Caritas Habitat : une foncière pour des. projets très sociaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Caritas Habitat : une foncière pour des. projets très sociaux"

Transcription

1 Caritas Habitat : une foncière pour des projets très sociaux

2 Un besoin urgent d opérations immobilières très sociales Avec la création de Caritas Habitat, le Secours Catholique - Caritas France s engage dans l économie solidaire pour faire aboutir des opérations immobilières à caractère très social : logements conventionnés ou privés, maisons relais et résidences sociales, boutiques et autres projets de locaux solidaires (crèches, garages...). Alors que le nombre de candidats à une habitation ne cesse de croître, la France peine à atteindre l objectif de logements sociaux (mis à disposition par an) fixé par le plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l inclusion sociale. L accès au logement est pourtant une condition indispensable à l insertion sociale et au vivre ensemble. Forts de son expérience et de son réseau, le Secours Catholique - Caritas France entend mobiliser l investissement solidaire en étant fidèles aux valeurs qui donnent du sens à cette épargne : le bénévolat, la solidarité avec les personnes et les familles en difficulté et l insertion sociale, le tout dans le respect d un équilibre financier sans bénéfice. Complémentaires, le Secours Catholique - Caritas France, l Association des Cités du Secours Catholique, la Fondation Caritas France et l Épargne Solidaire pour l Immobilier Social associent leurs compétences respectives (proximité avec les apporteurs de projets et les administrations locales, gestion des logements sociaux, contact avec les financeurs, acquisition et location de logements sociaux) pour participer au développement du logement très social en France.

3 3,8 millions nombre de personnes sans logement ou mal logés en France. 1,8 million nombre de demandes de logement social non pourvues en France en 2014 Logements très sociaux, boutiques et autres locaux solidaires En tant que société foncière, Caritas Habitat est une société commerciale dont l objet est l acquisition d immeubles en vue de la location. Cette activité immobilière s inscrit dans une démarche plus large d accompagnement de tout projet à caractère social ou médico-social : n l achat en VEFA, l acquisition-amélioration ou la construction de logements très sociaux permettant une mixité sociale, comme c est le cas des maisons relais réservées aux personnes ou famille en difficulté ; n le financement de boutiques solidaires ou autres lieux (cafés, garages, crèches ) d échange et de convivialité, ouverts à tous, permettant de tisser des liens et de favoriser l insertion sociale. Un placement sûr au bénéfice de l économie solidaire Investir dans la construction et participer à l acquisition d un parc immobilier très social offre des perspectives financières fiables sur le long terme. La finance solidaire poursuit en effet sa montée en puissance, l encours pour l épargne solidaire ayant atteint les 6,8 milliards d euros au 31 décembre 2014, soit une progression de 13,6 % la même année.

4 Caritas Habitat : avec qui, comment, pour quoi? Caritas Habitat mobilise l épargne solidaire pour faire aboutir les projets soutenus par les membres du réseau Caritas France et par tout autre porteur d un projet à vocation très sociale et solidaire comportant un volet immobilier. Avec qui? Comment? Pour quoi? Alice Moll Bocherel, Directrice générale de Caritas Habitat Caritas Habitat est un outil innovant au service des familles exclues du logement. Construite avec nos partenaires du réseau Caritas, la foncière intègre dans ses statuts une gouvernance solide et démocratique, une gestion désintéressée, un investissement sécurisé et le bénévolat. Qui sont les principaux acteurs de la foncière Caritas Habitat? Le Secours Catholique - Caritas France, l Association des Cités du Secours Catholique, la Fondation Caritas France et l Épargne Solidaire pour l Immobilier Social (ESIS) sont les quatre membres fondateurs de Caritas Habitat qui rejoint le réseau Caritas France. Les bénévoles et salariés de Caritas Habitat apportent leurs compétences immobilières au fonctionnement de la société. Comment devenir partenaire de Caritas Habitat? Le réseau des partenaires de Caritas Habitat est ouvert à toute association, gestionnaire d activité d accueil et d accompagnement des personnes démunies, sur l ensemble du territoire, qu elle soit d envergure locale ou nationale, sous réserve de cohérence entre sa vocation et les actions et principes du réseau Caritas France. Pourquoi choisir Caritas Habitat pour un investissement solidaire? Investir de façon solidaire avec Caritas Habitat, c est contribuer au financement de projets immobiliers à vocation très sociale, projets qui complètent les dispositifs de financement classiques existants, y compris sociaux. L immobilier possédé par Caritas Habitat représente une valeur concrète et réelle sur le long terme. Caritas Habitat est labellisé FINANSOL, gage de sérieux pour les investisseurs. Qu est-ce que l ESUS? Avec l agrément ESUS (Entreprise Solidaire d Utilité Sociale) dont Caritas Habitat est titulaire, la foncière fait valoir ses principaux critères constitutifs et ses valeurs : poursuivre une utilité sociale, être non cotée en bourse, avoir une gouvernance démocratique et affecter les bénéfices au maintien et au développement de son activité. L ESUS lui permet d accéder aux financements bancaires garantis par la Banque publique d investissement Bpifrance et aux Fonds d innovation sociale.

5 Une gouvernance collégiale et démocratique pour un fonctionnement sécurisé 3 questions à Jean-Marc Roger, gérant de Caritas Habitat Doté d un capital variable, Caritas Habitat mobilise l investissement public et développe des partenariats privilégiés avec des organismes financiers, des banques et des fondations. Ses statuts lui permettent dès maintenant de faire appel à des investisseurs solidaires. Pour quel modèle de société? Quelle place occupent les associés commanditaires au sein de la foncière? Caritas Habitat étant une Société en commandite par actions, sa gestion par un associé commandité est dissociée de la détention de son capital par des associés commanditaires. Ceci signifie que l engagement dans Caritas Habitat des investisseurs solidaires - comme les institutionnels, les banques, fondations ou particuliers - est statutairement limité à leur apport. Une équipe dirigeante aux expertises associées Comment a été désigné l associé commandité et pour quelle raison? L associé commandité est une Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU) dont l associé unique est le Secours Catholique - Caritas France, lequel désigne une personne physique comme mandataire social gérant de Caritas Habitat. Ce gérant est un bénévole, ce qui garantit le caractère désintéressé de la gestion de la SCA. Comment les opérations immobilières sont-elles sélectionnées? La gouvernance de Caritas Habitat respecte les deux règles d or du réseau Caritas France : elle est collégiale et démocratique. Composé d experts, un Comité consultatif des engagements émet un avis sur la pertinence des projets et leur adéquation avec les objectifs de Caritas Habitat. Un Conseil de surveillance contrôle la gestion de Caritas Habitat. Membres fondateurs et partenaires sont ainsi en permanence conseillés et éclairés pour accompagner la SCA dans des projets sociaux et solidaires fiables. n Jean-Marc Roger Gérant de Caritas Habitat, et précédemment directeur de l immobilier de la SNCF. Ingénieur Centrale Paris, il est par ailleurs, administrateur de l Immobilière du Chemin de Fer (ICF) et de la Coopérative Logipostel. n Alice Moll Bocherel Directrice générale de Caritas Habitat, et précédemment directrice de Logidev, impliquée dans le logement social depuis plus de 20 ans. n Étienne Pfimlin qui assure la présidence du Conseil de surveillance de Caritas Habitat, est président d honneur du Crédit Mutuel et administrateur de l Association des Cités du Secours Catholique (ACSC). n François Soulage assure la présidence du Conseil consultatif des engagements au sein de Caritas Habitat. Président d honneur du Secours Catholique - Caritas France, il a été délégué interministériel à l Économie sociale de 1989 à 1992.

6 Caritas Habitat 106 rue du Bac PARIS Contacts : Jean-Marc Roger, Gérant et Alice Moll-Bocherel, Directrice générale Conception/Réalisation : agence Pastelle - Crédits photos : R.Graindorge - X. Renauld - Fotolia / bluedesign, Rafael Ben-Ari, Roman Bodnarchuk - Istock / quavondo, Professor25

Présentation de FRANCE ACTIVE et LORRAINE ACTIVE. Start + l Entrepreneuriat au pluriel Mines Nancy - Campus Artem, le 27 avril 2016

Présentation de FRANCE ACTIVE et LORRAINE ACTIVE. Start + l Entrepreneuriat au pluriel Mines Nancy - Campus Artem, le 27 avril 2016 Présentation de FRANCE ACTIVE et LORRAINE ACTIVE Start + l Entrepreneuriat au pluriel Mines Nancy - Campus Artem, le 27 avril 2016 France Active au service de l ESS Un ensemble de structures (associations,

Plus en détail

3 VÉHICULES COMPLÉMENTAIRES POUR FINANCER L EMPLOI SIFA FAG FAFI

3 VÉHICULES COMPLÉMENTAIRES POUR FINANCER L EMPLOI SIFA FAG FAFI LE GROUPE ASSOCIATIF 3 VÉHICULES COMPLÉMENTAIRES POUR FINANCER L EMPLOI SIFA FAG FAFI 1/ SIFA SOCIÉTÉ D INVESTISSEMENT ÉVOLUTION DES CAPITAUX PROPRES DE LA SIFA EN M (AU 31 DÉCEMBRE 2014) 89 4 10 M 62

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 52 milliards d euros

Plus en détail

CAISSE D EPARGNE (n.f) : BANQUIER ET ASSUREUR DE PROXIMITÉ

CAISSE D EPARGNE (n.f) : BANQUIER ET ASSUREUR DE PROXIMITÉ CAISSE D EPARGNE (n.f) : BANQUIER ET ASSUREUR DE PROXIMITÉ mai 2015/Communication CEBPL LES CHIFFRES CLÉS Une banque régionale de proximité 3 000 collaborateurs 2,1 millions de clients 580 000 sociétaires

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Les centres sociaux et les espaces de vie sociale des lieux de proximité à vocation globale, familiale et intergénérationnelle,

Plus en détail

LABEL. Gouvernance et gestion responsable des associations et fondations

LABEL. Gouvernance et gestion responsable des associations et fondations LABEL Gouvernance et gestion responsable des associations et fondations PREFACE Depuis de nombreuses années la France connaît une dynamique associative remarquable qui se traduit chaque année par la création

Plus en détail

Régis JUANICO Député de la Loire. Fanny GEROME Directrice de la stratégie et des interventions financière, France Active

Régis JUANICO Député de la Loire. Fanny GEROME Directrice de la stratégie et des interventions financière, France Active Régis JUANICO Député de la Loire Fanny GEROME Directrice de la stratégie et des interventions financière, France Active Introduction Le projet de loi est dense. La présentation ne concerne qu une partie

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional MARS 2016

Rapport pour le conseil régional MARS 2016 Rapport pour le conseil régional MARS 2016 Présenté par Valérie Pécresse Présidente du conseil régional d'ile-de-france ACTION REGIONALE EN FAVEUR DU LOGEMENT MOBILISATION DU FONCIER CR 42-16 CONSEIL

Plus en détail

Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx

Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre chargé de la fonction publique, Vu la

Plus en détail

Suivi du projet de Loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire

Suivi du projet de Loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire Suivi du projet de Loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL** Paris, le 25 juillet 2013 (Dernière mise à jour : 12/11/2013) * Version adoptée par le Sénat

Plus en détail

Dossier de demande de subvention Fondation d entreprise Eiffage

Dossier de demande de subvention Fondation d entreprise Eiffage 28/09/2016 Dossier de demande de subvention Fondation d entreprise Eiffage Nom de l association : Date de dépôt du dossier : Sommaire Page 2 : Étapes et critères de sélection des projets Page 3 : Renseignements

Plus en détail

Le point sur. Les espaces de vie sociale

Le point sur. Les espaces de vie sociale Le point sur Les espaces de vie sociale 1 La branche Famille est un acteur majeur des politiques familiales et sociales en France Avec 35 000 salariés et près de 80 milliards d euros redistribués, la Branche

Plus en détail

Projet de loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL

Projet de loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL Projet de loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL Paris, le 25 juillet 2013 Animation : Stéphane Couchoux, Avocat Associé * Version adoptée en Conseil

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE Une finance au service des personnes, de l emploi et des territoires

RAPPORT D ACTIVITE Une finance au service des personnes, de l emploi et des territoires RAPPORT D ACTIVITE 2013 Une finance au service des personnes, de l emploi et des territoires La finance utile Depuis 2005, nous accompagnons et finançons des personnes à la recherche d un emploi, qui créent

Plus en détail

Appel à projets. Initiatives solidaires, territoires et emplois. Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau sous l égide de la Fondation de France

Appel à projets. Initiatives solidaires, territoires et emplois. Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau sous l égide de la Fondation de France Appel à projets 2012 Initiatives solidaires, territoires et emplois Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau sous l égide de la Fondation de France Dates limites de dépôt des candidatures : 2 avril 2012

Plus en détail

L'économie sociale et solidaire

L'économie sociale et solidaire L'économie sociale et solidaire 1 2 L économie sociale et solidaire «L'économie sociale et solidaire désigne un ensemble d'initiatives économiques à finalité sociale qui participent à la construction d'une

Plus en détail

La convention d utilité sociale (CUS) Mode d emploi

La convention d utilité sociale (CUS) Mode d emploi La convention d utilité sociale (CUS) Mode d emploi 2 I. LA CONVENTION D UTILITE SOCIALE (CUS), CADRE GENERAL La convention d utilité sociale traduit les engagements des bailleurs sociaux dans la mise

Plus en détail

Le bien être des uns ne devrait pas avoir d influence négative. sur le bien être des autres. En nous préoccupant de nos façons

Le bien être des uns ne devrait pas avoir d influence négative. sur le bien être des autres. En nous préoccupant de nos façons édito Le bien être des uns ne devrait pas avoir d influence négative sur le bien être des autres. En nous préoccupant de nos façons de vivre, de concevoir nos espaces, de construire et d habiter, nous

Plus en détail

Dispositif Arrondi Cap MAIF. Le dispositif «Arrondi Cap» MAIF Financement d un projet innovant, concret et porteur

Dispositif Arrondi Cap MAIF. Le dispositif «Arrondi Cap» MAIF Financement d un projet innovant, concret et porteur Le dispositif «Arrondi Cap» Financement d un projet innovant, concret et porteur Qui sommes-nous? Créée en 1934 par et pour ses sociétaires, la a su se développer en restant fidèle à ses valeurs fondatrices

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE EN GESTION D ACTIFS SICAV ET FCP - GESTION SOUS MANDAT - ÉPARGNE SALARIALE

VOTRE PARTENAIRE EN GESTION D ACTIFS SICAV ET FCP - GESTION SOUS MANDAT - ÉPARGNE SALARIALE VOTRE PARTENAIRE EN GESTION D ACTIFS SICAV ET FCP - GESTION SOUS MANDAT - ÉPARGNE SALARIALE LES BELLES PERFORMANCES SE CONSTRUISENT DANS LA DURÉE Société Générale Gestion est la société de gestion dédiée

Plus en détail

L évaluation de l utilité sociale Repères et éléments de méthode

L évaluation de l utilité sociale Repères et éléments de méthode L évaluation de l utilité sociale Repères et éléments de méthode Ce document est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons CC-BY-NC-SA L UTILITÉ SOCIALE Qu est ce que l utilité

Plus en détail

Article 1 Identifier au plan territorial les besoins de logement des jeunes

Article 1 Identifier au plan territorial les besoins de logement des jeunes ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 29 AVRIL 2011 SUR L ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DANS LEUR ACCES AU LOGEMENT AFIN DE FAVORISER LEUR ACCES A L EMPLOI Les difficultés de logement peuvent entraver fortement

Plus en détail

Critères d Utilité Sociale dans la politique régionale de soutien à l ESS - CR PACA

Critères d Utilité Sociale dans la politique régionale de soutien à l ESS - CR PACA Critères d Utilité Sociale dans la politique régionale de soutien à l ESS - CR PACA Définition, Pratiques et évolutions Contexte de définition La politique régionale de soutien à l ESS : Le PROGRESS, issu

Plus en détail

Périmètre : les associations au cœur de l ESS

Périmètre : les associations au cœur de l ESS La version définitive du projet de loi sur l Économie sociale et solidaire a été adoptée lundi 21 juillet 2014 par le Parlement. Fruit de près de deux ans de réflexion et de travaux auxquels Le Mouvement

Plus en détail

LOIRE ACTIVE DONNE LES MOYENS D AGIR AUX ENTREPRENEURS ENGAGÉS

LOIRE ACTIVE DONNE LES MOYENS D AGIR AUX ENTREPRENEURS ENGAGÉS LOIRE ACTIVE DONNE LES MOYENS D AGIR AUX ENTREPRENEURS ENGAGÉS Rapport d activité 2016 UNE ACTIVITÉ EN HAUSSE DE 30% André Borel Président de Loire Active LLoire Active est fière de vous présenter, 7 ans

Plus en détail

CRHH. Bretagne. Le comité régional de l habitat et de l hébergement. C omité R égional de l' de BRETAGNE H. abitat et de l' ébergement

CRHH. Bretagne. Le comité régional de l habitat et de l hébergement. C omité R égional de l' de BRETAGNE H. abitat et de l' ébergement Le comité régional de l habitat et de l hébergement C omité R égional de l' de BRETAGNE H abitat et de l' ébergement H 2016 Quelques chiffres clés 64 membres, au sein du plénier, 19 membres désignés au

Plus en détail

Présentation et perspectives

Présentation et perspectives Les Pensions de Famille dans le département du Rhône Présentation et perspectives Juin 2014 Cadre réglementaire Circulaire du 21 avril 1997 Relative au lancement d un programme expérimental de création

Plus en détail

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE #1

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE #1 CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE #1 NOS ENGAGEMENTS #2 CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE Le Groupe Crédit Agricole exprime au travers de cette nouvelle Charte Ethique ses engagements pour un comportement

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL. Convention d objectifs

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL. Convention d objectifs POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL Convention d objectifs 2015-2017 Entre, d une part Nantes Métropole, représentée par sa Présidente, Madame Johanna Rolland, Et le Groupe Logement Français, représentée par

Plus en détail

REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS PERMANENT ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE «ENTREPRENDRE AUTREMENT AVEC LA METROPOLE EUROPEENNE DE LILLE»

REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS PERMANENT ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE «ENTREPRENDRE AUTREMENT AVEC LA METROPOLE EUROPEENNE DE LILLE» REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS PERMANENT ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE 2015-2020 «ENTREPRENDRE AUTREMENT AVEC LA METROPOLE EUROPEENNE DE LILLE» Sommaire PREAMBULE :... 2 1. COMPOSITION DU COMITE DE SELECTION...

Plus en détail

En bref JUIN 2016

En bref JUIN 2016 www.bpce.fr En bref JUIN 2016 Le Groupe BPCE est le deuxième groupe bancaire en France, l un des dix premiers groupes bancaires européens et des vingt premiers mondiaux. Il emploie 108 000 collaborateurs

Plus en détail

Contrat de ville - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite du Département de Seine Maritime

Contrat de ville - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite du Département de Seine Maritime CONTRIBUTION ECRITE DU DEPARTEMENT DE SEINE MARITIME Les quatre priorités départementales que sont, l emploi, les solidarités, l aménagement du territoire et l égalité d accès à l éducation, à la culture,

Plus en détail

L accompagnement au développement du secteur associatif

L accompagnement au développement du secteur associatif Séminaire d informations et d échanges L accompagnement au développement du secteur associatif Le Dispositif Local d Accompagnementd Jeudi 13 avril 2006-9h30 à 12h Un secteur associatif dynamique et porteur

Plus en détail

1. Vers une meilleure articulation entre EPF d État et EPF locaux

1. Vers une meilleure articulation entre EPF d État et EPF locaux Renforcer l intervention des Établissements Publics Fonciers L un des objectifs de la loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) est de développer l offre de logements, tout en limitant

Plus en détail

NEF Groupe local de Lorient

NEF Groupe local de Lorient NEF Groupe local de Lorient Guidel 19/01/2016 Société financière de la Nef 1 ORDRE DU JOUR SOCIÉTÉ FINANCIÈRE DE LA NEF ACTIVITÉ & ORGANISATION VIE COOPÉRATIVE PERSPECTIVES 2 LA SOCIÉTÉ FINANCIÈRE DE LA

Plus en détail

LE DISPOSITIF FAMILLE GOUVERNANTE

LE DISPOSITIF FAMILLE GOUVERNANTE FAMILLE Mars 2016 Définition et de «Famille-Gouvernante» Définition et Définition de «Famille Gouvernante» Née d une initiative associative, une réponse souple et concrète qui s est développée en s adaptant

Plus en détail

Les financements non bancaires : comment les décrocher, les renouveler et maîtriser leur gestion? Atelier A 24

Les financements non bancaires : comment les décrocher, les renouveler et maîtriser leur gestion? Atelier A 24 comment les décrocher, les renouveler et maîtriser leur gestion? Atelier A 24 Animateurs Karim BANGOURA EC-CAC Membre de la Commission «Associations» Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France Françoise

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE LE CRÉDIT AGRICOLE TOULOUSE 31 ACCUEILLE SON ÈME CLIENT SOCIETAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE - NOVEMBRE 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE LE CRÉDIT AGRICOLE TOULOUSE 31 ACCUEILLE SON ÈME CLIENT SOCIETAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE - NOVEMBRE 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE LE CRÉDIT AGRICOLE TOULOUSE 31 ACCUEILLE SON 150 000 ÈME CLIENT SOCIETAIRE Le 20 octobre, Robert Conti, Président du Crédit Agricole Toulouse 31 et Michèle Guibert, Directrice Générale

Plus en détail

Caractéristiques de l institution nationale

Caractéristiques de l institution nationale Caractéristiques de l institution nationale CONSEIL D ADMINISTRATION Art. L. 5312-4 du CT 5 représentants de l Etat 10 représentants des partenaires sociaux représentatifs au niveau national interprofessionnel

Plus en détail

Charte d appartenance

Charte d appartenance Charte d appartenance et d engagement du réseau UNA Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles 108-110, rue Saint-Maur - 75011 Paris - Tel : 01 49 23 82 52 - Fax : 0143 38 55 33

Plus en détail

Lutte contre la traite des êtres humains : l État se mobilise

Lutte contre la traite des êtres humains : l État se mobilise Lutte contre la traite des êtres humains : l État se mobilise 2 Plan d action national contre la traite des êtres humains Le gouvernement mobilisé autour d une stratégie nationale Adopté après une concertation

Plus en détail

UNE BANQUE SANS DISTANCE ME DONNE LA PAROLE ET MA VOIX COMPTE POUR ELLE.

UNE BANQUE SANS DISTANCE ME DONNE LA PAROLE ET MA VOIX COMPTE POUR ELLE. UNE BANQUE SANS DISTANCE ME DONNE LA PAROLE ET MA VOIX COMPTE POUR ELLE. INVESTISSEZ DANS VOTRE BANQUE SOUSCRIVEZ À L AUGMENTATION DE CAPITAL DE LA BRED DU 1 ER SEPTEMBRE AU 8 DÉCEMBRE 2016 Le prospectus

Plus en détail

Projet de loi* relatif à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL

Projet de loi* relatif à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL Projet de loi* relatif à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL Animation : Stéphane Couchoux, Avocat Associé Aurore Beckius, Avocate * Version adoptée par le Sénat le 5 juin

Plus en détail

ENTREPRISES DÉCOUVREZ LES NOUVELLES AIDES FINANCIÈRES RÉGIONALES

ENTREPRISES DÉCOUVREZ LES NOUVELLES AIDES FINANCIÈRES RÉGIONALES ENTREPRISES DÉCOUVREZ LES NOUVELLES AIDES FINANCIÈRES RÉGIONALES 3 LES POINTS CLÉS DE LA REFONTE DES AIDES RÉGIONALES AUX ENTREPRISES LES ENTREPRISES FRANCILIENNES ÉVOLUENT, LES AIDES RÉGIONALES QUI LEUR

Plus en détail

Création de la Fondation pour un Habitat Solidaire

Création de la Fondation pour un Habitat Solidaire Communiqué de presse Paris, le 26 janvier 2011 A l initiative de l Union des Constructeurs Immobiliers de la Fédération Française du Bâtiment Création de la Fondation pour un Habitat Solidaire Vocation

Plus en détail

Fiche action n 1. Traduire au niveau communal les objectifs quantitatifs et qualitatifs du PLH

Fiche action n 1. Traduire au niveau communal les objectifs quantitatifs et qualitatifs du PLH 12 Fiche action n 1 Traduire au niveau communal les objectifs quantitatifs et qualitatifs du PLH Décliner avec chaque commune, les objectifs de production du PLH et leur faisabilité opérationnelle : rythme,

Plus en détail

Remettre l Europe sur les rails de la croissance et créer de l emploi

Remettre l Europe sur les rails de la croissance et créer de l emploi Remettre l Europe sur les rails de la croissance et créer de l emploi Depuis le début de la crise économique et financière mondiale, l Union européenne (UE) souffre d un faible niveau d investissement

Plus en détail

PLACEMENT SOLIDAIRE CREDIT

PLACEMENT SOLIDAIRE CREDIT Administration Comment mesurer l impact social? PLACEMENT SOLIDAIRE CREDIT UN PLACEMENT SOLIDAIRE Quels moyens? Pour quelle utilisation? 24 millions placés par 2100 coopérateurs 954 crédits solidaires

Plus en détail

Un bailleur social dynamique et à l écoute

Un bailleur social dynamique et à l écoute Un bailleur social dynamique et à l écoute Lyon, le 28 février 2013 SCIC Habitat Rhône-Alpes, filiale du groupe SNI, premier bailleur de France Filiale du groupe SNI - Société Nationale Immobilière - premier

Plus en détail

Dossier de demande de subvention Fondation d entreprise Eiffage

Dossier de demande de subvention Fondation d entreprise Eiffage 07/01/2016 Dossier de demande de subvention Fondation d entreprise Eiffage Nom de l association : Date de dépôt du dossier : Sommaire Page 2 : Etapes et critères de sélection des projets Page 3 : Renseignements

Plus en détail

Les services économiques du territoire proposent une meilleure articulation pour un service aux entreprises optimum

Les services économiques du territoire proposent une meilleure articulation pour un service aux entreprises optimum DOSSIER DE PRESSE Mardi 13 juin 2017 Les services économiques du territoire proposent une meilleure articulation pour un service aux entreprises optimum Le potentiel économique de la Région Normandie est

Plus en détail

DU GROUPE LA POSTE EN 2012

DU GROUPE LA POSTE EN 2012 DU GROUPE LA POSTE EN 2012 Le Groupe La Poste, c est une grande entreprise publique qui bénéficie de la confiance des Français La Loi Postale du 9 février 2010 réaffirme les quatre missions de service

Plus en détail

M. Driss BENNANI FNAM

M. Driss BENNANI FNAM M. Driss BENNANI FNAM MICROFINANCE ET SYSTÈME FINANCIER GLOBAL, QUELLE INTEGRATION? La microfinance, un secteur aux impacts socioéconomiques réels La microfinance, émanation de la société civile, soutenue

Plus en détail

UN PROJET SOCIAL INNOVANT

UN PROJET SOCIAL INNOVANT UN PROJET SOCIAL INNOVANT La création du GIE Chèques Services Calédoniens s inscrit dans une volonté commune de plusieurs partenaires de répondre à diverses attentes d ordre économique, social et de santé

Plus en détail

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE Préambule Le 21 mars 2009, la Ville de Saint-Étienne a organisé son premier Printemps des associations. A cette occasion, elle a réaffirmé l'importance qu elle accorde à la

Plus en détail

VALORISATION du BENEVOLAT de responsabilité dans le secteur de la solidarité

VALORISATION du BENEVOLAT de responsabilité dans le secteur de la solidarité VALORISATION du BENEVOLAT de responsabilité dans le secteur de la solidarité Contribution et propositions concrètes de l URIOPSS Pays de La Loire en vue de l élaboration d une politique dédiée au bénévolat

Plus en détail

Dossier de presse. Première conférence régionale de l économie sociale et solidaire Angers - 28 juin 2016

Dossier de presse. Première conférence régionale de l économie sociale et solidaire Angers - 28 juin 2016 Première conférence régionale de l économie sociale et solidaire Angers - 28 juin 2016 CONTACTS PRESSE Préfecture de la région Pays de la Loire Préfecture de la Loire-Atlantique Service de la communication

Plus en détail

NAISSANCE DE LA 1 ère BANQUE POPULAIRE EN REGION *, LA BANQUE POPULAIRE AUVERGNE RHÔNE ALPES

NAISSANCE DE LA 1 ère BANQUE POPULAIRE EN REGION *, LA BANQUE POPULAIRE AUVERGNE RHÔNE ALPES NAISSANCE DE LA 1 ère BANQUE POPULAIRE EN REGION *, LA BANQUE POPULAIRE AUVERGNE RHÔNE ALPES Lyon, le 7 décembre 2016 * la plus grande Banque Populaire en Région en terme de : PNB (produit net bancaire),

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENTSOCIAL. Convention d objectifs

POLITIQUE DU LOGEMENTSOCIAL. Convention d objectifs POLITIQUE DU LOGEMENTSOCIAL Convention d objectifs Entre, d une part La communauté urbaine de Nantes, Nantes Métropole, représentée par son président, M. Gilles Retière, Et Logement Français, représentée

Plus en détail

Canevas national. Préambule

Canevas national. Préambule Canevas national Centre Ressources Illettrisme Préambule Avec la mise en place de politiques nationales de lutte contre l illettrisme au cours des années 80 et 90, le besoin de créer des lieux d information,

Plus en détail

CHARTE INTERNE AU GROUPE NEXITY SUR LES CONVENTIONS REGLEMENTEES

CHARTE INTERNE AU GROUPE NEXITY SUR LES CONVENTIONS REGLEMENTEES CHARTE INTERNE AU GROUPE NEXITY SUR LES CONVENTIONS REGLEMENTEES 17 Février 2015 1 INTRODUCTION La présente charte (la «Charte») a été adoptée par le Conseil d administration de la Société lors de sa réunion

Plus en détail

La Région intervient en faveur du logement social

La Région intervient en faveur du logement social PLAN RÉGIONAL DE RELANCE ÉCONOMIQUE www.regionreunion.com La Région intervient en faveur du logement social DOSSIER DE PRESSE 24 NOVEMBRE 2011 LOGEMENT SOCIAL Préambule Dans le cadre de sa compétence «aménagement

Plus en détail

Les missions du FIPHFP, catalyseur de l action publique en matière d insertion socioprofessionnelle et d égalité des chances :

Les missions du FIPHFP, catalyseur de l action publique en matière d insertion socioprofessionnelle et d égalité des chances : Fiche presse 5 février 2015 Le 11 février 2015 marquera les 10 ans de la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées,

Plus en détail

JOURNEE DU LUNDI 25 MARS

JOURNEE DU LUNDI 25 MARS DOSSIER DE PRESSE JOURNEE DU LUNDI 25 MARS 2013 Crédits photos : Stéphane Jean-Baptiste RENCONTRE PARTENARIALE «HANDICAP» Contacts : Damien TRESCARTES 03.86.60.68.16 damien.trescartes@cg58.fr Aline DEVILLERS

Plus en détail

V i v r e e n s e m b l e

V i v r e e n s e m b l e F V i v r e e n s e m b l e 98 Schéma directeur pour l autonomie et la participation des personnes handicapées à Paris > F - vivre ensemble Dans le programme d études, se référer aux études : Enfance handicapée

Plus en détail

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale»

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» Préambule Dans la continuité du contrat de territoire 2009-2015, le Conseil départemental

Plus en détail

Exemple mécénat de compétences Orange. Mars 2015

Exemple mécénat de compétences Orange. Mars 2015 Exemple mécénat de compétences Orange Mars 2015 Quelques chiffres sur le mécénat de compétences 2 interne Orange quelques chiffres sur le mécénat de compétences Le mécénat de compétences est en hausse

Plus en détail

FICHE THEMATIQUE LE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL : GENERALITES

FICHE THEMATIQUE LE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL : GENERALITES FICHE THEMATIQUE LE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL : GENERALITES Problématique générale Le financement des opérations locatives sociales requiert la mobilisation de différentes aides - subventions, aides

Plus en détail

Les aides à la pierre

Les aides à la pierre Dossier de presse Les aides à la pierre Une volonté forte d améliorer l habitat Lundi 3 avril 2006 16h30 Bourges Plus a pour objectif de mettre en œuvre une politique de l habitat en phase des attentes

Plus en détail

SEMINAIRE DIASPORA ET INVESTISSEMENTS EN AFRIQUE

SEMINAIRE DIASPORA ET INVESTISSEMENTS EN AFRIQUE SEMINAIRE DIASPORA ET INVESTISSEMENTS EN AFRIQUE Vendredi 25 Mars 2016 14h00-18h Mieux s informer pour mieux investir CONTEXTE Ce Séminaire sera un cadre d échange et de réflexion sur les thèmes présenté

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA FINANCE SOLIDAIRE?

QU EST-CE QUE LA FINANCE SOLIDAIRE? www.finansol.org Vous proposez un placement d épargne solidaire et vous voulez le promouvoir? Ce guide vous donne toutes les informations liées au label Finansol et vous indique la marche à suivre si vous

Plus en détail

Airdie Marie EMERARD Le Phénix 1350, av Albert Einstein Montpellier

Airdie Marie EMERARD Le Phénix 1350, av Albert Einstein Montpellier Conseil général de la Lozère Elodie LEHNEBACH, Attachée de presse 04 66 49 66 07 elehnebach@cg48.fr Maison de l Emploi et de la Cohésion Sociale Frédéric DUMORTIER 04 66 65 60 73 fdumortier@mdecs48.fr

Plus en détail

L ESSENTIEL. Rendez-vous sur Nos temps forts. Nos chiffres. Notre stratégie. Nos actions en régions

L ESSENTIEL. Rendez-vous sur  Nos temps forts. Nos chiffres. Notre stratégie. Nos actions en régions L ESSENTIEL 2015 Nos temps forts Notre stratégie Nos chiffres Notre stratégie Nos actions en régions Rendez-vous sur www.rapportannuel-groupesni.fr NOS TEMPS FORTS 2014 NOS TEMPS FORTS 2015 UN ACTEUR IMMOBILIER

Plus en détail

notre responsabilité sociale & environnementale

notre responsabilité sociale & environnementale notre responsabilité sociale & environnementale 2015 Une conscience et une responsabilité sociétale La RSE est désormais au cœur de nombreuses communications. La RSE n est plus un simple phénomène de mode

Plus en détail

Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes

Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes La contribution proposée par l Adie, au titre du microcrédit accompagné, souhaite mettre en avant le rôle très important de la création

Plus en détail

SA, SARL, SAS, SNC... : comment choisir la forme sociale la mieux adaptée à son projet?

SA, SARL, SAS, SNC... : comment choisir la forme sociale la mieux adaptée à son projet? la mieux adaptée à son projet? Sylvain ALASSAIRE Conseil juridique en droit des affaires Gérant-Associé du cabinet ALASSAIRE JURICONSEIL salassaire@ajuriconseil.com Mohamed AARAB Expert-comptable, commissaire

Plus en détail

Ouverture de la première boutique PLURIAL IMMO à Reims Pour accompagner l accession à la propriété du plus grand nombre

Ouverture de la première boutique PLURIAL IMMO à Reims Pour accompagner l accession à la propriété du plus grand nombre Ouverture de la première boutique PLURIAL IMMO à Reims Pour accompagner l accession à la propriété du plus grand nombre 1 er juillet 2011. Le Groupe Plurial inaugure aujourd hui sa première boutique dédiée

Plus en détail

Formation professionnelle : Principes, acteurs, enjeux de l économie sociale et solidaire

Formation professionnelle : Principes, acteurs, enjeux de l économie sociale et solidaire Formation professionnelle : Principes, acteurs, enjeux de l économie sociale et solidaire Coopération Locale et Appui aux Initiatives dans l Economie sociale et solidaire CLAIE - CLAIE, 6 rue Penchienatti,

Plus en détail

CRESUS et PRO BTP luttent contre le surendettement

CRESUS et PRO BTP luttent contre le surendettement DOSSIER DE PRESSE CRESUS et PRO BTP luttent contre le surendettement PARIS Mercredi 22 février 2012 Communiqué de presse p.2 Le partenariat CRESUS et PRO BTP p.3 CRESUS p.5 Le Groupe PRO BTP et son engagement

Plus en détail

29 février 2016 Contacts presse

29 février 2016 Contacts presse 29 février 2016 Contacts presse Cabinet de Christian ECKERT sec.sebud-presse@cabinets.finances.gouv.fr Cabinet de Ségolène NEUVILLE cab-phe-presse@sante.gouv.fr Cabinet de Martine PINVILLE sec.secacess-presse@cabinets.finances.gouv.fr

Plus en détail

Les missions du service civique

Les missions du service civique Annexe 1 Le service civique Le service dans civique le dans réseau le FNARS Les missions du service civique Qu est-ce qu une mission de service civique? Un engagement volontaire au service de l intérêt

Plus en détail

LES FONDATIONS. Cadre général. L exemple de la Fondation de France. Rencontre professionnelle LA NACRE 4 novembre Délégation Rhône Alpes

LES FONDATIONS. Cadre général. L exemple de la Fondation de France. Rencontre professionnelle LA NACRE 4 novembre Délégation Rhône Alpes LES FONDATIONS Cadre général L exemple de la Fondation de France Rencontre professionnelle LA NACRE 4 novembre 2014 LES FONDATIONS Cadre général Rencontre professionnelle LA NACRE 4 novembre 2014 Qu est

Plus en détail

Plan Stratégique

Plan Stratégique Banque Ouest Africaine de Développement Plan Stratégique 2009-2013 Présentation synthétique Lomé 16 Février 2009 Direction des Etudes-BOAD PLAN DE PRESENTATION 1. Introduction 2. Acquis et handicaps de

Plus en détail

temps forts et chiffres clés

temps forts et chiffres clés temps forts et chiffres clés 2010 Les Allocations familiales, acteur majeur de la solidarité nationale Sommaire 2 Les Allocations familiales, acteur majeur de la solidarité nationale 4 Les dépenses de

Plus en détail

PRéSENTATION BUDGET PRIMITIF 2014

PRéSENTATION BUDGET PRIMITIF 2014 PRéSENTATION BUDGET PRIMITIF 2014 Lundi 9 décembre 2013 - Hôtel du Département Conférence de presse Communication du Conseil Général Tél. : 0262 21 86 30 Fax : 0262 21 39 45 www.cg974.fr le mot de la présidente

Plus en détail

NOTE COORACE / groupe de travail financement du CNIAE : positionnement sur la modulation (critères et principes) de l aide aux postes

NOTE COORACE / groupe de travail financement du CNIAE : positionnement sur la modulation (critères et principes) de l aide aux postes Juin 03 NOTE COORACE / groupe de travail financement du CNIAE : positionnement sur la modulation (critères et principes) de l aide aux postes Contexte L aide au poste modulable est l option principale

Plus en détail

Le PLH (Programme Local de l Habitat) communautaire pour la période Conseil de Développement 23 juin 2016

Le PLH (Programme Local de l Habitat) communautaire pour la période Conseil de Développement 23 juin 2016 Le PLH (Programme Local de l Habitat) communautaire pour la période 2016-2021 Conseil de Développement 23 juin 2016 De l obligation à la mise en oeuvre Une compétence obligatoire : assurer «l équilibre

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt pour l identification des Domaines d Intérêt Majeur (DIM) de la Région Ile-de-France

Appel à manifestation d intérêt pour l identification des Domaines d Intérêt Majeur (DIM) de la Région Ile-de-France Appel à manifestation d intérêt pour l identification des Domaines d Intérêt Majeur (DIM) de la Région Ile-de-France Lancement : 7 juillet 2016 Clôture : 3 octobre 2016 CLOTURE DE L APPEL A MANIFESTATION

Plus en détail

p3 FEA, LA PASSERELLE VERS LE TRAVAIL EN ENTREPRISE ORDINAIRE p4 FEA ET LE HANDICAP PRIORITÉ À L EMPLOI p6 QUALITÉ ET TRANQUILITÉ

p3 FEA, LA PASSERELLE VERS LE TRAVAIL EN ENTREPRISE ORDINAIRE p4 FEA ET LE HANDICAP PRIORITÉ À L EMPLOI p6 QUALITÉ ET TRANQUILITÉ p3 FEA, LA PASSERELLE VERS LE TRAVAIL EN ENTREPRISE ORDINAIRE p4 FEA ET LE HANDICAP PRIORITÉ À L EMPLOI p6 QUALITÉ ET TRANQUILITÉ p7 NOS MÉTIERS ADAPTÉS À L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS p8 L ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Priorités territoriales Lyon La Duchère pour la Programmation 2016 du Contrat de Ville

Priorités territoriales Lyon La Duchère pour la Programmation 2016 du Contrat de Ville Priorités territoriales Lyon La Duchère pour la Programmation 2016 du Contrat de Ville Le contrat de Ville 2015-2020 de la Métropole de Lyon a été signé le 2 juillet 2015 et fixe d ores et déjà les grandes

Plus en détail

Association Saint-François. 12 Bis Boulevard Georges Clemenceau Bourges

Association Saint-François. 12 Bis Boulevard Georges Clemenceau Bourges Association Saint-François 12 Bis Boulevard Georges Clemenceau 18000 Bourges Tél : 02 48 23 19 20 - Fax : 02 48 23 19 27 - E-Mail : chrs18@wanadoo.fr 16 Association Saint-François Association Saint-François

Plus en détail

LE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EN PAYS DE LA LOIRE

LE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EN PAYS DE LA LOIRE 2014 2020 LE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EN PAYS DE LA LOIRE Région Pays de la Loire - Ouest Médias - Pierre Minier L EUROPE S ENGAGE EN PAYS DE LA LOIRE 01 02 03 Qu est-ce que le fse? Le FSE géré par la Région

Plus en détail

Séminaire Caraïbes. Economie informelle, création d entreprise et pérennité de l emploi: Quel rôle pour la microfinance? 15 et 16 mars 2016

Séminaire Caraïbes. Economie informelle, création d entreprise et pérennité de l emploi: Quel rôle pour la microfinance? 15 et 16 mars 2016 Séminaire Caraïbes Economie informelle, création d entreprise et pérennité de l emploi: Quel rôle pour la microfinance? 15 et 16 mars 2016 1 Un contexte caribéen favorable à la microfinance Des territoires

Plus en détail

3 juin DRJSCS PACA Diaporama réalisé par L. MELKONIAN

3 juin DRJSCS PACA Diaporama réalisé par L. MELKONIAN 3 juin 2010 «Quelle synergie entre l ARS et la DRJSCS pour un meilleur service rendu aux usagers, qu ils soient en situation de handicap ou d exclusion?» 1 1) Les politiques sociales : I. Les grands domaines

Plus en détail

Point d entrée unique pour les entreprises, bpifrance propose sur tout le territoire une offre de financement public plus simple et plus efficace.

Point d entrée unique pour les entreprises, bpifrance propose sur tout le territoire une offre de financement public plus simple et plus efficace. Point d entrée unique pour les entreprises, bpifrance propose sur tout le territoire une offre de financement public plus simple et plus efficace. Au service du développement des entreprises et des territoires,

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional de Saint Nazaire Jeudi 9 novembre 2006 Communiqué de presse L Espace Régional de Saint Nazaire en bref Communiqué de presse La

Plus en détail

I- LE BILAN POSITIF DE LA CONVENTION DU 20 AVRIL 2005

I- LE BILAN POSITIF DE LA CONVENTION DU 20 AVRIL 2005 Direction du Logement et de l Habitat Sous-Direction de la Politique du Logement Service du Logement et de son Financement 2011 DLH 2G Signature des conventions renouvelant la délégation de compétence

Plus en détail

LE MINISTERE DE LA SOLIDARITE DE LA SANTE ET DE LA PROTECTION SOCIALE DIRECTION DE L ACTION SOCIALE,

LE MINISTERE DE LA SOLIDARITE DE LA SANTE ET DE LA PROTECTION SOCIALE DIRECTION DE L ACTION SOCIALE, LE MINISTERE DE LA JUSTICE, LE MINISTERE DE LA SOLIDARITE DE LA SANTE ET DE LA PROTECTION SOCIALE DIRECTION DE L ACTION SOCIALE, LE MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DU LOGEMENT DIRECTION DE LA CONSTRUCTION,

Plus en détail

Entreprendre autrement. Lancement des trois Fonds régionaux d'investissement solidaire. par Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes

Entreprendre autrement. Lancement des trois Fonds régionaux d'investissement solidaire. par Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes Entreprendre autrement Lancement des trois Fonds régionaux d'investissement solidaire par Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes 14 h - Maison de la Région-Poitiers (86) *** Dossier de

Plus en détail

Tout se jouera au 1er tour!

Tout se jouera au 1er tour! Tout se jouera au 1 er tour! Finances,! le Département va dans le mur [ le constat] [ le constat] Les compensations de l État sont proportionnellement plus fortes en 2014 qu en 2004. Pourtant, le département

Plus en détail