BE1 2 : Phase d analyse Gestion des prêts dans une médiathèque

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BE1 2 : Phase d analyse Gestion des prêts dans une médiathèque"

Transcription

1 Gestion des prêts dans une médiathèque Équipe enseignante Revision : 1302 CSC 4002 Télécom SudParis Octobre 2015

2 Première étape : mise au point de la solution, aspect statique L étape d analyse nécessite un crayon, une GROSSE gomme et BEAUCOUP de papier : pensez à en apporter. 1 Sujet Nous souhaitons réaliser l analyse et la conception d un système de gestion du fond de CD audios, de DVD et de livres d une médiathèque, et du prêt de ce fond à ses clients. Ce système doit être accessible par tous les employés de la médiathèque. Les fonctions de consultation des catalogues et de consultation de ses propres emprunts en cours doivent également être accessibles aux clients de la médiathèque. Le fonctionnement de la médiathèque est décrit de manière approfondie dans la section 3. 2 Méthodologie et objectifs Nous devons pour ce premier BE réaliser deux diagrammes UML, le diagramme de cas d utilisation du système puis le diagramme de classes. 2.1 Première lecture : acteurs et cas d utilisation La première étape consiste à bien comprendre le système à étudier. Dans le cadre de l exercice, cela consiste à lire attentivement l énoncé. Cette lecture doit permettre de délimiter les contours du système à réaliser : la méthode générale consiste à retrouver les «acteurs» qui interagissent avec lui. Il est très important de fixer des frontières au problème. Ensuite, recherchez les fonctionnalités du système par la définition de ses «cas d utilisation». Dans le cadre de ce module, il s agit de rechercher les principales fonctions attendues du système Question 1 : diagramme de cas d utilisation Pour réaliser le diagramme de cas d utilisation à partir de l analyse du texte : rechercher les acteurs, rechercher les fonctionnalités du système accessibles aux acteurs, ce qui vous permettra de dessiner le diagramme de cas d utilisation. Nous vous proposons de nous limiter aux cas d utilisation gérant les clients et les documents. 2.2 Analyse du texte : recherche des classes et opérations La seconde étape consiste à analyser le texte du BE afin d y rechercher : les classes métier 1 de ce problème, ainsi que les premiers attributs des classes avec leur type et leur valeur par défaut, et de manière facultative, les premières opérations de chaque classe. Conseil 1 Il est préférable de sur-spécifier le modèle d analyse avec beaucoup de classes métier ; il sera plus facile de les regrouper plus tard que de trouver celles que l on a ignorées. Recherchez les noms qui correspondent le plus souvent aux classes métier, et les verbes qui les relient qui correspondent aux associations. Attention toutefois à certains verbes (comme le verbe être) qui peuvent correspondre à des attributs ou à des opérations. La méthode habituelle consiste à établir des listes exhaustives puis à les trier/sélectionner (suppression des classes métier trop vagues ou non pertinentes). Éliminez les noms ou les verbes inutiles (bruits introduits lors de la rédaction du texte qui ne sont pas significatifs). Faites la chasse aux synonymes afin de ne garder que les classes utiles à la résolution du problème. 1. Certains préfèrent utiliser le terme de concept ; il faut faire attention à ne pas mélanger la notion de classe/concept métier utilisées dans la phase d analyse et la notion de classe utilisées dans la phase de conception. Télécom SudParis Équipe enseignante Octobre 2015 CSC

3 Conseil 2 Une autre manière de trouver ces classes métier sont les «cas d utilisation» : les classes métier sont les noms et les verbes utilisés dans les descriptions des actions effectuées par les acteurs. Conseil 3 Si un nom est associé à une valeur (nombre, texte, etc.) dans le monde réel, alors il s agit certainement d un attribut. Dans le doute, en faire une classe métier. Remarquez que, partant d un énoncé, cette méthode d analyse n est pas une fin en soi. Les limites sont celles apportées par un texte ; cela nécessite un dialogue avec le «client». Enfin, il est important de bien choisir le nom des classes métier et des associations. L analyse permet de trouver en général des noms pour les classes métier et des verbes pour les associations Question 2 : liste des classes Cette deuxième lecture doit vous permettre de créer une liste de classes et de noter de manière informelle leurs relations ainsi que les attributs qui leurs sont associés. Cette liste se présente sous forme d énumération. 2.3 Phase de construction du diagramme de classes Le diagramme de classes est un réseau statique de classes et d associations (l analogie avec le réseau routier peut aider : il s agit de décrire les différentes voies de circulation, pas comment on voyage). En partant des classes et des associations trouvées précédemment, construisez un diagramme de classes. Ajoutez à ce schéma des informations concernant les classes et les associations. Nous vous conseillons de : construire un premier diagramme de classes à partir des noms obtenus dans la phase précédente, par étapes successives, enrichir ce diagramme par les associations à l aide des verbes obtenus, affiner le diagramme en éliminant les associations redondantes 2 en simplifiant le schéma dès lors qu il respecte les spécifications de l énoncé, ne chercher les généralisations et spécialisations qu à la fin, lorsque les classes sont déjà bien établies. La notation UML doit impérativement être respectée. Elle conditionne la compréhension du schéma par l équipe de développement (ou accessoirement du correcteur). Concernant les associations, recherchez les associations simples, les relations d agrégation et de généralisation spécialisation. Ensuite, trouvez la multiplicité (cardinalité) de chaque relation qu il faut porter sur le schéma Question 3 : diagramme de classes simple Une fois réalisées les étapes précédentes, vous devez vous appliquer à dessiner sous forme de diagramme de classes, les classes en recherchant les associations entre les classes et les généralisations/spécialisations. 2.4 Phase de recherche des attributs et opérations Enfin, trouvez les attributs et les opérations des classes. À ce niveau, quelques retours en arrière sont possibles à cause d oublis ou de mauvaises compréhensions du système. Il s agit des attributs ou opérations qui sont liés au modèle statique. Dans la partie conception (lors du BE5), d autres attributs et opérations seront trouvés, comme par exemple ceux introduits par le modèle dynamique ou encore ceux des classes dites «techniques». Conseil 4 Un critère de validité d un attribut est qu il doit être simple (type/valeur) : par exemple, date, nombre et texte. Dans le cas contraire, en faire une classe métier. D autre part, les classes métier doivent être reliées avec des associations et non avec des attributs. Vous devez réfléchir sur le choix de la classe où placer les attributs. En cas de doute, analysez de nouveau la relation. Quelquefois, la solution consiste à ajouter une classe d association (ce cas peut se présenter dans cet exercice avec la classe FicheEmprunt). Pensez à qualifier les attributs de classes (par opposition aux attributs d instance). Il y en a un certain nombre qui ne sont pas forcément évidents à détecter avant d aborder la phase dynamique de l analyse. 2. Le cas des associations ou attributs dérivés n est pas pris en compte à ce niveau de l analyse. Ils seraient précédés par le caractère «/» dans le diagramme de classes. Télécom SudParis Équipe enseignante Octobre 2015 CSC

4 Conseil 5 Pour placer une opération dans une classe, recherchez la classe responsable : c est celle qui détient toutes les informations nécessaires pour effectuer l opération ; en cas de création, cela devrait être la classe conteneur (agrégation/composition) ou celle qui détient les valeurs d initialisation. Concernant les opérations, le niveau de détail doit rester faible afin de ne pas empiéter sur la phase de conception Question 4 : classes avec opérations Reprenez chaque classe du diagramme de classes et complétez-la en vérifiant l ensemble de ses attributs et de ses opérations. 2.5 Phase de vérification de l analyse, aspects statiques Après avoir dessiné le diagramme de classes (dans sa première version, il est sujet à raffinements dans les prochaines itérations), vérifiez que le système «fonctionne». En partant des cas d utilisation, vérifiez que la navigation entre les classes (associations et opérations) permet de réaliser ce qui est prévu dans le cahier des charges. Finalement, reprenez l énoncé et vérifiez que toutes les spécifications demandées y sont présentes. Dans le cas contraire, reprenez le schéma et corrigez-le. Dans certains cas, cela peut remettre énormément de choses en question. Vous devez contrôler également si des fonctionnalités nouvelles ont été ajoutées par rapport à l énoncé. Demandez à un enseignant de vous aider à effectuer ce contrôle et à valider les nouvelles spécifications. Ces nouveautés doivent rester mineures Question 5 : vérifications Vérifiez que les cas d utilisations peuvent être réalisés sur le système décrit par le diagramme de classes. 3 Cahier des charges La médiathèque contient un certain nombre de documents disponibles à la consultation ou à l emprunt ; les personnes désirant emprunter des ouvrages pour une durée et à un tarif donnés doivent s inscrire en tant que client. Les clients s inscrivent auprès d un employé de la médiathèque, et empruntent et rendent un document par l intermédiaire d un employé de la médiathèque. L inscription des clients consiste à remplir une fiche datée sur laquelle sont notées les informations suivantes : nom et prénom du client ainsi que son adresse. Les catégories de client actuelles permettent au client de choisir de payer à chaque emprunt effectué (catégorie «à tarif normal» ou «à tarif réduit») ou de régler une cotisation annuelle (catégorie «abonné»). Outre le tarif, la catégorie de client conditionne les critères d emprunt suivants : le nombre de documents empruntables et la durée de prêt (voir ci-dessous). Dans le cas «tarif réduit», un justificatif est demandé à l inscription, puis à chaque date anniversaire. Les justificatifs à prévoir sont les suivants : carte étudiant/scolaire, carte vermeil et carte «à caractère social». Les documents disponibles sont des CD audios, des DVD ou des livres. Chaque document est repéré par un code unique et une localisation (salle/rayon) dans la médiathèque. Certains documents ne peuvent pas être empruntés, mais uniquement consultés sur place. Les informations communes aux documents sont les suivantes : le titre, l auteur (écrivain, groupe ou metteur en scène) et l année de sortie. Le système devra permettre de disposer de statistiques d utilisation, telles que le nombre d emprunts effectués pour les différentes catégories et genres de documents. Les autres informations des documents sont les suivantes : Télécom SudParis Équipe enseignante Octobre 2015 CSC

5 les CD possèdent un genre musical (par exemple, «classique», «variétés françaises», «variétés internationales», «compilation») et une classification (par exemple, «opéra» pour le genre «classique», «hardcore» pour le genre «variétés internationales» ou «rock» pour le genre «compilation») ; Les DVD possèdent un genre de vidéo («documentaire», «comédie»...), une durée d émission et une mention légale de diffusion (restrictions d usage) ; cette mention doit être disponible lors de l emprunt du DVD pour permettre un éventuel contrôle ; Les livres possèdent un genre («roman», «policier», etc.) et un nombre de pages. Les genres précisés sont libres ; ils sont donnés aux clients à titre indicatif pour aider au choix lors d un emprunt. Chaque sortie de document entraîne la constitution d une fiche d emprunt. Sur cette fiche, sont notés le client emprunteur, la date de début du prêt, le document emprunté et la date limite de restitution. Les durées de prêt dépendent du type de document et de la catégorie du client (voir les règles ci-dessous) ; La médiathèque met à la disposition des clients des ordinateurs pour qu ils consultent le catalogue, leurs emprunts, et puissent mettre à jour leur adresse. Le système de gestion doit prévoir toute opération d ajout et de suppression de clients et de documents. Les informations les concernant ne sont pas construites par le système (par exemple, la localisation des documents dans les locaux), mais supposées fournies lors de l invocation de ces opérations. Le système doit permettre de réviser les catégories et leurs conditions associées. D autre part, les formats de la plupart des informations sont libres (chaînes de caractères) ; le système doit toutefois veiller à la cohérence des informations stockées (impossibilité d avoir deux clients ou deux documents avec le même nom, emprunter deux fois le même document, etc.). 3.1 Règles de prêt L emprunt d un document par un client obéit à certaines règles : un client ne peut pas emprunter plus d un certain nombre de documents fixé par sa catégorie : 2 pour la catégorie «à tarif réduit», 5 pour la catégorie «à tarif normal» et 10 pour la catégorie «abonné». Dès que ce nombre maximal est atteint pour un client donné, tout nouveau prêt doit être impossible ; tout client qui n a pas restitué un document avant sa date limite de restitution ne peut plus faire de nouvel emprunt tant qu il n a pas régularisé sa situation, ceci même si le nombre maximal d emprunts n est pas atteint. Pour ce faire, à chaque demande d emprunt, le système vérifie s il est à jour dans ses restitutions ; si ce n est pas le cas, l emprunt n est pas autorisé. l ensemble des fiches d emprunt est parcouru chaque jour afin de repérer s il existe des documents pour lesquels la date limite de restitution est dépassée. Pour chacune de ces fiches trouvées, la date de rappel de la fiche est mise à la date du jour, le client concerné est marqué et la médiathèque envoie une lettre de rappel que nous considérons hors système. Les fiches ayant fait l objet d un rappel font l objet d une relance hebdomadaire. le tarif des emprunts dépend du document et du client. Le tarif du document est fixé par son type : 0, 5 e pour un livre, 1 e pour un CD audio et 1, 5 e pour un DVD. La règle pour les clients «à tarif normal» est de payer le montant fixé pour chaque document emprunté (indiqué auparavant). Le tarif appliqué aux clients «à tarif réduit» est la moitié du «tarif normal». Les «abonnés» réglant une cotisation annuelle empruntent les documents gratuitement ; la durée des emprunts dépend du document et du client. Chaque type de document est empruntable pour une durée dite nominale : 2 semaines pour un DVD, 4 semaines pour un CD audio et 6 semaines pour un livre. Ensuite, la durée de prêt est modifiée selon la catégorie de client : aucun changement la durée nominale pour un client à tarif normal, la moitié de cette durée pour un client à tarif réduit et le double de cette durée pour un abonné ; un client peut changer de statut. Par exemple, un client abonné devient un client à tarif normal si son abonnement n est pas renouvelé à la date anniversaire. De la même façon, un client à tarif réduit devient un client à tarif normal si aucun justificatif n est fourni à la date anniversaire. Télécom SudParis Équipe enseignante Octobre 2015 CSC

Corrigé du BE3 4 CSC 4002. Équipe enseignante. Revision : 1474

Corrigé du BE3 4 CSC 4002. Équipe enseignante. Revision : 1474 Équipe enseignante Revision : 1474 CSC 4002 Télécom SudParis Octobre 2015 1 Corrigé-type des diagrammes de machines d états et des diagrammes d interactions 1.1 Corrigés des DME Dans ces corrigés, nous

Plus en détail

Modèle objet/classe. Sommaire

Modèle objet/classe. Sommaire Modèle objet/classe Sommaire Pourquoi un tel modèle ; Sa place dans le processus de développement ; Les premiers concepts ; Comment construire un diagramme de classes. Sa place dans le processus de développement

Plus en détail

CSC4002 : Contrôle continu «Bureau d Étude noté» Date : lundi 3 décembre 2012 Durée : 2H. Coordonnateurs : Christian Bac et Denis Conan

CSC4002 : Contrôle continu «Bureau d Étude noté» Date : lundi 3 décembre 2012 Durée : 2H. Coordonnateurs : Christian Bac et Denis Conan Corrigé et Barème Contrôle de connaissances 2012/2013 des étudiants de 2 è année (EI2) CSC4002 : Contrôle continu «Bureau d Étude noté» Date : lundi 3 décembre 2012 Durée : 2H Coordonnateurs : Christian

Plus en détail

LOGICIEL DE GESTION DE LA MEDIATHEQUE D ARNAGE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

LOGICIEL DE GESTION DE LA MEDIATHEQUE D ARNAGE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CHARGES A. OBJET DE LA CONSULTATION LOGICIEL DE GESTION DE LA MEDIATHEQUE D ARNAGE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES L objet de la consultation comprend la fourniture, l installation

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

Formation UML 2 les diagrammes de séquences, d états-transitions et d activités

Formation UML 2 les diagrammes de séquences, d états-transitions et d activités Formation UML 2 les diagrammes de séquences, d états-transitions et d activités Travaux dirigés 1er exercice 11 au 13 février 2014 Hervé DOMALAIN CPII/DOSO/ED FORMATION UML 2 LES DIAGRAMMES DE SEQUENCES,

Plus en détail

Génie logiciel avec UML. Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique

Génie logiciel avec UML. Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique Génie logiciel avec UML Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique Claude Boutet Session hiver 2008 Modélisation de systèmes Table des matières TABLE DES

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RESEAU DES BIBLIOTHEQUES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES

REGLEMENT INTERIEUR DU RESEAU DES BIBLIOTHEQUES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES REGLEMENT INTERIEUR DU RESEAU DES BIBLIOTHEQUES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES 1 Règlement intérieur 01/06/2015 Titre 1 : Dispositions générales Article 1 : Missions des bibliothèques Le service de lecture

Plus en détail

GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet. ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11. Mise en Œuvre UML version du 24 avril 2009

GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet. ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11. Mise en Œuvre UML version du 24 avril 2009 GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11 Mise en œuvre UML 1/ 25 Introduction Mise en œuvre d UML UML n est pas une méthode 2/ 25 1 UML n est qu un langage

Plus en détail

DEMARCHE OU PROCESSUS LOGICIEL

DEMARCHE OU PROCESSUS LOGICIEL DEMARCHE OU PROCESSUS LOGICIEL PROCESSUS LOGICIEL Définition Un processus définit une séquence d étapes, en partie ordonnées, qui concourent à l obtention d un système logiciel ou à l évolution d un système

Plus en détail

INFORMATISER UNE BIBLIOTHÈQUE

INFORMATISER UNE BIBLIOTHÈQUE INFORMATISER UNE BIBLIOTHÈQUE Pourquoi informatiser sa bibliothèque? L informatisation permet : - de proposer un service plus performant aux usagers (suivi des prêts, recherche documentaire plus efficace,

Plus en détail

UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins. Emmanuel Pichon 2013 V1.1

UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins. Emmanuel Pichon 2013 V1.1 UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins 2013 V1.1 Objectif Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil des besoins et l analyse Présenter un ensemble

Plus en détail

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association Conception des bases de données : Modèle Entité-Association La modélisation d un problème, c est-à-dire le passage du monde réel à sa représentation informatique, se définit en plusieurs étapes pour parvenir

Plus en détail

Modélisation des données

Modélisation des données 1 2 Démarche classique d un projet informatique Analyse de la situation existante et des besoins ; Création d une série de modèles, qui permettent de représenter tous les aspects importants ; A partir

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

ARRETE PORTANT REGLEMENT INTERIEUR DU SERVICE DE PRÊT DE LA MEDIATHEQUE DE DEAUVILLE

ARRETE PORTANT REGLEMENT INTERIEUR DU SERVICE DE PRÊT DE LA MEDIATHEQUE DE DEAUVILLE N ARRETE PORTANT REGLEMENT INTERIEUR DU SERVICE DE PRÊT DE LA MEDIATHEQUE DE DEAUVILLE La Maire de la ville de Deauville, Vu le code général des collectivités territoriales, Vu la délibération du Conseil

Plus en détail

Université de Bangui. Modélisons en UML

Université de Bangui. Modélisons en UML Université de Bangui CRM Modélisons en UML Ce cours a été possible grâce à l initiative d Apollinaire MOLAYE qui m a contacté pour vous faire bénéficier de mes connaissances en nouvelles technologies et

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Conventions communes aux profils UML

Conventions communes aux profils UML Conventions communes aux profils UML Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 2.1 Date : Juin 2002 * : Les partenaires du

Plus en détail

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES GUIDE DES ETUDIANTS Ce guide est destiné à vous introduire au fonctionnement du Collège et du Département d études économiques européennes, en présentant les

Plus en détail

Quatrième partie IV. La documentation

Quatrième partie IV. La documentation Quatrième partie IV Les différents types de Constat Il n y a pas de logiciel de qualité sans une documentation de qualité est un outil de communication Les paroles s envolent, les écrits restent Exemple

Plus en détail

Contrôle de connaissances 2014/2015 des étudiants de 2 è année (EI2) CSC4002 : Contrôle Final Session 2. Date : 25 Mars 2015 Durée : 1H30

Contrôle de connaissances 2014/2015 des étudiants de 2 è année (EI2) CSC4002 : Contrôle Final Session 2. Date : 25 Mars 2015 Durée : 1H30 Contrôle de connaissances 2014/2015 des étudiants de 2 è année (EI2) CSC4002 : Contrôle Final Session 2 Date : 25 Mars 2015 Durée : 1H30 Coordonnateurs : Christian Bac et Denis Conan Les seuls documents

Plus en détail

Règlement intérieur Réseau intercommunal de lecture publique

Règlement intérieur Réseau intercommunal de lecture publique Dispositions générales > Article 1 : Missions des bibliothèques Le service intercommunal a pour mission de contribuer à la formation, à l information, à la culture et aux loisirs de la population. Il doit

Plus en détail

www.lafamily.ch en 16 différences

www.lafamily.ch en 16 différences Cas d étude no 3 www.lafamily.ch en 16 différences juin 2003 Le mandat réalisé avec QuickSite de transformation du site existant de Lafamily.ch, centre globale d information pour les familles, à été de

Plus en détail

Exercice EXU1610. INSA-ROUEN - ASI page 1/1 UV Génie Logiciel

Exercice EXU1610. INSA-ROUEN - ASI page 1/1 UV Génie Logiciel Exercice EXU60 Préliminaire Cet exercice a pour but de vous guider dans la démarche de conception outillée par UML. Chacune des questions vous aiguille pas à pas : Réaliser un diagramme de séquence système

Plus en détail

Use Cases. Introduction

Use Cases. Introduction Use Cases Introduction Avant d aborder la définition et la conception des UC il est bon de positionner le concept du UC au sein du processus de développement. Le Processus de développement utilisé ici

Plus en détail

Etude et développement d un moteur de recherche

Etude et développement d un moteur de recherche Ministère de l Education Nationale Université de Montpellier II Projet informatique FLIN607 Etude et développement d un moteur de recherche Spécifications fonctionnelles Interface utilisateur Responsable

Plus en détail

Le Guide Pratique des Processus Métiers

Le Guide Pratique des Processus Métiers Guides Pratiques Objecteering Le Guide Pratique des Processus Métiers Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam 21 avenue Victor Hugo 75016

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA BIBLIOTHEQUE DE SAINT PRYVE SAINT MESMIN

REGLEMENT INTERIEUR DE LA BIBLIOTHEQUE DE SAINT PRYVE SAINT MESMIN REGLEMENT INTERIEUR DE LA BIBLIOTHEQUE DE SAINT PRYVE SAINT MESMIN Vu les dispositions du Code Général des Collectivités Territoriales ; Vu la délibération du conseil municipal du 16 janvier 2009 ; Le

Plus en détail

Médiathèque de Marennes

Médiathèque de Marennes Médiathèque de Marennes Règlement Article 1 Dispositions générales La Médiathèque municipale de la ville de Marennes est un service de lecture publique chargé de contribuer à l information, à la documentation,

Plus en détail

Article 3 : La consultation et la communication sont gratuites.

Article 3 : La consultation et la communication sont gratuites. MEDIATHEQUE MUNICIPALE FRANCOIS EDOUARD 01400 CHATILLON SUR-CHALARONNE REGLEMENT INTERIEUR I. Dispositions générales Article 1 : La Médiathèque Municipale est un service public chargé de contribuer aux

Plus en détail

Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2009» Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Rapport Technique" Thème : conception et développement logiciel Note : 15,75/20 Rapport technique

Plus en détail

Chapitre 2 Modélisation de bases de données

Chapitre 2 Modélisation de bases de données Pourquoi une modélisation préalable? Chapitre 2 Modélisation de bases de données 1. Première étape : le modèle conceptuel Eemple : le modèle Entités-Associations (E/A) 2. Deuième étape : le modèle Traduction

Plus en détail

Chapitre 4 Modélisation et Conception de BD

Chapitre 4 Modélisation et Conception de BD Pourquoi une modélisation préalable? Chapitre 4 Modélisation et Conception de BD Il est difficile de modéliser un domaine sous une forme directement utilisable par un SGBD. Stockage physique Cohérence/intégrité

Plus en détail

Application de gestion d une bibliothèque municipale

Application de gestion d une bibliothèque municipale Application de gestion d une bibliothèque municipale Réalisé par : TARIK NASRAOUI NAMEZ MOHAMED 08/03/ Cadre réservé à l encadrant : Code d identification du Candidat : Nom des Validateurs Commentaires

Plus en détail

BE noté 2006 2007. Chantal Taconet et Christian Bac IO21

BE noté 2006 2007. Chantal Taconet et Christian Bac IO21 Chantal Taconet et Christian Bac IO2 Télécom INT 20 Novembre 2006 Corrigé Barème Groupe des Écoles des Télécommunications Télécom INT École d ingénieurs 2 ème année Contrôle de connaissances : Bureau d

Plus en détail

WordPress : Guide à l édition

WordPress : Guide à l édition WordPress : Guide à l édition WordPress : Guide à l édition... 1 Présentation... 2 1. Accès au site... 2 2. Le tableau de bord... 2 3. Editez les contenus... 4 Quelle est la différence entre les pages

Plus en détail

alg - Relations entre classes [kr]

alg - Relations entre classes [kr] alg - Relations entre classes [kr] Karine Zampieri, Stéphane Rivière, Béatrice Amerein-Soltner Unisciel algoprog Version 21 avril 2015 Table des matières 1 L association 2 1.1 Définitions...................................

Plus en détail

Art. 32 : La consultation d Internet par des personnes mineures reste sous la responsabilité des parents ou responsables légaux.

Art. 32 : La consultation d Internet par des personnes mineures reste sous la responsabilité des parents ou responsables légaux. Art. 29 : La médiathèque dégage toute responsabilité en cas d utilisation de l Internet non conforme au présent règlement. Elle ne peut être tenue pour responsable en cas de poursuites judiciaires à l

Plus en détail

Projet informatique UML-Cpp avec QT4

Projet informatique UML-Cpp avec QT4 Haute école spécialisée bernoise Haute école technique et informatique, HTI Section Electricité et système de communication Laboratoire de l informatique technique Projet informatique UML-Cpp avec QT4

Plus en détail

Synthèse sur la conception de bases de données

Synthèse sur la conception de bases de données Synthèse sur la conception de bases de données Pour fonctionner une entreprise doit traiter et organiser ses informations le plus efficacement possible. C est pourquoi il est important de concevoir des

Plus en détail

Inscriptions en ligne

Inscriptions en ligne Inscriptions en ligne 1) Création de votre compte Tout d abord, cliquez sur le lien «inscription» de la page qui apparaît alors à l écran. Une nouvelle page apparaît permettant d entrer les informations

Plus en détail

ENRICHISSEMENT DES COLLECTIONS DE LA MEDIATHEQUE DU TAILLAN-MEDOC: LIVRES, CD, DVD MARCHE N 2015PAMFC01

ENRICHISSEMENT DES COLLECTIONS DE LA MEDIATHEQUE DU TAILLAN-MEDOC: LIVRES, CD, DVD MARCHE N 2015PAMFC01 MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Commune du Taillan Médoc - Hôtel de Ville Place Michel Réglade 33320 Le Taillan-Médoc Tél: 05 56 35 50 60 ENRICHISSEMENT DES COLLECTIONS DE LA MEDIATHEQUE

Plus en détail

Gé nié Logiciél Livré Blanc

Gé nié Logiciél Livré Blanc Gé nié Logiciél Livré Blanc Version 0.2 26 Octobre 2011 Xavier Blanc Xavier.Blanc@labri.fr Partie I : Les Bases Sans donner des définitions trop rigoureuses, il faut bien commencer ce livre par énoncer

Plus en détail

Emprunter un livre numérique et le lire sur un ordinateur Mac

Emprunter un livre numérique et le lire sur un ordinateur Mac Guide de démarrage Emprunter un livre numérique et le lire sur un ordinateur Mac Sections Créer un identifiant Adobe Installer et autoriser Adobe Digital Editions Choisir un livre dans la collection Emprunter

Plus en détail

Guide de rédaction pour le travail de recherche. Dans le cadre du cours SCP-4010-2. Travail remis par Votre prénom et votre nom

Guide de rédaction pour le travail de recherche. Dans le cadre du cours SCP-4010-2. Travail remis par Votre prénom et votre nom Guide de rédaction pour le travail de recherche Dans le cadre du cours SCP-4010-2 Travail remis par Votre prénom et votre nom À Simon Martin (votre enseignant) Centre de formation des Maskoutains 6 juin

Plus en détail

MÉDIATHÈQUE LE PASSE-MURAILLE

MÉDIATHÈQUE LE PASSE-MURAILLE MÉDIATHÈQUE LE PASSE-MURAILLE CHARTE D UTILISATION ET MODE D EMPLOI La Ville de Saint-Julien de Concelles met à disposition du public un accès à Internet par le réseau WiFi ( connexion Internet sans fil)

Plus en détail

Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction

Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction A : Analyse des émissions sectorielles clés B : Dispositions institutionnelles pour les activités de réduction

Plus en détail

SIGB Waterbear - mode d emploi Logiciel libre - concepteur Quentin Chevillon. Se connecter à Waterbear

SIGB Waterbear - mode d emploi Logiciel libre - concepteur Quentin Chevillon. Se connecter à Waterbear SIGB Waterbear - mode d emploi Logiciel libre - concepteur Quentin Chevillon Se connecter à Waterbear Ouvrir mozilla firefox. Dans la barre des favoris, sous l onglet mozilla firefox, cliquez sur «Waterbear».

Plus en détail

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué Bertrand LE GAL, Serge BOUTER et Clément VUCHENER Filière électronique 2 eme année - Année universitaire 2011-2012 1 Introduction 1.1 Objectif du projet L objectif

Plus en détail

INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens

INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens Année académique 2009 2010 1 Introduction Ce projet est le premier d une série de quatre projets qui ont

Plus en détail

Conception d une base de données - Modèle E/A -

Conception d une base de données - Modèle E/A - Conception d une base de données - Modèle E/A - Démarche 3 niveaux d'analyse: Niveau conceptuel : (On utilise le modèle E/A) Quelles sont les entités et les associations dans l'entreprise? Quelles informations

Plus en détail

Emprunter un livre numérique et le lire sur un ordinateur PC

Emprunter un livre numérique et le lire sur un ordinateur PC Guide de démarrage Emprunter un livre numérique et le lire sur un ordinateur PC Sections Créer un identifiant Adobe Installer et autoriser Adobe Digital Editions Choisir un livre dans la collection Emprunter

Plus en détail

MEDIATHEQUE du PAYS de FLERS CENTRE CHAUDEURGE 9 RUE DU COLLEGE 61100 FLERS 02 33 98 42 22

MEDIATHEQUE du PAYS de FLERS CENTRE CHAUDEURGE 9 RUE DU COLLEGE 61100 FLERS 02 33 98 42 22 Date : MEDIATHEQUE du PAYS de FLERS CENTRE CHAUDEURGE 9 RUE DU COLLEGE 61100 FLERS 02 33 98 42 22 N inscription :. (cadre réservé à la médiathèque) INSCRIPTION PERSONNES MAJEURES NOM :... Prénom :... Année

Plus en détail

Bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données

Bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données Cours 2 : Modélisation d une base de données POLYTECH Université d Aix-Marseille odile.papini@univ-amu.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bd.html Plan du cours 1 Modélisation d une base

Plus en détail

Modélisation objet Le langage UML

Modélisation objet Le langage UML Modélisation objet Le langage UML Brahim HAMID La base de contrôle Robot Zone à explorer brahim.hamid@irit.fr brahim.hamid@univ-tlse2.fr http://mass-cara.univ-tlse2.fr/~brahimou/ens/uml 1 Les méthodes

Plus en détail

Un peu d'organisation. Conception et Programmation par Objets HLIN406. Sommaire. Pourquoi vous parler de conception par objets? Notion de modélisation

Un peu d'organisation. Conception et Programmation par Objets HLIN406. Sommaire. Pourquoi vous parler de conception par objets? Notion de modélisation Un peu d'organisation Conception et Programmation par Objets HLIN406 Marianne Huchard, Clémentine Nebut LIRMM / Université de Montpellier 2 Premières semaines Contrôle des connaissances Supports 2015 Sommaire

Plus en détail

Bases de la programmation orientée objet en Java

Bases de la programmation orientée objet en Java Bases de la programmation orientée objet en Java Jean-Baptiste Vioix (jean-baptiste.vioix@iut-dijon.u-bourgogne.fr) IUT de Dijon-Auxerre - LE2I http://jb.vioix.free.fr 1-33 Avant propos Difficultés...

Plus en détail

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC I. Introduction Comme nous vous l avons expliqué dans le support «Déroulement de l épreuve de CPPC», vous devez produire

Plus en détail

Introduction aux bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données

Introduction aux bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données Cours 2 : Modélisation d une base de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univmed.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bdmat.html Plan du cours 1 Modélisation d

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2001, 2003, 2004, ISBN : 2-212-11480-X

Groupe Eyrolles, 2001, 2003, 2004, ISBN : 2-212-11480-X Groupe Eyrolles, 2001, 2003, 2004, ISBN : 2-212-11480-X Chapitre 6 Exercices corrigés et conseils méthodologiques Mots-clés Activité continue/finie Transition automatique Contexte statique Événements «after»

Plus en détail

7 VOS ADRESSES. Afin de faciliter la saisie des envois, ChronoShip OnLine vous permet de gérer votre carnet d adresses.

7 VOS ADRESSES. Afin de faciliter la saisie des envois, ChronoShip OnLine vous permet de gérer votre carnet d adresses. VOS ADRESSES 7 VOS ADRESSES Afin de faciliter la saisie des envois, ChronoShip OnLine vous permet de gérer votre carnet d adresses. Diverses options permettent d enrichir ce carnet d adresses : la saisie

Plus en détail

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture Le réseau de lecture Horaires d ouverture http://www.pamiers.reseaubibli.fr MEDIATHEQUE DE PAMIERS 1 Place Eugène-Soula BP 90 104 09 103 PAMIERS CEDEX accueil@mediatheque.ville-pamiers.fr tél : 05 34 01

Plus en détail

Site Marchand. Author : Cedric Dumoulin Date : 19 mars. 2008 Rev : 25 Nov. 2013

Site Marchand. Author : Cedric Dumoulin Date : 19 mars. 2008 Rev : 25 Nov. 2013 Site Marchand Author : Cedric Dumoulin Date : 19 mars. 2008 Rev : 25 Nov. 2013 1. Spécification Un marchand de videos et musique veut mettre en ligne son catalogue. Les clients peuvent consulter le catalogue,

Plus en détail

Projet Covoiturage TP 1

Projet Covoiturage TP 1 Projet Covoiturage TP 1 Description du thème Ce TP est le premier d une série mettant en œuvre le développement mobile en utilisant la bibliothèque jquery Mobile. Propriétés Description Intitulé long Formation

Plus en détail

Emprunt : Comment traiter une demande?

Emprunt : Comment traiter une demande? Emprunt : Comment traiter une demande? Par défaut, toute demande soumise doit être autorisée par le personnel du PEB avant d être transmise à une bibliothèque prêteuse. La demande est retenue aussi longtemps

Plus en détail

PROJET DE STAGE I et II

PROJET DE STAGE I et II PROJET DE STAGE I et II Le projet de stage demandé dans le cadre du stage de formation pratique I comprend 10 pages et celui du stage de formation pratique II comprend 12 pages. Ce nombre de page inclut

Plus en détail

Modélisation des Systèmes d Information Jean-Yves Antoine

Modélisation des Systèmes d Information Jean-Yves Antoine Modélisation des Systèmes d Information Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine Processus de développement logiciel Jean-Yves Antoine U. Bretagne Sud - UFR SSI - IUP Vannes année 2001-2002

Plus en détail

Etude de cas Etude de cas N 3. Etude de cas N 3 : Allocation des ressources

Etude de cas Etude de cas N 3. Etude de cas N 3 : Allocation des ressources Etude de cas N 3 : Allocation des ressources Chaque année, au troisième trimestre, les directeurs de laboratoire de recherche expriment leurs demandes de moyens pour l année à venir auprès de leur direction

Plus en détail

Mathématiques - OPTION TECHNOLOGIQUE

Mathématiques - OPTION TECHNOLOGIQUE ESPRIT GENERAL Objectifs de l épreuve Vérifier chez les candidats l existence des bases nécessaires pour des études supérieures de management. Apprécier l aptitude à lire et comprendre un énoncé, choisir

Plus en détail

Groupe de Travail. Différents statuts des participants d un groupe - Créateur/administrateur - Simple membre

Groupe de Travail. Différents statuts des participants d un groupe - Créateur/administrateur - Simple membre Groupe de Travail Icône d accès Accès à tous les groupes publics Accès pour la création d un groupe Liste de tous mes groupes Exemples d usages pédagogiques:!reportage en direct lors d une classe découverte!diaporama

Plus en détail

Modèle Entité/Association. Marc Plantevit. marc.plantevit@liris.cnrs.fr

Modèle Entité/Association. Marc Plantevit. marc.plantevit@liris.cnrs.fr Modèle Entité/Association Marc Plantevit marc.plantevit@liris.cnrs.fr Objectifs Savoir lire un schéma E/R. Savoir traduire un schéma E/R en Modèle Relationnel.... 2 Le modèle Entité-Association (E/A) E/R

Plus en détail

NOTE D APPLICATION REUTILISATION DES COMPOSANTS D'ASSURANCE ALC. Paris, 05 mai 2015 N 1817/ANSSI/SDE/PSS/CCN Référence : ANSSI-CC-NOTE-17/1.

NOTE D APPLICATION REUTILISATION DES COMPOSANTS D'ASSURANCE ALC. Paris, 05 mai 2015 N 1817/ANSSI/SDE/PSS/CCN Référence : ANSSI-CC-NOTE-17/1. P R E M I E R M I N I S T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Paris, 05 mai 2015 N 1817/ANSSI/SDE/PSS/CCN Référence

Plus en détail

Corrigé Barème Contrôle de connaissances 2013/2014 des étudiants de 2 è année (EI2) CSC4002 : Contrôle Final Session 2

Corrigé Barème Contrôle de connaissances 2013/2014 des étudiants de 2 è année (EI2) CSC4002 : Contrôle Final Session 2 Corrigé Barème Contrôle de connaissances 2013/2014 des étudiants de 2 è année (EI2) CSC4002 : Contrôle Final Session 2 Date : 27 Mars 2014 Durée : 1H30 Coordonnateurs : Christian Bac et Denis Conan Les

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Emprunter un livre numérique et le transférer sur une liseuse Kobo (PC)

Emprunter un livre numérique et le transférer sur une liseuse Kobo (PC) Guide de démarrage Emprunter un livre numérique et le transférer sur une liseuse Kobo (PC) Sections Créer un identifiant Adobe Installer et autoriser Adobe Digital Editions Choisir un livre dans la collection

Plus en détail

LA GESTION D ASTREINTE White Paper

LA GESTION D ASTREINTE White Paper LA GESTION D ASTREINTE White Paper GENERALITES SUR LA GESTION D ASTREINTE :... 2 POURQUOI METTRE EN PLACE UNE GESTION D ASTREINTE AUTOMATISEE?... 2 LA TRANSMISSION DE L INFORMATION, LE NERF DE LA GESTION

Plus en détail

Documentation FREEBOX TEAM Rev. 1.0 (5 mars 2008) c Free 2008

Documentation FREEBOX TEAM Rev. 1.0 (5 mars 2008) c Free 2008 Documentation FREEBOX TEAM Rev. 1.0 (5 mars 2008) c Free 2008 Table des matières 1 Introduction 3 2 Pré-requis techniques 4 2.1 Langage HTML.............................. 4 2.2 Hébergement et connectivité

Plus en détail

Réseau ISO-Raisin. Surveillance des. Infections du Site Opératoire. (Surveillance des interventions prioritaires)

Réseau ISO-Raisin. Surveillance des. Infections du Site Opératoire. (Surveillance des interventions prioritaires) Réseau ISO-Raisin Surveillance des Infections du Site Opératoire (Surveillance des interventions prioritaires) Guide d utilisation de l application WEBISO Année 2015 Sommaire Guide utilisateur - Application

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE A DISTANCE B&YOU

CONDITIONS GENERALES DE VENTE A DISTANCE B&YOU CONDITIONS GENERALES DE VENTE A DISTANCE B&YOU 10 juin 2014 Nous vous présentons les conditions dans lesquelles nous commercialisons auprès de nos clients B&YOU des équipements (carte SIM, téléphone mobile,

Plus en détail

Le Petit Robert 2011 Version réseau Windows

Le Petit Robert 2011 Version réseau Windows Le Petit Robert 2011 Version réseau Windows Manuel d installation serveur et postes clients Ce document décrit la procédure d installation pour la version réseau Windows (partage de fichiers) du Petit

Plus en détail

CHARTE DES DONS. Bibliothèque universitaire des langues et civilisations. Pôle Collections. Version : 26 janvier 2012

CHARTE DES DONS. Bibliothèque universitaire des langues et civilisations. Pôle Collections. Version : 26 janvier 2012 CHARTE DES DONS Bibliothèque universitaire des langues et civilisations Pôle Collections Version : 26 janvier 2012 65 rue des Grands Moulins F-75013 Paris www.bulac.fr T +33 (0)1 81 69 18 00 F +33 (0)1

Plus en détail

Classes et templates C++

Classes et templates C++ Classes et templates C++ Ce TP propose une application des classes, des templates et du polymorphisme au travers du design de classes permettant de gérer des courbes de Bézier. Contents 1 Bézier unidimensionnelle

Plus en détail

Modélisation Entité Association

Modélisation Entité Association Modélisation Entité Association 1 Modèle entité association Concepts de base Entités Associations Propriétés Identifiant Cardinalités des rôles Exemple Démarche de conception Passage du modèle Entité/Association

Plus en détail

Règlement intérieur de la médiathèque municipale de la ville de Saint-Clar

Règlement intérieur de la médiathèque municipale de la ville de Saint-Clar Règlement intérieur de la médiathèque municipale de la ville de Saint-Clar La Médiathèque municipale est un service public destiné à toute la population. Elle contribue aux loisirs, à la culture, à l information,

Plus en détail

<< Crédit Club Auto >>

<< Crédit Club Auto >> Abbas Ahmad Année 2010/2011 Matin Bayramov Analyse et Modélisation des Systèmes Informatique (AMSI) Projet de Modélisation UML > Professeur encadrant : M. GUILLAUME PAQUETTE Projet

Plus en détail

E-Learning / Ergonomie :

E-Learning / Ergonomie : BARRAU Mathieu Licence Pro Communication Electronique GRUFFAZ Loic Université Lyon 2 E-Learning / Ergonomie : Cahier des charges, contenu et organisation du support de cours pour le programme de formation

Plus en détail

Développement itératif, évolutif et agile

Développement itératif, évolutif et agile Document Développement itératif, évolutif et agile Auteur Nicoleta SERGI Version 1.0 Date de sortie 23/11/2007 1. Processus Unifié Développement itératif, évolutif et agile Contrairement au cycle de vie

Plus en détail

Le modèle de données

Le modèle de données Le modèle de données Introduction : Une fois que l étude des besoins est complétée, deux points importants sont à retenir : Les données du système étudié Les traitements effectués par le système documentaire.

Plus en détail

Guide d utilisation. Votre meilleur atout contre le plagiat sur Internet. le logiciel anti-plagiat plébiscité par l enseignement supérieur

Guide d utilisation. Votre meilleur atout contre le plagiat sur Internet. le logiciel anti-plagiat plébiscité par l enseignement supérieur Version mars 2007 Votre meilleur atout contre le plagiat sur Internet le logiciel anti-plagiat plébiscité Guide d utilisation SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 DECOUVREZ COMPILATIO.NET... 4 Internet change-t-il la

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR DU SITE DE ZÜRICH ACCUEIL

GUIDE DE L'UTILISATEUR DU SITE DE ZÜRICH ACCUEIL GUIDE DE L'UTILISATEUR DU SITE DE ZÜRICH ACCUEIL Merci à Lausanne Accueil De nous avoir permis d utiliser leur travail. Guide d'utilisation du site de ZA v1.1.docx 1 / 29 Évolutions Versions Dates Vérificateur

Plus en détail

et la communication dans les Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi

et la communication dans les Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi Les compétences de base et la communication dans les Secteurs du Tourisme et des Loisirs Document de présentation Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi Formation aux savoirs de

Plus en détail

Description et illustration du processus unifié

Description et illustration du processus unifié USDP Description et illustration du processus unifié Définit un enchaînement d activités Est réalisé par un ensemble de travailleurs Avec des rôles, des métiers Avec pour objectifs de passer des besoins

Plus en détail

Règlement intérieur Horaires d ouverture Nous contacter Liens Consulter notre brochure

Règlement intérieur Horaires d ouverture Nous contacter Liens Consulter notre brochure C R D plus d infos Règlement intérieur Horaires d ouverture Nous contacter Liens Consulter notre brochure Lieu d approfondissement des connaissances Lieu de ressources Lieu de recherche Lieu de ressources

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

Règlement de la bibliothèque municipale

Règlement de la bibliothèque municipale Règlement de la bibliothèque municipale Fait à Saint Aubin d Aubigné, le 06 Octobre 2014 Le Maire Jacques Richard Contenu 1 Mission de la bibliothèque... 3 2 Droits et devoirs des lecteurs... 3 2.1 Accès

Plus en détail

SOLUTION INFORMATIQUE INTÉGRÉE POUR BIBLIOTHÈQUES MÉDIATHÈQUES CENTRES DE DOCUMENTATION ARCHIVES

SOLUTION INFORMATIQUE INTÉGRÉE POUR BIBLIOTHÈQUES MÉDIATHÈQUES CENTRES DE DOCUMENTATION ARCHIVES SOLUTION INFORMATIQUE INTÉGRÉE POUR BIBLIOTHÈQUES MÉDIATHÈQUES CENTRES DE DOCUMENTATION ARCHIVES netbiblio > NetBiblio vous permet de travailler d une manière confor table et efficace. Un grand nombre

Plus en détail

Héritage, et quelques petits mots-clés de Java

Héritage, et quelques petits mots-clés de Java Héritage, et quelques petits mots-clés de Java Bilan de la séance du 3 février. 1 Champs d instance, champs de classe La situation usuelle pour les attributs et les méthodes est la suivante : La classe

Plus en détail

Inscription à l examen d agrément général 2015

Inscription à l examen d agrément général 2015 Inscription à l examen d agrément général 2015 Félicitations! Vous avez pris la décision de participer à l examen d agrément général qui se tiendra le samedi 17 octobre 2015 à l Université Laval, à Québec.

Plus en détail

Bien programmer. en Java 7. 10 000 ex. couleur. Avec plus de 50 études de cas et des comparaisons avec C++ et C# Emmanuel Puybaret.

Bien programmer. en Java 7. 10 000 ex. couleur. Avec plus de 50 études de cas et des comparaisons avec C++ et C# Emmanuel Puybaret. Bien programmer en Java 7 Avec plus de 50 études de cas et des comparaisons avec C++ et C# Plus de 10 000 ex. vendus! Édition en couleur Emmanuel Puybaret, ISBN : 978-2-212-12974-8 chapitre1 Présentation

Plus en détail