La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014"

Transcription

1 La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars

2 Le prospect chauffé à l électricité n envisage pas le gaz naturel Il ne nous attend pas et ne se sent pas concerné par une communication provenant de GrDF Il a l impression que l énergie gaz naturel est chère Il pense que le prix d une installation de chauffage gaz naturel est élevé Contrairement au fioul il n est pas dans l urgence, il n a pas besoin de prendre une décision rapide Il peut changer ses radiateurs électriques au fur et à mesure en fonction de son budget Il a l habitude de compenser son inconfort par une cheminée bois 2

3 Le prospect chauffé au fioul envisage le gaz naturel mais également d autres énergies et il a besoin d aide pour faire son choix Il est mécontent : 88% des prospects fioul qui rénovent sont enclins à changer d énergie Sa cuve est une contrainte et il a l impression de polluer (mauvaise conscience) Cependant, il a peur de changer : impression que le GN et l installation coûtent cher, peur de gros travaux, Contrairement au prospect élec, il connaît le chauffage central et envisage le GN, ainsi que les énergies renouvelables Il reçoit beaucoup d informations et a du mal à faire le tri, à trouver un interlocuteur de confiance Il constate les hausses du prix de l énergie et craint les futures augmentations 3

4 Comment valoriser le gaz naturel en un clin d œil? Le gaz naturel est compétitif Prix des énergies en TTC / 100 kwh PCI (usage domestique, octobre 2013) Historiquement, le gaz naturel est une valeur sure Le gaz naturel permet de réduire sa facture Baromètre des énergies Les prix des énergies à jour sur biencheznous.fr Le prix du fioul est plus fluctuant Le prix de l électricité va augmenter fortement 1) Augmentations annoncées (1) +5% en 2013 et +5% en ) Loi NOME (2) : + 25% à l horizon ) Prévision de la CRE (3) : + 30% de 2012 à 2017 Importants gains sur facture 43% 58% Gains calculés sur une maison exemple de 100 m 2 pour l installation d une solution Rénovation 4 (1) Augmentation décidée par le gouvernement - "Le gouvernement a décidé de lisser, sur plusieurs années, les hausses de tarifs nécessaires à la couverture des coûts d'edf" Philippe Martin, propos relayés par Le Monde, 8 juillet 2013 (2) Nouvelle Organisation du Marché de l'electricité - 7 décembre 2010 (3) Commission de Régulation Energie 18 Février 2013

5 En c /kwh (PCI) GRANULES VRAC GRANULES SAC GAZ NATUREL FIOUL DOMESTIQUE ELECTRICITE PROPANE Prix des énergies en c /kwh PCI 6,05 6,59 7,39 9,10 14,03 14,86 Evolution des prix 16 Evolution du prix des énergies Euros TTC courants pour 100 kwh PCI. Tarifs usages domestiques Source : MEDDE/SOeS CEEB/Propellet Janvier Prix moyen des énergies Janvier 2014* *12/2013 pour le Propane, T pour le bois Source : MEDDE/SOeS CEEB/Propellet 14,86 14, ,10 8 7,39 6,59 6, GAZ NATUREL : Prix complet de 100 kwh PCI au tarif B1, 3 usages. Consommation annuelle de 23,26 MWh PCS. FIOUL DOMESTIQUE : 100 kwh PCI de FOD au tarif C1 (livraison de 2000 à 5000 litres). PCI 11,8 kwh/litre. ELECTRICITE : Prix complet de 100 kwh (puissance 12 kva double tarif). Conso 13 MWh dont 5 MWh en heures creuses. PROPANE : 100 kwh PCI de propane en citerne. Pour une livraison de 1 tonne en citerne consignée. PCI 12,88 kwh/kg BOIS GRANULES en VRAC : Prix complet de 100 kwh PCI (livraison Vrac de 5 tonnes à 50 km). Source : CEEB/Propellet BOIS GRANULES en SACS : Prix complet de 100 kwh PCI (Prix palette départ fournisseur). Source : CEEB/Propellet PCI : Pouvoir Calorifique Inférieur des combustibles 01/

6 Les avantages du chauffage central gaz naturel par rapport aux radiateurs à inertie 14,44 7,31 Source : Ministère du Développement Durable (sept 2013) Confort chaleur douce et homogène / Eau chaude instantanée et disponible à tout moment Prix du gaz naturel économique par rapport à l électricité Prix de l installation solutions gaz naturel : exemple ~7 400 pour 89 m 2 Valorisation du patrimoine avec une étiquette améliorée Economies d énergie jusqu à 49% pour une maison des années 80 Fiable pas de contre référence Boucle à eau chaude Le choix d une énergie réversible 6

7 Les avantages du chauffage central gaz naturel par rapport au chauffage central fioul Approvisionnement automatique en GN Pas de contrainte de livraison, payement en plusieurs fois Plus de cuve Pas de risque de fuite, fini le nettoyage de la cuve Energie propre 22% d émissions de CO 2 de moins que le fioul* Solution compacte Finie la cuve qui prend de la place dans le jardin ou le garage Valorisation du patrimoine (location ou revente) Economies sur la facture Exemples sur le Magazine Plus d odeurs et plus de bruit Energie multi-usages Chauffage, ECS, cuisson, cheminée, barbecue 7 * Source : ADEME

8 Offres de conversions Elec/Gaz = 6 solutions techniques.. Six solutions techniques performantes pour des besoins et des situations client différents Découverte Evolution Harmonie Elégance Solaire Rénovation J améliore mon confort avec une solution pratique, sûre et tendance Je bénéficie d un chauffage central de qualité au meilleur prix Je bénéficie d un chauffage central référence pour les économies d énergie Je bénéficie du chauffage central, à la pointe de la technologie et du design Je combine les avantages de l énergie solaire et du chauffage central au gaz naturel Je combine les avantages du chauffage au gaz naturel et de l isolation de ma maison PRIX RAB Insert gaz ou poêle gaz ou radiateurs Indépendants gaz * Rad. panneaux Rad. panneaux Régulation «high tech» Emetteurs intégrés Radiateurs design Poêle design / insert gaz (complément) C. Basse T C C. Condensation C. Condensation C. Condensation CESI Ventil. VMC Hygro Iso. combles Rad. panneaux C. Condensation de 2120 à 4990 de 6220 à de 6995 à de 9570 à de à de 9275 à Avec une prime de bienvenue GrDF de 400 euros pour tout nouveau raccordement au Gaz Naturel* * Nouveau branchement ou branchement improductif (nouvelle MES pour un branchement sans compteur depuis plus de 6 mois ) 8 Dispositif valable pour les prospects avec chauffage décentralisé 8

9 Offres de conversion Fioul-Propane/Gaz : 6 solutions techniques Six solutions techniques performantes pour des besoins et des situations client différents Découverte Evolution Harmonie Rénovation Elégance Solaire J améliore mon confort avec une solution pratique, sûre et tendance Je bénéficie d un chauffage central de qualité à un prix compétitif Je bénéficie d un chauffage central référence pour les économies d énergie Je combine les avantages du chauffage au gaz naturel et de l isolation de ma maison Je bénéficie du chauffage central, à la pointe de la technologie et du design Je combine les avantages de l énergie solaire et du chauffage central au gaz naturel Régulation «high tech» Insert gaz ou poêle gaz Chaudière Basse Température Chaudière à Condensation Iso. combles Chaudière à Condensation Emetteurs intégrés Radiateurs design Chaudière à Condensation ou écogénérateur (en option) CESI Chaudière à Condensation PRIX national Gain Facture : Gain Facture : Gain Facture : Gain Facture : Gain Facture : pr. 100m² 4100 pr. 100m² 5700 pr. 100m pr. 100m pr. 100m pr. 100m 2 1 financement (solution découverte) et 1 service pour lever les freins des clients (autres solutions) : entre 40% et 45% : entre 45% et 50% : supérieur à 50% Estimation de gain sur facture de chauffage grâce aux économies d énergie générées par la nouvelle installation basée sur une maison simplifiée* de 100m² selon la méthode de calcul conventionnel 3CL-DPE 2012 en vigueur. Cette estimation, indicative, ne remplace pas un diagnostic de performance énergétique (DPE) et n est pas directement généralisable à votre situation. / Prix moyen TTC constaté auprès d un panel d installateurs, incluant l achat et la pose du matériel de la solution complète, calculé sur une maison de 9100m² *. Il s agit de prix moyens indicatifs qui n ont pas de valeur d engagement contractuel de la part de GrDF. Seul l installateur pourra, sur place, évaluer précisément le montant du projet. * maison construite entre 1968 et 1974 dans le Sud de la France (zone H3), respectant la réglementation thermique en vigueur au moment de la construction et chauffée au fioul.

10 3 services innovants et une nouvelle solution de financement ont été créés, pour accompagner le client tout au long de son parcours et lever ses freins CONSTRUIRE MON PROJET REALISER MES TRAVAUX VERIFIER LES RESULTATS 1 J hésite avec une solution concurrente Etude 3 Projets Un diagnostiqueur compare 3 projets de chauffage pour ma maison 2 4 J ai besoin de financement Prêt Découverte Je bénéficie d un financement bonifié par GrDF pour les poêles, inserts et radiateurs gaz 3 J ai peur d être gêné par les travaux Option Hébergement GrDF me reloge pendant la durée de mes travaux 4 J ai des doutes sur la performance Garantie de Performance Si je n améliore pas la performance de mon logement de 25% minimum, GrDF réalise des travaux d ajustement 10

«L énergie gaz naturel à votre service» Ille-et-Vilaine - L'Hermitage

«L énergie gaz naturel à votre service» Ille-et-Vilaine - L'Hermitage «L énergie gaz naturel à votre service» 1 Thématiques abordées 1. La rénovation énergétique des bâtiments tertiaires publics existants 2. La RT2012 3. Les solutions gaz 4. Les prescriptions d un projet

Plus en détail

La PAC Gaz. Technologie. Récupération de chaleur. Cycle de fonctionnement

La PAC Gaz. Technologie. Récupération de chaleur. Cycle de fonctionnement La technologie La PAC Gaz Technologie Récupération de chaleur Récupération d énergie sur l environnement (air, eau, sol), la réaction d absorption ammoniac/eau et la condensation des produits de combustion

Plus en détail

Prix des énergies. & Compétitivité du gaz naturel. 17 septembre 2013. Actualités & Graphiques

Prix des énergies. & Compétitivité du gaz naturel. 17 septembre 2013. Actualités & Graphiques Prix des énergies & Compétitivité du gaz naturel Septembre 2013 Actualités & Graphiques DELEGATION DEVELOPPEMENT Pôle Produits Offres Professionnalisation Prix des énergies & Compétitivité du gaz Contexte

Plus en détail

Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables

Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables Pour participer à l opération merci de remplir le questionnaire ci-dessous de la façon la plus complète

Plus en détail

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la!

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la! L énergie est notre avenir, économisons-la! Bonnes raisons de faire du propane 2 3 un partenaire d avenir dès à présent Le propane s adapte à tous les besoins énergétiques et permet de répondre partout,

Plus en détail

CCSPL Drôme 31 janvier 2012

CCSPL Drôme 31 janvier 2012 CCSPL Drôme 31 janvier 2012 Distribution publique de gaz naturel sommaire 1. Faits marquants sur la concession en 2010 2. Les chiffres clés de votre concession 3. Patrimoine 4. Sécurité des personnes et

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Le 6 Juin 2012. Acteur moderne du monde de l énergie moderne

Le 6 Juin 2012. Acteur moderne du monde de l énergie moderne Le 6 Juin 2012 Acteur moderne du monde de l énergie moderne POUR VOUS, CONSTRUCTEURS DE MAISONS INDIVIDUELLES 1 Les + investissements et performance du bâti de la maison au gaz 2 Les + pour vos clients

Plus en détail

Diagnostic de Performance énergétique

Diagnostic de Performance énergétique Diagnostic de Performance énergétique Le diagnostic de performance énergétique (DPE) renseigne sur la performance énergétique d'un logement ou d'un bâtiment, en évaluant sa consommation d'énergie et son

Plus en détail

LE GAZ PROPANE AU COMPTEUR. Mai 2013

LE GAZ PROPANE AU COMPTEUR. Mai 2013 LE GAZ PROPANE AU COMPTEUR Mai 2013 01 QUI EST PRIMAGAZ? Primagaz est la filiale française du groupe néerlandais SHV Energy, leader mondial sur le marché du GPL Présent dans 27 pays en Europe Asie et Amérique

Plus en détail

LE GAZ EN RéSEAU. www.finagaz.fr

LE GAZ EN RéSEAU. www.finagaz.fr LE GAZ EN RéSEAU l énergie qui fait grandir votre confort www.finagaz.fr faites grandir votre confort grâce au gaz en réseau Votre commune a décidé de s équiper d un réseau de gaz et a confié l installation

Plus en détail

Rénovation thermique de votre logement

Rénovation thermique de votre logement Audits et conseils énergétiques Rénovation thermique de votre logement Réalisé par : Guy LAMOUR Pour : Mr et Mme LEFRANC à LANDAS Le : 19/03/2015 Guy Lamour : conseiller indépendant en rénovation thermique

Plus en détail

Construire. ma maison. basse consommation en 2012 et après. ... avec le gaz naturel & les énergies renouvelables

Construire. ma maison. basse consommation en 2012 et après. ... avec le gaz naturel & les énergies renouvelables Construire ma maison basse consommation en 2012 et après... avec le gaz naturel & les énergies renouvelables Construire ma maison basse consommation en 2012 et après Avec le gaz naturel et les énergies

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

I COMMENT UTILISER CE GUIDE?

I COMMENT UTILISER CE GUIDE? LE GUIDE MON SUIVI CONSO D ENERGIE 1 PARTIE I COMMENT UTILISER CE GUIDE? Ce guide a été édité dans le cadre du «Challenge des économies d énergie», organisé par la «mission Energie et développement durable»

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix - JUIN 2013

L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix - JUIN 2013 L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix de 0,7 à 196 kw Chaudières électriques murales Une chaudière exceptionnelle aux performances exceptionnelles! Remplace facilement tout type de chaudière Silencieuse

Plus en détail

>> >> >> Hybris Power. L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité

>> >> >> Hybris Power. L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Hybris Power Chaudière murale gaz à écogénération ADVANCE L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité Facture d énergie globale réduite

Plus en détail

Cas particuliers - «Titres V»

Cas particuliers - «Titres V» Certains produits utilisés dans le bâtiment ne sont pas pris en compte par la réglementation thermique RT 2005. Pour pouvoir toutefois être utilisés, ces produits doivent faire l objet d une demande de

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Textes réglementaires concernés : Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Bien choisir sa chaudière La chaudière est le moteur de votre chauffage central. Chaudière au gaz, au fioul, à bois, ou au GPL, il y en a pour tous les goûts et toutes les

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

GUIDE DES PARTENAIRES DÉVELOPPEZ VOS VENTES AVEC LES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ! L énergie est notre avenir, économisons-la!

GUIDE DES PARTENAIRES DÉVELOPPEZ VOS VENTES AVEC LES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ! L énergie est notre avenir, économisons-la! GUIDE DES PARTENAIRES DÉVELOPPEZ VOS VENTES AVEC LES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ! L énergie est notre avenir, économisons-la! LA PERFORMANCE ÉNERGETIQUE : UN DÉFI AU QUOTIDIEN 2 Chers partenaires, La maîtrise

Plus en détail

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Christophe Bresson, CLCV Emilie Oddos, CNL 38 David Gonnelaz, ALE Christophe Weber, Maison de l Habitant Maison de l Habitant AU PROGRAMME

Plus en détail

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux.

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. veau de boucherie 2008-200200 Consommations d énergie en bâtiment veaux de boucherie Comité veau de boucherie FranceAgriMer Montreuil sous Bois Mardi 5 avril 20 Christophe Martineau Institut de l Elevage

Plus en détail

Juin 2013 Présentation et Mise en application de l outil

Juin 2013 Présentation et Mise en application de l outil Présentation et Mise en application de l outil Robert PELZER Bureaux d études BETEC Sommaire 1 / Présentation de l outil 2 / Mise en application de l outil Sommaire 1 / Présentation de l outil 2 / Mise

Plus en détail

EAU CHAUDE SANITAIRE. Espace INFO>ENERGIE 37. INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009

EAU CHAUDE SANITAIRE. Espace INFO>ENERGIE 37. INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009 EAU CHAUDE SANITAIRE HABITAT CHAUFFAGE Espace INFO>ENERGIE 37 INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009 L HABITAT L HABITAT DEPERDITION TOITURE: 30% Priorité

Plus en détail

Le chauffage pour les maisons basse énergie

Le chauffage pour les maisons basse énergie Chauffer une habitation basse énergie Texte de Van Marcke: Une habitation basse énergie consomme peu d énergie. D une part, les déperditions thermiques y sont limitées, notamment grâce à l isolation et

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

Hybris Power CHAUDIÈRE MURALE GAZ À ÉCOGÉNÉRATION

Hybris Power CHAUDIÈRE MURALE GAZ À ÉCOGÉNÉRATION SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Hybris Power CHAUDIÈRE MURALE GAZ À ÉCOGÉNÉRATION ADVANCE L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité Facture d énergie globale réduite

Plus en détail

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIÉ DIALOGIE Questionnaire à remplir pour un projet de rénovation globale

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIÉ DIALOGIE Questionnaire à remplir pour un projet de rénovation globale BILAN THERMIQUE SIMPLIFIÉ DIALOGIE Questionnaire à remplir pour un projet de rénovation globale Financé par la Région Poitou-Charentes et l ADEME, le réseau des Espaces INFO ENERGIE (EIE) est composé de

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

16 novembre 2013. Tout savoir sur la tarification et les contrats de fourniture en énergie

16 novembre 2013. Tout savoir sur la tarification et les contrats de fourniture en énergie 16 novembre 2013 Tout savoir sur la tarification et les contrats de fourniture en énergie Déroulement de la séance Energies soumises à tarification Ouverture des marchés gaz naturel et électricité à la

Plus en détail

Eco-gestes Rénovation énergétique Aides financières

Eco-gestes Rénovation énergétique Aides financières Eco-gestes Rénovation énergétique Aides financières Chantepie Mardi 2 Juin 2015 Jérôme GAUTIER Conseiller Espace Info Energie à l ALEC du Pays de Rennes Le réseau des L Espaces Info Energie Espace INFO

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS Bâtiments communaux de la commune d ALLAIRE 56 350 ALLAIRE Ref : 12-012_ND 12/03/2013 1/18 Mise à Jour du 12/03/2013 Prise en compte d un nouveau bâtiment «Pôle

Plus en détail

Réhabilitation thermique habitat collectif. Bernard CHEMIN

Réhabilitation thermique habitat collectif. Bernard CHEMIN Réhabilitation thermique habitat collectif Les mercredi de l info du 22 février 2012 Bernard CHEMIN 1 Un ensemble construit en 1976 composé de 5 bâtiments 2 3 Ponts thermiques Performances initiale Répartitions

Plus en détail

PRÊT BONIFIÉ à partir de 1 %TEG. ANNUEL FIXE (a) de 1500 à 21 500 pour une installation éco-efficace au gaz naturel

PRÊT BONIFIÉ à partir de 1 %TEG. ANNUEL FIXE (a) de 1500 à 21 500 pour une installation éco-efficace au gaz naturel PRÊT BONIFIÉ 1 %TEG ANNUEL FIXE (a) CHAUDIERE GAZ NATUREL CHAUFFE-EAU SOLAIRE ISOLATION THERMIQUE de 1500 à 21 500 pour une installation éco-efficace au gaz naturel PRÊT BONIFIÉ 1 %TEG ANNUEL FIXE (a)

Plus en détail

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier > Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier Conseil Le conseil auprès : - Des investisseurs - Des installateurs - Des architectes et bâtisseurs Etude Une étude personnalisée pour

Plus en détail

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2...

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... Fervent défenseur de l accession à la propriété depuis plus de 25 ans, avec à son actif plus de 20 000 maisons réalisées

Plus en détail

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Wingo EASYLIFE

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Wingo EASYLIFE solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Wingo Chaudière fioul À CONDENSATION EASYLIFE La condensation fioul à prix gagnant! >> Un maximum d économies >> Le confort accessible >> Idéale pour

Plus en détail

La transition énergétique: Une révolution?

La transition énergétique: Une révolution? La transition énergétique: Une révolution? Patrice Geoffron Professeur à l Université Paris-Dauphine Directeur du Centre de Géopolitique de l Energie et des Matières Premières (CGEMP) Entretiens Enseignants-Entreprises

Plus en détail

Diagnostic du logement

Diagnostic du logement Diagnostic du logement Mise à jour novembre 2014 Fiche réalisée par Héliose Les 5 clés de la basse consommation ❶ Isolation de l enveloppe ❺ Energies renouvelables ❷ Ventilation et étanchéité à l air ❹

Plus en détail

La maison zéro énergie (ou énergie positive)

La maison zéro énergie (ou énergie positive) La maison zéro énergie (ou énergie positive) Maison qui consomme pas ou peu d énergie Utilise des énergies renouvelables Respectueuse de l'environnement Avantages : - Diminution du bilan carbone (moins

Plus en détail

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com 1 ère partie : Qui sommes-nous? Nos activités Se chauffer avec du granulé : Qu est-ce que le granulé? Pourquoi utiliser du granulé

Plus en détail

>> La planète préservée

>> La planète préservée SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Alezio POMPE À CHALEUR AIR / EAU EASYLIFE La performance en toute simplicité, c est dans l air! >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies

Plus en détail

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR Logiciel référencé par la marque PROJET SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY Date de l'étude : ARTISAN 05.01.2011 CLIENT SARL LECLERC Désiré SCI LA PLUME ROUGE Damien LECLERC 1 rue du

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 105.867.371 Valable jusqu au : 20/05/2021 Type de bâtiment : Bâtiment Type d activités: Autres Année de construction : 1989-2000 Surface utile

Plus en détail

... au confort du gaz en réseau!

... au confort du gaz en réseau! ... au confort du gaz en réseau! OUI, le gaz en réseau arrive près de chez vous! Suite à un appel d offre public, votre commune a choisi de confier l installation du réseau local de gaz propane à TOTALGAZ,

Plus en détail

Congrès UNCP 2013. GrDF, partenaire de la filière gaz

Congrès UNCP 2013. GrDF, partenaire de la filière gaz Congrès UNCP 2013 GrDF, partenaire de la filière gaz 4 Avril 2013 Sommaire I. GrDF, distributeur en charge du développement du Gaz Naturel II. GrDF, votre partenaire gazier dans la durée III. Comment mieux

Plus en détail

CHAFFOTEAUX LANCE SON GUIDE «SOLUTIONS MAISONS INDIVIDUELLES RT 2012»

CHAFFOTEAUX LANCE SON GUIDE «SOLUTIONS MAISONS INDIVIDUELLES RT 2012» Gaz Solaire Air Électricité CHAFFOTEAUX LANCE SON GUIDE «SOLUTIONS MAISONS INDIVIDUELLES RT 0» DOSSIER DE PRESSE Septembre 0 UN OUTIL INÉDIT DÉDIÉ AUX CONSTRUCTEURS DE MAISONS INDIVIDUELLES ET BUREAUX

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail.

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail. www.nlazur-hlm.fr Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail. 1 - Objectif du DPE Ce document

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Améliorer l efficacité énergétique de son habitat

Améliorer l efficacité énergétique de son habitat Améliorer l efficacité énergétique de son habitat Aujourd hui, face aux problèmes climatiques et environnementaux, les réglementations, notamment suite au Grenelle de l environnement, se multiplient. Elles

Plus en détail

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Thomas Muller, Gaz de France Réseau Distribution Le 12 septembre 2007 Bâtiment et développement

Plus en détail

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2011 1 SOMMAIRE Présentation

Plus en détail

Mon explication de facture

Mon explication de facture 1 2 5 6 4 1 Mes contacts 2 Cette rubrique regroupe les différents modes de contact mis à ma disposition par EDF : a - Internet Pour gérer mon compte 24h/24 en toute autonomie. Je retrouve mon identifiant

Plus en détail

La cogénération et PAC

La cogénération et PAC Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable «Remplacement des chaudières dans les immeubles à appartements» La cogénération et PAC Yves LEBBE Spécialiste Cogénération 7 octobre 201

Plus en détail

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif Charles-Emile HUBERT GDF SUEZ - Direction de la Recherche et de l'innovation - CRIGEN Février 2011 Cogénération, mini-cogénération,

Plus en détail

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation.

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. Pourquoi l éco prêt? La mise en place de l éco-prêt est là pour inciter

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : M121426 Réf. Ademe : Valable jusqu au : 14/07/2023 Type de bâtiment : Maison Année de construction : 1960 Surface habitable : 120 m² environ Adresse

Plus en détail

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques Copropriété du SENS UNIQUE Maintenance Exploitation Télégestion Etat des lieux : LE SENS UNIQUE 10 bâtiments - 137 logements Années de

Plus en détail

GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014

GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014 GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014 SOMMAIRE Fin des Tarifs Réglementés de Vente (TRV) du GAZ NATUREL et de l ELECTRICITE Contribution

Plus en détail

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE PAC absorption gaz Le site de la Résidence Dinetard à Toulouse SOMMAIRE Le site instrumenté Etudes de dimensionnement : 1, 2 ou 3 PAC??

Plus en détail

ATLAS D Condens Unit Chaudière fioul à condensation 32 kw

ATLAS D Condens Unit Chaudière fioul à condensation 32 kw ATLAS D Condens Unit Chaudière fioul à condensation 32 kw Chauffage seul ou ECS accumulée Ne choisissez plus entre confort et économies d énergie > Les meilleures performances pour plus d économies > Le

Plus en détail

Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir

Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir Journée micro et mini-cogénération du 29 janvier 2015 Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir Régis Contreau, Chef de Produits Production décentralisée, GrDF Une production décentralisée

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Longueur : 12,10 m Largeur : 6,10 m Surface Shon : 109,00 m² Surface hab.

Plus en détail

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi?

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet, grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie et les émissions

Plus en détail

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT NOR : SOCU 00611881A ARRÊTÉ relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT

CARACTERISTIQUES du BATIMENT CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Avec décrochement Longueur : 1 m Largeur : 1 m Surface Shon : 202,40 m²

Plus en détail

Certificats d Economie

Certificats d Economie Les Certificats d Economie d Energie (C.E.E.) 4 avril 2013 Yann LE BARILLIER Responsable Partenariats et Efficacité Energétique ylebarillier@primagaz.fr Primagaz, partenaire energétique et «obligé» Une

Plus en détail

Typologie Nombre Surface U T 3 5 71 T 4 30 86 T 5 35 100. T 4.4 Lgt moyen 91.5

Typologie Nombre Surface U T 3 5 71 T 4 30 86 T 5 35 100. T 4.4 Lgt moyen 91.5 Typologie Nombre Surface U T 3 5 71 T 4 30 86 T 5 35 100 T 4.4 Lgt moyen 91.5 Analyse du bâti Tests de perméabilité à l'air Mesures de thermographie infrarouge Analyse du coût énergétique des logements

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers E X P E R T D U D. P. E L O C A T I F Diagnostic de Performance Energétique Pour la location Appartement N 1 T2 DOCUMENT LOCATAIRE Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers Rapport N 5215022008 réalisée

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE DÉFINITION POURQUOI RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONTENU CO2 DE L ÉLECTRICITÉ MÉTHODES DE CALCUL CO2 QU EST-CE QUE LES CEE? PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION Définition de l Ademe : «Pour réduire

Plus en détail

Chauffage : où en est-on?

Chauffage : où en est-on? Domaine des Hocquettes commission chauffage Chauffage : où en est-on? Restitution de l étude thermique Saunier & Associés (+ compléments de l étude infrarouge) 1 Rappel 2008 : sondage copropriétaires Février

Plus en détail

Les mauvaises pratiques en matière de chauffage. Projet de 3 ème année A. Amardeil, J. Challet, J. Drillaud, A. Felt, J. Nguyen

Les mauvaises pratiques en matière de chauffage. Projet de 3 ème année A. Amardeil, J. Challet, J. Drillaud, A. Felt, J. Nguyen Les mauvaises pratiques en matière de chauffage Projet de 3 ème année A. Amardeil, J. Challet, J. Drillaud, A. Felt, J. Nguyen Plan I. Le chauffage II. L isolation III. Sensibilisation IV. Le diagnostic

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE Thomas GOETGHEBUER MATRIciel

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Bruxelles Environnement Systèmes de production de chaleur : principes et enjeux Raphaël Capart ICEDD asbl

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7 Le solaire : un acte citoyen http://www.climamaison.com/ Le solaire, bien que distant de quelques 150 millions de kilomètres de la terre, est une énergie disponible, gratuite, économique et non polluante.

Plus en détail

Les systèmes de chauffage domestique

Les systèmes de chauffage domestique Les systèmes de chauffage domestique Les objectifs d'apprentissage : Comprendre la différence entre chauffage autonome et chauffage central, Pouvoir identifier les différents types de systèmes de distribution

Plus en détail

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 ENERGY BREAKFAST Le chauffage de votre entreprise 2 TABLE DES MATIERES Le chauffage : C EST IMPORTANT! Diverses techniques de chauffage Nouvelles techniques de chauffe La

Plus en détail

LE GUIDE DES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ

LE GUIDE DES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ LE GUIDE DES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ LE CONFORT DU GAZ AU QUOTIDIEN, ACCESSIBLE PARTOUT, EN TOUTE SÉRÉNITÉ L énergie est notre avenir, économisons-la! MAITRISER SA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE : UN DÉFI

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 72 rue de Rome 59 100 Roubaix Informations

Plus en détail

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES»

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1 FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1. Contexte Enjeux La technologie des chaudières à condensation permet une augmentation conséquente des performances des chaudières

Plus en détail

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie Liberté Égalité Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE DES FINANCES ET DE L'INDUSTRIE 600 550 500 450 400 350 300 En euros constants indice base 100 en 1973 PRIX DES ÉNERGIES Prix du pétrole

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 3112 Valable jusqu au : 15/02/2025 Type de bâtiment : Immeuble collectif Année de construction : Avant 1975 Surface habitable : 92,04 m² Adresse : 6, Rue Francisque Sarcey 75116 PARIS 16 Date : 16/02/2015

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

30 %* >> Un maximum d économies >> Le confort accessible >> Idéale pour la rénovation. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Crédit d Impôt

30 %* >> Un maximum d économies >> Le confort accessible >> Idéale pour la rénovation. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Crédit d Impôt SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ 1 er septembre 2014 * sous conditions. Modification du Crédit d Impôt 30 %* En savoir plus sur dedietrich-thermique.fr Wingo CHAUDIÈRE FIOUL À CONDENSATION

Plus en détail

Avec ACTIS, optez pour la maison économe.

Avec ACTIS, optez pour la maison économe. Avec ACTIS, optez pour la maison économe. solutions ACTIS : ATTEINDRE LA CLASSE B DU DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DEVIENT POSSIBLE. Isolants minces multicouches réflecteurs Isolants en fibres

Plus en détail

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012 Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin La plus importante chaufferie bois de l est la région PACA INAUGURATION le 30 mars 2012 1 1 réseau de chaleur pour 900 équivalents logements Au sein du quartier

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007 Réglementation thermique RT 200 TOULOUSE le 10 mai 2007 Le contexte, les enjeux 20 Les ressources naturelles s épuisent Réserves en années consommation 2001 200 10 100 0 0 Charbon (sauf lignite) Pétrole

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2010

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2010 DOSSIER DE PRESSE Interclima 2010 EDITO Pierre-Henri AUDIDIER Directeur Division Saunier Duval Réduire de manière conséquente et rapidement la consommation énergétique dans le logement individuel, tel

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.c bis) DPE cession Ville de Tours Réf. Ademe : 1637V8000064T Référence du logiciel validé : Imm

Plus en détail