788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres"

Transcription

1 Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres salariés en 2012, soit 12% des salariés de TDL clés 518 recrutements sur le bassin de Toul en 2012 (hors intérim) Particularités locales : Une légère surreprésentation du secteur sur le territoire (12,6% des établissements de TDL, contre 9,5% en M&M et 10,1% en Lorraine Un développement important des clauses d insertion sur les métiers du BTP Sources : Données INSEE -SIRENE, stock d établissements du champ marchand non agricole et Urssaf, statistiques annuelles des effectifs salariés affiliés à l assurance chômage au 31 décembre / OREFQ Tableau de bord territorial - URSSAF / Pôle Emploi - RP 2009 Un secteur peu féminisé,, qui recrute des jeunes et offre des perspectives d emploi pour des personnes non diplômées Principales caractéristiques des actifs lorrains du secteur de la Construction (FZ) en 2009 Poids du secteur Part des femmes Part des jeunes Près de 8% des effectifs de la construction sont des intérimaires Le taux de recours à l intérim (rapport des intérimaires à l emploi salarié, y compris intérim) du secteur de la construction est de près de 8% en Le secteur se classe ainsi en 2 ème position en terme de recours à l intérim, derrière la fabrication de produits alimentaires. Entre 2009 et 2011, le volume de travail temporaire en ETP a augmenté de près de 30% dans le secteur en Lorraine. Entre la fin du 2 ème trimestre 2011 et la fin du 4 ème trimestre 2012, l emploi intérimaire a toutefois chuté de près de 10%. Mais une légère reprise semble s amorcer avec un augmentation de près de 1% du volume de travail en ETP enregistrée au 4 ème trimestre Evolution des recrutements sur le bassin d emploi de Toul (DPAE par secteur d activité hors intérim) Secteurs d activité Evolution Tous secteurs d activité % Travaux de construction spécialisé ,1% Génie civil ,8% Construction de bâtiment ,2% Source : URSAFF - Pôle emploi, Ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Part des actifs de 50 ans et plus Part des actifs en CDI et assimilés Source : DARES Indicateurs «L emploi intérimaire au 4 ème trimestre 2012» - Mars 2013 Taux de tension * (en Lorraine) Part des actifs sans diplôme Construction 7% 9,7% 15,7% 21% 74,8% 19,4% Tous secteurs 100% 46,2% 10,8% 24,4% 78,3% 12% Sources : INSEE - RP Fichier Individus au lieu de résidence (localisation à la région) OREFQ/ Fiches sectorielles Un secteur créateur d entreprises 721 entreprises crées en Lorraine au 1 er trimestre 2013 (-3,6% par rapport au 1 er T 2012, contre -7,5% au niveau national) 152 défaillances enregistrées en Lorraine (-1,9% par rapport au 1 er T 2012, contre -2,5% au niveau national) Des volumes de recrutements conséquents hors intérim Part du secteur dans les DPAE 2012 : 5,7% La part des emplois durables dans les déclarations préalables à l embauches (intérim compris) enregistrées de mars à décembre 2012 est de 11% dans la construction (contre 8,3% tous secteurs confondus). Offres d emploi / Demandes d emploi 2012 Tous secteurs 0,39 BTP 0,33 ONQ du 2 nd œuvre du bâtiment 0,25 Maçons 0,37 Couvreurs 0,56 * Le taux de tension résulte du rapport entre le flux d offres récoltées dans l année et les demandes d emploi enregistrées sur la même période. On considère généralement qu il existe potentiellement des difficultés de recrutement à partir de 0,75. Indicateur à relativiser pour le secteur de la construction en raison du fort recours à l intérim et des recrutements de jeunes en alternance directement dans les centres de formation. 1

2 Offre et demande d emploi Augmentation du nombre de DE et baisse des offres : une situation plus dégradée sur le territoire Demandeurs d emploi - TDL Offres d emploi TDL DE (ABCDE) TDL Lorraine TDL Lorraine BTP % + 18% % - 21% ONQ du 2 nd œuvre du bât % + 3% % - 49% Maçons % + 14% % - 21% Couvreurs % + 38% % - 23% Taux de de couverture des offres collectées par Pôle emploi au niveau régional dans le secteur : 30% environ Source : Pôle emploi, Ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Des offres d emploi pérennes Près de la moitié des offres enregistrées en 2012 concerne des emplois durables (43% contre 32% en 2009). La part des emplois pérennes est encore plus importante sur les métiers d ONQ du 2 nd œuvre du bâtiment (près des 2/3) et 46% sur le poste de maçon. La construction reste l un des principaux secteurs pourvoyeurs d emplois Offres d emploi collectées par Pôle emploi sur un an par grand domaine et type de contrat Bassin d emploi de Toul Bassin d emploi de Nancy Source : Pôle Emploi, données à avril 2013 Malgré une baisse des intentions d embauche,, le secteur peine toujours à recruter Enquête BMO 2013 Bassin d emploi de Toul + 30% de projets de recrutements entre 2012 et 2013 Bassin d emploi de Nancy -8% de projets de recrutements entre 2012 et 2013 Projets Evolution Saison. Diff. Recrut. Projets Evolution Saison. Diff. Recrut BTP 40-57% 0% 63% 501-4% 0% 56% ONQ du 2 nd œuvre du bât % 0% 0% % 0% 17% Maçons 6-33% 0% 82% 68-15% 0% 91% Couvreurs % 0% 100% Part des projets du secteur en 2013 : 3% Part des projets du secteur en 2013 : 6,4% A noter : le métier de plombier-chauffagiste présente également des perspectives de recrutements avec 58 intentions d embauche sur le bassin de Nancy, dont 67,5% jugées difficiles. Des offres d emploi à pourvoir actuellement Sur les 50 offres à pourvoir à fin juin 2013 en Meurthe-et-Moselle, 7 se situent sur TDL. Le territoire se classe en seconde position après le Grand Nancy en termes de nombre de postes offerts. Sur les 7 postes, 3 sont proposés en CDI, 3 en CDD (dont un CDD de 24 mois en apprentissage) et 1 en intérim. 2

3 Fiche de remontée de besoins de compétences/formations sur Terres Orientation de Lorraine et Formation Secteur de la construction Un secteur qui reste accessible aux personnes faiblement ou non diplômées Répartition des actifs en emploi par niveau de formation (en Lorraine) Inf. V V IV III-II-I BTP 29% 46% 14% 11% ONQ du 2 nd œuvre du bât. 38% 45% 13% 4% Maçons 38% 47% 9% 6% Couvreurs 31% 53% 13% 3% Une majorité de formations initiales dispensées sur PAM et la région messine Nombre d élèves et d apprentis dans les formations menant aux métiers du bâtiment dispensées en Lorraine Zoom sur DE non diplômés Près de 17% des demandeurs d emplois du secteur n ont pas de diplôme. Ce chiffre s élève à plus de 29% pour les DE recherchant un poste de maçon et à 12,5% pour les DE à la recherche d un poste de couvreurs. Sources : INSEE RP 2009 et Pôle emploi, Ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Source : Rectorat de l'académie Nancy-Metz - Base académique des élèves Région Lorraine Système d Information sur la Formation des Apprentis (SIFA) Verdun PAM Montigny-lès lès-metz Toul Arches Source cartographique : Articque Des formations continuesvisant majoritairement des intérimaires, détenus et personnes en insertion sur le territoire Formations ouvertes aux demandeurs d emploi dispensées en 2013 Sur Terres de Lorraine en Conducteurs d engins de TP (6 places) - Formations de maçons VRD + CACES (intérimaires - 6 places) - Formations technique et linguistique pour le métier de maçon VRD (intérimaires 6 places) - Formations aux métiers du bâtiment (DE et jeunes 12 places) - Insertion vers les métiers de peintre en bâtiment (détenus 12 places) - Pré-qualification métiers du bâtiment (détenus 12 places) - Installateur sanitaire et thermique (détenus 12 places) A proximité - Pré-qualification aux métiers des TP CACES 1 (Nancy) - Pré-qualification métiers du bâtiment (Laxou) - Responsable de chantier de bâtiment (Villers-l-N) - Maçon (Laxou) - Plaquiste (Laxou) - Agent d entretien du bâtiment (Laxou) Résultats des actions de formation à destination des demandeurs d emploi 3

4 Données complémentaires Des projets de recrutements sur le territoire 2/3 des entreprises ont des projets de recrutements, soit 18 intentions d embauches Plus de la moitié des entreprises prévoient des départs à la retraite sous 3 ans (16 départs) Métiers en tension : étancheurs, carreleurs, électriciens, charpentiers, couvreurs-zingueurs, désamianteurs, ferronniers, menuisiers bois et pose Pré-diagnostics RH réalisés sur TDL en 2012 (12 entreprises du secteur interrogées employant 359 salariés) Des remplacements pour départs en retraite à anticiper salariés embauchés en 2011 dont plus de la moitié qui n avaient jamais travaillé dans le secteur auparavant 1/3 des salariés recrutés en 2011 ont moins de 25 ans 21% de salariés ont 50 ans et plus et 10% ont de 55 ans et plus Création du métier de rénovateur thermique (Grenelle de l environnement) Observatoire de Branche Des recrutements de jeunes par le biais de l alternance Un poids des formations réglementaires fort et en augmentation (amiante, habilitations,...) dans les budgets formation des entreprises (laissant une place mesurée voire en déclin aux formations dédiés au développement des compétences) Le développement des compétences correspond majoritairement à une évolution de poste ou une formation de base (pour les nouveaux salariés non qualifiés dans un domaine) Recours aux contrats de professionnalisation ou d apprentissage pour les recrutements (169 contrats de pro. en 2012, dont 51% dans le bâtiment). Une tendance à recruter sur les métiers du désamiantage, de l isolation thermique par l extérieur et de la démolition (questions de sécurité et de fiabilité du personnel importantes), malgré le fait que le secteur subisse pleinement la crise Constructys Des jeunes intéressés par les métiers dubtp Le secteur intéresse fortement les jeunes notamment les métiers du 2nd œuvre du bâtiment : peintre, plaquiste, électricité. Le secteur arrive en 2 ème position dans les souhaits des jeunes accompagnés dans le cadre des ateliers d orientation. Depuis janvier 2012, 31 jeunes suivis par la Mission locale TDL ont accédé à une formation dans ce domaine et 94 à un emploi. La plateforme découverte des métiers du bâtiment avait suscité beaucoup d intérêt chez les jeunes et permis à un certain nombre d entre eux de rebondir vers un emploi ou une formation qualifiante. Mission Locale Terres Lorraine Un volume d heures d insertion conséquent sur le territoire Projets de recrutements en contrat de professionnalisation (plutôt dans les TP) Plus de heures d insertion prévues au 2 nd semestre 2013, dont la moitié dans le 2 nd œuvre Guichet territorial clauses d insertion A retenir Un secteur de poids sur le territoire en terme d effectifs salariés, de nombre d établissements et de recrutements durables Un secteur qui croise l intérêt des jeunes et la tendance des employeurs à recruter des jeunes et demandeurs d emploi! non diplômés Peu de formations qualifiantes sur le territoire ou dans un périmètre de moins de 30 km! Des départs à la retraite liés à la pyramide des âges et des métiers identifiés comme en tension par les entreprises? Approfondir les questions des métiers verdissants et de la rénovation thermique au regard du plan de rénovation énergétique Réalisé par la MEEF en collaboration avec l OREFQ, la Région Lorraine et Constructys 24/09/13 4

5 Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres salariés en 2012, soit 12% des salariés de TDL clés 518 recrutements sur le bassin de Toul en 2012 (hors intérim) Particularités locales : Une légère surreprésentation du secteur sur le territoire (12,6% des établissements de TDL, contre 9,5% en M&M et 10,1% en Lorraine Un développement important des clauses d insertion sur les métiers du BTP Sources : Données INSEE -SIRENE, stock d établissements du champ marchand non agricole et Urssaf, statistiques annuelles des effectifs salariés affiliés à l assurance chômage au 31 décembre / OREFQ Tableau de bord territorial - URSSAF / Pôle Emploi - RP 2009 Un secteur peu féminisé,, qui recrute des jeunes et offre des perspectives d emploi pour des personnes non diplômées Principales caractéristiques des actifs lorrains du secteur de la Construction (FZ) en 2009 Poids du secteur Part des femmes Part des jeunes Près de 8% des effectifs de la construction sont des intérimaires Le taux de recours à l intérim (rapport des intérimaires à l emploi salarié, y compris intérim) du secteur de la construction est de près de 8% en Le secteur se classe ainsi en 2 ème position en terme de recours à l intérim, derrière la fabrication de produits alimentaires. Entre 2009 et 2011, le volume de travail temporaire en ETP a augmenté de près de 30% dans le secteur en Lorraine. Entre la fin du 2 ème trimestre 2011 et la fin du 4 ème trimestre 2012, l emploi intérimaire a toutefois chuté de près de 10%. Mais une légère reprise semble s amorcer avec un augmentation de près de 1% du volume de travail en ETP enregistrée au 4 ème trimestre Evolution des recrutements sur le bassin d emploi de Toul (DPAE par secteur d activité hors intérim) Secteurs d activité Evolution Tous secteurs d activité % Travaux de construction spécialisé ,1% Génie civil ,8% Construction de bâtiment ,2% Source : URSAFF - Pôle emploi, Ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Part des actifs de 50 ans et plus Part des actifs en CDI et assimilés Source : DARES Indicateurs «L emploi intérimaire au 4 ème trimestre 2012» - Mars 2013 Taux de tension * (en Lorraine) Part des actifs sans diplôme Construction 7% 9,7% 15,7% 21% 74,8% 19,4% Tous secteurs 100% 46,2% 10,8% 24,4% 78,3% 12% Sources : INSEE - RP Fichier Individus au lieu de résidence (localisation à la région) OREFQ/ Fiches sectorielles Un secteur créateur d entreprises 721 entreprises crées en Lorraine au 1 er trimestre 2013 (-3,6% par rapport au 1 er T 2012, contre -7,5% au niveau national) 152 défaillances enregistrées en Lorraine (-1,9% par rapport au 1 er T 2012, contre -2,5% au niveau national) Des volumes de recrutements conséquents hors intérim Part du secteur dans les DPAE 2012 : 5,7% La part des emplois durables dans les déclarations préalables à l embauches (intérim compris) enregistrées de mars à décembre 2012 est de 11% dans la construction (contre 8,3% tous secteurs confondus). Offres d emploi / Demandes d emploi 2012 Tous secteurs 0,39 BTP 0,33 ONQ du 2 nd œuvre du bâtiment 0,25 Maçons 0,37 Couvreurs 0,56 * Le taux de tension résulte du rapport entre le flux d offres récoltées dans l année et les demandes d emploi enregistrées sur la même période. On considère généralement qu il existe potentiellement des difficultés de recrutement à partir de 0,75. Indicateur à relativiser pour le secteur de la construction en raison du fort recours à l intérim et des recrutements de jeunes en alternance directement dans les centres de formation. 1

6 Offre et demande d emploi Augmentation du nombre de DE et baisse des offres : une situation plus dégradée sur le territoire Demandeurs d emploi - TDL Offres d emploi TDL DE (ABCDE) TDL Lorraine TDL Lorraine BTP % + 18% % - 21% ONQ du 2 nd œuvre du bât % + 3% % - 49% Maçons % + 14% % - 21% Couvreurs % + 38% % - 23% Taux de de couverture des offres collectées par Pôle emploi au niveau régional dans le secteur : 30% environ Source : Pôle emploi, Ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Des offres d emploi pérennes Près de la moitié des offres enregistrées en 2012 concerne des emplois durables (43% contre 32% en 2009). La part des emplois pérennes est encore plus importante sur les métiers d ONQ du 2 nd œuvre du bâtiment (près des 2/3) et 46% sur le poste de maçon. La construction reste l un des principaux secteurs pourvoyeurs d emplois Offres d emploi collectées par Pôle emploi sur un an par grand domaine et type de contrat Bassin d emploi de Toul Bassin d emploi de Nancy Source : Pôle Emploi, données à avril 2013 Malgré une baisse des intentions d embauche,, le secteur peine toujours à recruter Enquête BMO 2013 Bassin d emploi de Toul + 30% de projets de recrutements entre 2012 et 2013 Bassin d emploi de Nancy -8% de projets de recrutements entre 2012 et 2013 Projets Evolution Saison. Diff. Recrut. Projets Evolution Saison. Diff. Recrut BTP 40-57% 0% 63% 501-4% 0% 56% ONQ du 2 nd œuvre du bât % 0% 0% % 0% 17% Maçons 6-33% 0% 82% 68-15% 0% 91% Couvreurs % 0% 100% Part des projets du secteur en 2013 : 3% Part des projets du secteur en 2013 : 6,4% A noter : le métier de plombier-chauffagiste présente également des perspectives de recrutements avec 58 intentions d embauche sur le bassin de Nancy, dont 67,5% jugées difficiles. Des offres d emploi à pourvoir actuellement Sur les 50 offres à pourvoir à fin juin 2013 en Meurthe-et-Moselle, 7 se situent sur TDL. Le territoire se classe en seconde position après le Grand Nancy en termes de nombre de postes offerts. Sur les 7 postes, 3 sont proposés en CDI, 3 en CDD (dont un CDD de 24 mois en apprentissage) et 1 en intérim. 2

7 Fiche de remontée de besoins de compétences/formations sur Terres Orientation de Lorraine et Formation Secteur de la construction Un secteur qui reste accessible aux personnes faiblement ou non diplômées Répartition des actifs en emploi par niveau de formation (en Lorraine) Inf. V V IV III-II-I BTP 29% 46% 14% 11% ONQ du 2 nd œuvre du bât. 38% 45% 13% 4% Maçons 38% 47% 9% 6% Couvreurs 31% 53% 13% 3% Une majorité de formations initiales dispensées sur PAM et la région messine Nombre d élèves et d apprentis dans les formations menant aux métiers du bâtiment dispensées en Lorraine Zoom sur DE non diplômés Près de 17% des demandeurs d emplois du secteur n ont pas de diplôme. Ce chiffre s élève à plus de 29% pour les DE recherchant un poste de maçon et à 12,5% pour les DE à la recherche d un poste de couvreurs. Sources : INSEE RP 2009 et Pôle emploi, Ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Source : Rectorat de l'académie Nancy-Metz - Base académique des élèves Région Lorraine Système d Information sur la Formation des Apprentis (SIFA) Verdun PAM Montigny-lès lès-metz Toul Arches Source cartographique : Articque Des formations continuesvisant majoritairement des intérimaires, détenus et personnes en insertion sur le territoire Formations ouvertes aux demandeurs d emploi dispensées en 2013 Sur Terres de Lorraine en Conducteurs d engins de TP (6 places) - Formations de maçons VRD + CACES (intérimaires - 6 places) - Formations technique et linguistique pour le métier de maçon VRD (intérimaires 6 places) - Formations aux métiers du bâtiment (DE et jeunes 12 places) - Insertion vers les métiers de peintre en bâtiment (détenus 12 places) - Pré-qualification métiers du bâtiment (détenus 12 places) - Installateur sanitaire et thermique (détenus 12 places) A proximité - Pré-qualification aux métiers des TP CACES 1 (Nancy) - Pré-qualification métiers du bâtiment (Laxou) - Responsable de chantier de bâtiment (Villers-l-N) - Maçon (Laxou) - Plaquiste (Laxou) - Agent d entretien du bâtiment (Laxou) Résultats des actions de formation à destination des demandeurs d emploi 3

8 Données complémentaires Des projets de recrutements sur le territoire 2/3 des entreprises ont des projets de recrutements, soit 18 intentions d embauches Plus de la moitié des entreprises prévoient des départs à la retraite sous 3 ans (16 départs) Métiers en tension : étancheurs, carreleurs, électriciens, charpentiers, couvreurs-zingueurs, désamianteurs, ferronniers, menuisiers bois et pose Pré-diagnostics RH réalisés sur TDL en 2012 (12 entreprises du secteur interrogées employant 359 salariés) Des remplacements pour départs en retraite à anticiper salariés embauchés en 2011 dont plus de la moitié qui n avaient jamais travaillé dans le secteur auparavant 1/3 des salariés recrutés en 2011 ont moins de 25 ans 21% de salariés ont 50 ans et plus et 10% ont de 55 ans et plus Création du métier de rénovateur thermique (Grenelle de l environnement) Observatoire de Branche Des recrutements de jeunes par le biais de l alternance Un poids des formations réglementaires fort et en augmentation (amiante, habilitations,...) dans les budgets formation des entreprises (laissant une place mesurée voire en déclin aux formations dédiés au développement des compétences) Le développement des compétences correspond majoritairement à une évolution de poste ou une formation de base (pour les nouveaux salariés non qualifiés dans un domaine) Recours aux contrats de professionnalisation ou d apprentissage pour les recrutements (169 contrats de pro. en 2012, dont 51% dans le bâtiment). Une tendance à recruter sur les métiers du désamiantage, de l isolation thermique par l extérieur et de la démolition (questions de sécurité et de fiabilité du personnel importantes), malgré le fait que le secteur subisse pleinement la crise Constructys Des jeunes intéressés par les métiers dubtp Le secteur intéresse fortement les jeunes notamment les métiers du 2nd œuvre du bâtiment : peintre, plaquiste, électricité. Le secteur arrive en 2 ème position dans les souhaits des jeunes accompagnés dans le cadre des ateliers d orientation. Depuis janvier 2012, 31 jeunes suivis par la Mission locale TDL ont accédé à une formation dans ce domaine et 94 à un emploi. La plateforme découverte des métiers du bâtiment avait suscité beaucoup d intérêt chez les jeunes et permis à un certain nombre d entre eux de rebondir vers un emploi ou une formation qualifiante. Mission Locale Terres Lorraine Un volume d heures d insertion conséquent sur le territoire Projets de recrutements en contrat de professionnalisation (plutôt dans les TP) Plus de heures d insertion prévues au 2 nd semestre 2013, dont la moitié dans le 2 nd œuvre Guichet territorial clauses d insertion A retenir Un secteur de poids sur le territoire en terme d effectifs salariés, de nombre d établissements et de recrutements durables Un secteur qui croise l intérêt des jeunes et la tendance des employeurs à recruter des jeunes et demandeurs d emploi! non diplômés Peu de formations qualifiantes sur le territoire ou dans un périmètre de moins de 30 km! Des départs à la retraite liés à la pyramide des âges et des métiers identifiés comme en tension par les entreprises? Approfondir les questions des métiers verdissants et de la rénovation thermique au regard du plan de rénovation énergétique Réalisé par la MEEF en collaboration avec l OREFQ, la Région Lorraine et Constructys 24/09/13 4

9 Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres salariés en 2012, soit 12% des salariés de TDL clés 518 recrutements sur le bassin de Toul en 2012 (hors intérim) Particularités locales : Une légère surreprésentation du secteur sur le territoire (12,6% des établissements de TDL, contre 9,5% en M&M et 10,1% en Lorraine Un développement important des clauses d insertion sur les métiers du BTP Sources : Données INSEE -SIRENE, stock d établissements du champ marchand non agricole et Urssaf, statistiques annuelles des effectifs salariés affiliés à l assurance chômage au 31 décembre / OREFQ Tableau de bord territorial - URSSAF / Pôle Emploi - RP 2009 Un secteur peu féminisé,, qui recrute des jeunes et offre des perspectives d emploi pour des personnes non diplômées Principales caractéristiques des actifs lorrains du secteur de la Construction (FZ) en 2009 Poids du secteur Part des femmes Part des jeunes Près de 8% des effectifs de la construction sont des intérimaires Le taux de recours à l intérim (rapport des intérimaires à l emploi salarié, y compris intérim) du secteur de la construction est de près de 8% en Le secteur se classe ainsi en 2 ème position en terme de recours à l intérim, derrière la fabrication de produits alimentaires. Entre 2009 et 2011, le volume de travail temporaire en ETP a augmenté de près de 30% dans le secteur en Lorraine. Entre la fin du 2 ème trimestre 2011 et la fin du 4 ème trimestre 2012, l emploi intérimaire a toutefois chuté de près de 10%. Mais une légère reprise semble s amorcer avec un augmentation de près de 1% du volume de travail en ETP enregistrée au 4 ème trimestre Evolution des recrutements sur le bassin d emploi de Toul (DPAE par secteur d activité hors intérim) Secteurs d activité Evolution Tous secteurs d activité % Travaux de construction spécialisé ,1% Génie civil ,8% Construction de bâtiment ,2% Source : URSAFF - Pôle emploi, Ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Part des actifs de 50 ans et plus Part des actifs en CDI et assimilés Source : DARES Indicateurs «L emploi intérimaire au 4 ème trimestre 2012» - Mars 2013 Taux de tension * (en Lorraine) Part des actifs sans diplôme Construction 7% 9,7% 15,7% 21% 74,8% 19,4% Tous secteurs 100% 46,2% 10,8% 24,4% 78,3% 12% Sources : INSEE - RP Fichier Individus au lieu de résidence (localisation à la région) OREFQ/ Fiches sectorielles Un secteur créateur d entreprises 721 entreprises crées en Lorraine au 1 er trimestre 2013 (-3,6% par rapport au 1 er T 2012, contre -7,5% au niveau national) 152 défaillances enregistrées en Lorraine (-1,9% par rapport au 1 er T 2012, contre -2,5% au niveau national) Des volumes de recrutements conséquents hors intérim Part du secteur dans les DPAE 2012 : 5,7% La part des emplois durables dans les déclarations préalables à l embauches (intérim compris) enregistrées de mars à décembre 2012 est de 11% dans la construction (contre 8,3% tous secteurs confondus). Offres d emploi / Demandes d emploi 2012 Tous secteurs 0,39 BTP 0,33 ONQ du 2 nd œuvre du bâtiment 0,25 Maçons 0,37 Couvreurs 0,56 * Le taux de tension résulte du rapport entre le flux d offres récoltées dans l année et les demandes d emploi enregistrées sur la même période. On considère généralement qu il existe potentiellement des difficultés de recrutement à partir de 0,75. Indicateur à relativiser pour le secteur de la construction en raison du fort recours à l intérim et des recrutements de jeunes en alternance directement dans les centres de formation. 1

10 Offre et demande d emploi Augmentation du nombre de DE et baisse des offres : une situation plus dégradée sur le territoire Demandeurs d emploi - TDL Offres d emploi TDL DE (ABCDE) TDL Lorraine TDL Lorraine BTP % + 18% % - 21% ONQ du 2 nd œuvre du bât % + 3% % - 49% Maçons % + 14% % - 21% Couvreurs % + 38% % - 23% Taux de de couverture des offres collectées par Pôle emploi au niveau régional dans le secteur : 30% environ Source : Pôle emploi, Ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Des offres d emploi pérennes Près de la moitié des offres enregistrées en 2012 concerne des emplois durables (43% contre 32% en 2009). La part des emplois pérennes est encore plus importante sur les métiers d ONQ du 2 nd œuvre du bâtiment (près des 2/3) et 46% sur le poste de maçon. La construction reste l un des principaux secteurs pourvoyeurs d emplois Offres d emploi collectées par Pôle emploi sur un an par grand domaine et type de contrat Bassin d emploi de Toul Bassin d emploi de Nancy Source : Pôle Emploi, données à avril 2013 Malgré une baisse des intentions d embauche,, le secteur peine toujours à recruter Enquête BMO 2013 Bassin d emploi de Toul + 30% de projets de recrutements entre 2012 et 2013 Bassin d emploi de Nancy -8% de projets de recrutements entre 2012 et 2013 Projets Evolution Saison. Diff. Recrut. Projets Evolution Saison. Diff. Recrut BTP 40-57% 0% 63% 501-4% 0% 56% ONQ du 2 nd œuvre du bât % 0% 0% % 0% 17% Maçons 6-33% 0% 82% 68-15% 0% 91% Couvreurs % 0% 100% Part des projets du secteur en 2013 : 3% Part des projets du secteur en 2013 : 6,4% A noter : le métier de plombier-chauffagiste présente également des perspectives de recrutements avec 58 intentions d embauche sur le bassin de Nancy, dont 67,5% jugées difficiles. Des offres d emploi à pourvoir actuellement Sur les 50 offres à pourvoir à fin juin 2013 en Meurthe-et-Moselle, 7 se situent sur TDL. Le territoire se classe en seconde position après le Grand Nancy en termes de nombre de postes offerts. Sur les 7 postes, 3 sont proposés en CDI, 3 en CDD (dont un CDD de 24 mois en apprentissage) et 1 en intérim. 2

11 Fiche de remontée de besoins de compétences/formations sur Terres Orientation de Lorraine et Formation Secteur de la construction Un secteur qui reste accessible aux personnes faiblement ou non diplômées Répartition des actifs en emploi par niveau de formation (en Lorraine) Inf. V V IV III-II-I BTP 29% 46% 14% 11% ONQ du 2 nd œuvre du bât. 38% 45% 13% 4% Maçons 38% 47% 9% 6% Couvreurs 31% 53% 13% 3% Une majorité de formations initiales dispensées sur PAM et la région messine Nombre d élèves et d apprentis dans les formations menant aux métiers du bâtiment dispensées en Lorraine Zoom sur DE non diplômés Près de 17% des demandeurs d emplois du secteur n ont pas de diplôme. Ce chiffre s élève à plus de 29% pour les DE recherchant un poste de maçon et à 12,5% pour les DE à la recherche d un poste de couvreurs. Sources : INSEE RP 2009 et Pôle emploi, Ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Source : Rectorat de l'académie Nancy-Metz - Base académique des élèves Région Lorraine Système d Information sur la Formation des Apprentis (SIFA) Verdun PAM Montigny-lès lès-metz Toul Arches Source cartographique : Articque Des formations continuesvisant majoritairement des intérimaires, détenus et personnes en insertion sur le territoire Formations ouvertes aux demandeurs d emploi dispensées en 2013 Sur Terres de Lorraine en Conducteurs d engins de TP (6 places) - Formations de maçons VRD + CACES (intérimaires - 6 places) - Formations technique et linguistique pour le métier de maçon VRD (intérimaires 6 places) - Formations aux métiers du bâtiment (DE et jeunes 12 places) - Insertion vers les métiers de peintre en bâtiment (détenus 12 places) - Pré-qualification métiers du bâtiment (détenus 12 places) - Installateur sanitaire et thermique (détenus 12 places) A proximité - Pré-qualification aux métiers des TP CACES 1 (Nancy) - Pré-qualification métiers du bâtiment (Laxou) - Responsable de chantier de bâtiment (Villers-l-N) - Maçon (Laxou) - Plaquiste (Laxou) - Agent d entretien du bâtiment (Laxou) Résultats des actions de formation à destination des demandeurs d emploi 3

12 Données complémentaires Des projets de recrutements sur le territoire 2/3 des entreprises ont des projets de recrutements, soit 18 intentions d embauches Plus de la moitié des entreprises prévoient des départs à la retraite sous 3 ans (16 départs) Métiers en tension : étancheurs, carreleurs, électriciens, charpentiers, couvreurs-zingueurs, désamianteurs, ferronniers, menuisiers bois et pose Pré-diagnostics RH réalisés sur TDL en 2012 (12 entreprises du secteur interrogées employant 359 salariés) Des remplacements pour départs en retraite à anticiper salariés embauchés en 2011 dont plus de la moitié qui n avaient jamais travaillé dans le secteur auparavant 1/3 des salariés recrutés en 2011 ont moins de 25 ans 21% de salariés ont 50 ans et plus et 10% ont de 55 ans et plus Création du métier de rénovateur thermique (Grenelle de l environnement) Observatoire de Branche Des recrutements de jeunes par le biais de l alternance Un poids des formations réglementaires fort et en augmentation (amiante, habilitations,...) dans les budgets formation des entreprises (laissant une place mesurée voire en déclin aux formations dédiés au développement des compétences) Le développement des compétences correspond majoritairement à une évolution de poste ou une formation de base (pour les nouveaux salariés non qualifiés dans un domaine) Recours aux contrats de professionnalisation ou d apprentissage pour les recrutements (169 contrats de pro. en 2012, dont 51% dans le bâtiment). Une tendance à recruter sur les métiers du désamiantage, de l isolation thermique par l extérieur et de la démolition (questions de sécurité et de fiabilité du personnel importantes), malgré le fait que le secteur subisse pleinement la crise Constructys Des jeunes intéressés par les métiers dubtp Le secteur intéresse fortement les jeunes notamment les métiers du 2nd œuvre du bâtiment : peintre, plaquiste, électricité. Le secteur arrive en 2 ème position dans les souhaits des jeunes accompagnés dans le cadre des ateliers d orientation. Depuis janvier 2012, 31 jeunes suivis par la Mission locale TDL ont accédé à une formation dans ce domaine et 94 à un emploi. La plateforme découverte des métiers du bâtiment avait suscité beaucoup d intérêt chez les jeunes et permis à un certain nombre d entre eux de rebondir vers un emploi ou une formation qualifiante. Mission Locale Terres Lorraine Un volume d heures d insertion conséquent sur le territoire Projets de recrutements en contrat de professionnalisation (plutôt dans les TP) Plus de heures d insertion prévues au 2 nd semestre 2013, dont la moitié dans le 2 nd œuvre Guichet territorial clauses d insertion A retenir Un secteur de poids sur le territoire en terme d effectifs salariés, de nombre d établissements et de recrutements durables Un secteur qui croise l intérêt des jeunes et la tendance des employeurs à recruter des jeunes et demandeurs d emploi! non diplômés Peu de formations qualifiantes sur le territoire ou dans un périmètre de moins de 30 km! Des départs à la retraite liés à la pyramide des âges et des métiers identifiés comme en tension par les entreprises? Approfondir les questions des métiers verdissants et de la rénovation thermique au regard du plan de rénovation énergétique Réalisé par la MEEF en collaboration avec l OREFQ, la Région Lorraine et Constructys 24/09/13 4

13 Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres salariés en 2012, soit 12% des salariés de TDL clés 518 recrutements sur le bassin de Toul en 2012 (hors intérim) Particularités locales : Une légère surreprésentation du secteur sur le territoire (12,6% des établissements de TDL, contre 9,5% en M&M et 10,1% en Lorraine Un développement important des clauses d insertion sur les métiers du BTP Sources : Données INSEE -SIRENE, stock d établissements du champ marchand non agricole et Urssaf, statistiques annuelles des effectifs salariés affiliés à l assurance chômage au 31 décembre / OREFQ Tableau de bord territorial - URSSAF / Pôle Emploi - RP 2009 Un secteur peu féminisé,, qui recrute des jeunes et offre des perspectives d emploi pour des personnes non diplômées Principales caractéristiques des actifs lorrains du secteur de la Construction (FZ) en 2009 Poids du secteur Part des femmes Part des jeunes Près de 8% des effectifs de la construction sont des intérimaires Le taux de recours à l intérim (rapport des intérimaires à l emploi salarié, y compris intérim) du secteur de la construction est de près de 8% en Le secteur se classe ainsi en 2 ème position en terme de recours à l intérim, derrière la fabrication de produits alimentaires. Entre 2009 et 2011, le volume de travail temporaire en ETP a augmenté de près de 30% dans le secteur en Lorraine. Entre la fin du 2 ème trimestre 2011 et la fin du 4 ème trimestre 2012, l emploi intérimaire a toutefois chuté de près de 10%. Mais une légère reprise semble s amorcer avec un augmentation de près de 1% du volume de travail en ETP enregistrée au 4 ème trimestre Evolution des recrutements sur le bassin d emploi de Toul (DPAE par secteur d activité hors intérim) Secteurs d activité Evolution Tous secteurs d activité % Travaux de construction spécialisé ,1% Génie civil ,8% Construction de bâtiment ,2% Source : URSAFF - Pôle emploi, Ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Part des actifs de 50 ans et plus Part des actifs en CDI et assimilés Source : DARES Indicateurs «L emploi intérimaire au 4 ème trimestre 2012» - Mars 2013 Taux de tension * (en Lorraine) Part des actifs sans diplôme Construction 7% 9,7% 15,7% 21% 74,8% 19,4% Tous secteurs 100% 46,2% 10,8% 24,4% 78,3% 12% Sources : INSEE - RP Fichier Individus au lieu de résidence (localisation à la région) OREFQ/ Fiches sectorielles Un secteur créateur d entreprises 721 entreprises crées en Lorraine au 1 er trimestre 2013 (-3,6% par rapport au 1 er T 2012, contre -7,5% au niveau national) 152 défaillances enregistrées en Lorraine (-1,9% par rapport au 1 er T 2012, contre -2,5% au niveau national) Des volumes de recrutements conséquents hors intérim Part du secteur dans les DPAE 2012 : 5,7% La part des emplois durables dans les déclarations préalables à l embauches (intérim compris) enregistrées de mars à décembre 2012 est de 11% dans la construction (contre 8,3% tous secteurs confondus). Offres d emploi / Demandes d emploi 2012 Tous secteurs 0,39 BTP 0,33 ONQ du 2 nd œuvre du bâtiment 0,25 Maçons 0,37 Couvreurs 0,56 * Le taux de tension résulte du rapport entre le flux d offres récoltées dans l année et les demandes d emploi enregistrées sur la même période. On considère généralement qu il existe potentiellement des difficultés de recrutement à partir de 0,75. Indicateur à relativiser pour le secteur de la construction en raison du fort recours à l intérim et des recrutements de jeunes en alternance directement dans les centres de formation. 1

14 Offre et demande d emploi Augmentation du nombre de DE et baisse des offres : une situation plus dégradée sur le territoire Demandeurs d emploi - TDL Offres d emploi TDL DE (ABCDE) TDL Lorraine TDL Lorraine BTP % + 18% % - 21% ONQ du 2 nd œuvre du bât % + 3% % - 49% Maçons % + 14% % - 21% Couvreurs % + 38% % - 23% Taux de de couverture des offres collectées par Pôle emploi au niveau régional dans le secteur : 30% environ Source : Pôle emploi, Ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Des offres d emploi pérennes Près de la moitié des offres enregistrées en 2012 concerne des emplois durables (43% contre 32% en 2009). La part des emplois pérennes est encore plus importante sur les métiers d ONQ du 2 nd œuvre du bâtiment (près des 2/3) et 46% sur le poste de maçon. La construction reste l un des principaux secteurs pourvoyeurs d emplois Offres d emploi collectées par Pôle emploi sur un an par grand domaine et type de contrat Bassin d emploi de Toul Bassin d emploi de Nancy Source : Pôle Emploi, données à avril 2013 Malgré une baisse des intentions d embauche,, le secteur peine toujours à recruter Enquête BMO 2013 Bassin d emploi de Toul + 30% de projets de recrutements entre 2012 et 2013 Bassin d emploi de Nancy -8% de projets de recrutements entre 2012 et 2013 Projets Evolution Saison. Diff. Recrut. Projets Evolution Saison. Diff. Recrut BTP 40-57% 0% 63% 501-4% 0% 56% ONQ du 2 nd œuvre du bât % 0% 0% % 0% 17% Maçons 6-33% 0% 82% 68-15% 0% 91% Couvreurs % 0% 100% Part des projets du secteur en 2013 : 3% Part des projets du secteur en 2013 : 6,4% A noter : le métier de plombier-chauffagiste présente également des perspectives de recrutements avec 58 intentions d embauche sur le bassin de Nancy, dont 67,5% jugées difficiles. Des offres d emploi à pourvoir actuellement Sur les 50 offres à pourvoir à fin juin 2013 en Meurthe-et-Moselle, 7 se situent sur TDL. Le territoire se classe en seconde position après le Grand Nancy en termes de nombre de postes offerts. Sur les 7 postes, 3 sont proposés en CDI, 3 en CDD (dont un CDD de 24 mois en apprentissage) et 1 en intérim. 2

15 Fiche de remontée de besoins de compétences/formations sur Terres Orientation de Lorraine et Formation Secteur de la construction Un secteur qui reste accessible aux personnes faiblement ou non diplômées Répartition des actifs en emploi par niveau de formation (en Lorraine) Inf. V V IV III-II-I BTP 29% 46% 14% 11% ONQ du 2 nd œuvre du bât. 38% 45% 13% 4% Maçons 38% 47% 9% 6% Couvreurs 31% 53% 13% 3% Une majorité de formations initiales dispensées sur PAM et la région messine Nombre d élèves et d apprentis dans les formations menant aux métiers du bâtiment dispensées en Lorraine Zoom sur DE non diplômés Près de 17% des demandeurs d emplois du secteur n ont pas de diplôme. Ce chiffre s élève à plus de 29% pour les DE recherchant un poste de maçon et à 12,5% pour les DE à la recherche d un poste de couvreurs. Sources : INSEE RP 2009 et Pôle emploi, Ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Source : Rectorat de l'académie Nancy-Metz - Base académique des élèves Région Lorraine Système d Information sur la Formation des Apprentis (SIFA) Verdun PAM Montigny-lès lès-metz Toul Arches Source cartographique : Articque Des formations continuesvisant majoritairement des intérimaires, détenus et personnes en insertion sur le territoire Formations ouvertes aux demandeurs d emploi dispensées en 2013 Sur Terres de Lorraine en Conducteurs d engins de TP (6 places) - Formations de maçons VRD + CACES (intérimaires - 6 places) - Formations technique et linguistique pour le métier de maçon VRD (intérimaires 6 places) - Formations aux métiers du bâtiment (DE et jeunes 12 places) - Insertion vers les métiers de peintre en bâtiment (détenus 12 places) - Pré-qualification métiers du bâtiment (détenus 12 places) - Installateur sanitaire et thermique (détenus 12 places) A proximité - Pré-qualification aux métiers des TP CACES 1 (Nancy) - Pré-qualification métiers du bâtiment (Laxou) - Responsable de chantier de bâtiment (Villers-l-N) - Maçon (Laxou) - Plaquiste (Laxou) - Agent d entretien du bâtiment (Laxou) Résultats des actions de formation à destination des demandeurs d emploi 3

16 Données complémentaires Des projets de recrutements sur le territoire 2/3 des entreprises ont des projets de recrutements, soit 18 intentions d embauches Plus de la moitié des entreprises prévoient des départs à la retraite sous 3 ans (16 départs) Métiers en tension : étancheurs, carreleurs, électriciens, charpentiers, couvreurs-zingueurs, désamianteurs, ferronniers, menuisiers bois et pose Pré-diagnostics RH réalisés sur TDL en 2012 (12 entreprises du secteur interrogées employant 359 salariés) Des remplacements pour départs en retraite à anticiper salariés embauchés en 2011 dont plus de la moitié qui n avaient jamais travaillé dans le secteur auparavant 1/3 des salariés recrutés en 2011 ont moins de 25 ans 21% de salariés ont 50 ans et plus et 10% ont de 55 ans et plus Création du métier de rénovateur thermique (Grenelle de l environnement) Observatoire de Branche Des recrutements de jeunes par le biais de l alternance Un poids des formations réglementaires fort et en augmentation (amiante, habilitations,...) dans les budgets formation des entreprises (laissant une place mesurée voire en déclin aux formations dédiés au développement des compétences) Le développement des compétences correspond majoritairement à une évolution de poste ou une formation de base (pour les nouveaux salariés non qualifiés dans un domaine) Recours aux contrats de professionnalisation ou d apprentissage pour les recrutements (169 contrats de pro. en 2012, dont 51% dans le bâtiment). Une tendance à recruter sur les métiers du désamiantage, de l isolation thermique par l extérieur et de la démolition (questions de sécurité et de fiabilité du personnel importantes), malgré le fait que le secteur subisse pleinement la crise Constructys Des jeunes intéressés par les métiers dubtp Le secteur intéresse fortement les jeunes notamment les métiers du 2nd œuvre du bâtiment : peintre, plaquiste, électricité. Le secteur arrive en 2 ème position dans les souhaits des jeunes accompagnés dans le cadre des ateliers d orientation. Depuis janvier 2012, 31 jeunes suivis par la Mission locale TDL ont accédé à une formation dans ce domaine et 94 à un emploi. La plateforme découverte des métiers du bâtiment avait suscité beaucoup d intérêt chez les jeunes et permis à un certain nombre d entre eux de rebondir vers un emploi ou une formation qualifiante. Mission Locale Terres Lorraine Un volume d heures d insertion conséquent sur le territoire Projets de recrutements en contrat de professionnalisation (plutôt dans les TP) Plus de heures d insertion prévues au 2 nd semestre 2013, dont la moitié dans le 2 nd œuvre Guichet territorial clauses d insertion A retenir Un secteur de poids sur le territoire en terme d effectifs salariés, de nombre d établissements et de recrutements durables Un secteur qui croise l intérêt des jeunes et la tendance des employeurs à recruter des jeunes et demandeurs d emploi! non diplômés Peu de formations qualifiantes sur le territoire ou dans un périmètre de moins de 30 km! Des départs à la retraite liés à la pyramide des âges et des métiers identifiés comme en tension par les entreprises? Approfondir les questions des métiers verdissants et de la rénovation thermique au regard du plan de rénovation énergétique Réalisé par la MEEF en collaboration avec l OREFQ, la Région Lorraine et Constructys 24/09/13 4

17 Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres salariés en 2012, soit 12% des salariés de TDL clés 518 recrutements sur le bassin de Toul en 2012 (hors intérim) Particularités locales : Une légère surreprésentation du secteur sur le territoire (12,6% des établissements de TDL, contre 9,5% en M&M et 10,1% en Lorraine Un développement important des clauses d insertion sur les métiers du BTP Sources : Données INSEE -SIRENE, stock d établissements du champ marchand non agricole et Urssaf, statistiques annuelles des effectifs salariés affiliés à l assurance chômage au 31 décembre / OREFQ Tableau de bord territorial - URSSAF / Pôle Emploi - RP 2009 Un secteur peu féminisé,, qui recrute des jeunes et offre des perspectives d emploi pour des personnes non diplômées Principales caractéristiques des actifs lorrains du secteur de la Construction (FZ) en 2009 Poids du secteur Part des femmes Part des jeunes Près de 8% des effectifs de la construction sont des intérimaires Le taux de recours à l intérim (rapport des intérimaires à l emploi salarié, y compris intérim) du secteur de la construction est de près de 8% en Le secteur se classe ainsi en 2 ème position en terme de recours à l intérim, derrière la fabrication de produits alimentaires. Entre 2009 et 2011, le volume de travail temporaire en ETP a augmenté de près de 30% dans le secteur en Lorraine. Entre la fin du 2 ème trimestre 2011 et la fin du 4 ème trimestre 2012, l emploi intérimaire a toutefois chuté de près de 10%. Mais une légère reprise semble s amorcer avec un augmentation de près de 1% du volume de travail en ETP enregistrée au 4 ème trimestre Evolution des recrutements sur le bassin d emploi de Toul (DPAE par secteur d activité hors intérim) Secteurs d activité Evolution Tous secteurs d activité % Travaux de construction spécialisé ,1% Génie civil ,8% Construction de bâtiment ,2% Source : URSAFF - Pôle emploi, Ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Part des actifs de 50 ans et plus Part des actifs en CDI et assimilés Source : DARES Indicateurs «L emploi intérimaire au 4 ème trimestre 2012» - Mars 2013 Taux de tension * (en Lorraine) Part des actifs sans diplôme Construction 7% 9,7% 15,7% 21% 74,8% 19,4% Tous secteurs 100% 46,2% 10,8% 24,4% 78,3% 12% Sources : INSEE - RP Fichier Individus au lieu de résidence (localisation à la région) OREFQ/ Fiches sectorielles Un secteur créateur d entreprises 721 entreprises crées en Lorraine au 1 er trimestre 2013 (-3,6% par rapport au 1 er T 2012, contre -7,5% au niveau national) 152 défaillances enregistrées en Lorraine (-1,9% par rapport au 1 er T 2012, contre -2,5% au niveau national) Des volumes de recrutements conséquents hors intérim Part du secteur dans les DPAE 2012 : 5,7% La part des emplois durables dans les déclarations préalables à l embauches (intérim compris) enregistrées de mars à décembre 2012 est de 11% dans la construction (contre 8,3% tous secteurs confondus). Offres d emploi / Demandes d emploi 2012 Tous secteurs 0,39 BTP 0,33 ONQ du 2 nd œuvre du bâtiment 0,25 Maçons 0,37 Couvreurs 0,56 * Le taux de tension résulte du rapport entre le flux d offres récoltées dans l année et les demandes d emploi enregistrées sur la même période. On considère généralement qu il existe potentiellement des difficultés de recrutement à partir de 0,75. Indicateur à relativiser pour le secteur de la construction en raison du fort recours à l intérim et des recrutements de jeunes en alternance directement dans les centres de formation. 1

18 Offre et demande d emploi Augmentation du nombre de DE et baisse des offres : une situation plus dégradée sur le territoire Demandeurs d emploi - TDL Offres d emploi TDL DE (ABCDE) TDL Lorraine TDL Lorraine BTP % + 18% % - 21% ONQ du 2 nd œuvre du bât % + 3% % - 49% Maçons % + 14% % - 21% Couvreurs % + 38% % - 23% Taux de de couverture des offres collectées par Pôle emploi au niveau régional dans le secteur : 30% environ Source : Pôle emploi, Ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Des offres d emploi pérennes Près de la moitié des offres enregistrées en 2012 concerne des emplois durables (43% contre 32% en 2009). La part des emplois pérennes est encore plus importante sur les métiers d ONQ du 2 nd œuvre du bâtiment (près des 2/3) et 46% sur le poste de maçon. La construction reste l un des principaux secteurs pourvoyeurs d emplois Offres d emploi collectées par Pôle emploi sur un an par grand domaine et type de contrat Bassin d emploi de Toul Bassin d emploi de Nancy Source : Pôle Emploi, données à avril 2013 Malgré une baisse des intentions d embauche,, le secteur peine toujours à recruter Enquête BMO 2013 Bassin d emploi de Toul + 30% de projets de recrutements entre 2012 et 2013 Bassin d emploi de Nancy -8% de projets de recrutements entre 2012 et 2013 Projets Evolution Saison. Diff. Recrut. Projets Evolution Saison. Diff. Recrut BTP 40-57% 0% 63% 501-4% 0% 56% ONQ du 2 nd œuvre du bât % 0% 0% % 0% 17% Maçons 6-33% 0% 82% 68-15% 0% 91% Couvreurs % 0% 100% Part des projets du secteur en 2013 : 3% Part des projets du secteur en 2013 : 6,4% A noter : le métier de plombier-chauffagiste présente également des perspectives de recrutements avec 58 intentions d embauche sur le bassin de Nancy, dont 67,5% jugées difficiles. Des offres d emploi à pourvoir actuellement Sur les 50 offres à pourvoir à fin juin 2013 en Meurthe-et-Moselle, 7 se situent sur TDL. Le territoire se classe en seconde position après le Grand Nancy en termes de nombre de postes offerts. Sur les 7 postes, 3 sont proposés en CDI, 3 en CDD (dont un CDD de 24 mois en apprentissage) et 1 en intérim. 2

19 Fiche de remontée de besoins de compétences/formations sur Terres Orientation de Lorraine et Formation Secteur de la construction Un secteur qui reste accessible aux personnes faiblement ou non diplômées Répartition des actifs en emploi par niveau de formation (en Lorraine) Inf. V V IV III-II-I BTP 29% 46% 14% 11% ONQ du 2 nd œuvre du bât. 38% 45% 13% 4% Maçons 38% 47% 9% 6% Couvreurs 31% 53% 13% 3% Une majorité de formations initiales dispensées sur PAM et la région messine Nombre d élèves et d apprentis dans les formations menant aux métiers du bâtiment dispensées en Lorraine Zoom sur DE non diplômés Près de 17% des demandeurs d emplois du secteur n ont pas de diplôme. Ce chiffre s élève à plus de 29% pour les DE recherchant un poste de maçon et à 12,5% pour les DE à la recherche d un poste de couvreurs. Sources : INSEE RP 2009 et Pôle emploi, Ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Source : Rectorat de l'académie Nancy-Metz - Base académique des élèves Région Lorraine Système d Information sur la Formation des Apprentis (SIFA) Verdun PAM Montigny-lès lès-metz Toul Arches Source cartographique : Articque Des formations continuesvisant majoritairement des intérimaires, détenus et personnes en insertion sur le territoire Formations ouvertes aux demandeurs d emploi dispensées en 2013 Sur Terres de Lorraine en Conducteurs d engins de TP (6 places) - Formations de maçons VRD + CACES (intérimaires - 6 places) - Formations technique et linguistique pour le métier de maçon VRD (intérimaires 6 places) - Formations aux métiers du bâtiment (DE et jeunes 12 places) - Insertion vers les métiers de peintre en bâtiment (détenus 12 places) - Pré-qualification métiers du bâtiment (détenus 12 places) - Installateur sanitaire et thermique (détenus 12 places) A proximité - Pré-qualification aux métiers des TP CACES 1 (Nancy) - Pré-qualification métiers du bâtiment (Laxou) - Responsable de chantier de bâtiment (Villers-l-N) - Maçon (Laxou) - Plaquiste (Laxou) - Agent d entretien du bâtiment (Laxou) Résultats des actions de formation à destination des demandeurs d emploi 3

20 Données complémentaires Des projets de recrutements sur le territoire 2/3 des entreprises ont des projets de recrutements, soit 18 intentions d embauches Plus de la moitié des entreprises prévoient des départs à la retraite sous 3 ans (16 départs) Métiers en tension : étancheurs, carreleurs, électriciens, charpentiers, couvreurs-zingueurs, désamianteurs, ferronniers, menuisiers bois et pose Pré-diagnostics RH réalisés sur TDL en 2012 (12 entreprises du secteur interrogées employant 359 salariés) Des remplacements pour départs en retraite à anticiper salariés embauchés en 2011 dont plus de la moitié qui n avaient jamais travaillé dans le secteur auparavant 1/3 des salariés recrutés en 2011 ont moins de 25 ans 21% de salariés ont 50 ans et plus et 10% ont de 55 ans et plus Création du métier de rénovateur thermique (Grenelle de l environnement) Observatoire de Branche Des recrutements de jeunes par le biais de l alternance Un poids des formations réglementaires fort et en augmentation (amiante, habilitations,...) dans les budgets formation des entreprises (laissant une place mesurée voire en déclin aux formations dédiés au développement des compétences) Le développement des compétences correspond majoritairement à une évolution de poste ou une formation de base (pour les nouveaux salariés non qualifiés dans un domaine) Recours aux contrats de professionnalisation ou d apprentissage pour les recrutements (169 contrats de pro. en 2012, dont 51% dans le bâtiment). Une tendance à recruter sur les métiers du désamiantage, de l isolation thermique par l extérieur et de la démolition (questions de sécurité et de fiabilité du personnel importantes), malgré le fait que le secteur subisse pleinement la crise Constructys Des jeunes intéressés par les métiers dubtp Le secteur intéresse fortement les jeunes notamment les métiers du 2nd œuvre du bâtiment : peintre, plaquiste, électricité. Le secteur arrive en 2 ème position dans les souhaits des jeunes accompagnés dans le cadre des ateliers d orientation. Depuis janvier 2012, 31 jeunes suivis par la Mission locale TDL ont accédé à une formation dans ce domaine et 94 à un emploi. La plateforme découverte des métiers du bâtiment avait suscité beaucoup d intérêt chez les jeunes et permis à un certain nombre d entre eux de rebondir vers un emploi ou une formation qualifiante. Mission Locale Terres Lorraine Un volume d heures d insertion conséquent sur le territoire Projets de recrutements en contrat de professionnalisation (plutôt dans les TP) Plus de heures d insertion prévues au 2 nd semestre 2013, dont la moitié dans le 2 nd œuvre Guichet territorial clauses d insertion A retenir Un secteur de poids sur le territoire en terme d effectifs salariés, de nombre d établissements et de recrutements durables Un secteur qui croise l intérêt des jeunes et la tendance des employeurs à recruter des jeunes et demandeurs d emploi! non diplômés Peu de formations qualifiantes sur le territoire ou dans un périmètre de moins de 30 km! Des départs à la retraite liés à la pyramide des âges et des métiers identifiés comme en tension par les entreprises? Approfondir les questions des métiers verdissants et de la rénovation thermique au regard du plan de rénovation énergétique Réalisé par la MEEF en collaboration avec l OREFQ, la Région Lorraine et Constructys 24/09/13 4

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

Second oeuvre du bâtiment

Second oeuvre du bâtiment Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment 51 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Présentation du dispositif en Lorraine (Zoom sur les 16 secteurs d activité) Au 7 novembre 2013

Présentation du dispositif en Lorraine (Zoom sur les 16 secteurs d activité) Au 7 novembre 2013 Présentation du dispositif en Lorraine (Zoom sur les 16 secteurs d activité) Au 7 novembre 2013 Objectif : permettre l embauche de jeunes en CDI tout en et maintenant des salariés séniors dans l emploi.

Plus en détail

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le poids de la construction sur le bassin vitryat Services 37% Répartition par secteur des salariés privés sur l arrondissement de Vitry-le-François en 2012

Plus en détail

Observatoire Emploi Economie

Observatoire Emploi Economie Observatoire Emploi Economie Pays de Quimperlé Mardi 28 mai 2013 1 Contexte Demande de la COCOPAQ dans le cadre de sa stratégie de développement économique 1 er travail en observation Emploi-Economie de

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

C R C MIDI PYRÉNÉES. Midi-Quercy

C R C MIDI PYRÉNÉES. Midi-Quercy C R C MIDI PYRÉNÉES Maison de l emploi Développement durable De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS cordiste.mov - MÉTIERS DE LA COUVERTURE - DECEMBRE 2012 1. L emploi 1 241 couvreurs en 2010 soit 5% des salariés de la production du BTP

Plus en détail

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1 Version 06-01-2011 Edition Octobre 2009 1 Tableau de bord prospectif emploi/formation Bâtiment Travaux Publics Rhône-Alpes 2 Données clés du tableau de bord BTP Situation actuelle Mise en perspective à

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Approche de la notion par la formation Christophe Sadok / Patrick Lagarrique Direction de la prospective/direction de la

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 16% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 16% en un an FEVRIER 2013 SANTE, ACTION SOCIALE, SOCIO- EDUCATIVE ET SOCIOCULTURELLE Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 638 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi

Plus en détail

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Synthèse des données produites par la CERC (Cellule Economique Régionale de la Construction) 1 Premiers

Plus en détail

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles ÉLECTRICITÉ, ÉLECTRONIQUE Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles définies selon le niveau de qualification des emplois. Ces trois familles ont connu

Plus en détail

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés 1 Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009 Faits marquants Un secteur sensible Le commerce occupe une place stratégique dans l économie régionale par le nombre de ses emplois. Il joue, en temps

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Connaissance de l intérim et de ses évolutions

Connaissance de l intérim et de ses évolutions Maison de l'emploi du DEveloppement de la Formation et de l'insertion du Pays de Redon et Vilaine O b s e r v a t o i r e Connaissance de l intérim et de ses évolutions 2009 - Bretagne Sud MEDEFI - 7,

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines L assurance emploie environ 205 000 personnes en France. Fort recruteur depuis des années, elle offre des perspectives de mobilité et de carrière intéressantes, favorisées par la formation initiale et

Plus en détail

Bâtiment et Travaux Publics

Bâtiment et Travaux Publics contrat d objectifs 6 ème édition Juillet 2012 Bâtiment et Travaux Publics Observation Prospective E m p l o i Qualification Formation CPREF BTP BOURGOGNE Commission Paritaire Régionale Emploi et Formation

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain La fin de l année est l occasion pour chacun de faire le point sur la situation économique

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle Document rédigé le 27/04/2015 LES ESSENTIELS DE L EMPLOI - Chiffres de mars 2015 Plan : I) Evolution de la demande d emploi mensuelle (pages 1 et 2) - Catégorie A - Catégorie ABC - Entrées et sorties/offres

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an FEVRIER 2013 HÔTELLERIE-RESTAURATION Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 491 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi Dont 2 578, soit 74%, en catégorie

Plus en détail

Etude sur la réalité de lʼégalité professionnelle entre les hommes et les femmes en Guadeloupe"

Etude sur la réalité de lʼégalité professionnelle entre les hommes et les femmes en Guadeloupe Fonds social Européen Etude sur la réalité de lʼégalité entre les hommes et les femmes en Guadeloupe" - Synthèse des premiers résultats Phase 1 COPIL du 17 juillet 2012! 1! CONTEXTE Au regard de la méconnaissance

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES EN 2014

LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES EN 2014 LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES EN 2014 Vous pouvez prendre connaissance du rapport de branche dans son intégralité sur le site internet de la FNH

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Chantier à Lièpvre - Entreprise COLMAR CHARPENTES (Colmar) - MÉTIERS DE LA CHARPENTE - OCTOBRE 2012 1 1. L emploi 594 charpentiers en

Plus en détail

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA autofocus La lettre de l Observatoire de l ANFA N 55 OCTOBRE 2013 L'EMPLOI DES APPRENTIS REPART DOUCEMENT MALGRÉ UNE TENDANCE à la BAISSe En février 2012, 60% des apprentis sortis de formation automobile

Plus en détail

ETUDE TPE Evolution de l emploi et pratiques RH

ETUDE TPE Evolution de l emploi et pratiques RH VERS UNE GESTION PREVISIONNELLE TERRITORIALE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES Evolution de l emploi et pratiques RH Cellule de veille Aire Urbaine ORDRE DU JOUR Ordre du jour Ouverture par Gérard BAILLY

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

Préparateurs en pharmacie

Préparateurs en pharmacie Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Tableau de bord emploi-formation Préparateurs en pharmacie Juin 2014 S y n t h è s e d u t a b l e a u d e b o r d A E m p l o i En 2010, le

Plus en détail

> LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

> LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL > LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL En bref En termes d effectif, avec 5 190 professionnels en emploi en région Provence Alpes Côte d Azur en 2011, le métier d assistant de service social représente le

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction

Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction en Champagne-Ardenne 25 avril 2008 Observatoire Permanent de l Evolution des Qualifications L Emploi salarié Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction

Plus en détail

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE Emploi et formation Données et tendances du secteur Novembre 10 SYNTHÈSE MARKETING, COMMUNICATION Le secteur regroupe les entreprises exerçant une activité de marketing

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Electricité - Plomberie

Electricité - Plomberie Electricité - Plomberie 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire

Plus en détail

Les emplois verts : où en sommes-nous? Présentation d une déclinaison régionale avec les travaux de l OREF

Les emplois verts : où en sommes-nous? Présentation d une déclinaison régionale avec les travaux de l OREF Les emplois verts : où en sommes-nous? Présentation d une déclinaison régionale avec les travaux de l OREF Sophie SELLIER PIVER 25/10/2012 : une réflexion prospective pour les besoins en emplois 1 L OREF

Plus en détail

«Étude sur le devenir et la satisfaction des apprentis en Région Poitou- Charentes» Année de sortie : 2012

«Étude sur le devenir et la satisfaction des apprentis en Région Poitou- Charentes» Année de sortie : 2012 «Étude sur le devenir et la satisfaction des apprentis en Région Poitou- Charentes» Année de sortie : 2012 Enquête Réalisée par Nouveaux Armateurs 24 rue Sénac de Meilhan 17000 La Rochelle Page 1 IDENTIFICATION

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment COUVREUR COUVREUR Le couvreur est le spécialiste des toits : il réalise ou répare les toitures, pose l isolation thermique sous le toit, met en place des fenêtres de toit ou des capteurs solaires,

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES JEUNES ET POLITIQUES D EMPLOI

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES JEUNES ET POLITIQUES D EMPLOI TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES JEUNES ET POLITIQUES D EMPLOI Mars 212 SOMMAIRE 1. LES JEUNES DANS LES EMPLOIS AIDÉS ENTRÉES DE JEUNES DANS LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS DE POLITIQUE D EMPLOI (GRAPHIQUES)

Plus en détail

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 Fiche Synthèse - Métier 2004 Cadres administratifs des secteurs privé et public ( FAP n 75) Points-clés : Les tensions et les demandes d emploi des personnes handicapées Le marché du travail L emploi Le

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

L ARTISANAT EN MOSELLE

L ARTISANAT EN MOSELLE Résultats des enquêtes OPALE L ARTISANAT EN MOSELLE Votre situation économique Situation actuelle Dans les 5 ans Bonne et excellente 27,3% (Lorraine 29%) Amélioration 25,7% (Lorraine 24%) Moyenne 54% (Lorraine

Plus en détail

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 Fiche Synthèse - Métier 2004 Techniciens et agents de maîtrise de maintenance en mécanique, électricité, électronique (FAP n 30) Points-clés : Les tensions et les demandes d emploi des personnes handicapées

Plus en détail

Les métiers de l économie verte. Pays de Bourgogne

Les métiers de l économie verte. Pays de Bourgogne Les métiers de l économie verte www.teebourgogne.com Pays de Bourgogne Qui sommes nous? Nos missions Capitaliser les connaissances Accompagner les porteurs de projet Informer et promouvoir l économie verte

Plus en détail

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014 Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport BOULOURIS 9 Juillet 2014 Intervention AGEFOS PME C est quoi AGEFOS PME? Quelques données chiffrées dans le champ du sport Les dispositifs de

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 S SECTORIELLES Les partenaires professionnels des contrats d objectifs bretons ont contribué à la préparation du CPRDF.

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

Formation et insertion

Formation et insertion Formation et insertion Plus d un élève sur trois formé dans l industrie A la rentrée 2011, près de 600 élèves suivent une formation professionnelle initiale sur le territoire vitryat. Plus d un tiers se

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses novembre 13 N 73 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des 15-29 ans en 53,7 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont

Plus en détail

Environnement. Les secteurs qui recrutent. Chiffres-clés et caractéristiques du secteur. Perspectives de recrutement. > Tendance. jardinier paysagiste

Environnement. Les secteurs qui recrutent. Chiffres-clés et caractéristiques du secteur. Perspectives de recrutement. > Tendance. jardinier paysagiste > Tendance Les deux fi lières qui recrutent le plus : Eau Assainissement Déchets Air (EADA) : création de 39 000 à 43 000 emplois jusqu en 2015 + 220 000 emplois dans le cadre du renouvellement des effectifs.

Plus en détail

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE Secteur d activité Construction France, Picardie et Beauvaisis Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE DEFINITION Le Bâtiment : qu est-ce que c est? - Il comprend la construction d'édifices très

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications (créé par les Commissions Paritaires Nationales de l Emploi conjointes du Bâtiment

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie TABLEAU DE BORD PROSPECTIF Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie Édition 2 Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et

Plus en détail

FACETTES. métiers. > Quelles perspectives pour les métiers du transport, de la logistique et du tourisme? 20 300 salariés [6,9% de l emploi limousin]

FACETTES. métiers. > Quelles perspectives pour les métiers du transport, de la logistique et du tourisme? 20 300 salariés [6,9% de l emploi limousin] FACETTES métiers > Quelles perspectives pour les métiers du transport, de la logistique et du tourisme? Les métiers du transport, de l entreposage et dans une moindre mesure ceux du tourisme sont principalement

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012 Région Poitou-Charentes Edito Avec les chiffres clés de l artisanat au 30 juin 2012, l observatoire économique régional de l

Plus en détail

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE Information presse + de 130 exposants 1 11 ème édition des Rendez-vous de l Emploi, de la formation et de la création d entreprise RENDEZ-VOUS A MÂCON vendredi edi 17 octobre 2014 de 9h à 17h PARC DES

Plus en détail

CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU CENTRE ACTIVITÉ ENTREPRISES JEUNES SALARIÉS INTERIMAIRES DEMANDEURS D EMPLOI

CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU CENTRE ACTIVITÉ ENTREPRISES JEUNES SALARIÉS INTERIMAIRES DEMANDEURS D EMPLOI CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU CENTRE ACTIVITÉ ENTREPRISES JEUNES SALARIÉS INTERIMAIRES DEMANDEURS D EMPLOI Tableau de bord prospectif Emploi-Formation du Bâtiment et

Plus en détail

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Document pouvant être diffusé BMO 2011 : Deuxième année de l enquête rénovée Elargissement du champ Nomenclature des métiers

Plus en détail

Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage

Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage Réunion du Service Public de l Emploi Départemental (SPED) Séminaire de travail thématique Préfecture de la région d Île-de-France Préfecture

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Les principaux secteurs d activité haut-marnais Situation 2011 Document réalisé en mars 2012 à partir des données : Contact : CCIT - Observatoire économique 9, rue de la Maladière 52 000 - CHAUMONT Tél.

Plus en détail

Le FAF TT : Fonds d Assurance Formation du Travail Temporaire

Le FAF TT : Fonds d Assurance Formation du Travail Temporaire Le FAF TT : Fonds d Assurance Formation du Travail Temporaire Conseiller en projet professionnel Sommaire Le FAF.TT Les outils de la sécurisation des parcours dans le travail temporaire Quelques chiffres

Plus en détail

France Meuse Lorraine

France Meuse Lorraine ACTU EMPLOI FORMATION MEUSE Depuis sa création en 2006, la Maison de l Emploi Meusienne élabore chaque année le diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation du département. Outil au service des partenaires

Plus en détail

Pôle emploi Marseille Château Gombert Présentations et Marché de l emploi en Informatique

Pôle emploi Marseille Château Gombert Présentations et Marché de l emploi en Informatique Pôle emploi Marseille Château Gombert Présentations et Marché de l emploi en Informatique Marseille Château Gombert Technopole de Château Gombert Bât «Euclide» Rue F. Joliot Curie 13013 MARSEILLE Recrutementchateau.13017@pole-emploi.fr

Plus en détail

EDITO. Les chiffres clés. L artisanat gersois

EDITO. Les chiffres clés. L artisanat gersois EDITO Les chiffres clés Niveau départemental (au 01.01.2012) : 11 273 entreprises* Alors que les indicateurs économiques se montrent toujours pessimistes, qu en est-il de la santé des entreprises artisanales?

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 n o 19 2015 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 TAUX D INSERTION 77,4 % PART DES EMPLOIS STABLES 67,8% PART DE POURSUITES D ÉTUDES 88,7% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 472 O B S E R VATO

Plus en détail

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1 FORM@DOSSIER L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis Form@dossier mars 2015 1 SOMMAIRE Enquête IPA 2014... 3 Contexte :... 3 Résultats de l enquête... 3 Situation des alternants

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition juin 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR Etude statistique des données fournies par MEDIAFOR Avant-propos Cette étude a été réalisée par l

Plus en détail

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique Chiffres clés 2010 ENTREPRISES ET EFFECTIFS ENTREPRISES : 6 664 établissements en 2009 6 000 5 000 4 000 3 000 2 000 1 000 0 Évolution

Plus en détail

En région Centre. La profession en quelques mots. Illustration des parcours pour accéder à la profession d aide médico-psychologique

En région Centre. La profession en quelques mots. Illustration des parcours pour accéder à la profession d aide médico-psychologique Les aides médico-psychologiques En région Centre La profession en quelques mots «L aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition 2014 La direction des Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

La formation professionnelle des demandeurs d emploi. COE GT formation professionnelle - Dares

La formation professionnelle des demandeurs d emploi. COE GT formation professionnelle - Dares La formation professionnelle des demandeurs d emploi COE GT formation professionnelle - Dares Éléments de cadrage L impact des stages de formation : quelles évaluations, quels enseignements? Perspectives

Plus en détail

Y:\AVE 2010\Jou... Nationale...

Y:\AVE 2010\Jou... Nationale... De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014 sur 30 territoires 13 es Assises de l énergie Dunkerque

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications (créé par les Commissions Paritaires Nationales de l Emploi conjointes du Bâtiment

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE INSTALLATEUR THERMIQUE L installateur thermique assure le confort des bâtiments en posant et entretenant des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. Métier

Plus en détail

Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR

Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR PEINTRE- DÉCORATEUR Le peintre-décorateur recouvre les murs intérieurs/ extérieurs et les plafonds de revêtements, afin de les protéger et de les décorer. Métier Le peintre-décorateur

Plus en détail

Département de l'allier

Département de l'allier FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE Les entrées en Formation Professionnelle Continue PROGRAMMES DU CONSEIL RÉGIONAL PROGRAMMES DE L'ETAT (PUBLICS SPÉCIFIQUES, COMPÉTENCES CLÉS) PROGRAMMES DE PÔLE EMPLOI

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Etude de l Offre sur le Bassin d emploi de Louviers

Etude de l Offre sur le Bassin d emploi de Louviers Etude de l Offre sur le Bassin d emploi de Louviers Durée: Du 17 Mars au 27 Juin 2011 Sources: Pôle Emploi, APEC, Presse locale, magazines spécialisés Périmètre de l étude: Bassin d emploi de Louviers

Plus en détail

Concertation territoriale GPECT- volet Formation 10 FÉVRIER 2014

Concertation territoriale GPECT- volet Formation 10 FÉVRIER 2014 1 Concertation territoriale GPECT- volet Formation 10 FÉVRIER 2014 Réalisé avec le soutien de : Sommaire 1, Accueil 2, Rappel des objectifs 3, Tour de table des participants 4, Présentation des données

Plus en détail