«Les tranchées» Coupe type rappel des termes Densification (exigences, cas type ) Les moyens de compactage Les contrôles (essais, anomalies )

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Les tranchées» Coupe type rappel des termes Densification (exigences, cas type ) Les moyens de compactage Les contrôles (essais, anomalies )"

Transcription

1 Charte qualité des réseaux «Les tranchées» Coupe type rappel des termes Densification (exigences, cas type ) Les moyens de compactage Les contrôles (essais, anomalies ) 1

2 Coupe type d une tranchée 2

3 Rôle de chaque couche selon NF P Fond de tranchée : planéité et portance naturelle ou renforcée adaptées au réseau supporté Zone d enrobage : Appui continu pour le réseau Protection du réseau posé Garantir la bonne tenue de la tranchée et du réseau dans le temps Partie inférieure de remblai PIR : Garantir la bonne tenue de la tranchée dans le temps Partie supérieure de remblai PSR : Garantir la bonne tenue de la tranchée dans le temps Aptitude à supporter des sollicitations dynamiques Non gélive lorsque la protection supérieure est insuffisante Chaussée : Aptitude à supporter les sollicitations du trafic 3

4 Densification Définition des exigences de compactage 4

5 5

6 Objectifs de densification par cas type de tranchée Cas type I à IV selon la norme NFP

7 Les moyens de compactage Autres compacteurs Mixte (pneus et bille) Rouleaux double bille (petits terrassements, faible couche) Plaques vibrantes, pilonneuses (tranchées) 7

8 Les contrôles Essais courants Mesure du module sous chargement statique à la plaque (voiries) Mesure du module de déformation dynamique à la dynaplaque (voiries) Mesure du coefficient de réaction de Westergaard sous chargement statique d une plaque (dallage) Mesure de la déflexion à la poutre Benkelman (voiries) Mesure de la masse volumique et W% au gammadensimètre NF P NF P NF P NF P NF P Mesure de l épandage des liants à la bâche et au bac - Contrôle de la qualité du compactage au pénétromètre dynamique Détermination de la qualité de compactage par la méthode du Q/S Essais laboratoire : identifications GTR, mesure de l indice portant immédiat XP P et XP P

9 Type d essais Paramètres mesurés Domaine d utilisation Profondeur d investigations Essai de plaque Portances EV2 Remblais et couches de forme voiries(ev2) Diamètre plaque soit environ 60 à 80 cm Module de réaction Kw Remblais et couches de formes plate forme dallage (Kw) Essai à la dynaplaque Portances Edyn Remblais et couches de forme voiries (EV2) pour des linéaires importants (tracé routier) Déflexion Déformée en mm de la surface au passage d un essieu de 13 T Renforcement de structures de chaussées Réception de CDF traités aux liants hydrauliques à 7 et 28 jours Inférieure à 50 cm Mesures de densités et de teneur en eau au gammadensimètre Contrôle du compactage : Densités et teneur en eau : compacités en référence à un essai Proctor Remblais Couches de forme Assises de chaussée De 5 à 30 cm contrôle par couche en phase chantier Essai au pénétromètre à charge constante ou variable Contrôle du compactage : courbe de résistance qd comparée à deux courbes de refus et de référence données pour un matériau Remblais Couches de forme Assises de chaussée Remblais de tranchée De 0,50 m à 8 m (attention refus) 9

10 L essai à la dynaplaque Permet la mesure du module de déformation dynamique d une plate forme (pour des matériaux de Dmax=200mm) Principe: à partir d une masse tombant en chute libre sur une plaque d une hauteur Hi. Le déplacement de la plaque et la force appliquée sont enregistrées pendant le choc. Le comportement du sol est assimilé à celui d un ressort amorti. Matériel : camion dynaplaque ou remorque (CETE) ou plaque portatif dynamique (Sol Solution) Les valeurs retenues sont comparables avec l essai à la plaque statique. 10

11 Mesure de la masse volumique au gammadensimètre Permet de mesurer la masse volumique moyenne apparente d un matériau en place sur une épaisseur donnée (10 à 30cm) Principe : absorption par le matériau de photons gamma d énergie donnée émis par une source enfoncée préalablement à une profondeur déterminée. Détermination de, d et w. Réalisation d un essai Proctor de référence au préalable afin de déterminer les caractéristiques du matériau à compacter: d OPN et W OPN Détermination du taux de compactage moyen par rapport aux objectifs de compactage: Q4 : taux de compactage moyen >95% pour au moins 50% des points contrôlés (remblai) Q3 : taux de compactage moyen >98.5% pour au moins 50% des points contrôlés (couche de forme) Appareil utilisable dès lors que le matériau possède plus de 70 % de passant à 20 mm. Sonde gammadensimètre 11

12 Essais laboratoire Sont indispensables : en amont du chantier pour définir les objectifs, en cours de chantier pour contrôler la qualité, l homogéneité Essais couramment réalisés (en terrassements) Analyse granulométrique, VBS, teneur en eau, IPI, essai Proctor (identifications GTR), Los Angelès, MDE Étude de formulation traitement si matériaux traités 12

13 Qualité du compactage au pénétromètre à charge variable ou constante Permet la vérification de la compacité des sols mis en œuvre par rapports aux objectifs de compactage : q2 ASSISE DE CHAUSSEE, q3 CDF, q4 REMBLAI. Utilisé pour le contrôle de remblayage des tranchées Nécessité d une identification GTR et état hydrique des matériaux pour recalage par rapport aux courbes théoriques. Matériel fréquemment utilisé : pénétromètre dynamique de type Panda, Sedidrill ou Grizzly 13

14 Qualité du compactage au pénétromètre à charge constante (NF P ) Pénétromètre dynamique 14

15 Qualité du compactage au pénétromètre à charge variable (NF P ) Panda 2 pointe de 2cm² 15

16 Définition des anomalies ( NF P ) 16

17 17

18 18

19 19

20 Interprétation des courbes (selon le fascicule 70) Zone de remblai : Anomalie de type 1 ou 2 : essai acceptable Anomalie de type 3 ou 4 : essai non acceptable Zone d enrobage : Anomalie de type 1 : essai acceptable Anomalie de type 2, 3 ou 4 : essai non acceptable 20

Les Tranchées. Présentation du Référentiel technique en application

Les Tranchées. Présentation du Référentiel technique en application Les Tranchées Présentation du Référentiel technique en application 1 Les documents de référence en vigueur : Le guide technique de remblayage des tranchées (1999): La NF P98 331 (2005): 2 Les documents

Plus en détail

L auto contrôle de compactage accessible à tous avec le pénétromètre dynamique ultra léger PANDITO.

L auto contrôle de compactage accessible à tous avec le pénétromètre dynamique ultra léger PANDITO. Auto contrôle de compactage Auto contrôle de compactage : L auto contrôle de compactage accessible à tous avec le pénétromètre dynamique ultra léger.. Descriptif du matériel : Le matériel est composé :

Plus en détail

CONTRÔLE DU COMPACTAGE DES REMBLAIS AU MOYEN DU PENETROMETRE DYNAMIQUE LEGER TYPE PANDA JANSSENS B., DETHY B., THEYS Fr. CRR

CONTRÔLE DU COMPACTAGE DES REMBLAIS AU MOYEN DU PENETROMETRE DYNAMIQUE LEGER TYPE PANDA JANSSENS B., DETHY B., THEYS Fr. CRR CONTRÔLE DU COMPACTAGE DES REMBLAIS AU MOYEN DU PENETROMETRE DYNAMIQUE LEGER TYPE PANDA JANSSENS B., DETHY B., THEYS Fr. CRR 12 septembre 2013 WELTER Ph., JASPAR G. SPW-Division de la Géotechnique Introduction

Plus en détail

Mastère Génie Civil Européen

Mastère Génie Civil Européen ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES Année 2009-2010 Mastère Génie Civil Européen Géotechnique 1-8 avril 2010 Compactage des remblais ÉTUDE DES REMBLAIS ET DÉBLAIS DU TRACÉ D UN PROJET DE DÉVIATION Un

Plus en détail

Utilisation d argiles très plastiques : chantier expérimental sur l A34 ( Y Ardennais)

Utilisation d argiles très plastiques : chantier expérimental sur l A34 ( Y Ardennais) Utilisation d argiles très plastiques : chantier expérimental sur l A34 ( Y Ardennais) V Berche P Jeanjean LRPC de St-Quentin V Ferber LCPC Nantes Laboratoire Central des Ponts et Chaussées 12-13 décembre

Plus en détail

AUSCULTATION ET GESTION DES ROUTES REVÊTUES ET NON REVÊTUES

AUSCULTATION ET GESTION DES ROUTES REVÊTUES ET NON REVÊTUES AUSCULTATION ET GESTION DES ROUTES REVÊTUES ET NON REVÊTUES SESSION 2 : ROUTES REVÊTUES ÉVALUATION DE LA PORTANCE DES STRUCTURES DE CHAUSSEE AIPCR ASSOCIATION COMITE MONDIALE C4.2 DE -LA SEMINAIRE ROUTE

Plus en détail

Compactage et des différents Matériels

Compactage et des différents Matériels Chapitre7 Etude du Compactage et des différents Matériels 15 1. Théorie du Compactage 2. Les différents matériels 3. Débit d un compacteur 4. Méthode pratique GTR Chapitre 7 Compactage - 1 - Théorie sur

Plus en détail

Poignée. Mécanisme de déclenchement de la charge. Tige de guidage. Zone d'attache circulaire. Masse tombante Goupille de verrouillage

Poignée. Mécanisme de déclenchement de la charge. Tige de guidage. Zone d'attache circulaire. Masse tombante Goupille de verrouillage Plaque dynamique légère Descriptif du matériel : Poignée Mécanisme de déclenchement de la charge Tige de guidage Zone d'attache circulaire Masse tombante Goupille de verrouillage Ensemble de ressorts

Plus en détail

Les LHF Chantiers réalisés et approches des prescriptions de réalisation et de contrôle S.EL BEDOUI (LRPC) L. DUFLOT (CG57)

Les LHF Chantiers réalisés et approches des prescriptions de réalisation et de contrôle S.EL BEDOUI (LRPC) L. DUFLOT (CG57) Les LHF Chantiers réalisés et approches des prescriptions de réalisation et de contrôle S.EL BEDOUI (LRPC) L. DUFLOT (CG57) Les LHF Ŕ Application chantiers Les LHF Applications routières PLAN TERRASSEMENTS

Plus en détail

Principe de mesure 2) (caractéristiques, étendue de mesure, genres d essais) Détermination de la résistance adhésive à la traction

Principe de mesure 2) (caractéristiques, étendue de mesure, genres d essais) Détermination de la résistance adhésive à la traction page 1 de 6 Laboratoire d essais pour les sols, les granulats minéraux, les enrobés et liants bitumineux, les bétons hydrauliques ainsi que pour les essais in situ et auscultations routières SACR S.A.

Plus en détail

ESSAI C.B.R. (California Bearing Ratiotest) Norme NF P

ESSAI C.B.R. (California Bearing Ratiotest) Norme NF P UE2 MODULE G1 Travaux pratiques de géotechnique - Page 1 / 7 ESSAI C.B.R. (California Bearing Ratiotest) Norme NF P 94-078 A. BUT DE L ESSAI : L essai CBR est un essai de portance (aptitude des matériaux

Plus en détail

Bilan essais croisés Dynaplaque Réalisés le 14 mars 2014 à Brétigny sur Orge (91)

Bilan essais croisés Dynaplaque Réalisés le 14 mars 2014 à Brétigny sur Orge (91) Réalisés le 14 mars 2014 à Brétigny sur Orge (91) Joao Manuel VIEIRA Sébastien DENAËS Participation : Logistique : 10 dynaplaques (8 Dyn 2 et 2 Dyn1) ; 3 PDL ; 2 poutres de Benkelman ; 1 essai à la plaque

Plus en détail

Catalogue formation Sol Solution

Catalogue formation Sol Solution GÉOTECHNIQUE - RÉSEAUX Catalogue formation Sol Solution Organisme de formation agréé n 83.63.02143.63 L INNOVATION SUR DE SOLIDES APPUIS Edito Domaine d application : Le service formation de Sol Solution

Plus en détail

Manipulable et transportable. 20 ans d'existence. Des EPI non-contraignants. Un seul opérateur - valise étanche de 20 kg

Manipulable et transportable. 20 ans d'existence. Des EPI non-contraignants. Un seul opérateur - valise étanche de 20 kg Pénétromètre Dynamique Léger PANDA PENETROMETRE DYNAMIQUE PANDA Caractéristiques : Manipulable et transportable Un seul opérateur - valise étanche de 20 kg 20 ans d'existence Des EPI non-contraignants

Plus en détail

La prise en compte des matériaux alternatifs par le prescripteurs L. DUFLOT (CG57)

La prise en compte des matériaux alternatifs par le prescripteurs L. DUFLOT (CG57) La prise en compte des matériaux alternatifs par le prescripteurs L. DUFLOT (CG57) L utilisation de matériaux alternatifs est depuis très longtemps ancrée dans nos habitudes Les applications sont multiples

Plus en détail

Guide pratique. Amélioration des sols pour le remblayage des tranchées d égouts et l enrobage des tuyaux. de recherches routières

Guide pratique. Amélioration des sols pour le remblayage des tranchées d égouts et l enrobage des tuyaux. de recherches routières 1 Centre de recherches routières Guide pratique Amélioration des sols pour le remblayage des tranchées d égouts et l enrobage des tuyaux Complément au Code de bonne pratique R 74/04 * Table des matières

Plus en détail

LE RECYCLAGE DES MATERIAUX DE CHANTIER. Paulo LOPES MONTEIRO / SPRIR Midi Aquitaine

LE RECYCLAGE DES MATERIAUX DE CHANTIER. Paulo LOPES MONTEIRO / SPRIR Midi Aquitaine LE RECYCLAGE DES MATERIAUX DE CHANTIER Paulo LOPES MONTEIRO / SPRIR Midi Aquitaine Rappel de la législation Loi du 13 juillet 1992 relative à l élimination des déchets : «valoriser les déchets par réemploi,

Plus en détail

II.4. TACHE N 4 : DETERMINATION DU CORPS DE CHAUSSEE A PARTIR DES SOLS DE PLATE-FORME

II.4. TACHE N 4 : DETERMINATION DU CORPS DE CHAUSSEE A PARTIR DES SOLS DE PLATE-FORME II.4. TACHE N 4 : DETERMINATION DU CORPS DE CHAUSSEE A PARTIR DES SOLS DE PLATE-FORME a) Définition Cette tâche a pour but de définir le long du tracé les structures du corps de chaussée à mettre en œuvre,

Plus en détail

Conseil Général de la Charente-Maritime

Conseil Général de la Charente-Maritime Conseil Général de la Charente-Maritime ---------- Valorisation des calcaires tendres de la Charente-Maritime ---------- Chantier expérimental en assises calcaires non traitées (GNT B) Participants au

Plus en détail

Exemples de techniques routières économes et innovantes

Exemples de techniques routières économes et innovantes Exemples de techniques routières économes et innovantes Le recyclage sous toutes ses formes : - les agrégats d enrobés, - les graves de recyclages : graves de béton concassé et mâchefers, - les mélanges

Plus en détail

Essais relatifs aux chaussées

Essais relatifs aux chaussées Essais relatifs aux chaussées Recueil sur CD-ROM Référence : 3139835CD ISBN : 978-2-12-139835-8 Année d édition : 2007 Analyse Les essais relatifs aux chaussées sont essentiels à l élaboration des normes

Plus en détail

UTILISATION DES MÂCHEFERS EN TECHNIQUE ROUTIÈRE Caractéristiques géotechniques et mécaniques Les domaines d application de la ressource MIDND

UTILISATION DES MÂCHEFERS EN TECHNIQUE ROUTIÈRE Caractéristiques géotechniques et mécaniques Les domaines d application de la ressource MIDND 1 UTILISATION DES MÂCHEFERS EN TECHNIQUE ROUTIÈRE Caractéristiques géotechniques et mécaniques Les domaines d application de la ressource MIDND Thomas BARTHEL Ingénieur assistance technique Direction Technique

Plus en détail

Chapitre 3. Compactage des sols

Chapitre 3. Compactage des sols Chapitre 3 Chapitre 3. 3.1 Théorie de compactage 3.2 Essais de compactage en laboratoire (essais Proctor et CBR) 3.3 Matériel et procédés spéciaux de compactage in-situ 3.4 Prescriptions et contrôle du

Plus en détail

SPECIFICATIONS TECHNIQUES

SPECIFICATIONS TECHNIQUES STABEX vrac Esthétique et performance des sols stabilisés SPECIFICATIONS TECHNIQUES STABEX 1/13 Note technique Stabex vrac SOMMAIRE Préambule 3 1. Domaine d application 3 page 2. Caractéristiques générales

Plus en détail

La classification des sols

La classification des sols La classification des sols I- GENERALITES 1 ) Introduction Le sol peut être utilisé comme matériau de construction du génie civil. Le domaine des terrassements et des routes est économiquement très important

Plus en détail

TP de l Ecole Nationale D Ingénieurs de Sfax

TP de l Ecole Nationale D Ingénieurs de Sfax République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université de Sfax Ecole Nationale d Ingénieurs de Sfax الجمھوريةالتونسية وزارة التعليمالعالى والبحثالعلمي جامعة

Plus en détail

Les principales sujétions d ordre géotechnique pour la réalisation du projet sont liées à :

Les principales sujétions d ordre géotechnique pour la réalisation du projet sont liées à : CARACTERISTIQUES DU PROJET PRINCIPES DE FONDATION 8. Le projet Il est prévu l aménagement du lotissement de la ZAC du Marché avec la création de 11 lots à bâtir, une voirie de desserte et des noues d infiltration

Plus en détail

ESSAI DYNAMIQUE DE DEFLEXIONS AU FWD

ESSAI DYNAMIQUE DE DEFLEXIONS AU FWD ESSAI DYNAMIQUE DE DEFLEXIONS AU FWD ETUDE DE L EVOLUTION DES CARACTERISTIQUES D UN GEOTEXTILE LORS DE SA MISE EN ŒUVRE MECAROUTE AXE MSGC DE LA PLATE-FORME GEN MAT DU C/U/S/T PRESENTATION GENERALE A.1.

Plus en détail

ZAC PAUL CLAUDEL DCE Tranche n 2 CCTP LOT N 2 - CONTROLE D ASSAINISSEMENT SOMMAIRE

ZAC PAUL CLAUDEL DCE Tranche n 2 CCTP LOT N 2 - CONTROLE D ASSAINISSEMENT SOMMAIRE SOMMAIRE 1 consistance ET DESCRIPTION DES TRAVAUX 3 1.1 OBJET DU MARCHE 3 1.2 LIMITE DE PRESTATION 3 1.3 ACCES AU CHANTIER 3 2 CONTROLE CAMERA 5 1.4 GENERALITES 5 1.5 CONSTITUANTE DES TRAVAUX 5 1.5.1 CONTROLE

Plus en détail

Compactage Densification

Compactage Densification Compactage Densification 1. Introduction 2. Le compactage des sols 3. Le compactage dynamique 3.1 Exécution 3.2 Spécifications pour le contrôle des travaux 3.3 Illustrations de l amélioration du sol 4.

Plus en détail

Diagnostic d une couche de forme traitée sur la LGV Atlantique, après 20 ans d exploitation

Diagnostic d une couche de forme traitée sur la LGV Atlantique, après 20 ans d exploitation , après 20 ans d exploitation GEORAIL 2011 - Session 3 Retours d expérience Sébastien HERVE - CETE de l Ouest Pierre FRAQUET - CETE Ouest Jean-Claude AURIOL - IFFSTAR Sébastien HERVE LR Angers Page 1/16

Plus en détail

Optimisation du réemploi des sols par traitement service Géologie Terrassements Pierre Azemard Sylvie Nicaise

Optimisation du réemploi des sols par traitement service Géologie Terrassements Pierre Azemard Sylvie Nicaise Club des Concepteurs Routiers - Pezenas 22 octobre 2008 Optimisation du réemploi des sols par traitement service Géologie Terrassements Pierre Azemard Sylvie Nicaise Optimisation du réemploi des sols OBJECTIFS

Plus en détail

ANNEXE 4 : REMBLAYAGE DE TRANCHÉES. 0,10 m 0,10 m

ANNEXE 4 : REMBLAYAGE DE TRANCHÉES. 0,10 m 0,10 m : REMBLAYAGE DE TRANCHÉES 0,10 m 0,10 m Couche de roulement Béton bitumineux semi grenu entre 4 et 8 % de vide Couche de chaussée Base et fondation Grave bitume < 9 ou 11 % de vide ou matériaux granulaires

Plus en détail

EXTRAIT DU DÉCRET N DU 24/12/02 RELATIF À L ÉLIMINATION DES PNEUMATIQUES USAGÉS

EXTRAIT DU DÉCRET N DU 24/12/02 RELATIF À L ÉLIMINATION DES PNEUMATIQUES USAGÉS EXTRAIT DU DÉCRET N 2002-1563 DU 24/12/02 RELATIF À L ÉLIMINATION DES PNEUMATIQUES USAGÉS «... SONT CONSIDÉRÉES COMME DES OPÉRATIONS DE VALORISATION DES PNEUMATIQUES USAGÉS, LEUR UTILISATION POUR DES TRAVAUX

Plus en détail

BUREAU D ÉTUDE GÉOTECHNIQUE : COMPÉTENCES ET SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE LA QUALITÉ DE L EXPERTISE

BUREAU D ÉTUDE GÉOTECHNIQUE : COMPÉTENCES ET SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE LA QUALITÉ DE L EXPERTISE Master Sciences de la Vie, de la Terre et de l Environnement 1 ère année BUREAU D ÉTUDE GÉOTECHNIQUE : COMPÉTENCES ET SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE LA QUALITÉ DE L EXPERTISE Par Simon VIART Université Lille

Plus en détail

Entrainement essais Géotechniques

Entrainement essais Géotechniques Entrainement essais Géotechniques Une étude de sol dans l aire d étude vise à caractériser un matériau naturel afin de le classer dans la classification GTR (Guide des Terrassements Routiers) et d'étudier

Plus en détail

MISE EN APPLICATION DE LA NOUVELLE NORME GRAVE NON TRAITEE NF EN 13285

MISE EN APPLICATION DE LA NOUVELLE NORME GRAVE NON TRAITEE NF EN 13285 N 12 Mai 2006 Cftr - info MISE EN APPLICATION DE LA NOUVELLE NORME GRAVE NON TRAITEE NF EN 13285 La présente note d information a pour objet d informer de la parution de la norme NF EN 13285 relative aux

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION DU GÉNIE FÉVRIER 2014 FONDATION DE RUE

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION DU GÉNIE FÉVRIER 2014 FONDATION DE RUE VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION DU GÉNIE TABLE DES MATIÈRES 1. OBJET 1 2. DOMAINE D'APPLICATION 1 3. CONFORMITÉ AVEC D'AUTRES EXIGENCES 1 4. DÉFINITIONS 1 4.1 Structure chaussée 1 4.2 Infrastructure de chaussée

Plus en détail

Le chantier AEROCONSTELLATION. le 20 Octobre

Le chantier AEROCONSTELLATION. le 20 Octobre Le chantier AEROCONSTELLATION le 20 Octobre 2004 1 Plan masse du projet le 20 Octobre 2004 2 Le chantier en quelques chiffres Démarrage chantier en janvier 2002 premier semestre 2005 vol inaugural de l

Plus en détail

L UTILISATION DES MATERIAUX

L UTILISATION DES MATERIAUX CETE IF Direction régionale et interdépartementale de l Equipement et de l'aménagement Ile-de-France Direction de la politique scientifique et technique, CETE Ile-de-France GUIDE TECHNIQUE POUR L UTILISATION

Plus en détail

Compactage et portance d un sol. Travail pratique n 2 de mécanique des sols : Section GC. Groupe A

Compactage et portance d un sol. Travail pratique n 2 de mécanique des sols : Section GC. Groupe A Section GC Groupe A Ben Mosbah Yasmine, Benjelloun Abdelkarim, Bellamine Mohamed, Adyel Selim, Lahbabi El Houcine. Travail pratique n 2 de mécanique des sols : Compactage et portance d un sol 1 Introduction

Plus en détail

Les couches de forme traitées pour les lignes ferroviaires à grande vitesse

Les couches de forme traitées pour les lignes ferroviaires à grande vitesse Les couches de forme traitées pour les lignes ferroviaires à grande vitesse Journée technique du 8 avril 2013 «Traitement et amélioration des sols aux liants ou additifs» SNCF IGLGERI 08 avril 2013 SOMMAIRE

Plus en détail

Gestion et pérennité des réseaux d assainissement Evolutions normatives en matière de contrôle et conséquences

Gestion et pérennité des réseaux d assainissement Evolutions normatives en matière de contrôle et conséquences Gestion et pérennité des réseaux d assainissement Evolutions normatives en matière de contrôle et conséquences Présentation du «Guide technique pour la réception des réseaux d assainissement neufs» révisé

Plus en détail

AVANT - PROPOS SOMMAIRE. p 2 p 5 p 6. Les remblayages de tranchées Les applications spéciales Les MACES

AVANT - PROPOS SOMMAIRE. p 2 p 5 p 6. Les remblayages de tranchées Les applications spéciales Les MACES 1 AVANT - PROPOS Les matériaux autocompactants sont des matériaux hydrauliques spécialement élaborés pour ne pas nécessiter de compactage lors de leur mise en œuvre dans les tranchées: ils se mettent en

Plus en détail

Guide opérationnel Valorisation des sédiments de dragage en technique routière

Guide opérationnel Valorisation des sédiments de dragage en technique routière Guide opérationnel Valorisation des sédiments de dragage en technique routière Guide méthodologique élaboré par l école des Mines de Douai dans le cadre de la démarche SEDIMATERIAUX Yannick MAMINDY-PAJANY

Plus en détail

Les Essais de la Géotechnique Routière

Les Essais de la Géotechnique Routière Les Essais de la Géotechnique Routière ÉTUDE COMPARATIVE ENTRE LES NORMES ISET de Sfax ATMS - AIT 1 LES CHAUSSEES La chaussée e peut être schématis matiséee par une succession d und certain nombre de couches

Plus en détail

Mastère Génie Civil Européen

Mastère Génie Civil Européen ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES Année 9-21 Mastère Génie Civil Européen Géotechnique 1 Bureau d études ESSAIS EN PLACE Le sol de fondation d un ouvrage a fait l objet d une reconnaissance géotechnique

Plus en détail

C ouche de roulem ent

C ouche de roulem ent CHAPITRE 12 LE COMPACTAGE DES SOLS 12. 1 Introuction 12. 2 Le compactage es sols 12. Exécution et contrôle u compactage 12. 4 Portance un sol 12. 5 Application 12. 1 Introuction Les sols constituent souvent

Plus en détail

Étude sur l utilisation des électro densimètres pour déterminer la compacité des enrobés

Étude sur l utilisation des électro densimètres pour déterminer la compacité des enrobés laboratoire des chaussées Étude sur l utilisation des électro densimètres pour déterminer la compacité des enrobés Yves Robitaille Service des chaussées laboratoire des chaussées Mise en situation L appareil

Plus en détail

Présentation des résultats essai à la plaque (Influence de la distance massif-plaque)

Présentation des résultats essai à la plaque (Influence de la distance massif-plaque) Centre Est Présentation des résultats essai à la plaque (Influence de la distance massif-plaque) CERMED GT13 Essais croisés IN SITU - Portance CIL-CE GT1 Groupe de travail sur l essai à la plaque 24/01/2017

Plus en détail

GUIDE DE POSE Réseaux d assainissement

GUIDE DE POSE Réseaux d assainissement GUIDE DE POSE Réseaux d assainissement POSITIONNEMENT DU JOINT POSITIONNEMENT DU JOINT Pour les diamètres DN/ID 215 à 1030 mm, le joint est toujours placé dans le creux après la première annelure. Pour

Plus en détail

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 14 L'essai Proctor

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 14 L'essai Proctor L'essai Proctor Introduction : Afin de pouvoir choisir un matériau apte à la réalisation d un remblai, une entreprise organise une campagne d essais pour déterminer les caractéristiques physiques de plusieurs

Plus en détail

1 Information sur le Falling Weight Deflectometer

1 Information sur le Falling Weight Deflectometer 1 Information sur le Falling Weight Deflectometer Ces appareils sont les leaders mondiaux en nombre depuis une dizaine d'années bientôt, et leader également en qualité de part les informations qu'ils donnent.

Plus en détail

Performance et réactivité Pour vous suivre dans tous vos projets... Sols & Réseaux. ATYLES - 6, rue de l Abbaye Mornant

Performance et réactivité Pour vous suivre dans tous vos projets... Sols & Réseaux. ATYLES - 6, rue de l Abbaye Mornant Performance et réactivité Pour vous suivre dans tous vos projets... Sols & Réseaux ATYLES - 6, rue de l Abbaye - 69440 Mornant w w w. a t y l e s. f r j.bourgeois@atyles.fr - 06 87 30 97 93. Avec nos pénétromètres

Plus en détail

Caractérisation, mise en oeuvre et contrôle du. mâchefers d incinération d ordures ménagères (MIOM) dans le domaine des terrassements.

Caractérisation, mise en oeuvre et contrôle du. mâchefers d incinération d ordures ménagères (MIOM) dans le domaine des terrassements. Caractérisation, mise en oeuvre et contrôle du compactage des mâchefers d incinération d ordures ménagères (MIOM) dans le domaine des terrassements Alain Quibel, Eric Evain To cite this version: Alain

Plus en détail

Méthodologie de valorisation et de caractérisation d un matériau routier à base des sédiments de dragage

Méthodologie de valorisation et de caractérisation d un matériau routier à base des sédiments de dragage Journée technique La croissance verte s applique (aussi) aux sédiments! Caractériser - Valoriser Transformer Méthodologie de valorisation et de caractérisation d un matériau routier à base des sédiments

Plus en détail

VALORISATION DES MATERIAUX EN PLACE

VALORISATION DES MATERIAUX EN PLACE VALORISATION DES MATERIAUX EN PLACE Marc JOURDAN 13 avril 2015 TRAITEMENT DE SOL TRAITEMENT DE SOL OBJECTIF : Réalisation de couches de forme ou de structures de chaussée sous faible trafic EN GENERAL

Plus en détail

Acceptation et évaluation en production des formules de mélange. Présenté par : Vicky Poulin, tech. sr, auditrice Décembre 2013

Acceptation et évaluation en production des formules de mélange. Présenté par : Vicky Poulin, tech. sr, auditrice Décembre 2013 Acceptation et évaluation en production des formules de mélange Présenté par : Vicky Poulin, tech. sr, auditrice Décembre 2013 2 1 Introduction Méthode appliquée pour le ministère des Transports du Québec

Plus en détail

AMELIORATION DE SOLS PAR ADJONCTION DE LIANT HYDRAULIQUE ROUTIER

AMELIORATION DE SOLS PAR ADJONCTION DE LIANT HYDRAULIQUE ROUTIER AMELIORATION DE SOLS PAR ADJONCTION DE LIANT HYDRAULIQUE ROUTIER IMPROVEMENT OF SOILS BY ADDING BINDER HYDRAULIC ROAD Yvette TANKPINOU (1) (2), Nadia SAIYOURI (1), Richard FABRE (1), Victor GBAGUIDI (3)

Plus en détail

Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé. D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC

Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé. D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC Sommaire - Point normatif - Caractéristiques techniques - Contrôles - Domaine d emploi et limites Point normatif NF

Plus en détail

Contrôle de travaux de traitement des sols

Contrôle de travaux de traitement des sols Contrôle de travaux de traitement des sols Michel KERGOËT Ingénieur Chef de la section Terrassements et Construction des chaussées Laboratoire régional des Ponts et Chaussées de l Est parisien Jean BIMBARD

Plus en détail

Digue expérimentale en limon traité à la chaux

Digue expérimentale en limon traité à la chaux I. Charles CETE NC / CER C. Chevalier IFSTTAR G. Herrier LHOIST GROUP E. Durand CETE NC / LRB Isabelle CHARLES CETE-NC / CER Page 1 Objectifs Prouver la faisabilité du traitement spécifique à la chaux

Plus en détail

sols Norme NF P et G.T.R15

sols Norme NF P et G.T.R15 Chapitre3 Classification des sols Norme NF P 11 300 et G.T.R15 1. Introduction 2. Définitions 3. Classification des sols GTR 92 4. Analyse des différents paramètres de classification 16 5. Les tableaux

Plus en détail

RETRAITEMENT EN CENTRALE. Bernard ECKMANN. Colloque de formation RETRAITEMENT A FROID DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007

RETRAITEMENT EN CENTRALE. Bernard ECKMANN. Colloque de formation RETRAITEMENT A FROID DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007 Travaux routiers Matériaux routiers et industries Environnement RETRAITEMENT EN CENTRALE Bernard ECKMANN Colloque de formation RETRAITEMENT A FROID DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007 RETRAITEMENT

Plus en détail

Réalisation de bassins de rétention/infiltration en Structure Alvéolaire Ultra Légère RAUSIKKO -Box III

Réalisation de bassins de rétention/infiltration en Structure Alvéolaire Ultra Légère RAUSIKKO -Box III Réalisation de bassins de rétention/infiltration en Structure Alvéolaire Ultra Légère RAUSIKKO -Box III RAUSIKKO Box est titulaire d un avis technique (voir www.cstb.fr) Les Structures Alvéolaires Ultra-Légères

Plus en détail

de verre cellulaire Nouvelle fiche technique allemande FGSV relative à l utilisation de granulat de verre cellulaire

de verre cellulaire Nouvelle fiche technique allemande FGSV relative à l utilisation de granulat de verre cellulaire Pour de plus amples informations sur la construction légère avec MISAPOR, veuillez consulter: Fiche technique MISAPOR Surfaces de circulation 2017.02 Systèmes MISAPOR pour les surfaces de circulation en

Plus en détail

Principe de base de la mise en œuvre des enrobés

Principe de base de la mise en œuvre des enrobés Principe de base de la mise en œuvre des enrobés Plan de la présentation 1 ère partie : Principes généraux sur l organisation des chantiers d enrobés 2 ième partie : Le répandage des enrobés 3. Le compactage

Plus en détail

APPAREILS ET MATERIELS POUR ESSAI EN LABORATOIRE

APPAREILS ET MATERIELS POUR ESSAI EN LABORATOIRE APPAREILS ET MATERIELS POUR ESSAI EN LABORATOIRE Appareils Désignation Fonctions Particularités TAMIS TUBE DE PRELEVEMENT Le tamis est constitué d une toile métallique ou d une tôle perforée définissant

Plus en détail

Claude Robert, ing. M.Sc. Responsable du secteur Sols et granulats. Formation technique Bitume Québec 2010

Claude Robert, ing. M.Sc. Responsable du secteur Sols et granulats. Formation technique Bitume Québec 2010 Direction du Laboratoire des chaussées Les exigences du MTQ sur les granulats et le comportement des matériaux Claude Robert, ing. M.Sc. Responsable du secteur Sols et granulats Formation technique Bitume

Plus en détail

Thème 20 : Mesure de la déflexion à la poutre de Benkelman. Réunion du 23 octobre 2012 LTR Saint-Herblain

Thème 20 : Mesure de la déflexion à la poutre de Benkelman. Réunion du 23 octobre 2012 LTR Saint-Herblain Thème 20 : Mesure de la déflexion à la poutre de Benkelman Réunion du 23 octobre 2012 LTR Saint-Herblain Thème : Détermination de l impact des mesures réalisées avec des dérogations par rapport à la méthode

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

Réutilisation d argiles très plastiques (A4) en remblai : Suivi du comportement après trois ans de réalisation

Réutilisation d argiles très plastiques (A4) en remblai : Suivi du comportement après trois ans de réalisation Réutilisation d argiles très plastiques (A4) en remblai : Suivi du comportement après trois ans de réalisation Véronique Berche, Nicolas Robert, Yasmina Boussafir, Valéry Ferber To cite this version: Véronique

Plus en détail

de verre cellulaire VOTRE PARTENAIRE EN SUISSE VOTRE PARTENAIRE EN FRANCE Édition 2016

de verre cellulaire VOTRE PARTENAIRE EN SUISSE VOTRE PARTENAIRE EN FRANCE Édition 2016 Pour de plus amples informations sur la construction légère avec MISAPOR, veuillez consulter: Fiche technique MISAPOR Surfaces de circulation 2017.02 Systèmes MISAPOR pour les surfaces de circulation en

Plus en détail

DETERMINATION DES COEFFICIENTS DE COMPRESSIBILITE M1 ET M

DETERMINATION DES COEFFICIENTS DE COMPRESSIBILITE M1 ET M 50. TERRASSEMENTS 50.01. DETERMINATION DES COEFFICIENTS DE COMPRESSIBILITE M 1 ET M 2. 50.03. ESSAI DE PENETRATION DYNAMIQUE D'UN SOL A L'AIDE DE LA SONDE DE BATTAGE TYPE CRR (version 12/2015) 50.06. MASSE

Plus en détail

C O N C E R N E Q UALIFICATION DE GRAVE C O NFO RMEMENT A L A NO RME PROVENANCE: Corpataux M A N D A T A I R E :

C O N C E R N E Q UALIFICATION DE GRAVE C O NFO RMEMENT A L A NO RME PROVENANCE: Corpataux M A N D A T A I R E : C O N C E R N E Q UALIFICATION DE GRAVE -4 5 C O NFO RMEMENT A L A NO RME S N E N 67 1 19 - NA; 1 3242: 22 / A1 : 27 ; SN E N 13285: 21 N LABORATOIRE : G-15/136 PROVENANCE: Corpataux M A N D A T A I R

Plus en détail

Les essais qualitatifs réalisés sur les enrobés et leurs constituants

Les essais qualitatifs réalisés sur les enrobés et leurs constituants Les essais qualitatifs réalisés sur les enrobés et leurs constituants Formation sur la gestion de la qualité en chaussées souples Par: Alexis Mailloux Jacques Chénard 30 novembre et 1 er décembre 2011

Plus en détail

112F/13. Essais CRB VSS

112F/13. Essais CRB VSS 112F/13 Essais CRB VSS 181 suite Sous-sols,couches s.liant.103 Essais pour la distinction entre sols normalement et difficilement exploitables (SN 670 360)..104 Essai d'orniérage (SN 670 365). Equipements

Plus en détail

LES ÉDITIONS DU CERIB

LES ÉDITIONS DU CERIB LES ÉDITIONS DU CERIB Structure réservoir en béton Cahier des charges de mise en œuvre des petits produits préfabriqués creux en béton Concrete reservoir structure Specifi cation for the implementation

Plus en détail

Protège la chaussée contre les déversements d hydrocarbures

Protège la chaussée contre les déversements d hydrocarbures N O T I C E T E C H N I Q U E ENROBÉ ANTI-KÉROSÈNE COLNAK Protège la chaussée contre les déversements d hydrocarbures Nouvelle génération d enrobés bitumeux de couche de roulement anti-kérosène, COLNAK

Plus en détail

ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME

ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME 1 ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME L EXPÉRIENCE FRANÇAIS / FRENCH EXPERIENCES 01 Plan de la Présentation 2. Historique des EME en France;. Terminologie;. Caractéristiques Techniques;. Études de Formulations;.

Plus en détail

Characterization of materials for an embankment of highway by plate bearing test with Plaxis modelling (Case East/West Motorway)

Characterization of materials for an embankment of highway by plate bearing test with Plaxis modelling (Case East/West Motorway) MATEC Web of Conferences, 7 ( 4) DOI:.5/ matecconf/ 47 C Owned by the authors, published by EDP Sciences, 4 Characterization of materials for an embankment of highway by plate bearing test with Plaxis

Plus en détail

Enrobés hydrocarbonés

Enrobés hydrocarbonés Enrobés hydrocarbonés Référence : 3139843CD ISBN : 978-2-12-139843-3 Année d édition : 2013 Analyse La nouvelle édition du recueil Enrobés hydrocarbonés actualise de nombreuses références, notamment celles

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE - REALISATION ET REMBLAYAGE DES TRANCHEES SUR CHAUSSEES

GUIDE TECHNIQUE - REALISATION ET REMBLAYAGE DES TRANCHEES SUR CHAUSSEES ANNEXE N 3 GUIDE TECHNIQUE - REALISATION ET REMBLAYAGE DES TRANCHEES SUR CHAUSSEES - POSE OU REMISE A NIVEAU DES REGARDS, GRILLES A CADRE OU CHAMBRES SUR CHAUSSEE (Complément de l article 46 du Règlement

Plus en détail

Techniques à froid et retraitement

Techniques à froid et retraitement Techniques à froid et retraitement Marc-Stéphane Ginoux LR Aix-en-Provence Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr SOMMAIRE Pages Introduction Les matériaux Le

Plus en détail

«construction en terre» focus sur la fabrication et la construction en blocs de terre compressée. 2 le compactage de la terre

«construction en terre» focus sur la fabrication et la construction en blocs de terre compressée. 2 le compactage de la terre «construction en terre» focus sur la fabrication et la construction en blocs de terre compressée 2 le compactage de la terre «construction en terre» focus sur la fabrication et la construction en blocs

Plus en détail

INTRODUCTION. Cette méthode ne constitue pas un guide pour le dimensionnement.

INTRODUCTION. Cette méthode ne constitue pas un guide pour le dimensionnement. INTRODUCTION L objet de ce guide est de fournir une méthode d évaluation du PCN d une chaussée aéronautique à partir de certains paramètres d entrée. Pour se faire, il explique d abord la structure d une

Plus en détail

CATALOGUE. CONTACT Jean LAURENT Consultant formateur. Tél :

CATALOGUE. CONTACT Jean LAURENT Consultant formateur. Tél : CATALOGUE CONTACT www.jl-formation.fr Sommaire Etude de réseaux aériens CAMELIA BT Calcul mécanique de lignes aériennes B.T CAMELIA HTA Calcul mécanique de lignes aériennes H.T.A Etude de réseaux souterrains

Plus en détail

Contenu de la session:

Contenu de la session: Préparation et critères d acceptation des plateformes et des sols supports Bitume Québec Session 2011 Gestion de la qualité en chaussées souples Novembre 2011 Préparation et critères d acceptation des

Plus en détail

Sommaire NOTE D INFORMATION N Introduction

Sommaire NOTE D INFORMATION N Introduction NOTE D INFORMATION APPLICATION DES NORMES REVISEES NF EN 14227- parties 1, 2, 3 et 5 : «MELANGES TRAITES AUX LIANTS HYDRAULIQUES SPECIFICATIONS» N 30 JAN. 2016 Sommaire 1 I Introduction 2 I Domaine d application

Plus en détail

Réutilisation d argiles très plastiques en corps de remblais routiers : expérimentations sur le chantier de l Autoroute A34 (Charleville-Réthel)

Réutilisation d argiles très plastiques en corps de remblais routiers : expérimentations sur le chantier de l Autoroute A34 (Charleville-Réthel) Véronique BERCHE * Patrice JEANJEAN Laboratoire régional des ponts et chaussées, Saint-Quentin, France Pascal ROSSIGNY Direction départementale de l équipement des Ardennes, Charleville-Mézières, France

Plus en détail

Mastère de Génie Civil Européen Géotechnique 1 TERRASSEMENTS ET COMPACTAGE DES REMBLAIS

Mastère de Génie Civil Européen Géotechnique 1 TERRASSEMENTS ET COMPACTAGE DES REMBLAIS École Nationale des Ponts et Chaussées Mastère de Génie Civil Européen Géotechnique 1 TERRASSEMENTS ET COMPACTAGE DES REMBLAIS Jean-Pierre Magnan 8 avril 2010 Objectifs L objectif de ce cours est de présenter

Plus en détail

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für:

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für: Annexe au certificat d'accréditation Bijlage bij accreditatie-certificaat Annex to the accreditation certificate Beilage zur Akkreditatierungszertifikat 386-TEST NBN EN ISO/IEC 17025:2005 Version/Versie/Version/Fassung

Plus en détail

TRANCHÉES DE FAIBLE DIMENSION : DES DISPOSITIONS NORMATIVES PARTICULIÈRES

TRANCHÉES DE FAIBLE DIMENSION : DES DISPOSITIONS NORMATIVES PARTICULIÈRES N 122 TECHNIQUE ET RECHERCHE n 4 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 09 septembre 2009 ISSN 1771-1185 TRANCHÉES DE FAIBLE DIMENSION : DES DISPOSITIONS NORMATIVES PARTICULIÈRES L essentiel L'intervenant

Plus en détail

Structure pour tranchées étroites sous chaussée

Structure pour tranchées étroites sous chaussée Structure pour tranchées étroites sous chaussée Le remblayage de la tranchée Type tranchée étroite ainsi ue la réfection définitive de la chaussée, seront réalisés conformément aux prescriptions et au

Plus en détail

FONDATIONS SUPERFICIELLES

FONDATIONS SUPERFICIELLES FONDATIONS SUPERFICIELLES Stéphan BERNHARD LRPC de LYON ENTPE MDS 2 1 Sommaire 1. Essais de mécanique des sols in situ Essai pressiométrique Essai au pénétromètre statique Essai au pénétromètre dynamique

Plus en détail

Caractérisation et contrôle qualitatif des granulats et du bitume

Caractérisation et contrôle qualitatif des granulats et du bitume Placer une photo circulaire de projet ou le logo du client ici. Insérer d abord la forme du cercle (diamètre de 9,5 cm, ou 3,75 po). Insérer ensuite l image à l aide de la fonction Remplissage de forme

Plus en détail

Actes du Séminaire sur les terrassements dans les grands travaux ARAL, Sétif, mai 1999

Actes du Séminaire sur les terrassements dans les grands travaux ARAL, Sétif, mai 1999 CLASSIFICATION FRANÇAISE DES SOLS FINS ET DES MATÉRIAUX ROCHEUX ÉVOLUTIFS UTILISÉS EN CONSTRUCTION ROUTIÈRE Mohamed KHEMISSA Ingénieur de l'école nationale des travaux publics (Alger) Docteur de l'école

Plus en détail

Caractérisation des matériaux de matelas naturels

Caractérisation des matériaux de matelas naturels Caractérisation des matériaux de matelas naturels J-C. Dupla, J. Canou, A.Q. Dinh, I. Andria- Ntoanina, G. Baudoin, L. Thorel Réunion technique du CFMS, 4 octobre 211, CNAM Paris 1 Plan Objectifs Matériaux

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Utilisation et impact des géogrilles dans le renforcement des chaussées

Utilisation et impact des géogrilles dans le renforcement des chaussées Utilisation et impact des géogrilles dans le renforcement des chaussées Pierre Hornych Mai Lan Nguyen Maissa Gharbi IFSTTAR - LAMES 1/xx UTILISATION ET IMPACT DES GÉOGRILLES DANS LE RENFORCEMENT DES CHAUSSÉES

Plus en détail