Les chiffres-clés LES PRINCIPAUX FLUX FINANCIERS DE FRANCE GALOP. Recettes. Dépenses CHARGES RECETTES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les chiffres-clés LES PRINCIPAUX FLUX FINANCIERS DE FRANCE GALOP. Recettes. Dépenses CHARGES RECETTES"

Transcription

1 LES PRINCIPAUX FLUX FINANCIERS DE FRANCE GALOP Recettes La principale source de financement de France Galop est constituée d une quote-part du Produit Brut des Paris qui résulte des mises engagées par les parieurs, déduction faite des prélèvements Csg/Crds et des gains de ces derniers. Il s agit des enjeux pris sur le territoire national et sur les courses de galop. La recette attendue sur les enjeux pris par le PMU pour 2007 est de l ordre de 483,7 millions d euros. Ce prélèvement se voit imputé de la première charge de la société, constituée par le coût de fonctionnement du PMU (148,7 millions d euros). Le PMU est un GIE (Groupement d Intérêt Économique) contrôlé par les sociétés de courses. Ces dernières supportent l intégralité des charges du PMU au prorata de leur activité (environ 32 % pour France Galop). Dans une moindre mesure, il existe également un prélèvement sur les paris engagés sur l hippodrome (PMH) pour un montant annuel d environ 5,3 millions d euros. Les autres ressources financières (environ 34,9 millions d euros par an) proviennent : des prestations de service rendues aux sociétaires : cotisations à l association, engagements et forfaits, publications, utilisation des terrains d entraînement ; RECETTES des locations du patrimoine immobilier ; du parrainage des grandes épreuves ; des droits TV tant en France qu à l international ; des locations immobilières ; des entrées sur les hippodromes. Dépenses Outre la charge constituée par le PMU, le principal poste budgétaire est consacré à l objet essentiel de France Galop : la distribution d encouragements à l élevage (223 millions d euros en 2007, hors primes aux éleveurs et autofinancement). Il s agit des prix, primes et allocations versés aux propriétaires, éleveurs, entraîneurs, jockeys vainqueurs des courses de galop organisées en France. Viennent ensuite les frais de fonctionnement propres à France Galop incluant principalement les dépenses de marketing, de promotion et de relations publiques, les travaux d entretien, les réparations et les locations immobilières. Puis la masse salariale, qui correspond aux 463,5 collaborateurs de la société (au 31/12/06). Enfin, France Galop supporte également sa quote-part des charges fédératives consacrées à l aide aux sociétés de province et à la lutte contre les substances prohibées. CHARGES 6,7 % Produits d'exploitation 1 % Prélèvement sur les jeux du PMH 10,8 % Frais de Fonctionnement 6,1 % Frais de Personnel 2,1 % Amortissements et Provisions 28,8 % Charges du GIE PMU 1,8 % Charges du GIE PMH + Concessionnaires 92,3 % Prélèvement sur les jeux du PMU 43,2 % Encouragements 7,2 % Charges Fédératives SOURCE : Direction des Finances et de l Organisation 5

2 FRANCE GALOP ET LE MONDE DES COURSES EN QUELQUES CHIFFRES (ANNEE 2006) Chiffre d affaires de France Galop millions d euros Nombre de salariés à plein temps répartis entre les 6 hippodromes gérés par France Galop et le Siège Social 463,5 (au ) Nombre d emplois, directs et indirects, générés par la filière hippique Nombre de salariés d écuries de courses de Galop en Nombre de personnes qui vivent grâce à la filière hippique + de Nombre de Sociétaires (propriétaires, éleveurs, entraîneurs et jockeys, membres de France Galop) Propriétaires titulaires de couleurs en France (au ), dont 363 bénéficiaires d un agrément en Propriétaires ayant fait courir en France, en 2006 (entraînement France et étranger) Entraîneurs Jockeys (dont 28 femmes) 428 Jeune Jockeys (-25 ans ou - de 70 victoires), dont 51 jeunes filles 270 Apprentis et stagiaires (16 à 18 ans), dont 15 jeunes filles 62 Cavalières (122), cavaliers, gentlemen-rider s (personnes autorisées à monter en course) 322 Nombre de courses organisées au galop, en 2006 (sur 167 hippodromes différents) Nombre de courses plates organisées en France, en Nombre de courses d obstacle organisées en France, en 2006 (dont 328 courses à Auteuil et 109 courses à Enghien) Sociétés de courses de galop en France ayant fait courir (hors Dom-Tom) 168 Nombre de partants en 2006 (plat et obstacle confondus) Nombre de chevaux à l entraînement au 1 er avril 2006 (dont pur-sang) Nombre de visiteurs en 2006 sur le site (dont 59 % d étrangers) e PRIX DE L'ARC DE TRIOMPHE LUCIEN BARRIÈRE - 1 ER OCTOBRE 2006 Téléspectateurs en audience cumulée (dont 150 millions en direct) Plus d un Milliard Pays retransmettant l Arc (en direct et en différé) plus de 200 Journalistes accrédités (25 pays représentés) 850 Nombre de personnes sur l hippodrome de Longchamp le jour de l Arc (public international à 40 % / plus de 80 nationalités différentes) 6

3 L ELEVAGE Les naissances de pur-sang en Nombre d éleveurs de pur-sang Poulinières à vocation pur-sang Etalons pur-sang stationnés en France (dont 50 appartiennent aux Haras Nationaux) 360 Emplois directs Surfaces occupées hectares L élevage français s inscrit au 7 e rang par le nombre en 2006 (après les Etats-Unis, l Australie, l Irlande, le Japon, l Argentine et la Grande-Bretagne) Coût moyen d une saillie en France, en euros Coût maximum d une saillie en France, en 2006 (Linamix/HH the Aga Khan) euros Coût maximum d une saillie à l étranger, en 2006 (Storm Cat / 1983 par Storm Bird) $ Enveloppe des encouragements au galop en 2006 (y compris primes aux éleveurs et autofinancement) 218,4 millions d euros Enveloppe des encouragements au galop en 2007 (y compris primes aux éleveurs et autofinancement) 229,8 millions d euros Chiffre d Affaires 2006 des ventes aux enchères françaises de chevaux de course au galop (ARQANA) 76,4 millions d euros (dont 30,6 millions d euros pour les ventes de Yearlings d août 2006, soit une progression de 32,30% avec un top price à euros, Sortita, et 2,1 millions d euros pour les AQPS) Chiffre record de vente d un yearling, en France (Deauville) 2 millions d euros en 2002 Chiffre record de vente d un yearling en Europe (Newmarket) 5,8 millions d euros en 2000 Chiffre record de vente d un yearling (Seattle Dancer par Nijinsky II) 13,1 millions de dollars en 1985 Chiffre record d une vente aux enchères d un pur-sang de 2 ans The Green Monkey (Miami/Etats-unis) 16 millions de dollars en

4 Le PMU PMU STRUCTURE DES ENJEUX Le PMU a réalisé en 2006 un chiffre d affaires de 8,1 milliards d euros, en hausse de 1,2 %, et permet ainsi à la filière hippique, qui représente aujourd hui emplois directs et indirects, de continuer à se développer. Les parieurs ont, pour leur part, reçu 5,9 milliards d euros, soit 72,8 % des sommes jouées. En 2006, 364 courses Quinté+ ont été organisées. Avec 2,01 milliards d euros de chiffre d affaires, le Quinté+ est le premier pari de la gamme, devant le Simple. Il est possible de jouer sur les courses de chevaux : dans l un des points de vente du réseau PMU ; au PMU Direct : sur Internet, par téléphone, par Minitel, par télévision interactive via Equidia ou par téléphone mobile ; sur l hippodrome. L année 2006 a été marquée par : Le record de gains PMU à 5,49 millions d euros. Au total, 98 parieurs ont remporté plus de grâce au Quinté+ et la Tirelire a été remportée à 15 reprises sur l ensemble de l année La forte progression du Multi, à + 27,3%, soutenue par une quatrième occurrence depuis juillet C est le pari le plus dynamique de la gamme avec le 2sur4. L offre Pariez spot enrichie par le lancement des Formules Plus et du Trio spot. Elle enregistre une hausse de 23,7%. Une progression des paris par Internet. Au 31 décembre 2006, clients disposaient d un compte de paris en ligne pour un chiffre d affaires de 329,6 millions d euros. Le lancement de la prise de paris par téléphone mobile, en juin, est venu compléter l offre du PMU Direct. La poursuite du développement du réseau de points de vente Pariez spot, avec 952 établissements au 31 décembre LES ENJEUX 2006 Chiffre d affaires du PMU 8,1 milliards d euros Progression du chiffre d affaires + 1,2 % Record de gains ,40 euros le 1 er octobre 2006 Enjeux du Tiercé, Quarté+, Quinté+ 2,68 milliards d euros Nombre de Tiercé, Quarté+, Quinté+ 364, dont 180 au Galop (135 en plat et 45 en obstacle) Montant global des enjeux collectés par le PMU Direct (téléphone, minitel, TV Interactive, Internet, téléphone mobile) 522,9 millions d euros (+ 10,7 %) Montant global des enjeux collectés en cumulé sur les courses de galop en France (réunions nationales) 3,98 milliards d euros (+ 3,2 %) 8

5 Le PMU LE PARIEUR PMU EN 2006 Nombre de parieurs 6,5 millions (dont 40 % de femmes) Pays pouvant parier sur les courses françaises (en masse commune et séparée) - Afrique : 14 - Europe : 13 - Reste du monde : 8 LE P.M.H EN 2006 Au Pari Mutuel Hippodrome, les joueurs ont misé en 2006, lors des 212 réunions pour le compte de France Galop, 45,9 millions d euros sur les hippodromes d Auteuil, Chantilly, Deauville, Enghien, Longchamp, Maisons-Laffitte et Saint-Cloud. 9

La filière équine Paris- Seine- Normandie

La filière équine Paris- Seine- Normandie La filière équine Paris- Seine- Normandie Juillet 2014 Nombre de chevaux au lieu d élevage p.4 Les éleveurs de chevaux p.5 Les centres équestres p.6 Les entraîneurs de chevaux de course p.7 Nombre de chevaux

Plus en détail

Guide. des paris. Comment ça marche? www.pmur.ch

Guide. des paris. Comment ça marche? www.pmur.ch www.pmur.ch Comment ça marche? Cayenne.ch Illustrations: Alain Robert des paris 9 Guide Pari Mutuel Urbain Romand Société de la Loterie de la Suisse Romande Rue Marterey 13, Case postale 6744, 1002 Lausanne

Plus en détail

Faites le plein d émotion, en devenant propriétaire d un cheval de courses de galop

Faites le plein d émotion, en devenant propriétaire d un cheval de courses de galop Faites le plein d émotion, en devenant propriétaire d un cheval de courses de galop France Galop en chiffres* : 7 110 propriétaires, 5 428 éleveurs, 429 entraîneurs et 700 jockeys 76 000 emplois directs

Plus en détail

Chiffres clés 2010. Filière équine. données 2009. +8% de cavaliers licenciés +0,2% de paris sur les courses -7% de viande consommée

Chiffres clés 2010. Filière équine. données 2009. +8% de cavaliers licenciés +0,2% de paris sur les courses -7% de viande consommée Chiffres clés 2010 Filière équine données 2009 +8% de cavaliers licenciés +0,2% de paris sur les courses -7% de viande consommée +1% d emplois agricoles équidés ET EmploiS Un effectif d équidés en croissance

Plus en détail

LE REGLEMENT DES PARIS EUROTIERCE SUR LES COURSES BELGES

LE REGLEMENT DES PARIS EUROTIERCE SUR LES COURSES BELGES LE REGLEMENT DES PARIS EUROTIERCE SUR LES COURSES BELGES CHAPITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES Article premier Le présent règlement et ses annexes sont applicables de plein droit à tous les paris enregistrés

Plus en détail

Filière équine Chiffres clés 2013

Filière équine Chiffres clés 2013 Le réseau REFErences, acteur de la connaissance économique de la filière équine Fournir des repères techniques et économiques fiables et actualisés pour mieux connaître les entreprises de la filière et

Plus en détail

Filière équine Chiffres clés 2015

Filière équine Chiffres clés 2015 Le réseau REFErences, acteur de la connaissance économique de la filière équine Fournir des repères techniques et économiques fiables et actualisés pour mieux connaître les entreprises de la filière et

Plus en détail

LE GUIDE DES PARIS AU PMU LE QUINTE +

LE GUIDE DES PARIS AU PMU LE QUINTE + LE QUINTE + Principe du Quinté + : trouver les 5 premiers chevaux de l'arrivée en précisant l'ordre. Nombre de chevaux à désigner = 5 Mise de base = 2 euros Fréquence = 1 fois par jour Vous gagnez au Quinté

Plus en détail

Filière équine Chiffres clés 2011

Filière équine Chiffres clés 2011 Le réseau REFErences, acteur de la connaissance économique de la filière équine Fournir des repères techniques et économiques fiables et actualisés pour mieux connaître les entreprises de la filière et

Plus en détail

A) CHAPITRE 1 : REGLEMENT ET STATUT DU PMU

A) CHAPITRE 1 : REGLEMENT ET STATUT DU PMU A) CHAPITRE 1 : REGLEMENT ET STATUT DU PMU DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Les paris faisant l objet du présent arrêté consistent en la prévision d un événement lié à l arrivée d une ou plusieurs courses

Plus en détail

Rapport d observations définitives SYNDICAT MIXTE DE L HIPPODROME DE DEAUVILLE

Rapport d observations définitives SYNDICAT MIXTE DE L HIPPODROME DE DEAUVILLE Rapport d observations définitives SYNDICAT MIXTE DE L HIPPODROME DE DEAUVILLE (Calvados) Exercices 2007 et suivants Observations délibérées le 20 janvier 2015 SOMMAIRE SYNTHESE... 2 PRINCIPALES RECOMMANDATIONS...

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU. https://www.defi-epiqe.fr (inscription, et suivi de l opération promotionnelle)

REGLEMENT DU JEU. https://www.defi-epiqe.fr (inscription, et suivi de l opération promotionnelle) REGLEMENT DU JEU Règles du jeu Ce jeu est ouvert à toute personne physique majeure titulaire d'un compte devenu confirmé au plus tard le 2 octobre 2016, résidant en France Métropolitaine. PRINCIPE DU JEU

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DES FINANCES Sous Direction des Partenariats Public Privé Bureau des établissements concédés DF 2012-114 Convention d occupation des hippodromes d Auteuil et de Longchamp. Résiliation de la convention

Plus en détail

UN DÉPARTEMENT AU SERVICE DES PROPRIÉTAIRES

UN DÉPARTEMENT AU SERVICE DES PROPRIÉTAIRES UN DÉPARTEMENT AU SERVICE DES PROPRIÉTAIRES VIVEZ VOTRE PASSION EN TOUTE SÉRÉNITÉ VOTRE DÉPARTEMENT «PROPRIÉTAIRES», UN SERVICE EXCLUSIF ADAPTÉ À VOS BESOINS UNE ÉQUIPE DE SPÉCIALISTES 2 Le Panorama des

Plus en détail

Édouard de Rothschild. Président

Édouard de Rothschild. Président dossier de presse 2010 L adoption du projet de loi sur l ouverture du marché des jeux d argent et des paris en ligne par le Parlement en avril 2010 représente le point de départ d évolutions majeures pour

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 11 octobre 2013 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 11 octobre 2013 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 11 octobre 2013 PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2014 - (N 1395) Commission Gouvernement Non soutenu AMENDEMENT présenté par M. Lamour ---------- ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS L'ARTICLE 34,

Plus en détail

Le cheval en. Picardie 2011. ww.cheval-picardie.com. Observatoire économique régional Données 2009

Le cheval en. Picardie 2011. ww.cheval-picardie.com. Observatoire économique régional Données 2009 Le cheval en Picardie 2011 Observatoire économique régional Données 2009 ww.cheval-picardie.com. Le cheval en Picardie : EDITO Depuis 2003, le Conseil Inter-régional du Cheval (C.I.C.) Nord - Pas de Calais

Plus en détail

Conjoncture Filière cheval N 16 Septembre 2014

Conjoncture Filière cheval N 16 Septembre 2014 Conjoncture Filière cheval N 16 Septembre 214 L élevage Galop : des saillies en baisse à mi-année 214 Trot : hausse marquée de la production à mi-année 214 Selle : nouvelle baisse du nombre de juments

Plus en détail

Les tendances de la filière équine en France et en PACA

Les tendances de la filière équine en France et en PACA 2 ème journée du Réseau Équin Provence-Alpes-Côte-D azur - 28 mai 213 2 ème Journée du Réseau Equin Provence-Alpes-Côte D'Azur Mardi 28 mai 213 Les tendances de la filière équine en France et en PACA Anne-Marie

Plus en détail

COURSES ETRANGERES EN E

COURSES ETRANGERES EN E COURSES ETRANGERES EN E MASSE COMMUNE I - PRISE DE PARIS EN MASSE COMMUNE SUR LES COURSES IRLANDAISES Les calculs de répartition sont effectués sur la base du principe de masse à partager. Sont remboursés

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Les dépenses fiscales. Les dépenses fiscales et les «remboursements et dégrèvements»

Les dépenses fiscales. Les dépenses fiscales et les «remboursements et dégrèvements» Les dépenses fiscales Les difficultés de définir la norme Les dépenses fiscales s analysent comme «des dispositions législatives ou réglementaires dont la mise en œuvre entraîne pour l Etat une perte de

Plus en détail

Conjoncture Filière cheval N 17 Novembre 2014

Conjoncture Filière cheval N 17 Novembre 2014 Conjoncture Filière cheval N 17 Novembre 214 L élevage Galop : reprise de la production en 214 Trot : légère baisse de la production en 214, comme en 213 Selle : après trois années de baisse sévère, le

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Décret n o 2015-338 du 25 mars 2015 modifiant le décret n o 97-456 du 5 mai 1997 relatif aux

Plus en détail

L Etat et les courses de chevaux

L Etat et les courses de chevaux 3 L Etat et les courses de chevaux PRÉSENTATION De 1990 à 2000, les paris sur les courses de chevaux ont stagné et même décliné. Face à cette situation, les sociétés de courses se sont tournées vers l

Plus en détail

par ier? mieux Comment Retrouvez toutes les informations en ligne sur www.loterie.lu définitions Astuces 15/240-10005/01

par ier? mieux Comment Retrouvez toutes les informations en ligne sur www.loterie.lu définitions Astuces 15/240-10005/01 Retrouvez toutes les informations en ligne sur www.loterie.lu PMU G.I.E. SIREN RCS PARIS - Crédit photo : Bertrand Jacquot - juin 0 - N /0-000/0 définitions Astuces Comment mieux par ier? sommaire L essentiel

Plus en détail

Le coût de la mobilité

Le coût de la mobilité Le coût de la mobilité Les informations concernant les déplacements sont présentes partout dans l entreprise et relèvent le plus souvent de différents services. Il est par conséquent très difficile d appréhender

Plus en détail

Bulletin Officiel des Courses de Galop N 1 bis. Conditions Générales

Bulletin Officiel des Courses de Galop N 1 bis. Conditions Générales Bulletin Officiel des Courses de Galop N 1 bis Conditions Générales 2010 FRANCE GALOP DirectionTechnique et Programme 46, Place Abel Gance 92655 - Boulogne Cedex ISSN 1241-2678 France Galop - Imprimeur

Plus en détail

Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014

Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014 Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014 INTRODUCTION : Le projet de loi de finances est bâti sur une prévision de croissance de +0,1 % en 2013 et de +0,9 % en 2014. Cette dernière

Plus en détail

Hippodrome de Longchamp - Dimanche 1 er octobre 2006 DOSSIER DE PRESSE. Informations : www.prixarcdetriomphe.com

Hippodrome de Longchamp - Dimanche 1 er octobre 2006 DOSSIER DE PRESSE. Informations : www.prixarcdetriomphe.com 85 ème Prix de l Arc de Triomphe Lucien Barrière Hippodrome de Longchamp - Dimanche 1 er octobre 2006 DOSSIER DE PRESSE Informations : www.prixarcdetriomphe.com Visuels libres de droits disponibles sur

Plus en détail

BASE DE DONNÉES FRANCE

BASE DE DONNÉES FRANCE BASE DE DONNÉES FRANCE 2013 SOMMAIRE Partie I Démographie Partie II Retraite Partie III Economie générale Partie IV Epargne / Finances Partie V Finances publiques Partie I - Démographie Évolution de la

Plus en détail

Les enjeux de la filière

Les enjeux de la filière LA FILIÈRE FACE À L ACTUALITÉ Quel avenir pour le modèle français d organisation des paris hippiques? L organisation française des paris hippiques est régie par la loi du 2 juin 1891 qui a pour objet de

Plus en détail

Élaboration du Plan régional d agriculture durable d Île-de-France

Élaboration du Plan régional d agriculture durable d Île-de-France Direction régionale et interdépartementale de l alimentation, de l agriculture et de la forêt (DRIAAF) Élaboration du Plan régional d agriculture durable d Île-de-France État des lieux de la filière équine

Plus en détail

Rapport financier 2007. Budget prévisionnel 2008. Rapport du commissaire aux comptes

Rapport financier 2007. Budget prévisionnel 2008. Rapport du commissaire aux comptes Rapport financier 2007 Budget prévisionnel 2008 Rapport du commissaire aux comptes Parc Euromédecine 209 rue des Apothicaires 34196 Montpellier cedex 5 Tél 04 67 52 64 17 Fax 04 67 52 02 74 E-mail contact@ors-lr.org

Plus en détail

Idées reçues sur la Sécurité sociale

Idées reçues sur la Sécurité sociale Idées reçues sur la Sécurité sociale Idée reçue n 1 : «La Sécu, c est la carte Vitale» La carte Vitale est sans doute le symbole le plus connu de la Sécurité sociale, mais la Sécurité sociale ne se limite

Plus en détail

Prix du Jockey Club DIMANCHE 02 JUIN 2013 HIPPODROME DE CHANTILLY. Dossier de Presse

Prix du Jockey Club DIMANCHE 02 JUIN 2013 HIPPODROME DE CHANTILLY. Dossier de Presse 173 Prix du e ÉDITION Jockey Club DIMANCHE 02 JUIN 2013 HIPPODROME DE CHANTILLY Dossier de Presse Le Prix du Jockey Club sacre le meilleur pur-sang de 3 ans de l année Le Prix du Jockey Club, organisé

Plus en détail

ATTENTION DOCUMENT PROVISOIRE. Seule l impression définitive a valeur de texte authentique PROJET DE LOI. de finances rectificative pour 2011.

ATTENTION DOCUMENT PROVISOIRE. Seule l impression définitive a valeur de texte authentique PROJET DE LOI. de finances rectificative pour 2011. 193 SÉNAT DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 ATTENTION DOCUMENT PROVISOIRE Seule l impression définitive a valeur de texte authentique PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2011. (Texte

Plus en détail

ASSOCIATION Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association

ASSOCIATION Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association ASSOCIATION Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention Année 2015 Nom de l association Vous trouverez dans ce dossier : Une demande de présentation de votre

Plus en détail

Conjoncture Filière cheval N 15 Juin 2014

Conjoncture Filière cheval N 15 Juin 2014 Conjoncture Filière cheval N 15 Juin 214 L élevage : premières tendances 214 Course : baisse des juments saillies en galop, contrairement au trot Selle et poneys : la baisse des juments et ponettes saillies

Plus en détail

COURSES ETRANGERES EN E

COURSES ETRANGERES EN E COURSES ETRANGERES EN E MASSE COMMUNE I - PRISE DE PARIS EN MASSE COMMUNE SUR LES COURSES IRLANDAISES Les calculs de répartition sont effectués sur la base du principe de masse à partager. Sont remboursés

Plus en détail

Communiqué aux médias

Communiqué aux médias 1 Mobilière Suisse Holding SA Bundesgasse 35 Case postale 3001 Berne Téléphone 031 389 61 11 Téléfax 031 389 68 52 lamobiliere@mobi.ch www.mobi.ch Communiqué aux médias Exercice 2014: la Mobilière poursuit

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Assurance-vie MACSF PERFORMANCES 2015

Assurance-vie MACSF PERFORMANCES 2015 @groupe_macsf #PerfMACSF2015 Assurance-vie MACSF PERFORMANCES 2015 Communiqué de presse 12 janvier 2016 La MACSF a présenté aujourd hui lors de sa conférence de presse annuelle, les performances pour son

Plus en détail

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements.

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements. SECTION III Généralités Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur/la société à produire ses relevés. Ces définitions ne constituent pas une liste exhaustive des termes utilisés

Plus en détail

INTRODUCTION. Section 1 : Conditions d exonération des gains de course

INTRODUCTION. Section 1 : Conditions d exonération des gains de course BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 G-6-02 N 91 du 21 MAI 2002 BENEFICES NON COMMERCIAUX. ACTIVITES ET REVENUS IMPOSABLES. EXPLOITATIONS LUCRATIVES ET SOURCES DE PROFITS. ACTIVITES

Plus en détail

LE TOUR DE CLAIREFONTAINE EN 85 CHIFFRES 2013

LE TOUR DE CLAIREFONTAINE EN 85 CHIFFRES 2013 LE TOUR DE CLAIREFONTAINE EN 85 CHIFFRES 2013 La saison 2013 déroulant les manifestations du 85ème anniversaire s est achevée le mercredi 28 août après 17 journées de compétitions, où les côtés sportif,

Plus en détail

NUMENTAL 3 & 4 OCTOBRE 2015 - HIPPODROME DE LONGCHAMP DOSSIER DE PRESSE

NUMENTAL 3 & 4 OCTOBRE 2015 - HIPPODROME DE LONGCHAMP DOSSIER DE PRESSE M NUMENTAL 3 & 4 OCTOBRE 2015 - HIPPODROME DE LONGCHAMP DOSSIER DE PRESSE UN ÉVÉNEMENT INTERNATIONAL MYTHIQUE UN DÉFI SPORTIF MONUMENTAL Le Qatar Prix de l Arc de Triomphe est la plus grande course de

Plus en détail

PROCES-VERBAL DU COMITE DIRECTEUR DU 5 NOVEMBRE 2014 * * *

PROCES-VERBAL DU COMITE DIRECTEUR DU 5 NOVEMBRE 2014 * * * CERCLE HIPPIQUE DU BOIS DE VINCENNES 8 rue de Fontenay 94130 NOGENT SUR MARNE PROCES-VERBAL DU COMITE DIRECTEUR DU 5 NOVEMBRE 2014 * * * Le Comité Directeur du C.H.B.V. s est réuni le 5 novembre 2014 à

Plus en détail

LES INDEMNITÉS DE FIN DE CARRIÈRE

LES INDEMNITÉS DE FIN DE CARRIÈRE LES INDEMNITÉS DE FIN DE CARRIÈRE Présentation pour : Ordre des Experts Comptables mardi 11 mai 2010 Intervenant(s) : Caroline DUJEUX et Thierry BINETRUY AG2R LA MONDIALE Sommaire Présentation du groupe

Plus en détail

Filière cheval PACA. Les courses. Etudes - stratégie communication. www.parcours-conseil.com

Filière cheval PACA. Les courses. Etudes - stratégie communication. www.parcours-conseil.com 52, Bd de Sébastopol, 75003 Paris Les îles, 41210 La Ferté-Beauharnais Tél 33 (0)2 54 83 78 48, fax 33(0)2 54 83 62 83 conseil@parcours.net Etudes - stratégie communication Filière cheval PACA Les courses

Plus en détail

Bulletin Officiel des Courses de Galop N 3 bis. Conditions Générales

Bulletin Officiel des Courses de Galop N 3 bis. Conditions Générales Bulletin Officiel des Courses de Galop N 3 bis Conditions Générales 2011 FRANCE GALOP Direction Technique et Programme 46, Place Abel Gance 92655 - Boulogne Cedex ISSN 1241-2678 France Galop - Imprimeur

Plus en détail

Les. mots. des courses

Les. mots. des courses Les mots des courses Les mots des courses Toute activité humaine, dans quel domaine que ce soit, développe et enrichit un vocabulaire propre et adapté à son environnement. Chacun de vous, au gré de ses

Plus en détail

Le nouveau droit comptable Comptabilité ordinaire ou «décompte de carnet du lait» pour PME?

Le nouveau droit comptable Comptabilité ordinaire ou «décompte de carnet du lait» pour PME? Le nouveau droit comptable Comptabilité ordinaire ou «décompte de carnet du lait» pour PME? Herbert Schaller Etapes Décision du parlement le 23.12.2011 Délai référendaire échu le 13.04.2012 Première partie

Plus en détail

Les différents types et motifs du tourisme en Polynésie Enquête sur les Dépenses Touristiques 2007 auprès des touristes internationaux

Les différents types et motifs du tourisme en Polynésie Enquête sur les Dépenses Touristiques 2007 auprès des touristes internationaux Les différents types et motifs du tourisme en Polynésie Enquête sur les Touristiques 2007 auprès des touristes internationaux n 2007, les touristes internationaux ont dépensé 6,8 milliards de F.CFP sur

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 1 er trimestre 2013 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les opérateurs

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T3 2013

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T3 2013 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 3 ème trimestre 2013 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les

Plus en détail

Rapport annuel "L'industrie Hôtelière Française" de KPMG Entreprises-Stratégies Management / Tourisme-Hôtellerie-Loisirs

Rapport annuel L'industrie Hôtelière Française de KPMG Entreprises-Stratégies Management / Tourisme-Hôtellerie-Loisirs Levallois Perret, le 18 octobre 2005 Rapport annuel "L'industrie Hôtelière Française" de KPMG Entreprises-Stratégies Management / Tourisme-Hôtellerie-Loisirs Amorce de reprise de l activité hôtelière en

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION HORS CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE ANNEE 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION HORS CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE ANNEE 2015 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION HORS CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE ANNEE 2015 NOM DE L ASSOCIATION : THEME : Social Jeunesse Animation socioculturelle Autres (précisez) A RETOURNER A : DIRECTION

Plus en détail

Définitions des principales variables diffusées

Définitions des principales variables diffusées Définitions des principales variables diffusées Achats de carburants : achats de carburants (essence, super, gazole, GPL, kérosène, fuel, biocarburants, additifs) destinés à faire fonctionner les moyens

Plus en détail

BONJOUR A TOUTES ET A TOUS,

BONJOUR A TOUTES ET A TOUS, BONJOUR A TOUTES ET A TOUS, Nous avons été plus longs à communiquer, mais nous attendions que les discussions sur nos retraites complémentaires voient enfin, nous l espérons, leur finalité. Nous en parlerons

Plus en détail

Conjoncture Filière cheval N 19 Juin 2015

Conjoncture Filière cheval N 19 Juin 2015 Conjoncture Filière cheval N 19 Juin 215 L élevage : premières tendances 215 Course : hausse marquée des naissances enregistrées début 215 Selle et poney : légère hausse des naissances enregistrées en

Plus en détail

Si vous choisissez un paiement immédiat, nous vous remercions de joindre un chèque de 170,40 libellé à l ordre de France Galop.

Si vous choisissez un paiement immédiat, nous vous remercions de joindre un chèque de 170,40 libellé à l ordre de France Galop. Département Juridique-Courses Service des Licences Dossier suivi par Audrey Taglialatela Tel : 01 49 10 21 56 Fax : 01 49 10 21 45 E-mail : ajoigny@france-galop.com Madame, Mademoiselle, Monsieur, Depuis

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE AMENDEMENT APRÈS L'ART. 5 ASSEMBLÉE NATIONALE N I 363 (2 ème rect.) 14 octobre 2011 LOI DE FINANCES POUR 2012 - (n 3775) (Première partie) Commission Gouvernement AMENDEMENT présenté par M. Jean-François Lamour ----------

Plus en détail

Thème N 1 Ménages et consommation

Thème N 1 Ménages et consommation Thème N 1 Ménages et consommation Chapitre 1. Comment le revenu et les prix influencent - t - ils les choix des consommateurs? Objectifs Acquisitions de concepts et de méthodes et être capable d analyser

Plus en détail

LES DONNES DE LA MACROECONOMIE

LES DONNES DE LA MACROECONOMIE CHAPITRE 1 LES DONNES DE LA MACROECONOMIE I Le circuit économique. II Le Produit Interieur Brut. Le Produit intérieur brut est une mesure de la richesse nationale Le PIB correspond à : - La production

Plus en détail

Si vous choisissez un paiement immédiat, nous vous remercions de joindre un chèque de 169,66 libellé à l ordre de France Galop.

Si vous choisissez un paiement immédiat, nous vous remercions de joindre un chèque de 169,66 libellé à l ordre de France Galop. Département Juridique-Courses Service des Licences Dossier suivi par Audrey Taglialatela Tel : 01 49 10 21 56 Fax : 01 49 10 21 45 E-mail : ajoigny@france-galop.com Madame, Mademoiselle, Monsieur, Depuis

Plus en détail

Pics des températures et des résultats 2015 pour Gîtes de France!

Pics des températures et des résultats 2015 pour Gîtes de France! Communiqué de presse - juillet 2015 Bilan 1 er semestre 2015 et prévisions de réservations estivales Pics des températures et des résultats 2015 pour Gîtes de France! En ce début de saison estivale 2015,

Plus en détail

Bulletin Officiel des Courses de Galop N 1 Ter. Conditions Générales

Bulletin Officiel des Courses de Galop N 1 Ter. Conditions Générales Bulletin Officiel des Courses de Galop N 1 Ter Conditions Générales 2015 FRANCE GALOP Direction Programme et Technique 46, Place Abel Gance 92655 - Boulogne Cedex ISSN 1241-2678 France Galop - Imprimeur

Plus en détail

Le Conseil départemental aux côtés des Valdoisiens BUDGET PRIMITIF (BP) 2016 DE SYNTHESE > INFORMATIONS FINAN SÉANCE DU 19 FÉVRIER 2016

Le Conseil départemental aux côtés des Valdoisiens BUDGET PRIMITIF (BP) 2016 DE SYNTHESE > INFORMATIONS FINAN SÉANCE DU 19 FÉVRIER 2016 Le Conseil départemental aux côtés des Valdoisiens BUDGET PRIMITIF (BP) 2016 DE SYNTHESE CIÉRES > INFORMATIONS FINAN > NOTE 1 SÉANCE DU 19 FÉVRIER 2016 BUDGET 2016 UN BUDGET RESPONSABLE Budget départemental

Plus en détail

PROJET DE LOI. de finances rectificative pour 2011. (Texte définitif)

PROJET DE LOI. de finances rectificative pour 2011. (Texte définitif) PROJET DE LOI adopté le 8 septembre 2011 N 193 SÉNAT DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2011. (Texte définitif) Le Sénat a adopté sans modification,

Plus en détail

Catégorie de salariés

Catégorie de salariés Catégorie de salariés Contractuellement, les catégories de salariés sont définies par le code CPN (catégorie professionnelle normalisée) et le libellé de la catégorie. Ces valeurs n étant pas connues dans

Plus en détail

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2014 s inscrit dans un contexte économique et social encore difficile. Aussi, avec

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 727 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 7 septembre 2011 PROJET DE LOI de finances rectificative

Plus en détail

Lourmel Épargne salariale

Lourmel Épargne salariale PERCOI PEI des Industries Graphiques Lourmel Épargne salariale GROUPE LOURMEL C est à vous d en profiter Qu est-ce que l épargne salariale? L épargne salariale regroupe un ensemble de dispositifs que vous

Plus en détail

Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011

Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011 Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011 Les bénéficiaires de retraites Nombre de retraités, selon les différents régimes (COR janvier 2010) : 16 millions dont : 11,3 millions :

Plus en détail

Jeux de hasard juillet 2009

Jeux de hasard juillet 2009 juillet 2009 Les recettes nettes tirées des loteries, des appareils de loterie vidéo (ALV), des casinos et des machines à sous à l extérieur des casinos gérés par l État ont augmenté de façon soutenue,

Plus en détail

QATAR PRIX DE L ARC DE TRIOMPHE SAMEDI 6 ET DIMANCHE 7 OCTOBRE 2012

QATAR PRIX DE L ARC DE TRIOMPHE SAMEDI 6 ET DIMANCHE 7 OCTOBRE 2012 QATAR PRIX DE L ARC DE TRIOMPHE SAMEDI 6 ET DIMANCHE 7 OCTOBRE 2012 02 Départ de la 90 ème édition du Qatar Prix de l Arc de Triomphe. Les passionnés de compétitions sportives de haut niveau, les amoureux

Plus en détail

Bulletin Officiel des Courses de Galop N 1 Ter. Conditions Générales

Bulletin Officiel des Courses de Galop N 1 Ter. Conditions Générales Bulletin Officiel des Courses de Galop N 1 Ter Conditions Générales 2014 FRANCE GALOP Direction Programme et Technique 46, Place Abel Gance 92655 - Boulogne Cedex ISSN 1241-2678 France Galop - Imprimeur

Plus en détail

TOUT POUR JOUER GAGNANT DÈS LA PROCHAINE COURSE!!

TOUT POUR JOUER GAGNANT DÈS LA PROCHAINE COURSE!! LEGUIDE DU PARIEUR ACHEVAL.COM Comment Réussir vos Paris Hippiques! Tous les Jeux PMU à la Loupe! Apprendre à Jouer Comme les Pros!! Astuces, Conseils & Systèmes! TOUT POUR JOUER GAGNANT DÈS LA PROCHAINE

Plus en détail

Sujet 3 : Gestion de courses hippiques

Sujet 3 : Gestion de courses hippiques Sujet 3 : Gestion de courses hippiques 1 Présentation de la situation professionnelle. L association FRANCE GALOP, créée le 3 mai 1995, a pour principale rôle d organiser les courses de chevaux en France.

Plus en détail

LE PMU à la Réunion Jeu responsable

LE PMU à la Réunion Jeu responsable LE PMU à la Réunion Jeu responsable La démarche Jeu responsable 05/05/2011 1 L agence PMU de la Réunion en chiffres Un réseau de 160 points de ventes (11 000 au national) CA 2010 de 165,3 millions (2%

Plus en détail

Article. Jeux de hasard 2011. par Katherine Marshall

Article. Jeux de hasard 2011. par Katherine Marshall Composante du produit n o 75-001-X au catalogue de Statistique Canada L emploi et le revenu en perspective Article Jeux de hasard 2011 par Katherine Marshall 23 septembre 2011 Statistique Canada Statistics

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

#BESTRACING MEETING DEAUVILLE LUCIEN BARRIÈRE 30 JUILLET 30 AOÛT #DEAUVILLE. Dossier de presse

#BESTRACING MEETING DEAUVILLE LUCIEN BARRIÈRE 30 JUILLET 30 AOÛT #DEAUVILLE. Dossier de presse #BESTRACING MEETING DE DEAUVILLE LUCIEN BARRIÈRE 30 JUILLET 30 AOÛT #DEAUVILLE Dossier de presse Cet été, les plus grandes courses de chevaux sont à l hippodrome de Deauville La Touques! 2 18 journées

Plus en détail

PROFIL DE LA PROVINCE

PROFIL DE LA PROVINCE PROFIL DE LA PROVINCE Économie de l Ontario en 2013 Produit intérieur brut (PIB) : 695,7 milliards de dollars PIB par habitant : 51 300 $ Population : 13,6 millions d habitants Exportations et importations

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

Résultats du 1 er trimestre 2008-09. 5 août 2008

Résultats du 1 er trimestre 2008-09. 5 août 2008 Résultats du 1 er trimestre 2008-09 5 août 2008 Air France-KLM : faits marquants du trimestre Un résultat d exploitation largement positif malgré la forte hausse du pétrole et le ralentissement économique

Plus en détail

La Banque de Savoie, une année florissante

La Banque de Savoie, une année florissante Communiqué de presse le 15 mai 2014, à Chambéry, La Banque de Savoie, une année florissante A l occasion de son Assemblée Générale qui s est tenue au Siège Social, le 22 avril 2014, la Banque de Savoie

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1/140 V/20150119

TABLE DES MATIÈRES 1/140 V/20150119 TABLE DES MATIÈRES TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES CHAPITRE 1 ENREGISTREMENT DES PARIS p. 3 CHAPITRE 2 RÉSULTAT ET CALCUL DES RAPPORTS p. 5 CHAPITRE 3 PAIEMENT p. 11 CHAPITRE 4 UTILISATION DU "CHEQUE PARI"

Plus en détail

Région Provence-Alpes-Côte d Azur :

Région Provence-Alpes-Côte d Azur : Edito : Cet observatoire économique régional permet de mieux connaître les entreprises équines de Provence-Alpes-Côte d Azur. Il est un des outils indispensables à toute politique générale concernant la

Plus en détail

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005 Résultats annuels de l exercice 2004-2005 2005 Paris, le 19 octobre 2005 1 Sommaire Les perspectives annoncées en fin du premier semestre ont été réalisées Chiffres clés de l exercice 2004-2005 Résultats

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T3 2014

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T3 2014 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 3 ème trimestre 2014 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les

Plus en détail

IDENTIFICATION ET BUDGET PREVISIONNEL DE L'ORGANISME

IDENTIFICATION ET BUDGET PREVISIONNEL DE L'ORGANISME DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Date d'arrivée :... 1 FICHE A REMPLIR OBLIGATOIREMENT IDENTIFICATION ET BUDGET PREVISIONNEL DE L'ORGANISME I. IDENTIFICATION Nom statutaire (nom sous lequel l organisme

Plus en détail

Un protocole d'accord du 24 juin 2014 relatif à l'intéressement dans les organismes du Régime général de Sécurité sociale, agréé le 1 décembre 2014

Un protocole d'accord du 24 juin 2014 relatif à l'intéressement dans les organismes du Régime général de Sécurité sociale, agréé le 1 décembre 2014 Les origines Un protocole d'accord du 24 juin 2014 relatif à l'intéressement dans les organismes du Régime général de Sécurité sociale, agréé le 1 décembre 2014 Un accord du 24 juin 2014 relatif à la mise

Plus en détail

IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE. Une étude d Alliance 46.2. Entreprendre en France pour le tourisme

IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE. Une étude d Alliance 46.2. Entreprendre en France pour le tourisme IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE Une étude d Entreprendre en France pour le tourisme Données et calculs par MKG Hospitality CONTEXTE L Assemblée Nationale a

Plus en détail

Chiffres et faits 2007. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2007. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2007 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Publié par : Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288 CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41

Plus en détail

Programme : DE ROBIEN sous le régime Robien neuf Durée de simulation : 26 ans Durée de financement : 15 ans

Programme : DE ROBIEN sous le régime Robien neuf Durée de simulation : 26 ans Durée de financement : 15 ans ETUDE PERSONNALISÉE Votre situation actuelle Vous êtes mariés avec 3 parts fiscales et votre tranche marginale d'imposition est de 28,26% Vos revenus nets imposables sont de 46 Votre investissement Programme

Plus en détail

GROUPE LES HÔTELS DE PARIS. Réunion d information - Résultats annuels 2002

GROUPE LES HÔTELS DE PARIS. Réunion d information - Résultats annuels 2002 GROUPE LES HÔTELS DE PARIS Réunion d information - Résultats annuels 2002 LES INTERVENANTS Patrick MACHEFERT Président-directeur Général Michel MANCHERON Secrétaire Général Olivier WOLF Directeur Administratif

Plus en détail

Denton Wilde Sapte Avocats au Barreau de Paris

Denton Wilde Sapte Avocats au Barreau de Paris Février 2008 Denton Wilde Sapte Avocats au Barreau de Paris La fiscalité des frais professionnels Salon des Entrepreneurs 2008 119177.01 Stéphane Letranchant 1 1 Sommaire 1. Panorama et définition des

Plus en détail