Les émissions gazeuses

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les émissions gazeuses"

Transcription

1 Direction du Transport aérien Sous-direction des études, des statistiques et de la prospective Les émissions gazeuses Les liées émissions au trafic gazeuses aérien liées commercial au trafic aérien en France France en en Ministère de l Environnement, de l Énergie et de la Mer

2 Les émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial en France en 2015 Sommaire Préambule & Méthodologie... 2 Transport aérien et émissions de CO 2 : les chiffres-clés... 4 Emissions de l aviation commerciale par aéroport... 5 Aéroport de Paris-Charles de Gaulle... 6 Aéroport de Paris-Orly... 8 Aéroport de Nice-Côte d Azur Aéroport de Lyon-Saint-Exupéry Aéroport de Marseille-Provence Aéroport de Toulouse-Blagnac Aéroport de Bordeaux-Mérignac Aéroport de Nantes-Atlantique Aéroport de Beauvais-Tillé Aéroport de Montpellier-Méditerranée Aéroport de Lille-Lesquin Aéroport de Bâle-Mulhouse DGAC/DTA/SDE 1/29

3 1. Préambule Avec la présente publication, la DGAC fournit une évaluation des émissions en France liées au transport aérien commercial et met à la disposition des acteurs intéressés un ensemble de fiches pour les émissions gazeuses des douze aéroports métropolitains les plus importants en passagers. L objectif est d aider ceux-ci à constituer les bilans des émissions carbonées liées aux mouvements d avions, et de fournir plus généralement une information sur le sujet au public intéressé par cette question. La définition des émissions localisables à un aéroport est conventionnelle. Conformément à l usage, on retient le cycle "décollage-atterrissage" ("Landing and take off" ou "LTO" dans la terminologie OACI) qui comprend le roulage, la montée initiale et la descente finale (en-dessous de pieds, soit 915 mètres de hauteur). En complément et pour information, un indicateur des émissions "croisière" est fourni pour chaque aéroport. Il est obtenu en répartissant par moitié entre l aéroport de départ et celui d arrivée d un avion, les émissions "en croisière", de sorte que les émissions totales (au niveau mondial) soient bien égales à la somme des émissions totales par aéroport. Il convient cependant de noter que cette valeur dépasse largement les émissions locales, mieux reflétées par le cycle LTO. Outre le calcul du CO 2, ce bilan contient également une évaluation d autres types d émissions contribuant à l effet de serre (CH 4, N 2 O, ) ou à la pollution locale (NOx, particules, ) sur le cycle LTO. 2. Méthodologie 2.1 Principes Depuis plusieurs années, la DGAC (Direction générale de l aviation civile) réalise le calcul des émissions de CO 2 imputables à l activité de l aviation commerciale en France à l aide du calculateur TARMAAC (Traitements et Analyses des Rejets émis dans l Atmosphère par l Aviation Civile). TARMAAC est un outil développé par la DGAC en coopération avec le CITEPA (Centre Interprofessionnel Technique d Etudes de la Pollution Atmosphérique), notamment utilisé pour établir l inventaire des émissions du trafic aérien de la France établi dans le cadre des engagements pris lors du protocole de Kyoto (niveau national), mais également pour quantifier les émissions moyennes par passager équivalent pour les principales lignes aériennes commerciales en France, fournies par le calculateur en ligne de la DGAC : TARMAAC s appuie sur des méthodes internationales utilisées pour les inventaires d émissions 1 sur la base des émissions moteurs de l OACI 2 et sur des données de trafic réelles allant jusqu au vol à vol (type avion, motorisation, chargement en passagers, fret et poste, temps de roulage, etc ). Ainsi, pour chaque mouvement TARMAAC estime la distance orthodromique entre chaque plateforme à partir de ses coordonnées géographiques et applique différents coefficients de consommation et d émissions (fonction du type avion et du type moteur) sur chaque phase du vol modélisé (sol, montée, croisière descente, approche, sol). Les coefficients sont issus de bases de référence et de méthodes connues (MEET, base OACI), complétées par des opérations de recalibrage avec des données de consommation réelles de compagnies partenaires. 1 Meet : Methodologies of Estimating air pollutant Emissions for Transport voir Kalivoda M.T. & M. Kudrna (1997): Methodologies for estimating emissions from air traffic). 2 ICAO Aircraft Engine Emissions Databank. DGAC/DTA/SDE 2/29

4 Pour établir le bilan des émissions gazeuses d un aéroport liées au trafic aérien, il est convenu de prendre en compte le cycle LTO de l ensemble des vols commerciaux. Les émissions LTO sont calculées pour chaque mouvement (à l arrivée et au départ), puis agrégées. Les émissions gazeuses liées à la croisière sont données à titre d information. Pour éviter les doubles comptes, on comptabilise 50% des émissions croisière de l ensemble des vols au départ et à l arrivée de la plate-forme. Dans les tableaux présentant les résultats pour les gaz autres que le CO 2, les gaz sont séparés selon qu ils sont de type gaz à effet de serre (GES : CH 4 et N 2 O), contribuant au réchauffement par effet de serre, ou de type gaz polluant sans pouvoir radiatif (CO, COV, COVNM, NOX, SO 2, Particules). Les émissions prises en compte étant celles liées aux vols commerciaux qu ils soient passagers, cargo ou postaux, le trafic est analysé sous le même périmètre. Aussi, les valeurs unitaires (émissions par unité de trafic), qui permettent de quantifier notamment l évolution de l efficacité énergétique sont-elles évaluées en prenant la totalité du chargement (passagers + fret + poste). L unité employée est alors le "passageréquivalent-kilomètre-transporté" (PKTeq), avec l équivalence 100 kg de fret ou de poste = 1 passager. 2.2 Principales évolutions de TARMAAC Par rapport au bilan précédent (2012), les évolutions du calculateur TARMAAC version 2015 ont été les suivantes : Prise en compte du fret et de la poste pour le calcul de l emport moyen et de l activité (PKTeq) Temps de roulage réel vol à vol, applicable à partir de 2011 (alors que l on prenait un temps de roulage moyen par aéroport ou par type d aéroport dans la version précédente) Prise en compte des moteurs dans leur état initial, faute d information fiable sur l équipement en "kits combustor" Affinement du modèle hélicoptère, s appuyant notamment sur une étude OFAC (Guidance on the Determination of Helicopter Emissions ref. 0/3/33/ ) Rétropolation des calculs depuis 2000 avec cette nouvelle méthode TARMAAC En revanche les points suivants sont restés inchangés : Les effets des trainées de condensation ne sont pas pris en compte La contribution des APU n est pas prise en compte (NB : des travaux sont en cours dans TARMAAC pour inclure les APU dans la prochaine édition du bilan) On n intègre pas de facteur de production (qui correspondrait à l énergie dépensée pour produire et acheminer le carburant jusqu au pied de l avion) 2.3 Définitions Cycle LTO (Landing and Take-Off) : phases d approche, roulage, décollage et montée pieds (915 m) ; Croisière : Phase du vol au-dessus de 3000 pieds. Long - courrier : vol d une durée supérieure à 4h30 Vol intérieur : vol entre deux points de la métropole et/ou de l Outre-Mer Pour les définitions de passagers équivalents (PAXeq) et de passagers équivalents-kilomètrestransportés (PKTeq), 100 kilogrammes de fret ou poste sont équivalents à un passager : PAXeq = PAX + TM / 100 PKTeq = (PAX + TM / 100) * distance où TM correspond à la masse de marchandise transportée (fret ou poste), exprimée en kg. DGAC/DTA/SDE 3/29

5 3. Transport aérien et émissions de CO2 : les chiffres-clés 3.1 Transport aérien On considère dans ce paragraphe uniquement l aviation commerciale (source Tarmaac). Les émissions de CO 2 du transport aérien en France (hors APU) se sont élevées en 2015 à 20,3 Mt (millions de tonnes), dont 1,9 Mt pour la phase LTO (9,5%) et 18,4 Mt pour la ½ croisière (90,5%). Entre 2000 et 2015, ces émissions ont progressé de +7,1% pour un nombre de passagers-équivalentskilomètres-transportés (PKTeq) en augmentation de +43,9%. Le développement du trafic aérien s est ainsi accompagné d une amélioration continue de son efficacité énergétique : diminution de -25,5% des émissions de CO 2 unitaire (en kg de CO2/ PKTeq), soit une décroissance moyenne de -1,9% /an. Avec 4,1 Mt en 2015, la part du trafic intérieur dans les émissions de CO2 est de 20 %, dont une proportion importante liée à la desserte de l Outre-mer (2,0 Mt). Depuis 2000, les émissions de CO 2 pour le trafic intérieur sont en nette diminution (-26%). Au-delà des gains d efficacité énergétique, le report modal au bénéfice du TGV a participé à ces résultats. Une baisse du trafic aérien intérieur est attendue pour les prochaines années sur les liaisons desservies par le TGV. Les émissions du transport aérien international en 2015 (16,2 Mt de CO 2 ), qui représentent 80 % des émissions totales, sont en progression de 21% par rapport à 2000 pour un trafic en croissance de +57% (en PKTeq). 3.2 Secteur aérien dans son ensemble Les émissions totales de CO 2 du secteur aérien, y compris la contribution des APU pour l aviation commerciale (de l ordre de 3% du total) et celle de l aviation non commerciale (de l ordre de 4%), se sont élevées à 22,1 Mt en Elles sont en augmentation de +4,5 % par rapport à l année précédente (valeurs recalées par les ventes carburant aviation en France - valeur 2015 provisoire). Millions de tonnes CO (*) Intérieur y compris OM 6,1 4,6 4,9 4,9 4,8 4,6 4,6 International 14,6 16,3 17,0 16,5 16,5 16,6 17,5 Total secteur aérien (France) 20,7 20,9 21,8 21,4 21,2 21,2 22,1 Source Citepa chiffre pour la France entière (*) 2015 provisoire Le trafic aérien intérieur (comprenant la desserte de l Outre-mer incluse dans l UE) représente 3,4% du secteur des transports selon les données 2014 publiées dans le cadre de l inventaire national des émissions au format CCNUCC (Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques) pour le périmètre KP (Kyoto protocol incluent l Outre-mer inclus dans l UE). Le trafic aérien intérieur dans son ensemble et le secteur des transports sont respectivement à l origine de 1,0% et 28,3% des émissions de CO 2 de la France (chiffres CITEPA 2014 hors UTCF). DGAC/DTA/SDE 4/29

6 4. Emissions de l aviation commerciale par aéroport Les aéroports présentés dans les fiches à suivre sont ceux ayant un trafic 2015 supérieur à 1,5 million de passagers en France métropolitaine : Paris-CDG Paris-Orly Nice-Côte d Azur Lyon-Saint Exupéry Marseille-Provence Toulouse-Blagnac Bordeaux-Mérignac Nantes-Atlantique Beauvais-Tillé Montpellier-Méditerranée Lille-Lesquin Bâle-Mulhouse Il est rappelé que les nombres de mouvements indiqués dans ces fiches ne portent que sur les mouvements commerciaux (vols passagers, cargos et postaux). DGAC/DTA/SDE 5/29

7 Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial Aéroport de Paris-Charles de Gaulle Bilan émissions CO2 Unité Emissions LTO 842,0 863,7 861,2 902,3 890,2 877,0 876,1 899,1 milliers de Emissions croisière (au départ) 9 905, , , , , , , ,4 tonnes Emissions totales , , , , , , , ,5 Part des émissions totales dues au trafic long-courrier 74,7 77,3 76,4 77,0 77,2 78,2 78,5 78,7 % Part des passagers équivalents long-courriers dans le trafic de l'aéroport 41,3 44,5 45,7 44,0 43,9 44,6 44,5 44,8 Passagers équivalents (au départ) millions 32,04 36,79 41,07 41,94 41,57 41,36 42,27 43,33 Distance moyenne équivalente km Passagers équivalents-kilomètres-transportés (au départ) milliards 113,31 141,87 164,36 164,79 162,83 164,47 167,55 171,63 Emport moyen PAXeq/mvt Emissions moyennes par passager équivalent (LTO+croisière) 335,4 322,0 280,4 287,2 281,4 285,5 282,5 283,0 kg Emissions moyennes par 100 PKT équivalent (LTO+croisière) 9,49 8,35 7,01 7,31 7,18 7,18 7,13 7,14 Source : DGAC- DTA-SDE TARMAAC et données DGAC Voir définitions et conventions pages 2 et 3. Le trafic de l aéroport est, en 2015, de 65,72 millions de passagers totaux, en hausse de 3,2% par rapport à 2014, pour mouvements commerciaux dont mouvements mixtes et mouvements fret et poste - en hausse de 1,6% par rapport à En 2015, l ensemble fret et poste transporté représente 2,091 millions de tonnes, en hausse de 0,7% par rapport à Au cours de la période , la structure du trafic a considérablement évolué. Le nombre de passagers sur les vols long-courriers a augmenté de 63,4%, celui sur les vols court/moyen-courriers de 23,0%. En 2015, le nombre de passagers équivalents des vols long-courriers représente 44,8% du trafic de l aéroport contre 41,3% en L emport moyen, exprimé en passagers équivalents par vol, est passé de 126 en 2000 à 183 en Le montant des émissions CO 2 pour le LTO est de 899,1 milliers de tonnes en 2015, en hausse de 2,6% par rapport à Cette hausse est supérieure à celle du nombre de mouvements (+1,6%) entre 2014 et Les émissions CO 2 liées à la phase LTO, au cours de la période , ont augmenté de 8,1%, alors que le nombre des passagers équivalents augmentait de 35,2% et que celui des mouvements baissait de 6,9%, phénomène que l on peut expliquer par l augmentation de la taille moyenne des modules. Le montant des émissions totales de CO 2 (LTO+croisière) est de ,5 milliers de tonnes en 2015, en hausse de 2,7% par rapport à Le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés est en hausse de 2,4%, entre 2014 et Les émissions CO 2 totales (LTO+croisière) ont augmenté de 14,2% sur la période alors que le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés progressait de 51,5%, reflétant ainsi une diminution de 24,6% depuis 2000 des émissions totales par passager équivalent-kilomètre-transporté. Cela traduit une amélioration significative de l efficacité énergétique liée au renouvellement de la flotte avion et à l évolution des réseaux exploités au départ de Paris-Charles de Gaulle. DGAC/DTA/SDE 6/29

8 Autres gaz Autres gaz Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial Aéroport de Paris-Charles de Gaulle (suite et fin) CO2 LTO CO2 TOT CO2 TOT intérieur CO2 TOT international CO2 TOT/PAXeq CO2 TOT/PKTeq CO2 LTO/cycle Evolution des émissions de CO 2 depuis Evolution des émissions de CO 2 unitaire depuis 2000 Bilan "Autres gaz" LTO (tonnes) CH 4 - Méthane 74,0 55,4 46,3 47,9 45,6 44,8 43,6 44,3 N 2 O - Protoxyde d Azote 32,3 33,2 33,1 34,7 34,2 33,7 33,7 34,6 CO - Monoxyde de Carbone 3 810, , , , , , , ,7 COVNM - Composés Organiques Volatils Non Méthaniques 666,3 498,3 416,8 431,4 410,2 403,6 392,7 399,1 NOx - Oxyde d Azote 3 495, , , , , , , ,7 SO 2 - Dioxyde de Soufre 267,3 274,2 273,4 286,4 282,6 278,4 278,1 285,4 TSP - Particules 133,7 137,1 136,7 143,2 141,3 139,2 139,1 142, CO2, N2O, SO2, TSP LTO/cycle CO LTO/cycle COVNM, CH4 LTO/cycle NOX LTO/cycle Evolution des GES et polluants LTO par cycle depuis 2000 Bilan "Autres gaz" demi-croisière (tonnes) N 2 O - Protoxyde d Azote 312,1 346,3 335,9 351,2 340,5 344,5 348,8 358,1 CO - Monoxyde de Carbone 2 289, , , , , , , ,3 COV - Composés Organiques Volatils 943, , , , , , , ,4 NOx - Oxyde d Azote , , , , , , , ,7 SO 2 - Dioxyde de Soufre 3 144, , , , , , , ,8 TSP - Particules 1 572, , , , , , , ,4 DGAC/DTA/SDE 7/29

9 Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial Aéroport de Paris-Orly Bilan émissions CO2 Unité Emissions LTO 285,5 256,4 243,51 254,6 253,5 252,5 247,7 255,2 milliers de Emissions croisière (au départ) 2 355, , , , , , , ,4 tonnes Emissions totales 2 640, , , , , , , ,6 Part des émissions totales dues au trafic long-courrier 51,5 48,1 44,2 47,2 46,2 45,3 44,6 44,1 % Part des passagers équivalents long-courriers dans le trafic de l'aéroport 15,1 15,9 15,2 15,8 15,6 15,6 15,5 15,3 Passagers équivalents (au départ) millions 13,51 13,22 13,10 14,08 14,13 14,66 15,00 15,46 Distance moyenne équivalente km Passagers équivalents-kilomètres-transportés (au départ) milliards 24,85 25,49 25,52 28,32 28,22 28,95 29,68 30,41 Emport moyen PAXeq/mvt Emissions moyennes par passager équivalent (LTO+croisière) 195,5 184,7 169,7 170,9 168,3 161,3 155,5 154,2 kg Emissions moyennes par 100 PKT équivalent (LTO+croisière) 10,63 9,58 8,71 8,50 8,42 8,17 7,86 7,84 Source : DGAC- DTA-SDE TARMAAC et données DGAC Voir définitions et conventions pages 2 et 3. Le trafic de l aéroport est, en 2015, de 29,66 millions de passagers totaux, en hausse de 2,8% par rapport à 2014, pour mouvements commerciaux dont mouvements mixtes et 8 mouvements fret et poste - en hausse de 1,8% par rapport à En 2015, l ensemble fret et poste transporté représente 126,3 milliers de tonnes, en hausse de 9,9% par rapport à Au cours de la période , la structure du trafic a évolué de façon significative. Le nombre de passagers sur les vols long-courriers a augmenté de 12,1%, celui sur les vols court/moyen-courriers de 17,5%. En 2015, le nombre de passagers équivalents des vols long-courriers représente 15,3% du trafic de l aéroport contre 15,1% en L emport moyen, exprimé en passagers équivalents par vol, est passé de 113 en 2000 à 133 en Le montant des émissions CO 2 pour le LTO est de 255,2 milliers de tonnes en 2015, en hausse de 3,0% par rapport à Cette hausse est supérieure à celle du nombre de mouvements (+1,8%) entre 2014 et Les émissions CO 2 liées à la phase LTO, au cours de la période , ont baissé de 8,1%, alors que le nombre des passagers équivalents augmentait de 14,5% et que celui des mouvements baissait de 2,8%, phénomène que l on peut expliquer par l augmentation de la taille moyenne des modules. Le montant des émissions totales de CO 2 (LTO+croisière) est de 2 384,6 milliers de tonnes en 2015, en hausse de 2,2% par rapport à Le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés est en hausse de 2,4%, entre 2014 et Les émissions CO 2 totales (LTO+croisière) ont baissé de 9,4% sur la période alors que le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés progressait de 22,4%, reflétant ainsi une diminution de 26,0% depuis 2000 des émissions totales par passager équivalent-kilomètre-transporté. Cela traduit une amélioration significative de l efficacité énergétique liée au renouvellement de la flotte avion et à l évolution des réseaux exploités au départ de Paris-Orly. DGAC/DTA/SDE 8/29

10 Autres gaz Autres gaz Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial Aéroport de Paris-Orly (suite et fin) CO2 LTO CO2 TOT CO2 TOT intérieur CO2 TOT international CO2 TOT/PAXeq CO2 TOT/PKTeq CO2 LTO/cycle Evolution des émissions de CO 2 depuis Evolution des émissions de CO 2 unitaire depuis 2000 Bilan "Autres gaz" LTO (tonnes) CH 4 - Méthane 21,8 15,9 9,5 9,2 8,7 8,8 8,3 7,9 N 2 O - Protoxyde d Azote 11,0 9,9 9,4 9,8 9,7 9,7 9,5 9,8 CO - Monoxyde de Carbone 895,4 806,7 706,4 719,4 715,1 707,7 693,7 702,1 COVNM - Composés Organiques Volatils Non Méthaniques 196,4 143,1 85,4 82,5 77,9 79,0 74,5 71,2 NOx - Oxyde d Azote 1 248, , , , , , , ,6 SO 2 - Dioxyde de Soufre 90,6 81,4 77,3 80,8 80,5 80,2 78,6 81,0 TSP - Particules 45,3 40,7 38,7 40,4 40,2 40,1 39,3 40, CO2, N2O, SO2, TSP LTO/cycle CO LTO/cycle COVNM, CH4 LTO/cycle NOX LTO/cycle Evolution des GES et polluants LTO par cycle depuis 2000 Bilan "Autres gaz" demi-croisière (tonnes) N 2 O - Protoxyde d Azote 73,8 68,6 62,0 67,5 66,6 66,2 65,3 66,7 CO - Monoxyde de Carbone 553,1 465,5 476,4 503,3 490,4 489,4 484,3 495,7 COV - Composés Organiques Volatils 203,4 157,4 203,2 215,8 214,5 217,1 217,8 222,6 NOx - Oxyde d Azote 5 532, , , , , , , ,5 SO 2 - Dioxyde de Soufre 747,7 694,1 628,5 683,1 674,2 670,6 661,9 676,0 TSP - Particules 373,8 347,1 314,3 341,5 337,1 335,3 330,9 338,0 DGAC/DTA/SDE 9/29

11 Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial Aéroport de Nice-Côte d Azur Bilan émissions CO2 Unité Emissions LTO 108,3 98,3 93,5 101,0 107,4 106,1 104,1 105,3 milliers de Emissions croisière (au départ) 518,0 525,2 511,3 541,9 573,7 572,4 570,6 573,4 tonnes Emissions totales 626,2 623,5 604,8 642,9 681,2 678,5 674,7 678,7 Part des émissions totales dues au trafic long-courrier 12,3 11,2 14,3 13,8 13,2 13,1 14,3 14,6 % Part des passagers équivalents long-courriers dans le trafic de l'aéroport 2,1 1,8 3,7 3,4 3,3 3,5 3,8 3,6 Passagers équivalents (au départ) millions 4,81 4,96 4,90 5,30 5,69 5,87 5,91 6,07 Distance moyenne équivalente km Passagers équivalents-kilomètres-transportés (au départ) milliards 4,04 4,61 4,99 5,35 5,70 6,02 6,20 6,33 Emport moyen PAXeq/mvt Emissions moyennes par passager équivalent (LTO+croisière) 130,1 125,8 123,5 121,2 119,7 115,6 114,1 111,7 kg Emissions moyennes par 100 PKT équivalent (LTO+croisière) 15,48 13,51 12,11 12,02 11,96 11,27 10,89 10,73 Source : DGAC- DTA-SDE TARMAAC et données DGAC Voir définitions et conventions pages 2 et 3. Le trafic de l aéroport est, en 2015, de 12,02 millions de passagers totaux, en hausse de 3,1% par rapport à 2014, pour mouvements commerciaux dont mouvements mixtes et 967 mouvements fret et poste - en hausse de 0,3% par rapport à En 2015, l ensemble fret et poste transporté représente 13,2 milliers de tonnes, en baisse de 20,9% par rapport à Au cours de la période , la structure du trafic a considérablement évolué. Le nombre de passagers sur les vols long-courriers a augmenté de 119,2%, celui sur les vols court/moyen-courriers de 26,0%. En 2015, le nombre de passagers équivalents des vols long-courriers représente 3,6% du trafic de l aéroport contre 2,1% en L emport moyen, exprimé en passagers équivalents par vol, est passé de 47 en 2000 à 77 en Le montant des émissions CO 2 pour le LTO est de 105,3 milliers de tonnes en 2015, en hausse de 1,2% par rapport à Cette hausse est supérieure à celle du nombre de mouvements (+0,3%) entre 2014 et Les émissions CO 2 liées à la phase LTO, au cours de la période , ont baissé de 2,7%, alors que le nombre des passagers équivalents augmentait de 26,2% et que celui des mouvements baissait de 23,5%, phénomène que l on peut expliquer par l augmentation de la taille moyenne des modules. Le montant des émissions totales de CO 2 (LTO+croisière) est de 678,7 milliers de tonnes en 2015, en hausse de 0,6% par rapport à Le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés est en hausse de 2,1%, entre 2014 et Les émissions CO 2 totales (LTO+croisière) ont augmenté de 8,4% sur la période alors que le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés progressait de 56,4%, reflétant ainsi une diminution de 30,7% depuis 2000 des émissions totales par passager équivalent-kilomètre-transporté. Cela traduit une amélioration significative de l efficacité énergétique liée au renouvellement de la flotte avion et à l évolution des réseaux exploités au départ de Nice-Côte d Azur. DGAC/DTA/SDE 10/29

12 Autres gaz Autres gaz Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial Aéroport de Nice-Côte d Azur (suite et fin) Evolution des émissions de CO 2 depuis 2000 Evolution des émissions de CO 2 unitaire depuis 2000 Bilan "Autres gaz" LTO (tonnes) CH 4 - Méthane 9,8 6,9 6,5 6,7 6,9 6,7 6,7 6,6 N 2 O - Protoxyde d Azote 4,1 3,8 3,6 3,9 4,1 4,1 4,0 4,0 CO - Monoxyde de Carbone 360,0 314,2 310,0 331,8 351,6 342,9 344,1 343,2 COVNM - Composés Organiques Volatils Non Méthaniques 88,0 62,5 58,2 60,2 62,4 60,4 60,7 59,0 NOx - Oxyde d Azote 422,4 402,5 372,3 403,1 427,1 424,0 423,7 432,0 SO 2 - Dioxyde de Soufre 34,4 31,2 29,7 32,1 34,1 33,7 33,0 33,4 TSP - Particules 17,2 15,6 14,8 16,0 17,1 16,8 16,5 16,7 Evolution des GES et polluants LTO par cycle depuis 2000 Bilan "Autres gaz" demi-croisière (tonnes) N 2 O - Protoxyde d Azote 16,1 16,3 15,9 16,9 17,8 17,8 17,8 17,8 CO - Monoxyde de Carbone 148,0 149,2 141,4 152,1 155,7 160,9 158,1 157,5 COV - Composés Organiques Volatils 83,4 78,8 74,6 83,1 84,4 89,1 88,8 87,2 NOx - Oxyde d Azote 893,3 884,9 936,0 987, , , , ,8 SO 2 - Dioxyde de Soufre 164,4 166,7 162,3 172,0 182,1 181,7 181,1 182,0 TSP - Particules 82,2 83,4 81,2 86,0 91,1 90,9 90,6 91,0 DGAC/DTA/SDE 11/29

13 Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial Aéroport de Lyon-Saint-Exupéry Bilan émissions CO2 Unité Emissions LTO 83,8 85,5 90,3 88,3 87,1 88,5 84,1 84,4 milliers de Emissions croisière (au départ) 400,7 397,3 470,3 438,0 416,3 418,7 407,3 419,6 tonnes Emissions totales 484,5 482,8 560,7 526,3 503,4 507,2 491,4 504,0 Part des émissions totales dues au trafic long-courrier 15,3 8,2 15,1 11,3 7,8 10,3 10,5 10,7 % Part des passagers équivalents long-courriers dans le trafic de l'aéroport 3,1 1,7 2,9 2,1 1,6 2,4 3,0 3,2 Passagers équivalents (au départ) millions 3,25 3,52 4,25 4,46 4,45 4,53 4,50 4,63 Distance moyenne équivalente km Passagers équivalents-kilomètres-transportés (au départ) milliards 2,90 3,12 4,35 4,20 4,02 4,12 4,29 4,51 Emport moyen PAXeq/mvt Emissions moyennes par passager équivalent (LTO+croisière) 149,0 137,2 131,9 118,0 113,2 112,0 109,2 108,8 kg Emissions moyennes par 100 PKT équivalent (LTO+croisière) 16,69 15,46 12,89 12,52 12,52 12,31 11,45 11,17 Source : DGAC- DTA-SDE TARMAAC et données DGAC Voir définitions et conventions pages 2 et 3. Le trafic de l aéroport est, en 2015, de 8,69 millions de passagers totaux, en hausse de 2,8% par rapport à 2014, pour mouvements commerciaux dont mouvements mixtes et mouvements fret et poste - en hausse de 0,3% par rapport à En 2015, l ensemble fret et poste transporté représente 51,4 milliers de tonnes, en hausse de 4,5% par rapport à Au cours de la période , la structure du trafic a évolué de façon significative. Le nombre de passagers sur les vols long-courriers a augmenté de 13,4%, celui sur les vols court/moyen-courriers de 44,2%. En 2015, le nombre de passagers équivalents des vols long-courriers représente 3,2% du trafic de l aéroport contre 3,1% en L emport moyen, exprimé en passagers équivalents par vol, est passé de 52 en 2000 à 88 en Le montant des émissions CO 2 pour le LTO est de 84,4 milliers de tonnes en 2015, en hausse de 0,3% par rapport à Cette hausse est égale à celle du nombre de mouvements entre 2014 et Les émissions CO 2 liées à la phase LTO, au cours de la période , ont augmenté de 0,7%, alors que le nombre des passagers équivalents augmentait de 42,5% et que celui des mouvements baissait de 15,1%, phénomène que l on peut expliquer par l augmentation de la taille moyenne des modules. Le montant des émissions totales de CO 2 (LTO+croisière) est de 504,0 milliers de tonnes en 2015, en hausse de 2,6% par rapport à Le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés est en hausse de 5,2%, entre 2014 et Les émissions CO 2 totales (LTO+croisière) ont augmenté de 4,0% sur la période alors que le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés progressait de 55,5%, reflétant ainsi une diminution de 33,1% depuis 2000 des émissions totales par passager équivalent-kilomètre-transporté. Cela traduit une amélioration significative de l efficacité énergétique liée au renouvellement de la flotte avion et à l évolution des réseaux exploités au départ de Lyon-Saint-Exupéry. DGAC/DTA/SDE 12/29

14 Autres gaz Autres gaz Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial Aéroport de Lyon-Saint-Exupéry (suite et fin) Evolution des émissions de CO 2 depuis 2000 Evolution des émissions de CO 2 unitaire depuis 2000 Bilan "Autres gaz" LTO (tonnes) CH 4 - Méthane 5,6 4,0 3,9 3,7 3,5 3,2 3,0 3,0 N 2 O - Protoxyde d Azote 3,2 3,3 3,5 3,4 3,3 3,4 3,2 3,2 CO - Monoxyde de Carbone 277,4 276,4 266,6 254,3 251,7 253,5 245,1 239,5 COVNM - Composés Organiques Volatils Non Méthaniques 50,4 36,1 34,7 33,7 31,4 28,4 27,3 27,0 NOx - Oxyde d Azote 286,1 308,0 345,7 334,2 330,6 337,2 330,8 336,1 SO 2 - Dioxyde de Soufre 26,6 27,2 28,7 28,0 27,7 28,1 26,7 26,8 TSP - Particules 13,3 13,6 14,3 14,0 13,8 14,0 13,4 13,4 Evolution des GES et polluants LTO par cycle depuis 2000 Bilan "Autres gaz" demi-croisière (tonnes) N 2 O - Protoxyde d Azote 12,5 12,3 14,6 13,6 12,9 13,0 12,6 13,0 CO - Monoxyde de Carbone 115,1 115,2 124,5 113,0 112,3 109,9 108,1 110,0 COV - Composés Organiques Volatils 72,6 89,0 79,5 80,4 79,5 77,4 72,2 72,6 NOx - Oxyde d Azote 685,1 684,5 859,1 784,4 723,3 752,4 709,1 731,7 SO 2 - Dioxyde de Soufre 127,2 126,1 149,3 139,1 132,2 132,9 129,3 133,2 TSP - Particules 63,6 63,1 74,7 69,5 66,1 66,5 64,6 66,6 DGAC/DTA/SDE 13/29

15 Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial Aéroport de Marseille-Provence Bilan émissions CO2 Unité Emissions LTO 83,2 73,2 87,1 83,9 92,4 87,1 82,9 83,1 milliers de Emissions croisière (au départ) 384,4 348,3 460,8 431,1 468,3 438,7 420,4 409,3 tonnes Emissions totales 467,6 421,5 548,0 514,9 560,7 525,8 503,2 492,4 Part des émissions totales dues au trafic long-courrier 13,9 12,2 17,9 15,3 12,1 10,3 10,3 9,6 % Part des passagers équivalents long-courriers dans le trafic de l'aéroport 2,7 3,0 3,6 3,2 2,6 2,1 2,0 1,8 Passagers équivalents (au départ) millions 3,57 3,25 4,15 4,04 4,50 4,43 4,40 4,44 Distance moyenne équivalente km Passagers équivalents-kilomètres-transportés (au départ) milliards 3,00 2,95 4,45 4,23 4,60 4,36 4,37 4,30 Emport moyen PAXeq/mvt Emissions moyennes par passager équivalent (LTO+croisière) 130,8 129,6 132,2 127,4 124,7 118,7 114,4 110,9 kg Emissions moyennes par 100 PKT équivalent (LTO+croisière) 15,58 14,30 12,31 12,17 12,20 12,06 11,51 11,44 Source : DGAC- DTA-SDE TARMAAC et données DGAC Voir définitions et conventions pages 2 et 3. Le trafic de l aéroport est, en 2015, de 8,26 millions de passagers totaux, en hausse de 1,0% par rapport à 2014, pour mouvements commerciaux dont mouvements mixtes et mouvements fret et poste - en baisse de 1,4% par rapport à En 2015, l ensemble fret et poste transporté représente 55,2 milliers de tonnes, en baisse de 2,0% par rapport à Au cours de la période , la structure du trafic a évolué de façon différenciée. Le nombre de passagers sur les vols long-courriers a baissé de 6,9%, celui sur les vols court/moyen-courriers a augmenté de 27,6%. En 2015, le nombre de passagers équivalents des vols long-courriers représente 1,8% du trafic de l aéroport contre 2,7% en L emport moyen, exprimé en passagers équivalents par vol, est passé de 72 en 2000 à 98 en Le montant des émissions CO 2 pour le LTO est de 83,1 milliers de tonnes en 2015, en hausse de 0,3% par rapport à 2014 ; Alors que, pour rappel, le nombre de mouvements est en baisse (-1,4%) entre 2014 et Les émissions CO 2 liées à la phase LTO, au cours de la période , ont baissé de 0,1%, alors que le nombre des passagers équivalents augmentait de 24,3% et que celui des mouvements baissait de 9,3%, phénomène que l on peut expliquer par l augmentation de la taille moyenne des modules. Le montant des émissions totales de CO 2 (LTO+croisière) est de 492,4 milliers de tonnes en 2015, en baisse de 2,1% par rapport à Le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés est en baisse de 1,6%, entre 2014 et Les émissions CO 2 totales (LTO+croisière) ont augmenté de 5,3% sur la période alors que le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés progressait de 43,4%, reflétant ainsi une diminution de 26,6% depuis 2000 des émissions totales par passager équivalent-kilomètre-transporté. Cela traduit une amélioration significative de l efficacité énergétique liée au renouvellement de la flotte avion et à l évolution des réseaux exploités au départ de Marseille-Provence. DGAC/DTA/SDE 14/29

16 Autres gaz Autres gaz Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial Aéroport de Marseille-Provence (suite et fin) CO2 TOT/PAXeq CO2 TOT/PKTeq CO2 LTO/cycle Evolution des émissions de CO 2 depuis Evolution des émissions de CO 2 unitaire depuis 2000 Bilan "Autres gaz" LTO (tonnes) CH 4 - Méthane 5,9 3,6 3,5 3,6 3,8 3,6 3,3 3,0 N 2 O - Protoxyde d Azote 3,2 2,8 3,3 3,2 3,5 3,3 3,2 3,2 CO - Monoxyde de Carbone 259,3 233,6 265,8 257,8 277,8 249,3 238,9 238,7 COVNM - Composés Organiques Volatils Non Méthaniques 52,7 32,7 31,9 32,1 34,3 32,0 29,4 27,4 NOx - Oxyde d Azote 311,6 281,2 352,9 336,1 375,0 353,3 336,9 337,7 SO 2 - Dioxyde de Soufre 26,4 23,2 27,7 26,6 29,3 27,7 26,3 26,4 TSP - Particules 13,2 11,6 13,8 13,3 14,7 13,8 13,2 13,2 Evolution des GES et polluants LTO par cycle depuis 2000 Bilan "Autres gaz" demi-croisière (tonnes) N 2 O - Protoxyde d Azote 11,9 10,8 14,3 13,4 14,6 13,6 13,1 12,7 CO - Monoxyde de Carbone 107,8 89,1 129,5 116,7 121,0 108,9 106,2 106,7 COV - Composés Organiques Volatils 52,5 50,8 70,4 65,4 63,2 56,0 54,7 56,0 NOx - Oxyde d Azote 706,6 627,7 801,5 749,7 828,9 795,2 751,4 721,7 SO 2 - Dioxyde de Soufre 122,0 110,6 146,3 136,8 148,7 139,3 133,5 129,9 TSP - Particules 61,0 55,3 73,1 68,4 74,3 69,6 66,7 65,0 DGAC/DTA/SDE 15/29

17 Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial Aéroport de Toulouse-Blagnac Bilan émissions CO2 Unité Emissions LTO 65,1 60,6 66,6 70,4 75,3 71,5 69,9 72,7 milliers de Emissions croisière (au départ) 324,0 299,0 319,9 335,1 360,6 336,4 333,2 341,5 tonnes Emissions totales 389,1 359,5 386,5 405,6 435,8 407,9 403,1 414,2 Part des émissions totales dues au trafic long-courrier 13,1 6,0 6,3 5,3 4,2 2,8 3,2 3,6 % Part des passagers équivalents long-courriers dans le trafic de l'aéroport 2,3 1,2 1,1 0,9 0,7 0,6 0,6 0,6 Passagers équivalents (au départ) millions 3,02 3,21 3,51 3,81 4,12 4,13 4,10 4,17 Distance moyenne équivalente km Passagers équivalents-kilomètres-transportés (au départ) milliards 2,52 2,61 2,87 3,03 3,29 3,23 3,24 3,28 Emport moyen PAXeq/mvt Emissions moyennes par passager équivalent (LTO+croisière) 128,6 112,1 110,0 106,4 105,7 98,8 98,3 99,3 kg Emissions moyennes par 100 PKT équivalent (LTO+croisière) 15,43 13,79 13,47 13,40 13,24 12,63 12,45 12,63 Source : DGAC- DTA-SDE TARMAAC et données DGAC Voir définitions et conventions pages 2 et 3. Le trafic de l aéroport est, en 2015, de 7,69 millions de passagers totaux, en hausse de 2,0% par rapport à 2014, pour mouvements commerciaux dont mouvements mixtes et mouvements fret et poste - en baisse de 0,6% par rapport à En 2015, l ensemble fret et poste transporté représente 61,0 milliers de tonnes, en baisse de 0,5% par rapport à Au cours de la période , la structure du trafic a considérablement évolué. Le nombre de passagers sur les vols long-courriers a baissé de 74,9%, celui sur les vols court/moyen-courriers a augmenté de 44,6%. En 2015, le nombre de passagers équivalents des vols long-courriers représente 0,6% du trafic de l aéroport contre 2,3% en L emport moyen, exprimé en passagers équivalents par vol, est passé de 69 en 2000 à 103 en Le montant des émissions CO 2 pour le LTO est de 72,7 milliers de tonnes en 2015, en hausse de 3,9% par rapport à 2014, alors que pour rappel - le nombre de mouvements commerciaux, entre 2014 et 2015, est en baisse de 0,6%. Les émissions CO 2 liées à la phase LTO, au cours de la période , ont augmenté de 11,7%, alors que le nombre des passagers équivalents augmentait de 30,1% et que celui des mouvements baissait de 7,3%, phénomène que l on peut expliquer par l augmentation de la taille moyenne des modules. Le montant des émissions totales de CO 2 (LTO+croisière) est de 414,2 milliers de tonnes en 2015, en hausse de 2,7% par rapport à Le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés est en hausse de 1,3%, entre 2014 et Les émissions CO 2 totales (LTO+croisière) ont augmenté de 6,4% sur la période alors que le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés progressait de 30,1%, reflétant ainsi une diminution de 18,2% depuis 2000 des émissions totales par passager équivalent-kilomètre-transporté. Cela traduit une amélioration significative de l efficacité énergétique liée au renouvellement de la flotte avion et à l évolution des réseaux exploités au départ de Toulouse-Blagnac. DGAC/DTA/SDE 16/29

18 Autres gaz Autres gaz Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial Aéroport de Toulouse-Blagnac (suite et fin) Evolution des émissions de CO 2 depuis 2000 Evolution des émissions de CO 2 unitaire depuis 2000 Bilan "Autres gaz" LTO (tonnes) CH 4 - Méthane 3,8 2,4 2,4 2,5 2,9 2,9 2,6 2,5 N 2 O - Protoxyde d Azote 2,5 2,3 2,6 2,7 2,9 2,7 2,7 2,8 CO - Monoxyde de Carbone 182,5 159,0 174,6 189,5 211,6 202,9 196,6 203,3 COVNM - Composés Organiques Volatils Non Méthaniques 34,4 21,7 21,3 22,6 25,8 26,0 23,5 22,9 NOx - Oxyde d Azote 249,3 245,7 279,2 295,2 307,7 290,1 285,8 304,7 SO 2 - Dioxyde de Soufre 20,7 19,2 21,1 22,4 23,9 22,7 22,2 23,1 TSP - Particules 10,3 9,6 10,6 11,2 11,9 11,4 11,1 11,5 Evolution des GES et polluants LTO par cycle depuis 2000 Bilan "Autres gaz" demi-croisière (tonnes) N 2 O - Protoxyde d Azote 10,1 9,3 9,9 10,4 11,2 10,4 10,3 10,6 CO - Monoxyde de Carbone 86,8 71,8 81,7 86,3 85,7 82,6 84,9 87,2 COV - Composés Organiques Volatils 44,9 46,6 44,1 49,0 43,4 40,5 41,3 42,1 NOx - Oxyde d Azote 629,0 561,8 591,2 615,8 683,0 645,7 637,6 650,7 SO 2 - Dioxyde de Soufre 102,9 94,9 101,6 106,4 114,5 106,8 105,8 108,4 TSP - Particules 51,4 47,5 50,8 53,2 57,2 53,4 52,9 54,2 DGAC/DTA/SDE 17/29

19 Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial Aéroport de Bordeaux-Mérignac Bilan émissions CO2 Unité Emissions LTO 35,0 35,0 35,7 39,3 41,4 36,8 41,7 40,5 milliers de Emissions croisière (au départ) 152,8 155,1 164,6 193,1 188,1 176,5 192,2 210,4 tonnes Emissions totales 187,9 190,1 200,3 232,4 229,5 213,3 233,9 250,9 Part des émissions totales dues au trafic long-courrier 10,4 3,8 5,8 11,8 5,1 3,5 2,9 2,7 % Part des passagers équivalents long-courriers dans le trafic de l'aéroport 2,0 0,6 1,1 1,5 1,0 0,7 0,6 0,6 Passagers équivalents (au départ) millions 1,65 1,61 1,88 2,10 2,30 2,39 2,55 2,74 Distance moyenne équivalente km Passagers équivalents-kilomètres-transportés (au départ) milliards 1,14 1,13 1,39 1,63 1,70 1,69 1,87 2,08 Emport moyen PAXeq/mvt Emissions moyennes par passager équivalent (LTO+croisière) 114,0 117,8 106,6 110,8 99,9 89,3 91,8 91,7 kg Emissions moyennes par 100 PKT équivalent (LTO+croisière) 16,52 16,87 14,43 14,29 13,50 12,59 12,51 12,05 Source : DGAC- DTA-SDE TARMAAC et données DGAC Voir définitions et conventions pages 2 et 3. Le trafic de l aéroport est, en 2015, de 5,32 millions de passagers totaux, en hausse de 7,7% par rapport à 2014, pour mouvements commerciaux dont mouvements mixtes et mouvements fret et poste - en hausse de 6,6% par rapport à En 2015, l ensemble fret et poste transporté représente 11,8 milliers de tonnes, en baisse de 1,6% par rapport à Au cours de la période , la structure du trafic a considérablement évolué. Le nombre de passagers sur les vols long-courriers a baissé de 48,5%, celui sur les vols court/moyen-courriers a augmenté de 73,5%. En 2015, le nombre de passagers équivalents des vols long-courriers représente 0,6% du trafic de l aéroport contre 2,0% en L emport moyen, exprimé en passagers équivalents par vol, est passé de 66 en 2000 à 105 en Le montant des émissions CO 2 pour le LTO est de 40,5 milliers de tonnes en 2015, en baisse de 3,0% par rapport à Pour rappel, le nombre de mouvements commerciaux est en hausse de 6,6% entre 2014 et Les émissions CO 2 liées à la phase LTO, au cours de la période , ont augmenté de 15,6%, alors que le nombre des passagers équivalents augmentait de 66,0% et que celui des mouvements augmentait de 4,7%, phénomène que l on peut expliquer par l augmentation de la taille moyenne des modules. Le montant des émissions totales de CO 2 (LTO+croisière) est de 250,9 milliers de tonnes en 2015, en hausse de 7,3% par rapport à Le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés est en hausse de 11,3%, entre 2014 et Les émissions CO 2 totales (LTO+croisière) ont augmenté de 33,6% sur la période alors que le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés progressait de 83,1%, reflétant ainsi une diminution de 27,1% depuis 2000 des émissions totales par passager équivalent-kilomètre-transporté. Cela traduit une amélioration significative de l efficacité énergétique liée au renouvellement de la flotte avion et à l évolution des réseaux exploités au départ de Bordeaux-Mérignac. DGAC/DTA/SDE 18/29

20 Autres gaz Autres gaz Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial Aéroport de Bordeaux-Mérignac (suite et fin) Evolution des émissions de CO 2 depuis 2000 Evolution des émissions de CO 2 unitaire depuis 2000 Bilan "Autres gaz" LTO (tonnes) CH 4 - Méthane 1,8 1,3 1,3 1,3 1,3 0,7 1,1 0,8 N 2 O - Protoxyde d Azote 1,3 1,3 1,4 1,5 1,6 1,4 1,6 1,6 CO - Monoxyde de Carbone 92,7 88,5 93,1 99,7 99,0 64,4 98,8 73,1 COVNM - Composés Organiques Volatils Non Méthaniques 16,6 12,1 11,5 12,1 11,5 6,6 9,8 7,0 NOx - Oxyde d Azote 135,8 147,4 152,5 171,3 183,2 173,7 183,9 186,2 SO 2 - Dioxyde de Soufre 11,1 11,1 11,3 12,5 13,1 11,7 13,2 12,9 TSP - Particules 5,6 5,6 5,7 6,2 6,6 5,8 6,6 6,4 Evolution des GES et polluants LTO par cycle depuis 2000 Bilan "Autres gaz" demi-croisière (tonnes) N 2 O - Protoxyde d Azote 4,7 4,8 5,1 6,0 5,8 5,5 5,9 6,5 CO - Monoxyde de Carbone 49,2 48,3 51,0 61,6 56,0 52,3 57,0 58,1 COV - Composés Organiques Volatils 27,0 41,1 36,0 41,9 29,8 28,4 30,5 32,2 NOx - Oxyde d Azote 258,1 245,6 276,4 330,9 320,8 299,6 330,6 371,1 SO 2 - Dioxyde de Soufre 48,5 49,3 52,3 61,3 59,7 56,0 61,0 66,8 TSP - Particules 24,3 24,6 26,1 30,7 29,9 28,0 30,5 33,4 DGAC/DTA/SDE 19/29

21 Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial Aéroport de Nantes-Atlantique Bilan émissions CO2 Unité Emissions LTO 25,1 25,4 30,7 31,6 34,7 35,4 36,4 37,6 milliers de Emissions croisière (au départ) 149,2 142,4 209,7 191,9 194,2 200,5 209,6 214,7 tonnes Emissions totales 174,3 167,8 240,4 223,5 228,9 235,8 246,1 252,2 Part des émissions totales dues au trafic long-courrier 24,1 13,7 18,3 10,5 4,8 5,0 4,1 3,4 % Part des passagers équivalents long-courriers dans le trafic de l'aéroport 5,7 4,3 4,0 2,7 1,5 1,3 1,1 0,9 Passagers équivalents (au départ) millions 1,08 1,15 1,59 1,71 1,90 2,05 2,16 2,29 Distance moyenne équivalente km Passagers équivalents-kilomètres-transportés (au départ) milliards 1,26 1,36 2,10 1,98 1,99 2,07 2,18 2,23 Emport moyen PAXeq/mvt Emissions moyennes par passager équivalent (LTO+croisière) 161,0 146,2 150,9 130,9 120,4 114,9 113,8 110,1 kg Emissions moyennes par 100 PKT équivalent (LTO+croisière) 13,83 12,30 11,43 11,27 11,49 11,39 11,27 11,29 Source : DGAC- DTA-SDE TARMAAC et données DGAC Voir définitions et conventions pages 2 et 3. Le trafic de l aéroport est, en 2015, de 4,39 millions de passagers totaux, en hausse de 5,7% par rapport à 2014, pour mouvements commerciaux dont mouvements mixtes et mouvements fret et poste - en hausse de 2,4% par rapport à En 2015, l ensemble fret et poste transporté représente près de tonnes, en hausse de 8,8% par rapport à Au cours de la période , la structure du trafic a considérablement évolué. Le nombre de passagers sur les vols long-courriers a baissé de 66,4%, celui sur les vols court/moyen-courriers a augmenté de 130,4%. En 2015, le nombre de passagers équivalents des vols long-courriers représente 0,9% du trafic de l aéroport contre 5,7% en L emport moyen, exprimé en passagers équivalents par vol, est passé de 50 en 2000 à 93 en Le montant des émissions CO 2 pour le LTO est de 37,6 milliers de tonnes en 2015, en hausse de 3,1% par rapport à Cette hausse est supérieure à celle du nombre de mouvements (+2,4%) entre 2014 et Les émissions CO 2 liées à la phase LTO, au cours de la période , ont augmenté de 49,6%, alors que le nombre des passagers équivalents augmentait de 111,5% et que celui des mouvements augmentait de 13,4%, phénomène que l on peut expliquer par l augmentation de la taille moyenne des modules. Le montant des émissions totales de CO 2 (LTO+croisière) est de 252,2 milliers de tonnes en 2015, en hausse de 2,5% par rapport à Le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés est en hausse de 2,3%, entre 2014 et Les émissions CO 2 totales (LTO+croisière) ont augmenté de 44,7% sur la période alors que le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés progressait de 77,3%, reflétant ainsi une diminution de 18,4% depuis 2000 des émissions totales par passager équivalent-kilomètre-transporté. Cela traduit une amélioration significative de l efficacité énergétique liée au renouvellement de la flotte avion et à l évolution des réseaux exploités au départ de Nantes-Atlantique. DGAC/DTA/SDE 20/29

22 Autres gaz Autres gaz Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien commercial Aéroport de Nantes-Atlantique (suite et fin) Evolution des émissions de CO 2 depuis 2000 Evolution des émissions de CO 2 unitaire depuis 2000 Bilan "Autres gaz" LTO (tonnes) CH 4 - Méthane 2,2 1,0 1,0 1,1 1,1 1,0 1,1 1,1 N 2 O - Protoxyde d Azote 1,0 1,0 1,2 1,2 1,3 1,4 1,4 1,4 CO - Monoxyde de Carbone 83,0 68,9 80,1 82,6 84,9 84,6 89,0 94,2 COVNM - Composés Organiques Volatils Non Méthaniques 19,8 9,4 8,9 10,1 9,7 8,9 9,6 9,7 NOx - Oxyde d Azote 88,8 102,1 127,0 129,6 144,3 147,8 150,8 152,6 SO 2 - Dioxyde de Soufre 8,0 8,1 9,8 10,0 11,0 11,2 11,6 11,9 TSP - Particules 4,0 4,0 4,9 5,0 5,5 5,6 5,8 6,0 Evolution des GES et polluants LTO par cycle depuis 2000 Bilan "Autres gaz" demi-croisière (tonnes) N 2 O - Protoxyde d Azote 4,7 4,4 6,5 6,0 6,0 6,2 6,5 6,7 CO - Monoxyde de Carbone 43,2 38,2 56,9 54,3 54,2 57,2 61,7 63,8 COV - Composés Organiques Volatils 25,5 26,5 37,2 41,3 41,7 39,4 43,7 45,3 NOx - Oxyde d Azote 283,1 263,2 388,1 336,9 336,8 353,4 370,2 376,6 SO 2 - Dioxyde de Soufre 47,4 45,2 66,6 60,9 61,6 63,6 66,6 68,1 TSP - Particules 23,7 22,6 33,3 30,5 30,8 31,8 33,3 34,1 DGAC/DTA/SDE 21/29

23 Bilan 2015 des émissions gazeuses liées au trafic aérien Aéroport de Beauvais-Tillé 1 Bilan émissions CO2 Unité Emissions LTO 5,3 16,2 24,1 29,8 31,0 31,1 30,8 32,1 milliers de Emissions croisière (au départ) 23,8 79,7 130,3 170,2 174,4 182,2 186,0 195,8 tonnes Emissions totales 29,2 95,9 154,4 200,0 205,4 213,3 216,8 227,9 Part des émissions totales dues au trafic long-courrier 6,6 0,2 0,0 0,0 0,2 0,8 1,1 1,4 % Part des passagers équivalents long-courriers dans le trafic de l'aéroport 0,5 0,0 0,0 0,0 0,1 0,4 0,6 0,8 Passagers équivalents (au départ) millions 0,19 0,93 1,47 1,84 1,93 1,98 2,01 2,16 Distance moyenne équivalente km Passagers équivalents-kilomètres-transportés (au départ) milliards 0,17 0,93 1,62 2,17 2,26 2,38 2,52 2,75 Emport moyen PAXeq/mvt Emissions moyennes par passager équivalent (LTO+croisière) 151,9 103,6 105,3 108,8 106,3 107,9 107,7 105,3 kg Emissions moyennes par 100 PKT équivalent (LTO+croisière) 17,57 10,28 9,51 9,23 9,08 8,95 8,60 8,30 Source : DGAC- DTA-SDE TARMAAC et données DGAC Voir définitions et conventions pages 2 et 3. Le trafic de l aéroport est, en 2015, de 4,33 millions de passagers totaux, en hausse de 7,6% par rapport à 2014, pour mouvements commerciaux (tous mixtes), en hausse de 4,1% par rapport à En 2015, l ensemble fret et poste transporté représente à peine 1,5 tonnes, en baisse de 35,5% par rapport à Au cours de la période , la structure du trafic a considérablement évolué. Le nombre de passagers sur les vols long-courriers a été multiplié par 89, celui sur les vols court/moyen-courriers par plus de 11. En 2015, le nombre de passagers équivalents des vols long-courriers représente 0,8% du trafic de l aéroport contre 0,5% en L emport moyen, exprimé en passagers équivalents par vol, est passé de 91 en 2000 à 157 en Le montant des émissions CO 2 pour le LTO est de 32,1 milliers de tonnes en 2015, en hausse de 4,1% par rapport à Cette hausse est identique à celle du nombre de mouvements (+4,1%) entre 2014 et Les émissions CO 2 liées à la phase LTO, au cours de la période , ont été multipliées par 6, le nombre des passagers équivalents par plus de 11 et celui des mouvements par 6,5, phénomène que l on peut expliquer par l augmentation de la taille moyenne des modules. Le montant des émissions totales de CO 2 (LTO+croisière) est de 227,9 milliers de tonnes en 2015, en hausse de 5,1% par rapport à Le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés est en hausse de 9,0%, entre 2014 et Les émissions CO 2 totales (LTO+croisière) ont pratiquement été multipliées par 8 sur la période , et le nombre de passagers équivalents-kilomètres-transportés a été multiplié par 16,5, reflétant ainsi une diminution de 52,8% depuis 2000 des émissions totales par passager équivalent-kilomètretransporté. Cela traduit une amélioration significative de l efficacité énergétique liée au renouvellement de la flotte avion et à l évolution des réseaux exploités au départ de Beauvais-Tillé. 1 L activité de l aéroport de Beauvais-Tillé s est beaucoup développée depuis De ce fait, les comparaisons avec l an 2000 montrent des évolutions très élevées. DGAC/DTA/SDE 22/29

SOMMAIRE. I. Préambule. II. Calculateur TARMAAC : méthodologie. III. Transport aérien et émissions de CO 2 : les chiffres clés

SOMMAIRE. I. Préambule. II. Calculateur TARMAAC : méthodologie. III. Transport aérien et émissions de CO 2 : les chiffres clés SOMMAIRE I. Préambule II. Calculateur TARMAAC : méthodologie III. Transport aérien et émissions de CO 2 : les chiffres clés IV. Emissions gazeuses des avions par plateforme aéroportuaire I. Préambule Depuis

Plus en détail

Décomposition par aéroport

Décomposition par aéroport Direction du Transport aérien Sous-direction des études, des statistiques et de la prospective Les émissions gazeuses liées au trafic aérien en France en 212 Chiffres-clés Décomposition par aéroport Ministère

Plus en détail

L ACTIVITÉ DES AÉROPORTS DE LYON-SAINT EXUPÉRY ET DE GENÈVE

L ACTIVITÉ DES AÉROPORTS DE LYON-SAINT EXUPÉRY ET DE GENÈVE L ACTIVITÉ DES AÉROPORTS DE LYON-SAINT EXUPÉRY ET DE GENÈVE Genève et Lyon sont les deux principaux aéroports de la Suisse romande et de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ils sont distants de 150 kilomètres

Plus en détail

L activité des aéroports de Lyon-Saint Exupéry et de Genève

L activité des aéroports de Lyon-Saint Exupéry et de Genève observatoire statistique transfrontalier - fiche 4-2016 L activité des aéroports de Lyon-Saint Exupéry et de Genève Genève et Lyon sont les deux principaux aéroports de la Suisse romande et de la région

Plus en détail

Panorama mondial des émissions de GES 2.1

Panorama mondial des émissions de GES 2.1 Panorama mondial des émissions de GES 2.1 Répartition des émissions mondiale de GES 1 par gaz en 21 Selon le potentiel de réchauffement global 2 à 2 ans Selon le potentiel de réchauffement global 2 à 1

Plus en détail

Le bilan carbone de la France. Le contexte international Les émissions de GES en France

Le bilan carbone de la France. Le contexte international Les émissions de GES en France Le bilan carbone de la France Le contexte international Les émissions de GES en France Marie-Dominique Loÿe CERES avril 2016 Le bilan carbone de la France Le contexte international Les émissions de GES

Plus en détail

Campagne de mesure de la qualité de l air au voisinage des aéroports de Roissy-Charles de Gaulle et du Bourget

Campagne de mesure de la qualité de l air au voisinage des aéroports de Roissy-Charles de Gaulle et du Bourget Campagne de mesure de la qualité de l air au voisinage des aéroports de Roissy-Charles de Gaulle et du Bourget Airparif surveillance de la qualité de l air en Ile-de-France Présentation du 1 février 24

Plus en détail

AÉROPORTUAIRE TRAFIC Direction générale de l Aviation civile. Direction du transport aérien 50 rue Henry Farman Paris cedex 15

AÉROPORTUAIRE TRAFIC Direction générale de l Aviation civile. Direction du transport aérien 50 rue Henry Farman Paris cedex 15 Direction générale de l Aviation civile Direction du transport aérien 5 rue Henry Farman 7572 Paris cedex 15 Tél : 1 58 9 43 54 Fax : 1 58 9 48 49 Juin 214-213 TRAFIC AÉROPORTUAIRE Ministère de l Écologie,

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

Les Inventaires des Gaz à effet de

Les Inventaires des Gaz à effet de Gestion durable des gaz à effet de serre en Tunisie Mesurer, gérer et réduire les émissions de gaz à effet de serre Les Inventaires des Gaz à effet de Serre / utilisation IPCC 2006 en TUNISIE Les Défis

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DU VAL-D OISE. Mars 2012

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DU VAL-D OISE. Mars 2012 BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DU VAL-D OISE Mars 2012 BILAN DES EMISSIONS POUR LE DEPARTEMENT DU VAL D OISE DONNEES DE BASE ANNEE 2008 Mars 2012 Bilan réalisé par : Airparif, association de surveillance

Plus en détail

Valeur limite. Le long du trafic. Loin du trafic

Valeur limite. Le long du trafic. Loin du trafic Mise à jour : juillet 2013 La qualité de l air Les polluants problématiques La qualité de l air quotidienne reste insatisfaisante en Île-de-France pour certains polluants. En 2011, on estime qu environ

Plus en détail

INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE

INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE Résultats - année 2008 Février 2012 Inventaire régional des émissions en Ile-de-France - Année de référence 2008 - Quelques éléments synthétiques Ce document présente

Plus en détail

Evaluation des émissions de polluants dues au trafic aérien de l'aéroport de Nantes - Atlantique dans le cadre du PRQA - Pays de Loire

Evaluation des émissions de polluants dues au trafic aérien de l'aéroport de Nantes - Atlantique dans le cadre du PRQA - Pays de Loire MINISTERE DE L'EQUIPEMENT, DES TRANSPORTS, ET DU LOGEMENT DIRECTION GENERALE DE L'AVIATION CIVILE SERVICE TECHNIQUE DE LA NAVIGATION AERIENNE DEPARTEMENT ENVIRONNEMENT ET CONTROLE EN VOL Evaluation des

Plus en détail

Inventaire régional des émissions en Ile-de-France Année de référence éléments synthétiques Edition mai 2013

Inventaire régional des émissions en Ile-de-France Année de référence éléments synthétiques Edition mai 2013 Inventaire régional des émissions en Ile-de-France Année de référence 2010 - éléments synthétiques Edition mai 2013 Ce document présente des éléments synthétiques relatifs à l inventaire des émissions

Plus en détail

Baisse de l intensité de la consommation en énergie. Chute de l intensité de la consommation en eau

Baisse de l intensité de la consommation en énergie. Chute de l intensité de la consommation en eau sont en constante amélioration : les intensités de la consommation en énergie, en eau et en ressources de base sont en baisse, tout comme les intensités d émissions de polluants atmosphériques et de production

Plus en détail

POINT sur le transport de marchandises

POINT sur le transport de marchandises Le POINT Transport de marchandises Photothèque Rouge : JR Les moyens de transports doivent servir la société et les échanges entre les hommes. En cela, une politique des transports ne saurait être régie

Plus en détail

La qualité de l air à proximité des plates formes aéroportuaires d Île de France, bilan annuel de

La qualité de l air à proximité des plates formes aéroportuaires d Île de France, bilan annuel de La qualité de l air à proximité des plates formes aéroportuaires d Île de France, bilan annuel de l observatoire SURVOL L Agence Régionale de Santé d Île de France (ARS IdF) a confié à Airparif l élaboration

Plus en détail

Lig Air Emissions atmosphériques liées au transport routier 0

Lig Air Emissions atmosphériques liées au transport routier 0 Lig Air Emissions atmosphériques liées au transport routier 0 Lig Air Emissions atmosphériques liées au transport routier 1 Avertissement Les informations contenues dans ce rapport sont des estimations

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DU VAL-DE-MARNE. Mars 2012

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DU VAL-DE-MARNE. Mars 2012 BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DU VAL-DE-MARNE Mars 2012 BILAN DES EMISSIONS POUR LE DEPARTEMENT DU VAL-DE-MARNE DONNEES DE BASE ANNEE 2008 Mars 2012 Bilan réalisé par : Airparif, association

Plus en détail

Observatoire des retombées socioéconomiques

Observatoire des retombées socioéconomiques Observatoire des retombées socioéconomiques de l aéroport de Beauvais-Tillé de l impact économique et social Décembre 2012 BIPE 2012 «Le BIPE conserve l'entière propriété intellectuelle des documents produits

Plus en détail

Les émissions de gaz à effet de serre dus aux transports en Midi Pyrénées

Les émissions de gaz à effet de serre dus aux transports en Midi Pyrénées Les émissions de gaz à effet de serre dus aux transports en Midi Pyrénées Sources mobilisées Données OREMIP (observation des consommations d'énergie et modélisation des émissions basée sur les consommations

Plus en détail

Atmo Nouvelle-Aquitaine est issue de la fusion des trois associations régionales de surveillance de l air Tel :

Atmo Nouvelle-Aquitaine est issue de la fusion des trois associations régionales de surveillance de l air Tel : Évaluation des émissions de l aéroport de Bordeaux-Mérignac dans le cadre de l article 45 de la loi relative à la Transition Énergétique pour la Croissance Verte (TECV) Atmo Nouvelle-Aquitaine est issue

Plus en détail

Résultats d activité des aéroports français 2012 Dossier conférence de presse 20 février 2013

Résultats d activité des aéroports français 2012 Dossier conférence de presse 20 février 2013 Résultats d activité des aéroports français 2012 Dossier conférence de presse 20 février 2013 28, rue Desaix -75015 Paris - Tel : 01 40 65 98 68 - Fax : 01 47 34 16 07 www.aeroport.fr - courriel : secretariat@uaf.aeroport.fr

Plus en détail

Annexe 3 Méthodologie d inventaire pour les sources surfaciques et ponctuelles

Annexe 3 Méthodologie d inventaire pour les sources surfaciques et ponctuelles Annexe 3 Méthodologie d inventaire pour les sources surfaciques et ponctuelles 72 Les grandes sources ponctuelles Les données sources Les données sources utilisées pour la construction du cadastre d émission

Plus en détail

SECTEUR DE L ENERGIE

SECTEUR DE L ENERGIE SECTEUR DE L ENERGIE Dans le secteur de l Énergie, les émissions de gaz à effet de serre résultent de la prospection et l exploitation des sources d énergie primaire, de la conversion des sources d énergie

Plus en détail

L emploi à l aéroport Paris-Charles de Gaulle Recensement 2010

L emploi à l aéroport Paris-Charles de Gaulle Recensement 2010 L emploi à l aéroport -Charles de Gaulle Recensement 2010 Aéroports de Direction de l Environnement et du Développement durable 291, boulevard Raspail 75675 PARIS CEDEX 14 d e s R M E T I E R S de l E

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE DANS LES YVELINES POUR L ANNÉE 2010 ET HISTORIQUE 2000/2005.

BILAN DES ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE DANS LES YVELINES POUR L ANNÉE 2010 ET HISTORIQUE 2000/2005. BILAN DES ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE DANS LES YVELINES POUR L ANNÉE 2010 ET HISTORIQUE 2000/2005 Octobre 2013 BILAN DES EMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHERIQUES ET DE

Plus en détail

PRÉVISION DES ÉMISSIONS DE POLLUANTS DE VÉHICULES PARTICULIERS D ICI 2020

PRÉVISION DES ÉMISSIONS DE POLLUANTS DE VÉHICULES PARTICULIERS D ICI 2020 PRÉVISION DES ÉMISSIONS DE POLLUANTS DE VÉHICULES PARTICULIERS D ICI 2020 Alain SAUVANT Pour mieux apprécier l étendue de la réduction des émissions de polluants atmosphériques locaux dues aux véhicules

Plus en détail

Caractérisation de la qualité de l air à proximité de l'autoroute A36

Caractérisation de la qualité de l air à proximité de l'autoroute A36 Caractérisation de la qualité de l air à proximité de l'autoroute A36 - Etat de référence - Impact des futures évolutions ASPA 10071601-I-D 31 août 2010 ASPA Evaluation de l impact de l autoroute A36 1

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DES YVELINES. Mars 2012

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DES YVELINES. Mars 2012 BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DES YVELINES Mars 2012 BILAN DES EMISSIONS POUR LE DEPARTEMENT DES YVELINES DONNEES DE BASE ANNEE 2008 Mars 2012 Bilan réalisé par : Airparif, association de surveillance

Plus en détail

N 3. Missions : Février 2013

N 3. Missions : Février 2013 Inventaire territorial des émissions de gaz à effet de serre en Aquitaine N 3 Février 2013 Année 2010 (version 2012) Les résultats présentés dans ce document sont issus de travaux réalisés par AIRAQ portant

Plus en détail

Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de Kyoto

Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de Kyoto Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l environnement OFEV Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de

Plus en détail

Soirée débat Inter Environnement Wallonie : transport aérien et changement climatique

Soirée débat Inter Environnement Wallonie : transport aérien et changement climatique Soirée débat Inter Environnement Wallonie : transport aérien et changement climatique Perspectives du transport aérien : impacts environnementaux, évolution et réponses 20 novembre 2007 Sandrine Meyer

Plus en détail

Pour en savoir plus Sur Internet :

Pour en savoir plus Sur Internet : Problématique des transports dans la Vallée du Gier fait partie du dispositif français de surveillance et d information de la qualité de l air. Sa mission s exerce dans le cadre de la loi sur l air du

Plus en détail

3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie

3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie 3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie Émissions de CO2 dues à la combustion d énergie 1 dans le monde 3 Indice base 1 en 199 25 2 15 1 Etats-Unis 5 UE à 15 197 1975 198 1985 199 1995 2 27 En Mt CO2 199

Plus en détail

La méthodologie du bilan de gaz à effet de serre

La méthodologie du bilan de gaz à effet de serre La méthodologie du bilan de gaz à effet de serre Patrick FAVÉ - DRIEE/SECV Préfecture du Val-d Oise Direction régionale et interdépartementale de l Environnement et de l Énergie d Île-De-France (DRIEE-IF)

Plus en détail

Amélioration de l estimation des émissions de polluants vers l atmosphère du secteur agricole

Amélioration de l estimation des émissions de polluants vers l atmosphère du secteur agricole Amélioration de l estimation des émissions de polluants vers l atmosphère du secteur agricole ESTIMATION POUR LES ANNEES 1990 A 2013 SYNTHESE www.air-rhonealpes.fr Diffusion : Octobre 2015 Siège social

Plus en détail

ECHOS TRAFIC ECHO TRAFIC. En France. En Europe. Trafic national : - 2,5 % Trafic international : + 14,3 % passagers.

ECHOS TRAFIC ECHO TRAFIC. En France. En Europe. Trafic national : - 2,5 % Trafic international : + 14,3 % passagers. Avril 2015 ECHOS TRAFIC Trafic Avril 2015 + 8,2 % 766 062 passagers Trafic Cumul 2015 + 3,4 % 2 618 835 passagers Echos trafic n 98 Avril 2015 En France Avril 2015 / Cumul 2015 1 Forte hausse de trafic

Plus en détail

STATISTIQUES DE TRAFIC. Juin Aéroport Toulouse-Blagnac Statistiques mensuelles de trafic

STATISTIQUES DE TRAFIC. Juin Aéroport Toulouse-Blagnac Statistiques mensuelles de trafic STATISTIQUES DE TRAFIC Juin Aéroport Toulouse-Blagnac Statistiques mensuelles de trafic SOMMAIRE COMMENTAIRES 2 TABLEAUX DES RESULTATS MENSUELS ET CUMULES 3 - Tableau 1 : Trafic passagers 4 - Tableau 2

Plus en détail

trafic maritime et qualité de l air

trafic maritime et qualité de l air trafic maritime et qualité de l air influence du trafic maritime en agglomération portuaire contexte Suite à l émission télévisée Thalassa du 20 janvier dernier qui montrait un impact significatif des

Plus en détail

Les émissions de Gaz à Effet de Serre en région Poitou-Charentes de 1990 à 2013

Les émissions de Gaz à Effet de Serre en région Poitou-Charentes de 1990 à 2013 Les synthèses de l AREC Les émissions de Gaz à Effet de Serre en région Poitou-Charentes de 1990 à 2013 Janvier 2016 PRÉAMBULE : Le rôle des acteurs locaux dans l animation territoriale des politiques

Plus en détail

Qualité de l Air et Ports 19 mai 2017 Air PACA. éventuelle éventuelle éventuelle

Qualité de l Air et Ports 19 mai 2017 Air PACA. éventuelle éventuelle éventuelle Qualité de l Air et Ports 19 mai 2017 Air PACA Photo Photo Photo éventuelle éventuelle éventuelle La qualité de l air à Marseille Les émissions à Marseille Les polluants: Oxydes d azote (NO x ), dioxyde

Plus en détail

3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie

3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie 3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie Émissions de CO2 dues à la combustion d énergie 1 dans le monde 3 Index base 1 en 199 25 2 15 1 Afrique USA 5 UE à 15 197 1975 198 1985 199 1995 2 25 28 En Mt CO2

Plus en détail

HISTORIQUE. Concession de la Chambre de Commerce et d'industrie de l'oise Construction du Terminal 1. ILS Catégorie III

HISTORIQUE. Concession de la Chambre de Commerce et d'industrie de l'oise Construction du Terminal 1. ILS Catégorie III Concession de la Chambre de Commerce et d'industrie de l'oise Construction du Terminal 1 HISTORIQUE Création de la SAGEB (Société Aéroportuaire de Gestion et d'exploitation Création du Syndicat de Beauvais)

Plus en détail

INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE

INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE Résultats - année 2007 Avril 2010 Inventaire régional des émissions en Ile-de-France - Année de référence 2007 - Quelques éléments synthétiques Ce document présente

Plus en détail

Bilan carbone et Matériaux de substitution

Bilan carbone et Matériaux de substitution Bilan carbone et Matériaux de substitution AFOCO 21 juin 2016 SGS Environment, Health & Safety Sommaire 1. Contexte de la comptabilisation carbone et objectifs du bilan d émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

Un nouvel. inventaire régional. des émissions atmosphériques, au service de tous Polluants locaux - Gaz à effet de serre

Un nouvel. inventaire régional. des émissions atmosphériques, au service de tous Polluants locaux - Gaz à effet de serre Un nouvel inventaire régional des émissions atmosphériques, au service de tous Polluants locaux - Gaz à effet de serre Atmo PACA présente les résultats du nouvel inventaire des émissions atmosphériques

Plus en détail

Révision du PDU. Approche Bilan Carbone Émissions de GES du secteur des Transports en Ile-de-France

Révision du PDU. Approche Bilan Carbone Émissions de GES du secteur des Transports en Ile-de-France Révision du PDU Approche Bilan Carbone Émissions de GES du secteur des Transports en Ile-de-France Groupe de travail «environnement» 10 février 2009 - Erwan Cordeau 1 Contexte Plan Climat 2004 => plans

Plus en détail

Réunion sur les données de trafic de l aéroport de Paris-Charles de Gaulle, à l intention des membres de la CCE

Réunion sur les données de trafic de l aéroport de Paris-Charles de Gaulle, à l intention des membres de la CCE sous-direction des Études, des Statistiques et de la Développement durable Réunion sur les données de trafic de l aéroport de Paris-Charles de Gaulle, à l intention des membres de la CCE 10 septembre 2008

Plus en détail

Impact de la motorisation diesel sur la Qualité de l Air en Ile de France : constats, incertitudes et interrogations Conférence GEP- AFTP

Impact de la motorisation diesel sur la Qualité de l Air en Ile de France : constats, incertitudes et interrogations Conférence GEP- AFTP Impact de la motorisation diesel sur la Qualité de l Air en Ile de France : constats, incertitudes et interrogations Conférence GEP- AFTP Airparif 27 novembre 2013 2 PLAN PRESENTATION Pollution atmosphérique

Plus en détail

Les activités d Auxilia ont entrainé en 2015 l émission de 46,7 tonnes équivalent CO2. Cela correspond à l émission de 1,9 t. éq. CO2 par salarié.

Les activités d Auxilia ont entrainé en 2015 l émission de 46,7 tonnes équivalent CO2. Cela correspond à l émission de 1,9 t. éq. CO2 par salarié. Bilan Carbone 2015 Comme chaque année, Auxilia a réalisé son Bilan Carbone pour l année 2015. La méthode de l Association Bilan Carbone permet d évaluer les impacts en termes d émissions de gaz à effet

Plus en détail

Synthèse des études réalisées sur l aéroport de Bordeaux- Mérignac et les principaux aéroports français

Synthèse des études réalisées sur l aéroport de Bordeaux- Mérignac et les principaux aéroports français Synthèse des études réalisées sur l aéroport de Bordeaux- Mérignac et les principaux aéroports français Atmo Nouvelle-Aquitaine est issue de la fusion des trois associations régionales de surveillance

Plus en détail

STATISTIQUES DE TRAFIC. Juillet Aéroport Toulouse-Blagnac Statistiques mensuelles de trafic

STATISTIQUES DE TRAFIC. Juillet Aéroport Toulouse-Blagnac Statistiques mensuelles de trafic STATISTIQUES DE TRAFIC Juillet Aéroport Toulouse-Blagnac Statistiques mensuelles de trafic SOMMAIRE COMMENTAIRES 2 TABLEAUX DES RESULTATS MENSUELS ET CUMULES 3 - Tableau 1 : Trafic passagers 4 - Tableau

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son

Plus en détail

Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de Kyoto

Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de Kyoto Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l environnement OFEV Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de

Plus en détail

STATISTIQUES DE TRAFIC. Avril 2017

STATISTIQUES DE TRAFIC. Avril 2017 STATISTIQUES DE TRAFIC Avril Représentation géolocalisée du nombre de passagers locaux arrivée + départ Aéroport Toulouse-Blagnac Statistiques mensuelles de trafic SOMMAIRE COMMENTAIRES 2 TABLEAUX DES

Plus en détail

AEROPORT D'AJACCIO RAPPORT STATISTIQUE ANNUEL

AEROPORT D'AJACCIO RAPPORT STATISTIQUE ANNUEL AEROPORT D'AJACCIO RAPPORT STATISTIQUE ANNUEL - 2007 SOMMAIRE SYNTHESE DES RESULATS ANNUELS page 3 PASSAGERS COMMERCIAUX - NATURE DE VOL ET NATIONALITE page 7 PASSAGERS COMMERCIAUX - COMPAGNIES ET DESTINATIONS

Plus en détail

Prospective Transports 2050 Pour une mobilité durable

Prospective Transports 2050 Pour une mobilité durable Prospective Transports 2050 Pour une mobilité durable Un nouveau contexte d évolution des transports après le Grenelle de l environnement Journées du Club EEA - 11 mars 2009 1 Une vision renouvelée des

Plus en détail

Prospective Transports 2050 Pour une mobilité durable

Prospective Transports 2050 Pour une mobilité durable Prospective Transports 2050 Pour une mobilité durable Un nouveau contexte d évolution des transports après le Grenelle de l environnement CESR Nord - Pas de Calais - séance plénière du 27 mai 2008 1 Une

Plus en détail

INDICATEURS DE PERFORMANCE ANNEE 2015

INDICATEURS DE PERFORMANCE ANNEE 2015 Aéroport Toulouse Blagnac http://environnement.toulouse.aeroport.fr Environnement / Publications / Indicateurs environnementaux INDICATEURS DE PERFORMANCE ANNEE 2015 Bruit des avions Trafic nocturne (entre

Plus en détail

STATISTIQUES DE TRAFIC. Février Aéroport Toulouse-Blagnac Statistiques mensuelles de trafic

STATISTIQUES DE TRAFIC. Février Aéroport Toulouse-Blagnac Statistiques mensuelles de trafic STATISTIQUES DE TRAFIC Février Aéroport Toulouse-Blagnac Statistiques mensuelles de trafic SOMMAIRE COMMENTAIRES 2 TABLEAUX DES RESULTATS MENSUELS ET CUMULES 3 - Tableau 1 : Trafic passagers 4 - Tableau

Plus en détail

Résumé non technique du Plan de Protection de l Atmosphère de l Agglomération de Nancy

Résumé non technique du Plan de Protection de l Atmosphère de l Agglomération de Nancy Résumé non technique du Plan de Protection de l Atmosphère de l Agglomération de Nancy Plan de Protection de l Atmosphère de l agglomération de Nancy version projet novembre 2014 1/8 Qualité de l air sur

Plus en détail

Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S EVOLUTION

Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S EVOLUTION Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S EVOLUTION Page 1 Table des matières CONTEXTE... 3 NOTE METHODOLOGIQUE... 4 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNEE... 5 A. DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

Etude des Moyens d accès à St Malo Horaires de semaine. 07h36 Direct 10h46 10h08 Direct 13h05 18h41 Direct 21h47. Arrivée Saint Malo

Etude des Moyens d accès à St Malo Horaires de semaine. 07h36 Direct 10h46 10h08 Direct 13h05 18h41 Direct 21h47. Arrivée Saint Malo Etude des Moyens d accès à St Malo Horaires de semaine Trains à destination de Saint Malo (aller) PARIS MONTPARNASSE - SAINT MALO RENNES - SAINT MALO (TER) MASSY TGV - SAINT MALO LILLE EUROPE - SAINT MALO

Plus en détail

LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE

LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE SOMMAIRE 1 Qu est-ce que l effet de serre? 2 Qu est-ce que les gaz à effet de serre? Quels sont-ils? Quels sont leurs effets? 3 Quel

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son

Plus en détail

Bordeaux-Toulouse. Bordeaux-Toulouse, c est quoi? repères

Bordeaux-Toulouse. Bordeaux-Toulouse, c est quoi? repères repères Bordeaux-Toulouse Bordeaux-Toulouse, c est quoi? Une ligne nouvelle de 220 km sur les 410 km du Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest. Une ligne à grande vitesse (320 km/h) avec desserte d Agen

Plus en détail

BULLETIN. n 31 Janvier - février - mars sur le trafic aérien CDG - ORLY - LE BOURGET

BULLETIN. n 31 Janvier - février - mars sur le trafic aérien CDG - ORLY - LE BOURGET BULLETIN - - LE BOURGET sur le trafic aérien en Île de France n 31 Janvier - février - mars 2015 S O M MAI R E Trafic des aéroports................ p.2 Configurations..................... p.2 Répartition

Plus en détail

Programme obligations vertes Contribution développement durable de la Société de transport de Montréal

Programme obligations vertes Contribution développement durable de la Société de transport de Montréal Programme obligations vertes Contribution développement durable de la Société de transport de Montréal 24 février 2017 Programme obligations vertes Le Gouvernement du Québec a procédé le 24 février 2017

Plus en détail

ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE

ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE Essonne - données 212 Février 216 Le bilan des e missions polluantes, mode d emploi La gestion de la qualité de l air à l échelle des territoires

Plus en détail

BULLETIN. n 36. sur le trafic aérien CDG - ORLY - LE BOURGET SOMMAIRE. avril - mai - juin 2016

BULLETIN. n 36. sur le trafic aérien CDG - ORLY - LE BOURGET SOMMAIRE. avril - mai - juin 2016 - ORLY - LE BOURGET BULLETIN sur le trafic aérien en Île de France n 36 avril - mai - juin 2016 SOMMAIRE Trafic des aéroports...p.2 Configurations...p.2 Répartition du trafic par catégorie d avions...p.3

Plus en détail

Evolution de la qualité de l air sur la rue de la Grille à La Rochelle Influence de la mise en place du programme Elcidis à La Rochelle

Evolution de la qualité de l air sur la rue de la Grille à La Rochelle Influence de la mise en place du programme Elcidis à La Rochelle Evolution de la qualité de l air sur la rue de la Influence de la mise en place du programme Elcidis à La Rochelle Les déplacements dans le centre-ville de La Rochelle. En 1992, le trafic moyen sur la

Plus en détail

Les nouvelles motorisations en Bretagne en 2013

Les nouvelles motorisations en Bretagne en 2013 PUBLICATION S Service COPREV Division CPROS 17 mai 2016 Les nouvelles motorisations en Bretagne en 2013 Place des véhicules avec des motorisations nouvelles (multi bi-carburation électrique) dans le parc

Plus en détail

MASTER COMPLEMENTAIRE EN GESTION DES TRANSPORTS MODULE A6 Transport et Technologies. Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique

MASTER COMPLEMENTAIRE EN GESTION DES TRANSPORTS MODULE A6 Transport et Technologies. Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique MASTER COMPLEMENTAIRE EN GESTION DES TRANSPORTS MODULE A6 Transport et Technologies Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique 2016-2017 1 Objet du cours Comprendre, analyser et concevoir les

Plus en détail

Le trafic aérien en Ile- de- France: problématique et enjeux,

Le trafic aérien en Ile- de- France: problématique et enjeux, 1 Association COMPRENDRE 15E Avenue Saint Jean de Beauregard 91400- ORSAY Tél. 06 88 18 09 05 http://comprendre.orsay.free.fr Compte rendu de la rencontre- débat du mardi 13 décembre 2011 à Orsay Le trafic

Plus en détail

ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DANS LE MONDE CAS DE LA PRODUCTION D ELECTRICITE. Petit aide-mémoire. Bernard Laponche 23 juin 2015

ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DANS LE MONDE CAS DE LA PRODUCTION D ELECTRICITE. Petit aide-mémoire. Bernard Laponche 23 juin 2015 ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DANS LE MONDE CAS DE LA PRODUCTION D ELECTRICITE Petit aide-mémoire Bernard Laponche 23 juin 2015 www.global-chance.org ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET

Plus en détail

Mathias FAURE. Classe de 6 ème D. Pollution Aéronautique

Mathias FAURE. Classe de 6 ème D. Pollution Aéronautique Mathias FAURE Classe de 6 ème D Pollution Aéronautique 1 Sommaire Introduction page 2 1. Les causes de la pollution page 3 2. Les conséquences directes page 4 (sur le milieu) 3. Les conséquences indirectes

Plus en détail

Surveillance de la qualité de l'air à l'aéroport de Beauvais - Tillé Bilan 2015

Surveillance de la qualité de l'air à l'aéroport de Beauvais - Tillé Bilan 2015 N FVEN001/006/2016/R Surveillance de la qualité de l'air à l'aéroport de Beauvais - Tillé Bilan 2015 Atmo Picardie (Association pour la Surveillance de la Qualité de l'air en Picardie) 1/13 PRÉSENTATION

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Sûreté aérienne et aéroportuaire

ENQUETE DE BRANCHE Sûreté aérienne et aéroportuaire Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité ENQUETE DE BRANCHE Sûreté aérienne et aéroportuaire Données 2014 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33

Plus en détail

Guide méthodologique à destination des aéroports pour évaluer leur impact sur la qualité de l air locale

Guide méthodologique à destination des aéroports pour évaluer leur impact sur la qualité de l air locale Guide méthodologique à destination des aéroports pour évaluer leur impact sur la qualité de l air locale Rapport de synthèse des travaux du groupe de travail sur les activités aéroportuaires et la gestion

Plus en détail

Mesures de la qualité de l air à Monaco. Année 2016

Mesures de la qualité de l air à Monaco. Année 2016 Mesures de la qualité de l air à Monaco Année 2016 Réseau de mesure Le réseau de mesure de la qualité de l air de Monaco est constitué par 6 stations de mesures des polluants : Quatre stations représentatives

Plus en détail

Déviation de Golfe Juan - RD 6107 dossier Bouchardeau 279

Déviation de Golfe Juan - RD 6107 dossier Bouchardeau 279 VOLET 5 : ANALYSE DES COUTS COLLECTIFS DES POLLUTIONS ET DES NUISANCES ET AVANTAGES INDUITS POUR LA COLLECTIVITE Déviation de Golfe Juan - RD 6107 dossier Bouchardeau 279 1 Analyses des coûts collectifs

Plus en détail

g DOSSIER DE PRESSE Premiers travaux pratiques du Grenelle de l environnement appliqués à la réduction des nuisances sonores aéroportuaires P.

g DOSSIER DE PRESSE Premiers travaux pratiques du Grenelle de l environnement appliqués à la réduction des nuisances sonores aéroportuaires P. g DOSSIER DE PRESSE Premiers travaux pratiques du Grenelle de l environnement appliqués à la réduction des nuisances sonores aéroportuaires P. 1 g SOMMAIRE Communiqué...................................................................

Plus en détail

Dossier de presse 9 février 2010

Dossier de presse 9 février 2010 Dossier de presse 9 février 2010 2010 Europe Airpost a 10 ans Une compagnie aérienne originale avec une double activité Passagers : transport de passagers sur les segments loisirs et charter. Cargo : transport

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

2 BILAN RÉGIONAL DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE LIÉES À L ÉNERGIE

2 BILAN RÉGIONAL DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE LIÉES À L ÉNERGIE C A H I E R S T E C H N I Q U E S 2 BILAN RÉGIONAL DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE LIÉES À L ÉNERGIE Les modes de production et d utilisation de l énergie sont responsables pour près de 70% des émissions

Plus en détail

PIÈCE JOINTE à la lettre AN 1/17-09/093

PIÈCE JOINTE à la lettre AN 1/17-09/093 PIÈCE JOINTE à la lettre AN 1/17-09/093 QUESTIONNAIRE SUR LES ACTIVITÉS VOLONTAIRES VISANT À RÉDUIRE OU ATTÉNUER LES ÉMISSIONS DE GES DANS LE SECTEUR AÉRONAUTIQUE Une version en format Microsoft Word du

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 49 Janvier 4 Les émissions de CO dues à la combustion d énergie dans le monde en OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La combustion d énergie est responsable

Plus en détail

Evolution des émissions atmosphériques en France et dans les Bouches-du-Rhône. Juin

Evolution des émissions atmosphériques en France et dans les Bouches-du-Rhône. Juin Juin 2005 Evolution des émissions atmosphériques en France et dans les Bouches-du-Rhône -1- Résumé Il s agit ici de mettre en regard l évolution des émissions de certains polluants inventoriés, au niveau

Plus en détail

Réalisation des objectifs de réduction du Protocole de Kyoto et de la loi sur le CO 2

Réalisation des objectifs de réduction du Protocole de Kyoto et de la loi sur le CO 2 Eidgenössisches Departement für Umwelt, Verkehr, Energie und Kommunikation UVEK Bundesamt für Umwelt BAFU Le 15 janvier 2013, révisé le 18.11.2013 Réalisation des objectifs de réduction du Protocole de

Plus en détail

Quel bruit aujourd hui à Nantes Atlantique?

Quel bruit aujourd hui à Nantes Atlantique? Quel bruit aujourd hui à Nantes Atlantique? Le bruit observé (site Nantes métropole 2008) ROUTiER AERIEN 5600 personnes soumises au 336 000 personnes soumises au bruit routier dont 16 900 > 70 db bruit

Plus en détail

La direction des services de la Navigation

La direction des services de la Navigation BULLTI D IFORMATIO sur le trafic aérien en Ile-de-France ORLY CDG L BOURGT n 11/ Janvier-Février-Mars 21 La direction des services de la avigation aérienne a le plaisir de vous adresser le bulletin d information

Plus en détail

DEBAT PUBLIC SUR LE PROJET FERROVIAIRE BORDEAUX-ESPAGNE. Hendaye 04/10/06

DEBAT PUBLIC SUR LE PROJET FERROVIAIRE BORDEAUX-ESPAGNE. Hendaye 04/10/06 DEBAT PUBLIC SUR LE PROJET FERROVIAIRE BORDEAUX-ESPAGNE Hendaye 04/10/06 ECO-REDEVANCE SUR LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES Introduction L explosion des flux routiers de marchandise, constitue un des

Plus en détail

RESPONSABILITE ENVIRONNEMENTALE INTERNE - GROUPE AFD RESULTATS BILAN CARBONE

RESPONSABILITE ENVIRONNEMENTALE INTERNE - GROUPE AFD RESULTATS BILAN CARBONE RESPONSABILITE ENVIRONNEMENTALE INTERNE - GROUPE AFD RESULTATS 2013-2015 SIEGE BILAN CARBONE Indicateur 2013 2014 2015 Variation 2015/2014 (en %) Tendance Emissions par agent TEqCO2/an/agent 22 17 18 6%

Plus en détail

Gaz à effet de serre et contribution de l agriculture

Gaz à effet de serre et contribution de l agriculture Gaz à effet de serre et contribution de l agriculture J-F Soussana 1 et P Cellier 2 1. Unité de Recherche sur l Ecosystème Prairial, INRA, Clermont-Ferrand 2. Environnement et Grandes Cultures, INRA Grignon

Plus en détail

ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE

ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE Yvelines - données 212 Février 216 Le bilan des e missions polluantes, mode d emploi La gestion de la qualité de l air à l échelle des territoires

Plus en détail

Véhicules à faibles émissions : quelle stratégie d acquisition

Véhicules à faibles émissions : quelle stratégie d acquisition Véhicules à faibles émissions : quelle stratégie d acquisition Qualité de l air Territoire - Transport PREPA Certificat qualité de l air Zones à circulation restreinte Thomas Bouyer Bureau de la qualité

Plus en détail

Ordonnance sur la collecte des données relatives aux tonnes-kilomètres

Ordonnance sur la collecte des données relatives aux tonnes-kilomètres Ordonnance sur la collecte des données relatives aux tonnes-kilomètres des aéronefs du Projet du 11 mai 2012 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 2, al. 3, de la loi du 8 octobre 1999 sur le CO 2 1et vu

Plus en détail