Le défi des Familles Eco-Engagées. Engagées. Guide de la ventilation l étanchéité à l air

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le défi des Familles Eco-Engagées. Engagées. Guide de la ventilation l étanchéité à l air"

Transcription

1 Le défi des Familles Eco-Engagées Engagées Guide de la ventilation ventilation et de l étanchéité à l air

2 La ventilation d un bâtiment permet : - d évacuer l air vicié, chargé en humidité et en polluants - d évacuer les odeurs - de faire entrer de l air neuf pour nos besoins en oxygène - de fournir aux appareils à combustion l oxygène dont ils ont besoin pour fonctionner sans danger pour notre santé. (Sauf dans le cas d une VMC double flux) - de limiter les risques de moisissures en régulant le taux d humidité dans le logement - de consommer moins d énergie pour le chauffage qu avec ventilation manuelle Chaque type de ventilation possède des entrées et des sorties d air.

3 La ventilation par défauts d étanchéité et ouvertures des fenêtres : Les défauts d étanchéité constituent les entrées d air parasites : par exemple la porte donnant dans la cave, la trappe du grenier, les contours de fenêtres mal posées, le réseau de distribution d électricité, les passages pour les évacuations d eau usées et des conduites de chauffage dans la dalle basse, le conduit de cheminé Tous ces «trous» contribuent à une entrée d air extérieur non désirée et non maîtrisée. Des fuites d air sont observées lorsqu il y a une différence de pression entre l intérieur chaud et l extérieur froid. Elles peuvent aussi être plus rarement dues au vent. Cette ventilation n étant pas maitrisée, elle s avère : - insuffisante en été et en intersaison, lorsque la température extérieure se rapproche de celle intérieure. - trop importante en hiver, lors de grand froid. De plus, ces fuites, laissant pénétrer l air froid au profit de l air chaud, sont généralement à l origine d une sensation d inconfort près des fenêtres ou escaliers, et causent des pertes d énergie importantes. Dans certains bâtiments collectifs construits dans les années 60 et 70, des grilles peuvent se trouver sur une colonne de ventilation. L air est aspiré naturellement puis évacué à l extérieur. De l air extérieur entre par les grilles d aération prévues dans la cuisine ou la salle de bain. Bien que plus efficaces que les simples défauts d étanchéité des maisons individuelles, ces systèmes n assurent pas un renouvellement constant et suffisant tout au long de l année. La ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux : Les sorties d air se trouvent dans les pièces humides : salle de bain, WC et cuisine, buanderie. Ces bouches sont reliées par des gaines à un caisson aspirant l air. Les entrées d air sont généralement des réglettes placées dans les pièces de vie au dessus des fenêtres: salon, chambres et bureau. Ces dispositifs sont conçus pour laisser entrer un certain débit d air dans le bâtiment. Ce débit est calculé en fonction du volume du logement.

4 Ainsi l air circule des «pièces de vie» vers les «pièces humides» aérant tout le logement. Système dit «Hygro A» ou «Hygro B» : Le débit d air des entrées et des sorties peut être régulé en fonction de l humidité présente dans la pièce. Quand le taux d humidité est important, les bouches de ventilation s ouvrent plus, laissant passer un plus grand débit d air. On parle alors de VMC simple flux Hygroréglable. Il en existe 2 types : - Hygro A : seules les bouches d extraction sont hygroréglables - Hygro B : les bouches d extraction et les entrées d air sont hygroréglables. Ce système maîtrisant mieux les entrées d air froid, il permet un gain thermique plus important que le précédent. La ventilation mécanique contrôlée double flux C est un système équipé de deux ventilateurs : un ventilateur pour l insufflation de l air neuf provenant de l extérieur et un second pour l extraction de l air vicié du logement. Afin de ne pas insuffler de l air froid en hiver, l air neuf est réchauffé par les calories présentes dans l air extrait du logement au moyen d un échangeur thermique. L entrée d air dans le logement ne se fait plus directement depuis l extérieur. L air insufflé dans les logements passe par le caisson double flux et l échangeur thermique. Chaque pièce de vie (chambre, salon, bureau ) est équipée d une entrée d air par laquelle le ventilateur souffle l air neuf. Les sorties d air se trouvent dans les pièces humides : salle de bain, WC et cuisine. Ces bouches sont reliées par des gaines au caisson. A l intérieur, le ventilateur permet d extraire l air de la maison. L air qui sort croise via l échangeur thermique l air froid entrant, et le réchauffe alors. La perte de chaleur est minime, et le débit de ventilation est régulé. Attention : Les systèmes de combustion à l intérieur du bâtiment (cuisinière à gaz, chaudière, poêle) qui possèdent leur propre arrivée d air sont proscrits pour ne pas entrer en conflit avec la ventilation double flux. Une cuisinière gaz nécessite deux trous dans le mur afin de faire entrer de l air pour la combustion et de faire sortir les produits de la combustion. Si une VMC double flux est installée, celle-ci va alors extraire l air intérieur grâce à son ventilateur d extraction. En revanche l air n entrera plus par les bouches de la VMC prévues à cette effet, mais par les trous prévus pour la cuisinière (ou tout autre défaut d étanchéité à l air). L air choisi le chemin le plus simple. La VMC double flux fonctionnera comme un système simple flux, et les économies d énergie engendrées seront alors bien en deçà de celles estimées. Il est donc conseiller d installer une VMC double flux dans un bâtiment étanche à l air au moins au niveau BBC soit 0,8m3/m²/h et de prévoir des arrivées d air

5 comburant indépendantes et étanches pour les appareils à combustion afin d éviter tous risques de dégagements de CO liés à une mauvaise combustion. Les pertes de chaleur par renouvellement d air : Dans un bâtiment on peut distinguer deux types de pertes de chaleur par renouvellement d air : - Les pertes de chaleur dues aux défauts d étanchéité. Si le bâtiment possède une VMC alors tous les défauts d étanchéité peuvent être traqués et bouchés. Cette démarche est même conseillée afin d optimiser le rendement de la VMC. Si le bâtiment ne possède pas de VMC ces défauts d étanchéité assurent alors la ventilation plus ou moins suffisante du logement. Ils évacuent de manière non contrôlée l air vicié et l humidité du bâtiment. Boucher tous les défauts d étanchéité (comme expliqué dans le paragraphe «travaux d étanchéité à l air») sans mettre en place un système de VMC peut avoir des conséquences graves pour le logement et ses occupants : inconfort (sensation d étouffement), mauvais renouvellement de l air intérieur (dégradation de la qualité de l air intérieur, apparition de problèmes respiratoires, d allergie, asthme ), problème d humidité (condensation, moisissure, risque pour l enveloppe du bâtiment ) - Les pertes de chaleur dues au système de ventilation du bâtiment qui assure le renouvellement de l air. Dans le paragraphe suivant, nous verrons comment réduire la consommation électrique de la VMC et comment minimiser les pertes de chaleur dues à ce système. Les petits gestes pour la ventilation Ne pas boucher les entrées et les sorties d air :La ventilation a pour rôle d évacuer l humidité du logement. Si elle est bouchée, l humidité s accumule dans le bâtiment et se condense à la rencontre d un point froid : fenêtres, ponts thermiques.on remarquera que les moisissures apparaissent le plus souvent dans ces endroits Dépoussiérez régulièrement les entrées d air. Ne pas humidifier les entrées d air hygroréglables.

6 Humidité et confort : - Chauffer de l air sec demande moins d énergie que de chauffer de l air humide. - la sensation de confort dans une pièce dépend aussi du taux d humidité à l intérieur du logement. : - air trop sec = gène respiratoire - air trop humide = sensation de froid plus importante. A 19, le taux d humidité relative doit se situer entre 40% et 70% pour avoir une sensation de confort satisfaisante. Entretenir la VMC : Nettoyer trois fois par an les bouches d extraction des pièces humides. Les démonter, les laver à l eau chaude et les refixer. Nettoyez une fois (voire 2 fois) par an les filtres d insufflation et d extraction d une VMC double flux. Si vous ne le faites pas, le rendement peut être divisé par 2. Une VMC bruyante ce n est pas normal, le système est peut être mal conçu. - Les gaines et le ventilateur sont mal dimensionnés - Les gaines rigides bougent dans l espace technique - La vitesse de rotation du ventilateur est peut être trop élevée - Les pâles du ventilateur sont tordues A noter que les entrées d air d une VMC simple flux laissent pénétrer les bruits extérieurs. L installation d entrées d air acoustiques pallie à cet inconvénient. Utilisation de la VMC : Il existe plusieurs vitesses sur la VMC. Un interrupteur peut vous permettre de commuter à distance entre la petite et la grande vitesse. Lorsque vous produisez de l humidité, durant la cuisine ou pendant une douche, la ventilation sera sur la vitesse élevée pour évacuer rapidement l humidité. Cette vitesse consomme plus d énergie que la vitesse faible qui permettra de maintenir un air sain tout le reste du temps. Un ventilateur pour une maison individuel a une puissance d environ 10W. La consommation pour une VMC simple flux sera d environ 100 kwh par an. La consommation électrique sera plus grande pour une VMC double flux ou une VMC simple flux tournant à vitesse maximale toute l année. Point de rosé :

7 Le point de rosé est l endroit ou l humidité sous forme de vapeur passe à l état liquide. Il existe plusieurs possibilités physiques : - Soit la température diminue et l humidité passe de l état gazeux à l état liquide. Dans un bâtiment ce phénomène arrive quand de l humidité contenue dans l air rencontre un point froid, un pont thermique, une vitre, etc. - Soit l humidité augmente fortement. Deux exemples : - la buée dans la douche même si le chauffage est à 21 C - un bâtiment qui n arrive pas à évacuer l humidité émise quotidiennement par les occupants. (Plus de 5L par jour avec la respiration, la cuisson, la salle de bain) A partir d une certaine température et si le bâtiment n est pas ventilé, il se peut que l humidité contenue dans la pièce dépasse le taux d humidité potentiellement acceptable par l air. Ainsi l humidité ambiante se transforme en liquide. Le même raisonnement peut être fait pour une paroi froide (murs, toitures). Voilà comment une accumulation d humidité, des points froids et un manque de ventilation font apparaître des moisissures. Le fait de laisser le chauffage sur la position hors gel (soit 8-12 C) permet d atténuer dans la majorité des cas ce phénomène à l intérieur du logement. Si le bâtiment est très mal isolé et mal ventilé, le risque de condensation et donc de moisissures est très important. Le schéma représente le phénomène de pont thermique. Lorsque le bâtiment n est pas ventilé, l humidité s accumule dans le logement. La jonction entre la dalle et le mur est un point froid. Quand l humidité rencontre le froid, il y a un phénomène de condensation. Travaux d étanchéité à l air : Dans la plupart des maisons construites après les années 80 le plus gros poste de pertes de chaleur est le renouvellement d air dû aux défauts d étanchéités. Les défauts d étanchéités à l air sont généralement visibles au niveau des prises électriques, des évacuations d eau, du chauffage, des caissons de volet roulant, des portes d entrée ou de garage, trappes et fenêtres, des liaisons façades/planchers bois.

8 Le but est de minimiser les entrées d air qui vont créer un inconfort. Pour cela il existe différents matériaux plutôt facile à mettre en œuvre. Voici un cas où le traitement d étanchéité à l air est nécessaire. Ici, l étanchéité à l air est traitée avec du platre rajouté autour des conduites. Dans d autres cas, elle peut être traitée grâce à un film spécifique et du ruban adhésif pour calfeutrer la conduite. Pour les câbles traversant les murs (câbles électriques par exemple), vous pouvez utiliser des bandes adhésives étirables ou des manchons en caoutchouc. Le câble est à passer à l intérieur du manchon et le film à coller sur le mur. Il faut cependant vérifier si le diamètre est bien ajusté sinon l étanchéité à l air ne sera pas assurée. Ceci est à mettre en œuvre au niveau des prises électriques du local chauffé. La décoration intérieure autour des prises sera à reprendre. Une autre solution est possible au niveau du compteur éléctrique s il se situe hors volume chauffé. Un bouchon étanche peut être placé entre les câbles et le fourreau avant la distribution dans la maison ou les arrivées alimentant le tableau peuvent être calfeutrées. Pour cela vous pouvez utiliser un enduit spécial. Vous pouvez aussi construire un caisson autour des départs de gaines afin de considérer les gaines dans le volume chauffé. Ceci nécessite des travaux plus lourds. De cette façon le tableau électrique est considéré dans le volume chauffé et étanche à l air.

9 Les coffres de volets roulants sont de très grosses sources d infiltrations. Traiter l étanchéité à l air à ce niveau est important. Pour cela utilisez des joints sur les trappes de visites et du joint silicone en périphérie du coffre lui-même. Vous pouvez aussi utiliser un stop vent comme le dessin ci-dessous et rajouter de l isolant dans le caisson tant que la place le permet. Pour aller plus loin : Les problématiques d étanchéité à l air et de VMC sont souvent accompagnées de questions concernant la qualité de l air intérieur. L air est il sain dans les bâtiments étanches à l air? Le site suivant vous permettra de trouver certaines informations : Observatoire de la qualité de l'air intérieure Pour en savoir plus sur la qualité de l air en Alsace : ASPA Alsace Site de l ADEME pour les particuliers Energivie.info

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Traquer les courants d air Quelques infos pour commencer LIENS UTILES Les problématiques d étanchéité à l air et de VMC sont souvent accompagnées de questions concernant la qualité de l air intérieur.

Plus en détail

LA VENTILATION (source: site internet de l'ademe) www.ademe.fr

LA VENTILATION (source: site internet de l'ademe) www.ademe.fr LA VENTILATION (source: site internet de l'ademe) www.ademe.fr NOUS AVONS TOUS BESOIN D'AIR FRAIS Renouveler l air de la maison est une nécessité vitale : - pour y apporter un air neuf et pourvoir à nos

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES GUIDE POUR LA PRESCRIPTION DES ENTRÉES D AIR SUR MENUISERIES PVC DANS L HABITAT SYNDICAT NATIONAL DE LA MENUISERIE PVC COMPOSITES 7-9, rue la Pérouse - 75784 PARIS

Plus en détail

Diagnostic du logement

Diagnostic du logement Diagnostic du logement Mise à jour novembre 2014 Fiche réalisée par Héliose Les 5 clés de la basse consommation ❶ Isolation de l enveloppe ❺ Energies renouvelables ❷ Ventilation et étanchéité à l air ❹

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance OCTOBRE 2013 Certification, visites sur site et écarts récurrents sur les installations de VMC 1. Certification, visites sur site et écarts récurrents Fort de 130000 logements neufs visités à ce jour,

Plus en détail

Ventilations d habitations, présentation et comparaison

Ventilations d habitations, présentation et comparaison DOSSIER VENTILATION Page 1 / 7 Ventilations d habitations, présentation et comparaison INTRODUCTION Nous passons 90 % de notre temps chez nous, dans des bureaux ou des usines, des moyens de transports,

Plus en détail

L habitat. Habitat et santé. doit respirer. Les partenaires. DDASS du Bas-Rhin. DDE du Bas-Rhin. Centre Antipoison. Ville de Strasbourg

L habitat. Habitat et santé. doit respirer. Les partenaires. DDASS du Bas-Rhin. DDE du Bas-Rhin. Centre Antipoison. Ville de Strasbourg Habitat et santé L habitat doit respirer Les partenaires DDASS du Bas-Rhin DDE du Bas-Rhin Centre Antipoison Ville de Strasbourg Service de Pneumologie des HUS A.D.I.L. CAF pour éviter d avoir cela chez

Plus en détail

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX.

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. source Helios Le puits canadien ou provençal, comme la ventilation mécanique double flux, s inscrivent dans la nouvelle politique de construction. Le premier est très

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : 1 Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE Bruxelles Environnement VENTILATION : introduction théorique Pierre DEMESMAECKER ICEDD Objectif(s) de la présentation Comprendre pourquoi ventiler

Plus en détail

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF GUIDE TECHNIQUE CONSOMMATEURS MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF Document préparé par le Service technique et inspection de chantiers de l Association provinciale

Plus en détail

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix Les P r o d u i t s facilité d intégration facilité d installation gains énergétiques renforcés : rendement stable quelle que soit la température

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Fiches pratiques. La ventilation performante. Principe de fonctionnement. Gérer - Informer - Préserver - Économiser

Fiches pratiques. La ventilation performante. Principe de fonctionnement. Gérer - Informer - Préserver - Économiser Fiches pratiques Gérer - Informer - Préserver - Économiser La ventilation performante La ventilation a pour vocation d évacuer l air vicié des logements. Renouveler l air ambiant par l apport d air frais

Plus en détail

Fiches pratiques. La ventilation performante. Principe de fonctionnement. Gérer - Informer - Préserver - Économiser

Fiches pratiques. La ventilation performante. Principe de fonctionnement. Gérer - Informer - Préserver - Économiser Membre du réseau rénovation info service Fiches pratiques Gérer - Informer - Préserver - Économiser La ventilation performante La ventilation a pour vocation à renouveler l air des logements et améliorer

Plus en détail

Confort thermique FICHE TECHNIQUE

Confort thermique FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Confort thermique 2 4 6 CONNAÎTRE > Qu est-ce que le confort thermique? > Les paramètres du confort thermique > Créer les conditions du confort thermique REGARDER > Isolation des parois

Plus en détail

Bien ventiler votre logement. Guide de bonne gestion en 8 questions

Bien ventiler votre logement. Guide de bonne gestion en 8 questions Bien ventiler votre logement Guide de bonne gestion en 8 questions Mai 2015 PREAMBULE BIEN VENTILER SON LOGEMENT EST PRIMORDIAL AFIN DE GARANTIR UN LOGEMENT SAIN! Dans près de 95% des cas, les problèmes

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr Généralités La ventilation : une nécessité vitale... et réglementaire! La ventilation est une obligation légale pour tous les logements construits après 1982. Les textes imposent notamment «une aération

Plus en détail

FAITES VITE! VOTRE LOGEMENT FUIT!

FAITES VITE! VOTRE LOGEMENT FUIT! L'étanchéité à l'air des logements FAITES VITE! VOTRE LOGEMENT FUIT! Alain DEZELUT, Chargé de mission bâtiment Grenelle DDT du Val-d'Oise 1 L'étanchéité à l'air des logements SOMMAIRE -7 raisons de s'intéresser

Plus en détail

VENTILATION. Maison individuelle OBJET REGLEMENTATIONS. (toutes époques de construction)

VENTILATION. Maison individuelle OBJET REGLEMENTATIONS. (toutes époques de construction) VENTILATION Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET Lors de travaux de rénovation énergétique ambitieux, visant le niveau Bâtiment Basse Consommation, une attention particulière doit

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement BBC

Bienvenue dans votre logement BBC Bienvenue dans votre logement Ce guide est là pour vous aider à bien utiliser votre appartement. Conservez le précieusement, afin de pouvoir le consulter en cas de doute. SOMMAIRE les points clés L isolation

Plus en détail

Diagnostic De Performance ÉnergÉtique

Diagnostic De Performance ÉnergÉtique ELÉMENTS DE THERMIQUE Diagnostic De Performance ÉnergÉtique Mesurer la performance énergétique La conduction La conduction est un transfert de chaleur entre solides. L exemple plaque électrique. La plaque

Plus en détail

Cycle de formation énergie environnement 2015-2016

Cycle de formation énergie environnement 2015-2016 Cycle de formation énergie environnement 2015-2016 Ventilation générale des bâtiments : concepts techniques et applications pratiques dans les immeubles de logements Martial Götz Présentation du : 19.11.2015

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE 1. Introduction Une installation de climatisation centralisée est constituée d un ensemble de matériels ayant les fonctions suivantes

Plus en détail

Le chauffage. Défi FAEP

Le chauffage. Défi FAEP Le chauffage Défi FAEP Les aspects abordés L impact du chauffage sur les consommations Les bonnes questions à se poser Lutter contre les parois froides Exemple avec une famille moyenne La part du chauffage

Plus en détail

VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES. produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE

VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES. produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE PourQuoi Ventiler? sans ventilation les polluants s accumulent > de nombreuses

Plus en détail

Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives

Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives Maisons BBC et passives Qualité d air intérieur et ventilation Confort thermique Solutions préconisées Mise en œuvre Maintenance prix De l importance

Plus en détail

100% anti-odeurs. la V.M.I Ventilation Mécanique Insufflée. 100% économique 100% anti-humidité 100% confort 100% anti-condensation 100% sain

100% anti-odeurs. la V.M.I Ventilation Mécanique Insufflée. 100% économique 100% anti-humidité 100% confort 100% anti-condensation 100% sain 1 100% anti-odeurs la V.M.I Ventilation Mécanique Insufflée 100% économique 100% anti-humidité 100% confort 100% anti-condensation 100% sain 2 L importance de l air que nous respirons On peut s'abstenir

Plus en détail

Fédépassif février 2014. 31, rue de la Vedette 67700 Saverne Tél 09 72 34 89 59 www.fedepassif.fr. Jean Claude Tremsal

Fédépassif février 2014. 31, rue de la Vedette 67700 Saverne Tél 09 72 34 89 59 www.fedepassif.fr. Jean Claude Tremsal Fédépassif février 2014 31, rue de la Vedette 67700 Saverne Tél 09 72 34 89 59 www.fedepassif.fr Jean Claude Tremsal Le fonctionnement d un bâtiment La conception Historique du renouvellement de l air

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Les systèmes de climatisation Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Les systèmes de climatisation Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

AIDE AU PRE-DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS EN PRECARITE ENERGETIQUE Grille d évaluation remplie par :... date & heure : / / /

AIDE AU PRE-DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS EN PRECARITE ENERGETIQUE Grille d évaluation remplie par :... date & heure : / / / Grille d évaluation remplie par :......................... date & heure : / / / Coordonnées du bénéficiaire : Nom :........................................ Prénom :................................... Adresse

Plus en détail

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE T.Flow Le système qui ré-invente l eau chaude. SYSTEME Ventiler Produire l ECS 2 FONCTIONS Bienvenue dans un monde tempéré. Système de Températion Domestique T.Flow Bienvenue

Plus en détail

La Perméabilité à l air ou comment aller vers le BBC

La Perméabilité à l air ou comment aller vers le BBC La Perméabilité à l air ou comment aller vers le BBC 1 Le LABEL BBC «effinergie» en MI Passe par 2 obligations Choix constructif et technique Structure Isolation Ventilation Source de chauffage Production

Plus en détail

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK Les problématiques environnementales dues à une trop grande consommation d énergie ne peuvent plus être négligées aujourd hui. La

Plus en détail

Et la ventilation créa l eau chaude

Et la ventilation créa l eau chaude VENTILATION DOUBLE EFFET VMC BBC + CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE Les P r o d u i t s 75 % D ÉCONOMIES SUR LA CONSOMMATION LIÉE À L EAU CHAUDE CHAUFFAGE DE L EAU JUSQU À 62 C AVEC LA POMPE À CHALEUR 10 %

Plus en détail

CONSTRUIRE avec l ÉNERGIE. Engagement Volontaire des Architectes & des Entreprises La ventilation des habitations. Janvier 2009

CONSTRUIRE avec l ÉNERGIE. Engagement Volontaire des Architectes & des Entreprises La ventilation des habitations. Janvier 2009 CONSTRUIRE avec l ÉNERGIE naturellement! Engagement Volontaire des Architectes & des Entreprises La ventilation des habitations Janvier 2009 CSTC-CCW-FPMs-IFAPME-UCL-ULg-UWA Exemple pratique D Calcul des

Plus en détail

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE Didier ROSPIDE - Sandra RIPEAU 15/03/12 Présentation Bâtiments passifs CCI Plan de la conférence Présentation du concept Passif Le 1ère

Plus en détail

La moisissure. Causes Prévention Combattre

La moisissure. Causes Prévention Combattre La moisissure Causes Prévention Combattre Moisissure La moisissure, qu est-ce que c est? Elément écologique indissociable de notre environnement naturel. Terme générique désignant une multitude d espèces

Plus en détail

Les solutions hygroréglables en pavillon

Les solutions hygroréglables en pavillon GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR N 1 Les solutions hygroréglables en pavillon Basse consommation et économies d'énergie Qualité d'air : ventilation intelligente Silence Pourquoi Ventiler? Sans ventilation les

Plus en détail

BBC*, suivez le guide!

BBC*, suivez le guide! BBC*, suivez le guide! Les bons réflexes à avoir dans un logement performant *Bâtiment Basse Consommation Le BBC, c est quoi? Votre logement se situe dans un Bâtiment Basse Consommation qui consomme peu

Plus en détail

L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives

L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives Vivre sainement avec un hygromètre pour air ambiant. L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives au climat et ce en fonction de la saison et de la

Plus en détail

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie?

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? L ELECTRICITE Le lave-linge Un lavage à 30 C consomme 3 fois moins d énergie qu un lavage à 90 C Les basses températures suffisent la plupart du

Plus en détail

L enjeu de la ventilation

L enjeu de la ventilation L enjeu de la ventilation Laurent Cabau France Air L enjeu de la ventilation Sous deux aspects: Réglementaire et Sanitaire Besoins, débits Techniquement et réglementaire Simple flux autoréglable Simple

Plus en détail

La Ventilation. Réalisation C. Kermarrec TECHNOSOL

La Ventilation. Réalisation C. Kermarrec TECHNOSOL La Ventilation Qu est ce qu une Ventilation? La ventilation est dans le bâtiment, le dispositif permettant le renouvellement d air dans les pièces. Les fonctions essentielles du renouvellement de l air

Plus en détail

I) Comment ça marche?

I) Comment ça marche? La ventilation mécanique contrôlée (VMC) favorise le renouvellement de l'air d un logement pour plus grand confort. La ventilation apporte un air plus sain en évacuant les odeurs et les fumées des logements.

Plus en détail

Energie et bâtiments (10) L étanchéité à l air

Energie et bâtiments (10) L étanchéité à l air Energie et bâtiments (10) L étanchéité à l air Depuis de nombreux mois, nous avons parcouru ensemble pas à pas les différents aspects qui permettent d isoler au mieux un bâtiment. Nous avons ainsi analysé

Plus en détail

MAISON BBC TD1 VENTILATION DANS UNE HABITATION (VMC DOUBLE FLUX) BAC PRO Electrotechnique, énergie, équipements communicants TD 1

MAISON BBC TD1 VENTILATION DANS UNE HABITATION (VMC DOUBLE FLUX) BAC PRO Electrotechnique, énergie, équipements communicants TD 1 MAISON BBC TD1 VENTILATION DANS UNE HABITATION (VMC DOUBLE FLUX) Page : 1/9 Fonction du métier : F0 Etude Tâches mises en œuvre : T03 Prendre en compte les enjeux environnementaux, la maîtrise de la consommation

Plus en détail

Entretien de votre logement : Qui fait quoi?

Entretien de votre logement : Qui fait quoi? Entretien de votre logement : Qui fait quoi? Entretien de votre logement : Qui fait quoi? L annexe à votre contrat intitulé «Les Réparations Locatives» reprend en détail les parties et installations de

Plus en détail

Aération des logements

Aération des logements Fiche technique Aération des logements 2 6 6 8 11 Connaître Les besoins d aération Historique de la réglementation Les différents modes d aération Regarder Les signes d une aération déficiente La ventilation

Plus en détail

L histoire de la ventilation des logements s écrit avec l amélioration thermique des bâtiments.

L histoire de la ventilation des logements s écrit avec l amélioration thermique des bâtiments. LA PLACE DE LA VENTILATION DANS L'EXISTANT Concilier la performance énergétique et la Qualité de l'air Intérieur LES FICHES THEMATIQUES L histoire de la ventilation des logements s écrit avec l amélioration

Plus en détail

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE 36% DE CRÉDIT D'IMPÔTS Loi de finance 2011 T.Flow Un système révolutionnaire 2 en 1 Seul

Plus en détail

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Nicolas BLONDET, Prescripteur habitat ALDES représentant UNICLIMA Qualité de l'air : les enjeux 4 juillet 2013 Toulouse Attestation acoustique

Plus en détail

Thermographie infra-rouge des bâtiments

Thermographie infra-rouge des bâtiments Espace Centre & Ouest Vosges Thermographie infra-rouge des bâtiments Pierre Pellégrini Conseiller énergie Avec les soutiens de : 1 Au programme Energies et bâtiments Principes de la thermique du bâtiment

Plus en détail

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur.

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur. La ventilation en rénovation r : Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur Octobre 2010 Introduction Il s agit de présenter ici le point de vue d un maître

Plus en détail

DESIGN INDUSTRIE PERSONNALISATION BOIS ÉNERGIE. BOIS ÉNERGIE Hall B / Allée Q Stand 20 DOSSIER DE PRESSE

DESIGN INDUSTRIE PERSONNALISATION BOIS ÉNERGIE. BOIS ÉNERGIE Hall B / Allée Q Stand 20 DOSSIER DE PRESSE INDUSTRIE PERSONNALISATION DOSSIER DE PRESSE DU 13 au 16 MARS 2014 DOSSIER DE PRESSE SALON 2014 INDUSTRIE PERSONNALISATION INNOVATIONS CHEMINÉ E S POUJOULAT Cheminées Poujoulat présente au Concours de

Plus en détail

Chambéry, le 07 avril 2011 Sandrine Charrier / Romuald Jobert

Chambéry, le 07 avril 2011 Sandrine Charrier / Romuald Jobert Chambéry, le 07 avril 2011 Sandrine Charrier / Romuald Jobert Objectifs de la présentation Connaître les origines de la perméabilité à l air et sa mécanique Identifier les enjeux de l étanchéité à l air

Plus en détail

LA VENTILATION. La ventilation est indispensable pour un air intérieur sain et à température constante.

LA VENTILATION. La ventilation est indispensable pour un air intérieur sain et à température constante. L'énergie est notre avenir, économisons-la! LA VENTILATION L avis des Experts Economies d énergie : + La ventilation est indispensable pour un air intérieur sain et à température constante. + Elle élimine

Plus en détail

aéraulix 2 Aides ventilez * Financières produit conforme rt 2012 Des économies d énergie en toutes saisons Un confort optimal Une intégration simple

aéraulix 2 Aides ventilez * Financières produit conforme rt 2012 Des économies d énergie en toutes saisons Un confort optimal Une intégration simple chauffe-eau thermodynamique sur air extrait : ventilation et eau chaude aéraulix BÉNÉFICES produit conforme rt 0 Des économies d énergie en toutes saisons Un confort optimal Une intégration simple ventilez

Plus en détail

les clés de la réussite de la ventilation double flux

les clés de la réussite de la ventilation double flux les clés de la réussite de la ventilation double flux Questions fréquentes sur la VMC double flux Le commercial nous annonce 80% d'économies de chauffage avec une VMC double flux... Qu'en pensez vous?

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE

BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE www.arpe-mip.com BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE NIVEAU POUR UN ÉQUIVALENT T EMEN D ÉCLAIR 4 ampoules classiques de 100 W = 560 * 1 lampe halogène de 300 W = 400 * 4 lampes basse consommation de 20 W = 128

Plus en détail

La ventilation mécanique contrôlée pour l habitat individuel

La ventilation mécanique contrôlée pour l habitat individuel La ventilation mécanique contrôlée pour l habitat individuel 1. Le renouvellement d air dans la maison Renouveler l air de la maison est une nécessité vitale: pour y apporter un air neuf et pourvoir à

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

Sans un apport d air neuf régulier,

Sans un apport d air neuf régulier, Étude Débits minimaux exprimés en m 3 /h, fixés par l article 3 de l arrêté du 24 mars 1982 : Cuisine Salle de bain Autre salle d eau WC unique WC multiple 1 75 15 15 15 15 2 90 15 15 15 15 3 105 30 15

Plus en détail

MAISON BBC TP VMC DOUBLE FLUX. Durée : 4heures Travaux Pratiques sur la VMC Double Flux Classe de terminale Page : 1/20

MAISON BBC TP VMC DOUBLE FLUX. Durée : 4heures Travaux Pratiques sur la VMC Double Flux Classe de terminale Page : 1/20 MAISON BBC TP VMC DOUBLE FLUX sur la VMC Double Flux Classe de terminale Page : 1/20 Fonction du métier Tâches mises en œuvre Compétences terminales F2 Réalisation F3 Mise en service T2-1 Câbler et raccorder

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Christophe Bresson, CLCV Emilie Oddos, CNL 38 David Gonnelaz, ALE Christophe Weber, Maison de l Habitant Maison de l Habitant AU PROGRAMME

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

DEMONSTRATION CONCRETE ET SANS APPEL

DEMONSTRATION CONCRETE ET SANS APPEL COMMENT ECONOMISER DE L ENERGIE, RETROUVER LE CONFORT ET REDUIRE LA FACTURE DE TRAVAU D AMELIORATION DE PERFORMANCES ENERGETIQUE Un investissement divisé par 4 Pour 100 % de satisfaction Le conseil en

Plus en détail

Bouches de soufflage chauffantes ECO LA MARQUE DES PROS Chauffage par ventilation pour maisons passives.

Bouches de soufflage chauffantes ECO LA MARQUE DES PROS Chauffage par ventilation pour maisons passives. LA MARQUE DES PROS Bouches de soufflage chauffantes ECO Chauffage par ventilation pour maisons passives. Bouches de soufflage chauffantes ECO Chauffage par ventilation pour maisons passives La récupération

Plus en détail

!"#$$#$$% &!'()%'*+,-./%01%,2+-3% -4./3-1*3% !"#$%&!'(#&!# )#*%"+,-%""($(",#&(#'.#$.-/%"#0+%'%1-2!(#,34(#+56"('(,##7#

!#$$#$$% &!'()%'*+,-./%01%,2+-3% -4./3-1*3% !#$%&!'(#&!# )#*%+,-%($(,#&(#'.#$.-/%#0+%'%1-2!(#,34(#+56('(,##7# &!'()%'*+,-./%01%,2+-3% -4./3-1*3% Module de formation Réseau Chênelet Construction!"#$%&!'(#&!# )#*%"+,-%""($(",#&(#'.#$.-/%"#0+%'%1-2!(#,34(#+56"('(,##7# F1: Protéger l'habitant durablement Q1: Résistance

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 6 décembre 2011 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

Lesbasesde la therm ique

Lesbasesde la therm ique Lesbasesde la therm ique 22 Les enjeux Le confort des occupants en toute saison L hygiène et la santé (besoin en oxygène odeurs fumées) Pérennité du bâtiment (condensation, gel) Economie d énergie Préservation

Plus en détail

Pose de menuiseries. Plan général. Les fonctions de la menuiseries. Terminologie. Généralités de mise en œuvre. Pose en neuf. Pose en rénovation

Pose de menuiseries. Plan général. Les fonctions de la menuiseries. Terminologie. Généralités de mise en œuvre. Pose en neuf. Pose en rénovation Les fonctions de la menuiseries Pose de menuiseries Plan général Terminologie Généralités de mise en œuvre Pose en neuf Pose en rénovation Les volets roulants La ventilation 1 Les fonctions de la menuiserie

Plus en détail

Vmc pavillonnaire solutions double flux Haut rendement Guide de la qualité d air. les

Vmc pavillonnaire solutions double flux Haut rendement Guide de la qualité d air. les Vmc pavillonnaire solutions double flux Haut rendement Guide de la qualité d air les P r o d u i t s économies de chauffage filtration de l air confort toutes saisons Duolix MAX Duolix MAX Hygro Duolix

Plus en détail

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique Guide filière sur le chauffe-eau thermodynamique QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔTS* VMc BBc + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix. les 5 CHAUFFE-EAU

CRÉDIT D IMPÔTS* VMc BBc + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix. les 5 CHAUFFE-EAU VMc BBc + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix les P r o d u i t s 75 % D ÉconoMies sur la consommation liée À l eau chaude chauffage De l eau JusQu À 62 c avec la PoMPe À chaleur 10 %

Plus en détail

ALLIANCE & CONFORT+ DOSSIER DE PRESSE. Augmenter le rendement de l appareil de chauffage au bois et diminuer la facture énergétique

ALLIANCE & CONFORT+ DOSSIER DE PRESSE. Augmenter le rendement de l appareil de chauffage au bois et diminuer la facture énergétique DOSSIER DE PRESSE MARS 2015 ALLIANCE & CONFORT+ Augmenter le rendement de l appareil de chauffage au bois et diminuer la facture énergétique www.fcba.fr Cheminées Poujoulat, leader européen des systèmes

Plus en détail

La ventilation. La ventilation facilite l'aération des locaux en évacuant l'air vicié et en le renouvelant par de l'air frais.

La ventilation. La ventilation facilite l'aération des locaux en évacuant l'air vicié et en le renouvelant par de l'air frais. La ventilation La ventilation facilite l'aération des locaux en évacuant l'air vicié et en le renouvelant par de l'air frais. I) La ventilation naturelle La ventilation naturelle est assurée par des entrées

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DOMOTIQUE U32 SCIENCES PHYSIQUES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DOMOTIQUE U32 SCIENCES PHYSIQUES BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DOMOTIQUE U32 SCIENCES PHYSIQUES SESSION 2012 Durée : 2 heures Coefficient : 2 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR

DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR DESCRIPTION D UN CIRCUIT DE CHAUFFAGE A EAU CHAUDE LE SENS DE LA PENTE LE RADIATEUR EN FONTE

Plus en détail

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous!

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous! Remboursez nous! Marre d avoir froid Énergie trop chère Isolons nous! Isoler plus pour dépenser moins LA RT 2012 OU COMMENT RÉDUIRE MES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES EN CONSTRUISANT MA MAISON DANS LE RESPECT DE

Plus en détail

Système de ventilation :

Système de ventilation : Système de ventilation : QAI et acoustique, retours terrain Emmanuelle Briere, Anne-Marie Bernard, ALLIE AIR Jean Courtois Emmanuelle Brière, Uniclima Colloque CIDB Novembre 2008 Sommaire Présentation

Plus en détail

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2...

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... Fervent défenseur de l accession à la propriété depuis plus de 25 ans, avec à son actif plus de 20 000 maisons réalisées

Plus en détail

T.Flow CRÉDIT D'IMPÔTS. Plus performant et plus silencieux! NOUVELLE GÉNÉRATION BÉNÉFICIEZ DE VMC HYGRORÉGLABLE & CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE

T.Flow CRÉDIT D'IMPÔTS. Plus performant et plus silencieux! NOUVELLE GÉNÉRATION BÉNÉFICIEZ DE VMC HYGRORÉGLABLE & CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE VMC HYGRORÉGLABLE & CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE NOUVELLE GÉNÉRATION Plus performant et plus silencieux! BÉNÉFICIEZ DE CRÉDIT D'IMPÔTS Selon loi de finances en vigueur Un système révolutionnaire 2 en 1

Plus en détail

DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé

DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Numéro de l interviewé : - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé 1. Etat apparent du logement 11. Logement

Plus en détail

Ventilation d écurie. Figure 1A Ventilation transversale avec entrées d air et ventilateurs muraux.

Ventilation d écurie. Figure 1A Ventilation transversale avec entrées d air et ventilateurs muraux. Ventilation d écurie Le confort des personnes et des animaux, dans un bâtiment, dépend principalement du système de ventilation et de chauffage. Les divers buts de l exploitant du bâtiment dicteront les

Plus en détail

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires Vous devez fournir les attestations de PC et de fin de travaux Attestation au depôt de pc : 1 Votre extension doit respecter les exigences de la élément par élément Attestation fin de travaux : Cette attestation

Plus en détail

Etanchéité à l air Elément déterminant

Etanchéité à l air Elément déterminant Etanchéité à l air Elément déterminant Comment assurer la continuité lors de la pose de châssis Confédération Construction Bruxelles -Capitale 28 avril 2011 André BAIVIER ISOPROC le principe de l isolation

Plus en détail

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012 Réglementation thermique Avec Maison Hibou Avec Maisons CTVL MAISON HIBOU FOUSSE INDUSTRIES

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique: détails techniques Bruxelles Environnement LA VENTILATION HYGIÉNIQUE François LECLERCQ et Thomas LECLERCQ MATRIciel sa Bilan énergétique

Plus en détail

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique :

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Maison BBC : Bâtiment Basse Consommation Lors de la vente ou

Plus en détail

HéVéO II FIL. Efficacité LA PERFORMANCE EN TOUTE SIMPLICITÉ VENTILATION DOUBLE FLUX TRÈS HAUT RENDEMENT COMMANDE FILAIRE. 92% certifiée. www.nather.

HéVéO II FIL. Efficacité LA PERFORMANCE EN TOUTE SIMPLICITÉ VENTILATION DOUBLE FLUX TRÈS HAUT RENDEMENT COMMANDE FILAIRE. 92% certifiée. www.nather. LA PERFORMANCE EN TOUTE SIMPLICITÉ Efficacité 92% certifiée VMC HéVéO II FIL VENTILATION DOUBLE FLUX TRÈS HAUT RENDEMENT COMMANDE FILAIRE certifi ée www.nather.fr HéVéO II FILAIRE certifi ée La centrale

Plus en détail

La ventilation double flux

La ventilation double flux 4 La ventilation double flux Une ventilation performante des bâtiments est incontournable pour la qualité de l air intérieur, la pérennité du bâti, et une bonne maîtrise des consommations énergétiques.

Plus en détail

Eddy Cloutier ing. PA LEED, PCMV

Eddy Cloutier ing. PA LEED, PCMV Récupération de chaleur Les technologies et leurs applications CONGRÈS DE L AGPI 2009 Eddy Cloutier ing. PA LEED, PCMV Plan de match! Introduction Les 3R de l énergie d un bâtiment Où l énergie s enfuit-elle?

Plus en détail

RENOUVELER L AIR DES BÂTIMENTS Qualité de mise en œuvre des systèmes de ventilation en résidentiel et tertiaire - Constat et analyse

RENOUVELER L AIR DES BÂTIMENTS Qualité de mise en œuvre des systèmes de ventilation en résidentiel et tertiaire - Constat et analyse RENOUVELER L AIR DES BÂTIMENTS Qualité de mise en œuvre des systèmes de ventilation en résidentiel et tertiaire - Constat et analyse Fabrice RICHIERI - CETE du Sud-Ouest Rappel du contexte réglementaire

Plus en détail

La VMC hygroréglable ATLANTIC. Toutes les solutions pour l habitat VMC HYGROREGLABLE. VMC Hygro Type EA VMC Hygro Type EB VMC Hygro Gaz

La VMC hygroréglable ATLANTIC. Toutes les solutions pour l habitat VMC HYGROREGLABLE. VMC Hygro Type EA VMC Hygro Type EB VMC Hygro Gaz www.atlantic-ventilation.com VMC HYGROREGLABLE La VMC hygroréglable ATLANTIC Toutes les solutions pour l habitat VMC Hygro Type EA VMC Hygro Type EB VMC Hygro Gaz La VMC hygroréglable ATLANTIC, toutes

Plus en détail

VMC. respire! Et la maison. Les différents composants de la VMC. Bouches de sortie d air. Entrées d air. Ventilateurs (logement collectif)

VMC. respire! Et la maison. Les différents composants de la VMC. Bouches de sortie d air. Entrées d air. Ventilateurs (logement collectif) Les différents composants de la VMC. Entrées d air EA Groupes de ventilation (logement individuel) Bouches de sortie d air BAP Color Bouche Hygro WC Ventilateurs (logement collectif) VMC Et la maison respire!

Plus en détail