FAQ des modules EOLE 2.3. Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE (http ://eole.orion.education.fr) révisé : Septembre 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FAQ des modules EOLE 2.3. Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE (http ://eole.orion.education.fr) révisé : Septembre 2014"

Transcription

1 FAQ des modules EOLE 2.3 révisé : Septembre 2014 Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE (http ://eole.orion.education.fr)

2 V e r s i o n d u d o c u m e n t r é v i s é : S e p t e m b r e D a t e d e c r é a t i o n : M a r s E d i t e u r P ô l e d e C o m p é t e n c e E O L E R é d a c t e u r s Équipe EOLE L i c e n c e Cette documentation, rédigée par le pôle de compétence EOLE, est mise à disposition selon les termes de la licence : Creative Commons by-nc-sa (Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'identique) 2.0 France : Vous êtes libres : de reproduire, distribuer et communiquer cette création au public ; de modifier cette création Selon les conditions suivantes : paternité : vous devez citer le nom de l'auteur original de la manière indiquée par l'auteur de l'œuvre ou le titulaire des droits qui vous confère cette autorisation (mais pas d'une manière qui suggèrerait qu'ils vous soutiennent ou approuvent votre utilisation de l'œuvre) ; pas d'utilisation Commerciale : vous n'avez pas le droit d'utiliser cette création à des fins commerciales, y compris comme support de formation ; partage des Conditions Initiales à l'identique : si vous modifiez, transformez ou adaptez cette création, vous n'avez le droit de distribuer la création qui en résulte que sous un contrat identique à celui-ci. À chaque réutilisation ou distribution de cette création, vous devez faire apparaître clairement au public les conditions contractuelles de sa mise à disposition. La meilleure manière de les indiquer est un lien vers cette page web. Chacune de ces conditions peut être levée si vous obtenez l'autorisation du titulaire des droits sur cette œuvre. Rien dans ce contrat ne diminue ou ne restreint le droit moral de l'auteur ou des auteurs. Cette documentation est basée sur une réalisation du pôle de compétences EOLE. Les documents d'origines sont disponibles sur le site. EOLE est un projet libre (Licence GPL). Il est développé par le pôle de compétences EOLE du ministère de l'éducation nationale, rattaché à la Direction des Systèmes d'information et des Infrastructures de L'académie de Dijon (DS2i). Pour toute information concernant ce projet vous pouvez nous joindre : 2

3 Par courrier électronique : Par FAX : Par courrier : EOLE-DS2i - 2G, rue du Général Delaborde DIJON Le site du pôle de compétences EOLE : 3

4 Sommaire S o m m a i r e Préambule...5 I Questions fréquentes communes aux modules...6 II Questions fréquentes propres au module Amon...12 III Questions fréquentes propres au module Eclair...14 IV Questions fréquentes propres au module Scribe...22 Glossaire...29 Annexe Gestion des certificats SSL Gestion des comptes utilisateurs

5 Préambule P r é a m b u l e Certaines interrogations reviennent souvent et ont déjà trouvées une réponse ou des réponses. 5

6 I Questions fréquentes communes aux modules Une erreur se produit lors de l'instanciation ou d'un reconfigure : "starting firewall : [...] Erreur à la génération des règles eole-firewall!! non appliquées!" Le message suivant apparaît à l'instance ou au reconfigure après changement de valeurs dans l'interface de configuration du module : * starting firewall : bastion (modèle XXX) Erreur à la génération des règles eole firewall!! non appliquées! Vérifier la configuration des autorisations d'accès à SSH et à l'ead sur les interfaces réseaux Cette erreur provient certainement du masque des variables d'autorisation d'accès à SSH sur l'une des interfaces réseaux. Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s c o m m u n e s a u x m o d u l e s Pour autoriser une seule IP, par exemple , le masque doit être pour autoriser une IP particulière et non Vérifier l'ensemble des autorisations pour l'accès SSH et pour l'accès à l'ead. Pour appliquer les changements il faut reconfigurer le module : # reconfigure La connexion SSH renvoie Permission denied (publickey) Si les connexions par mots de passe sont interdites, une tentative de connexion sans clé valide entraînera l'affichage du message suivant : Permission denied (publickey). Gestion des mises à jour Pour connaître la date et l'heure des mises à jour du système il est possible de passer par l'ead ou par un terminal. 6

7 Via l'ead Pour l'afficher il faut se rendre dans la section Système / Mise à jour de l'ead. Dans un terminal [python -c "from creole import maj; print maj.get_maj_day()"] Pour activer/désactiver la mise à jour hebdomadaire il est possible de passer par l'ead ou par un terminal. Via l'ead Pour l'afficher il faut se rendre dans la section Système / Mise à jour de l'ead. Dans un terminal Activation de la mise à jour hebdomadaire : [/usr/share/eole/schedule/manage_schedule post majauto weekly add] ou : [python -c "from creole import maj; maj.enable_maj_auto(); print maj.maj_enabled()"] Désactivation de la mise à jour hebdomadaire : [/usr/share/eole/schedule/manage_schedule post majauto weekly del] ou : [python -c "from creole import maj; maj.disable_maj_auto(); print maj.maj_enabled()"] Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s c o m m u n e s a u x m o d u l e s Le mot de passe par défaut ne fonctionne pas Suite à une nouvelle installation le mot de passe par défaut ne fonctionne pas. Truc & astuce Le mot de passe à saisir comprend les dollars devant et derrière : $eole&123456$ Échec de la connexion sécurisée 7

8 Le navigateur affiche : Échec de la connexion sécurisée Une erreur est survenue pendant une connexion à IP:Port. Vous avez reçu un certificat invalide. Veuillez contacter l'administrateur du serveur ou votre correspondant de messagerie et fournissez lui les informations suivantes : Votre certificat contient le même numéro de série qu'un autre certificat émis par l'autorité de certification. Veuillez vous procurer un nouveau certificat avec un numéro de série unique. (Code d'erreur : sec_error_reused_issuer_and_serial) Les paramètres constituant un certificat ont été modifiés récemment La modification, dans l'interface de configuration du module, de l'un des paramètres constituant un certificat (nom de établissement, numéro RNE, etc...) suivie d'une régénération des certificats a eu lieu. Il faut supprimer le certificat du gestionnaire de certificats du navigateur et recharger la page. Partition saturée Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s c o m m u n e s a u x m o d u l e s 8

9 Une partition saturée apparaît en rouge dans l'ead, la cause peut être : le manque de place disponible ; le manque d'inode disponible. La cause de la saturation apparaît dans la page Occupation des disques, soit les inodes soit l'utilisation sont à un pourcentage élevé. La résolution du problème est différente selon le cas. Partition / saturée Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s c o m m u n e s a u x m o d u l e s Si la partition racine est saturée sans raison apparente et que le taux d'inodes est correcte, le montage d'un répertoire avant copie à peut être échoué. La conséquence est que la copie c'est faite sur la partition racine et non sur le montage. Ça peut être le cas de la sauvegarde bacula par exemple. 9

10 Truc & astuce Il faut donc vérifier le contenu et la place occupée par les répertoires (points de montage) /mnt, /mnt/sauvegardes et /media : Si le répertoire /mnt/sauvegardes n'est pas monté il doit être vide : ls la total 8drwxr xr x 2 root root 4096 mai 25 11:29./drwxr xr x 26 root root 4096 sept. 9 21:07../ Normalement le répertoire /media ne contient que des sous-dossiers pour le montage des partitions et ou des périphériques. Pour vérifier l'espace occupé par ces différents répertoires : du h max depth=1 /media /mnt/ 4,0K /media4,0k /mnt/ Truc & astuce Dans certains cas particuliers, la taille allouée à la partition / peut être trop juste. Il est possible de revoir la taille des partitions avec l'outil de gestion des volumes logiques (LVM). Partition /var saturée Cette partition contient entre autres les journaux systèmes du serveur. Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s c o m m u n e s a u x m o d u l e s Truc & astuce La commande suivante affiche l'espace occupé par chaque répertoire et les classe par taille, le plus gros en dernier : # du smh /var/* sort n Truc & astuce Un service mal configuré génère une quantité importante de journaux. Si le problème n'est pas résolu la partition va de-nouveau saturer. 10

11 Truc & astuce Dans certains cas particuliers, la taille allouée à la partition /var peut être trop juste. Il est possible de revoir la taille des partitions avec l'outil de gestion des volumes logiques (LVM). Partition /var saturé en inode La commande suivante affiche le nombre de fichier par répertoire et les classe par taille, le plus grand nombre en dernier : # for i in $(find /var -type d); do f=$(ls -1 $i wc -l); echo "$f : $i"; done sort -n Liste d'arguments trop longue La commande # rm rf /var/<rep>/* renvoie Liste d'arguments trop longue. Truc & astuce Préférez l'utilisation d'une autre commande : # find /var/<rep>/* type f name "*" print0 xargs 0 rm Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s c o m m u n e s a u x m o d u l e s 11

12 II Questions fréquentes propres au module Amon Vider le cache du proxy Vider le répertoire cache de Squid Il faut arrêter le service Squid, supprimer les fichier et redémarrer le service. # service squid stop # rm rf /var/spool/squid/* # service squid start Problèmes avec le protocole HTTPS Truc & astuce La règle de pare-feu par défaut redirige le trafic Internet directement vers le proxy local. C'est le mécanisme de proxy transparent. Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e A m o n Cette méthode ne permet toutefois pas de laisser passer le flux chiffré (HTTPS) par ce même mécanisme. Pour accéder aux sites en HTTPS, il est nécessaire de configurer le proxy sur les postes clients (par exemple : avec ESU sur le module Scribe). Truc & astuce L'option Destinations non redirigées sur le proxy disponible en mode expert dans l'onglet Interface 1 permet, à l'inverse, de déclarer des exceptions. Lenteur lors de la navigation web 12

13 Un filtrage web DansGuardian est en place et la navigation web est très lente. Dans les logs apparaissent des erreurs Squid à répétition (TCP_DENIED/407) : Mar 01 10:36:01 amon (squid): TCP_DENIED/ GET NONE/ text/html Augmenter le nombre de processus DansGuardian maximum dans le filtre Avant d'augmenter le nombre de processus on peut vérifier la valeur configurée dans l'interface de configuration du module. Celle-ci est fixée à 80 par défaut et se trouve dans l'onglet DansGuardian en mode expert. Une commande rudimentaire permet de se rendre compte du nombre de processus tournant effectivement sur le module : # ps auxf grep dan wc l Si la commande renvoie un nombre trop proche voir supérieur à la valeur configurée dans l'interface de configuration du module, elle doit être augmentée. La valeur maximum est 250. Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e A m o n 13

14 III Questions fréquentes propres au module Eclair Impossible de se connecter sur le client léger Vérifier la validité du compte utilisé Depuis le maître il faut tester la validité du compte utilisé, exemple avec un compte toto : # ssh Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e E c l a i r 14

15 Vérifier les adresses IP affichées sur l'écran d'accueil Les adresses IP affichées sur l'écran d'accueil (splash screen) à la ligne Application server et dans l'url de Web Interface doivent être différentes. Elles correspondent respectivement à l'adresse du serveur d'applications et à l'adresse du serveur LTSP choisies dans l'interface de configuration du module. Si les adresses IP sont identiques, la connexion des clients légers est impossible car le load balancer * est injoignable. Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e E c l a i r Vérifier l'état des services Il faut vérifier le statut des services avec la commande diagnose et relancer les services qui ne répondent pas à l'aide de la commande CreoleService : # CreoleService apache2 restart Vérifier les paramètres réseaux L'erreur peut venir de votre paramétrage réseau : adresse du service DHCP, adresses des conteneurs 15

16 Dysfonctionnement suite à un changement Un changement d'adresse IP sur les conteneurs, alors que l'instance a déjà été réalisée, peut être responsable du dysfonctionnement. Pour y remédier il faut se connecter au conteneur ltspserver : # ssh ltspserver et régénérer l'image réseau à l'aide de la commande ltsp update image : # ltsp update image a i386 La mire d'authentification est en anglais Sur le client léger, si la mire de connexion (LDM * ) affiche login au lieu de nom d'utilisateur, c'est que le load balancer * est injoignable. En effet c'est lui qui spécifie à la la mire d'authentification d'être en français. Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e E c l a i r 16

17 Vérifier les adresses IP affichées sur l'écran d'accueil Les adresses IP affichées sur l'écran d'accueil (splash screen) à la ligne Application server et dans l'url de Web Interface doivent être différentes. Elles correspondent respectivement à l'adresse du serveur d'applications et à l'adresse du serveur LTSP choisies dans l'interface de configuration du module. Si les adresses IP sont identiques, la connexion des clients légers est impossible car le load balancer * est injoignable. Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e E c l a i r Vérifier l'état des services Il faut vérifier le statut des services avec la commande diagnose. Relancer les services qui ne répondent pas à l'aide de la commande CreoleService : # CreoleService apache2 restart Vérifier les paramètres réseaux L'erreur peut venir de votre paramétrage réseau : adresse du service DHCP, adresses des conteneurs 17

18 Dysfonctionnement suite à un changement Un changement d'adresse IP sur les conteneurs, alors que l'instance a déjà été réalisée, peut être responsable du dysfonctionnement. Pour y remédier il faut se connecter au conteneur ltspserver : # ssh ltspserver et régénérer l'image réseau à l'aide de la commande ltsp update image : # ltsp update image a i386 La console sur le client léger Eclair est en QWERTY Passer le clavier en AZERTY Pour passer le clavier en AZERTY, il faut saisir dans la console du client la commande : $ loadkeys fr Ajouter un raccourci dans le menu des clients Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e E c l a i r 18

19 Ajout d'un fichier par applications Il faut se rendre dans le conteneur ltspapps : # ssh ltspapps Avec un éditeur, il faut créer un fichier qui sera le raccourci. Voici un exemple pour l'application MathEnPoche : # vim /usr/share/applications/sesamath.desktop Ajouter le contenu suivant : [Desktop Entry] Type=Application Encoding=UTF 8 Name=MathEnPoche Sésamaths GenericName=MathEnPoche Sésamaths Comment=Travailler vos Mathématiques depuis chez vous! Icon=/usr/share/pixmaps/gcalctool.xpm Exec=ltsp localapps firefox Terminal=false StartupNotify=false Categories=Application;Education;Network Le raccourci de l'application est maintenant disponible lors de la connexion d'un client. Pas d'accès Internet depuis le navigateur Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e E c l a i r Vérification de la configuration du DHCP et du DNS Il faut vérifier les paramètres saisis dans l'interface de configuration du module. Vérification du pare-feu Si le navigateur ne permet pas d'accéder à Internet et que le mode 2 cartes (coupure) a été choisi, le problème peut venir du pare-feu. La mire demande le changement de mot de passe LDAP Sur le client léger, la mire de connexion (LDM) demande le changement du mot de passe LDAP. 19

20 En ligne de commande sur le serveur Eclair, les symptômes sont les mêmes : # ssh You are required to change your password immediately (password aged) Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e E c l a i r Vérification dans l'ead Vérifier dans l'ead que la case changer le mot de passe a la première connexion ne soit pas coché pour le compte en question. Vérification de la validité du compte Le compte est peut être âgé et il faut le changer le mot de passe. Pour vérifier la validité du compte il faut utiliser la commande [chage] : # chage l [identifiant] 20

21 Changer son mot de passe L'utilisateur ne pourra pas changer seul son mot de passe LDAP depuis la mire de connexion (LDM) du client léger. Il lui faudra passer par un client Windows pour le faire. Redémarrer le service d'impression pour les clients légers Truc & astuce Pour redémarrer le service CUPS : se rendre dans le conteneur ltspapps : # ssh ltspapps relancer le service : # service cups restart TFTP Open Timeout Vous êtes sur une plateforme virtualisée Les clients ne récupèrent pas l'image et le message TFTP Open Timeout s'affiche. Truc & astuce Pour que les clients puissent communiquer avec le serveur en mode conteneur il faut faire passer les interfaces en mode promiscious. Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e E c l a i r 21

22 IV Questions fréquentes propres au module Scribe Délai expiré avec un client FTP graphique L'accès FTP se fait bien avec l'application web Ajaxplorer et en console mais impossible de se connecter avec un client graphique comme Filezilla ou gftp. Un message de délai expiré apparaît : Connexion terminée par expiration du délai d'attente Passer le client FTP en mode actif Les clients FTP sont par défaut configurés en mode passif. Les passer en mode actif résout le problème. Attention, les adresses suivantes ne sont pas définies comme sujet du certificat... Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e S c r i b e 22

23 Les paramètres constituant un certificat ont été modifiés récemment dans l'interface de configuration du module La modification, dans l'interface de configuration du module, de l'un des paramètres constituant un certificat (nom de établissement, numéro RNE, etc...) suivie d'une reconfiguration du module ne régénère pas les certificats. Un message explicite le signale lors de l'étape de reconfiguration. Après changement des paramètres il est nécessaire de supprimer le certificat : # rm f /etc/ssl/certs/eole.crt puis lancer la reconfiguration du module : # reconfigure Plutôt qu'une suppression, il est possible d'utiliser la commande gen_certif.py avec l'option f pour forcer la régénération (cependant, il faut que cette commande soit précédée d'une reconfiguration du module pour que les templates de configuration des certificats soient à jour). # reconfigure # /usr/share/creole/gen_certif.py f ou # /usr/share/creole/gen_certif.py f nom_du_certificat pour la régénération d'un certificat en particulier. # reconfigure Complément Consulter la documentation dédiée aux certificats. CAS Authentication failed! Le message CAS Authentication failed! You were not authenticated. (ou Authentification CAS infructueuse! Vous n'avez pas été authentifié(e).) peut apparaître si des modifications ont été faites dans l'interface de configuration. Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e S c r i b e 23

24 Les paramètres constituant un certificat ont été modifiés récemment dans l'interface de configuration du module La modification, dans l'interface de configuration du module, de l'un des paramètres constituant un certificat (nom de établissement, numéro RNE, etc...) suivie d'une reconfiguration du module ne régénère pas les certificats. Un message explicite le signale lors de l'étape de reconfiguration. Après changement des paramètres il est nécessaire de supprimer le certificat : # rm f /etc/ssl/certs/eole.crt puis lancer la reconfiguration du module : # reconfigure Plutôt qu'une suppression, il est possible d'utiliser la commande gen_certif.py avec l'option f pour forcer la régénération (cependant, il faut que cette commande soit précédée d'une reconfiguration du module pour que les templates de configuration des certificats soient à jour). # reconfigure # /usr/share/creole/gen_certif.py f ou # /usr/share/creole/gen_certif.py f nom_du_certificat pour la régénération d'un certificat en particulier. # reconfigure Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e S c r i b e 24

25 Vous avez ajouté un nom DNS alternatif ou une adresse IP alternative sur le serveur Il faut ajouter le nom alternatif ou l'adresse IP alternative dans le certificats pour que le certificat le prenne en compte. Pour cela dans l'onglet Certifs ssl en mode expert il faut remplir les champs Nom DNS alternatif du serveur et/ou l'adresse IP alternative du serveur. Le bouton + permet d'ajouter autant d'alternatives que vous voulez. Il faut ensuite Valider le groupe et enregistrer la configuration. L'opération doit être suivie de la reconfiguration du module, cela va régénérer le certificat /etc/ssl/certs/eole.crt La modification, dans l'interface de configuration du module, de l'un des paramètres constituant un certificat (nom de établissement, numéro RNE, etc...) suivie d'une reconfiguration du module ne régénère pas les certificats. Un message explicite le signale lors de l'étape de reconfiguration. Après changement des paramètres il est nécessaire de supprimer le certificat : # rm f /etc/ssl/certs/eole.crt puis lancer la reconfiguration du module : # reconfigure Plutôt qu'une suppression, il est possible d'utiliser la commande gen_certif.py avec l'option f pour forcer la régénération (cependant, il faut que cette commande soit précédée d'une reconfiguration du module pour que les templates de configuration des certificats soient à jour). # reconfigure # /usr/share/creole/gen_certif.py f ou # /usr/share/creole/gen_certif.py f nom_du_certificat pour la régénération d'un certificat en particulier. # reconfigure Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e S c r i b e Erreur MySQL : Too many connections Le nombre de connexions clientes maximum simultanées à la base de données MySQL est atteint. Augmenter le paramètre mysql_max_connexions Dans l'interface de configuration du module, en mode expert, aller dans l'onglet Mysql et adapter le Nombre maximum de connexions simultanées aux usages constatés. Lancer la commande [reconfigure] pour appliquer le nouveau réglage. Erreur MySQL : Access denied for user 25

26 Suite à une restauration ou à une migration il est possible de rencontrer l'erreur suivante : ERROR 1045 (28000): Access denied for user 'debian sys (using password: YES) Il faut remettre à jour le mot de passe de l'utilisateur MySQL "debian-sys-maint" En mode non conteneur il faut : récupérer le nouveau mot de passe MySQL : # grep password /etc/mysql/debian.cnf se connecter à la console MySQL : # mysqld_safe skip grant tables & mysql u root mysql mettre à jour le mot de passe : UPDATE user SET Password=PASSWORD('MOT_DE_PASSE_RECUPERE_AVEC_GREP') WHERE User='debian sys maint' ; FLUSH PRIVILEGES ; quitter la console : \quit ou [Ctrl + d] relancer MySQL : # killall mysqld attendre quelques secondes # service mysql start En mode conteneur il faut : se connecter au conteneur bdd : Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e S c r i b e # ssh bdd récupérer le nouveau mot de passe MySQL : # grep password /etc/mysql/debian.cnf se connecter à la console MySQL : # mysqld_safe skip grant tables & mysql u root mysql mettre à jour le mot de passe : UPDATE user SET Password=PASSWORD('MOT_DE_PASSE_RECUPERE_AVEC_GREP') WHERE User='debian sys maint' ; FLUSH PRIVILEGES ; quitter la console : \quit ou [Ctrl + d] 26

27 relancer MySQL : # killall mysqld attendre quelques secondes # service mysql start quitter le conteneur : # exit ou [Ctrl + d] Importation des comptes Le caractère "c" s'est ajouté devant le nom d'une classe Lors d'une importation, le caractère un "c" s'est ajouté devant le nom de la classe. Truc & astuce Les causes d'un renommage sont généralement les suivantes : le nom du groupe est totalement numérique (ex : 301 pour 3eme1) ; il existe une homonymie au niveau des groupes (ex : niveau et classe dénommés 6g). Comment purger des comptes obsolètes? La procédure d'importation ne supprime aucun compte utilisateur. La gestion des comptes obsolètes s'effectue dans un deuxième temps à l'aide de l'outil de purge des comptes disponible dans l'ead. Gestion des comptes utilisateurs Différence entre importation annuelle et mise à jour Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e S c r i b e L'importation de comptes utilisateurs utilise deux méthodes utilisables selon la situation et le besoin : Mise à jour des bases : ajoute les utilisateurs et groupes manquants sans modifier les groupes existants Importation annuelle des bases : ajoute les utilisateurs et groupes manquants après avoir purgé les options (import des élèves) ou les équipes pédagogiques (import des professeurs). 27

28 Truc & astuce Dans le cas où l'import initial doit être réalisé en plusieurs passes (cités scolaires...), l'option importation annuelle ne doit être utilisée qu'au premier tour. Il est tout à fait possible de relancer des importations annuelles en cours d'année afin que la prise en compte des changements d'options et des modifications d'équipes pédagogiques soient complètes. Par contre, cela peut venir en contradiction avec des modifications "manuelles" non répercutées dans les données utilisées pour mettre à jour les comptes. Q u e s t i o n s f r é q u e n t e s p r o p r e s a u m o d u l e S c r i b e 28

29 Glossaire G l o s s a i r e LDM Load balancer LDM est le gestionnaire d'affichage spécialement écrit pour LTSP. En informatique la répartition de charge (anglais load balancing) est la technique pour distribuer le travail entre les différents ordinateurs d'un groupe à l'insu de l'utilisateur. Cette technique permet d'obtenir des dispositifs très puissants, et est utilisée dans les grands serveurs Internet en vue de réduire les temps de réponse, augmenter la scalabilité et la disponibilité du serveur. Le load balancer est le nom donné à ce service. 29

30 Annexe A n n e x e 1 Gestion des certificats SSL La gestion des certificats a été standardisée pour faciliter leur mise en œuvre. Ils sont désormais gérés par l'intermédiaire des outils Creole. Certificats par défaut Un certain nombre de certificats sont mis en place lors de la mise en œuvre d'un module EOLE : /etc/ssl/certs/ca_local.crt : autorité de certification propre au serveur (certificats auto-signés) ; /etc/ssl/private/ca.key : clef privée de la CA ci-dessus ; /etc/ssl/certs/acinfraeducation.pem : contient les certificats de la chaîne de certification de l'éducation nationale (igca/education/infrastructure) ; /etc/ssl/req/eole.p10 : requête de certificat au format pkcs10, ce fichier contient l'ensemble des informations nécessaires à la génération d'un certificat ; /etc/ssl/certs/eole.crt : certificat serveur généré par la CA locale, il est utilisé par les applications (apache, ead2, eole-sso,...) ; /etc/ssl/certs/eole.key : clé du certificat serveur ci-dessus. Après génération de la CA locale, un fichier /etc/ssl/certs/ca.crt est créé qui regroupe les certificats suivants : ca_local.crt ; ACInfraEducation.pem ; tout certificat présent dans le répertoire /etc/ssl/local_ca Détermination du nom de serveur (commonname) dans le certificat Le nom du sujet auquel le certificat s'applique est déterminé de la façon suivante (important pour éviter les avertissements dans les navigateurs) : si la variable ssl_server_name est définie dans l'interface de configuration du module (onglet Certifs-ssl -> Nom DNS du serveur), elle est utilisée comme nom de serveur dans les certificats ; 30

31 sinon, si un nom de domaine académique est renseigné, le nom sera : nom_machine.numero_etab.nom_domaine_academique (exemple : amon_monetab a.mon_dom_acad.fr) ; A n n e x e le cas échéant, on utilise : nom_machine.numero_etab.debut(nom_academie).min(ssl_country_name) (exemple : amon_monetab a.ac dijon.fr). Mise en place d'un certificat particulier Pour que les services d'un module EOLE utilisent un certificat particulier (par exemple, certificat signé par une autorité tierce), il faut modifier deux variables dans l'onglet Certifs-ssl de l'interface de configuration du serveur (mode expert) : Nom long du certificat SSL par défaut (server_cert) : chemin d'un certificat au format PEM à utiliser pour les services ; Nom long de la clé privée du certificat SSL par défaut (server_key) : chemin de la clé privée correspondante (éventuellement dans le même fichier). Dans le cas d'un certificat signé par une autorité externe, copier le certificat de la CA en question dans /etc/ssl/local_ca pour qu'il soit pris en compte automatiquement (non nécessaire pour les certificats de l'igc nationale). Pour appliquer les modifications, utilisez la commande reconfigure. Si les certificats configurés ne sont pas trouvés, ils sont générés à partir de la CA locale. Afin d'éviter des problèmes de compatibilité avec certaines applications, les certificats doivent être au format PEM. Dans le cas contraire, vous pouvez les convertir à l'aide de la commande openssl. Conversion d'un certificat au format DER : # openssl x509 inform DER outform PEM in /etc/ssl/certs/mon_certif.der out /etc/ssl/certs/mon_certif.pem Création de nouveaux certificats Le script /usr/share/creole/gen_certif.py permet de générer rapidement un nouveau certificat SSL. Génération d'un certificat avec gen_certif.py /usr/share/creole/gen_certif.py fc /etc/ssl/certs/test.crt Generation du certificat machine * Certificat /etc/ssl/certs/test.crt généré Obtention d'un certificat signé par l'igc de l'éducation Nationale 31

32 Étapes à suivre : A n n e x e 1. récupérer la requête du certificat située dans le répertoire /etc/ssl/req : eole.p10 ; 2. se connecter sur l'interface web de demande des certificats et suivre la procédure ; 3. récupérer le certificat depuis l'interface (copier/coller dans un fichier) ; 4. copier le fichier dans le répertoire /etc/ssl/certs. L'IGC fournis un fichier qui certifie les mêmes services que le fichier /etc/ssl/certs/eole.crt. Il faut créer un nouveau fichier nom-etab.crt dans /etc/ssl/certs/ avec ce que fournis l'igc. Pour identifier correctement le certificat fournit par l'autorité il est recommandé de le renommer, par exemple en utilisant le nom de l'établissement et l'extension.crt. Exemple : /etc/ssl/certs/mon-etab.crt Le fichier /etc/ssl/certs/eole.key doit être renommé pour porter le même nom de fichier que le certificat. Exemple : /etc/ssl/certs/mon-etab.key Pour la prise en charge du nouveau certificat il faut renseigner l'interface de configuration du module. Les chemins du certificat /etc/ssl/certs/mon-etab.crt et de la clé privée /etc/ssl/certs/mon-etab.key doivent être renseignés dans les onglets Certifs ssl et Eole sso. Attention Seuls les ISR/OSR des académies sont accrédités pour effectuer les demandes. Attention l'igc signe les certificats avec l'acinfraeducation et non avec la racine, mais certains navigateurs ne disposent que de la racine ce qui fait qu'ils considèrent votre certificat comme non valide même lorsqu'il viens de l'igc. Pour palier au problème il faut concaténer le fichier /etc/ssl/certs/acinfraeducation.pem dans votre tout nouveau certificat /etc/ssl/certs/mone-etab.crt. Attention ce fichier doit être un fichier de type "Unix" et toujours édité en mode binaire il ne doit pas contenir de \n sur la dernière ligne. Exemple d'édition avec vim, utilisez les commandes suivantes : :set binary :set noeol Puis sauvegarder votre fichier avec la commande : :x Utilisation d'un certificat signé par une autorité 32

33 Il faut suivre la même démarche que pour le certificat signé par l'igc de l'éducation Nationale (ci-dessus), en copiant la chaîne de l'autorité de certification dans le certificat si elle n'y est pas déjà. Il faut également copier cette chaîne dans le répertoire /etc/ssl/local_ca avec une extension.pem ou.crt pour qu'elle soit ajoutée au fichier ca.crt du serveur (cette action est réalisée automatiquement au reconfigure). A n n e x e 2 Gestion des comptes utilisateurs Pour sélectionner un compte utilisateur, il faut auparavant le sélectionner via le menu Gestion/Utilisateurs/Recherche d'utilisateur de l'ead. Il faut choisir judicieusement les critères de recherche afin de limiter le nombre de résultats affichés et cliquer sur Lister. Les utilisateurs apparaissent alors Modification du mot de passe d'un utilisateur Pour accéder au formulaire de modification de mot de passe, il faut cliquer sur le lien Changer le mot de passe associé à l'utilisateur affiché dans la liste. Édition d'un compte utilisateur 33

34 Pour accéder à la fenêtre d'édition d'un utilisateur, il faut cliquer sur le lien Editer associé à l'utilisateur affiché dans la liste. A n n e x e Suppression d'un compte utilisateur Pour supprimer un compte utilisateur, il faut cliquer sur le lien Supprimer associé à l'utilisateur affiché dans la liste. La suppression devra ensuite être confirmée. Si la case associée à la suppression des données de l'utilisateur est décochée : ses données (perso) seront déplacés dans /home/recyclage/<année>/<lettre>/<login>; ses messages électroniques (maildir) seront déplacés dans 34

35 /home/recyclage/<année>/<mail>/<login>. A n n e x e Sinon elles seront supprimées définitivement. Remarque Si tous les élèves d'un responsable ont été supprimés, celui-ci doit l'être également. Attention Le dossier /home/recyclage/ peut grossir assez vite. L'édition groupée L'édition groupée, disponible par le menu Gestion/Edition groupée de l'ead permet d'effectuer des modifications sur des sélections d'utilisateurs. Un outil de recherche (semblable à celui de l'outil Recherche d'utilisateur) permet de réaliser une présélection des utilisateurs à modifier La sélection peut ensuite être affinée par l'utilisation des cases à cocher et des boutons Tous et Aucun. Les opérations disponibles sont les suivantes : inscription des utilisateurs à une option (élèves uniquement) ou à un groupe de travail attribution d'un quota disque aux utilisateurs (comptes locaux uniquement) 35

36 modification du domaine mail local des utilisateurs modification du profil Windows des utilisateurs (comptes locaux uniquement) réinitialisation du mot de passe des utilisateurs selon certains critères activation/désactivation du shell des utilisateurs (comptes locaux uniquement) association d'un rôle aux utilisateurs A n n e x e L'outil de purge des comptes L'outil de purge des comptes permet de faciliter la suppression des comptes des utilisateurs n'ayant plus de lien avec l'établissement. Il est accessible par le menu Gestion/Utilisateurs/Purge des comptes de l'ead. Le principe de fonctionnement de l'outil de purge des comptes est d'afficher les comptes utilisateurs qui n'ont pas été modifiés/retrouvés depuis un nombre de jours défini. L'outil permet également de mettre en valeur les comptes susceptibles d'être des doublons (Homonymes). Les actions possibles sur les comptes sélectionnés sont : supprimer (en conservant leurs données) : suppression des comptes et sauvegardes de leurs données dans /home/recyclage/<année>/ ; supprimer totalement : suppression des comptes et de leurs données ; mettre à jour (leur date de mise à jour sera mise à aujourd'hui) : les comptes n'apparaitront plus dans la liste. Remarque Si une importation a été réalisée, le nombre de jours proposé est calculé en fonction de la date de la dernière importation. 36

Les Imprimantes EOLE 2.3. Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE (http ://eole.orion.education.fr) révisé : Janvier 2014

Les Imprimantes EOLE 2.3. Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE (http ://eole.orion.education.fr) révisé : Janvier 2014 Les Imprimantes EOLE 2.3 révisé : Janvier 2014 Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE (http ://eole.orion.education.fr) V e r s i o n d u d o c u m e n t r é v i s é : J a n v i e

Plus en détail

Mise en place de l'agrégation de liens

Mise en place de l'agrégation de liens Mise en place de l'agrégation de liens EOLE 2.3 révisé : Janvier 2014 Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE (http ://eole.orion.education.fr) V e r s i o n d u d o c u m e n t r é

Plus en détail

Les Listes de diffusion

Les Listes de diffusion Les Listes de diffusion EOLE 2.4 Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE 2.4 Version : révision : Avril 2015 Date : 2014 Editeur : Rédacteurs : Copyright : Licence : Pôle national de

Plus en détail

Les clients GNU/Linux

Les clients GNU/Linux Les clients GNU/Linux EOLE 2.2 Octobre 2012 V e r s i o n d u d o c u m e n t O c t o b r e 2 0 1 2 D a t e C r é a t i o n j u i n 2 0 1 0 E d i t e u r P ô l e d e c o m p é t e n c e E O L E R é d a

Plus en détail

Guide rapide EOLE EOLE 2.4

Guide rapide EOLE EOLE 2.4 EOLE 2.4 Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE 2.4 Date : Editeur : Rédacteurs : Copyright : Licence : Pôle national de compétence EOLE Équipe EOLE Cette documentation, rédigée par

Plus en détail

La Haute disponibilité des modules EOLE

La Haute disponibilité des modules EOLE La Haute disponibilité des modules EOLE EOLE 2.3 révisé : Janvier 2014 Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE (http ://eole.orion.education.fr) V e r s i o n d u d o c u m e n t r

Plus en détail

Manuel Utilisateur de l'installation du connecteur Pronote à l'ent

Manuel Utilisateur de l'installation du connecteur Pronote à l'ent de l'installation du connecteur Pronote à l'ent Page : 1/28 SOMMAIRE 1 Introduction...3 1.1 Objectif du manuel...3 1.2 Repères visuels...3 2 Paramétrage de la connexion entre l'ent et Pronote...4 2.1 Informations

Plus en détail

Installation et mise en œuvre d'eolevz

Installation et mise en œuvre d'eolevz Installation et mise en œuvre d'eolevz Installation et mise en œuvre d'eolevz juillet 2011 V e r s i o n d u d o c u m e n t j u i l l e t 2 0 1 1 D a t e c r é a t i o n : 0 5 / 0 2 / 2 0 0 8 E d i t

Plus en détail

Mise en place d'un antivirus centralisé

Mise en place d'un antivirus centralisé Mise en place d'un antivirus centralisé 2.2 Octobre 2012 Version du document Octobre 2012 Date création 25/02/2011 Editeur Pôle de compétence EOLE Rédacteurs Équipe EOLE Licence Cette documentation, rédigée

Plus en détail

Installation et mise en œuvre de Seshat

Installation et mise en œuvre de Seshat Installation et mise en œuvre de Seshat EOLE 2.2 Octobre 2012 V e r s i o n d u d o c u m e n t O c t o b r e 2 0 1 2 D a t e C r é a t i o n 0 5 / 0 2 / 2 0 0 8 E d i t e u r P ô l e d e c o m p é t e

Plus en détail

Formation SCRIBE EAD

Formation SCRIBE EAD Formation SCRIBE EAD I. Documentations SOMMAIRE II. Architecture des réseaux III. Filtrations AMON (pédagogique) IV. SCRIBE V. Questions I. Documentations Sites de diffusion académique http://diff.ac-nice.fr/

Plus en détail

FreeNAS 0.7.1 Shere. Par THOREZ Nicolas

FreeNAS 0.7.1 Shere. Par THOREZ Nicolas FreeNAS 0.7.1 Shere Par THOREZ Nicolas I Introduction FreeNAS est un OS basé sur FreeBSD et destiné à mettre en œuvre un NAS, système de partage de stockage. Pour faire simple, un NAS est une zone de stockage

Plus en détail

Google Chrome. La barre de favoris: Une petit barre (Ctrl+B) qui fait tout la largeur du navigateur juste en dessous de la barre de recherche.

Google Chrome. La barre de favoris: Une petit barre (Ctrl+B) qui fait tout la largeur du navigateur juste en dessous de la barre de recherche. Google Chrome Résumé rapide: Lien de téléchargement: http://www.google.fr/chrome La barre de favoris: Une petit barre (Ctrl+B) qui fait tout la largeur du navigateur juste en dessous de la barre de recherche.

Plus en détail

Live box et Nas Synology

Live box et Nas Synology Live box et Nas Synology Ce fichier provient du site : https://padipfix.no-ip.info Auteur : nas.phil@gmail.com Création : 18/01/2008 - OpenOffice.org 3.1 Version : 3 Modification : 20/07/2009 Fichier :

Plus en détail

Gestion du Serveur Web

Gestion du Serveur Web Gestion du Serveur Web Console de gestion du Serveur Web Une console de gestion est disponible dans l'outil de l'administrateur. Cette console de gestion vous permet de configurer les services JetClouding

Plus en détail

Objectifs de la formation : Savoir réaliser la maintenance et l'administration de premier niveau sur un réseau d'établissement SCRIBE.

Objectifs de la formation : Savoir réaliser la maintenance et l'administration de premier niveau sur un réseau d'établissement SCRIBE. Scribe : Formation Référent TICE Objectifs de la formation : Savoir réaliser la maintenance et l'administration de premier niveau sur un réseau d'établissement SCRIBE. Savoir déterminer la cause d'un problème

Plus en détail

Installation d un serveur AmonEcole

Installation d un serveur AmonEcole Installation d un serveur AmonEcole Pour les écoles de la Charente Préalable Penser à brancher souris, clavier, écran puis les câbles réseau dans les interfaces correspondantes. Le futur serveur doit être

Plus en détail

1. Comment accéder à mon panneau de configuration VPS?

1. Comment accéder à mon panneau de configuration VPS? FAQ VPS Business Section 1: Installation...2 1. Comment accéder à mon panneau de configuration VPS?...2 2. Comment accéder à mon VPS Windows?...6 3. Comment accéder à mon VPS Linux?...8 Section 2: utilisation...9

Plus en détail

Cyberclasse L'interface web pas à pas

Cyberclasse L'interface web pas à pas Cyberclasse L'interface web pas à pas Version 1.4.18 Janvier 2008 Remarque préliminaire : les fonctionnalités décrites dans ce guide sont celles testées dans les écoles pilotes du projet Cyberclasse; il

Plus en détail

Guide d utilisateurs Plesk WEBPACK GUIDE D UTILISATEURS

Guide d utilisateurs Plesk WEBPACK GUIDE D UTILISATEURS Guide d utilisateurs Plesk WEBPACK GUIDE D UTILISATEURS 1 PleskWebpack MAS_FR- Octobre 2010 SOMMAIRE - Introduction 1 - Créer un compte FTP et les droits d accès 2 - Utiliser l outil de rapport (statweb,

Plus en détail

L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5

L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5 L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5. Préparation à l installation de MS Proxy server Ce logiciel

Plus en détail

Résolution des problèmes de connexion SSH de Reflection X

Résolution des problèmes de connexion SSH de Reflection X Résolution des problèmes de connexion SSH de Reflection X Dernière révision : 31 mars 2011 Remarque : Les informations les plus récentes sont dans un premier temps publiées dans la note technique rédigée

Plus en détail

Installation et configuration de Vulture Lundi 2 février 2009

Installation et configuration de Vulture Lundi 2 février 2009 Installation et configuration de Vulture Lundi 2 février 2009 V1.0 Page 1/15 Tables des matières A. Informations (Page. 3/15) B. Installation (Page. 3/15) 1- Téléchargement des paquets nécessaires. 2-

Plus en détail

Gestion du Serveur AMON via l'interface EAD2

Gestion du Serveur AMON via l'interface EAD2 Sur le plan décisionnel et juridique, le chef d'établissement est responsable et décideur dans son établissement et l'accès au réseau informatique se fait sous la responsabilité de celui-ci. Tout utilisateur

Plus en détail

Guide d utilisation. Table des matières. Mutualisé : guide utilisation FileZilla

Guide d utilisation. Table des matières. Mutualisé : guide utilisation FileZilla Table des matières Table des matières Généralités Présentation Interface Utiliser FileZilla Connexion FTP Connexion SFTP Erreurs de connexion Transfert des fichiers Vue sur la file d'attente Menu contextuel

Plus en détail

ARV : Administration de Réseau Virtuel

ARV : Administration de Réseau Virtuel ARV : Administration de Réseau Virtuel EOLE 2.3 révisé : Septembre 2014 Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE (http ://eole.orion.education.fr) Version du document révisé : Septembre

Plus en détail

Les différentes méthodes pour se connecter

Les différentes méthodes pour se connecter Les différentes méthodes pour se connecter Il y a plusieurs méthodes pour se connecter à l environnement vsphere 4 : en connexion locale sur le serveur ESX ; avec vsphere Client pour une connexion sur

Plus en détail

Serveur de partage de documents. Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents.

Serveur de partage de documents. Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents. Serveur de partage de documents Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents. Table des matières Création de la machine virtuelle Debian... 3 Présentation

Plus en détail

Service Informatique et Télématique (SITEL), Emile-Argand 11, 2009 Neuchâtel, Tél. +41 032 718 2000, hotline.sitel@unine.ch.

Service Informatique et Télématique (SITEL), Emile-Argand 11, 2009 Neuchâtel, Tél. +41 032 718 2000, hotline.sitel@unine.ch. Terminal Server 1. Présentation Le terminal server est un service offert par les serveurs Windows 2000 ou par une version spéciale de windows NT 4.0 server, appelée Terminal Server. Un programme client

Plus en détail

Procédure d utilisation et de paramétrage (filtrage) avec IPFIRE

Procédure d utilisation et de paramétrage (filtrage) avec IPFIRE Procédure d utilisation et de paramétrage (filtrage) avec IPFIRE Par AVIGNON Bastien et CHOMILIER Tom V2.0 Sommaire : (Sommaire interactif) I) Introduction... 2 II) Mettre en place une black liste sur

Plus en détail

Documentation utilisateur, manuel utilisateur MagicSafe Linux. Vous pouvez télécharger la dernière version de ce document à l adresse suivante :

Documentation utilisateur, manuel utilisateur MagicSafe Linux. Vous pouvez télécharger la dernière version de ce document à l adresse suivante : Documentation utilisateur, manuel utilisateur MagicSafe Linux. Vous pouvez télécharger la dernière version de ce document à l adresse suivante : http://www.hegerys.com/documentation/magicsafe-windows-doc.pdf

Plus en détail

Septembre 2012 Document rédigé avec epsilonwriter

Septembre 2012 Document rédigé avec epsilonwriter Aplusix 3.1 - Manuel d installation Septembre 2012 Document rédigé avec epsilonwriter 1. Types d'installation 2. Installation sur ordinateur autonome 2.1. Première installation d'aplusix 3 (ordinateur

Plus en détail

Service de messagerie de l IPHC

Service de messagerie de l IPHC Service de messagerie... 1 Paramètres de connexion au serveur de messagerie... 1 Réception et émission des messages... 1 Annuaire... 2 Agenda... 2 Liste de diffusion... 2 Accès au service de messagerie

Plus en détail

CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT LINUX

CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT LINUX CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT LINUX Ref : FP. P858 V 6.0 Ce document vous indique comment utiliser votre hébergement Linux à travers votre espace abonné. A - Accéder à la gestion de votre Hébergement...

Plus en détail

CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT WINDOWS

CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT WINDOWS CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT WINDOWS Ce document vous indique comment utiliser votre hébergement Windows à travers votre espace abonné. A - Accéder à la Gestion de votre hébergement... 2 B - Gérer votre

Plus en détail

ARV : Administration de Réseau Virtuel

ARV : Administration de Réseau Virtuel ARV : Administration de Réseau Virtuel EOLE 2.5 (documentation en brouillon) création : Mai 2015 Version : révision : Mai 2015 Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE 2.5 (documentation

Plus en détail

Sécurisation des accès Internet dans les écoles primaires. de l'académie de LIMOGES. Solution académique de filtrage des accès aux contenus du web

Sécurisation des accès Internet dans les écoles primaires. de l'académie de LIMOGES. Solution académique de filtrage des accès aux contenus du web Sécurisation des accès Internet dans les écoles primaires de l'académie de LIMOGES Solution académique de filtrage des accès aux contenus du web Paramétrage du Proxy Ecole Académique sur les stations de

Plus en détail

Modules Horus et Scribe

Modules Horus et Scribe J-EOLE 04-05 Juin 2014 Modules Horus et Scribe Gérald Schwartzmann - Joël Cuissinat Lionel Morin CC BY-NC-SA 2.0 FR Généralités Horus : Scribe : 1ère version : 2002 1ère version : 2004 serveur administratif

Plus en détail

Installation du serveur

Installation du serveur Installation du serveur CLASSIFICATION-MEN-C1-27/05/2013 Cette documentation est destinée à un usage interne au ministère de l éducation nationale. n : 2011-001 Version : 1.0 Date : 01/06/2011 Réalisation

Plus en détail

Edutab. gestion centralisée de tablettes Android

Edutab. gestion centralisée de tablettes Android Edutab gestion centralisée de tablettes Android Résumé Ce document présente le logiciel Edutab : utilisation en mode enseignant (applications, documents) utilisation en mode administrateur (configuration,

Plus en détail

Chapitre 2 Accès aux partages depuis votre système d'exploitation

Chapitre 2 Accès aux partages depuis votre système d'exploitation Chapitre 2 Accès aux partages depuis votre système d'exploitation Ce chapitre présente des exemples d'accès à des partages sur le périphérique ReadyNAS Duo via différents systèmes d'exploitation. En cas

Plus en détail

Projet «Get Host In»

Projet «Get Host In» Projet «Get Host In» Manuel d' utilisation Version 1.0 08 Janvier 2007 Equipe Projet Sébastien Duthil Johann Camus Alexandre Adjévi Koudossou Historique des révisions Date Version Description Auteur 08-01-2007

Plus en détail

Serveur Scribe : intégration des utilisateurs élèves et enseignants

Serveur Scribe : intégration des utilisateurs élèves et enseignants Juin 2009 Serveur Scribe : intégration des utilisateurs élèves et enseignants Le travail va s'effectuer sur la station cliente qui administre le réseau pédago Paramétrer le proxy pour qu'il accepte l'adresse

Plus en détail

Guide Google Cloud Print

Guide Google Cloud Print Guide Google Cloud Print Version 0 CAN-FRE Conventions typographiques Ce guide de l'utilisateur utilise l'icône suivante : Les remarques indiquent la marche à suivre dans une situation donnée et donnent

Plus en détail

PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS WINDOWS LIVE MAIL

PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS WINDOWS LIVE MAIL PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS WINDOWS LIVE MAIL Ce document vous indique comment paramétrer votre messagerie sous Windows Live Mail. Vous pourrez notamment, créer, modifier ou supprimer votre compte de

Plus en détail

WEBSTATISTICA - Version 10

WEBSTATISTICA - Version 10 WEBSTATISTICA - Version 10 Instructions d'installation WEBSTATISTICA Serveur Unique pour utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous

Plus en détail

Manuel d'utilisation Android

Manuel d'utilisation Android Projet de fin d'année BTS IRIS version 1.7 Manuel d'utilisation Android Réalisé par: Romain Gaillard Version numérique Promo 2014 Lycée Alfred Kastler Tables des matières INSTALLATION :... 3 I. IHM CONNEXION

Plus en détail

LOT 3 : Logiciel de backup

LOT 3 : Logiciel de backup LOT 3 : Logiciel de backup http://redobackup.org/ Tous vos documents et paramètres seront restaurés à l état exact où ils étaient lors de la dernière sauvegarde prise. Redo Backup and Recovery est un CD,

Plus en détail

Alfresco Mobile pour Android

Alfresco Mobile pour Android Alfresco Mobile pour Android Guide d'utilisation de l'application Android version 1.1 Commencer avec Alfresco Mobile Ce guide offre une présentation rapide vous permettant de configurer Alfresco Mobile

Plus en détail

Sage CRM. 7.2 Guide de Portail Client

Sage CRM. 7.2 Guide de Portail Client Sage CRM 7.2 Guide de Portail Client Copyright 2013 Sage Technologies Limited, éditeur de ce produit. Tous droits réservés. Il est interdit de copier, photocopier, reproduire, traduire, copier sur microfilm,

Plus en détail

DOCUMENTATION VISUALISATION UNIT

DOCUMENTATION VISUALISATION UNIT DOCUMENTATION VISUALISATION UNIT Table des matières 1)Documentation Utilisateur CamTrace VU...2 1)Premiers pas:...3 a)le mode Client CamTrace...4 b)le mode VU Standalone...6 2)F.A.Q...9 1)Vérifier la connectivité

Plus en détail

Guide de l'utilisateur

Guide de l'utilisateur BlackBerry Internet Service Version: 4.5.1 Guide de l'utilisateur Publié : 2014-01-08 SWD-20140108170135662 Table des matières 1 Mise en route...7 À propos des formules d'abonnement pour BlackBerry Internet

Plus en détail

Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités

Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités 19 Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités 1. Introduction Rôles et fonctionnalités Les rôles et fonctionnalités ci-dessous ne sont qu'une petite liste de ceux présents dans Windows Server 2012 R2. 2. Les

Plus en détail

Type d opération : Région CG Autre OUI - NON

Type d opération : Région CG Autre OUI - NON DRT de l'académie de Lyon Réseau pédagogique Scribe Document de recette Établissement : RNE : Entreprise : Installation conforme aux prestations de base définies dans le cahier des charges et à la commande

Plus en détail

Installation et utilisation d'un certificat

Installation et utilisation d'un certificat 1 IceWarp Merak Mail Server Installation et utilisation d'un certificat Icewarp France octobre 2007 2 Icewarp Merak Mail Serveur : Guide de mises à jour à la version 9 Sommaire Introduction...3 Situation

Plus en détail

Instructions d'installation de IBM SPSS Modeler Server 16 for Windows

Instructions d'installation de IBM SPSS Modeler Server 16 for Windows Instructions d'installation de IBM SPSS Modeler Server 16 for Windows Table des matières Avis aux lecteurs canadiens...... v Instructions d'installation....... 1 Configuration requise........... 1 Installation...............

Plus en détail

Comment utiliser mon compte alumni?

Comment utiliser mon compte alumni? Ce document dispose d une version PDF sur le site public du CI Comment utiliser mon compte alumni? Elena Fascilla, le 23/06/2010 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Avant de commencer... 2 2.1 Connexion...

Plus en détail

1 / Introduction. 2 / Gestion des comptes cpanel. Guide débuter avec WHM. 2.1Créer un package. 2.2Créer un compte cpanel

1 / Introduction. 2 / Gestion des comptes cpanel. Guide débuter avec WHM. 2.1Créer un package. 2.2Créer un compte cpanel Guide débuter avec WHM 1 / Introduction WHM signifie Web Host Manager (ou gestionnaire d'hébergement web). WHM va donc vous permettre de gérer des comptes d'hébergement pour vos clients. (création de compte,

Plus en détail

Utilisation du module Scribe IMPORTATION DES COMPTES

Utilisation du module Scribe IMPORTATION DES COMPTES Utilisation du module Scribe IMPORTATION DES COMPTES (Extrait de la documentation officelle du site http://eole.orion.education.fr, modifié pour les colléges de l'académie de Nice) 1/11 {...} 1.4. Importation

Plus en détail

Guide Google Cloud Print

Guide Google Cloud Print Guide Google Cloud Print Version A CAN-FRE Conventions typographiques Ce guide de l'utilisateur met en exergue les remarques comme suit : Les remarques indiquent la marche à suivre dans une situation donnée

Plus en détail

Guide d'installation

Guide d'installation 1/7 The-Excalibur.com The Excalibur "hors ligne" : La poker-clock sans connection Internet Guide d'installation 2/7 Sommaire 1 Important... 3 2 Présentation... 3 3 Pré-requis... 3 4 Installation du serveur

Plus en détail

1. Mise en œuvre du Cegid Web Access Server en https

1. Mise en œuvre du Cegid Web Access Server en https 1. Mise en œuvre du Cegid Web Access Server en https Principe d usage La mise en œuvre du mode https sur un serveur Web Access implique : De disposer d un certificat pour le nom d hôte configuré sur le

Plus en détail

Proxy, cache et filtrage web sur un module Amon

Proxy, cache et filtrage web sur un module Amon Proxy, cache et filtrage web sur un module Amon EOLE 2.3 révisé : Septembre 2014 Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE (http ://eole.orion.education.fr) Version du document révisé

Plus en détail

Manuel d'installation et d'utilisation Jetro 4.2

Manuel d'installation et d'utilisation Jetro 4.2 Manuel d'installation et d'utilisation Jetro 4.2 version 1.0 Table des matières 1. AVANT DE DEMARRER L'INSTALLATION... 3 2. INSTALLATION DU JETRO COCKPIT CLIENT 4.2:... 4 3. DEMARRER POUR LE PREMIERE FOIS

Plus en détail

SISR1 CH5 Gérer un ordinateur à distance

SISR1 CH5 Gérer un ordinateur à distance SISR1 CH5 Gérer un ordinateur à distance - Page 1 - Sommaire Application 1 Gestion d'un ordinateur à distance (entre 2 postes sous Windows)...2 Préambule...2 Coté serveur (Server)...3 Coté client (Viewer)...4

Plus en détail

Solutions Bureau de Bell Aliant Accès à distance

Solutions Bureau de Bell Aliant Accès à distance Services de gestion de sécurité de Bell Aliant Solutions Bureau de Bell Aliant Accès à distance Accès au RPV SSL avec SecurID Guide de l'utilisateur Version 1.3 Septembre 2009 1 Toute reproduction, publication

Plus en détail

Ce guide de démarrage rapide fournit des instructions générales sur la configuration d'une appliance McAfee Web Gateway.

Ce guide de démarrage rapide fournit des instructions générales sur la configuration d'une appliance McAfee Web Gateway. Guide de démarrage rapide Révision B McAfee Web Gateway version 7.3.2.2 Ce guide de démarrage rapide fournit des instructions générales sur la configuration d'une appliance McAfee Web Gateway. Avant de

Plus en détail

Administration du site (Back Office)

Administration du site (Back Office) Administration du site (Back Office) A quoi sert une interface d'administration? Une interface d'administration est une composante essentielle de l'infrastructure d'un site internet. Il s'agit d'une interface

Plus en détail

Antivirus TrendMicro

Antivirus TrendMicro Antivirus TrendMicro APPLICATION VERSION OfficeScan 5x Protection Antivirale pour clients Windows 9598Me et Windows NT Workstation2000 PROXP SOMMAIRE I. COMMENT FONCTIONNE OFFICESCAN... 2 II. INSTALLATION

Plus en détail

PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS MICROSOFT OUTLOOK 2007

PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS MICROSOFT OUTLOOK 2007 PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS MICROSOFT OUTLOOK 2007 Ref : FP. P88 V 8.0 Résumé Ce document vous indique comment paramétrer votre messagerie sous Microsoft Outlook 2007. Vous pourrez notamment, créer,

Plus en détail

CELUGA WEBDESK GUIDE UTILISATEUR

CELUGA WEBDESK GUIDE UTILISATEUR CELUGA WEBDESK GUIDE UTILISATEUR Version 2.0 Rédaction Direction Technique Celuga Sommaire Introduction...3 Présentation...3 La connexion au WebMail... 3 Les fonctions principales du WebMail...5 Présentation

Plus en détail

Profil obligatoire d'une station Windows Seven

Profil obligatoire d'une station Windows Seven Profil obligatoire d'une station Windows Seven I. Objectif : Suite à l'évolution du parc machine, la machine qui était utilisée pour générer le profil obligatoire n'est plus présente dans le parc. Cette

Plus en détail

Mode d'emploi. Mettre en service l'accès à sa boîte aux lettres

Mode d'emploi. Mettre en service l'accès à sa boîte aux lettres Mode d'emploi Mettre en service l'accès à sa boîte aux lettres 7. Lancement du navigateur 8. Identification 9. Changement du mot de passe 10. En cas de perte du mot de passe, que faire? 11. Lire votre

Plus en détail

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation Sauvegarde automatique des données de l ordinateur Manuel d utilisation Sommaire 1- Présentation de la Sauvegarde automatique des données... 3 2- Interface de l'application Sauvegarde automatique des données...

Plus en détail

SISR3- Mise à disposition d une application web sécurisée

SISR3- Mise à disposition d une application web sécurisée Contexte : Le laboratoire pharmaceutique Galaxy-Swiss Bourdin (GSB) désire mettre à disposition des visiteurs médicaux une application Web de gestion des frais de remboursement. Il souhaite disposer d'une

Plus en détail

Guide Google Cloud Print

Guide Google Cloud Print Guide Google Cloud Print Version 0 CAN-FRE Conventions typographiques Ce guide de l'utilisateur utilise l'icône suivante : Les remarques indiquent la marche à suivre dans une situation donnée et donnent

Plus en détail

Atelier Migration. Mohamadi ZONGO mzongo@zcp.bf. Formateur assistant Kassim ASSIROU assirou@gmail.com. Atelier Migration.

Atelier Migration. Mohamadi ZONGO mzongo@zcp.bf. Formateur assistant Kassim ASSIROU assirou@gmail.com. Atelier Migration. Atelier Migration Mohamadi ZONGO mzongo@zcp.bf Formateur assistant Kassim ASSIROU assirou@gmail.com Atelier Migration Rabat RALL 2007 Atelier Migration - Mémos Support annexe suite aux questions posées

Plus en détail

TP RPV de niveau application EXTRANET

TP RPV de niveau application EXTRANET TP RPV de niveau application EXTRANET L entreprise MAROQ a décidé d ouvrir une partie de son SI (Système d information) à ses partenaires. Cette ouverture s effectue par la création d un site web privé

Plus en détail

EXTRANET STUDENT. Qu'est ce que Claroline?

EXTRANET STUDENT. Qu'est ce que Claroline? EXTRANET STUDENT http://extranet.arts2.be http://extranet.artsaucarre.be Les bases de l'utilisation de la plateforme Claroline, l'extranet d'arts² Qu'est ce que Claroline?... 1 Débuter... 2 Créer un compte...

Plus en détail

Vue d'ensemble de Document Portal

Vue d'ensemble de Document Portal Pour afficher ou télécharger cette publication ou d'autres publications Lexmark Document Solutions, cliquez ici. Vue d'ensemble de Document Portal Lexmark Document Portal est une solution logicielle qui

Plus en détail

Guide d'administration. BlackBerry Professional Software pour IBM Lotus Domino. Version: 4.1 Service Pack: 4

Guide d'administration. BlackBerry Professional Software pour IBM Lotus Domino. Version: 4.1 Service Pack: 4 BlackBerry Professional Software pour IBM Lotus Domino Version: 4.1 Service Pack: 4 SWD-311541-0911043520-002 Table des matières 1 Gestion des comptes d'utilisateur... 7 Ajouter un compte utilisateur...

Plus en détail

Les messages d erreur d'applidis Client

Les messages d erreur d'applidis Client Fiche technique AppliDis Les messages d erreur d'applidis Client Fiche IS00313 Version document : 1.00 Diffusion limitée : Systancia, membres du programme Partenaires AppliDis et clients ou prospects de

Plus en détail

Assistance à distance sous Windows

Assistance à distance sous Windows Bureau à distance Assistance à distance sous Windows Le bureau à distance est la meilleure solution pour prendre le contrôle à distance de son PC à la maison depuis son PC au bureau, ou inversement. Mais

Plus en détail

Guide Google Cloud Print

Guide Google Cloud Print Guide Google Cloud Print Version B CAN-FRE Conventions typographiques Ce guide de l'utilisateur met en exergue les remarques comme suit : Les remarques indiquent la marche à suivre dans une situation donnée

Plus en détail

Storebox User Guide. Swisscom (Suisse) SA

Storebox User Guide. Swisscom (Suisse) SA Storebox User Guide Swisscom (Suisse) SA Table des matières. Généralités/Configuration 3. Qu'est-ce que Storebox? 4. Structure de dossier 5.3 Connexion au portail de l'équipe 6.4 Déconnexion du portail

Plus en détail

AmonEcole 2.3 : Installation derrière un routeur ou une box

AmonEcole 2.3 : Installation derrière un routeur ou une box AmonEcole 2.3 : Installation derrière un routeur ou une box Le déroulement de l'installation suit la procédure suivante : préparation du routeur/box installation de base AmonEcole à partir du cédérom Eole

Plus en détail

SCRIBE PROFIL OBLIGATOIRE XP PRO

SCRIBE PROFIL OBLIGATOIRE XP PRO a PRE-REQUIS Station raccordée au domaine WINSCRIBE Client Scribe installé Lorsque l'élève ou l'enseignant se connecte sur une station alors l'environnement de travail est créé à l'aide de différents paramètres

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation de STATISTICA Entreprise pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous Terminal

Plus en détail

SQUID Configuration et administration d un proxy

SQUID Configuration et administration d un proxy SQUID Configuration et administration d un proxy L'objectif de ce TP est d'étudier la configuration d'un serveur mandataire (appelé "proxy" en anglais) ainsi que le filtrage des accès à travers l'outil

Plus en détail

TOUT. ou presque tout. Sommaire. sur le serveur AmonEcole. Version 0.9.5. Pour mettre en œuvre le B2I

TOUT. ou presque tout. Sommaire. sur le serveur AmonEcole. Version 0.9.5. Pour mettre en œuvre le B2I Pour mettre en œuvre le B2I TOUT ou presque tout sur le serveur AmonEcole Version 0.9.5 Christophe GILGER Animateur TICE Circonscription de St Gervais/Pays du Mont Blanc Sommaire 1 Connaître le réseau

Plus en détail

Version 1.0 Janvier 2011. Xerox Phaser 3635MFP Plate-forme EIP

Version 1.0 Janvier 2011. Xerox Phaser 3635MFP Plate-forme EIP Version 1.0 Janvier 2011 Xerox Phaser 3635MFP 2011 Xerox Corporation. XEROX et XEROX and Design sont des marques commerciales de Xerox Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Des modifications

Plus en détail

1/5 Procédure d accès à l Espace Client Arkoon

1/5 Procédure d accès à l Espace Client Arkoon 1/5 Procédure d accès à l Espace Client Arkoon 2/5 Préambule Cette procédure a pour but de décrire les différentes étapes à suivre afin de pouvoir vous connecter de manière authentifiée et sécurisée (cryptage

Plus en détail

Déployer une application Web avec WebMatrix et Ma Plateforme Web

Déployer une application Web avec WebMatrix et Ma Plateforme Web Déployer une application Web avec WebMatrix et Ma Plateforme Web [Ceci est une documentation préliminaire, sujette à changement.] Introduction Après avoir créé un site web, vous devez le publier chez un

Plus en détail

Contrôle du système. Interface d'administration Edutice v4.5

Contrôle du système. Interface d'administration Edutice v4.5 Contrôle du système Interface d'administration Edutice v4.5 Résumé Ce document décrit l'utilisation des différents éléments de l'interface d'administration système d'edutice v4.5. Version de la présente

Plus en détail

ETI/Domo. Français. www.bpt.it. ETI-Domo Config 24810150 FR 10-07-144

ETI/Domo. Français. www.bpt.it. ETI-Domo Config 24810150 FR 10-07-144 ETI/Domo 24810150 www.bpt.it FR Français ETI-Domo Config 24810150 FR 10-07-144 Configuration du PC Avant de procéder à la configuration de tout le système, il est nécessaire de configurer le PC de manière

Plus en détail

Fiche pratique. Les outils systèmes. Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder

Fiche pratique. Les outils systèmes. Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder 1 Fiche pratique Les outils systèmes Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder Les outils système Proposés dans Windows Vista vous permettent de défragmenter, nettoyer, sauvegarder, restaurer...

Plus en détail

Microsoft Hosted Exchange 2010 DOCUMENT D EXPLOITATION

Microsoft Hosted Exchange 2010 DOCUMENT D EXPLOITATION Microsoft Hosted Exchange 2010 DOCUMENT D EXPLOITATION SOMMAIRE ACCES EX10... 3 CONFIGURATION EX10 A. Entrées DNS à créer sur le(s) nom(s) de domaine choisi(s)... 3 B. Configuration Outlook 2007 - MAPI...

Plus en détail

2010 Ing. Punzenberger COPA-DATA GmbH. Tous droits réservés.

2010 Ing. Punzenberger COPA-DATA GmbH. Tous droits réservés. 2010 Ing. Punzenberger COPA-DATA GmbH Tous droits réservés. La distribution et/ou reproduction de ce document ou partie de ce document sous n'importe quelle forme n'est autorisée qu'avec la permission

Plus en détail

Comment configurer votre navigateur pour Bullsentry et l'intranet BULL

Comment configurer votre navigateur pour Bullsentry et l'intranet BULL 1 of 9 Comment configurer votre navigateur pour Bullsentry et l'intranet BULL BullSentry avec IE (ou FireFox). Si problème d'authentification ou de connexion, suivre la procédure pour Internet Explorer

Plus en détail

Mise en œuvre d une Gateway HTTP/HTTPS avec un serveur de Présentation en DMZ

Mise en œuvre d une Gateway HTTP/HTTPS avec un serveur de Présentation en DMZ Fiche technique AppliDis Mise en œuvre d une Gateway HTTP/HTTPS avec un serveur de Présentation en DMZ Fiche IS00198 Version document : 4.01 Diffusion limitée : Systancia, membres du programme Partenaires

Plus en détail