

Contribution du Centre des Droits des Gens/Maroc. Au Rapport Marocain destiné à l UPR

Contribution du Centre des Droits des Gens/Maroc. Au Rapport Marocain destiné à l UPR Contribution du Centre des Droits des Gens/Maroc Au Rapport Marocain destiné à l UPR Novembre 2007 1 Sommaire Introduction : Le Maroc et les droits humains Partie I -Droits Politiques et civiles Partie

Plus en détail

DECISION No 536 ORDRE DU JOUR, CALENDRIER ET AUTRES MODALITES D ORGANISATION DU SEMINAIRE DE 2003 SUR LA DIMENSION HUMAINE

DECISION No 536 ORDRE DU JOUR, CALENDRIER ET AUTRES MODALITES D ORGANISATION DU SEMINAIRE DE 2003 SUR LA DIMENSION HUMAINE PC.DEC/536 Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe Conseil permanent FRANÇAIS Original : ANGLAIS 443ème séance plénière PC Journal No 443, point 3 de l ordre du jour DECISION No 536 ORDRE

Plus en détail

Budget Primitif Solidarités Aménagement Développement Épanouissement Environnement Service public

Budget Primitif Solidarités Aménagement Développement Épanouissement Environnement Service public Solidarités Aménagement Développement Épanouissement Environnement Service public Budget primitif 2016 (Budget principal) 1,013 Md 3 Recettes Recettes Recettes Recettes Recettes 15 % Recettes d investissement

Plus en détail

Royaume du Maroc. Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l Administration

Royaume du Maroc. Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l Administration Royaume du Maroc Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l Administration Contexte Avancées en matière des droits des femmes et promotion de leur participation dans la vie publique

Plus en détail

RTE SA, ENTREPRISE DE SERVICE ET MONOPOLE RÉGULÉ

RTE SA, ENTREPRISE DE SERVICE ET MONOPOLE RÉGULÉ Nous répondons aux besoins de nos clients tout en assurant une qualité de service au moindre coût et sans discrimination. C est notre conception du service public. Nous nous attachons à faire de l électricité

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR L ANNEE 2012

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR L ANNEE 2012 MINISTERE DU BUDGET, REPUBLIQUE GABONAISE DES COMPTES PUBLICS ET UNION-TRAVAIL-JUSTICE DE LA FONCTION PUBLIQUE, ------------------ CHARGE DE LA REFORME DE L ETAT --------------- CABINET DU MINISTRE ---------------

Plus en détail

Conférence de presse de rentrée du Président du Sénat

Conférence de presse de rentrée du Président du Sénat Conférence de presse de rentrée du Président du Sénat Gérard Larcher Jeudi 3 septembre 2015 #ConfLarcher @gerard_larcher Conférence de presse de rentrée Gérard Larcher, Président du Sénat #ConfLarcher

Plus en détail

RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE. Sopra Steria & les achats responsables. Delivering Transformation. Together.

RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE. Sopra Steria & les achats responsables. Delivering Transformation. Together. RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE Sopra Steria & les achats responsables Delivering Transformation. Together. Pour assurer une chaîne d approvisionnement durable, le groupe déploie une politique d achats responsables.

Plus en détail

COMPLÉTER L'UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE

COMPLÉTER L'UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE COMPLÉTER L'UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE 1 #DeepeningEMU #DeepeningEMU Être européen, pour la plupart d entre nous, c est aussi avoir l euro. Pendant la crise financière mondiale, l euro est resté fort

Plus en détail

recommandations pour Observatoire de la PARITÉ entre les FEMMES et les HOMMES

recommandations pour Observatoire de la PARITÉ entre les FEMMES et les HOMMES Observatoire de la PARITÉ entre les FEMMES et les HOMMES 12 recommandations pour 2012 L Observatoire de la PARITÉ entre les FEMMES et les HOMMES, créé en 1995, est institué auprès du Premier ministre.

Plus en détail

BUDGET ET RÉFORMES SAMEDI BRUXELLES

BUDGET ET RÉFORMES SAMEDI BRUXELLES BUDGET ET RÉFORMES RESPECTER LES ENGAGEMENTS BUDGÉTAIRES EUROPÉENS DE LA BELGIQUE POURSUIVRE LES RÉFORMES STRUCTURELLES MISER SUR LES INVESTISSEMENTS STRATÉGIQUES SAMEDI 15.10.2016 - BRUXELLES GOUVERNEMENT

Plus en détail

La cotisation foncière des entreprises : pourquoi flambe-t-elle?

La cotisation foncière des entreprises : pourquoi flambe-t-elle? La cotisation foncière des entreprises : pourquoi flambe-t-elle? La cotisation foncière des entreprises (CFE) est perçue par les communes et établissement communaux (bloc communal). La base taxable est

Plus en détail

Les membres et les équipes de l association, issus de tous les horizons, sont garants des valeurs de laïcité et de respect mutuel.

Les membres et les équipes de l association, issus de tous les horizons, sont garants des valeurs de laïcité et de respect mutuel. Héberger Accompagner Insérer www.asso2choseslune.org Projet associatif Adopté le 27 juin 2014 en Assemblée Générale Notre identité L association 2ChosesLune rassemble des hommes et des femmes désireux

Plus en détail

PLAN DE LA PRÉSENTATION

PLAN DE LA PRÉSENTATION PLAN DE LA PRÉSENTATION A. Les dispositions de la loi 1. Cadre européen et national 2. Loi du 4 août 2014 pour l égalité entre les femmes et les hommes B. Les actions du Département de l Ardèche en matière

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 Communiqué de presse CP-1016 Paris, le 26 janvier 2017 LA COMMISSION DES FINANCES DU SÉNAT PRÉSENTE SON PROGRAMME DE CONTRÔLE POUR 2017 Lors de sa réunion du 25 janvier 2017, la commission des finances

Plus en détail

FORUM SERVICE CIVIQUE DOSSIER DE PRESSE

FORUM SERVICE CIVIQUE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE FORUM SERVICE CIVIQUE DOSSIER DE PRESSE Table des matières : 1. Le service civique, un dispositif au service de l engagement des jeunes et de la cohésion nationale... 3 2. Le service

Plus en détail

ACT&RESPECT : Une démarche responsable sur l ensemble de la filière café

ACT&RESPECT : Une démarche responsable sur l ensemble de la filière café ACT&RESPECT : Une démarche responsable sur l ensemble de la filière café EN 2016, LOBODIS STRUCTURE UNE NOUVELLE DÉMARCHE RESPONSABLE «ACT&RESPECT», UN MODÈLE INNOVANT DE FILIÈRE CAFÉ, ENGAGÉ ET PÉRENNE.

Plus en détail

Budget Citoyen. 9ème édition du Colloque International sur : «La Modernisation de l Administration Publique et la Gouvernance»

Budget Citoyen. 9ème édition du Colloque International sur : «La Modernisation de l Administration Publique et la Gouvernance» Royaume du Maroc MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION DU BUDGET 1 Budget Citoyen 9ème édition du Colloque International sur : «La Modernisation de l Administration Publique et la Gouvernance»

Plus en détail

Convention cadre entre l ARF et le Ministère délégué à la Ville. pour les quartiers prioritaires de la politique de la ville

Convention cadre entre l ARF et le Ministère délégué à la Ville. pour les quartiers prioritaires de la politique de la ville Paris, le 13 février 2013 Convention cadre entre l ARF et le Ministère délégué à la Ville pour les quartiers prioritaires de la politique de la ville Les habitants des quartiers de la politique de la ville

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE «LA STRATÉGIE EUROPE 2020»

FICHE TECHNIQUE «LA STRATÉGIE EUROPE 2020» FICHE TECHNIQUE «LA STRATÉGIE EUROPE 2020» 1 La Stratégie Europe 2020 : qu est-ce que c est? L Union européenne (UE), afin de se donner un cadre d action visible et de coordonner efficacement les différentes

Plus en détail

PLF 2017 CHIFFRES CLÉS DU PLF 2017

PLF 2017 CHIFFRES CLÉS DU PLF 2017 PLF 2017 CHIFFRES CLÉS DU PLF 2017 PLF 2017 Un dernier budget dans la continuité de la stratégie économique du quinquennat D epuis son arrivée au pouvoir en 2012, la politique économique et budgétaire

Plus en détail

L environnement territorial. Florence Gombeau 1 er février 2016

L environnement territorial. Florence Gombeau 1 er février 2016 L environnement territorial Florence Gombeau 1 er février 2016 1 L organisation de la France 2 Définition d un Etat Qu est-ce qu un Etat? - une personne morale de droit public Les trois éléments constitutifs

Plus en détail

Sortir de l entreprise capitaliste. Daniel BACHET Maître de Conférences, Université d Evry

Sortir de l entreprise capitaliste. Daniel BACHET Maître de Conférences, Université d Evry Sortir de l entreprise capitaliste Daniel BACHET Maître de Conférences, Université d Evry Deux questions fondamentales La question de l efficacité économique et sociale ou de la performance La question

Plus en détail

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2016 en quelques chiffres. (Loi de finances initiale)

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2016 en quelques chiffres. (Loi de finances initiale) LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2016 en quelques chiffres (Loi de finances initiale) Évaluation des recettes perçues par l État en 2016 (art. 57 de la loi de finances initiale pour 2016) RECETTES FISCALES

Plus en détail

Stratégie Europe 2020 : 5 objectifs

Stratégie Europe 2020 : 5 objectifs Stratégie Europe 2020 : 5 objectifs Emploi : taux d emploi à 75% Recherche-développement et innovation: 3% du PIB 2Changement climatique et énergie : - 20 % d émission de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

LES ENJEUX DE L ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DELEGATION REGIONALE AUX DROITS DES FEMMES ET A L EGALITE DE MIDI-PYRENEES

LES ENJEUX DE L ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DELEGATION REGIONALE AUX DROITS DES FEMMES ET A L EGALITE DE MIDI-PYRENEES LES ENJEUX DE L ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Les enjeux au niveau européen L égalité entre les femmes et les hommes constitue un enjeu économique et de cohésion sociale, porté par l Union européenne

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE DES DROITS HUMAINS DU BURKINA FASO

COMMISSION NATIONALE DES DROITS HUMAINS DU BURKINA FASO PAYS: INSTITUTION: BURKINA FASO COMMISSION NATIONALE DES DROITS HUMAINS DU BURKINA FASO Le statut d accréditation par le CIC: Adresse: Commission Nationale des Droits Humains du Burkina Faso Rue Gandaogo,

Plus en détail

Les actions menées en Languedoc-Roussillon pour faciliter l accès à l emploi des jeunes

Les actions menées en Languedoc-Roussillon pour faciliter l accès à l emploi des jeunes Préfecture de la région pour faciliter l accès à l emploi des jeunes Olivier Debeuf, Service Etudes Statistiques, Evaluation, Documentation Et Benoit Binot, Pôle Cohésion Sociale Territoriale pour faciliter

Plus en détail

Charte RSE. Fournisseurs d ERDF

Charte RSE. Fournisseurs d ERDF Charte RSE Fournisseurs d ERDF PRÉAMBULE En adhérant en juin 2012 au Pacte Mondial des Nations Unies, ERDF confirme son engagement à promouvoir dans ses activités les principes de la Responsabilité Sociale

Plus en détail

Revue de presse nationale d expression française. Lundi 05 septembre Le Président de la République M. Abdelaziz Bouteflika honoré par l APN

Revue de presse nationale d expression française. Lundi 05 septembre Le Président de la République M. Abdelaziz Bouteflika honoré par l APN Revue de presse nationale d expression française Lundi 05 septembre 2016 Le Président de la République M. Abdelaziz Bouteflika honoré par l APN La session ordinaire 2016-2017 des deux chambres du Parlement

Plus en détail

CEREMONIE DE RESTITUTION DES SEMINAIRES GOUVERNEMENTAUX SUR LA SCOLARISATION OBLIGATOIRE DES ENFANTS DE 06 A 16 ANS ET SUR L EDUCATION-FORMATION

CEREMONIE DE RESTITUTION DES SEMINAIRES GOUVERNEMENTAUX SUR LA SCOLARISATION OBLIGATOIRE DES ENFANTS DE 06 A 16 ANS ET SUR L EDUCATION-FORMATION PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- ------------------ Union-Discipline-Travail CEREMONIE DE RESTITUTION DES SEMINAIRES GOUVERNEMENTAUX SUR LA SCOLARISATION OBLIGATOIRE

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DES TRAVAUX PARLEMENTAIRES DE LA DEUXIEME SESSION ORDINAIRE 2013

ORDRE DU JOUR DES TRAVAUX PARLEMENTAIRES DE LA DEUXIEME SESSION ORDINAIRE 2013 ASSEMBLEE NATIONALE ORDRE DU JOUR DES TRAVAUX PARLEMENTAIRES DE LA DEUXIEME SESSION ORDINAIRE 2013. SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DES SERVICES LEGISLATIFS MOIS D OCTOBRE 2013 DATES HORAIRES ACTIVITES Mercredi

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE D ARMATEURS DE FRANCE CONFÉRENCE DE PRESSE DU 5 AVRIL 2016

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE D ARMATEURS DE FRANCE CONFÉRENCE DE PRESSE DU 5 AVRIL 2016 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE D ARMATEURS DE FRANCE CONFÉRENCE DE PRESSE DU 5 AVRIL 2016 Dans un contexte économique difficile, les armateurs français font encore aujourd hui le choix patriote de conserver du pavillon

Plus en détail

DIRECTEUR INSERTION/LOGEMENT

DIRECTEUR INSERTION/LOGEMENT Direction des Ressources Humaines DIRECTEUR M DIRECTEUR INSERTION/LOGEMENT POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction Générale Adjointe des Solidarités Service : Direction Insertion/Logement

Plus en détail

LES SOURCES ET LA CODIFICATION DU DROIT DE L ACTION HUMANITAIRE

LES SOURCES ET LA CODIFICATION DU DROIT DE L ACTION HUMANITAIRE Table des matières Pages Avant-propos... 9 Abdelwahab Biad et Paul Tavernier Propos introductifs Les dilemmes de l action humanitaire : entre droit et pratique... 13 Abdelwahab Biad I. La «juste cause»

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) COMITE DIRECTEUR CONFEDERAL 15 OCTOBRE 2014

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) COMITE DIRECTEUR CONFEDERAL 15 OCTOBRE 2014 CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) COMITE DIRECTEUR CONFEDERAL 15 OCTOBRE 2014 RAPPEL DES GRANDES LIGNES DU CICE Entrée en vigueur le 1er janv. 2013, le CICE a pour objet «l amélioration

Plus en détail

Les aides régionales en faveur des industries agroalimentaires

Les aides régionales en faveur des industries agroalimentaires Les aides régionales en faveur des industries agroalimentaires Maxime SION - Chef du pôle alimentation et qualité Service Alimentation, Agriculture, Pêche et Bois Direction Action économique, innovations

Plus en détail

communiqué de presse Budget primitif et taux de fiscalité 2015 * IFER : imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux Finances

communiqué de presse Budget primitif et taux de fiscalité 2015 * IFER : imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux Finances Budget primitif et taux de fiscalité 2015 Le Budget Primitif 2015 sera présenté en Conseil Communautaire le 19 mars prochain et fait suite aux orientations budgétaires présentées le 12 février dernier.

Plus en détail

LE PLAN DE COHÉSION SOCIALE : SIMPLIFIER LES PROCÉDURES POUR MIEUX RÉPONDRE AUX BESOINS ET AUX ATTENTES DES CITOYENS

LE PLAN DE COHÉSION SOCIALE : SIMPLIFIER LES PROCÉDURES POUR MIEUX RÉPONDRE AUX BESOINS ET AUX ATTENTES DES CITOYENS LE PLAN DE COHÉSION SOCIALE 2014-2019 : SIMPLIFIER LES PROCÉDURES POUR MIEUX RÉPONDRE AUX BESOINS ET AUX ATTENTES DES CITOYENS Direction interdépartementale de la Cohésion sociale La Direction interdépartementale

Plus en détail

FONDS EUROPÉEN «BÊKOU» POUR LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

FONDS EUROPÉEN «BÊKOU» POUR LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE Le Fonds européen Bêkou («Espoir» en sango) est un fonds fiduciaire multi-bailleurs («trust fund») créé par la Commission européenne conjointement avec des Etats-membres, à l initiative de la France. Il

Plus en détail

[ PROJET GÉNÉRATION ANS]

[ PROJET GÉNÉRATION ANS] DEPARTEMENT DE LA GIRONDE Direction générale adjointe Jeunesse, Education, Sport et Vie Associative Direction Jeunesse Education Citoyenneté Mission Jeunesse [ PROJET GÉNÉRATION 11 25 ANS] PLAN GIRONDIN

Plus en détail

Novembre Données brutes. Saint-Denis. Commune -2- Bassin -3- Région -4- Sources et définitions -5-

Novembre Données brutes. Saint-Denis.  Commune -2- Bassin -3- Région -4- Sources et définitions -5- Novembre 2016 Données brutes Saint-Denis www.pole-emploi.fr Commune -2- Bassin -3- Région -4- Sources et définitions -5- Commune : Saint-Denis Nombre de demandeurs d'emploi 19 890 24 120 26 810 Poids de

Plus en détail

ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL

ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL Réaffirmant notre attachement à la troisième République du Mali ; Réaffirmant également notre

Plus en détail

Signature d une convention entre l Etat, la Collectivité territoriale de Corse et le COPAREF

Signature d une convention entre l Etat, la Collectivité territoriale de Corse et le COPAREF Signature d une convention entre l Etat, la Collectivité territoriale de Corse et le COPAREF Vendredi 22 avril 2016 Dossier de presse Depuis 2012, l un des objectifs du Gouvernement, partagé par les régions

Plus en détail

Projet de Loi de Finances MICHEL SAPIN, CHRISTIAN ECKERT,

Projet de Loi de Finances MICHEL SAPIN, CHRISTIAN ECKERT, PLF 2017 Projet de Loi de Finances 2017 Conférence de presse du 28 septembre 2016 présenté par MICHEL SAPIN, ministre de l Économie et des Finances CHRISTIAN ECKERT, secrétaire d État chargé du Budget

Plus en détail

CONTRATS AIDES ET AIDES A l EMBAUCHE

CONTRATS AIDES ET AIDES A l EMBAUCHE CONTRATS AIDES ET AIDES A l EMBAUCHE DIRECCTE Pays de la Loire Février 2016 Panorama des contrats aidés et des aides à l embauche La mise en place des contrats aidés et les aides à l embauche poursuit

Plus en détail

Sommaire. Liste des textes arrêtée au 15 mai I - Administration et législation du service public de l Éducation nationale

Sommaire. Liste des textes arrêtée au 15 mai I - Administration et législation du service public de l Éducation nationale Sommaire Liste des textes arrêtée au 15 mai 2015 I - Administration et législation du service public de l Éducation nationale I.1 - Cadre législatif et réglementaire général Loi n 2004-809 du 13 août 2004

Plus en détail

Concertation sur la réforme du système des retraites

Concertation sur la réforme du système des retraites Rencontre avec le Premier ministre 4 juillet 2013 La retraite est un des piliers de notre pacte social, et il s agit avant tout d une question de société. La CFDT est profondément attachée à un système

Plus en détail

Avantages pour les entreprises : réduction de la cotisation d allocations familiales, bénéfice du crédit impôt compétitivité

Avantages pour les entreprises : réduction de la cotisation d allocations familiales, bénéfice du crédit impôt compétitivité L ESSENTIEL A RETENIR Un taux d inflation annuel à 0,9% La TVA passe de 19,6 % à 20% au 1 er janvier 2014 (le taux intermédiaire : de 7% à 10%) Le taux horaire du SMIC fixé à 9,53 Augmentation des charges

Plus en détail

Constats : un marché du travail excluant

Constats : un marché du travail excluant Les contrats aidés Constats : un marché du travail excluant Haute Saône : Taux de chômage 4eme trim 2013 : 9,8% (9,2% pour la FC) Le nombre de DE cat ABC est de 17 701 en évolution sur 1 an : + 3,3% (

Plus en détail

Déclaration de Québec sur l engagement des parlementaires de la Francophonie envers la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la

Déclaration de Québec sur l engagement des parlementaires de la Francophonie envers la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la Déclaration de Québec sur l engagement des parlementaires de la Francophonie envers la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles 3 février

Plus en détail

Projet du collectif SERVICE DE L ENFANCE

Projet du collectif SERVICE DE L ENFANCE Projet du collectif SERVICE DE L ENFANCE Le Service Municipal de l Enfance de la Ville d Aubagne conduit des actions à caractère éducatif en direction de l enfance et l adolescence. Il s adresse à tous

Plus en détail

La priorité à l école primaire

La priorité à l école primaire La priorité à l école primaire L essentiel > Le parcours scolaire d un enfant se joue pour beaucoup dans les premières années. L école primaire est en effet le lieu des apprentissages fondamentaux et donc

Plus en détail

HAUT-COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME. Résolution de la Commission des droits de l homme 2000/2

HAUT-COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME. Résolution de la Commission des droits de l homme 2000/2 HAUT-COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME Résolution de la Commission des droits de l homme 2000/2 Utilisation de mercenaires comme moyen de violer les droits de l homme et d empêcher l

Plus en détail

Proposition de loi relative à la protection de l enfant Lecture définitive Mardi 1 er février 2016

Proposition de loi relative à la protection de l enfant Lecture définitive Mardi 1 er février 2016 Proposition de loi relative à la protection de l enfant Lecture définitive Mardi 1 er février 2016 Discussion Générale Intervention de Laurence ROSSIGNOL Seul le prononcé fait foi Monsieur le Président,

Plus en détail

Regarder vers l avenir, regarder vers les marchés (Il n y a pas de bon vent pour le marin qui ne sait pas à quel port il se dirige)

Regarder vers l avenir, regarder vers les marchés (Il n y a pas de bon vent pour le marin qui ne sait pas à quel port il se dirige) 2ème forum international Planète-Terroirs 26 Juin 2008 Beaumes de venise Regarder vers l avenir, regarder vers les marchés (Il n y a pas de bon vent pour le marin qui ne sait pas à quel port il se dirige)

Plus en détail

CONGRES FEDERAL. Du 1 er au 5 février 2010

CONGRES FEDERAL. Du 1 er au 5 février 2010 CONGRES FEDERAL LILLE Du 1 er au 5 février 2010 Thème 3 Pour des alternatives économiques, sociales et environnementales Pour des alternatives économiques, sociales et environnementales Partie introductive

Plus en détail

Projet Educatif Global de Territoire. Groupe de travail Mercredi 3 février h

Projet Educatif Global de Territoire. Groupe de travail Mercredi 3 février h Projet Educatif Global de Territoire Groupe de travail Mercredi 3 février 2016 20h Ordre du jour En grand groupe : Démarche PEGT Principaux éléments du diagnostic Présentation des axes prioritaires Présentation

Plus en détail

La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO Analyse comparée. Mai 2012

La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO Analyse comparée. Mai 2012 La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO 26000 Analyse comparée Mai 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

Le Service Public de santé: une ambition pour la France Synthèse de la vision et des propositions de la FHF

Le Service Public de santé: une ambition pour la France Synthèse de la vision et des propositions de la FHF Le Service Public de santé: une ambition pour la France 2012 2017 Synthèse de la vision et des propositions de la FHF 5. «La politique, c est avoir une vision et agir pour qu elle se réalise.» Françoise

Plus en détail

Débat sur l Éducation au développement durable

Débat sur l Éducation au développement durable Commission de l éducation, de la communication et des affaires culturelles de l APF Débat sur l Éducation au développement durable Réponses de la Chambre des Députés du Grand-Duché de Luxembourg Existe

Plus en détail

Deuxième Conférence internationale sur la nutrition (ICN2),

Deuxième Conférence internationale sur la nutrition (ICN2), Deuxième Conférence internationale sur la nutrition (ICN2), Intervention de Monsieur Serge TOMASI, Ambassadeur, Représentant permanent de la France auprès de la FAO, du PAM et du FIDA Rome, 21 novembre

Plus en détail