TH2_ch2. L évolution récente de l atmosphère et du climat.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TH2_ch2. L évolution récente de l atmosphère et du climat."

Transcription

1 TH2_ch2 L évolution récente de l atmosphère et du climat.

2 Les informations apportées par les glaces anciennes.

3 Le premier forage a été exécuté en 1966 par les Américains dans la partie nordouest du Groenland (Camp Century). Une carotte de glace de 1390 m a été récupérée. On a évalué qu'elle représentait années (100 Ka) d'histoire. En 1988, une équipe de huit pays européens a entrepris un forage au centre du Groenland (Summit), là où la glace est à son maximum d'épaisseur. Quatre années plus tard, en 1992, on a atteint le socle rocheux à 3000 m. Les datations ont montré que cette carotte représente 250 Ka d'histoire (presque deux fois plus que la carotte soviétique de l'antarctique), donnant un taux moyen d'accumulation semblable à celui de l'antarctique, soit 1,2 cm/an.

4 Dès 1957, les Soviétiques avaient établi une station pratiquement au centre de la calotte antarctique (Vostok; on y a enregistré le record de la température la plus basse sur terre, -89,7 C!). Ce site est particulièrement intéressant, car les précipitations sont faibles (2 cm/an en équivalent eau), ce qui signifie qu'une carotte peut représenter une longue histoire.

5 En 1978, les Français se sont installés au sud de la station soviétique, bénéficiant du support logistique des Américains (Dôme C). Ils y ont extrait une carotte de 904 m représentant 40 Ka d'histoire. En 1982, un autre forage soviétique à Vostok a atteint les 2000 m, pour un temps établi à 150 Ka, ce qui donne un taux moyen d'accumulation annuelle de glace de 1,3 cm. La poursuite du forage de Vostok par une équipe franco-américano-russe, a permis en 1998 d'atteindre une profondeur de 3623 m représentant une période de 400 Ka.

6 1) Les glaces témoins de l atmosphère du passé

7 Observation au microscope en lumière polarisée : bulles d air piégées dans la glace. Leur analyse permet de connaitre l évolution de la concentration en gaz atmosphériques

8 La concentration des gaz à effet de serre (C0 2, méthane et protoxyde d'azote) montre, depuis ans, des variations cycliques d'une périodicité d'environ ans ( de 7 à 8 phases)

9 Evolution actuelle de ces gaz. À plus petite échelle de temps, on observe depuis 1850 une augmentation très nette de la concentration de ces trois gaz : les valeurs atteintes actuellement sont supérieures aux valeurs les plus élevées connues avant le début de l'ère industrielle

10 Bilan activité 1 Les bulles d air emprisonnées dans les glaces polaires permettent de mettre en évidence des variations cycliques, de l ordre de ans, de la concentration de certains gaz a effet de serre ; elles montrent aussi que, depuis 150 ans, on observe une augmentation inégalée depuis ans des concentrations en CO 2, N 2 O et CH 4. La précision des mesures et la réalisation de nombreux forages permettent actuellement de suivre sur quelques dizaines d années, l évolution de certains polluants atmosphériques d origine humaine.

11 2) Les glaces polaires et les paléotempératures.

12

13 Plus la latitude augmente, plus la valeur du rapport O18/O16 diminue O18

14 Composition isotopique de l oxygène delta 18 O

15 Plus le delta 18 O (ou le delta D) de la glace est faible, plus il faisait froid au moment de sa formation.

16 Une augmentation du delta 18 O (ou le delta D) de la glace correspond à une augmentation de la température. Fonte des glaces

17

18 Une échelle de valeur le thermomètre isotopique. Il est en effet possible de retrouver les températures du passé grâce à un thermomètre isotopique qui s'appuie sur l'évolution de la concentration des isotopes de l'oxygène ou de l'hydrogène dans l'eau (et donc dans la glace). Ces rapports permettent d'estimer la température atmosphérique au moment de la formation de la glace. En effet, actuellement, on constate expérimentalement que le δ 18 0 et le δ D de la neige varient avec la température atmosphérique au moment de la précipitation : plus la température est basse, plus le δ 18 0 et le δ D de la neige sont faibles. La courbe traduisant les variations de l'un ou l'autre de ces rapports en fonction de la température est une droite. La mesure du δ 18 0 et le δ D de la glace permet donc d'estimer la température au moment de la chute de neige correspondante.

19 Comparaison intéressante: Les forages GISP, GRIP au Groenland et Vostok en Antarctique permettent : de préciser l évolution des paléotempératures au cours des derniers ans de comparer ces variations dans les deux régions polaires. -12 c

20 Le rapport (18O/16O) moyen de l eau de l océan actuel sert de référence. Sa valeur est de 2.1O -3. Pour calculer le delta 18 O de la neige qui tombe, par exemple, au Groënland lorsqu il fait 30 C, on mesure son rapport ( 18 O/ 16 O). Sa valeur est de 1, En appliquant la formule vue précédemment : delta 18 O = (1, )/ x 1000 On obtient delta 18 O = -35

21 Correction exercice En période glaciaire, les précipitations aux latitudes moyennes sont abondantes. De part la différence de masse des isotopes, les précipitations à ces latitudes sont formées H 18 2 Odonc le nuage s appauvrit en 18 O et s enrichit en 16 O. Les précipitations neigeuses aux hautes latitudes sont donc proportionnellement plus riches en 16 O, le 18 O/ 16 O diminue ainsi que ð 18 O. En période interglaciaire, la faiblesse des précipitations aux latitudes tempérées inverse le processus.

22 Bilan L utilisation d un thermomètre isotopique fondée sur le rapport concentration d isotopes ( 18 O et 16 O d une part, 1 H et 2 H d autre part), calibré à la zone d extraction des carottes glaciaires, permet de mettre en évidence une succession de périodes glaciaires et interglaciaires d une amplitude globale de 10 à 15 C et dont l origine est naturelle et non anthropique. Les mesures réalisées aux pôles montrent que les températures ont connu des cycles d à peu près ans pendant lesquels elles ont varié de 8 à 12 C: ce sont les cycles glaciaires-interglaciaires

23 3)Les variations de températures à différentes échelles. Les derniers ans correspondent à plusieurs cycles climatiques glaciaires/interglaciaires complets ( ans). Dans ces cycles, d autrent variations existent, d une périodicité de ans et ans en moyenne. Les derniers ans (holocène), le climat est resté celui d une période interglaciaire ( proche du notre actuellement); le dernier maximum glaciaire remonte à ans.

24 Les derniers 1000 ans Une phase chaude de l an 900 Une phase plus froide entre 1300 et 1850

25 4) L APPORT DE LA PALYNOLOGIE TP 4 Le pollen (équivalent du gamète mâle chez les végétaux supérieurs) possède une enveloppe extérieure, l'exine, qui résiste à la plupart des dégradations chimiques et biologiques

26 Cette enveloppe permet au pollen d'être dispersé dans l'environnement sans être abîmé et d'être fossilisé dans les sédiments. L'observation d'un pollen permet d'identifier l'espèce émettrice car la taille, la forme, l'ornementation de l'exine sont différentes d'une espèce (ou d'un groupe d'espèces) à l'autre.

27

28 Le spectre pollinique -Un lieu -Un temps donné -Un groupe d espèces recensés. -Reconstitution d une association végétale présente à cette époque et indicatrice d'un climat particulier (températureprécipitations)

29 Les principales associations végétales (forêt tropicale dense, savane, steppe, forêt tempérée ou encore toundra) sont appelées des biomes. Les biomes

30

31 Le diagramme pollinique Il traduit donc l'évolution, en ce lieu, des biomes au cours du temps. Associés à des méthodes de datation, les pollens permettent de retrouver les grandes variations climatiques récentes

32 Etude des foraminifères. Les foraminifères sont des organismes unicellulaires (protozoaires) aquatiques qui fabriquent une sorte de «coquille» calcaire appelée test. Après leur mort le test se retrouve piégé dans les sédiments.

33 Evolution globale du climat. 2 méthodes utilisées: - mesurant le δ 18 0 des carbonates des foraminifères (plus le δ 18 0 est faible, plus la paléotempérature de l'eau est élevée, à l'inverse de ce qui a été constaté dans les glaces) ; - en faisant une étude statistique des espèces de foraminifères présents dans les sédiments (en effet, certaines espèces ont des exigences climatiques précises et leur présence fournit des informations sur la température de l'eau de mer).

34 Glaces polaires et évolution récente du climat. La surveillance satellitaire de l Arctique (inlandsis et banquise) de 1979 à 2011 montre une surface en réduction d environ 1 % par an, en particulier au niveau de la banquise.

35

36 Débâcles d icebergs géants tel l iceberg B15-A, détaché de la barrière de glace de Ross en l an 2000, le plus grand iceberg dont l existence ait jamais été enregistrée.

37 Glacier de Pasterze (Autriche) Le recul des glaciers alpins «Le gros caillou», Lyon Bloc erratique transporté par les glaciers alpins ( ans). Mise en évidence d épisodes glaciaires au cours du quaternaire.

38 Bilan activité 1 TP 5 L évolution récente du climat appréhendée a travers les mesures de superficie et d épaisseur des glaces polaires est marquée par un changement des températures estivales et hivernales entrainant, en particulier en Arctique, une diminution des glaciers et de la banquise. L étude des glaciers continentaux vérifie les autres données (pollens, 18O des carottes glaciaires, mesures par satellite du volume des glaces polaires) et donne une image locale des changements climatiques globaux ayant affecte le globe depuis ans.

39 Conclusion du chapitre L étude des gaz piégés dans les glaces L étude du rapport isotopique ð 18 O dans la glace ou les tests de foraminifères L étude statistique des pollens fossilisés dans les sédiments L étude statistique des foraminifères dans les sédiments océaniques La surveillance satellites des zones polaires Le recul des glaciers continentaux L ensemble de ces données nous démontre que nous sommes dans une phase interglaciaire ayant présentée quelques fluctuations ( optimum médiéval, petit âge glaciaire). Les données actuelles montrent une augmentation importante et rapide de la T depuis le fin du XIXe siècle.

40 Variations- annexe au cours Voir aussi: ents/mercrediscience/flossman2.pdf

Correction séance 2 Glaciologie

Correction séance 2 Glaciologie Correction séance 2 Glaciologie Introduction Document photocopié «Une carotte de glace du Groenland révèle un rapide changement climatique» I- Les glaces, archives climatiques Logiciel Vostok Film «NEEM»

Plus en détail

Carotte glaciaire, sur sa tige de forage. Bulles d air enfermées dans la glace (M. polarisant)

Carotte glaciaire, sur sa tige de forage. Bulles d air enfermées dans la glace (M. polarisant) CHAPITRE II /Atmosphère- climats/ L EVOLUTION RECENTE DE L ATMOSPHRE ET DU CLIMAT. Problématiques : Les carottes glaciaires témoins de l histoire du climat. D autres témoins des changements climatiques.

Plus en détail

pb : Quelle relation peut-on établir entre les glaces polaires et le climat? Activité4 chap4 TS spe : les glaces polaires et les paléotempératures :

pb : Quelle relation peut-on établir entre les glaces polaires et le climat? Activité4 chap4 TS spe : les glaces polaires et les paléotempératures : pb : Quelle relation peut-on établir entre les glaces polaires et le climat? Activité4 chap4 TS spe : les glaces polaires et les paléotempératures : Saisir des informations et les mettre en relation Livre

Plus en détail

Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir

Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir 1 Chapitre I Evolutions récentes du climat et de l atmosphère 2 - I - La glace, mémoire récente du climat Plus la vapeur d eau s éloigne de la zone

Plus en détail

THEME 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète Classe : Terminales S SPECIALITE Durée conseillée : 7 semaines Nombre de TP :

THEME 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète Classe : Terminales S SPECIALITE Durée conseillée : 7 semaines Nombre de TP : THEME 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète Classe : Terminales S SPECIALITE Durée conseillée : 7 semaines Nombre de TP : En rouge : les objectifs En bleu : les activités pratiques

Plus en détail

THEME 1 Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir TP2 L apport de la glaciologie sur l étude des climats récents

THEME 1 Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir TP2 L apport de la glaciologie sur l étude des climats récents THEME 1 Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir TP2 L apport de la glaciologie sur l étude des climats récents Les rapports du GIEC mettent en évidence un réchauffement climatique global

Plus en détail

Le thermomètre isotopique 18 O/ 16 O

Le thermomètre isotopique 18 O/ 16 O Le thermomètre isotopique 18 O/ 16 O Il existe dans la nature trois isotopes de l'oxygène : les isotopes 16, 17, 18. On peut exprimer leur concentration par rapport à l'isotope le plus abondant. Exemples

Plus en détail

Les variations climatiques du Quaternaire

Les variations climatiques du Quaternaire Les variations climatiques du Quaternaire Les variations climatiques au Quaternaire I. Les intérêts de cette étude II. Les indices des variations climatiques III. La nature des variations climatiques IV.

Plus en détail

Les paléoclimats. Géologie Niveau Terminale S

Les paléoclimats. Géologie Niveau Terminale S Les paléoclimats Géologie Niveau Terminale S Ce TP s inscrit en enseignement de spécialité, dans le thème 1, «Du passé géologique à l évolution future de la planète». Cette partie du programme s articule

Plus en détail

Le moteur du climat. UE libre UBO CLIMAT : Changements climatiques passés. Différences de chaleur: le moteur du climat

Le moteur du climat. UE libre UBO CLIMAT : Changements climatiques passés. Différences de chaleur: le moteur du climat UE libre UBO CLIMAT : Passé,, présent, futur Qu est qui peut faire varier système climatique terrestre? Chapitre 7 Changements climatiques passés Speich Daniault UBO Climat 7_1 Speich Daniault UBO Climat

Plus en détail

Sentinelles des glaces

Sentinelles des glaces Fiche pédagogique «VARIATIONS CLIMATIQUES ET GLACES» classe SECONDE OPTION MPS : exploiter les données d une expédition en arctique PAGE 1 : présentation et documentation enseignant PAGES 2 et 3 : fiches

Plus en détail

2-2-Les associations d organismes, les communautés fossiles, renseignent sur les paramètres du milieu: Exemple 1: En milieu continental, les spectres

2-2-Les associations d organismes, les communautés fossiles, renseignent sur les paramètres du milieu: Exemple 1: En milieu continental, les spectres 2-2-Les associations d organismes, les communautés fossiles, renseignent sur les paramètres du milieu: Exemple 1: En milieu continental, les spectres et diagrammes polliniques renseignent sur l évolution

Plus en détail

La composition isotopique de l eau

La composition isotopique de l eau La composition isotopique de l eau La carte mondiale actuelle de la composition isotopique des précipitations est montrée sur la Figure 1. On constate qu il existe une zonation de la valeur du δ 18 O en

Plus en détail

Evolution du climat : apport des forages polaires

Evolution du climat : apport des forages polaires Orsay, 27 avril 2006 Evolution du climat : apport des forages polaires Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement (IPSL/CEA-CNRS-UVSQ) valerie.masson@cea.fr 1ère partie

Plus en détail

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL Deuxième partie : La Terre anthropisée II-4 Le changement climatique Hubert Bril, Université de Limoges 1 Le changement climatique aujourd hui à toutes les sauces est invoqué

Plus en détail

Les climats passés de la planète

Les climats passés de la planète Chapitre 1 Les climats passés de la planète I. Les changements du climat des 700 000 dernières années A. Les carottes de glace forées dans les calottes polaires et les carottes sédimentaires des fonds

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Des glaces qui racontent l histoire du climat! 2. Page 1/8. Une longue histoire et beaucoup de mémoire 2

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Des glaces qui racontent l histoire du climat! 2. Page 1/8. Une longue histoire et beaucoup de mémoire 2 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 Des glaces qui racontent l histoire du climat! 2 Une longue histoire et beaucoup de mémoire 2 Le réchauffement climatique et ses conséquences 5 Page 1/8 Des glaces qui

Plus en détail

Variations climatiques et atmosphériques à l échelle des temps géologiques (sur de grandes durées) Ou comment reconstituer les climats passés?

Variations climatiques et atmosphériques à l échelle des temps géologiques (sur de grandes durées) Ou comment reconstituer les climats passés? Variations climatiques et atmosphériques à l échelle des temps géologiques (sur de grandes durées) Ou comment reconstituer les climats passés? On a pu reconstituer la température terrestre depuis 600 MA

Plus en détail

Climats récents. Modélisation

Climats récents. Modélisation J e a nj o uz e l, Di r e c t e urdere c he r c he semé r i t ea ucea La bo r a t o i r ede ssc i e nc e sducl i ma te tde l Env i r o nne me nt/ I PSLVi c e Pr é s i de ntdug r o upe De nombreuses archives

Plus en détail

Quels sont les liens entre CO 2 et température?

Quels sont les liens entre CO 2 et température? Frédéric Parrenin (CNRS) est glaciologue et paléoclimatologue au Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l'environnement (LGGE), à Grenoble. Après une formation en mathématiques à l École normale

Plus en détail

1-La Terre est une planète du système solaire.

1-La Terre est une planète du système solaire. Référentiel de notions La planète Terre et son environnement La Terre est l'un des corps du système solaire. L'énergie solaire reçue par la Terre conditionne les températures qui règnent à sa surface et

Plus en détail

Conclusions du GIEC sur le volume I : Les bases physiques du changement climatique

Conclusions du GIEC sur le volume I : Les bases physiques du changement climatique Conclusions du GIEC sur le volume I : Les bases physiques du changement climatique Yann Arthus-Bertrand / Altitude Serge Planton (Météo-France) www.ipcc.ch Le 5 e rapport du GIEC : Les éléments scientifiques

Plus en détail

Paléo-magnétisme/Magnéto-stratigraphie

Paléo-magnétisme/Magnéto-stratigraphie Paléo-magnétisme/Magnéto-stratigraphie -- mesures de susceptibilité magnétique -- inversions du champ magnétique terrestre: polarité normale/inverse -- enrégistrées dans les basaltes au fond de l Atlantique

Plus en détail

Thème 1: DU PASSE GEOLOGIQUE A L EVOLUTION FUTURE DE LA PLANETE. 1.1 Les climats passés de la planète.

Thème 1: DU PASSE GEOLOGIQUE A L EVOLUTION FUTURE DE LA PLANETE. 1.1 Les climats passés de la planète. Thème 1: DU PASSE GEOLOGIQUE A L EVOLUTION FUTURE DE LA PLANETE 1.1 Les climats passés de la planète. Les changements du climat des 700 000 dernières années La glace des calottes polaires, mémoire du climat

Plus en détail

Quelques nouveautés à propos de PaleoBiomes2 (Version 2 de PaléoBiomes) :

Quelques nouveautés à propos de PaleoBiomes2 (Version 2 de PaléoBiomes) : Quelques nouveautés à propos de PaleoBiomes2 (Version 2 de PaléoBiomes) : Quelles différences avec la version PaléoBIOMES 1? Multi-fenêtrage complet : les différentes données (pollens, faunes.) avec diagrammes,

Plus en détail

Une histoire de climat et de glaciers à Annecy! Sylvain Coutterand EDYTEM, CNRS

Une histoire de climat et de glaciers à Annecy! Sylvain Coutterand EDYTEM, CNRS Une histoire de climat et de glaciers à Annecy! Sylvain Coutterand EDYTEM, CNRS - 2017 La valse du climat au cours des temps Glace de mer, glace continentale, quelle différence? Qu est-ce qu un glacier?

Plus en détail

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT IV LE COUPLAGE DES ENVELOPPES TERRESTRES Introduction La Terre est une planète originale de part la présence : - D une enveloppe gazeuse, l atmosphère

Plus en détail

Diaporamas/Conférences/Débats

Diaporamas/Conférences/Débats Laurence Candon Médiatrice culturelle «Climats/Environnements» DEA Géosciences de l environnement /paléoclimats- océanologie Master Sciences de la terre/paléoclimats- océanologie l.candon@ocean.asso.fr

Plus en détail

Changement climatique : état des lieux Valérie Masson-Delmotte

Changement climatique : état des lieux Valérie Masson-Delmotte Changement climatique : état des lieux Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement (CEA-CNRS-UVSQ) Institut Pierre Simon Laplace, Gif-sur-Yvette, France Le climat change

Plus en détail

Chapitre 2 Les variations du niveau de la mer

Chapitre 2 Les variations du niveau de la mer Chapitre 2 Les variations du niveau de la mer Problèmes: (1) Comment reconstituer le niveau marin du passé. (2) Quelles sont les mécanismes à l origine des variations du niveau de la mer. I- Les enregistrements

Plus en détail

Le changement climatique et ses impacts

Le changement climatique et ses impacts Le changement climatique et ses impacts Yann Arthus-Bertrand / Altitude Serge Planton (Météo-France) Messages clés 19 points Résumé pour Décideurs ~14,000 mots 14 Chapitres Atlas des projections 54,677

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Les différents climats de la Terre 2. Page 1/16. Quelques exemples de climats 2. Le climat polaire 11

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Les différents climats de la Terre 2. Page 1/16. Quelques exemples de climats 2. Le climat polaire 11 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 Les différents climats de la Terre 2 Quelques exemples de climats 2 Le climat polaire 11 Page 1/16 Les différents climats de la Terre Quelques exemples de climats Le

Plus en détail

Thème : Atmosphère, hydrosphère, climats

Thème : Atmosphère, hydrosphère, climats Thème : Atmosphère, hydrosphère, climats Chapitre 1 : Les facteurs agissant sur la température de surface 1. Bilan radiatif Le flux solaire incident correspond à l'énergie reçue par la Terre. La valeur

Plus en détail

LE CLIMAT DE L AUBRAC À L HORIZON 2050 BILAN ACTUEL ET MODÈLES DE PRÉDICTION

LE CLIMAT DE L AUBRAC À L HORIZON 2050 BILAN ACTUEL ET MODÈLES DE PRÉDICTION LE CLIMAT DE L AUBRAC À L HORIZON 2050 BILAN ACTUEL ET MODÈLES DE PRÉDICTION 13 Sources : Climats d Aubrac années 1970 à 2055 Jean-Pierre LEMARCHAND Ingénieur météo honoraire Climats d Aubrac INTRO: Météo

Plus en détail

Les archives climatiques de la Terre

Les archives climatiques de la Terre Cours M2R, Grenoble, 17 Octobre 2008. Les archives climatiques de la Terre F. Parrenin Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l'environnement Grenoble Plan Introduction Les carottes de glace Reconstruction

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Le climat polaire 2. Page 1/6

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Le climat polaire 2. Page 1/6 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 Le climat polaire 2 Page 1/6 Le climat polaire Le climat polaire est le climat qui règne à proximité des pôles sur les régions arctique et antarctique (en blanc sur

Plus en détail

Présentation des grands biomes

Présentation des grands biomes Présentation des grands biomes S. Barot IRD, UMR Bioemco http://millsonia.free.fr/ 1 Plan Définition Facteurs déterminants Comment caractériser les biomes? Liste et description des grands biomes 2 Définition

Plus en détail

Toujours plus profond dans les océans

Toujours plus profond dans les océans Sabrina Speich Toujours plus profond dans les océans Depuis les années 1990, les mesures automatisées des flotteurs qui dérivent dans les océans (bouées Argo) complètent les observations effectuées à partir

Plus en détail

SCIENCES POLAIRES COMMENCER

SCIENCES POLAIRES COMMENCER 2013-2015 SCIENCES POLAIRES COMMENCER QUESTION 01 / 10 QUELLE ILLUSTRATION REPRÉSENTE UNE PLATE-FORME DE GLACE? Mauvaise réponse! RÉESSAYER Correct! Une plate-forme de glace (ice-shelf) est une extension

Plus en détail

TP1 Apport des foraminifères sur l évolution du climat récent. Mise en situation et recherche à mener

TP1 Apport des foraminifères sur l évolution du climat récent. Mise en situation et recherche à mener TP1 Apport des foraminifères sur l évolution du climat récent. Mise en situation et recherche à mener Pour mieux comprendre le fonctionnement du climat actuel, il est impératif de parvenir à mieux connaitre

Plus en détail

SEMAINE 3 : LA MODELISATION DU CLIMAT

SEMAINE 3 : LA MODELISATION DU CLIMAT SEMAINE 3 : LA MODELISATION DU CLIMAT Ce document contient les transcriptions textuelles des vidéos proposées dans la partie «Projections à d'autres échelles de temps» de la semaine 3 du MOOC «Causes et

Plus en détail

Présentation des biomes forestiers

Présentation des biomes forestiers Présentation des biomes forestiers Toundra superficie : environ 7,3 millions de km 2 (6 % des terres mondiales) température moyenne hivernale : -28 o C température moyenne estivale : sous les 10 o C précipitation

Plus en détail

2 Conséquences pour le climat de la France du réchauffement global.

2 Conséquences pour le climat de la France du réchauffement global. 2 Conséquences pour le climat de la France du réchauffement global. 8.1 Ce que disent les observations. Le réchauffement climatique se poursuit à l échelle planétaire. L année 2002 a été l année la plus

Plus en détail

rabilité du territoire francilien face au changement climatique

rabilité du territoire francilien face au changement climatique Grand Paris Seine Ouest Petit Dej Pro Vulnérabilit rabilité du territoire francilien face au changement climatique Julien DESPLAT Etudes & Climatologie Direction Ile-de-France/Centre Météo-France 17 novembre

Plus en détail

Les archives glaciaires F. Parrenin

Les archives glaciaires F. Parrenin Cours M2R, Besançon, 6 décembre 2010. Les archives glaciaires F. Parrenin Plan Introduction Les carottes de glace Reconstruction des températures de surface La datation des carottes source : IPCC 2007.

Plus en détail

Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps.

Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps. Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps. Hypothèse : Grâce à l application du principe d actualisme, on peut essayer de connaître les conséquences actuelles des climats sur la formation

Plus en détail

Les archives climatiques de la Terre

Les archives climatiques de la Terre Cours M2R, Grenoble, 26 Octobre 2007. Les archives climatiques de la Terre F. Parrenin Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l'environnement Grenoble Plan Introduction Les carottes de glace Reconstruction

Plus en détail

Ajout du glucose Glucose + Dioxygène

Ajout du glucose Glucose + Dioxygène Exercice 1 : Production de bière (10 points) Vous êtes l ingénieur d une brasserie de bière qui cherche à développer un nouveau produit, à base de malt. Les essais gustatifs ont déterminés qu il fallait

Plus en détail

CHAP 01-ACT PB/DOC-Les archives du climat

CHAP 01-ACT PB/DOC-Les archives du climat Thème : L eau CHAP 01-ACT PB/DOC-Les archives du climat Mots clés : Traceurs chimiques ; Climat ; Erosion ; Dissolution ; CORRIGE Objectifs : Résolution d un problème scientifique Analyse et synthèse de

Plus en détail

Les Récifs Coralliens des Iles Eparses : Archives des Variations du Niveau Marin et des Changements Environnementaux et Climatiques. Gilbert F.

Les Récifs Coralliens des Iles Eparses : Archives des Variations du Niveau Marin et des Changements Environnementaux et Climatiques. Gilbert F. Les Récifs Coralliens des Iles Eparses : Archives des Variations du Niveau Marin et des Changements Environnementaux et Climatiques Gilbert F. CAMOIN CNRS, Centre Européen de Recherche et d Enseignement

Plus en détail

L2 STEP, UE L homme et la Planète, J. Gaillardet Cours 2 (29/10/2007) Le climat de la Terre est-il en train de changer?

L2 STEP, UE L homme et la Planète, J. Gaillardet Cours 2 (29/10/2007) Le climat de la Terre est-il en train de changer? L2 STEP, UE L homme et la Planète, J. Gaillardet (gaillardet@ipgp.jussieu.fr) Cours 2 (29/10/2007) Le climat de la Terre est-il en train de changer? 1 les variations de la température mondiale au cours

Plus en détail

I. En milieu continental. A. Les périodes glaciaires du quaternaire enregistrées dans la géologie des Alpes

I. En milieu continental. A. Les périodes glaciaires du quaternaire enregistrées dans la géologie des Alpes Recconssttiittuttiion dess varriiattiionss cclliimattiiquess dess 700 000 derrniièrress annéess TS Spécialité I. En milieu continental A. Les périodes glaciaires du quaternaire enregistrées dans la géologie

Plus en détail

Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l'avenir

Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l'avenir Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l'avenir Thème 2 - Enjeux planétaires contemporains Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l'avenir Les enveloppes fluides de la Terre (atmosphère et

Plus en détail

*+(,(-.) /0"+&(-)!"#$%&'() 12#3#(#4) 5+6"#) Banquise ou glacier, quelles différences?

*+(,(-.) /0+&(-)!#$%&'() 12#3#(#4) 5+6#) Banquise ou glacier, quelles différences? Banquise ou glacier, quelles différences? Vous avez sûrement entendu parler de la fonte des glaces liée au réchauffement climatique. La question est : quel est son impact sur le niveau de la mer? Certains

Plus en détail

CAPES CONCOURS EXTERNE ET CAFEP

CAPES CONCOURS EXTERNE ET CAFEP SESSION 2013 CAPES CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE COMPOSITION SUR UN SUJET DE GEOLOGIE Durée : 5 heures L usage de tout ouvrage de référence, de tout dictionnaire

Plus en détail

1.1 L effet de serre. Le rôle de l atmosphère dans l effet de serre naturel. Atmosphère et gaz à effet de serre

1.1 L effet de serre. Le rôle de l atmosphère dans l effet de serre naturel. Atmosphère et gaz à effet de serre 1.1 L effet de serre Le rôle de l atmosphère dans l effet de serre naturel Flux d énergie en W/m 2 sans et avec gaz à effet de serre (GES) 342 17 342 17 235 235 235-19 C 67 168 +14 C Source : à partir

Plus en détail

Bac S - Sujet de SVT - Session Septembre Métropole GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION NEURONE ET FIBRE MUSCULAIRE : LA COMMUNICATION NERVEUSE

Bac S - Sujet de SVT - Session Septembre Métropole GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION NEURONE ET FIBRE MUSCULAIRE : LA COMMUNICATION NERVEUSE Bac S - Sujet de SVT - Session Septembre 2015 - Métropole 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION La fonction de nutrition assure à un organisme sa croissance et

Plus en détail

Bac S Sujet de SVT Spécialité Session 2017 Asie

Bac S Sujet de SVT Spécialité Session 2017 Asie Bac S Sujet de SVT Spécialité Session 2017 Asie 1ère PARTIE : (8 points) GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION Contournement des contraintes de la vie fixée Les végétaux terrestres sont pour la plupart des êtres vivants

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

1. Observations des changements climatiques

1. Observations des changements climatiques Bilan 2013 des Changements climatiques: les éléments scientifiques (5 ème rapport d évaluation du GIEC volume 1) Principaux messages du «Résumé à l intention des décideurs» La contribution du Groupe de

Plus en détail

Les bassins versants Manuel, p. 276 à 280

Les bassins versants Manuel, p. 276 à 280 Les bassins versants Manuel, p. 276 à 280 E ATS TE 3.1 1/2 1. Quelle est la définition d un bassin versant? Une partie de territoire qui draine toutes les précipitations vers un cours d'eau. 2. Complétez

Plus en détail

Xavier Fettweis1 et Frank Pattyn2

Xavier Fettweis1 et Frank Pattyn2 Calottes glaciaires et niveau marin Xavier Fettweis1 et Frank Pattyn2 1 Université de Liège (ULg) 2 Université Libre de Bruxelles (ULB) Académie Royale de Belgique Photo: Côte Belge, Noël 2005 1/31 Plan

Plus en détail

Utilisation du pollen pour la détermination des climats du passé

Utilisation du pollen pour la détermination des climats du passé TP Utilisation du pollen pour la détermination des climats du passé I Pourquoi utiliser le pollen? Texte "POLLEN - Wikipedia" Consignes : Rechercher dans le texte quelles caractéristiques du pollen en

Plus en détail

Mathématiques Changement climatique. Séquence 1. Elévation du niveau de la mer

Mathématiques Changement climatique. Séquence 1. Elévation du niveau de la mer MPS Mathématiques Changement climatique Séquence 1. Elévation du niveau de la mer 1. Introduction Que savez-vous sur l augmentation du niveau des mers? Ce phénomène est-il nouveau? Pourquoi est-il particulièrement

Plus en détail

Le Changement Climatique Observé dans l Océan

Le Changement Climatique Observé dans l Océan Journée Océanographique Christian Le Provost Saint-Brieuc, 25 mai 2012 Le Changement Climatique Observé dans l Océan Gaël ALORY gael.alory@legos.obs-mip.fr Océan + Atmosphère = Climat Echanges d énergie:

Plus en détail

VARIATIONS DU NIVEAU MARIN

VARIATIONS DU NIVEAU MARIN T.P. 1.5 : VARIATIONS DU NIVEAU MARIN Les variations climatiques modifient le volume des glaciers et le volume des océans. Quelles variations du niveau marin peut-on identifier? Comment les expliquer?

Plus en détail

Les satellites (et les hommes) au chevet des glaciers. Etienne Berthier, OMP-LEGOS, Toulouse

Les satellites (et les hommes) au chevet des glaciers. Etienne Berthier, OMP-LEGOS, Toulouse Les satellites (et les hommes) au chevet des glaciers Etienne Berthier, OMP-LEGOS, Toulouse Les satellites (et les hommes) Le Monde 12 décembre 2011 au chevet des glaciers Etienne Berthier, OMP-LEGOS,

Plus en détail

changer les politiques pas le climat!

changer les politiques pas le climat! changer les politiques pas le climat! LE GIEC Le rapport du Groupe d experts intergouvernemental sur l évolution du climat (GIEC) est à ce jour l analyse scientifique la plus complète sur le changement

Plus en détail

La fonte des glaces de l Arctique

La fonte des glaces de l Arctique La fonte des glaces de l Arctique Auteur : Valérie MASSON-DELMOTTE Chercheur senior CEA, Institut Pierre-Simon Laplace/Laboratoire des sciences du climat et de l environnement (CEA-CNRS-UVSQ, Paris Saclay)

Plus en détail

PROXY. Variations climatiques importantes entre des périodes glaciaires et des périodes interglaciaires

PROXY. Variations climatiques importantes entre des périodes glaciaires et des périodes interglaciaires PROXY Ce que nous dit le passé récent L ère quaternaire (1.8 MA à l actuel) Variations climatiques importantes entre des périodes glaciaires et des périodes interglaciaires Facteur forçant majeur du climat

Plus en détail

Un nouveau forage profond dans les glaces du Groenland : le projet NEEM

Un nouveau forage profond dans les glaces du Groenland : le projet NEEM Un nouveau forage profond dans les glaces du Groenland : le projet NEEM Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement (CEA-CNRS-UVSQ-IPSL), Gif-sur-Yvette Groenland:

Plus en détail

F6 / La biosphère est une interface entre les différentes enveloppes terrestres

F6 / La biosphère est une interface entre les différentes enveloppes terrestres F6 / La biosphère est une interface entre les différentes enveloppes terrestres F6_Activité 2_EXERCICE : Le cycle du Carbone Le cycle du carbone est un des plus importants cycles biogéochimiques planétaires

Plus en détail

Relation climat niveau des mers 5 ème rapport du GIEC

Relation climat niveau des mers 5 ème rapport du GIEC Un climat, des Hommes et de nouveaux défis Journée SONEL 15 octobre 2014 Relation climat niveau des mers 5 ème rapport du GIEC Un climat, des Hommes et de nouveaux défis Valérie Masson-Delmotte Laboratoire

Plus en détail

Au cœur de la glace, les secrets du climat (1)

Au cœur de la glace, les secrets du climat (1) BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 1695 Au cœur de la glace, les secrets du climat (1) par Valérie MASSON-DELMOTTE Laboratoire des sciences du climat et de l environnement (LSCE) CEA, CNRS et IPSL 91191

Plus en détail

1) A l'aide des graphiques ci-dessus, indiquez quelle est la conséquence de l'avancement de la période de reproduction de cet oiseau sur ses oisillons? 2) Si le réchauffement se poursuit, quelle pourra

Plus en détail

ACTIVITÉS A N S

ACTIVITÉS A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U D E L E S C A L E ANTARCTIQUE T YPE AGE ACTIVITÉS 11-15 A N S L O B J E T D E L E S C A L E M O R C E A U D IC E B E R G L A P R O B L É M AT

Plus en détail

Le forage dans la glace atteint le socle rocheux sur le site Groenlandais de NEEM

Le forage dans la glace atteint le socle rocheux sur le site Groenlandais de NEEM NEEM 2010 Communiqué 28 juillet 2010 Le forage dans la glace atteint le socle rocheux sur le site Groenlandais de NEEM La saison de forage sur le site de NEEM, situé sur la portion nord-ouest de la calotte

Plus en détail

Les courants océaniques, régulateurs du climat

Les courants océaniques, régulateurs du climat Les courants océaniques, régulateurs du climat Mots-clefs : Mers, océans ; climat ; traceurs chimiques. RESOLUTION DE PROBLEME SCIENTIFIQUE LE MOTEUR DES COURANTS OCEANIQUES https://www.youtube.com/watch?v=momfqy4shw4

Plus en détail

Faire le point sur l état des connaissances des élèves sur le réchauffement climatique.

Faire le point sur l état des connaissances des élèves sur le réchauffement climatique. A IMATIO AUTOUR DU RECHAUFFEME T CLIMATIQUE 1 PHASE DE REPRESE TATIO Faire le point sur l état des connaissances des élèves sur le réchauffement climatique. Questionner les enfants sur ce qu ils savent

Plus en détail

Imprime le Quiz Colle le sur un morceau de carton. Découpe les différentes cartes. Comment les courants marins

Imprime le Quiz Colle le sur un morceau de carton. Découpe les différentes cartes. Comment les courants marins Quiz «la mer monte» Imprime le Quiz Colle le sur un morceau de carton. Niveau Facile Découpe les différentes cartes Lorsque les océans Comment les courants marins Sans les gaz à effet de serre, il s évaporent,

Plus en détail

Changement climatique: état des lieux Valérie Masson-Delmotte

Changement climatique: état des lieux Valérie Masson-Delmotte Changement climatique: état des lieux Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement (CEA-CNRS-UVSQ) Institut Pierre Simon Laplace, Gif-sur-Yvette, France Physique des

Plus en détail

Effet de serre et Changement Climatique

Effet de serre et Changement Climatique Commission Particulière du Débat Public Politique des transports Vallée du Rhône - Arc languedocien Effet de serre et Changement Climatique Lyon - 19 avril 2006 Marie-Antoinette MELIERES Laboratoire de

Plus en détail

TD 8 : Dynamique des enveloppes externes et sédimentation

TD 8 : Dynamique des enveloppes externes et sédimentation TD 8 : Dynamique des enveloppes externes et sédimentation Objectif : Comprendre, à partir de l étude de différents documents, les principaux liens entre les circulations atmosphérique, océanique et la

Plus en détail

L atmosphère de la Terre. Géologie 2 nde

L atmosphère de la Terre. Géologie 2 nde L atmosphère de la Terre Géologie 2 nde Cadre pédagogique : Cette leçon s inscrit dans la première partie du programme de seconde intitulée «La planète Terre et son environnement» prévue en 8 semaines.

Plus en détail

Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre. CO1 Climatologie et hydrologie

Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre. CO1 Climatologie et hydrologie Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Le rayonnement infrarouge L infrarouge sur les images satellites La température d équilibre de

Plus en détail

CH 2 Phénomènes climatiques, météorologiques et action humaine.

CH 2 Phénomènes climatiques, météorologiques et action humaine. CH 2 Phénomènes climatiques, météorologiques et action humaine. 1. Climatologie et météorologie Définitions : La climatologie étudie des phénomènes météorologiques sur une zone étendue du globe, sur une

Plus en détail

Séquence didactique adaptée pour l'école primaire

Séquence didactique adaptée pour l'école primaire Recherche de l'erdess Les contributions des enseignements de sciences sociales - histoire, géographie, citoyenneté- à l'éducation au développement durable. Étude d'un exemple: le débat en situation scolaire

Plus en détail

L atmosphère perturbe la rotation de la Terre

L atmosphère perturbe la rotation de la Terre L atmosphère perturbe la rotation de la Terre Pierre Baüer Bureau des longitudes 14 février 2013 Autour d'un micro avec Joël Collado 1 Qui fait quoi? Les perturbations liées au système solaire Leur impact

Plus en détail

Synthèse du cours n 1

Synthèse du cours n 1 Synthèse du cours n 1 - Le climat? intégration temporelle du «temps qu'il fait» - Résultat de la combinaison de plusieurs facteurs : Certains sont fixes comme la forme de la terre, le relief, la répartition

Plus en détail

2. Les cycles de Milankovitch INTRODUCTION : b) Où nous situons-nous aujourd hui dans l échelle de température? Que laisse présage r le graphique?

2. Les cycles de Milankovitch INTRODUCTION : b) Où nous situons-nous aujourd hui dans l échelle de température? Que laisse présage r le graphique? Géographie 5 ème 2013-2014 page 30 2. Les cycles de Milankovitch INTRODUCTION : En vous basant sur le schéma des saisons (disposition de la Terre et du soleil), cherchez les éléments naturels qui pourraient

Plus en détail

Changement. Certitudes et incertitudes. David Salas y Mélia, Centre National de Recherches Météorologiques 12 mars 2007, Observatoire de Meudon

Changement. Certitudes et incertitudes. David Salas y Mélia, Centre National de Recherches Météorologiques 12 mars 2007, Observatoire de Meudon Changement Climatique Certitudes et incertitudes David Salas y Mélia, Centre National de Recherches Météorologiques 12 mars 2007, Observatoire de Meudon Sommaire Prévision du temps et prévision saisonnière

Plus en détail

Rayonnement terrestre et atmosphérique 1. La température d équilibre 2. L effet de serre 3. L effet de serre additionnel 4. Conclusion 5.

Rayonnement terrestre et atmosphérique 1. La température d équilibre 2. L effet de serre 3. L effet de serre additionnel 4. Conclusion 5. Rayonnement terrestre et atmosphérique 1 La température d équilibre 2 L effet de serre 3 L effet de serre additionnel 4 Conclusion 5 Exercices 6 addi3onnel Le rayonnement infrarouge - le rayonnement terrestre

Plus en détail

L AVENIR DE NOTRE CIMAT

L AVENIR DE NOTRE CIMAT CNRS - Université Pierre et Marie Curie - Université Versailles/Saint-Quentin, Université Denis Diderot, Université Paris XII, CEA - CNES - Ecole Polytechnique - Ecole Normale Supérieure - IRD LATMOS -

Plus en détail

SEMAINE 1 : LE CLIMAT. Changement climatique : la naissance d une problématique

SEMAINE 1 : LE CLIMAT. Changement climatique : la naissance d une problématique SEMAINE 1 : LE CLIMAT Ce document contient les transcriptions textuelles des vidéos proposées dans la partie «Naissance d une problématique» de la semaine 1 du MOOC «Causes et enjeux du changement climatique».

Plus en détail

Calottes glaciaires et montée du niveau de la mer

Calottes glaciaires et montée du niveau de la mer Si la mer monte, Ile Tudy, 18 mai 2013 Calottes glaciaires et montée du niveau de la mer Paul Tréguer Institut Universitaire Européen de la Mer, Brest, France Crédits photos: IPEV, PT Pourquoi s intéresser

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Le changement climatique 2. Page 1/13. La Terre se réchauffe 2

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Le changement climatique 2. Page 1/13. La Terre se réchauffe 2 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 Le changement climatique 2 La Terre se réchauffe 2 Pourquoi la Terre se réchauffe-t-elle? 6 Les conséquences du réchauffement 10 Page 1/13 Le changement climatique La

Plus en détail

Le changement climatique

Le changement climatique EMBARGO Académie des sciences Le changement climatique 22 octobre 2010 Depuis des millénaires, le climat de la Terre varie selon les époques et les lieux. Les changements observés s étalent généralement

Plus en détail

Le réchauffement climatique et ses conséquences

Le réchauffement climatique et ses conséquences Le réchauffement climatique et ses conséquences Institut Pierre Simon Laplace Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement (CEA-CNRS-UVSQ) Les activités humaines modifient la composition de

Plus en détail