FERTI-pratiques. Engrais azotés. Réduire les pertes Augmenter leur efficacité FICHE N 32

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FERTI-pratiques. Engrais azotés. Réduire les pertes Augmenter leur efficacité FICHE N 32"

Transcription

1 FERTI-pratiques Engrais azotés Réduire les pertes Augmenter leur efficacité FICHE N 32

2 L azote, promoteur de la croissance L azote est un élément nutritif qui entre dans la composition des protéines. Il y a un kilo d azote dans six kilos de protéines. Ces protéines servent d abord dans les feuilles à faire fonctionner la photosynthèse. L absorption d azote entraine successivement : L accroissement de la surface foliaire et des parties végétatives L élévation de la teneur en chlorophylle dans les feuilles L augmentation de la biomasse produite par la photosynthèse Le transfert de l azote sous forme de protéines dans les grains ou d autres organes récoltés. La transformation des formes d azote dans le sol Les formes d azote se transforment sous l action des microorganismes pour aller vers la forme nitrique. La vitesse de transformation à chaque étape dépend à la fois de la température du sol, de son humidité et de son aération. une partie de l azote organique se minéralise en azote ammoniacal, ce processus est complexe et dépend des conditions climatiques. l azote uréique (présent dans l urée et la solution azotée) est transformé en azote ammoniacal par des enzymes appelées uréases. ce processus est rapide dès que la température du sol dépasse 10 C. l azote ammoniacal est utilisé par les plantes. Il est transformé en azote nitrique par des bactéries. Les conditions de la nitrification sont exigeantes : ph neutre, sol aéré et humide et température >15 C. l azote nitrique ou nitrate est préférentiellement prélevé par les plantes. Il est mobile à l état dissous dans l eau du sol. Réduire la perte d ammoniac Les recommandations pour réduire la volatilisation d ammoniac ont été établies par le CORPEN. Choix de la forme Positionnement Préférer la forme nitrique aux formes uréique ou ammoniacale Avant semis : enfouir ou localiser En couverture: apporter en période de forte croissance Éviter les fortes températures et le vent Conditions d apport Épandre pendant ou avant un épisode pluvieux ou une irrigation de mm CORPEN Les émissions d ammoniac et de gaz azotés en agriculture L ajout à l urée granulée d un inhibiteur d uréase permet également de limiter la perte d ammoniac. Cet additif bloque l hydrolyse de l urée pendant une à deux semaines.

3 Réduire les pertes dans l air et dans l eau Les plantes prélévent l azote sous ses deux formes nitrique et ammoniacale. Avant d être absorbé par les racines, une partie de l azote disparait. Il peut être consommé par les microorganismes du sol. L azote est alors «immobilisé» mais pas perdu puisqu il peut être minéralisé plus tard. La volatilisation d ammoniac à partir des formes uréique et ammoniacale se produit lorsque l engrais reste à la surface du sol sans être incorporé sous l effet d un travail du sol ou d une pluie suffisante. Elle est plus importante lorsque le ph du sol est élevé, le temps est sec et ensoleillé ou venteux. La lixiviation entraine la forme nitrique avec l eau en profondeur lorsqu il y a excès d eau et lessivage. La dénitrification correspond à la consommation d azote nitrique par des bactéries avec émission de protoxyde d azote N 2 O et de diazote N 2 dans un sol asphyxié. NH3 NH3 N2O N2 N ureïque N organique uréase minéralisation N ammoniacal nitrification N nitrique nitrate Pour réduire ces pertes, l agronomie combine quatre moyens : La juste quantité : calcul prévisionnel de l azote à apporter à chaque culture. Le juste moment : fractionnement et choix des dates successives d apport. Le juste placement : incorporation de l engrais azoté dans le sol quand elle est possible. Le juste choix de la forme d azote adaptée aux conditions d apport.

4 L innovation dans les engrais à libération progressive et contrôlée Un apport d engrais azoté se traduit par une rapide augmentation des concentrations en azote uréique, ammoniacal ou nitrique dans le sol. Les engrais à libération progressive et contrôlée limitent le risque de perte d azote et offrent une alternative au fractionnement en plusieurs apports : L azote de synthèse organique peu utilisé en grandes cultures en raison de son coût. Il doit être minéralisé en ammonium et en nitrate avant d être absorbé. Les retardateurs de nitrification limitent les risques de dénitrification et de lixiviation de l azote nitrique. Ils sont associés à des engrais contenant une part d azote ammoniacal et ont un effet sur six à huit semaines. Les engrais enrobés limitent les risques de volatilisation et de lixiviation grâce une libération progressive de l azote à travers la coque du granulé. La proportion de l azote enrobé et l épaisseur de l enrobant contrôlent la libération sur quelques semaines à quelques mois. Cette technique s applique aussi à d autres éléments nutritifs. Augmenter l efficacité de l azote Un raisonnement plus large portant sur le sol, les couverts végétaux et la fertilisation augmente aussi l efficacité des engrais azotés. La correction de l acidité du sol pour amener le ph entre 6,5 et 7,0 améliore l activité biologique du sol. La minéralisation de l azote organique et la nitrification sont stimulées. L implantation de cultures intermédiaires comportant des espèces légumineuses en mélange, libère 8 à 15 kg d azote minéral disponible pour la culture suivante. Le raisonnement de l apport d autres éléments nutritifs, phosphore, potassium et magnésium, sur la base de l analyse de terre assure l efficacité optimale de l azote en évitant que ces éléments ne deviennent facteur limitant de la croissance des plantes. L apport de soufre dont la carence est facilement confondue avec celle en azote. Le soufre comme l azote entre dans la composition des protéines. Réduire la perte de nitrate A la sortie de l hiver, éviter des apports trop précoces qui pourraient être suivis d une période pluvieuse entrainant du drainage et de la lixiviation. Fractionner pour reporter les apports à la période de plus fort besoin des plantes. Après récolte en été, implanter un couvert intermédiaire ou une nouvelle culture comme un colza pour piéger le nitrate qui peut continuer à être produit par l activité biologique du sol.

5 Nouvelles références La production d engrais azotés consomme du gaz naturel La production européenne utilise du gaz naturel pour produire les engrais azotés. Elle a amélioré la performance énergétique de ses usines et réduit de 60% ses émissions de gaz à effet de serre CO 2 et N 2 O dans ses usines depuis L utilisation d engrais azotés peut être évaluée en termes d énergie consommée par kg d azote produit et de gaz à effet de serre en équivalent CO 2. Les gaz à effet de serre émis (CO 2 et N 2 O) sont calculés selon une analyse du cycle de vie, de la matière première jusqu à l épandage au champ. Ils comprennent les émissions liées à la production jusqu à la sortie de l usine et les émissions au champ liées principalement à l émission des sols en N 2 O au cours de la transformation de l azote. Engrais azoté Énergie consommée Gaz à effet de serre émis en équivalent CO 2 Sortie usine Sortie usine** Au champ Total MJoules*/kg N Kg CO 2 e/kg N Kg CO 2 e/kg N Kg CO 2 e/kg N Ammonitrate 33,5% 41,9 3,52 5,62 9,14 Ammonitrate 27% 43,6 3,70 5,18 8,88 Urée 46% 51,0 3,57 7,62 11,19 Solution azotée 30% 46,1 3,57 6,86 10,43 Composé ,6 5,07 5,64 10,71 *un litre de gasoil représente 36 MJoules **incluant le CO 2 fixé dans la molécule d urée CO(NH 2 ) 2 et relâché dans l atmosphère après hydrolyse Empreinte environnementale des engrais produits en Europe (moyenne 2011) Source : Fertilizers Europe (facteurs d émission pour la partie au champ : GIEC 2006 et Bouwman et al. 2002) L azote augmente l énergie et le carbone fixé par une culture L azote permet de mieux utiliser la photosynthèse pour capter l énergie lumineuse et fixer le CO 2 de l air. Dans une synthèse d essais réalisée par YARA, l apport de 170 kg d azote par hectare permet la production de 16,4 t/ha de biomasse de blé contre 9,4 t/ ha sans fertilisation. Cette biomasse correspond respectivement à 26 t et à 15 t de CO 2 fixées par photosynthèse. Les 170 kg d azote apportent donc un gain de 11 tonnes de CO 2 fixées soit 5 fois plus que la quantité de gaz à effet de serre émise pour la production et l utilisation de l engrais.

6 FERTI-pratiques veut remettre l agronomie avec l économie au centre du raisonnement. Il propose des réponses aux questions des agriculteurs sur la nutrition des plantes, la fertilité des sols et la fertilisation pour une agriculture productive et durable. N hésitez pas à poser vos questions à Toutes les fiches sont téléchargeables sur PROCHAINE PARUTION La fertilisation de la vigne Pour être certain de recevoir les prochaines fiches inscrivez-vous sur À CONSULTER ÉGALEMENT FICHE N 3 : Soufre, indispensable à la synthèse des protéines FICHE N 6 : Amender les sols pour mieux nourrir les plantes FICHE N 16 : L équilibre de la nutrition pour mieux valoriser l azote FICHE N 17 : Outils de pilotage, pour de l azote plus efficace FICHE N 29 : Cultures intermédiaires, leur place dans la fertilisation DOSSIER TECHNIQUE : Sécurité alimentaire et changement climatique, la fertilisation principal levier d action L Union des industries de la fertilisation (UNIFA), représente une famille d acteurs stratégiques de la filière agricole. Elle a pour mission de promouvoir l utilité des fertilisants ainsi que le rôle fondamental de leurs producteurs dans le développement d une agriculture compétitive et durable en France. L UNIFA compte 50 adhérents qui produisent des engrais (minéraux et organo-minéraux) et des amendements minéraux basiques en France et en Europe. Ces adhérents représentent 94 % de la production française de fertilisants et 78 % des livraisons, sur un marché annuel de près de 11,1 millions de tonnes de produits. Crédits photo : Boréalis LAT, UNIFA, YARA, Watier Visuels Juin 2014 UNION DES INDUSTRIES DE LA FERTILISATION LE DIAMANT A PARIS LA DÉFENSE CEDEX Tél. :

ferti-pratiques Autonomie fourragère Fertilisation en système herbager fiche n 23

ferti-pratiques Autonomie fourragère Fertilisation en système herbager fiche n 23 ferti-pratiques Autonomie fourragère Fertilisation en système herbager fiche n 23 Produire plus d herbe Pour sécuriser les marges Produire plus d herbe revient moins cher que d acheter des fourrages et

Plus en détail

Améliorer la nutrition des plantes. Produire mieux ET produire plus. Philippe EVEILLARD- UNIFA

Améliorer la nutrition des plantes. Produire mieux ET produire plus. Philippe EVEILLARD- UNIFA Améliorer la nutrition des plantes Produire mieux ET produire plus Union des industries de la fertilisation Les missions de l UNIFA: Promouvoir les fertilisants et la fertilisation raisonnée Affirmer le

Plus en détail

La filière fertilisation et les bilans énergie GES

La filière fertilisation et les bilans énergie GES La filière fertilisation et les bilans énergie GES Union des Industries de la Fertilisation Philippe EVEILLARD Responsable Agriculture Environnement Les missions de l UNIFA: Promouvoir les fertilisants

Plus en détail

Localisation d engrais en ligne

Localisation d engrais en ligne ferti-pratiques Localisation d engrais en ligne Au semis ou en cours de culture fiche n 30 Localiser L engrais près des racines Très vite après la levée, les plantules épuisent la graine et doivent trouver

Plus en détail

FERTI-pratiques FICHE N

FERTI-pratiques FICHE N FERTI-pratiques FICHE N Une fertilisation raisonnée améliore la flore des prairies naturelles et soutient la production d une quantité d herbe suffisante sur toute la saison. Les prairies se différencient

Plus en détail

FERTI-pratiques FICHE N

FERTI-pratiques FICHE N FERTI-pratiques FICHE N Les plantes absorbent le soufre par leurs racines sous forme de sulfate SO 4 --. Elles en ont besoin très tôt car cet élément est indispensable à la synthèse des protéines et notamment

Plus en détail

amendement minéral basique avec l ndice de ositionnement gronomique

amendement minéral basique avec l ndice de ositionnement gronomique ferti-pratiques Choisir son amendement minéral basique avec l ndice de ositionnement gronomique de à, pour faire le bon choix fiche n 15 Pour un choix plus simple Les principes d action des amendements

Plus en détail

FERTI-pratiques FICHE N

FERTI-pratiques FICHE N FERTI-pratiques FICHE N Les engrais azotés sont fabriqués à partir d azote, principal constituant de l air (78% de notre atmosphère. Le gaz naturel fournit à la fois l hydrogène et l énergie nécessaire

Plus en détail

ENGRAIS AVEC INHIBITEUR D UREASE

ENGRAIS AVEC INHIBITEUR D UREASE ENGRAIS AVEC INHIBITEUR D UREASE ENTEC UTEC Nitrophoska S Nitrophos / Nitrophoska Engrais azotés soufrés Engrais azotés phosphatés Engrais azotés simples UTEC = INNOVER POUR UNE MEILLEURE EFFICACITE DE

Plus en détail

ferti-pratiques Magnésium De la plante à l animal fiche n 19

ferti-pratiques Magnésium De la plante à l animal fiche n 19 ferti-pratiques Magnésium De la plante à l animal fiche n 19 Magnésium de la plante à l animal M a g n é s i u m e t s a n t é Le magnésium chez l homme joue un rôle important dans de nombreuses réactions

Plus en détail

ferti-pratiques Choisir son amendement minéral basique Avec l ndice de ositionnement gronomique Mise à jour : février 2013 fiche n 15

ferti-pratiques Choisir son amendement minéral basique Avec l ndice de ositionnement gronomique Mise à jour : février 2013 fiche n 15 ferti-pratiques Choisir son amendement minéral basique Avec l ndice de ositionnement gronomique Mise à jour : février 2013 fiche n 15 Pour un choix plus simple Les principes d action des amendements L

Plus en détail

Nutrition foliaire Une voie complémentaire

Nutrition foliaire Une voie complémentaire ferti-pratiques Nutrition foliaire Une voie complémentaire fiche n 27 Une voie d absorption complémentaire de la racine Les racines absorbent l eau et les éléments minéraux solubles en grande quantité.

Plus en détail

Augmenter l efficacité de l azote Une nécessité environnementale et économique

Augmenter l efficacité de l azote Une nécessité environnementale et économique Augmenter l efficacité de l azote Une nécessité environnementale et économique À lui seul, le gaz naturel, dont le prix est lié à celui de l énergie, explique plus de 50% du coût de production des engrais

Plus en détail

ferti-pratiques L activité biologique des sols Une clé de la fertilité fiche n 26

ferti-pratiques L activité biologique des sols Une clé de la fertilité fiche n 26 ferti-pratiques L activité biologique des sols Une clé de la fertilité fiche n 26 La vie dans les sols cultivés Qu y trouve-t-on? Une multitude d organismes vivants peuplent le sol, jusqu à 10 milliards

Plus en détail

ferti-pratiques Phosphore Elément nutritif indispensable fiche n 25

ferti-pratiques Phosphore Elément nutritif indispensable fiche n 25 ferti-pratiques Phosphore Elément nutritif indispensable fiche n 25 Nourrir les plantes Le phosphore, indispensable au monde vivant Le phosphore entre dans la composition de nombreuses molécules essentielles

Plus en détail

ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28

ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28 ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28 Le potassium, régulateur et anti-stress des plantes Le potassium circule dans la plante sous la forme du cation + tel qu

Plus en détail

Engrais azotés Nexen, Apex, Appetizer, engrais foliaires Résultats & Avis Arvalis

Engrais azotés Nexen, Apex, Appetizer, engrais foliaires Résultats & Avis Arvalis Engrais azotés Nexen, Apex, Appetizer, engrais foliaires Résultats & Avis Arvalis Engrais solides Engrais liquides foliaires Stimulateur physiologique Produits testés Nexen Apex Appetizer 8 essais 2012-2013

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Performance technique de 4 engrais de spécialité sur pomme de terre Expérimentations 2013 et synthèse 2012-2013 Journée Technique Paris 30/01/14 JP COHAN et les équipes «pomme de terre» d ARVALIS jp.cohan@arvalisinstitutduvegetal.fr

Plus en détail

Bien nourrir les plantes pour mieux nourrir les hommes

Bien nourrir les plantes pour mieux nourrir les hommes Les éléments nutritifs indispensables Pour se développer, les plantes prélèvent dans le milieu qui les entoure air, eau, sol les éléments nécessaires à leur vie. Les éléments plastiques : Carbone, Oxygène,

Plus en détail

L'ammonitrate vous tient à cœur.

L'ammonitrate vous tient à cœur. L'ammonitrate vous tient à cœur. Union des industries de la fertilisation Sa générosité Les études* le prouvent : 82% des agriculteurs utilisent l ammonitrate. Ils ont raison car cet engrais est le plus

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES. Nouvelle liste des PPNU disponible sur notre site internet Résultat de l enquête sur les adventices

INFORMATIONS GENERALES. Nouvelle liste des PPNU disponible sur notre site internet Résultat de l enquête sur les adventices INFORMATIONS GENERALES Nouvelle liste des PPNU disponible sur notre site internet Résultat de l enquête sur les adventices METEO DE LA SEMAINE A VENIR Jeudi 7 février 2013 : Temps instable avec des giboulées

Plus en détail

tournées vers la protéine

tournées vers la protéine LE DOSSIER BLÉ TENDRE ET PROTÉINES FERTILISATION AZOTÉE DES STRATÉGIES tournées vers la protéine N. Cornec Le troisième apport peut être fractionné pour être encore plus efficace. La fertilisation azotée

Plus en détail

La potasse Plus! K+S KALI France. + d éléments fertilisants + de solubilité + de rendement et de qualité pour vos cultures

La potasse Plus! K+S KALI France. + d éléments fertilisants + de solubilité + de rendement et de qualité pour vos cultures La potasse Plus! + d éléments fertilisants + de solubilité + de rendement et de qualité pour vos cultures Korn-Kali 40% K 2 O 6% MgO 12% SO 3 4% Na 2 O Groupe K+S ENGRAIS CE Chlorure de potassium contenant

Plus en détail

La fertilisation des prairies

La fertilisation des prairies La fertilisation des prairies 48 La fertilisation des prairies Phosphore Azote Azote Sol humide + + Phosphore Azote?? PH Phosphore Potassium Azote Type de sol Pour avoir une prairie fertile, il faut bien

Plus en détail

Projet PREPA : Mesure AGRI2MA : Remplacement de 60% d urée par de l ammonitrate

Projet PREPA : Mesure AGRI2MA : Remplacement de 60% d urée par de l ammonitrate Projet PREPA 2016-2020 : Mesure AGRI2MA : Remplacement de 60% d urée par de l ammonitrate Question préalable Quel est le périmètre, quels sont les produits concernés? La proposition de mesure ne mentionne

Plus en détail

Des débouchés exigeants en protéines

Des débouchés exigeants en protéines Sources- FranceAgriMer, avril 2014 moyenne 2009-2013 ANMF Des débouchés exigeants en protéines Export 55 % Marché intérieur 45 % 18.5 Mt 15 Mt 41 % vers l U.E 59 % vers pays tiers 80% 20% Alimentation

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal. Performance des engrais. azotés sur blé. Expérimentations 2013 et synthèse

ARVALIS - Institut du végétal. Performance des engrais. azotés sur blé. Expérimentations 2013 et synthèse p3 Performance des engrais azotés sur blé Expérimentations 2013 et synthèse 2012 2013 Un réseau de 6 essais en 2013 p6 Lieu Espèce Variété Type de sol Bignan (56) BTH Tulip Limon profond sur schiste tendre

Plus en détail

Partie 6 : Fertilisation organique

Partie 6 : Fertilisation organique Partie 6 : Fertilisation organique I. Composition des engrais organiques A. Généralités et définitions On regroupe sous l appellation engrais organiques : - Les engrais de ferme : fumiers, lisiers, purins

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Journée technique nationale Pomme de terre Titre de l intervention Jean-Pierre COHAN, Eric LAMPEART & Cyril HANNON Performance technique des engrais azotés sur pomme de terre Bilan des expérimentations

Plus en détail

Fertiliser en agriculture biologique

Fertiliser en agriculture biologique FERTI-pratiques Fertiliser en agriculture biologique Raisonnement et cadre réglementaire européen FICHE N 31 L importance de la fertilit du sol en AB Le sol vivant nourrit les plantes C est sur ce principe

Plus en détail

EVALUATION DES NOUVEAUX ENGRAIS AZOTES

EVALUATION DES NOUVEAUX ENGRAIS AZOTES EVALUATION DES NOUVEAUX ENGRAIS AZOTES l AZOTE sous toutes ses formes risque accru de volatilisation pour l UREE et la SOLUTION AZOTEE UREE SOLUTION urée 100% 50% hydrolyse (uréase) + + volatilisation

Plus en détail

Réduire le recours aux engrais azotés de synthèse: Quel potentiel et quel impact sur les émissions de N 2 O à l échelle France?

Réduire le recours aux engrais azotés de synthèse: Quel potentiel et quel impact sur les émissions de N 2 O à l échelle France? Réduire le recours aux engrais azotés de synthèse: Quel potentiel et quel impact sur les émissions de N 2 O à l échelle France? S. Recous, M-H. Jeuffroy, C. Hénault, L. Bamière INRA, UMR FARE, UMR Agronomie,

Plus en détail

Gestion raisonnée des engrais minéraux. Colloque Protection & entretien des sols» Comice agricole d Arlon - Attert

Gestion raisonnée des engrais minéraux. Colloque Protection & entretien des sols» Comice agricole d Arlon - Attert Gestion raisonnée des engrais minéraux Colloque Protection & entretien des sols» Comice agricole d Arlon - Attert Mission "BELFertil représente son secteur auprès des autorités publiques, des organisations

Plus en détail

UNE GAMME COMPLETE ET UNIQUE D ENGRAIS MINERAUX GRANULES

UNE GAMME COMPLETE ET UNIQUE D ENGRAIS MINERAUX GRANULES UNE GAMME COMPLETE ET UNIQUE D ENGRAIS MINERAUX GRANULES Engrais avec régulateur de nitrification ENTEC Engrais avec inhibiteur d uréase UTEC Engrais ternaires Nitrophoska S Engrais ternaires Nitrophoska

Plus en détail

EVALUATION DES NOUVEAUX ENGRAIS AZOTES

EVALUATION DES NOUVEAUX ENGRAIS AZOTES EVALUATION DES NOUVEAUX ENGRAIS AZOTES l AZOTE sous toutes ses formes risque accru de volatilisation pour l UREE et la SOLUTION AZOTEE UREE SOLUTION urée 100% 50% hydrolyse (uréase) + + volatilisation

Plus en détail

Verger de kiwi conduit en Agriculture Biologique : résoudre le problème de la fertilisation

Verger de kiwi conduit en Agriculture Biologique : résoudre le problème de la fertilisation Verger de kiwi conduit en Agriculture Biologique : résoudre le problème de la fertilisation Lionel ROMET, Groupe de Recherche en Agriculture Biologique. Agroparc BP 1222. 84911 Avignon cedex 9 tel 4 9

Plus en détail

Changements Climatiques, Engrais de Synthèse et Émissions de N 2 O. Philippe Rochette Agriculture et Agroalimentaire Canada Québec

Changements Climatiques, Engrais de Synthèse et Émissions de N 2 O. Philippe Rochette Agriculture et Agroalimentaire Canada Québec Changements Climatiques, Engrais de Synthèse et Émissions de N 2 O Philippe Rochette Agriculture et Agroalimentaire Canada Québec Congrès OAQ 2016 Fertilisation Azotée et N 2 O Le N 2 O est le principal

Plus en détail

Changements Climatiques, Engrais de Synthèse et Émissions de N 2 O. Philippe Rochette Agriculture et Agroalimentaire Canada Québec

Changements Climatiques, Engrais de Synthèse et Émissions de N 2 O. Philippe Rochette Agriculture et Agroalimentaire Canada Québec Changements Climatiques, Engrais de Synthèse et Émissions de N 2 O Philippe Rochette Agriculture et Agroalimentaire Canada Québec Congrès OAQ 2016 Fertilisation Azotée et N 2 O Le N 2 O est le principal

Plus en détail

Point presse. 22 octobre Thierry LOYER - Président Gilles POIDEVIN - Délégué général

Point presse. 22 octobre Thierry LOYER - Président Gilles POIDEVIN - Délégué général Point presse 22 octobre 2013 Thierry LOYER - Président Gilles POIDEVIN - Délégué général 1 L industrie de la fertilisation : acteur clé de la chaîne alimentaire Agriculteurs 70.4 milliards d de CA en 2011

Plus en détail

Étude de couverts hivernaux Implantés en Post-récolte de maïs

Étude de couverts hivernaux Implantés en Post-récolte de maïs Étude de couverts hivernaux Implantés en Post-récolte de maïs Campagne 2009-2010 Collaboration: Chambre d Agriculture 64 FD CUMA 64 Arvalis Institut du Végétal 1 Christian DEBEZE Gilles ESPAGNOL 2 Zones

Plus en détail

NOUVELLES «FORMES» D ENGRAIS AZOTES

NOUVELLES «FORMES» D ENGRAIS AZOTES NOUVELLES «FORMES» D ENGRAIS AZOTES NEXEN TM APEX APPETIZER SYNTHESE 2012 et/ou 2013 SOLUTION AZOTEE UREE nouvelles «formes» d engrais? engrais solides «reformulés» ou additifs liquides libération progressive

Plus en détail

LE COMPOST DEFINITION DU COMPOSTAGE EN AB

LE COMPOST DEFINITION DU COMPOSTAGE EN AB LE COMPOST DEFINITION DU COMPOSTAGE EN AB Le processus de compostage est une décomposition aérobie de matières organiques d origine végétale et/ou animale hors matières relevant des déchets animaux au

Plus en détail

FERTILISATION : plan protéines, génétique, fractionnement, pilotage, forme

FERTILISATION : plan protéines, génétique, fractionnement, pilotage, forme FERTILISATION : plan protéines, génétique, fractionnement, pilotage, forme Arche phénotypage haut débit - Chalons 2014 Contexte : PROTEINES BLE TENDRE 2014 Teneur en protéines encore faible cette année.

Plus en détail

UNE GESTION EFFICACE DE L AZOTE POUR L AGRICULTURE BIOLOGIQUE

UNE GESTION EFFICACE DE L AZOTE POUR L AGRICULTURE BIOLOGIQUE INSTITUT DE RECHERCHE ET DE DÉVELOPPEMENT EN AGROENVIRONNEMENT Développement de pratiques culturales préservant la qualité des sols UNE GESTION EFFICACE DE L AZOTE POUR L AGRICULTURE BIOLOGIQUE ADRIEN

Plus en détail

Partie 2 : Principes de la fertilisation

Partie 2 : Principes de la fertilisation Partie 2 : Principes de la fertilisation BP REA Agronomie Janvier 2016 Tiphaine Audic 1 Quelques questions Pourquoi fertilise-t-on? Lorsqu un sol est correctement pourvu en éléments minéraux, est-il nécessaire

Plus en détail

Que nous apporte l azote des engrais minéraux?

Que nous apporte l azote des engrais minéraux? Azote : premier facteur de production mais aussi première variable d ajustement FEVRIER 02 L azote est toujours le premier facteur de production des grandes cultures en permettant d augmenter le rendement

Plus en détail

Conclusions de l évaluation

Conclusions de l évaluation Maisons-Alfort, le 7 novembre 2016 Conclusions de l évaluation relatives à la demande d extension d usage pour la matière fertilisante AGRI-BIOTECH BIOREVEIL, de la société LALLEMAND PLANT CARE L Agence

Plus en détail

Production de camerises: améliorez vos pratiques pour optimiser vos rendements

Production de camerises: améliorez vos pratiques pour optimiser vos rendements Production de camerises: améliorez vos pratiques pour optimiser vos rendements Par : Pierre-Olivier Martel, agronome, conseiller en horticulture Direction régionale du Saguenay Lac-Saint-Jean 13 mars 2014

Plus en détail

Eric Justes 1, Loïc Prieur 2, Laurent Bedoussac 1 et Jean-Louis Hemptinne 3

Eric Justes 1, Loïc Prieur 2, Laurent Bedoussac 1 et Jean-Louis Hemptinne 3 UMR 1248 AGIR UMR 5174 EDB Est-il possible d améliorer le rendement et la teneur en protéines du blé cultivé en Agriculture Biologique au moyen de cultures intermédiaires ou de cultures associées? Eric

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Evaluation des pertes d azote par volatilisation ammoniacale suite à l épandage de produits résiduaires organiques et d engrais minéraux 1 ère synthèse des résultats expérimentaux Résultats acquis dans

Plus en détail

Fertilisation localisée liquide Starter. À base de P2O5 AG START. Pour activer et stimuler le développement racinaire

Fertilisation localisée liquide Starter. À base de P2O5 AG START. Pour activer et stimuler le développement racinaire Fertilisation localisée liquide Starter À base de P2O5 AG START Pour activer et stimuler le développement racinaire AG START : 3 formules AG START est une gamme d engrais liquides pour des applications

Plus en détail

FERTILISATION DE L ASPERGE

FERTILISATION DE L ASPERGE Pour tout renseignement complémentaire, contacter votre conseiller FERTILISATION DE L ASPERGE Mise à jour : mars 2010 Elaboration : CEHM, Chambres d Agriculture 34, 30, 84, 11, Organisations de producteurs

Plus en détail

Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire

Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire PAILLE Microorganismes EFFLUENTS FUMIER AERATION Action de l humidité et de l air (O2) Un produit affiné et homogène, épandable en toutes

Plus en détail

Réunion Stratégie Fertilisation Opération Nitrates Moins

Réunion Stratégie Fertilisation Opération Nitrates Moins Réunion Stratégie Fertilisation 2017 Opération Nitrates Moins Déroulé de la réunion Valeurs des reliquats sortie hiver 2017 Moyennes départementales Explications des valeurs élevées Prévision des stades

Plus en détail

Engrais enrobés Fertilisation des gazons sportifs

Engrais enrobés Fertilisation des gazons sportifs Engrais enrobés Fertilisation des gazons sportifs Une fertilisation des gazons sportifs doit permettre d'obtenir un tapis végétal dense, homogène et vert, tout au long de l'année. Dans ce cadre, il est

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Les couverts en interculture Résultats de 10 ans de suivi (2003 2013) 10/12/13 Pourquoi pratiquer les intercultures? Pour répondre aux obligations de la Zone Vulnérable : pour les intercultures longues,

Plus en détail

Quel effet de la forme d azote sur le rendement du colza?

Quel effet de la forme d azote sur le rendement du colza? Quel effet de la forme d azote sur le rendement du colza? 1 Formes d azote dans les engrais azotés UNIFA, 2008 2 Devenirs possibles des formes d azote des engrais minéraux azotés après épandage D après

Plus en détail

AUREA est le fruit de la fusion des 3 acteurs de l analyse agro- environnementale :

AUREA est le fruit de la fusion des 3 acteurs de l analyse agro- environnementale : AUREA est le fruit de la fusion des 3 acteurs de l analyse agro- environnementale : Nos implantations SERVICES : Service clients Télévente, prélèvements Service commercial Informatique clients LABORATOIRE

Plus en détail

La nutrition des végétaux

La nutrition des végétaux La nutrition des végétaux Besoins nutritifs des végétaux chlorophylliens (végétaux verts) : couleur verte due à la présence de chlorophylle dans les tissus. Nutrition végétale : ensemble des processus

Plus en détail

Le pois et son effet précédent : économies d intrants et gain de rendement sur blé et colza

Le pois et son effet précédent : économies d intrants et gain de rendement sur blé et colza Le pois et son effet précédent : économies d intrants et gain de rendement sur blé et colza Pole5_Ext n6 Moins d apport azoté nécessaire Le pois et la féverole : parmi les meilleurs précédents du blé et

Plus en détail

QUEL DÉPLOIEMENT DES EXIGENCES DU SYSTÈME EXPERT CERES? Colloque CERES 31 mai 2016

QUEL DÉPLOIEMENT DES EXIGENCES DU SYSTÈME EXPERT CERES? Colloque CERES 31 mai 2016 QUEL DÉPLOIEMENT DES EXIGENCES DU SYSTÈME EXPERT CERES? Colloque CERES QUI SOMMES-NOUS? LES QUESTIONS POSÉES Peut-on approcher des TAUX DE DÉPLOIEMENT MOYENS des exigences «obligatoires» & «voies de progrès»

Plus en détail

Analyses de sol et ph eau Le chaulage, quelle stratégie adopter?

Analyses de sol et ph eau Le chaulage, quelle stratégie adopter? FICHE N 88 Juillet 2016 L opération de conseil Agri Ouest 88, co-financée par l Agence de l Eau Rhin Meuse et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations et des conseils en faveur de la protection

Plus en détail

Prévient et corrige les déficiences. en manganèse de toutes les cultures. AG Mn500

Prévient et corrige les déficiences. en manganèse de toutes les cultures. AG Mn500 Prévient et corrige les déficiences en manganèse de toutes les cultures Mn AG Mn500 AG Mn500 : Composition AG Mn500 est un engrais foliaire très concentré en manganèse en vue d améliorer le rendement,

Plus en détail

FERTILISATION TOUS LES CHAMPS DES POSSIBLES POUR LA. The Fertilizer Experts *. Engrais avec régulateur de nitrification ENTEC

FERTILISATION TOUS LES CHAMPS DES POSSIBLES POUR LA. The Fertilizer Experts *.  Engrais avec régulateur de nitrification ENTEC TOUS LES CHAMPS DES POSSIBLES POUR LA FERTILISATION Engrais avec régulateur de nitrification ENTEC Engrais avec inhibiteur d uréase UTEC Engrais ternaires Nitrophoska au sulfate de potasse Engrais ternaires

Plus en détail

Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation

Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation Audrey Trévisiol Service Agriculture et Forêts - ADEME Melle, 6 décembre 2011 Plan de la présentation Changement climatique :

Plus en détail

Partie 5 : Fertilisation azotée

Partie 5 : Fertilisation azotée I. Evolution de l azote dans le sol Partie 5 : Fertilisation azotée L azote contenu dans la MO fraîche est essentiellement sous forme de protéines. Au cours de la décomposition de la MO par les bactéries,

Plus en détail

Diminuer les pertes gazeuses pour augmenter l efficience de l azote «Les engagements internationaux de la France dans l UE»

Diminuer les pertes gazeuses pour augmenter l efficience de l azote «Les engagements internationaux de la France dans l UE» Diminuer les pertes gazeuses pour augmenter l efficience de l azote «Les engagements internationaux de la France dans l UE» EVEILLARD Philippe UNIFA - Union des Industries de la Fertilisation - peveillard@unifa.fr

Plus en détail

Sécurité alimentaire et changement climatique : la fertilisation principal levier d action

Sécurité alimentaire et changement climatique : la fertilisation principal levier d action D O S S I E R T E C H N I Q U E Sécurité alimentaire et changement climatique : la fertilisation principal levier d action JUIN 2014 Acronymes ACV ADEME AEE BAT BPA Analyse du cycle de vie Agence de l

Plus en détail

SOL VIVANT et ACTIF = SOL AVEC UNE STRUCTURE STABLE DES AGREGATS, AERE, FILTRANT et EPURANT

SOL VIVANT et ACTIF = SOL AVEC UNE STRUCTURE STABLE DES AGREGATS, AERE, FILTRANT et EPURANT Explication des mesures biologiques 1. Biomasse ATP (Adénosine Triphosphate) Elle représente la quantité totale de microorganismes vivants (bactéries, champignons, ) présents dans le sol. Elle est exprimée

Plus en détail

Point presse. 21 octobre Thierry LOYER Président Gilles POIDEVIN Délégué général

Point presse. 21 octobre Thierry LOYER Président Gilles POIDEVIN Délégué général Point presse Thierry LOYER Président Gilles POIDEVIN Délégué général 1 L industrie de la fertilisation : acteur clé de la chaîne alimentaire Sources: UNIFA, INSEE comptes de l agriculture, Ministère de

Plus en détail

Explorer les champs du futur. Animer l innovation au sein du réseau InVivo Agro

Explorer les champs du futur. Animer l innovation au sein du réseau InVivo Agro Explorer les champs du futur Animer l innovation au sein du réseau InVivo Agro PROUESSE / COMPTER 08 02 2011 2 Le groupe InVivo Explorer les champs du futur - Comment? Animer le réseau LE GROUPE INVIVO

Plus en détail

Quelle place pour les légumineuses à graines dans les systèmes de culture du Sud avec ou sans irrigation?

Quelle place pour les légumineuses à graines dans les systèmes de culture du Sud avec ou sans irrigation? Quelle place pour les légumineuses à graines dans les systèmes de culture du Sud avec ou sans irrigation? Hélène Marrou, Jacques Wery Montpellier SupAgro Qu attend-on des légumineuses alimentaires dans

Plus en détail

Les engrais verts : Pour qui? Pourquoi? Présenté par Normand Leblond, agronome

Les engrais verts : Pour qui? Pourquoi? Présenté par Normand Leblond, agronome Les engrais verts : Pour qui? Pourquoi? Présenté par Normand Leblond, agronome Plan de la présentation Qu est-ce qu un engrais vert Avantages et inconvénients Types d engrais verts Choix d un engrais vert

Plus en détail

Comment gérer la fertilisation azotée pour maîtriser la teneur en protéines?

Comment gérer la fertilisation azotée pour maîtriser la teneur en protéines? Comment gérer la fertilisation azotée pour maîtriser la teneur en protéines? Jean-Pierre COHAN et collègues des départements Recherche et Développement et Actions Régionales ARVALIS-Institut du végétal

Plus en détail

Consultation de la commission sur les enjeux énergétiques du Québec

Consultation de la commission sur les enjeux énergétiques du Québec Consultation de la commission sur les enjeux énergétiques du Québec Mémoire présenté par le Conseil Québécois des plantes fourragères 2013-10-11 Présentation du Conseil québécois des plantes fourragères

Plus en détail

HORSCH PPF. Placement Précis de la Fertilisation

HORSCH PPF. Placement Précis de la Fertilisation HORSCH PPF Placement Précis de la Fertilisation HORSCH PPF Ne jetez plus l engrais par les fenêtres!!! Depuis la création de la société Horsch, Michael Horsch s est toujours investit dans la recherche

Plus en détail

Prévient et corrige les déficiences en cuivre de toutes les cultures. AG GLUCO Cuivre

Prévient et corrige les déficiences en cuivre de toutes les cultures. AG GLUCO Cuivre Prévient et corrige les déficiences en cuivre de toutes les cultures Cu AG GLUCO Cuivre AG GLUCO Cuivre : Composition AG GLUCO Cuivre est un engrais foliaire concentré en cuivre et formulé à base de gluconate

Plus en détail

Prise en compte de la volatilisation des engrais minéraux

Prise en compte de la volatilisation des engrais minéraux Prise en compte de la volatilisation des engrais minéraux Le calcul de la dose prévisionnelle d azote ne doit pas tenir compte a priori de la volatilisation ammoniacale des engrais minéraux et se place

Plus en détail

Avantages et inconvénients des différentes formes d azote apportées au sol en viticulture

Avantages et inconvénients des différentes formes d azote apportées au sol en viticulture L Azote: un élément clé en viticulture et en oenologie Jeudi 8 décembre 2011 Avantages et inconvénients des différentes formes d azote apportées au sol en viticulture Naturellement plus proche... Contexte

Plus en détail

Effets du travail du sol sur les cycles biogéochimiques (azote et carbone) Jean-Pierre COHAN ARVALIS Institut du végétal et Bruno MARY INRA

Effets du travail du sol sur les cycles biogéochimiques (azote et carbone) Jean-Pierre COHAN ARVALIS Institut du végétal et Bruno MARY INRA Effets du travail du sol sur les cycles biogéochimiques (azote et carbone) Jean-Pierre COHAN ARVALIS Institut du végétal et Bruno MARY INRA Plan de l exposé 1) Problématique 2) Travail du sol et flux d

Plus en détail

Notions sur les propriétés chimiques du sol et la nutrition des plantes

Notions sur les propriétés chimiques du sol et la nutrition des plantes Notions sur les propriétés chimiques du sol et la nutrition des plantes Zhor ABAIL Laboratoire de fertilité des Sols Projet: ACLIMAS. 28/02/2013 Plan Terminologie Terre Evaluation des terres Aptitude des

Plus en détail

SOURCES AGRICOLES DE GAZ À EFFET DE SERRE

SOURCES AGRICOLES DE GAZ À EFFET DE SERRE SOURCES AGRICOLES DE GAZ À EFFET DE SERRE Philippe Rochette, Ph. D. Chercheur scientifique en agrométéorologie Centre de recherche et de développement sur les sols et les grandes cultures Agriculture et

Plus en détail

performant plus respectueux de l environnement

performant plus respectueux de l environnement performant plus respectueux de l environnement La gamme Exacote d OCI Agro permet de bénéficier d une fertilisation minérale de pointe particulièrement fiable, efficace et écologique. La gamme des produits

Plus en détail

Azote dans la rotation : Quelles pistes actuelles pour le valoriser?

Azote dans la rotation : Quelles pistes actuelles pour le valoriser? Azote dans la rotation : Quelles pistes actuelles pour le valoriser? Laurent Bedoussac ENFA, INRA UMR AGIR, Toulouse Eric Justes INRA, UMR AGIR, Toulouse Quelles solutions «innovantes» face aux enjeux

Plus en détail

Fertilisation, comment concilier efficacité et responsabilité?

Fertilisation, comment concilier efficacité et responsabilité? Fertilisation, comment concilier efficacité et responsabilité? 10 propositions pour demain le cercle CERES Sommaire Éditorial... 3 Résumé... 4 état des lieux... 6 10 propositions pour Demain..........

Plus en détail

Améliorer la teneur en protéines des blés

Améliorer la teneur en protéines des blés Améliorer la teneur en protéines des blés Baisse des teneurs en protéines des blés français Sujet de dimension nationale, la lente érosion des teneurs en protéines des blés français depuis 5 à 6 campagnes

Plus en détail

ANALYSES DE LA QUALITE DES SOLS A PARTIR DE BIOINDICATEURS MICROBIENS EXPLOITATIONS AGRICOLES DE MANA

ANALYSES DE LA QUALITE DES SOLS A PARTIR DE BIOINDICATEURS MICROBIENS EXPLOITATIONS AGRICOLES DE MANA ANALYSES DE LA QUALITE DES SOLS A PARTIR DE BIOINDICATEURS MICROBIENS EXPLOITATIONS AGRICOLES DE MANA Anne-Marie DOMENACH Février 2012 SOMMAIRE I. Objectif : évaluer l impact d apports d intrants différents

Plus en détail

Un réseau d essais pluriannuels pour évaluer l effet d un apport raisonné de P et de K sur grandes cultures

Un réseau d essais pluriannuels pour évaluer l effet d un apport raisonné de P et de K sur grandes cultures Un réseau d essais pluriannuels pour évaluer l effet d un apport raisonné de P et de K sur grandes cultures Claire Aumond (invivoagrosolutions), Philippe Gérard (Vivescia), Philippe Eveillard (UNIFA) I)

Plus en détail

ARVALIS-Institut du végétal

ARVALIS-Institut du végétal Localisation des engrais au semis du maïs : approches agronomiques Adéquation avec les cinétiques d absorption de la culture Mobilité des éléments et mise à disposition aux racines Risques de toxicité

Plus en détail

Les éléments de cette ligne directrice ont été élaborés à partir des prémisses suivantes :

Les éléments de cette ligne directrice ont été élaborés à partir des prémisses suivantes : Ligne directrice de l Ordre des agronomes du Québec (OAQ) (Adoptée par le Bureau de l OAQ le 20 septembre 2003) Règle générale L article 31 du Règlement sur les exploitations agricoles (REA) stipule que

Plus en détail

Impact de l introduction des légumineuses dans les systèmes de culture sur les émissions de N 2 O

Impact de l introduction des légumineuses dans les systèmes de culture sur les émissions de N 2 O Impact de l introduction des légumineuses dans les systèmes de culture sur les émissions de N 2 O Premiers résultats marquants du projet CASDAR LEG-N-GES Cohan J.P., Cadillon A., Dubois S., Duval R., Flenet

Plus en détail

La gestion des oligo-éléments sur les légumes en terres minérales

La gestion des oligo-éléments sur les légumes en terres minérales FERTILISEZ DIFFÉREMMENT La gestion des oligo-éléments sur les légumes en terres minérales Denis Lévesque, technologue, Expert en sols et fertilisants AGENDA 1. Définition et rôles des oligo-éléments 2.

Plus en détail

Fertilité des sols et fertilisation pour la production du bleuet sauvage

Fertilité des sols et fertilisation pour la production du bleuet sauvage Fertilité des sols et fertilisation pour la production du bleuet sauvage Introduction Le bleuet sauvage est une plante vivace qui croît naturellement sur plusieurs types de sol mais que l on retrouve le

Plus en détail

Les éléments mineurs: Est-ce important pour les céréales? Gilles Tremblay, agronome, M. Sc. CÉROM

Les éléments mineurs: Est-ce important pour les céréales? Gilles Tremblay, agronome, M. Sc. CÉROM Les éléments mineurs: Est-ce important pour les céréales? Gilles Tremblay, agronome, M. Sc. CÉROM Compositions chimiques des céréales ÉLÉMENTS SOURCE POURCENTAGES C, H, O PHOTOSYNTHÈSE 90 N, P, K SOL,

Plus en détail

Fumure de fond P-K. Action d été. C est le moment de choisir. Rabais CHF 2. /100 kg en mai et juin «L assurance d être satisfait»

Fumure de fond P-K. Action d été. C est le moment de choisir. Rabais CHF 2. /100 kg en mai et juin «L assurance d être satisfait» Fumure de fond P-K C est le moment de choisir Action d été en mai et juin 2014 «L assurance d être satisfait» www.landor.ch Fumure de fond P-K 15 % de phosphate (PS) 30 % de potasse (KCI) 2 % de magnésium

Plus en détail

Question N 2- Prise en compte de la volatilisation des engrais minéraux

Question N 2- Prise en compte de la volatilisation des engrais minéraux AVIS du COMIFER-RMT F&E sur une question posée par les ministères Le lundi 1er juillet 2013 Question N 2- Prise en compte de la volatilisation des engrais minéraux Le calcul de la dose prévisionnelle d

Plus en détail

Suivis fertilité du sol

Suivis fertilité du sol Suivis fertilité du sol Objectif de l'étude Mieux connaître l'impact de l'entretien du sol sur sa fertilité Un indicateur simple retenu : la fourniture d'azote qui dépend directement de la minéralisation

Plus en détail

La fertilisation organique dans les supports de culture. Introduction de Mohammed BENBRAHIM, RITTMO

La fertilisation organique dans les supports de culture. Introduction de Mohammed BENBRAHIM, RITTMO La fertilisation organique dans les supports de culture Introduction de Mohammed BENBRAHIM, RITTMO N minéralisable (% Norg) Comment gérer la fertilisation organique dans un support de culture? 100 90 80

Plus en détail

LE FRACTIONNEMENT DES MATIERES ORGANIQUES DU SOL

LE FRACTIONNEMENT DES MATIERES ORGANIQUES DU SOL Biologie du sol - 8pages 1/10/03 9:34 Page 2 LE FRACTIONNEMENT DES MATIERES ORGANIQUES DU SOL Au laboratoire : d après l INRA de Versailles Agitation de 50 g de terre séchée avec 250 ml d hexamétaphosphate

Plus en détail