Webdesigner : salarié SASU ou artiste-auteur indépendant

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Webdesigner : salarié SASU ou artiste-auteur indépendant"

Transcription

1 Webdesigner : salarié SASU ou artiste-auteur indépendant Webdesigner, vous souhaitez exercer en toute indépendance, et envisagez de créer seul une entreprise. Vous vous interrogez sur le statut social le plus approprié à votre situation : salarié de SASU ou artiste-auteur indépendant. Afin de vous guider dans votre projet de création d entreprise, voici un rappel des principales caractéristiques des régimes sociaux envisagés pour exercer une activité relevant des arts graphiques Sommaire 1 2 Versement d un salaire ou perception d un revenu artistique Affiliation sociale à la Maison des artistes ou à la Caisse primaire d assurance maladie Imposition des salaires ou des revenus artistiques à l IR 1

2 1 2 Versement d un salaire ou perception d un revenu artistique En SASU, président associé unique, vous percevez un salaire. En entreprise individuelle, vous percevez un revenu artistique en contrepartie de la commande ou de l exploitation de l œuvre graphique originale que vous avez créée. A noter : En SASU, le président associé unique peut aussi percevoir, le cas échéant, des dividendes. La création d une œuvre originale littéraire, musicale, graphique, plastique, photographique, audiovisuelle, engendre un droit pour le créateur, dit droit d auteur, qui se décompose en : un droit moral lié à la personne de l auteur : droit perpétuel à la divulgation et au respect de son œuvre, qui ne peut être cédé ; des droits patrimoniaux : droits à l exploitation de l œuvre de l auteur, comprenant notamment le droit à la reproduction, la représentation ou l adaptation publique de l œuvre, qui peuvent être cédés contre rémunération. En entreprise individuelle, comme en SASU, la cession de droits d auteur doit faire l objet d un écrit avec le client pouvant prendre la forme de : quelques lignes sur la note d honoraires ou de droits d auteur, et une clause dans les conditions générales de vente ; un contrat de cession de droits d auteur, modalité à privilégier afin de sécuriser au mieux les conditions dans lesquelles les droits d auteur sont cédés. A noter : La SASU, personne morale, est cessionnaire des droits d auteur que vous détenez en tant que personne physique, webdesigner créateur de l œuvre originale. 2

3 1 2 Affiliation sociale à la Maison des artistes ou à la Caisse primaire d assurance maladie En entreprise individuelle, vous êtes artiste auteur, affilié à la Maison des artistes, qui gère le régime de sécurité sociale des professionnels relevant des activités des arts graphiques et plastiques. Le taux des cotisations sociales, comprenant la cotisation de formation professionnelle, est de 16,5 % (2016) des revenus tirés de l activité professionnelle créative, correspondant soit : au montant brut des droits d auteur, si les revenus sont déclarés dans la catégorie des traitements et salaires ; au bénéfice majoré de 15 %, si les revenus sont déclarés dans la catégorie des bénéfices non commerciaux (BNC). Si vos revenus sont déclarés dans la catégorie des traitements et salaires, les cotisations sociales peuvent faire l objet d un précompte de 9,45 % déduit de votre revenu brut, reversé directement à la Maison des artistes par votre client, diffuseur, s il n est ni commerçant d art, ni particulier. Exemple : Pour un revenu brut de 8 000, le diffuseur reversera directement la somme de 664,80 à la Maison des artistes et vous versera la somme de 7 5,20. Vous restez personnellement redevable de la cotisation de retraite de base à la Maison des artistes. A noter : Le système de précompte est obligatoire la première année d activité, une dispense est possible les années suivantes sur délivrance d une Attestation de dispense de précompte par la Maison des artistes.

4 1 2 Affiliation sociale à la Maison des artistes ou à la Caisse primaire d assurance maladie Afin d être affilié et de bénéficier des prestations sociales, vous devez percevoir un revenu professionnel annuel au moins équivalent à 900 fois le smic horaire, soit 8 70 (au 1 er juillet 2016). Si vos revenus sont inférieurs au seuil d affiliation, vous êtes assujetti aux cotisations sociales, sans pouvoir bénéficier de la couverture sociale, exception faite des frais de santé. A savoir : Si les revenus professionnels sont supérieurs au seuil d affiliation à la Maison des artistes, vous êtes redevable d une cotisation au titre de la retraite complémentaire, géré par l Ircec, caisse de retraite des artistes auteurs. Le montant de la cotisation est actuellement variable selon la classe choisie, et sera équivalent à 8 % des revenus professionnels à compter du 1 er janvier En SASU, vous êtes assimilé salarié, affilié à la CPAM, qui gère le régime de sécurité sociale des salariés. Vous disposez d un bulletin de salaire établi mensuellement. Par contre, vous n êtes pas lié par un contrat de travail étant donné qu il n existe pas de lien de subordination entre vous et la société. Le taux de cotisations sociales s élève en moyenne à 60 % du salaire brut, comprenant toutes les cotisations dont la cotisation de retraite complémentaire géré par la caisse de retraite et de prévoyance dont dépend la société. Exemple : Pour un salaire brut de 000, la société versera environ de charges sociales. Afin de bénéficier des prestations sociales, sauf pour les frais de santé, vous devez justifier d un certain nombre de jours de travail ou d un certain salaire, voire d un certain nombre de mois d immatriculation à la CPAM, dans les conditions définies par l assurance maladie. 4

5 1 2 Affiliation sociale à la Maison des artistes ou à la Caisse primaire d assurance maladie Quant aux dividendes, que vous pouvez éventuellement percevoir en qualité d associé unique, ils ne sont pas assujettis à cotisations sociales, mais uniquement à des prélèvements sociaux retenus à la source à hauteur de 15,5 % (2016). A noter : En SASU, l existence de deux modes de rémunération peut permettre d optimiser le taux global des charges sociales dues. A savoir : Si vous exercez plusieurs activités professionnelles sous des régimes sociaux différents (salarié, professionnel libéral et artiste auteur par exemple), votre activité la plus rémunératrice détermine l organisme de sécurité sociale dont vous relevez. 5

6 1 2 Imposition des salaires ou des revenus artistiques à l IR Que vous soyez en SASU ou en entreprise individuelle, vos revenus professionnels sont imposables à l IR au taux déterminé par le barème progressif applicable à l ensemble des revenus de votre foyer fiscal. Par contre, la base d imposition, c est-à-dire la somme à déclarer à l administration fiscale, est différente : SASU Entreprise individuelle Bénéfices non commerciaux () Catégorie fiscale Traitements et salaires (1) Traitements et salaires (2) Micro-BNC (chiffre d affaires annuel inférieur à ) BNC Réel Base d imposition Salaires nets imposables Chiffre d affaires brut, avec déduction, soit : - d un abattement de 10 % - des frais réels Chiffre d affaires, abattu de 4 % pour frais et charges exposés dans le cadre de l activité Chiffre d affaires - les charges professionnelles réelles, majoré de 25 % Déclaration fiscale Déclaration des revenus n 2042, ligne 1AJ Déclaration des revenus n 2042, ligne 1AJ et 1AK Déclaration des revenus n 2042 C, ligne 5HQ - Déclaration des revenus n 2042 C, ligne 5QC - Déclaration professionnelle de revenus n 205 (1) Les dividendes, imposables à l IR, sont à déclarer dans la catégorie des revenus mobiliers (2) Les revenus sont déclarés dans la catégorie des traitements et salaires s ils sont déclarés intégralement par des tiers, que sont les producteurs, les éditeurs, les sociétés de gestion des droits d auteur telles que la SAIF ou l ADAGP) () A défaut de déclaration dans la catégorie des traitements et salaires ou sur option, les revenus sont déclarés dans la catégorie des bénéfices non commerciaux 6

7 1 2 Imposition des salaires ou des revenus artistiques à l IR A noter : En entreprise individuelle, l adhésion à une association de gestion agréée (AGA), est fortement recommandé. En effet, l adhérent bénéficie d une exonération de la majoration de 25 % du bénéfice imposable. A retenir : Le choix du régime social influence le choix de la forme juridique de votre entreprise. Afin d apprécier le statut le plus adéquat à votre situation personnelle, vous devez prendre en compte plusieurs éléments, dont le développement envisagé de l activité, le revenu professionnel prévisionnel, l exercice d autres activités professionnelles complémentaires, la rémunération prévue, votre souhait en terme de gestion administrative Si vous souhaitez de plus amples renseignements sur le statut d artiste-auteur ou le régime d imposition des revenus professionnels, ou une assistance au lancement de votre activité de webdesigner, n hésitez pas à contacter les experts de Digidom, spécialistes de l accompagnement à la création d entreprise. Si vous envisagez de réaliser une estimation de vos charges sociales ou du montant de votre impôt sur le revenu selon les différentes options existantes, et souhaitez être accompagné, n hésitez pas à faire appel à l un de nos expert-comptables partenaires. 7

8 Créez votre entreprise pour 470 /HT frais légaux inclus Conseil juridique, rédaction des statuts et vérification du dossier Rédaction liasse MO et des différents formulaires Dépôt du dossier complet au Greffe du Tribunal de Commerce Rédation et enregistrement des statuts auprès de la recette des impôts Rédaction et insertion de l annonce légale Obtention du KBIS

Entreprise de Service : démarrer en micro-entreprise ou en SASU

Entreprise de Service : démarrer en micro-entreprise ou en SASU Entreprise de Service : démarrer en micro-entreprise ou en SASU Vous souhaitez développer une activité proposant des prestations pour particuliers ou professionnels à votre compte. Vous vous interrogez

Plus en détail

La SASU et l imposition des bénéfices

La SASU et l imposition des bénéfices La SASU et l imposition des bénéfices La SASU est soumise de plein droit à l impôt sur les sociétés (IS), c est la société qui est redevable de l impôt. Il est toutefois possible d opter pour l imposition

Plus en détail

Statut social du dirigeant d entreprise

Statut social du dirigeant d entreprise Statut social du dirigeant d entreprise Vous envisagez de créer une entreprise, et vous vous interrogez sur le statut social du dirigeant. A travers ce guide, vous pourrez aborder cette question importante,

Plus en détail

De la micro-entreprise à la SARL/EURL ou SAS/SASU

De la micro-entreprise à la SARL/EURL ou SAS/SASU De la micro-entreprise à la SARL/EURL ou SAS/SASU Micro-entrepreneur (dit auto-entrepreneur jusqu au 3 décembre 205), vous envisagez de transformer votre entreprise en société en raison d un dépassement

Plus en détail

Guide du vendeur à domicile. Victoria France

Guide du vendeur à domicile. Victoria France Guide du vendeur à domicile Victoria France Conditions pour pouvoir exercer l activité VICTORIA STATUT Conditions requises Possibilité d exercer Salarié à temps plein Incompatible si clause de non concurrence

Plus en détail

J03. a - ASSOCIE. Nombre minimal : 2 - Maximal : 100

J03. a - ASSOCIE. Nombre minimal : 2 - Maximal : 100 J03 (Société A Responsabilité Limitée) La S.A.R.L. est toujours une structure commerciale quel que soit son objet, mais les associés pris individuellement ne sont pas reconnus comme commerçants. Leur responsabilité

Plus en détail

Les formalités de création d entreprise

Les formalités de création d entreprise Les formalités de création d entreprise Vous avez formalisé votre projet d entreprise, déterminé le statut juridique, établit un business plan, trouvé le financement. Il vous reste désormais à donner vie

Plus en détail

Gestion f iscale Processus 3

Gestion f iscale Processus 3 Gestion f iscale Processus 3 Emmanuel Disle Agrégé d économie et gestion Jacques Saraf Agrégé d économie et gestion À jour au 1 er juin 2016 Dunod, 2016 11 rue Paul Bert, 92240 Malakoff www.dunod.com ISBN

Plus en détail

LE GUIDE DE LA SASU. Tout ce qu il faut savoir sur la SASU

LE GUIDE DE LA SASU. Tout ce qu il faut savoir sur la SASU LE GUIDE DE LA SASU Tout ce qu il faut savoir sur la SASU Table des matières Introduction 3 I. Le statut de SASU : les caractéristiques et ses avantages II. Comparaison SASU / EURL : les principales différences

Plus en détail

Juillet 2009 : FOCUS SUR LE REGIME DE L'AUTO-ENTREPRENEUR

Juillet 2009 : FOCUS SUR LE REGIME DE L'AUTO-ENTREPRENEUR Juillet 2009 : FOCUS SUR LE REGIME DE L'AUTO-ENTREPRENEUR Issu de la loi de modernisation de l économie du 4 août 2008 et lancé le 1er janvier 2009, le régime de l auto-entrepreneur connaît un franc succès

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Au sommaire

L auto-entrepreneur. Au sommaire L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Les cumuls avec d autres exonérations La protection sociale

Plus en détail

AIDES A LA CREATION D ENTREPRISE REGIME FISCAL ET SOCIAL FORMALITES (SYNTHESES)

AIDES A LA CREATION D ENTREPRISE REGIME FISCAL ET SOCIAL FORMALITES (SYNTHESES) AIDES A LA CREATION D ENTREPRISE REGIME FISCAL ET SOCIAL FORMALITES (SYNTHESES) I/ AIDES DE DEMARRAGE L ASSEDIC peut vous verser une aide dès que vous démarrez votre entreprise. Cette aide correspond à

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 05/02/2002 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES ORIENTATIONS DU RECOUVREMENT DIROR LETTRE CIRCULAIRE N 2002-036 OBJET : Régime des artistes auteurs/réforme issue du décret 2001-644 du 18/07/2001

Plus en détail

La rémunération et le statut social du Dirigeant : SARL ou SAS?

La rémunération et le statut social du Dirigeant : SARL ou SAS? La rémunération et le statut social du Dirigeant : SARL ou SAS? Article juridique publié le 02/11/2017, vu 130 fois, Auteur : Maître ARBEZ-NICOLAS I. Cas de l EURL / SARL soumise à l impôt sur les sociétés

Plus en détail

G ide prat que début d ctivité des Art stes auteurs

G ide prat que début d ctivité des Art stes auteurs G ide prat que début d ctivité des Art stes auteurs exerçant une activité dans le champ des : écrivains, traducteurs, illustrateurs de livres et auteurs d oeuvres dramatiques auteurs-compositeurs de musique,

Plus en détail

Choisir le régime de l autoentrepreneur

Choisir le régime de l autoentrepreneur OCTOBRE 2017 ENTREPRENEURS N 5 ENTREPRENDRE LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Choisir le régime de l autoentrepreneur Ce mini-guide vous est

Plus en détail

Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (Travailleurs Indépendants) Conditions de droit

Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (Travailleurs Indépendants) Conditions de droit Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (Travailleurs Indépendants) Conditions de droit Le RSA vise à améliorer les revenus d activité en les complétant jusqu à atteindre un niveau de revenu garanti

Plus en détail

MICRO- ENTREPRENEUR retraite prévoyance

MICRO- ENTREPRENEUR retraite prévoyance MICRO- ENTREPRENEUR retraite prévoyance Votre retraite et votre prévoyance Édition 2017 Vous exercez une profession libérale relevant du régime de la micro-entreprise, la Cipav est votre caisse de retraite

Plus en détail

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire L auto entrepreneur Sous-titre Séance d information aux professions libérales Au sommaire La Sécurité sociale Le dispositif AE Ses conditions Ses avantages L adhésion Les cotisations Les déclaration et

Plus en détail

Le transfert du siège social de l entreprise

Le transfert du siège social de l entreprise Le transfert du siège social de l entreprise Au cours de la vie de l entreprise, le siège social peut être transféré en cas de changement de local, de changement de domicile du dirigeant si le siège est

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Au sommaire

L auto-entrepreneur. Au sommaire L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Le cumul avec l Accre La protection sociale La sortie du dispositif

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le statut de votre conjoint Édition 2011 3 Sommaire Un statut obligatoire Si votre conjoint participe régulièrement à votre activité artisanale, industrielle ou commerciale. 03 Un statut obligatoire 04

Plus en détail

* Les différents modes d exercice de la profession libérale. * Le cas particulier des experts de justice

* Les différents modes d exercice de la profession libérale. * Le cas particulier des experts de justice * Les différents modes d exercice de la profession libérale * Le cas particulier des experts de justice Tribunal de Commerce de Reims Mardi 0 Intervenants Maître Stéphane BOILEAU Avocat au Barreau de Reims,

Plus en détail

Entreprise individuelle EIRL EURL SARL Association Nombre d associés Entrepreneur individuel seul 1 seul associé. physique ou morale, à l exception

Entreprise individuelle EIRL EURL SARL Association Nombre d associés Entrepreneur individuel seul 1 seul associé. physique ou morale, à l exception bien démarrer : les bons tuyaux Vous souhaitez vous lancer dans les métiers de la restauration? Cette fiche vous donne toutes les infos pratiques pour vous aider à créer votre activité en respectant l

Plus en détail

Le régime de TVA des expertises médicales (décembre 2013)

Le régime de TVA des expertises médicales (décembre 2013) Le régime de TVA des expertises médicales (décembre 2013) Bruno DUPONCHELLE, expert près la cour d appel de Douai agréé par la Cour de cassation près la cour administrative d appel de Douai 1 Plan de l

Plus en détail

Taxe sur les salaires

Taxe sur les salaires Taxe sur les salaires Publié le 22 janvier 2013 - Dernière mise à jour le 27 février 2017 Redevables FICHE PRATIQUE Son redevables de la taxe sur les salaires, les employeurs établis en France, non soumis

Plus en détail

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Rémunération N 10 14 mars 2017 Références CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 Loi n 97-1239 du 29 décembre 1997 Décret n 82-1001 du 25 novembre 1982 Décret n 2005-31 du 15 janvier

Plus en détail

Fiche 7 Société par actions simplifiée (SAS)

Fiche 7 Société par actions simplifiée (SAS) Fiche 7 Société par actions simplifiée (SAS) 1. Présentation La société par actions simplifiée (SAS) est une société dont les règles de fonctionnement sont fixées pour une grande partie par ses membres,

Plus en détail

Cas pratique : Famille CHAUDANSON

Cas pratique : Famille CHAUDANSON Cas pratique : Famille CHAUDANSON M. CHAUDANSON Philippe est chef d entreprise individuelle implantée à Teyran (Hérault). Marié, M. CHAUDANSON est père de trois enfants : Eric, dix-sept ans ; Marie, treize

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La fiscalité sur les actes juridiques des entreprises 19 1 Généralités sur les actes 19 2 Le coût de l enregistrement 20 Chapitre 2 Les impôts

Plus en détail

LE RÉGIME MICRO-ENTREPRENEUR AU SOMMAIRE

LE RÉGIME MICRO-ENTREPRENEUR AU SOMMAIRE SALON DES ENTREPRENEURS RHONE 15/16 juin 2016 LE RÉGIME MICRO-ENTREPRENEUR AU SOMMAIRE Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Les cumuls avec d autres

Plus en détail

Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés

Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés La loi Madelin permet la déduction fiscale, sous certaines conditions, des cotisations versées par le travailleur non salarié pour se constituer

Plus en détail

NOTE DE DROITS D AUTEUR

NOTE DE DROITS D AUTEUR DROIT NOTE DE DROITS D AUTEUR AVEC LA PARTICIPATION DE L OGACA FICHE RÉALISÉE PAR LES CENTRES RESSOURCES DU SPECTACLE VIVANT FÉVRIER 2017 Département Ressources professionnelles CN D 1, rue Victor-Hugo

Plus en détail

Le régime de TVA des expertises médicales (décembre 2013)

Le régime de TVA des expertises médicales (décembre 2013) Le régime de TVA des expertises médicales (décembre 2013) Bruno DUPONCHELLE, expert près la cour d appel de Douai agréé par la Cour de cassation près la cour administrative d appel de Douai 1 Plan de l

Plus en détail

Reproduction interdite. Comptabilité. La paie et les charges sociales. Alain HENRY

Reproduction interdite. Comptabilité. La paie et les charges sociales. Alain HENRY FORMATION AU METIER DE COMPTABLE Module 1 Initiation Reproduction interdite Comptabilité La paie et les charges sociales Vidéo 11 Support Alain HENRY Présentation de cette vidéo THÈMES ABORDES La décomposition

Plus en détail

NOTE DE DROITS D AUTEUR

NOTE DE DROITS D AUTEUR DROIT NOTE DE DROITS D AUTEUR AVEC LA PARTICIPATION DE L OGACA FICHE RÉALISÉE PAR LES CENTRES RESSOURCES DU SPECTACLE VIVANT JANVIER 2015 Département Ressources professionnelles LE CND Un centre d art

Plus en détail

RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006)

RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006) RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006) Situation actuelle 1. Les revenus, à l exception des plus-values imposées à un taux proportionnel et des revenus soumis au prélèvement

Plus en détail

Les caractéristiques de l EIRL. Synthèse fiscale et sociale

Les caractéristiques de l EIRL. Synthèse fiscale et sociale Les caractéristiques de l EIRL Synthèse fiscale et sociale 53 Synthèse fiscale et sociale Régime Fiscal Impôt sur le revenu Régime forfaitaire (1) Microentrepreneur (Autoentrepreneur) (2) Prélèvement libératoire

Plus en détail

La Médicale. Flandre Comptabilité Conseil.

La Médicale. Flandre Comptabilité Conseil. 1 La Médicale Flandre Comptabilité Conseil 2 Médecins Remplaçants Déclarations d Impôts 3 SOMMAIRE 1 ère Partie Les remplacements 2 ème Partie Les modalités d impositions des revenus d activités libérales

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2004/20 NOTE COMMUNE N 16/2004

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2004/20 NOTE COMMUNE N 16/2004 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2004/02/09 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2004/20 NOTE COMMUNE N 16/2004 O B J E T : Relèvement du montant déductible

Plus en détail

JANVIER 2017 N 1 FISCAL GESTION SOCIAL SOMMAIRE

JANVIER 2017 N 1 FISCAL GESTION SOCIAL SOMMAIRE JANVIER 2017 N 1 FISCAL GESTION SOCIAL SOMMAIRE FISCAL : * suppression de la note manuscrite pour les dépenses de restaurant * ce qu il faut savoir sur le prélèvement à la source SOCIAL : Les amendes des

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. CUMUL pension de l Etat et rémunération d activité

FICHE TECHNIQUE. CUMUL pension de l Etat et rémunération d activité SNPTP FO-DEFENSE 46 rue des Petites Ecuries 75010 PARIS 01 42 46 59 76 fodefsnptp@gmail.com FICHE TECHNIQUE CUMUL pension de l Etat et rémunération d activité Cumul pension activité Page 1 / 6 Articles

Plus en détail

2.2. DU BON USAGE D UNE SOCIÉTÉ CIVILE IMMOBILIÈRE (SCI)

2.2. DU BON USAGE D UNE SOCIÉTÉ CIVILE IMMOBILIÈRE (SCI) plus-value est possible sous conditions (application de l article 151 septies du Code général des impôts voir chapitre 3). Les entreprises et sociétés relevant de l impôt sur le revenu qui réalisent depuis

Plus en détail

Le régime des cotisations

Le régime des cotisations Le régime des cotisations 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 25 janvier 2016 Sommaire La contribution sociale

Plus en détail

Protection sociale. Les différents régimes de protection sociale en France

Protection sociale. Les différents régimes de protection sociale en France Protection sociale 1 La multiplicité des régimes de protection sociale expose les pluriactifs à des situations administratives complexes. Bien souvent, ils dépendent d autant de caisses qu ils ont d activités,

Plus en détail

Fiche pratique : La note de droits d'auteur

Fiche pratique : La note de droits d'auteur Fiche réalisée avec la participation de l Ogaca Fiche pratique : La note de droits d'auteur Les artistes auteurs peuvent être rémunérés à plusieurs titres, notamment pour : l achat d une œuvre plastique

Plus en détail

LE GUIDE DE L EURL. Tout ce qu il faut savoir sur l EURL

LE GUIDE DE L EURL. Tout ce qu il faut savoir sur l EURL LE GUIDE DE L EURL Tout ce qu il faut savoir sur l EURL Table des matières Introduction I. Le statut de EURL: les caractéristiques et ses avantages 3 4 II. Comparaison EURL / différences SASU : principales

Plus en détail

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES OPTIONS SUR TITRES - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS PLANS QUALIFIES

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES OPTIONS SUR TITRES - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS PLANS QUALIFIES REGIME FISCAL ET SOCIAL DES OPTIONS SUR TITRES - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS PLANS QUALIFIES Le régime exposé ci-après est applicable aux seules options sur titres attribuées, par des sociétés françaises,

Plus en détail

Ministère des Affaires sociales et de la Santé

Ministère des Affaires sociales et de la Santé Page 1 sur 5 Ministère des Affaires sociales et de la Santé Pension d invalidité publié le : 05.11.15 - mise à jour : 21.04.16 Handicap et dépendance Les salariés qui, à la suite d un accident ou d une

Plus en détail

Quelles sont les limites du régime AE?

Quelles sont les limites du régime AE? La création d auto-entreprise est en plein essor. Depuis l apparition de ce nouveau statut, vous êtes plus de 600 000 auto-entrepreneurs à vous être lancés. Un record qui s explique notamment par les nombreux

Plus en détail

FICHE PRATIQUE AVANTAGES FISCAUX LIÉS À L ADHÉSION À UN CGA

FICHE PRATIQUE AVANTAGES FISCAUX LIÉS À L ADHÉSION À UN CGA www.cgalsace.fr FICHE PRATIQUE AVANTAGES FISCAUX LIÉS À L ADHÉSION À UN CGA I. DISPENSE DE MAJORATION DE 25 % DE LA BASE D'IMPOSITION (BÉNÉFICE FISCAL) Le bénéfice réel déclaré est retenu comme tel pour

Plus en détail

Le régime fiscal de la MICRO-ENTREPRISE

Le régime fiscal de la MICRO-ENTREPRISE Le régime fiscal de la MICRO-ENTREPRISE Déroulement de la journée Présentation générale du statut de la micro entreprise Cas pratique Les formalités d immatriculation Les cas de sortie de la micro entreprise

Plus en détail

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Rémunération N 11 28 juin 2016 Références CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 Loi n 97-1239 du 29 décembre 1997 Décret n 82-1001 du 25 novembre 1982 Décret n 2005-31 du 15 janvier

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET AU PROGRAMME Une entreprise c est une forme et un statut juridique Une entreprise c est un choix social Une entreprise c est

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES SYNTHÈSE D EXPERTS du 10 juillet 2015 TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES Régies par les dispositions du code de commerce, les sociétés commerciales connaissent plusieurs

Plus en détail

Pégase 3. Clercs et notaires. Dernière révision le 14/06/ / 17

Pégase 3. Clercs et notaires. Dernière révision le 14/06/ / 17 Pégase 3 Clercs et notaires Dernière révision le 14/06/2012 http://www.adpmicromegas.fr 1 / 17 Sommaire 1 Le principe... 4 1.1 Le régime spécifique CRPCEN... 4 1.2 Loi Fillon... 5 1.2.1 La répartition...

Plus en détail

Fiscalité - Déductibilité des intérêts générés par les comptes courants des associés personnes physiques

Fiscalité - Déductibilité des intérêts générés par les comptes courants des associés personnes physiques Fiscalité - Déductibilité des intérêts générés par les comptes courants des associés personnes physiques Les intérêts servis aux associés ou actionnaires personnes physiques à raison des sommes qu ils

Plus en détail

RSI de Basse-Normandie

RSI de Basse-Normandie RSI de Basse-Normandie Objectif entreprise Caen : 1 rue Ferdinand Buisson St Contest Tél : 36 48 pour les prestations 36 98 pour les cotisations Site internet : www.rsi.fr 1 Régime Social des Indépendants

Plus en détail

Sommaire. Les principes de base 4. Vous débutez votre activité 7. Vous déclarez vos revenus 9. Vous réglez vos cotisations 10

Sommaire. Les principes de base 4. Vous débutez votre activité 7. Vous déclarez vos revenus 9. Vous réglez vos cotisations 10 Janvier 2017 3 Sommaire Les principes de base 4 Vous débutez votre activité 7 Vos démarches Vos droits Le précompte Vous déclarez vos revenus 9 La dispense de précompte Vous réglez vos cotisations 10

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2016-2017 SEFI-ARNAUD-FRANEL.COM La fiscalité des particuliers 2016-2017 QCM 25 questions-réponses Questions 1 - Le barème de l impôt sur le revenu comprend : 1 3 tranches ; 2 4 tranches

Plus en détail

CHOIX D UN STATUT JURIDIQUE, FISCAL ET SOCIAL

CHOIX D UN STATUT JURIDIQUE, FISCAL ET SOCIAL GUIDE PRATIQUE CHOIX D UN STATUT JURIDIQUE, FISCAL ET SOCIAL POUR LA CRÉATION D UNE ACTIVITÉ INDÉPENDANTE ACTIVITÉS COMMERCIALES, ARTISANALES ET LIBÉRALES EI, AE, EIRL, EURL ou SASU? MARS 2017 Francis

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

Le cumul de la retraite avec une activité libérale

Le cumul de la retraite avec une activité libérale Le cumul de la retraite avec une activité libérale Médecins en cumul retraite / activité libérale 2 Médecins en cumul retraite / activité libérale 3 Conditions de cumul à la liquidation Les retraités au

Plus en détail

comment choisir entre la sarl et la sas? Comparaison des règles de fonctionnement de la SARL et de la SAS

comment choisir entre la sarl et la sas? Comparaison des règles de fonctionnement de la SARL et de la SAS comment choisir entre la sarl et la sas? Comparaison des règles de fonctionnement de la SARL et de la SAS Comment choisir entre la SARL et la SAS? Nombre de créations en 2016 (en milliers) Evolution Ensemble

Plus en détail

CORRECTION Remise et TVA

CORRECTION Remise et TVA CORRECTION Remise et TVA 1) vente marchandises : Quantité : 10 Prix unitaire : 20 euros HT Remise de 3% TVA à 20% Etablir la facture au client 2) vente marchandises : Quantité : 30 Prix unitaire : 17 euros

Plus en détail

* Le statut social et les obligations fiscales de l expert de justice

* Le statut social et les obligations fiscales de l expert de justice * Le statut social et les obligations fiscales de l expert de justice les Rencontres Mascareignes de l Expertise Ile de la Réunion Vendredi 08 avril 2016 Intervenant Monsieur Président de la Compagnie

Plus en détail

Dispositif Micro-entrepreneur :

Dispositif Micro-entrepreneur : Dispositif Micro-entrepreneur : Comment ça marche? Salon solutions pour mon entreprise 4 au 6 octobre 2016 Le régime Micro-entrepreneur Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations,

Plus en détail

1. L imposition des résultats

1. L imposition des résultats 1. L imposition des résultats de l entreprise ÿ Rappels de cours L entreprise ainsi nommée correspond à l entité économique. Il peut s agir d une entreprise individuelle comme d une société. L activité

Plus en détail

Vos impôts 2013 Y AVAIT UNE PROMO OU TU T APPRÊTES A REMPLIR TA DECLARATION DE REVENUS? DU CAFE ET DE L ASPIRINE!!!

Vos impôts 2013 Y AVAIT UNE PROMO OU TU T APPRÊTES A REMPLIR TA DECLARATION DE REVENUS? DU CAFE ET DE L ASPIRINE!!! Vos impôts 2013 DU CAFE ET DE L ASPIRINE!!! Y AVAIT UNE PROMO OU TU T APPRÊTES A REMPLIR TA DECLARATION DE REVENUS? Téléphone Centre des Impôts du secteur : 04 50 43 91 51 -Site internet: www.impots.gouv.fr

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. Chapitre 1 La TVA 19. Présentation 3. 1 Le champ d application La territorialité 21

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. Chapitre 1 La TVA 19. Présentation 3. 1 Le champ d application La territorialité 21 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

L article 370 du Code du travail au Maroc rend obligatoire la délivrance du bulletin de salaire ou bulletin de paie par l entreprise à ses salariés

L article 370 du Code du travail au Maroc rend obligatoire la délivrance du bulletin de salaire ou bulletin de paie par l entreprise à ses salariés Textes de loi sur la paie L article 370 du Code du travail au Maroc rend obligatoire la délivrance du bulletin de salaire ou bulletin de paie par l entreprise à ses salariés Article 375 : amende pour non-respect

Plus en détail

Le Savoir Entreprendre. Ajouter un titre à votre document. L auto-entrepreneur. Amadou Bokoum SAVOIR ENTREPRENDRE 16/02/ février 2016

Le Savoir Entreprendre. Ajouter un titre à votre document. L auto-entrepreneur. Amadou Bokoum SAVOIR ENTREPRENDRE 16/02/ février 2016 Le Savoir Entreprendre Ajouter un titre à votre document 0 2016 L auto-entrepreneur Amadou Bokoum SAVOIR ENTREPRENDRE 16/02/2016 16 février 2016 Table des matières Les principes... 1 Qui peut devenir auto-entrepreneur?...

Plus en détail

Les exonérations fiscales

Les exonérations fiscales Conditions générales applicables exonérations aux fiscales... Les exonérations fiscales Le dispositif Zone Franche Urbaine (ZFU) concerne les entreprises...artisanales, commerciales, industrielles, de

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2015-2016 SEFI-ARNAUD-FRANEL.COM La fiscalité des particuliers 2015-2016 QCM 25 questions-réponses Questions 1 - Le barème de l impôt sur le revenu comprend : 1 3 tranches ; 2 4 tranches

Plus en détail

Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations

Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations Salariés I MARS 2011 I Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations Surcote Retraite progressive Cumul emploi-retraite Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations

Plus en détail

Entreprises concernées

Entreprises concernées La loi de finances rectificative pour 2012 instaure dans son article 66 un Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l emploi, dit CICE, basé sur les rémunérations versées aux salariés. L administration

Plus en détail

d e s Chirurgiens Dentistes Cotisations Mémento des sages-femmes

d e s Chirurgiens Dentistes Cotisations Mémento des sages-femmes Ca i s s e Au t o n o m e d e Retraite d e s Chirurgiens Dentistes et des Sages-Femmes Cotisations Mémento des sages-femmes La sage-femme Vous débutez votre activité [1 ère et 2 ème années] Lorsque vous

Plus en détail

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Rémunération N 10 14 mars 2017 Références CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 Loi n 97-1239 du 29 décembre 1997 Décret n 82-1001 du 25 novembre 1982 Décret n 2005-31 du 15 janvier

Plus en détail

Le statut fiscal de l Entreprise individuelle à responsabilité limitée

Le statut fiscal de l Entreprise individuelle à responsabilité limitée SYNTHESE Fiscal Textes et références Assemblée Nationale Texte adopté n 461, en date du 12 mai 2010 Affaire en instance devant le Conseil Constitutionnel (n 2010-607 DC) Le statut fiscal de l Entreprise

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU [ Entreprise & administration ] La CSG et la CRDS sur les salaires A JOUR AU 1 er janvier 2009 La contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) sont

Plus en détail

Cotisations Mémento des chirurgiens-dentistes

Cotisations Mémento des chirurgiens-dentistes Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes Cotisations 2012 Mémento des chirurgiens-dentistes Cotisations en première et deuxième année d activité Lorsque vous débutez votre

Plus en détail

Différents statuts sociaux en France

Différents statuts sociaux en France Différents statuts sociaux en France Nom Usuel Référénce légale Statut 1 Salarié (régime general) Ordonnance du 4/10/1945 créant le régime de retraite pour l ensemble des salaries. Statut 2 intermittents

Plus en détail

11 ième EDITION DE LA JOURNEE D INFORMATION JURIDIQUE DES CENTRES DE RESSOURCES DU SPECTACLE VIVANT Lundi 1 er décembre 2008

11 ième EDITION DE LA JOURNEE D INFORMATION JURIDIQUE DES CENTRES DE RESSOURCES DU SPECTACLE VIVANT Lundi 1 er décembre 2008 11 ième EDITION DE LA JOURNEE D INFORMATION JURIDIQUE DES CENTRES DE RESSOURCES DU SPECTACLE VIVANT Lundi 1 er décembre 2008 La structuration des activités et de l emploi dans le secteur artistique Etat

Plus en détail

LE REGIME SOCIAL ET FISCAL DE L EXPERTISE DE JUSTICE

LE REGIME SOCIAL ET FISCAL DE L EXPERTISE DE JUSTICE 1. LES PRINCIPES LE REGIME SOCIAL ET FISCAL DE L EXPERTISE DE JUSTICE Dans la très grande majorité des cas, les experts inscrits sur les listes des cours d appel judiciaires ou sur les tableaux des cours

Plus en détail

LA CESSATION D ACTIVITE Vive la retraite, mais

LA CESSATION D ACTIVITE Vive la retraite, mais LA CESSATION D ACTIVITE Vive la retraite, mais PLAN La retraite des libéraux Comment transmettre son activité? Quelles sont les formalités à accomplir? C est la CNAVPL qui gère le régime de base de retraite

Plus en détail

SERVICES CRÉER OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE POLE-EMPLOI.FR

SERVICES CRÉER OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE POLE-EMPLOI.FR SERVICES CRÉER OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE POLE-EMPLOI.FR PÔLE EMPLOI VOUS AIDE À CRÉER OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE CRÉER UNE ENTREPRISE, POURQUOI PAS VOUS? La création ou la reprise d entreprise s adresse

Plus en détail

INTERMITTENTS DU SPECTACLE

INTERMITTENTS DU SPECTACLE INDEMNISATION INTERMITTENTS DU SPECTACLE DÉCRET DU 13 JUILLET 2016 POLE-EMPLOI.FR INTERMITTENTS DU SPECTACLE ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ACCORD SPECTACLE Les partenaires sociaux de la branche spectacle ont

Plus en détail

Justificatifs d adhésion ou de renouvellement (Annexe 1 du RI)

Justificatifs d adhésion ou de renouvellement (Annexe 1 du RI) Justificatifs d adhésion ou de renouvellement (Annexe 1 du RI) La vérification du mode d exercice nous permet de faire valoir le professionnalisme de nos adhérents auprès des acheteurs de traduction qui

Plus en détail

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES ATTRIBUTIONS GRATUITES D ACTIONS - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS - PLANS QUALIFIES

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES ATTRIBUTIONS GRATUITES D ACTIONS - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS - PLANS QUALIFIES REGIME FISCAL ET SOCIAL DES ATTRIBUTIONS GRATUITES D ACTIONS - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS - PLANS QUALIFIES Le régime exposé ci-après est applicable aux seules actions gratuites attribuées, par des sociétés

Plus en détail

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is?

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Publié le 23 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 25 février 2017 Les principes FICHE PRATIQUE Les revenus des particuliers sont soumis à l impôt sur le revenu. Les

Plus en détail

Les avantages fiscaux

Les avantages fiscaux Les avantages fiscaux Absence de majoration de la base d imposition Les bénéfices des adhérents d une Association Agréée ne sont pas majorés de 25 % pour le calcul de l impôt sur le revenu, contrairement

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1637 du 26 décembre 2014 relatif au calcul des cotisations et contributions sociales des travailleurs

Plus en détail

TRAITEMENT DE L EXCEDENT SOCIAL ET FISCAL

TRAITEMENT DE L EXCEDENT SOCIAL ET FISCAL TRAITEMENT DE L EXCEDENT SOCIAL ET FISCAL Paramétrage : Comment paramétrer la fiche salariée pour obtenir un bon calcul Date de création : décembre 2015 Référence : REINTEGRATION 2015 Auteur : Service

Plus en détail

BAREME DES PARTICIPATIONS FAMILIALES dans les équipements d'accueil de jeunes enfants Application : 1 er janvier 2017

BAREME DES PARTICIPATIONS FAMILIALES dans les équipements d'accueil de jeunes enfants Application : 1 er janvier 2017 ANNEXE 1 BAREME DES PARTICIPATIONS FAMILIALES dans les équipements d'accueil de jeunes enfants Application : 1 er janvier 2017 1 enfant 2 enfants 3 enfants 4 enfants Accueil collectif - taux d'effort horaire

Plus en détail

CONJOINT(E) DU CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE : CHOISISSEZ VOTRE STATUT

CONJOINT(E) DU CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE : CHOISISSEZ VOTRE STATUT CONJOINT(E) DU CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE : CHOISISSEZ VOTRE STATUT Femmes ou hommes, conjoints du chef d entreprise (personnes mariées, liées par un Pacs ou concubins), vous êtes nombreux à vous investir

Plus en détail

Statut fiscal et social du créateur d'entreprise

Statut fiscal et social du créateur d'entreprise Statut fiscal et social du créateur d'entreprise Publié le 15 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 22 août 2017 LA FORME JURIDIQUE FICHE PRATIQUE L entreprise individuelle Un fondateur souhaitant mener

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Bien préparer Votre retraite en

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Bien préparer Votre retraite en Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux Bien préparer Votre retraite en 2013 SOMMAIRE quelles sont les conditions de départ à la retraite? p. 3 RÉCAPITULATIF

Plus en détail

FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007

FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007 FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007 Réforme du régime social et fiscal des «heures supplémentaires» La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du tr avail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (loi «TEPA») comprend,

Plus en détail

Demande de régularisation des cotisations vieillesse arriérées Activité artiste auteur

Demande de régularisation des cotisations vieillesse arriérées Activité artiste auteur Nous sommes là pour vous aider Demande de régularisation des cotisations vieillesse arriérées Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande. Pour nous contacter : Vous désirez des

Plus en détail