UE 605 : TD concepts de bases en immunologie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UE 605 : TD concepts de bases en immunologie"

Transcription

1 UE 605 : TD concepts de bases en immunologie EXERCICE 1 Commentez les expériences du tableau suivant Expériences Résultats Ablation du thymus d'une Greffe de peau de rat La peau n'est pas rejetée jeune souris Injection d'antigènes En général, pas d'anticorps Ablation de la bourse de Greffe d'organe d'un autre Rejet très rapide du greffon Fabricius d'un poussin oiseau Injection d'antigènes Jamais de production d'anticorps EXERCICE 2 Les sont des globules rouges de moutons, utilisés comme antigènes pour induire une réponse immunitaire. A Injection Sérum + A : pourquoi y a-t-il agglutination? que provoque l'irradiation? B : interprétez les résultats. Injection irradiation B 3-Lymphocytes T uniquement 2-Injection 1-irradiation 4- Sérum + 3-Donneur de lymphocytes T et B 2-Injection 1-irradiation 3-Uniquement lymphocytes B 2-Injection 1-irradiation EXERCICE 3 Commentez les expériences du tableau suivant Expériences Résultats souris sans thymus Inoculation du virus de la grippe Prolifération des virus souris sans thymus injectée avec du sérum d'une souris guérie de la grippe Souris ayant un thymus mais déplétée en lymphocytes B Inoculation du virus de la grippe Pas de prolifération mais les virus persistent Inoculation du virus de la grippe Disparition des virus

2 EXERCICE 4 Des lymphocytes T et B sont prélevés dans la rate d'une souris sensibilisée contre l'antigène A soluble puis placés dans une chambre de Marbrook (ci-contre). Le nombre de plasmocyte obtenu est alors comptabilisé selon les conditions du tableau Chambre supérieure Chambre Plasmocytes par inférieure 10 6 splénocytes T +B 960 B 72 T B 1011 EXERCICE 5 Les lymphocytes sont isolés de la rate d'une souris normale avant ou après infection par un virus. Le surnageant de culture est ajouté à une suspension de lymphocytes issus d'une souris CD4 -/- puis on ajoute de la thymidine tritiée. Après 6h, la radioactivité incorporée est mesurée. Qu'est ce qui est testé par cette méthode? Quelles conclusions peut-on tirer? 138 ± ± ± 105 EXERCICE 6 Les splénocytes d'une souris normale sont prélévés et mis en culture 30min. dans une boite de pétri en plastique. Les cellules adhérentes ou en suspension sont alors réparties dans des milieux contenant des globules rouges de moutons (). Quatre jours après, on recherche dans chacunes des conditions la présence d'anticorps anti-. A quoi sert l'étape de culture dans du plastique? Que montre cette expérience?

3 EXERCICE 7 On injecte à une souris normale soit des globules rouges de moutons () soit des globules rouges de poules (GRP). Après 10 jours on collecte les lymphocytes et on les remets en contact avec le même antigène, soit, soit GRP. Des rosettes se forment qui sont eliminées par centrifugation lente. On injecte les lymphocytes restant en suspension à des souris "nude" en même temps qu'un mélange de + GRP. On observe enfin quelle est la nature des anticorps produits. Que sont les rosettes qui se forment? à quoi sert cette étape? que montre cette expérience? EXERCICE 8 De l'adn était isolé de trois sources : des cellules hépatiques, des cellules de lymphome pré-b et des cellules de myélome sécrétrices d'anticorps. Chaque échantillon d'adn était digéré séparément avec les enzymes de restriction BamHI et EcoRI qui clivent l'adn des chaînes lourdes et des chaînes légères κ de la lignée germinale comme il est indiqué dans la partie (a) de la figure d'accompagnement. Les échantillons digérés étaient analysés par Southern blotting en utilisant une sonde Cµ1 radiomarquée avec les digestats de BamHI (blot #l) et une sonde Cκ radiomarquée avec les digestats d'ecori (blot #2). Les profils des blots sont décrits dans la partie (b) de la figure. En vous appuyant sur ces informations, quel échantillon d'adn (appelé A, B ou C) était isolé (a) des cellules du foie, (b) des cellules de lymphome pré-b et (c) des plasmocytes sécréteurs d'igm. Expliquez vos attributions.

4 EXERCICE 9 Ces expériences sont réalisées chez des souris de lignées pures où A et B correspondent à des types H2 (molécules murines du CMH) différents. Interprétez ces expériences. Infection par un virus Souris de souche A Lymphocytes T Infection par un virus Cellules de souche A infectées : Cellules de souche B infectées : Pas de destruction Souris F1 (AxB) Lymphocytes T Cellules de souche A infectées : Cellules de souche B infectées : EXERCICE 10 Le système immunitaire d'une souris (AxB) est détruit puis reconstitué avec des cellules souches hématopoïétique (AxB) et un thymus B. Après reconstitution la souris est exposée à un virus puis ses lymphocytes sont mis en contact in vitro avec différentes sortes de cellules cibles. Interprétez. Souris F1 (AxB) Irradiée thymectomisée Reconstitution hématopoïétique Infection par un virus Greffe de moelle osseuse (AxB) Greffe de Thymus B Lymphocytes T Cellules de souche A infectées : Pas de destruction Cellules de souche B infectées :

5 EXERCICE 11 Commentez les expériences ci-dessous A J0 J15 B J0 J30 mort mort mort EXERCICE 12 Les lymphocytes de la rate d'un cobaye immunisé par le BCG sont prélevés et séparés sur une colonne contenant des billes de verre greffées avec des anticorps "anti-anticorps". On injecte à deux autres cobayes non immunisés soit les lymphocytes B soit les lymphocytes T avant de les exposer au bacille de Koch. Commentez cette expérience. EXERCICE 13 Vous travaillez dans un laboratoire d analyse et vous disposez de 4 échantillons sanguins à analyser. Vous réalisez un frottis à partir de chaque échantillon pour établir la NFS de chacun des individus. Sachant que l un de ces individus est sain et vous sert de référence, identifier cette personne ; commentez les résultats des 3 autres en identifiant si possible leur sexe et suggérez un diagnostic pour chacun d entre eux. 1 er individu : Globules rouges : /mm 3 2 ème individu : Globules rouges : /mm 3 Globules blancs : /mm 3 Globules blancs : /mm 3 Neutrophiles 56.5 % Neutrophiles 59 % Basophiles 0.5% Basophiles 0.4% Eosinophiles 7% Eosinophiles 2% Lymphocytes 28% Lymphocytes 31% Monocytes 8% Monocytes 7.5%

6 3 ème individu : Globules rouges : /mm 3 4 ème individu : Globules rouges : /mm 3 Globules blancs : /mm 3 Globules blancs : /mm 3 Neutrophiles 58 % Neutrophiles 32 % Basophiles 3% Basophiles 0.5% Eosinophiles 4% Eosinophiles 2% Lymphocytes 27% Lymphocytes 56.5% Monocytes 8% Monocytes 9% EXERCICE 14 Quatre tubes à hémolyse sont préparés avec des globules rouges de mouton dans une solution saline. Différents composés sont ajoutés avant incubation à 37 C. Après 2h, on observe les résultats. Tube Contenu Résultat 1 NaCl 0,9 % Sédimentation 2 Anticorps de lapin anti- Agglutination 3 Anticorps de lapin anti- + Hémolyse complément de cobaye 4 complément de cobaye sédimentation

Exercice 1 : IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T

Exercice 1 : IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T Exercice 1 : IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T 1 Exercice 2 : Parmi les cellules immunitaires, les lymphocytes T4 ont un rôle essentiel dans le déroulement des réactions immunitaires. À partir

Plus en détail

Exercices, expériences,...

Exercices, expériences,... Exercices, expériences,... Didier p 317 En bref : un chercheur imagine une hypothèse (H) ; il construit un protocole (P) pour tester son hypothèse ; il obtient un résultat (R) ; le chercheur prend alors

Plus en détail

Exercice 1 : En fonction du type d'agent pathogène choisi/type de cellule de l'immunité adaptative choisi Deux possibilités de réponse :

Exercice 1 : En fonction du type d'agent pathogène choisi/type de cellule de l'immunité adaptative choisi Deux possibilités de réponse : Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 5 02/04/2013 Thème 3A : Le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire (durée 2h) Exercice 1 : En fonction

Plus en détail

Immunité et SIDA. 1.3 A. Anticorps B. Plasmocytes. auxiliaires D. Lymphocytes T cytotoxiques

Immunité et SIDA. 1.3 A. Anticorps B. Plasmocytes. auxiliaires D. Lymphocytes T cytotoxiques Immunité et SIDA 1. Éliminer l'intrus 1.1 A. Plasmocyte. B. Macrophage. C. Granulocyte neutrophile. D. Erythrocyte. E. Lymphocyte. 1.2 A. Lymphocyte T auxiliaire B. Lymphocyte B C. Lymphocyte T cytotoxique

Plus en détail

Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise. Activité 1 : Les caractéristiques de l immunité adaptative (ou acquise)

Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise. Activité 1 : Les caractéristiques de l immunité adaptative (ou acquise) Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise Connaissances La réponse immunitaire peut se poursuivre par une réaction acquise ou adaptative, spécifique de l'antigène présenté par une cellule

Plus en détail

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée 1 Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée Introduction : L immunité innée ne permet pas toujours l élimination des éléments étrangers qui peuvent alors infecter l organisme.

Plus en détail

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3: Corps humain et santé Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Chez les vertébrés, le système immunitaire comprend 2 grands ensembles de défense

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2013

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2013 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2013 Durée : 3 h 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

CORRIGÉ DU CONCOURS CNAM 2009 (école d Audioprothésiste)

CORRIGÉ DU CONCOURS CNAM 2009 (école d Audioprothésiste) CORRIGÉ DU CONCOURS CNAM 2009 (école d Audioprothésiste) Biologie : correction réalisée par Mr LAIGNIER Laurent (corrigé des questions 2 et 3) Correction proposée et non officielle Question n 2 L intérêt

Plus en détail

Sérum d un individu 1 mis en contact avec des microbilles de latex portant des antigènes de tréponème. Sérum d un individu 2 mis en contact

Sérum d un individu 1 mis en contact avec des microbilles de latex portant des antigènes de tréponème. Sérum d un individu 2 mis en contact Exercice 1. La syphilis est une maladie sexuellement transmissible due à une bactérie pathogène, le Tréponème pâle. Un test immunologique fondé sur la recherche d'anticorps permet de détecter si un individu

Plus en détail

sang pour le confirmer». Questions : 1 M. Vanel a visiblement une infection. La phagocytose a-t-elle été efficace dans ce cas? Pourquoi?

sang pour le confirmer». Questions : 1 M. Vanel a visiblement une infection. La phagocytose a-t-elle été efficace dans ce cas? Pourquoi? Monsieur Vanel a très mal à la gorge depuis plusieurs jours, il se rend chez son médecin. Celui-ci l ausculte et touche les cotés de sa gorge juste sous les oreilles. Il lui dit «Vos ganglions sont très

Plus en détail

CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE. 1. Phase d induction ou de sélection

CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE. 1. Phase d induction ou de sélection CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE La réponse immunitaire est induite dans les organes lymphoïdes (ganglions lymphatiques, rate, ), riches en lymphocytes et favorisant la avec les antigènes

Plus en détail

Chapitre 2 : L'immunité adaptative

Chapitre 2 : L'immunité adaptative Chapitre 2 : L'immunité adaptative Table des matières Introduction 3 I - I- Les anticorps 4 1. La production des anticorps... 4 2. La structure d'un anticorps.... 4 3. Le rôle des anticorps... 5 4. L'origine

Plus en détail

1 C H E B A B LE TISSU SANGUIN 1

1 C H E B A B LE TISSU SANGUIN 1 SANG 1 1 plasma Globule blanc Plaquette sanguine C H E B A B B Globule rouge 2 Il constitue le milieu intérieur. C est un milieu liquide. Il est d origine mesenchymateux. Il est formé de : - globules =

Plus en détail

FEUILLE D'EXERCICES.

FEUILLE D'EXERCICES. 2 FEUILLE D'EXERCICES Exercice 1 : rappels de première Sur le frottis sanguin suivants, voici les éléments reconnaissables : http://umvf.univ-nantes.fr/hematologie/enseignement/hematologie_316/site/html/images/figure_1.jpg

Plus en détail

ET01 & ET02 Introduction aux techniques immunologiques Exercices

ET01 & ET02 Introduction aux techniques immunologiques Exercices Enseignement d Immunologie Septembre 2009 ET01 & ET02 Introduction aux techniques immunologiques Exercices DES de Biologie Médicale Universités des Sciences de la Santé CAMBODGE LAOS Avec la participation

Plus en détail

Défense de l organisme

Défense de l organisme Module 1 Défense de l organisme Soit par Soit par Système de défense non spécifique Système de défense spécifique Première ligne -Barrières naturelles Deuxième ligne -Défenses cellulaires et chimiques

Plus en détail

PROGRAMME DE REVISIONS - TERM S /2016

PROGRAMME DE REVISIONS - TERM S /2016 PROGRAMME DE REVISIONS - TERM S /2016 PARTIES DU PROGRAMME - ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE ENTRAINEMENT THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE THEME 3A MAINTIEN DE L INTEGRITE DE L ORGANISME : QUELQUES ASPECTS DE LA

Plus en détail

L3 BIO32 IMMUNOLOGIE FONDAMENTALE Session 1, décembre 2007

L3 BIO32 IMMUNOLOGIE FONDAMENTALE Session 1, décembre 2007 2h sans document L3 BIO32 IMMUNOLOGIE FONDAMENTALE Session 1, décembre 27 SUJET: On génère au laboratoire des souris homozygotes pour une déficience au niveau des gènes codant pour les récepteurs de type

Plus en détail

Durée : 3 heures 30 Coefficient : 7

Durée : 3 heures 30 Coefficient : 7 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2012 Durée : 3 heures 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE

Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE Thème 3A : Corps humain et santé Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE Rappel mise en situation : Le système immunitaire = ensemble de cellules spécialisées dans la détection et l élimination de tout élément

Plus en détail

A ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE

A ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE Session 1996 A ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE Durée : 4 heures Coefficient : 3 (Anatomie : 1,5 et physiologie 1,5) ANATOMIE (30 points) 1- L estomac : vascularisation et organes voisins 1-1 La figure A montre

Plus en détail

Chapitre II : Mécanismes de l'immunité

Chapitre II : Mécanismes de l'immunité Chapitre II : Mécanismes de l'immunité Introduction Lors d une infection, l organisme réagit de différentes manières pour éliminer l agent pathogène : Une réaction immunitaire innée non spécifique qui

Plus en détail

Thème 3 Risque infectieux et protection de l organisme. Chapitre 2 La réponse immunitaire. I) Quelles sont les premières réactions de l organisme

Thème 3 Risque infectieux et protection de l organisme. Chapitre 2 La réponse immunitaire. I) Quelles sont les premières réactions de l organisme Thème 3 Risque infectieux et protection de l organisme Chapitre 2 La réponse immunitaire Bactéries, virus et autres microorganismes de l environnement pénètrent à tout moment dans notre corps, le plus

Plus en détail

Chapitre 5 : lutter contre l infection

Chapitre 5 : lutter contre l infection Chapitre 5 : lutter contre l infection Comment notre corps peut-il lutter contre l infection? I/ Les micro-organismes sont généralement rapidement digérés par des phagocytes. Voir activités du livre p.

Plus en détail

Académie de Dijon. Bac S Epreuve de SVT Septembre 2004

Académie de Dijon. Bac S Epreuve de SVT Septembre 2004 Académie de Dijon Bac S Epreuve de SVT Septembre 2004 PARTIE I (10 points) Stabilité et variabilité des génomes et évolution Méiose et fécondation participent à la stabilité du caryotype des individus

Plus en détail

THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE. Partie A : Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire

THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE. Partie A : Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE Partie A : Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire Chap 2. L'immunité adaptative, prolongement de l'immunité innée Constat

Plus en détail

Exercice 2 : Test de recherche d'anticorps anti-hépatite (d'après Bac S Asie 2013)

Exercice 2 : Test de recherche d'anticorps anti-hépatite (d'après Bac S Asie 2013) TD5 Exercices «Immunité adaptative» Exercice 1 : Test de recherche de streptocoques (d'après Bac S Réunion 2006) Correction On cherche à déterminer quel patient A ou B a été infecté par des bactéries streptocoques.

Plus en détail

TP 1 Anticorps et diagnostic de l infection

TP 1 Anticorps et diagnostic de l infection Anticorps et diagnostic de l infection OBJECTIFS Savoir ce qu est un anticorps, son origine et son utilisation en sérodiagnostic. Connaître la structure schématique d une immunoglobuline G (IgG). 1. Les

Plus en détail

Chapitre 3A3. Le phénotype immunitaire au cours de la vie

Chapitre 3A3. Le phénotype immunitaire au cours de la vie Chapitre 3A3 Le phénotype immunitaire au cours de la vie Quelques données sur la rougeole La rougeole est une maladie très contagieuse causée par un virus. Au cours des 150 dernières années, elle a touché

Plus en détail

Les immunosuppresseurs Réunion des associations 2016

Les immunosuppresseurs Réunion des associations 2016 Les immunosuppresseurs Réunion des associations 2016 L immunité L immunité est définie comme l ensemble des mécanismes biologiques permettant à un organisme d assurer son intégrité en éliminant ses propres

Plus en détail

Le SIDA : une affection. du système immunitaire

Le SIDA : une affection. du système immunitaire Le SIDA : une affection du système immunitaire Particularités structurales du VIH Le VIH a une enveloppe virale formée de protéines gp 120 et gp 41. D autres protéines forment les capsides : p17 et p24.

Plus en détail

Évaluations formatives. Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique?

Évaluations formatives. Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique? Évaluations formatives Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique? Le système de défense non spécifique est constitué d un ensemble d éléments qui protègent

Plus en détail

TH3A_ch2. prolongement de l immunité innée. Cellule cancéreuse attaquée par des lymphocytes

TH3A_ch2. prolongement de l immunité innée. Cellule cancéreuse attaquée par des lymphocytes TH3A_ch2 L immunité adaptative, un prolongement de l immunité innée Cellule cancéreuse attaquée par des lymphocytes intro L'immunité innée permet une réponse rapide et non différenciée contre les microbes

Plus en détail

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE I/ La réponse adaptative humorale La contamination de l organisme par un agent infectieux (ou une molécule étrangère) entraîne l apparition d anticorps dans le sérum : on

Plus en détail

QCM. Niveau : Troisième. Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme

QCM. Niveau : Troisième. Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme QCM Niveau : Troisième Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être exactes.

Plus en détail

Moelle osseuse. Cellules souches. Lignée lymphoïde. Lymphocytes B

Moelle osseuse. Cellules souches. Lignée lymphoïde. Lymphocytes B Le système lymphoïde Ce système est réparti dans l'ensemble de l'organisme. Les cellules et molécules circulent en permanence dans tout l'organisme. Ce système est développé chez les oiseaux et les mammifères.

Plus en détail

Chapitre 2 : Les réactions immunitaires du corps

Chapitre 2 : Les réactions immunitaires du corps Chapitre 2 : Les réactions immunitaires du corps I Les différentes défenses du corps humain : III2 Activité 1 Les réactions rapides et lentes du système immunitaire Comment notre corps réagit au contact

Plus en détail

LES CELLULES DU SANG ET LES GROUPES SANGUINS

LES CELLULES DU SANG ET LES GROUPES SANGUINS LES CELLULES DU SNG ET LES GROUPES SNGUINS uts Connaître et identifier les différentes cellules du sang Démontrer le principe d'agglutination de la réaction g-c. Matériel Dispositif de prélèvement sanguin

Plus en détail

DS Immunologie. CORRECTION

DS Immunologie. CORRECTION DS Immunologie. CORRECTION PARTIE 1 : Exercices 2.1 Exercice 1 : Lors d'une vaccination contre la diphtérie, le sujet reçoit de l'anatoxine diphtérique, toxine diphtérique ayant perdu son pouvoir pathogène

Plus en détail

DEVOIR COMMUN Classes de 3 ème SCIENCES de la VIE et de la TERRE

DEVOIR COMMUN Classes de 3 ème SCIENCES de la VIE et de la TERRE Vendredi 10 avril 2009, De 13h55 à 14h55. Dans ce devoir, la qualité de l expression écrite et l orthographe compteront pour 2 points 1 er sujet : GÉNÉTIQUE : (8 points) L HÉMOPHILIE. L hémophilie est

Plus en détail

CORRECTIONS EXERCICES IMMUNITE

CORRECTIONS EXERCICES IMMUNITE CORRECTIONS EXERCICES IMMUNITE I. RESTITUTIONS DES CONNAISSANCES 1. Schémas à titrer et à légender Schéma 1 : Surface d un lymphocyte T4 On observe des particules du virus VIH bourgeonnant à la surface

Plus en détail

plasma Globule blanc Plaquette sanguine Globule rouge 2 CHEBAB.B

plasma Globule blanc Plaquette sanguine Globule rouge 2 CHEBAB.B SANG 1 plasma Globule blanc Plaquette sanguine Globule rouge 2 Le sang constitue le milieu intérieur. Milieu liquide d origine mésoblastique. Il est formé de - globules = cellules, - plaquettes sanguines

Plus en détail

Mise en situation et recherche à mener

Mise en situation et recherche à mener TP 20 : principes et intérêts de la vaccination 1 Activité 1 : évaluation de l immunisation Mise en situation et recherche à mener Après une vaccination, l organisme réagit par la production d anticorps

Plus en détail

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Introduction : Pendant la phase asymptomatique du SIDA des mécanismes de défense immunitaire se mettent en place pour lutter contre le virus : - synthèse

Plus en détail

H3. Immunité adaptative

H3. Immunité adaptative H3. Immunité adaptative La troisième ligne de défense est formée de molécules et de cellules assurant des défenses spécifiques. Elles reconnaissent des molécules étrangères spécifiques (antigène) et se

Plus en détail

Immunologie de la transplantation et des greffes

Immunologie de la transplantation et des greffes DELAMARE Chloé G.Thibault NORMAND Amélie Immunologie le 22/03/11 Immunologie de la transplantation et des greffes I-Introduction Les premières greffes et transplantations (années 40-50) nécessitaient une

Plus en détail

CHAPITRE 1 HÉMATOPOÏÈSE CELLULES CIRCULANTES

CHAPITRE 1 HÉMATOPOÏÈSE CELLULES CIRCULANTES CHAPITRE 1 HÉMATOPOÏÈSE CELLULES CIRCULANTES I. HÉMATOPOÏÈSE A. Définitions Ensemble des processus conduisant à la libération dans le sang des cellules circulantes. Elle permet, chaque jour, la production,

Plus en détail

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 09.10.2015 Le Le système immunitaire est est composé de de plusieurs éléments Cellules immunitaires -cell.phagocytaires

Plus en détail

EXAMEN DU BAC BLANC. Partie I (8points) I) QCM : Lycée Ibn Rochd MB. Date : 07/05/2015 Durée : 3 heures Coefficient : 4 Classes : 4 Sc Ex. 1.2.

EXAMEN DU BAC BLANC. Partie I (8points) I) QCM : Lycée Ibn Rochd MB. Date : 07/05/2015 Durée : 3 heures Coefficient : 4 Classes : 4 Sc Ex. 1.2. Lycée Ibn Rochd MB Professeurs : Mr Zoghlémi Adel, Mr Hichri Mansour, Mme Riahi néjiba & Mme Shili ahlem EXAMEN DU BAC BLANC Matière : Sciences de la Vie et de la Terre Date : 07/05/2015 Durée : 3 heures

Plus en détail

Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi

Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Institut de Génétique Humaine CNRS UPR1142, Montpellier «Lentivirus et Transfert de Gènes» Directeur d'équipe : Pr. Pierre Corbeau IMMUNOSENESCENCE Détérioration

Plus en détail

Déterminants antigéniques sur les immunoglobulines.

Déterminants antigéniques sur les immunoglobulines. Déterminants antigéniques sur les immunoglobulines. Une immunoglobuline est une protéine, elle peut donc être elle-même reconnue comme un antigène par des anticorps. Quand on utilise en immunothérapie,

Plus en détail

Les processus immunitaires mis en jeu. Comment la stabilité de l'organisme est-elle maintenue lors d'une infection virale?

Les processus immunitaires mis en jeu. Comment la stabilité de l'organisme est-elle maintenue lors d'une infection virale? Les processus immunitaires mis en jeu Comment la stabilité de l'organisme est-elle maintenue lors d'une infection virale? I/ Les anticorps: agents de maintien de l'intégrité du milieu extracellulaire?

Plus en détail

Document 3 : La protéine gp120 une molécule clé pour la pénétration du virus dans la cellule hôte

Document 3 : La protéine gp120 une molécule clé pour la pénétration du virus dans la cellule hôte 2. Les espoirs pour un vaccin anti-vih. Pages 416/417. Dans le cas du virus du SIDA, il s'agit de trouver un vaccin contre un virus alors que naturellement ce virus n'est pas vaincu par les défenses immunitaires

Plus en détail

Etude des interactions anticorps antigène et du rôle du macrophage dans la réponse immunitaire

Etude des interactions anticorps antigène et du rôle du macrophage dans la réponse immunitaire Groupe 1 BALLIANA Antoine BRESSE Claire DEPOUSIER Estelle ESPRABENS Loïc LE FLOHIC Swan MUIRAS Aude SCHOR Arthur Etude des interactions anticorps antigène et du rôle du macrophage dans la réponse immunitaire

Plus en détail

TD5 Exercices «Immunité adaptative» Exercice : Test de recherche de streptocoques (d'après Bac S Réunion 2006)

TD5 Exercices «Immunité adaptative» Exercice : Test de recherche de streptocoques (d'après Bac S Réunion 2006) TD5 Exercices «Immunité adaptative» Exercice : Test de recherche de streptocoques (d'après Bac S Réunion 2006) Des individus peuvent être porteurs de bactéries appelées streptocoques. Celles-ci libèrent

Plus en détail

LES TISSUS ET ORGANES LYMPHOÏDES

LES TISSUS ET ORGANES LYMPHOÏDES UNIVERSITÉ ABOU BEKR BELKAID FACULTÉ DE MÉDECINE 2 ÈME ANNÉE MÉDECINE MODULE : HISTOLOGIE 1. INTRODUCTION : LES TISSUS ET ORGANES LYMPHOÏDES Les tissus et organes lymphoïdes se caractérisent par leur richesse

Plus en détail

Partie C: protection de l organisme. Cours téléchargeable en ligne à l adresse:

Partie C: protection de l organisme. Cours téléchargeable en ligne à l adresse: Partie C: protection de l organisme Cours téléchargeable en ligne à l adresse: http://marina.miori.free.fr Introduction Dans notre environnement, vit une multitude de microbes (ou microorganismes) invisibles

Plus en détail

Travaux Dirigés IP04 Immunologie Fondamentale Infection par HIV

Travaux Dirigés IP04 Immunologie Fondamentale Infection par HIV Infection par HIV I. (d après Schrager et al. (1999) P.N.A.S. 96:8167) La protéine virale Nef est exprimée précocement après infection par le VIH. Des études antérieures suggèrent que cette protéine est

Plus en détail

Exemple des 4 groupes de microbes

Exemple des 4 groupes de microbes Chapitre 2 Risque infectieux et protection de l organisme : l immunité humaine Système immunitaire = ensemble des cellules et des organes qui assurent la protection de l organisme contre les microbes.

Plus en détail

Contrôle n 2 novembre 2012 Terminale S 10

Contrôle n 2 novembre 2012 Terminale S 10 Cochez la ou les proposition(s) exacte(s) pour chaque question 1 à 28. Réponse bonne cochée = 1 point Réponse fausse cochée = 0,5point Pas de réponse = 0 point Seule la dernière page sera rendue. Conseil:

Plus en détail

EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série Collège

EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série Collège DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2011 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série Collège DUREE : 45 minutes COEFFICIENT : 1 2 points seront attribués à l orthographe et à la présentation de votre

Plus en détail

1. HEMATOLOGIE : réalisation d une suspension globulaire

1. HEMATOLOGIE : réalisation d une suspension globulaire Remettre le sujet et le compte-rendu à l examinateur à la fin de 1 t?preuve. 1. HEMATOLOGIE : réalisation d une suspension globulaire 1.1 Sédimentation du sang par centrifugation Vous disposez de 2 ml

Plus en détail

LES GLOBULES BLANCS (ou leucocytes)

LES GLOBULES BLANCS (ou leucocytes) LES GLOBULES BLANCS (ou leucocytes) Cellule du sang des mammifères contenant un noyau, appelée également leucocyte et jouant essentiellement un rôle dans la défense de l'organisme contre les agents étrangers.

Plus en détail

2- ELEMENTS FIGURES DU SANG : HEMATOPOÏESE

2- ELEMENTS FIGURES DU SANG : HEMATOPOÏESE IFSI DIJON 2014-2015 Promotion COLLIERE UE 2.1.S1 : Biologie fondamentale S. SIMONNET 2- ELEMENTS FIGURES DU SANG : HEMATOPOÏESE Généralités 1- Définition C est l ensemble des phénomènes cytologiques biochimiques

Plus en détail

The me 3-A - Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire

The me 3-A - Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire The me 3-A - Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire Le système immunitaire est constitué d'organes, de cellules et de molécules qui contribuent au maintien

Plus en détail

Document 4 : Evolution du taux d anticorps d un individu suite à une vaccination contre le virus de l hépatite B

Document 4 : Evolution du taux d anticorps d un individu suite à une vaccination contre le virus de l hépatite B TP n 20 Le principe de la vaccination et l évaluation d une immunisation : le test ELISA Thème 3-A-3 Lors d une primo-infection, le système immunitaire produit des anticorps et des lymphocytes T cytotoxiques

Plus en détail

Techniques d études des réponses immunitaires

Techniques d études des réponses immunitaires Techniques d études des réponses immunitaires I. Principes (d après Hernandes-Fuentes M. P. et al. (2003) J. Immunol. Methods 196:247 ; éléments du polycopié de TP : The 2 nd PSU International Teaching

Plus en détail

L e s y s t è m e i m m u n i t a i r e. Les organes du système. immunitaire

L e s y s t è m e i m m u n i t a i r e. Les organes du système. immunitaire 1 2 3) Les deux types d'immunité 3.1) L'immunité non spécifique 3.1.1 Les barrières naturelles La peau et les muqueuses constituent une barrière efficace contre les micro-organismes. Elle est renforcée

Plus en détail

On constate qu au bout de 3 semaines après l introduction du virus dans l organisme, celui-ci prolifère intensément.

On constate qu au bout de 3 semaines après l introduction du virus dans l organisme, celui-ci prolifère intensément. Exercice 5 : Exploitation du Document 1 : Le Document 1 représente un diagramme en bâtons montrant l évolution au cours du temps des qualités du virus de l immunodéficience humaine (VIH) et d anticorps

Plus en détail

Les Mécanismes de l Immunité

Les Mécanismes de l Immunité 1 CHAPITRE B Les Mécanismes de l Immunité 2 L infection de l organisme par un agent infectieux comme le VIH montre la mise en jeu du système immunitaire qui se manifeste d abord par une réaction immunitaire

Plus en détail

ATELIER ELISA. Le matériel utilisé pendant cet atelier a été fourni par : réf : K06ELI ou K07ELI. Jeulin réf :

ATELIER ELISA. Le matériel utilisé pendant cet atelier a été fourni par : réf : K06ELI ou K07ELI. Jeulin réf : ATELIER ELISA Formation Académique : 14-15 Mars 2013 Le matériel utilisé pendant cet atelier a été fourni par : l APBG réf : K06ELI ou K07ELI Jeulin réf : 11503084 Sordalab réf : ELISA Tableau comparatif

Plus en détail

1. BIOCHIMIE : analyse biochimique du yaourt

1. BIOCHIMIE : analyse biochimique du yaourt Remettre le sujet et le compte rendu à l examinateur à la fin de l épreuve. 1. BIOCHIMIE : analyse biochimique du yaourt 1.1 Mise en suspension et filtration *En présence de l examinateur. Prélever une

Plus en détail

Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) BMC 403 Interface Immunologie-Microbiologie-Environnement septembre 2005

Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) BMC 403 Interface Immunologie-Microbiologie-Environnement septembre 2005 Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) BMC 403 Interface Immunologie-Microbiologie-Environnement septembre 2005 Durée de l épreuve : 2 heures Vous devez obligatoirement traiter les sujets I et II sur

Plus en détail

BTS Blanc n 3-Juin 2017 TSOD1/2 BIOLOGIE-PHYSIOLOGIE CORRIGÉ

BTS Blanc n 3-Juin 2017 TSOD1/2 BIOLOGIE-PHYSIOLOGIE CORRIGÉ BTS Blanc n 3-Juin 2017 TSOD1/2 BIOLOGIE-PHYSIOLOGIE CORRIGÉ Partie 1 : immunologie Exercice 1 : schéma de la phagocytose (3 points) Etapes : Mots-clés : 1) Adhésion (ou reconnaissance) cellule phagocytaire,

Plus en détail

tâches complexes SvT sciences de la vie et de la terre Première S Terminale S PrOgramme 2014 coordonné PaR PaTrick DemOugeOT loïc mathon

tâches complexes SvT sciences de la vie et de la terre Première S Terminale S PrOgramme 2014 coordonné PaR PaTrick DemOugeOT loïc mathon sciences de la vie et de la terre SvT sciences de la vie et de la terre Première S Terminale S PrOgramme 2014 tâches complexes coordonné PaR PaTrick DemOugeOT loïc mathon SvT terminale S terminale s SvT

Plus en détail

فرع علىم الحياة هسابقة في هادة علىم الحياة الودة: ثالث ساعات

فرع علىم الحياة هسابقة في هادة علىم الحياة الودة: ثالث ساعات وزارة التربية والتعلين العالي الوديرية العاهة للتربية دائرة االهتحانات اهتحانات الشهادة الثانىية العاهة فرع علىم الحياة هسابقة في هادة علىم الحياة الودة: ثالث ساعات دورة سنة 202 االستثنائية االسن : الرقن

Plus en détail

CHAPITRE 5 : LE COMBAT DU CORPS CONTRE L'INFECTION

CHAPITRE 5 : LE COMBAT DU CORPS CONTRE L'INFECTION 2 ème Partie : PROTECTION DE L'ORGANISME Voir en 6 ème Voir en 5 ème Rôle des micro-organismes dans l'alimentation. Circulation sanguine dans l'organisme. CHAPITRE 5 : LE COMBAT DU CORPS CONTRE L'INFECTION

Plus en détail

Corrigé exercices de Biologie

Corrigé exercices de Biologie Corrigé exercices de Biologie I. RESTITUTIONS DES CONNAISSANCES 1. Schémas à titrer et à légender. Schéma 1 : Surface d un lymphocyte T4 On observe des particules du virus VIH bourgeonnant à la surface

Plus en détail

Tous droits réservés au CNP

Tous droits réservés au CNP Thème 2 IMMUNITÉ ET INTÉGRITÉ DE L ORGANISME Problème du thème Coupe d un ganglion lymphatique montrant un très grand nombre de cellules immunitaires : lymphocytes et macrophages. L introduction dans l

Plus en détail

ED05 Alloréactivité et transplantation

ED05 Alloréactivité et transplantation Enseignement d Immunologie Septembre 2009 ED05 Alloréactivité et transplantation DES de Biologie Médicale Universités des Sciences de la Santé CAMBODGE LAOS Avec la participation de l Université Pierre

Plus en détail

Immun u i n t i é t d es G reff f es Objectifs

Immun u i n t i é t d es G reff f es Objectifs Objectifs Savoir définir ce qu est: une autogreffe, une greffe syngénique, une greffe allogénique, une greffe xénogénique Connaître les caractéristiques de la réaction Allogénique in vitro et in vivo Connaître

Plus en détail

Le système cardio-vasculaire. Corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez _A12

Le système cardio-vasculaire. Corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez _A12 Le système cardio-vasculaire Corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez _A12 Pourquoi étudier ce système? Maladies cardiovasculaires les plus fréquentes dans les pays industrialisés Fardeau économique

Plus en détail

PACES STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2. Méthodes d études

PACES STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2. Méthodes d études PACES 2011-2012 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2 Méthodes d études Immunomarquage Il permet de visualiser différents types de molécules. Ligands : molécules qui ont une grande affinité et spécificité avec les

Plus en détail

EXERCICES D ENTRAÎNEMENT

EXERCICES D ENTRAÎNEMENT 2_Pedicure-podologue_2015.qxp_Concours 170x240 mardi07/07/15 04:53 Page147 EXERCICES D ENTRAÎNEMENT EXERCICES Exercice 1 1. Identifiez le document. 2. Situez l anomalie sur ce document. 3. Nommez cette

Plus en détail

4. Les réactions immunitaires

4. Les réactions immunitaires 4. Les réactions immunitaires L environnement de l Homme est peuplé de microbes (virus, bactéries, ). Des modes de transmission de ces microbes ont été étudiés et des méthodes (asepsie, antisepsie, utilisation

Plus en détail

Mise en situation et recherche à mener

Mise en situation et recherche à mener TP 20 : Principes et intérêts de la vaccination 1 Activité 1 : évaluation de l immunisation Mise en situation et recherche à mener Après une vaccination, l organisme réagit par la production d anticorps

Plus en détail

IMMUNOLOGIE Rejet de greffe et CMH

IMMUNOLOGIE Rejet de greffe et CMH IMMUNOLOGIE Rejet de greffe et CMH Le CMH constitue le principal problème lors de greffe d organes ou de tissus. I. Les gènes du CMH II 1. Expression L expression des gènes du CMH II est strictement régulée

Plus en détail

Déjeuner-débat, JNMG 2009, samedi 10 octobre, Paris. Journée Mondiale du Lymphome 2009

Déjeuner-débat, JNMG 2009, samedi 10 octobre, Paris. Journée Mondiale du Lymphome 2009 Initiation du diagnostic des cancers Rôle du MG, exemple du lymphome Déjeuner-débat, JNMG 2009, samedi 10 octobre, Paris Journée Mondiale du Lymphome 2009 Le Lymphome, une pathologie complexe Pr Pierre

Plus en détail

Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE

Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Restitution des acquis communiquer Les mécanismes de l immunité innée sont parfois insuffisants pour permettre l élimination

Plus en détail

Le but de l'immunologie clinique est, le plus couramment, de détecter les réponses en anticorps ou de détecter les réponse cytotoxiques du corps.

Le but de l'immunologie clinique est, le plus couramment, de détecter les réponses en anticorps ou de détecter les réponse cytotoxiques du corps. Immunologie Clinique Le but de l'immunologie clinique est, le plus couramment, de détecter les réponses en anticorps ou de détecter les réponse cytotoxiques du corps. I_ Réaction antigène/anticorps en

Plus en détail

!"#$%%&!!!!!!!!!!! '($)*+&!!!! "#""$%&!'(()!!!!!!,-.-/01$2#345$!!! 267"7869$!!!

!#$%%&!!!!!!!!!!! '($)*+&!!!! #$%&!'(()!!!!!!,-.-/01$2#345$!!! 2677869$!!! "#$%%& '($)*+& "#""$%&'((),-.-/01$2#345$ 267"7869$ #*+,-.,/011-2,3-4#&"5,63+789:;02,32?-+@,AB>,-+,8 "#$%&'()'(*%+*#+%,-.*'$(/+'*,-01.2#'$()'(30*4'(5(%+.6'1,%,.01(%#,0106'7(101(.63-.6%1,'$( ',($%1$()0*#6'1,()"%**063%&1'6'1,7('$,(%#,0-.$/8(9'3'1)%1,7(#1'($'#+'(*%+*#+%,-.*'(5(+%(:0.$('$,(

Plus en détail

Stage de révision 2014

Stage de révision 2014 Lycée E. Delacroix Tale S Stage de révision 2014 Séance 4: Thème 3 - Corps humain et santé Thème 3-A Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire Thème 3-A-1

Plus en détail

IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T

IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T 1- Les agents du maintien de l intégrité des populations cellulaires. 1.1.Reconnaissance des cellules infectées. 1.1.1.Particularité des cellules infectées.

Plus en détail

PROTECTION DE L'ORGANISME. Notre organisme détecte et essaye de détruire les micro-organismes qui tentent de l'envahir

PROTECTION DE L'ORGANISME. Notre organisme détecte et essaye de détruire les micro-organismes qui tentent de l'envahir Video : infection Quel micro-organisme attaque Holly? Quelles sont les premières défenses du corps qu il affronte? Classer par ordre chronologique les différentes cellules qui agissent contre l invasion

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE /' I BACCALAUREAT GENERAL I SESSION 24 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SERlE S Duree de l'epreuve : 3h3 Coefficient: 8 L 'usage des calculatrices n' est pas autorise Ce sujet comporte 5 pages numerotees

Plus en détail