Organisation des ordinateurs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Organisation des ordinateurs"

Transcription

1 Organisation des ordinateurs Répétition 7 18 mai 2016 Université de Liège

2 Exercice 1

3 Exercice 1 Les instructions suivantes effectuent des transferts de 16 bits de données. On demande de décomposer chacune de ces instructions en deux instructions mov réalisant la même opération, mais avec des opérandes de 8 bits. (a) mov ax, 1234h mov al, 34h mov ah, 12h (b) mov ax, [1234h] mov al, [1234h] mov ah, [1235h] (c) mov bx, cx mov bh, ch mov bl, cl (d) mov [bx], cx mov [bx], cl mov [bx + 1], ch 3

4 Exercice 1 (e) mov word [bp + si - 6], 32h mov byte [bp + si - 6], 32h mov byte [bp + si - 5], 00h 4

5 Exercice 2

6 Exercice 2 Après l exécution de la séquence d instructions suivante, quel sera le contenu du registre ax? move ax, 100h mov bx, ax mov [bx + 1], ax mov [100h], ax mov si, [bx + 1] mov al, [si] mov ah, [bx + si - 101h] 6

7 Exercice 2 move ax, 100h mov bx, ax al ah mov [bx + 1], ax mov [100h], ax mov si, [bx + 1] mov al, [si] mov ah, [bx + si - 101h] Le contenu final de ax est 0001h. 7

8 Exercice 2 move ax, 100h mov bx, ax mov [bx + 1], ax mov [100h], ax al ah bl bh mov si, [bx + 1] mov al, [si] mov ah, [bx + si - 101h] Le contenu final de ax est 0001h. 7

9 Exercice 2 move ax, 100h mov bx, ax mov [bx + 1], ax mov [100h], ax mov si, [bx + 1] mov al, [si] al ah bl bh ?? mov ah, [bx + si - 101h] Le contenu final de ax est 0001h. 7

10 Exercice 2 move ax, 100h mov bx, ax mov [bx + 1], ax mov [100h], ax mov si, [bx + 1] mov al, [si] al ah bl bh mov ah, [bx + si - 101h] Le contenu final de ax est 0001h. 7

11 Exercice 2 move ax, 100h mov bx, ax mov [bx + 1], ax mov [100h], ax mov si, [bx + 1] mov al, [si] mov ah, [bx + si - 101h] Le contenu final de ax est 0001h. al ah bl bh si

12 Exercice 2 move ax, 100h mov bx, ax mov [bx + 1], ax mov [100h], ax mov si, [bx + 1] mov al, [si] mov ah, [bx + si - 101h] Le contenu final de ax est 0001h. al ah bl bh si

13 Exercice 2 move ax, 100h mov bx, ax mov [bx + 1], ax mov [100h], ax mov si, [bx + 1] mov al, [si] mov ah, [bx + si - 101h] Le contenu final de ax est 0001h. al ah bl bh si

14 Exercice 2 move ax, 100h mov bx, ax mov [bx + 1], ax mov [100h], ax mov si, [bx + 1] mov al, [si] mov ah, [bx + si - 101h] Le contenu final de ax est 0001h. al ah bl bh si

15 Exercice 3

16 Exercice 3 Pourquoi les instructions suivantes sont-elles incorrectes? (a) mov ax, cl Les opérandes n ont pas la même taille. (b) mov [ax], cl ax ne peut pas être utilisé pour l adressage indirect. (c) mov [bp + si], 99h On ne sait pas le nombre de bits des opérandes. Il faudrait mettre byte (8 bits) ou word (16 bits) devant mov pour le préciser. (d) mov 1234h, ax On ne peut pas écrire une valeur dans une constante. (e) move dx, [bp + bx] Les registres bp et bx ne peuvent pas être utilisés ensembles dans l adressage indirect indexé. 9

17 Exercice 3 (f) mov dx, bp + si La seconde opérande ne correspond à aucun mode d adressage. Pour calculer la somme des contenus de bp et si, il faudrait utiliser add. (g) mov dx, [bp - si - 9] On ne peut utiliser que la somme de deux registres dans l adressage indirect indexé, pas leur différence. 10

18 Exercice 4

19 Exercice 4 Écrire un programme assembleur 80x86 destiné à compter le nombre d octets non nuls contenus dans une suite d octets consécutifs du segment de données. L offset du premier octet est initialement contenu dans le registre BX et le nombre d octets de la suite se trouve dans le registre CX. On peut supposer que la suite contient au moins un octet. Le nombre d octets non nuls devra être contenu dans le registre AX en fin d exécution. 12

20 Exercice 4 BX : l offset du premier octet CX : le nombre d octets AX : sera le nombre d octets non nuls 13

21 Exercice 4 BX : l offset du premier octet CX : le nombre d octets AX : sera le nombre d octets non nuls Début et fin du programme SECTION.text ret 13

22 Exercice 4 BX : l offset du premier octet CX : le nombre d octets AX : sera le nombre d octets non nuls Début et fin du programme Initialiser ax SECTION.text mov ax, 0 ret 13

23 Exercice 4 BX : l offset du premier octet CX : le nombre d octets AX : sera le nombre d octets non nuls Début et fin du programme Initialiser ax Boucler sur les élements de la suite boucle: SECTION.text mov ax, 0 inc bx loop boucle ret 13

24 Exercice 4 BX : l offset du premier octet CX : le nombre d octets AX : sera le nombre d octets non nuls Début et fin du programme Initialiser ax Boucler sur les élements de la suite Si un octet n est pas nul, incrémenter ax SECTION.text mov ax, 0 boucle: cmp byte [bx], 0 je suivant inc ax suivant: inc bx loop boucle ret 13

25 Exercice 5

26 Exercice 5 Ecrire un programme assembleur 80x86 capable de calculer le produit scalaire de deux vecteurs de nombres entiers. Les composantes des vecteurs sont non signées et encodées sur 8 bits ; chaque vecteur correspond donc à une suite d octets consécutifs du segment de données. Les deux vecteurs à multiplier sont initialement pointés par les registres AX et BX. Le registre CX contient le nombre de composants de chaque vecteur (ils ont tous deux la même dimension, supposée non nulle). En fin d exécution, le registre DX doit contenir le produit scalaire de ces deux vecteurs. 15

27 Exercice 5 AX : le premier vecteur à multiplier BX : le deuxième vecteur à multiplier CX : le nombre de composants de chaque vecteur DX : sera le produit scalaire de ces deux vecteurs 16

28 Exercice 5 17

29 Exercice 5 Début et fin du programme SECTION.text ret 17

30 Exercice 5 Début et fin du programme Mettre la valeur de ax dans bp pour pouvoir utiliser l adressage indexé. SECTION.text mov bp, ax ret 17

31 Exercice 5 Début et fin du programme Mettre la valeur de ax dans bp pour pouvoir utiliser l adressage indexé. Initialiser dx et si SECTION.text mov bp, ax mov dx, 0 mov si, 0 ret 17

32 Exercice 5 Début et fin du programme Mettre la valeur de ax dans bp pour pouvoir utiliser l adressage indexé. Initialiser dx et si Boucler sur les vecteurs boucle: SECTION.text mov bp, ax mov dx, 0 mov si, 0 inc si loop boucle ret 17

33 Exercice 5 Début et fin du programme Mettre la valeur de ax dans bp pour pouvoir utiliser l adressage indexé. Initialiser dx et si Boucler sur les vecteurs Mettre la valeur de [bp + si] dans al pour préparer la multiplication. boucle: SECTION.text mov bp, ax mov dx, 0 mov si, 0 mov al, [bp + si] inc si loop boucle ret 17

34 Exercice 5 Début et fin du programme Mettre la valeur de ax dans bp pour pouvoir utiliser l adressage indexé. Initialiser dx et si Boucler sur les vecteurs Mettre la valeur de [bp + si] dans al pour préparer la multiplication. Multiplier [bx + si] avec al et mettre le résultat dans ax. boucle: SECTION.text mov bp, ax mov dx, 0 mov si, 0 mov al, [bp + si] mul byte [bx + si] inc si loop boucle ret 17

35 Exercice 5 Début et fin du programme Mettre la valeur de ax dans bp pour pouvoir utiliser l adressage indexé. Initialiser dx et si Boucler sur les vecteurs Mettre la valeur de [bp + si] dans al pour préparer la multiplication. Multiplier [bx + si] avec al et mettre le résultat dans ax. Ajouter le résultat à dx boucle: SECTION.text mov bp, ax mov dx, 0 mov si, 0 mov al, [bp + si] mul byte [bx + si] add dx, ax inc si loop boucle ret 17

36 Des questions? 18

37 Theme Get the source of this theme and the demo presentation from github.com/matze/mtheme The theme itself is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License. cba 19

TD 4 : Programmation en assembleur 8086

TD 4 : Programmation en assembleur 8086 Exercice 1 : Microprocesseur 8086 - TD 4 TD 4 : Programmation en assembleur 8086 Ecrire un programme, en langage assembleur 8086, qui permet de compter les nombres nuls dans un tableau d octets mémoire

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Cours n 4 Le langage assembleur : Introduction et Présentation de l assembleur du 8086 3ème année Niveaux de programmation (rappel) MUX... 0/1 Unité

Plus en détail

LA PROGRAMMATION du 8086

LA PROGRAMMATION du 8086 LA PROGRAMMATION du 8086 1. Introduction : Chaque microprocesseur reconnait un ensemble d instructions appelé jeu d instructions (Instruction Set) fixé par le constructeur. Pour les microprocesseurs classiques,

Plus en détail

Éléments d informatique Cours 1. Éléments d architecture des ordinateurs, mini-assembleur

Éléments d informatique Cours 1. Éléments d architecture des ordinateurs, mini-assembleur Éléments d informatique Cours 1. Éléments d architecture des ordinateurs, mini-assembleur Pierre Boudes 15 septembre 2010 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike

Plus en détail

ARCHITECTURE DES ORDINATEURS

ARCHITECTURE DES ORDINATEURS ARCHITECTURE DES ORDINATEURS Filière : InfoTronique Chap. 4 : Architecture et fonctionnement du microprocesseur 8086 Dr. Abdelhakim Khouas Email : sm5_archi@hotmail.fr Département de Physique Faculté des

Plus en détail

Assembleur ARM: Séquence d exécution et branchements

Assembleur ARM: Séquence d exécution et branchements Assembleur ARM: Séquence d exécution et branchements xkcd.com GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Merci à Yves Roy Modification de la séquence d exécution

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs Cours 5 19 novembre 2012 Archi 1/21 La couche ISA (Instruction Set Architecture) Archi 2/21 Rappel : architecture en couches 5. Langages haut niveau Compilation 4. Langage

Plus en détail

Fiche 1 : Le langage machine

Fiche 1 : Le langage machine ² Polytech Marseille/Dépt Informatique A3 2016/2017² ² TD Interface Matériel Logiciel² Fiche 1 : Le langage machine Léon Mugwaneza 1/ Sur la représentation des nombres entiers Entiers positifs : notation

Plus en détail

Chap. II : Initiation au Langage Machine

Chap. II : Initiation au Langage Machine UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Dans cette partie du cours, nous allons étudier la programmation en langage machine d un microprocesseur. L étude complète

Plus en détail

Introduction à l assembleur ARM: variables et accès mémoire. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde

Introduction à l assembleur ARM: variables et accès mémoire. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Introduction à l assembleur ARM: variables et accès mémoire GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Plan Cette semaine: Déclarer des variables et leur affecter

Plus en détail

ARCHITECTURE DES ORDINATEURS

ARCHITECTURE DES ORDINATEURS ARCHITECTURE DES ORDINATEURS Filière : InfoTronique Dr. Abdelhakim Khouas Email : sm5_archi@hotmail.fr Département de Physique Faculté des Sciences Plan du cours Chapitre 1 : Introduction Chapitre 2 :

Plus en détail

ARCHITECTURE DES ORDINATEURS Corrigé PARTIEL Octobre 2011 Tous documents autorisés 2H

ARCHITECTURE DES ORDINATEURS Corrigé PARTIEL Octobre 2011 Tous documents autorisés 2H ARCHITECTURE DES ORDINATEURS Corrigé PARTIEL Octobre 2011 Tous documents autorisés 2H Pour toutes les questions, on utilise le jeu d instructions NIOS-II. Les différentes parties sont indépendantes PARTIE

Plus en détail

Introduction à l assembleur

Introduction à l assembleur Introduction à l assembleur But de ce sujet L objectif de ces pages est de donner un aperçu succinct du langage assembleur. Ce langage est dit de "bas niveau» car il est étroitement lié à l architecture

Plus en détail

Objectifs. Chapitre 8 : L architecture de base des ordinateurs. Introduction. 1. Introduction. 1. Introduction

Objectifs. Chapitre 8 : L architecture de base des ordinateurs. Introduction. 1. Introduction. 1. Introduction Chapitre 8 : L architecture de base des ordinateurs Objectifs Introduction Architecture de base d une machine La Mémoire Centrale UAL ( unité arithmétique et logique ) UC ( unité de contrôle ou de commande

Plus en détail

Cours Chapitre: Architecture de Base

Cours Chapitre: Architecture de Base UUniversité de Bouira Cours Chapitre: Architecture de Base Faculté des sciences Module Structure Machine Filière MI 1 ère Année S2 Architecture de base d'un ordinateur Objectifs Comprendre l architecture

Plus en détail

INFORMATIQUE INDUSTRIELLE

INFORMATIQUE INDUSTRIELLE INFORMATIQUE INDUSTRIELLE TR 1. 1 0. Préambule INFORMATIQUE INDUSTRIELLE : INFORMATIQUE AVEC CONTRAINTE DE TEMPS INFORMATIQUE AVEC PERIPHERIQUES D E/S INFORMATIQUE AVEC CONTRAINTE DE TEMPS Intervention

Plus en détail

CHAPITRE 10. Les sous-programmes

CHAPITRE 10. Les sous-programmes 1 CHAPITRE 10 Les sous-programmes 2 Sous-programme Suite d instructions appelée de manière répétitive Par un programme Par plusieurs programmes distincts Une seule façon de faire l appel Sauvegarde de

Plus en détail

Éléments d informatique Cours 10. Structures (enregistrements)

Éléments d informatique Cours 10. Structures (enregistrements) Éléments d informatique Cours 10. Structures (enregistrements) Pierre Boudes 30 novembre 2010 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Éléments

Plus en détail

Méthodologie de programmation en assembleur. Philippe Preux

Méthodologie de programmation en assembleur. Philippe Preux Méthodologie de programmation en assembleur Philippe Preux 24 novembre 1997 Table des matières 1 Introduction 3 2 Méthodologie 4 2.1 Méthodologie............................................. 4 2.2 Aperçu

Plus en détail

Les interruptions. Chapitre Types d interruptions Trois types d interruption

Les interruptions. Chapitre Types d interruptions Trois types d interruption Chapitre 21 Les interruptions Comme leur nom l indique, les interruptions (interrupt en anglais) viennent interrompre le déroulement normal du microprocesseur. Elles donnent lieu à l exécution d un programme,

Plus en détail

Premier examen Corrigé

Premier examen Corrigé Directives générales Corrigé L examen se fait individuellement. Tout plagiat sera rapporté à la direction du département et sévèrement puni. Vous avez droit aux manuels et aux notes de cours, ainsi qu

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Cours n 3 La couche micro-programmée De la micro-instruction au langage machine 3ème année Flags Chemin de données : rappel BA BD Adresse DIE (IE)

Plus en détail

Les processeurs à plusieurs niveaux de langage Eduardo Sanchez Laboratoire de Systèmes Logiques. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne

Les processeurs à plusieurs niveaux de langage Eduardo Sanchez Laboratoire de Systèmes Logiques. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Les processeurs à plusieurs niveaux de langage Laboratoire de Systèmes Logiques Processeurs à plusieurs niveaux de langage Si l on veut avoir un processeur non spécialisé, capable d exécuter plusieurs

Plus en détail

ASSEMBLEUR. Lycée lissan eddine ibn_elkhatib laayoune Filière BTS DSI. Module N 3 BTS DSI

ASSEMBLEUR. Lycée lissan eddine ibn_elkhatib laayoune Filière BTS DSI. Module N 3 BTS DSI Lycée lissan eddine ibn_elkhatib laayoune Filière BTS DSI ASSEMBLEUR Module N 3 BTS DSI 1 Pr H.LAARAJ haslaaraj@gmail.com http://lewebpedagogique.com/laarajbts 2015/2016 L OBJECTIF DE CE COURS L objectif

Plus en détail

I2 - Partie 1 : Architecture matérielle Langage machine

I2 - Partie 1 : Architecture matérielle Langage machine I2 - Partie 1 : Architecture matérielle Langage machine N. Prcovic 04.91.28.89.51 nicolas.prcovic@univ-cezanne.fr I2 - Partie 1 :Architecture matériellelangage machine p.1/40 L ordinateur en tant que machine

Plus en détail

Unité A7 : La pile. Unité A7 : La pile

Unité A7 : La pile. Unité A7 : La pile Objectifs À la fin de cette unité vous saurez comment la pile est utilisée pour passer les paramètres aux sous-programmes, effectuer l'allocation dynamique des variables locales de ces sous-programmes

Plus en détail

LittleThinker Version 0.11

LittleThinker Version 0.11 LittleThinker Version 0.11 I. Introduction Ce logiciel permet de simuler un processeur C est une vision simplifiée, avec 5 registres (numérotés de #0 à #4), un accumulateur (pour récupérer le résultat

Plus en détail

Les chaînes de caractères

Les chaînes de caractères Chapitre 22 Les chaînes de caractères La plupart des ordinateurs modernes ne sont plus orientés calculs mais orientés mots. Il est donc important de savoir comment traiter ceux-ci. On peut toujours coder

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs L2 - Devoir Écrit Corrigé

Architecture des Ordinateurs L2 - Devoir Écrit Corrigé Architecture des Ordinateurs L2 - Devoir Écrit Corrigé Durée : 1h45. Aucun document ou appareil électronique n est autorisé. Le barème est indicatif. Répondez svp de façon brève et précise sur le sujet

Plus en détail

ARCHITECTURE DES ORDINATEURS

ARCHITECTURE DES ORDINATEURS ARCHITECTURE DES ORDINATEURS Filière : InfoTronique Chap. 3 : Mémoire Dr. Abdelhakim Khouas Email : sm5_archi@hotmail.fr Département de Physique Faculté des Sciences Objectif de ce chapitre Comprendre

Plus en détail

PHY 569A PC «Architecture des micro-processeurs et microprogrammation

PHY 569A PC «Architecture des micro-processeurs et microprogrammation PHY 569A PC «Architecture des micro-processeurs et microprogrammation» A/ Programmation en langage machine On souhaite écrire, en utilisant le jeu d instructions du processeur P32 présenté en cours, un

Plus en détail

Assembleur x86. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr

Assembleur x86. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr Assembleur x86 Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Niveaux de programmation Du plus bas niveau (1) au plus abstrait (6) 1) Impulsions

Plus en détail

Adressage, directives assembleur. Jacques Chassin de Kergommeaux (d après X. Rousset)

Adressage, directives assembleur. Jacques Chassin de Kergommeaux (d après X. Rousset) Adressage, directives assembleur Jacques Chassin de Kergommeaux (d après X. Rousset) 1 Langage d assemblage Rôle d un langage d assemblage Fournir une représentation symbolique des instructions et des

Plus en détail

Couche des langages d application. Couche du langage d assemblage. Couche du système d exploitation

Couche des langages d application. Couche du langage d assemblage. Couche du système d exploitation Jeu d instructions Niveau 5 Niveau 4 Niveau 3 Niveau 2 Niveau 1 Niveau 0 Couche des langages d application Traduction (compilateur) Couche du langage d assemblage Traduction (assembleur) Couche du système

Plus en détail

Microprocesseurs & Microcontrôleurs

Microprocesseurs & Microcontrôleurs Département de Génie Électrique Ecole Nationale d Ingénieurs de Monastir LotfiBoussaid@yahoo.fr 2016-2017 Mode d adressage Assembleur 8086 Mode d adressage Les instructions peuvent avoir 0, 1, ou 2 opérandes.

Plus en détail

Assembleur i8086. Philippe Preux IUT Informatique du Littoral. Année universitaire 95 96

Assembleur i8086. Philippe Preux IUT Informatique du Littoral. Année universitaire 95 96 Assembleur i8086 Philippe Preux IUT Informatique du Littoral Année universitaire 95 96 1 Avertissement Ce document décrit le langage d assemblage étudié et utilisé dans le cadre des TP d architecture.

Plus en détail

Interruptions logicielles.- Ces interruptions sont appelées par le programme.

Interruptions logicielles.- Ces interruptions sont appelées par le programme. Chapitre 21 Les interruptions Comme leur nom l indique, les interruptions (interrupt en anglais) viennent interrompre le déroulement normal du microprocesseur. Elles sont générées par appel d un périphérique.

Plus en détail

UNITES DE CONTRÔLE UNITES DE CONTRÔLE A. DIPANDA

UNITES DE CONTRÔLE UNITES DE CONTRÔLE A. DIPANDA UNITES DE CONTRÔLE UNITES DE CONTRÔLE A. DIPANDA 2 système complexe Un système complexe est un système ayant un nombre d états relativement important. Un système complexe possède deux parties synchronisées

Plus en détail

TABLE DES MATIERES 1. Rappel d arithmétique binaire : Structure interne du 8088 : Les modes d adressage : 7

TABLE DES MATIERES 1. Rappel d arithmétique binaire : Structure interne du 8088 : Les modes d adressage : 7 TABLE DES MATIERES. Rappel d arithmétique binaire : 3.. système décimal : 3.2. système binaire : entier non signé sur octet 3.3. système binaire : entier signé sur octet 3.4. Système binaire : réel à virgule

Plus en détail

Cours Architecture des ordinateurs (Archi II) Entrées / Sorties Resp. Mr Mohamed Feredj MCA Courriel : archiferedj@gmail.com

Cours Architecture des ordinateurs (Archi II) Entrées / Sorties Resp. Mr Mohamed Feredj MCA Courriel : archiferedj@gmail.com Cours Architecture des ordinateurs (Archi II) Entrées / Sorties Resp. Mr Mohamed Feredj MCA Courriel : archiferedj@gmail.com 1 1) Objectif Discuter comment les données sont transférées entre le et les

Plus en détail

Vous avez droit à une feuille aide-mémoire recto-verso, écrite à la main, ainsi qu une calculatrice acceptée.

Vous avez droit à une feuille aide-mémoire recto-verso, écrite à la main, ainsi qu une calculatrice acceptée. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications Hiver 2015 Examen mi-session 24 février 2015 Durée: 110 minutes Cet examen comporte 10 questions sur 13 pages (incluant celle-ci), comptabilisées sur un

Plus en détail

Examen nal (rattrapage)

Examen nal (rattrapage) Examen nal (rattrapage) Clément Jonquet {jonquet@lirmm.fr} 30 mars 2011 Instructions L'examen dure 2h. Il y a 12 questions pour 20 points. 1 point supplémentaire de lisibilité et clarté pourra être ajouté.

Plus en détail

La famille x86. Eduardo Sanchez Laboratoire de Systèmes Logiques. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne

La famille x86. Eduardo Sanchez Laboratoire de Systèmes Logiques. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne La famille x86 Laboratoire de Systèmes Logiques Désavantages de l architecture x86 Très vieille architecture: basée sur le 8080 (commercialisé en 1974, 6 000 transistors et 8 registres) Le premier 8086

Plus en détail

Architecture et Langage Assembleur

Architecture et Langage Assembleur Architecture et Langage Assembleur Eric Ramat ramat@lisic.univ-littoral.fr Université du Littoral - Côte d'opale Eric Ramat ramat@lisic.univ-littoral.fr ()Architecture et Langage Assembleur Université

Plus en détail

Filière : InfoTronique. Département de Physique

Filière : InfoTronique.   Département de Physique ARCHITECTURE DES ORDINATEURS Filière : InfoTronique Chap. 1 : Introduction ti à l architecture t des ordinateurs et à la programmation en assembleur Dr. Abdelhakim Khouas Email : akhouas@hotmail.com Département

Plus en détail

STRUCTURE MACHINE. Objectifs du module :

STRUCTURE MACHINE. Objectifs du module : 110101010000101101010101010101010101010100000100010100001010010101111101010101101010110000101 STRUCTURE MACHINE 110101010000101101010101010101010101010100000100010100001010010101111101010101101010110000101

Plus en détail

Le rôle de la couche ISA

Le rôle de la couche ISA Jeu d instruction Le rôle de la couche ISA Programme en Fortran compilation Programme en C compilation Couche ISA Logiciel (software) Matériel (hardware) Matériel Exécution du programme ISA Par matériel

Plus en détail

MICROPROCESSEUR 16 BITS (LE 8086 DE INTEL)

MICROPROCESSEUR 16 BITS (LE 8086 DE INTEL) MICROPROCEEUR 16 BITS (LE 8086 DE INTEL) 1 Objectifs - Architecture générale - Cycle d accès au bus - Organisation de la mémoire - Modes d adressages 2 Caractéristiques générales du 8086 - Microprocesseur

Plus en détail

Architecture Logicielle et matérielle

Architecture Logicielle et matérielle Architecture Logicielle et matérielle Cours 6 : Programmation LC3 (sans routine) D après les transparents de N. Louvet (univ Lyon1) Laure Gonnord http://laure.gonnord.org/pro/teaching/ Laure.Gonnord@univ-lyon1.fr

Plus en détail

Algorithmes et structures de données : TD 2 Corrigé Tableaux

Algorithmes et structures de données : TD 2 Corrigé Tableaux Université Bordeaux 2 Licence MASS/Scico 5ème semestre (2006/2007) Algorithmes et structures de données : TD 2 Corrigé Tableaux Exercice 2.1 Occupation de la mémoire Considérer les déclarations et les

Plus en détail

ETUDE D UN SYSTEME DE COMPTAGE DE PIECES

ETUDE D UN SYSTEME DE COMPTAGE DE PIECES SUJET 1 ETUDE D UN SYSTEME DE COMPTAGE DE PIECES La figure ci-dessous représente un système de comptage, simultané, de trois types de pièces, transportées par trois tapis roulants. Au passage d une pièce

Plus en détail

Programmation assembleur sur l architecture x86

Programmation assembleur sur l architecture x86 Mini-projet système : développement d un noyau de système d exploitation Responsable : Christophe Rippert Christophe.Rippert@Grenoble-INP.fr Introduction Programmation assembleur sur l architecture x86

Plus en détail

DEBUG. Essai du programme DEBUG DEBUG

DEBUG. Essai du programme DEBUG DEBUG DEBUG Debug est un utilitaire mis à la disposition des utilisateurs des PC pour la mise au point des programmes. Il convenait parfaitement à cette tâche quand on programmait les premiers PC en assembleur

Plus en détail

TD/TP 1 : Mémoire en C

TD/TP 1 : Mémoire en C DUT Informatique 2014 / 2015 TD/TP 1 : Mémoire en C Rappels de l organisation de la mémoire et des pointeurs étudiés en S21. Comprendre et manipuler les tableaux en C. Durée : 1 TD et 2 TPs. 1 Rappels

Plus en détail

Instructions assembleur

Instructions assembleur Instructions assembleur 0001011011110110 0001011101101101 10001001 Instruction vue par le programmeur assembleur ou instruction élémentaire cible d'un compilateur Réalise une modification de l'état interne

Plus en détail

Chapitre : jeu d'instruction

Chapitre : jeu d'instruction ELEC-H-40 ELECTRONIQUE NUMÉRIQUE Chapitre 805 : jeu d'instruction Modes d'adressage ADD A, < registre = nom d'un registre ADD A,R0 et R0 = 55H A ³ A + R0 = A + 55H < immédiat (constante immédiate)

Plus en détail

Cours Assembleur 8086

Cours Assembleur 8086 Cours Assembleur 8086 Pierre-Nicolas Clauss Laboratoire Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications 12 mars 2008 pierre-nicolas.clauss@loria.fr (LORIA) Cours Assembleur 8086 12 mars 2008 1

Plus en détail

Ch. 03 MATRICES et SUITES

Ch. 03 MATRICES et SUITES Ch 03 MATRICES et SUITES I Notion de matrice Une matrice est un tableau de nombres réels à n lignes et p colonnes, de taille (n, p) ou n p Notation La matrice M ci-dessous peut être notée M = (a ij ) où

Plus en détail

T.P. 3 Calculatrice (partie 2)

T.P. 3 Calculatrice (partie 2) T.P. 3 Calculatrice (partie 2) Pour ce TP, le sous-programme GetInput est mis à votre disposition. Il permet de récupérer une chaîne de caractères saisie par l utilisateur. GetInput contient les entrées-sorties

Plus en détail

Etapes d'exécution des instructions

Etapes d'exécution des instructions 4. 1 Recherche instruction Recherche opérandes Exécution Ecriture résultat 4. 2 1. Cycle d'exécution des instructions Modèle de Von Neuman Le CPU fait une boucle sans fin pour exécuter le programme chargé

Plus en détail

ALGORITHMIQUE PROGRAMMATION DE MICROCONTROLEUR «PIC» EN LANGAGE ALGORITHMIQUE SOMMAIRE

ALGORITHMIQUE PROGRAMMATION DE MICROCONTROLEUR «PIC» EN LANGAGE ALGORITHMIQUE SOMMAIRE Classe de TS Cours ALGORITHMIQUE PROGRAMMATION DE MICROCONTROLEUR «PIC» EN LANGAGE ALGORITHMIQUE SOMMAIRE 1. Démarche algorithmique, algorithme et algorigramme... page 2 2. Les différentes structures d'algorigrammes......

Plus en détail

Algorithmique et programmation structurée

Algorithmique et programmation structurée Algorithmique et programmation structurée Chapitre 2 : Stockage et codage de l information. Les variables de types scalaires. I. Stockage de l information : les mémoires Pour qu un ordinateur puisse manipuler

Plus en détail

ASM Cortex-M3 : Cours #4Autres adressage, structures de donné

ASM Cortex-M3 : Cours #4Autres adressage, structures de donné ASM Cortex-M3 : Cours #4 Autres adressage, structures de données 2010 Plan Architecture Load/Store 1 Architecture Load/Store 2 1 Architecture Load/Store 2 Accès mémoire Opérations Opérations ADD, CMP,

Plus en détail

DUT Informatique Architecture des ordinateurs Année 2012/2013. - Aucun document autorisé - Calculatrices interdites - Durée : 2 heures -

DUT Informatique Architecture des ordinateurs Année 2012/2013. - Aucun document autorisé - Calculatrices interdites - Durée : 2 heures - DUT Informatique Architecture des ordinateurs Année 2012/2013 - Aucun document autorisé - Calculatrices interdites - Durée : 2 heures - NOM, prénom : Dans tous les exercices, vous pouvez utiliser les fonctions

Plus en détail

Cours Introduction aux microprocesseurs

Cours Introduction aux microprocesseurs Cours Introduction aux microprocesseurs Par : E. AGOURIANE Dans nos ordinateurs, l un des composants fondamentaux est le microprocesseur. Depuis son invention en 1971 par INTEL, ce composant n a cessé

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Cours n 5 Le langage assembleur (2): Pile, Procédures. Les Interruptions 3ème année L assembleur 8086 : la pile = structure de «rangement» de données

Plus en détail

INI-LV3. Initiation à l utilisation de LABVIEW Les tableaux. 1 Présentation. Ouvrir le fichier Tableau_1.vi sous LABVIEW

INI-LV3. Initiation à l utilisation de LABVIEW Les tableaux. 1 Présentation. Ouvrir le fichier Tableau_1.vi sous LABVIEW INI-LV3 Initiation à l utilisation de LABVIEW Les tableaux G.COLIN 1 Présentation Ouvrir le fichier Tableau_1.vi sous LABVIEW Ici est déclaré un tableau d octets (8 bits) non signés : U8 Ici 4 valeurs

Plus en détail

Sciences de l Ingénieur Page 151 LE LANGAGE C

Sciences de l Ingénieur Page 151 LE LANGAGE C Sciences de l Ingénieur Page 151 LE LANGAGE C Exemple char val1=0xa5; int val2; void tempo(char temps) // Déclaration d une variable caractère avec valeur initiale // Déclaration d une variable nombre

Plus en détail

Le langage de la machine

Le langage de la machine Le langage de la machine ASR2 - Système Semestre 2, année 2012-2013 Département informatique IUT Bordeaux 1 Mars 2013 1 / 70 Première partie Structure d un ordinateur 2 / 70 Contenu 1 Élements 2 Interaction

Plus en détail

Les ensembles de solutions des systèmes linéaires Algèbre linéaire I MATH 1057 F

Les ensembles de solutions des systèmes linéaires Algèbre linéaire I MATH 1057 F Les ensembles de solutions des systèmes linéaires Algèbre linéaire I MATH 157 F Julien Dompierre Département de mathématiques et d informatique Université Laurentienne Sudbury, 16 janvier 211 Les systèmes

Plus en détail

De l ordinateur au processus : rôle d un système

De l ordinateur au processus : rôle d un système De l ordinateur au processus : rôle d un système Laurent Réveillère Enseirb-Matmeca Département Télécommunications Laurent.Reveillere@bordeaux-inp.fr http://www.labri.fr/perso/reveille/if110/ D après le

Plus en détail

TD 4 : Introduction au langage MIPS

TD 4 : Introduction au langage MIPS ARCHITECTURE DES ORDINATEURS IG3 2012-2013 TD 4 : Introduction au langage MIPS Clément Jonquet {jonquet@lirmm.fr} Environnement de travail Nous allons utiliser un simulateur pour le langage MIPS. Étant

Plus en détail

6- Microprocesseurs & Jeu d instruction

6- Microprocesseurs & Jeu d instruction Architecture et programmation des ordinateurs : 6- Microprocesseurs & Jeu d instruction 192 Microprocesseur & jeu d instructions (1) 1- Description d un microprocesseur Un microprocesseur se présente sous

Plus en détail

LYCEE Catherine et Raymond JANOT de SENS. COURS de TURBO C CHAPITRE 13. Les Pointeurs et modèles de programmation. Jean - Luc PELLARD

LYCEE Catherine et Raymond JANOT de SENS. COURS de TURBO C CHAPITRE 13. Les Pointeurs et modèles de programmation. Jean - Luc PELLARD LYCEE Catherine et Raymond JANOT de SENS COURS de TURBO C CHAPITRE 13 Les Pointeurs et modèles de programmation Jean - Luc PELLARD Chapitre 13 : Les Pointeurs : les modèles de programmation Page : 2 13.

Plus en détail

Constitution interne. Introduction aux architectures matérielles. Mémoire interne. Les ports

Constitution interne. Introduction aux architectures matérielles. Mémoire interne. Les ports Constitution interne Introduction aux architectures matérielles Sylvain Chevallier sylvain.chevallier@uvsq.fr IUT de Vélizy Université de Versailles Saint-Quentin janvier 2016 Voir feuille jointe Le 68HC11

Plus en détail

VERS LA MULTIPLICATION DES NOMBRES RELATIFS. Deux méthodes de recherche sont proposées :

VERS LA MULTIPLICATION DES NOMBRES RELATIFS. Deux méthodes de recherche sont proposées : VERS LA MULTIPLICATION DES NOMBRES RELATIFS Construction d une table de multiplication : Deux méthodes de recherche sont proposées : Complète la table de multiplication ci-dessous en commençant par les

Plus en détail

Arithmétique Algorithmique.

Arithmétique Algorithmique. Arithmétique Algorithmique http://www.math.univ-lyon1.fr/~roblot/ens.html Partie II Arithmétique rapide 1 Opérations de base sur les entiers longs 2 Polynômes à coefficients dans Z/2 w Z 3 Multiplication

Plus en détail

Accès aux périphériques

Accès aux périphériques Chapitre 14 Accès aux périphériques Nous avons vu, pour l instant, comment le microprocesseur a accès aux registres et à la mémoire vive. Il faut aussi avoir accès aux périphériques (d entrée-sortie) de

Plus en détail

Objectifs du cours. Plan du cours. Chapitre 1 : Introduction à l architecture

Objectifs du cours. Plan du cours. Chapitre 1 : Introduction à l architecture Architecture des Ordinateurs premier niveau Technologie Informatique (TI1) M.BOUABID & N.HAMDI, 2012-2013 Objectifs du cours Décrire les composants d'un ordinateur (processeur, mémoire, périphériques,...)

Plus en détail

Examen Final. Directives. 0 Nom et prénom (1 point de bonus) IFT avril Final - ift1215 Nom: Code:

Examen Final. Directives. 0 Nom et prénom (1 point de bonus) IFT avril Final - ift1215 Nom: Code: Examen Final IFT-1215 14 avril 2014 Directives Documentation autorisée : une page manuscrite recto. Pas de calculatrice, téléphone, ou autre appareil électronique autorisé. Répondre sur le questionnaire

Plus en détail

Le protocole TCP/IP. Bouabid Amine TRANSFER ALGER septembre 2002

Le protocole TCP/IP. Bouabid Amine TRANSFER ALGER septembre 2002 Le protocole TCP/IP Bouabid Amine TRANSFER ALGER 21-26 septembre 2002 Le protocole TCP/IP TCP/IP: caractéristiques ristiques 1. C'est un protocole ouvert, et indépendant de toute architecture particulière,

Plus en détail

2. Variables et types simples

2. Variables et types simples 1 2. Variables et types simples Déclarations de variables Types scalaires Conversions de types Tableau Espaces de visibilité et classes d allocation 2 Types et variables Tout objet doit être déclaré avant

Plus en détail

Chapitre 5 : Instructions

Chapitre 5 : Instructions Chapitre 5 : Instructions Informatique de base 2013-2014 Sup Galilée 1 / 23 Qu est-ce qu une instruction? Une instruction est un ordre donné à l ordinateur de réaliser une suite d actions dont chacune

Plus en détail

CI 1 : ARCHITECTURE MATÉRIELLE ET LOGICIELLE

CI 1 : ARCHITECTURE MATÉRIELLE ET LOGICIELLE CI 1 : ARCHITECTURE MATÉRIELLE ET LOGICIELLE CHAPITRE 3 PRINCIPE DE LA REPRÉSENTATION DES NOMBRES ENTIERS EN MÉMOIRE Savoir Savoirs Capacité Dec - C3 : Initier un sens critique au sujet de la qualité et

Plus en détail

13-2 Registres d index

13-2 Registres d index Registres d index Setup de l PI Les bits d inhibition du rafaîchissement périodique des Unités d E/S spéciales 0 à 95 correspondent directement aux 96 bits des adresses 226 à 231. dresse Nom Paramétrage

Plus en détail

Pour cela, il a suffi d utiliser les appels système, quelques régistres et des sauts conditionnels très simples.

Pour cela, il a suffi d utiliser les appels système, quelques régistres et des sauts conditionnels très simples. Fonctions, pile, récursion et blocs d activation Les appels de fonctions et la récursion... On a vu comment écrire en assembleur une boucle qui calcule la factorielle d un entier lu sur la console, et

Plus en détail

Cours architectures des ordinateurs

Cours architectures des ordinateurs Université KASDI MERBAH Ouargla Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Département d Informatique et Technologie de l information Cours architectures des ordinateurs

Plus en détail

Adressage des opérandes

Adressage des opérandes Organisation des ordinateurs et assembleur Chapitre 6 Bien que nous ayons parlé d'adressage des opérandes et que nous ayons utilisé des opérandes dans ce qui précède, la question de l'adressage et des

Plus en détail

Les bases de l'informatique Les langages

Les bases de l'informatique Les langages Les bases de l'informatique Les langages Thierry Vaira BTS SN v1.0-12 septembre 2016 Comment parler au processeur? Un processeur parle le langage machine : C'est une suite de bits interprétée par le processeur.

Plus en détail

LE LANGAGE C POUR MICROCONTROLEURS

LE LANGAGE C POUR MICROCONTROLEURS LE LANGAGE C POUR MICROCONTROLEURS 1. ORGANISATION D UN PROGRAMME C POUR µc. La saisie d un programme en «C» répond pratiquement toujours à la même architecture. Le symbole «#» est suivi d une directive

Plus en détail

Communication assistée par ordinateurs

Communication assistée par ordinateurs 1 Les capacités (limitées) du microprocesseur Un processeur n'est capable que de deux choses : 1. réaliser des calculs plus ou moins complexes à très grande vitesse ; 2. sélectionner telle ou telle partie

Plus en détail

L assembleur x86 32 bits. Plan. Plan. Architecture des ordinateurs. L excellent PC Assembly Language de Paul A. Carter http ://www.drpaulcarter.

L assembleur x86 32 bits. Plan. Plan. Architecture des ordinateurs. L excellent PC Assembly Language de Paul A. Carter http ://www.drpaulcarter. Généralité Langage Assembleur Programmation assembleur Généralité Langage Assembleur Programmation assembleur Références L assembleur x86 32 bits Architecture des ordinateurs Guillaume Blin IGM-LabInfo

Plus en détail

Introduction à l architecture ARM. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2016 Jean-François Lalonde

Introduction à l architecture ARM. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2016 Jean-François Lalonde Introduction à l architecture ARM GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2016 Jean-François Lalonde Petit historique Tandis qu Intel produit des microprocesseurs 8086 et 80286, des employés

Plus en détail

Plan du cours. 1 Histoire de l ordinateur. 3 Représentation interne des informations. 4 Circuits logiques. 5 Mémoires. 6 Unité centrale de traitement

Plan du cours. 1 Histoire de l ordinateur. 3 Représentation interne des informations. 4 Circuits logiques. 5 Mémoires. 6 Unité centrale de traitement Plan du cours 1 Histoire de l ordinateur 2 Présentation générale 3 Représentation interne des informations 4 Circuits logiques 5 Mémoires 6 Unité centrale de traitement 7 Assembleur 8 Entrées / sorties

Plus en détail

Architecture de Processeur

Architecture de Processeur Mise à jour: Février 2012 Architecture et Programmation [Archi/Lycée] Architecture logicielle Applications 2 Nicolas Bredèche Maître de Conférences Université Paris-Sud bredeche@lri.fr Ressources bibliographiques

Plus en détail

Architecture des µprocesseurs. Introduction à la programmation assembleur ARM

Architecture des µprocesseurs. Introduction à la programmation assembleur ARM Architecture des µprocesseurs Introduction à la programmation assembleur ARM 30 Chemins de données de l'arm 31 Assembleur ARM 17 registres de 32 bits (4 octets) r0 r1 r2 r3 r4 r5 r6 r7 r8 r9 r10 r11 r12

Plus en détail

Éléments d informatique Cours 8 et 9. Fonctions

Éléments d informatique Cours 8 et 9. Fonctions Éléments d informatique Cours 8 et 9. Fonctions Pierre Boudes 24 novembre 2010 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Diapos de cours 8 (rappels)

Plus en détail

Systèmes Informatiques I Partie I: Assembleur

Systèmes Informatiques I Partie I: Assembleur Systèmes Informatiques I Partie I: Assembleur Jürgen Harms juergen.harms@cui.unige.ch http://cui.unige.ch Page de couverture Table des matières 1. Introduction 2. L architecture du CPU Intel 8086 3. Principes

Plus en détail

Calcul matriciel , ,2 35 1,58

Calcul matriciel , ,2 35 1,58 Matrices Définition Soit m et n deux entiers naturels non nuls. On appelle «matrice de dimension m n» tout tableau de nombres réels comportant m lignes et n colonnes. Traditionnellement, on utilise une

Plus en détail

Présentation 2 Compilation 3 Instructions 4 Adressage 6 Instructions arithmétiques et logiques 7 Affectation 10 Branchements 10 Pile 13 Procédures 14

Présentation 2 Compilation 3 Instructions 4 Adressage 6 Instructions arithmétiques et logiques 7 Affectation 10 Branchements 10 Pile 13 Procédures 14 1 Sommaire Présentation 2 Compilation 3 Instructions 4 Adressage 6 Instructions arithmétiques et logiques 7 Affectation 10 Branchements 10 Pile 13 Procédures 14 Segmentation de la mémoire 16 Liste des

Plus en détail