1. Partie descriptive. Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3.1 le 18 Février 2016

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. Partie descriptive. Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3.1 le 18 Février 2016"

Transcription

1 Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3.1 le 18 Février 216 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé n 3.1 «Planchers et accessoires de planchers» concernant les procédés de rupteurs de ponts thermiques pour planchers à poutrelles en Isolation Thermique par l Intérieur (ITI) Définition d un rupteur de pont thermique pour plancher à poutrelles : Elément spécifique constituant une coupure de continuité de la table de compression du plancher à poutrelle, entre la façade et le plancher. On rencontre deux types de rupteurs de ponts thermiques pour planchers à poutrelles : -Rupteur type «entrevous» : La forme du rupteur transversal (perpendiculaire aux poutrelles) reproduit celle des entrevous avec une hauteur supplémentaire correspondant à la hauteur de la table de compression. Des encoches sont généralement pratiquées dans les rupteurs longitudinaux (parallèles aux poutrelles) afin de ménager un passage pour des «dents» en béton armé. -Rupteur type «réhausse» : Il s agit d un rupteur dont la hauteur est égale à celle de la dalle de compression et qu on vient poser au-dessus des entrevous. Remarques préalables : -Les procédés de rupteur de pont thermiques sont évalués par les Groupes Spécialisés n 3.1 et n 2 (aspects thermiques). La liste des éléments ci-après traite de l aspect structural pour les zones de sismicité 1 à 4. -Le repère utilisé dans la suite du document est décrit ci-dessous : 1. Partie descriptive 1.1. Description succincte Type de rupteur Les rupteurs doivent-ils être mis en œuvre de manière associée ou peuvent-ils être utilisé indépendamment? Plancher à poutrelles : gamme de montage (hauteurs des montages, hauteurs des poutrelles, ), Préciser le numéro de l Avis Technique qui couvre les poutrelles visées) ; obtenir l accord écrit du détenteur d Avis Technique explicitant le respect des exigences définies dans l Avis Technique rupteur Type de murs de façade visé (BA, maçonnerie ) Caractéristiques de mise en œuvre 1.2. Domaine d emploi visé : Catégorie d ouvrages Zone sismique Page 1 sur 6

2 1.3. Description du procédé de rupteurs thermiques Définition des matériaux Géométrie des rupteurs Gamme visée Produits accessoires et produits spéciaux pour le traitement des points singuliers 1.4. Fabrication Localisation des usines Description du process de fabrication Système de contrôle de production : fréquence et contenu des essais (En particulier, contrôle qualité dimensionnel mis en place sur les contours des rupteurs thermiques) Existence éventuelle d un marquage CSTBat sur les entrevous et/ou ACERMI du produit isolant dans lequel est découpé le rupteur (ou sur la ligne de production du rupteur) Identification/traçabilité des produits 1.5. Mise en œuvre du plancher Partie courante : Positionnement des poutrelles, des entrevous, des rupteurs, mise en place du ferraillage des chaînages, mise en place des ferraillages spécifiques dus à la présence des rupteurs ; accompagnée des coupes verticales et horizontales correspondantes Traitement des points singuliers : Angles, trémies, travées démodulées Description du cas des balcons (si visé) Stabilité (positionnements, armatures complémentaires éventuellement requises), description des seuils PMR (fournir les schémas correspondants) ; Description du cas des toitures-terrasses (si visé) Dispositions d étanchéité pour chaque cas de figure visé, références techniques (référence aux DTU série 43) et schémas cotés associés Nb : une attention particulière doit être apportée aux exigences incendie éventuellement applicables 1.6. Finitions Description des finitions prévues en face supérieur et inférieure du plancher dans lequel sont incorporés les rupteurs (isolant, plaques, revêtements, etc.) accompagné des schémas 1.7. Conception et calculs Dispositions constructives hors zones sismiques Dispositions constructives en zones sismique 1.8. Performances thermiques Description des performances thermiques (valeurs des ponts thermiques linéiques Ψ et ponctuels éventuels) et les hypothèses de calculs Performances acoustiques Description des performances acoustiques d un plancher muni de rupteurs : mode de transmission et valeurs ; 1.1. Distribution et assistance technique Distribution Exploitation commerciale, mode de distribution, nature et contenu de la formation des entreprises ; Assistance technique Assistance technique à apporter pour la mise en œuvre et le respect des prescriptions techniques de l Avis Technique ; Page 2 sur 6

3 2. Partie Justificative Les prestations d essais et d études ne sont pas comprises dans le prix de l instruction de la demande d Avis Technique ou de Document Technique d Application elles font l objet de contrats séparés Conception Détermination des capacités résistantes des rupteurs sous sollicitations statiques : Voir tableau en Annexe Exemple de note de calcul d un plancher à poutrelles muni de rupteurs Justifier que l empiètement n impacte pas la stabilité de l ouvrage pour le domaine d utilisation prévu avec utilisation de murs de maçonnerie (en référence au DTU2.1) Justification de la tenue du balcon (si visé) compte-tenu de la présence des rupteurs Dans le cas des façades en béton, vérification des «dents» BA vis-à-vis des différentes actions dues au retrait différentiel du plancher et de la façade, à la dilatation thermique de la façade et au vent, à l ELS et à l ELU. Hypothèses : - différentiel thermique entre façade et plancher considéré ΔT=3 C (24 C en régime permanent; ±6 C variation journalière) à l ELS - Retrait différentiel 1x1-4 - Hauteur bâtiment maxi revendiqué - Niveau examiné : le dernier - Façades 18 cm, refends 2 cm, plancher poutrelles, refends // à la façade - 3 Travées 5.5m m - Hauteur d étage 3 m - Prise en compte des cages d ascenseur/escalier - Eléments béton C25/ Vent : Voir tableau en Annexe Sismique (si visé) Détermination des capacités résistantes des rupteurs sous sollicitations d origine sismique : Voir tableau en Annexe. Schémas explicatifs des dispositions constructives en zones sismiques (Armatures des «dents» en BA, liaisons d angle, enrobage, recouvrement des armatures, traitement des trémies ), faisabilité de la mise en œuvre 2.2. Feu Robustesse : Vérification de la stabilité d ensemble en considérant la défaillance d un élément ponctuel. A titre d exemple, pour des éléments en béton armé (comportement ductile), des coefficients ϒ rep,n = 1.5 (vis-à-vis de l effort normal : tirant/buton) et ϒ rep,h = 1.2 (vis-à-vis de l effort horizontal : cisaillement) est à considérer sur les capacités portantes Appréciation de résistance au feu établi par un laboratoire agréé, couvrant les produits de la gamme, précisant le(s) revêtement(s), et traitant les critères E et I par essai Etudes pour validation du critère R de la gamme de planchers munis des rupteurs concernés Etanchéité vis-à-vis des risques de dégagement des gaz toxiques : conformité des dispositions constructives à l article 16 de l arrêté du 31 janvier 1986 renvoyant au Cahier du CSTB 3231 (Guide de l'isolation thermique par l'intérieur des bâtiments d'habitation du point de vue des risques en cas d'incendie) Page 3 sur 6

4 2.3. Mise en œuvre Exemple de plan de pose de planchers avec poutrelles intégrant le procédé de rupteurs thermiques et les ferraillages associés Notice de pose du rupteur 2.4. Thermique Validation dans le cadre du GS 2 des valeurs des coefficients de transmission thermiques linéiques et ponctuels. Justification de la conductivité thermique des matériaux cités dans le Définition des matériaux (Déclaration de performance, certificat ACERMI ou équivalent, rapport d essai, etc.). La composition de chaque matériau doit être clairement renseignée au CSTB Acoustique PV relatif à l indice d affaiblissement acoustique vis-à-vis du bruit aérien PV acoustique caractérisant la réduction aux bruits d impact quand le domaine d emploi vise les planchers séparatifs (pour ouvrages d habitations collectives, ou pour emploi en toiture-terrasse (vis-à-vis des bruits extérieurs)) ; 2.6. Etanchéité des toitures-terrasses Justification de la compatibilité des revêtements d étanchéité prévus dans le cas spécifique des toitures terrasses Données environnementales et sanitaires Fiches de déclaration environnementale et sanitaire (FDES) si elles existent 2.8. Références Liste des références de réalisations en précisant pour chacune d elles la situation, le type et la date de mise en service de l ouvrage, ainsi que les coordonnées des principaux intervenants ; 2.9. Annexes Schémas côtés de tous les rupteurs de la gamme Schémas illustrant toutes les configurations visées sur lesquels figurent entre autres : plancher, mur, isolation intérieure verticale, isolation intérieure horizontale, finitions Schémas explicatifs des dispositions constructives hors zones sismiques et en zones sismiques (Armatures des «dents» en BA, liaisons d angle, traitement des trémies ) Tableaux de données thermiques Page 4 sur 6

5 ANNEXE : Tableau récapitulatif des justifications demandées Domaine d emploi visé Justifications nécessaires N Ligne Type de façade Hauteur du bâtiment Parasismique Approche Nombre d essai à prévoir Justifications complémentaires à prévoir 1 Analytique pure (si Inférieure à configuration de la plus petite dimension en Non visé rupteur permettant plan du l application des bâtiment règles de calcul usuelles (EC2, )) 2 Validation de Vz,d : minimum Analytique (basé sur des principes et des méthodes de calcul connus (Eurocodes, Code Model, ) avec validation par essai 1 essai sous chargement vertical monotone croissant ; essais menés à ruine Validation de Vy,d : minimum 1 essai sous chargement vertical Vz,d et chargement horizontal monotone croissant ; essais menés à ruine 3 Caractérisation de Vz,d : minimum 3 essais sous chargement vertical monotone croissant, chargement horizontal nul ; essais menés à et/ou béton armé Inférieure à la plus petite dimension en plan du bâtiment Non visé ruine Caractérisation de Vy,d : minimum 3 essais sous chargement vertical constant sous Vz,d et chargement horizontal monotone croissant ; essais menés à Expérimentale ruine Caractérisation de Vx,d : minimum 3 essais sous chargement axial monotone croissant, dans l axe tirant/buton de la dent b.a. du rupteur ; essais menés à ruine Détermination des valeurs résistantes de calcul suivant la méthodologie décrite au D.7.2 de la norme NF EN 199 en considérant une variance inconnue. 4 Pas de limite en hauteur Non visé Analytique avec validation par essai Page 5 sur 6 Idem ligne 2

6 5 Vis-à-vis des effets du vent : Pour toutes les situations de projet où la hauteur du bâtiment est supérieure à et/ou béton Expérimentale Idem ligne 3 la plus petite dimension en plan, une étude numérique devra être réalisée afin de armé quantifier l influence de l insertion de rupteurs sur la réponse globale de la structure, en tenant compte des effets du retrait et de la dilatation thermique. 6 Idem ligne 2, plus les essais ci- Analytique avec validation par dessous : Validation de Vy,d,sismique : minimum 1 essai sous chargement vertical Vz,d et chargement horizontal alterné ; essais menés à ruine Vis-à-vis des effets du vent et du séisme : Campagne de modélisation numérique sur une batterie de modèles représentatifs du domaine essais Validation de Vx,d,sismique : d emploi utilisant les minimum 1 essai sous données de raideurs 7 et/ou béton armé Pas de limite en hauteur Visé chargement axial alterné, dans l axe tirant/buton de la dent b.a. du rupteur ; essais menés à ruine Idem ligne 3 plus les essais cidessous : caractérisées ou validées par essai pour quantifier l influence de l insertion des rupteurs sur la redistribution des efforts sur les murs de contreventement (murs de Caractérisation de façade, refends intérieurs) Vy,d,sismique : minimum 3 Si cette redistribution est > Expérimentale essais sous chargement vertical Vz,d et chargement horizontal alterné ; essais menés à ruine à 1%, l influence de l insertion des rupteurs ne peut pas être considérée comme négligeable et il est nécessaire de prendre en Caractérisation de compte l augmentation des Vx,d,sismique : minimum 3 efforts liés à l insertion de essais sous chargement axial alterné, dans l axe tirant/buton de la dent b.a. du rupteurs dans le dimensionnement des murs de refend. rupteur ; essais menés à ruine Page 6 sur 6

GUIDE BUREAUX D études STRUCTURE

GUIDE BUREAUX D études STRUCTURE GUIDE BUREAUX D études STRUCTURE Au cœur du logement collectif La prédalle à correction de ponts thermiques intégrée simplifiez la rt 0 ThermoPrédalle BA, la prédalle en béton armé à correcteurs de ponts

Plus en détail

Rupteurs. La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ. Gain 38% Gain 52%

Rupteurs. La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ. Gain 38% Gain 52% Rupteurs La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ LOGEMENTS COLLECTIFS Ψ 9 = 0,37 W/m.K Gain 38% MAISONS INDIVIDUELLES Ψ 9 = 0,29 W/m.K Gain 52% Évite la pose des rupteurs thermiques Exigence

Plus en détail

Journée Expertise & Construction

Journée Expertise & Construction Journée Expertise & Construction Dimensionnement parasismique des planchers à poutrelles équipés de rupteurs thermiques Armand LEROUX (Cerib) Epernon, 7 juillet 2015 Sommaire Contexte Objectifs Démarche

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE. Au cœur du logement collectif. Simplifiez l Isolation Thermique par l Intérieur

GUIDE TECHNIQUE. Au cœur du logement collectif. Simplifiez l Isolation Thermique par l Intérieur GUIDE TECHNIQUE Au cœur du logement collectif Simplifiez l Isolation Thermique par l Intérieur La prédalle en béton armé à correction de ponts thermiques intégrée Sommaire n Description n Disposition 6

Plus en détail

Mise en œuvre en zones sismiques des revêtements extérieurs en bois couverts par le DTU 41.2

Mise en œuvre en zones sismiques des revêtements extérieurs en bois couverts par le DTU 41.2 Mise en œuvre en zones sismiques des revêtements extérieurs en bois couverts par le DTU 41.2 1. PREAMBULE La nouvelle réglementation sismique a été mise en place le 22 octobre 2010 au travers des textes

Plus en détail

Schöck Rutherma type Ki

Schöck Rutherma type Ki Schöck Rutherma type Schöck Rutherma type Contenu Page Description et exemples de disposition des éléments/coupe 188 Figures/Dimensions 189 Vues en plan 190 Tableaux de dimensionnement 191 Exemple de dimensionnement

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document révisé par le Groupe Spécialisé n 3 le 4 juin 2014 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

Rupteur Thermoprédalle Rector

Rupteur Thermoprédalle Rector Avis Technique 20/09-150*01 Add Additif à l'avis Technique 20/09-150 Rupteurs de pont thermique pour planchers Rupteur Thermoprédalle Rector Thermal breaks for slabs Titulaire : Rector Lesage SA 18 Rue

Plus en détail

A. DESCRIPTION 1. Généralités Classe du système

A. DESCRIPTION 1. Généralités Classe du système INTRODUCTION Les Hourdis CONCERTO METAL (CMH) en polystyrène expansé d une densité de 20 à 25 kg/m³, renforcé par des inserts en acier galvanisé de 1,25 mm offre les avantages suivants : Isolation thermique

Plus en détail

Schöck Rutherma Descriptif type (CCTP) Schöck Rutherma en isolation par l extérieur

Schöck Rutherma Descriptif type (CCTP) Schöck Rutherma en isolation par l extérieur Descriptif type (CCTP) Schöck Rutherma en isolation par l extérieur Traitement des ponts thermiques en isolation par l extérieur Fourniture et pose de rupteurs de ponts thermiques linéiques de type Schöck

Plus en détail

DETERMINATION DES COEFFICIENTS THERMIQUES (UP ET PSI) DES BLOCS DE COFFRAGE ISOLANT ISOLASUP EVOLUTION POUR UN AVIS TECHNIQUE

DETERMINATION DES COEFFICIENTS THERMIQUES (UP ET PSI) DES BLOCS DE COFFRAGE ISOLANT ISOLASUP EVOLUTION POUR UN AVIS TECHNIQUE Direction Isolation et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 13-098 Le 21 juillet 2014 Réf. DIR/HTO 2014-154-KZ/LS- N SAP 70042372 DETERMINATION DES COEFFICIENTS THERMIQUES (UP ET

Plus en détail

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux Dossier technique A. DESCRIPTION 1. Description du produit Le Posyte est un matériau de très haute performance thermique destiné à la construction passive et positive à usage d habitation et commercial.

Plus en détail

Schöck Rutherma type V

Schöck Rutherma type V Schöck Rutherma type Contenu Page Exemples de disposition des éléments/coupes 122 Tableau de dimensionnement/ues en plan 123 Exemples d application 124 Acier de recouvrement/remarques 125 Espacement des

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document révisé par le Groupe Spécialisé n 3.1 le 18 Février 2016 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3.1 «Planchers et accessoires de plancher»

Plus en détail

Les maçonneries parasismiques en pierre. Olivier Chèze

Les maçonneries parasismiques en pierre. Olivier Chèze Les maçonneries parasismiques en pierre Olivier Chèze Quels sont les nouveaux référentiels? Commençons par les anciens : - Règles PS 92 : tous les bâtiment - PSMI 92 : petits bâtiments (maisons individuelles

Plus en détail

Avis Technique 3+20/ SLABE Boîtier isolant structurel

Avis Technique 3+20/ SLABE Boîtier isolant structurel Avis Technique 3+20/16-368 Annule et remplace l Avis Technique 20/12-248*V1 Isolation thermique par l intérieur (ITI) Rupteur de pont thermique Thermal breaks Tragende Wärmedämmelemente SLABE Boîtier isolant

Plus en détail

Les assemblages entre éléments d une structure doivent être modélisés par une liaison appui simple, articulation ou encastrement.

Les assemblages entre éléments d une structure doivent être modélisés par une liaison appui simple, articulation ou encastrement. 1 I SYSTEME PORTEUR I 1 Définition : L architecte dessine l intérieur et l extérieur d un bâtiment et envoie les plans à un bureau d études. Le travail de ce bureau d études est alors de définir à partir

Plus en détail

APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234

APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234 DIRECTION ISOLATION ET REVÊTEMENTS DIVISION REVETEMENTS, ÉTANCHEITE, ENDUITS ET MORTIERS APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234 Selon l'avis du Comité d'experts,

Plus en détail

Mise en œuvre de bardage rapporté en zone sismique

Mise en œuvre de bardage rapporté en zone sismique Fiche Technique #3 è L expertise SNBVI è Septembre 2015 Mise en œuvre de bardage rapporté en zone sismique Textes de référence o NF EN 1998-1 dit Eurocode 8 o NF P 06-014 dit règles PS MI89 révisé 92 o

Plus en détail

Schöck Rutherma module ES

Schöck Rutherma module ES Schöck Rutherma module Contenu Page Exemples de disposition des éléments/coupes 58 Tableaux de dimensionnement/coupes/vues en plan 59 Exemple de dimensionnement 60 Remarques 61 Liste de vérification 62

Plus en détail

Calcul sur bâtiment en maçonnerie. Calcul sur bâtiment en maçonnerie Données : Calcul sur bâtiment en maçonnerie Masse sujette à action sismique:

Calcul sur bâtiment en maçonnerie. Calcul sur bâtiment en maçonnerie Données : Calcul sur bâtiment en maçonnerie Masse sujette à action sismique: Maison individuelle à murs en maçonnerie chaînée, comportant deux planchers à dalle pleine en béton armé. Les plans de cette maison sont donnés ci-après. WB1/21 : MFL WB2/21 : MFL Données : Blocs de maçonnerie

Plus en détail

ZONES SISMIQUES

ZONES SISMIQUES ZONES SISMIQUES 1.1 1.5 > ZONES Le décret du 14 mai 1991 définit 5 zones de sismicité croissante : Zone 0 : sismicité négligeable mais non nulle Zone Ia : sismicité très faible mais non négligeable Zone

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Avis Technique 3/09-631*01 Add Plancher Floor Fu boden Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat, dont la liste à jour est consultable sur Internet

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application C 01/03/2015 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

Maçonnerie en pierre naturelle

Maçonnerie en pierre naturelle Centre Technique de Matériaux Naturels de Construction 17, rue Letellier, 75015 Paris Tél : +33(0)1 44 37 50 00 Fax : +33(0) 1 44 37 08 02 www.ctmnc.fr GUIDE DES PONTS THERMIQUES Comprendre et évaluer

Plus en détail

PROJET «Solutions de correction des ponts thermiques»

PROJET «Solutions de correction des ponts thermiques» PROJET «Solutions de correction des ponts thermiques» EDF R&D CSTB ISOVER TOP GLASS FILMM L équipe-projet : OBJECTIF : Préparer et permettre le durcissement réglementaire sur la correction des ponts thermiques

Plus en détail

Pourquoi Plancher Silence équipe déjà plus de Logements & maisons en bande en France?

Pourquoi Plancher Silence équipe déjà plus de Logements & maisons en bande en France? Pourquoi Plancher Silence équipe déjà plus de 20 000 Logements & maisons en bande en France? Plancher Silence, solution pour maisons en bandes & petits collectifs Parce que vous Faites des économies avec

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION DÉFINITIONS...7

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION DÉFINITIONS...7 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET...3 2. DOMAINE D APPLICATION...5 3. DÉFINITIONS...7 4. RAPPEL DE LA MÉTHODOLOGIE DE L EN 1998-3...9 4.1 Démarche générale...9 4.2 Investigations préalables...11 4.3 Détermination

Plus en détail

CALCUL DE PONTS THERMIQUES DE LIAISON AVEC FACADE F4

CALCUL DE PONTS THERMIQUES DE LIAISON AVEC FACADE F4 Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 10-099 Le 26 avril 2011 Réf. DER/HTO 2011-100-AD/LS CALCUL DE PONTS THERMIQUES DE LIAISON AVEC FACADE F4 Version 1

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Dispositions applicables aux façades légères en zones sismiques

FICHE TECHNIQUE. Dispositions applicables aux façades légères en zones sismiques FICHE TECHNIQUE CSTB CEBTP Bureau VERITAS APAVE QUALICONSULT SOCOTEC SNFA du COPREC N 49 - Indice : A Date : Octobre 2013 Nombre de pages : 7 Objet de la fiche Dispositions applicables aux façades légères

Plus en détail

Règles particulières aux constructions en bois

Règles particulières aux constructions en bois Eurocode 8 EN1998-1 Chapitre 8 Règles particulières aux constructions en bois Le bois Un bon matériau de structure pour construire en zone sismique léger => forces sismiques faibles bonne résistance en

Plus en détail

Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton

Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton F. Lyon 1 Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton Florent Lyon Centre scientifique

Plus en détail

Entrevous coffrant pour poutrelles treillis Knauf Treillis Therm Coffrant

Entrevous coffrant pour poutrelles treillis Knauf Treillis Therm Coffrant coffrant pour poutrelles treillis Le produit : présentation L entrevous est spécialement destiné à réaliser un coffrage léger tout en réduisant les déperditions linéiques des planchers en béton armé à

Plus en détail

des Eurocodes 6 et 8 Mardi 24 Juin 2008 Présenté par S. Teboul Chargé d étude structure

des Eurocodes 6 et 8 Mardi 24 Juin 2008 Présenté par S. Teboul Chargé d étude structure Application à la pierre des Eurocodes 6 et 8 Mardi 24 Juin 2008 Présenté par S. Teboul Chargé d étude structure Plan de la présentation Présentation des Eurocodes Eurocode0 et Eurocode1 Eurocode6 Paramètres

Plus en détail

des Eurocodes 6 et 8 Mardi 24 Juin 2008 Présenté par S. Teboul Chargé d étude structure

des Eurocodes 6 et 8 Mardi 24 Juin 2008 Présenté par S. Teboul Chargé d étude structure Application à la pierre des Eurocodes 6 et 8 Mardi 24 Juin 2008 Présenté par S. Teboul Chargé d étude structure Plan de la présentation Présentation des Eurocodes Eurocode0 et Eurocode1 Eurocode6 Paramètres

Plus en détail

Guide d évaluation des cloisons sous actions sismiques

Guide d évaluation des cloisons sous actions sismiques Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 9 Cloisons, doublages et plafonds Guide d évaluation des cloisons sous actions sismiques Ce document a été validé par la Commission

Plus en détail

«L application des nouvelles règles parasismiques dans la construction neuve (après le 1er mai 2011)»

«L application des nouvelles règles parasismiques dans la construction neuve (après le 1er mai 2011)» «L application des nouvelles règles parasismiques dans la construction neuve (après le 1er mai 2011)» Retours d expérience des Contrôles du respect des Règles de Construction Rubrique «Parasismique» Chambéry

Plus en détail

POUTRE PSS LEADER. GÉnÉrIQUe. Données de base descriptif. manutention. domaines d emploi

POUTRE PSS LEADER. GÉnÉrIQUe. Données de base descriptif. manutention. domaines d emploi POUTRE PSS LEADER GÉnÉrIQUe Données de base descriptif Poutre en béton précontraint par armatures adhérentes Section 20 x 20 cm Poids 100 kg/ml Produit de stock Disponible de 1,50 m à 6,20 m de 10 en 10

Plus en détail

U.C.D Urban Concept Design

U.C.D Urban Concept Design U.C.D Urban Concept Design présente: Néohourdis entrevous isolants Procédé de construction en partenariat avec la société Présentation Polystyrène La Société U.C.D - Urban Concept Design est le distributeur

Plus en détail

APPRECIATION TECHNIQUE D'EXPERIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2428

APPRECIATION TECHNIQUE D'EXPERIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2428 DIRECTION SECURITE, STRUCTURES ET FEU APPRECIATION TECHNIQUE D'EXPERIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2428 Selon l avis du Comité d Experts, le demandeur ayant été entendu, la demande d'atex

Plus en détail

Guide RAGE : Panneaux massifs bois contrecollés

Guide RAGE : Panneaux massifs bois contrecollés Guide RAGE : Panneaux massifs bois contrecollés Dans le cadre du programme RAGE (Règles de l Art Grenelle Environnement 2012), dont la mission est d accompagner les entreprises et artisans du bâtiment

Plus en détail

Façades à ossature bois

Façades à ossature bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Façades à ossature bois A. Onillon 1 Façades à ossature bois Arnaud Onillon Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux 2 Façades à ossature bois A. Onillon

Plus en détail

Annexe technique 04 de la certification QB : Éléments spéciaux de maçonnerie

Annexe technique 04 de la certification QB : Éléments spéciaux de maçonnerie CERTIFICATION Annexe technique 04 de la certification QB : Éléments spéciaux de maçonnerie Coffre de volet roulant intégré à la maçonnerie N d identification : QB 07/A04 Date de mise en application : 01/06/2017

Plus en détail

Briques de murs POROTHERM R20

Briques de murs POROTHERM R20 Briques de murs POROTHERM R20 123 POROTHERM R20 Maçonnerie Roulée 20 cm largeur 200 mm Même hauteur que les Monomurs POROTHERM En refend, appareillages facilités avec les murs extérieurs RC 110 Longueur

Plus en détail

ENTREvOUS ISOLEADER. 60 cm Réhausse éventuelle : 3, 4 ou 8 cm Hauteur coffrante : 13 cm Entraxe de poutrelles : 60 cm Longueur 60 cm avec emboîtement

ENTREvOUS ISOLEADER. 60 cm Réhausse éventuelle : 3, 4 ou 8 cm Hauteur coffrante : 13 cm Entraxe de poutrelles : 60 cm Longueur 60 cm avec emboîtement ENTREvOUS ISOLEADER GÉnÉrIQUe RT 2005 Données de base descriptif Entrevous moulé en polystyrène Disponible en 4 modèles pour 4 niveaux de performance thermique. up = 0,39 - - 0,27 et 0,23 W/m 2.K 60 cm

Plus en détail

Solutions Mur. Murbric. Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride Les plus produit : Caractériques techniques p Appareillages ép. 20 cm p.

Solutions Mur. Murbric. Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride Les plus produit : Caractériques techniques p Appareillages ép. 20 cm p. Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride Les plus produit : Caractériques techniques p. 126 Performances du mur p. 127-130 Accessoires ép. 20 cm p. 155-156 Appareillages ép. 20 cm p. 157-160 n Pose rapide : 6,6

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application 5/12-2269 Procédé de couverture en tuiles de terre cuite Tuile de terre cuite mise en œuvre à très faible pente Rhona 10 relevant de la norme NF EN 1304 Titulaire : Usine

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE EQUATIO CHAUFFANT

CAHIER TECHNIQUE EQUATIO CHAUFFANT CAHIER TECHNIQUE EQUATIO CHAUFFANT Au coeur de la maison individuelle Le plancher chauffant intégré APPLICATIONS PLANCHER Plancher Chauffant sur vide-sanitaire Descriptif Plancher constitué de : n Poutrelles

Plus en détail

Avis Technique 2/ *01 Add

Avis Technique 2/ *01 Add Avis Technique 2/11-1445*01 Add Additif à l Avis Technique 2/11-1445 Avant d utiliser ce système, il est indispensable de prendre connaissance de l Avis Technique 2/11-1445 en tenant compte de l additif

Plus en détail

Guide technique spécialisé pour la constitution d un dossier de demande d Avis Technique : Coffres de volet roulant.

Guide technique spécialisé pour la constitution d un dossier de demande d Avis Technique : Coffres de volet roulant. Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 16 : Produits et procédés spéciaux pour la maçonnerie Guide technique spécialisé pour la constitution d un dossier de demande d Avis

Plus en détail

Plans et perspectives

Plans et perspectives Plans et perspectives plain-pied & étage Henri RENAUD Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11630-6 Sommaire 3. Agencement des locaux : surfaces habitables et annexes... 27 N 4: Maison avec terrasse sous arcades

Plus en détail

Risque sismique. Les bonnes pratiques

Risque sismique. Les bonnes pratiques Risque sismique Les bonnes pratiques Spécialiste du domaine 1 Association Française du Génie Parasismique L AFPS organise des journées techniques ouvertes au plus large public L AFPS publie des guides,

Plus en détail

Exécution des ouvrages

Exécution des ouvrages Valorisation des solutions bois pour la réhabilitation des bâtiments Exécution des ouvrages 23/06/2017 SOMMAIRE A. Chape sur plancher bois...3 1. Solidité... 3 2. Rigidité... 3 3. Maîtrise des transferts

Plus en détail

TERRAWATT, LE TOIT-TERRASSE LE PLUS PERFORMANT

TERRAWATT, LE TOIT-TERRASSE LE PLUS PERFORMANT TERRAWATT, LE TOIT-TERRASSE LE PLUS PERFORMANT + ISOLANT + SÛR + FACILE POUR ÉVITER LA CONDENSATION ET LES MOISISSURES SOLUTION PERFORMANTE ET FIABLE POUR PLANCHERS HAUTS Corey Jenkins / Image Source /

Plus en détail

CALCUL DES COEFFICIENTS DE PONTS THERMIQUES DE PLANCHER INTEGRANT DES MODENATURES. Société : NMC

CALCUL DES COEFFICIENTS DE PONTS THERMIQUES DE PLANCHER INTEGRANT DES MODENATURES. Société : NMC CALCUL DES COEFFICIENTS DE PONTS THERMIQUES DE PLANCHER INTEGRANT DES MODENATURES Société : NMC DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Service DER Division HTO DER/HTO 2010-112-BB/LS Date Le 12 Avril 2010

Plus en détail

CERTIFICAT. Entrevous à base de polystyrène expansé ISOLEADER 23 - ISOLEADER 27 - ISOLEADER 33 - ISOLEADER 39

CERTIFICAT. Entrevous à base de polystyrène expansé ISOLEADER 23 - ISOLEADER 27 - ISOLEADER 33 - ISOLEADER 39 CERTIFICAT Entrevous à base de polystyrène expansé 23-27 - 33-39 Le CSTB atteste que le(s) produit(s) ci-dessus est (sont) conforme(s) à des caractéristiques décrites dans le référentiel de certification

Plus en détail

Règles PS-MI 89 révisées 92 et le Contrôle réglementaire

Règles PS-MI 89 révisées 92 et le Contrôle réglementaire Règles PS-MI 89 révisées 92 et le Contrôle réglementaire Daniel WESTEEL CETE de L'OUEST Laboratoire Régional Angers Centre d'etudes Techniques de l'equipement de l'ouest www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Rapprochons nos compétences

Rapprochons nos compétences Rapprochons nos compétences Nos conseillers techniques connaissent votre terrain SAINT-PIERRE-DES-CORPS La Ballastière 37705 Saint-Pierre-des-Corps Téléphone : 0 800 850 853 Télécopie : 02 47 44 42 68

Plus en détail

Solutions pour planchers haut de sous-sol et toit-terrasse. Votre foyer en toute sécurité

Solutions pour planchers haut de sous-sol et toit-terrasse. Votre foyer en toute sécurité Planchers RT 2012 Solutions pour planchers haut de sous-sol et toit-terrasse Votre foyer en toute sécurité 2 Quand un spécialiste des poutrelles bétons s allie à une référence du plancher, la performance

Plus en détail

Isolation thermique des parois en terre cuite

Isolation thermique des parois en terre cuite Isolation thermique des parois en terre cuite R et U des murs en briques POROTHERM Les valeurs sont indiquées à chaque page produit dans les performances du mur. Maçonnerie isolante type a ou b Correction

Plus en détail

Comprendre les nouvelles règles de dimensionnement. Olivier Chèze, CTMNC

Comprendre les nouvelles règles de dimensionnement. Olivier Chèze, CTMNC Comprendre les nouvelles règles de dimensionnement Olivier Chèze, CTMNC La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013 Plan de la présentation I. Le contexte normatif Pourquoi

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Conduit de fumée Chimney Abgasanlagen Avis Technique 14/12-1817 Système d'isolation de traversée d'étage ou de paroi Système d'isolation ISOTEN Titulaire : TOLERIE EMAILLERIE NANTAISE 21, rue robert Schuman

Plus en détail

Schöck Rutherma type K-HV, K-BH, K-WO, K-WU

Schöck Rutherma type K-HV, K-BH, K-WO, K-WU Schöck Rutherma type,,, Schöck Rutherma type Contenu Page Raccordement en cas de décalage vers le bas 74 Raccordement en cas de décalage vers le haut/informations de mise en œuvre 75 Raccordement à des

Plus en détail

KNAUF THERM CHAPE TH38 SOUS CHAPE HYDRAULIQUE

KNAUF THERM CHAPE TH38 SOUS CHAPE HYDRAULIQUE sous chape hydraulique Knauf Therm Chape Th38 est un panneau en polystyrène blanc, conforme à la norme NF EN 13163 Application Ouvrage d'isolation conforme au DTU 52.10 sous chape ou dalle limité au champ

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Conduit de fumée Chimney Abgasanlagen Avis Technique 14/12-1769 Système d'isolation de traversée d'étage ou de paroi Système "LAHE-SAFE" Titulaire : LAHERA PRODUCTIONS RN 112 La Roubinarié FR-81200 MAZAMET

Plus en détail

Procédures d évaluations pour les procédés photovoltaïques intégrés au bâtiment

Procédures d évaluations pour les procédés photovoltaïques intégrés au bâtiment Céline MEHL, Centre Scientifique et Technique du Bâtiment Procédures d évaluations pour les procédés photovoltaïques intégrés au bâtiment «BATIMAT, Forum Qualité et Développement Durable» Introduction

Plus en détail

Procès-Verbal de Classement n 2015 CERIB 5517

Procès-Verbal de Classement n 2015 CERIB 5517 Laboratoire de résistance au feu agréé par le ministère de l'intérieur Procès-Verbal de Classement n 2015 CERIB 5517 Selon l arrêté du 22 mars 2004 modifié du Ministère de l Intérieur RESISTANCE AU FEU

Plus en détail

Les prédalles sont des plaques en béton précontraint par armatures adhérentes. Associées au béton coulé en œuvre, elles sont à la fois :

Les prédalles sont des plaques en béton précontraint par armatures adhérentes. Associées au béton coulé en œuvre, elles sont à la fois : Présentation Les prédalles sont des plaques en béton précontraint par armatures adhérentes. Associées au béton coulé en œuvre, elles sont à la fois : Coffrage du plancher, Constituant du plancher fini,

Plus en détail

Coefficient de transmission surfacique en partie courante (Uc) 6. Coefficient de transmission surfacique global (Up) 7

Coefficient de transmission surfacique en partie courante (Uc) 6. Coefficient de transmission surfacique global (Up) 7 THERMIQUE Sommaire Sommaire 2 Récapitulatif général des valeurs 3 Introduction et hypothèses de calcul 4 Nature des matériaux, conductivité thermique et conditions aux limites 5 Performances Thermiques

Plus en détail

Correspondances entre les règles de calcul retirées des listes et les guides Eurocode

Correspondances entre les règles de calcul retirées des listes et les guides Eurocode Correspondances entre les règles de calcul retirées des listes et les guides Eurocode Charpentes en alliage d aluminium Statut Référence normative Date de publication Règles AL (*) Règles de conception

Plus en détail

ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS

ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES SPÉCIALITÉ : GÉNIE CIVIL SESSION 2012 ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS DURÉE : 6 HEURES COEFFICIENT : 8 Ce sujet comprend : - Un Dossier

Plus en détail

Document Technique d Application ROMANE SANS

Document Technique d Application ROMANE SANS Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/12-2289 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1611 Edition corrigée du 9 juillet 2012 Tuile de terre cuite Couverture en petits éléments Discontinous

Plus en détail

LES BLOCS EN BÉTON

LES BLOCS EN BÉTON LES BLOCS EN BÉTON LES PRODUITS PERASSO DANS LA MAISON INDIVIDUELLE LES PRODUITS PERASSO SONT CERTIFIÉS CE ET NF Marquage CE autorise la mise sur le marché et atteste que les produits respectent les six

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION...5

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION...5 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET...3 2. DOMAINE D APPLICATION...5 3. PRÉSENTATION SUCCINCTE SUR LA CONCEPTION ET LE CALCUL DES POUTRES MIXTES...7 3.1 Généralités sur les planchers...7 3.2 Rappels sur les actions

Plus en détail

Mardi 24 Juin 2008 Présenté par S. Teboul Chargé d étude structure

Mardi 24 Juin 2008 Présenté par S. Teboul Chargé d étude structure Application à la pierre des Eurocodes 6 et 8 Mardi 24 Juin 2008 Présenté par S. Teboul Chargé d étude structure Plan de la présentation Présentation des Eurocodes Eurocode0 et Eurocode1 Eurocode6 Paramètres

Plus en détail

Schöck Rutherma type K

Schöck Rutherma type K Schöck Rutherma type Schöck Rutherma type Contenu Page Exemples de disposition des éléments/coupes 42 Vues en plan 43 Versions du produit/désignations 44 Description de l élément 45 Tableaux de dimensionnement/valeur

Plus en détail

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi Cours de Structures en béton Chapitre 1 CONSTRUIRE EN BETON Section 1.3 Les bases du dimensionnement 1.3.1 Le concept général 1.3.2 Les conventions et les unités de calcul 1.3.3 La définition des situations

Plus en détail

Entrevous à base de polystyrène expansé ISOLEADER 27 -ISOLEADER 33- ISOLEADER 35 et ISOLEADER 39

Entrevous à base de polystyrène expansé ISOLEADER 27 -ISOLEADER 33- ISOLEADER 35 et ISOLEADER 39 Entrevous à base de polystyrène expansé 27-33- 35 et 39 Le CSTB atteste que le(s) produit(s) ci-dessus est (sont) conforme(s) à des caractéristiques décrites dans le référentiel de certification CSTBat

Plus en détail

N DOP / Produit type. Dimensions

N DOP / Produit type. Dimensions 1. : voir tableau 2. Elément permettant l identification du produit de construction: brique à perforations verticales protégée porteuse, feu, acoustique, thermique, voir produit (date de fabrication /

Plus en détail

LE PLANCHER ANTI-CONDENSATION

LE PLANCHER ANTI-CONDENSATION LE PLANCHER ANTI-CONDENSATION POUR TRAITER LES PONTS THERMIQUES ET LE POINT DE ROSÉE Le plancher isolant anti-condensation LE PLANCHER ANTI-CONDENSATION POUR TRAITER LES PONTS THERMIQUES ET LE POINT DE

Plus en détail

MODÉLISATION NUMÉRIQUE d un bâtiment

MODÉLISATION NUMÉRIQUE d un bâtiment 362.E Novembre 2015 DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES MODÉLISATION NUMÉRIQUE d un bâtiment comportant des PLANCHERS à POUTRELLES avec rupteurs de ponts thermiques Armand Leroux - Matthieu Scalliet RAPPORT

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application A 15/03/2013 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

Description détaillée

Description détaillée KNAUF PÉRIBOARD Isolation des soubassements Isolation des murs de soubassement Isolation des par l'extérieur des murs de soubassement Panneau composite constitué d un isolant en polystyrène expansé Knauf

Plus en détail

Briques monolithes POUR BÂTIMENTS D ÉLEVAGE. Terreal, solutions pour une construction positive

Briques monolithes POUR BÂTIMENTS D ÉLEVAGE. Terreal, solutions pour une construction positive Briques monolithes POUR BÂTIMENTS D ÉLEVAGE Terreal, solutions pour une construction positive Briques monolithes POUR BÂTIMENTS D ÉLEVAGE Les Briques Monolithes pour bâtiments d élevage se composent de

Plus en détail

Entrevous à base de polystyrène expansé HOURDISTYRENE Tr

Entrevous à base de polystyrène expansé HOURDISTYRENE Tr Entrevous à base de polystyrène expansé Le CSTB atteste que le produit ci-dessus est conforme à des caractéristiques décrites dans le référentiel de certification CSTBat 01, après évaluation selon les

Plus en détail

B 01/09/2014. Produits manufacturés en mousse rigide de polyuréthanne

B 01/09/2014. Produits manufacturés en mousse rigide de polyuréthanne Indice de Révision Date de mise en application B 01/09/2014 Référentiel Produit nº4 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSSE OCTOBRE 2017 FAÇADE F4, NOUVELLE GÉNÉRATION

DOSSIER DE PRESSSE OCTOBRE 2017 FAÇADE F4, NOUVELLE GÉNÉRATION FAÇADE F4 DOSSIER DE PRESSSE OCTOBRE 2017 FAÇADE F4, NOUVELLE GÉNÉRATION UNE COMBINAISON UNIQUE POUR UN CONFORT MAXIMUM DANS UN ENCOMBREMENT MINIMUM Ce sont donc plusieurs années de Recherche et de Développement

Plus en détail

Commission chargée de formuler des avis techniques sur des procédés, matériaux, éléments ou équipements utilisés dans la construction

Commission chargée de formuler des avis techniques sur des procédés, matériaux, éléments ou équipements utilisés dans la construction Commission chargée de formuler des avis techniques sur des procédés, matériaux, éléments ou équipements utilisés dans la construction Avis Technique Groupe Spécialisé n 9 Validé le 3 octobre 2012 Guide

Plus en détail

Armatec Armatures anti-poinçonnement. Avis Technique CSTB

Armatec Armatures anti-poinçonnement. Avis Technique CSTB Armatec Armatures anti-poinçonnement Avis Technique CSTB Armatec Armatures anti-poinçonnement Dalles planes Les dalles planes présentent l avantage d un espace libre autour des colonnes, sans retombées

Plus en détail

Liste de Prix Applicable au

Liste de Prix Applicable au Liste de Prix Applicable au 01.01.2016 2016 Isolation thermique intérieure (ITI) p. 5-10 (ITI) Isolation thermique extérieure p. 11-24 Schöck Isokorb Pr constructions métalliques p. 25-29 Schöck Tronsole

Plus en détail

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01 F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-0 Fiche d exemples de solutions techniques aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubriques AE-AI-TH/PE Acoustique e & e, Thermique Hiver et Performance Energétique

Plus en détail

Etude structurelle de l impact des règles PS 92 et Eurocode 8 sur des trames de bâtiments hospitaliers courants.

Etude structurelle de l impact des règles PS 92 et Eurocode 8 sur des trames de bâtiments hospitaliers courants. Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg Mémoire de soutenance de Diplôme d Ingénieur INSA Spécialité Génie Civil Etude structurelle de l impact des règles PS 92 et Eurocode 8 sur des trames

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE. Ce document est remis dans sa totalité en fin d épreuve.

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE. Ce document est remis dans sa totalité en fin d épreuve. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier Page de garde... DT 1 Façades et pignons Surfaces habitables... DT 2 Plan de masse - Descriptif...

Plus en détail

A. ORGANISATION DES TEXTES EUROPEENS ET NATIONAUX... 2 B. BASES DE CONCEPTION ET DE CALCULS SELON L EUROCODE

A. ORGANISATION DES TEXTES EUROPEENS ET NATIONAUX... 2 B. BASES DE CONCEPTION ET DE CALCULS SELON L EUROCODE OLIDITE SOMMAIRE 1. GENERALITES EUROCODES... 2 A. ORGANISATION DES TEXTES EUROPEENS ET NATIONAUX... 2 B. BASES DE CONCEPTION ET DE CALCULS SELON L EUROCODE 0... 2 2. HYPOTHESES DE CHARGEMENT... 4 A. TYPES

Plus en détail

Note d information n 13

Note d information n 13 Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 2 Constructions, façades et cloisons légères Note d information n Règles de transposition pour la mise en œuvre en zones sismiques

Plus en détail

ENTREVOUS À BASE DE POLYSTYRENE EXPANSÉ OPTIRAID et DELTICOFFRAGE T

ENTREVOUS À BASE DE POLYSTYRENE EXPANSÉ OPTIRAID et DELTICOFFRAGE T ENTREVOUS À BASE DE POLYSTYRENE EXPANSÉ OPTIRAID et DELTICOFFRAGE T Le CSTB atteste que le produit ci-dessus est conforme à des caractéristiques décrites dans le référentiel de certification CSTBat 01,

Plus en détail

Pour plus d informations ou téléchargement de doc RDV sur notre site internet :

Pour plus d informations ou téléchargement de doc RDV sur notre site internet : SOMMAIRE Gamme s traditionnels & Garanties NF... 10 Applications des blocs courants & accessoires... 11 à 13 Cette gamme regroupe tous les incontournables. On y retrouve les blocs creux, les semi-pleins,

Plus en détail

L'ÉQUATION PARFAITE POUR UN MUR 100% TERRE CUITE. Brique à Bancher POROTHERM NOUVEAU SPÉCIAL ACROTÈRE

L'ÉQUATION PARFAITE POUR UN MUR 100% TERRE CUITE. Brique à Bancher POROTHERM NOUVEAU SPÉCIAL ACROTÈRE BàB 20 Brique à Bancher POROTHERM L'ÉQUATION PARFAITE POUR UN MUR 100% TERRE CUITE NOUVEAU SPÉCIAL ACROTÈRE BàB 20 LA 1 RE BRIQUE À BANCHER GRAND FORMAT AVEC REMPLISSAGE EN CONTINU NOUVEAU SPÉCIAL ACROTÈRE

Plus en détail

Pilkington Pyrostop Pilkington Pyrodur. Informations techniques sur les verres de protection contre l incendie

Pilkington Pyrostop Pilkington Pyrodur. Informations techniques sur les verres de protection contre l incendie Pilkington Pyrostop Pilkington Pyrodur Informations techniques sur les verres de protection contre l incendie Informations techniques sur les verres de protection contre l incendie Sommaire 1.0 Caractéristiques

Plus en détail

Tenue au feu. Note de calculs. Tunnel Belliard Bruxelles. Poutres préfabriquées précontraintes. Zones. Version : A

Tenue au feu. Note de calculs. Tunnel Belliard Bruxelles. Poutres préfabriquées précontraintes. Zones. Version : A Tenue au feu Note de calculs?? Zones Tunnel Belliard Bruxelles Poutres préfabriquées précontraintes Etabli le : 16 mars 2010 : Version : A Établi le 16/03/2010 Ann 2-1 / 22 - Tenue au feu Note de calculs

Plus en détail