LES EXTINCTEURS PORTATIFS CHOIX DES EXTINCTEURS PORTATIFS. Objectif de protection : extinction rapide dʼun départ de feu

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES EXTINCTEURS PORTATIFS CHOIX DES EXTINCTEURS PORTATIFS. Objectif de protection : extinction rapide dʼun départ de feu"

Transcription

1 LES EXTINCTEURS PORTATIFS Objectif de protection : extinction rapide dʼun départ de feu Avant de combattre lʼincendie : Faire évacuer lʼimmeuble Téléphoner au service dʼincendie (ou appel automatique via le central incendie) Sʼassurer quʼon possède le bon extincteur, quʼil est bien entretenu Ne pas combattre lʼincendie si on est en danger Avoir accès à une sortie de secours si on décide de combattre lʼincendie. Les classes de feux suivant la NFPA (norme américaines) : 1 CHOIX DES EXTINCTEURS PORTATIFS 2

2 EMPLACEMENT DES EXTINCTEURS PORTATIFS 3 UTILISATIONS DES EXTINCTEURS PORTATIFS 4

3 MAINTENANCE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ENTRETIEN Les extincteurs portatifs doivent être inspectés au moins une fois par mois par une personne responsable et une fois par an par une firme spécialisée. Dans les édifices publics, il est recommandé de remplacer les poudres chimiques des extincteurs portatifs chaque année. Cette règle s applique également aux extincteurs placés dans les véhicules, en raison de leur exposition à l humidité et au compactage de leur contenu sous l effet des vibrations. Lors de la vérification mensuelle, assurez-vous que: l extincteur approprié est au bon endroit; rien ne gêne l accessibilité et la visibilité de l extincteur; les instructions d utilisation sont lisibles; le sceau et la goupille sont bien en place; la pression sur l indicateur de la bouteille est la bonne; aucun dommage ou trace de corrosion ne sont apparents; aucune obstruction ne bloque le tuyau d évacuation; la carte d inspection de l extincteur est en place et à jour; la fiche signalétique (SIMDUT) est disponible et l étiquette SIMDUT est en place sur l extincteur. 5 MAINTENANCE DES EXTINCTEURS PORTATIFS RAPPEL Tous les mois, l extincteur doit être renversé et secoué tête en bas pour éviter que la poudre qu il contient ne se compacte. Une poudre compactée a une efficacité réduite. Chaque extincteur doit être muni d une carte d inspection indiquant le nom du dernier inspecteur, la date et l heure de l inspection. Dès qu un extincteur a été utilisé, même partiellement, il doit être rechargé de nouveau sans délai. On doit se méfier des extincteurs dont le sceau est brisé ou dont la goupille est enlevée. Plutôt que de prendre un risque, faites-le vérifier auprès d une firme spécialisée. 6

4 ARTICLE 52 DU RGPT (LOI BELGE) Champ d application Article Généralités Article Classification des locaux en trois groupes Article Construction Article Accès Article Dégagements et évacuations Article Chauffage des locaux Article Prévention des incendies Article Moyens de lutte contre l incendie Article Alerte et alarme. Organisation de la lutte contre l incendie Article Contrôles périodiques Article Magasins de meubles Renseignements complémentaires 7 ARTICLE 52-2 CLASSIFICATION Les locaux sont classés en trois groupes: 2.1. Le premier groupe comprend les locaux où sont soit utilisés journellement soit entreposés les éléments suivants: des liquides inflammables dont le point d'éclair est inférieur ou égal à 21 ºC, en quantité supérieure ou égale à 50 l, excepté les liquides inflammables se trouvant dans les réservoirs d'alimentation de véhicules; des liquides inflammables dont le point d'éclair est supérieur à 21 ºC, mais ne dépasse pas 50 ºC, en quantité supérieure ou égale à 500 l; des matières solides très inflammables ou des matières dégageant des gaz combustibles au contact de l'eau, en quantité supérieure ou égale à 50 kg, telle que le celluloïd, le carbure de calcium, le magnésium et le sodium; des gaz combustibles comprimés, liquéfiés ou dissous, en quantité supérieure ou égale à 300 l, ce volume étant la capacité en litre d'eau des récipients les contenant les locaux où une atmosphère explosive est susceptible d'apparaître pendant le fonctionnement normal des installations; dans les magasins pour la vente au détail, des locaux de vente ainsi que les locaux y attenant et servant de dépôt de marchandises, dont la surface totale est égale ou supérieure à m 2, y compris la surface occupée par les comptoirs et autres meubles. 8

5 ARTICLE 52-2 CLASSIFICATION 2.2. Le deuxième groupe comprend les locaux où sont soit utilisés journellement soit entreposés: des liquides inflammables dont le point d'éclair est supérieur à 50 ºC, mais ne dépasse pas 100 ºC, en quantité supérieure ou égale à l; des matières susceptibles de s'enflammer au contact d'une flamme et de propager rapidement l'incendie, en quantité supérieure ou égale à kg, telles que tissus de coton, déchets de papier, paille sèche, chiffons gras; des matières solides susceptibles de brûler rapidement et de dégager sous l'influence de la chaleur des gaz toxiques ou des quantités importantes de fumées, telles que certains tissus et objets en matières synthétiques, en quantité supérieure à kg; des matières solides combustibles telles que le papier en rames ou en rouleaux, le carton, le caoutchouc naturel ou artificiel, manufacturé ou non, les tissus autres que ceux en laine et non repris ailleurs, les fibres textiles autres que la laine, en quantité supérieure à kg le troisième groupe comprend les autres locaux. 9 ARTICLE ALERTE - ALARME L'employeur doit mettre en place des moyens d'alerte et d'alarme : a. lorsqu'il emploie au moins 50 travailleurs dans un même bâtiment ou dans plusieurs bâtiments voisins constituant un ensemble b. lorsque le bâtiment ou la partie du bâtiment qu'il occupe, comporte un local du premier groupe (Voir définition ci-avant) c. ou lorsqu'il occupe plusieurs étages d'un bâtiment. Par alerte, il faut entendre l'information donnée à des personnes déterminées de l'existence d'un début d'incendie ou d'un danger. Par alarme, il faut entendre l'avertissement donné à l'ensemble des personnes séjournant en un lieu déterminé, d'évacuer ce lieu. 10

6 ARTICLE ALERTE - ALARME Les postes d'alerte et d'alarme doivent être en nombre suffisant, facilement accessibles, en bon état de fonctionnement et d'entretien, judicieusement répartis et signalés de manière efficace et conforme aux dispositions concernant la signalisation de sécurité et de santé au travail Les signaux d'alerte et d'alarme ne doivent pas pouvoir être confondus entre eux ni avec d'autres signaux. Les signaux d'alarme doivent pouvoir être perçus par les intéressés Les réseaux électriques d'alerte et d'alarme doivent être distincts L'alerte au service d'incendie compétent est donnée dans tous les cas de début d'incendie. Si cette alerte est donnée par un signal visuel ou acoustique, elle est confirmée par téléphone L'employeur est tenu d'organiser un service privé de prévention et de lutte contre l'incendie, comportant un nombre suffisant de personnes exercées à l'emploi du matériel contre l'incendie: a. lorsqu'il emploie au moins 50 travailleurs dans un même bâtiment ou dans plusieurs bâtiments voisins constituant un ensemble; b. ou lorsque le bâtiment ou la partie du bâtiment qu'il occupe, comporte un local du premier groupe. Pour la composition de ce service et son mode de fonctionnement, il consulte le service d'incendie compétent. La liste des membres de ce service privé est affichée dans l'établissement. Des exercices d'alerte, d'alarme et d'évacuation doivent être organisés au moins une fois par an En cas d'incendie, les escaliers mécaniques et les installations de chauffage et de conditionnement d'air doivent être arrêtés. 11 LIENS INTERNET Dans le site, se rendre au page suivante : Page d'accueil > Thèmes > Bienêtre au travail > Lieux de travail > Sécurité incendie 12

7 MOYENS DE TRANSMETTRE L ALERTE Sirènes d alerte Beeper GSM Téléphone (Dect...) 13 ALERTE ET ALARME ÉVACUATION : Objectif : sauver des vies et avertir les unités d interventions Alarm and Evacuation Danger Realization Reaction Event Alarm Hear, see, grasp Successful self-rescue Figure 5.1: Steps of successful self-rescue les étapes d un auto-sauvetage réussi The real innovation of voice alarm is to provide the endangered persons on the optic and acoustic channel enough information to allow a quick grasp of the events taking place and to let them accept the fact that they must act. To trigger this recognition process successfully in a very short time is the central concern of voice alarm. After this, successful self-rescue is only a small step, simple to take for non-handicapped persons. 14

8 MOYENS DE TRANSMETTRE L ALARME ÉVACUATION : Moyens sonores : Sirènes ( 6dBA de plus que le bruit ambiant). - Dans les bureaux - sirènes de 85dBA - Risque : évacuation tardives des personnes si manque d information et manque d exercice d évacuation Voice alarm sytem = système d évacuation par message vocal via les systèmes de distribution de musique. - si précédé d un signal d alarme, le message vocal entraîne l évacuation très rapide des personnes. 15 Moyens de transmettre l alarme Alarm and Evacuation Visual Alarm People with an impaired hearing cannot respond to acoustic alarm devices. For these people, as well as for areas with especially high noise levels (ear protection), optical alarm devices which often flash stroboscopically are required. Moyens visuels To : ensure the alarm is as correct as possible, all alarm devices, including optical ones, must be actuated by one alarm system. Advanced voice alarm systems flash feature special control outputs. - Pour les malentendants. - Dans les zones à niveaux de bruits fort élevé. Indication des Fire chemins catastrophes d évacuation are extraordinarily critical situations in which optical escape route guidance is of utmost importance. Optic escape route guidance has the task of Fléchage continu au moyen de pictogramme de sécurité facilitating the safe leaving of the building in case of emergency, especially in case Indication de artificial chemin lighting breaks d évacuation down. Fires often produce au moyen short-circuits de or système are caused by électrique Escape Route Guidance them, and in case of fire, it is to be expected that the electric lighting will break down. Escape route guidance is thus of prime importance. In most cases, escape routes are still indicated by green signs mounted above doors. This pictographic indication usually shows a fleeing person, similar to the one in the figure below. Figure 5.2: Example for an escape route sign 16 The problem with these signs is that they are practically no longer visible in smoky premises. This means that especially in the event of fire, they are of extremely limited use. For this reason, the concept of escape route guidance finds more and more acceptance.

9 COMPARAISON DES 2 SYSTÈMES D INDICATION DE CHEMIN The advantages and disadvantages of each of these concepts are listed in the D ÉVACUATION following table: Alarm and Evacuation System + Advantages + Light-storing safety guidance system (Safety marks and continuous guidance marks) Continuous guidance function Short distances between safety marks Information close to floor level Space dimensions are imparted No scattered light Independent of mains supply Electric safety guidance system (Backlit safety mark and escape route illumination) Higher environmental brightness Higher absolute recognition distances of the safety marks Higher lighting density Static illumination parameters Possibility of dynamic control - Disadvantages - Table 5.1: Low environmental brightness Problems in recognizing people and obstacles Decaying intensity Low lighting density Missing continuous guidance function Scattered light from additional illumination Problems in recognizing people and obstacles Distances between safety marks too long Lack of information on floor level Missing sense of space dimensions Emergency power required Maintenance required Comparison of different escape route guidance systems (Source: see End Note 9) 17 PHASE D ÉVACUATION D UN BUILDING Alarm and Evacuation Fire Safety Guide / Siemens Switzerland Ltd Evacuation in 1 st phase 3 rd phase 2 nd phase 1 st phase 1 st phase 1 st phase 2 nd phase 3 rd phase 1 st phase 1 st phase 2 nd phase 3 rd phase Location of the fire 165 Figure 5.3: Phased building evacuation The method established as a quasi-standard provides for the floor on which a fire occurs, as well as those immediately above and below, to be evacuated during the first phase. Depending on region and usage, the attic floor and all basement floors can also be evacuated during this first phase. As the fire spreads, all other floors are evacuated one after the other in subsequent evacuation phases. During the first phases, a warning message instructed people on these floors to wait. 18 Efficient building evacuation holds many benefits

10 components. Whether these central parameter settings have indeed been made and how comprehensive the functionality of these settings is needs to be clarified in advance with each system. Such a decentralized structure considerably reduces both the required cabling and the installation costs and guarantees optimum system flexibility in case of a change in building usage, for instance. EXEMPLE D UN SYSTÈME D ÉVACUATION PAR MESSAGE VOCAL. Relating to network technology, state-of-the-art systems even go so far as to combine several neighboring buildings. This means that each building has its own independent control unit, but can also be operated from some other remote control unit if required (campus structure), cutting staff costs significantly. Alarm and Evacuation System Voice alarm systems consist of a control unit protected against power failure, with relatively few input channels and serving a whole network of loudspeakers on the output side. Voice alarm system control unit Emergency microphone input Line outputs y Guide / Siemens Switzerland Ltd Voice alarm system control unit Figure 5.5: Central and decentralized system structure Emergency microphone Decentralized, non-operated subsystem Of course, the loudspeakers cabling is made with copper cables of a diameter sufficient to transmit the required power, while the network cabling with digital transmission is made in the form of conventional bus cabling. The slightly higher Fire detection material control unit costs of a decentralized configuration are not only contrasted by the higher cabling costs of the central structure (length of the copper cables, cable diameters required for power transmission) but also by the transmission loss over the complete transmission distance, which also leads to additional costs on the part of emergency power supply. With longer distances, the use of fiber-optic cables has proven worthwhile, which is why more and more systems support this type of cabling. 170 Interface to fire detection System indicators System operation System control and monitoring Sound and voice storage Amplifier/ standby amplifier Power/emergency power supply Figure 5.4: System overview of a voice alarm system Control outputs Loudspeaker lines STOP Peripheral systems Voice alarm system control units are equipped with an emergency operation circuit covering all processing steps, which means that in case of failure of any of the modules, alarm capability is completely maintained. In cases where this emergency operation circuit is not (or only partially) available, it is most likely a public address system for background music and voice messages. To raise such systems to the safety standards of voice alarm systems normally requires unreasonably high labor and time expenditures. 19 CONCEPT D ALARME SIEMENS 169 Fire Safety Guide / Siemens Switzerland Ltd? présent oui non Alarme locale Réinitialisation Présence non Accusé réception non oui Reconnaissance Reconnaissance non oui Urgence oui Pompiers Alarme interne générale 20

11 Intervention rapide et sûre Lien entre détection incendie et téléphonie. Public network 5. confirm HiPath PBX Fixed phones 4. Mobile users cordless 3. NOK 6. Acknowledge DA service technicians 2. alarm KS Contact information aknolege or reset 1. alarm Data interface ESPA Les utilisateurs peuvent être obligés d écouter le message et d introduire un mot de passe pour acquitter. Le Back-up est assuré si personne n est joignable Mise en conférence automatique des utilisateurs21 clef en cas d alarme 21 DETECTION GAZ COMBUSTION AND EXPLOSION Combustible gas + oxygen + ignition energy = combustion Combustible gas (in a specific concentration range and located adequately) + oxygen + ignition energy = explosion 22

12 Explosion limits "#$%&'&(')*+ :;0<,2)#;1#0=;22#<5% ",% :;0<,2)#;1 B==%$%A=5;2#;15#0#)CBD6E 6;3%$%A=5;2#;15#0#)C6D6E DA=5;2#;1#0=;22#<5% G==5#F')#;1'$%';(?'2-%)%F)#;1.)/01& *$)*+8)9)'$ G0<#%1)'#$ "#$%&'&(')* %12;$2Q5%'I'?%0;1#);$#1?#1'FF;$-#1?5*F5%'1%1H#$;10%1)2#2=;22#<5%C(#$% =$;)%F)#;1REK +'2%2<%'H#%$)<'1'#$I3<#:<#2)<%:'2%(;$0;2)>'2%2ID-#((,2%0;$%25;35* G1%A=5;2#H%(,%5M'#$0#A),$%$%J,#$%2;15*'2;,$F%;(#?1#)#;1C%K?K'2='$I($;0' N E'1-Q(;$%A'0=5%Q NQ %2)'95#2<%-)<%-#((%$%1)#')#;1'2(;55;32KL1%28%'G2;('>'2#()<%2,92)'1:%#2 Vapeur de gaz Vapeur de gaz explosive suite à une %H'8;$')%-=N>'2%;,22)')%B8'$);('2,92)'1:%)<')#2,1-%$1;$0'5:;1-#)#;12 explosive suite à une fuite de liquide fuite d une conduite (Ex: Solvant) EXPLOSION DE GAZ./0/0 1234*$)*+#+51234*$)*+67*'&(')*+ +'2F;1F%1)$')#; "#$%&'(%)*+,#-%./&#%0%12&3#)4%$5'1-6)- M'8;$2,- +'2%2 6#E,#-2 8)9:7&./0; 1234*$)*+<#=#755:&'*&$(#3)+99#$*74)>:)54&#?#9& O;09,2)#95%>'2%2'1-H'8;$20#P%-3#)<'#$:'1%P85;-%;15*3#)<#1':%$)'#1 24

13 "#$%&'&(')*+ COMPARAISON DES DIFFÉRENTS TYPES./,/0 1*23#4)$*+*5'6&%&'&(')*+7&'6*8$ DE DÉTECTEURS GAZ V,'5#)*9$#)%$#' 9&+$*4':3& ;4*3&4': 78%-#((%$%1)-%)%9)#:10%)8:-2'$%9:0;'$%-#1)8%(:55:3#1<)'=5%> 9&2)< (*+8=('*4 ;&>>)$'*4?>&('4*< (6&2)(#> #(*=$')( $&+$*4 A+54#4&8 #B$*43')*+ $&+$*4?%)%9)#:1$'1<% A6B6 ;;0 A6B6 A6B6 &%5%9)#C#)*.9$:222%12#)#C#)* DD D DD DD &)'=#5#)*E-$#()F D DD DD G'9H<$:,1-1:#2%E5:3%$ 0%'2,$#1<)8$%28:5-F IA0$ IA0$ JA0$ IA0$ IA0$ K%'2,$#1<'99,$'9* D DD DD DD L%2;:12%)#0%) MN O2%9>P IN SQN SIN 7%0;%$'),$%-%;%1-%19% D DD DD T,0#-#)*#0;'9) D D D D U8'$'9)%$#2)#92 6:<'$#)80#9 6#1%'$ 6#1%'$ 6#1%'$#4%- 6#1%'$#4%- &%12:$;:#2:1#1< DD DD DD &%12:$2%$C#9%5#(%O*%'$2P U:2);$#9% @ K'#1)%1'19%9:2)2 DD DD 0$ W K%'2,$#1<$'1<% ) MN W 7#0%,1)#5)8%-%)%9):$0%'2,$%2MNA:()8%'9),'5<'29:19%1)$')#:1 DD W X%$*<::- D W W Y::$ X%$*;::$ U:2)2 C#B>&./DE 1*23#4)$*+*5'6&F#$$&+$*434)+()3>&$ &,00'$#4#1<)8#2)'=5%Z:1%0'*2)')%)8')2%0#9:1-,9):$2%12:$29'1:15*=%,2%-38%1)8%'0=#%1)')0:2;8%$%#29:12)'1)'1-38%11:9:19%1)$')#:1-%)'#52 '$%$%[,#$%->"'52%'5'$029'11:)=%9:0;5%)%5*$,5%-:,)> 78%;%55#2):$'2)8%95'22#9-%)%9):$:(9:0=,2)#=5%<'2%2#2%1-'1<%$%-=*2%12:$ ;:#2:1#1<'1-2%12:$#18#=#):$2>\()8%2%2,=2)'19%29'1=%%]95,-%-Z)8%$%#21: :)8%$:=2)'95%):,2#1<';%55#2):$> DANGER MANAGEMENT 78%%5%9)$:98%0#9'59%55#2$')8%$%];%12#C%Z%2;%9#'55*$%<'$-#1<0'#1)%1'19%> SYSTEM T:3%C%$Z#)#2)8%(#$2)98:#9%-,%):#)22%5%9)#C#)*38%1';'$)#9,5'$<'20,2)=% '9:,2)#92%12:$#20:$%%5%<'1))8'1)8%#1($'$%-'=2:$;)#:12%12:$>G:)80%)8:-2 =%2);$:;%$)#%2:('55)8%:;)#:129:12#-%$%-> 25 Objectif du Danger management system : réduire la complexité d une installation. Les différents systèmes qui gèrent une entreprise peuvent être répartis en 3 catégories : Les systèmes qui assurent la gestion commerciale et administrative des process d une société. On les regroupe sous le nom de ERP ( Enterprise "#$%&'(%)*+,#-%./&#%0%12&3#)4%$5'1-6)- Resource Planning). Ex : SAP - Oracle Les systèmes qui gèrent l infrastructure du bâtiment, la maintenance... Ce sont des Facility Management System (FMS). Les systèmes qui gèrent les techniques du bâtiment (Technical Building management) que l on peut diviser en 2 sous parties : - Building automation system = gestion du chauffage, de la ventilation, de l air conditionné, des éclairages, des stores, des ascenseurs... - Safety Management System : détection incendie, intrusion, contrôle d accès, CCTV...,- 26

14 RÉPARTITION DES DIFFÉRENTS SYSTÈMES Danger Management System Commercial building administration Administration of the building infrastructure Danger management Technical building management Figure 7.1: Fields of building management functionality Building automation 27 As safety is an integral part of the technical building management, the following chapter presents a brief overview of technical building management and will then focus on safety engineering. In the sense of a data concentration, building management can be represented as a hierarchical pyramid. STRUCTURE D UN TECHNICAL BUILDING MANAGEMENT SYSTEM Danger Management System Planning the company s resources (ERP) 241 Technical building Fire Safety Guide management / Siemens Switzerland Ltd Automation level Field level Total building solutions Figure 7.2: Structure of technical building management 28 It must be taken into account that the different levels work autonomously and are interlinked by means of high-performance communication networks. The pyramid shown in Figure 7.2 reflects the data concentration from one level to

15 PRINCIPE DE COMMUNICATION ENTRE LES DIFFÉRENTS NIVEAUX Danger Management System Management level with management stations DMS network: servers and clients Automation level with associated control units Control unit network: indication and operation Field level with associated peripheries Field bus systems: detectors, readers and actuators Figure 7.3: Hierarchy of the safety system technology Scalable System Structure Danger Management System When selecting a safety management system, it is important to know whether the system supports possible future extensions and modifications. The step-by-step extensibility of a system and the correspondingly easy and efficient system extension are central quality features of a Danger Management System DMS. ARCHITECTURE DES SYSTÈMES Flexible, scalable structures allow setting up different configurations with one system technology, including, for example.: compact systems LAN systems WAN systems Figure 7.4: Example of a compact system With compact systems, the complete DMS software is installed on one workstation. The system usually communicates with one or more subsystems via a serial connection. Figure 7.4: Example of a compact system Server With compact systems, the Client complete DMS software Client is installed on one workstation. Fire Safety Guide / Siemens Switzerland Ltd The system usually communicates with one or more subsystems via a serial connection. 244 Server Client Client Gateway Gateway LAN LAN Gateway Gateway Fire detection Intrusion & access control Fire detection Intrusion Gas warning Figure 7.5: Setup of a DMS with LAN 30 Fire detection Intrusion & access control Fire detection Intrusion Gas warning Figure 7.5: Setup of a DMS with LAN 245

16 Danger Management System LAN is the abbreviation for Local Area Network (see Glossary starting on page 297). A LAN system comprises several DMS operating stations (clients) by means of which the building can be simultaneously monitored from different workstations. The operating stations are connected to one or several servers via the LAN. Such a server is also called a client station, as they serve other clients while they can still be used as clients themselves. ARCHITECTURES DES SYSTÈMES Server Client Client WAN Gateway Gateway Figure 7.6: Setup of a supraregional DMS network with WAN With a WAN (see Glossary starting on page 297) solution, geographically distributed systems can be monitored and operated either locally or centrally. This facilitates monitoring and control of many small bank subsidiaries by one or more central DMS, for example. 31 SIMPLIFICATION + HARMONISATION 246 Fire Safety Guide / Siemens Switzerland Ltd Le système rassemble toutes les informations complexes d une installation et offre à l opérateur une exploitation simplifiée et harmonisée. 32

17 PRINCIPALES FONCTIONNALITÉS Gestion des événements Informe l opérateur qu il y a un problème Quel est le problème? Quand le problème est-il apparu? Où se situe le problème? Que dois-je faire? Activer et surveiller les fonctionnalités du sous-système A des fins de maintenance mettre En/Hors un Site/une Section/ une Zone/un Élément Exécuter un changement d équipe (jour/nuit) Surveillance/Activer fonctions Entrées/Sorties spéciales Activer les fonctionnalités des sous-systèmes Fonctions de rapports Que s est-il passé pendant les dernières 24 heures? Combien de dérangements avons-nous enregistré l année dernière? Quels sont les endroits qui sont le plus souvent en alarme? 33 UTILITÉ DE L APPLICATION Flexibilité totale Fonctionnalité extraordinaire Longue courbe d apprentissage Fonctionnalités sur mesure Traitement assisté Courbe d apprentissage fortement réduite 34

18 EXPLOITATION EN MODE FERMÉ CLOSED MODE Closed mode MM8000 a le contrôle de la station; D autres applications ne peuvent être démarrées sauf si elles sont spécifiquement autorisées Non accessible La station de l opérateur est complètement consacrée à l application de gestion des risques. 35 EN CAS D URGENCE Les systèmes de gestion des risques sont rarement utilisés et souvent sous des conditions de stress. En cas d urgence, tant des experts hautement qualifiés que des opérateurs moins qualifiés, doivent affronter des situations difficiles 36

19 TRAITEMENT ASSISTÉ, ÉTAPE PAR ÉTAPE L événement apparaît Vous désirez répondre aux questions suivantes: Quel est le problème? Où est le problème? Quand le problème est-il survenu? Que dois-je faire? MM8000 donne une réponse rapide et claire 37 TRAITEMENT ASSISTÉ, ÉTAPE PAR ÉTAPE Ici, l opérateur sélectionne ce qu il doit faire il est dirigé à travers la procédure - simplement et efficacement. 38

20 COURTE PÉRIODE D APPRENTISSAGE POUR VOTRE ÉQUIPE D OPÉRATEURS 6 règles de base dirigent l opérateur à travers ses actions: Si un objet clignote, cliquer dessus, une action est exigée Les éléments les plus importants tels que la barre d aperçu et la barre d événements sont toujours visibles (jamais cachés, régions réservées) L événement le plus important se trouve toujours en haut de la liste d événements. Les événements sont groupés par catégories de priorités de gauche à droite on peut les filtrer avec les boutons correspondants L événement vous indique clairement et systématiquement les étapes suivantes Pour un traitement assisté, il faut double-cliquer sur l icône événement 39 INTÉGRATION DU CONTRÔLE D ACCÈS - OBJECTIF Gestion de vos portes critiques par une interface spécialisée dans la gestion des dangers 40 40

21 GESTION VIDÉO SIMPLIFIÉE AVEC MM8000 Contrôle visuel de vos locaux critiques grâce à la CCTV intégrée dans MM8000 Reproduction Live des images vidéo à partir de la structure arborescente logique ou à partir du plan graphique 41 ALARMES CCTV SUR MM8000 Les alarmes détection de mouvement sont affichées sur le MM8000 Les alarmes content analysis sont affichées sur le MM8000 Réagir de manière appropriée aux événements critiques CCTV à l aide d une plateforme spécialisée conçue pour les professionnels de la sécurité 42

22 VÉRIFICATION D ALARME ET ENREGISTREMENT AVEC MM8000 La CCTV facilite le processus de vérification de vos alarmes incendie, intrusion et contrôle d accès Vérification en temps réel de la cause de l alarme / levée de doute Vérification en temps réel de l amplitude de l alarme: Quelle est l ampleur du feu? Combien y a-t-il de cambrioleurs? 43

Une version à jour de java DOIT être téléchargée, car MAC OS ne prend pas en charge la version de Java fournie par défaut.

Une version à jour de java DOIT être téléchargée, car MAC OS ne prend pas en charge la version de Java fournie par défaut. ENGLISH VERSION NEAR BOTTOM OF PAGE Aperçu de MFT Mac OS Les exigences applicables à un utilisateur de MAC avec le système MFT sont décrites ci-dessous. Par défaut, MFT sélectionne un téléchargeur standard

Plus en détail

2011-01 NOTE TECHNIQUES DES INCENDIE

2011-01 NOTE TECHNIQUES DES INCENDIE TECHNICAL INSPECTION SERVICES Department of Public Safety 460 Two Nations Crossing, Suite 100 Fredericton, NB E3A 0X9 Phone: (506) 444-4493 2011-01 FIRE TECHNOTE Fax: (506) 457-7394 NOTE TECHNIQUES DES

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS Introduction Ce supplément vous informe de l utilisation de la fonction USB qui a été installée sur votre table de mixage. Disponible avec 2 ports USB

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE INCENDIE DANS LES ERP

PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE INCENDIE DANS LES ERP 1 - Les grands principes Les différentes réglementations fixant les règles de sécurité contre l'incendie visent essentiellement à respecter les grands principes suivants : L'évacuation rapide et en bon

Plus en détail

Solution d hébergement de "SWIFTAlliance ENTRY R7" Politique de Sauvegarde et de Restauration

Solution d hébergement de SWIFTAlliance ENTRY R7 Politique de Sauvegarde et de Restauration Solution d hébergement de "SWIFTAlliance ENTRY R7" Politique de Sauvegarde et de Restauration Avril 2012 I- Introduction Le présent document présente la politique de sauvegarde et de restauration à adopter

Plus en détail

SERENITY. Crow s Passion for Smart Residential Security

SERENITY. Crow s Passion for Smart Residential Security Crow s Passion for Smart Residential Security Serenity est un système d alarme extraordinaire qui s intègre dans votre intérieur comme une oeuvre d art Avec Serenity vous pouvez profiter de l expérience

Plus en détail

Installation Instructions

Installation Instructions Installation Instructions (Cat. No. 1794-IA16) This module mounts on a 1794 terminal base unit. 1. Rotate keyswitch (1) on terminal base unit (2) clockwise to position 8 as required for this type of module.

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

Formation. Protection INCENDIE en maison de repos 09-03-15. La réglementation en Belgique. Sensibilisation à la prévention incendie en Maison de repos

Formation. Protection INCENDIE en maison de repos 09-03-15. La réglementation en Belgique. Sensibilisation à la prévention incendie en Maison de repos Formation Sensibilisation à la prévention incendie en Maison de repos Laurent Vanassche Protection INCENDIE en maison de repos QUELLE REGLEMENTATION? La réglementation en Belgique Différents niveaux de

Plus en détail

ALARME DÉTECTEUR DE PASSAGE

ALARME DÉTECTEUR DE PASSAGE S E N T I N E L Manuel d installation et d utilisation FR ALARME DÉTECTEUR DE PASSAGE ( KA-SA04 ) V.09-2015 ::: Ind. A FR Cette alarme possède un détecteur de mouvement haute sensibilité. Elle combine

Plus en détail

Prévention et lutte contre l incendie

Prévention et lutte contre l incendie Prévention et lutte contre l incendie Voici les principales obligations des établissements de commerce de détail de l habillement en matière de prévention et de lutte contre l incendie. Cette fiche ne

Plus en détail

ABB i-bus KNX Les nouveaux Room Master RM/S 3.1 et RM/S 4.1

ABB i-bus KNX Les nouveaux Room Master RM/S 3.1 et RM/S 4.1 Intelligent Building Control ABB i-bus KNX Les nouveaux Room Master RM/S 3.1 et RM/S 4.1 Page 1 ABB i-bus KNX Les nouveaux Room Master RM/S3.1 et RM/S4.1 La connexion entre Une installation électrique

Plus en détail

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Albens, PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE : La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation,

Plus en détail

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 HFFv2 1. OBJET L accroissement de la taille de code sur la version 2.0.00 a nécessité une évolution du mapping de la flash. La conséquence de ce

Plus en détail

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle 1 Conformément à l article 3a en association avec l article 6 de la loi sur le travail et à l ordonnance 3 relative à la loi sur le travail, l employeur (canton) est tenu d adopter des mesures appropriées

Plus en détail

Le feu et ses conséquences

Le feu et ses conséquences Formation SSIAP 1 Le feu et ses conséquences Le triangle du feu Les trois éléments indispensables à l incendie Le Combustible Le Comburant (Solide, liquide, gazeux) l air: L énergie d activation (Thermique,

Plus en détail

Quick start. Pulsar ellipse 300/500/650/800/1200. Pulsar ellipse premium 500/650/800/1200

Quick start. Pulsar ellipse 300/500/650/800/1200. Pulsar ellipse premium 500/650/800/1200 Quick start Pulsar ellipse 300/500/650/800/1200 Pulsar ellipse premium 500/650/800/1200 Using the additional functions available on your Pulsar ellipse Utilisation des fonctions additionnelles de votre

Plus en détail

Sécurité incendie dans les garages

Sécurité incendie dans les garages Sécurité incendie dans les garages Assuré et rassuré. Risques d incendie dans les garages Lorsque le feu prend dans des garages, il provoque souvent des dégâts importants, et dans les cas les plus graves,

Plus en détail

Notice Technique / Technical Manual

Notice Technique / Technical Manual Contrôle d accès Access control Encodeur USB Mifare ENCOD-USB-AI Notice Technique / Technical Manual SOMMAIRE p.2/10 Sommaire Remerciements... 3 Informations et recommandations... 4 Caractéristiques techniques...

Plus en détail

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE.

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. En cas de découverte (feu, fumée suspecte, ) : Quittez le local où il y a le feu Déclenchez l alarme et avertissez l accueil, le secrétariat ou la conciergerie Évacuez le bâtiment

Plus en détail

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter.

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Cependant si vous désirez un audit sécurité complet, il

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE CATEGORIESTOPMENU MODULE CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 CONFIGURATION... 2 LICENCE ET COPYRIGHT... 3 SUPPORT TECHNIQUE ET MISES A JOUR...

Plus en détail

INTERNET GATEWAY QUICK START

INTERNET GATEWAY QUICK START INTERNET GATEWAY QUICK START Model CIGBU Thank you for purchasing a Chamberlain Internet Gateway enabled with MyQ technology. Once you have created your account and add your MyQ devices, you will be able

Plus en détail

Prescriptions pour les installations de systèmes de détection automatiques d incendies 1/5

Prescriptions pour les installations de systèmes de détection automatiques d incendies 1/5 Division Incendie et Assurances de choses d Assuralia Square de Meeûs, 29-1000 BRUXELLES PRESCRIPTIONS DES ASSUREURS POUR LES INSTALLATIONS DE SYSTEMES DE DETECTION AUTOMATIQUE D'INCENDIE 1 janvier 2005

Plus en détail

Système d alerte au Bruit

Système d alerte au Bruit Système d alerte au Bruit Le voir avant de l entendre Afficheur adapté aux environnements à la fois bruyants et silencieux Parfait pour une utilisation en usines, ateliers, bars et discothèques pour servir

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

LA SECURITE INCENDIE

LA SECURITE INCENDIE E-mail: mainoffice@nickcerygroup.com Website: www.nickcerygroup.com APPROVED BY ABS USA & UK THEME DE LA FORMATION LA SECURITE INCENDIE POPULATION CIBLE - Chefs d équipe - Agents HSE - Agents de sécurité

Plus en détail

Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU

Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU 1 Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU SOMMAIRE 2 Manipulation extincteur page 3 Equipier de première intervention / évacuation page 4 Equipier d intervention technique page 5 Equipier

Plus en détail

SECURITE INCENDIE. La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics.

SECURITE INCENDIE. La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics. Fiche Prévention SECURITE INCENDIE La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics. La sécurité incendie est régie par de nombreuses réglementations

Plus en détail

Formation: Emergency guide Bâtiment 513

Formation: Emergency guide Bâtiment 513 + Formation: Emergency guide Bâtiment 513 January 2013 + 1- Objectif de la formation Al issue de ce cours vous serez capable de Durée Enoncer les règles pour mettre en sécurité des personnes lors d une

Plus en détail

Société en commandite Gaz Métro

Société en commandite Gaz Métro RÉPONSE DE SOCIÉTÉ EN COMMANDITE GAZ MÉTRO (GAZ MÉTRO) À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 2 DE M. PAUL CHERNICK, EXPERT POUR LE REGROUPEMENT DES ORGANISMES ENVIRONNEMENTAUX EN ÉNERGIE (ROEÉ) ET L UNION

Plus en détail

Arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (M.B. 23.4.2014)

Arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (M.B. 23.4.2014) Arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (M.B. 23.4.2014) Section première.- Champ d application et définitions Article 1 er.- Le présent arrêté s applique

Plus en détail

PACK VIDEO SURVEILLANCE SUPER HAD

PACK VIDEO SURVEILLANCE SUPER HAD 4 Cameras HAD SONY CCTV / 1 DVR Numérique professionnel Infrarouge Antivandalisme Waterproof 1 4 Système de vidéo surveillance idéal pour les particuliers et professionnels ayant un petit budget pour une

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P Le système d'alarme incendie doit permettre de signaler un sinistre et de le localiser. Il fonctionne sur une source autonome en l'absence de courant. L'action

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

CDI SA Utilisation du service PMM Usage of PMM service

CDI SA Utilisation du service PMM Usage of PMM service CDI SA Utilisation du service PMM Usage of PMM service 1 09.11.2015 Table des matières 1 Solution PMM... 3 2 Réception et utilisation du message quotidien... 3 3 Portail de gestion de votre profil PMM...

Plus en détail

QUICK START GUIDE. for the LiftMaster Internet Gateway

QUICK START GUIDE. for the LiftMaster Internet Gateway QUICK START GUIDE for the LiftMaster Internet Gateway Before Starting Before starting STOP you MUST have: a router active internet connection internet gateway serial number Look at the label on the bottom

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

Cisco Aironet 1500 Series Access Point Power Injector Installation Instructions Instructions d'installation de l'injecteur de puissance des points

Cisco Aironet 1500 Series Access Point Power Injector Installation Instructions Instructions d'installation de l'injecteur de puissance des points Cisco Aironet 1500 Series Access Point Power Injector Installation Instructions Instructions d'installation de l'injecteur de puissance des points d'accès de la gamme Cisco Aironet 1500 2 ENGLISH Cisco

Plus en détail

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB Paxton ins-20605 Net2 desktop reader USB 1 3 2 4 1 2 Desktop Reader The desktop reader is designed to sit next to the PC. It is used for adding tokens to a Net2 system and also for identifying lost cards.

Plus en détail

Smile Mobile Dashboard

Smile Mobile Dashboard Smile Mobile Dashboard 1. Magento Extension The iphone and Android applications require access to data from your Magento store. This data is provided through an extension, available on Magento Connect

Plus en détail

Guide d'installation et Présentation de l'application Collecteur de données du «ColloidGen II» http://www.colloidgen.com

Guide d'installation et Présentation de l'application Collecteur de données du «ColloidGen II» http://www.colloidgen.com Guide d'installation et Présentation de l'application Collecteur de données du «ColloidGen II» http://www.colloidgen.com Installation and Overview Guide of Collector data Application for the "ColloidGen

Plus en détail

Plan de formation. La sécurité incendie. Les codes d alerte

Plan de formation. La sécurité incendie. Les codes d alerte La sécurité civile Plan de formation La sécurité incendie Les codes d alerte 2 Sécurité incendie Le feu - Le triangle du feu - Les classes de feux Les extincteurs - Général - Modèles - Conseils/recommandations

Plus en détail

NOTE DE SÉCURITÉ SAFETY NOTE EXPOSITIONS CERN MESURES DE SÉCURITÉ CONTRE L'INCENDIE

NOTE DE SÉCURITÉ SAFETY NOTE EXPOSITIONS CERN MESURES DE SÉCURITÉ CONTRE L'INCENDIE CERN NOTE DE SÉCURITÉ SAFETY NOTE Information conseil rappel des règles en vigueur TIS NS 8 Publié par : TIS/GS Date de publication: janvier 00 Original : Français EXPOSITIONS CERN MESURES DE SÉCURITÉ

Plus en détail

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL Table des matières Rappel - étapes à suivre Mise à jour et liste de distribution Mesures à prendre en cas d incendie À tous

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation Testeur de câbles informatiques SEFRAM 95 Manuel d utilisation M9095F00 Introduction Le testeur de câbles informatiques SEFRAM 95 est un outil simple et pratique qui permet le test des câbles RJ45/RJ11

Plus en détail

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents)

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents) PODUM-INFO-ACTION (PIA) La «carte routière» pour les parents, sur l éducation en langue française en Ontario A «road map» for parents, on French-language education in Ontario (Programme de formation pour

Plus en détail

PLEASE DO NOT USE THE WHITE PLASTIC PROTECTOR FIXED AT THE BOTTOM OF THE DRAIN. IT IS ONLY FOR PROTECTION PURPOSE.

PLEASE DO NOT USE THE WHITE PLASTIC PROTECTOR FIXED AT THE BOTTOM OF THE DRAIN. IT IS ONLY FOR PROTECTION PURPOSE. Free standing bathtub B000 General considerations: PLEASE DO NOT USE THE WHITE PLASTIC PROTECTOR FIXED AT THE BOTTOM OF THE DRAIN. IT IS ONLY FOR PROTECTION PURPOSE. We strongly recommend to have access

Plus en détail

E.R.P. : : Type PS parcs de stationnement couverts.

E.R.P. : : Type PS parcs de stationnement couverts. E.R.P. : : Type PS parcs de stationnement couverts. EN CAS D INCENDIE IN CASE OF FIRE DANS VOTRE CHAMBRE IN YOUR ROOM Press the nearest alarm button and CALL the reception DECLENCHEZ l alarme PREVENEZ

Plus en détail

Data Carrier System (code 5641090)

Data Carrier System (code 5641090) Instructions for Use Instructions d utilisation 2 5 Data Carrier System (code 5641090) 5009756-E 05/2011 2 ENGLISH PARTS OF THE DATA CARRIER READ/WRITE HARDWARE The Data Carrier consists of three parts:

Plus en détail

Les principes de l extinction automatique

Les principes de l extinction automatique Building & Technologies Fire safety & Security Les principes de l extinction automatique Pourquoi une installation automatique? 1 à 5 minutes: Formation de l incendie/ Début d incendie 2 minutes: 1 minute:

Plus en détail

PC industriels et disques associés

PC industriels et disques associés Technical Service Bulletin PRODUIT DATE CREATION DATE MODIFICATION FICHIER PC INDUSTRIEL 23/03/2010 201005 REV A PC industriels et disques associés English version follows. SF01 (du 4 au 8 janvier 2010)

Plus en détail

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité Mai 2015 Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité PREAMBULE SOYEZ PRUDENTS! Surveillez vos enfants en bas âge, éloignez d eux tout ce qui peut être source d incendie (allumettes,

Plus en détail

GE Security. KILSEN série NK700 Centrale de détection et d alarme Incendie conventionelle. Manuel d utilisation

GE Security. KILSEN série NK700 Centrale de détection et d alarme Incendie conventionelle. Manuel d utilisation GE Security KILSEN série NK700 Centrale de détection et d alarme Incendie conventionelle Manuel d utilisation g ination imag at work Kilsen is a brand name of GE Security. www.gesecurity.net COPYRIGHT

Plus en détail

ESSENTIEL PREVENTION AFFICHAGE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL DANS LES ENTREPRISES

ESSENTIEL PREVENTION AFFICHAGE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL DANS LES ENTREPRISES ESSENTIEL PREVENTION AFFICHAGE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL DANS LES ENTREPRISES Définition Une signalisation ou un affichage sécurité doit être mise en place dans l entreprise lorsqu un risque ne peut

Plus en détail

ALAIN OUELLETTE ÉCOLE POLYTECHNIQUE Sécurité incendie où en sommes nous?

ALAIN OUELLETTE ÉCOLE POLYTECHNIQUE Sécurité incendie où en sommes nous? ALAIN OUELLETTE ÉCOLE POLYTECHNIQUE Sécurité incendie où en sommes nous? 8 ÉLÉMENTS IMPORTANTS 1-Nouveaux règlements et fusions municipales 2-Système d alarme à une ou deux étapes 3-Évacuation incendie,

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 OBJECTIFS Assurer la sécurité des personnes et la sécurité incendie des biens. PUBLIC / PRE REQUIS Postulants agents de sécurité incendie en établissement recevant

Plus en détail

INCENDIE. Informations générales sur l'incendie. oxygène. énergie. matière combustible

INCENDIE. Informations générales sur l'incendie. oxygène. énergie. matière combustible Prévention et Intérim Informations générales sur l'incendie Pour qu un incendie se déclenche, 3 éléments sont nécessaires : Une matière combustible : matières solides, liquides ou gazeuses Une source d

Plus en détail

Manifestations temporaires

Manifestations temporaires Etablissement cantonale d'assurance des bâtiments, Fribourg Manifestations temporaires Exigences de protection incendie Table des matières 1 Base... 3 2 Principe... 3 3 Règles générales de prévention incendie...

Plus en détail

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE MEMENTO SECURITE INCENDIE PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation, de faciliter l'évacuation du public et l'intervention

Plus en détail

Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de maisons unifamiliales

Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de maisons unifamiliales Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de Ce document présente une vue d'ensemble des principales questions à envisager en matière de sécurité incendie dans la

Plus en détail

(1 6) PROCÉDURE D ÉVACUATION DU CHANTIER / BLESSURES

(1 6) PROCÉDURE D ÉVACUATION DU CHANTIER / BLESSURES Procédure de travail spécifique (1 de 6) Risques / BLESSURES Mesures préventives En partenariat avec les services d urgence et le maître d œuvre, les employés de ainsi que ses entrepreneurs sous-traitants,

Plus en détail

Assurance Energies Renouvelables Eoliennes. Questionnaire pour des programmes risques opérationnels et pertes d exploitation

Assurance Energies Renouvelables Eoliennes. Questionnaire pour des programmes risques opérationnels et pertes d exploitation Assurance Energies Renouvelables Eoliennes. Questionnaire pour des programmes risques opérationnels et pertes d exploitation Renewable Energy Insurance Wind Turbines Proposal for Operational All Risks

Plus en détail

Formation au risque incendie

Formation au risque incendie Formation au risque incendie proposée par la classe de 1 SPVL sous la conduite de M. BAUDET dans le cadre de l enseignement «Gestion des espaces ouverts au public» Le triangle du feu Par Cécilia, Nesrine,

Plus en détail

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr : www.machpro.fr Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr destiné à fournir aux lecteurs de la revue et aux mécanautes un complément d'information utile et régulièrement

Plus en détail

M622 Add-On Module. Module complémentaire M622. Installation Instructions. Directives d installation

M622 Add-On Module. Module complémentaire M622. Installation Instructions. Directives d installation M622 Add-On Module Installation Instructions Module complémentaire M622 Directives d installation The M622 Add-On Module can be attached to the M6310 or M6320 Meridian Business Set to provide extra feature/line

Plus en détail

principes fondamentaux en matière de sécurité

principes fondamentaux en matière de sécurité 10 principes fondamentaux en matière de sécurité Principes fondamentaux du programme Travailler ensemble en toute sécurité Nous estimons que ces principes permettront de diminuer les risques et ainsi

Plus en détail

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 EUDAT and CINES data preservation services Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 Le CINES Basé à Montpellier (Hérault, France) EPA créé en 1999, succédant au CNUSC (Centre National Universitaire

Plus en détail

LE RISQUE INCENDIE. Présenté par :

LE RISQUE INCENDIE. Présenté par : LE RISQUE INCENDIE Présenté par : LES CAUSES D ECLOSION DES INCENDIES 1 - Causes Humaines : La cigarette. L'électricité. La négligence. Les produits inflammables. L'ignorance. La malveillance. 2 - Causes

Plus en détail

h t t p : / / w w w. s e n s o r i p. c o m

h t t p : / / w w w. s e n s o r i p. c o m h t t p : / / w w w. s e n s o r i p. c o m La solution IP de surveillance environnementale salle informatique local technique réseaux communications espace sensible baie serveur Contrôlez et Surveillez

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie

CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie Karen Lamothe, T.P.I. Présidente www.gomesuresdurgence.com 514.799.3110 Congrès AQHSST 2011 Trois-Rivières 14 mai 2011 13h30 à 14h15 Plan de la conférence

Plus en détail

MPLS, GMPLS et NGN. Sécurité MPLS. Jacques BAUDRON ixtel octobre 2009 jacques.baudron@ixtel.fr. Ingénierie Conseils Services Télécommunications

MPLS, GMPLS et NGN. Sécurité MPLS. Jacques BAUDRON ixtel octobre 2009 jacques.baudron@ixtel.fr. Ingénierie Conseils Services Télécommunications MPLS, GMPLS et NGN Sécurité MPLS Jacques BAUDRON ixtel octobre 2009 jacques.baudron@ixtel.fr 1 Contents Treats Requirements VPN Attacks & defence 3 8 14 19 2 3 Threats Threats Denial of service Resources

Plus en détail

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation Série FP400 Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur Manuel d utilisation Version 2.3 / Juin 2004 Aritech est une marque de GE Interlogix. http://www.geindustrial.com/ge-interlogix/emea

Plus en détail

IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques

IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques TR/06/B/P/PP/178009 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2006

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP DE 5 E CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

BY-LAW PROVIDING FOR CERTAIN FALSE ALARM MEASURES TO IMPROVE FIRE PREVENTION AND PUBLIC SAFETY

BY-LAW PROVIDING FOR CERTAIN FALSE ALARM MEASURES TO IMPROVE FIRE PREVENTION AND PUBLIC SAFETY VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT RCG 08-035 BY-LAW PROVIDING FOR CERTAIN FALSE ALARM MEASURES TO IMPROVE FIRE PREVENTION AND PUBLIC SAFETY In view of section 65 of the Municipal Powers Act (R.S.Q., chapter

Plus en détail

Residential Detectors Regulations. Règlement sur les détecteurs résidentiels CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to October 27, 2015

Residential Detectors Regulations. Règlement sur les détecteurs résidentiels CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to October 27, 2015 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Residential Detectors Regulations Règlement sur les détecteurs résidentiels SOR/2009-193 DORS/2009-193 Current to October 27, 2015 À jour au 27 octobre 2015 Last amended

Plus en détail

IOS Mapper V2.5. Inspection. Info@iosint.be www.iosint.be

IOS Mapper V2.5. Inspection. Info@iosint.be www.iosint.be IOS Mapper V2.5 IOS International sa Wetenschapspark 5 B-3590 Diepenbeek Tél. +32 11 20 10 51 Fax +32 11 20 10 43 Info@iosint.be www.iosint.be Introduction IOS Mapper est une application de gestion de

Plus en détail

NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL 60839-2-3 STANDARD. Systèmes d'alarme

NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL 60839-2-3 STANDARD. Systèmes d'alarme NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL 60839-2-3 STANDARD Première édition First edition 1987-12 Systèmes d'alarme Partie 2: Prescriptions pour les systèmes d'alarme anti-intrusion Section trois Prescriptions

Plus en détail

10 Nombre de chambres au total. 1 Nom de l établissement. Société d exploitation. sans bain/douche/wc. Chambres à deux lits sans bain/douche/wc

10 Nombre de chambres au total. 1 Nom de l établissement. Société d exploitation. sans bain/douche/wc. Chambres à deux lits sans bain/douche/wc Catalogue des critères 2011 2015 Statistique/Sécurité Catalogue des critères 2011 2015 Page 02 Partie statistique Déclaration par l hôtelier Constatations PNA Constatations CRI 1 Nom de l établissement

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Manuel d utilisation Parasol électrique Pise

Manuel d utilisation Parasol électrique Pise Manuel d utilisation Parasol électrique Pise Modèle : 852.2075 (ZHQ1821SH-ADCA) UTILISER À L EXTÉRIEUR OU À L INTÉRIEUR DES LOCAUX OU DANS UN ESPACE BIEN AÉRÉ. LIRE LA NOTICE AVANT L UTILISATION DE L APPAREIL

Plus en détail

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier L arrêté du 24 juillet 2006 Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier 1.1) La détection automatique incendie 1.2) La protection

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com Control your dog with your Smartphone USER MANUAL www.pet-remote.com Pet-Remote Pet Training Pet-Remote offers a new and easy way to communicate with your dog! With the push of a single button on your

Plus en détail

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL Table des matières Rappel - étapes à suivre Mise à jour et liste de distribution Mesures à prendre en cas d incendie À tous

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation Ville de Perpignan Direction Générale des Services Techniques Etablissement Recevant du Public Consignes Générales d Exploitation 1- Surveillance de l établissement En présence du public, l établissement

Plus en détail

La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. La Réglementation :

La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. La Réglementation : La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. I - Prévention des Incendies. La Réglementation : Sous - Section 1 : Dispositions générales. Article R 232-12 : Les dispositions de la présente

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I.

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I. Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés Le Code du Travail R 232-1-13: La signalisation relative à la sécurité et à la santé au travail doit être conforme à des modalités déterminés par

Plus en détail

Inter individuel de volet radio étanche

Inter individuel de volet radio étanche Inter individuel de volet radio étanche 916 30 Caractéristiques Charges Tension 100-240 V ± Fréquence 50-60 Hz 2 x 1,5 mm 2 Fréquence RF Portée 868,3 MHz environ 200 m en champ libre - 20 C à + 65 C 110

Plus en détail

2015 22 23 24 janvier 2015

2015 22 23 24 janvier 2015 1 Obligations des exposants et locataires des stands Les exposants doivent respecter le présent cahier des charges. Il est strictement interdit de fumer à l intérieur du hall 2. Les aménagements doivent

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

Manuel d'utilisateur et de référence

Manuel d'utilisateur et de référence Manuel d'utilisateur et de référence MobileTogether Client Manuel d'utilisateur et de référence All rights reserved. No parts of this work may be reproduced in any form or by any means - graphic, electronic,

Plus en détail