OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties. Note méthodologique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties. Note méthodologique"

Transcription

1 OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties Note méthodologique

2 Comment est calculée la taxe foncière sur les propriétés bâties? Prenons l exemple d un avis d imposition pour un bien situé à Decazeville, dans l Aveyron. Chaque collectivité bénéficiaire de la taxe foncière (le département, la commune, parfois une intercommunalité et/ou un syndicat de communes) applique un taux (en bleu ci-dessus) à la base d imposition (en orange). La somme des cotisations prélevées par les collectivités territoriales donne le montant brut de la taxe foncière (en rose). Sur ce montant brut, l Etat applique 3 % à titre de frais de gestion pour la collecte de l impôt (en gris). Par exception, ce taux est de 8 % pour la collecte au profit des syndicats de communes.

3 La somme du montant brut de taxe foncière et des frais de gestion donne le montant total de taxe foncière (en rouge). Changements opérés en 2011 : Jusqu en 2011, la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) comprenait également une cotisation au profit de la région. A compter de 2011, les régions ne perçoivent plus de TFPB, leur part de taxe foncière ayant été transférée aux départements. Ces derniers ont donc augmenté leur taux en 2011 pour intégrer les parts régionales de taxe foncière. Concernant les frais de gestion prélevés par l Etat, ceux-ci s élevaient à 8 % du montant de la TFPB. A compter de 2011, l Etat ne perçoit plus que 3 % du montant de la TFPB, le produit des 5 % restants ayant été transféré aux départements. Comme pour l ancienne part régionale de taxe foncière, les taux 2011 des départements ont intégré le transfert partiel du produit des frais de gestion sous la forme d une augmentation de taux. A noter : par exception, l Etat continue de percevoir 8 % de frais de gestion sur la part de taxe foncière revenant aux syndicats de communes. D autres taxes peuvent figurer sur les avis d imposition de taxe foncière a) La commune ou un groupement de communes peut avoir institué une taxe d enlèvement des ordures ménagères (TEOM) pour couvrir spécialement les dépenses d enlèvement des déchets ménagers. Comme cette taxe partage la même base d imposition que la taxe foncière, elle apparait sur le même avis d imposition. Dans ce cas, le taux de la TEOM, la base d imposition et la cotisation sont indiqués dans la colonne prévue à cet effet (voir exemple d avis d imposition ci-avant). Des frais de gestion sont également prélevés, mais de 8 % cette fois-ci. La TEOM est toutefois une taxe distincte de la taxe foncière. Elle obéit à un régime différent et, notamment, les propriétaires bailleurs peuvent, après l avoir payé au Trésor public, en demander le remboursement au locataire. Cet impôt n est donc pas lié au statut de propriétaire mais au statut d habitant. à défaut d indication, les chiffres de l Observatoire des taxes foncières n en tiennent pas compte (voir méthode de calcul ci-après). b) Dans la moitié des communes françaises, les propriétés bâties sont également assujetties à une taxe spéciale d équipement, destinée à financer un établissement public foncier local ou d Etat. Dans ce cas, la colonne «taxes spéciales» de l avis de taxe foncière est renseignée (voir exemple d avis d imposition ci-avant). Pour la collecte de cette taxe, les frais de gestion de l Etat sont de 9 %. En pratique, le taux de cette taxe ne dépasse pas 1,00 %. c) Dans toutes les communes d Ile-de-France, une taxe additionnelle spéciale annuelle (TASA) est perçue depuis 2015, qui est destinée à «financer les dépenses d'investissement en faveur des transports en commun» (article 1599 quater D du CGI). Elle est fixée à 0,229 % en Cette taxe n apparaît pas dans une colonne distincte de l avis de taxe

4 foncière mais dans la colonne «taxes spéciales», dans laquelle elle s ajoute, le cas échéant, à la taxe spéciale d équipement. La base d imposition de la TFPB : les valeurs locatives La base d imposition de la taxe foncière sur les propriétés bâties est constituée par la valeur locative cadastrale des propriétés, c est-à-dire en théorie le loyer annuel potentiel des propriétés, diminuée d un abattement forfaitaire de 50 % censé couvrir les frais de gestion et d entretien (assurance, réparations, etc.). Les valeurs locatives des immeubles sont déterminées selon des critères très complexes. En résumé, pour les immeubles anciens, elles ont été déterminées dans les années 1970, soit selon leurs caractéristiques, en fonction d un tarif communal, et par rapport à des locaux de référence (plupart des locaux d habitation ou à usage professionnel), soit selon les loyers pratiqués (certains locaux d activité). Concernant les constructions nouvelles, les valeurs locatives sont déterminées soit par rapport aux valeurs de base de 1970 actualisées (locaux d habitation), soit par comparaison ou appréciation directe (locaux d activité). Dans tous les cas, les valeurs locatives font l objet d une revalorisation annuelle : Chaque année, la valeur locative des propriétés bâties est majorée par application d un coefficient forfaitaire fixé au niveau national par la loi de finances (voir l article 1518 bis du Code général des impôts). Pour 2015, ce coefficient est de 1,009, ce qui correspond à une augmentation de 0,90 % de la valeur locative des propriétés bâties entre 2014 et Entre 2010 et 2015, en raison des coefficients de majoration, les bases d imposition de la taxe foncière ont été majorées par un coefficient égal à 1,076163, ce qui correspond à une augmentation d environ 7,62 %. Par ailleurs, lorsque des travaux importants sont effectués sur une propriété (agrandissement, rénovation complète par exemple), la valeur locative de cette propriété est réévaluée. Révision des valeurs locatives à venir : - Une nouvelle méthode d évaluation de la valeur locative, basée sur les valeurs de marché, a été instaurée pour les locaux à usage commercial ou professionnel (article 34 de la loi n du 29 décembre 2010 de finances rectificative pour 2010). La prise en compte des valeurs locatives révisées a été repoussée à Concernant les locaux d habitation, les valeurs locatives ont fait l objet d une révision à titre expérimental dans cinq départements en 2015 (article 74 de la loi n du 29 décembre 2013 de finances rectificatives pour 2013 et arrêté du 18 décembre 2014). Suivant les résultats de cette expérimentation, une révision générale pourrait être mise en application à plus ou moins long terme.

5 Méthode de calcul de l Observatoire des taxes foncières L Observatoire des taxes foncières produit ses résultats à partir des taux d imposition publiés sur le site internet de la Direction générale des impôts. S agissant d évaluer l évolution de la taxe foncière pour les contribuables, l Observatoire tient compte de la majoration annuelle des valeurs locatives (soit une augmentation de 7,62 % entre 2010 et 2015). Mais les résultats de l Observatoire des taxes foncières ne sont valables que pour des propriétés dont la valeur locative n a pas été spécialement réévaluée (à la suite de travaux d agrandissement par exemple). Il est également tenu compte de la réforme de 2011 : la part régionale de taxe foncière ainsi que 5 % des frais de gestion de l Etat sur 8 % ont été transférés aux départements sous la forme d une augmentation de taux. L augmentation des taux départementaux doit donc être calculée en tenant compte de ces transferts. Evolution de la taxe foncière «hors TEOM» A défaut d indication, l Observatoire des taxes foncières analyse l évolution de la taxe foncière sans tenir compte de la taxe d enlèvement des ordures ménagères. La TEOM est en effet un impôt différent de la taxe foncière (voir précédemment) et qui n existe pas dans toutes les communes. La TEOM est de plus liée au statut d habitant. En effet, si tous les propriétaires doivent s en acquitter auprès de l administration des impôts, seuls les propriétaires occupants en ont la charge définitive. Les propriétaires bailleurs, quant à eux, peuvent en obtenir le remboursement auprès des locataires de leur logement. Il faut donc exclure la TEOM si l on veut calculer l évolution d un impôt lié spécifiquement à la propriété foncière. Evolution de la taxe foncière «TEOM comprise» L Observatoire des taxes foncières choisit néanmoins d indiquer aussi pour toutes les communes de France l évolution de la taxe foncière «TEOM comprise», c est-à-dire en prenant en compte la taxe d enlèvement des ordures ménagères (TEOM) lorsqu elle est appliquée. Ce faisant, l Observatoire des taxes foncières permet aux propriétaires occupants de mesurer l évolution de leur «facture». Mais ces données sont purement indicatives et ne renseignent pas sur l évolution de la taxe foncière en tant qu impôt lié spécifiquement à la propriété immobilière. NOUVEAUTE : PRISE EN COMPTE DES TAXES SPECIALES ADDITIONNELLES Pour cette dixième édition, l Observatoire UNPI des taxes foncières innove en prenant en compte l évolution des taxes additionnelles spéciales (taxe spéciale d équipement voire taxe additionnelle spéciale annuelle en Ile-de-France). Ainsi, les pourcentages d augmentation

6 indiqués tiennent compte de l augmentation ou de la diminution de ces taxes, qu il s agisse de calculer l évolution de la taxe foncière «TEOM comprise» ou «hors TEOM». En effet, dans tous les cas, ces taxes ne peuvent être récupérées auprès d un locataire.

OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties. Note méthodologique

OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties. Note méthodologique OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties Note méthodologique Comment est calculée la taxe foncière sur les propriétés bâties? Prenons l exemple d un avis d imposition pour un bien

Plus en détail

OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties. Note méthodologique

OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties. Note méthodologique OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties Note méthodologique Comment est calculée la taxe foncière sur les propriétés bâties? Prenons l exemple d un avis d imposition pour un bien

Plus en détail

OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties 2007-2012

OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties 2007-2012 OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties 2007-2012 Conférence de presse 8 octobre 2013 OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties Note méthodologique Comment

Plus en détail

La TF sur les propriétés bâties profite aux communes, intercommunalités, et départements.

La TF sur les propriétés bâties profite aux communes, intercommunalités, et départements. La taxe foncière Publié le 30 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 26 février 2017 FICHE PRATIQUE La taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) Bénéficiaires La TF sur les propriétés bâties profite

Plus en détail

16) Les impôts locaux

16) Les impôts locaux 1 FIPECO, le 18.07.2016 Les fiches de l encyclopédie IV) Les prélèvements obligatoires 16) Les impôts locaux Le graphique suivant montre la répartition des impôts et taxes perçus par les collectivités

Plus en détail

Les ressources fiscales des communes

Les ressources fiscales des communes Les ressources fiscales des communes Les recettes fiscales représentent l essentiel des recettes du budget de fonctionnement d une commune (72% en 2012 à Rouffiac-Tolosan). Elles ont un rôle important

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE

OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE 2011-2016 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 12 OCTOBRE 2017 1 Repères méthodologiques CALCUL DE LA TAXE FONCIÈRE 50 % DE LA VALEUR LOCATIVE ANNUELLE

Plus en détail

COMMISSION DES FINANCES OUVERTE

COMMISSION DES FINANCES OUVERTE COMMISSION DES FINANCES OUVERTE La Fiscalité Directe Locale (les Impôts Locaux) Les impôts locaux constituent la première ressource de la Ville de Mulhouse 2 Décomposition du produit des impôts locaux

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIERES

OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIERES OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties 2006-2011 Conférence de presse du 10 octobre 2012 Calcul de la taxe foncière VALEUR LOCATIVE CADASTRALE X X X Taux voté par la commune Taux voté

Plus en détail

5 - LES ASPECTS FISCAUX DE LA FUSION D EPCI A FISCALITE PROPRE

5 - LES ASPECTS FISCAUX DE LA FUSION D EPCI A FISCALITE PROPRE 5 - LES ASPECTS FISCAUX DE LA FUSION D EPCI A FISCALITE PROPRE Le régime fiscal d un EPCI issu d une fusion d EPCI, ainsi que les modalités de vote de ses premiers taux d imposition, dépendent des régimes

Plus en détail

3.3 Taxe et redevance d enlèvement des ordures ménagères

3.3 Taxe et redevance d enlèvement des ordures ménagères Ministère de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités Publication : «Le guide statistique de la fiscalité territoriales directe locale 2006» 3.3 Taxe et redevance d enlèvement des ordures ménagères

Plus en détail

LA FISCALITÉ LOCALE. Les collectivités locales en chiffres CHAPITRE 5

LA FISCALITÉ LOCALE. Les collectivités locales en chiffres CHAPITRE 5 Les collectivités locales en chiffres CHAPITRE 5 LA FISCALITÉ LOCALE Présentation - Définitions 52 5-1 Vue d ensemble de la fiscalité locale 2012 55 5-2 La fiscalité des trois taxes ménages : produits

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE

OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE 2010-2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 13 OCTOBRE 2016 1 INTRODUCTION CALCUL DE LA TAXE FONCIÈRE VALEUR LOCATIVE NETTE (valeur locative brute

Plus en détail

Taxes foncières : plus de 21 % d augmentation en cinq ans

Taxes foncières : plus de 21 % d augmentation en cinq ans Frédéric Zumbiehl Comme chaque année, les propriétaires ont eu jusqu au 15 octobre pour payer leur taxe foncière. L augmentation de cet impôt au cours des dernières années (sauf très rares exceptions)

Plus en détail

II. DISPOSITIONS ADMINISTRATIVES ACTUELLES

II. DISPOSITIONS ADMINISTRATIVES ACTUELLES Page 1 of 5 Home > Modifications récentes > Circulaire AGFisc N 22/2016 (n Ci.704.681) dd. 29.06.2016 Administration générale de la Fiscalité Expertise Opérationnelle et Support Service IPP Impôt des personnes

Plus en détail

DATES TAXES CONCERNEES OBJET DE LA DELIBERATION. Quatre taxes directes locales

DATES TAXES CONCERNEES OBJET DE LA DELIBERATION. Quatre taxes directes locales INFORMATIONS SUR LES DELIBERATIONS FISCALES A PRENDRE PAR LES COLLECTIVITES TERRITORIALES EN 2013 POUR UNE APPLICATION EN 2014 (Référence : circulaire n NOR/INTB1309997C du 26 juillet 2013) Les délibérations

Plus en détail

5LA FISCALITÉ LOCALE LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011

5LA FISCALITÉ LOCALE LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 5LA FISCALITÉ LOCALE 5-1 Vue d ensemble de la fiscalité locale 74 5-2 Évolution de la fiscalité directe locale 76 5-3 Les taux d'imposition des 3 taxes «ménages»

Plus en détail

La réforme de la taxe professionnelle : état des lieux pour le secteur photovoltaïque après adoption de la loi de finances 2010

La réforme de la taxe professionnelle : état des lieux pour le secteur photovoltaïque après adoption de la loi de finances 2010 La réforme de la taxe professionnelle : état des lieux pour le secteur photovoltaïque après adoption de la loi de finances 2010 La taxe professionnelle aujourd hui La TP est due chaque année par toute

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE

OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE 2009-2014 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 14 OCTOBRE 2015 1 INTRODUCTION CALCUL DE LA TAXE FONCIÈRE VALEUR LOCATIVE NETTE (valeur locative brute

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 6 FEVRIER C-1-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 6 FEVRIER C-1-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 6 FEVRIER 2012 6 C-1-12 TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES. EXONERATION PARTIELLE DES LOCAUX D HABITATION SITUES A PROXIMITE D UNE INSTALLATION

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE

OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE 2008-2013 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 14 OCTOBRE 2014 1 INTRODUCTION CALCUL DE LA TAXE FONCIÈRE VALEUR LOCATIVE NETTE (valeur locative brute

Plus en détail

LA FISCALITÉ LOCALE CHAPITRE 5

LA FISCALITÉ LOCALE CHAPITRE 5 CHAPITRE 5 LA FISCALITÉ LOCALE Présentation - Définitions 54 5-1 Vue d ensemble de la fiscalité locale en 2014 57 5-2 La fiscalité des trois taxes ménages : produits et taux moyens 58 5-3 La fiscalité

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 13 FEVRIER C-2-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 13 FEVRIER C-2-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 13 FEVRIER 2012 6 C-2-12 TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES. EXONERATION PARTIELLE DES LOCAUX D HABITATION SITUES DANS LES ZONES D EXPOSITION

Plus en détail

Les produits de la fiscalité directe des collectivités locales en 2014* Cotisation foncière des entreprises votée (CFE) dont taxe additionnelle

Les produits de la fiscalité directe des collectivités locales en 2014* Cotisation foncière des entreprises votée (CFE) dont taxe additionnelle N 105 Avril 2015 Alain BOUYACOUB, Département des études et des statistiques locales LA FISCALITE DIRECTE LOCALE EN 2014 En 2014, le produit de la fiscalité directe des collectivités locales s est élevé

Plus en détail

REDUCTIONS DES DEGREVEMENTS : GEL DES TAUX ET DES ABATTEMENTS

REDUCTIONS DES DEGREVEMENTS : GEL DES TAUX ET DES ABATTEMENTS Plafonnement de la cotisation de taxe d habitation REDUCTIONS DES DEGREVEMENTS : GEL DES TAUX ET DES ABATTEMENTS MECANISME DE PLAFONNEMENT DE LA COTISATION DE TAXE D HABITATION En vertu de l article 1414

Plus en détail

AVIS D IMPÔT 2016 TAXES FONCIÈRES

AVIS D IMPÔT 2016 TAXES FONCIÈRES COMMENT PAYER VOTRE IMPÔT SUR IMPOTS.GOUV.FR? AVIS D IMPÔT 2016 TAXES FONCIÈRES Vous pouvez payer en ligne sur impots.gouv.fr Vous bénéficiez d un délai supplémentaire de 5 jours après la date limite de

Plus en détail

TAXE D HABITATION TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES

TAXE D HABITATION TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES TAXE D HABITATION TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES LISSAGE DES AUGMENTATIONS DE VALEUR LOCATIVE DES LOCAUX AFFECTES A L HABITATION Code Général des Impôts, article 1517 extrait «I. 1. Il est procédé,

Plus en détail

APRÈS ART. 28 N 460 ASSEMBLÉE NATIONALE 4 décembre 2013 PLFR (N 1547) AMENDEMENT. présenté par le Gouvernement ARTICLE ADDITIONNEL

APRÈS ART. 28 N 460 ASSEMBLÉE NATIONALE 4 décembre 2013 PLFR (N 1547) AMENDEMENT. présenté par le Gouvernement ARTICLE ADDITIONNEL Amendement permettant l'application des dispositions des deux derniers alinéas de l'article 99 du Règlement APRÈS ART. 28 N 460 ASSEMBLÉE NATIONALE 4 décembre 2013 PLFR 2013 - (N 1547) Commission Gouvernement

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR Relations avec les collectivités territoriales. Article 58

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR Relations avec les collectivités territoriales. Article 58 1 PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2018. Relations avec les collectivités territoriales Article 58 Après le premier alinéa de l article L. 1615-1 du code général des collectivités territoriales, il est inséré

Plus en détail

Taxes foncières : les propriétaires assommés

Taxes foncières : les propriétaires assommés Le 14 octobre dernier, la presse avait rendez-vous quai Anatole France pour découvrir la dernière étude de l Observatoire UNPI des taxes foncières. Celle-ci porte sur la période 2010/2015 mais détaille

Plus en détail

Taxe d'habitation et taxe foncière

Taxe d'habitation et taxe foncière Taxe d'habitation et taxe foncière La taxe d'habitation et la taxe foncière sont également appelées "taxes ménages", car ce sont les ménages qui en sont redevables, par opposition aux impôts économiques

Plus en détail

Incidences financières de la réforme TF commerciale. Réforme de la TF commerciale. Loi de finances 2017 et IFRS 16

Incidences financières de la réforme TF commerciale. Réforme de la TF commerciale. Loi de finances 2017 et IFRS 16 Loi de finances 2017 et IFRS 16 Réforme de la TF commerciale Simulateur TF et CFE Incidences financières de la réforme TF commerciale Synthèse de l intervention du 17 octobre de Mme LAGADEC (Bureau GF3A

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 JANVIER E-1-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 JANVIER E-1-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 JANVIER 2012 6 E-1-12 CONTRIBUTION ECONOMIQUE TERRITORIALE. COTISATION FONCIERE DES ENTREPRISES. DEGREVEMENT TEMPORAIRE (ARTICLE 21 DE LA LOI

Plus en détail

REVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS (RVLLP) CALCUL D UNE COTISATION DE TAXE FONCIERE EN SYSTEME REVISE

REVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS (RVLLP) CALCUL D UNE COTISATION DE TAXE FONCIERE EN SYSTEME REVISE REVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS (RVLLP) CALCUL D UNE COTISATION DE TAXE FONCIERE EN SYSTEME REVISE En 2017, la cotisation de taxe foncière sur les propriétés bâties d un local

Plus en détail

BISBulletin d informations statistiques de la DGCL

BISBulletin d informations statistiques de la DGCL BIS B S BISBulletin d informations statistiques de la DGCL N 64 Novembre 2008 Réalisé par le Département des études et des statistiques locales de la Direction générale des collectivités locales LA FISCALITÉ

Plus en détail

SOMMAIRE Les impôts locaux Les revenus financiers Les revenus fonciers Les plus-values des particuliers L impôt sur le revenu des particuliers

SOMMAIRE Les impôts locaux Les revenus financiers Les revenus fonciers Les plus-values des particuliers L impôt sur le revenu des particuliers SOMMAIRE Les impôts locaux Fiche 1 Les taxes foncières... 4 Fiche 2 La taxe d habitation... 6 Fiche 3 La cotisation foncière des entreprises... 8 Fiche 4 La cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises...

Plus en détail

TAXE FONCIÈRE SUR LES PROPRIÉTÉS NON BÂTIES MAJORATION

TAXE FONCIÈRE SUR LES PROPRIÉTÉS NON BÂTIES MAJORATION TAXE FONCIÈRE SUR LES PROPRIÉTÉS NON BÂTIES MAJORATION DE LA VALEUR LOCATIVE CADASTRALE DES TERRAINS CONSTRUCTIBLES Code Général des Impôts, article 1396 I.-La taxe foncière sur les propriétés non bâties

Plus en détail

CHAPITRE 3 DOTATIONS DESTINÉES À UNE COMPENSATION BUDGÉTAIRE AU PROFIT DES COLLECTIVITÉS LOCALES [DB

CHAPITRE 3 DOTATIONS DESTINÉES À UNE COMPENSATION BUDGÉTAIRE AU PROFIT DES COLLECTIVITÉS LOCALES [DB BUDGÉTAIRE AU PROFIT DES COLLECTIVITÉS LOCALES [DB 6E73] Références du document 6E73 Date du document 01/06/95 CHAPITRE 3 DOTATIONS DESTINÉES À UNE COMPENSATION BUDGÉTAIRE AU PROFIT DES COLLECTIVITÉS LOCALES

Plus en détail

La vue d ensemble du budget 2016 sur les trois principaux budgets de la métropole (principal, déplacements et déchets ménagers)

La vue d ensemble du budget 2016 sur les trois principaux budgets de la métropole (principal, déplacements et déchets ménagers) BREST MÉTROPOLE BUDGET 2016 1 BUDGET 2016 La vue d ensemble du budget 2016 sur les trois principaux budgets de la métropole (principal, déplacements et déchets ménagers) BUDGET 2016 : 373,6 Investissement

Plus en détail

2) Quelle réforme de la fiscalité locale?

2) Quelle réforme de la fiscalité locale? 1 FIPECO le 26.07.2016 Les notes d analyse VII) les finances locales 2) Quelle réforme de la fiscalité locale? François ECALLE Les impôts et taxes perçus par les collectivités locales et leurs groupements

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 6 B-1-06 N 107 du 27 JUIN 2006 TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES NON BATIES. EXONERATION DE 20 % DES PARTS COMMUNALE ET INTERCOMMUNALE DE LA TAXE

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 D-1-08 N 13 du 7 FÉVRIER 2008 IMPOT SUR LE REVENU. REVENUS FONCIERS. DEDUCTIONS SPECIFIQUES DE 26 %, 30 % ET DE 45 %. DEDUCTION AU TITRE DE

Plus en détail

IMPOSITION SUR LA VALEUR LOCATIVE DE LA RESIDENCE PRINCIPALE I LE PRINCIPE

IMPOSITION SUR LA VALEUR LOCATIVE DE LA RESIDENCE PRINCIPALE I LE PRINCIPE I LE PRINCIPE L idée serait de taxer les propriétaires à hauteur d un pourcentage de la valeur locative de leur bien immobilier. Il s agit de la théorie du loyer fictif. Le principe de cette nouvelle taxation

Plus en détail

Loyer et charges locatives dans le secteur Hlm. Plaquette réalisée pour le territoire des Mureaux

Loyer et charges locatives dans le secteur Hlm. Plaquette réalisée pour le territoire des Mureaux L UNION SOCIALE POUR L HABITAT D ILE-DE-FRANCE AORIF Loyer et charges locatives dans le secteur Hlm Plaquette réalisée pour le territoire des Mureaux L UNION SOCIALE POUR L HABITAT D ILE-DE-FRANCE Dans

Plus en détail

SÉNAT PROJET DE LOI N 199. relatif au statut fiscal de la Corse. ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. teneur suit : adopté. le 1 1 juillet 1994

SÉNAT PROJET DE LOI N 199. relatif au statut fiscal de la Corse. ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. teneur suit : adopté. le 1 1 juillet 1994 PROJET DE LOI adopté le 1 1 juillet 1994 N 199 SÉNAT TROISIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1993-1994 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT relatif au statut fiscal de la Corse. Le Sénat a adopté, teneur suit

Plus en détail

TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES NON BATIES

TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES NON BATIES TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES NON BATIES MAJORATION DE LA VALEUR LOCATIVE CADASTRALE DES TERRAINS CONSTRUCTIBLES Code Général des Impôts, article 1396 «La taxe foncière sur les propriétés non bâties

Plus en détail

La révision des valeurs locatives. Objectif et modalités de la révision des valeurs locatives

La révision des valeurs locatives. Objectif et modalités de la révision des valeurs locatives 1. Objectifs La révision des valeurs locatives Objectif et modalités de la révision des valeurs locatives La valeur locative foncière sert de base de calcul aux principaux impôts locaux (taxe foncière

Plus en détail

POINT SUR LA RÉVISION GÉNÉRALE DES VALEURS LOCATIVES

POINT SUR LA RÉVISION GÉNÉRALE DES VALEURS LOCATIVES DAJF 19..01.11 POINT SUR LA RÉVISION GÉNÉRALE DES VALEURS LOCATIVES 1 RAPPEL DU CONTEXTE 30 juillet 2007: Envoi de lettres de mission par le Président de la République précisant qu ils procéderont à l'actualisation

Plus en détail

Fiche n 1 : Les ratios de niveau SITUATION FINANCIERE : commune de LONGUYON

Fiche n 1 : Les ratios de niveau SITUATION FINANCIERE : commune de LONGUYON Fiche n 1 : Les ratios de niveau SITUATION FINANCIERE : de LONGUYON 1 Département : Meurthe et Moselle Poste : 5444 Instruction comptable : M14 N INSEE : 322 Population avec double comptes : 5.77 habitants

Plus en détail

Règles de fixation des taux d imposition 2010 applicables aux communautés

Règles de fixation des taux d imposition 2010 applicables aux communautés 10 mars 2010 Département intercommunalité et territoires François Bonaimé Règles de fixation des taux d imposition 2010 applicables aux communautés L année 2010 est profondément marquée par la mise en

Plus en détail

TAXE POUR LA GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET LA PRÉVENTION DES INONDATIONS. Institution de la taxe

TAXE POUR LA GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET LA PRÉVENTION DES INONDATIONS. Institution de la taxe TAXE POUR LA GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET LA PRÉVENTION DES INONDATIONS Institution de la taxe Code Général des Impôts, article 1530 bis I. Les communes qui exercent, en application du I bis de l'article

Plus en détail

2.2. DU BON USAGE D UNE SOCIÉTÉ CIVILE IMMOBILIÈRE (SCI)

2.2. DU BON USAGE D UNE SOCIÉTÉ CIVILE IMMOBILIÈRE (SCI) plus-value est possible sous conditions (application de l article 151 septies du Code général des impôts voir chapitre 3). Les entreprises et sociétés relevant de l impôt sur le revenu qui réalisent depuis

Plus en détail

COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES FOIRE AUX QUESTIONS S O M M A I R E

COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES FOIRE AUX QUESTIONS S O M M A I R E Direction Générale des Finances Publiques Bureau GF-2C COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES FOIRE AUX QUESTIONS S O M M A I R E PREAMBULE : Les réponses aux questions générales concernant la révision foncière

Plus en détail

1 CFE, CVAE et IFER CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE. Imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux (IFER)

1 CFE, CVAE et IFER CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE. Imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux (IFER) 1 CFE, CVAE et IFER De la taxe professionnelle à la CET Réforme entrée en vigueur le 1 er janvier 2010... 1 Cotisation foncière des entreprises (CFE)... 2 Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 76 DU 12 AOÛT 2010 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 6 A-2-10 INSTRUCTION DU 29 JUILLET 2010 TAXE PROFESSIONNELLE ET COTISATION FONCIERE DES ENTREPRISES. COMPENSATION

Plus en détail

Suppression de la Taxe Professionnelle. Quelles conséquences pour les collectivités territoriales?

Suppression de la Taxe Professionnelle. Quelles conséquences pour les collectivités territoriales? Suppression de la Taxe Professionnelle Quelles conséquences pour les collectivités territoriales? Loi de Finances 2010 Suppression de la Taxe Professionnelle dès janvier 2010 pour les entreprises Rappel

Plus en détail

Suppression de la TP et nouvelles ressources pour la Communauté de Communes du Pays des Couleurs

Suppression de la TP et nouvelles ressources pour la Communauté de Communes du Pays des Couleurs Suppression de la TP et nouvelles ressources pour la Communauté de Communes du Pays des Couleurs La taxe professionnelle a été supprimée à compter du 1er janvier 2010 et remplacée par la CET, Contribution

Plus en détail

Les collectivités françaises en chiffre (Source : ministère de l intérieur/insee)

Les collectivités françaises en chiffre (Source : ministère de l intérieur/insee) Bon-à-tirer Les ressources des collectivités teritoriales en France MOT, 2015 26 février 2015 Les collectivités françaises en chiffre (Source : ministère de l intérieur/insee) 65,1 millions d habitants

Plus en détail

LES IMPOTS LOCAUX EN 2004 DANS LES GRANDES VILLES. Octobre 2004 N 206

LES IMPOTS LOCAUX EN 2004 DANS LES GRANDES VILLES. Octobre 2004 N 206 LES IMPOTS LOCAUX EN 2004 DANS LES GRANDES VILLES Octobre 2004 N 206 Association des Maires de Grandes Villes de France 1 SOMMAIRE - INTRODUCTION Avant-propos L Essentiel Le régime fiscal des grandes villes

Plus en détail

Nouveautés fiscales pour Les principales mesures des lois de finances

Nouveautés fiscales pour Les principales mesures des lois de finances Nouveautés fiscales pour 2014 Les principales mesures des lois de finances Nous commentons les principales mesures fiscales applicables en 2014 pour les particuliers, résultant du vote par le Parlement

Plus en détail

Les zones de revitalisation rurale (ZRR)

Les zones de revitalisation rurale (ZRR) Loi relative au développement des territoires ruraux Les zones de revitalisation rurale (ZRR) Les zones de revitalisation rurale (ZRR) visent à aider le développement de territoires ruraux à partir de

Plus en détail

Projet de fusion des établissements de coopération intercommunale à fiscalité propre suivants :

Projet de fusion des établissements de coopération intercommunale à fiscalité propre suivants : Projet de fusion des établissements de coopération intercommunale à fiscalité propre suivants : Communauté d agglomération du Pays Viennois (CAPV) - FPU Communauté de communes Région de Condrieu (CCRC)

Plus en détail

DICTIONNAIRE DE LA BANDE DGF Dotations des communes

DICTIONNAIRE DE LA BANDE DGF Dotations des communes DICTIONNAIRE DE LA BANDE DGF 2017 Dotations des communes 1) Caractéristiques démographiques et physiques Population INSEE : population totale de la commune authentifiée par décret du 30 décembre 2016 par

Plus en détail

Cas pratique : Famille CHAUDANSON

Cas pratique : Famille CHAUDANSON Cas pratique : Famille CHAUDANSON M. CHAUDANSON Philippe est chef d entreprise individuelle implantée à Teyran (Hérault). Marié, M. CHAUDANSON est père de trois enfants : Eric, dix-sept ans ; Marie, treize

Plus en détail

La vue d ensemble 2017 des principaux budgets de la métropole (principal, déplacements, déchets ménagers et ports de plaisance)

La vue d ensemble 2017 des principaux budgets de la métropole (principal, déplacements, déchets ménagers et ports de plaisance) BREST MÉTROPOLE BUDGET 2017 1 BUDGET 2017 La vue d ensemble 2017 des principaux budgets de la métropole (principal, déplacements, déchets ménagers et ports de plaisance) BUDGET 2017 : 369,4 Investissement

Plus en détail

VOLET 1 LE REMPLACEMENT DE LA TAXE PROFESSIONNELLE PAR LA CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE (CET)

VOLET 1 LE REMPLACEMENT DE LA TAXE PROFESSIONNELLE PAR LA CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE (CET) Département Finances 16 novembre 2009 LES PROPOSITIONS DE LA COMMISSION DES FINANCES DU SÉNAT, ISSUES DE SA RÉUNION DU 12 NOVEMBRE 2009, RELATIVES À LA RÉFORME DE LA RÉFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

LOCAUX PROFESSIONNELS. Révision des valeurs locatives: top départ à l automne 2017

LOCAUX PROFESSIONNELS. Révision des valeurs locatives: top départ à l automne 2017 LOCAUX PROFESSIONNELS Révision des valeurs locatives: top départ à l automne 2017 Lancée fin 2010, la révision des valeurs locatives des locaux professionnels va prendre effet à l automne prochain, période

Plus en détail

3) Comment réviser les valeurs cadastrales?

3) Comment réviser les valeurs cadastrales? 1 FIPECO le 12.09.2016 Les notes d analyse VII) les finances locales 3) Comment réviser les valeurs cadastrales? François ECALLE Chaque année à l automne, les ménages qui résident en France doivent payer

Plus en détail

Analyse financière et fiscale

Analyse financière et fiscale PROJET DE FUSION D'UNE COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION : GRAND EVREUX AGGLOMERATION ET D 'UNE COMMUNAUTE DE COMMUNES : PORTE NORMANDE Analyse financière et fiscale Données utilisées : Comptes de gestion de

Plus en détail

VILLARCHIPEL - Vous avez rêvé d elle. - II) Informations complémentaires concernant notamment les déductions dans le cadre de la locations

VILLARCHIPEL - Vous avez rêvé d elle. - II) Informations complémentaires concernant notamment les déductions dans le cadre de la locations Girardin SOMMAIRE - I) Pour les particuliers - 1) Taux de défiscalisation en location dite «plafonnée» - 2)Taux de défiscalisation en louant sans restriction de loyer ou de revenus - II) Informations complémentaires

Plus en détail

TAXE POUR LA GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET LA PRÉVENTION DES INONDATIONS

TAXE POUR LA GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET LA PRÉVENTION DES INONDATIONS TAXE POUR LA GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET LA PRÉVENTION DES INONDATIONS INSTITUTION DE LA TAXE Code Général des Impôts, article 1530 bis I. Les communes qui exercent, en application du I bis de l'article

Plus en détail

Présentation des régimes fiscaux applicables aux communes

Présentation des régimes fiscaux applicables aux communes Présentation des régimes fiscaux applicables aux communes L ensemble des communes perçoit la taxe foncière sur les propriétés bâties, la taxe foncière sur les propriétés non bâtie et la taxe d habitation.

Plus en détail

La commission communale des impôts directs (CCID) Avril 2014

La commission communale des impôts directs (CCID) Avril 2014 La commission communale des impôts directs (CCID) Avril 2014 1 - Composition de la CCID 2 - Rôle et missions de la CCID 3 - Fonctionnement de la CCID 4 - Pour en savoir plus 1 Composition de la CCID L

Plus en détail

ETAT DE NOTIFICATION DES TAUX D'IMPOSITION DES TAXES DIRECTES LOCALES POUR 2012

ETAT DE NOTIFICATION DES TAUX D'IMPOSITION DES TAXES DIRECTES LOCALES POUR 2012 COMMUNE : 243 SAINT CHRISTOL LES ALES N 1259 COM (1) ARRONDISSEMENT : TRESORERIE SPL : 3 ALES TRESORERIE D'ALES MUNICIPALE ETAT DE NOTIFICATION DES TAUX D'IMPOSITION DES TAXES DIRECTES LOCALES POUR 212

Plus en détail

Observatoire UNPI des taxes foncières sur les propriétés bâties : période 2007/2012

Observatoire UNPI des taxes foncières sur les propriétés bâties : période 2007/2012 Observatoire UNPI des taxes foncières sur les propriétés bâties : période 2007/2012 L observatoire UNPI des taxes foncières réalise ses estimations à partir de données issues du site internet de la Direction

Plus en détail

La réforme de la taxe professionnelle. volet 5 : Les nouvelles règles d affectation des ressources fiscales aux communes et aux EPCI

La réforme de la taxe professionnelle. volet 5 : Les nouvelles règles d affectation des ressources fiscales aux communes et aux EPCI La réforme de la taxe professionnelle volet 5 : Les nouvelles règles d affectation des ressources fiscales aux communes et aux EPCI mars 2011 Chaque alinéa d un article est précédé d une «puce», identique

Plus en détail

Le Budget et les Impôts Locaux de la commune de MOUGINS

Le Budget et les Impôts Locaux de la commune de MOUGINS Un site du réseau www.proxiti.info MOUGINS - Toutes Vos Informations Locales Bienvenue sur Votre NOUVEAU site d'informations concernant MOUGINS. Le Budget et les Impôts Locaux de la commune de MOUGINS

Plus en détail

RAPPORT sur les ORIENTATIONS BUDGETAIRES, les ENGAGEMENTS PLURIANNUELS ENVISAGES, la STRUCTURE ET LA GESTION DE LA DETTE

RAPPORT sur les ORIENTATIONS BUDGETAIRES, les ENGAGEMENTS PLURIANNUELS ENVISAGES, la STRUCTURE ET LA GESTION DE LA DETTE RAPPORT sur les ORIENTATIONS BUDGETAIRES, les ENGAGEMENTS PLURIANNUELS ENVISAGES, la STRUCTURE ET LA GESTION DE LA DETTE - 2016 L article 107 de la loi Notre a modifié les articles L.2312-1, L3312-1, L.5211-36

Plus en détail

Quel financement pour le service public de collecte et de traitement des déchets? Quelle mise en œuvre de la tarification incitative?

Quel financement pour le service public de collecte et de traitement des déchets? Quelle mise en œuvre de la tarification incitative? Quel financement pour le service public de collecte et de traitement des déchets? Quelle mise en œuvre de la tarification incitative? 11 juin 2010 ADGCF Quel financement pour la ménagers aujourd hui? Deux

Plus en détail

Quelques éléments sur la taxe GEMAPI

Quelques éléments sur la taxe GEMAPI Quelques éléments sur la taxe GEMAPI Mission d appui technique GEMAPI Seine-Normandie Questions-réponses Décembre 2016 Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france

Plus en détail

Principaux opérateurs et partenaires. Syndicat National des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales

Principaux opérateurs et partenaires. Syndicat National des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales Principaux opérateurs et partenaires Syndicat National des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales 1 - Depuis 1997, Ecofinance compte 1326 Collectivités clientes don252 EPCI - 41,76% des communes

Plus en détail

DICTIONNAIRE DE LA BANDE DGF Dotations des communes de métropole et de DOM

DICTIONNAIRE DE LA BANDE DGF Dotations des communes de métropole et de DOM DICTIONNAIRE DE LA BANDE DGF 2015 Dotations des communes de métropole et de DOM I/ Données physiques et financières des communes et critères de répartition (correspond à la première page des fiches DGF

Plus en détail

Bulletin d informations statistiques de la DGCL

Bulletin d informations statistiques de la DGCL Bulletin d informations statistiques de la DGCL N 8 Janvier 2012 Marie-Christine FLOURY, Département des études et des statistiques locales 2011 : NOUVELLE RÉPARTITION DE LA FISCALITÉ LOCALE DANS LES COLLECTIVITÉS

Plus en détail

Procès Verbal des Délibérations du Conseil de Communauté. du 27 avril 2011 à 19h00. Extraits préparés par Christian Jacques

Procès Verbal des Délibérations du Conseil de Communauté. du 27 avril 2011 à 19h00. Extraits préparés par Christian Jacques Procès Verbal des Délibérations du Conseil de Communauté du 27 avril 2011 à 19h00. Extraits préparés par Christian Jacques FINANCES Délibération 1 : ZA des Abbayes à Courtois sur Yonne participation financière

Plus en détail

Projet de loi de finances pour 2013 Les concours financiers de l État

Projet de loi de finances pour 2013 Les concours financiers de l État LES DISPOSITIONS DU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2013 VOTEES PAR L ASSEMBLEE NATIONALE LE 20 NOVEMBRE 2012 - LES CONCOURS FINANCIERS AUX COMMUNES ET AUX EPCI - LES DISPOSITIONS FISCALES - LES FONDS DE

Plus en détail

Fiche n 2 : Les ratios de structure 2 SITUATION FINANCIERE : commune de FENOUILLET-DU-RAZES

Fiche n 2 : Les ratios de structure 2 SITUATION FINANCIERE : commune de FENOUILLET-DU-RAZES Fiche n 2 : Les ratios de structure 2 SITUATION FINANCIERE : de FENOUILLET-DU-RAZES Département : Aude Poste : 1156 Instruction comptable : M14 N INSEE : 139 Population avec double comptes : 91 habitants

Plus en détail

Les ressources fiscales des collectivités locales (cours)

Les ressources fiscales des collectivités locales (cours) Les ressources fiscales des collectivités locales (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I - La fiscalité directe locale... 4 La réforme de la fiscalité directe locale...

Plus en détail

Md Tableau 1 : Les produits de la fiscalité directe des collectivités locales en 2015*

Md Tableau 1 : Les produits de la fiscalité directe des collectivités locales en 2015* N 110 Juin 2016 Alain BOUYACOUB, Département des Études et des Statistiques Locales LA FISCALITÉ DIRECTE LOCALE EN 2015 Le produit de la fiscalité directe des collectivités locales s est élevé à 85,8 Md

Plus en détail

Ville de Plérin sur Mer

Ville de Plérin sur Mer Ville de Plérin sur Mer Présentation budgétaire Orientations 2016 Jeudi 10 mars 2016 Le Cap 1 Sommaire - Qu est-ce qu un budget communal? - Les enjeux du mandat 2014-2020 - Quelques chiffres clés - La

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 23 DECEMBRE B-17-11

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 23 DECEMBRE B-17-11 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 23 DECEMBRE 2011 5 B-17-11 IMPOT SUR LE REVENU. PLAFONNEMENT DES REDUCTIONS D IMPOT AU TITRE DES INVESTISSEMENTS REALISES OUTRE-MER. COMMENTAIRE

Plus en détail

SOMMAIRE LA FISCALITE DIRECTE LOCALE (II) 2. L exonération de taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) jusqu au 31 décembre

SOMMAIRE LA FISCALITE DIRECTE LOCALE (II) 2. L exonération de taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) jusqu au 31 décembre SOMMAIRE LA FISCALITE DIRECTE LOCALE (II) 2 LA TAXE PROFESSIONNELLE 2 La réduction progressive de la fraction des recettes prises en compte dans les bases de taxe professionnelle des titulaires de bénéfices

Plus en détail

D ACTIVITÉS RAPPORT FINANCIER

D ACTIVITÉS RAPPORT FINANCIER R A P P O R T D ACTIVITÉS 2 0 1 2 RAPPORT FINANCIER Le rapport financier 2012 de la communauté d agglomération du Grand Angoulême est issu de l analyse du compte administratif. Il synthétise les grands

Plus en détail

La solidarité entre communauté de communes et communes membres

La solidarité entre communauté de communes et communes membres La solidarité entre communauté de communes et communes membres 1 Plan de l intervention Situation actuelle des communautés de communes (CC) en France Les principes de fonctionnement des CC I Fonds de concours

Plus en détail

SPÉCIAL INVESTISSEURS

SPÉCIAL INVESTISSEURS Accession SPÉCIAL INVESTISSEURS Vous mettez un logement en location A D I L 7 5 V O U S I N F O R M E Réduction d impôt liée à l investissement locatif dans le neuf Dispositif Pinel La réduction d'impôt

Plus en détail

Projets de loi sur la réforme des collectivités territoriales et la réforme de la TP : menaces sur les collectivités locales?

Projets de loi sur la réforme des collectivités territoriales et la réforme de la TP : menaces sur les collectivités locales? Projets de loi sur la réforme des collectivités territoriales et la réforme de la TP : menaces sur les collectivités locales? Pascal HEYMES STRATORIAL FINANCES Société de conseils en finances et fiscalité

Plus en détail

Taxe Foncière. Quel impact pour votre port?

Taxe Foncière. Quel impact pour votre port? Taxe Foncière Quel impact pour votre port? La taxe foncière, un impôt : - Payé par les propriétaires fonciers -Finançant le budget : -de la commune - de l intercommunalité - et du département Un système

Plus en détail

Les avantages fiscaux d'acheter un logement offrant des conditions de Prêt PLS

Les avantages fiscaux d'acheter un logement offrant des conditions de Prêt PLS Les avantages fiscaux d'acheter un logement offrant des conditions de Prêt PLS. 01-03-2008 Le PLS est un dispositif par lequel l'état encourage la construction de logements à loyers maîtrisés. Pour un

Plus en détail

Mardi 23 août Flash DGALN n

Mardi 23 août Flash DGALN n MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Direction générale de l Aménagement, du Logement et de la Nature Mission Communication Flash DGALN n 21-2011 Mardi 23 août

Plus en détail

Bulletin d informations statistiques de la DGCL

Bulletin d informations statistiques de la DGCL Bulletin d informations statistiques de la DGCL N 77 Novembre 2010 Marie-Christine Floury, Département des études et des statistiques locales 2010, ANNÉE DE TRANSITION POUR LA FISCALITÉ DIRECTE LOCALE

Plus en détail

Bureau CL1C Trésorerie, Moyens de paiement, Activités bancaires LA TAXE DE SEJOUR

Bureau CL1C Trésorerie, Moyens de paiement, Activités bancaires LA TAXE DE SEJOUR LA TAXE DE SEJOUR I Champ d application A Collectivités habilitées à instituer la taxe de séjour ou la taxe de séjour forfaitaire La taxe de séjour et/ou la taxe de séjour forfaitaire peuvent être instituées

Plus en détail