RAPPORT DE STAGE. DUCOMMUN Jérémy. Séparation physique des réseaux Solution de virtualisation. L.E.G.T.P.A de Roanne-Chervé BP 23, Le Coteau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT DE STAGE. DUCOMMUN Jérémy. Séparation physique des réseaux Solution de virtualisation. L.E.G.T.P.A de Roanne-Chervé BP 23, 42124 Le Coteau"

Transcription

1 L.E.G.T.P.A de Roanne-Chervé BP 23, Le Coteau I. RAPPORT DE STAGE Séparation physique des réseaux Solution de virtualisation Université Jean Monet, IUT ROANNE 20, Avenue de Paris ROANNE CEDEX, Département Réseaux et Télécommunications Jérémy 11 Avril au 22 Avril, 9 Mai au 1 er Juillet 2011 Tuteurs Professionnels : Mme Gwendoline PROSPER M. Steven COLLINS Tuteur Pédagogique : M. Raphaël CHARTOIRE 1

2 RAPPORT DE STAGE I. Remerciements II. Introduction III. Présentation de l entreprise IV. Séparation des réseaux physiques A. Mission B. Méthodologie Construction du cahier des charges Achat du matériel manquant Mise en place des différents matériels Configuration du proxy Test et validation du fonctionnement V. Virtualisation A. Mission B. Développement Définition Différents principes Avantages et inconvénients C. Méthodologie Vérification du matériel Logiciel de création d image Tableau récapitulatif Hyperviseur Mise en place d une solution de virtualisation VI. Conclusion VII. Résumé en anglais VIII. Annexes IX. Bibliographie 2

3 Remerciements. Je tiens à remercier tout d abord le directeur du lycée agricole de Chervé Monsieur Jean-Marc Boudou d'avoir eu confiance en moi et de m'avoir permis de réaliser mon stage au sein de son établissement. Un très grand merci à Madame Gwendoline Prosper et Monsieur Steven Collins, responsables du service informatique de site de Chervé, Noirétable, mes tuteurs, pour m avoir intégré rapidement au sein de l'établissement et m avoir accordé toute leur confiance, pour le temps qu ils m'ont consacré tout au long de cette période, tout en répondant à toutes mes interrogations et pour leur accueil chaleureux. Je remercie également toutes les personnes des différents services et les professeurs de l'epl de leur compréhension et de leur sympathie qui ont concouru à rendre ce passage agréable pendant ces deux mois au sein du lycée agricole Chervé et Noirétable. J ai apprécié l'étroite collaboration avec Monsieur Amadou Ba, un collègue de classe, avec qui j'ai travaillé pendant ces 7 semaines passées sur les différentes problématiques rencontrées. Je remercie le directeur Monsieur Christophe Chambert de la filière Réseaux et Télécommunications de l'iut de Roanne, Monsieur Guillaume Bouleux, pour m'avoir permis de réaliser mon stage ainsi que toute l équipe pédagogique et les intervenants professionnels responsables de la formation qui nous ont assuré la partie théorique de celle-ci, pendant ces deux années. Je remercie enfin Monsieur Raphaël Chartoire, mon professeur tuteur, pour le suivi qu'il a apporté à mon stage, ainsi que pour ses différents conseils et sa grande disponibilité. Faire mon stage de dernière année dans votre établissement a été un agréable plaisir, j'ai pu apprendre beaucoup grâce à vous et surtout être conforté dans mon projet professionnel, ce qui est un aboutissement à mon cursus universitaire. Jérémy 3

4 Introduction Étudiant en seconde année de DUT Réseaux et Télécommunications, j effectue actuellement mon stage de fin d'études au sein du service informatique de l'établissement Agricole de Roanne- Chervé, E.P.L.E.F.P.A. J'ai posé ma candidature dans cet établissement, car j'ai pensé qu'il pourrait être intéressant de voir un autre aspect des réseaux et des télécommunications que ceux étudiés en cours, et d'augmenter ainsi mes différentes connaissances. Lors de mon entretien avec les différents personnels de l'établissement, le sujet qu à ce moment-là mes futurs tuteurs m'avaient proposé concernait la visiophonie, un projet qui aurait pu être intéressant à traiter, puisqu'il était dans la continuité de ma formation. Mon sujet consiste finalement à proposer une solution de virtualisation et de sauvegarde. Il s'agit pour moi d'un sujet de stage très intéressant car avec l'arrivée de plus en plus présente de la virtualisation au sein des entreprises, l étude de cette fonctionnalité de plus en plus utilisée me permet d approfondir et d augmenter mes compétences dans un domaine très peu étudié au sein de ma formation, réseaux et télécommunications, puisqu'elle n'est pas spécialisée dans cette compétence. J ai fait mon stage en même temps qu un autre stagiaire, Amadou Ba, venant de la même formation que moi. Son sujet de stage concerne la séparation physique des réseaux pédagogiques et administratifs. Afin de mieux connaître l'établissement et ses différentes parties du réseau, nos tuteurs nous ont proposé au départ de travailler en commun sur son sujet. J ai trouvé intéressante leur idée de faire un état des lieux ainsi qu'un plan du réseau de l école afin de mieux connaître le fonctionnement et la répartition de ce réseau. A cause de l'état des différentes baies de brassage, il s est avéré impossible pour lui de réaliser son projet tout seul. Donc parallèlement à mon projet je l'ai aidé dans son projet de découverte du réseau et la mise en place d'un plan afin de structurer au mieux le réseau. Cela m a permis aussi de découvrir l'aspect du câblage, la mise en place de baies de brassage, ainsi que la configuration de switch HP, que l on a peu étudiés lors de nos deux années de cours. 4

5 Présentation de l entreprise L EGTPA de Roanne-Chervé / Noiretable L.E.G.T.P.A, est l un des 3 centres de «l'établissement Public Local d Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole» (E.P.L.E.F.P.A), qui peut être aussi appelé EPL. Il regroupe 200 personnels employés dans l EPLEFPA, 630 élèves, 210 apprentis et 120 stagiaires, et l établissement a une présence forte sur deux territoires (Perreux et Noirétable). On retrouve des formations diversifiées dans différents domaines autour de l'agriculture, l'agroalimentaire, l'environnement, la forêt, la nature et le service. Les niveaux de formation peuvent aller de la 4ème jusqu au BAC, avec des formations en apprentissage ou pour adultes. L.E.G.T.P.A, est un Lycée d Enseignement Général, Technologique, Professionnel Agricole, il propose des formations initiales scolaire sur deux sites : Chervé et Noirétable. Le site de Chervé est dédié aux formations d'enseignement général à partir de la 4ème jusqu'en terminale et propose un baccalauréat série S et une série technologique STAV. Le site de Noirétable quant à lui est strictement dédié aux formations forestières, de la nature et l «entretien de l'espace rural». Le CFPPA, le Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole propose des formations initiales en apprentissage, et est basé jusqu'à la fin de l'année scolaire à Dardilly (69). Il dispense cet enseignement sur trois sites : - Le site de Chervé est dédié aux formations en apprentissage dans la filière paysage (du CAPA au BTSA), dans la filière agricole (BPREA). Il est aussi dédié aux formations adultes dans la filière service, agroalimentaire et agricole. - Le site de Noirétable est dédié aux formations en apprentissage dans la filière forestière et aménagement de l'espace rural, ainsi qu'aux formations pour adultes dans la filière forestière et aux formations courtes (élagage, débardage à cheval,...). - Le site de Saint-Etienne, qui sera fermé l année scolaire prochaine. L exploitation agricole et horticole, avec deux sites (Chervé et Noirétable), permet de mettre en pratique les enseignements appris dans la majorité des filières. 5

6 L.E.G.T.P.A de Roanne, se situe à quelques minutes de Roanne, à Perreux, dans un cadre très verdoyant et agréable. Le site est composé de plusieurs bâtiments tels que : un gymnase, un restaurant, un internat, un château, une serre, une exploitation, ainsi que deux bâtiments permettant le déroulement des différents cours. On y retrouve 3 salles informatiques, avec un peu plus de 200 ordinateurs et un total de 8 serveurs (administration, pédagogique, impression, CD Virtuels, LGA Données, LGA Traitement, Debian et un serveur pour le CDI). Bâtiment C Gymnase Château 6

7 Séparation des réseaux physiques Mission : Séparer physiquement les réseaux pédagogiques et administratifs afin d'améliorer la sécurité entre les deux réseaux. L'intérêt principal est de faciliter la gestion des deux réseaux pour les actuelles ou futures personnes du service informatique, puisque cette partie technique n'est pas forcément le métier de ces employés qui travaillent dans les collèges, lycées... Afin de faciliter le travail des responsables informatiques, le conseil régional a préféré acheter tout le matériel informatique (switchs, châssis, adaptateur fibre...) nécessaire à la séparation des deux réseaux, au lieu de créer des Vlans, ce qui demande une compétence spécifique. 7

8 Méthodologie : Analyse du réseau Afin de séparer les deux réseaux, il nous a fallu découvrir dans certaines baies, la correspondance des câbles par rapport aux différentes salles, étant donné qu'aucune information sur l existant n est disponible. Dans certaines baies il n'y a pas de panneau de brassage afin de permettre une vision rapide et efficace du réseau. Les seules informations à notre disposition concernant le réseau informatique du lycée agricole de Chervé, sont les plans des différents bâtiments ainsi qu'un plan global où l'on voit les différentes connexions fibres ou Ethernet cuivre entre les différents bâtiments du site. Nous avons aussi visité toutes les baies avec nos tuteurs. On retrouve le réseau administration est sur le réseau XX/24 et le réseau pédagogique, sur le réseau XX/24. Afin d avoir une idée du réseau, nous avons utilisé un logiciel nommé «Netpalpus». Il s agit d un petit utilitaire qui permet de réaliser une cartographie d un parc réseau en regroupant les périphériques par type et par réseau. Avec Amadou Ba, il nous a fallu retrouver dans certaines baies la correspondance de chaque prise murale dans les salles et des câbles arrivant sur le switch. La méthode que nous avons utilisée est la suivante. Nous branchons un ordinateur au réseau sur la prise murale d une salle, et si ce câble est câblé au switch dans la baie de brassage, le voyant va s allumer. Donc afin de permettre une meilleure visibilité, le but est de débrancher, rebrancher plusieurs fois le câble de l ordinateur, ce qui permet ainsi de faire clignoter le voyant sur le switch. Etant donné que dans certaines baies il y a 4 switchs, il est difficile de trouver la correspondance du premier coup, il faut regarder avec attention chaque voyant. De plus, dans le bâtiment H, on retrouve deux baies, la baie principale qui se situe au sous-sol et une autre au premier étage. L inconvénient, c est que sur les deux baies, on retrouve des salles appartenant à un même étage, sur les deux baies. Par exemple, au premier étage, il y a des salles de cours reliées à la baie du premier étage et d autres salles reliées à la baie du sous-sol. Il nous a donc fallu parfois naviguer entre les deux baies afin de retrouver la correspondance et regarder à plusieurs reprises les différents switchs. L inconvénient étant aussi qu il s agit de salles de cours, nous avons donc dû venir à des moments où les salles étaient libres. Le seul moment de la semaine où les salles sont toutes libres, c est le mercredi après-midi. Nous avons donc mis plus de temps pour faire la correspondance puisque nous devions tenir compte des emplois du temps. Cependant nous avons découvert toutes les prises sauf deux, que nous n avons pas pu localiser, puisqu elles sont câblées sur le switch mais inactives. Afin d essayer de les localiser, nous les avons débranchées avec l accord de nos tuteurs afin de les retrouver, au cas où quelqu un se plaigne. Jusqu'à maintenant, personne ne s est encore plaint. 8

9 Construction du cahier des charges Après avoir fait la correspondance dans la baie de brassage de chaque câble, nous avons établi avec nos tuteurs pour chaque salle l appartenance au réseau administration ou pédagogique. Nous avons ensuite compté pour chaque réseau le nombre maximal de ports réservés dans chaque baie aux deux réseaux, afin de connaître le matériel nécessaire à la mise en place et ainsi de décider quel matériel nous allions donc utiliser ou modifier. Pour permettre une vision d ensemble, on a réalisé un maquettage du réseau, où l on distingue chaque baie avec le nombre de ports utilisés sur le réseau administration, pédagogique et l interconnexion entre chaque baie avec le type de connexion, fibre ou cuivre. Le réseau existant est composé de 22 switchs (modèle Hp Procurve 2524, , 2324,2424, dlink, 5 bornes wifi), avec 19 jarretelles optiques, de 8 switchs neufs et 2 châssis 72 ports Ethernet, 4 ports fibre mini-gbic, 1 châssis 48 ports, 4 ports fibre mini-gbic. Actuellement nous avons établi l utilisation de châssis dans certaines baies isolées afin de limiter les nuisances sonores et de permettre de récupérer des switchs, pour les réutiliser dans d autres endroits. Nous avons aussi jugé désirable de mettre des panneaux de brassage dans les baies du bâtiment H, afin dans un premier temps d en mettre là où il n y en avait pas et dans un second temps, de réorganiser les panneaux de brassage afin qu ils correspondent à chaque étage et de nommer chaque prise afin de permettre un bon niveau de qualité et de connaître rapidement et efficacement où elle est branchée. Nous avons donc discuté avec nos tuteurs, de l identification des prises et nous avons choisi le code suivant : -1, 0, +1 : correspondant à l étage de la localisation de la prise ; BH ou BS : selon que la prise se trouve dans la baie du Sous-sol ou du haut (1er étage). XX : correspondant au numéro de la prise (exemple : 01, 13). Donc la prise n 10, qui est située au premier étage et qui est branchée dans la baie du haut sera nommée de cette façon : +1BH 10. 9

10 10

11 Achat du matériel manquant Nous avons un total de 21 switchs disponibles, dont 21 adaptateurs fibres optiques et 19 jarretières optiques, sachant qu avec la nouvelle topologie, il nous faudra un total de 2 châssis, 24 swtichs, 32 Jarretières optiques. Le matériel disponible à Chervé : 2 châssis 72 ports, 4 ports fibres optiques 1 châssis 48 ports, 4 ports fibres optiques 11 adaptateurs fibres optiques 9 jarretières optiques 6 switchs Hp procurve 2524 Le matériel nécessaire pour la mise en place du cahier des charges est de : 4 panneaux de brassages M3, 16 ports 18 connecteurs M3 3 panneaux de brassages LanMark5, 24 ports 16 connecteurs LanMark5 2 fibres optiques 50/125 SC/LC 2 fibres optiques 65/125 ST/LC 40 écrous-cages Nous nous somme rendus compte que, dans une même baie, on retrouvait parfois deux types de matériels pour les panneaux de brassage, cependant ils ne sont pas compatibles entre eux. Il nous a donc fallu réfléchir à la méthode la plus simple et la moins coûteuse. Il s est révélé que le matériels LanMark5 n est pas disponible auprès des fournisseurs du lycée pour le matériel informatique. Jusqu'à aujourd hui nous avons pu acheter seulement les panneaux de brassages M3 avec les connecteurs, les écrous-cages ainsi que les cordons RJ45 cat 5e, au Comptoir Lyonnais d électricité. Cependant, ce magasin n a pas pu nous fournir le matériel de la marque LanMark 5. Nous sommes donc en attente d une autre solution pour trouver un autre fournisseur pour ce matériel. Sinon on devra envisager de changer chaque connectique LanMark5 en M3, pour permettre d ordonnancer chaque connecteur en fonction de son étage. 11

12 Mise en place des différents matériels Afin de répondre au cahier des charges, nous avons commencé à rajouter des switchs ou des cartes avec un port fibre là où il y en aura besoin. Nous avons aussi séparé les deux réseaux sur des switchs différents lorsque cela était possible, sans couper le réseau internet dans une partie d un bâtiment. Nous avons dû revoir la configuration de tous les switchs déjà en fonctionnement sur le site de Chervé, car certains possédaient des Vlans. Nous avons eu un problème, en ajoutant un cordon, pour relier un nouveau switch à un déjà existant, il s est trouvé que ce port était sur un autre Vlan, donc la communication était impossible entre ce port et le reste du réseau. Après nous être aperçus de notre erreur, nous avons supprimé tous les Vlans existants, afin de permettre le bon fonctionnement du matériel. A certains endroits, nous avons changé des switchs, en fonction du nombre de fibres optiques utilisables, puisqu à certains endroits, il n y a qu une fibre utile. Mais il y a un switch avec deux ports fibres, et dans le but d optimiser le réseau, il est préférable d utiliser un matériel avec un seul port fibre. Et si un jour, on désire câbler une autre fibre dessus, il suffira de rajouter une carte avec un port fibre optique. Dans certains cas, nous devons couper le réseau afin de faire des modifications, et pour cela nous avons dû parler à l avance de notre intention de bloquer une certaine partie du réseau avec nos tuteurs, afin de définir un jour et le moment de la journée le plus favorable, pour éviter de déranger les personnes. Une fois le moment défini, nos tuteurs préviennent directement ou indirectement par mail que le réseau risque d être indisponible. Il est préférable d essayer de couper le moins longtemps possible le réseau ; pour cela il faut définir à peu près la durée nécessaire, avec une marge de temps. Il est toujours moins embêtant de prévenir les différents employés que le LAN et le WAN fonctionnent à nouveau que de leur dire qu il faut plus de temps pour les remettre en fonctionnement. Afin de distinguer les différents appareils, nous avons ajouté sur tous les matériaux des étiquettes spécifiant à quels réseaux ils appartiennent. Afin de pouvoir les administrer via l interface graphique, nous avons ajouté ou modifié l adresse IP. L adresse IP se trouve sur le réseau XX/24, si XX est un nombre impair, il s agit du réseau pédagogique et si le nombre est pair, c est le réseau administration. Nous avons de plus modifié le nom des switchs dans la configuration, afin de mieux les reconnaitre. On retrouve ainsi dans le nom les informations suivantes : le bâtiment dans lequel le matériel se localise, ainsi que le réseau auquel il appartient (pédagogique ou administration). 12

13 Configuration du proxy Afin de finir la séparation physique totalement, il faut que l on modifie les différentes règles du routeur, qui gère les connexions entre le LAN et le WAN. Cependant, un ancien stagiaire, Eddy SALVIAC, qui était en stage l année dernière pour sa licence professionnelle, avait déjà pour sujet la séparation physique des réseaux. Il a configuré un nouveau proxy, avec les différentes règles permettant au réseau administration d accéder au réseau pédagogique, mais en interdisant les communications inverses (péda vers admin). Il a aussi créé un autre réseau, qui est accessible par les deux réseaux, pour permettre l accès au serveur impression par les deux réseaux. C est lui qui avait fait la commande de tous les switchs en supplément à Chervé, il n a cependant pas pu faire la séparation physique à cause du délai de livraison de la commande. Les switchs étant arrivés après la fin de son contrat de professionnalisation, son projet n a pas été continué à cause du manque de temps des employés du service informatique. Afin de valider le fonctionnement du réseau, nous devons donc vérifier le fonctionnement du proxy qui est sous pfsence. Il s agit d une distribution open source, basée sur FreeBSD. pfsense offre toute une panoplie de services réseaux tels que : Pare-feu : firewall basé sur Free BSD. Table d'état : La table d'état ("State Table") contient les informations sur les connexions réseaux. Cela permet d'avoir un aperçu des connexions et surtout de créer des règles par exemple sur le nombre de connexion maximum pour un hôte. Traduction d'adresses réseaux (NAT) : permet de joindre une machine située sur le LAN à partir de l'extérieur. VPN : permet la création de VPN IpSec, OpenVPN ou PPTP. Serveur DHCP. Serveur DNS et DNS dynamiques. Portail Captif. Redondance et équilibrage de charge. Graphes pour la charge système et réseaux. Le proxy est composé de 4 cartes réseaux : Réseau pédagogique Réseau administration Réseau accessible par les deux réseaux WAN Afin de tester le bon fonctionnement, nous nous sommes connectés via l interface graphique sur internet explorer, pour vérifier les différentes règles du pare-feu. Les différentes règles mises en place sont cohérentes avec le cahier des charges. On a donc branché sur chaque carte pédagogique et administration, un ordinateur avec les bons paramètres. 13

14 Réseau Pédagogique : Adresse IP : Masque par défaut : Passerelle : Réseau administration : Adresse IP : Masque par défaut : Passerelle : Après avoir rentré ces différents paramètres, nous avons voulu essayer d envoyer un ping entre les deux interfaces, étant donné que le réseau admin doit avoir accès au réseau péda. Or le ping ne passait pas, on a donc essayé d émettre un ping à destination de la passerelle sur lequel l ordinateur était branché et la passerelle de l autre réseau. Il s est révélé que les ping sur les deux passerelles ont répondu. Nous n avons pas encore eu le temps de regarder pourquoi le ping ne fonctionnait pas ainsi que le fonctionnement des autres règles. 14

15 Test et validation du fonctionnement Lorsque la séparation sera totalement réalisée, nous allons essayer de faire une phase de test, un jour où il y aura peu de monde. Etant donné que c est la fin de l année scolaire, il y a beaucoup de lycéens en stage ou en vacances, il y a donc peu de cours. Il sera ainsi plus facile de couper à un moment où il n y a pas beaucoup de monde qui travaille. Après avoir coupé le réseau WAN, nous allons dans un premier temps supprimer tous les liens entre les switchs des réseaux pédagogique et administration. On branche ensuite les différentes fibres optiques manquantes, pour relier chaque bâtiment appartenant au même réseau entre eux. Une fois que l on aura fait toutes les modifications, il faudra tester la connectivité entre chaque bâtiment ; pour cela, on vérifie la connectivité à l aide d un ping à destination d au moins un ordinateur par bâtiment et par réseau, pour vérifier que l on peut accéder à tout le réseau. Mais pour pouvoir effectuer ces ping, il ne faudra pas oublier de se brancher sur une prise appartenant au bon réseau et aussi avoir la bonne configuration IP. Si on arrive à accéder à tout le site de Chervé, la prochaine étape sera de mettre en place le nouveau proxy, afin de permettre l accès au WAN. Il nous faudra de plus mettre les serveurs d impression, de cd virtuel et les autres qui sont accessibles par les deux réseaux. Une fois tous ces serveurs mis en place, il nous faudra tester la connectivité du réseau administration vers le pédagogique, l accès au WAN, au serveur d impression depuis tout les réseaux. En cas de problème, il nous faudra trouver la panne le plus rapidement possible. 15

16 Virtualisation Mission : Le principe est de créer une sauvegarde d un serveur physique sous la forme d une image virtuelle. En cas de panne d un serveur ou d'indisponibilité de la machine physique, on peut être capable de prendre le relais grâce à l image virtuelle du serveur, en attendant la résolution du problème. La conversion Physique à virtuel (P2V ) est le procédé par lequel une machine physique est copiée et convertie en une machine virtuelle identique (ou quasi identique). Pendant cette conversion, des images des disques de la machine physique sont créées et formatées en disques virtuels (VHD, VMDK etc.). La nouvelle machine virtuelle obtenue par ce procédé possède exactement la même identité que la machine physique source (Nom, Domaine, GUID, voire IP et adresse MAC).On peut alors parler de "Clone" virtuel. Parmi tous les produits qui proposent des fonctions de P2V on retrouve de manière assez classique 2 modes de capture : un mode "à chaud" qui permet de capturer le serveur sans arrêter le service ; un mode "à froid" qui nécessite de booter la machine sur un Os minimal ayant accès aux disques et qui va se charger d'assurer la copie. Pour une entreprise, on ne peut pas arrêter les services pour chaque sauvegarde, il faut donc utiliser une méthode de sauvegarde dite «à chaud». 16

17 Développement Définition La virtualisation consiste à faire fonctionner sur un seul ordinateur plusieurs systèmes d'exploitation comme s'ils fonctionnaient sur des ordinateurs distincts. On appelle serveur privé virtuel (Virtual Private Server ou VPS) ou encore environnement virtuel (Virtual Environment ou VE) ces ordinateurs virtuels. On peut ainsi imaginer qu au lieu d'investir dans des serveurs physiques sous-employés, chacun étant dédié à une utilisation spécifique, la virtualisation des serveurs permet de regrouper ces systèmes sur un plus petit nombre de serveurs physiques, mieux utilisés. La virtualisation est un composant technique clé dans le Cloud Computing (concept de déportation de ressources sur des serveurs distants contrairement à l'hébergement traditionnel sur le poste utilisateur). La virtualisation repose sur le mécanisme suivant : Un système d'exploitation principal (appelé «système hôte») est installé sur un serveur physique unique. Ce système sert d'accueil à d'autres systèmes d'exploitation. Un logiciel de virtualisation (appelé «hyperviseur») est installé sur le système d'exploitation principal. Il permet la création d'environnements clos et indépendants sur lesquels seront installés d'autres systèmes d'exploitation («systèmes invités»). Ces environnements sont des «machines virtuelles». Un système invité est installé dans une machine virtuelle qui fonctionne indépendamment des autres systèmes invités dans d'autres machines virtuelles. Chaque machine virtuelle dispose d'un accès aux ressources du serveur physique (mémoire, espace disque ). 17

18 Différents principes Les fonctions P2V (Physical to Virtual), V2P (Virtual to Physical) et V2M (Virtual to Virtual) permettent de convertir librement des serveurs virtuels en serveurs physiques et inversement, ou de convertir des serveurs virtuels d'un format dans un autre (par exemple, entre les hyperviseurs vsphere, Hyper-V et Xen.) P2V La fonction P2V est évidemment essentielle dans les projets de virtualisation, lors de la phase de migration des serveurs physiques vers des serveurs virtuels. Mais elle est aussi parfois mise en œuvre dans le cadre d'une problématique de disaster recovery (récupération après sinistre), sur des environnements non virtualisés. Les serveurs physiques sont alors convertis en machines virtuelles, qui ne sont exécutées qu'en cas de sinistre, sur des serveurs distants. V2P La fonction inverse (V2P) est moins souvent utilisée mais très demandée. «Elle rassure les services informatiques, qui veulent avoir la possibilité de revenir en arrière une fois réalisée la migration vers une infrastructure virtuelle», explique Thierry Malquin, directeur technique chez Amosdec. De plus, certains éditeurs, Oracle en tête, n'offrent pas un support officiel des environnements virtualisés. Le V2P permet alors de reproduire un bug dans l'environnement physique. V2M Quant au V2m, qui permet de changer d'hyperviseur, il concerne les rares entreprises cumulant plusieurs hyperviseurs. Par exemple de passer d un hyperviseur vsphere à un hyperviseur Hyper-V, et inversement. Conversion à chaud, à froid Il existe deux types de conversions, lors de la création des sauvegardes. Le premier type est la conversion «à froid», afin de pouvoir l utiliser, il faut arrêter l unité centrale et la redémarré sur un CD bootable, qui va lancer un programme et démarrer la copie du disque. Alors que la conversion dite «à chaud» permet de créer une image disque en temps réel, sans éteindre l unité centrale. Il s agit d une option intéressante, car dans les entreprises, où on ne peut pas arrêter ces machines, on peut ainsi les sauvegarder sans perte de continuité de service. Cependant il faut beaucoup de ressources, et un débit de transfert de donné suffisamment rapide, pour permettre une copie des données rapide. En fonction du type d application hébergée sur la machine, nous choisirons plutôt l une ou l autre des méthodes. 18

19 Avantages et inconvénients Avantages La virtualisation offre les avantages suivants : installation de plusieurs systèmes d'exploitation sur un unique serveur, mise en place d'un Plan de retour d'activité rapide en cas d'incident, test des applications sur plusieurs systèmes dans les phases de développement, accélération de la montée en puissance du système d'information. consolidation et rationalisation d'un parc de serveurs en entreprise : les entreprises ne sont plus obligées d'acheter un serveur physique pour chaque application, rationalisation des coûts de matériels informatiques, possibilité d'installer plusieurs systèmes (Windows, Linux) sur une même machine, portabilité des serveurs : une machine virtuelle peut être déplacée d'un serveur physique vers un autre (lorsque celle-ci a, par exemple, besoin de davantage de ressources), accélération des déploiements de systèmes et d'applications en entreprise, administration simplifiée de l'ensemble des serveurs, réduction de la facture d'électricité, en diminuant le nombre de serveurs physiques. Inconvénients Quelques inconvénients existent autour de la virtualisation : coût important : pour faire fonctionner convenablement une architecture virtualisée, l'entreprise doit investir dans un serveur physique disposant de plusieurs processeurs et de beaucoup de mémoire, pannes généralisées : si le serveur physique tombe en panne, les machines virtuelles tombent également en panne, vulnérabilité généralisée : si l'hyperviseur est bogué ou exposé à une faille de sécurité, les machines virtuelles peuvent l'être également et ne sont plus protégées. La virtualisation, en augmentant les couches logicielles, a pour conséquence d'augmenter la surface d'attaque de l'entreprise. 19

20 Méthodologie Vérification du matériel Lorsque l on veut virtualiser un service ou un système existant, il y a plusieurs points auxquels il faut être attentifs. Il faut premièrement regarder si le système d exploitation de la machine physique est supporté par l infrastructure virtuelle, mais également s assurer que l éditeur du système d exploitation et des applications qui y sont hébergées supporte lui aussi la virtualisation. Il pourrait être embarrassant de se voir refuser des services parce que la machine a été virtualisée. S assurer que le processus de virtualisation n apporte pas de problèmes essentiellement liés aux performances. Par exemple, si on virtualise un serveur de base de données installé sur un serveur musclé avec une utilisation élevée de ses ressources CPU, mémoire, disque ou réseau ne sera à priori pas un bon choix pour être virtualiser. Le serveur une fois virtualisé sera hébergé sur des machines physiques sur lesquelles d autres machines virtuelles fonctionneront en même temps et pourraient saturer le serveur physique et causer des dégradations de performances importantes. Tout comme héberger qu une seule machine virtuelle sur une machine physique peut sembler ridicule lorsque l on parle de consolidation virtuelle. En général, pour des raisons de surcharges dans le travail, on ne se préoccupe des performances que lorsqu elles deviennent problématiques au bon fonctionnement du système. Lorsque l on veut virtualiser une machine physique, il est donc important de savoir si ce profil ne pausera pas de problème une fois virtualisé. 20

Nicolas Dewaele nico@adminrezo.fr http://adminrezo.fr. Virtualisation. Virtualisation

Nicolas Dewaele nico@adminrezo.fr http://adminrezo.fr. Virtualisation. Virtualisation Virtualisation Table des matières Virtualisation1 I- Principes de la virtualisation.2 1- Introduction..2 2- Virtualisation totale (hyperviseur type 1)..3 3- Virtualisation assistée par matériel (Hyperviseur

Plus en détail

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES 1 DECOUVERTE DE LA VIRTUALISATION... 2 1.1 1.2 CONCEPTS, PRINCIPES...2 UTILISATION...2 1.2.1 Formation...2

Plus en détail

Journée JOSY Virtualisation : Hyper V de Microsoft (9 & 10 juin Strasbourg) Djélani BABA

Journée JOSY Virtualisation : Hyper V de Microsoft (9 & 10 juin Strasbourg) Djélani BABA Journée JOSY Virtualisation : Hyper V de Microsoft (9 & 10 juin Strasbourg) Djélani BABA Implémentation de Hyper V Présentation de Hyper V Configuration de Hyper V Gestion des disques virtuels et machines

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les

Plus en détail

Présentation de Citrix XenServer

Présentation de Citrix XenServer Présentation de Citrix XenServer Indexes Introduction... 2 Les prérequis et support de Xenserver 6 :... 2 Les exigences du système XenCenter... 3 Avantages de l'utilisation XenServer... 4 Administration

Plus en détail

La Continuité d Activité

La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere au service de La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere La virtualisation et la Continuité d Activité La virtualisation et le Plan de Secours Informatique

Plus en détail

EN Télécom & Réseau S Utiliser VMWARE

EN Télécom & Réseau S Utiliser VMWARE EN Télécom & Réseau S Utiliser VMWARE Utiliser les machines virtuelles VMWARE Nom : Prénom : Classe : Date : Appréciation : Note : Objectif : Être capable de créer et configurer une machine virtuelle Configuration

Plus en détail

VIRTUALISATION ET CLOUD COMPUTING. Année Universitaire : 2015-2016

VIRTUALISATION ET CLOUD COMPUTING. Année Universitaire : 2015-2016 VIRTUALISATION ET CLOUD COMPUTING Enseignant : Mohamed MANAA Année Universitaire : 2015-2016 Plan La virtualisation Qu'est-ce que la virtualisation? Pourquoi virtualiser? Terminologies Techniques de virtualisation

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les principales

Plus en détail

CA ARCserve Backup ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5

CA ARCserve Backup ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 CA ARCserve Backup Ce document répond aux questions les plus fréquentes sur CA ARCserve Backup r12.5. Pour en savoir plus sur les nouveautés de

Plus en détail

Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere

Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere 15/11/2013 Par Aymeric BLERREAU Dans le cadre de l obtention du BTS SIO SISR Services Informatiques aux Organisation option Solution d Infrastructure,

Plus en détail

MACHINE VIRTUELLE VSPHERE. Projet Personnalisé Encadré 1

MACHINE VIRTUELLE VSPHERE. Projet Personnalisé Encadré 1 MACHINE VIRTUELLE VSPHERE Projet Personnalisé Encadré 1 Aymeric Blerreau 15/11/2013 1 TABLE DES MATIÈRES 2 Description... 2 3 Contexte... 3 3.1 Contexte... 3 3.2 Objectifs... 3 3.3 Solution envisageable...

Plus en détail

MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/

MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/ MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/ SANTE RESEAU développe en 2012, une filiale, VIRTUAL SR, spécialisée dans l'hébergement PRIVÉ de Machines Virtuelles. Spécialisée dans Les Architectures Virtuelles

Plus en détail

Système Principal (hôte) 2008 Enterprise x64

Système Principal (hôte) 2008 Enterprise x64 Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée avec : Hyper-V 6.0 Manager Hyper-V Server (R1&R2) de Microsoft Hyper-V 6.0 Network Shutdown Module Système Principal

Plus en détail

Installation d une architecture VMware Infrastructure 3 : Bilan et perspectives

Installation d une architecture VMware Infrastructure 3 : Bilan et perspectives Installation d une architecture VMware Infrastructure 3 : Bilan et perspectives Alexandre MIREK CRI Université Lumière Lyon 2 INTRODUCTION La virtualisation serveur : Pourquoi? Augmentation du nombre de

Plus en détail

au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO

au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO En théorie Introduction Présentation de l ESXi VMFS Virtual Center Vsphere Client Converter Vmotion High Availability/DRS/DPM Gestion

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDPP Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

Windows serveur 2008 installer hyperv

Windows serveur 2008 installer hyperv Windows serveur 2008 installer hyperv 1 Description Voici la description fournit par le site Microsoft. «Windows Server 2008 Hyper-V est le moteur de virtualisation (hyperviseur) fourni dans Windows Server

Plus en détail

PRESENSTATION VMWARE ESXi NOTION DE MACHINE VIRTUELLE

PRESENSTATION VMWARE ESXi NOTION DE MACHINE VIRTUELLE PRESENSTATION VMWARE ESXi C est un logiciel qui permet de : 1. Virtualiser les postes informatiques 2. Virtualiser les serveurs d un réseau ESXi est la plate-forme de virtualisation sur laquelle vous créez

Plus en détail

La virtualisation de serveurs avec VMWare Infrastructure - Retour d expérience

La virtualisation de serveurs avec VMWare Infrastructure - Retour d expérience La virtualisation de serveurs avec VMWare Infrastructure - Retour d expérience Rodérick Petetin CRI INSA Rennes Virtualisation VMWare Contexte INSA Utilisateurs 1600 étudiants 450 personnels Parc serveur

Plus en détail

VIALAR Yoann. Année scolaire 2012-2013. Rapport d activités

VIALAR Yoann. Année scolaire 2012-2013. Rapport d activités VIALAR Yoann Année scolaire 2012-2013 Rapport d activités 1 Sommaire 1. Présentation de l entreprise a. Description b. Les activités 2. Les activités dans l entreprise a. Présentation de l activité c.

Plus en détail

Virtualisation des Serveurs et du Poste de Travail

Virtualisation des Serveurs et du Poste de Travail Virtualisation des Serveurs et du Poste de Travail Les enjeux de la virtualisation Les acteurs du segment La virtualisation de serveurs Les concepts Les technologies d architectures L offre La virtualisation

Plus en détail

Le Rô le Hyper V Secônde Partie Ope ratiôns avance es avec Hyper-V

Le Rô le Hyper V Secônde Partie Ope ratiôns avance es avec Hyper-V Le Rô le Hyper V Secônde Partie Ope ratiôns avance es avec Hyper-V Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les principales fonctionnalités

Plus en détail

Windows 2008 server -Introduction-

Windows 2008 server -Introduction- Windows 2008 server -Introduction- Rappel sur les systèmes d exploitation Un système d exploitation (Operating System) est un ensemble de programmes responsables de la liaison entre les ressources matérielles

Plus en détail

G. Méthodes de déploiement alternatives

G. Méthodes de déploiement alternatives Page 32 Chapitre 1 - Le fichier MigUser.xml permet de configurer le comportement d'usmt lors de la migration des comptes et profils utilisateurs (capture et restauration). - Le fichier config.xml permet

Plus en détail

EN Télécom & Réseau S Utiliser VMWARE

EN Télécom & Réseau S Utiliser VMWARE EN Télécom & Réseau S Utiliser VMWARE Utiliser les machines virtuelles VMWARE Nom : Prénom : Classe : Date : Appréciation : Note : Objectif : Être capable de créer et configurer une machine virtuelle Configuration

Plus en détail

Hyper V. Installation et configuration d une machine virtuelle. Joryck LEYES

Hyper V. Installation et configuration d une machine virtuelle. Joryck LEYES Le rôle Hyper-V fournit une infrastructure logicielle et des outils de gestion de base qui vous permettent de créer et de gérer un environnement informatique de serveur virtualisé. Hyper V Installation

Plus en détail

M2-ESECURE. Virtualisation : XEN. Pierre BLONDEAU

M2-ESECURE. Virtualisation : XEN. Pierre BLONDEAU M2-ESECURE Virtualisation : XEN Pierre BLONDEAU La virtualisation Wikipedia : La virtualisation consiste à faire fonctionner un ou plusieurs systèmes d'exploitation1 / applications (comme un navigateur),

Plus en détail

Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES

Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES GROUPEMENT DE COMMANDES CA54, CA55, CA57, CA88, CRAL Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES Etabli en application

Plus en détail

MIGRATION ANNEXE SAINT YVES. 1 : L existant. Pourquoi cette migration Schéma et adressage IP. 2 : Le projet. Schéma et adressage IP.

MIGRATION ANNEXE SAINT YVES. 1 : L existant. Pourquoi cette migration Schéma et adressage IP. 2 : Le projet. Schéma et adressage IP. MIGRATION ANNEXE SAINT YVES 1 : L existant 2 : Le projet Pourquoi cette migration Schéma et adressage IP Schéma et adressage IP 3: Mise en œuvre A- Esxi What that? a. Wmware Converter + vsphere B- Serveur

Plus en détail

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 186 Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 L'utilisation des fonctionnalités de haute disponibilité intégrées aux applications, L'ajout de solutions tierces. 1.1 Windows Server

Plus en détail

Module : Virtualisation à l aide du rôle Hyper-V

Module : Virtualisation à l aide du rôle Hyper-V Windows Server 2008 pour l'enseignement Module : Virtualisation à l aide du rôle Hyper-V Agenda du module Présentation d Hyper-V Installation d Hyper-V Configuration d Hyper-V Administration des machines

Plus en détail

Table des matières STE PUZZLE ... 15

Table des matières STE PUZZLE ... 15 Table des matières... 1 I - Présentation de la STE Puzzle... 3 A - Présentation de l entreprise... 3 1- Activité... 3 2- Données économiques et juridiques... 3 3- Situation et répartition géographique...

Plus en détail

VMWare Infrastructure 3

VMWare Infrastructure 3 Ingénieurs 2000 Filière Informatique et réseaux Université de Marne-la-Vallée VMWare Infrastructure 3 Exposé système et nouvelles technologies réseau. Christophe KELLER Sommaire Sommaire... 2 Introduction...

Plus en détail

Windows sur Kimsufi avec ESXi

Windows sur Kimsufi avec ESXi Introduction Depuis fin 2013 les serveurs Kimsufi sont livrés avec une seule adresse IPv4 et une seule adresse IPv6. De même les distributions Windows ne sont plus disponibles à l'installation Il est cependant

Plus en détail

Acronis Backup & Recovery 11

Acronis Backup & Recovery 11 Acronis Backup & Recovery 11 Guide de démarrage rapide S'applique aux éditions suivantes : Advanced Server Virtual Edition Advanced Server SBS Edition Advanced Workstation Serveur pour Linux Serveur pour

Plus en détail

Introduction. Exigences matérielles (Virtual PC)

Introduction. Exigences matérielles (Virtual PC) Introduction Ce kit de formation est conçu pour les professionnels des technologies de l information (TI) qui prennent en charge ou pensent prendre en charge des réseaux Windows Server 2008 et qui envisagent

Plus en détail

Solutions de conversion P2V et V2V (v2.1)

Solutions de conversion P2V et V2V (v2.1) Solutions de conversion P2V et V2V (v2.1) Tutorial conçu et rédigé par Michel de CREVOISIER INDEX INDEX... 1 1. Backup Exec System Recovery (BESR)... 2 1.1 Création du disque d amorçage... 2 1.2 Ghost

Plus en détail

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009» 3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Etude de cas" Note : 11/20 Thème : réseaux de télécommunication et équipements

Plus en détail

Présentation d HyperV

Présentation d HyperV Virtualisation sous Windows 2008 Présentation d HyperV Agenda du module Présentation d Hyper-V Installation d Hyper-V Configuration d Hyper-V Administration des machines virtuelles Offre de virtualisation

Plus en détail

Description du logiciel Acronis Backup & Recovery 11.5

Description du logiciel Acronis Backup & Recovery 11.5 Description du logiciel Acronis Backup & Recovery 11.5 Restauration rapide : Sans avoir à réinstaller le système d'exploitation, ni les applications. Vous souhaitez restaurer un fichier, un courrier électronique

Plus en détail

Restauration rapide et fiable sur des plates-formes matérielles différentes, dans des environnements virtuels ou sur des sites distants.

Restauration rapide et fiable sur des plates-formes matérielles différentes, dans des environnements virtuels ou sur des sites distants. Protégez votre entreprise contre les périodes d'indisponibilité et les sinistres grâce à une solution de sauvegarde/restauration rapide et fiable Présentation Symantec Backup Exec System Recovery 2010

Plus en détail

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager Alcatel-Lucent Appliance Manager Solution complète de gestion des adresses IP et de bout en bout basée sur des appliances Rationalisez vos processus de gestion et réduisez vos coûts d administration avec

Plus en détail

10 conseils pour réussir votre projet de virtualisation de serveurs

10 conseils pour réussir votre projet de virtualisation de serveurs 10 conseils pour réussir votre projet de virtualisation de serveurs Réalisé pour Microsoft France par Introduction La mise en œuvre d un projet de virtualisation de serveurs présente de nombreux avantages

Plus en détail

Sommaire Introduction : Les problèmes rencontrés dans une architecture d un réseau «classique»... 1 I Qu est ce que la virtualisation?...

Sommaire Introduction : Les problèmes rencontrés dans une architecture d un réseau «classique»... 1 I Qu est ce que la virtualisation?... Sommaire Introduction : Les problèmes rencontrés dans une architecture d un réseau «classique»... 1 I Qu est ce que la virtualisation?... 3 a) Définition... 3 b) Les deux méthodes de virtualisation couramment

Plus en détail

PPE 1 PRISE EN MAIN DE VMWARE VSPHERE 5.5 & CONFIGURATION D UNE MACHINE VIRTUELLE

PPE 1 PRISE EN MAIN DE VMWARE VSPHERE 5.5 & CONFIGURATION D UNE MACHINE VIRTUELLE PPE 1 PRISE EN MAIN DE VMWARE VSPHERE 5.5 & CONFIGURATION D UNE MACHINE VIRTUELLE Antoine CAMBIEN BTS SIO Option SISR Session 2015 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Session 2014 2015 Nom

Plus en détail

SAUVEGARDE ET AD ET SERVEUR RESTAURATION DU SERVEUR D IMPRESSION. Domingues Almeida Nicolas Collin Leo Ferdoui Lamia Sannier Vincent

SAUVEGARDE ET AD ET SERVEUR RESTAURATION DU SERVEUR D IMPRESSION. Domingues Almeida Nicolas Collin Leo Ferdoui Lamia Sannier Vincent SAUVEGARDE ET RESTAURATION DU SERVEUR AD ET SERVEUR Domingues Almeida Nicolas Collin Leo Ferdoui Lamia Sannier Vincent Sommaire Objectifs :... 2 Pré requis :... 2 Installation de l active directory...

Plus en détail

PARAGON VIRTUALISATION MANAGER

PARAGON VIRTUALISATION MANAGER PARAGON Technologie GmbH, Systemprogrammierung Heinrich-von-Stephan-Str. 5c 79100 Freiburg, Germany Tel. +49 (0) 761 59018201 Fax +49 (0) 761 59018130 Internet www.paragon-software.com Email sales@paragon-software.com

Plus en détail

Parallels Desktop 4 Switch to Mac - Lisez-moi ----------------------------------------------------------------------------------------------

Parallels Desktop 4 Switch to Mac - Lisez-moi ---------------------------------------------------------------------------------------------- Parallels Desktop 4 Switch to Mac - Lisez-moi Bienvenue dans Parallels Desktop 4 Switch to Mac build 4.0.5922. Ce document contient des informations que vous devez connaître pour réussir à installer Parallels

Plus en détail

Mise en place d'un Serveur TSE sous Windows Server 2008 R2 Entreprise

Mise en place d'un Serveur TSE sous Windows Server 2008 R2 Entreprise Introduction : Tout au long de ce tutorial nous allons voir comment installer un serveur TSE sous Windows Server 2008 R2 Entreprise dans vsphère commençons tout d abord à les définir et voir leurs fonctions.

Plus en détail

Faulconnier Bastien SIO2. Cahier des charges. Choix et mise en œuvre d'un datacenter pour Infrastructure Cloud. Pour la société :

Faulconnier Bastien SIO2. Cahier des charges. Choix et mise en œuvre d'un datacenter pour Infrastructure Cloud. Pour la société : Cahier des charges Choix et mise en œuvre d'un datacenter pour Infrastructure Cloud Pour la société : Galaxy-Swiss Bourdin Infrastructure choisie : Metalo Datacenter Préparé par le cabinet de conseil ACF

Plus en détail

Serveur AD, DNS et DHCP sous Windows Serveur 2008 R2 et VMWare Workstation 10

Serveur AD, DNS et DHCP sous Windows Serveur 2008 R2 et VMWare Workstation 10 Serveur AD, DNS et DHCP sous Windows Serveur 2008 R2 et VMWare Workstation 10 Sommaire 1. Contexte... 2 2. Prérequis... 2 3. Configuration du réseau dans VMWare Workstation 10... 2 4. Windows Server 2008

Plus en détail

Fiche Technique SCVMM

Fiche Technique SCVMM Le 27/03/2013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Fiche Technique Objectif 27/03/2013 27/03/2013 SCVMM

Plus en détail

WHITE PAPER. Protéger les serveurs virtuels avec Acronis True Image

WHITE PAPER. Protéger les serveurs virtuels avec Acronis True Image Protéger les serveurs virtuels avec Acronis True Image Copyright Acronis, Inc., 2000 2008 Les organisations liées aux technologies de l information ont découvert que la technologie de virtualisation peut

Plus en détail

Questions fréquemment posées.

Questions fréquemment posées. Questions fréquemment posées. Vous vous posez des questions concernant le passage à Windows 8, les nouveautés et la mise en route? Voici quelques réponses. Cliquez sur la question pour voir la réponse.

Plus en détail

Online Help StruxureWare Data Center Expert

Online Help StruxureWare Data Center Expert Online Help StruxureWare Data Center Expert Version 7.2.7 Système virtuel StruxureWare Data Center Expert Le serveur StruxureWare Data Center Expert 7.2 est disponible comme système virtuel pris en charge

Plus en détail

INSTALLATION DES SALLES MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE

INSTALLATION DES SALLES MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE RAPPORT DE STAGE PREMIERE ANNEE INSTALLATION DES SALLES MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE Nom : Anaël Mangilli Tuteur : Franck Panela BTS SIO OPTION SISR 2014 N candidat:0312838946 Table des matières 1

Plus en détail

Contrôle à distance. Logiciels existants:

Contrôle à distance. Logiciels existants: Contrôle à distance Logiciels existants: CrossLoop, dont l édition gratuite est limitée à une seule machine. Est un utilitaire permettant de contrôler un ordinateur à distance s'inscrivant directement

Plus en détail

Mise en route d'une infrastructure Microsoft VDI

Mise en route d'une infrastructure Microsoft VDI Mise en route d'une infrastructure Microsoft VDI (poste de travail virtualisé) Tutorial inspiré des e-démos Microsoft Technet : VDI & Windows Server 2008 R2 Rédigé par Alexandre COURCELLE, Centre Hospitalier

Plus en détail

Virtualisation CITRIX, MICROSOFT, VMWARE OLIVIER D.

Virtualisation CITRIX, MICROSOFT, VMWARE OLIVIER D. 2013 Virtualisation CITRIX, MICROSOFT, VMWARE OLIVIER D. Table des matières 1 Introduction (Historique / définition)... 3 2 But de la virtualisation... 4 3 Théorie : bases et typologie des solutions techniques...

Plus en détail

A Libre Ouvert. Médiathèque Jacques Ellul. le 12-03-2010

A Libre Ouvert. Médiathèque Jacques Ellul. le 12-03-2010 A Libre Ouvert Médiathèque Jacques Ellul le 12-03-2010 à PESSAC avec l'abul La Virtualisation (avec VirtualBox) C'est quoi, la 'virtualisation'? A quoi ça peut me servir à la maison? Et dans mon travail,

Plus en détail

Hyper-V R2 (Module 1) : Introduction

Hyper-V R2 (Module 1) : Introduction Hyper-V R2 (Module 1) : Introduction Hamid HARABAZAN Formateur et Consultant indépendant en Systèmes et Virtualisation Certifications : MCT, MCITP, A+, Server+, Linux+, LPIC-1, CCENT/CCNA,VSP, Contact

Plus en détail

Résumé du stage CFA 2015 :

Résumé du stage CFA 2015 : Résumé du stage CFA 2015 : Présentation des locaux : Les locaux du CFA se présentent en plusieurs bâtiments. Il y a un CRM (Centre de Ressources Matériels), un bâtiment administratif, des bâtiment de salles

Plus en détail

LA VIRTUALISATION. Etude de la virtualisation, ses concepts et ses apports dans les infrastructures informatiques. 18/01/2010.

LA VIRTUALISATION. Etude de la virtualisation, ses concepts et ses apports dans les infrastructures informatiques. 18/01/2010. Guillaume ANSEL M2 ISIDIS 2009-2010 / ULCO Dossier d étude sur la virtualisation LA VIRTUALISATION 18/01/2010 Etude de la virtualisation, ses concepts et ses apports dans les infrastructures informatiques.

Plus en détail

Guide des solutions 2X

Guide des solutions 2X Guide des solutions 2X Page 1/22 Sommaire Les solutions d infrastructures d accès 2X... 3 2X Application Server/LoadBalancer... 4 Solution pour un seul Terminal Server... 4 Solution pour deux Terminal

Plus en détail

Virtualisation? http://fr.wikipedia.org/wiki/virtualisation. Colloque IPhT 2010 - Informatique

Virtualisation? http://fr.wikipedia.org/wiki/virtualisation. Colloque IPhT 2010 - Informatique Virtualisation? «La virtualisation consiste à faire fonctionner sur un seul ordinateur plusieurs systèmes d'exploitation comme s'ils fonctionnaient sur des ordinateurs distincts.» http://fr.wikipedia.org/wiki/virtualisation

Plus en détail

David Bizien Directeur SI Finance, ColiPoste

David Bizien Directeur SI Finance, ColiPoste Mise en place d'un plan de reprise d'activité (PRA) en environnement hétérogène et virtuel afin de sécuriser le SI Finance ColiPoste. David Bizien Directeur SI Finance, ColiPoste Présentation La Poste

Plus en détail

Le routeur de la Freebox explications et configuration

Le routeur de la Freebox explications et configuration Le routeur de la Freebox explications et configuration Source : journal du freenaute «http://www.journaldufreenaute.fr/05/03/2008/tuto-le-routeur-de-la-freeboxexplications-et-configuration.html» Publiée

Plus en détail

LES HYPERVISEURS. Introduction. CHARLES ARNAUD Les hyperviseurs

LES HYPERVISEURS. Introduction. CHARLES ARNAUD Les hyperviseurs 1 LES HYPERVISEURS Introduction Le but d un logiciel de virtualisation, ou appelé également hyperviseur est d émuler une machine dite virtuelle avec une configuration matérielle et logicielle. Les intérêts

Plus en détail

Procédure pas à pas de découverte de l offre. Service Cloud Cloudwatt

Procédure pas à pas de découverte de l offre. Service Cloud Cloudwatt Procédure pas à pas de découverte de l offre Service Cloud Cloudwatt Manuel Utilisateur 03/07/2014 Cloudwatt - Reproduction et communication sont interdites sans autorisation 1/45 Contenu 1. Introduction...

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDTM Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

Plan de cet après-midi

Plan de cet après-midi Plan de cet après-midi Hyper-V Hyper-V V2 TSE Remote Desktop Server Virtualisation Ensemble de techniques matérielles et/ou logicielles permettant de faire fonctionner sur une seule machine plusieurs systèmes

Plus en détail

Installation du Serveur - Windows Server 2003

Installation du Serveur - Windows Server 2003 Installation du Serveur - Windows Server 2003 Nous allons commencer par l installation du serveur afin de remplir les conditions nécessaires et préparer celui-ci à l installation des services : Active

Plus en détail

INSTALLATION DE NORTON GHOST 15.0

INSTALLATION DE NORTON GHOST 15.0 INSTALLATION DE NORTON GHOST 15.0 21/04/2010 1/17 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 3 Conditions... 4 Préparation... 5 Validation des pilotes... 6 Installation de Norton Ghost... 8 En bref... 17 21/04/2010

Plus en détail

La gestion du poste de travail en 2011 : Panorama des technologies

La gestion du poste de travail en 2011 : Panorama des technologies La gestion du poste de travail en 2011 : Panorama des technologies François Clémence C.R.I Université Paul Verlaine Metz UFR Sciences Humaines et Arts clemence@univ-metz.fr Olivier Mathieu C.R.I Université

Plus en détail

Mise en œuvre d une infrastructure de virtualisation au CNRGV

Mise en œuvre d une infrastructure de virtualisation au CNRGV Mise en œuvre d une infrastructure de virtualisation au CNRGV Pourquoi la virtualisation? Choix de la solution Mise en œuvre Avantages, inconvénients, perspectives Pour aller plus loin 26/03/2013 AG CATI

Plus en détail

VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS

VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS Virtualisation Définition Marché & Approche Microsoft Virtualisation en PME Quel(s) besoin(s) Quelle(s) approche(s) Témoignage Client Mr Rocher, DSI CESML Questions /

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

11/04/2014 Document Technique des Services Disponibles. 16/04/2014. Document Technique des Services Disponibles.

11/04/2014 Document Technique des Services Disponibles. 16/04/2014. Document Technique des Services Disponibles. 16/04/2014 Document Technique des Services Disponibles. 1 Sommaire Schéma de l infrastructure réseau... 3 Détail des configurations... 5 Identifiants de connexions.... 8 2 Schéma de l infrastructure réseau

Plus en détail

06/11/2014 Hyperviseurs et. Infrastructure. Formation. Pierre Derouet

06/11/2014 Hyperviseurs et. Infrastructure. Formation. Pierre Derouet 06/11/2014 Hyperviseurs et Infrastructure Formation Pierre Derouet Table des matières I. Qu est-ce qu un Hyperviseur?... 2 a. Définition... 2 b. Les avantages des hyperviseurs... 2 c. Les inconvénients

Plus en détail

Brochure Datacenter. www.novell.com. Novell Cloud Manager. Création et gestion d un cloud privé. (Faire du cloud une réalité)

Brochure Datacenter. www.novell.com. Novell Cloud Manager. Création et gestion d un cloud privé. (Faire du cloud une réalité) Brochure Datacenter Novell Cloud Manager Création et gestion d un cloud privé (Faire du cloud une réalité) Novell Cloud Manager : le moyen le plus simple de créer et gérer votre cloud WorkloadIQ est notre

Plus en détail

Virtualisation en pratique

Virtualisation en pratique Virtualisation en pratique Kenneth Hess et Amy Newman Traduit par Isabelle Hurbain-Palatin Pearson Education France a apporté le plus grand soin à la réalisation de ce livre afin de vous fournir une information

Plus en détail

La plate forme VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les infrastructures de Datacenters en Cloud Computing.

La plate forme VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les infrastructures de Datacenters en Cloud Computing. vsphere 4 1. Présentation de vsphere 4 C est le nouveau nom de la plate forme de virtualisation de VMware. La plate forme VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les

Plus en détail

Procédure de modification d une image GHOST d une station travail Windows XP pro et SEVEN pro Connectée à réseau SCRIBE

Procédure de modification d une image GHOST d une station travail Windows XP pro et SEVEN pro Connectée à réseau SCRIBE Procédure de modification d une image GHOST d une station travail Windows XP pro et SEVEN pro Connectée à réseau SCRIBE Cette documentation explique comment modifier l image Ghost déjà existante d un poste

Plus en détail

Symantec Backup Exec System Recovery Restauration des systèmes Windows à tout moment, de n'importe où et sur une grande variété de périphériques.

Symantec Backup Exec System Recovery Restauration des systèmes Windows à tout moment, de n'importe où et sur une grande variété de périphériques. L'essentiel en bref Symantec Backup Exec System Recovery Restauration des systèmes Windows à tout moment, de n'importe où et sur une grande variété de périphériques. POURQUOI SYMANTEC BACKUP EXEC SYSTEM

Plus en détail

CA ARCserve r16 devance Veeam Backup and Replication 6.5 dans le domaine de la protection virtuelle

CA ARCserve r16 devance Veeam Backup and Replication 6.5 dans le domaine de la protection virtuelle devance Veeam Backup and Replication 6.5 dans le domaine de la protection virtuelle En octobre 2012, Network Testing Labs (NTL) a réalisé une analyse concurrentielle à la demande de CA Technologies. Selon

Plus en détail

Infrastructure RDS 2012

Infrastructure RDS 2012 105 Chapitre 3 Infrastructure RDS 2012 1. Introduction Infrastructure RDS 2012 Une infrastructure RDS 2012 R2 est composée de plusieurs serveurs ayant chacun un rôle bien défini pour répondre aux demandes

Plus en détail

08/02/2016 Hyper-V BTS SIO SISR. Keita Mohamed [NOM DE LA SOCIÉTÉ]

08/02/2016 Hyper-V BTS SIO SISR. Keita Mohamed [NOM DE LA SOCIÉTÉ] 08/02/2016 Hyper-V BTS SIO SISR Keita Mohamed [NOM DE LA SOCIÉTÉ] Hyper V Windows Server 2012 R 2 Windows Server 2012 R2 fournit à un administrateur une plateforme complète, au niveau administration de

Plus en détail

VMWARE VSPHERE ESXI INSTALLATION

VMWARE VSPHERE ESXI INSTALLATION 1 VMWARE VSPHERE ESXI INSTALLATION Présentation Résumé des fonctionnalités L hyperviseur vsphere, souvent appelé «VMware ESXi», du nom de l architecture d hyperviseur sous-jacente, est un hyperviseur bare-metal

Plus en détail

VIRTUALISATION. Technologie permettant de faire tourner plusieurs OS simultanément sur un ordinateur.

VIRTUALISATION. Technologie permettant de faire tourner plusieurs OS simultanément sur un ordinateur. VIRTUALISATION Définition : Technologie permettant de faire tourner plusieurs OS simultanément sur un ordinateur. 2 principaux types d Hyperviseurs : Bare-metal : OS dédié à la virtualisation VMWare ESXi

Plus en détail

Serveur WSUS. Introduction : Phase d étude : Phase de préparation :

Serveur WSUS. Introduction : Phase d étude : Phase de préparation : Serveur WSUS Introduction : Dans le cadre de mon stage de 2 ème année, l on m a proposé plusieurs projets. J ai choisi l installation d un serveur WSUS. Je vais présenter mes choix et les étapes de la

Plus en détail

DESCRIPTIF DES PROJETS 3EME ANNEE QUI SERONT PRESENTES LORS DE LA JOURNEE DE PROJET DE FIN D ETUDES LE 31/01/2013

DESCRIPTIF DES PROJETS 3EME ANNEE QUI SERONT PRESENTES LORS DE LA JOURNEE DE PROJET DE FIN D ETUDES LE 31/01/2013 DESCRIPTIF DES PROJETS 3EME ANNEE QUI SERONT PRESENTES LORS DE LA JOURNEE DE PROJET DE FIN D ETUDES LE 31/01/2013 PROJET N 1 : SECURISATION DE MACHINES VIRTUELLES La virtualisation d OS ou de serveurs

Plus en détail

Optimisez vos environnements Virtualisez assurément

Optimisez vos environnements Virtualisez assurément Optimisez vos environnements Virtualisez assurément Présenté par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation Une approche unique et simplifiée Solutions en Solutions d infrastructure infrastructure

Plus en détail

Rapport de stage Seconde année

Rapport de stage Seconde année BTS SIO SISR Rapport de stage Seconde année CELLIER BASTIEN CHAMPAGNE INFORMATIQUE OCI 1 Table des matières Introduction... 2 Service après-vente... 2 Téléphonie IP... 4 VMWARE ESXi... 5 Intervention chez

Plus en détail

Serveur de Licences Acronis. Guide Utilisateur

Serveur de Licences Acronis. Guide Utilisateur Serveur de Licences Acronis Guide Utilisateur TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 3 1.1 Présentation... 3 1.2 Politique de Licence... 3 2. SYSTEMES D'EXPLOITATION COMPATIBLES... 4 3. INSTALLATION DU

Plus en détail

Utilisation de matériels industriels avec des outils de virtualisation open source. Open Source dans le monde industriel

Utilisation de matériels industriels avec des outils de virtualisation open source. Open Source dans le monde industriel Utilisation de matériels industriels avec des outils de virtualisation open source Open Source dans le monde industriel Christophe Sauthier Ancien Président de Ubuntu fr Développeur Ubuntu Officiel Développeur

Plus en détail

Présentation du déploiement des serveurs

Présentation du déploiement des serveurs Présentation du déploiement des serveurs OpenText Exceed ondemand Solutions de gestion de l accès aux applications pour l entreprise OpenText Connectivity Solutions Group Février 2011 Sommaire Aucun environnement

Plus en détail

SUPERVISION. Centreon 5.9

SUPERVISION. Centreon 5.9 SUPERVISION Centreon 5.9 Steven DELAPRUNE BTS SIO 11/03/2015 Sommaire CAHIER DES CHARGES... 3 INTRODUCTION... 3 PRINCIPES GENERAUX... 3 Définition... 3 Problématique... 3 Description du besoin... 3 Solution...

Plus en détail

TP Réseaux informatique Configuration

TP Réseaux informatique Configuration RESEAU INFORMATIQUE Problématique Comment organiser et paramétrer l échange entre systèmes de traitements des informations (ordinateurs)? Centres d intérêt Savoirs 9 0 A B C D Thèmes associés A B C D AF

Plus en détail