Les Chambres des Métiers et de l Artisanat en Allemagne. Partenaires et prestataires de services qualifiés pour les métiers artisanaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Chambres des Métiers et de l Artisanat en Allemagne. Partenaires et prestataires de services qualifiés pour les métiers artisanaux"

Transcription

1 Les Chambres des Métiers et de l Artisanat en Allemagne Partenaires et prestataires de services qualifiés pour les métiers artisanaux Dr. Bernward Eckgold Alger 22 Novembre 2009

2 Structure Notion de Métiers en Allemagne Mission des Chambres des Métiers Services des Chambres des Métiers L organisation de l artisanat Faits et chiffres sur la Chambre des Métiers de Coblence

3 Notion de l «Artisanat» en Allemagne La taille de l entreprise, le nombre d emplois ou le chiffre d affaire n entrent pas en compte au niveau de la définition de l artisanat Aussi bien les entreprises artisanales traditionnelles que les entreprises présentant les technologies les plus modernes constituent l artisanat Les métiers et l artisanat sont un secteur important de l'économie de taille moyenne (PME)

4 Métiers et Artisanat Production de biens de consommation et prestation de services pour les consommateurs finals Sous-traitants de l industrie Fonction complémentaire à celle de l industrie en assurant le montage, la maintenance et la réparation de produits industriels Acteur principal dans la domaine du bâtiment et de l habitat au sens large Protagoniste important dans le domaine culturel

5 Artisanat est par référence aux explications précédentes le secteur économique le plus diversifié - pas seulement en Allemagne - et représente avec ses petites et moyennes entreprises l élément central du secteur des classes moyennes

6 Quelques exemples de l artisanat - Bâtiment (maçon, peintre, vernisseur) - Métallurgie, Électricité, Electronique (électricien, mécatronicien / technicien automobile) - Bois et Matières Synthétiques (menuisier, parqueteur) - Habillement, Textile et Cuir (tailleur, cordonnierorthopédiste, décorateur) - Alimentation (boulanger, boucher, pâtissier) - Professions para-médicales et de l hygiène (opticien, coiffeur, technicien de dent) - Métiers du verre, de la céramique et autres (verrier, imprimeur, luthier, potier)

7 Mission des Chambres des Métiers et de l Artisanat Représenter les intérêts du secteur Les Chambres des Métiers sont des chambres professionnelles dont les principaux objectifs sont - la représentation et la défense des intérêts de l artisanat et - l'amélioration de la compétitivité des entreprises artisanales

8 Mission des Chambres des Métiers et de l Artisanat - Les chambres des métiers: personnes morales de droit public avec affiliation obligatoire de chaque entreprise artisanale. - Sur la base statutaire, l'état a délégué des missions aux chambres des métiers qu'il aurait à exercer. Pour cela l État réalise un contrôle spécifique. - Comme organes d'autogestion: exécution d'autres tâches, en particulier formation/qualification et assistance/conseil.

9 Mission des Chambres des Métiers et de l Artisanat Autogestion et affiliation obligatoire L affiliation - garantie une liberté d entreprendre et renforce la responsabilité personnelle - offre une représentation forte des intérêts et garantit un lobbying ciblé - permet une représentation des intérêts de tous les membres d une chambre des métiers

10 Tâches et Services des Chambres des Métiers et de l Artisanat Les Chambres des Métiers: un large éventail de services - La représentation des intérêts généraux de l artisanat au niveau régional et jusque au-delà des frontières, par exemple européen - L accomplissement de l autonomie administrative de l artisanat et le contrôle juridique - La promotion économique de l artisanat dans tous les domaines compétents

11 Représentation des intérêts - Participation à la rédaction de propositions de lois et la définition de conditions réglementaires et économiques adaptées aux besoins des artisans et des PME - Consultation et prise de position sur les projets de loi et amendements - Contacts avec toutes les administrations et les députés importantes - Propositions en faveur du développement urbain, rural, régional, de la politique environnementale, la politique en matière de marchés publics, etc. - Conférence économique, informations sur la conjoncture - Relations publiques et information (tous les médias)

12 L accomplissement de l autonomie: Autogestion - Gestion du répertoire des métiers et conseil pour la création d entreprise ou la reprise d une entreprise existante - Gestion du rôle des apprentis, réglementation et contrôle de la formation professionnelle - Organisation et/ou surveillance des examens de CATP, brevet de maîtrise, formation continue - Constitution et assermentation d experts - Surveillance des corporations et des groupements d artisans

13 Promotion de l Artisanat (1) - Promotion de la formation professionnelle - Stage de perfectionnement - Cours de préparation au brevet de maîtrise - Complément de la formation professionnelle dans des entreprises par des cours sur des technologies modernes - Conférences spécialisées

14 Promotion de l Artisanat (2) Conseils professionnels qui sont habituellement gratuits. Les sujets abordés sont en particulier Gestion des affaires Questions légales Questions techniques Protection de l environnement Marketing Design Salons et expositions Export et UE

15 L organisation de l artisanat en Allemagne (1) «de bas en haut» Les chambres des métiers représentent les intérêts de tous ses membres sur une base régionale Au niveau des Länder, ce sont les groupes de travail des chambres qui représentent les intérêts de l artisanat vis-à-vis des instances politiques et administratives Les 54 chambres des métiers que compte le pays sont regroupées au sein de la Assemblée Permanente des chambres des métiers allemandes (DHKT)

16 L organisation de l artisanat (2) En parallèle, les chambres des métiers travaillent avec des organisations artisanales sur base volontaire au niveau régional et national Corporations artisanales sur le plan local Corporations artisanales de district Fédérations professionnelles actives sur le plan national Association des entreprises artisanales allemandes

17 Faits et chiffres de la Chambre des Métiers de Coblence (1) Le bureau dirige la Chambre des Métiers Il est composé du Président, de deux Vice-présidents et de six autres représentants. L Assemble Générale se charge des décisions fondamentales. Elle est composée de 48 membres comprenant 32 représentants des employeurs et 16 autres représentants des salariés.

18 Faits et chiffres sur la Chambre des Métiers de Coblence (2) Environ 250 membres du personnel, dirigés par le Secrétaire Général, travaillent dans les différents départements de la chambre Administration interne et finance Développement économique Formation / enseignement / qualification Service juridique Projets de partenariat internationaux Questions de politique générale

19 Faits et chiffres sur la Chambre des Métiers de Coblence (3) Le Land Rhenanie-Palatinat se trouve dans le sud-ouest d'allemagne

20 Faits et chiffres sur la Chambre des Métiers de Coblence (4) Le district de la chambre des métiers de Coblence est le nord du Land Rhenanie-Palatinat

21 Faits et chiffres sur l artisanat (5) District de la Chambre des Métiers de Coblence Entreprises Salariés Apprentis Chiffre d affaire EUR 14 milliards Chambre des Métiers de Coblence Brevets de Maîtrise 900 p. a. Conseils en gestion d entreprise p. a. Participants formation continue p. a.

22 Faits et chiffres sur la Chambre des Métiers de Coblence (6) 15 Centres de formation et technopoles Tâches et fonctions Formation professionnelle et continue Conseils techniques Recherche et développement orienté vers la pratique Informations sur de nouvelles technologies

23 Faits et chiffres sur la Chambre des Métiers de Coblence (7) Quelques exemples des technologies de nos technopoles Technique du métal et électrotechnique Technique de soudure, de lasers, etc. Technique de construction Technique du bois Techniques des aliments, de la santé Technique d'énergie, protection de l'environnement Construction et communication assistées par ordinateur

24 Faites et chiffres sur la Chambre des Métiers de Coblence (8) Soutien concret et complet Exemple 1: Créer sa propre entreprise Pour la création de sa propre entreprise ou la reprise d une entreprise existante: assistance par une équipe multidisciplinaire de la chambre dans les différents domaines: juridique, fiscale, économique, de gestion, sociale, technique, etc. Prise en charge des démarches administratives à accomplir auprès des différentes administrations etc.

25 Faites et chiffres sur la Chambre des Métiers de Coblence (8) Soutien concret et complet Exemple 2: Transfert de technologie Pour des questions techniques concrètes d une entreprise, des projets de développement sont effectués (aussi avec l industrie et les universités) Une optimisation des machines et des systèmes est effectuée concrètement dans les centres pour satisfaire aux conditions et exigences de l entreprise.

26 Faits et chiffres sur la Chambre des Métiers de Coblence (10) Quelques exemples de nos pays partenaires UE: France, Luxembourg, Autriche, Grande-Bretagne, Belgique, etc. Balkans: Bulgarie, Roumanie, etc. Asie: Sri Lanka, Vietnam, Cambodge, Laos etc.

27 Pour plus d informations Handwerkskammer Koblenz Friedrich-Ebert-Ring 33 D Koblenz

28 Merci beaucoup pour votre attention

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

L ARTISANAT. Vous êtes artisan et vous recherchez un local d activité adapté à votre métier?

L ARTISANAT. Vous êtes artisan et vous recherchez un local d activité adapté à votre métier? L ARTISANAT Vous êtes artisan et vous recherchez un local d activité adapté à votre métier? CBRE, le numéro un mondial en conseil immobilier d entreprise vous propose une sélection de locaux d activités

Plus en détail

chos Tourisme Métiers d Art en Champagne-Ardenne La filière Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 138 - Janvier 2015

chos Tourisme Métiers d Art en Champagne-Ardenne La filière Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 138 - Janvier 2015 N 138 - Janvier 2015 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne La filière Métiers d Art en Champagne-Ardenne Photo : Calligraphie Crédit Photo : Sommaire La filière

Plus en détail

Le rôle des chambres des métiers en Allemagne dans la formation professionnelle

Le rôle des chambres des métiers en Allemagne dans la formation professionnelle Le rôle des chambres des métiers en Allemagne dans la formation professionnelle Heike Hoeher-Crohn Chambre des métiers Frankfurt-Rhein-Main Frankfurt Rhein-Main Chambre des métiers Frankfurt Rhein-Main

Plus en détail

Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers

Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers L artisanat : de quoi parle-t-on? 1,1 million d entreprises

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

02 Écoles de formation technique et professionnelle (FTP) en Autriche Ministère fédéral de l éducation, des arts et de la culture (BMUKK)

02 Écoles de formation technique et professionnelle (FTP) en Autriche Ministère fédéral de l éducation, des arts et de la culture (BMUKK) 02 Écoles de formation technique et professionnelle (FTP) en Autriche Ministère fédéral de l éducation, des arts et de la culture (BMUKK) La direction générale pour la formation technique et professionnelle

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC»

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» Par Pierre-Claver NZOHABONAYO SECRETAIRE GENERAL ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES «OPC» 1. OBJECTIFS Dès sa création, l OPC vise une régulation articulée

Plus en détail

L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps

L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps L artisanat, c est quoi, c est qui? L artisanat est un secteur essentiel de l économie nationale. Il regroupe : 250 métiers, répartis

Plus en détail

CONFERENCE: L Engagement

CONFERENCE: L Engagement CONFERENCE: L Engagement de l Europe en faveur des petites et moyennes entreprises Mot de bienvenue M. Pierre Gramegna, Directeur de la Chambre de Commerce Les PME en Europe 25 millions de PME dans l UE

Plus en détail

L ARTISANAT EN MOSELLE

L ARTISANAT EN MOSELLE Résultats des enquêtes OPALE L ARTISANAT EN MOSELLE Votre situation économique Situation actuelle Dans les 5 ans Bonne et excellente 27,3% (Lorraine 29%) Amélioration 25,7% (Lorraine 24%) Moyenne 54% (Lorraine

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain La fin de l année est l occasion pour chacun de faire le point sur la situation économique

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

envisagez-vous d exercer?

envisagez-vous d exercer? Quelle activité envisagez-vous d exercer? UN DES PARAMÈTRES IMPORTANTS dans le choix d un statut juridique est la nature même de l activité. Est-elle commerciale, artisanale, industrielle ou civile? Certaines

Plus en détail

Assistance technique CAO DAO Emploi et main d œuvre On / Off Shore

Assistance technique CAO DAO Emploi et main d œuvre On / Off Shore Assistance technique CAO DAO Emploi et main d œuvre On / Off Shore Contribuer au succès de nos partenaires grâce à une main d œuvre qualifiée et sensibilisée aux exigences Q.H.S.E Tél : 00242 06 673 53

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Pôle de compétitivité Aerospace Valley Prestation de consultant Action Collective CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Cahier des charges Accompagnement de PME à l international Réf. AV-2014-271 AEROSPACE VALLEY

Plus en détail

APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1

APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1 LES PROPOSITIONS DE L ARTISANAT POUR LE PROGRAMME OPERATIONNEL DU MASSIF CENTRAL APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1 «L artisanat, acteur central du massif» Première entreprise de France Première entreprise du

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Jean Pascal Chirat Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Intervention Fnas Plan de l intervention Etat énergétique du parc des logements français selon les: Etiquettes

Plus en détail

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi RÈGLES applicables au détachement de travailleurs en FRANCE Ce document est purement informatif et, à ce titre, volontairement synthétique.

Plus en détail

DECRET NOR : ETLL1414320D

DECRET NOR : ETLL1414320D RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement et de l égalité des territoires DECRET portant création du Conseil supérieur de la construction NOR : ETLL1414320D Publics concernés : professionnels de la construction.

Plus en détail

LUXEMBOURG, VOTRE PARTENAIRE AU CŒUR DE L EUROPE. Jeannot Erpelding, le 25 septembre 2015

LUXEMBOURG, VOTRE PARTENAIRE AU CŒUR DE L EUROPE. Jeannot Erpelding, le 25 septembre 2015 CHAMBRE DE COMMERCE DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG LUXEMBOURG, VOTRE PARTENAIRE AU CŒUR DE L EUROPE Jeannot Erpelding, le 25 septembre 2015 11 CHAMBRE DE COMMERCE DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG LA CHAMBRE

Plus en détail

NOM : PRENOM : CLASSE :

NOM : PRENOM : CLASSE : 3ENT1 S1C I - DEFINITION Une entreprise est un ensemble de moyens (personnel et capital) réunis et organisés destinés à produire des biens et/ou des services qui seront vendus pour réaliser des bénéfices.

Plus en détail

D1406 - Management en force de vente

D1406 - Management en force de vente Appellations (Commerce / Economie - Achat / Vente) D1406 - Management en force de vente Responsable des ventes Responsable des ventes comptes-clés Responsable des ventes zone export Définition Organise

Plus en détail

SYNTHESE GPEC METIERS DE L ECONOMIE VERTE

SYNTHESE GPEC METIERS DE L ECONOMIE VERTE SYNTHESE GPEC METIERS DE L ECONOMIE VERTE Dans le cadre de la dynamique du Grenelle de l Environnement à l échelle nationale, la Région Alsace et le Ministère du Développement Durable, des Transports et

Plus en détail

H1403 - Intervention technique en gestion industrielle et logistique

H1403 - Intervention technique en gestion industrielle et logistique Appellations (Industrie - Support / Maintenance) H1403 - Intervention technique en gestion industrielle et logistique Ordonnanceur-approvisionneur / Ordonnanceuse-approvisionneuse Technicien / Technicienne

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

Éducation internationale : un guichet unique pour accéder à l expertise québécoise en formation professionnelle

Éducation internationale : un guichet unique pour accéder à l expertise québécoise en formation professionnelle Éducation internationale : un guichet unique pour accéder à l expertise québécoise en formation professionnelle Thèmes de la présentation Présentation d Éducation internationale Présentation des commissions

Plus en détail

ARTISANS FEMMES TARN-ET-GARONNE. 1 200 chefs d'entreprises. 11, rue du lycée 82000 Montauban artisanumerique.fr 05 63 63 09 58

ARTISANS FEMMES TARN-ET-GARONNE. 1 200 chefs d'entreprises. 11, rue du lycée 82000 Montauban artisanumerique.fr 05 63 63 09 58 ARTISANS FEMMES TARN-ET-GARONNE 1 200 chefs d'entreprises 11, rue du lycée 82000 Montauban artisanumerique.fr 05 63 63 09 58 2014 JUIN 2014 ARTISANS FEMMES TARN-ET-GARONNE Métiers de l'alimentaire 4 Métiers

Plus en détail

CGEH Conduite et Gestion de l Exploitation Hippique BPR3A 120. Fleuriste CAPA 25 Forêt BPR3A 140

CGEH Conduite et Gestion de l Exploitation Hippique BPR3A 120. Fleuriste CAPA 25 Forêt BPR3A 140 Aide au 1er équipement professionnel LYCÉENS - 2012/ 2013 AGRICULTURE Agroéquipement BPR3A 100 Alimentation, bio industrie laboratoire BPR3A 30 Aménagements paysagers BPR3A 80 CGEA Option Systèmes à dominante

Plus en détail

chemins, Quo Vadis? innover ou délocaliser?

chemins, Quo Vadis? innover ou délocaliser? La L industrie place industrielle MEM suisse MEM à la en croisée Suisse des chemins, Quo Vadis? innover ou délocaliser? Manifestation Salon EPMT, Palexpo XY, 21 juin Genève, 2013, Lausanne 4 juin 2015

Plus en détail

La journée de l Innovation 15 décembre 2010 L INNOVATION A LA PORTEE DE VOTRE ENTREPRISE

La journée de l Innovation 15 décembre 2010 L INNOVATION A LA PORTEE DE VOTRE ENTREPRISE L INNOVATION A LA PORTEE DE VOTRE ENTREPRISE Journée e Innovation dans les TPE/PME Synthèse des entretiens téléphoniques Une innovation subie de l externe La technologie évolue vite La réglementation évolue

Plus en détail

Groupe de travail Lipides 17/03/2009 SNRC LE SYNDICAT NATIONAL DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

Groupe de travail Lipides 17/03/2009 SNRC LE SYNDICAT NATIONAL DE LA RESTAURATION COLLECTIVE Groupe de travail Lipides 17/03/2009 SNRC LE SYNDICAT NATIONAL DE LA RESTAURATION COLLECTIVE NOTRE MÉTIER QU EST-CE QUE LA RESTAURATION COLLECTIVE? La restauration collective est une des branches de la

Plus en détail

Les chambres de métiers et de l artisanat. Rôle et missions

Les chambres de métiers et de l artisanat. Rôle et missions Les chambres de métiers Rôle et missions sont le lieu de passage obligé et le lieu ressources des chefs d entreprises artisanales pour toutes les formalités intéressant la vie de leur entreprise. Accueillir

Plus en détail

RESUME... 7 ALLEMAGNE... 8

RESUME... 7 ALLEMAGNE... 8 Sommaire RESUME... 7 ALLEMAGNE... 8 1. Introduction... 10 1.1. Définition du secteur... 10 1.2. Chiffres clés... 11 Positionnement de l Allemagne sur le marché mondial... 11 Position du secteur sur le

Plus en détail

L agence pour le développement économique du Land de Bade-Wurtemberg

L agence pour le développement économique du Land de Bade-Wurtemberg L-Bank : bénéficiant d une garantie explicite L agence pour le développement économique du Land de Bade-Wurtemberg depuis le 1 er décembre 1998 www.l-bank.de Bloomberg : LBANK Téléphone : +49-721-150-3644

Plus en détail

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2)

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) BTS COMMUNICATION Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) Fonction Le titulaire du BTS Communication conçoit et met en œuvre des opérations de communication, qui peuvent revêtir une forme publicitaire, événementielle,

Plus en détail

Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela

Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela 9 octobre 2012 1 Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela CONSTRUCTION L OPCA de la Construction est agréé gréé, par arrêté du 9 novembre 2011 (JO du 04/12/2011),

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT QUALITE SECURITE - ENVIRONNEMENT

MANUEL DE MANAGEMENT QUALITE SECURITE - ENVIRONNEMENT MANUEL DE MANAGEMENT QUALITE SECURITE - ENVIRONNEMENT Indice : F Date : 05/02/2014 Siège : Z.I 13 Rue de la Résistance BP -61620-14406 BAYEUX cedex Tel. : 02 31 51 40 00 Atelier de montage/ajustage : Z.I

Plus en détail

Des services pour construire votre réussite

Des services pour construire votre réussite Rhône SAVOIR FAIRE MODERNITÉ TRANSMISSION QUALITÉ PROXIMITÉ APPRENTISSAGE COMPÉTENCE INNOVATION INDÉPENDANCE EXPERTISE CRÉATION La CMA vous accompagne! Des services pour construire votre réussite La CMA

Plus en détail

L offre des cabinets peut se structurer en 3 types de prestations et 3 domaines d application

L offre des cabinets peut se structurer en 3 types de prestations et 3 domaines d application L offre des cabinets peut se structurer en 3 types de prestations et 3 domaines d application NB : Le schéma ci-après présente de manière synthétique la répartition des activités par type de prestation

Plus en détail

PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION

PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION > L OBSERVATOIRE DU TRAVAIL TEMPORAIRE > LA PROSPECTIVE DE BRANCHE SUR LES METIERS ET LES QUALIFICATIONS > UN EXEMPLE DE DEMARCHE PROSPECTIVE : Origine et nature de

Plus en détail

Les différentes formes de soutien après la création de l entreprise.

Les différentes formes de soutien après la création de l entreprise. AFFAIRES INTERNATIONALES L ENGAGEMENT DE L EUROPE EN FAVEUR DES PME ENTERPRISE EUROPE NETWORK - L EUROPE A LA PORTE DE VOTRE ENTREPRISE Les différentes formes de soutien après la création de l entreprise.

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

H1301 - Inspection de conformité

H1301 - Inspection de conformité Appellations (Industrie - Support / Maintenance) Inspecteur / Inspectrice de contrôle de conformité Technicien / Technicienne de contrôle de conformité Définition Réalise des inspections et des vérifications

Plus en détail

Renforcement de Capacité La gestion de déchets industriels - La Promotion de l enseignement

Renforcement de Capacité La gestion de déchets industriels - La Promotion de l enseignement La contribution de la composante «La gestion de déchets industriels du PGPE» Otto Schmidt IPUR International Project- and Resourcemanagement Le développement du secteur «Gestion de déchets industriels»

Plus en détail

L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE

L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE 1. Spécificité des Industries de la Métallurgie d Aquitaine Avec 57 000 salariés, les Industries de la Métallurgie d Aquitaine représentent 10%

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

M1707 - Stratégie commerciale

M1707 - Stratégie commerciale Appellations (Commerce / Economie - Gérance) Directeur commercial / Directrice commerciale Responsable commercial / commerciale Définition Définit et met en oeuvre la stratégie commerciale de l'entreprise

Plus en détail

LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS

LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS I) CONTEXTE II) LES GRANDS CHANGEMENTS III) DISPOSITIF DE GESTION DU CODE REGIMES: BENEFICE DES AVANTAGES PLUS FAVORABLES MECANISME DE CONTRÔLE ET DE SUIVI EVALUATI

Plus en détail

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

Licence Professionnelle Energie et Environnement - LP2E

Licence Professionnelle Energie et Environnement - LP2E Licence Professionnelle Energie et Environnement - LP2E * Université d'avignon et des Pays de Vaucluse - UAPV * Campus des Sciences et des Techniques Lycée Philippe de Girard Avignon Licence Pro Energie

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

M1705 - Marketing. Appellations (HORECA - Hotel) Définition. Accés à l'emploi métier. Conditions d'exercice de l'activité

M1705 - Marketing. Appellations (HORECA - Hotel) Définition. Accés à l'emploi métier. Conditions d'exercice de l'activité Appellations (HORECA - Hotel) Assistant / Assistante marketing Responsable marketing Définition Définit et met en oeuvre la stratégie marketing (tarifs, promotion, communication, gammes de produits, supports

Plus en détail

LYCEE PROFESSIONNEL CAP. Bac. Bac. Bac Pro MEI Maintenance des Equipements Industriels. Bac Pro ELEEC. Bac Pro. Bac Pro

LYCEE PROFESSIONNEL CAP. Bac. Bac. Bac Pro MEI Maintenance des Equipements Industriels. Bac Pro ELEEC. Bac Pro. Bac Pro LYCEE PROFESSIONNEL BTS-IUT-Vie Active Vie Active Bac Pro Comptabilité Bac Techno. 1ère Adaptation Bac Pro, mentions complémentaires... Bac Pro Productique Mécanique PAR ALTERNANCE Bac Techno. 1ère Adaptation

Plus en détail

Atelier de la Profession

Atelier de la Profession Sécuriser le recours à la prestation de services et à la sous-traitance en Europe : Obligations & droits pour les entreprises et les salariés Atelier de la Profession LES INTERVENANTS Laurence BOURGEON

Plus en détail

Formation professionnelle dans les métiers de l industrie au Nigéria. Graines d Espérance

Formation professionnelle dans les métiers de l industrie au Nigéria. Graines d Espérance Formation professionnelle dans les métiers de l industrie au Nigéria Graines d Espérance Origine du programme au Liban CHIFFRES CLES Formations courtes 1 centre équipé 136 bénéficiaires Jumelages Formations

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

ASSOCIATION BULGARE DE L INDUSTRIE METALLURGIQUE /АBIM/

ASSOCIATION BULGARE DE L INDUSTRIE METALLURGIQUE /АBIM/ ASSOCIATION BULGARE DE L INDUSTRIE METALLURGIQUE /АBIM/ Carte routière de restucturation dans le secteur métallurgique - gestion de la restructuration, inclusion active des partenaire sociaux, diffusion

Plus en détail

H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle

H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle Appellations (Industrie - Management / Encadrement) H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle Responsable qualité en industrie Responsable Qualité Sécurité Environnement -QSE- en industrie

Plus en détail

H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle

H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle Appellations Adjoint / Adjointe au responsable Qualité Sécurité Environnement -QSE- en industrie Pilote qualité en système qualité en industrie Animateur / Animatrice qualité industrie Assistant / Assistante

Plus en détail

Profession : Expert-Comptable

Profession : Expert-Comptable Profession : Expert-Comptable La profession d expert comptable : La passion du conseil Le monde de l entreprise évolue, la profession d expert comptable aussi. L expert comptable, le conseiller financier

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Electricité - Plomberie

Electricité - Plomberie Electricité - Plomberie 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire

Plus en détail

Bienvenue à la nuit de l orientation

Bienvenue à la nuit de l orientation Bienvenue à la nuit de l orientation s orienter sans stress www.nuitsdelorientation.fr Affiche réalisée par : FLIPARTS BTP 54 107.1 programme espace INFORIZON Passe ton test d orientation informatique

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

Fonds en faveur de la formation professionnelle secteur arts graphiques

Fonds en faveur de la formation professionnelle secteur arts graphiques VISCOM Association suisse pour la communication visuelle VWP Verband Werbetechnik+Print COPYPRINTSUISSE Association suisse des reprographes Fonds en faveur de la formation professionnelle secteur arts

Plus en détail

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE Information presse + de 130 exposants 1 11 ème édition des Rendez-vous de l Emploi, de la formation et de la création d entreprise RENDEZ-VOUS A MÂCON vendredi edi 17 octobre 2014 de 9h à 17h PARC DES

Plus en détail

Un nouveau régime de qualifications professionnelles pour l Europe

Un nouveau régime de qualifications professionnelles pour l Europe Un nouveau régime de qualifications professionnelles pour l Europe L UE pour la croissance et l emploi Marché intérieur et services Michel Barnier Membre de la Commission européenne en charge du marché

Plus en détail

L INFORMATIQUE D OCCASION OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES

L INFORMATIQUE D OCCASION OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES Présentation ONU 15 juin 2015 Entreprise Solidaire à but non lucratif L INFORMATIQUE D OCCASION OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES Ecologiques Sociales - Economiques LE CONCEPT D AfB Spécialisé dans le reconditionnement

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE

CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE Ministère de la recherche CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE Option 1999-2003 Le crédit d impôt recherche est une mesure fiscale créée par la loi de finances pour 1983 Objectif : Aider les entreprises à accroître

Plus en détail

Formation en alternance

Formation en alternance Formation en alternance EN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EN CONTRAT D APPRENTISSAGE En raison des coûts et de l impact environnemental de l énergie, les secteurs utilisateurs d énergie (industrie, agriculture,

Plus en détail

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Mai 2015 Date limite de réponse : 20 juin 2015 Cahier des charges Pour accompagner les

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATIONS CULTURELLES ET SPORTIVES

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATIONS CULTURELLES ET SPORTIVES DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATIONS CULTURELLES ET SPORTIVES L association : Sollicite une subvention de Au titre : (cocher la case correspondant à votre situation) de l aide aux déplacements

Plus en détail

: SOCIETE D ETUDES ET DE RECHERCHES POUR LE DEVELOPPEMENT PAR ABREVIATION «SERD»

: SOCIETE D ETUDES ET DE RECHERCHES POUR LE DEVELOPPEMENT PAR ABREVIATION «SERD» 2008 NOM DE LA SOCIETE FORME JURIDIQUE ADRESSE DU SIEGE ACTIVITE : SOCIETE D ETUDES ET DE RECHERCHES POUR LE DEVELOPPEMENT PAR ABREVIATION «SERD» : S.A.R.L AU CAPITAL DE 3.500.000,00 DHS : 12 RUE IBN ESSOUFI

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

Fédérateur de compétences

Fédérateur de compétences www.uimmauvergne.org L UIMM D AUVERGNE Fédérateur de compétences REPRÉSENTER I DÉFENDRE I ACCOMPAGNER LA MÉTALLURGIE EN AUVERGNE Les Chiffres clés Entreprises salariés Reṕartition des effectifs Source

Plus en détail

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie L'enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO) de Pôle emploi mesure les intentions de des employeurs pour l année à venir,

Plus en détail

Colloque Patrimoine. «Le patrimoine, un investissement à haut impact socio-économique à refinancer» 12/09/2014

Colloque Patrimoine. «Le patrimoine, un investissement à haut impact socio-économique à refinancer» 12/09/2014 Colloque Patrimoine «Le patrimoine, un investissement à haut impact socio-économique à refinancer» 12/09/2014 1. Patrimoine et finances publiques Contexte finances publiques : Conjoncture : période de

Plus en détail

Le Conservatoire national des arts et métiers ENSEIGNER À TOUS ET PARTOUT

Le Conservatoire national des arts et métiers ENSEIGNER À TOUS ET PARTOUT Le Conservatoire national des arts et métiers ENSEIGNER À TOUS ET PARTOUT LE CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS UN SERVICE PUBLIC 3 MISSIONS Formation des adultes tout au long de la vie professionnelle

Plus en détail

Paris, le 04 novembre 2013. Page 1 sur 8

Paris, le 04 novembre 2013. Page 1 sur 8 Charte d Engagement des industries des produits entrant dans la construction pour le développement des formations aux économies d énergie dans le bâtiment et la promotion de la mention RGE «Reconnu Garant

Plus en détail

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle Appellations (Métiers courants) Ingénieur / Ingénieure de maintenance industrielle Responsable de service maintenance industrielle Définition Organiser et superviser les activités et les interventions

Plus en détail

Les aides étatiques pour PME. Les principaux instruments de cofinancement publics en faveur des PME luxembourgeoises

Les aides étatiques pour PME. Les principaux instruments de cofinancement publics en faveur des PME luxembourgeoises Les aides étatiques pour PME Les principaux instruments de cofinancement publics en faveur des PME luxembourgeoises Les aides directes du Ministère de l Économie en faveur des PME luxembourgeoises Chambre

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

IMPORTEURS - EXPORTATEURS

IMPORTEURS - EXPORTATEURS Août 2013 IMPORTEURS - EXPORTATEURS Service Etudes CCI Indre Importateurs - Exportateurs Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LES OPERATEURS DU COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

LA LETTRE DE MOTIVATION

LA LETTRE DE MOTIVATION Patrick de SAINTE-LORETTE Jo MARZÉ LA LETTRE DE MOTIVATION Troisième édition Troisième tirage 2005, 1991, 1999, 2003 pour le texte de la présente édition, 2005 pour la nouvelle présentation ISBN : 2-7081-3374-8

Plus en détail

Global Process Industry

Global Process Industry Global Process Industry GPI, la solution qui donne un sens à vos projets www.globalprocess.fr NOTRE GROUPE Global Process Industry est un ensemblier industriel de procédés à destination de l industrie

Plus en détail

Histoire des coopératives

Histoire des coopératives Histoire des coopératives Les premières pratiques coopératives permanentes et organisées apparaissent en Europe au cours des années 1840 : coopérative de consommation des Equitables pionniers de Rochdale

Plus en détail

ART AVENIR LE SALON DES METIERS D ART, DE SERVICES ET DE FABRICATION DE MIDI-PYRENEES LUNDI 30 MARS

ART AVENIR LE SALON DES METIERS D ART, DE SERVICES ET DE FABRICATION DE MIDI-PYRENEES LUNDI 30 MARS DOSSIER DE PRESSE ART AVENIR LE SALON DES METIERS D ART, DE SERVICES ET DE FABRICATION DE MIDI-PYRENEES LUNDI 30 MARS 2015 Orientation Emploi Insertion Apprentissage Réussite professionnelle Artisanat

Plus en détail

PAR OU COMMENCER : L ETUDE DE MARCHE

PAR OU COMMENCER : L ETUDE DE MARCHE PAR OU COMMENCER : L ETUDE DE MARCHE L étude de marché est nécessaire pour : - connaître et comprendre le marché dans lequel vous vous situez, - évaluez votre chiffre d affaire potentiel, - élaborer votre

Plus en détail

Fédération des NTIC «AIDONS LE DEVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET CREONS DE L'EMPLOI» Paris Mercredi 28 Janvier 2009

Fédération des NTIC «AIDONS LE DEVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET CREONS DE L'EMPLOI» Paris Mercredi 28 Janvier 2009 Fédération des NTIC «AIDONS LE DEVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET CREONS DE L'EMPLOI» Paris Mercredi 28 Janvier 2009 Président: Pierre Violo Secrétaire Générale: Gisèle Mary-Dugue FPNTIC Une Equipe Secteur

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT Titre du projet «Appui à la mise en œuvre de la stratégie

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

Base légale : Loi modifiée du 19 décembre 2008 portant réforme de la formation professionnelle

Base légale : Loi modifiée du 19 décembre 2008 portant réforme de la formation professionnelle Projet de règlement grand-ducal portant fixation des indemnités d apprentissage dans les secteurs de l artisanat, du commerce, de l industrie et de l agriculture. Base légale : Loi modifiée du 19 décembre

Plus en détail

H1301 - Inspection de conformité

H1301 - Inspection de conformité Appellations Inspecteur / Inspectrice de conformité d'ascenseurs Inspecteur / Inspectrice de conformité de matériel Inspecteur / Inspectrice de conformité d'équipements sous pression Inspecteur / Inspectrice

Plus en détail

Choisissez la filière de l excellence. Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit

Choisissez la filière de l excellence. Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit Choisissez la filière de l excellence Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit L expertise comptable : un large éventail de possibilités La profession libérale L expertise comptable

Plus en détail

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants Okavango energy 18 rue Gounod 92210 Saint-Cloud contact@okavango-energy.com tel : 09 81 02 95

Plus en détail