Introduction aux technologies de construction & à l architecture

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction aux technologies de construction & à l architecture"

Transcription

1 Introduction aux technologies de construction & à l architecture Suzel Balez (& Vincent Rigassi) MOBAT Systèmes constructifs: Principes & objectif Un bâtiment est un produit généralement unique (situation, contextes, usages, ), qui n'est pas que la somme des parties mais avant tout un assemblage constituant des systèmes cohérents ayant des interactions avec les systèmes existants (naturels globaux et locaux, culturels, patrimoniaux, infrastructures type VRD, transports en commun, la composition (mixité) sociale, etc.). Ces systèmes répondent à diverses fonctions du bâtiment selon les interdépendances entre exigences attendues selon leurs natures, leurs échelles et leurs durées. diverses natures: essentielles (fondement même du bâti, rôle d'abri), selon les usages (aspects culturels, sociologiques, individuels), contextuels (données du lieu et du contexte) diverses échelles (impacts sur l'environnement global planétaire, sur l'environnement local: site, contexte ou impacts sur l'environnement intérieur) durabilité ou longévité, quelle durée de vie du bâtiment, type et fréquences d'entretien et de maintenance. 2 1

2 Systèmes constructifs: exigences & fonctions Exigences "essentielles": Assurer la sécurité (stabilité, feu et utilisation): résistances mécaniques et stabilité, sécurité incendie et sécurité d'utilisation (chutes, chocs, fluides) Préserver la santé et assurer le confort: "environnement intérieur"aspects physiques et dynamiques: Hygiène santé confort (aspect hygrothermiques, olfactifs, visuels, acoustiques); concept énergétiques des installation (chaleur, éclairage, ventilation, sanitaire); variations selon les rythmes jour, saisons; la tenue dans le temps, etc.) Préserver l'environnement (extérieur): préserver les ressources (ressources énergétiques, épuisement de ressources solides, Eau), Réduire les pollutions (air, eau, déchets, pollutions, nuisances) Assurer l'usage: commodités, utilisation, flexibilité locaux et équipements, sécurité, adaptabilité et flexibilité du bâtiment 3 Systèmes constructifs: exigences & fonctions 4 2

3 Systèmes constructifs: Principes structurels Comment porter la couverture? Ouvertures percements? Espace «traditionnel» Espace «moderne» 5 MURS OUVERTURES PLANS Enveloppe monolithique Espace contenu, lumière ponctuelle, murs continus Structure maçonnée + remplissage Espace tramé, lumière ponctuelle, murs épais symétriques Ossature porteuse + remplissage Espace tramé, lumière uniforme, murs =cloisons Blocs autosatbles Espace cerné ou fluide, lumière uniforme ou ponctuelle, murs épais 6 3

4 Choix des systèmes constructifs: Incidences spatiales Incidences constructives 7 TYPES DE CONTRAINTES Ecrasement TYPES DE SOLUTIONS Murs non porteurs Maçonnerie de remplissage Charges excentriques verticales Charges excentriques horizontales Flambement Murs porteurs Murs épais Murs minces avec contreforts Charges horizontales: Pression uniforme (vent) Murs minces avec chaînages Pression concentrée (séisme) Maçonnerie armée 8 4

5 Systèmes constructifs: stabilité - structures Parois associées Système constructif porteur Murs Planchers Béton et maçonnerie Bois Acier Béton et maçonnerie Bois Acier Poteaux / poutres Maçonneries de remplissage Torchis ou béton de remplissage Parois légères autoportantes Acier et isolant, façade légère panneau façade rideau Bardage industrialisé Poutres BA+ béton coulé, avec prédalle, ou précontraint Poutres BA+ hourdis sur poutrelles en béton ou acier Poutres, solives et plancher bois Poutres bois et dalle collaborante bois/béton Poutres acier et bacs acier collaborants + dalle de compression béton Murs / planchers Béton, Maçonneries porteuses Murs de rondins Murs porteurs à ossature bois et panneaux bois Murs porteurs à ossature acier contreventée Béton coulé, avec prédalle, ou précontraint Hourdis sur poutrelles en béton ou acier Solives et plancher bois Dalle collaborante bois/béton bacs acier collaborants + dalle de compression béton 9 Systèmes constructifs: stabilité - structures 10 5

6 Typologie Systèmes constructifs: Enveloppe monolithique 11 Typologie Systèmes constructifs: Enveloppe monolithique 12 6

7 Typologie Systèmes constructifs: Enveloppe monolithique 13 Typologie Systèmes constructifs: Enveloppe monolithique 14 7

8 Typologie Systèmes constructifs: Enveloppe monolithique 15 Typologie Systèmes constructifs: Maçonnerie ponctuelle 16 8

9 Typologie Systèmes constructifs: Maçonnerie ponctuelle 17 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 18 9

10 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 19 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 20 10

11 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 21 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 22 11

12 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 23 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 24 12

13 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 25 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 26 13

14 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 27 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 28 14

15 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 29 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 30 15

16 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 31 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 32 16

17 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 33 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 34 17

18 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 35 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 36 18

19 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 37 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 38 19

20 Typologie Systèmes constructifs: Franchissements, arcs, voûtes, 39 Typologie Systèmes constructifs: Blocs autostables 40 20

21 Typologie systèmes constructifs: Blocs autostables 41 Typologie Systèmes constructifs: Blocs autostables 42 21

22 Typologie systèmes constructifs: Blocs autostables 43 Typologie Systèmes constructifs: Blocs autostables Eladio Dieste 44 22

23 Typologie Systèmes constructifs: Blocs autostables Eladio Dieste 45 Typologie Systèmes constructifs: Blocs autostables 46 23

24 Typologie systèmes constructifs: Blocs autostables 47 Typologie systèmes constructifs: Blocs autostables 48 24

25 Typologie systèmes constructifs: Blocs autostables 49 Systèmes constructifs: Ossatures 50 25

26 Typologie systèmes constructifs: Ossature - remplissage 51 Typologie systèmes constructifs: Ossature - remplissage 52 26

27 Typologie systèmes constructifs: Ossature - remplissage 53 Typologie systèmes constructifs: Ossature - remplissage 54 27

28 Typologie systèmes constructifs: Ossature - remplissage 55 Typologie systèmes constructifs: Ossature - remplissage 56 28

29 Typologie systèmes constructifs: Ossature - remplissage 57 Typologie systèmes constructifs: Ossature - remplissage 58 29

30 Typologie systèmes constructifs: Ossature - remplissage 59 Typologie systèmes constructifs: Ossature - remplissage 60 30

31 Dispositions constructives: charges & chaînages Allège indépendante chaînage haut Chaînages périphériques continus ou partiels = linteau Ouverture toute hauteur chaînage linteau Ouverture entre blocs indépendants chaînage linteau Arcs et double chaînage haut 61 Maçonnerie: Calepinage 62 31

32 Dispositions constructives: armatures 63 Dispositions constructives: ossatures & remplissages 64 32

33 Dispositions constructives: ossatures & remplissages PRINCIPES DE LIAISON LIAISON "DISSOCIEE" PRINCIPES D'ETANCHEITE JOINT ELASTIQUE COUVRE- JOINT LIAISON ASSOCIEE ENDUIT CONTINUITE DE LA MACONNERIE LIAISON SOUPLE FORME ADAPTEE 65 Vocabulaire : des fondations aux couvertures en passant par les équipements 66 33

34 Le terrain 67 Sol Coupe 68 34

35 Voies et réseaux divers (VRD)

36 Assainissement collectif 71 Assainissement autonome 72 36

37 Terrassements 73 Terrassement pour création de fondation simple (semelle filante) 74 37

38 Maçonnerie Reprise en sous œuvre d une fondation existante 75 Fondations Pieux flottants (bois) Dalle flottante Pieux forés (flottants béton) Pieux porteurs 76 38

39 77 Murs Murs de soutènement 78 39

40 Enveloppe : Composition de murs 79 Enveloppe 80 40

41 La Maçonnerie: Principes 81 La Maçonnerie: Principes Un système organisé de petits éléments empilés La cohésion entre éléments est assurée par le mortier Des systèmes constructifs performants aux efforts en compression La maçonnerie nécessite des formes adaptées 82 41

42 La Maçonnerie: Le Mortier Assurer la cohésion de tous les éléments entre eux Le retrait: mauvaise transmission des efforts et hétérogénéité. Retrait vertical + horizontal Transmettre les efforts entre les éléments Distribuer les efforts sur toute la surface Prendre en compte le retrait durant la conception et durant la construction 83 La maçonnerie: Constituants 84 42

43 La maçonnerie: Constituants 85 La maçonnerie: Surfaces et jointoiements 86 43

44 Charpentes 87 Charpentes 88 44

45 Charpentes 89 Toitures 90 45

46 Toiture terrasse Une toiture-terrasse est constituée, de l intérieur vers l extérieur : d un élément porteur d un écran pare-vapeur d une isolation thermique d un revêtement d'étanchéité d une protection de ce revêtement de dispositifs accessoires et complémentaires (acrotères, souches, etc.) 91 Couverture 1. Tuiles 2. Faîtage 3. Pointe de pignon 4. Débord 5. Rive 6. Égout 7. Lambrequin 8. Passe de toit (soffite) 9. Croupe 10. Arêtier de croupe 11. Noue 12. Rive affleurante 13. Bavette de noue 14. Égout de solin 15. Bavette inférieure 92 46

47

48 95 Zinguerie 96 48

49 Second œuvre 97 Menuiserie, vitrerie 98 49

50 99 2. Étanchéité

51

52 Cloisons et parois 103 Plâtrerie

53

54 Chauffage et ventilation Les besoin d aération des logements est fonction de : La production de vapeur La température de chauffage Les caractéristiques de l air extérieur La présence d appareils de combustion 107 Les différents modes d aération L aération naturelle Ouverture des fenêtres Orifices hauts et bas dans la façade d une pièce Conduits d aération La ventilation mécanique VMC simple flux VMC double flux VMC gaz Hotte de cuisine

55 109 Équipements Circuit secondaire is olé CAPTEUR Circuit primaire is olé APPOINT Circuit primaire is olé

56 Planchers Fonctions: stabilité, isolation thermique & acoustique Bois massif, év + béton

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments Liste des DTU Documents techniques unifiés DTU 13 - Fondations DTU 13.11 DTU 13.12 DTU 13.2 DTU 13.3 DTU 14 - Cuvelage DTU 14.1 DTU 20 - Maçonnerie DTU 20.1 Fondations superficielles Règles pour le calcul

Plus en détail

Plans et perspectives

Plans et perspectives Plans et perspectives plain-pied & étage Henri RENAUD Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11630-6 Sommaire 3. Agencement des locaux : surfaces habitables et annexes... 27 N 4: Maison avec terrasse sous arcades

Plus en détail

choix du terrain d exécution Construire sa maison aux plans Henri RENAUD NOUVELLE ÉDITION Chambre 1 Terrasse Bains Séjour-Salon Loisirs Hall Garage

choix du terrain d exécution Construire sa maison aux plans Henri RENAUD NOUVELLE ÉDITION Chambre 1 Terrasse Bains Séjour-Salon Loisirs Hall Garage Du choix du terrain aux plans Construire sa maison d exécution Henri RENAUD Loisirs Garage Terrasse Cuisine Séjour-Salon Hall wc 7 6 5 1 2 3 4 Chambre 1 Bains Chambre 2 Porche d'entrée NOUVELLE ÉDITION

Plus en détail

CONSTRUIRE. Poteau poutre p.41. Ossature à panneaux p.42. Liaisons avec la structure. Jonction avec la toiture p.51. p.43.

CONSTRUIRE. Poteau poutre p.41. Ossature à panneaux p.42. Liaisons avec la structure. Jonction avec la toiture p.51. p.43. CONSTRUIRE Poteau poutre p.41 Liaisons avec la structure p.43 Jonction avec la toiture p.51 Capillarité p.43 Ouvertures -avec pré-cadres p.44 - sans pré-cadres p.47 Fondations p.42 Seuils p.50 Ossature

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE. 1361m²

NOTICE DE SECURITE. PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE. 1361m² NOTICE DE SECURITE PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE DEMANDEUR : Ville de Berck sur mer BATIMENT : surface : - SHON : 1361m² DESCRIPTION SOMMAIRE DE L ETABLISSEMENT : Construction d une

Plus en détail

Les parois horizontales-les planchers

Les parois horizontales-les planchers Les parois horizontales-les planchers SOMMAIRE 1- Terminologie.... 2 2- Fonctions des parois horizontales.... 3 Armatures des planchers B.A.... 4 3- Représentation graphique : plans de coffrages des planchers

Plus en détail

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01 F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-0 Fiche d exemples de solutions techniques aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubriques AE-AI-TH/PE Acoustique e & e, Thermique Hiver et Performance Energétique

Plus en détail

Façades à ossature bois

Façades à ossature bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Façades à ossature bois A. Onillon 1 Façades à ossature bois Arnaud Onillon Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux 2 Façades à ossature bois A. Onillon

Plus en détail

ENAC - FACULTE DE L'ENVIRONNEMENT NATUREL, ARCHITECTURAL ET CONSTRUIT ECOLE D'ARCHITECTURE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE ELEMENTS CONSTRUCTIFS ET MATERIAUX I et II : CONSTRUCTION EXAMEN PROPEDEUTIQUE

Plus en détail

Ossature et plancher bois DCE

Ossature et plancher bois DCE tuile fortement galbée liteau BM 60/40 latte BM 30/40 film pare pluie isolation fibres de bois haute densité 80 mm de contreventement DWD 16 mm isolation fibre de bois 120 mm montant BM 4/120 fourrure

Plus en détail

DPGF LOT 20 GROS OEUVRE

DPGF LOT 20 GROS OEUVRE INSTALLATION DE CHANTIER Amenée du matériel, installation ens. 1,00 Etat des lieux ens. 1,00 Bungalow sanitaires U 1,00 Bungalow vestiaire U 1,00 Bungalow salle de réunion U 1,00 Branchement eau U 1,00

Plus en détail

JOURNÉE TECHNIQUE Atelier 3: Murs rideaux et ITE Epinal Le 25 février 2016

JOURNÉE TECHNIQUE Atelier 3: Murs rideaux et ITE Epinal Le 25 février 2016 > JOURNÉE TECHNIQUE Atelier 3: Murs rideaux et ITE Epinal Le 25 février 2016 Sommaire 2 /49 Termes et définitions Contexte réglementaire Les DTU Les documents complémentaires Murs rideaux: - Définition

Plus en détail

Construction d une maison individuelle passive à Hochfelden

Construction d une maison individuelle passive à Hochfelden RETOUR D EXPÉRIENCES Construction d une maison individuelle passive à Hochfelden DURANT LES TRAVAUX Crédit photo : Agence KMO Crédit photo : Agence KMO À Réception du projet Acteurs du projet Maître d

Plus en détail

COMMUNE DE LA ROCHEFOUCAULD Place Emile Roux LA ROCHEFOUCAULD

COMMUNE DE LA ROCHEFOUCAULD Place Emile Roux LA ROCHEFOUCAULD MAITRISE D OUVRAGE COMMUNE DE LA ROCHEFOUCAULD Place Emile Roux 16110 LA ROCHEFOUCAULD CONSTRUCTION D UN TENNIS COUVERT, D UN CLUB HOUSE, ET DE DEUX TERRAINS DE PLEIN AIR «POLE SPORTIF DE BEL AIR» LA ROCHEFOUCAULD

Plus en détail

Risque sismique. Les bonnes pratiques

Risque sismique. Les bonnes pratiques Risque sismique Les bonnes pratiques Spécialiste du domaine 1 Association Française du Génie Parasismique L AFPS organise des journées techniques ouvertes au plus large public L AFPS publie des guides,

Plus en détail

LES MATINALES DU CLT

LES MATINALES DU CLT Extension et restructuration du lycée des métiers du bâtiment et de l énergétique Brule Architectes associes mandataire / Le Bruit des Cailloux Architecte Paysagiste / EGIS Bâtiment Centre Ouest BE TCE

Plus en détail

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DOSAGE 17

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DOSAGE 17 WBLOCK est un nouveau matériau de construction à la fois écologique, économique et facile à mettre en œuvre. WBLOCK est un bloc à maçonner, composé en majorité de déchet de bois (à l exclusion de bois

Plus en détail

RÉNOVATION : OBLIGATION D ISOLATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2017

RÉNOVATION : OBLIGATION D ISOLATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2017 RÉNOVATION : OBLIGATION D ISOLATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2017 LES SOLUTIONS D ISOLATION THERMIQUE DE SOPREMA OU LA PERFORMANCE AU SERVICE DU CONFORT Le saviez-vous? Un logement ou un bâtiment mal ou

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE. Au cœur du logement collectif. Simplifiez l Isolation Thermique par l Intérieur

GUIDE TECHNIQUE. Au cœur du logement collectif. Simplifiez l Isolation Thermique par l Intérieur GUIDE TECHNIQUE Au cœur du logement collectif Simplifiez l Isolation Thermique par l Intérieur La prédalle en béton armé à correction de ponts thermiques intégrée Sommaire n Description n Disposition 6

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.8 Les revêtements 12.8.1 Les revêtements de sol 12.8.2 Les revêtements de mur 12.8.3 Les revêtements de plafond 12.8.4 Les revêtements

Plus en détail

OU EST L AMIANTE? DIRECCTE RHONE ALPES mars 2013

OU EST L AMIANTE? DIRECCTE RHONE ALPES mars 2013 OU EST L AMIANTE? DIRECCTE RHONE ALPES mars 2013 L AMIANTE UN PRODUIT MIRACLE Une roche naturel, jadis fortement utilisée pour ses qualités techniques : grande résistance au feu pas de conduction électrique

Plus en détail

NORMES DE CONSTRUCTION

NORMES DE CONSTRUCTION NORMES DE CONSTRUCTION Plus encore que dans tout autre domaine, le respect des normes est primordial en construction. En cas de litige, les textes officiels sont également primordiaux pour les experts

Plus en détail

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Ecole de musique de Gérardmer F. Lausecker 1 Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer François Lausecker Agence Lausecker architectes

Plus en détail

PERFORMANCE ACOUSTIQUE ET MATERIAUX ISOLANTS DANS LE BATIMENT

PERFORMANCE ACOUSTIQUE ET MATERIAUX ISOLANTS DANS LE BATIMENT PERFORMANCE ACOUSTIQUE ET MATERIAUX ISOLANTS DANS LE BATIMENT M. Villot C. Guigou-Carter C.S.T.B. Centre Scientifique et Technique du Bâtiment 24 Rue Joseph Fourier 38400 St Martin d Hères, France Contexte

Plus en détail

Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades légères... 2 Revêtements extérieurs de façade... 5

Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades légères... 2 Revêtements extérieurs de façade... 5 Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades en maçonnerie de petits éléments... 2 Façades en béton banché... 2 Façades en panneaux préfabriqués... 2 Façades légères... 2

Plus en détail

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général Olivier Barry Directeur Général 42 communes 6 500 logements 140 groupes Raréfaction des énergies Le contexte Gestion des ressources Prise de conscience politique à travers Le lancement du terme «facteur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Fiches pathologie bâtiment nouvelles cibles nouveaux outils!

DOSSIER DE PRESSE. Fiches pathologie bâtiment nouvelles cibles nouveaux outils! Septembre 2013 DOSSIER DE PRESSE Fiches pathologie bâtiment nouvelles cibles nouveaux outils! Les Fiches pathologie bâtiment, éditées et réactualisées régulièrement depuis 1995 par l Agence Qualité Construction

Plus en détail

Technologie : structure des ouvrages

Technologie : structure des ouvrages Technologie : structure des ouvrages 1 Technologie : structure des ouvrages Plan des interventions (8h00) : Bases de la conception d'un bâtiment Découpage fonctionnel d'un bâtiment Gros œuvre (GO) : éléments

Plus en détail

Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère)

Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère) Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère) Durée du thème : 30 minutes FEEBAT Module 1+2 - Isolation thermique 1 Pour réduire les consommations d énergie Pour

Plus en détail

Fiche technique bois

Fiche technique bois Fiche technique bois Fiche dûment remplie à joindre obligatoirement au dossier de participation pour concourir au Palmarès Régional Construction Bois. Nom du projet :... Année de livraison :... Surface

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Équipements. d un fonctionnement perturbé par des bouches condamnées. de la perméabilité à l air de l enveloppe mal maîtrisée.

Équipements. d un fonctionnement perturbé par des bouches condamnées. de la perméabilité à l air de l enveloppe mal maîtrisée. Équipements E.3 1/5 VMC simple flux Domaine d application Cette fiche traite des interfaces rencontrées dans les installations de ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux en bâtiment tollectif

Plus en détail

: EXTENSION DU POLE DE SANTE DES 2 VALLEES Lieu dit "Campagne d'en bas" SEIX

: EXTENSION DU POLE DE SANTE DES 2 VALLEES Lieu dit Campagne d'en bas SEIX Maître de l ouvrage : COMMUNAUTE DES COMMUNES DU CANTON D OUST 5 Chemin Trésors 09140 SEIX Maîtrise d œuvre :. Architectes : ANEL ARCHITECTES S.A.S 19 chemin de Pujole - 09200 SAINT-GIRONS. Bureau d études

Plus en détail

Sécurité incendie des constructions bois

Sécurité incendie des constructions bois 1 Sécurité incendie des constructions bois SECURITE INCENDIE Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours. 2 2 => éviter les risques de

Plus en détail

LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE

LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE Quelles recommandations d intervention pour le bâti ancien grenoblois? LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE Bâti ancien et développement durable -ANVPAH- 15 décembre 2010 Ville de Grenoble Contexte

Plus en détail

35e Atelier débat du 19 février CEACAP

35e Atelier débat du 19 février CEACAP OSSATURE BOIS en CONSTRUCTION MODERNE et PATHOLOGIE Claude LE GOVIC expert près la Cour d Appel de Paris et les Cours Administratives d Appel de Paris et Versailles 35e Atelier débat du 19 février 2014

Plus en détail

Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un rajout à une habitation

Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un rajout à une habitation Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un rajout à une habitation Le présent guide fournit aux propriétaires la liste des exigences requises pour présenter une demande de permis

Plus en détail

Les systèmes constructifs bois et leurs performances

Les systèmes constructifs bois et leurs performances 2 Les systèmes constructifs bois et leurs performances La construction bois trouve sa reconnaissance dans un contexte qui vise à minimiser les consommations d énergie. Le bois est plébiscité pour ses propriétés

Plus en détail

Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI)

Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) Rue du Donjon 58000, Nevers Présentation Disposition générale : le bâtiment de l'ancienne Armurerie de la caserne Pitié est une construction datant des

Plus en détail

SALLE DE LOISIRS. Carnet de détails DCE SAINTE GEMMES SUR LOIRE

SALLE DE LOISIRS. Carnet de détails DCE SAINTE GEMMES SUR LOIRE Carnet de détails SALLE DE LOISIRS SAINTE GEMMES SUR LOIRE Détails Cloisons Mobile + Boite acoustique D9 D1 Plafonds D2 Profil voirie Hors Lot D3 Structure métal D4 Développé structure métal D4b 1 D5 2

Plus en détail

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux Dossier technique A. DESCRIPTION 1. Description du produit Le Posyte est un matériau de très haute performance thermique destiné à la construction passive et positive à usage d habitation et commercial.

Plus en détail

Fiche technique bois

Fiche technique bois Fiche technique bois Fiche dûment remplie à joindre obligatoirement au dossier de participation pour concourir au Palmarès Régional Construction Bois. Merci d écrire lisiblement. Nom du projet :... Année

Plus en détail

Comportement au feu des systèmes de plancher mixte acier-béton. Exemple d application de la méthode de calcul simplifiée

Comportement au feu des systèmes de plancher mixte acier-béton. Exemple d application de la méthode de calcul simplifiée Comportement au feu des systèmes de plancher mixte acier-béton de la méthode de calcul simplifiée Contenu de la présentation de l exemple traité Vérification d une zone de calcul de la zone Nouvelle vérification

Plus en détail

Vivez votre Avenir et votre bien être dans votre Maison Bois

Vivez votre Avenir et votre bien être dans votre Maison Bois Vivez votre Avenir et votre bien être dans votre Maison Bois Vos Projets nous intéressent! Bois Concept Réalisations, est spécialisé dans la construction de maisons ossature bois basse consommation, bioclimatiques

Plus en détail

SWISS KRONO BOARD - UN LARGE CHOIX D OSB

SWISS KRONO BOARD - UN LARGE CHOIX D OSB - UN LARGE CHOIX D OSB Les OSB sont des panneaux ou dalles constitués de lamelles de bois orientées, utilisés majoritairement dans la construction de maisons individuelles, immeubles à ossature bois ou

Plus en détail

Pour les métiers du Bâtiment. Normes et fascicules de documentation

Pour les métiers du Bâtiment. Normes et fascicules de documentation Pour les métiers du Bâtiment Normes et fascicules de documentation Les NF DTU sont des normes qui précisent les conditions techniques de bonne exécution des ouvrages. Ils sont d application volontaire

Plus en détail

Habiter PRÉSENTATION. 25 mars le paysage en Limousin GRAMOND // SOCIE // RICARD

Habiter PRÉSENTATION. 25 mars le paysage en Limousin GRAMOND // SOCIE // RICARD le paysage en PRÉSENTATION 25 mars 2016 Donner une cohérence c est avant tout valoriser le «déjà là», les usages actuels, les caractéristiques physiques du site... le paysage en PROJET D HABITAT] PARTICIPATIF.

Plus en détail

L isolation en rénovation: dernières nouveautés

L isolation en rénovation: dernières nouveautés L isolation en rénovation: dernières nouveautés Bruxelles Environnement L importance de traiter le bâtiment dans sa globalité André BAIVIER ISOPROC INNOVISO Plan de l exposé Introduction Rappel de quelques

Plus en détail

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Sommaire 1 -Présentation n du CNIDEP 2 -Présentati ion du projet 3 -Les cibles de la HQE 4 -La gestion énergé

Plus en détail

CODE LOT OUVRAGE U QUANTITE PRIX UNITAIRE MONTANT

CODE LOT OUVRAGE U QUANTITE PRIX UNITAIRE MONTANT CODE LOT OUVRAGE U QUANTITE PRIX UNITAIRE MONTANT 1000 PREPARATION #REF! 1100 PREPARATION DES TRAVAUX 11 194,45 8 500,00 1110 CLI MAITRISE DE L'OUVRAGE 1111 CLI PROGRAMME 1112 CLI CONSULTATION AUTORITES

Plus en détail

Isolation des toitures de maisons individuelles, logements collectifs et ERP*, en neuf et en rénovation

Isolation des toitures de maisons individuelles, logements collectifs et ERP*, en neuf et en rénovation Nouvelles sous-faces & Panneaux de toiture Isolation des toitures de maisons individuelles, logements collectifs et ERP, en neuf et en rénovation éligible au Crédit d Impôt Transition Energétique (CITE)

Plus en détail

A.P.D C.C.T.P. Lot 01 - Démol / terrass / fondat / GO / VRD BUREAU D'ETUDES

A.P.D C.C.T.P. Lot 01 - Démol / terrass / fondat / GO / VRD BUREAU D'ETUDES EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION Allée de la Boétie 33400 TALENCE LOT : BUREAU D'ETUDES DOSSIER N PHASE A.P.D. C.C.T.P. Lot 01 - Démol / terrass / fondat / GO / VRD

Plus en détail

Une nouvelle approche industrielle pour la rénovation énergétique des bâtiments

Une nouvelle approche industrielle pour la rénovation énergétique des bâtiments Une nouvelle approche industrielle pour la rénovation énergétique des bâtiments Journée IHF Aquitaine du 29 septembre 2015 Christophe Bello Directrice Commercial - Syrthea Christophe@syrthea.com 06.19.58.11.31

Plus en détail

IMPRESSION. DONNÉE Moselle REPORTAGE

IMPRESSION. DONNÉE Moselle REPORTAGE REPORTAGE IMPRESSION DONNÉE Moselle La maison a été construite dans un quartier résidentiel, à moins d une dizaine de kilomètres de la frontière franco-luxembourgeoise. Elle présente une magnifique hauteur

Plus en détail

2 Les ensembles constituant le R.D.C

2 Les ensembles constituant le R.D.C 2 Les ensembles constituant le R.D.C Lisse de chaînage Paroi n 3 du RDC Paroi n 4 du RDC Paroi n 2 du RDC Cloison Terrasse du RDC Plancher du RDC Paroi n 1du RDC 2.1 Les éléments constituant le plancher

Plus en détail

Qualité Environnementale

Qualité Environnementale La Haute Qualité Environnementale Un enjeu majeur pour le développement durable EB 03/12/04 Le développement durable : Définition : Un mode de développement qui satisfait les besoins des populations d

Plus en détail

Construire en CLT D A U T R E S A P P L I C A T I O N S 4/2012

Construire en CLT D A U T R E S A P P L I C A T I O N S 4/2012 D A U T R E S A P P L I C A T I O N S 4/2012 Sommaire 1 BÂTIMENTS INDUSTRIELS ET COMMERCIAUX 1.1 Ancrage des murs 1.2 Noeud de jonction «paroi-toiture» 2 IMMEUBLES D HABITATION 2.1 Noeud de jonction «paroi

Plus en détail

PROJET FINAL - Séquence 1. Maison Bioclimatique. Architecture. 1 STI2D option Architecture et Construction 1AC

PROJET FINAL - Séquence 1. Maison Bioclimatique. Architecture. 1 STI2D option Architecture et Construction 1AC Maison Bioclimatique Architecture 1 STI2D option Architecture et Construction 1AC Sommaire 1. Introduction... 2 2. Formalisation du projet architectural... 2 2.1. Documents ressources... 2 2.2. Travail

Plus en détail

VILLE DE MANDRES LES ROSES

VILLE DE MANDRES LES ROSES VILLE DE MANDRES LES ROSES REHABILITATION DE LA MAISON DU PARC DES CHARMILLES DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISE D.P.G.F LOT T.C.E Edition du 31 janvier 2013 MAITRE D OUVRAGE ATELIER F.L. ARCHITECTURE

Plus en détail

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007 La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL Pascal LOCOGE - Décembre 2007 Qui sommes-nous? Un organisme précurseur de la certification, créé en 1974 Reconnu et indépendant,

Plus en détail

DE FAçADE JUSQU AUx P 5 MINI MINI

DE FAçADE JUSQU AUx P 5 MINI MINI DOCUMENTATION TECHNIQUE DU PAREMENT DE FAçADE JUSQU AUx FINITIOns MINI MINI P 5 Un système complet Le système est un système complet comportant des panneaux de vêtage standards ou spéciaux (élément d angle),

Plus en détail

DTU (Documents Techniques Unifiés)

DTU (Documents Techniques Unifiés) DTU (Documents Techniques Unifiés) Composition des DTU Un DTU peut se composer des documents suivants : Le cahier des clauses techniques (CCT) qui définit les conditions à respecter dans le choix et la

Plus en détail

Enveloppe thermique. Total isolation : 80 mm Bloc Béton Cellulaire. Tourcoing le 28/10/11

Enveloppe thermique. Total isolation : 80 mm Bloc Béton Cellulaire. Tourcoing le 28/10/11 Enveloppe thermique a- Plancher bas : U = 0,25 W/m 2 K - Dalle béton sur pieux, e = 200 mm - Résilient acoustique 20 mm - Complexe plancher chauffant : isolant PSE 60 mm - Complexe plancher chauffant :

Plus en détail

Les propriétés physico-chimiques des matériaux de construction

Les propriétés physico-chimiques des matériaux de construction Christian Lemaitre Les propriétés physico-chimiques des matériaux de construction Matière & matériaux Propriétés rhéologiques & mécaniques Sécurité & réglementation Comportement thermique, hygroscopique,

Plus en détail

la Halle Pajol à Paris : un bâtiment pilote et manifeste en termes de développement durable Françoise-Hélène Jourda, architecte

la Halle Pajol à Paris : un bâtiment pilote et manifeste en termes de développement durable Françoise-Hélène Jourda, architecte la Halle Pajol à Paris : un bâtiment pilote et manifeste en termes de développement durable Françoise-Hélène Jourda, architecte Jourda Architectes Paris HALLE PAJOL Anciennes messageries de la ville de

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE SOMMAIRE

NOTE TECHNIQUE SOMMAIRE «AQUATERRA» Rue Terra - ZAC de Beau Soleil 44118 LA CHEVROLIERE Opération de 9 logements collectifs et 9 individuels NOTE TECHNIQUE SOMMAIRE Etablie en application de l article R. 261-25 du Code de la

Plus en détail

U.C.D. Urban Concept Design. Néomur Banches isolantes ETA-12/ en cours. Procédé de construction des voiles béton. Plastbau Système.

U.C.D. Urban Concept Design. Néomur Banches isolantes ETA-12/ en cours. Procédé de construction des voiles béton. Plastbau Système. U.C.D Urban Concept Design présente: Néomur Banches isolantes ETA-12/ en cours Procédé de construction des voiles béton Plastbau Système en partenariat avec Présentation La société Urban Concept Design

Plus en détail

Communication technique LECTURE DE PLAN

Communication technique LECTURE DE PLAN S7.1- LECTURE DE PLAN On appelle dessins d architecture (car le plus souvent établis par un architecte) les documents graphiques (plans, coupes, façades, dessins de détail) où figurent l habitation telle

Plus en détail

Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton

Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton F. Lyon 1 Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton Florent Lyon Centre scientifique

Plus en détail

Chantier rue Huberti à Schaerbeek évolution chhronologique 22/02/2011 > 15/11/2011

Chantier rue Huberti à Schaerbeek évolution chhronologique 22/02/2011 > 15/11/2011 (1) : façade à rue avant transformation (22/02) (2) : façade côté jardin avant transformation (22/02) Page 1 sur 113 (3) : démolition du carrelage sur stabilisé (22/02) (4) : à gauche, tranchée pour le

Plus en détail

Caractéristiques techniques. Brique rectifiée pour monomur à isolation répartie ne nécessitant pas d isolation complémentaire

Caractéristiques techniques. Brique rectifiée pour monomur à isolation répartie ne nécessitant pas d isolation complémentaire POROTHERM Roulé 10,7/m 2 BRIQUE MONOMUR Maçonnerie Roulée haut. 249 mm cm long. 373 mm larg. 0 mm 189-465 Caractéristiques techniques Brique rectifiée pour monomur à isolation répartie ne nécessitant pas

Plus en détail

Solutions Façade. Maxi Terca. Voyez la vie en couleurs

Solutions Façade. Maxi Terca. Voyez la vie en couleurs Solutions Façade Maxi Terca Voyez la vie en couleurs énergie économie écologie émotion Solutions Façade Toiture Maxi Terca Mur de 22 à Isolation Thermique Intérieure (ITI) LES AVANTAGES Solution économique

Plus en détail

ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS

ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES SPÉCIALITÉ : GÉNIE CIVIL SESSION 2012 ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS DURÉE : 6 HEURES COEFFICIENT : 8 Ce sujet comprend : - Un Dossier

Plus en détail

LES FICHES CONSTRUCTION BOIS D AFCOBOIS CHOISIR LE BOIS : POURQUOI COMMENT

LES FICHES CONSTRUCTION BOIS D AFCOBOIS CHOISIR LE BOIS : POURQUOI COMMENT LES FICHES CONSTRUCTION BOIS D AFCOBOIS CHOISIR LE BOIS : POURQUOI COMMENT POURQUOI CONSTRUIRE EN BOIS? Pour l isolation thermique Un des grands avantages reconnu à la maison bois par tous les professionnels

Plus en détail

Lexique architectural

Lexique architectural Lexique architectural Abris de jardin : construction légère utilisée pour le petit outillage de jardin Abri pour animaux : Bâtiment fermé sur 2 côtés Acrotère : Couronnement placé à la périphérie d une

Plus en détail

Procédé de mur coffrant isolant Pour les murs d élévation Brevet France n 09/55713

Procédé de mur coffrant isolant Pour les murs d élévation Brevet France n 09/55713 Dossier de Mise en Oeuvre ALPHA CUBE Procédé de mur coffrant isolant Pour les murs d élévation Brevet France n 09/55713 Sommaire 1 - PLANS ET CALEPINAGE... 3 2 - DALLE AUTOPORTANTE ET ATTENTES... 3 3 -

Plus en détail

7 Introduction 9 Conception 9 21 Construction 22 Principales jonctions Mise en œuvre Entretien et maintenance

7 Introduction 9 Conception 9 21 Construction 22 Principales jonctions Mise en œuvre Entretien et maintenance SOMMAIRE 7 Introduction 9 Conception 9 1. Liaison véranda bâti existant 11 2. Typologie 13 3. Orientation 17 4. Fonctionnement de la maison avec la véranda 17 5. Dimensions et proportions 18 6. Autorisations

Plus en détail

Les outils du maçon. La taloche pour poser le mortier. L auge et la truelle pour prendre le mortier

Les outils du maçon. La taloche pour poser le mortier. L auge et la truelle pour prendre le mortier Les outils du maçon Document ressource L auge et la truelle pour prendre le mortier La taloche pour poser le mortier Le niveau pour vérifier si la surface est horizontale ou verticale Le fil à plomb pour

Plus en détail

SOMMAIRE Introduction Les ponts thermiques

SOMMAIRE Introduction Les ponts thermiques SOMMAIRE Introduction...........................................5 Les ponts thermiques....................................7 Définition.............................................8 Familles..............................................8

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 2 : MAÇONNERIE DE PETITS ÉLÉMENTS Chapitre 1 : Domaine d application

SOMMAIRE PARTIE 2 : MAÇONNERIE DE PETITS ÉLÉMENTS Chapitre 1 : Domaine d application 5 SOMMAIRE PARTIE 1 : FONDATIONS SUPERFICIELLES ET DALLAGES. 7 Chapitre 1 : Domaine d application............................9 Chapitre 2 : Fondations...................................... 11 1. Sols de

Plus en détail

BLOCS COFFRANTS ISOLANTS

BLOCS COFFRANTS ISOLANTS NOUVEAUTÉ BLOCS COFFRANTS ISOLANTS La solution SIMPLE, RAPIDE et ECONOMIQUE pour construire RT2012 et au-delà! développé et distribué par LE SYSTEME ISOLASUP Evolution Le choix d un bati durable et tres

Plus en détail

POROTHERM Biomur Roulé 37

POROTHERM Biomur Roulé 37 POROTHERM Biomur Roulé 37 long. 250 mm haut. 249 mm larg. 375 mm Maçonnerie Roulée cm Maçonnerie Traditionnelle cm Caractéristiques de la Brique rectifiée pour Monomur à isolation répartie ne nécessitant

Plus en détail

Température résultante d hiver (d après DTU) [ C]

Température résultante d hiver (d après DTU) [ C] Température résultante d hiver (d après DTU) [ C] Température résultante d été [ C] à titre indicatif Habitation Salle de séjour 18 23 à 25 Salle à manger 18 23 à 25 Cuisine 18 23 à 25 Salon 18 23 à 25

Plus en détail

MAISON A OSSATURE BOIS. Initiation

MAISON A OSSATURE BOIS. Initiation MAISON A OSSATURE BOIS Initiation 1 Le Marché de la Maison Individuelle en France En 2012 la construction bois, c est 2,16 Milliard d Euro: Décroissance du marché MOB de -9% Décroissance du marché traditionnel

Plus en détail

LES MATERIAUX atelier du 03 mars 2014

LES MATERIAUX atelier du 03 mars 2014 LES MATERIAUX atelier du 03 mars 2014 MATERIAU(X)? Définition(s) Question(s) Exemple(s) Grille(s) de lecture Conclusion(s) DEFINITION(S) D'un point de vue scientifique Par les usages Autres approches...

Plus en détail

x

x HABITAT BOIS ILLUSTRATION NON CONTRACTUELLE 14 14 ILLUSTRATIONS NON CONTRACTUELLES 20 20 6.96 6.444 0.4 x 0.5 3.14 3.00 2.624 3 x 2.15 ILLUSTRATION NON CONTRACTUELLE 20 20 6.96 6.444 3.14 3.00 2.624 1

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE. Ce document est remis dans sa totalité en fin d épreuve.

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE. Ce document est remis dans sa totalité en fin d épreuve. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier Page de garde... DT 1 Façades et pignons Surfaces habitables... DT 2 Plan de masse - Descriptif...

Plus en détail

AtElIER FERREt ARchItEctuRES IMMEuBlE M DOSSIER DE PRESSE

AtElIER FERREt ARchItEctuRES IMMEuBlE M DOSSIER DE PRESSE Atelier FERRET architectures IMMEUBLE M DOSSIER DE PRESSE 3/23 IMMEUBLE M Un immeuble bourgeois bordelais caractéristique du 18 è siècle À l état initial, cet appartement se constituait de deux plateaux

Plus en détail

TERRAWATT, LE TOIT-TERRASSE LE PLUS PERFORMANT

TERRAWATT, LE TOIT-TERRASSE LE PLUS PERFORMANT TERRAWATT, LE TOIT-TERRASSE LE PLUS PERFORMANT + ISOLANT + SÛR + FACILE POUR ÉVITER LA CONDENSATION ET LES MOISISSURES SOLUTION PERFORMANTE ET FIABLE POUR PLANCHERS HAUTS Corey Jenkins / Image Source /

Plus en détail

Thème : Introduction au Génie Civil

Thème : Introduction au Génie Civil Thème : Introduction au Lycée du B.T.P. Gaudier Brzeska - Saint Jean de Braye - Orléans page 1 Thème : Introduction au 1 - LE GENIE CIVIL 1.1 - DEFINITION Le est l ensemble des activités conduisant à la

Plus en détail

1 rue Jouhaux 33140 VILLENAVE d ORNON

1 rue Jouhaux 33140 VILLENAVE d ORNON NOTICE DESCRIPTIVE DES PRESTATIONS 1 rue Jouhaux 33140 VILLENAVE d ORNON 1. GENERALITES Gros œuvre structure Décapage du terrain. Fouilles en pleine masse. Traitement préventif antiparasitaire du sol.

Plus en détail

Guide de pose : BLOKIWOOD

Guide de pose : BLOKIWOOD Guide de pose : BLOKIWOO Lc Lvr lisse chainage Lc p p Bm Bm p Bm g g g lisse basse OM INNOV SS 777 voie Galilée - lpespace 73800 STE HELENE U L Tél : 04 58 14 03 19 Mail : info@blokiwood.fr Web : www.blokiwood.fr

Plus en détail

Les maçonneries parasismiques en pierre. Olivier Chèze

Les maçonneries parasismiques en pierre. Olivier Chèze Les maçonneries parasismiques en pierre Olivier Chèze Quels sont les nouveaux référentiels? Commençons par les anciens : - Règles PS 92 : tous les bâtiment - PSMI 92 : petits bâtiments (maisons individuelles

Plus en détail

Acoustique et mise en œuvre - Fiches à destination des professionnels de la mise en œuvre dans le bâtiment - Fiche n 1 : maçons - page 1

Acoustique et mise en œuvre - Fiches à destination des professionnels de la mise en œuvre dans le bâtiment - Fiche n 1 : maçons - page 1 Acoustique et mise en œuvre - Fiches à destination des professionnels de la mise en œuvre dans le bâtiment - Fiche n 1 : maçons - page 1 1.- Fiche «maçons» Le maçon contribue largement à la réussite de

Plus en détail

ENSEMBLE 6 MAISONS ATTENANTES (2x3) SURFACE AU SOL 243,60 M² (12 appartements)

ENSEMBLE 6 MAISONS ATTENANTES (2x3) SURFACE AU SOL 243,60 M² (12 appartements) ENSEMBLE 6 MAISONS ATTENANTES (2x3) SURFACE AU SOL 243,60 M² (12 appartements) 3 maisons façade crépi et 3 habillage en pierres naturelles TERRAIN 990 M² (36 x 27,50 mètres) 1 2 3 4 5 6 BARDAGE MURS EN

Plus en détail

Définition de l installation Définitions et choix du foyer Composants de conduits de fumée et de conduits de raccordement

Définition de l installation Définitions et choix du foyer Composants de conduits de fumée et de conduits de raccordement SOMMAIRE 7 Définition de l installation 9 Définitions et choix du foyer 9 1. Les âtres et les appareils à foyer ouvert 10 2. Les inserts 11 3. Les poêles à bûches 13 Composants de conduits de fumée et

Plus en détail

Conférence de presse. Analyse économique des systèmes constructifs béton et bois. Jeudi 19 mai 2016

Conférence de presse. Analyse économique des systèmes constructifs béton et bois. Jeudi 19 mai 2016 Conférence de presse Analyse économique des systèmes constructifs béton et bois Jeudi 19 mai 2016 Sommaire Une étude du Bureau Michel Forgue (bmf) pour Cimbéton 1 étude 2 objectifs Les conditions de l

Plus en détail

Isolation par l extérieur + parement enduit mince

Isolation par l extérieur + parement enduit mince Enveloppes et revêtements extérieurs Isolation par l extérieur + parement enduit mince D.1 1/5 Domaine d application Toute construction isolée par l extérieur en travaux neufs, hors maisons en bois. Dans

Plus en détail

Construction. Catalogue de détails. isoler mieux, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables

Construction. Catalogue de détails. isoler mieux, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Catalogue de détails Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Construction CONTENU Détails de raccords Maison très basse consommation Systèmes bois massif Support maçonné

Plus en détail

La réglementation. en matière de construction. Retour d expérience. Fabrice CONIN

La réglementation. en matière de construction. Retour d expérience. Fabrice CONIN La réglementation en matière de construction Retour d expérience Fabrice CONIN Les rubriques réglementaires Aération Garde-corps Fenêtres basses Passage du brancard Acoustique Thermique Accessibilité Sécurité

Plus en détail