LES CARTES BANCAIRES CB

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES CARTES BANCAIRES CB"

Transcription

1 2003 LES CARTES BANCAIRES CB EN CHIFFRES FEVRIER 2004

2 P3 INTRODUCTION LES CARTES BANCAIRES CB EN 2003 P5 LES PAIEMENTS ET RETRAITS P6 PAR CARTE BANCAIRE CB EN 2003 LES PAIEMENTS PAR CARTES BANCAIRES CB EN 2003 P8 P9 COMPARAISON DES MOYENS DE PAIEMENT EN FRANCE COMPARAISON DES MOYENS DE PAIEMENT EN EUROPE P10 P12 LES RETRAITS PAR CARTE BANCAIRE CB EN 2003 COMPARAISON DES RETRAITS EN EUROPE P13 LE RESEAU D'ACCEPTATION P14 DES CARTES BANCAIRES CB EN 2003 p. 2

3 Le montant des paiements par carte CB en 2003 dépasse les 200 milliards d'euros, soit ¼ de la consommation des ménages français Plus de 4,3 milliards de paiements par carte CB : plus de paiements par cartes CB que par chèques 1/4 des paiements par cartes bancaires en Europe 1 47,6 millions de cartes CB (+ 4,9% / 2002) (près de 9 français sur 10 en âge d'avoir une carte en ont une 2 ) 4,4 milliards de paiements 204 milliards + 1,2 milliards de retraits 80,5 milliards = 5,6 milliards de transactions par cartes CB pour un montant de 284 milliards 97,8 paiements et 26,1 retraits par carte et par an Paiement moyen : 47 et retrait moyen : 64,7 En 2002 : 46,4 et 62, distributeurs automatiques de billets : +4,6% 1 million de terminaux de paiements / automates 1 Source Banque Centrale Européenne 2 Etude SOFRES d'octobre 2003 auprès d'un échantillon de 1073 individus âgés de 18 ans et plus, représentatif de la population française en termes de sexe, d'âge, de profession, de région et de catégorie d'agglomération. p. 3

4 Les chiffres clés CB 2003 Les chiffres présentés dans ce dossier par le Groupement des Cartes Bancaires "CB" comptabilisent la totalité des transactions de paiement et retrait par cartes bancaires CB de l'ensemble des 160 membres CB, établissements de crédit, français ou étrangers opérant sur le territoire national. Ces chiffres comptabilisent les chiffres réalisés avec une carte CB chez les commerçants CB et sur les DAB CB avec une carte CB chez les commerçants et sur les DAB à l'étranger faisant partie des réseaux Visa et MasterCard. Le baromètre Sofres 2003 Depuis plus de 10 ans, le Groupement des Cartes Bancaires CB réalise un baromètre d image et d usage des cartes bancaires, auprès d'un échantillon représentatif de la population française. En octobre 2003, cette étude a été complétée par un volet européen dans 6 pays : Allemagne, Belgique, Pays Bas, Espagne, Italie et Royaume Uni. Echantillon : individus âgés de 18 ans et plus représentatifs de la population locale en termes de sexe, âge, PCS, région France : 1073 individus Allemagne : 499 individus Royaume Uni : 481 individus Pays Bas : 266 individus Italie : 1001 individus Espagne : 494 individus Belgique : 298 individus p. 4

5 LES CARTES BANCAIRES CB EN ,6 millions de cartes bancaires CB : Près de 9 français sur 10 en âge d'avoir une carte en ont une 3 Nombre de cartes bancaires "CB" : millions ,8 16,3 17,3 18,7 19,5 19,8 21,1 21,8 22,8 24,4 27,2 30,1 33,9 37,6 40,9 43,3 45,4 47, Source Groupement des Cartes Bancaires "CB" février Taux de détention de cartes bancaires en Europe : les belges et les hollandais sont les plus équipés 70% 90% 90% 81% 87% 57% 67% Base : Ensemble 8 Les Européens et la carte bancaire 61DO94 - Octobre Etude SOFRES d'octobre 2003 auprès d'un échantillon de 1073 individus âgés de 18 ans et plus, représentatif de la population française en termes de sexe, d'âge, de profession, de région et de catégorie d'agglomération. p. 5

6 LES PAIEMENTS ET RETRAITS PAR CARTES BANCAIRES CB EN ,6 milliards de transactions par cartes CB pour un montant de 284 milliards. Nombre de cartes bancaires CB (en millions) Nombre d'opérations (en milliards) Montant total d'opérations (en milliards d'euros) /02 45,4 millions 5,31 milliards 47,6 millions 5,59 milliards + 4,9 % + 5,2% Paiements 4,1 4,34 + 6,0% Retraits 1,21 1,25 + 2,6% 265,9 milliards 284,4 milliards + 7,0% Paiements 190,0 203,9 + 7,3% Retraits 75,9 80,5 + 6,1% paiement moyen (en euros) 46,4 47,0 retrait moyen (en euros) 62,6 64,7 nombre de paiements / carte / an nombre de retraits / carte / an Pour la première fois, plus de 200 Milliards d'euros de paiements. Le nombre de paiements et le nombre de retraits par carte et par an se stabilisent. p. 6

7 Nombre de paiements (bleu) et de retraits (rouge) : millions Source Groupement des Cartes Bancaires "CB" Mars 2004 Paiements Retraits Montant des paiements (bleu) et des retraits (rouge ) : md Source Groupement des Cartes Bancaires "CB" Mars 2004 Paiements 190,0 203, ,0 134,7 121,1 109,1 100,0 90,0 77,9 81,5 72,4 66,6 58,0 48,8 39,0 60,2 64,1 26,0 49,6 52,9 14,9 40,3 41,6 43,1 45,7 29,3 30,8 34,7 35,7 23,0 25,5 18,4 170,2 Retraits 80,5 75,9 68, p. 7

8 LES PAIEMENTS PAR CARTES BANCAIRES CB EN ,3 milliards de paiements par cartes CB en 2003 dont 83,8 millions de paiements par carte bancaire CB à l'étranger. Un montant total des paiements de 204 milliards, soit ¼ de la consommation des ménages français 97,8 achats par carte et par an en moyenne pour un montant moyen de Le paiement moyen : euros Source Groupement des Cartes Bancaires "CB" février ,2 50,1 50,2 49,8 48,7 48,2 48, ,8 47,1 47,4 46,9 46,3 46,5 46,4 46,4 47, Nombre de paiements par carte (de paiement) et par an Source Groupement des Cartes Bancaires "CB" février ,9 97, ,4 89,2 86,9 85,2 81,7 83,2 79,0 75, p. 8

9 COMPARAISON DES MOYENS DE PAIEMENT EN FRANCE Plus de paiements par cartes bancaires CB que par chèques Interbancaire : nombre de paiements par carte (rouge) et nombre de chèques (bleu) : millions Chèques Cartes Interbancaire : en cumul sur l'année : % : paiements carte / total paiements par carte +chèques 53,0% 52,0% 51,0% 50,7% 50,7% 50,3% 51,4% 51,2% 51,4% 51,2% 51,3% 49,0% 48,6% 48,4% 48,3% 48,2% 48,7% 50,0% 49,2% 49,0% 49,3%49,0% 49,1% 49,1% 49,9% 49,7% 48,9% 48,0% 47,9% 47,8% 47,0% 46,0% 45,0% janv 02 fév mars avril mai juin juillet aout sept oct nov déc janv 03 fév mars avril mai juin juillet aout sept oct nov déc COMPARAISON DES MOYENS DE PAIEMENT EN EUROPE p. 9

10 NOMBRE DE PAIEMENTS (millions) Cartes étrangères en France (rouge) et cartes CB à l'étranger (bleu) Cartes étrangères en France Cartes CB à l'étranger Source Groupement des Cartes Bancaires "CB" février La carte bancaire, le moyen de paiement préféré des européens Les moyens de paiement préférés : de écarts prononcés entre les Européens 69% 58% 72% 66% * 58% 54% 64% 17% 13% 38% 24% 30% 40% 44% 34% 2% 0% 1% 0% 0% 1% France Royaume Uni Pays Bas Belgique Allemagne Espagne Italie Carte CB bancaire Chéque Chèques Espèces ε = % < à 0,5% * Dont 24% ont cité le porte-monnaie électronique Base : Ensemble des porteurs 21 Les Européens et la carte bancaire 61DO94 - Octobre 2003 p. 10

11 Fréquence des paiements par cartes Base : ensemble des porteurs France Royaume Uni Pays Bas Belgique Allemagne Espagne Italie ST au moins une fois par semaine ST au moins une à trois fois par mois Moins souvent Les européens et la carte bancaire 61DO94 - Octobre 2003 Satisfaction des paiements : comme pour les retraits, le même trio arrive en tête ST satisfaits 97% 98% 97% 97% 94% 93% 92% 70% 68% 35% 67% 49% 45% 40% 27% 30% 62% 30% 45% 48% 52% 2% 2% 1% 4% 4% 4% 1% 1% ε 1% 2% 2% 1% France Royaume Uni Pays Bas Belgique Allemagne Espagne Italie NR - - 1% 2% 2% 1% 3% ε = % < à 0,5% Plutôt satisfaits Très satisfaits Peu satisfaits Pas du tout satisfaits Base : Utilisateurs de la carte bancaire de 18 ans et + dans cet usage 19 Les Européens et la carte bancaire 61DO94 - Octobre 2003 p. 11

12 LES RETRAITS PAR CARTES BANCAIRES CB EN ,245 milliard de retraits par cartes CB en 2003 pour un montant total de 80,5 milliards. Dont 1,22 milliard de retraits sur les distributeurs automatiques de billets en France et 23 millions de retraits par carte bancaire CB à l'étranger 26,1 retraits par carte et par an en moyenne, pour un montant moyen de 64,7 Le retrait porteur moyen : euros Source Groupement des Cartes Bancaires "CB" février ,9 68,9 69, , ,2 64,5 62,7 62,6 64, ,9 59,6 59,4 58,3 59,1 59,9 59, Le nombre de retraits porteurs par carte et par an ,6 29,1 29,4 28,2 27, ,1 26,8 26,8 27,1 26,1 26,2 26,7 26, ,0 22,7 22, Source Groupement des Cartes Bancaires "CB" février p. 12

13 COMPARAISON DES RETRAITS EN EUROPE ,9 NOMBRE DE RETRAITS (millions) Cartes étrangères en France (rouge) et cartes CB à l'étranger (bleu) 20,5 16,7 23,6 18,3 26,0 19,4 25,3 25,8 21,1 23,4 Cartes étrangères en France Cartes CB à l'étranger Source Groupement des Cartes Bancaires "CB" février Fréquence des retraits par cartes Base : ensemble des porteurs France Royaume Uni Pays Bas Belgique Allemagne Espagne Italie ST au moins une fois par semaine ST au moins une à trois fois par mois Moins souvent Les européens et la carte bancaire 61DO94 - Octobre 2003 p. 13

14 Satisfaction des retraits : les Français, les Anglais et les Belges sont les plus satisfaits ST satisfaits 96% 95% 94% 96% 93% 93% 90% 64% 71% 39% 67% 47% 43% 43% 32% 24% 55% 29% 46% 50% 47% 2% 2% 4% 2% 4% 5% 6% 1% 2% 1% 1% 1% 1% France Royaume Uni Pays Bas Belgique Allemagne Espagne Italie NR 1% 1% 1% 2% 2% 1% 3% Plutôt satisfaits Très satisfaits Peu satisfaits Pas du tout satisfaits Base : Utilisateurs de la carte bancaire de 18 ans et + dans cet usage 18 Les Européens et la carte bancaire 61DO94 - Octobre 2003 p. 14

15 LE RESEAU D'ACCEPTATION DES CARTES BANCAIRES CB 1 million de terminaux commerçants distributeurs de billets Matériels acceptant la carte "CB" PAIEMENT Terminaux commerçants Terminaux de paiement de proximité Automates de paiement (publiphones, distributeurs de titres de transport ) RETRAIT Distributeurs Automatiques de Billets Chiffres au 31 décembre 2003 p. 15

LES CARTES BANCAIRES CB

LES CARTES BANCAIRES CB 25 LES CARTES BANCAIRES CB EN CHIFFRES MARS 26 www.cartes-bancaires.com INTRODUCTION ET CHIFFRES CLES CB 3 ACTIVITÉ DES CARTES CB DEPUIS 22 4 EVOLUTION DU NOMBRE DE CARTES BANCAIRES CB 5 EVOLUTION DES

Plus en détail

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Salon e-commerce - Mercredi 22 septembre Communication, diffusion, reproduction, utilisation, exécution ou représentation de ce document,

Plus en détail

Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France

Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France Rapport d étude 7 novembre 2005 Contacts TNS SOFRES : Florence de MARIEN 01.40.92.45.59 Benjamine DUROUCHOUX 01.40.92.45.14 BDX R_42GV07_01 Département

Plus en détail

Etude SOFRES France. Point presse du 2 février 2006. Groupement des Cartes Bancaires «CB»

Etude SOFRES France. Point presse du 2 février 2006. Groupement des Cartes Bancaires «CB» Etude SOFRES France Point presse du 2 février 2006 1 Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France Rapport d étude Finance & Services Taux de détention des cartes 9 français sur 10 sont équipés

Plus en détail

2 STATISTIQUES DE FRAUDE POUR 2010

2 STATISTIQUES DE FRAUDE POUR 2010 2 STATISTIQUES DE FRAUDE POUR 2010 Depuis 2003, l Observatoire établit des statistiques de fraude sur les cartes de paiement de type «interbancaire» et de type «privatif», sur la base de données recueillies

Plus en détail

LES BANQUES FRANÇAISES ENGAGÉES EN FAVEUR DES MOYENS DE PAIEMENT INNOVANTS. 2 juin 2015

LES BANQUES FRANÇAISES ENGAGÉES EN FAVEUR DES MOYENS DE PAIEMENT INNOVANTS. 2 juin 2015 LES BANQUES FRANÇAISES ENGAGÉES EN FAVEUR DES MOYENS DE PAIEMENT INNOVANTS 2 juin 2015 Les paiements en France 18 milliards d opérations de paiement traitées en 2013 Montant global des paiements en France

Plus en détail

La carte bancaire : un véritable instrument européen

La carte bancaire : un véritable instrument européen La carte bancaire : un véritable instrument européen A. Les caractéristiques de la carte bancaire La carte bancaire est l instrument de paiement le plus utilisé en France et en Europe. En 2007, les paiements

Plus en détail

La lettre des Cartes Bancaires CB Avril 2007. Les chiffres clés de CB en 2006

La lettre des Cartes Bancaires CB Avril 2007. Les chiffres clés de CB en 2006 ( Expertise ) Avril 2007 01 03 05 06 08 La confiance dans la carte CB, des faits et des chiffres! La sécurité, un atout stratégique pour CB Les chiffres clés de CB en CB, un acteur majeur de la zone euro

Plus en détail

Gilles Guitton. Président du Conseil de Direction Groupement des Cartes Bancaires "CB"

Gilles Guitton. Président du Conseil de Direction Groupement des Cartes Bancaires CB Enjeux et Défis de la Création du Marché Unique des Paiements en Europe (SEPA) pour les Systèmes de Cartes Gilles Guitton Président du Conseil de Direction Groupement des Cartes Bancaires "CB" 9 février

Plus en détail

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv.

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv. COMPARAISON DES TAUX FIXES ET DES TAUX VARIABLES ET TAUX MOYEN DES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES À L HABITATION À 5 ANS 2 Taux fixes Taux variables Réservé à l usage interne de. TAUX FIXES DES 25 DERNIÈRES ANNÉES

Plus en détail

COMPTE NICKEL 8 MOIS APRÈS LE LANCEMENT CNLE 16 OCTOBRE 2014

COMPTE NICKEL 8 MOIS APRÈS LE LANCEMENT CNLE 16 OCTOBRE 2014 COMPTE NICKEL 8 MOIS APRÈS LE LANCEMENT CNLE 16 OCTOBRE 2014 COMPTE NICKEL 8 mois après le lancement Distribution 1.000 buralistes déjà agréés par l ACPR 470 installés 1.500 dossiers en cours d instruction

Plus en détail

La carte CB en chiffres

La carte CB en chiffres La lettre des Cartes Bancaires CB N 4 Mai 2008 02 04 05 06 08 Le moyen de paiement préféré des consommateurs français e-transactions en progression Sphère publique et entreprises : un potentiel de développement

Plus en détail

ÉVOLUTION MENSUELLE DES ÉMISSIONS NETTES - FRANCE

ÉVOLUTION MENSUELLE DES ÉMISSIONS NETTES - FRANCE 2011-01 2011-03 2011-05 2011-07 2011-09 2011-11 2012-01 2012-03 2012-05 2012-07 2012-09 2012-11 2013-01 2013-03 2013-05 2013-07 2013-09 2011-01 2011-03 2011-05 2011-07 2011-09 2011-11 2012-01 2012-03 2012-05

Plus en détail

Rapport sur le crédit renouvelable réalisé par Management pour le Comité consultatif du secteur financier (CCSF)

Rapport sur le crédit renouvelable réalisé par Management pour le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) Rapport sur le crédit renouvelable réalisé par Management pour le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) Dossier de synthèse présenté le 11 décembre 2008 à la demande de Madame Christine LAGARDE,

Plus en détail

Tarifs en vigueur à partir du 14/03/2014 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs)

Tarifs en vigueur à partir du 14/03/2014 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs) Tarifs en vigueur à partir du 14/03/2014 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs) Sommaire 1 I. L OFFRE HELLO BANK!... 3 1.1. Compte à vue Hello...

Plus en détail

Les Français et leurs dépenses en voyage

Les Français et leurs dépenses en voyage Les Français et leurs dépenses en voyage Etude Visa Europe menée par TNS Sofres en Novembre 14 Sommaire 1 Rappel méthodologique 3 Résultats détaillés 5 3 Annexes 1 1 Rappel Méthodologique Rappel du dispositif

Plus en détail

Comité Lait de chèvre

Comité Lait de chèvre Comité Lait de chèvre Point de conjoncture 2 octobre 2014 FranceAgriMer - Montreuil France Vers une stabilisation de la collecte de lait de chèvre pour 2014? million de litres Collecte cumul fin août :

Plus en détail

Quels sont les acteurs d un système de paiement par carte?

Quels sont les acteurs d un système de paiement par carte? GÉNÉRALITÉS Quels sont les acteurs d un système de paiement par carte? NOTA : le système ci-dessus est un système dit à «quatre coins», c est-à-dire, qu il s agit d un système où l émetteur et l acquéreur

Plus en détail

ACTIVITE MONETIQUE 1ER TRIMESTRE 2015

ACTIVITE MONETIQUE 1ER TRIMESTRE 2015 ACTIVITE MONETIQUE 1ER TRIMESTRE 2015 L activité monétique durant le 1 er trimestre 2015 est marquée par la progression de l usage des cartes bancaires marocaines et une quasistagnation dans l acceptation

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Juin 2014 France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Pour les commerçants français, American Express et Diners Club doivent être traités de la

Plus en détail

résultats Groupe Crédit Mutuel Conférence de presse 26 mars 2009

résultats Groupe Crédit Mutuel Conférence de presse 26 mars 2009 résultats Conférence de presse 26 mars 2009 Groupe Crédit Mutuel les chiffres clés 2008 Crédits Capitaux propres part du groupe Ratio Tier one en euros Produit net bancaire Coefficient d exploitation Banque

Plus en détail

EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Octobre 2010

EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Octobre 2010 APTBEF EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Octobre 2010 Emission Nombre de GAB/DAB Nombre de Commerçants Affiliés Nombre de TPEs installés Au 31 Octobre 2010 2 346 165 1 608 14 424 11 843 Au 30 Septembre

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

Les opérations par cartes étrangères se répartissent en :

Les opérations par cartes étrangères se répartissent en : 1 er trimestre 2014, croissance confirmée pour l usage des cartes bancaires au Maroc : progression de +31% des opérations de paiement en ligne et de +21% pour les opérations de paiement sur TPE De source

Plus en détail

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Ordonnance de la Banque nationale, OBN) Modification du 7 mai 2014 La Banque nationale suisse arrête: I L ordonnance du 18 mars 2004

Plus en détail

Les Français ais et à la consommation

Les Français ais et à la consommation Les Français ais et le crédit à la consommation Introduction Crédit Agricole Consumer Finance, acteur majeur du crédit à la consommation en Europe, publie un sondage réalisé par Opinionway sur les Français

Plus en détail

Empreinte environnementale des moyens de paiement

Empreinte environnementale des moyens de paiement Empreinte environnementale des moyens de paiement Un acte de paiement se chiffre en grammes éq. CO 2 Conférence de presse Fédération Bancaire Française 28 juin 2011 Ordre du jour 1. La méthodologie utilisée

Plus en détail

UNE OFFRE MODERNE DE BANQUE À DOMICILE

UNE OFFRE MODERNE DE BANQUE À DOMICILE Le réseau Société Générale UNE OFFRE MODERNE DE BANQUE À DOMICILE Alain Brunet Journée Société Générale - 20 juin 2000 1 Sommaire Une utilisation massive et un impact important sur notre exploitation Une

Plus en détail

n 291 Août 2014 Données générales sur la de e page 3

n 291 Août 2014 Données générales sur la de e page 3 Bulle nmensuel n 91 Août 1 Directeur de publica on : Ambroise Fayolle Rédac on : Agence France Trésor Disponible en français et en anglais http://www.aft.gouv.fr Bloomberg TREX Reuters Actualité

Plus en détail

QUESTIONS / RÉPONSES SUR LE PASSAGE PRATIQUE A L EURO ANNEXES NOVEMBRE 2002

QUESTIONS / RÉPONSES SUR LE PASSAGE PRATIQUE A L EURO ANNEXES NOVEMBRE 2002 QUESTIONS / RÉPONSES SUR LE PASSAGE PRATIQUE A L EURO ANNEXES NOVEMBRE 2002 Grandes étapes de la mise en place de l'euro en France 1 Jusqu'à Septembre Octobre 2001 1 er Janvier 1999 : Euro, monnaie de

Plus en détail

Compte Supplétis. Comment me servir au mieux de mon Compte Supplétis? Guide mémo Juin 2008. suppletis_v2.indd 1-2 15/05/08 11:09:10

Compte Supplétis. Comment me servir au mieux de mon Compte Supplétis? Guide mémo Juin 2008. suppletis_v2.indd 1-2 15/05/08 11:09:10 Q U O T I D I E N Compte Supplétis 06/2008 - LO 1137 - Edité par Crédit Agricole S.A. - 91-93 bd Pasteur, 75015 - Capital social : 5 009 270 616-784 608 416 RCS Paris - Illustrations : Cyrille Berger -

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail

Coûts, avantages et inconvénients des différents moyens de paiement

Coûts, avantages et inconvénients des différents moyens de paiement Coûts, avantages et inconvénients des différents moyens de paiement Présentation de l'étude de la Banque nationale de Belgique à la conférence de l'esta (Valence, le 15 mai 2006) Historique de l'étude

Plus en détail

Décision n 09-DCC-79 du 16 décembre 2009 relative à l acquisition de la société SAS Carte Bleue par la société Visa Europe Limited

Décision n 09-DCC-79 du 16 décembre 2009 relative à l acquisition de la société SAS Carte Bleue par la société Visa Europe Limited RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 09-DCC-79 du 16 décembre 2009 relative à l acquisition de la société SAS Carte Bleue par la société Visa Europe Limited L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Dans un contexte difficile depuis le début de la crise de 2008, les encours de crédits accordés par les banques françaises ont

Plus en détail

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation du Groupe Attijariwafa Bank Couverture géographique de plus en plus large Attijariwafa bank, banque née

Plus en détail

Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux.

Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux. Paris, le 29 mai 2008 Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux. Selon les dernières statistiques publiées

Plus en détail

Crédit renouvelable Supplétis

Crédit renouvelable Supplétis Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Crédit renouvelable Supplétis 08/2010 - LO 1137 C - Edité par Crédit Agricole S.A. - 91-93 bd

Plus en détail

EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Année 2010

EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Année 2010 APTBEF EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Année 2010 Emission Nombre de GAB/DAB Nombre de Commerçants Affiliés Nombre de TPEs installés Au 31 Décembre 2010 2 382 315 1 660 14 632 11 968 Au 30 Novembre

Plus en détail

Colloque Prévention et gestion de la fraude aux cartes bancaires 17 janvier 2008. Discours d ouverture par M. Noyer, Gouverneur de la Banque de France

Colloque Prévention et gestion de la fraude aux cartes bancaires 17 janvier 2008. Discours d ouverture par M. Noyer, Gouverneur de la Banque de France Colloque Prévention et gestion de la fraude aux cartes bancaires 17 janvier 2008 Discours d ouverture par M. Noyer, Gouverneur de la Banque de France Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Je suis

Plus en détail

Crédit renouvelable Supplétis

Crédit renouvelable Supplétis Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le

Plus en détail

Rencontre sur le développement de la carte bancaire maghrébine. Acceptation, ti relations contractuelles t avec les commerçants et élargissement du

Rencontre sur le développement de la carte bancaire maghrébine. Acceptation, ti relations contractuelles t avec les commerçants et élargissement du Rencontre sur le développement de la carte bancaire maghrébine le 08 Février 2007 Acceptation, ti relations contractuelles t avec les commerçants et élargissement du réseau des accepteurs au Maroc Plan

Plus en détail

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,5 % 5,7 %

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,5 % 5,7 % Informations micro-économiques Dernières données enregistrées août 215 1. Chiffres-clés TABLEAU 1. NOMBRE DE PERSONNES 214-8 215-8 Variation Ayant au moins: - un contrat en cours 6.243.845 6.222.5 -,3

Plus en détail

BRANCHE NATIONALE DES LOUEURS DE VÉHICULES COURTE DURÉE

BRANCHE NATIONALE DES LOUEURS DE VÉHICULES COURTE DURÉE BRANCHE NATIONALE DES LOUEURS DE VÉHICULES COURTE DURÉE POIDS DU SECTEUR 16 millions de locations 200 000 voitures achetées (10% du marché) 2,5 Milliards CA 12 000 salariés 4 200 agences de location LA

Plus en détail

ENQUETE : COMMERÇANTS ET FRAIS BANCAIRES

ENQUETE : COMMERÇANTS ET FRAIS BANCAIRES ENQUETE : COMMERÇANTS ET FRAIS BANCAIRES Introduction Qu est ce qu une Commission Interbancaire de Paiement (CIP)? Lorsqu une transaction est réglée par carte bancaire de paiement, la banque du consommateur

Plus en détail

UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007

UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007 UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007 Conclusion Jean-Luc Thérond Directeur Marketing et Développement CEDICAM Filiale Flux et Paiements du Groupe Crédit Agricole 1 Sommaire SEPA : calendrier et instruments SWIFTNET

Plus en détail

Un compte pour tous. Un RIB, une Mastercard et un suivi en temps réel sur mobile et sur Internet

Un compte pour tous. Un RIB, une Mastercard et un suivi en temps réel sur mobile et sur Internet Financière des Paiements Électroniques annonce l ouverture officielle de l offre Compte-Nickel au grand public et dévoile la carte des buralistes agréés. Après six mois de phase de test et l ouverture

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires : 286,6 millions d euros, croissance organique de +4,0% Flux de trésorerie disponible : 31,9 millions d euros, en progression de +10,4% Croissance

Plus en détail

Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire

Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire Institut CSA pour Visa Novembre 04 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 980 personnes

Plus en détail

Baromètre e-commerce de l ACSEL

Baromètre e-commerce de l ACSEL Baromètre e-commerce de l ACSEL 4ème trimestre 2006 et bilan annuel 15 janvier 2007 Baromètre e-commerce de l ACSEL Programme de la conférence du 15 janvier 2007 Le e-commerce français à l export, par

Plus en détail

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Le secteur: Marché utile Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Statistiques du tourisme : le suivi de la demande intérieure (SDT) L offre : suivi du parc et de la fréquentation des

Plus en détail

Journées "Autour des métiers de l'informatique"

Journées Autour des métiers de l'informatique Journées "Autour des métiers de l'informatique" >> Wandji TCHANA: Présentation du métier de l Avant-vente Clermont Ferrand le 17 décembre 2009 Atos, Atos et le poisson, Atos Origin et le poisson, Atos

Plus en détail

Baromètre Image des Assureurs

Baromètre Image des Assureurs Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT Shanghai Paris Toronto Buenos Aires 2005-5 édition www.ifop.com Baromètre Image des Assureurs Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 5ème édition

Plus en détail

VALEURS DES INDICES. PPEI val.définitive. Réf: 2000 (Prix à la Production de l'industrie et des

VALEURS DES INDICES. PPEI val.définitive. Réf: 2000 (Prix à la Production de l'industrie et des à la Contrats 97-07 et Biogaz valeur juillet 04 112,3 (juillet 04) valeur juillet 04 104,3 (juillet 04) connue en janvier 05 113,2 (déc.04) connue en janvier 05 104,8 (sept.04) connue en janvier 05 127,1

Plus en détail

MasterCard Questions fréquemment posées

MasterCard Questions fréquemment posées MasterCard Questions fréquemment posées ARGENTA BANQUE D ÉPARGNE SA, BELGIËLEI 49-53, 2018 ANTWERPEN 2/5 DIRECTION MOYENS 18-08-2009 Sommaire I. Quelle est la limite d utilisation de ma MasterCard?...3

Plus en détail

Etat des lieux du crédit à la consommation en France

Etat des lieux du crédit à la consommation en France Etat des lieux du crédit à la consommation en France Un marché en cours de mutation? Référence du document : Athling_Crédit à la consommation en France_121018_App.ppt 21 octobre 2012 Page 1 Qui a dit?

Plus en détail

guide pratique d utilisation d un terminal de paiement électronique EMV, à destination des commerçants CB

guide pratique d utilisation d un terminal de paiement électronique EMV, à destination des commerçants CB guide pratique d utilisation d un terminal de paiement électronique EMV, à destination des commerçants CB L Europe passe à la carte bancaire à puce, au standard international EMV. Une évolution pour la

Plus en détail

Rapport annuel. Groupe Société Générale BANQUE DE DÉTAIL GESTION D ACTIFS BANQUE DE FINANCEMENT ET D INVESTISSEMENT

Rapport annuel. Groupe Société Générale BANQUE DE DÉTAIL GESTION D ACTIFS BANQUE DE FINANCEMENT ET D INVESTISSEMENT Rapport annuel 2001 Groupe Société Générale BANQUE DE DÉTAIL GESTION D ACTIFS BANQUE DE FINANCEMENT ET D INVESTISSEMENT Sommaire Le développement du Groupe en action 01 Profil 02 Entretien avec Daniel

Plus en détail

ecommerce et mcommerce en Europe et en Amérique du Nord

ecommerce et mcommerce en Europe et en Amérique du Nord ecommerce et mcommerce en Europe et en Amérique du Nord UNE ETUDE DU CENTRE FOR RETAIL RESEARCH POUR RETAILMENOT MARS 2016 Sommaire Méthodologie Taille des marchés de l étude Ventes en ligne 2014 2017

Plus en détail

LES CHIFFRES DU TOURISME 2012

LES CHIFFRES DU TOURISME 2012 LES CHIFFRES DU TOURISME OUISTREHAM Calvados Tourisme, 8 rue Renoir, 1454 Caen Cedex 4 Crédit photo : Gatien, Guichard, Lebailly, Calvados Tourisme Hôtellerie Ce bilan porte sur 72% des chambres de l'hôtellerie

Plus en détail

Choisissez Sécuriplus, l assurance d un quotidien mieux protégé.

Choisissez Sécuriplus, l assurance d un quotidien mieux protégé. Sécuriplus Choisissez Sécuriplus, l assurance d un quotidien mieux protégé. EN BREF Sécuriplus est un contrat d assurance qui couvre les risques liés à la perte ou au vol de vos moyens de paiement, de

Plus en détail

Formations certifiantes dans le domaine du paiement électronique

Formations certifiantes dans le domaine du paiement électronique Trophée 2013 des Solutions Bancaires Innovantes Formations certifiantes dans le domaine du paiement électronique Sommaire : Electronic Payment System Manager... 3 Acquiring Electronic Payment Officer...

Plus en détail

Livret d information. octobre 2013. Cartes bancaires. sans contact

Livret d information. octobre 2013. Cartes bancaires. sans contact octobre 2013 Livret d information Cartes bancaires sans contact Cartes sans contact Une nouvelle façon de payer. Spécialement conçues pour vous. Bon à savoir Les cartes bancaires sans contact ont une double

Plus en détail

Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011

Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011 Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011 1 2 «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services Contenu 1.

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Chiffre d affaires 1 er semestre 2006 : Bonnes performances dans les deux métiers de Accor Hôtellerie : + 7,0% Services : + 25,6% Paris, 20 juillet 2006 Le chiffre d affaires réalisé

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS PAYS-BAS FRANCE Allemagne BELGIQUE GRANDE BRETAGnE ESPAGNE ITALIE CONDITIONS ET TARIFS Produits et Services pour les particuliers Janvier 2009 sommaire FONCTIONNEMENT DU COMPTE P.1 SUIVI DU COMPTE P.1

Plus en détail

Éditorial. Des éléments de satisfaction

Éditorial. Des éléments de satisfaction Caisse régionale de Crédit Agricole Nord de France Rapport d activité 2004 RAPPORT D ACTIVITÉ 2004-01/28 Éditorial Des éléments de satisfaction 2004 a été une année charnière pour la Caisse Régionale de

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 46 ème édition Avril 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Les Jeunes & le Crédit à la Consommation

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Les Jeunes & le Crédit à la Consommation Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO Les Jeunes & le Crédit à la Consommation Étude de SOFINCO Novembre 2008 Synthèse Avec 14 millions d individus, les 18-34 ans représentent 28% de la population

Plus en détail

STRICTEMENT CONFIDENTIEL

STRICTEMENT CONFIDENTIEL STRICTEMENT CONFIDENTIEL Tableau de bord de l Epargne en Europe Janvier 2008 Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits,

Plus en détail

Facturation Electronique

Facturation Electronique Comptabilité Fournisseurs 1 Draft 13 28.1.09 Facturation Electronique 1 SOMMAIRE Périmètre et Missions Différents Types de Facturation Aller plus Loin Synthèse 2 SOMMAIRE Périmètre et Missions Différents

Plus en détail

Cours de photographie, agenda cours vendredi semaine A et B, École d'arts P

Cours de photographie, agenda cours vendredi semaine A et B, École d'arts P ven. 30 sept. 2016 ven. 7 oct. 2016 ven. 14 oct. 2016 mer. 19 oct. 2016 jeu. 20 oct. 2016 ven. 21 oct. 2016 sam. 22 oct. 2016 dim. 23 oct. 2016 lun. 24 oct. 2016 mar. 25 oct. 2016 mer. 26 oct. 2016 jeu.

Plus en détail

Compte-Service Confort

Compte-Service Confort FICHE D INFORMATION Délivrée notamment en application de l article L 341-12 du Code monétaire et financier ou de l article L 121-20-10 du Code de la Consommation Date de mise à jour : 01/06/2007 Compte-Service

Plus en détail

Le coût des services bancaires

Le coût des services bancaires Relevé de mai 2009 Le coût des services bancaires La a Maison de la consommation et de l environnement a enquêté auprès des banques présentes en Ille-et et-vilaine. Sur 11 établissements interrogés, 9

Plus en détail

Observatoire de la confiance

Observatoire de la confiance Observatoire de la confiance Les Français au carrefour de l Europe Novembre 2014 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Date de terrain 2 502 individus âgés de 15 ans et plus : France : 501 Allemagne

Plus en détail

LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS

LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS Baromètre Epargne - Vague 17 8 janvier 2013 TNS 2012 Sommaire LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS Baromètre Epargne - Vague 17 1 Les Français et l'epargne 2 Les Français et la préparation

Plus en détail

Crédit hypothécaire : 2010, l'année record

Crédit hypothécaire : 2010, l'année record Union Professionnelle du Crédit Communiqué de presse Crédit hypothécaire : 2010, l'année record Bruxelles, le 9 février 2011 L Union professionnelle du Crédit (UPC), membre de Febelfin, la Fédération belge

Plus en détail

Baromètre européen du rapport aux paiements - Vague 1

Baromètre européen du rapport aux paiements - Vague 1 Baromètre européen du rapport aux paiements - Vague Des pratiques uniformisées en Europe? Septembre 04 Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Marine Rey, Chargée

Plus en détail

PROJET PAIEMENT EXPRESS

PROJET PAIEMENT EXPRESS PROJET PAIEMENT EXPRESS CONTEXTE DU PROJET POUR LE CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE : - La suite de Projets Collaboratifs (Payer Mobile) - Donner l impulsion sur le Territoire - Volonté d associer le NLL Philippe

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 21 mars 2014 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE BALANCE DES PAIEMENTS DE LA ZONE EURO (Janvier 2014) En janvier 2014, le compte de transactions courantes de la zone euro a enregistré,

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Octobre Volume 1, numéro 1 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

Evolution du prix d'un compte à vue 01.01.2011 à 01.01.2015

Evolution du prix d'un compte à vue 01.01.2011 à 01.01.2015 Evolution du prix d'un compte à vue 01.01.2011 à 01.01.2015 Table des matières 1. Introduction... 2 2. Evolution du prix d'un compte à vue entre 2011 et 2015... 2 2.1. Méthode... 2 2.2. Résultats... 5

Plus en détail

Service Economie du SNE. Economie du livre. Repères statistiques 2011 et tendances 2012. Mars 2013

Service Economie du SNE. Economie du livre. Repères statistiques 2011 et tendances 2012. Mars 2013 Economie du livre Repères statistiques 2011 et tendances 2012 Mars 2013 0 Sommaire 1 Marché de l'édition en 2011 Un marché de l'édition stable Dynamisme de la production éditoriale Des relais de croissance

Plus en détail

Découvrez Business Blue, LE compte à vue all-in pour entrepreneurs intelligents. FINTRO. PROCHE ET PRO.

Découvrez Business Blue, LE compte à vue all-in pour entrepreneurs intelligents. FINTRO. PROCHE ET PRO. Découvrez, LE compte à vue all-in pour entrepreneurs intelligents. FINTRO. PROCHE ET PRO. Effectuez vos opérations bancaires de manière transparente et à un prix fixe Une carte bancaire polyvalente Avec

Plus en détail

Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 2010 - Vague n 3. réalisé par TNS Sofres / Logica

Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 2010 - Vague n 3. réalisé par TNS Sofres / Logica Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 10 - Vague n 3 réalisé par TNS Sofres / Logica Un sondage réalisé pour Échantillon Échantillon national de 1000 personnes représentatif de l ensemble de la population

Plus en détail

Compte d épargne à intérêt élevé Compte d épargne à intérêt élevé Affaires

Compte d épargne à intérêt élevé Compte d épargne à intérêt élevé Affaires de frais Compte d épargne à intérêt élevé Compte d épargne à intérêt élevé Affaires À compter du er mai 200 CEIE de B2B Banque MC CEIE Affaires de B2B Banque MC Calcul de l intérêt Frais mensuels portés

Plus en détail

Les cartes entreprises au cœur de l évolution des moyens de paiement en Europe

Les cartes entreprises au cœur de l évolution des moyens de paiement en Europe 2ème Conférence annuelle APECA Les cartes entreprises au cœur de l évolution des moyens de paiement en Europe Jean-Pierre BUTHION GIE Cartes Bancaires Au cœur c de l interbancarité Le GIE CB a pour rôle

Plus en détail

ats sulta rés Groupe Crédit Mutuel presse 16 mars 2011

ats sulta rés Groupe Crédit Mutuel presse 16 mars 2011 ats sulta rés Conférence de presse 16 mars 2011 Groupe Crédit Mutuel Résultats 2009 24 mars 2010 les chiffres clés 2010 utue el Créd dit M Variation annuelle Résultat net 3 026 M +61% Résultat net part

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE 1 La crise actuelle est caractéris risée e par le grand nombre de marchés affectés s et par la diversité des canaux de contagion Les principaux canaux de contagion pour l ECE: Canal informationnel (sentiment

Plus en détail

3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE

3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE 3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE 3-1. SYSTEMES ET MOYENS DE PAIEMENT 1/6/213 Les systèmes de paiement en Tunisie s articulent autour de 2 types : - systèmes de paiement net ou de compensation

Plus en détail

Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014

Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014 Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014 Bruxelles, le 10 septembre 2014 Le SPF Economie publie l édition 2014 de son Baromètre annuel de la société

Plus en détail

Les banques françaises peuvent-elles encore financer l économie? Faculté des Sciences économiques de Poitiers

Les banques françaises peuvent-elles encore financer l économie? Faculté des Sciences économiques de Poitiers Les banques françaises peuvent-elles encore financer l économie? Faculté des Sciences économiques de Poitiers Intervention de Jacques Fournier Directeur général des Statistiques Banque de France 16 janvier

Plus en détail

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Jean-François Martins Adjoint à la Maire de Paris en charge du Sport et du Tourisme Thierry Le Roy Président de l Office du Tourisme et des Congrès

Plus en détail

Communication. Note ASF. Dossiers déposés sur 12 mois glissants 229 218 223 287-2,6%

Communication. Note ASF. Dossiers déposés sur 12 mois glissants 229 218 223 287-2,6% Accès aux communications : http://www.extranet-asf.com Les demandes de mots de passe et d abonnement pour : Vigilance circulaires quotidien / hebdomadaire Vigilance blanchiment quotidien / hebdomadaire

Plus en détail

Carte ELECTRON VOTRE GUIDE

Carte ELECTRON VOTRE GUIDE Carte ELECTRON VOTRE GUIDE OUTRE-MER Guide d utilisation Carte ELECTRON BNP Paribas Votre guide Vous avez souscrit une Carte ELECTRON et nous vous remercions de votre confiance. Pour répondre à toutes

Plus en détail

RENCONTRE AVEC LES ACTIONNAIRES. 10 décembre 2014

RENCONTRE AVEC LES ACTIONNAIRES. 10 décembre 2014 RENCONTRE AVEC LES ACTIONNAIRES 10 décembre 2014 ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE ET FINANCIER «LE MONDE D APRÈS» OLIVIER GARNIER Chef économiste DU MONDE D AVANT AU MONDE D APRÈS Quatre grandes ruptures : Modèle

Plus en détail