Réalisation d une enquête d analyse des besoins et possibilités des utilisateurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réalisation d une enquête d analyse des besoins et possibilités des utilisateurs"

Transcription

1 Juin 2012 N Présentation des résultats Contacts : Frédéric Micheau Bénédicte Simon Réalisation d une enquête d analyse des besoins et possibilités des utilisateurs pour

2 Sommaire 1 - La méthodologie de l enquête 2 - Les résultats de l'étude A L utilisation des technologies informatiques dans l entreprise B La sensibilisation au risque chimique C La réalisation de l EVSRC 3 - Les principaux enseignements Page 2

3 1 La méthodologie 3 3

4 Note méthodologique Etude réalisée pour : Institut National de Recherche et de Sécurité Echantillon : Echantillon de 602 dirigeants d entreprises, représentatif des entreprises françaises de moins de 50 salariés faisant partie des secteurs d activité sélectionnés par l INRS. La représentativité de l échantillon a été assurée par la méthode des quotas (taille et secteur d activité). Mode de recueil : Les interviews ont eu lieu par téléphone sur le lieu de travail des personnes interrogées. Dates de terrain : Du 12 au 19 juin

5 2 Les résultats de l étude 5 5

6 A L utilisation des technologies informatiques dans l entreprise 6

7 Les équipements informatiques disponibles ou envisagés dans l entreprise Question : Quels sont les équipements informatiques disponibles ou envisagés dans votre entreprise? Un ou plusieurs postes fixes 84% 15% 1% Un ou plusieurs ordinateurs portables 60% 40% Un ou plusieurs smartphones 33% 67% Une ou plusieurs tablettes 13% 85% 2% Oui Non Prévoit de s équiper 7

8 Les équipements informatiques disponibles ou envisagés dans l entreprise Question : Quels sont les équipements informatiques disponibles ou envisagés dans votre entreprise? - Récapitulatif - Au moins un équipement 94% Un ou plusieurs postes fixes 84% Un ou plusieurs ordinateurs portables 60% Un ou plusieurs smartphones 33% Une ou plusieurs tablettes 13% Aucun équipement 6% 8

9 Le système d exploitation utilisé sur les ordinateurs Question : Votre ou vos postes fixes sont-ils sous Windows ou sous macos (Apple)? Question : Votre ou vos ordinateurs portables sont-ils sous Windows ou sous macos (Apple)? Windows 94% Windows 93% Apple 1% Apple 3% Les deux 4% Les deux 3% Un autre système d exploitation Un autre système d exploitation Ne se prononcent pas 1% Ne se prononcent pas 1% Base : Question posée uniquement aux personnes dont l entreprise dispose ou envisage d acquérir un ou plusieurs postes fixes, soit 84% de l échantillon Base : Question posée uniquement aux personnes dont l entreprise dispose ou envisage d acquérir un ou plusieurs ordinateurs portables, soit 60% de l échantillon 9

10 Le système d exploitation utilisé sur les smartphones et tablettes Question : Votre ou vos smartphones sont-ils sous Android ou Apple? Question : Votre ou vos tablettes sont-elles sous Android ou Apple? Apple 53% Apple 52% Android 32% Android 37% Les deux 8% Les deux 1% Un autre système d exploitation 3% Un autre système d exploitation Ne se prononcent pas 4% Ne se prononcent pas 10% Base : Question posée uniquement aux personnes dont l entreprise dispose ou envisage d acquérir un ou plusieurs smartphones, soit 33% de l échantillon Base : Question posée uniquement aux personnes dont l entreprise dispose ou envisage d acquérir un ou plusieurs tablettes, soit 15% de l échantillon 10

11 La connexion à Internet dans l établissement Question : Disposez-vous d une connexion à Internet dans votre établissement? Oui 91% Non, mais c est prévu 1% Non et ce n est pas prévu 8% TOTAL Non 9% 11

12 Les moyens de connexion à Internet utilisés Question : Quelle(s) forme(s) de connexion à Internet utilisez-vous / avez-vous l intention d utiliser dans votre établissement? Par câble 71% Par Wifi 54% Par 3G ou 4G pour les tablettes 14% Ne se prononcent pas 1% Base : Question posée uniquement aux personnes dont l entreprise dispose ou prévoit de disposer d une connexion Internet, soit 92% de l échantillon 12

13 La réalisation de diverses démarches sur Internet Question : Votre entreprise réalise-t-elle les démarches suivantes sur Internet? Des commandes auprès de vos fournisseurs 59% 40% 1% La déclaration unique d embauche (DUE) 49% 25% 26% La déclaration annuelle des données sociales (DADS) 44% 20% 36% Oui Non Vous n êtes pas en charge de ces démarches et ne savez pas Base : Question posée uniquement aux personnes dont l entreprise dispose d une connexion Internet, soit 91% de l échantillon. 13

14 La réalisation de diverses démarches sur Internet Question : Votre entreprise réalise-t-elle les démarches suivantes sur Internet? - Récapitulatif - Au moins une démarche 71% Des commandes auprès de vos fournisseurs 59% La déclaration unique d embauche (DUE) 49% La déclaration annuelle des données sociales (DADS) 44% Aucune démarche 29% Base : Question posée uniquement aux personnes dont l entreprise dispose d une connexion Internet, soit 91% de l échantillon. 14

15 B La sensibilisation au risque chimique 15

16 L utilisation de produits chimiques dans l entreprise Question : Utilisez-vous des produits chimiques dans votre entreprise? Oui 36% Non 64% 16

17 Le recours à différents produits chimiques Question : Votre entreprise a-t-elle recours aux produits suivants...? Des carburants 53% 47% Des nettoyants ménagers ou produits d entretien 48% 52% Des colles 47% 53% Des peintures 26% 74% Des dégraissants 25% 75% Des résines (polyester, polyuréthane) 22% 78% Des nettoyants industriels 13% 87% Des produits phytosanitaires (herbicides, fongicide, insecticides) 7% 93% Base : Question posée uniquement aux personnes déclarant que leur entreprise n utilise pas de produits chimiques, soit 64% de l échantillon Oui Non 17

18 Récapitulatif : le recours par l entreprise à des produits chimiques Question : Utilisez-vous des produits chimiques dans votre entreprise? Question : Votre entreprise a-t-elle recours aux produits suivants...? - Récapitulatif - Utilise des produits chimiques 89% N utilise aucun produit chimique 11% 18

19 L existence d un risque pour la santé des employés et la prise de précautions particulières pour l utilisation de produits dangereux Question : A votre avis, parmi les produits que vous utilisez, certains sont-ils dangereux pour la santé de vos employés? Question : Prenez-vous des précautions particulières pour l utilisation de ces produits? Oui 41% Oui 77% Non 59% Non 23% Base : Questions posées uniquement aux personnes dont l entreprise utilise des produits chimiques, soit 89% de l échantillon 19

20 La possession de fiches de données de sécurité (FDS) des produits utilisés Question : Avez-vous les fiches de données de sécurité (FDS) des produits que vous utilisez? TOTAL Oui 73% Oui, mais seulement pour une partie des produits que vous utilisez 24% Oui, pour tous les produits que vous utilisez 49% Non 27% Base : Question posée uniquement aux personnes dont l entreprise utilise des produits chimiques, soit 89% de l échantillon 20

21 L attention prêtée aux pictogrammes et phrases de risques mentionnés sur les étiquettes des produits Question : Prêtez-vous attention aux pictogrammes et phrases de risques mentionnés sur les étiquettes des produits que vous utilisez? Oui 85% Non 15% Base : Question posée uniquement aux personnes dont l entreprise utilise des produits chimiques, soit 89% de l échantillon 21

22 La réalisation du Document Unique d évaluation des risques professionnels et la connaissance du caractère obligatoire d une évaluation des risques chimiques Question : Avez-vous réalisé le Document Unique d évaluation des risques professionnels de votre entreprise? Question : Savez-vous que la réglementation impose une évaluation des risques chimiques en entreprise? Oui 68% Oui 66% Non 32% Non 34% Base : Question posée uniquement aux personnes dont l entreprise utilise des produits chimiques, soit 89% de l échantillon 22

23 La disposition à consacrer du temps pour réaliser l évaluation du risque chimique de l entreprise Question : Concernant la réalisation de l évaluation du risque chimique dans votre entreprise, diriez-vous que...? Vous êtes prêt à la faire vous-même en y consacrant quelques heures par an 37% Vous êtes prêt à la faire vous-même en y consacrant quelques heures par mois 20% Vous êtes prêt à payer quelqu un pour la faire 9% Vous êtes prêt à la faire vous-même en y consacrant quelques heures par semaine 5% Vous ne la ferez pas sauf si vous y êtes obligé par l inspecteur du travail 28% Ne se prononcent pas 1% Base : Question posée uniquement aux personnes dont l entreprise utilise des produits chimiques, soit 89% de l échantillon 23

24 C La réalisation de l EVSRC 24

25 L existence d une liste des produits chimiques utilisés Pour effectuer une évaluation du risque chimique, il faut tout d abord disposer d une liste complète des produits que vous utilisez. Certaines informations sont indispensables à noter dans cet inventaire : nom du produit, fabricant ou fournisseur, pictogrammes et mentions de danger indiqués sur l étiquette / manière d utiliser le produit Question : Votre entreprise dispose-t-elle d une telle liste de produits utilisés? Oui 41% Non 59% Base : Question posée uniquement aux personnes dont l entreprise utilise des produits chimiques, soit 89% de l échantillon 25

26 Les méthodes privilégiées pour compléter le logiciel de diagnostic du risque chimique A l heure actuelle, un nouvel outil informatique d évaluation simplifié du risque chimique pour les entreprises est en phase de développement. Il permettra aux entreprises françaises de réaliser leur propre diagnostic des risques chimiques. Question : Pour effectuer l inventaire des produits chimiques utilisés dans votre entreprise ou le compléter, quelles sont les méthodes que vous utiliseriez afin de compléter le logiciel de diagnostic? Les données pourraient être complétées au bureau car vous utilisez les FDS (Fiches de données de sécurités). Vous passeriez en revue les produits utilisés dans vos locaux de travail en notant sur un formulaire papier les informations manquantes 76% 75% Vous prendriez en photo les étiquettes de vos produits pour les utiliser comme assistant à la saisie dans le logiciel. 57% Vous emmèneriez un ordinateur portable dans vos locaux de travail pour saisir directement dans le logiciel les informations utiles. 36% Vous emmèneriez un smartphone dans vos locaux de travail pour saisir directement les informations dans l application. 23% Vous emmèneriez une tablette tactile dans vos locaux de travail pour saisir directement les informations dans l application Android / IPad. 18% Ne se prononcent pas 4% Base : Question posée uniquement aux personnes dont l entreprise utilise des produits chimiques, soit 89% de l échantillon 26

27 La disposition à accepter un stockage de l inventaire sur un serveur externe sécurisé Question : Accepteriez-vous que les données de cet inventaire soient stockées sur un serveur externe sécurisé? TOTAL Oui 48% Oui, plutôt 29% Non, plutôt pas 13% Oui, tout à fait 19% Non, pas du tout 38% Ne se prononcent pas 1% TOTAL Non 51% Base : Question posée uniquement aux personnes dont l entreprise utilise des produits chimiques, soit 89% de l échantillon 27

28 Les raisons de l opposition au stockage de l inventaire sur un serveur externe Question : Pour quelle raison principale êtes-vous opposé au stockage des données de l inventaire sur un serveur externe? Question ouverte, réponses non suggérées Pour des raisons de confidentialité, les données de l entreprise sont privées Je n en vois pas l intérêt, cela ne m intéresse pas Je préfère conserver mes données en interne, pas envie d externaliser On fait déjà ce qu il faut pour sauvegarder les données (en interne ou en externe) J utilise (très) peu de produits chimiques, donc pas d utilité pour moi Pour des raisons de sécurité, notamment le piratage des données Je ne m y connais pas trop en informatique, je suis réfractaire à internet, je préfère le papier Nous sommes une petite structure, un petite entreprise, donc intérêt réduit Le coût, le prix de l externalisation des données 4% 4% 8% 12% 13% 14% 15% 17% 25% C est compliqué, contraignant Une autre raison 3% 3% Ne se prononcent pas 1% Base : Question posée uniquement aux personnes dont l entreprise utilise des produits chimiques et qui refuseraient que les données issues de l inventaire soit stockées sur un serveur externe, soit 44% de l échantillon. 28

29 Les obstacles pouvant empêcher de mener à bien une évaluation du risque chimique dans l entreprise Question : Quels seraient d après-vous les obstacles qui vous empêcheraient de mener à bien une évaluation du risque chimique dans votre établissement? Question ouverte, réponses non suggérées Le manque de temps Un manque d informations sur les produits, un manque de données sur les fiches produits Le peu de produits chimiques utilisés dans l entreprise, donc pas besoin d évaluation Le prix, le coût engendré 5% 10% 14% 25% Je n en vois pas l intérêt, aucune nécessité pour l entreprise La complexité de la procédure, des renseignements à fournir Je le fais déjà, une évaluation est déjà faite Le manque de moyens humains ou matériels (équipements) Un manque d informations, notamment des fournisseurs Le volume de travail engendré, le travail supplémentaire à faire Un autre obstacle 5% 3% 3% 2% 1% 1% 1% Rien, aucun obstacle, je ne vois pas d obstacle 32% Ne se prononcent pas 10% Base : Question posée uniquement aux personnes dont l entreprise utilise des produits chimiques, soit 89% de l échantillon 29

30 3 Les principaux enseignements 30 30

31 Les principaux enseignements Les entreprises interrogées disposent d un bon équipement technologique. La très grande majorité (97%) a accès à au moins un équipement qui, la plupart du temps, est un poste fixe (84%) fonctionnant sous Windows (94%). 60% possèdent un ou plusieurs ordinateurs portables (dont 93% sont sous Windows), 33% travaillent avec des smartphones (majoritairement sous ios 53%) et 13% utilisent une ou plusieurs tablettes (également de marque Apple 52%). Au final, seules 6% des entreprises interrogées ne sont absolument pas équipées : il s agit notamment de petites structures (1 à 2 salariés 11% ; chiffre d affaire inférieur à 100K 14%) et d entreprises du secteur de l industrie (12%). Seules très peu d entreprises interrogées évoluent aujourd hui sans accès à Internet : elles ne représentent que 9% de l échantillon (dont 1% prévoit de s équiper prochainement). 91% des interviewés déclarent donc disposer d un accès à Internet dans leur structure. Cette proportion atteint même 100% dans les entreprises de plus 10 salariés et dans celles dont le chiffre d affaire s avère supérieur à 800K. En termes de configuration, dans l entreprise, les équipements informatiques sont la plupart du temps connectés à Internet par câble (71%). 54% des professionnels interrogés disposent également d une connexion Wifi et 14% utilisent la 3G ou la 4G pour leurs smartphones ou tablettes. Dans le cadre des activités administratives de l entreprises, Internet apparaît largement exploité : 71% des dirigeants interrogés dont l établissement est connecté à Internet indiquent que leur entreprise effectue en ligne au moins l une des démarches proposées. 59% des entreprises utilisent Internet pour passer des commandes à leurs fournisseurs (et jusqu à 79% dans le commerce), 49% pour les déclarations uniques d embauche et 44% pour la déclaration annuelle des données sociales. Toutefois, ce taux global de 71% s avère certainement inférieur à la réalité puisqu une part importante des interviewés, n étant pas en charge de ces démarches administratives, ne dispose pas de l information (26% pour les DUE et 36% pour les DADS). 31

32 Les principaux enseignements Spontanément, 36% des dirigeants d entreprise interrogés indiquent que leur entreprise utilise des produits chimiques. Il s agit notamment de structures de grande taille (51% des entreprises de 10 salariés et plus), engendrant un chiffre d affaire important (46% des entreprises dont le CA est supérieur à 2 M ) et exerçant dans le secteur de l industrie (46%). Néanmoins, l enquête met en évidence un niveau important de méconnaissance de l utilisation des produits chimiques dans les entreprises concernées par le dispositif : dans les faits, pas moins de 89% des entreprises constituant cet échantillon manipulent des produits chimiques. 53% des dirigeants interrogés n en ont pas conscience mais leur entreprise utilise des produits chimiques : dans la plupart des cas il s agit de carburants (53%), de nettoyants ménagers (48%) ou de colles (47%). Environ un quart manipulent également des peintures (26%), des dégraissants (25%) ou des résines (22%). Enfin 13% emploient des nettoyants industriels et 7% des produits phytosanitaires. Le risque de la manipulation de ces produits chimiques pour la santé des employés, s il n est pas majoritairement reconnu, s avère toutefois réel pour 41% des dirigeants d entreprises, et notamment dans les plus grandes structures (58% dans les entreprises de 10 salariés et plus). Même si le risque n est pas perçu, par mesure de prudence, 77% des entreprises ont pris des précautions particulières pour l utilisation de ces produits. A l inverse, près d un quart des entreprises utilisant des produits chimiques ne prend aucune précaution vis-à-vis de ces produits (23%). Evidemment, plus le risque pour la santé des collaborateurs est ressenti, plus la propension à prendre des mesures est importante : la mise en place de mesures atteint 93% chez les entreprises reconnaissant le danger pour la santé des salariés (7% ne prennent toutefois pas de précautions alors même qu elles ont conscience du danger). Notons par ailleurs que les précautions apparaissent plus courantes dans les grandes structures que dans les plus petites (96% dans les entreprises de plus de 20 salariés contre 70% dans les entreprises de 1 à 2 salariés). Enfin, plus le degré d implication de l interlocuteur dans la production est important, plus celui-ci atteste de l existence de précautions dans son établissement (75% pour les PDG, gérants, 89% pour les DG et 93% pour les responsables HSE). Près des trois quarts des entreprises conservent les fiches de données de sécurité des produits qu elles utilisent (73%), mais seulement 49% le font pour l intégralité des produits utilisés, 24% n en possédant que pour une partie seulement des produits utilisés. A l inverse, plus d un quart des entreprises utilisant des produits chimiques ne conservent aucune FDS (27%). 32

33 Les principaux enseignements Deux tiers des entreprises concernées par le risque chimique ont réalisé le Document Unique d évaluation des risques professionnels dans leur entreprise (68%) et une proportion à peu près équivalente a connaissance du caractère obligatoire d une évaluation des risques chimiques (66%). Comme souligné précédemment les responsables les plus proches de la production font davantage état de ces démarches que les personnes en charge de la direction générale de l entreprise. En outre, les personnes interrogées dans les grandes structures semblent davantage informées sur ces questions. En majorité, les personnes interrogées se disent prêtes à s investir dans la réalisation d une évaluation du risque chimique (62%), la plupart, en y consacrant quelques heures par an (37%). D autres semblent plus réfractaires : plus d un quart ne s engagerait dans cette démarche que sous la contrainte d une obligation par l inspection du travail (28%, notamment dans les petites structures et en région parisienne) tandis que d autres paieraient éventuellement quelqu un pour le faire (9%). Seules 41% des entreprises utilisant des produits chimiques disposent d une liste de ces produits. Indispensables pour effectuer une évaluation du risque chimique cette liste reste peu commune dans les entreprises, notamment les plus petites (64% des entreprises de moins de 10 salariés n en ont pas contre 59% en moyenne) et dans le secteur de la construction (66%). Afin d effectuer cette évaluation et saisir les informations requises dans le logiciel élaboré à cette fin, les responsables d entreprises interrogés indiquent préférer travailler depuis leur bureau à partir de documents papiers : 76% utiliseraient naturellement les FDS et 75% s appuieraient sur un formulaire papier préalablement rempli dans les locaux de travail. 57% utiliseraient des photos des étiquettes de leurs produits comme assistant à la saisie dans le logiciel. Les interviewés semblent moins à l aise avec les solutions mobiles : seule une part minoritaire des personnes interrogées emmènerait un ordinateur portable (36%), un smartphone (23%) ou une tablette (18%) dans les locaux pour saisir directement les informations. 33

34 Les principaux enseignements La population interrogée apparaît partagée quant au mode d hébergement des données issues de l inventaire des produits chimiques : 48% des interviewés accepteraient un stockage sur un serveur externe tandis que 51% refusent d envisager cette solution. Toutefois, signe d une connaissance relativement partielle de ce qu implique cette solution, une part importante s engage peu dans ses déclarations : ces personnes accepteraient «plutôt» (29%) ou «plutôt pas» (13%). Les plus réticents à cette solution se recrutent dans le secteur des services (53% refusent absolument cette hypothèse) et en région parisienne (51%). Pour justifier le refus d un stockage externe de l inventaire, les responsables interrogées avancent en premier lieu l argument du respect de la confidentialité des données (25%, une raison davantage évoquée dans l industrie 33%). 12% craignent également que cela augmente le risque de piratage. Les autres raisons invoquées sont très hétérogènes : manque d intérêt (17%), souhait de conserver les données en interne (15%), existence d un système déjà en place (14%), manque d utilité de l inventaire (13%), difficultés à maîtriser l informatique (8%), coût (4%) ou encore perception d une contrainte supplémentaire (3%). Si un tiers des interviewés considère que rien ne pourrait entraver la réalisation d une évaluation chimique dans son établissement (32%), 58% fournissent des indications sur ce qui pourrait les empêcher de mener à bien une telle démarche. En premier lieu, les personnes interrogées évoquent spontanément le manque de temps (25% dans l ensemble et 31% dans l industrie et 30% dans le commerce) que l on peut associer au manque de moyens humains évoqué par 2% et au travail supplémentaire que cela implique (1%). Dans des proportions moindres, une personne sur dix met en avant le trop peu d informations sur les produits (14%) et une utilisation de produits chimiques si peu importante dans l entreprise qu elle ne nécessite pas d évaluation (10%). Enfin, dans des proportions minimes, certains évoquent le coût que cela représente (5%), le manque d intérêt pour l initiative (5%) et la complexité de la démarche (3%). Enfin 3% indiquent déjà mener une évaluation des risques chimiques dans leur entreprise. 34

PME, Internet et e-learning

PME, Internet et e-learning PME, Internet et e-learning OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris De : Alexandre Mutter, Thierry Chalumeau, Matthieu Cassan OpinionWay CGPME Novembre 2011 Sommaire Contexte et objectifs p3

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

L Observatoire de l accès aux soins Vague 2

L Observatoire de l accès aux soins Vague 2 Octobre 2012 JALMA N 110750 Contact Damien Philippot Directeur de clientèle Département Opinion damien.philippot@ifop.com L Observatoire de l accès aux soins Vague 2 1 La méthodologie 2 NOTE MÉTHODOLOGIQUE

Plus en détail

Entreprise et nouvelles technologies

Entreprise et nouvelles technologies Entreprise et nouvelles technologies Sondage Ifop pour ARESSY RP à l occasion du salon Documation-MIS 2015 Contacts Ifop : Anne-Sophie Vautrey / Thomas Simon Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Baromètre des usages numériques professionnels

Baromètre des usages numériques professionnels Baromètre des usages numériques professionnels 3 ème édition Septembre 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. & Charline Launay, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME -Vague 8 - Le 20 janvier 2011 0 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 12-16 janvier 2012 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 403 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

Le rendez-vous de l innovation Le paiement sans contact Janvier 2015

Le rendez-vous de l innovation Le paiement sans contact Janvier 2015 Le rendez-vous de l innovation Le paiement sans contact Janvier 2015 Sondage réalisé par pour le publié et diffusé par et Publié le vendredi 23 janvier Levée d embargo le vendredi 23 janvier 06H00 Méthodologie

Plus en détail

Les salariés et la réforme de la formation professionnelle

Les salariés et la réforme de la formation professionnelle Les salariés et la réforme de la formation professionnelle Sondage Ifop pour Théâtre à la Carte Contacts Ifop : Anne-Sophie VAUTREY - Directrice d études Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

FM/BS N 18360 Contacts Ifop : Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44. pour

FM/BS N 18360 Contacts Ifop : Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44. pour FM/BS N 18360 Contacts Ifop : Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44 pour L image des entreprises indiennes de technologie Résultats détaillés Avril 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010 Les actifs et la retraite 17 septembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 3 2 - Les résultats de l'étude 5 A - Le niveau de préoccupation à l égard de la retraite 6 B - L évaluation des ressources et des

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 19 - Contacts : Flore-Aline Colmet Daâge / Guillaume Chevalier Septembre Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

pour La formation professionnelle vue par les salariés

pour La formation professionnelle vue par les salariés pour La formation professionnelle vue par les salariés Introduction Quelle est la vision des salariés sur la formation continue : quel est leur bilan sur 2009? Quelles sont leurs priorités pour 2010? Comment

Plus en détail

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire 1201672 Novembre 2012 Sommaire Introduction Les résultats de l étude I. Bilan et perspectives de développement d Autolib 1. Satisfaction

Plus en détail

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien»

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» Contacts Ipsos : Patrick KLEIN Tél : 01 41 98 97 20 e-mail : patrick.klein@ipsos.com Sonia BENCHIKER Tél : 01 41 98 95 08 e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» sonia.benchiker@ipsos.com Rapport

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME -Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 22 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE

CONFÉRENCE DE PRESSE CONFÉRENCE DE PRESSE Marie-Claire Capobianco, Membre du Comité Exécutif de BNP Paribas et Directeur des Réseaux France Bernard Roy, Directeur de la Stratégie de La Banque Postale Laurent Goutard, Directeur

Plus en détail

Les Français et la chute de cheveux

Les Français et la chute de cheveux Les Français et la chute de cheveux Sondage Ifop pour Oxygen et Norgil Contacts Ifop : Romain Bendavid - Directeur de Clientèle Thomas Simon Chargé d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Introduction ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Sauvegarder ses données à domicile ou sur Internet Qui n a jamais perdu des photos ou documents suite à une panne

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT 2 ème semestre 2013

ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT 2 ème semestre 2013 ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT 2 ème semestre 2013 En partenariat avec IT-PARTNERS VOTRE SOCIETE 1. Quelle est la taille de votre entreprise? 0 ou 1 salarié 54 %

Plus en détail

Les Français et l utilisation de leurs véhicules

Les Français et l utilisation de leurs véhicules Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jérôme SAINTE-MARIE Co-directeur du Pôle / jerome.sainte-marie@csa.eu / 01 44 94 59 10-11 Claire PIAU Directrice d études / claire.piau@csa.eu / 01 44 94 59 08 Nicolas

Plus en détail

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Laure BERTHELEMY Mars 2013 L enquête : Le développement de l usage des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) au sein

Plus en détail

Les besoins juridiques des TPE -PME parisiennes et leurs relations avec les avocats

Les besoins juridiques des TPE -PME parisiennes et leurs relations avec les avocats Les besoins juridiques des TPE -PME parisiennes et leurs relations avec les avocats Etude Ifop/Image & Stratégie réalisée pour l Ordre des avocats de Paris Contact Ifop : 01 72 34 94 64 François KRAUS

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 18 - Mai 2013 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 401 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

La «cybersécurité» vue par les collaborateurs

La «cybersécurité» vue par les collaborateurs La «cybersécurité» vue par les collaborateurs Les résultats de l étude Mai 2015 pour Contact : Laurent Bernelas Directeur de l activité Corporate & Management Tel : 01 78 94 89 87 Mob : 07 77 94 30 21

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 24 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Sondage Ifop pour la FFSE Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 21 - Contact : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion & Stratégie d Entreprise flore-aline.colmet.daage@ifop.com

Plus en détail

Les Français et l utilisation de leurs véhicules

Les Français et l utilisation de leurs véhicules Les Français et l utilisation de leurs véhicules Sondage de l Institut CSA pour France Nature Environnement Etude N 1300411 Mars 2013 Titre du projet Sommaire 1. 2. Fiche technique du sondage Les principaux

Plus en détail

PREMIER BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

PREMIER BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour PREMIER BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME Les PME disent tout sur leur financement et leur état d esprit -Vague 1 - Mars 2009 - Note méthodologique 1ère vague du baromètre

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

Le résumé ci-après condense un certain nombre de résultats sélectionnés. Le rapport intégral peut être obtenu auprès de Pro Senectute Suisse.

Le résumé ci-après condense un certain nombre de résultats sélectionnés. Le rapport intégral peut être obtenu auprès de Pro Senectute Suisse. Résumé de l étude Les seniors et Internet Pro Senectute Suisse L utilisation des technologies de la communication et de l information (TIC) par les personnes de 65 ans et plus en Suisse en 2015 Institut

Plus en détail

pour Baromètre sur le -Vague

pour Baromètre sur le -Vague pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME -Vague 11 - Septembre Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 25 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Mai 2015 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A B C - L impact du contexte économique

Plus en détail

Janvier 2013. Un point culminant en 2009

Janvier 2013. Un point culminant en 2009 Janvier 2013 Claude MALLEMANCHE Depuis janvier 2009, près de dix mille demandes d immatriculation d auto-entreprise ont été déposées en Limousin. Trois créateurs sur quatre déclarent qu ils n auraient

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

Ça bouge dans les TPE!

Ça bouge dans les TPE! Ça bouge dans les TPE! Baromètre des usages numériques professionnels 2 ème édition 25 septembre 2012 Emmanuel Kahn, Etienne Astruc Sommaire Méthodologie Résultats 1. Les TPE continuent de s équiper 2.

Plus en détail

pour Les entreprises et l eau : perceptions, comportements et gestion

pour Les entreprises et l eau : perceptions, comportements et gestion pour Les entreprises et l eau : perceptions, comportements et gestion Juin 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A La perception de l eau comme ressource B La coût de l eau en

Plus en détail

Etude sur la mobilité locative

Etude sur la mobilité locative pour Etude sur la mobilité locative Septembre 2011 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : PERL Echantillons : Echantillon de 502 actifs, locataires et éligibles au logement social,

Plus en détail

Les chiffres des entreprises bas-normandes

Les chiffres des entreprises bas-normandes Les chiffres des entreprises bas-normandes Équipements et connexion Sommaire 1 - Équipement des entreprises en ordinateur et en connexion internet........ 15 2 - Les types de connexions internet dans les

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014 Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014 Paris, Enquête 2014 Les Internautes M. Serge PRISO Manager Sécurité 2 Les Internautes présentation de l échantillon 1 009 internautes

Plus en détail

La généralisation de la couverture santé collective vue par les dirigeants

La généralisation de la couverture santé collective vue par les dirigeants La généralisation de la couverture santé collective vue par les dirigeants Septembre 2015 Contact : Frédéric Micheau Directeur de département opinion 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com 15 place de

Plus en détail

La sécurité informatique Usages et attitudes en France. Nobody s Unpredictable

La sécurité informatique Usages et attitudes en France. Nobody s Unpredictable La sécurité informatique Usages et attitudes en France Nobody s Unpredictable Méthodologie Nobody s Unpredictable Méthodologie Cible Internautes âgés de 16 à 64 ans, possédant un ordinateur (PC) équipé

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur Avec la participation de : Vague 8 - Juin 2012 Contexte Plus de 3 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus d un million d autoentreprises ont été

Plus en détail

Questions & Réponses

Questions & Réponses Questions & Réponses Il y a plusieurs modèles d ipad lequel choisir? Vous pouvez choisir le plus simple : 16 GO WIFI IOS 4.3. L ipad version 2 uniquement. Je n ai pas d ipad est-ce que vous en vendez?

Plus en détail

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin Ipsos Public Affairs / GEF Février 2007 Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles Regards croisés hommes/femmes GEF Qui sommes-nous? Créé en janvier 2002, GEF regroupe 9 associations

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

Baromètre sur le financement et

Baromètre sur le financement et pour Baromètre sur le financement et - Vague 17 - Contacts : Flore- Aline Colmet Daâge / Guillaume Chevalier 2013 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

Enquête de l Observatoire Cegos

Enquête de l Observatoire Cegos Enquête de l Observatoire Cegos L usage des réseaux sociaux dans les entreprises Usages par les salariés et responsables des réseaux sociaux 18 janvier 2012 18 janvier 2012 Méthodologie de l enquête 2

Plus en détail

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui?

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? pour Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? Eric Giordano, Directeur Général Pôle Paiement Hi-media Yves-Marie Cann, Directeur d Etudes Ifop 22 octobre 2009 Section 1 : La méthodologie

Plus en détail

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE Tablette tactile, ardoise électronique 1 ou encore tablette PC, ce terminal mobile à mi-chemin entre un ordinateur et un smartphone a d abord séduit le grand public avant d être adopté par les entreprises.

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013

Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013 Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013 Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4 FM N 111499 Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise prenom.nom@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39

Plus en détail

Les Français et le transport partagé

Les Français et le transport partagé Les Français et le transport partagé Institut CSA pour Uber Novembre 2014 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus Constitution de l échantillon

Plus en détail

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE Résultats de l enquête réalisée par internet en novembre 2011 auprès de 2 315 individus âgés de 15 ans et plus, en conformité avec la loi n 78-17 relative à l'informatique, aux

Plus en détail

Etude d impact de la réglementation appellation «Restaurant»

Etude d impact de la réglementation appellation «Restaurant» Etude d impact de la réglementation appellation «Restaurant» Avril 2013 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com SOMMAIRE 1. RAPPEL DE L OBJECTIF

Plus en détail

Les internautes et les comparateurs de prix

Les internautes et les comparateurs de prix FM N 19410 Contact L Atelier : Sandra Edouard Baraud Tél : 01 43 16 90 22 sandra.edouardbaraud@atelier.net, Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les internautes

Plus en détail

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------------------------------------------- En bref : En moyenne, un tiers environ des salariés voyagent régulièrement dans le cadre de leur travail. Seule une entreprise sur trois, cependant, prépare ces déplacements professionnels au moyen de

Plus en détail

donateurs actualité et enquêtes de L engagement bénévole des seniors Innovation Bénévolat Engagement seniors Fundraising tendance Image société pour

donateurs actualité et enquêtes de L engagement bénévole des seniors Innovation Bénévolat Engagement seniors Fundraising tendance Image société pour donateurs enquêtes de société pour des expertises Innovation Bénévolat Engagement seniors études et opi Comportement associations Fundraising méthodologie L engagement bénévole des seniors -de 50 à 65

Plus en détail

Recours aux services aux particuliers : Quel impact des mesures fiscales pour les Français?

Recours aux services aux particuliers : Quel impact des mesures fiscales pour les Français? Septembre 2012 Contacts : Frédéric DABI Adeline MERCERON Prénom.nom@ifop.com Recours aux services aux particuliers : Quel impact des mesures fiscales pour les Français? pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011 Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto 3ème édition - Avril 2011 L objectif de l étude Les conditions de la promotion des femmes dans le secteur automobile Méthodologie Enquête online Adressée aux professionnels

Plus en détail

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Cet article présente les principaux résultats de l enquête OPSIS de Marsouin

Plus en détail

Rapport Lille. Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises

Rapport Lille. Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises Rapport Sommaire Présentation de l'étude Satisfaction globale La réalisation des DADS salaires Les contacts avec la CARSAT, CGSS ou CNAV

Plus en détail

ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances

ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances Sommaire I. Méthodologie/ échantillon II. La place du marketing direct dans l entreprise

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina vague 14 La ville connectée Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 14 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

«Les Français & l automobile»

«Les Français & l automobile» Conférence de Presse 6 juin 2012 3 ème édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé Qui sommes-nous? Un positionnement unique : > Le premier distributeur automobile

Plus en détail

Enquête PME 2015 : Tour d horizon numérique des PME bretonnes

Enquête PME 2015 : Tour d horizon numérique des PME bretonnes Enquête PME 15 : Tour d horizon numérique des PME bretonnes Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin Au cours du premier trimestre 15, 1550 PME bretonnes ont répondu à l «Enquête PME 15» en ligne ou

Plus en détail

dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives

dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives Les USAGES DES TIC dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives é d i t i o n 2 0 0 9 1 Des ÉQUIPEMENTS qui se sont généralisés Une informatisation qui a atteint un seuil L

Plus en détail

Les cadres sont-ils présents sur les réseaux sociaux professionnels? Comment perçoivent-ils ces outils? Les jugent-ils utiles? C est notamment à ces

Les cadres sont-ils présents sur les réseaux sociaux professionnels? Comment perçoivent-ils ces outils? Les jugent-ils utiles? C est notamment à ces LES CADRES ET les réseaux sociaux LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE NOVEMBRE 2012 SYNTHÈSE Les cadres sont-ils présents sur les réseaux sociaux professionnels? Comment perçoivent-ils ces outils? Les jugent-ils

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

Tablettes tactiles Android Découverte et utilisation

Tablettes tactiles Android Découverte et utilisation Tablettes tactiles Android Découverte et utilisation Une tablette tactile est un ordinateur portable qui se présente sous la forme d un écran tactile transportable, c est-à-dire qu il n y a pas de clavier

Plus en détail

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé 48 4 MANAGEMENT IMMOBILIER : COMMENT LES ENTREPRISES GÈRENT LEUR SIÈGE SOCIAl Par Ingrid Nappi-Choulet, professeur à l ESSEC, fondatrice et responsable de l Observatoire du management immobilier. 4.1 /

Plus en détail

CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015

CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015 2 CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015 L étude de la gestion du risque clients par secteur d activité MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE OBJECTIFS DE L ÉTUDE Bon nombre de professionnels de la relation financière clients

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Adico, 2 rue Jean Monnet, BP 20683, 60006 Beauvais cedex Tél : 03 44 08 40 40 / Fax : 03 44 08 40 49 / contact@adico.fr

Adico, 2 rue Jean Monnet, BP 20683, 60006 Beauvais cedex Tél : 03 44 08 40 40 / Fax : 03 44 08 40 49 / contact@adico.fr adicloud Votre bureau dans le Nuage >> L Adico vous présente AdiCloud, la solution qui vous permet d avoir la tête dans le Nuage, mais les pieds sur terre. >> AdiCloud est une plateforme de sauvegarde,

Plus en détail

Les Français et les minerais du sang

Les Français et les minerais du sang Sondage de l Institut CSA pour Amnesty International France, CCFD-Terre solidaire, Sherpa, Info Birmanie, l AITEC et le Secours Catholique Etude n 1500782 - Octobre 2015 SOMMAIRE Fiche technique.. 3 Principaux

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012.

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012. La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Mars 01 INSIGN / April Rappel méthodologique Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants d entreprises

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 Enquête réalisée par mail sur la période du 6 au 13 juin 2013 Préambule : Depuis fin 2011, la Chambre de métiers et de l artisanat réalise une enquête de conjoncture

Plus en détail

L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise

L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise pour Département Opinion et Stratégies d Entreprise L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise 18 décembre 2008 1 La méthodologie 2 Note méthodologique

Plus en détail

L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour

L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 / 06 16 97 06 01 frederic.micheau@ifop.com

Plus en détail

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Français et la géolocalisation Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013

ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013 ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013 1 Méthodologie LA CIBLE : Au sein de chaque entreprise, est interrogée la personne en charge de la majorité des démarches administratives

Plus en détail

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Première vague - 30 juin 2010 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 500 entreprises, représentatif des entreprises de moins de 50 salariés,

Plus en détail

Baromètre des usages numériques professionnels 1 ère édition Septembre 2011

Baromètre des usages numériques professionnels 1 ère édition Septembre 2011 Baromètre des usages numériques professionnels 1 ère édition Septembre 2011 Sommaire Méthodologie Résultats 1. Equipement : ordinateurs, téléphonie, Internet 2. Usages Internet et téléphonie 3. Logiciels

Plus en détail