Avril 2011 LES INDICATEURS EMPLOI - FORMATION. Observatoire de l EMPLOI et de la FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en ILE DE FRANCE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avril 2011 LES INDICATEURS EMPLOI - FORMATION. Observatoire de l EMPLOI et de la FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en ILE DE FRANCE"

Transcription

1 Avril 2011 Observatoire de l EMPLOI et de la FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en ILE DE FRANCE LES INDICATEURS EMPLOI - FORMATION Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

2 Directeur de la Publication Pierre Deniau Cellule Economique 21, rue Miollis Paris Cedex 15 Mai 2011 Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

3 PREAMBULE Le secteur de la Construction connaît aujourd hui des évolutions importantes. Après une décennie exceptionnelle, le secteur est confronté, à l instar de l ensemble de l économie française, à des perturbations profondes en même temps qu il doit anticiper les premiers effets des politiques liées au développement durable (Grenelle I et II de l Environnement). Dans un tel contexte, identifier les besoins avérés des entreprises et mesurer l efficacité du dispositif de formation professionnelle est une nécessité. Cela est d autant plus vrai que le paysage de la formation est amené à évoluer depuis la réforme de la formation professionnelle du 24 novembre Cette identification ne peut se faire que sur la base d un très large partenariat d acteurs désireux de se doter d un outil de pilotage approprié, d où la necessité d élaborer un tableau de bord prospectif du Bâtiment et des Travaux Publics. De portée régionale, ce tableau de bord constitue en outre l'indispensable outil de la mise en œuvre et du suivi des actions conduites avec les décideurs régionaux. La présente édition actualise les indicateurs proposés en Elle s attache à livrer quelques éléments chiffrés de cadrage en même temps qu elle dresse les premières orientations à prendre pour les prochaines années. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

4 LES PRIORITES DE LA PROFESSION ACCORD DE BRANCHE DU 13 JUILLET 2004 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES BRANCHES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS L accord renforce l individualisation de la formation, améliore la relation entre le jeune en formation et l entreprise, favorise l intégration par la professionnalisation, et mobilise les financements professionnels et publics. ACCORD DE BRANCHE DU 8 FÉVRIER 2005 AMELIORANT LE STATUT DES APPRENTIS L accord augmente de façon significative les rémunérations minimales légales des apprentis, fait bénéficier les apprentis de tous les avantages du BTP, renforce les formations en matière de prévention-sécurité. ACCORD DE BRANCHE DU 13 SEPTEMBRE 2005 POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE Par cet accord les professionnels s engagent à mettre en œuvre une politique commune visant à faire progresser le niveau de qualification des apprentis. ACCORD DE BRANCHE DU 10 SEPTEMBRE 2009 RELATIF À LA DIVERSITE ET A L EGALITE PROFESSIONNELLE ET SALARIALE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES A travers cet accord, les professionnels visent à promouvoir les métiers du BTP auprès des femmes, augmenter la proportion de femmes dans les entreprises, garantir l égalité professionnelle entre hommes et femmes. ACCORD DE BRANCHE DU 23 DECEMBRE 2009 EN FAVEUR DE L EMPLOI DES SALARIES AGES L accord vise à maintenir le taux d emploi des salariés de 50 ans et plus à 17,2%del effectifbtpetàaugmenterde1%lenombredesalariésde55 ans et plus. ACCORD DE BRANCHE DU 29 JUIN 2010 RELATIF A LA CREATION D UN OPCA DE LA CONSTRUCTION L accord prévoit le regroupement des 3 actuels OPCA du Bâtiment et des Travaux Publics dans un seul et même OPCA de la Construction. A travers la création de cet OPCA unique, la Profession vise à renforcer l efficacité du service rendu aux salariés et aux entreprises. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

5 LES INDICATEURS ACTIVITE 1. La production des entreprises du Bâtiment 2. La production des entreprises de Travaux Publics 3. La construction de logements 4. La construction de bâtiments non résidentiels DEVELOPPEMENT DURABLE 5. Activité 6. Les compétences 7. Les engagements de la profession ENTREPRISES 8. Le tissu d entreprises 9. La création d entreprises 10. Le nombre d artisans JEUNES 11. La démographie 12. La formation initiale : entrées en formation 13. La formation initiale : effectif en formation 14. La formation initiale : résultats aux examens 15. La formation en alternance SALARIES 16. L effectif salarié 17. La pyramide des âges des salariés 18. La qualification des ouvriers 19. Le flux d entrants salariés 20. La formation continue des salariés DEMANDEURS D EMPLOI 21. Les demandes d emploi 22. La formation des demandeurs d emploi INTERIMAIRES 23. Le nombre d intérimaires RELATION EMPLOI-FORMATION 24. Les perspectives d activité et d emploi à l horizon Le besoin de renouvellement en jeunes 26. Les sortants de formation sur le marché du travail 27. Les jeunes diplômés sur le marché du travail 28. La place des jeunes et des qualifiés 29. Les besoins en formation continue 30. Synthèses par métier Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

6 REPERES établissements dont entreprises artisanales réalisant une production d une valeur de : intérimaires BTP salariés dont qui ont suivi une formation et jeunes en alternance Population renouvelée par : entrants dont pour la 1 ère fois dans le secteur milliards d HT en 2009 Entrants venant d autres secteurs entrants issus pour partie des jeunes en formation initiale BTP par l apprentissage et la voie scolaire parmi un potentiel de jeunes de 15 à 19 ans en personnes recherchent un emploi dans le BTP Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

7 ACTIVITE 1. La production des entreprises du Bâtiment 31 Milliards en % du Bâtiment national Production du Bâtiment Chiffre d affaires hors taxe en Milliards d constants Source : Fédérations du Bâtiment d / CERC-IDF Tendance ,0 31,5 31 Mds 31,0 30,5 30,0 29,5 29,0 28,5 28,0 27, Structure de la production du Bâtiment en 2009 % 2009/2008 Travaux neufs 38,2 % Logements neufs 19,3 % Bâtiments non résidentiels neufs 18,9 % Entretien 61,8 % Total Bâtiment 100 % -4,7% Une période difficile susceptible d un léger redressement en 2011 L année 2010 aura été une période de stabilisation faisant suite à la crise de 2008/2009. La reprise devrait réellement apparaître sur l année 2011, enregistrant un rattrapage issu des années difficiles. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

8 ACTIVITE 2. La production des entreprises de Travaux Publics 8 Milliards en % du TP National Tendance 2010 Production des Travaux Publics Chiffre d affaires hors taxe en Milliards d constants 2009 Source : Fédération Régionale des Travaux Publics IDF/ CERC-IDF décembre ,6 8,4 8,2 8,0 8 Mds 7,8 7,6 7,4 7, Nature des travaux en millions d 2009 % 2009 / 2008 Ouvrages d'art et d'équipement industriel 771,0 9,9 % Terrassements 841,8 10,8 % Fondations spéciales 387,4 5,0 % Travaux souterrains 181,0 2,3 % Travaux maritimes et fluviaux 48,8 0,6 % Travaux de routes, et travaux analogues 2 616,1 33,5 % Travaux de voies ferrées 253,1 3,2 % Adduction d'eau, assainissement 1 264,8 16,2 % Travaux électriques 1 420,8 18,2 % Travaux de génie agricole 18,8 0,2 % Total 7 803,5 100 % -4,7% Stabilisation voire légère reprise à partir de 2011 Pour les Travaux Publics, la situation est assez complexe. Après une très bonne année 2007, les années 2008 et 2009 ont enregistré un tassement de l activité devrait toutefois enregistrer une variation positive qui devrait se poursuivre en Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

9 ACTIVITE 3. La construction de logements en % du national Nombre de logements et résidences mis en chantier Source : CERC-IDF / Ministère de l équipement, des transports et du logement Sitadel2 en date de prise en compte décembre 2010 Tendance Variation du nombre de logements et résidences mis en chantier % 8 % 10 % - 5 % 12 % - 6 % - 17 % 21 % Un léger mieux à partir de 2011 A l évidence, après 2 années difficiles en termes de mises en chantier, le redressement s est opéré en Le regain des mises en chantier a permis de stabiliser l activité devrait enregistrer une croissance supplémentaire mais moins importante que les 21 % de 2010 qui semble s apparenter à un rattrapage des travaux de l année précédente. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

10 ACTIVITE 4. La construction de bâtiments non résidentiels en % du national Surfaces mises en chantier en (en milliers de m ² shon ). Source : CERC-IDF / Ministère de l équipement, des transports et du logement Sitadel2 en date de prise en compte décembre Tendance M² commencés Evolution Bâtiments industriels ,7% Bureaux ,6% Commerces ,0% Entrepôts ,9% Hébergement hôtelier ,9% Service public ou intérêt collectif ,3% Autres ,2% Total ,2% Un secteur en souffrance Les mises en chantier de bâtiments non résidentiels affichent pour la 2 ème année consécutive une décroissance très importante. Ce niveau est un des plus bas depuis de nombreuses années. Celui-ci ne pourra pas descendre plus bas sans que l on s interroge sur la capacité des investisseurs en. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

11 DEVELOPPEMENT DURABLE 5. Activité Les objectifs du Grenelle de l environnement I et II, et en particulier la réduction des consommations d énergie des bâtiments, constituent un enjeu majeur pour la filière de la construction. En effet, l Etat se fixe comme objectifs de : - généraliser les bâtiments basse consommation (BBC) à l horizon 2012, et les bâtiments à énergie positive d ici 2020 d une part ; - réduire les consommations d énergie du parc des bâtiments existants d au moins 38 % d ici 2020 d autre part. Toutefois, le taux de renouvellement du parc neuf n est que de 1% ; le véritable enjeu est donc la rénovation du parc existant. A cette fin, l Etat a fixé comme objectifs la rénovation énergétique de tous ses établissements publics avant 2012, la rénovation complète de logements privés chaque année à compter de 2013 et la rénovation des logements sociaux les plus consommateurs d énergie. Concernant le marché de la rénovation énergétique, une étude réalisée en 2010 sur les perspectives d évolution du marché de l Eco-efficacité énergétique à l horizon 2020 montre qu il y a encore aujourd hui beaucoup d instabilité et d incertitude quant à la création d activités liée à ces marchés. En effet, le marché du bâtiment est un marché essentiellement de demande : seul le client décide de la réalisation ou non de travaux et son critère de décision principal reste le coût de l investissement. Or, peu de clients ont engagé des travaux de rénovation énergétique, y compris les maîtres d ouvrages publics. Les Eco-PTZ Montants moyens des travaux année Nombre d'offres émises en 2010 Performance globale 23 0% Assainissement non collectif 30 1% Bouquet 2 travaux Bouquet 3 travaux Performance globale Assainissement non collectif Bouquet 3 travaux % Bouquet 2 travaux % Le nombre de dossiers d éco-prêts à taux zéro (8 045) contractés en en 2009 et 2010 par des clients privés reste relativement faible pour la région la plus peuplée de France. Les émissions d éco-ptz en Ile de France sont plus nombreuses dans les départements de Grande Couronne, principalement la Seine et Marne et les Yvelines. Ceci montre bien la difficulté de mise en œuvre de cette mesure avec les zones urbaines et surtout Paris qui comprennent 70% de logements collectifs. Il est important de noter que seuls 245 éco-ptz ont été émis à Paris (année 2010). Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

12 DEVELOPPEMENT DURABLE 6. Les compétences Il est essentiel d aborder l éco-efficacité énergétique d un point de vue «multi-métiers». Selon les différents scénarii, les métiers les plus concernés par l évolution du marché de l efficacité énergétique sont : maçon pour l isolation et l enveloppe du bâtiment. charpentier et couvreur pour l isolation par le toit et la pose de panneaux photovoltaïques. menuisier pour la pose de fenêtres et isolation par les vitrages. électricien pour l installation des mécanismes d optimisation des consommations d électricité, le raccordement des panneaux photovoltaïque, notamment. peintre ravaleur pour l isolation thermique par l extérieur. les métiers du génie climatique. les métiers de l étanchéité. Il n y pas de nouveaux métiers, mais des évolutions de compétences! De nombreuses études ont été menées à propos des conséquences du Grenelle de l environnement sur l emploi. Or, les perspectives d évolution liées au Grenelle de l Environnement conduisent plutôt à un démarrage lent de l activité et donc très peu de créations d emploi. Par ailleurs, pour atteindre rapidement les objectifs du Grenelle, les compétences induites par la rénovation énergétique relèvent, dans un premier temps, de la formation continue. La profession a donc ainsi participé au développement de la formation continue : dans les domaines techniques : isolation, ventilation, solaire, photovoltaïque, chauffage,. en travaillant avec les organismes de formation sur le contenu des formations, pour les adapter aux besoins des entreprises. dans la maîtrise de la performance énergétique et du conseil aux clients des modules de formation FEEBAT ontétémisenplace enpartenariatavec les fournisseurs d énergie pour permettre aux entreprises de calculer les économies d énergie générées par les travaux envisagés et de proposer à leurs clients un ensemble de travaux destinés à améliorer la performance énergétique de leur logement. L objectif est de permettre une mutation de la filière pour permettre aux entreprises d aller au devant des besoins des clients et évoluer ainsi vers un marché d offre. Les formations FEEBAT se décomposent en plusieurs modules : 3 modules pour les marchés de rénovation du résidentiel 2 modules pour les marchés de rénovation du tertiaire Une offre de formations complémentaire est également proposée pour : aider les entreprises dans la commercialisation de l offre de travaux d efficacité énergétique les marchés du neuf (résidentiel et tertiaire) Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

13 DEVELOPPEMENT DURABLE 7. Les engagements de la profession Une étude d impact du dispositif FEEBAT réalisée par la cellule opérationnelle FEEBAT, en avril 2010, montre que 81 % des entreprises ou artisans formés ont fait preuve d une démarche proactive, en proposant des solutions de réduction des consommations d énergie. Par ailleurs, les résultats en termes d économie d énergie sont plus probants quand ces travaux ont été réalisés par une entreprise formée : - 43 % de consommation d énergie quand l entreprise a été formée, contre - 38 % quand ce n est pas le cas. Afin de renforcer l image de qualité de travail des entreprises du secteur, la profession a développé des marques et labels de qualité, afin de reconnaître les compétences des entreprises et des artisans. Qualification Une mention «efficacité énergétique» a ainsi été mise en place avec QUALIBAT et QUALIFELEC (pour les électriciens) afin d identifier les entreprises susceptibles de proposer une offre globale de travaux énergétiques à leurs clients. Les critères pour obtenir cette mention : détenir une qualification professionnelle dans son métier éligible à la mention. justifier du suivi des formations FEEBAT par une partie du personnel de l entreprise. La mention est un signe de qualité, délivrée par un organisme indépendant. ECO Artisan : S agissant des entreprises artisanales, la CAPEB a développé en partenariat avec l Etat une démarche «Eco-artisan» par laquelle des entreprises artisanales, dont les compétences ont été attestées par un organisme tiers, s engagent à : proposer systématiquement à leurs clients de réaliser une évaluation thermique de leur logement, à l aide d un logiciel spécifique. conseiller à leurs clients des solutions thermiques globales et adaptées. vérifier la performance des travaux qu ils auront réalisés ainsi que la satisfaction du client. Labels Les PROS de la PERFORMANCE ENERGETIQUE : Ce sont des artisans et entrepreneurs qui ont signé la charte «Bâtir avec l environnement» de la FFB et qui ont obtenu la mention «Efficacité énergétique» auprès d un organisme certificateur indépendant. Un Pro est avant tout un entrepreneur ou un artisan qui a suivi un parcours de formation lui permettant de mettre en avant sa Formation aux Economies d Energie des Entreprises et Artisans du Bâtiment (FEEbat). Il bénéficie de compétences spécifiques et reconnues par un organisme indépendant lui permettant d engager des offres d amélioration énergétique globales dans le cadre de la rénovation thermique du logement. Il utilise des outils indispensables pour établir un bilan thermique approfondi de l habitation. Il reçoit la mention «efficacité énergétique» pour son savoir-faire. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

14 ENTREPRISES 8. Le tissu d entreprises (établissements) en % du BTP national 10 % des entreprises de la région Nombre d établissements Source : INSEE Sirene janvier 2009 Etablissements Taille des établissements % 40% 6% 1% 0 salarié % 40% 6% 1% 1 à 9 salariés 10 à 49 salariés 50 salariés et % 42% 6% 1% Taille des établissements Grosœuvre Secondœuvre Travaux Publics Total général 2009/ salarié à 9 salariés à 49 salariés à 99 salariés salariés et Total Une stabilisation, expression de variations diverses selon les tailles Le nombre d entreprises est quasi stable au 1 er janvier Cependant, à l exception des entreprises comprises entre 1 et 9 salariés, toutes les tailles d entreprises enregistrent une diminution de leur volume. Les entreprises de 1 à 9 salariés compensent le recul quasi généralisé. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

15 ENTREPRISES 9. La création d entreprises en % du BTP national 13 % des créations d entreprises de la région Nombre de créations d entreprises (hors auto-entrepreneurs). Source : INSEE décembre 2009 Tendance Secteurs d activités /2008 BTP Autres Secteurs Des mouvements de création impactés par les auto-entrepreneurs Hors auto-entrepreneurs (4 968 personnes), la création d entreprises chute de 17 % en Ce résultat peut apparaître comme logique compte tenu de la crise enregistrée depuis la fin de Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

16 ENTREPRISES 10. Les entreprises artisanales en % du BTP national 40 % des entreprises artisanales de la région Nombre d établissements artisanaux Source : INSEE - Répertoire Sirene des entreprises artisanales janvier % 7% 4% 63% 34% Gros Œuvre Second Œuvre 37% 52% 0 salarié 1 à 5 salariés 6 à 9 salariés Travaux Publics 10 salariés et + Etablissements Nombre Répartition Maçonnerie et connexes ,7 % Carrelage ,9 % Menuiserie ,1 % Charpente 273 0,5 % Couverture ,7 % Plomberie ,4 % Chauffage ,0 % Peinture ,4 % Plâtrerie ,2 % Métallerie ,0 % Electricité ,3 % Total Bâtiment % Travaux Publics % Total Un tissu dense et diversifié Les établissements artisanaux sont majoritaires sur le secteur du Bâtiment. La maçonnerie et travaux connexes ainsi que la peinture représentent 50 % des entreprises artisanales. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

17 JEUNES 11. La démographie en % du national Tendance 2040 Population de ans Source : INSEE - Estimations de population au 1 er projections à l horizon 2040 (scénario central) (2040 : ) janvier et Paris % Seine-et- Marne % Yvelines % Essonne % % Val-de- Marne % Hautsde-Seine Seine- Saint- Denis % Vald Oise % Des évolutions plutôt positives à terme La population des jeunes aura une tendance à la stabilisation dans les années à venir sur l. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

18 JEUNES 12. La formation initiale : entrées en formation en % du BTP national Les entrées en formation dans les lycées et CFA, pour les diplômes et certifications professionnelles (CP) préparant à une spécialité du Bâtiment et des Travaux Publics, par la voie scolaire ou l apprentissage. Source : Rectorats / CCCA-BTP décembre Contrat d'apprentissage Voie scolaire Total Rénovation de la voie professionnelle dans la filière BEP-Bac Pro. A la rentrée 2009, la formation au BEP n est plus dispensée et la durée de formation du Bac Pro passe de 2 à 3 ans Métiers Apprentissage Voie scolaire Apprentissage Voie scolaire variation CAP BEP CAP BEP CAP Bac Pro CAP Bac Pro Maçon Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Carreleur Métallier Electricien Etudes Géomètre topographe Conducteur d'engins Mécanicien d'engins Canalisateur Constr d'ouvrages d'art * Constr de routes Total * Bac pro de Des fluctuations liées à la rénovation du Bac Pro et à la conjoncture Les entrées en formation chutent de 7 % en La diminution est répartie sur de nombreuses spécialités. La suppression du BEP demande certainement une remise à plat des orientations. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

19 JEUNES 13. La formation initiale : effectif en formation en % du BTP national Effectif total en formation dans les lycées et CFA, pour les diplômes et certifications professionnelles (CP) préparant à une spécialité du Bâtiment et des Travaux Publics, par la voie scolaire ou l apprentissage. Source : Rectorats / CCCA-BTP décembre Contrat d'apprentissage Voie scolaire Rénovation de la voie professionnelle dans la filière BEP-Bac Pro. A la rentrée 2009, la formation au BEP n est plus dispensée et la durée de formation du Bac pro passe de 2 à 3 ans. Métiers CAP BEP MC BP BAC PRO BT BTN BTS CP Total Var Maçon Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Carreleur Métallier Electricien Etude Encadrement de chantier Géomètre topographe Conducteur d'engins Mécanicien d'engins Canalisateur Constr d ouvrages d'art Constr de routes Chef d équipe TP 239 Total Un effectif en hausse qui conjugue des disparités par spécialité Les effectifs totaux sont en progression par rapport à l année précédente. La variation, de près de 2 %, montre le maintien des élèves dans le cycle de formation, dans la mesure où les entrées en 1 ère année sont en diminution. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

20 JEUNES 14. La formation initiale : résultats aux examens 78% 76% 74% 72% 70% 68% 66% 64% 62% 76,1 % en ,1 % au niveau national Taux de réussite aux examens pour les diplômes et certifications professionnelles (CP) préparant à une spécialité du Bâtiment et des Travaux Publics, par la voie scolaire ou l apprentissage dans les lycées et CFA. Source : Rectorats / CCCA-BTP décembre ,1 76,0 76,6 Niveau V Niveau IV Niveau III 60% Taux de réussite en % CAP BEP MC BP BAC PRO BT BTN BTS CP Total Maçon 88,3 % 69,3 % 70,6 % 88,8 % 83,1 % Menuisier 74,4 % 61,8 % 68,1 % 79,8 % 70,0 % 72,0 % 57,9 % 69,7 % Charpentier 76,5 % 40,0 % 66,7 % 71,1 % Couvreur 74,8 % 100,0 % 63,6 % 77,0 % Plombier 83,7 % 59,6 % 63,3 % 81,8 % Chauffagiste 91,7 % 63,4 % 71,4 % 76,2 % 81,7 % 82,4 % 75,0 % 77,8 % 75,5 % Peintre 80,5 % 48,2 % 85,7 % 59,5 % 57,1 % 63,6 % 71,5 % Plâtrier 78,4 % 77,8 % 100,0 % 79,2 % Carreleur 79,7 % 79,7 % Métallier 83,4 % 61,7 % 36,4 % 83,3 % 76,9 % 81,2 % 76,9 % Electricien 73,5 % 75,7 % 78,7 % 74,1 % 60,8 % 69,5 % 73,7 % Etudes 79,5 % 82,2 % 77,5 % 80,0 % Encadrement de chantier 87,5 % 70,7 % 78,1 % 95,8 % 75,4 % Géomètre topographe 81,0 % 88,2 % 76,0 % 81,2 % 82,2 % Conducteur d'engins 84,1 % 84,1 % Mécanicien d'engins 77,8 % 65,2 % 89,7 % 66,7 % 71,4 % Canalisateur 95,2 % 87,5 % 94,0 % Constr d ouvrages d'art 64,7 % 64,7 % Constr de routes 93,8 % 63,6 % 81,5 % Chef d équipe TP 81,1 % 81,1 % Total 81,6 % 68,4 % 73,3 % 68,8 % 80,9 % 79,7 % 71,0 % 75,5 % 93,0 % 76,1 % Des taux qui doivent être consolidés Il est important de noter la convergence de la réussite sur les 3 niveaux. Longtemps en recul par rapport au niveau V, les niveaux III et IV ont amélioré leurs résultats. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

21 SALARIES 15. La formation en alternance jeunes et 215 adultes en % des jeunes du BTP national Nombre de salariés embauchés dans le cadre d un contrat de professionalisation. Source : AREF-BTP / FAF.SAB Contrat de professionalisation adultes Contrat de professionalisation jeunes 355 jeunes dans les entreprises de moins de 10 salariés. Formation en centre de 782 heures en moyenne en jeunes dans les entreprises de 10 salariés et plus. Formation en centre de 691 heures en moyenne en adultes de 26 ans et plus suivent un contrat de professionalisation. Techniques du BTP ,1 % Sécurité - prévention 4 0,3 % 0 Etudes - métré - dessin 32 2,7 % 9 Organisation production 98 8,3 % 7 Informatique 21 1,8 % 1 Administratif 115 9,7 % 54 Achat - commercial 113 9,5 % 42 Gestion management ,7 % 79 Formation générale 0 0,0 % 0 Autres 10 0,8 % 3 Total % 195 Détail «techniques du BTP» Maçonnerie Gros Œuvre ,9 % 4 Menuiserie 80 6,7 % 6 Métallerie 23 1,9 % 2 Plomberie ,8 % 18 Electricité 55 4,6 % 2 Finitions 21 1,8 % 2 Conduite d engins 16 1,3 % 0 Génie civil 66 5,6 % 28 Routes - Terrassement 7 0,6 % 4 VRD - Canalisation 9 0,8 % 10 Electricité Travaux Publics 18 1,5 % 1 Autres formations techniques BTP 31 2,6 % 0 Total ,1 % 77 Un dispositif lié à la conjoncture Les contrats de professionalisation sont en retrait sur l année En revanche, les adultes occupent maintenant une place plus conséquente dans ce type de formation. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

22 SALARIES 16. L effectif salarié en % du BTP national Nombre de salariés des entreprises franciliennes du Bâtiment et des Travaux Publics. Source : Pôle emploi / UCF mars UCF mars 2009 IAC Ouvrier ETAM dont salariés résidant en (hors apprentis) 12 % de femmes Production 2009 Var 2009 Maçon Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Carreleur Métallier Electricien Monteur de réseau Conducteur d'engins Mécanicien d'engins Canalisateur Constructeur d'ouvrages d'art Constructeur de routes Ouvrier VRD Terrassier Divers production Total Fonctions techniques et encadrement de 2009 Var 2009 chantier Chef de chantier Conducteur de travaux Dessinateur métreur Géomètre topographe Technicien Ingénieur Divers technique Total Administratif et commercial 2009 Var 2009 Administratif Commercial Divers Total BTP Var Bâtiment Travaux Publics Total UCF mars 2009 Un emploi qui a chuté avec la crise La crise a fait chuter le volume de salariés de 1,5 % en Les chiffres de l UCF arrêtés au 15 mars montrent encore une légère progression, contrairement à ceux de Pôle emploi arrêtés au 31 décembre Les perspectives pour 2010 et 2011 sont cependant positives, avec une remontée de l emploi salarié. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

23 SALARIES 17. La pyramide des âges des salariés 60 ans et + 55 à 59 ans 50 à 54 ans 45 à 49 ans 40 à 44 ans 35 à 39 ans 30 à 34 ans 25 à 29 ans Moins de 25 ans 11 % de moins de 25 ans en ,8 ans d âge moyen 15 % en 2009 et 38 ans BTP national Production Âge moyen % -25 ans Maçon 41,0 9,2% Menuisier 38,8 13,5% Charpentier 35,2 25,3% Couvreur 38,1 14,0% Plombier 36,4 21,3% Chauffagiste 37,0 17,7% Peintre 41,3 8,1% Plâtrier 38,3 11,5% Carreleur 39,0 9,2% Métallier 40,1 11,8% Electricien 37,7 16,0% Monteur de réseau 39,7 12,0% Conducteur d'engins 41,9 7,3% Mécanicien d'engins 40,8 12,4% Canalisateur 40,0 11,2% Constructeur d'ouvrages d'art 42,8 7,5% Constructeur de routes 40,2 12,3% Ouvrier VRD 41,1 10,2% Terrassier 42,4 10,5% Divers production 38,4 14,3% Age moyen 39,2 13,0% / 2008 Structure par âge de la population salariée Indicateurs de l âge moyen et de la proportion de moins de 25 ans. Source : UCF / CCCA-BTP mars 2009 Fonctions techniques et encadrement de chantier En % de plus de 50 ans plus de 50 ans Âge moyen % - 25 ans Chef de chantier 43,7 3,3% Conducteur de travaux 39,1 9,3% Dessinateur métreur 37,6 10,5% Géomètre topographe 35,5 11,2% Technicien 38,5 10,3% Ingénieur 37,1 7,7% Divers technique 42,7 5,7% Age moyen 39,6 8,3% Administratif et Commercial % des plus de 50 ans Âge moyen % - 25 ans 2009/ / 2008 Administratif 41,4 6,0% Commercial 40,8 5,3% Divers 42,9 6,4% Nd Age moyen 41,3 5,9% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% Un rajeunissement visible à préserver La structure par âge montre un âge moyen des salariés légèrement plus haut qu au niveau national. Celui-ci, grâce aux entrées, a cependant tendance à diminuer depuis Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

24 SALARIES 18. La qualification des ouvriers 70 % de plus de 40 ans qualifiés ou très qualifiés en % au niveau national Répartition des ouvriers par qualification selon les conventions collectives du Bâtiment et des Travaux Publics. Source : UCF / CCCA-BTP mars 2009 Peu qualifiés (49 941) Qualifiés (41 939) Très qualifiés (34 399) Coefficients conventions collectives Bat ( ) TP ( ) Coefficients conventions collectives Bat ( ) TP ( ) Coefficients conventions collectives Bat ( ) TP ( ) 60 et et et /59 ans /59 ans /59 ans /54 ans /54 ans /54 ans /49 ans 40/44 ans 35/39 ans 30/34 ans 25/29 ans - de 25 ans /49 ans 40/44 ans 35/39 ans 30/34 ans 25/29 ans - de 25 ans /49 ans 40/44 ans 35/39 ans 30/34 ans 25/29 ans - de 25 ans Métiers Peu qualifié Qualifié Très qualifié Maçon 26% 30% 44% Menuisier 21% 31% 48% Charpentier 18% 31% 50% Couvreur 28% 32% 40% Plombier 24% 29% 47% Chauffagiste 22% 32% 47% Peintre 29% 35% 37% Plâtrier 21% 30% 49% Carreleur 29% 31% 40% Métallier 23% 33% 44% Electricien 24% 28% 48% Monteur de réseau 3% 34% 63% Conducteur d'engins 13% 51% 36% Mécanicien d'engins 9% 47% 44% Canalisateur 19% 55% 26% Constructeur d'ouvrages d'art 12% 51% 37% Constructeur de routes 41% 49% 11% Ouvrier VRD 23% 55% 22% Terrassier 68% 27% 5% Divers production 42% 29% 28% Production 30% 33% 37% Une qualification essentielle au BTP Les qualifiés et très qualifiés représentent 70 % des ouvriers. Ce taux reste stable, mais toujours en-dessous de la moyenne nationale. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

25 SALARIES 19. Le flux d entrants salariés en 2008, 15 % du BTP national dont entrants pour la première fois Salariés entrants dans le secteur du BTP. Source : UCF / CCCA-BTP mars entrants entrants pour la 1 ère fois Agés de 25 ans et + 67 % Production Premiers entrants -25 ans 25 ans et + Entrants Total Maçonnerie Carrelage Menuiserie Charpente bois Couverture Plomberie Chauffage Peinture Plâtrerie Métallerie Electricité Monteur de réseau Conduite d'engins Mécanique d'engins Canalisateur Constr d'ouvrages d'art Constr de routes Ouvrier VRD Terrassier Divers production Total Agés de - de 25 ans 33 % Premiers entrants Entrants Technique et encadrement 25 ans - 25 ans Total et + Chef de chantier Conducteur de travaux Etudes et topographie Technicien Ingénieur Divers technique Total Premiers entrants Entrants Administratif et 25 ans commercial - 25 ans Total et + Administratif Commercial Divers Total Des flux importants d entrants à prendre en compte Le flux d entrants pour la 1 ère fois comporte une proportion importante de jeunes (33 %). Celui-ci est le gage d un bon renouvellement des salariés et de l attractivité du secteur. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

26 SALARIES 20. La formation continue des salariés en % du national Tendance 2010 Nombre de stagiaires Y compris les dirigeants d entreprises ayant un statut de salarié. Source : AREF-BTP / FAF.SAB Répartition stagiaires par catégorie socioprofessionnelle Administratif 9 % Encadrement 26 % Maîtrise Production 8 % Ouvrier 43 % Technicien 14 % stagiaires dans les entreprises de moins de 10 salariés. Stages de 54,7 heures en moyenne stagiaires dans les entreprises de 10 salariés et plus. Stages de 24,9 heures en moyenne. Domaines Stagiaires Techniques du BTP Sécurité Etudes, métré, dessin Organisation, production Commercial Gestion, management Informatique Bureautique - secrétariat Administratif Formation de tuteurs Formation générale Divers Total Détail «techniques du BTP» Stagiaires Conduite d'engins et mécanique Maçonnerie, carrelage 586 Couverture 112 Charpente 47 Métallerie 149 Menuiserie 140 Plomberie, chauffage Electricité Peinture Revêtements - Plâtrerie 517 Génie civil Routes - Terrassement 863 VRD - Canalisation 292 Réseaux électriques 511 Divers techniques du BTP Total Les formations techniques toujours en tête des formations stagiaires en 2009, avec une partie importante d ouvriers en formation (43 %). Les stagiaires suivant des formations dans le domaine de la prévention des risques sont très nombreux. Ils représentent 22 % de l ensemble des stages réalisés. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

27 DEMANDEURS D EMPLOI 21. Les demandes d emploi en % du national Demandes d emploi en fin de mois pour un métier du Bâtiment et des Travaux Publics (catégorie A : demandeur d emploi à durée indéterminée et à temps plein). Source : Pôle emploi à fin décembre 2009 Age du demandeur 50 ANS ET + 26 A 49 ANS A noter que l inscription des demandeurs d emplois repose sur un système déclaratif, qui n évalue pas le niveau réel des qualifications ANS Métiers ans Total Maçon Carreleur Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Fonctions techniques chantier ans Total Chef de chantier Conducteur de travaux Etudes et topographie Total Travaux Publics Conduite et mécanique Total Métallier Electricien Total Une progression du nombre de demandeurs d emploi due à la crise Le nombre de demandeurs d emplois dans la Construction retrouve le niveau de l année La demande d emploi enregistrée par Pôle emploi montre que les 50 ans et plus représentent 18 %. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

28 DEMANDEURS D EMPLOI 22. La formation des demandeurs d emploi en 2009 * (1 231 en 2008) Nombre de demandeurs d emploi formés à l AFPA sortants dans un métier du Bâtiment ou des Travaux Publics. Source : AFPA fin décembre 2009 plus de 26 ans moins de 26 ans Niveau V Niveau IV Niveau III Métiers Moins de 26 ans Plus de 26 ans Niv V Niv IV Niv III Niv V Niv IV Niv III Total Maçon Carreleur Menuisier Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Métallier Electricien Canalisateur Ouvrier VRD Etudes encadrement Etudes et topographie Divers métiers Total (*) Ce nombre de demandeurs d emploi formés à un métier du BTP n est pas exhaustif. Il existe d autres dispositifs de formation qui ne sont pas encore recensés dans ce tableau de bord. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

29 INTERIMAIRES 23. Le nombre d intérimaires en % du national Emplois intérimaires en équivalent temps plein. Source : DARES, exploitation des fichiers UNEDIC juin Tendance Intérim (ETP) TP GO SO (GO+SO) Total construction 2009 Effectif Répartition 29,3 % 33,3 % 37,4 % 70,7 % 100 % Un nombre d intérimaires en forte baisse en 2009 L emploi intérimaire a considérablement chuté durant la crise équivalents temps pleins ont été supprimés en l espace de 2 ans. La tendance 2010 montre un retour à un niveau qui tend vers celui de Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

30 RELATION EMPLOI-FORMATION 24. Les perspectives d activité & d emploi à l horizon 2013 de à Emplois salariés supplémentaires induits par la progression de l activité BTP à l horizon Source : CERC-IDF Cet accroissement des postes de travail ne comprend pas le remplacement annuel des salariés quittant le secteur de la construction (besoin de renouvellement lié aux départs à la retraite, entre autres). Projection de l'activité en volume du secteur de la construction Chiffre d affaires annuel moyen du BTP entre 2009 / 2013 (en Mds d euros 2002 HT) Variation annuelle moyenne du chiffre d affaires entre 2009/2013 Estimation du niveau d emploi salarié à l horizon 2013 GO SO TP Total construction Hypothèse Haute Hypothèse Basse Estimation du volume d emplois supplémentaires à l horizon 2013 par catégorie Variation annuelle moyenne du nombre de salariés entre Déc 2008/ Déc 2013 Hypothèse Haute (HH) 29,3 1,92 % 1,12 % Hypothèse Basse (HB) 28,6 1,08 % 0,38 % OUVRIERS ETAM IAC Total Emplois Hypothèse Haute Hypothèse Basse CA Emplois HB Emplois HH CA HH CA HB Après le creux de 2009 et 2010 un besoin toujours plus important de salariés Le scénario réalisé en 2009 reste d actualité. L anticipation, réalisée sur la période 2009/2013, correspond dans les grandes lignes aux cycles que nous avons constatés. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

31 RELATION EMPLOI-FORMATION 25. Le besoin de renouvellement en jeunes dont qualifiés ou très qualifiés Nombre de moins de 25 ans nécessaires chaque année pour satisfaire les besoins théoriques de renouvellement à l horizon 2013 dans 18 métiers de production du BTP. Source : Enquête entreprises du BTP, CERC-IDF / CCCA-BTP Besoin annuel de renouvellement dans le BTP à l horizon 2013 basé sur : une croissance économique modérée et une évolution de l emploi de +1,1%par an en moyenne le renforcement du poids des jeunes et des qualifiés dans l emploi Méthodologie : Scénario prospectif établi au 1 er trimestre 2009, en prenant en compte les tendances annuelles envisagées pour le bâtiment et les travaux publics par la Cellule économique régionale du BTP en concertation avec les entreprises du secteur. Ces données sont traduites en besoin d emploi annuel par métier, dans une perspective de renouvellement de la main-d œuvre qualifiée. Métiers Jeunes dont qualifiés dont très qualifiés Maçon Carreleur Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Métallier Electricien Monteur de réseau Conducteur d'engins Mécanicien d'engins Canalisateur Constructeur d ouvrages d'art Constructeur de routes * Ouvrier VRD Total 18 métiers *Chef d équipe TP Un maintien de l effort de renouvellement toujours nécessaire compte tenu des perspectives d activité Un important besoin de renouvellement de l ordre de jeunes en grande majorité qualifiés ou très qualifiés. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

32 RELATION EMPLOI-FORMATION 26. Les sortants de formation sur le marché du travail en 2010 Nombre de sortants sur le marché du travail formés à un diplôme du BTP par la voie scolaire ou l apprentissage (en lycées et CFA), aux niveaux V et IV, dans 17 métiers. Estimations à partir de sources Rectorats / CCCA-BTP CAP BEP MC 3 Effectif en année terminale : CAP 4 080, MC 99, BEP 1 787, BP 407, Bac Pro Lecture:suruneffectifde4080enannée terminale de CAP, 306 redoublent, 1340 poursuivent vers une MC ou un BP et 2434 sortent vers la vie active sortants 874 non diplômés / diplômés V BP Bac Pro BTS Bac pro, BT, BTn sortants 316 diplômés V / 745 diplômés IV Métiers Effectif Non Diplômés Diplômés V Diplômés IV Total sortants Maçon Carreleur Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Métallier Electricien Conducteur d'engins Mécanicien d'engins Canalisateur Constr d ouvrages d'art Constr de routes Chef d équipe TP Total Un volume de sortant sans diplôme à réduire Les sortants au nombre de représentent 57 % des années terminales. La poursuite d études concerne une bonne partie des élèves, tandis que 874 soit 12 % sortent sans diplôme. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

33 RELATION EMPLOI-FORMATION 27. Les jeunes diplômés sur le marché du travail à diplômés parmi à sortants en 2010 Sorties actuelles et potentielles : sorties avec un fonctionnement théorique optimal de l appareil de formation (remplissage des capacités d accueil et 80 % de réussite à l examen au minimum). Nombre de jeunes sur le marché du travail après une formation diplômante (certifiante ou professionnalisante) de niveau V et IV sortant annuellement de formation initiale (voie scolaire et apprentissage), de contrats de professionnalisation ou de formations de demandeurs d emploi, dans 19 métiers du BTP. Estimation à partir de sources Rectorats / CCCA-BTP / AFPA Métiers Total sortants diplômés V diplômés IV Actuels Potentiels Actuels Potentiels Actuels Potentiels Maçon Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Carreleur Métallier Electricien Monteur de réseaux Conducteur d engins Mécanicien Canalisateur Constructeur d ouvrages d'art Constructeur de routes Ouvrier VRD Chef d'équipe TP Total La proportion de salariés qualifiés doit se développer dans le futur. Le potentiel maximal de sortants sur le marché du travail est de personnes diplômées, si l outil de formation fonctionne de manière optimale. Il faut noter que les besoins en salariés qualifiés devraient augmenter dans l avenir compte tenu de la technicité croissante des métiers et des grands projets initiés en région. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

34 RELATION EMPLOI-FORMATION 28. La place des jeunes et des qualifiés Besoin de renouvellement en jeunes qualifiés et très qualifiés : Sortie potentielle de jeunes diplômés vers la vie active : Plus de qualifiés La place des jeunes et des qualifiés & la couverture des besoins de renouvellement dans 18 métiers de production. Scénario optimisant les possibilités de l appareil de formation professionnel (formation initiale, contrats de professionnalisation, demandeurs d emplois) 1 Peu de jeunes, mais importante qualification Monteur de réseaux Mécanicien d engins Constructeur d ouvrages Conducteur d art d engins Canalisateur Maçon Métallier Menuisier Légende Le besoin est couvert Besoin Diplômés Chauffagiste 2 Plombier Besoin Diplômés Le besoin n est pas couvert Importance des jeunes et de la qualification Peintre Charpentier Carreleur Plâtrier Ouvrier VRD Couvreur Électricien 3 Importance des jeunes mais faible qualification Plus de jeunes 4 Peu de jeunes et faible qualification Constructeur de routes Au plan régional l appareil de formation apparaît globalement légèrement sous-dimensionné Mais les disparités par métiers sont fortes : - les besoins sont couverts dans les métiers comportant des jeunes et des qualifiés (plombier, chauffagiste, etc ), - à l opposé, les besoins ne sont pas couverts dans les métiers déficitaires en jeunes (maçonnerie, ouvrier VRD, etc ), ce qui rend délicat le renouvellement de la main-d'œuvre qualifiée. La couverture des besoins est parfois plus importante qu il n y paraît, pour les électriciens avec le vivier des formations industrielles, et pour les ouvriers VRD où les canalisateurs formés suppléent en partie à l absence de formation initiale. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

35 RELATION EMPLOI-FORMATION 29. Les besoins de formation continue Les formations prioritaires par groupe de métiers Maçonnerie - Coffrage-banchage-ferraillage, conduite de grue, finition, petit ouvrage, enduit de façade. - Sécurité, échafaudage et étaiement. - Maîtrise des règlements, des normes (RT, DTU) et des démarches HQE. - Connaissance des évolutions technologiques (joints minces, béton, bois ). - Gestion des déchets et organisation d un chantier à faible nuisance. Carrelage - Réglementation des marchés pour l encadrement de chantier. - Identification et traitement des supports de pose. - Pose de planchers chauffants. Menuiserie et charpente - Entretien et maintenance électromécaniques. - Utilisation de machines à commandes numériques. - Conception de maisons à ossature bois et pose de bardages adaptés. Couverture / plomberie - Mise en oeuvre de panneaux photovoltaïques en couverture. - Pose de toitures et bardages en zinc à joints debouts. Génie climatique & chauffage - Gestion des risques sanitaires liés aux réseaux d eau. - Chauffe-eau solaires. - Pompes à chaleur. - Régulation des systèmes de climatisation : mise en service et maintenance. Peinture et finitions - Formation de base de métreurs. - Nouveaux produits et diagnostic des supports. - Mise en oeuvre de différents systèmes d Isolation Thermique par l Extérieur. - Application de peinture en phase aqueuse. Métallerie - Formation de techniciens (BE & projeteurs). - Formation de poseurs en métallerie. - Maîtrise des normes et réglementations. Électricité bâtiment - Fibre optique. -Domotique. - Formation de chargé d affaires en efficacité énergétique. - Conception et réalisation d une installation photovoltaïque. - Proposition de contrats de maintenance préventive en électricité. Industrie routière - Conduite de rouleaux et compacteurs. - Mise en oeuvre d enrobés. - Intégration du système de management QSE dans les travaux routiers pour les chefs de chantier, conducteurs de travaux et bureaux d études. Canalisations & assainissement - Formation de base de maçons canalisateurs et encadrants de chantier. Électricité travaux publics - Perfectionnement pour répondre à l accroissement de la maintenance multi-techniques en génie civil. Nouveau CQP - Couvreur Installateur en systèmes solaires thermiques et photovoltaïques Sources : AREF-BTP Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1 Version 06-01-2011 Edition Octobre 2009 1 Tableau de bord prospectif emploi/formation Bâtiment Travaux Publics Rhône-Alpes 2 Données clés du tableau de bord BTP Situation actuelle Mise en perspective à

Plus en détail

Bâtiment et Travaux Publics

Bâtiment et Travaux Publics contrat d objectifs 6 ème édition Juillet 2012 Bâtiment et Travaux Publics Observation Prospective E m p l o i Qualification Formation CPREF BTP BOURGOGNE Commission Paritaire Régionale Emploi et Formation

Plus en détail

CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU CENTRE ACTIVITÉ ENTREPRISES JEUNES SALARIÉS INTERIMAIRES DEMANDEURS D EMPLOI

CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU CENTRE ACTIVITÉ ENTREPRISES JEUNES SALARIÉS INTERIMAIRES DEMANDEURS D EMPLOI CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU CENTRE ACTIVITÉ ENTREPRISES JEUNES SALARIÉS INTERIMAIRES DEMANDEURS D EMPLOI Tableau de bord prospectif Emploi-Formation du Bâtiment et

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant propos Pour s adapter aux évolutions techniques, réglementaires ou des marchés, le BTP a connu de nombreux changements ces dernières années. Certaines mutations sont structurelles, comme par exemple,

Plus en détail

2012 Ile-de-France 1

2012 Ile-de-France 1 2012 1 PREAMBULE Le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics sont aujourd hui confrontés, à l instar de l ensemble de l économie française et européenne, à des changements profonds d ordre techniques,

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition juin 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications (créé par les Commissions Paritaires Nationales de l Emploi conjointes du Bâtiment

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie TABLEAU DE BORD PROSPECTIF Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie Édition 2 Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications (créé par les Commissions Paritaires Nationales de l Emploi conjointes du Bâtiment

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DE PICARDIE Bâtiment Travaux Publics Matériaux de Construction COMITÉ de CONCERTATION et de COORDINATION de l APPRENTISSAGE dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS TABLEAU

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DE PICARDIE Bâtiment Travaux Publics Matériaux de Construction COMITÉ de CONCERTATION et de COORDINATION de l APPRENTISSAGE dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS TABLEAU

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION» Mai 2010 Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en Nord-Pas-De- Calais

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition 2014 La direction des Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 S SECTORIELLES Les partenaires professionnels des contrats d objectifs bretons ont contribué à la préparation du CPRDF.

Plus en détail

Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine

Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine Edition 2 REGION LORRAINE Superficie: Population: Densité: Nombre de communes: PIB: 23 547 km² (4,3% du territoire français) 2 348 hab.

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION

TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace Avril 214 LES PRIORITÉS DE LA PROFESSION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace EXTRAIT DU CONTRAT D OBJECTIFS 213-218

Plus en détail

Second oeuvre du bâtiment

Second oeuvre du bâtiment Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment 51 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

«LES INDICATEURS» ACTIVITE - EMPLOI - FORMATION

«LES INDICATEURS» ACTIVITE - EMPLOI - FORMATION ----------- «LES INDICATEURS» ACTIVITE - EMPLOI - FORMATION ----------- TABLEAU DE BORD PROSPECTIF DES TRAVAUX PUBLICS EN BASSE-NORMANDIE Édition 2009 L OBSERVATOIRE REGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI-FORMATION

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI-FORMATION TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI-FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace Novembre 2010 PRÉAMBULE Le tableau de bord Emploi-Formation du BTP de novembre 2010 offre une représentation de

Plus en détail

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE Secteur d activité Construction France, Picardie et Beauvaisis Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE DEFINITION Le Bâtiment : qu est-ce que c est? - Il comprend la construction d'édifices très

Plus en détail

C R C MIDI PYRÉNÉES. Midi-Quercy

C R C MIDI PYRÉNÉES. Midi-Quercy C R C MIDI PYRÉNÉES Maison de l emploi Développement durable De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon

Plus en détail

Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction

Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction en Champagne-Ardenne 25 avril 2008 Observatoire Permanent de l Evolution des Qualifications L Emploi salarié Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2014 PREAMBULE Résultant d'un partenariat d'acteurs

Plus en détail

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes LES FEMMES DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Sommaire Les femmes dans l économie régionale L effectif féminin du Bâtiment et des en RhôneAlpes L effectif féminin du Bâtiment et des par

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS cordiste.mov - MÉTIERS DE LA COUVERTURE - DECEMBRE 2012 1. L emploi 1 241 couvreurs en 2010 soit 5% des salariés de la production du BTP

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE INSTALLATEUR THERMIQUE L installateur thermique assure le confort des bâtiments en posant et entretenant des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. Métier

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2013 PREAMBULE Résultant d'un partenariat d'acteurs

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Chantier à Lièpvre - Entreprise COLMAR CHARPENTES (Colmar) - MÉTIERS DE LA CHARPENTE - OCTOBRE 2012 1 1. L emploi 594 charpentiers en

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

Synthèse. Avril 2011

Synthèse. Avril 2011 De l analyse des marchés de la Construction Durable (performance énergétique et qualité environnementale) au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014

Plus en détail

Observatoire de la MEF

Observatoire de la MEF 2013 Observatoire de la MEF Cité des métiers du Grand Beauvaisis 36, Avenue Salvador Allende Village Mykonos Bâtiment G 60000 Beauvais 03 60 56 60 60 www.mef-beauvaisis.fr SOMMAIRE 1/Définition du secteur

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Formation et Emploi dans le secteur des Travaux Publics

Formation et Emploi dans le secteur des Travaux Publics Formation et Emploi dans le secteur des Travaux Publics 31 CAP (42 444) 19 BP (5 576) 11 11 BEP (18 521) 13 Bac Pro (5 817) 2 BT (1 151) 4 Bac Techno (4 605) 18 BTS (4 549) Technico-com : Mtx const. (50)

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Bâtiment CHARPENTIER BOIS

Bâtiment CHARPENTIER BOIS Bâtiment CHARPENTIER BOIS CHARPENTIER BOIS Le charpentier bois conçoit, réalise et restaure charpentes, aménagements de combles et bâtiments à ossature bois. Métier Le charpentier bois réalise la structure

Plus en détail

LISTE DES THEMES DE FORMATION RETENUS

LISTE DES THEMES DE FORMATION RETENUS OFFRE REGIONALE DE FORMATION BTP LANGUEDOC ROUSSILLON (ORDF BTP LR) LISTE DES THEMES DE FORMATION RETENUS Cet appel à propositions bénéficie d un cofinancement sur les Fonds de l OPCA de la Construction,

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment COUVREUR COUVREUR Le couvreur est le spécialiste des toits : il réalise ou répare les toitures, pose l isolation thermique sous le toit, met en place des fenêtres de toit ou des capteurs solaires,

Plus en détail

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants.

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants. ARTISANAT DU BTP NOTE DE SYNTHESE 2011 N 1 Edition Janvier 2014 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION SOMMAIRE UN PREMIER ETAT DES LIEUX Retour sur l année 2011 LES DOMAINES DE FORMATION

Plus en détail

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues?

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Intervenant : Bernard DEFAYE Ingénieur de formation du Département Sectoriel BTP de Toulouse AFPA Ingénierie

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le poids de la construction sur le bassin vitryat Services 37% Répartition par secteur des salariés privés sur l arrondissement de Vitry-le-François en 2012

Plus en détail

Synthèse. Avril 2011

Synthèse. Avril 2011 De l analyse des marchés de la Construction Durable (performance énergétique et qualité environnementale) au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014

Plus en détail

Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté. Perspectives à horizon 2019

Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté. Perspectives à horizon 2019 OBSERVATOIRE REGIONAL PROSPECTIF EMPLOI FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en FRANCHE COMTE Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

Nous tenons à votre disposition des CV

Nous tenons à votre disposition des CV Nous tenons à votre disposition des CV Maintenant vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» OUVRIERS Info n 2015-99/ 4-6 du 11/02/2015 Pour toute question

Plus en détail

Résultat de la recherche des formations

Résultat de la recherche des formations Résultat de la recherche des formations Impression à partir du site https://formationbatimentdurable.picardie.fr le 26/01/2016.Accéder aux résultats de la recherche Résultat de votre recherche de formations

Plus en détail

Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR

Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR PEINTRE- DÉCORATEUR Le peintre-décorateur recouvre les murs intérieurs/ extérieurs et les plafonds de revêtements, afin de les protéger et de les décorer. Métier Le peintre-décorateur

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2015 PREAMBULE Résultant d'un partenariat d'acteurs

Plus en détail

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) :

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) : 4 bis, rue Jules Favre BP 41028 37010 Tours Cedex 1 Tél : 02.47.47.20.45 Fax : 02.47.66.41.54 www.economie-touraine.com Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2015 CONSTRUCTION ET TP

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

Chiffres clés du BTP en Aquitaine

Chiffres clés du BTP en Aquitaine Collection «études» Mars 2015 Chiffres clés du BTP en Aquitaine La filière BTP présentée dans ce document est composée de l ensemble des entreprises des secteurs d activité indiqués dans le tableau ci

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE en rénovation Le recours a un professionnel RGE est obligatoire crédit d impôt pour la transition énergétique (CITE), éco-prêt à taux zéro. pas obligatoire Catégories

Plus en détail

Modularisation et individualisation des parcours de formation. Présentation du 23 juin 2010

Modularisation et individualisation des parcours de formation. Présentation du 23 juin 2010 Modularisation et individualisation des parcours de formation Présentation du 23 juin 2010 Une volonté politique Rendre effectif le droit à la formation tout au long de la vie Doter tout jeune d une qualification

Plus en détail

II Les évolutions des formations et les diplômes

II Les évolutions des formations et les diplômes II Les évolutions des formations et les diplômes II 1 - Les évolutions Les diplômes de ce GFE relèvent des : 2 ème CPC Industries extractives et matériaux de construction qui organise les diplômes de la

Plus en détail

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Synthèse des données produites par la CERC (Cellule Economique Régionale de la Construction) 1 Premiers

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR SANITAIRE L installateur sanitaire pose et entretient des équipements sanitaires (éviers, baignoires, douches, chauffe-eau ) et des réseaux de canalisations.

Plus en détail

Avertissement : en raison des arrondis, les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes.

Avertissement : en raison des arrondis, les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes. Observatoire Emploi Formation Qualification du Bâtiment et des Travaux Publics Champagne-Ardenne Cahier de l'opeq n 234 Février 2014 Indicateurs du Edition B T P en Champagne-Ardenne OPEQ Chambre de Commerce

Plus en détail

Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté

Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté OBSERVATOIRE REGIONAL EMPLOI FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en FRANCHE COMTE Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté Édition Octobre

Plus en détail

Réunion d information RGE Chambre de Métiers et de l Artisanat de Meurthe-et-Moselle - CNIDEP. Démarche pour l obtention de la mention RGE

Réunion d information RGE Chambre de Métiers et de l Artisanat de Meurthe-et-Moselle - CNIDEP. Démarche pour l obtention de la mention RGE Démarche pour l obtention de la mention RGE juin 2014 L Eco-conditionnalité Pour plus de lisibilité pour les particuliers Accumulation de labels, qualifications,.. Les aides éco-conditionnées : Pour une

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

Projet de Loi de finances 2013

Projet de Loi de finances 2013 Projet de Loi de finances 2013 Crédit d impôt développement durable article 200 quater applicable à l acquisition des matériaux d isolation thermique des parois vitrées, des volets isolants et des portes

Plus en détail

Pour des «bâtiments responsables» : les défis pour la profession ; les défis pour la formation

Pour des «bâtiments responsables» : les défis pour la profession ; les défis pour la formation Pour des «bâtiments responsables» : les défis pour la profession ; les défis pour la formation Une approche globale de la relation marché / emploi / formation dans le secteur du Bâtiment en Bretagne 2

Plus en détail

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain La fin de l année est l occasion pour chacun de faire le point sur la situation économique

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Reconnu Garant de l Environnement 2014

Reconnu Garant de l Environnement 2014 Reconnu Garant de l Environnement 2014 Chambre de Métiers et de l'artisanat du Cher Régis Mautré 40 rue Moyenne BP249 18005 BOURGES CEDEX Tél : 02.48.69.70.78 Fax : 02.48.69.70.69 Mail : r.mautre@cm-bourges.fr

Plus en détail

Formation et insertion

Formation et insertion Formation et insertion Plus d un élève sur trois formé dans l industrie A la rentrée 2011, près de 600 élèves suivent une formation professionnelle initiale sur le territoire vitryat. Plus d un tiers se

Plus en détail

CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES. Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion

CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES. Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion Août 2015 SOMMAIRE Objectifs et méthodes... 2 Chiffres clés de l activité des entreprises du Bâtiment et des

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Le transport routier de personnes à la Réunion

Le transport routier de personnes à la Réunion Le transport routier de personnes à la Réunion Sous l effet de la croissance démographique et de l étalement urbain, les déplacements à la Réunion ne cessent de croître au regard des besoins d accès aux

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2014 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE Partenaire de : IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS

Plus en détail

N4DS V01X09 Convention collective, classification et code Métier BTP Dernière mise à jour le 11 août 2014

N4DS V01X09 Convention collective, classification et code Métier BTP Dernière mise à jour le 11 août 2014 Le programme de contrôles des fichiers DADSU CIBTP vérifie que les trois composantes : code convention collective code classification code Métier BTP sont concordantes en fonction : de la caisse auprès

Plus en détail

Tableau de bord. Carif-Oref Réunion - Chiffres clés. emploi formation. Ile de La Réunion

Tableau de bord. Carif-Oref Réunion - Chiffres clés. emploi formation. Ile de La Réunion Carif-Oref Réunion - Chiffres clés Tableau de bord emploi formation Ile de La Réunion Edition 2014 Octobre 2014 SOMMAIRE Objectifs et méthodes... 2 Chiffres clés de l activité des entreprises du Bâtiment

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Sommaire. Introduction... 4

Sommaire. Introduction... 4 Contrat d étude prospective «Les besoins en emplois et compétences liés aux travaux du Nouveau Grand Paris et aux enjeux de la Transition énergétique dans le Bâtiment en Ile-de-France» Rapport final Juin

Plus en détail

Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté

Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté OBSERVATOIRE REGIONAL EMPLOI FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en FRANCHE COMTE Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté Édition Novembre

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Enquête éco-construction. Bilan et résultats

Enquête éco-construction. Bilan et résultats Enquête éco-construction Bilan et résultats Introduction Lancée sur l ensemble de la région Rhône-Alpes en juin 29 par le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat de Rhône-Alpes et en partenariat

Plus en détail

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Approche de la notion par la formation Christophe Sadok / Patrick Lagarrique Direction de la prospective/direction de la

Plus en détail

Contrat de professionnalisation

Contrat de professionnalisation alternance Est-Bretagne Se former en alternance dans le cadre d un Contrat de professionnalisation contrats Tous les nalisation sion de profes par le GRETA proposés et-vilaine en Illecontinue formation

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore

Plus en détail

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE PLÂTRIER- PLAQUISTE Le plâtrier-plaquiste réalise plafonds, plafonds suspendus et cloisons. Il assure également l isolation thermique et acoustique et la protection contre

Plus en détail

CHEF DE CHANTIER LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS. Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s

CHEF DE CHANTIER LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS. Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS CHEF DE CHANTIER Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s L enseignement de découverte professionnelle fournit

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

CONSTRUCTION DURABLE

CONSTRUCTION DURABLE CONSTRUCTION DURABLE Baromètre semestriel - - Mars 20131 N 1 EnrésumésurleGrandLyon 22 835 demandes de labellisations BBC Situation au 31 décembre 2012 Dont 2 531 Soit +7% nouvelles demandes au cours

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2013 PREAMBULE Un outil d aide à la décision Afin d être un partenaire

Plus en détail