en euros par habitant en 2003 Recettes dont : fiscales Régions totales directes indirectes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "en euros par habitant en 2003 Recettes dont : fiscales Régions totales directes indirectes"

Transcription

1 1 - Recettes fiscales directes et indirectes (hors compensations de l'état) niveau et évolution en millions d'euros Recettes fiscales dont : dont : Régions propres directes (produit 3 taxes) indirectes millions 2003/2002 millions 2003/2002 millions 2003/2002 Alsace 136,8-1,2% 92,2 +0,1% 44,6-3,9% Aquitaine 260,2 +1,3% 182,6 +7,1% 77,6-10,2% Auvergne 96,1 +0,1% 69,4 +1,7% 26,7-3,8% Bourgogne 108,0-2,2% 68,4 +2,6% 39,7-9,6% Bretagne 198,5-0,4% 139,0 +2,1% 59,5-6,0% Centre 187,6-0,1% 143,7 +1,1% 43,9-3,6% Champagne-Ardenne 104,3-0,4% 72,1 +3,0% 32,2-7,1% Corse 91,8 +5,0% 1,7-11,3%* 90,1 +5,4% Franche-Comté 104,2-1,4% 75,0 +1,4% 29,2-8,0% Languedoc-Roussillon 162,4 +0,2% 105,7 +3,6% 56,7-5,6% Limousin 61,6-0,7% 47,0 +3,4% 14,6-11,7% Lorraine 170,2 +2,3% 110,4 +1,7% 59,8 +3,4% Midi-Pyrénées 246,7-0,3% 179,6 +3,0% 67,0-8,2% Nord-Pas-de-Calais 357,6 +2,5% 270,3 +3,7% 87,3-1,1% Basse-Normandie 137,6 +0,4% 103,1 +2,0% 34,5-4,1% Haute-Normandie 199,5 +5,1% 146,9 +1,1% 52,6 +17,9% Pays de la Loire 229,6 +1,6% 154,5 +2,3% 75,1 +0,1% Picardie 145,9 +5,8% 107,5 +7,4% 38,4 +1,4% Poitou-Charentes 118,5 +0,1% 80,8 +3,3% 37,7-6,1% Provence-Alpes-Côte d'azur 338,1-3,1% 214,9 +2,2% 123,2-11,3% Rhône-Alpes 459,9 +1,4% 311,8 +2,8% 148,1-1,2% Métropole sauf Ile-de-France 3 915,2 +0,8% 2 676,6 +2,9% 1 238,6-3,5% Ile-de-France 586,8-10,4% 331,7-8,7% 255,1-12,5% Métropole 4 502,0-0,8% 3 008,3 +1,4% 1 493,7-5,2% Guadeloupe 121,9-4,6% 9,1 +34,2% 112,8-6,8% Guyane 51,9-20,8% 7,7 +26,9% 44,2-25,6% Martinique 128,5-2,5% 15,2 +5,8% 113,3-3,5% Réunion 209,6 +1,2% 21,1 +7,7% 188,4 +0,5% Outre-Mer 511,9-3,8% 53,2 +13,5% 458,7-5,5% France entière 5 013,9-1,2% 3 061,4 +1,6% 1 952,4-5,2% Recettes fiscales directes : article 777, produit 3 taxes Recettes fiscales indirectes : article 751 et 753, cartes grises et permis de conduire *Cette baisse résulte d'un trop perçu en 2001 sur la part régionale de la taxe d'habitation, sa suppression n'ayant pas été intégrée à bonne date par les services de l'état. en euros par habitant en 2003 Recettes dont : fiscales Régions totales directes indirectes euros/hab. euros/hab. euros/hab. Alsace 78,9 53,2 25,7 Aquitaine 89,5 62,8 26,7 Auvergne 73,4 53,1 20,4 Bourgogne 67,1 42,5 24,6 Bretagne 68,3 47,8 20,5 Centre 76,9 58,9 18,0 Champagne-Ardenne 77,7 53,7 24,0 Corse (1) 352,8 6,4 346,3 Franche-Comté 93,3 67,1 26,1 Languedoc-Roussillon 70,8 46,0 24,7 Limousin 86,7 66,1 20,6 Lorraine 73,7 47,8 25,9 Midi-Pyrénées 96,7 70,4 26,3 Nord-Pas-de-Calais 89,5 67,6 21,8 Basse-Normandie 96,8 72,5 24,3 Haute-Normandie 112,1 82,5 29,6 Pays de la Loire 71,2 48,0 23,3 Picardie 78,5 57,9 20,7 Poitou-Charentes 72,3 49,3 23,0 Provence-Alpes-Côte d'azur 75,0 47,7 27,3 Rhône-Alpes 81,5 55,2 26,2 Métropole sauf Ile-de-France 82,3 56,3 26,0 Ile-de-France 53,6 30,3 23,3 Métropole 76,9 51,4 25,5 Guadeloupe (1) 288,6 21,6 267,0 Guyane (1) 330,0 49,1 280,9 Martinique (1) 336,9 39,8 297,1 Réunion (1) 296,7 29,9 266,8 Outre-Mer 307,0 31,9 275,1 France entière 83,3 50,9 32,4 source : comptes administratifs 2003 (1) La Corse et les régions d'outre-mer disposent de recettes fiscales indirectes spécifiques Recettes fiscale propres en euros par habitant métropole hors Corse 93,3 à 112,1 (3) 78,5 à 93,3 (7) 73,4 à 78,5 (5) 53,5 à 73,4 (6)

2 2 - Recettes fiscales propres et compensations de l'état en 2003 en millions d'euros Recettes Fiscalité Fiscalité Régions fiscales compensation indirecte compensation directe compensation dont : propres État propre État (1) propre État (2) : part TH part salaires Alsace 136,8 73,1 44,6 19,5 92,2 53,6 49,3% 48,0% Aquitaine 260,2 129,8 77,6 38,2 182,6 91,5 61,1% 31,4% Auvergne 96,1 55,8 26,7 11,8 69,4 44,0 56,7% 33,0% Bourgogne 108,0 65,6 39,7 19,0 68,4 46,6 51,6% 33,3% Bretagne 198,5 133,4 59,5 34,6 139,0 98,8 63,1% 31,6% Centre 187,6 122,4 43,9 30,3 143,7 92,1 53,2% 36,9% Champagne-Ardenne 104,3 56,2 32,2 14,1 72,1 42,1 56,4% 33,9% Corse 91,8 20,6 90,1 2,6 1,7 18,0 31,6% 15,0% Franche-Comté 104,2 48,4 29,2 10,7 75,0 37,7 51,5% 42,0% Languedoc-Roussillon 162,4 107,7 56,7 31,5 105,7 76,2 65,0% 27,5% Limousin 61,6 38,4 14,6 6,1 47,0 32,3 56,2% 32,5% Lorraine 170,2 80,5 59,8 23,1 110,4 57,4 60,7% 33,9% Midi-Pyrénées 246,7 119,6 67,0 26,2 179,6 93,4 54,4% 37,6% Nord-Pas-de-Calais 357,6 180,8 87,3 40,7 270,3 140,1 52,0% 41,2% Basse-Normandie 137,6 64,7 34,5 17,2 103,1 47,5 54,9% 36,1% Haute-Normandie 199,5 84,2 52,6 21,8 146,9 62,4 52,7% 42,5% Pays de la Loire 229,6 149,5 75,1 38,2 154,5 111,3 54,6% 38,3% Picardie 145,9 92,1 38,4 20,9 107,5 71,1 51,8% 35,8% Poitou-Charentes 118,5 73,9 37,7 18,2 80,8 55,7 54,5% 31,8% Provence-Alpes-Côte d'azur 338,1 226,5 123,2 96,4 214,9 130,2 67,8% 29,1% Rhône-Alpes 459,9 237,1 148,1 74,2 311,8 162,8 48,3% 49,2% Métropole sauf Ile-de-France 3 915, , ,6 595, , ,0 55,7% 36,7% Ile-de-France 586,8 609,7 255,1 268,6 331,7 341,1 55,1% 41,7% Métropole 4 502, , ,7 863, , ,2 55,6% 37,6% Guadeloupe 121,9 6,7 112,8 2,2 9,1 4,5 69,6% 25,6% Guyane 51,9 0,7 44,2 0,7 7,7 0,1 38,3% 51,9% Martinique 128,5 9,8 113,3 1,5 15,2 8,4 66,1% 30,6% Réunion 209,6 14,7 188,4 2,8 21,1 12,0 66,1% 28,2% Outre-Mer 511,9 32,0 458,7 7,2 53,2 24,8 64,9% 30,1% France entière 5 013, , ,4 870, , ,0 55,7% 37,5% (1) : droits de mutation (2) : suppression progressive de la part salaires dans la taxe professionnelle et suppression de la part régionale dans la taxe d'habitation. Part des recettes fiscales propres et des compensations de l'état dans le total de ces recettes en pourcentage Recettes Fiscalité Fiscalité Régions fiscales compensation indirecte compensation directe compensation propres État propre État (1) propre État (2) Alsace 65,2% 34,8% 69,5% 30,5% 63,2% 36,8% Aquitaine 66,7% 33,3% 67,0% 33,0% 66,6% 33,4% Auvergne 63,3% 36,7% 69,4% 30,6% 61,2% 38,8% Bourgogne 62,2% 37,8% 67,6% 32,4% 59,5% 40,5% Bretagne 59,8% 40,2% 63,2% 36,8% 58,5% 41,5% Centre 60,5% 39,5% 59,2% 40,8% 60,9% 39,1% Champagne-Ardenne 65,0% 35,0% 69,6% 30,4% 63,1% 36,9% Corse (1) 81,6% 18,4% 97,2% 2,8% 8,5% 91,5% Franche-Comté 68,3% 31,7% 73,3% 26,7% 66,5% 33,5% Languedoc-Roussillon 60,1% 39,9% 64,3% 35,7% 58,1% 41,9% Limousin 61,6% 38,4% 70,5% 29,5% 59,3% 40,7% Lorraine 67,9% 32,1% 72,1% 27,9% 65,8% 34,2% Midi-Pyrénées 67,3% 32,7% 71,9% 28,1% 65,8% 34,2% Nord-Pas-de-Calais 66,4% 33,6% 68,2% 31,8% 65,9% 34,1% Basse-Normandie 68,0% 32,0% 66,7% 33,3% 68,4% 31,6% Haute-Normandie 70,3% 29,7% 70,7% 29,3% 70,2% 29,8% Pays de la Loire 60,6% 39,4% 66,3% 33,7% 58,1% 41,9% Picardie 61,3% 38,7% 64,7% 35,3% 60,2% 39,8% Poitou-Charentes 61,6% 38,4% 67,5% 32,5% 59,2% 40,8% Provence-Alpes-Côte d'azur 59,9% 40,1% 56,1% 43,9% 62,3% 37,7% Rhône-Alpes 66,0% 34,0% 66,6% 33,4% 65,7% 34,3% Métropole sauf Ile-de-France 64,4% 35,6% 67,5% 32,5% 63,1% 36,9% Ile-de-France 49,0% 51,0% 48,7% 51,3% 49,3% 50,7% Métropole 61,9% 38,1% 63,4% 36,6% 61,2% 38,8% Guadeloupe 94,8% 5,2% 98,0% 2,0% 67,3% 32,7% Guyane 98,6% 1,4% 98,5% 1,5% 99,3% 0,7% Martinique 92,9% 7,1% 98,7% 1,3% 64,5% 35,5% Réunion 93,4% 6,6% 98,6% 1,4% 63,9% 36,1% Outre-Mer 94,1% 5,9% 98,5% 1,5% 68,2% 31,8% France entière 64,2% 35,8% 69,2% 30,8% 61,3% 38,7% source : comptes administratifs 2003

3 3 - Fiscalité indirecte et composantes : niveau en 2003 Permis de conduire : article 751 Cartes grises : article 753 en euros par habitant Recettes dont dont Autres Régions fiscales Permis de Cartes indirectes conduire grises (1) Alsace 25,7 0,04 25,7 - Aquitaine 26,7 0,94 25,8 - Auvergne 20,4 0,37 20,0 - Bourgogne 24,6-24,6 - Bretagne 20,5-20,4 - Centre 18,0-18,0 - Champagne-Ardenne 24,0 0,39 23,6 - Corse 346,3 0,73 23,2 322,4 Franche-Comté 26,1 0,68 25,5 - Languedoc-Roussillon 24,7-24,7 - Limousin 20,6 0,58 20,0 - Lorraine 25,9-25,9 - Midi-Pyrénées 26,3 0,88 25,4 - Nord-Pas-de-Calais 21,8-21,8 - Basse-Normandie 24,3-24,3 - Haute-Normandie 29,6-29,6 - Pays de la Loire 23,3 0,73 22,6 - Picardie 20,7-20,7 - Poitou-Charentes 23,0 0,44 22,5 - Provence-Alpes-Côte d'azur 27,3 0,72 26,6 - Rhône-Alpes 26,2-26,2 - Métropole sauf Ile-de-France 26,0 0,29 24,0 1,8 Ile-de-France 23,3-23,3 - Métropole 25,5 0,24 23,9 1,4 Guadeloupe 267,0 0,85 17,8 248,3 Guyane 280,9 1,06 14,2 265,7 Martinique 297,1 1,32 20,6 275,2 Réunion 266,8 1,56 19,1 246,1 Outre-Mer 275,1 1,28 18,7 255,2 France entière 32,4 0,27 23,7 8,5 source : comptes administratifs 2003 (1) Les autres recettes fiscales indirectes correspondent à des taxes spécifiques (Corse : taxe sur les tabacs et droits de consommation sur les alcools ; Outre-mer : octroi de mer et taxe sur les rhums et les carburants). 4 - Évolution des produits et des tarifs de la fiscalité indirecte Taxe sur les permis de conduire Taxe sur les cartes grises Évolution 2003/2002 Évolution 2003/2002 Régions de la du de la du recette tarif recette tarif Alsace ,5% +3,6% Aquitaine -16,0% - -10,0% - Auvergne -3,9% - -3,8% - Bourgogne ,6% - Bretagne ,1% - Centre ,6% - Champagne-Ardenne -6,5% - -7,1% - Corse -14,8% - +13,8% - Franche-Comté -6,5% - -8,0% - Languedoc-Roussillon ,0% - Limousin -17,0% - -11,6% - Lorraine ,4% - Midi-Pyrénées -3,0% - -8,4% - Nord-Pas-de-Calais ,1% +3,3% Basse-Normandie ,1% - Haute-Normandie ,6% - Pays de la Loire -8,6% - +0,4% - Picardie ,4% - Poitou-Charentes -8,8% - -6,1% - Provence-Alpes-Côte d'azur -32,8% - -10,5% - Rhône-Alpes ,2% - Métropole sauf Ile-de-France -28,3% - -3,7% +0,4% Ile-de-France ,5% - Métropole -28,3% - -5,4% +0,3% Guadeloupe +10,0% - +38,9% - Guyane -1,8% - -1,1% -10,0% Martinique +1,4% - +2,0% - Réunion -15,8% - +12,2% - Outre-Mer -7,4% - +13,5% -1,1% France entière -26,0% - -5,1% +0,3% source : comptes administratifs 2003 En 2003, 12 régions de métropole sur 22 appliquent un tarif zéro pour la taxe sur le permis de conduire. Le tarif de cette taxe reste stable dans les autres régions. S'agissant du tarif des cartes grises, seulement 2 régions le relèvent en Les recettes ne diminuent pas dans les mêmes proportions, compte tenu du décalage dans le temps entre la date d'application du tarif et le total des recettes de l'année.

4 Fiscalité régionale 5 - Bases et taux d'imposition indirects en 2003 Tarifs du permis de conduire en euros, de la carte grise en euros par cheval-vapeur (CV) Tarif permis Nombre de Tarif de la Nombre de Régions de conduire permis carte grise CV pour en euros pour hab. en euros par CV 1000 hab. Alsace ,0 886 Aquitaine 52, ,2 913 Auvergne 22, ,4 821 Bourgogne ,0 821 Bretagne ,0 786 Centre ,8 868 Champagne-Ardenne 23, ,0 874 Corse 33, , Franche-Comté 44, ,4 928 Languedoc-Roussillon ,0 950 Limousin 39, ,0 799 Lorraine ,0 863 Midi-Pyrénées 45, ,5 923 Nord-Pas-de-Calais ,0 705 Basse-Normandie ,7 816 Haute-Normandie 38,4-23, Pays de la Loire 42, ,0 868 Picardie ,0 899 Poitou-Charentes 25, ,0 902 Provence-Alpes-Côte d'azur 48, ,0 951 Rhône-Alpes ,0 937 Métropole sauf Ile-de-France ,0 889 Ile-de-France ,0 803 Métropole ,4 871 Guadeloupe 46, ,0 575 Guyane 53, ,4 518 Martinique 53, ,5 675 Réunion 68, ,0 765 Outre-Mer ,9 668 France entière ,4 865 Les bases d'imposition ont été fictivement reconstituées à partir des tarifs votés aux budgets primitifs. tarif carte grise en euros par CV Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Franche-Comté Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Basse-Normandie Haute-Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'azur Rhône-Alpes Ile-de-France Guadeloupe Guyane Martinique Réunion

5 6 - Fiscalité directe, niveau du produit et évolution des taux Produit des quatre taxes directes : article 777 Produit voté Évolution Évolution 2002 à 2003 des taux : Régions 3 taxes 2002 à 2003 Taxe foncier Taxe foncier Taxe en euros/hab. du produit bâti non bâti professionnelle Alsace 54,6 +0,1% Aquitaine 61,2 +6,7% +1,9% +1,9% +1,7% Auvergne 52,4 +1,1% Bourgogne 41,8 +2,4% Bretagne 46,7 +3,0% Centre 58,1 +1,7% Champagne-Ardenne 53,1 +2,8% Corse (1) 9,4 +3,9% Franche-Comté 66,6 +1,6% Languedoc-Roussillon 45,4 +3,3% -1,9% -2,0% -2,2% Limousin 65,3 +3,8% Lorraine 46,8 +1,7% Midi-Pyrénées 69,1 +2,9% Nord-Pas-de-Calais 66,2 +3,2% +2,3% +2,5% +2,4% Basse-Normandie 71,3 +1,6% Haute-Normandie 80,7 +1,2% Pays de la Loire 46,9 +2,4% Picardie 56,8 +0,4% -1,5% -1,4% -1,3% Poitou-Charentes 48,4 +3,2% Provence-Alpes-Côte d'azur 46,7 +3,9% Rhône-Alpes 54,3 +2,6% Métropole sauf Ile-de-France 55,3 +2,7% +0,1% +0,2% +0,2% Ile-de-France 33,5-5,8% Métropole 51,3 +1,5% +0,1% +0,2% +0,2% Guadeloupe 21,4 +3,3% Guyane 42,4 +6,9% Martinique 39,1 +6,1% Réunion 29,3 +9,1% Outre-Mer 30,8 +6,9% France entière 50,7 +1,6% +0,1% +0,2% +0,2% source : budgets primitifs 2003 (1) statut de la Corse : suppression de la taxe professionnelle Le produit voté comprend le montant prélevé au titre du fonds de correction des déséquilibres régionaux pour les trois régions contributrices (Alsace, Ile-de-France et Rhône-Alpes) 7 - Bases et taux d'imposition directe Bases nettes d'imposition ayant servi au calcul des taux d'imposition Les bases d'imposition représentent l'assiette de l'impôt dont dispose chaque région pour chacune des quatre taxes directes locales. Bases d'imposition en euros/habitant Taux d'imposition directe Taxe Taxe Taxe Taxe Taxe Taxe Régions foncier foncier profes- foncier foncier profesbâti non bâti sionnelle bâti non bâti sionnelle Alsace 873,2 1, ,8 1,51% 7,26% 2,00% Aquitaine 832,2 3, ,4 2,70% 7,97% 3,03% Auvergne 772,3 1, ,2 2,79% 6,40% 2,20% Bourgogne 759,9 2, ,2 2,28% 5,72% 1,69% Bretagne 721,5 3, ,2 2,47% 3,44% 2,41% Centre 735,9 3, ,0 3,00% 7,45% 2,29% Champagne-Ardenne 690,6 2, ,9 2,92% 3,86% 1,90% Corse (1) 894,3 4,6-1,02% 6,24% - Franche-Comté 748,3 1, ,6 3,07% 8,03% 2,44% Languedoc-Roussillon 880,6 4, ,7 2,55% 5,37% 2,26% Limousin 764,5 1, ,5 3,37% 13,15% 3,33% Lorraine 734,9 2, ,1 1,94% 5,83% 1,84% Midi-Pyrénées 810,8 1, ,5 3,66% 8,69% 3,12% Nord-Pas-de-Calais 581,9 2, ,9 3,05% 10,37% 2,96% Basse-Normandie 678,1 5, ,1 4,29% 5,79% 2,36% Haute-Normandie 740,6 2, ,4 4,02% 8,36% 2,27% Pays de la Loire 708,0 3, ,3 2,23% 4,26% 2,26% Picardie 654,0 2, ,3 3,38% 6,20% 2,23% Poitou-Charentes 700,4 2, ,8 2,97% 7,72% 2,16% Provence-Alpes-Côte d'azur 1 063,7 5, ,7 1,48% 5,57% 2,27% Rhône-Alpes 998,2 2, ,9 1,68% 4,18% 1,97% Métropole sauf Ile-de-France 800,4 3, ,0 2,47% 6,05% 2,32% Ile-de-France 1 570,7 3, ,1 0,87% 1,50% 1,02% Métropole 944,5 3, ,8 1,97% 5,04% 2,02% Guadeloupe 529,7 2,3 819,0 2,19% 1,73% 1,19% Guyane 415,7 8, ,7 4,02% 3,06% 2,20% Martinique 555,8 3,5 897,7 3,88% 3,71% 1,94% Réunion 496,9 4,4 761,7 2,53% 0,90% 2,19% Outre-Mer 511,0 4,0 844,3 2,89% 2,00% 1,88% France entière 932,5 3, ,7 1,99% 4,93% 2,02% source : budgets primitifs 2003 (1) statut de la Corse : suppression de la taxe professionnelle

6 8 - Potentiel fiscal et composantes, et pression fiscale globale en 2003 Potentiel fiscal : produit des impôts résultant de l'application des tarifs et taux moyens Pression fiscale globale = rapport entre le produit fiscal total voté et le potentiel fiscal total Potentiel dont : dont : Pression dont : dont : Régions fiscal total indirect direct fiscale indirecte directe en euros/hab. en euros/hab. en euros/hab. globale(1) Alsace 84,5 25,4 59,1 0,96 1,06 0,92 Aquitaine 65,7 23,3 42,3 1,30 1,03 1,45 Auvergne 67,8 24,1 43,7 1,09 0,89 1,20 Bourgogne 66,7 22,5 44,3 0,99 1,10 0,94 Bretagne 59,8 21,2 38,6 1,12 0,95 1,21 Centre 70,7 24,4 46,3 1,08 0,76 1,25 Champagne-Ardenne 74,5 25,7 48,8 1,05 0,99 1,09 Corse 54,2 36,3 18,0 0,56 0,58 0,52 Franche-Comté 78,0 27,0 51,0 1,20 1,00 1,31 Languedoc-Roussillon 63,5 25,5 38,0 1,10 0,95 1,19 Limousin 61,2 22,1 39,1 1,40 0,91 1,67 Lorraine 71,7 21,3 50,3 0,98 1,10 0,93 Midi-Pyrénées 69,7 28,1 41,6 1,40 1,00 1,66 Nord-Pas-de-Calais 65,3 20,8 44,6 1,37 1,13 1,49 Basse-Normandie 70,9 21,4 49,6 1,33 1,09 1,44 Haute-Normandie 83,7 23,7 60,0 1,21 0,87 1,35 Pays de la Loire 66,7 24,7 41,9 1,06 0,95 1,12 Picardie 67,4 23,0 44,4 1,13 0,84 1,28 Poitou-Charentes 63,8 24,1 39,7 1,10 0,91 1,22 Provence-Alpes-Côte d'azur 74,8 26,2 48,7 0,98 1,02 0,96 Rhône-Alpes 84,3 26,0 58,3 0,96 1,02 0,93 Métropole sauf Ile-de-France 71,1 24,2 46,9 1,11 0,98 1,18 Ile-de-France 97,1 26,4 70,7 0,63 1,06 0,47 Métropole 76,0 24,6 51,3 1,00 1,00 1,00 Guadeloupe 41,8 14,6 27,2 0,91 1,13 0,79 Guyane 47,2 15,2 32,0 1,22 1,00 1,32 Martinique 45,9 16,5 29,3 1,25 1,11 1,33 Réunion 41,7 16,3 25,5 1,06 0,91 1,15 Outre-Mer 43,2 15,8 27,4 1,09 1,02 1,12 France entière 75,1 24,4 50,7 1,00 1,00 1,00 source : budgets primitifs 2003 Le potentiel fiscal indirect est calculé sur les seuls impôts indirects communs à toutes les régions. (1) Un rapport inférieur à 1 traduit le fait que la région exerce globalement des taux ou des tarifs inférieurs à la moyenne Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Franche-Comté Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Basse-Normandie Haute-Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'azur Rhône-Alpes Ile-de-France Guadeloupe Guyane Potentiel fisc. Indirect Martinique Potentiel fisc. Direct Réunion Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Franche-Comté Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Basse-Normandie Haute-Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'azur Rhône-Alpes Ile-de-France Guadeloupe Guyane Martinique Réunion 0,00 1,00 2,00 Pression fiscale globale

en euros par habitant Recettes fiscales directes : article 77 Recettes fiscales indirectes : article 75 Recettes dont : fiscales

en euros par habitant Recettes fiscales directes : article 77 Recettes fiscales indirectes : article 75 Recettes dont : fiscales 1 - Recettes fiscales directes et indirectes, compensations de l'état comprises: niveau et évolution en millions d'euros Recettes fiscales dont : dont : Régions totales directes indirectes millions 2001/2000

Plus en détail

en euros par habitant en 2004 Recettes dont : fiscales Régions totales directes indirectes

en euros par habitant en 2004 Recettes dont : fiscales Régions totales directes indirectes 1 - Recettes fiscales directes et indirectes (hors compensations de l'état) niveau et évolution en millions d'euros Recettes fiscales dont : dont : Régions propres directes (produit 3 taxes) indirectes

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUETE 2002 DESTINEE AUX AGENCES REGIONALES DE L HOSPITALISATION

RESULTATS DE L ENQUETE 2002 DESTINEE AUX AGENCES REGIONALES DE L HOSPITALISATION RESULTATS DE L ENQUETE 00 DESTINEE AUX AGENCES REGIONALES DE L HOSPITALISATION DIRECTION DE L HOSPITALISATION ET DE L ORGANISATION DES SOINS Equipes mobiles de soins palliatifs (EMSP) Unités de soins palliatifs

Plus en détail

BIS Bulletin d Informations Statistiques de la DGCL

BIS Bulletin d Informations Statistiques de la DGCL BIS Bulletin d Informations Statistiques de la DGCL Juin 2010 La fiscalité des régions en 2010, année de transition : maintien des taux de taxes foncières montant de la compensation relais souvent supérieur

Plus en détail

Dépenses de fonctionnement

Dépenses de fonctionnement 1 Dépenses réelles de fonctionnement hors travaux en régie/population Total des dépenses de la colonne mouvements réels de la balance générale en section de fonctionnement. De ces dépenses, on retire les

Plus en détail

Les Budgets primitifs 2008 des régions

Les Budgets primitifs 2008 des régions MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Les Budgets primitifs 2008 des régions Collection Statistiques et finances locales Direction générale des collectivités locales

Plus en détail

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions TOUS METIERS CONFONDUS HEBERGEMENT - RESTAURATION Nombre de projets : 225 934 Part de projets difficiles : 37.9 % Part de saisonniers : 61.6 % Alsace 3837 40.4 % 41.1 % Aquitaine 16463 38.5 % 64.2 % Auvergne

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 Les chiffres clés Nombre d'actions de formation financées 43 624 54 963 62 657 Progression par rapport à l'année 2009 26,0% 43,6% Nombre de stagiaires financés 37 805 43

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2013 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2013 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2013 Les chiffres clés Année Nombre d'actions de formation financées 43 624 54 963 62 657 42 785 44 526 Progression par rapport à l'année précédente 26,0% 14,0% -31,7% 4,1% Nombre

Plus en détail

Les budgets primitifs des régions 2007

Les budgets primitifs des régions 2007 Les budgets primitifs des régions 2007 Pour l année 2007, les régions françaises ont voté 25,3 milliards d euros de dépenses dans leurs budgets primitifs. Cela correspond à une hausse de presque 13% par

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

Densité des entreprises titulaires d appellations 2010 sur le territoire métropolitain

Densité des entreprises titulaires d appellations 2010 sur le territoire métropolitain Densité des entreprises titulaires d appellations 2010 sur le territoire métropolitain Etude élaborée à partir : - des données INSEE du 1 er janvier 2009 pour la densité démographique par Région, - des

Plus en détail

Les Budgets primitifs 2008 des régions

Les Budgets primitifs 2008 des régions MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Les Budgets primitifs 2008 des régions Collection Statistiques et finances locales Direction générale des collectivités locales

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

Classement Coupe de France des Regions - Classements Filles

Classement Coupe de France des Regions - Classements Filles Clt Classement Minimes POINTS Classement Coupe de France des Regions - Classements Filles Clt Classement Cadettes POINTS Clt Classement Mixte filles POINTS 1 ILE-DE-FRANCE [1] 635 3 1 ILE-DE-FRANCE [1]

Plus en détail

Effort d'équipement et financement

Effort d'équipement et financement 1 Dépenses réelles d'investissement y compris travaux en régie hors gestion active de la dette/population Dépenses réelles d'investissement : total des dépenses de la colonne mouvements réels de la balance

Plus en détail

Reporting de la Cellule nationale droit d option

Reporting de la Cellule nationale droit d option Direction GAP et Projets SIRH Josepha COSTA Directrice GAP et Projets SIRH Reporting de la Cellule nationale droit d option Situation au 31 janvier 2012 2 09/02/12 Indicateurs de la cellule Nombre d optants:

Plus en détail

Effort d'équipement et financement

Effort d'équipement et financement 1 Dépenses réelles d'investissement y compris travaux en régie/population Dépenses réelles d'investissement : total des dépenses de la colonne mouvements réels de la balance générale en section d'investissement

Plus en détail

Répertoire ( / /72)

Répertoire ( / /72) Commerce et Artisanat ; Direction du commerce intérieur ; Sousdirection de l'équipement commercial ; Bureau circuits de distribution, études, plan (1975-1976) - Bureau circuits de distribution (1977-1983)

Plus en détail

Comptes administratifs des régions

Comptes administratifs des régions Comptes administratifs des régions Répertoire numérique détaillé du versement 20100129 Établi par la Mission des Archives du ministère de l'intérieur Première édition électronique Archives nationales (France)

Plus en détail

Méthodes quantitatives en Sociologie

Méthodes quantitatives en Sociologie Méthodes quantitatives en Sociologie (Rappels) types de variables moyennes, écarts types, quantiles effectifs, fréquences histogramme table de fréquences cumulées densité loi des grands nombres 19/1/ 1/3

Plus en détail

Enquête CET. Présentation

Enquête CET. Présentation Enquête CET Présentation Les décrets n 2008-454 et 2008-455 du 14 mai 2008 ont prévu la possibilité d'indemniser les jours épargnés au 31 décembre 2007 sur un CET. Le décre n 2008-456 du 14 mai 2008 a

Plus en détail

ANNEXE 1 AU BILAN 2016

ANNEXE 1 AU BILAN 2016 ANNEXE 1 AU BILAN 2016 Soutien du FPSPP sur les dotations, «Congés Individuels de Formation» OPACIF/FONGECIF SOMMAIRE L ensemble des données suivantes sont présentées par OPACIF, et FONGECIF pour les formations

Plus en détail

Régions Ligues Régionales Attribution BF 09/03. Total 47

Régions Ligues Régionales Attribution BF 09/03. Total 47 Bureau Fédéral du 30 mars 2018 Régions Ligues Régionales Attribution BF 09/03 Places demandées / rendues Alpes 2 AUVERGNE-RHONE-ALPES Auvergne 1 Lyonnais 3 + 1 Alsace 3 GRAND-EST Champagne Ardenne 1 Lorraine

Plus en détail

Impact économique de l informatique, Empreinte de Microsoft, impact économique du piratage

Impact économique de l informatique, Empreinte de Microsoft, impact économique du piratage Impact économique de l informatique, Empreinte de Microsoft, impact économique du piratage www.idc.com Une étude IDC réalisée pour le compte de Microsoft Copyright 2008 IDC. Reproduction is forbidden unless

Plus en détail

ANNEXE N 2 AU BILAN 2016

ANNEXE N 2 AU BILAN 2016 ANNEXE N 2 AU BILAN 2016 Soutien du FPSPP au dispositif «CSP Métropole et DOM» Données quantitatives et régionalisées OPCA SOMMAIRE Les données financières sont présentées en termes d engagements de formation

Plus en détail

du 06/07/2010 au CHSCT 14 juin 2012 MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALE

du 06/07/2010 au CHSCT 14 juin 2012 MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALE BILAN DES CLACT du 06/07/2010 au 05/07/2011 CHSCT 14 juin 2012 MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALE Rappel du contexte Instruction DGOS/RH3 2010 248 du 6 juillet 2010 relative à la mise en œuvre des CLACT au

Plus en détail

Répartition des abattages BOVINS et EQUINS par région, en 2015 (en têtes)

Répartition des abattages BOVINS et EQUINS par région, en 2015 (en têtes) Répartition des abattages et EQUINS par région, en 2015 (en têtes) Taurillons (mâles de 12 à 24 mois non Taureaux (mâles plus de 24 mois non Boeufs (mâles Vaches (femelles ayant déjà vêlé) Génisses (autres

Plus en détail

Répartition des abattages BOVINS et EQUINS par région, en 2016 (en têtes)

Répartition des abattages BOVINS et EQUINS par région, en 2016 (en têtes) Répartition des abattages et EQUINS par région, en 2016 (en têtes) Taurillons (mâles de 12 à 24 mois non Taureaux (mâles plus de 24 mois non Boeufs (mâles Vaches (femelles ayant déjà vêlé) Génisses (autres

Plus en détail

Répartition des abattages BOVINS et EQUINS par région, en 2014 (en têtes)

Répartition des abattages BOVINS et EQUINS par région, en 2014 (en têtes) Répartition des abattages et EQUINS par région, en 2014 (en têtes) Taurillons (mâles de 12 à 24 mois non Taureaux (mâles plus de 24 mois non Boeufs (mâles Vaches (femelles ayant déjà vêlé) Génisses (autres

Plus en détail

PLF EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : FINANCEMENT NATIONAL DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA MODERNISATION DE L'APPRENTISSAGE

PLF EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : FINANCEMENT NATIONAL DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA MODERNISATION DE L'APPRENTISSAGE PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : FINANCEMENT NATIONAL DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA MODERNISATION DE L'APPRENTISSAGE Version du 06/10/2015 à 11:20:14 PROGRAMME 787 : RÉPARTITION RÉGIONALE

Plus en détail

habitants en 2008» ANNEXES

habitants en 2008» ANNEXES ANNEXES 28 Annexe 1 : Définitions et modes de calcul des concepts utilisés (nomenclature M14) Les valeurs moyennes des ratios sont calculées à partir des comptes de gestion des communes 2008 selon les

Plus en détail

Histoire-Géographie 3 e (2012)

Histoire-Géographie 3 e (2012) Histoire-Géographie 3 e (2012) Liste des ressources téléchargées Chapitre 01 - Un siècle de transformations scientifiques, technologiques, économiques et sociales Chapitre 01 - Livre du professeur 171750_lp_ch01.pdf

Plus en détail

EDITO... 3 INTRODUCTION... 5

EDITO... 3 INTRODUCTION... 5 TABLE DES MATIERES EDITO... 3 INTRODUCTION... 5 I. Méthodologie... 13 I.1. Périmètre de l Observatoire... 13 I.2. Démarche de recensement... 14 I.3. La Base de données... 14 I.4. Règles retenues pour estimer

Plus en détail

PLR EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : FINANCEMENT NATIONAL DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA MODERNISATION DE L'APPRENTISSAGE

PLR EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : FINANCEMENT NATIONAL DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA MODERNISATION DE L'APPRENTISSAGE PLR 216 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : FINANCEMENT NATIONAL DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA MODERNISATION DE L'APPRENTISSAGE Version du 12/6/217 à 16:5:58 PROGRAMME 787 : RÉPARTITION RÉGIONALE DE LA RESSOURCE

Plus en détail

SES Infos rapides. Le parc locatif connaît une croissance en baisse mais une densité en hausse

SES Infos rapides. Le parc locatif connaît une croissance en baisse mais une densité en hausse N 228 - Juillet 2003 Le parc locatif social au 1 er janvier 2002 Au 1 er janvier 2002, le parc locatif social s élève à 4 179 500 logements, dont près de 4 077 900 en métropole et 101 600 pour l ensemble

Plus en détail

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 06 juin 2016

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 06 juin 2016 État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 06 juin 2016 Définitions Contrat prescrit : Le contrat est prescrit par le service public de l emploi (PE, ML,

Plus en détail

LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES

LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES CHAPITRE 4 Présentation - Définitions 40 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 42 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

Remboursement d'une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les exploitants de transport public en commun de voyageurs

Remboursement d'une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les exploitants de transport public en commun de voyageurs Bulletin officiel des douanes Remboursement d une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les véhicules routiers de 7, 5 tonnes et plus, destinés au transport de marchandises. Remboursement d'une

Plus en détail

Les Budgets primitifs 2010 des régions

Les Budgets primitifs 2010 des régions MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Les Budgets primitifs 2010 des régions Collection Statistiques et finances locales Direction générale des collectivités locales

Plus en détail

LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES

LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES Les collectivités locales en chiffres LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES CHAPITRE 4 Présentation - Définitions 40 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité

Plus en détail

TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES

TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES Régions Avis des C.R.S.A. Arrêtés définissant les Alsace Résumé de la réunion plénière de Arrêté du 07.10.10 Dossiers : la C.R.S.A. du 14.09.10 De nouveaux

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LÉGERS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LÉGERS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL O R G A N I S M E T E C H N I Q U E C E N T R A L U T A C / O T C ~ A u t o d r o m e d e L I N A S - M O N T L H E R Y ~ B P 2 0 2 1 2 ~ 9 1 3 1 1 M O N T L H É R Y C E D E X CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE

Plus en détail

Les disparités des situations communales, départementales et régionales

Les disparités des situations communales, départementales et régionales Annexe Les disparités des situations communales, départementales et régionales A. Définitions L annexe sur les disparités des situations communales, intercommunales, départementales et régionales, reprend

Plus en détail

N 60 septembre - octobre 2014

N 60 septembre - octobre 2014 Additif n 1 au Bulletin officiel de l administration centrale du ministère des Finances et des Comptes publics et du ministère de l Économie, de l industrie et du Numérique SOMMAIRE N 60 septembre - octobre

Plus en détail

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 22 août 2016

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 22 août 2016 État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 22 août 2016 Définitions Contrat prescrit : Le contrat est prescrit par le service public de l emploi (PE, ML,

Plus en détail

Bilan de repositionnement des opérations de droit d option CCE. Données au 30/09/2011

Bilan de repositionnement des opérations de droit d option CCE. Données au 30/09/2011 Bilan de repositionnement des opérations de droit d option CCE Données au 30/09/2011 Indicateurs de la MOA SIRH POLE EMPLOI COMPTE 25 534 AGENTS DE DROIT PUBLIC: données issues d OASIS àdécembre 2009 hors

Plus en détail

Conseil d Orientation pour l Emploi

Conseil d Orientation pour l Emploi DOCUMENT DE TRAVAIL CONFIDENTIEL Conseil d Orientation pour l Emploi 3 mars 2009 DSEP Ce document de travail est exclusivement réservé à Pôle emploi. Il ne peut être diffusé, cité ni reproduit, intégralement

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les sites Internet www.insee.fr et www.ec.europa.eu/eurostat pour les données internationales mettent en ligne des actualisations pour les chiffres essentiels et offrent également des données

Plus en détail

Méthodologie de classification des zones de mise en œuvre des mesures destinées à favoriser une meilleure répartition des orthophonistes libéraux

Méthodologie de classification des zones de mise en œuvre des mesures destinées à favoriser une meilleure répartition des orthophonistes libéraux Méthodologie de classification des zones de mise en œuvre des mesures destinées à favoriser une meilleure répartition des orthophonistes libéraux Notice explicative La notice ci-après détermine la méthodologie

Plus en détail

EPRD % Evolution des charges = Evolution des recettes = Pôle Finances BDHF. 567 établissements ont répondu à l enquête.

EPRD % Evolution des charges = Evolution des recettes = Pôle Finances BDHF. 567 établissements ont répondu à l enquête. EPRD 2011 Septembre 2012 Pôle Finances BDHF 567 établissements ont répondu à l enquête. Dans ce numéro : Ils représentent 89 % en masse financière. Représentativité de l enquête 2 Déficits et excédents

Plus en détail

L'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

L'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes L'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Les données sur les disparités entre femmes et hommes par région Sont présentés dans ce fichier les indicateurs régionaux reflétant certaines disparités

Plus en détail

BAFA et BAFD : LES CHIFFRES CLEFS

BAFA et BAFD : LES CHIFFRES CLEFS et BAFD : LES CHIFFRES CLEFS I L évolution du nombre de nouveaux candidats inscrits et de diplômés entre 2003 et 2007 : : Si le nombre de nouveaux a fortement augmenté entre 2004 et 2005 (+ 14 %), cette

Plus en détail

Présentation de la fiscalité directe locale des régions en 2008

Présentation de la fiscalité directe locale des régions en 2008 Présentation de la fiscalité directe locale des régions en 2008 I Données générales Le produit de la fiscalité directe locale perçu au profit des 26 régions est en hausse de 5% sur 2008 par rapport à 2007.

Plus en détail

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 03 octobre 2016

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 03 octobre 2016 État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 03 octobre 2016 Définitions Contrat prescrit : Le contrat est prescrit par le service public de l emploi (PE,

Plus en détail

Les Budgets primitifs 2009 des régions

Les Budgets primitifs 2009 des régions MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Les Budgets primitifs 2009 des régions Collection Statistiques et finances locales Direction générale des collectivités locales

Plus en détail

LA CLIENTÈLE SCANDINAVE EN 2012

LA CLIENTÈLE SCANDINAVE EN 2012 LA CLIENTÈLE SCANDINAVE EN 212 Danemark, Suède, Norvège, Finlande (Sources : INSEE - DGCIS, enquêtes de fréquentation hôtellerie et hôtellerie de plein air ; Gîtes de, services de réservation départementaux)

Plus en détail

Les Budgets primitifs 2009 des régions

Les Budgets primitifs 2009 des régions MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Les Budgets primitifs 2009 des régions Collection Statistiques et finances locales Direction générale des collectivités locales

Plus en détail

ANNEXE III MODELE DE FORMULAIRE DE CANDIDATURE ET ANNEXES

ANNEXE III MODELE DE FORMULAIRE DE CANDIDATURE ET ANNEXES ANNEXE III MODELE DE FORMULAIRE DE CANDIDATURE ET ANNEXES Mesure de l'audience des organisations syndicales auprès des salariés des entreprises de moins de onze salariés Annexe 1 de la déclaration de candidature

Plus en détail

STATISTIQUE DES EFFECTIFS DES MEDECINS EN PSYCHIATRIE

STATISTIQUE DES EFFECTIFS DES MEDECINS EN PSYCHIATRIE STATISTIQUE DES EFFECTIFS DES MEDECINS EN PSYCHIATRIE é MARS 29 I/ PSYCHIATRIE EN FRANCE A/ A/ SOURCE DREES - EFFECTIF TOTAL DES PSYCHIATRES EN FRANCE - STRUCTURE PAR AGE - SECTEUR D ACTIVITE B/ SOURCE

Plus en détail

Observatoire économique du Commerce et des Services

Observatoire économique du Commerce et des Services Observatoire économique du Commerce et des Suivi du chiffre d'affaires et répartition par région Avril 2015 Avril 2015 Indice Commerce et Guadeloupe Ile de France Champagne Ardenne 13105 22-1.9 % 81-1.7

Plus en détail

A. Les EPCI depuis la loi du 12 juillet 1999

A. Les EPCI depuis la loi du 12 juillet 1999 A. Les EPCI depuis la loi du 12 juillet 1999 Janvier 25 : 162 communautés d agglomération Au 1 er janvier 25, on comptait 162 communautés d agglomération regroupant 2 753 communes et 2,4 millions d habitants

Plus en détail

Observatoire économique du Commerce et des Services

Observatoire économique du Commerce et des Services Observatoire économique du Commerce et des Suivi du chiffre d'affaires et répartition par région Septembre 2018 Septembre 2018 Indice Commerce et Ile de France Charcuterie Bar - Hôtellerie - Entreprise

Plus en détail

- Un taux de base de 1% non modulé entre les régions ;

- Un taux de base de 1% non modulé entre les régions ; Campagne 2009 Direction de l hospitalisation et de l organisation de soins Sous-direction des affaires financières Bureau du financement de l hospitalisation privée (F3) CAMPAGNE TARIFAIRE SSR ET PSYCHIATRIE

Plus en détail

3. La formation professionnelle post-initiale des jeunes

3. La formation professionnelle post-initiale des jeunes 3. La formation professionnelle post-initiale des jeunes 3.0. Les indicateurs utilisés L objectif de ce chapitre est d observer les écarts entre régions en matière d accès des jeunes à la formation professionnelle

Plus en détail

Jeunesse et sports ; Direction de la jeunesse ; Services rattachés au Directeur ; Bureau affaires communes ( )

Jeunesse et sports ; Direction de la jeunesse ; Services rattachés au Directeur ; Bureau affaires communes ( ) Jeunesse et sports ; Direction de la jeunesse ; Services rattachés au Directeur ; Bureau affaires communes (1980-1990) Répertoire (19920654/1-19920654/43) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine

Plus en détail

Guide statistique de la fiscalité directe locale 2007

Guide statistique de la fiscalité directe locale 2007 MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Guide statistique de la fiscalité directe locale 2007 Statistiques fiscales sur les collectivités locales 24e édition / Juillet

Plus en détail

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 18 avril 2016

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 18 avril 2016 État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 18 avril 2016 Définitions Contrat prescrit : Le contrat est prescrit par le service public de l emploi (PE,

Plus en détail

Offre sanitaire. Fiche 17 Densités de médecins généralistes et de chirurgiens-dentistes libéraux

Offre sanitaire. Fiche 17 Densités de médecins généralistes et de chirurgiens-dentistes libéraux Offre sanitaire Fiche 17 Densités de médecins généralistes et de chirurgiens-dentistes libéraux InDICATEuRs udensité de médecins généralistes libéraux : effectif de médecins généralistes libéraux dont

Plus en détail

Le parc locatif social au 1 er janvier 2009

Le parc locatif social au 1 er janvier 2009 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 111 Mars 2010 Le parc locatif social au 1 er janvier 2009 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2009, il y avait 4 450 000

Plus en détail

Les excursionnistes français venus à Paris Île-de-France Données 2013

Les excursionnistes français venus à Paris Île-de-France Données 2013 Les excursionnistes français venus à Paris Données 2013 Définition d un excursionniste Personne faisant un aller-retour dans la journée pour motif professionnel ou personnel C est un aller-retour de plus

Plus en détail

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 11 avril 2016

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 11 avril 2016 État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 11 avril 2016 Définitions Contrat prescrit : Le contrat est prescrit par le service public de l emploi (PE,

Plus en détail

Evolution de l emploi territorial en Rhône-Alpes Données issues des enquêtes COLTER Lætitia BOUCHPAN - 20 septembre 2011 INSEE Rhône-Alpes

Evolution de l emploi territorial en Rhône-Alpes Données issues des enquêtes COLTER Lætitia BOUCHPAN - 20 septembre 2011 INSEE Rhône-Alpes Evolution de l emploi territorial en Rhône-Alpes Données issues des enquêtes COLTER 1998-2008 Lætitia BOUCHPAN - 20 septembre 2011 INSEE Rhône-Alpes Plan de l intervention L évolution de l emploi en Rhône-Alpes

Plus en détail

RÉSULTATS SECTORIELS DES EXPLOITATIONS FORESTIERES ET SCIERIES. AGRESTE Chiffres et données - Agroalimentaire n 166

RÉSULTATS SECTORIELS DES EXPLOITATIONS FORESTIERES ET SCIERIES. AGRESTE Chiffres et données - Agroalimentaire n 166 RÉSULTATS SECTORIELS DES EXPLOITATIONS FORESTIERES ET SCIERIES 232 RÉSULTATS SECTORIELS 02.20Z EXPLOITATIONS FORESTIERES 233 02.20Z - EXPLOITATIONS FORESTIERES UNITÉS : Montants : millions d euros Montants

Plus en détail

Dans cette enquête complémentaire : intégration d un volet spécifique au développement durable

Dans cette enquête complémentaire : intégration d un volet spécifique au développement durable Le contexte Dans la cadre de la refonte BMO 2010, une enquête complémentaire a été mise en place pour préciser certaines questions de BMO «exhaustif» (difficultés de recrutement, prospective ) Dans cette

Plus en détail

Guide statistique de la fiscalité directe locale 2009

Guide statistique de la fiscalité directe locale 2009 MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Guide statistique de la fiscalité directe locale 2009 Statistiques fiscales sur les collectivités locales 26e édition / Juillet

Plus en détail

Caractéristiques et spécificités des personnels territoriaux au 31/12/2012 par type d employeurs et par région

Caractéristiques et spécificités des personnels territoriaux au 31/12/2012 par type d employeurs et par région Observatoire de la FPT Mai 2015 Caractéristiques et spécificités des personnels territoriaux au 31/12/2012 par type d employeurs et par région Au 31 décembre 2012, 1 842 300 agents travaillent au sein

Plus en détail

Schémas départementaux de coopération intercommunale Atlas national et régional des nouveaux périmètres. p. 3

Schémas départementaux de coopération intercommunale Atlas national et régional des nouveaux périmètres. p. 3 MAI 2016 Schémas départementaux de coopération intercommunale 2016 Atlas national et régional des nouveaux périmètres Dans le cadre des SDCI 2016, l AdCF a réalisé un ensemble de cartographies nationales

Plus en détail

PANEL APEC ENTREPRISES 2013 RÉGION POITOU-CHARENTES

PANEL APEC ENTREPRISES 2013 RÉGION POITOU-CHARENTES PANEL APEC ENTREPRISES 2013 RÉGION POITOU-CHARENTES 12 FÉVRIER 2013 1 Modifiez pied de page dans > Affichage > Masque > Masque des diapositives > à modifier sur la première diapositive seulement 12/02/20

Plus en détail

MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de , R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, Paris Garantie

MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de , R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, Paris Garantie MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de 131 826,27 503 068 306 R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, 75002 Paris Garantie Financière de 110 000 : AXA France IARD SA 26, rue Drouot

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISES

LA CRÉATION D ENTREPRISES NOTE THÉMATIQUE Observatoire socio-économique Avril 2014 LA CRÉATION D ENTREPRISES La création d entreprises reste dynamique dans le secteur et est particulièrement accentuée, depuis 2009, par les créations

Plus en détail

Données chiffrées en gynécologie obstétrique et gynécologie médicale

Données chiffrées en gynécologie obstétrique et gynécologie médicale Données chiffrées en gynécologie obstétrique et Effectifs totaux en gynécologie obstétrique et au 1er janvier 2014 Source : ASIP-Santé RPPS, Traitement DREES TOTAL France entière Libéraux exclusifs Mixtes

Plus en détail

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 1 L observatoire économique Grâce aux données issues des cotisants et de leur situation de paiement, le réseau des Urssaf produit et publie

Plus en détail

Les femmes et les hommes des collectivités locales

Les femmes et les hommes des collectivités locales 8 Les femmes et les hommes des collectivités locales Page 8.1 - Les élus locaux 103 8.2 - Les effectifs des collectivités locales au 31/12/2005 8.3 - Les effectifs de la fonction publique de l'état territoriale

Plus en détail

Régions françaises : La palme de la consommation Internet par habitant est décernée à l Alsace

Régions françaises : La palme de la consommation Internet par habitant est décernée à l Alsace Régions françaises : La palme de la consommation Internet par habitant est décernée à l Alsace Etude réalisée du 23 au 29 avril 2007 sur un périmètre de 88 187 sites web audités par XiTi. Cette étude compare

Plus en détail

10% de participation

10% de participation 1 UNE PARTICIPATION QUI INTERPELLE LE SYNDICALISME 10% de participation - Causes extérieures - Les syndicats pas en cause - Forme de l élection - Modalités de vote - Pas de scrutin de liste - Il faut affronter

Plus en détail

Démographie et géographie des EPCI

Démographie et géographie des EPCI Annexe 6 Démographie et géographie des EPCI A. Les EPCI depuis la loi du 12 juillet 1999 Janvier 24 : 155 communautés d'agglomération Au 1 er janvier 24, on comptait 155 communautés d'agglomération regroupant

Plus en détail

Enquête Enseignement Supérieur Colloque du 6 juin Département Enseignement Supérieur

Enquête Enseignement Supérieur Colloque du 6 juin Département Enseignement Supérieur Enquête Enseignement Supérieur Colloque du 6 juin 2008 Département Enseignement Supérieur Objectifs du questionnaire - Les étudiants de l enseignement supérieur en Transport / logistique - Le devenir des

Plus en détail

PLF EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : FINANCEMENT NATIONAL DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA MODERNISATION DE L'APPRENTISSAGE

PLF EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : FINANCEMENT NATIONAL DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA MODERNISATION DE L'APPRENTISSAGE PLF 2017 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : FINANCEMENT NATIONAL DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA MODERNISATION DE L'APPRENTISSAGE Version du 04/10/2016 à 08:54:57 PROGRAMME 787 : RÉPARTITION RÉGIONALE

Plus en détail

Santé ; Direction générale de la santé ; Sous-direction de la veille sanitaire ; Bureau eau, thermalisme ( )

Santé ; Direction générale de la santé ; Sous-direction de la veille sanitaire ; Bureau eau, thermalisme ( ) Santé ; Direction générale de la santé ; Sous-direction de la veille sanitaire ; Bureau eau, thermalisme (1981-1982) Répertoire (19840473/1-19840473/11) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine

Plus en détail

Les consultations jeunes consommateurs (CJC) en Mise en oeuvre et pratiques professionnelles : le rôle majeur des relais d orientation

Les consultations jeunes consommateurs (CJC) en Mise en oeuvre et pratiques professionnelles : le rôle majeur des relais d orientation Les consultations jeunes consommateurs (CJC) en 2014. Mise en oeuvre et pratiques professionnelles : le rôle majeur des relais d orientation Ivana OBRADOVIC Directrice adjointe de l OFDT OFDT 3 avenue

Plus en détail

Les Entreprises publiques locales Chiffres clés 2012

Les Entreprises publiques locales Chiffres clés 2012 Les Entreprises publiques locales Chiffres clés 2012 1. Le mouvement des Epl au 1 er mars 2012 1 111 Epl en activité (1 026 Sem ; 47 Spl ; 38 Spla) 70 000 salariés (50 885 emplois équivalents temps plein)

Plus en détail

Le parc locatif social au 1 er janvier 2010

Le parc locatif social au 1 er janvier 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 184 Janvier 2011 Le parc locatif social au 1 er janvier 2010 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2010, la France compte 4

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LÉGERS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LÉGERS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL O R G A N I S M E T E C H N I Q U E C E N T R A L U T A C / O T C ~ A u t o d r o m e d e L I N A S - M O N T L H E R Y ~ B P 2 0 2 1 2 ~ 9 1 3 1 1 M O N T L H É R Y C E D E X CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE

Plus en détail

Au 30 juin 2015 et évolution par rapport au 31 décembre %/ %/ %/2014. Le marché

Au 30 juin 2015 et évolution par rapport au 31 décembre %/ %/ %/2014. Le marché Repères La filière bio en plein développement Au 3 juin 215 et évolution par rapport au 31 décembre 214 28 621 fermes Acteurs de la Bio 6% des fermes françaises 68 emplois (UTA) 7 % des emplois agricoles

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les sites Internet www.insee.fr et www.ec.europa.eu/eurostat pour les données internationales mettent en ligne des actualisations pour les chiffres essentiels et offrent également des données

Plus en détail

Analyse de l enquête EHPA 2007

Analyse de l enquête EHPA 2007 Analyse de l enquête EHPA 2007 Pour la première fois, la FHF a pu analyser quelques données de l enquête EHPA 2007. Seules les données des EHPAD ont été exploitées. Cette enquête conduite tous les 5 ans

Plus en détail

REPRESENTATIVITE ELECTION TPE Résultats et appréciation

REPRESENTATIVITE ELECTION TPE Résultats et appréciation REPRESENTATIVITE ELECTION TPE 2012 Résultats et appréciation 8 janvier 2013 Taux de participation 2 Détail du taux de participation national Résultats France entière Total Collège Cadres Collège Non Cadres

Plus en détail

ELEMENTS STATISTIQUES SUR LES PRATICIENS HOSPITALIERS STATUTAIRES 1 (PH) SPECIALITE : PSYCHIATRIE - SITUATION AU 1er JANVIER 2015-

ELEMENTS STATISTIQUES SUR LES PRATICIENS HOSPITALIERS STATUTAIRES 1 (PH) SPECIALITE : PSYCHIATRIE - SITUATION AU 1er JANVIER 2015- ELEMENTS STATISTIQUES SUR LES PRATICIENS HOSPITALIERS STATUTAIRES 1 (PH) SPECIALITE : PSYCHIATRIE - SITUATION AU 1er JANVIER 2015- Au 1er janvier 2015, le centre national de gestion dénombre 5 451 praticiens

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Septembre 2011 : 1. Répartition du nombre d entreprises et de salariés :

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Septembre 2011 : 1. Répartition du nombre d entreprises et de salariés : Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Septembre 2011 : 1. Répartition du nombre d entreprises et de salariés : Source : UNISTAT au 31/12/2009 Page 1 sur 11 Répartition du nombre d

Plus en détail