Cyclone à la Jamaïque

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cyclone à la Jamaïque"

Transcription

1 La punition des enfants Cyclone à la Jamaïque d Alexander Mackendrick a 6.b 7.a 7.b 8 9.a 9.b

2 a 20.b

3 a 29.b 29.c a 33.b

4 Analyse de la séquence 1 Les premiers plans assurent la transition avec la séquence précédente (plans 1-5) : Chavez et ses hommes cherchent l ancre alors que les deux garçons se prélassent dans le filet de beaupré. Le fait qu Edward porte le chapeau du capitaine rappelle que les garçons ont désobéi, Chavez leur ayant précédemment interdit de jouer avec son chapeau. Il établit aussi un lien entre le duo Edward-Harry et le duo Chavez-Zac : les enfants jouent aux pirates mais les pirates sont aussi des êtres infantiles. Le retour de Chavez sur le bateau s accompagne d un effet de surprise : les enfants jouent aux "funérailles en mer" (plan 6.a). La plongée place le spectateur dans un état de supériorité vis-à-vis de Chavez qui tourne le dos aux enfants : nous savons ce qu il ne sait pas. Cela produit un effet comique à double détente : nous rions de notre surprise et, par anticipation, de celle de Chavez. Celui-ci ne tarde pas à réagir et le décalage entre le jeu et son inquiétude, bien réelle, comble alors notre attente de comique (plan 6.b). La plongée le présente alors complètement dépassé. Comprenant qu il s agit d un jeu et qui plus est d un jeu irrévérencieux envers la religion Chavez retrouve son autorité : la plongée cède alors le pas à la contre-plongée qui le montre dominant les enfants (plan 7). Cependant, en se relevant, Emily se dresse au-dessus de lui et remet en question son statut dominant. Lorsque Chavez se tourne vers elle, la caméra les cadre en plan rapproché (plan 8) et la petite fille conserve son ascendant, d autant plus que sa réponse à la question de Chavez («Qu est-ce que tu es? une païenne? Non, une anglicane.») apparaît comme un trait d esprit qui nourrit le rire des autres petites filles. L inversion des rôles dominant-dominé nourrit le comique en ridiculisant Chavez. Certes, Chavez retrouve son autorité au plan suivant : la contre-plongée l accompagne en amorce au-dessus des fillettes à qui il demande de redescendre dans la cale (plan 9.a) ; mais, à peine retourné, il reste interdit et la plongée le présente immédiatement comme dépassé (plan 9.b). Un raccord regard nous révèle ce qu il vient de voir dans le plan suivant : Edward et Harry riant de lui. Chavez tente alors d attraper les garçons pour reprendre son chapeau et un raccord dans l axe nous le présente alors se déplaçant maladroitement sur le beaupré : le plan de demi-ensemble en plongée le montre, encore une fois, dépassé (plan 11). Un nouveau raccord dans l axe permet d ailleurs de revenir sur les enfants rieurs (plan12). Et si le plan suivant, plan rapproché filmé en plongée suivant le regard des enfants, pourrait conférer à Chavez un caractère menaçant (plan 13), cet effet est immédiatement contredit par le retour du plan de demi-ensemble et de la plongée (plan 14). L autorité de Chavez continue d être sapée et les contrastes nourrissent le comique.

5 D autant plus que Chavez tombe tête la première dans le filet de beaupré, chute mise en valeur par un bruitage de craquement excessif qui prête à rire. Un montage parallèle nous montre alors Chavez pris dans le beaupré (plans 15 et 17) et les enfants s enfuyant de celuici (plans 16 et 18). Ces derniers sont filmés dans le même plan de demi-ensemble et en plongée qu auparavant, et cela permet d opposer leur agilité à la maladresse de Chavez qui avait été constatée. Et cette opposition est renforcée par le contraste entre ce plan et celui de Chavez pris dans le beaupré (plans 15 et 17) : un plan rapproché en contre-plongée, dont les lignes de force orientées vers le bas (celles du cordage) accentuent la pesanteur du personnage. Là encore, le contraste nourrit le comique même si le fait que Chavez soit suspendu à des cordages en se tenant la gorge puisse annoncer sa pendaison à venir. Une fois Chavez sorti des cordages, une poursuite s engage pour reprendre possession de son chapeau. Là encore, la mise en scène joue des contrastes et oppositions : Chavez surgit d abord en contre-plongée, comme une menace (plan 19), mais immédiatement après, un plan de demi-ensemble théâtralise l action et la course des enfants jouant à se passer le chapeau (plan 20.a). Pourtant, à partir du moment où Chavez attrape Edward pour le punir (plan 20.b), en lui attachant les pieds, le comique disparaît peu à peu. D abord, un gros plan sur Emily, choquée par la manière dont il punit son frère, dramatise l événement (plan 21). Elle se jette alors sur Chavez pour le frapper et lui faire lâcher prise : le plan moyen remplace alors le plan de demi-ensemble (plan 22). La fuite d Edward s accompagne cependant d un retour au plan de demi-ensemble et à une théâtralisation de l action : celle-ci s en trouve dédramatisée et la mise-à-mal de l autorité de Chavez est, encore une fois, source de comique, comme le confirme le plan de coupe sur Zac riant des événements (plan 24). La caméra revient alors à la bagarre entre Chavez et Emily, filmé en plan moyen comme précédemment (plan 25 // plan 22) mais en plongée car les deux adversaires sont maintenant au sol. Au moment où le capitaine prend le dessus, un raccord met en valeur sa domination. Et le plan suivant (plan 26) est extrêmement dramatisé : la cuisse d Emily coupe le plan en deux suivant une ligne oblique et, de part et d autre, s opposent le clair (écru) de son pantalon et le sombre (violet) de la chemise de Chavez. La profondeur de champ donne à voir des visages extrêmement proches. Et l interruption de la musique laisse la place aux seuls bruits de la mer et des corps sur le plancher. Alors que, jusqu ici, l autorité de Chavez était sans cesse contestée de façon comique, elle s impose de façon inquiétante. Un nouveau plan de coupe nous montre Zac qui a cessé de rire (plan 27 // plan 24). Il est renforcé par un autre plan de coupe sur Maragaret angoissée (plan 25).

6 Lorsque la caméra revient à Chavez et Emily sur le sol, le rapport de force change cependant : le capitaine lâche son emprise (plan 29.a) et la petite fille en profite pour rejoindre Margaret (plans 29.b). La profondeur de champ met en valeur la séparation des personnages et la solitude de Chavez, tandis que la contre-plongée le présente dominé par Emily au-dessus de lui (plan 29.c). Un raccord dans l axe sépare définitivement les personnages : Emily est filmée en contre-plongée (plan 30) puis, en contre-champ, Chavez est filmé en plongée (plan 31). La petite fille lui lance qu il sera pendu et son désarroi face à cette menace est patent. Les rapports de domination ont été à nouveau inversés mais, cette fois-ci, l inversion des rôles ne fait plus rire car plane l ombre de la mort Zac réapparaît alors en plan de coupe pour rendre son chapeau au capitaine (plan 32) et un contre-champ nous montre le capitaine le récupérant (plan 33.a). Le fait que Zac soit filmé en contre-plongée, tandis que le capitaine est toujours filmé en plongée, traduit la perte d autorité de ce dernier. Mais, remettant son chapeau, il se relève et se retrouve filmé en contre-plongée, dominant Zac. Les choses semblent ainsi revenir à la normale Les enfants ont remis en question l autorité du capitaine et cette remise en question nourrit le comique. Pourtant, elle s annonce lourde de conséquence : Chavez perd la face devant son équipage qui se mutinera et déjà plane l annonce de sa pendaison David Lagain

Cyclone à la Jamaïque

Cyclone à la Jamaïque La capture du capitaine Cyclone à la Jamaïque d Alexander Mackendrick 1 2.a 2.b 3.a 3.b 4.a 4.b 4.c 4.d 4.e 5 6.a 6.b 7 8 9 10 11 12.a 12.b 13 14.a 14.b 15 17 16 18.a 18.b 19 20 21 22.a 22.b 23.a 23.b

Plus en détail

Cyclone à la Jamaïque

Cyclone à la Jamaïque Cyclone à la Jamaïque d Alexander Mackendrick L abordage 1 2 3 4.a 5 6 7 8.a 8.b 9 10 11 12 13 14.a 14.b 19 20 21 22.a 22.b 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 Analyse de la séquence 1 La séquence commence

Plus en détail

Le petit lexique du cinéma

Le petit lexique du cinéma Le petit lexique du cinéma Dossier réalisé par Alice Mennesson 1 QUELQUES DEFINITIONS POUR COMMENCER La séquence (Sequenz) est un groupe de plans qui forment un ensemble narratif. On peut comparer la séquence

Plus en détail

Cyclone à la Jamaïque

Cyclone à la Jamaïque Cyclone à la Jamaïque d Alexander Mackendrick La mutinerie 1 2 3 4 5 6 7 8.a 8.b 9 10 11 12.a 12.b 13 14 15 16 17.a 17.b 18 19.a 19.b 20 21 22 23 24 25 26 27 28.a 28.b 28.c 28.d 29 30.a 31 30.b 32 33 34

Plus en détail

Jouer avec les mains

Jouer avec les mains Benoît Gaud 2006/07 Ecole des Ranches, de Zürich et d Aïre leçons 5, 6 et 7 Jouer avec les mains Défendre le sol, vers une approche du mini volley Objectifs visés 1P-2P 3P-4P 5P-6P Jouer sans laisser tomber

Plus en détail

La Famille Tenenbaum

La Famille Tenenbaum La Famille Tenenbaum Dans la déjà riche carrière de Wes Anderson, «La Famille Tenenbaum» semble le film qui met en scène les thèmes récurrents et les obsessions de son auteur, à savoir la famille et les

Plus en détail

Bonnie and Clyde : l amour mitrailleur

Bonnie and Clyde : l amour mitrailleur Bonnie and Clyde : l amour mitrailleur Comique et nostalgie Une erreur de banque La première banque que Clyde tente de braquer a fait faillite. Il le découvre trop tard. Dans la voiture, en route pour

Plus en détail

LES TEMPS MODERNES de Charlie Chaplin, 1936 Analyse filmique de Elise Fayolle

LES TEMPS MODERNES de Charlie Chaplin, 1936 Analyse filmique de Elise Fayolle LES TEMPS MODERNES de Charlie Chaplin, 1936 Analyse filmique de Elise Fayolle 1/ Le burlesque et le personnage de Charlot. Le burlesque américain est un genre cinématographique. Ce genre est à son apogée

Plus en détail

ALL RACES RING. Règlement officiel. Appartenant au Kennel Club Belge

ALL RACES RING. Règlement officiel. Appartenant au Kennel Club Belge ALL RACES RING Règlement officiel Appartenant au Kennel Club Belge Ce règlement a été volontairement effacé en grande partie, vous pouvez le commander Programme Ring pour chiens toutes races Dobberman,

Plus en détail

ACADEMIE DE MARTINIQUE STAGE DE BADMINTON. 29 et 30 Mars 2007

ACADEMIE DE MARTINIQUE STAGE DE BADMINTON. 29 et 30 Mars 2007 ACADEMIE DE MARTINIQUE STAGE DE BADMINTON 29 et 30 Mars 2007 A. LE REGLEMENT Hauteur du filet : 1m50 Limites du terrain Tirage au sort : on jette le volant en l air, la direction du bouchon indique le

Plus en détail

Méthodologie du reportage vidéo

Méthodologie du reportage vidéo 1 Méthodologie du reportage vidéo Mai 2002, Philippe Bouesse Professeur animateur, CRDP POURQUOI PRODUIRE UN REPORTAGE VIDÉO EN CLASSE? Apprendre à communiquer C'est un moyen de transmission d'informations

Plus en détail

ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE

ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE Boulevard Haussmann 75009 Paris France Tél : +33 1 80 88 80 30 - Fax : +33 1 80 88 80 31 Site web : - Email : contact@openclassrooms.coau capital social de 70 727,80

Plus en détail

Petit lexique Audiovisuel

Petit lexique Audiovisuel Option pluri-disciplinaire L1 : Parcours Agriculture Urbaine L agriculture urbaine dans les villes des Nords et des Suds : processus et enjeux associés. Regards croisés. Audiovisuel /fichelexique Petit

Plus en détail

RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944)

RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944) RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944) Huit clos est une pièce de théâtre de Jean-Paul Sartre, dont la première représentation a eu lieu en 1944. Le récit se déroule en enfer, il prend ici la forme d

Plus en détail

Pneumatique Schémas de principe

Pneumatique Schémas de principe Pneumatique Schémas de principe 1 Schéma de principe Commande d un vérin à simple effet Problème posé : Le piston d un vérin à simple effet doit amorcer son mouvement de sortie dès qu on actionne un bouton

Plus en détail

Ce rêve est devenu réalité!

Ce rêve est devenu réalité! Vous venez de trouver une règle mise en ligne par un collectionneur qui, depuis 1998, partage sa collection de jeux de société et sa passion sur Internet. Imaginez que vous puissiez accéder, jour et nuit,

Plus en détail

Corpus : Allégories & Métaphore Travail présenté à :

Corpus : Allégories & Métaphore Travail présenté à : Corpus : Allégories & Métaphore Travail présenté à : LIT455G-40 Stéphane Leclerc L opposition entre les deux personnages principaux dans Seven de David Fincher par Simon Dor Travail dû le 9 mai 2005 UQÀM

Plus en détail

IIHF CASE BOOK. (version française)

IIHF CASE BOOK. (version française) IIHF CASE BOOK 2014 2018 (version française) Contenu RÈGLE 34 CASQUES... 3 RÈGLE 41 MESURE DE L'ÉQUIPEMENT D'UN JOUEUR... 3 RÈGLE 49 PUCK EN JEU... 3 RÈGLE 53 DÉTERMINATION DES LIEUX D'ENGAGEMENT/PÉNALITÉS

Plus en détail

Section 7. Épreuves piscine-physique

Section 7. Épreuves piscine-physique Section 7 Épreuves piscine-physique 7. ÉPREUVES PISCINE-PHYSIQUE Légende : = Athlète = Mannequin maintenu à la verticale, face au mur de virage = Mannequin sur le dos = Obstacle et barre transversale =

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Scène 13 : Le retour en voiture

Scène 13 : Le retour en voiture Cette scène profondément poétique grâce à la tirade de Karima sera suivie d une scène joyeuse et humoristique. Une fois de plus sur le plan structurel, la succession de scènes contrastées où le tragique,

Plus en détail

Ce rêve est devenu réalité.

Ce rêve est devenu réalité. Vous venez de trouver une règle mise en ligne par un collectionneur qui, depuis 1998, partage sa collection de jeux de société et sa passion sur Internet. Imaginez que vous puissiez accéder, jour et nuit,

Plus en détail

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF Règles de jeu du handball Salut les amis du handball! C est super que vous vouliez en savoir plus sur les Règles de jeu du handball! Dans ce livret,

Plus en détail

Stage du groupe de pilotage Tennis Les Pennes Mirabeau décembre 2012. Stage Tennis. Collège : de la continuité à la rupture

Stage du groupe de pilotage Tennis Les Pennes Mirabeau décembre 2012. Stage Tennis. Collège : de la continuité à la rupture Stage Tennis Collège : de la continuité à la rupture 1er jour : matin Thème : les situations d'échauffement (N1 et N2) avec les balles : -1 balle pour 2. Trottiner et se faire des passes libres.. Idem,

Plus en détail

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL Thème : N Séance : VIT-001 SPECIFIQUE Coordination Vitesse Vitesse puissance Relais : Eviter des obstacles avec duel entre équipe. TEMPS : 25 min 15 m Deux équipes qui s opposent en duel à la course Passer

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA CIBLE

CONSTRUCTION DE LA CIBLE CONSTRUCTION DE LA CIBLE TACHES Jeux sur cibles fixes N 1 Remplir sa maison Posséder les plus de ballon que l adversaire. Au signal de l éducateur, chaque joueur part en course chercher un ballon dans

Plus en détail

DESSIN EN PERSPECTIVE.

DESSIN EN PERSPECTIVE. DESSIN EN PERSPECTIVE. Pour représenter le volume d un objet ou d une image dans un plan, on utilise la perspective. C'est l'art de représenter les objets en trois dimensions sur une surface à deux dimensions,

Plus en détail

Mary-Jeanne La Rouge!

Mary-Jeanne La Rouge! Le collectif Les Causeuses présente Mary-Jeanne La Rouge! Contes et légendes de femmes pirates Création et interprétation : Aline Fernande Durée : 50 minutes A partir de 10 ans. Oeil extérieur : Mélanie

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

Thème : N Séance : OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL VIT-001

Thème : N Séance : OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL VIT-001 Thème : N Séance : VIT-001 Coordination Vitesse Vitesse puissance Relais : Eviter des obstacles avec duel entre équipe. TEMPS : 25 min 15 m Deux équipes qui s opposent en duel à la course Passer dans les

Plus en détail

Scénario. Aurel PICHOLLET-MUGNIER & Mathias VUITTON. Une idée originale de Aurel & Mathias

Scénario. Aurel PICHOLLET-MUGNIER & Mathias VUITTON. Une idée originale de Aurel & Mathias Scénario de Aurel PICHOLLET-MUGNIER & Mathias VUITTON Une idée originale de Aurel & Mathias Universal product BREAK THE WALL SÉQUENCE 1 : EXTÉRIEUR, AUBE, RUELLE SOMBRE & ÉTROITE L homme au chapeau avance

Plus en détail

Les règles essentielles du volley-ball

Les règles essentielles du volley-ball Les règles essentielles du volley-ball 1- Les caractéristiques et le déroulement du jeu 2- La rotation et les positions des joueurs 3- Le service 4- Joueur au filet et ballon en direction du filet 5- La

Plus en détail

UNE PREMIERE APPROCHE DU RUGBY AU CYCLE 2

UNE PREMIERE APPROCHE DU RUGBY AU CYCLE 2 UNE PREMIERE APPROCHE DU RUGBY AU CYCLE 2 Fiche d accompagnement des programmes Jeux collectifs de combat approchant le rugby Cycle 2 Conduire un affrontement individuel et/ou collectif Compétences spécifiques

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : la jeunesse face à la justice Après avoir fait connaissance avec les personnages du film, les apprenants analyseront

Plus en détail

NOTE D INTENTION PUBLICITÉ RED BULL 45 SECONDES INCLUANT 5 SECONDES DE PACKSHOT MEMBRES DE L EQUIPE

NOTE D INTENTION PUBLICITÉ RED BULL 45 SECONDES INCLUANT 5 SECONDES DE PACKSHOT MEMBRES DE L EQUIPE NOTE D INTENTION PUBLICITÉ RED BULL 45 SECONDES INCLUANT 5 SECONDES DE PACKSHOT MEMBRES DE L EQUIPE JULIEN BUDIN BATISTE FISHER MAËL CARON JORDAN MEREAU EMELINE COLOMBIN PRÉAMBULE Publicité pour la marque

Plus en détail

Le terrain. - 56 mètres x 46 mètres pour Minimes/Cadets/ -Garçons et Lycée Filles à 7. - Le terrain de rugby à 7 devra comporter les lignes suivantes

Le terrain. - 56 mètres x 46 mètres pour Minimes/Cadets/ -Garçons et Lycée Filles à 7. - Le terrain de rugby à 7 devra comporter les lignes suivantes Le terrain - 56 mètres x 46 mètres pour Minimes/Cadets/ -Garçons et Lycée Filles à 7. - Le terrain de rugby à 7 devra comporter les lignes suivantes Ligne de ballon mort Ligne de but Ligne de renvoi 22m

Plus en détail

S établir en avant en tournant en arrière à l appui

S établir en avant en tournant en arrière à l appui S établir en avant en tournant en arrière à l appui Le gymnaste part de la station, face à la barre. L entraîneur en profite pour poser directement sa première main sur l épaule du gymnaste (1). Une fois

Plus en détail

10 JEUX À FAIRE À L INTÉRIEUR EN COLONIE, SÉJOUR DE VACANCES, CAMP, MINI-CAMP,... N hésitez pas à les utiliser. LES FICHES ANIMATEURS KEEZAM...

10 JEUX À FAIRE À L INTÉRIEUR EN COLONIE, SÉJOUR DE VACANCES, CAMP, MINI-CAMP,... N hésitez pas à les utiliser. LES FICHES ANIMATEURS KEEZAM... KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Animateurs Nombre de pages : 8 10 JEUX À FAIRE À L INTÉRIEUR EN COLONIE, SÉJOUR DE VACANCES, CAMP, MINI-CAMP,... Cette fiche

Plus en détail

1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure

1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure - 1 - - 2-1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure Pendant que le chien soit mesuré/ jugé au standard son comportement est observé: Le chien réagit déjà d une manière craintive/ agressive

Plus en détail

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE FOOTBALL DE TABLE RÈGLEMENT DE JEU

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE FOOTBALL DE TABLE RÈGLEMENT DE JEU FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE FOOTBALL DE TABLE RÈGLEMENT DE JEU 15 janvier 2007 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 2 Autorités compétentes... 3 Termes officiels... 4 Matériel et équipement... 5 Tables...

Plus en détail

REGLES DE JEU DU MINIBASKET adopté par le Comité Directeur du 29 mai 2015

REGLES DE JEU DU MINIBASKET adopté par le Comité Directeur du 29 mai 2015 SAISON 2015-2016 REGLES DE JEU DU MINIBASKET adopté par le Comité Directeur du 29 mai 2015 Sommaire Chapitre 1 Règle 1 Règle 2 Règle 3 Règle 4 Règle 5 Règle 6 Règle 7 Règle 8 Chapitre 2 Règle 9 Règle 10

Plus en détail

Seuls des jeux faciles à organiser sans animateur ont été retenus.

Seuls des jeux faciles à organiser sans animateur ont été retenus. Suite à une demande de collègues, j ai essayé de regrouper dans ce document des jeux simples ne nécessitant aucun ou très peu de matériel et autrefois pratiqués pendant les récréations ou dans la rue,

Plus en détail

Les règles de course

Les règles de course http://petitsloupsdemer.free.fr Règles page : 1 Avertissement : Les règles officielles sont en rouge, tout ce qui est écrit dans une autre couleur est mon interprétation, et ne peut en aucun cas engager

Plus en détail

RÉGLEMENTATION SPÉCIFIQUE 2015-2016

RÉGLEMENTATION SPÉCIFIQUE 2015-2016 RÉGLEMENTATION SPÉCIFIQUE 2015-2016 DOCUMENT COMPLEMENTAIRE IMPORTANT A LIRE : REGLEMENTATION ADMINISTRATIVE DU RSEQ LAC-SAINT-LOUIS DE L ANNEE EN COURS Révisée le 16 juin 2015 (CSS 1415-01) EN TANT QUE

Plus en détail

INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES

INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES MODULE 2 - Analyse des facteurs clés des techniques 6. PLAQUAGE LATERAL ET CHUTE MODULE 2.6 PLAQUAGE LATERAL ET CHUTE Unité 1 Connaissance du jeu

Plus en détail

Dans le cadre du cours de statut des images - Rudy Rigoudy. L1A_G2 Gaël Abbad - Léa Begon - Richard Gay

Dans le cadre du cours de statut des images - Rudy Rigoudy. L1A_G2 Gaël Abbad - Léa Begon - Richard Gay Dans le cadre du cours de statut des images - Rudy Rigoudy SYNOPSIS Alors que Tintin vient d acquérir une magnifique réplique de bateau, il est interpellé par deux personnes qui souhaitent le lui acheter.

Plus en détail

REGLEMENT SPORTIF «ANEO SQUASH CUP»

REGLEMENT SPORTIF «ANEO SQUASH CUP» REGLEMENT SPORTIF «ANEO SQUASH CUP» INSCRIPTION Modalités administratives : Une inscription est recevable si le bulletin d inscription : - est retourné complété dans les délais impartis ; - est accompagné

Plus en détail

Emely & Lukas Brand Rolf Vogt Claudia Geigenmüller 3 à 5 À partir de 7 ans 15 à 25 minutes

Emely & Lukas Brand Rolf Vogt Claudia Geigenmüller 3 à 5 À partir de 7 ans 15 à 25 minutes Mito Auteurs : Emely & Lukas Brand Illustrations & graphisme : Rolf Vogt Rédaction : Claudia Geigenmüller Nombre de joueurs : 3 à 5 Âge : À partir de 7 ans Durée : 15 à 25 minutes Contenu Gardienne punaise

Plus en détail

Modalités de la réalisation du film du lycée Honoré de Balzac, (option cinéma)

Modalités de la réalisation du film du lycée Honoré de Balzac, (option cinéma) Modalités de la réalisation du film du lycée Honoré de Balzac, (option cinéma) Ecriture et réalisation de LEO LOLA Le point de départ du scénario était le thème du labyrinthe... proposé par l'équipe pédagogique.

Plus en détail

BADMINTON SITUATIONS PEDAGOGIQUES : DU NIVEAU 1 VERS LE NIVEAU 2

BADMINTON SITUATIONS PEDAGOGIQUES : DU NIVEAU 1 VERS LE NIVEAU 2 BADMINTON SITUATIONS PEDAGOGIQUES : DU NIVEAU 1 VERS LE NIVEAU 2 1) SERVICE un serveur qui tente de faire passer son service au dessus de l adversaire bras tendu (pas d échanges). 2) TRAJECTOIRES PRODUITES

Plus en détail

Est-ce que tous les enfants du monde vont à l école? Est-ce que tous les enfants du monde vont à l école?

Est-ce que tous les enfants du monde vont à l école? Est-ce que tous les enfants du monde vont à l école? Est-ce que tous les enfants du monde vont à l école? Est-ce que tous les enfants du monde vont à l école? Dans le monde, il y a plus de 100 millions d enfants qui ne vont pas à l école! Dans les pays riches,

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

M me Melanson 1. RECONNAÎTRE 2. VÉRIFIER. Avant d agir, posez-vous les questions suivantes :

M me Melanson 1. RECONNAÎTRE 2. VÉRIFIER. Avant d agir, posez-vous les questions suivantes : Cas n o 1 M me Melanson M me Melanson (75 ans) vit dans une région rurale de la Nouvelle-Écosse. Sa fille aînée, Caroline (54 ans), est retournée vivre avec elle il y a cinq ans après le décès du mari

Plus en détail

Quadrille. Deux couples en vis-à-vis. Pas de marche, pas de pivot, pas de galop latéral.

Quadrille. Deux couples en vis-à-vis. Pas de marche, pas de pivot, pas de galop latéral. Dénomination : Quadrille Origine : Transmis par Henri LASNE, fondateur du groupe folklorique Les Sonneurs Nérondais. Instituteur, il a enseigné à Quincy, puis à Nérondes (Cher). Mais ce quadrille viendrait

Plus en détail

STORYBOARD Première partie (3min.) Boucles 0. Boucle 1. Le rideau s ouvre, la lumière s allume

STORYBOARD Première partie (3min.) Boucles 0. Boucle 1. Le rideau s ouvre, la lumière s allume STORYBOARD Première partie (3min.) Le rideau s ouvre, la lumière s allume Boucles 0 Un trompettiste au premier plan et une danseuse à la fenêtre, jouent et dansent tout le long du film sur la bande son

Plus en détail

Jeu d Eveil n 1 «Béret»

Jeu d Eveil n 1 «Béret» ffectifs Surface Trajectoire Jeu d veil n 1 «Béret» But Coupelle Cône Ballon cerceau Constri Haie Surface 15 m x 15 m 2 zones de 3 m x 8 m de couleur correspondante aux couleurs des équipes Placer deux

Plus en détail

Par Emmanuel FAUCONNET Le 14/09/2007

Par Emmanuel FAUCONNET Le 14/09/2007 Le court-métrage musical Phénix est avant tout construit autour d une ambiance (second degrés, angoisse, décalage), de clins d oeils, et surtout de symboles de renaissance. DÉROULÉ : 00 :00 vers 00 :13

Plus en détail

DOCUMENTATION PEDAGOGIQUE C3 LA CROSSE QUEBECOISE

DOCUMENTATION PEDAGOGIQUE C3 LA CROSSE QUEBECOISE DOCUMENTATION PEDAGOGIQUE C3 LA CROSSE QUEBECOISE PRÉSENTATION DE L ACTIVITÉ HISTOIRE : La crosse, d origine amérindienne, est pratiquée principalement aux Etats-Unis et au Canada. Au début, c était un

Plus en détail

Guide des activités sportives «originales» LE TCHOUK BALL

Guide des activités sportives «originales» LE TCHOUK BALL LE TCHOUK BALL L esprit : Un jeu collectif qui, de par ses règles, implique le respect de tout joueur, adverse ou coéquipier, quelque soit ses capacités physiques et/ou son sexe. Une équipe ne peut gagner

Plus en détail

FICHE FORMATION BREVET FEDERAL ANIMATEUR 1 CANNE DE COMBAT

FICHE FORMATION BREVET FEDERAL ANIMATEUR 1 CANNE DE COMBAT FICHE FORMATION BREVET FEDERAL ANIMATEUR 1 CANNE DE COMBAT ELEMENTS TECHNIQUES 1. Le salut Le salut traditionnel, gage de respect et de courtoisie vis à vis de son partenaire, ou du public! «En place pour

Plus en détail

REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.)

REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.) 2016 REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.) 6.1 CLASSE 1 EXERCICE 1.1 : Absence assise en groupe pendant 1 minute [Coeff. 3] conducteur à vue Commandements : Assis, Reste Réalisation

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

«Les marqueurs de relation»

«Les marqueurs de relation» «Les marqueurs de relation» www.colvir.net/prof/michel.durand On appelle "marqueurs de relation" ou "charnières du discours" tous les mots ou expressions auxquels on peut avoir recours pour indiquer les

Plus en détail

SCOLARUGBY USEP / FFR 2009

SCOLARUGBY USEP / FFR 2009 SCLARUGBY USEP / FFR 2009 REGLES CM1/CM2 1 Joueurs Equipes de 7 à 9 joueurs 7 joueurs en jeu (mixtes) (remplacements illimités) 2 Terrains 22 x 15 m 25 x 18 m 3 Durée du jeu Matches de 2 x 4 ou 5 minutes

Plus en détail

Le père de Stephen Bon!Nous allons ouvrir les cadeaux! François Et les packs de bières

Le père de Stephen Bon!Nous allons ouvrir les cadeaux! François Et les packs de bières S1 Voix OFF Moi, c'est *, née le 26 décembre 1972, à Saint-Caly- En-Saonois**, dans une famille composé d'astro physiciens, professeur de mathématiques, de physique chimie et même des boulanger ***(je

Plus en détail

1 ère PARTIE : NOTE À L INTENTION DES PARENTS! L HISTOIRE! LES PRINCIPAUX THÈMES DU FILM!

1 ère PARTIE : NOTE À L INTENTION DES PARENTS! L HISTOIRE! LES PRINCIPAUX THÈMES DU FILM! 1 ère PARTIE : NOTE À L INTENTION DES PARENTS! L HISTOIRE! Afin de tenir la promesse faite à sa femme, Zhigen, un vieux paysan chinois, décide de retourner dans son village natal avec son oiseau pour le

Plus en détail

Perfectionnement du tir en course

Perfectionnement du tir en course Par asketoach http://www.ba asketcoach.com spects techniques spécifiques Une fois que les approches de la cible, de face, en dribble à 45 ou en ligne de fond, se concrétisant par un tir en course globalement

Plus en détail

Contenu et préparation

Contenu et préparation Une palpitante chasse aux cartes à grands coups de dés Pour 2 à 6 experts en moutons à partir de 10 ans Depuis qu on lui a offert les nouveaux ciseaux «Kicoup 2010», Jacques, le coiffeur du troupeau, est

Plus en détail

Le Gardien de but 1- 3. Rebond en force et rattrapé en douceur. 2. Rebond avec saut. 4. Rebond à deux mains entre les jambes, pivot et rattrapé.

Le Gardien de but 1- 3. Rebond en force et rattrapé en douceur. 2. Rebond avec saut. 4. Rebond à deux mains entre les jambes, pivot et rattrapé. a Le Gardien de but 1- Techniques fondamentales pour bloquer les tirs (la prise de balle) Échauffement Exercices de maniement du ballon : 1. Rebond en demi-cercle. 2. Rebond avec saut. 3. Rebond en force

Plus en détail

GUIDE PRÉPARATOIRE JEUX TECHNIQUES 2015

GUIDE PRÉPARATOIRE JEUX TECHNIQUES 2015 GUIDE PRÉPARATOIRE JEUX TECHNIQUES 2015 Jonglerie 1. Tenir le ballon avec ses deux mains, puis le laisser tomber. Il faut frapper le ballon avec le pied, cheville tendue et dure, pour le remonter à la

Plus en détail

All Wound Up! Évasion du cimetière

All Wound Up! Évasion du cimetière All Wound Up! Évasion du cimetière Contenu de la boîte : 60 cartes 4 personnages à remonter 4 tuiles à deux faces 25 jetons Cerveau (5 pour chacune des 5 couleurs) 4 jetons «Start here» (départ ici) 1

Plus en détail

Les Français et la chute de cheveux

Les Français et la chute de cheveux Les Français et la chute de cheveux Sondage Ifop pour Oxygen et Norgil Contacts Ifop : Romain Bendavid - Directeur de Clientèle Thomas Simon Chargé d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Formation Module U9 District du Rhône de Football. Séance cadre Eveil

Formation Module U9 District du Rhône de Football. Séance cadre Eveil Formation Module U9 District du Rhône de Football Séance cadre Eveil Atelier n 1 : Echauffement jeu réduit Organisation : 2 terrains réduits avec des cages de 3 mètres. Equipes de 3 joueurs sans gardien.

Plus en détail

Atelier La gestion de l anxiété

Atelier La gestion de l anxiété Atelier La gestion de l anxiété Trucs et Astuces Annie Fratarcangeli, éducatrice spécialisée Mireille St-Pierre, parent Différence entre la peur et l anxiété La peur est une réaction normale face à un

Plus en détail

Eclairage artificiel

Eclairage artificiel Eclairage artificiel Directions de lumière Effets de la source Mise en Scène Mise en Valeur Eléments de Projet Directions de lumière La composition lumineuse d une scène suppose la maîtrise des directions

Plus en détail

Des Pieds et Des Mains

Des Pieds et Des Mains L'art chorégraphique à l'école Des Pieds et Des Mains Les Raboteurs Les Raboteurs chorégraphie d'angelin Prejlocaj, réalisation de Cyril Collard collection «Découverte d'une œuvre» production Musée d'orsay,

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

PENDANT LE MATCH DÉROULEMENT DU MATCH

PENDANT LE MATCH DÉROULEMENT DU MATCH PENDANT LE MATCH DÉROULEMENT DU MATCH RÈGLE 7 : MANIÈRE DE JOUER RÈGLE 8 : AVANTAGE RÈGLE 9 : ETABLISSEMENT DU SCORE RÈGLE 10 : JEU DÉLOYAL RÈGLE 11 : HORS-JEU ET EN JEU DANS LE JEU COURANT RÈGLE 12 :

Plus en détail

SESSION 2011. Brevet d Études Professionnelles. «rénové» FRANÇAIS

SESSION 2011. Brevet d Études Professionnelles. «rénové» FRANÇAIS SESSION 2011 Brevet d Études Professionnelles «rénové» FRANÇAIS L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Le sujet comporte 5 pages numérotées de 1 à 5. Examen : BEP «rénové» Spécialité : toutes spécialités

Plus en détail

Alain Ollier Tony Rochon 10+ 2-6 20 /60

Alain Ollier Tony Rochon 10+ 2-6 20 /60 Alain Ollier Tony Rochon 10+ 2-6 20 /60 Un jeu d Alain Ollier Illustré par Tony Rochon A partir de 10 ans - 20 à 60-2 à 6 joueurs MATERIEL 32 cartes «ville» 9 cartes «personnage» 5 cartes «police» 1 «double»,

Plus en détail

Chef de meute Un film de Chloé Robichaud

Chef de meute Un film de Chloé Robichaud FichepédagogiqueautourdeChefdemeutedeChloéRobichaud,parDonaldJAMES, MyFrenchFilmFestival,17janvier 17février2014,Unifrancefilms Chefdemeute UnfilmdeChloéRobichaud I. Laréalisatrice,ChloéRobichaud Sommaire

Plus en détail

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche Séance 1 : Le M aura préalablement gonflé autant de ballons que d enfants. Faire asseoir les E en ronde au sol dans le calme. Le M annonce plusieurs séances avec les ballons de baudruche. Mise en garde

Plus en détail

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique B1 Activité 4 Analyser l écriture cinématographique CE et CO / PO et PE Durée de l activité : 2 séances de 60mn Être capable de - Identifier les échelles de plans et les interpréter - Mettre en relation

Plus en détail

LIGUE DE WATER-POLO RÈGLEMENTS

LIGUE DE WATER-POLO RÈGLEMENTS Service du sport et de l'activité physique LIGUE DE WATER-POLO RÈGLEMENTS 1. Éligibilité Esprit du règlement - faire respecter les procédures et les gens qui attendent sur les listes d'attente. 1.1 Il

Plus en détail

LE SCENARIO. 1. Quelques repères pour aborder l écriture scénaristique.

LE SCENARIO. 1. Quelques repères pour aborder l écriture scénaristique. Sofia Norlin Scénariste-réalisatrice. LE SCENARIO 1. Quelques repères pour aborder l écriture scénaristique. Quand on pense faire un film, on le voit probablement déjà dans la tête. Quand on écrit le scénario,

Plus en détail

Poste 3 c est le son qui fait le film

Poste 3 c est le son qui fait le film 1/6 C est le son qui fait le film! L effet produit par la musique dans les vidéos Conseils et astuces pour la postsonorisation de matériel vidéo enregistré 2/6 C est le son qui fait le film! Description

Plus en détail

«Laissez-moi jouer en sécurité»

«Laissez-moi jouer en sécurité» 12 MISE EN PLACE DU CODE DU FAIR-PLAY Publicité pour le Code Tous les parents, les joueurs, les éducateurs et les arbitres doivent se familiariser avec les Règles du jeu et le Code du Fair-play avant le

Plus en détail

Carnet de tournage Nom du groupe : Classe :

Carnet de tournage Nom du groupe : Classe : Projet pocket-films 2015-2016 Carnet de tournage Nom du groupe : Classe : En 3e, nous sommes amenés à réfléchir sur le cinéma, les nouveaux médias et l'histoire des arts. Il est également très important

Plus en détail

http://jeuxsoc.fr/contact.php

http://jeuxsoc.fr/contact.php Vous venez de trouver cette règle et cela vous est bien utile. Parfois, vous allez pouvoir évaluer un jeu avant de vous le procurer. Parfois, vous allez faire revivre un jeu qui s endormait sous la poussière

Plus en détail

de formation Navigation sur les eaux intérieures cerfa n 12370 * 01

de formation Navigation sur les eaux intérieures cerfa n 12370 * 01 cerfa n 12370 * 01 l i v r e t de s e r v i c e de formation Navigation sur les eaux intérieures ministère de l Équipement des Transports du Logement du Tourisme et de la Mer Livret N Informations et directives

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION

CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION Eléments à prendre en compte : 1. Le projet pédagogique doit être construit à partir des programmes de l école primaire et des compétences à

Plus en détail

Le Poisson. Fleurs d encre 3 e Chapitre 1. Petites histoires à lire entre les lignes SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 1 : LE POISSON 1 / 5 TEXTE INTEGRAL

Le Poisson. Fleurs d encre 3 e Chapitre 1. Petites histoires à lire entre les lignes SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 1 : LE POISSON 1 / 5 TEXTE INTEGRAL SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 1 : LE POISSON 1 / 5 Le Poisson Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges TEXTE INTEGRAL Dans la mythologie antique, Narcisse est un personnage

Plus en détail

La guerre de Cent ans Fiche enseignant

La guerre de Cent ans Fiche enseignant La guerre de Cent ans Fiche enseignant 1) Quelles sont les causes de la guerre de cent ans? Liens personnages : Questions : Pourquoi la guerre de Cent ans a-t-elle eu lieu? o Le roi d Angleterre et le

Plus en détail

Alexie Morin. royauté. le quartanier

Alexie Morin. royauté. le quartanier Alexie Morin royauté le quartanier I je suis à peu près certain d avoir vu tout ce qu il a tourné. À un moment je ne pouvais plus regarder autre chose, et quand le filon s est épuisé, j ai recommencé,

Plus en détail

Enseignement des habiletés sociales au primaire. Par Dominique Prémont et Nathalie Caron

Enseignement des habiletés sociales au primaire. Par Dominique Prémont et Nathalie Caron Enseignement des habiletés sociales au primaire Groupe 1 : Habiletés de survie en classe Habileté 5 : Suivre des directives Par Dominique Prémont et Nathalie Caron Fiche de planification Habileté sociale

Plus en détail

Jeux collectifs. Ces rencontres constituent un réinvestissement du module d apprentissage au cours duquel les élèves auront appris :

Jeux collectifs. Ces rencontres constituent un réinvestissement du module d apprentissage au cours duquel les élèves auront appris : Jeux collectifs COMPÉTENCES GS : Coopérer et s opposer individuellement ou collectivement ; accepter les contraintes collectives. Dans ce document, seul le jeu des déménageurs pourra être proposé aux classes

Plus en détail

Objet d étude : Du côté de l imaginaire.

Objet d étude : Du côté de l imaginaire. Objet d étude : Du côté de l imaginaire. Oeuvre intégrale : THE HOST, Gwoemul de Joon-Ho Bong, (2006). Problématique générale : le spectateur d œuvres de fiction, et particulièrement de film de monstres,

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT. harcèlement» 2 ème édition 2014/2015 Annexe : comment faire une vidéo? Page 1

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT. harcèlement» 2 ème édition 2014/2015 Annexe : comment faire une vidéo? Page 1 LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT Prix À «Mobilisons-nous L ÉCOLE : L AFFAIRE contre DE le TOUS! harcèlement» 2 ème édition 2014/2015 Annexe : comment faire une vidéo? Page 1 Annexe réalisée par le réseau CANOPE

Plus en détail

P R I N C I P A U X G E S T E S T E C H N I Q U E S À E N S E I G N E R GRÉER UN SCAPHANDRE. Description du geste technique

P R I N C I P A U X G E S T E S T E C H N I Q U E S À E N S E I G N E R GRÉER UN SCAPHANDRE. Description du geste technique F I C H E P R I N C I P A U X G E S T E S T E C H N I Q U E S À E N S E I G N E R FICHE N GRÉER UN SCAPHANDRE Description du geste technique Gréer un scaphandre consiste à : Fixer le gilet sur la bouteille

Plus en détail