I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION"

Transcription

1 CORRECTION DS n 8 Cinétique et chimie organique I- SUIVI SPECTROPOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION On se propose d étudier la cinétique de la réaction totale entre les ions dichromate Cr 2 O 7 2- et l'acide oxalique C 2 2 O 4 dans laquelle seuls les ions dichromate sont colorés. 1/ Étude spectroscopique de l ion dichromate 1.1. Le maximum d absorption de l ion dichromate Cr 2 O 7 2- se situe à =450 nm, soit dans le violetbleu. Cet ion apparait de la couleur complémentaire du violet-bleu (diamétralement opposées sur l étoile chromatique) soit jaune-orangé Loi de Beer-Lambert : A =.l.c où C est la concentration en ion dichromate Cr 2 O 2-7. Au Amax 1,2 maximum d absorbance : A max = max.l.c max = 1, L.mol -1.cm -1 2.C 1,0 1, Afin de limiter les incertitudes de mesure, il faut régler le spectrophotomètre sur la longueur d onde correspondant au maximum d absorbance, soit =450 nm. 2/ Suivi spectrophotométrique de la réaction 2.1. Couple Cr 2 O 7 2- /Cr 3+ : Cr 2 O e- = 2 Cr O Couple CO 2 /C 2 2 O 4 : 2 CO e- = C 2 2 O 4 3 Équation bilan : Cr 2 O C 2 2 O 4 6 CO Cr O en simplifiant les + : Cr 2 O 7 2- (aq) + 3 C 2 2 O 4 (aq) (aq) 2 Cr 3+ (aq) + 6 CO 2 (g) O (l). Cr 2 O 7 2- est un réactif donc sa concentration diminue au cours de la réaction. Or d après la loi de Beer-Lambert, l absorbance est proportionnelle à la concentration C en Cr 2 O 7 2-, donc A diminue bien au cours du temps Sur la figure 2 on voit que l absorbance finale est nulle, ce qui indique que la concentration finale en ion Cr 2 O 7 2 est nulle (d après la loi de Beer-Lambert). L ion Cr 2 O 7 2 est donc totalement consommé en fin de réaction : c est le réactif limitant D après la figure 2, l absorbance diminue de moins en moins vite au cours du temps, donc le système évolue de moins en moins rapidement : la vitesse de réaction diminue. La diminution de la vitesse de la réaction au cours du temps s explique par la diminution progressive de la concentration en réactifs, qui est un facteur cinétique (plus la concentration en réactifs est faible, plus la vitesse de réaction est faible) Le temps de demi-réaction t 1/2 est la durée nécessaire pour qu une grandeur caractérisant l état du système (l absorbance ici) atteigne la moitié de son évolution finale. Sur la figure 2 (tracés en vert en ANNEXE) on obtient : t 1/2 = 9,5 min 1/7

2 2.5. La température est un facteur cinétique : plus la température est faible et plus la vitesse de réaction est faible, mais sans modifier l état final (donc A f reste nulle). Évolution de l absorbance à température inférieure : voir tracé en bleu en ANNEXE a) Un catalyseur est une espèce chimique permettant d accélérer une réaction sans modifier son état final. Ici le catalyseur (solide) est dans une phase différente des réactifs (en solution), donc il s agit d une catalyse hétérogène. b) Évolution de l absorbance en présence d un catalyseur : voir tracé en rouge en ANNEXE. La réaction met en jeu des ions, on aurait donc pu suivre son évolution par conductimétrie. On remarque aussi qu elle consomme des ions +, dont la concentration est directement reliée au p, on aurait donc pu suivre l évolution de la réaction par p-métrie. Enfin, on voit qu elle produit un gaz, on aurait donc aussi pu suivre la réaction par volumétrie ou manométrie. II- L ANESTÉSIE, DES PRÉMICES À NOS JOURS 1/ Synthèse de l diéthylique 1. C est un montage de distillation fractionnée. est une colonne de Vigreux, est un réfrigérant droit. 2. Ce montage permet en une seule fois de synthétiser et de purifier une espèce. 3. On peut contrôler au cours de la synthèse que l espèce récupérée dans le distillat est bien de l éthylique en vérifiant que le thermomètre en tête de colonne affiche 35 C, soit la température d ébullition de l. À température ambiante (25 C) l est sous forme liquide car la température est entre ses valeurs de T fus et T eb. 4. Dans l ampoule à décanter, l (phase organique) ne se mélange pas à la phase aqueuse (non miscibles) et constituera la phase supérieure car il est moins dense que l eau m V n éthanol M M éthanol éthanol éthanol éthanol éthanol 0,81 25 Or d éthanol =0,81 donc éthanol =0,81 g/ml. On a donc : n éthanol = 0,44 mol 46 n éthanol L éthanol est le seul réactif, il est donc forcément limitant et xmax = 0,22 mol 2 Or n max = 1 x max d après l équation donc n max = 0,22 mol Nb stœchiométrique de l éthanol dans l équation exp exp m V 0,71 15 de la réaction! n = 0,14 mol M M 74 exp n 0,14 Le rendement est donc : r max n 0,22 = 0,63 soit 63 % 2/7

3 2/ Étude du mécanisme de synthèse de l diéthylique 1. En comparant les étapes (a) et (c), on remarque que l ion + est consommé dans l étape (a) puis régénéré dans l étape (c), c est donc que + n est pas un réactif et joue le rôle de catalyseur. 2. Étape (a) : addition (de + ) ; Étape (b) : substitution (de 2 O pas C 3 -C 2 -O) ; Étape (c) : élimination (de + ). 3. Sites donneurs/accepteurs + flèches courbes Voir ANNEXE. 3/ Analyse des espèces chimiques intervenant dans la réaction 1. Éther diéthylique : C 3 -C 2 -O-C 2 -C 3 2 voisins 3 voisins 2+1 pics 3+1 pics Spectre RMN n 2 (triplet) (quadruplet) Éthanol : C 3 -C 2 -O 0 voisin 0+1 pic (singulet) 2 voisins 3 voisins Spectre RMN n pics 3+1 pics (triplet) (quadruplet) Remarque : s il n avait pas été demandé de trouver la multiplicité deu signal de chaque groupe, on aurait pu déterminer le spectre correspondant à chaque molécule par le nombre de signaux pour chaque molécule = nombre de signaux dans le spectre (2 pour l, 3 pour l éthanol). 2. Spectre IR n 1 : 1 large bande et forte autour de 3400 cm -1 liaison O- d un groupe hydroxyle. Or seul l éthanol possède ce groupe le spectre IR n 1 correspond à l éthanol. OU Spectre IR n 2 : 1 bande forte vers 1200 cm -1 liaison C-O, bien plus prononcée que dans le spectre n 1. Or il y a 2 liaisons C-O dans l, alors qu une seule dans l éthanol le spectre IR n 2 correspond à l diéthylique. 4/ Un remplaçant de l diéthylique 1. Carbone asymétrique C* repéré dans la molécule A Voir ANNEXE. La molécule A est chirale car elle ne possède qu un seul atome de carbone asymétrique. 2. Les molécules A et A sont des énantiomères car on voit très bien qu elles sont images l une de l autre dans un miroir plan (vertical) OU parce que la configuration du seul carbone asymétrique est inversée entre les deux molécules. 3/7

4 III- SÉLECTIVITÉ EN CIMIE ORGANIQUE 1/ Étude de la 1 ère étape On s intéresse uniquement à la 1 ère étape du mécanisme, représentée par la réaction 2 (doc.2). 1. Groupes caractéristiques et fonctions organiques dans la molécule 1 Voir ANNEXE. 2. La molécule 2 est un réactif chimiosélectif vis-à-vis de la molécule 1 car elle ne modifie pas la totalité des fonctions présentes (elle ne modifie que la fonction aldéhyde). 2/ Rôle de la molécule 2 On imagine qu au lieu de réaliser la réaction 1 (doc.1) en 3 étapes comme décrit dans le doc.2, on fait intervenir le réactif A directement sur la molécule 1. On a alors une réaction en une seule étape : molécule 1 + réactif A molécule 6 O 3. Le réactif A transforme en alcool une fonction aldéhyde, mais aussi une fonction ester. On obtiendra donc en faisant réagir le réactif A sur la molécule 1 : 4. Le réactif A n est PAS chimiosélectif vis-à-vis de la molécule 1 car il transforme TOUTES les fonctions présentes dans celle-ci (les liaisons double C=C ne sont pas à prendre en compte d après l énoncé). 5. On peut effectivement dire que la molécule 2 a servi à protéger la fonction aldéhyde de la molécule 1 (qui, sans protection, aurait été transformée par le réactif A) car la molécule 2 crée sur la molécule 1 un groupe (en cycle pentagonal, appelé cycle acétal) sur lequel le réactif A ne peut pas agir, protégeant ainsi la fonction aldéhyde du réactif A (A est actif sur un aldéhyde alors qu il est inactif sur un acétal d après la remarque importante du doc.2). 6. Dans le cadre d un mécanisme de protection de fonction, la 1 ère étape (réaction 2) est l étape de protection, la 2 ème étape (réaction 3) est la réaction chimique à effectuer, et la 3 ème étape (réaction 4) est l étape de déprotection. O 4/7

5 IV- ÉTUDE DU PROTOCOLE DE SYNTÈSE DU PARACÉTAMOL 1/ Étude du protocole de synthèse du paracétamol 1. Groupes caractéristiques et fonctions organiques dans l équation Voir ANNEXE. 2. Étape 1 : synthèse ; Étape 2 : extraction ; Étape 3 : purification ; Étape 4 : identification. 3. On chauffe afin d accélérer la réaction (la température est un facteur cinétique) et à reflux afin d éviter les pertes de matière par évaporation lors du chauffage. est un réfrigérant à boules, est le mélange réactionnel. 4. Une filtration sous vide est plus rapide qu une filtration simple, et permet de commencer à sécher le produit filtré. 5. Dans l étape 3 on réalise une technique de purification appelée recristallisation. 6. On peut mesurer la température de fusion d un produit solide grâce à un banc Köfler. 7. Le produit P obtenu est bien du paracétamol car sa température de fusion est proche de la température de référence du paracétamol, et les bandes repérées sur le spectre IR correspondent toutes à des liaisons présentes dans la molécule. Par contre il n est peut-être pas tout à fait pur (il peut encore contenir du para-aminophénol, de T fus plus élevée) ou il n est peut-être pas tout à fait sec, ce qui expliquerait que sa température de fusion soit un peu plus élevée que celle attendue. 2/ Synthèse de l aspartame et chimie verte 1. Facteur environnemental E pour la voie de synthèse par catalyse enzymatique : i i d M(D ) M(C C ) M(C C ) 92 E p M(P) M(aspartame) M(C N O ) 294 = 0,31 L eau n est pas un déchet voyons!!! Le procédé historique étant plus polluant, il produit plus de déchets pour la même espèce recherchée (l aspartame), donc forcément son facteur environnemental sera plus élevé. 3. Quelques principes de la chimie verte respectés par le procédé de catalyse enzymatique : Réduire les déchets, limiter la pollution à la source, économiser les atomes, préférer les réactions catalysées (et donc économiser l énergie). 5/7

6 DS n 7 (2h) 2/05/2013 NOM : ANNEXES I- SUIVI SPECTROPOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION A 0 A 0 /2 t 1/2 t f II- L ANESTÉSIE, DES PRÉMICES À NOS JOURS Sites donneurs : D ; Sites accepteurs : A Étape (a) : 3 C C 2 O C C 2 O + D A Étape (b) : 3 C C 2 O + A + 3 C C 2 O D 3 C C 2 O + C 2 C O Étape (c) : 3 C C 2 O + C 2 C 3 3 C C 2 O C 2 C /7

7 DS n 7 (2h) 2/05/2013 NOM : III- SÉLECTIVITÉ EN CIMIE ORGANIQUE l Groupe carbonyle Fonction aldéhyde * Groupe ester Fonction ester IV- ÉTUDE DE LA SYNTÈSE DE DEUX ESPÈCES CIMIQUES 1/ Étude du protocole de synthèse du paracétamol Groupe hydroxyle Fonction alcool Groupe carboxyle Fonction acide carboxylique Groupe amine Fonction amine Groupe amide Fonction amide para-aminophénol + anhydride éthanoïque - paracétamol + acide éthanoïque 7/7

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

Analyse de protocoles : activités 1, 2, 3, 4 p485 Chimiosélectivité : activités 1, 2,3 p503

Analyse de protocoles : activités 1, 2, 3, 4 p485 Chimiosélectivité : activités 1, 2,3 p503 Chapitre 16 Synthèses organiques Effectuer une analyse critique de protocoles expérimentaux pour identifier les espèces mises en jeu, leurs quantités et les paramètres expérimentaux. Justifier le choix

Plus en détail

TP 11: Réaction d estérification - Correction

TP 11: Réaction d estérification - Correction TP 11: Réaction d estérification - Correction Objectifs : Le but de ce TP est de mettre en évidence les principales caractéristiques de l'estérification et de l'hydrolyse (réaction inverse). I ) Principe

Plus en détail

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Epreuve Régionale des Olympiades de la chimie 00 Académie de Nantes (Lycée Clemenceau, Nantes) EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Durée de l épreuve : h NOM : PRENOM : ELEVE EN CLASSE DE TERMINALE : DU

Plus en détail

Suivi d une réaction lente par chromatographie

Suivi d une réaction lente par chromatographie TS Activité Chapitre 8 Cinétique chimique Suivi d une réaction lente par chromatographie Objectifs : Analyser un protocole expérimental de synthèse chimique Analyser un chromatogramme pour mettre en évidence

Plus en détail

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique I. Stratégie de synthèse I.1. Sécurité et efficacité Lors de la fabrication d une molécule organique (synthèse) il faut réfléchir

Plus en détail

Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014)

Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014) Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014) Exercice 1 : Etude de l acide lactique (6,5 pts) La formule semi-développée de l acide lactique est la suivante : 1.1. Étude

Plus en détail

NHCOCH 3 CH 3 + CH 3 CO 2 H

NHCOCH 3 CH 3 + CH 3 CO 2 H FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques Coordonnateur: Jean-Marc CHAPUZET Date: Jeudi 30 Novembre 2006 Local: D7-3012; D7-3014

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-CORRIGE EXOS Analyse spectrale des composés organiques

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-CORRIGE EXOS Analyse spectrale des composés organiques Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-CORRIGE EXOS Analyse spectrale des composés organiques Exercices résolus p 101 à 103 N 01 à 06 Exercices qui ne serons pas corrigé intégralement : p 104 à 107

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Objectifs : Exploiter un spectre infrarouge pour déterminer des groupes caractéristiques Relier un spectre

Plus en détail

Stratégies de synthèse organique

Stratégies de synthèse organique Chimie rganique Stratégies de synthèse organique La synthèse organique est une discipline dans laquelle de nombreux paramètres sont à prendre en compte afin d obtenir des produits purs avec de bons rendements,

Plus en détail

PREPARATION DE LA BENZOCAINE

PREPARATION DE LA BENZOCAINE GBVS(2) 7 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée: 6 heures Coef: 7 SUJET N 2 Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices programmables et alphanumériques, dont la surface de hase ne dépasse

Plus en détail

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique.

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. FICHE 14 Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. I. Stratégie à employer lors d une synthèse On veut synthétiser un composé au laboratoire. On doit donc imaginer les différentes étapes

Plus en détail

II. QU'EST-CE QU'UNE REACTION SELECTIVE? 1) Les composés polyfonctionnels

II. QU'EST-CE QU'UNE REACTION SELECTIVE? 1) Les composés polyfonctionnels Chapitre 19 : STRATEGIE DE SYNTHESE ET SELECTIVITE EN CHIMIE ORGANIQUE Synthétiser des molécules, fabriquer de nouveaux matériaux Notions et contenus Compétences exigibles Stratégie de la synthèse organique

Plus en détail

Tableau d avancement

Tableau d avancement Terminale S - AP SPC 6 Tableau d avancement Objectifs : Savoir réaliser un bilan de matière initial, intermédiaire ou final grâce à un tableau d avancement. Une transformation chimique est l évolution

Plus en détail

Problème No 1 (85 points)

Problème No 1 (85 points) FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Chargés de cours: Jasmin Douville et Dana Winter Date: Jeudi 27 novembre 2008 Locaux: D7-2018, D7-2023 Heure:

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique

Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique Manuel pages 499 à 514 Choix pédagogiques Ce chapitre est lié au chapitre 24 sur la stratégie de synthèse qu il illustre dans le cas précis de la sélectivité.

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 I. Domaines d étude de ces deux techniques. Thème : Analyse spectrale. Partie : Spectroscopie Cours 9 : Spectroscopie I.R et R.M.N http://actions.maisondelachimie.com/outils_pedagogiques.html I.R. :

Plus en détail

[METROPOLE] 23 juin 2015

[METROPOLE] 23 juin 2015 Métropole EXERCICE I : Partie 1 : 1. 1.1. L ascension du ballon se fait grâce à l effet de la poussée d Archimède. 1.2. Système : {ballon ; équipage} Référentiel : le sol, référentiel terrestre supposé

Plus en détail

PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN

PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN Afin de pallier la raréfaction donc la hausse du coût des combustibles d origine fossile, le gouvernement et le secteur automobile se sont lancés depuis

Plus en détail

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 L usage d'une calculatrice EST autorisé Ce sujet comporte trois exercices (l exercice de spécialité figurant sur une feuille séparée). Chaque

Plus en détail

DS de Spécialité n o 4 Extraction & identification de la caféine

DS de Spécialité n o 4 Extraction & identification de la caféine DS de Spécialité n o 4 Extraction & identification de la caféine Selon la légende, le café fut remarqué pour la première fois quelques 850 ans avant notre è r e : u n b e r g e r d u Y é m e n n o t a

Plus en détail

I- Spectres UV-visible

I- Spectres UV-visible Objectif : Comprendre comment l étude de spectre donne des informations sur les composés chimiques. I- Spectres UV-visible 1. Activité 1 p 88 Matériel : B : un spectrophotomètre et ses cuves ; une solution

Plus en détail

Correction des exercices TS2 2013 Chapitre 4 Spectroscopie IR

Correction des exercices TS2 2013 Chapitre 4 Spectroscopie IR Correction des exercices TS2 213 Chapitre 4 Spectroscopie IR Exercice n o 16 p. 15 Reconnaître des bandes d absorption 1. Hexan-2-ol : chaîne à six atomes de carbones, portant un groupement hydroxyle OH

Plus en détail

I. Protocole d une synthèse

I. Protocole d une synthèse Chap. C4 Stratégie de la synthèse organique I. Protocole d une synthèse 1- Espèces chimiques mises en jeu Un protocole décrit les espèces chimiques (réactifs, solvant et catalyseur) à introduire et leurs

Plus en détail

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur ht ANALYSE SPECTRALE Une espèce chimique est susceptible d interagir avec un rayonnement électromagnétique. L étude de l intensité du rayonnement (absorbé ou réémis) en fonction des longueurs d ode s appelle

Plus en détail

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Nom : Prénom: n groupe: TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Consignes de sécurité de base: Porter une blouse en coton, pas de nu-pieds Porter des lunettes, des gants (en fonction des espèces

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques nà5

Devoir de Sciences Physiques nà5 Exercice I : sur le zinc Devoir de Sciences Physiques nà5 L épreuve dure 1h50. L usage de la calculatrice est autorisé. Les précipitations sont naturellement acides en raison du dioxyde de carbone présent

Plus en détail

PHYSIQUE & CHIMIE COMPOSITION n 2 PREMIERES S 1, S 2, S 3, S 4 & S 5

PHYSIQUE & CHIMIE COMPOSITION n 2 PREMIERES S 1, S 2, S 3, S 4 & S 5 PYSIQUE & CIMIE COMPOSITION n PREMIERES S 1, S, S 3, S 4 & S 5 Février 014 Total des points : 40 Durée : 3h00 calculatrice autorisée PARTIE 1 Etude d un solide ionique, l iodure de potassium (9 points)

Plus en détail

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4 Afin d optimiser leurs procédés, les industries chimiques doivent contrôler le bon déroulement de la réaction de synthèse menant aux espèces voulues. Comment suivre l évolution d une transformation chimique?

Plus en détail

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices obs.4 Couleur et quantité de matière exercices Savoir son cours Mots manquants Une solution colorée se comporte comme un filtre coloré. La grandeur permettant d évaluer l intensité de la lumière absorbée

Plus en détail

Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 2011 Cinétique chimique. Exercice I Fermentation dans le vin

Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 2011 Cinétique chimique. Exercice I Fermentation dans le vin Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 011 Cinétique chimique Exercice I Fermentation dans le vin «Le vin est une boisson provenant exclusivement de la fermentation du raison frais ou du jus de raison

Plus en détail

Quelques aspects de la chimie du miel

Quelques aspects de la chimie du miel oncours B ENSA B 0206 HIMIE Durée : 3 heures L usage de la calculatrice est autorisé pour cette épreuve. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, il le

Plus en détail

On se propose dans ce qui suit de rappeler quelques propriétés générales des acides -aminés et des peptides.

On se propose dans ce qui suit de rappeler quelques propriétés générales des acides -aminés et des peptides. Année 2003 / 2004 Les exercices 1, 2, 3 et 4 peuvent être traités indépendamment les uns des autres mais les résolutions de 2, 3 et 4 sont facilitées après avoir répondu à l exercice 1. L aspartame (A)

Plus en détail

Terminale S Chapitre 4 Observer : ondes et matière. Analyse spectrale

Terminale S Chapitre 4 Observer : ondes et matière. Analyse spectrale Analyse spectrale 1 Spectroscopie UV-visible 1.1 Présentation des spectres UV-visible La spectroscopie est l étude quantitative des interactions entre la lumière et la matière. Lorsque la lumière traverse

Plus en détail

Devoir de physique-chimie n 4 (2H) Nom:... Documents de l'exercice A

Devoir de physique-chimie n 4 (2H) Nom:... Documents de l'exercice A TS Jan2015 Devoir de physique-chimie n 4 (2H) Nom:....... LES EXERIES SNT INDEPENDANTS ALULATRIE INTERDITE PHYSIQUE HIMIE : LES NDES /40 Exercice A : La RMN en archéologie (1h conseillée) /17 Dans une

Plus en détail

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR Ce TP s étale sur une séance de 2 heures (spectre visible), puis une séance d 1 heure (spectre infrarouge). Objectifs : - Identifier un colorant

Plus en détail

FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE. CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques EXAMEN FINAL

FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE. CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques EXAMEN FINAL FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques EXAMEN FINAL Chargés de cours: Nicole Wilb et Pierre Baillargeon Date: 4 décembre 2009

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Terminale S CHIMIE TP n 2b (correction) 1 SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance

Plus en détail

AP7 SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE :

AP7 SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE : P7 SPETROSOPIE UV-VISILE : Données : Spectre de la lumière blanche : (ci-contre) ercle chromatique : (ci-contre) Deux couleurs diamétralement opposées sont complémentaires. Loi de eer-lambert : Soit une

Plus en détail

I. Spectroscopie UV - visible

I. Spectroscopie UV - visible hap. A5 Spectres UV visible et I I. Spectroscopie UV - visible 1- ouleurs et solutions La lumière blanche contient toutes les radiations visibles dont les couleurs s'étendent du rouge au violet. - le vert

Plus en détail

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2 PARTIE 3 : Réactions chimiques et milieux biologiques TP 15 La chimie des facteurs cinétiques OBJECTIFS : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mettre en évidence quelques paramètres influençant

Plus en détail

Résumé de cours : Spectres Infrarouge

Résumé de cours : Spectres Infrarouge Résumé de cours : Spectres Infrarouge I. Introduction : Le rayonnement infrarouge (IR), invisible à l œil nu, est situé dans domaine de longueur d onde supérieur à 800 nm. Lorsqu un échantillon est traversé

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE MICRO-ONDES AU SERVICE DE LA CHIMIE VERTE

LA TECHNOLOGIE MICRO-ONDES AU SERVICE DE LA CHIMIE VERTE LA TECHNOLOGIE MICRO-ONDES AU SERVICE DE LA CHIMIE VERTE Parmi les 12 critères de base définissant la "chimie verte" (green chemistry), énoncés en 1998 par deux chimistes, Paul Anastas et John C. Warner,

Plus en détail

Observer TP Analyse spectrale ANALYSE SPECTRALE

Observer TP Analyse spectrale ANALYSE SPECTRALE OBJECTIFS ANALYSE SPECTRALE Préparation d une solution par dilution, réalisation d un spectre uv- visible et interprétation Utilisation des spectres IR I ) SPECTRE UV-VISIBLE Cette spectroscopie fait intervenir

Plus en détail

Déterminer la structure des molécules par spectroscopie (IR, RMN et UV) Connaître la nomenclature des molécules organiques

Déterminer la structure des molécules par spectroscopie (IR, RMN et UV) Connaître la nomenclature des molécules organiques Déterminer la structure des molécules par spectroscopie (IR, RMN et UV) PLAN 1 Connaître la nomenclature des molécules organiques A) Je sais représenter des molécules Les molécules organiques sont composées

Plus en détail

Spectres UV-visible IR

Spectres UV-visible IR Spectres UV-visible IR I. Molécules organiques VOIR TP II. Spectroscopie d absorption 1. Spectroscopie UV-visible a. Principe Dans un spectrophotomètre, on fait passer une radiation électromagnétique à

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN Correction du devoir de Physique-Chimie Terminale S I. Cinétique de réactions avec le diode I 2. 2 points. Partie A : Cinétique d une réaction du diode I 2 avec une espèce chimique inorganique.. Suivi

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Session 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 L usage de

Plus en détail

Mécanisme A N + E sur acides carboxyliques et groupes dérivés

Mécanisme A N + E sur acides carboxyliques et groupes dérivés Chimie organique 3 : Mécanisme A E sur acides carboxyliques et groupes dérivés Exercices d entraînement 1. Décarboxylation (*) 1. Quelles fonctions chimiques contient la molécule A dessinée ci-dessous?

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL PHYSIQUE-CHIMIE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL PHYSIQUE-CHIMIE BAALAURÉAT GÉNÉRAL SESSIN 2015 PYSIQUE-IMIE Série S Durée de l épreuve : 3 heures 30 oefficient : 6 L usage de la calculatrice est autorisé e sujet ne nécessite pas de feuille de papier millimétré Le sujet

Plus en détail

La lessive qui lave plus blanc que blanc

La lessive qui lave plus blanc que blanc La lessive qui lave plus blanc que blanc Antoine ÉLOI, antoine.eloi@ens.fr Vendredi 5 Mars 1 Intéraction Matière Rayonnement Le Rayonnement visible : Chaque couleur est caractérisée par une longueur d

Plus en détail

Spectroscopie UV - visible

Spectroscopie UV - visible Spectroscopie UV - visible ACTIVITES 6 Activité de découverte 2 : Spectre et couleur Le «vert malachite» est un colorant organique de synthèse. La teinte de ses solutions (document 1) ressemble à celle

Plus en détail

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique hapitre 19 Activités 1 Synthèse d un solide : la 3-carbéthoxycoumarine (p. 488-489) Matériel et produits Paillasse professeur Une balance ; une

Plus en détail

Extraction d un liquide et isolement du liquide brut

Extraction d un liquide et isolement du liquide brut Extraction d un liquide et isolement du liquide brut 1- Isolement d un liquide : Pour retirer un liquide contenu dans un milieu réactionnel on peut : Hydrodistiller Le principe consiste à extraire le liquide

Plus en détail

État initial n 0 n 1 Excès 0 0 Excès État intermédiaire. n 0 3x n 1 2x Excès 3x 4x Excès. État final n 0 3x éq n 1 2x éq Excès 3x éq 4x éq Excès 2.3.

État initial n 0 n 1 Excès 0 0 Excès État intermédiaire. n 0 3x n 1 2x Excès 3x 4x Excès. État final n 0 3x éq n 1 2x éq Excès 3x éq 4x éq Excès 2.3. Taux d alcoolémie (Réunion 2008 ) 1.Choix de la méthode de suivi 1.1. L ion dichromate est orangé, l ion chrome (III) est de couleur verte. Au fur et à mesure de l évolution de la réaction la couleur de

Plus en détail

I. Spectroscopie UV-visible

I. Spectroscopie UV-visible CHAPITRE N 8 PARTIE A SPECTRE UV-VISIBLE ET SPECTRE INFRAROUGE TS I. Spectroscopie UV-visible 1. Introduction à la spectroscopie La spectroscopie est une technique d analyse de la matière basée sur l étude

Plus en détail

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL UNIVERSITE DE CAEN 2004-03-03 LYMPIADES REGINALES de LA CHIMIE - XX ème édition PRTCLE EXPERIMENTAL Durée 2 h Au début du XX ème siècle, l industrie des produits cosmétiques connaît un développement exponentiel.

Plus en détail

CORRECTION DES EXERCICES

CORRECTION DES EXERCICES CORRECTION DES EXERCICES Exercice 17 page 98 1. Molécule a : vers 2 200 cm -1 pour la liaison C-N ; Molécule b : vers 3 300 cm -1 pour la liaison O H. 2. Molécule a : spectre 1 ; molécule b : spectre 2.

Plus en détail

Exercices d application

Exercices d application Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. tous les ; tous les b. deux c. remplacé d. électronégatif ; liaison e. moins f. donneur g. donneur ; accepteur h. donneur 2. QCM a. Addition.

Plus en détail

Enseigner la chimie. Nouveau programme de terminale S

Enseigner la chimie. Nouveau programme de terminale S Enseigner la chimie Nouveau programme de terminale S Image extraite du site http://www.ambafrance-cn.org/inauguration-du-joriss-symposium-une-chimie-meilleure-pour-une-meilleure-vie.html bserver ndes et

Plus en détail

Spectrophotométrie d absorption. http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi

Spectrophotométrie d absorption. http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi Spectrophotométrie d absorption http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi Spectrophotométrie Usage de la lumière pour mesurer une concentration Basée sur l absorption des radiations lumineuses L absorption

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET REMPLACEMENT 2010 France métropolitaine Option : ANABIOTEC BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE ÉPREUVE E2 DU DEUXIÈME GROUPE SCIENCES ET TECHNIQUES DE LA MATIÈRE Durée : 3 heures Matériel(s) et document(s)

Plus en détail

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons Les définitions d acidité et de basicité ont beaucoup évoluées depuis leur apparition. Aujourd hui, on retient deux définitions valables. Celle donnée

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de sciences physiques et chimiques

Plus en détail

EXERCİCE N 1 : «Synthèse de l éthanamide» (7 pts)

EXERCİCE N 1 : «Synthèse de l éthanamide» (7 pts) Terminale S Lycée Massignon DEVİR MMUN N 4 Durée : 2h Les calculatrices sont autorisées. Il sera tenu compte de la qualité de la rédaction et de la cohérence des chiffres significatifs. EXERİE N 1 : «Synthèse

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

Changement de réactif pour la formation d un ester

Changement de réactif pour la formation d un ester HAPITRE 11 NTRÔLE DE L ÉVLUTIN DES SYSTÈMES HIMIQUES hangement de réactif pour la formation d un ester 1. Pourquoi changer de réactif? Les réactions d estérification et hydrolyse sont lentes, inverses

Plus en détail

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange Expérience # 7 1. But Le but de l expérience consiste à isoler chacun des composés d un mélange par les techniques de purification connues, à prouver la pureté de chacun et à déterminer la nature des composés

Plus en détail

- O. : c est une molécule organique car elle contient du carbone. Jaune Soudan C16 H12N2O : c est une molécule organique car elle contient du carbone.

- O. : c est une molécule organique car elle contient du carbone. Jaune Soudan C16 H12N2O : c est une molécule organique car elle contient du carbone. EXERIE 5 : - - Forme a Forme b 1. La forme rose de la phénolphtaléine est la forme b, car toutes les doubles liaisons de l édifice sont conjuguées (11 doubles liaisons), alors que dans la forme a il y

Plus en détail

EXERCICE I : ASPIRINE ET PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE (8,5 points)

EXERCICE I : ASPIRINE ET PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE (8,5 points) EXERIE I : ASPIRINE ET PRÉVENTIN ARDIVASULAIRE (8,5 points) L une des propriétés pharmacologiques de l aspirine est d être un fluidifiant du sang. est pourquoi l aspirine peut être utilisée de manière

Plus en détail

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 Classe : Terminale S Section linguistique : toutes Matière : Physique et Chimie Obligatoire Langue d enseignement : français Nom de l ensei gnant : GOULARD Hélène Nombre

Plus en détail

EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES

EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES TS 1-2-3 DS n 3 12 /12/2013 EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES Un dispositif à fentes d Young est utilisé pour réaliser des interférences lumineuses à partir de la lumière rouge d un laser S du

Plus en détail

Chapitre 2 Chimie organique

Chapitre 2 Chimie organique Chapitre 2 Chimie organique Analyses spectroscopiques Plan du chapitre Objectifs du chapitre I. Analyse fonctionnelle organique 1. Principe des spectroscopies moléculaires d absorption a) Niveaux d énergie

Plus en détail

La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm).

La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm). Spectrophotométrie Spectrophotométrie La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm). Spectre d'absorption

Plus en détail

CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE

CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE Lycée International des Pontonniers Novembre 2015 I. Généralités 1. Spectre d absorption - Lorsqu elle traverse une substance autre que l air ou le vide, la lumière

Plus en détail

Calculons les concentrations de glucose dans les différents échantillons :

Calculons les concentrations de glucose dans les différents échantillons : Exercice : La chaptalisation (7points) = 0,25pt donc 28 1 OH 2 C est un alcool primaire. 3 C 6 H 12 O 6 -> 2C 2 H 6 O + 2CO 2 2. 2.1 La stœchiométrie de l équation de la réaction, nous montre qu un mole

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS (Classes de Terminales STL - CLPI) PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE Deux méthodes de dosage d une solution de dichromate

Plus en détail

Chimie. Chapitre 0. Rappels La réaction d oxydoréduction o applications Evolution d un système chimique - tableau d avancement

Chimie. Chapitre 0. Rappels La réaction d oxydoréduction o applications Evolution d un système chimique - tableau d avancement Chimie Chapitre 0. Rappels La réaction d oxydoréduction Evolution d un système chimique - tableau d avancement Mélange stoechiométrique Loi de Beer- Lambert Chapitre 1. Cinétique et catalyse Ø Déterminer

Plus en détail

BANQUE D EPREUVES G2E. CHIMIE Durée : 3 heures

BANQUE D EPREUVES G2E. CHIMIE Durée : 3 heures SESSION 23 BANQUE D EPREUVES G2E CHIMIE Durée : 3 heures Les calculatrices ne sont pas autorisées pour cette épreuve. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est strictement interdit.

Plus en détail

Spectre RMN du proton

Spectre RMN du proton Spectre RMN du proton 1. Principe de la spectroscopie RMN La spectroscopie de résonance magnétique nucléaire (RMN) permet d identifier les atomes d hydrogène d une molécule et informe sur leur environnement

Plus en détail

Introduction à la spectroscopie UV-Visible. 1. Présentation. 2. Principe de la spectroscopie UV - Visible

Introduction à la spectroscopie UV-Visible. 1. Présentation. 2. Principe de la spectroscopie UV - Visible Introduction à la spectroscopie UV-Visible Article rédigé par Antoine Eloi (Professeur Agrégé de Chimie en Classes Préparatoires BCPST), édité par Nicolas Lévy (Responsable Editorial de CultureSciences-Chimie).

Plus en détail

Synthèse et propriétés des savons.

Synthèse et propriétés des savons. Synthèse et propriétés des savons. Objectifs: Réaliser la synthèse d'un savon mise en évidence de quelques propriétés des savons. I Introduction: 1. Présentation des savons: a) Composition des savons.

Plus en détail

Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge

Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge Objectifs : Connaître et appliquer les règles de nomenclature des composés en chimie organique. Associer un groupe caractéristique à une fonction dans le

Plus en détail

1.2. les schémas 2 et 3 1.3. Etude énergétique : pour cette étude, on utilisera le schéma 1 1.3.1. 1.3.2. 1.3.3. 1.3.4. 1.3.1 1.3.

1.2. les schémas 2 et 3 1.3. Etude énergétique : pour cette étude, on utilisera le schéma 1 1.3.1. 1.3.2. 1.3.3. 1.3.4. 1.3.1 1.3. Le sujet comporte 8 pages numérotées de 1/8 à 8/8. / Texte inspiré d un article de journal régional relatant un accident de la route Le temps de réaction est la durée écoulée entre l instant où un conducteur

Plus en détail

Term S - Exercices : Chap 04 - Analyse spectrale ex 7 p 104 A a) spectre UV-visible Absorbance en fonction de la longueur d onde λ

Term S - Exercices : Chap 04 - Analyse spectrale ex 7 p 104 A a) spectre UV-visible Absorbance en fonction de la longueur d onde λ Term S - Exercices : Chap 04 - Analyse spectrale ex 7 p 104 A a) spectre UV-visible Absorbance en fonction de la longueur d onde λ λ b) Une longueur d onde λ est en nm et non en cm -1. U.V. : 200 nm

Plus en détail

Chimie des solutions Chimie organique PCSI Diagrammes binaires

Chimie des solutions Chimie organique PCSI Diagrammes binaires PC Marcelin Berthelot Devoir surveillé 2 12 octobre 2013 : Chimie des solutions Chimie organique PCSI Diagrammes binaires Devoirs 1. Diagramme binaire solide-liquide or-argent (CCP 2013) Le diagramme binaire

Plus en détail

SOMMAIRE. CHIMIE GENERALE ET MINERALE... p.47

SOMMAIRE. CHIMIE GENERALE ET MINERALE... p.47 SOMMAIRE REMISE A NIVEAU-NOTIONS NOTIONS DE BASE... p.7 REMISE A NIVEAU PHYSIQUE-CHIMIE-N 1 : STRUCTURE DE LA MATIERE. p.8 I. Structure atomique... p.8 II. La répartition électronique et représentation

Plus en détail

Synthèse de l acide hippurique : proposition de correction

Synthèse de l acide hippurique : proposition de correction 3 1 5 6 7 11 8 9 3 5 6 7 1 10 8 9 lympiades de la chimie Besançon 013 : Synthèse de l acide hippurique. Synthèse de l acide hippurique : proposition de correction I. Quelques informations sur cette molécule

Plus en détail

Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge

Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge Comment identifier la structure d une molécule à partir de ses différents spectres? Introduction : La spectroscopie est

Plus en détail

T.S D.S n 2 (20 octobre 2012) Calculatrice interdite

T.S D.S n 2 (20 octobre 2012) Calculatrice interdite T.S D.S n 2 (20 octobre 2012) Calculatrice interdite Exercice n 1 : Stéréochimie de l'éphédrine, molécule naturelle. L éphédrine A est une molécule naturelle qui peut être extraite de petits arbustes appelés

Plus en détail

Mise au point d un protocole expérimental : Synthèse de l acétate de pentyle

Mise au point d un protocole expérimental : Synthèse de l acétate de pentyle Mise au point d un protocole expérimental : Synthèse de l acétate de pentyle Ce TP se place à la suite des deux précédents TP intitulés «Synthèse de l acide benzoïque par hydrolyse du benzonitrile» et

Plus en détail

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.»

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.» Chapitre 5 / TP 1 : Contrôle qualité de l'eau de Dakin par dosage par étalonnage à l'aide d'un spectrophotomètre Objectif : Vous devez vérifier la concentration massique d'un désinfectant, l'eau de Dakin.

Plus en détail

Passerelles possibles entre les différentes 1ères.

Passerelles possibles entre les différentes 1ères. Passerelles possibles entre les différentes 1ères. Ce document est construit sur la base du programme de 1 ère S. Les programmes de STL et de L/ES ne sont donc pas complets. On ne trouve dans ce tableau

Plus en détail

Concours externe à dominante scientifique

Concours externe à dominante scientifique CONCOURS DE CONTRÔLEUR DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES DES 10 ET 11 MARS 2009 Concours externe à dominante scientifique ÉPREUVE N 3 : à options durée 3 heures - coefficient

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail