Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. Premier bilan de la saison 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. Premier bilan de la saison 2015"

Transcription

1 N septembre 2015 Echos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Premier bilan de la saison 2015 A l inverse de la tendance nationale, la Champagne-Ardenne affiche une fréquentation en retrait par rapport à Mais notre région avait connu des hausses consécutives depuis plusieurs années. Pour l hôtellerie, la fréquentation recule de 1.69% à la fin du 1er semestre 2015, mais reste à un bon niveau. Ce retrait est essentiellement la conséquence d un recul de la clientèle nationale qui avait nourri une forte hausse depuis plusieurs années. A l inverse, la clientèle étrangère et surtout européenne revient largement. Notons l offensive de la clientèle chinoise, qui comme en Ile-de-France connaît une forte poussée dans notre région. Ce sont les hôtels 4 étoiles affichant déjà un très bon taux d occupation qui enregistrent les plus fortes progressions. Le revenu par chambre gagne 2.5% à fin juin grâce à l augmentation du prix moyen des chambres alors que la fréquentation recule. En tendance pour la pleine saison, une majorité de professionnels jugent leur fréquentation bonne à excellente mais pour 37% d entre elle recule. La très bonne météo n est citée que par 53% des professionnels. La situation économique joue pour plus d un professionnel sur 2 sur leurs résultats. Le centenaire de la grande Guerre qui avait eu un effet très important sur la fréquentation en 2014, tend à s amoindrir cette année. La toute nouvelle inscription des Côteaux, Maisons et Caves de champagne à l UNESCO de début juillet a pour le moment un effet modéré et surtout localisé dans le vignoble. Le classement devrait impacter à plus long terme le territoire. Le classement est vraiment trop récent.

2 Activité hôtelière Une fréquentation de l hôtellerie traditionnelle pour le premier semestre en retrait mais sur un bon niveau de fréquentation Nuitées Hôtels 1er semestre 2015 Ensemble Français Etrangers Evolution des nuitées Hôtels au cours du 1er semestre 2015 Ensemble Français Etrangers 4,25-1,69 En Champagne-Ardenne, la fréquentation de l hôtellerie traditionnelle s élève à plus de 1.35 millions de nuitées au cours du 1 er semestre Le volume total accuse un léger retrait par rapport à 2014 (-1.69%), mais reste à un bon niveau de fréquentation. Après plusieurs années de progression, la clientèle française (74.5% des nuitées, -3.58%) se tasse alors qu à l inverse depuis l an dernier déjà, les clientèles internationales (+4.25%) et plus particulièrement les clientèles européennes reviennent après la crise économique. -3,58 Taux d'occupation des hôtels 66,13% 65,9 58,30% 5 57,91% 55% 50% 4 47% 42% 4 41% Janvier Février Mars Avril Mai Juin En Champagne-Ardenne, le taux d occupation moyen du 1 er semestre 2015 s élève à 52.9% soit +0.2 point par rapport à Les hôtels 4 étoiles s en sortent mieux tant en niveau (57.2%) qu en évolution (+3.3 points). Les non classés affichent à peine 49% malgré une hausse de 2 points de l indice. Les hôtels 1 à 2 étoiles ainsi que les 3 étoiles sont en-decà de la moyenne régionale (52.5% et 52.3% respectivement) et accusent un retrait en cette première période de 2015.

3 Nuitées 72% Evolutions 1er semestre 2014 / % 11% 8% 7% 5% 8% % -1% -11% -13% % En Champagne-Ardenne, les Britanniques restent une valeur sûre de la fréquentation internationale avec plus d une nuitée étrangère sur 3. Ils progressent de. On constate un retour des clientèles européennes sauf de la clientèle belge qui affiche un léger retrait. A noter notamment la poussée de la clientèle espagnole dont la situation économique intérieure reprend en Au niveau des clientèles plus lointaines, on note l explosion de la clientèle chinoise avec +72% de nuitées. A noter qu en Ile-de-France, les Chinois représentent la 3 ème clientèle étrangère après les Britanniques et les Américains. -84% Haute-Marne 11% Nuitées Ardennes 11% Aube rural Lac du Der 9% Sud Haute- Marne 4% Ardennes urbain 8% Nuitées Ardennes rural 3% Aube 24% Troyes et sa région 17% Reims et sa région 35% Marne 54% Plaine champenoise et Argonne marnaise 8% Epernay, Montagne de Reims et Brie 10% En Champagne-Ardenne, la Marne représente plus d une nuitée sur deux. Reims et sa région enregistre 35% des nuitées régionales et Troyes et sa région suivent avec 17% des nuitées. Les deux grands pôles urbains que sont Reims et Troyes représentent à eux seuls plus d une nuitée sur deux. -9,2 Haute-Marne Evolution nuitées -14,8 Sud Haute-Marne Lac du Der -2,3 Evolution nuitées Aube rural 17,6 Marne -1,3 Troyes et sa région -2,2 Plaine champenoise et Argonne marnaise -5,2 Aube 2,7 Epernay, Montagne de Reims et Brie -0,6 Reims et sa région -0,9-4,7 Ardennes Ardennes rural Ardennes urbain -5-4,4 Au niveau des départements, seul le département de l Aube progresse avec +2.7% de nuitées grâce à l Aube rural (+17. de nuitées). La Haute-Marne connaît à nouveau un fort recul de fréquentation avec -9.2% de nuitées notamment à cause d un fort retrait du sud Haute-Marne (-14.8%).

4 Performances économiques de l hôtellerie (MKG HOSPITALITY) A fin juin 2015, la Champagne-Ardenne enregistre 38.3 H.T. de revenu par chambre en moyenne. Le revpar de Champagne-Ardenne progresse de +2.5% contre +3.7% sur la France de Province selon MKG Hospitality. Il a augmenté grâce à une hausse de prix (+2.7%) supérieure à celle de la moyenne nationale (+3.7%). Pour information, l inflation, en glissement annuel à fin juillet, n a progressé que de +0.2% selon l INSEE. Notre RevPar est supérieur à la Bourgogne (35.3 ) qui a connu une hausse légère de ses prix (+0.5%) alors que sa fréquentation a progressé de +2.2 points. Le revpar de la Picardie est fort avec 42.2, il gagne +4.3% grâce à une forte augmentation de ses prix (+3.3%). Le revpar pour les catégories les plus haut de gamme se fixe à 53.6 par chambre de revenu contre seulement 41.3 pour la moyenne France de province. Le prix moyen des chambres se fixe à 63.6 contre 57.7 pour la Bourgogne et 68.2 pour la Picardie et 69.9 en France métropolitaine hors Ile-de-France. C est la zone d Epernay, Montagne de Reims et Brie qui s en sort le mieux avec +7.4% grâce à une très forte augmentation du prix +7.2%. 100% 90% 80% 70% 60% 62% 6 Taux d'occupation % 59% 60% 60% 57% 58% 80% 75% 70% 50% 65% 40% 60% 30% 55% 20% 10% 50% 45% 0% Super-éco Economique Moyen de Gamme Global 40% Janv. Fev. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc. 100,00 90,00 90,53 Prix moyen par chambre 70,0 80,00 70,00 60, ,99 63,66 68,0 66,0 64,0 50,00 40,00 30,00 20,00 39,06 62,0 60,0 58,0 56,0 54,0 10,00 52,0 0,00 Super-éco Economique Moyen de Gamme Global 50,0 Janv. Fev. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc. 70,00 Revpar 55,0 60,00 50,00 53,49 50,0 45,0 40,00 30,00 20,00 24, ,33 38,34 40,0 35,0 30,0 25,0 10,00 20,0 Janv. Fev. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc. 0,00 Super-éco Economique Moyen de Gamme Global

5 Tendances pour la pleine saison 2015 Respectivement 57% et 54% des établissements considèrent que la fréquentation du mois de juillet et d août a été bonne ou excellente. Inversement, 15% et 17% des établissements estiment cette fréquentation passable ou mauvaise. Les professionnels du tourisme de la région sont un peu moins satisfaits de la fréquentation de la clientèle française pour les deux mois alors qu ils semblent plus satisfaits de la fréquentation étrangère. On note, tout de même que les hôtels 4 étoiles sont les plus satisfaits de la période écoulée (43%) surtout en juillet et les campings durant toute la pleine saison. A l inverse, les responsables de caves sont légèrement plus négatifs que l ensemble des professionnels de la filière sûrement déçus de n avoir pas un effet Unesco immédiat. En août, les chambres d hôtes et restaurants sont les plus mécontents. Par rapport à la plein saison 2014, la fréquentation de la pleine saison 2015 connaît une légère baisse. En effet, 37% des professionnels en juillet ou en août voient reculer leur fréquentation. A noter que les hôtels 3 étoiles (52%) et les OTSI (42%) ont plus que les autres établissements vu leur fréquentation augmenter par rapport à l année dernière. Par rapport à 2014, les établissements ont remarqué une forte augmentation des ventes de dernière minute (40% contre 18% pour une baisse), une baisse de la durée des séjours, et une baisse des dépenses faites par les touristes (42% contre 12%), toutes nationalités confondues. La météo est le principal facteur explicatif des résultats observés (53%). Le 2 ème facteur est la situation économique et géopolitique (51%). Les manifestations et animations locales (21%) sont également largement citées comme étant un facteur pouvant expliquer les résultats du mois de juillet. Selon vous, la fréquentation du mois de juillet 2015 par rapport à celle de juillet 2014 a été...? En hausse Egale En baisse NSP Selon vous, la fréquentation du mois d'août 2015 a été par rapport à celle d'août 2014? En hausse Egale En baisse NSP 37% 35% 35% 7% 7% 8% 37% 3 35% 27% 34% 28% 29% 23% 29% 27% 31% 33% 28% 2 31% Total Français Etrangers Total Français Etrangers Notons que les établissements de la Marne sont davantage à estimer que les touristes viennent pour des évenements autour de la Grande Guerre (54%).Et pour 64% d entre eux (marnais), ils estiment également que l inscription au patrimoine mondial de l UNESCO du vignoble de Champagne est un facteur explicicatif des résultats précédents en juillet mais en août cette proportion tombe à seulement 12%. Parmi les facteurs suivants, quels sont ceux qui pourraient expliquer les résultats observés le mois précédent? Météo Situation économique et géopolitique Manifestations et animations locales 21% L'étalement des congés (RTT) 15% Les événements autour du centenaire 12% L'inscription au patrimoine mondiale de 7% Autres 4% NSP 15% 53% 51% Prévisions plutôt optimistes pour septembre % des établissements déterminent que la fréquentation du mois du mois de septembre sera bonne ou très bonne. Inversement, seul 10% pensent qu elle sera mauvaise ou très mauvaise.

6 Tourisme de mémoire En 2014, l impact du centenaire a été très fort surtout sur les territoires concernés comme l Argonne et Reims et sa région. Cet effet s est fait ressentir au niveau des sites mais aussi des hébergements. Mais, pour 2015, cet impact tend à s amoindrir sensiblement. En 2014, une hausse sensible de fréquentation sur les territoires concernés (Ardennes et Marne) a été constatée grâce au centenaire de la Grande Guerre dans les hôtels et au niveau de leurs performances économiques (RevPar). Un vrai effet centenaire décrit par les sites de mémoire interrogés avec plusieurs sites qui témoignent d un doublement ou d un triplement de fréquentation alors que les commémorations ne sont même pas terminées. Un effet centenaire qui a été porté par le public étranger et plus particulièrement par les Belges, les Néerlandais et les Allemands. Certains sites ont reçu davantage d Américains, d Australiens et de Suisses grâce à la programmation de TO. La clientèle est davantage senior, elle vient davantage en bus et en groupe et davantage de scolaires qui viennent de toute la France. Impulsion de cette hausse de fréquentation grâce à l augmentation des programmations des TO, agences de voyages et autocaristes. Des réservations sont même programmées pour 2015 et même En 2015, à mi-année, peu de données chiffrées sont disponibles sur l effet centenaire en Au niveau de l hôtellerie, on note un recul du taux d occupation de 2.6 points. Mais, quasiment toutes les structures interrogées ont ressenti, en 2015, un effet centenaire moins important qu en Il semble que l effet centenaire tend à s essouffler. Néanmoins, 50% des structures ont des réservations programmées pour 2016 grâce au centenaire. Les Français, les Allemands, les Russes et les Américains sont vus en progression en Toutes les structures voient un impact en termes de profil de clientèle en 2015 notamment sur les clientèles scolaires, les groupes et seniors sont venues davantage, comme en % des structures ont été davantage programmées par les touroperateurs. Inscription des paysages du champagne : un effet localisé plus particulièrement sur la Marne L impact semble pour le moment modéré. Il se fait plutôt sentir sur le vignoble marnais. En ce qui concerne l effet de l inscription à l UNESCO, il est encore difficile de le mesurer s il y a vraiment eu un effet UNESCO. Il faut déterminer le périmètre géographique et temporel de l impact. Il est aussi difficile de faire la part des choses avec la très belle météo du mois de juillet. Une rapide enquête au niveau des offices de tourisme du territoire concerné met en lumière que 67% des offices interrogés déclarent que la nouvelle inscription n a pas, pour le moment, d impact sur leur fréquentation. Quand les offices estiment qu il y a eu un impact, cela se traduit par une augmentation de clientèle intéressée par l oenotourisme. Au niveau des sites touristiques, 82% des sites répondants pensent qu il n y a pas eu d impact sur leur fréquentation pour le moment. Les sites ayant observé une augmentation de fréquentation l ont surtout vu au niveau de la clientèle américaine. Dans notre enquête de conjoncture de juillet (interrogation de 330 professionnels du tourisme, hébergements, restauration, sites, activtiés,...), 7% seulement des professionnels régionaux voient un effet UNESCO sur leur fréquentation. Mais ce sont plus particulièrement les professionnels marnais. D ailleurs, pour 64% des professionnels marnais interrogés, l inscription au patrimoine mondial de l UNESCO des pays de Champagne est un facteur explicatif de leurs bons résultats de juillet mais à nuancer avec un enthousiasme légèrement en retrait en août.

Cahier de l hôtellerie 2014

Cahier de l hôtellerie 2014 N 141 - Avril 215 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Cahier de l hôtellerie 214 Fréquentation / occupation Analyse concurrentielle Performances économiques Profil de clientèle

Plus en détail

EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON

EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON Saison estivale 2015 en Vaucluse FREQUENTATION EN REPLI ANNUEL, EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON SAISON ESTIVALE 2015 EN VAUCLUSE La saison touristique 2015 touche à sa fin et les observations convergent

Plus en détail

chos Tourisme Le vignoble de Champagne Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 129 - Avril 2014 Crédit Photo : CRTCA

chos Tourisme Le vignoble de Champagne Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 129 - Avril 2014 Crédit Photo : CRTCA N 129 - Avril 2014 Crédit Photo : CRTCA chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Le vignoble de Champagne 1 Sommaire Crédit photo : Flament Crédit photo : Peter

Plus en détail

Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012

Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012 Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012 Observatoire Régional du Tourisme de Picardie Analyse réalisée sur la base des données des services de réservation des ADRT Aisne-Oise-Somme

Plus en détail

BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE ANNEE 2008 SEPTEMBRE 2008. Page 1

BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE ANNEE 2008 SEPTEMBRE 2008. Page 1 BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE ANNEE 2008 SEPTEMBRE 2008 Page 1 I/ PRESENTATION DE L ENQUETE Rappel : En 2006, la CCI de Narbonne, Lézignan-Corbières et Port-la-Nouvelle a mis en place un observatoire

Plus en détail

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Fiche marché La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Données de cadrage Données économiques PPopulation : 16,8 millions d habitants Taux de croissance

Plus en détail

Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Suivi des performances hôtelières de la Champagne-Ardenne Janvier à octobre 2014 Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Sommaire Analyse globale Champagne-Ardenne Marne Pôles urbains Autres

Plus en détail

Suivi des performances hôtelières de la Champagne-Ardenne Janvier à septembre Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

Suivi des performances hôtelières de la Champagne-Ardenne Janvier à septembre Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Suivi des performances hôtelières de la Champagne-Ardenne Janvier à septembre 2014 Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Sommaire Analyse globale Champagne-Ardenne Marne Pôles urbains

Plus en détail

Bilan de l activité touristique de l année 2013. Résultats de janvier à décembre

Bilan de l activité touristique de l année 2013. Résultats de janvier à décembre Bilan de l activité touristique de l année 2013 Résultats de janvier à décembre Analyse de la conjoncture économique Contexte international En 2013, l économie mondiale a enregistré une progression de

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 30 juin 2015 Principaux enseignements - Bilan du début de saison : une bonne dynamique générale, particulièrement marquée

Plus en détail

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Conférence de Presse Jeudi 18 octobre 2012 Un PIB supérieur à 1 milliard d euros Tourisme, réel levier économique pour le département de Vaucluse

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

Arrivées hôtelières : 22,4 millions (-1,4(

Arrivées hôtelières : 22,4 millions (-1,4( Selon MKG Hospitality, le taux d occupation des hôtels du grand Paris à la fin du mois de janvier était de 65,4 %, soit un léger recul de 1,1 pt par rapport à. Le prix moyen est resté stable à 125,4 tandis

Plus en détail

Synthèse fréquentation nationale

Synthèse fréquentation nationale Synthèse fréquentation nationale Bilan septembre et été 2014 (avril à septembre) 13 octobre 2014 Principaux enseignements Bilan du mois de septembre Les conditions météorologiques très clémentes sur une

Plus en détail

Les séjours touristiques dans les villes wallonnes Liège, Namur, Mons, Tournai, Charleroi 2004-2012

Les séjours touristiques dans les villes wallonnes Liège, Namur, Mons, Tournai, Charleroi 2004-2012 Les séjours touristiques dans les villes wallonnes,,,, 24-212 Marchés : Belgique, Pays-Bas, France, Royaume-Uni, Allemagne Italie, Espagne OPT - Pascale Beroujon OPT - J.Jeanmart Direction Marchés, Perspectives

Plus en détail

GIRONDE BILAN TOURISTIQUE

GIRONDE BILAN TOURISTIQUE GIRONDE BILAN TOURISTIQUE 2012 COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME DE LA GIRONDE MAISON DU TOURISME DE LA GIRONDE 21, cours de l Intendance 33000 BORDEAUX Tél. : 05 56 52 61 40 Fax : 05 56 81 09 99 E-Mail

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

L hôtellerie en Alsace en 2014. Juin 2015

L hôtellerie en Alsace en 2014. Juin 2015 L hôtellerie en Alsace en 2014 Juin 2015 1 Principales données.. 3 Remarques.. 6 L offre dans l hôtellerie. 10 La fréquentation. 13 Les nuitées 14 La taux d occupation 27 Prix moyen, revenu par chambre,

Plus en détail

Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008. 22 Avril 2010

Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008. 22 Avril 2010 Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008 22 Avril 2010 En 2008, le Pays de Saint-Omer a accueilli 534 646 visiteurs + 7,7 % + 7,7 % 23 équipements touristiques répondants Soit une

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Oise Tourisme TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Ce document présente les indicateurs de l économie touristique de l Oise. Edition mai 11 www. SOMMAIRE Rédaction : Oise

Plus en détail

O RÉGIONAL DU TOURISME BSERVATOIRE

O RÉGIONAL DU TOURISME BSERVATOIRE O RÉGIONAL DU TOURISME BSERVATOIRE L analyse du mois de février 2015 L activité hôtelière de la région Champagne Ardenne enregistre en ce mois de février des performances en hausse comparé à l année dernière.

Plus en détail

CŒUR DE SAISON ESTIVALE

CŒUR DE SAISON ESTIVALE Activité Touristique Eté 2014 en Vaucluse LA PRESENCE ETRANGERE MAINTIENT LA FREQUENTATION DU CŒUR DE SAISON ESTIVALE BAROMETRE CONJONCTUREL 2014 EN VAUCLUSE Rappel méthodologique : Enquête de conjoncture

Plus en détail

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 LA GRANDE-MOTTE NOTE DE TENDANCES L AVIS DES PROFESSIONNELS DU TOURISME GRAND-MOTTOIS TENDANCES GENERALES JUIN 2014 : TENDANCES EQUIVALENTES A CELLES DE 2013 Juin 2014

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

Le tourisme en 2013 Bilan provisoire du 1 er semestre et perspectives estivales

Le tourisme en 2013 Bilan provisoire du 1 er semestre et perspectives estivales o c t o u r i s m e Le tourisme en 2013 Bilan provisoire du 1 er semestre et perspectives estivales juillet 2013 Daniel Rulfi Sylvie Scherrer Ce dossier a été réalisé par la mission statistiques et études

Plus en détail

Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. N septembre 2015

Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. N septembre 2015 N 146 - septembre 215 Crédit photo : Paul Bradbury / Getty Images Echos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Cahier de l hôtellerie Premier semestre 215 Sommaire

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail

Prix moyen des hôtels à Paris : 216,2 (+2,1 %) Taux d occupation à Paris: 89,0 % (-1,7 pt)

Prix moyen des hôtels à Paris : 216,2 (+2,1 %) Taux d occupation à Paris: 89,0 % (-1,7 pt) Les frontières touristiques ne sont pas toujours celles de l administration. Afin de restituer une vision plus pertinente des tendances du tourisme dans la capitale et d anticiper la création de la Métropole

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA RESUME DE L EDITION 2013 DONNEES 2012 Le Tableau de bord des investissements touristiques en France a été mis en place en 2006 par Atout France.

Plus en détail

Bilan de l activité touristique 2015. Résultats du 1 er semestre et de l été

Bilan de l activité touristique 2015. Résultats du 1 er semestre et de l été Bilan de l activité touristique 2015 Résultats du 1 er semestre et de l été Analyse de la conjoncture économique Contexte international En raison d un ralentissement de l activité au cours du 1 er trimestre

Plus en détail

Pics des températures et des résultats 2015 pour Gîtes de France!

Pics des températures et des résultats 2015 pour Gîtes de France! Communiqué de presse - juillet 2015 Bilan 1 er semestre 2015 et prévisions de réservations estivales Pics des températures et des résultats 2015 pour Gîtes de France! En ce début de saison estivale 2015,

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE SUISSE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME Données économiques et touristiques : Population globale : 7,7 millions d habitants Densité de population : 186 habitants/km2

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

Le tourisme en Région wallonne

Le tourisme en Région wallonne DIRECTION DE LA STRATEGIE TOURISTIQUE Le tourisme en Région wallonne Synthèse statistique CGT 28/1/29 Le présent document reprend les grandes tendances 28 et les évolutions des divers secteurs du tourisme

Plus en détail

LA FREQUENTATION TOURISTIQUE VAROISE EN 2014... 5 L OFFRE D ACCUEIL EN HEBERGEMENT TOURISTIQUE DANS LE VAR...

LA FREQUENTATION TOURISTIQUE VAROISE EN 2014... 5 L OFFRE D ACCUEIL EN HEBERGEMENT TOURISTIQUE DANS LE VAR... 1 SOMMAIRE LA FREQUENTATION TOURISTIQUE VAROISE EN 2014... 5 L OFFRE D ACCUEIL EN HEBERGEMENT TOURISTIQUE DANS LE VAR... 11 L offre d accueil en hébergement marchand... 13 L offre d accueil en hébergement

Plus en détail

Le taux d occupation hôtelier. Avec un taux d occupation hôtelier de 76,4%, le 3 ème trimestre 2014 affiche une stabilité par rapport à 2013.

Le taux d occupation hôtelier. Avec un taux d occupation hôtelier de 76,4%, le 3 ème trimestre 2014 affiche une stabilité par rapport à 2013. BAROMETRE DE L HOTELLERIE 3 ème trimestre 2014 Le taux d occupation hôtelier Avec un taux d occupation hôtelier de 76,4%, le 3 ème trimestre 2014 affiche une stabilité par rapport à 2013. «Après un bon

Plus en détail

Hôtellerie 4 ème trimestre 2013

Hôtellerie 4 ème trimestre 2013 n 40 mars 2014 Enquête de fréquentation hôtelière Hôtellerie 4 ème trimestre 2013 Golf Hôtel de Digne-les-Bains www.alpes-haute-provence.com ENQUÊTE DE t FRÉQUENTATION HÔTELIÈRE Evolution du taux d occupation

Plus en détail

L année a incontestablement été marquée par l impact de

L année a incontestablement été marquée par l impact de Une année marquée par l'impact de Lille 2004 L année a incontestablement été marquée par l impact de «Lille 2004 - Capitale européenne de la culture». Cet évènement a eu des répercussions très importantes

Plus en détail

RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques

RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques CHAMPS DE L ETUDE 8 régions partenaires de la démarche : Aquitaine Alsace Bourgogne Champagne Ardennes Languedoc Roussillon PACA Rhône

Plus en détail

PHENOMENE D INTERNATIONALISATION ET E-COMMERCE

PHENOMENE D INTERNATIONALISATION ET E-COMMERCE Montpellier, le Vendredi 4 décembre 29 PHENOMENE D INTERNATIONALISATION ET E-COMMERCE dossier de presse Sommaire Fréquentation touristique : une destination de tourisme urbain qui progresse! p.3 Une fréquentation

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

Tableau de bord n 107 Juin 2015 Page 1/8

Tableau de bord n 107 Juin 2015 Page 1/8 Tableau de bord n 107 Juin 2015 Page 1/8 Arrivées hôtelières à Paris et dans le (Données Insee) ARRIVÉES HÔTELIÈRES À PARIS ET DANS LE GRAND PARIS (DONNÉES INSEE) Arrivées hôtelières août 2015 - Paris

Plus en détail

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Terre-Neuve et Labrador www.canada.travel/entreprise Octobre 2011 Volume 7, numéro 10 Points saillants En octobre 2011, le nombre de

Plus en détail

Retour de la croissance pour les paquebots fluviaux et les péniches-hôtels en 2010!

Retour de la croissance pour les paquebots fluviaux et les péniches-hôtels en 2010! Octobre 2011 Observatoire 2010 du Tourisme Fluvial en France Retour de la croissance pour les paquebots fluviaux et les péniches-hôtels en 2010! Après le ralentissement de l activité du tourisme fluvial

Plus en détail

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 DREAL Champagne- Ardenne Juin 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES Le logement en chiffres La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 En 2012, 2 191 permis ont été délivrés en Champagne-Ardenne

Plus en détail

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Jean-François Martins Adjoint à la Maire de Paris en charge du Sport et du Tourisme Thierry Le Roy Président de l Office du Tourisme et des Congrès

Plus en détail

PRÉVISIONS. Performances hôtelières 2014/2015 EDITION 2014

PRÉVISIONS. Performances hôtelières 2014/2015 EDITION 2014 EDITION 2014 Performances hôtelières 2014/2015 PRÉVISIONS 50, rue Dombasle 75015 Paris T. : +33 (0)1 56 56 87 87 F. : +33 (0)1 56 56 87 88 hcs@mkg-hospitality.com www.mkg-hospitality.com SOMMAIRE 1. Caractéristiques

Plus en détail

La fréquentation des hébergements. Document de synthèse

La fréquentation des hébergements. Document de synthèse La fréquentation des hébergements Document de synthèse I. La fréquentation La fréquentation en 2006 La durée de séjour en 2006 La fréquentation en 2005 et 2006. La fréquentation de 1995 à 2006.. P1 P4

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Octobre Volume 1, numéro 1 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE

OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE Synthèse de l enquête de fréquentation touristique estivale 2014 Estimation de la fréquentation touristique d agrément et des retombées économiques

Plus en détail

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX Observatoire de suivi de l économie touristique Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX SOMMAIRE Le tourisme en Dordogne, parc et évolution Le tourisme en Dordogne, les principaux

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015 Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes Vendredi 13 février 2015 Bilan et perspectives de l hôtellerie en France Progresser dans des environnements complexes 1. Bilan

Plus en détail

L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon

L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon Lyon 25 novembre Real Estate & Hotels Tourisme - Hôtellerie - Loisirs Présentation de la 38 ème édition

Plus en détail

L Observatoire LE TOURISME DES ETRANGERS. 7.1 Les données générales. Année 2014

L Observatoire LE TOURISME DES ETRANGERS. 7.1 Les données générales. Année 2014 L Observatoire LE TOURISME DES ETRANGERS Agence de Développement Touristique de la Drôme Année 2014 ÉLÉMENTS MÉTHODOLOGIQUES : Les données relatives au tourisme des étrangers dans la Drôme sont les nuitées

Plus en détail

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique III. La demande touristique et ses évolutions 1. État actuel de la demande touristique Les statistiques internationales et européennes : Croissance du tourisme international de 5 à 6 % en 2005 Forte croissance

Plus en détail

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 Cette publication a été réalisée par le Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine à partir de l analyse des résultats de l Enquête de fréquentation hôtelière

Plus en détail

Observatoire de l hôtellerie saumuroise. 28 avril 2015

Observatoire de l hôtellerie saumuroise. 28 avril 2015 Observatoire de l hôtellerie saumuroise 2014 28 avril 2015 Contexte et objectifs Contexte : La CCI de Maine-et-Loire a été sollicitée pour mettre en place un observatoire de l hôtellerie du Grand Saumurois,

Plus en détail

LE MARCHE CHINOIS LA BOURGOGNE : 2 ÈME DESTINATION FRANÇAISE POUR LA CLIENTÈLE CHINOISE

LE MARCHE CHINOIS LA BOURGOGNE : 2 ÈME DESTINATION FRANÇAISE POUR LA CLIENTÈLE CHINOISE LE MARCHE CHINOIS LA BOURGOGNE : 2 ÈME DESTINATION FRANÇAISE POUR LA CLIENTÈLE CHINOISE Sommaire L ESSENTIEL CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DES VOYAGES COMPORTEMENT DE LA CLIENTÈLE CHINOISE EN BOURGOGNE STYLE

Plus en détail

Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008

Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008 Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008 Sommaire 1. Contexte géographique et économique 2. Marché hôtelier de l Aisne 3. Analyse du site 4. Hypothèses de développement

Plus en détail

Le tourisme et Internet

Le tourisme et Internet Les Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative (OTSI) et les TIC en Midi-Pyrénées (Base = 292 OTSI en Midi-Pyrénées) Le panorama des sites Internet des OTSI Sites officiels Sites de mairies (pages tourisme)

Plus en détail

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Le secteur: Marché utile Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Statistiques du tourisme : le suivi de la demande intérieure (SDT) L offre : suivi du parc et de la fréquentation des

Plus en détail

MALGRÉ UN MOIS DE JUIN PLUVIEUX LA FREQUENTATION RESTE STABLE

MALGRÉ UN MOIS DE JUIN PLUVIEUX LA FREQUENTATION RESTE STABLE MALGRÉ UN MOIS DE JUIN PLUVIEUX LA FREQUENTATION RESTE STABLE Nouvelle methode : Note realisee par l observatoire economique du Comite Departemental du Tourisme et des Loisirs du Gers, par l'envoi d'un

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

NOTE D'AVANT SAISON ESTIVALE 2014 : UN DÉMARRAGE EN DOUCEUR. Les tendances générales concernant la clientèle pour cette saison touristique :

NOTE D'AVANT SAISON ESTIVALE 2014 : UN DÉMARRAGE EN DOUCEUR. Les tendances générales concernant la clientèle pour cette saison touristique : NOTE D'AVANT SAISON ESTIVALE 2014 : UN DÉMARRAGE EN DOUCEUR Note réalisée par l observatoire économique du Comité Départemental du Tourisme et des Loisirs du Gers, par l'envoi d'un courriel avec questionnaire

Plus en détail

Département Econome. Indicateur de Conjoncture

Département Econome. Indicateur de Conjoncture Département Econome Indicateur de Conjoncture Septembre 211 Conjoncture Economique Sommaire SOMMAIRE... 2 1. CREATIONS D ENTREPRISES... 4 2. CONSOMMATION... 4 3. TOURISME... 5 4. BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS...

Plus en détail

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 10 avril 2014 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres du réseau ANMSM. Sa dimension

Plus en détail

Synthèse de l étude prospective. Regard des visiteurs étrangers sur l hôtellerie, la restauration et le tourisme en France L OBSERVATOIRE

Synthèse de l étude prospective. Regard des visiteurs étrangers sur l hôtellerie, la restauration et le tourisme en France L OBSERVATOIRE L OBSERVATOIRE TOURISME, HÔTELLERIE, RESTAURATION ET ACTIVITÉS DE LOISIRS Synthèse de l étude prospective Regard des visiteurs étrangers sur l hôtellerie, la restauration et le tourisme en France Tourisme

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de janvier 2015 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de janvier 2015

Plus en détail

LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE

LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE Mise à jour : juillet 2012 SOMMAIRE Données structurelles Données économiques Habitudes de voyages toutes destinations confondues Voyages des Suisses en France Organisation

Plus en détail

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Mercredi 6 avril 2011-1 La diffusion des crédits recule toujours

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2010 Note semestrielle N 1 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1. CHIFFRE D AFFAIRES TOTAL DES CENTRES D AFFAIRES Chiffre d affaires total / surface totale

Plus en détail

Echos Tourisme. Cahier de l hôtellerie de plein air Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. N Février 2016

Echos Tourisme. Cahier de l hôtellerie de plein air Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. N Février 2016 N 151 - Février 216 Echos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Cahier de l hôtellerie de plein air 215 Crédit photo : Phovoir Sommaire Source des données : INSEE,

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de février 2014 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de février 2014

Plus en détail

51% des professionnels sont satisfaits de leur fréquentation de mai

51% des professionnels sont satisfaits de leur fréquentation de mai UN DEBUT DE SAISON SATISFAISANT SUR LE LITTORAL ET DANS LES Une fréquentation française soutenue Cette année, le mois de mai offrait 4 possibilités de week-ends prolongés contre 3 en 2014. 41% des professionnels

Plus en détail

BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012

BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012 BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012 Réalisé par l Observatoire de l Office de Tourisme d Angers Loire Métropole LE TOURISME SUR LE TERRITOIRE D ANGERS LOIRE MÉTROPOLE C EST

Plus en détail

Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008

Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008 Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008 Sommaire 1. Contexte général 2. Marché hôtelier de l Aisne 3. Analyse du site 4. Hypothèses de développement 2 Projet

Plus en détail

Echos Tourisme. Mémento du Tourisme Champagne-Ardenne. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne.

Echos Tourisme. Mémento du Tourisme Champagne-Ardenne. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. N 142 - Juin 215 Echos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Mémento du Tourisme Champagne-Ardenne Crédit Photo : Phovoir 214 Sommaire Edito Carte d identité et

Plus en détail

MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME DIRECTION GENERALE DU TOURISME TABLEAU DE BORD DES STATISTIQUES DU TOURISME 2010

MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME DIRECTION GENERALE DU TOURISME TABLEAU DE BORD DES STATISTIQUES DU TOURISME 2010 MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME DIRECTION GENERALE DU TOURISME TABLEAU DE BORD DES STATISTIQUES DU TOURISME 2010 Août 2011 Tableau de bord des statistiques du tourisme 2010 1 I. AVANT PROPOS ---------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Le marché de l hôtellerie en France

Le marché de l hôtellerie en France Le marché de l hôtellerie en France Georges DAHAN - 21 mars 2013 Sommaire Introduction Comment mesurer les performances hôtelières? L offre hôtelière en France Le parc hôtelier en France La part des chaînes

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

chos Tourisme Métiers d Art en Champagne-Ardenne La filière Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 138 - Janvier 2015

chos Tourisme Métiers d Art en Champagne-Ardenne La filière Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 138 - Janvier 2015 N 138 - Janvier 2015 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne La filière Métiers d Art en Champagne-Ardenne Photo : Calligraphie Crédit Photo : Sommaire La filière

Plus en détail

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle N 18 Septembre 20 Les grandes aires urbaines d ACAL : la croissance démographique tirée par les couronnes des grands pôles La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Picardie

Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Picardie Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Suivi de la Demande Touristique 2007 Novembre 2008 Contact TNS Sofres Département Sésame, pôle Tourisme Béatrice Guilbert 01 40 92 44 00 beatrice.guilbert@tns-sofres.com

Plus en détail

Rapport annuel "L'industrie Hôtelière Française" de KPMG Entreprises-Stratégies Management / Tourisme-Hôtellerie-Loisirs

Rapport annuel L'industrie Hôtelière Française de KPMG Entreprises-Stratégies Management / Tourisme-Hôtellerie-Loisirs Levallois Perret, le 18 octobre 2005 Rapport annuel "L'industrie Hôtelière Française" de KPMG Entreprises-Stratégies Management / Tourisme-Hôtellerie-Loisirs Amorce de reprise de l activité hôtelière en

Plus en détail

Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques

Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques Ce qu il faut retenir! Des professionnels satisfaits de la fréquentation touristique dans notre

Plus en détail

Bilan. du tourisme en 2012. o c T O U R I S M E. juillet 2013. Séverine Francastel Chloé Gonzalez Sylvie Scherrer

Bilan. du tourisme en 2012. o c T O U R I S M E. juillet 2013. Séverine Francastel Chloé Gonzalez Sylvie Scherrer o c T O U R I S M E Bilan du tourisme juillet 2013 Séverine Francastel Chloé Gonzalez Sylvie Scherrer Ce dossier a été réalisé par la mission statistiques et études sur le tourisme de la sous-direction

Plus en détail

BAROMETRE RHONE-ALPES TOURISME Conjoncture Hiver 2011-2012 Montagne Loire Rhône - Ain. Bilan sur les mois de janvier-février 2012

BAROMETRE RHONE-ALPES TOURISME Conjoncture Hiver 2011-2012 Montagne Loire Rhône - Ain. Bilan sur les mois de janvier-février 2012 BAROMETRE RHONE-ALPES TOURISME Conjoncture Hiver 2011-2012 Montagne Loire Rhône - Ain Bilan sur les mois de janvier-février 2012 8 mars 2012 Malgré un début de saison placé sous le signe de la prudence,

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Fiche de marché RUSSIE

Fiche de marché RUSSIE 1. Présentation générale Superficie Population Densité de la population Capitale 17 millions de km² 143,7 millions d habitants (RosStat, 2014) 8,6 habitants/km2 Moscou Croissance du PIB 0,6 % (FMI, 2014)

Plus en détail

Bilan de l'activité touristique 2009 et perspectives 2010

Bilan de l'activité touristique 2009 et perspectives 2010 Bilan de l'activité touristique 2009 et perspectives 2010 Hervé NOVELLI Secrétaire d Etat chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de la Consommation

Plus en détail

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont N 4

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont  N 4 N 4 Chiffres clés de l arrondissement de Source INSEE RGP 1999 Estimation CCI de Troyes et de l Aube Bar sur Aube Population 2007 : 29 427 hab. 9,8 % de la population auboise Superficie : 1 193 km2 Densité

Plus en détail

Conjoncture NOVEMBRE 2013

Conjoncture NOVEMBRE 2013 Conjoncture NOVEMBRE 213 TENDANCES & PROSPECTIVES «Novembre 213 : Pas de vacances pour l hôtellerie française.» «MKG Hospitality dévoile en exclusivité les toutes premières tendances de l activité hôtelière

Plus en détail

Côte-d Or Tourisme. Photo-K - Fotolia.com. www.cotedor-tourisme.com

Côte-d Or Tourisme. Photo-K - Fotolia.com. www.cotedor-tourisme.com Assemblée Générale du 14 mai 2013 n a l Bi Côte-d Or Tourisme Année 2012 e u q i t s i At Photo-K - Fotolia.com st Côte-d Or Tourisme www.cotedor-tourisme.com Les principaux facteurs qui ont pu influer

Plus en détail