VOLUME 58 NO. 3. Guild of Canadian Weavers. Le Bulletin. Automne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VOLUME 58 NO. 3. Guild of Canadian Weavers. Le Bulletin. Automne"

Transcription

1 VOLUME 58 NO. 3 Guild of Canadian Weavers Le Bulletin Automne 2015

2 COMITÉ D ADMINISTRATION Membres du comité Présidente Linda Wilson 5370 Island Highway West Qualicum Beach, BC V9K 2E ère Vice-présidente Dee Burnlees 846-6th St. N Sauble Beach, ON N0H 2G ième Vice-présidente Sharon Feltham 1304 Bruce/Saugeen Town Line RR#5 Paisley, ON NOG 2N ième Vice-présidente Margaret Franklin 597 Grandview Dr. Meaford, ON N4L 1K Trésorière Lynn McEachern 9024 Gregory Drive North Battleford, SK S9A 2W Secrétaire Beverley Lickers 2715 Ross Ave. Cornwall, ON K6K 1E Représentantes provinciales Alberta Disponible Saskatchewan Alison Philips 804 Cascade Street Saskatoon, SK S7J 0M Manitoba Disponible Ontario Catharine Wilson 9 Highland Ave. Barrie, ON L4M 1M Nouveau-Brunswick Judith Hill 522 Bonney Rd. Nauwigewauk, NB E5N 7B Terre-Neuve et Labrador Disponible Île-du-Prince-Édouard Yvonne Gillespie RR 1, Kensington, PEI C0B 1M Québec Anneliese Recklies 12 Av Lakeside Point - Claire, QC H9S 5G Colombie-Britannique Tricia Rasku Box 270 Rossland BC, V0G 1Y Représentante É.U. Sandra Swarbrick 500 Green Island Way Camano Island, WA Nouvelle-Écosse Mary Klassen PO Box 614 North East Point, NS B0W 2P Yukon, Nunavut, TNO Disponible Autres postes bénévoles Adhésion Lynn McEachern 9024 Gregory Drive North Battleford, SK S9A 2W Traductrice Chantal Turcotte 2673 du Bois Franc St. Adolphe d Howard, QC J0T 2B Rédactrice du Bulletin Dani I. Ortman Box 25 Sheguiandah, ON P0P 1W Responsable des tests et mentor Sandra Fearon 1411 Appleridge Rd. Kelowna, BC V1W 3A Historienne Beth Herity 10 Craftsman Private Ottawa, ON K1Y 4W Échanges de pièces de tissage Louise Smith 751 Creighton Valley Rd. Lumby, BC V1T 2G Bibliothèque/Expositions itinérantes Suzanne Mooney 76 Temperance Valley Rd RR 2 Massey, ON P0P 1P Vente d épinglettes et CD Traductrice du Bulletin Yvonne Gillespie RR 1, Kensington, PEI C0B 1M Bourses d étude Box 149 Botha, AB T0C 0N Voir l administrateurice du site pour l adresse Lynn McEachern 9024 Gregory Drive North Battleford, SK S9A 2W Éditrice du Bulletin Saskatoon Spinners & Weavers Lynn McEachern (See Webmaster for address) CE RÉPERTOIRE EST POUR L USAGE PERSONNEL DE LA GUILD OF CANADIAN WEAVERS. LES MARCHANDS DOIVENT CONTACTER LA RÉDACTRICE DU BULLETIN POUR LA PUBLICITÉ. 2

3 TABLE DES MATIÈRES Sur la couverture : Avez-vous déjà utilisé du coton de couleur cultivé organiquement? Ceci est ma nouvelle fibre favorite avec laquelle je travaille. Elle vient dans une palette de couleurs de ton de terre, lesquelles sont produites naturellement dans des teintes allant du brun moka au vert forêt. Quelques-unes des couleurs deviendront plus prononcées avec le lavage. Se reporter aux sources sur internet pour plus d informations. ~ Dani Ortman Chaîne : 2/8 Coton organique en noir* Trame : Moka Coton 10/2/3 (sport), Sauge Coton 2/10, Mauve Coton 2/10, Noir* - Coton 2/8 coton Nombre de fils au pouce : 22 Ros : 8 Fournisseurs de coton de couleur cultivé organiquement : GCW Comité administratif 2 Table des matières 3 MESSAGES Mot de la Présidente 4 Linda Wilson Mot de la rédactrice 4 Dani Ortman Nos condoléances 4 Mrs. Joan Cameron NOUVELLES DE LA GCW Au rythme de la jeunesse 5 Noor Iqbal GUILD OF CANADIAN WEAVERS Les bénéfices pour les personnes adhérant au GCW incluent: Bulletin trimestriel avec échantillons Programme d examen pour Maître Tisserand Livres de bibliothèque et vidéos par courrie Contacts internationaux Accueils et rencontres aux conférences régionales Échanges d échantillons Bourses d études pour les conférences Site internet: 30,00 $ Résidants canadiens 30,00 $ Résidants américains 40,00 $ Résidants internationaux Faire parvenir votre chèque à: Lynn McEachern 9024 Gregory Drive North Battleford, SK S9A 2W7 GALERIE DE PHOTOS 6-7 BOURSE D ÉTUDES DE LA GCW Nell Steedsman 8 Catharine Wilson ÉCHANTILLONS DE L AUTOMNE London District Spinners & Weavers 9 VOYAGE Tissage en Écosse Jane Little The Guild of Canadian Weavers Demande de prêt de livres Le matériel de la bibliothèque est disponibl pour l utilisation par les membres. Il y a des frais de location de 3,00 $ par vidéo Un dépôt de 25,00 $ par item s applique aux livres rares et/ ou épuisés Le matériel est acheminé par Postes Canada La GCW paye pour le matériel sortant (incluant les assurances) Le matériel de retour et les assurances sont à la charge de l emprunteur. Veuillez faire parvenir votre formulaire de demande et les frais, si pertinent, à ` : Suzanne Mooney 76 Temperance Valley Road RR2 Massey, Ontario P0P 1P0 Pour plus d informations et une liste complète du matériel disponible, visitez le site : guildofcanadianweavers.blogspot.ca 3

4 MESSAGES Mot de la présidente Avec la saison pluvieuse qui s annonce, il est temps de retourner à nos métiers. La première fin de semaine de septembre, nous avons une foire dans la communauté de Lighthouse. Notre guilde présente toujours une fantastique exposition pour cet évènement. L année dernière était la première fois que j y assistais et quelques-unes d entre nous se sont lancé le défi de tisser quelques pièces afin d en avoir plus lors de l exposition. C était plaisant de voir une plus grande présence de pièces de tissage et j espère que cela va continuer. J aimerais inviter les membres et le comité exécutif à contribuer à notre blogue. Ce serait une manière d apprendre à connaître nos tisserandes des autres régions du pays. Ne soyez pas gênées! Faites-nous juste parvenir vos textes par courriel ou obtenez l aide d une amie pour vous aider à en écrire un. Je sais que c est dur d écrire sur nous-mêmes et ce que nous faisons mais ça nous aiderait à nous sentir connectées les unes avec les autres. Si vous avez des photos de votre travail, les ajouter en pièces jointes. Je vais mettre le texte et les photos sur notre blogue. Nous aimerions aussi savoir si votre guilde est impliquée dans des ventes ou des expositions. Comme les jeunes tisserandes font des recherches sur le Web, ceci pourrait promouvoir le tissage à un plus grand groupe. J apprécierais aussi que vous me laissiez savoir ce que vous aimeriez voir sur notre blogue. Celui-ci et Facebook ont retenu l attention mais j aimerais leur donner un coup de pouce. Bon tissage! ~ Linda Wilson Mot de la rédactrice Bon automne! Le temps des récoltes est toujours un temps préféré. J espère que tous les jardins ont proliféré cette année. La seule betterave que j ai eue était extraordinaire, et pour ce qui est des tomates, et bien apparemment, je peux faire pousser celles-ci avec les yeux fermés. Je dois avouer que le jardin a réellement été relégué au second plan face au tissage cette année, mais pour une bonne raison. La transition vers devenir une tisserande à temps plein requiert beaucoup de discipline, et je trouve qu il y a très peu de temps pour d autres choses. Mais le travail acharné en vaut la peine. Ceci dit, j aimerais toutes vous encourager à sortir avec votre tissage, les gens adorent ça! Cet automne, j aimerais remercier Toby Smith qui a contribué un article pour notre colonne «Au rythme de la jeunesse» (voir page 6). Et un grand merci à Jane Little qui a soumis un article incroyable sur ses aventures en tissage lors de son voyage en Écosse (voir page 10). ~ Dani Ortman Nos condoléances Le «Kamloops Arts and Crafts Club» a le regret de vous annoncer la mort soudaine de Mme Joan Cameron, tisserande de longue date. Joan est décédée le 22 juillet, 2015 à Vancouver, entourée par sa famille son fils, Colin; sa belle-fille, Suzanne; et son petit-fils, Callum. Joan était membre du «Kamloops Arts and Crafts» depuis plusieurs années. Elle était aussi membre de la «Guild of Canadian Weavers». Ses connaissances et son expertise seront grandement manquées par tous ceux qui la connaissaient. Tout ce dont vous avez besoin pour le tissage et le filage : Métiers à tisser Roues Fils Fibres Patrons et kits Nouveau! Coton organique Cotolin organique Soie teinte à la main Soie Alpaga Mohair Renommée pour ses retraites de 5 jours en tissage pendant toute l année. 4

5 AU RYTHME DE LA JEUNESSE Noor Iqbal Noor Iqbal est une tisserande et une fileuse de vingt-cinq ans de l Alberta. Elle vit près de «Sherwood Park» à l est d Edmonton, avec ses parents, des moutons, des poulets et un lama. Son amour pour les belles choses fonctionnelles vient de ses parents qui ont beaucoup voyagé et cultivé une appréciation internationale de l art de différents cultures. Après avoir obtenu son Baccalauréat ès Arts en histoire et en littérature allemande (Université de l Alberta), Noor a complété un Baccalauréat ès Éducation sur l éducation extérieure et expérimentale (Université de Queen s). Noor a aussi complété les niveaux I, II et III du programme Maître Tisserand d Olds College, en Alberta. Au cours des dernières années, elle a enseigné le cours de débutant en tissage pendant le «Fibre Week», un rassemblement de fanatique des fibres, organisé par la guilde de l Alberta qui se tient chaque année à la fin de juin au Olds College. Cette année, Noor était formatrice pour le niveau I du programme de Maître Tisserand. Elle enseigne aussi le tissage pour l Edmonton Weaver s Guild. L intérêt que Noor porte au tissage est né en même temps que celui de sa mère. Même si elles n étaient pas encore des tisserandes, elles ont acheté un métier Fanny de Leclerc, apprenant à tisser en suivant un cours de débutant avec l Edmonton Weaver s Guild en Trouver le temps de tisser pour Noor s est avéré difficile pendant qu elle était étudiante, mais elle a persévéré. Elle tirait son inspiration de blogues et de sites sur le tissage et recherchait des opportunités pour des études en profondeur et séquentielles. Originellement, elle était intéressée à poursuivre le vieux programme de Maître Tisserand de la Hand Weavers and Spinners Guild de l Alberta En 2009, elle a découvert que le programme avait été transféré à Olds et a commencé le niveau I. Malheureusement, l année suivante, il n y avait pas assez d étudiants pour offrir le niveau II. Comme celui-ci était relativement jeune, la même chose s est produite l année suivante. Comme le deuxième niveau avait été développé, Noor a trouvé la force et est devenu une étudiante indépendante et l a fait par elle-même. Subséquemment, se trouvant dans la même position avec le niveau III, elle a continué à piloter le programme pour le collège. Maintenant qu il y a plus d étudiants au programme, il lui tarde de faire le niveau IV avec d autres. (Après avoir complété avec succès le niveau IV, les tisserandes reçoivent le certificat de tisserande artisane. Si elles le veulent, elles peuvent maintenant faire pendant une période de deux ans, une étude approfondie sur un sujet particulier du tissage afin de pouvoir recevoir le certificat de Maître Tisserand). J ai demandé à Noor, «Pourquoi le faire à Olds?». Elle a répondu, «Parce que ça me donne l opportunité d avoir une large vue du tissage. Il offre la structure pour explorer le tissage en profondeur. Je crois que j y gagne de l expertise et que je me dirige vers la maîtrise. Passer par l excellence est quelque chose qui m attire. Ça se construit par ellemême. Noor apprécie enseigner aux adultes et elle est compétente dans ce domaine. Nous savons tous comment il peut être difficile d essayer de comprendre les choses abstraites et compliquées du tissage. Elle trouve ça très valorisant de voir les gens apprendre quelque chose de nouveau, de voir leur transformation. Dans mon entrevue avec Noor, j ai été frappé par son intelligence et l articulation précise de ses pensées. Je peux croire qu elle est une enseignante très claire et organisée. En fait, toutes les personnes que j ai rencontrées qui ont eu Noor comme enseignante cette année ont été impressionnées par elle. Noor ayant été entraînée comme professeur à l élémentaire, je me suis demandé si elle trouvait ça différent d enseigner à des adultes. Elle a dit qu il était important de les écouter, de comprendre comment chaque personne apprend différemment, et de respecter leurs différences. Les adultes proviennent de milieux différents. Noor essaie de tirer sur les expériences passées des étudiants adultes, afin qu ils sentent qu ils connaissent quelque chose. «Je veux être humble et respectueuse des connaissances des autres». J ai été frappé par ce commentaire. J ai pris beaucoup de cours en tant qu adulte dans toutes sortes de discipline, enseignés par des professionnels compétents, mais, souvent, les enseignants pour adultes ne semblent pas prendre en compte ce point fondamental : les adultes ne sont pas des enfants. J ai demandé à Noor si elle avait pu utiliser son intérêt pour le tissage avec les enfants à qui elle enseignait. Elle a répondu qu une fois, en combinant sa spécialité en enseignement en extérieur et expérimental avec sa connaissance du tissage, elle a demandé à ses étudiants de cinquième année de «tisser la météo». Noor emmenait les enfants à l extérieur afin d observer le ciel et les nuages et d apprendre la météo. Ensuite, sur un métier «rigid heddle», les enfants tissaient en utilisant une gamme de couleurs en rapport avec leurs expériences extérieures. Noor, dans son propre tissage, explore un éventail de techniques et d items. Quelques-unes de ses meilleures pièces proviennent des critères du programme d Olds. Pour son projet final pour le niveau I, Noor a tissé un merveilleux châle en laine en utilisant six valeurs de la couleur bleue. Pour son projet final du niveau II, elle a tissé un châle, délicat et léger, en soie avec une structure en tissu ajouré. Comme je parlais avec elle en juin dernier, elle cousait les bouts d un magnifique tapis en laine tissé avec effet en trame. D autre part, un désastre mémorable était le foulage inégal d un item en laine. En regardant la gamme d échantillons de son cours à Olds et d autres items qu elle a affichés dans sa classe, c est clair qu elle apprend et travaille vers l excellence qu elle espère. J ai apprécié mon entrevue avec cette intelligente jeune tisserande. Elle est un cadeau pour notre discipline et elle en comprend l importance sociale et historique. Noor croit que les choses utiles peuvent et devraient avoir une qualité esthétique et que cela peut être accompli en tissage. Elle sait aussi qu il est important de garder le tissage vivant pour plusieurs raisons, et qu enseigner contribue vers ce but. (Voir à la page 6 pour les photos qui accompagnent le texte). Pour quiconque serait intéressé par le programme de Maître Tisserand à l Olds College, l information est disponible sur le site du Collège : Cliquer sur «Continuing Education» (Formation permanente), et ensuite sur «Fibre Arts». Soumis by, ~ Toby Smith guildofcanadianweavers.blogspot.ca 5

6 GALERIE DE PHOTOS À GAUCHE : Châle «God s Eye» (L œil de Dieu) (Article page 8) EN BASE : Noor Iqbal (Article page 5) 6

7 GALERIE DE PHOTOS : Livre d échantillons - Structure : Gaze Il n y avait pas d instructions écrites; les tisserandes devaient utiliser les échantillons pour créer les tissus. 2 : Livres de patrons à motifs cachemire (Paisley) 3 : Châle à motif cachemire (Paisley) 4 : Détail d une tapisserie murale 5 : Lorsque nous étions à Glasgow, nous avons visité le renommé atelier de tissage «Dovecot». Nous avons eu un tour de l atelier et avons regardé des tisserands travaillant sur de larges tapisseries. (Photos 1-5 : Articles page 10) 5 guildofcanadianweavers.blogspot.ca 7

8 BOURSE D ÉTUDES DE LA GCW Bourse d études Nell Steedsman Châle l œil de Dieu En mai dernier, l Ontario Handweavers and Spinners ont tenu leur Conférence biennale appelée «Panoplie». Une célébration pan américaine de notre héritage textile. L exposition-concours était intitulé «Panorama des Amériques Couleur, Culture, Création». L exposition exigeait que chaque entrée reflète notre propre interprétation du thème en explorant de nouvelles fibres, de nouvelles techniques, les influences mondiales, et de nouveaux designs à partir de source dans les Amériques. J ai soumis deux items tissés : un châle intitulé «L œil de Dieu» et une écharpe intitulée «Passion péruvienne». C était un très grand honneur d être présentée avec la Bourse d études Nell Steedsman de la «Guild of Canadian Weavers» pour mon châle «L œil de Dieu». (Photo page 6). Le tissage du motif «Ojo de Dios» (L œil de Dieu en espagnol)» est une ancienne pratique contemplative et spirituelle pour plusieurs indigènes des Amériques. Utilisant du bois et des fils très colorés, l œil de Dieu traditionnel est fréquemment tissé dans la solitude, cela faisant partie d une méditation. Aujourd hui, les artisans tissent des versions compliquées ou bigarrées de l œil de Dieu, les vendant comme décorations ou comme objets religieux. Ce châle contient le motif œil de Dieu et est une interprétation moderne de ce symbole culturel. Le corps du châle a été tissé sur un métier informatisé de 32 cadres en utilisant un mélange de fibres. Le patron est un sergé fantaisie du CD Fiberworks 2002 «Thrilling Twills». Les petits yeux de Dieu attachés sur le châle ont été créés en utilisant des cure-dents et du fil à broder et ont été tissés de manière traditionnelle. ONTARIO HANDWEAVERS AND SPINNERS Supportant la tradition Esprit d innovation Les bénéfices pour les personnes adhérant à OHS incluent : Le magazine Fibre Focus Conférences biannuelles Bibliothèque de prêts Exposition/concours Programmes éducatifs : Étude à domicile Maître fileur Maître tisserand Joignez-vous à une communauté grandissante de fileuses, de tisserandes et d artistes de fibres textiles à l adresse courriel suivante : ~ Catharine Wilson FOR SALE Métier de 8 cadres à contremarche de 36 pouces, pliant; banc. Remis à neuf avec soin; silencieux, doux; inclus 2100 lices Texslov, cordes Texslov, peignes, baguettes, etc., 950 $CA, Saskatoon, SK 8

9 ÉCHANTILLON DE L AUTOMNE M s & W s London District Spinners & Weavers Avec l option de quatre (4) cadres supplémentaires et d un enfilage de base du M & W, beaucoup plus de possibilités sont devenues apparentes. Beaucoup de variations ont été considérées avant de choisir l échantillon inclus lequel a l attachage de base du sergé et un système avancé par quatre (4) pour la marchure. Voici un autre exemple, avec un avancé de 5 : Tissé par Ilse Ansari Comme la marchure prend beaucoup de concentration, voici deux autres variations de marchure qui sont plus faciles à tisser. Devant Il y a quelques similarités avec l échantillon du présent bulletin, mais moins de différence entre l endroit et l envers du tissu. Derrière L enfilage du M & W offre un grand éventail de possibilités, et l addition de couleurs additionnelles dans la chaîne et/ou dans la trame devrait aussi donner des résultats intéressants. guildofcanadianweavers.blogspot.ca 9

10 VOYAGE Tissage en Écosse Jane Little En avril 2013, j ai joint «Singing Weaver», Nadine Saunders, pour un voyage en Écosse. Pendant deux semaines, un minibus rempli de tisserandes a voyagé autour de l Écosse, les «Outer Hebrides» et les «Orkney Islands». Un de mes ancêtres était un tisserand de Stirling qui a immigré dans le sud de l Ontario dans les années J étais intéressée par l histoire ainsi que par les moutons, les agneaux et les fibres. En passant par les métiers actionnés exclusivement à la main ou au pied (handloom), les métiers à la tire (drawlooms), les anciens métiers Jacquard, les métiers mécaniques (powerloom) ainsi que les tapisseries traditionnelles et modernes, nous les avons tous vus en quatorze jours bien remplis! Avant ce voyage, ma connaissance des métiers était limitée à mon métier Leclerc à quatre cadres. Donc cette expérience était une révélation et j espère pouvoir vous faire partager toute la richesse de celle-ci. Sans ordre particulier, commençant à Paisley près de Glasgow, sur la rue Shuttle, région renommée pour le tissage de la soie, nous avons visité «Sma Shot Cottages». Ceux-ci étaient les cottages typiques des tisserands des années du milieu 1700, quand les tisserands étaient des hommes tissant dans leurs maisons. Ils créaient et faisaient des tissus en gaze et en mousseline, et plus tard, des motifs plus complexes en soie. Le tissage était un travail intensif et demandait beaucoup de temps et d habileté. Donc, les tisserands étaient très respectés dans la société pour être des gens adroits et lettrés. Ils étaient les plus payés de tous les artisans. Le paiement pour le «sma shot», petit fil de coton qui était nécessaire pour lier ensemble le matériel du patron à motif cachemire, était la source d une dispute entre les tisserands et leurs patrons laquelle ultimement a conduit les tisserands à devenir organisés, faisant la grève et gagnant leur cause dans les années Au cottage «Sma Shot», il y avait un métier contrebalancé original du début des années L endroit qui abritait le métier était une pièce sombre et froide avec deux foyers. Le charbon était pris du foyer principal et placé dans le deuxième afin d adoucir l amidon utilisé sur les fils de chaîne, rendant la tâche plus facile pour le tissage. Ce gros métier avait une navette volante laquelle avait été développée en 1770 afin d augmenter la rapidité de production. Paisley est plus reconnu pour sa production de châles à motif cachemire, tissés avec de la soie dans des designs complexes importés du Kashmir. Ceux-ci étaient convoités par les gens de la classe supérieure. En 1805, il y avait 7000 tisserands qui travaillaient dans l industrie du châle. Comme la mode changeait, le châle à motif cachemire a été mis de côté jusqu en 1840 quand la demande pour les châles a refait surface grâce au Premier Ministre qui a demandé à la jeune reine Victoria d en porter un pour stimuler l économie de la région. La grandeur de ceux-ci a augmentée parce les robes sont passées d un corsage à taille haute de la mode régence aux larges crinolines, par-dessus lesquelles un manteau ne pouvait être porté. Finalement, ce fut la fin des châles à cause de l agitation autour des manteaux à la taille qui sont devenus à la mode. J ai essayé un châle à motif cachemire et j ai été étonnée par sa grandeur, jusqu à 5 pieds par 8 pieds et son poids de plusieurs livres (voir photo page 7). Dan Coughlan, le conservateur des textiles au Musée de Paisley, maître tisserand et restaurateur de métiers, nous a fait faire la tournée des métiers à la tire et des anciens métiers Jacquard. Les métiers à la tire avaient un jeu additionnel de cent cadres, lesquels étaient levés and abaissés par un jeune garçon (drawboy) qui faisait les changements de motifs et de couleurs complexes requis pour les châles à motif cachemire en soie. Il se tenait debout pendant plusieurs heures sur le dessus du métier en élevant manuellement les peignes lesquels pouvaient peser 30 livres. Le tisserand qui avait monté le métier annonçait les changements de motifs au garçon pendant qu il filait. La paire ne pouvait tisser que deux pouces de soie par jour, prenant jusqu à deux semaines pour faire un grand châle. Cartes pré perforées sur le métier Jacquard Jacquard qui avait été un «drawboy» et qui fut commissionné par Napoléon, a inventé un nouveau métier en France en Une série de barres verticales ont remplacé les peignes, lesquels étaient contrôlés par des cartes pré perforées qui déterminaient les changements de chaîne. Un mécanisme qui était opérable par une personne n avait plus besoin du «drawboy» et les erreurs humaines étaient éliminées. Un tisserand pouvait faire le même châle en une seule journée, tissant trente pieds par jour. Les métiers Jacquard étaient beaucoup plus larges et plus dispendieux, changeant une industrie artisanale en une usine de production, diminuant l indépendance des tisserands, leur créativité et leurs valeurs. Dans les «Outer Hebrides», nous avons visité Sheila Roderick de «Scalpay Linens». Sheila fait des tissus sur un métier traditionnel Hattersley. Celui-ci était le pilier de l industrie des «Harris Tweed» introduit après la Deuxième Guerre Mondiale afin d aider les soldats de retour du champ de bataille à avoir du travail. Le métier est actionné par l humain avec un mécanisme de cyclisme lequel avance la chaîne. Sheila a tissé du tissu en lin lequel a été utilisé pour des costumes dans le film «The Hobbit». Elle vit sur une des cinq fermettes qui restent sur une petite île de Scalpay. C est une petite région agricole qui combine habituellement des moutons et des produits frais. Son mari et elle sont des tisserands autorisés de «Harris Tweed». 10

11 VOYAGE Sheila Roderick tenant les maillons qui créent les motifs tissés sur un métier Hattersley. «Harris Tweed» est par définition «Tissé par les insulaires dans leurs maisons dans les «Outer Hebrides», complété dans les «Outer Hebrides», fait à partir de laine vierge pure, teinte et filée dans les «Outer Hebrides». Nous avons fait une visite obligatoire chez un tisserand de «Harris Tweed» qui tisse typiquement seul en travaillant à la pièce. Terry Bloomfield est un tisserand expérimenté du village de Tarbert à Harris et on peut le voir travaillant sur un métier plus récent. Celui-ci est un métier double largeur Bonas-Griffith, lequel a la particularité d avoir une lumière endessous afin de permettre au tisserand de voir les imperfections qui peuvent se produire lors de la marchure. Mille quatre cents fils de chaîne sont montés sur le métier. pour les kilts et les couvertures. Nous avons vu la ligne de production incluant les personnes qui touchent aux tissus à la recherche d erreurs dans le tissage et qui corrigent le motif à la main. Métrages, vêtements et accessoires étaient disponibles dans presque la majorité des tartans, incluant le nouveau tartan «Princess Diana.» À la Burrell House à Glasgow, il y avait une collection de plus de deux cents tapisseries européennes datant du 14e au 16e siècles, allant du plus petit à quatre par huit mètres en grandeur. Les grandes tapisseries étaient un symbole de richesse et de pouvoir dans l Europe médiévale et elles étaient roulées et transportées avec leurs propriétaires de place en place. Les tapisseries, tissées par les hommes travaillant dans des guildes, représentaient la vie de tous les jours, des scènes allégoriques, comme la licorne, ou des thèmes bibliques. Au château Stirling, nous avons été très fortunées de visiter l atelier de tapisserie où les tisserands du studio «West Dean Tapestry» travaillaient sur la restauration de sept tapisseries datant du 16e siècle, intitulées «Hunt of the Unicorn» (La chasse à la licorne). Ce projet de douze ans a été complété à l automne 2014 et est maintenant suspendu dans le château. Les tapisseries étaient tissées avec l image sur le côté afin de prévenir l étirement lorsqu elles étaient suspendues. Rudy a travaillé sur ce projet pendant sept ans. Après 1820, les métiers mécaniques sont apparus et étaient opérés par l eau. Nous avons visité New Lanark, un site du patrimoine mondial crée par Robert Owen. L usine, alimentée par une rivière, produisait originellement de la jute et du coton. Comme les salaires des tisserands chutaient, les femmes et les enfants aussi jeunes que cinq ans, ont remplacé les hommes dans les manufactures. Owen qui était un entrepreneur éclairé a construit un large complexe afin d abriter ses travailleurs incluant des maisons, un magasin, une école et la première garderie. La tournée incluait l expérience interactive «Annie McLeod» qui décrit la vie d un enfant dans les années Plus tard, nous avons visité Lochcarron à Selkirk, une très grande usine laquelle est la productrice mondiale de tartan Joan Baxter est une artiste qui tisse des tapisseries moderne et qui travaille sur commande à partir de sa propriété rurale, à Brora, Sutherland. Joan Baxter démontrant une technique. guildofcanadianweavers.blogspot.ca 11

12 VOYAGE Panneau montrant le«blackhouse» (maison traditionnelle des Highlands et Hébrides en Écosse) et des femmes peignant, filant et tricotant. Joan Baxter Au deuxième étage de l épicerie dans la partie sud de l Île de Harris à Levebrough, est la demeure du «Millenium Tapestry Project» (projet de tapisserie Millenium). Grâce à la passion d une communauté, ce projet a impliqué quatre-vingt-dix des seize cents habitants, plusieurs étant nouveaux dans ce domaine. Ils ont utilisé un mélange de courtepointe, de broderie, de point de croix et de tapisserie afin de créer des scènes des mille ans de la vie d Harris. Ils ont été créés en utilisant de la laine teinte avec des plantes et des pièces de «Harris Tweed». On a fait plusieurs autres arrêts incluant le musée «Coates and Clarke» à Paisley, le musée «The Verdant Works Jute» à Dundee. Nous avons aussi vu des centaines de moutons et d agneaux du printemps, le paysage écossais, Édimbourg, Glasgow, Orkney et je pourrais continuer ainsi. ~ Jane Little Voir les liens suivants pour plus d informations : https://www.paisley.org.uk/attractions/paisley-museum/ Partie d un panneau montrant des femmes qui font le foulage de tissu et le filage de la laine. Tapisseries : https://burrelltapestriesproject.wordpress.com/ tapestries.htm 12

LE CALENDRIER SCOLAIRE Pour toute erreur ou omission, veuillez contacter l Association canadienne d éducation à

LE CALENDRIER SCOLAIRE Pour toute erreur ou omission, veuillez contacter l Association canadienne d éducation à LE CALENDRIER SCOLAIRE 2006-2007 Pour toute erreur ou omission, veuillez contacter l Association canadienne d éducation à info@cea-ace.ca. OUVERTURE ET FERMETURE DES ÉCOLES PROVINCE/TERRITOIRE OUVERTURE

Plus en détail

LE CALENDRIER SCOLAIRE Pour toute erreur ou omission, veuillez contacter l Association canadienne d éducation à

LE CALENDRIER SCOLAIRE Pour toute erreur ou omission, veuillez contacter l Association canadienne d éducation à LE CALENDRIER SCOLAIRE 2007-2008 Pour toute erreur ou omission, veuillez contacter l Association canadienne d éducation à info@cea-ace.ca TABLES DES MATIÈRES Ouverture et fermeture des écoles 3 Semaine

Plus en détail

Abandonner l école et y retourner

Abandonner l école et y retourner N o 81-599-X au catalogue Issue n o 005 ISSN : 1709-8661 ISBN : 978-1-100-94573-6 Feuillet d information Indicateurs de l éducation au Canada Abandonner l école et y retourner Avril 2010 Division du tourisme

Plus en détail

PROFIL DES PRESTATAIRES DE BIEN-ÊTRE SOCIAL EN 2006

PROFIL DES PRESTATAIRES DE BIEN-ÊTRE SOCIAL EN 2006 No 1 RAPPORTS DU CONSEIL NATIONAL DU BIEN-ÊTRE SOCIAL PROFIL DES PRESTATAIRES DE BIEN-ÊTRE SOCIAL EN 2006 INFORMATIONS SUR LES PERSONNES HORS FAMILLE AYANT REÇU DE L AIDE SOCIALE EN 2006 Nombre de personnes

Plus en détail

arnets de mode Accessoires mode Olivier Gerval Groupe Eyrolles, 2008 ISBN :

arnets de mode Accessoires mode Olivier Gerval Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : arnets de mode Accessoires de mode Olivier Gerval Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-12184-1 Fabrication industrielle du foulard 1 2 La maison Marc Rozier Le foulard avec la lingerie est l une des

Plus en détail

La population active en technologies de l information : Canada 2001

La population active en technologies de l information : Canada 2001 Février 2004 La population active en technologies de l information : Canada 2001 Par : Lee Jacobs, spécialiste du marché du travail, Conseil des ressources humaines du logiciel (CRHL) Luc Vaillancourt,

Plus en détail

Clerici Tessuto Les Produits

Clerici Tessuto Les Produits info@ Clerici Tessuto Les Produits L entreprise produit, ennoblit, transforme et commercialise plus de 2,5 millions de mètres de tissu par an pour ses lignes de vêtements femme et homme, accessoires, sous-vêtements,

Plus en détail

une conférence à l intention des danseurs de la relève

une conférence à l intention des danseurs de la relève Bienvenue à danse TRANSIT danse TRANSIT est un événement de planification de carrière et de réseautage, dynamique et gratuit, destiné aux danseurs de la relève en tout début de carrière professionnelle.

Plus en détail

Rapport annuel du Comité d'examen du salaire minimum préparé à l'intention de la ministre. (4 janvier 2013)

Rapport annuel du Comité d'examen du salaire minimum préparé à l'intention de la ministre. (4 janvier 2013) Rapport annuel du Comité d'examen du salaire minimum préparé à l'intention de la ministre (4 janvier 2013) L honorable Marilyn More Ministère du Travail et de l Éducation postsecondaire 5151 Terminal Road

Plus en détail

Textile Museum of Canada 55 Centre Avenue (416) Toronto (Ontario) Canada M5G 2H5

Textile Museum of Canada 55 Centre Avenue (416) Toronto (Ontario) Canada M5G 2H5 Exposition virtuelle - Activités pédagogiques sur les textiles pour les élèves de la maternelle à la 4 e année : Mettre des fils en formes Créer un tableau de laine Tisser un signet Textile Museum of Canada

Plus en détail

Une langue au cœur de la vie économique

Une langue au cœur de la vie économique 1 Une langue au cœur de la vie économique Survol de l utilisation du français en milieu de travail Introduction La vitalité des communautés francophones et acadiennes ne dépend pas de l usage du français

Plus en détail

Nouvelle Écosse Ontario. Québec. Saskatchewan. Terre-Neuve-et-Labrador

Nouvelle Écosse Ontario. Québec. Saskatchewan. Terre-Neuve-et-Labrador Dates d examen Cliquez sur le lien ci-dessous pour afficher la liste des dates pour écrire un de nos examens à base de papier dans un lieu près de chez vous. CHOISISSEZ VOTRE PROVINCE Alberta Columbie

Plus en détail

LES ARTS VISUELS AU QUÉBEC : ARTISTES ET MARCHÉ. Kelly Hill, Hill Stratégies Montréal, le 8 mars 2011

LES ARTS VISUELS AU QUÉBEC : ARTISTES ET MARCHÉ. Kelly Hill, Hill Stratégies Montréal, le 8 mars 2011 LES ARTS VISUELS AU QUÉBEC : ARTISTES ET MARCHÉ Kelly Hill, Hill Stratégies Montréal, le 8 mars 2011 3 Remerciements Ordre du jour 4 1. Hill Stratégies 2. Situation des artistes 3. La fréquentation des

Plus en détail

Nouvelle Écosse Ontario. Québec. Saskatchewan. Terre-Neuve-et-Labrador

Nouvelle Écosse Ontario. Québec. Saskatchewan. Terre-Neuve-et-Labrador Dates d examen Cliquez sur le lien ci-dessous pour afficher la liste des dates pour écrire un de nos examens à base de papier dans un lieu près de chez vous. CHOISISSEZ VOTRE PROVINCE Alberta Columbie

Plus en détail

Sondage national de 2009 sur le marché du travail et de l emploi en hygiène dentaire. Partie 1: Information démographique

Sondage national de 2009 sur le marché du travail et de l emploi en hygiène dentaire. Partie 1: Information démographique Sondage national de 2009 sur le marché du travail et de l emploi en hygiène dentaire Partie 1: Information démographique Contenu Faits saillants... 3 1. Âge... 4 2. Genre... 5 3. Langue(s) parlée(s)...

Plus en détail

Elles en payent les frais : Comment la récession a appauvri les familles canadiennes

Elles en payent les frais : Comment la récession a appauvri les familles canadiennes Elles en payent les frais : Comment la récession 2008-2009 a appauvri les familles canadiennes Citoyens pour une politique juste #501-309 Cooper Street Ottawa, ON K2P 0G5 : 1-800-667-8046 F: 613-232-1275

Plus en détail

PROGRAMMES D APPRENTISSAGE PAR L EXPÉRIENCE

PROGRAMMES D APPRENTISSAGE PAR L EXPÉRIENCE PROGRAMMES D APPRENTISSAGE PAR L EXPÉRIENCE kingston, ontario Visite guidée Bonnycastle Programme Éducation à l époque victorienne Programme La vie au sein de la garnison Programme Une journée au régiment

Plus en détail

Activité 6 : Immigration

Activité 6 : Immigration Trousse de l enseignant Recensement de 006 Soyez du nombre! Le 16 mai 006 Activité 6 : Immigration Niveaux suggérés : premier cycle du secondaire, cours de français langue seconde (FLS), niveau intermédiaire

Plus en détail

Disparités régionales et emplois non permanents

Disparités régionales et emplois non permanents Disparités régionales et emplois non permanents Graphique Plusieurs indicateurs du marché du travail témoignent d une situation similaire. % 25 2 15 5 25 2 15 5 7 6 5 4 2 25 2 15 5 Emplois non permanents

Plus en détail

Enquête L E T H I Q U E D E L I N G E N I E U R, VUE P A R L E S E T U D I A N T S CONFEDERATION POUR LE RAYONNEMENT ETUDIANT EN INGENIERIE DU QUEBEC

Enquête L E T H I Q U E D E L I N G E N I E U R, VUE P A R L E S E T U D I A N T S CONFEDERATION POUR LE RAYONNEMENT ETUDIANT EN INGENIERIE DU QUEBEC Enquête 14/05/2013 Version finale L E T H I Q U E D E L I N G E N I E U R, VUE P A R L E S E T U D I A N T S CONFEDERATION POUR LE RAYONNEMENT ETUDIANT EN INGENIERIE DU QUEBEC La Confédération pour le

Plus en détail

Taux de chômage en milieu rural par sexe

Taux de chômage en milieu rural par sexe Mai 2007 NOTE DE RECHERCHE RURALE Agriculture et Agroalimentaire Canada, Numéro de publication A114-31/2007F-PDF Taux de chômage en milieu rural par sexe Faits saillants En 2005, le taux de chômage moyen

Plus en détail

Écoles primaires et secondaires

Écoles primaires et secondaires NOUVEAU! service de webdiffusion Licence de présentation publique de films Écoles primaires et secondaires Profitez des meilleurs films pour vos événements cinéma! LES MEILLEURS FILMS, EXCLUSIVEMENT CHEZ

Plus en détail

LE CANADA Un pays aux richesses multiples dont sa philatélie par Paul Bourgery

LE CANADA Un pays aux richesses multiples dont sa philatélie par Paul Bourgery LE CANADA Un pays aux richesses multiples dont sa philatélie par Paul Bourgery Lorsqu en 1776, l Angleterre signe le traité de paix relatif à l Amérique du Nord, elle y possède 15 colonies ; 13 constitueront

Plus en détail

TROUSSE DE DEMANDE VISA 3B

TROUSSE DE DEMANDE VISA 3B ACCORD SUR LA MOBILITE DES JEUNES CANADIENS 2013 TROUSSE DE DEMANDE VISA 3B Étudiant en échange interuniversitaire La trousse de demande de visa 3B a été réalisée par les services de l Ambassade de France

Plus en détail

Conférence internationale «Tapisserie contemporaine et art textile en Europe»

Conférence internationale «Tapisserie contemporaine et art textile en Europe» Conférence internationale «Tapisserie contemporaine et art textile en Europe» Fondation Simone et Cino Del Duca 1 er décembre 2008 Monsieur le Secrétaire perpétuel, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Jeux de hasard L EMPLOI ET LE REVENU EN

Jeux de hasard L EMPLOI ET LE REVENU EN L EMPLOI ET LE REVENU EN Juin 2006 Les recettes nettes tirées des loteries, des appareils de loterie vidéo (ALV) et des casinos gérés par l État ont augmenté, passant de 2,7 milliards de dollars en 1992

Plus en détail

Un nouveau rapport révèle les quartiers les plus artistiques des plus grandes villes du Canada

Un nouveau rapport révèle les quartiers les plus artistiques des plus grandes villes du Canada www.hillstrategies.com Un nouveau rapport révèle les quartiers les plus artistiques des plus grandes villes du Canada Le 9 février 2010 Cartographie des artistes et des travailleurs culturels dans les

Plus en détail

Profitez des meilleurs films pour vos événements cinéma!

Profitez des meilleurs films pour vos événements cinéma! NOUVEAU! service de webdiffusion Licence de présentation publique de films pour Églises et Organisations religieuses Profitez des meilleurs films pour vos événements cinéma! L activité de loisirs parfaite,

Plus en détail

LA VALEUR ÉCONOMIQUE DE L ÉDUCATION, OÙ EN SOMMES-NOUS QUANT À SON FINANCEMENT?

LA VALEUR ÉCONOMIQUE DE L ÉDUCATION, OÙ EN SOMMES-NOUS QUANT À SON FINANCEMENT? LA VALEUR ÉCONOMIQUE DE L ÉDUCATION, OÙ EN SOMMES-NOUS QUANT À SON FINANCEMENT? LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE 2011 Proportion de jeunes qui n ont pas terminé leurs études secondaires dans le cheminement régulier:

Plus en détail

Comité d examen du salaire minimum de la Nouvelle-Écosse

Comité d examen du salaire minimum de la Nouvelle-Écosse Rapport annuel Janvier 2016 Comité d examen du salaire minimum de la Nouvelle-Écosse Rapport du Comité d examen du salaire minimum Page 1 de 5 L honorable Kelly Regan Ministre du Travail et de l Éducation

Plus en détail

Architecture et conception architecturale des espaces destinés aux jeunes enfants Lauréats du prix international 2005

Architecture et conception architecturale des espaces destinés aux jeunes enfants Lauréats du prix international 2005 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Architecture et conception architecturale des espaces destinés aux jeunes enfants Lauréats du prix international 2005 Liberté d exploration pour les enfants dans les structures d accueil

Plus en détail

Sondage à l intention de l employeur

Sondage à l intention de l employeur Sondage à l intention de l employeur Merci d avoir inscrit votre organisation au prix Milieu de travail d exception de cette année. Veuillez prendre note que cette version imprimable du sondage à l intention

Plus en détail

Service de la paie. Vacances et paie de vacances

Service de la paie. Vacances et paie de vacances Service de la paie Vacances et paie de À l exception de la province de Québec, toutes les paies de seront payées à chaque période de paie. La paie et le temps de sont calculés de la façon suivante: Colombie

Plus en détail

PROGRAMME FÉMININ EXCEL :

PROGRAMME FÉMININ EXCEL : PROGRAMME FÉMININ EXCEL : UN GUIDE POUR LES JOUEUSES ET LEURS PARENTS CANADA SOCCER CROIT QUE CHAQUE JEUNE MÉRITE LA MEILLEURE EXPÉRIENCE DE SOCCER POSSIBLE. Qu elles rêvent de jouer pour l équipe nationale

Plus en détail

La syndicalisation L EMPLOI ET LE REVENU EN. Août 2007

La syndicalisation L EMPLOI ET LE REVENU EN. Août 2007 L EMPLOI ET LE REVENU EN Août 2007 La syndicalisation Les taux de syndicalisation durant les premières moitiés de 2006 et 2007 Le nombre moyen d employés rémunérés au cours du premier semestre de 2007

Plus en détail

CONSEIL ANADIEN LA DE LA MAGISTRATURE

CONSEIL ANADIEN LA DE LA MAGISTRATURE CONSEIL ANADIEN LA DE LA conduite MAGISTRATURE CONSEIL CANADIEN DES JUGES DE LA et le rôle du MAGISTRATURE Conseil canadien de la magistrature Conseil canadien de la magistrature Ottawa (Ontario) K1A 0W8

Plus en détail

SERVICE ADMINISTRATIF DE RÉVISION DES PENSIONS ALIMENTAIRES POUR ENFANTS

SERVICE ADMINISTRATIF DE RÉVISION DES PENSIONS ALIMENTAIRES POUR ENFANTS SERVICE ADMINISTRATIF DE RÉVISION DES PENSIONS ALIMENTAIRES POUR ENFANTS Guide pour remplir les formulaires Service administratif de révision des pensions alimentaires pour enfants (Yukon) Centre d information

Plus en détail

Foulards en soie tissés à la main

Foulards en soie tissés à la main Foulards en soie tissés à la main SOIERIES DU MEKONG, LA RENCONTRE ENTRE LA CREATION FRANÇAISE ET LE SAVOIR-FAIRE CAMBODGIEN DU TISSAGE A LA MAIN Soieries du Mékong est une marque de foulards haut de gamme

Plus en détail

Définitions : artiste professionnel ou en voie de professionnalisation, arts visuels et métiers d art

Définitions : artiste professionnel ou en voie de professionnalisation, arts visuels et métiers d art 10 au 12 novembre 2017 Le Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire prépare actuellement la dixième édition du Salon des arts de Saint-Jérôme qui aura lieu cet automne. Une cinquantaine

Plus en détail

Aperçu. Au sujet de Passeport pour ma réussite

Aperçu. Au sujet de Passeport pour ma réussite Aperçu Passeport pour ma réussite se réjouit de pouvoir formuler ses commentaires et recommandations au Comité permanent de la Chambre des communes dans le cadre du processus de consultation externe sur

Plus en détail

Aux fournisseurs d équipement médical et de fournitures médicales (ÉMFM) Hiver 1999/2000

Aux fournisseurs d équipement médical et de fournitures médicales (ÉMFM) Hiver 1999/2000 $WNNGVKPFGU550# 0178'..'5Â'6Â+0(14/#6+10 Â. +06'06+10Â&'5Â(1740+55'745Â&'5Â550# %'064'Â& +0(14/#6+10 Â07/œ41Â5#05Â(4#+5Â574Â.'5Â550# Aux fournisseurs d équipement médical et de fournitures médicales

Plus en détail

Bulletin de nouvelles Mai et juin 2017

Bulletin de nouvelles Mai et juin 2017 Bulletin de nouvelles Mai et juin 2017 Mot de la direction L année scolaire 2016-2017 est derrière nous et l été nous attends. Ce fût une très belle année scolaire remplie de beaux défis et de belles réussites.

Plus en détail

Les physiothérapeutes au Canada 2011 faits saillants, provinciaux et territoriaux

Les physiothérapeutes au Canada 2011 faits saillants, provinciaux et territoriaux pic pic pic Les physiothérapeutes au Canada 2011 faits saillants, provinciaux et territoriaux Dépenses et main-d œuvre de la santé Notre vision De meilleures données pour de meilleures décisions : des

Plus en détail

Bénévolat et dons de particuliers. dans le secteur culturel au Québec. Bénévolat et dons de particuliers dans le secteur culturel au Québec

Bénévolat et dons de particuliers. dans le secteur culturel au Québec. Bénévolat et dons de particuliers dans le secteur culturel au Québec www.hillstrategies.com Bénévolat et dons de particuliers dans le secteur culturel au Québec Kelly Hill Président, Hill Stratégies Recherche Montréal, le 29 novembre 2006 Présenté par Culture Montréal 1

Plus en détail

Introduction au tissage: Crééer un décor mural

Introduction au tissage: Crééer un décor mural Introduction au tissage: Crééer un décor mural Par Leni Collin de SomethingBoHo Introduction Dans ce tuto, je vous explique les notions de base du tissage, ainsi que des conseils pour réaliser un décor

Plus en détail

Un nouveau sondage de l Institut du Dominion, Les icônes canadiennes, vient révéler quelques figures peu connues

Un nouveau sondage de l Institut du Dominion, Les icônes canadiennes, vient révéler quelques figures peu connues Un nouveau sondage de l Institut du Dominion, Les icônes canadiennes, vient révéler quelques figures peu connues Seulement quatre Canadiens sur dix (41%) peuvent identifier Sir John A. Macdonald et seulement

Plus en détail

Mise à jour des tables d impôt Janvier 2017

Mise à jour des tables d impôt Janvier 2017 Mise à jour des tables d impôt Janvier 2017 Voici les principales modifications pour 2017 concernant les retenues à effectuer sur la paie de vos employés pour tous les paliers de gouvernement au Canada.

Plus en détail

Sondage en direct de BMO sur la planification successorale et fiduciaire. 0 MD BMO Groupe financier

Sondage en direct de BMO sur la planification successorale et fiduciaire. 0 MD BMO Groupe financier Sondage en direct de BMO sur la planification successorale et fiduciaire 0 MD BMO Groupe financier Contexte et objectifs 1 M D BMO Groupe financier Contexte et objectifs OBJECTIFS Évaluer la connaissance

Plus en détail

ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTES DU CANADA PLAN STRATÉGIQUE 2012_2014

ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTES DU CANADA PLAN STRATÉGIQUE 2012_2014 ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTES DU CANADA PLAN STRATÉGIQUE 2012_2014 à propos de l AAPC_ histoire L Association des architectes paysagistes du Canada a été fondée en 1934. À cette époque, les architectes

Plus en détail

L artiste doit démontrer, par le biais de pièces justificatives, qu il demeure sur le territoire approprié.

L artiste doit démontrer, par le biais de pièces justificatives, qu il demeure sur le territoire approprié. LE CONSEIL DE LA CULTURE EST UN ORGANISME QUI Participe à la promotion et à l accessibilité des arts et de la culture pour atteindre un public plus large; Encourage les projets des artistes, artisans et

Plus en détail

Fiches d exploitation andragogique Commis au courrier et aux services postaux

Fiches d exploitation andragogique Commis au courrier et aux services postaux Fiches d exploitation andragogique Commis au courrier et aux services postaux Résumé du livret Jeanne exerce le métier de commis au courrier et aux services postaux depuis plusieurs années. Elle met en

Plus en détail

Prospectus de l OPT 2018

Prospectus de l OPT 2018 Prospectus de l OPT 2018 Présentation Introduite en 2009, le Okanagan Print Triennial (OPT) est une exposition d estampes avec jury basée sur le modèle international selon les projets établis des quarante

Plus en détail

Société de Saint-Vincent de Paul Conseil national du Canada

Société de Saint-Vincent de Paul Conseil national du Canada Société de Saint-Vincent de Paul Conseil national du Canada Le fonctionnement de la conférence définie par la Règle et ses Statuts et le Manuel des opérations du Conseil national Septembre 2017 L ESSENTIEL

Plus en détail

OFFRIR À TOUS LES JOUEURS LES MEILLEURES CHANCES DE SUCCÈS EN SOCCER DÉVELOPPEMENT À LONG TERME DU JOUEUR : UN GUIDE COMMUNAUTAIRE

OFFRIR À TOUS LES JOUEURS LES MEILLEURES CHANCES DE SUCCÈS EN SOCCER DÉVELOPPEMENT À LONG TERME DU JOUEUR : UN GUIDE COMMUNAUTAIRE OFFRIR À TOUS LES JOUEURS LES MEILLEURES CHANCES DE SUCCÈS EN SOCCER DÉVELOPPEMENT À LONG TERME DU JOUEUR : UN GUIDE COMMUNAUTAIRE CANADA SOCCER CROIT QUE CHAQUE JOUEUR MÉRITE LA MEILLEURE EXPÉRIENCE DE

Plus en détail

Un nouvel éditeur dans le paysage du textile d ameublement

Un nouvel éditeur dans le paysage du textile d ameublement Dossier de presse Un nouvel éditeur dans le paysage du textile d ameublement Damas 74% soie, 26% coton Grivolas Édition donne vie à des textiles haut de gamme pour la décoration L attachement de la marque

Plus en détail

Base de données sur les technologues en radiation médicale, publication des données de 2009 points saillants

Base de données sur les technologues en radiation médicale, publication des données de 2009 points saillants Base de données sur les technologues en radiation médicale, publication des données de 2009 points saillants Dépenses et main-d œuvre de la santé Qui nous sommes Fondé en 1994, l ICIS est un organisme

Plus en détail

Jeux de hasard, 2010

Jeux de hasard, 2010 Katherine Marshall Les recettes nettes tirées des loteries, des appareils de loterie vidéo (ALV), des casinos et des machines à sous à l extérieur des casinos gérés par l État ont augmenté de façon soutenue,

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE CANADIENNE DU

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE CANADIENNE DU RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE CANADIENNE DU SPORT 2011 BIENVENUE Voici l occasion de nous faire connaître vos idées. Les ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables du sport ont convenu

Plus en détail

Rendement des élèves en Nouvelle-Écosse : Une compilation des résultats des évaluations nationales et internationales

Rendement des élèves en Nouvelle-Écosse : Une compilation des résultats des évaluations nationales et internationales Rendement des élèves en Nouvelle-Écosse : Une compilation des résultats des évaluations nationales et internationales Document préparé pour l Association des conseils scolaires de la Nouvelle-Écosse février

Plus en détail

17 T. École supérieure de filature et de tissage de l Est, puis École supérieure des industries textiles d Épinal (ESITE) ( )

17 T. École supérieure de filature et de tissage de l Est, puis École supérieure des industries textiles d Épinal (ESITE) ( ) ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES VOSGES 17 T École supérieure de filature et de tissage de l Est, puis École supérieure des industries textiles d Épinal (ESITE) (1905-1972) Répertoire numérique sommaire établi

Plus en détail

CÉLÉBRATION DE L'ENTREPRENEURIAT Célébrer l'excellence dans l'avancement entrepreneuriat

CÉLÉBRATION DE L'ENTREPRENEURIAT Célébrer l'excellence dans l'avancement entrepreneuriat CÉLÉBRATION DE L'ENTREPRENEURIAT Célébrer l'excellence dans l'avancement entrepreneuriat NOMINATION EN BREF Le démarrage et le succès d une entreprise est difficile, les entrepreneurs ont besoin une variété

Plus en détail

Le service correctionnel du Canada un aperçu

Le service correctionnel du Canada un aperçu Le service correctionnel du Canada un aperçu Un élément du système de justice criminelle Dans le portefeuille du solliciteur général du Canada Autres organismes du portefeuille : Gendarmerie Royale Canadienne

Plus en détail

Enquête sur l évaluation du programme PAJA

Enquête sur l évaluation du programme PAJA Enquête sur l évaluation du programme PAJA 40 e élection 10545-009 Décembre 2008 507, Place d Armes, Montréal, Québec, H2Y 2W8 Tél. 514 982-2464 Téléc. 514 987-1960 info@legermarketing.com Contexte Léger

Plus en détail

Programme Nouveaux Horizons

Programme Nouveaux Horizons Ressources humaines et Développement des compétences Canada Human Resources and Skills Development Canada Maintenant et demain L excellence dans tout ce que nous entreprenons Programme Nouveaux Horizons

Plus en détail

Depuis 1997, l Enquête sur la population active

Depuis 1997, l Enquête sur la population active Ernest B. Akyeampong Depuis 1997, l Enquête sur la population active (EPA) constitue la principale source de données sur la syndicalisation. Le premier profil sociodémographique et économique détaillé

Plus en détail

année à la folie! ACTIVITÉS DU GUIDE PÉDAGOGIQUE Les mathématiques... un peu, beaucoup, en format PDF MESURE

année à la folie! ACTIVITÉS DU GUIDE PÉDAGOGIQUE Les mathématiques... un peu, beaucoup, en format PDF MESURE 3 e année ACTIVITÉS DU GUIDE PÉDAGOGIQUE en format PDF Les mathématiques... un peu, beaucoup, à la folie! MESURE CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES CFORP Tiré du guide pédagogique Les mathématiques

Plus en détail

Document d étude : Les Prairies

Document d étude : Les Prairies Territoire Provinces : Manitoba, Saskatchewan et Alberta Relief - On retrouve sur des plaines recouvertes d herbe. - Peu de montagnes et peu d arbres - Bouclier canadien (terre rocheuse et boisée) - Montagnes

Plus en détail

Enquête du gouvernement du Canada sur les établissements du patrimoine : 2011

Enquête du gouvernement du Canada sur les établissements du patrimoine : 2011 Enquête du gouvernement du Canada sur les établissements du patrimoine : 2011 Cette publication est disponible en format PDF Also available in English. Sa Majesté la Reine du chef du Canada, 2014 N de

Plus en détail

La publicité grâce à Sel + Lumière

La publicité grâce à Sel + Lumière 1 La publicité grâce à Sel + Lumière INTRODUCTION Les catholiques sont très peu desservis en termes de programmation et de contenu médiatique aujourd hui. Quand on compare la place des médias séculaires

Plus en détail

COMMANDITES ET PARTENARIATS

COMMANDITES ET PARTENARIATS COMMANDITES ET PARTENARIATS JOURNÉES MONTFORT 2014 10 et 11 AVRIL 2014 COMMANDITES ET PARTENARIATS VOTRE CONTRIBUTION ET NOTRE PROGRAMME UN PARTENARIAT GAGNANT! Le Centre de développement professionnel

Plus en détail

Attentes à l égard de l enseignement supérieur : perspective de la 12 e année. Tableaux Provinciaux

Attentes à l égard de l enseignement supérieur : perspective de la 12 e année. Tableaux Provinciaux Attentes à l égard de l enseignement supérieur : perspective de la 12 e année Tableaux Provinciaux Septembre 2015 Maritime Provinces Higher Education Commission Commission de l enseignement supérieur des

Plus en détail

Comparaison des prix de l électricité dans les grandes villes nord-américaines. hydro quebec.com

Comparaison des prix de l électricité dans les grandes villes nord-américaines. hydro quebec.com 2017 Comparaison des prix de l électricité dans les grandes villes nord-américaines Tarifs en vigueur le 1 er avril 2017 hydro quebec.com TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 3 MÉTHODE 9 FAITS SAILLANTS 11

Plus en détail

OUVERTURE ET FERMETURE DES ÉCOLES

OUVERTURE ET FERMETURE DES ÉCOLES OUVERTURE ET DES ÉCOLES TERRITOIRE/PROVINCE AUTOMNE OUVERTURE HIVER OUVERTURE RÉOUVERTURE ÉTÉ YUKON 22 août - 11 sept. Décision locale Décision locale Décision locale Décision locale 31 mai 22 juin p:

Plus en détail

L Excellence à Distance MATERNELLE PRIMAIRE COLLÈGE LYCÉE. Cycle Collège

L Excellence à Distance MATERNELLE PRIMAIRE COLLÈGE LYCÉE. Cycle Collège L Excellence à Distance MATERNELLE PRIMAIRE COLLÈGE LYCÉE Cycle Collège Notre histoire Depuis 1885, le Cours Hattemer, école privée, laïque et hors contrat attache une importance particulière à la maîtrise

Plus en détail

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Titre de la tâche : Carte du Canada Nom de la personne apprenante : Date de début : Date de fin : Réussite : Oui Non Voie : Emploi Formation en apprentissage

Plus en détail

Chaire de recherche du Canada en droit de l environnement

Chaire de recherche du Canada en droit de l environnement 2 Au Canada, la capacité de se prévaloir et de jouir collectivement et de manière durable des ressources naturelles tout en tenant compte d enjeux socioéconomiques, culturels et de gouvernance revêt une

Plus en détail

QU EST-CE QUE JE DÉCIDE POUR MON AVENIR? Service d orientation Cité des Jeunes A.-M.-Sormany Septembre 2015

QU EST-CE QUE JE DÉCIDE POUR MON AVENIR? Service d orientation Cité des Jeunes A.-M.-Sormany Septembre 2015 QU EST-CE QUE JE DÉCIDE POUR MON AVENIR? Service d orientation Cité des Jeunes A.-M.-Sormany Septembre 2015 Beaucoup de choix Pas facile de choisir FORMATION PROFESSIONNELLE Ex.: Mécanique de véhicules

Plus en détail

Énoncé des responsabilités envers le public

Énoncé des responsabilités envers le public Énoncé des responsabilités envers le public L information présentée ici reflète la période de référence du 1 er novembre 2014 au 31 octobre 2015. Emplacements des Cafés Tangerine Au 31 octobre 2015 Colombie-Britannique

Plus en détail

Ce document est présenté à titre de référence seulement. Le Rapport d incidence du Nouveau chapitre doit être rempli en ligne.

Ce document est présenté à titre de référence seulement. Le Rapport d incidence du Nouveau chapitre doit être rempli en ligne. Si vous avez reçu une subvention dans le cadre du programme Nouveau chapitre, vous devez produire un rapport d incidence comme le prévoient les conditions qui s'y rattachent. De plus, le versement final

Plus en détail

Appel à propositions. La prochaine génération d innovateurs et d entrepreneurs

Appel à propositions. La prochaine génération d innovateurs et d entrepreneurs Appel à propositions La prochaine génération d innovateurs et d entrepreneurs Vitrine étudiante et concours de présentations des collèges et instituts au Forum de CICan sur la Recherche appliquée, l entrepreneuriat

Plus en détail

Production cinématographique, télévisuelle et vidéo

Production cinématographique, télévisuelle et vidéo N o 87-010-X au catalogue. Bulletin de service Production cinématographique, télévisuelle et vidéo 2010. Faits saillants L industrie canadienne de la production cinématographique, télévisuelle et vidéo

Plus en détail

Programme d'échanges club à club - Formulaire de demande

Programme d'échanges club à club - Formulaire de demande Programme d'échanges club à club - Formulaire de demande Les questions obligatoires sont identifiées par un * Pour éviter tout problème, veuillez utiliser les navigateurs Web Firefox ou Google Chrome pour

Plus en détail

Formezvous aux métiers. d art. du mobilier national. gobelins/beauvais/ savonnerie. et des manufactures nationales. Renseignements:

Formezvous aux métiers. d art. du mobilier national. gobelins/beauvais/ savonnerie. et des manufactures nationales. Renseignements: Formezvous aux métiers Ouverture de postes d élèves lissiers et restaurateurs de tapis et tapisseries d art du mobilier national et des manufactures nationales gobelins/beauvais/ savonnerie Renseignements:

Plus en détail

Cours de langue pour les immigrants au Canada R é s u l t a t s s u r l a p e r f o r m a n c e a u x C L I C p a r n i v e a u

Cours de langue pour les immigrants au Canada R é s u l t a t s s u r l a p e r f o r m a n c e a u x C L I C p a r n i v e a u Cours de langue pour les immigrants au Canada R é s u l t a t s s u r l a p e r f o r m a n c e a u x C L I C p a r n i v e a u C o l l e e n D e m p s e y, L i X u e, S t a n Ku s t e c J u n e 2 0 0

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION novembre 2011

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION novembre 2011 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2012 novembre 2011 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2012 Dépôt légal - Bibliothèque

Plus en détail

Décoration métisse en piquants de porc-épic. Les Premières nations faisaient de la décoration en piquants de porcépic

Décoration métisse en piquants de porc-épic. Les Premières nations faisaient de la décoration en piquants de porcépic Décoration métisse en piquants de porc-épic Les Premières nations faisaient de la décoration en piquants de porcépic depuis des siècles avant l arrivée des Européens en Amérique du Nord. Les superbes motifs

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATION CLIENT

BULLETIN D INFORMATION CLIENT Taux d imposition en Ce guide a été conçu pour vous servir de référence tout au long de l année en ce qui concerne les divers taux d imposition pour. Remarque : Les renseignements contenus dans ce guide

Plus en détail

Le personnel infirmier réglementé 2015 points saillants nationaux, provinciaux et territoriaux

Le personnel infirmier réglementé 2015 points saillants nationaux, provinciaux et territoriaux Le personnel infirmier réglementé 2015 points saillants nationaux, provinciaux et territoriaux Mai 2016 La production du présent document est rendue possible grâce à un apport financier de Santé Canada

Plus en détail

Dossier de presse. Mode Enfant Tricotée par Grand-Maman

Dossier de presse. Mode Enfant Tricotée par Grand-Maman Dossier de presse Mode Enfant Tricotée par Grand-Maman LE concept Mamy Factory est une marque de vêtements pour enfants dont les collections sont principalement composées de vêtements et accessoires tricotés

Plus en détail

Durant la plus grande partie des années 1990,

Durant la plus grande partie des années 1990, jeunes et le marché du travail Jeannine Usalcas Durant la plus grande partie des années 1990, les possibilités d emploi pour les jeunes (âgés de 15 à 24 ans) étaient rares. La récession qui a marqué le

Plus en détail

Joyeux Noël et Bonne année à vous tous et vos familles

Joyeux Noël et Bonne année à vous tous et vos familles 1 Le bulletin officiel de l Association des anciens de la SCHL de la région de la capitale nationale Nous sommes heureux de vous présenter le septième numéro d INFOPINION, le bulletin officiel de l Association

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA SANTÉ DANS LES COLLECTIVITÉS CANADIENNES (ESCC) CYCLE 2.1 (2003) FICHIER MAÎTRE

ENQUÊTE SUR LA SANTÉ DANS LES COLLECTIVITÉS CANADIENNES (ESCC) CYCLE 2.1 (2003) FICHIER MAÎTRE ENQUÊTE SUR LA SANTÉ DANS LES COLLECTIVITÉS CANADIENNES (ESCC) CYCLE 2.1 (2003) FICHIER MAÎTRE LIGNES DIRECTRICES POUR L UTILISATION DES VARIABLES DES SOUS-ÉCHANTILLONS Statistique Canada Janvier 2005

Plus en détail

HQ : Use HQ if member retired from N or S Collator or from X or another Division

HQ : Use HQ if member retired from N or S Collator or from X or another Division HQ : Use HQ if member retired from N or S Collator or from X or another Division Attention: Sgt Colleen Journeay Royal Canadian Mounted Police 73 Leikin Drive M8-2,810-30 Mailstop #67 Ottawa, ON K1A 0R2

Plus en détail

RICCB. Formulaire de renouvellement d inscription. Saison e édition

RICCB. Formulaire de renouvellement d inscription. Saison e édition Formulaire de renouvellement d inscription Saison 2017 4 e édition Une initiative du Regroupement des Intervenants Culturels de la Côte-de-Beaupré RICCB Le Circuit des créateurs de la Côte-de-Beaupré Informations

Plus en détail

Indiquer un numéro de téléphone de jour de l initié (dans le cas d une personne physique) ou du représentant de l initié (dans les autres cas).

Indiquer un numéro de téléphone de jour de l initié (dans le cas d une personne physique) ou du représentant de l initié (dans les autres cas). Annexe 55-102A1 Profil d initié Le profil d initié déposé en format SEDI doit contenir les renseignements prescrits ci-dessous, saisis par l utilisateur de SEDI dans la version électronique du formulaire

Plus en détail

PLAN DE COMMANDITE 2017

PLAN DE COMMANDITE 2017 OCTOBRE 2017 7 e édition PLAN DE COMMANDITE 2017 CENTRE DES MALADIES DU SEIN UN GRAND ÉVÉNEMENT POUR UNE GRANDE CAUSE CENTRE DES MALADIES DU SEIN DU CHU DE QUÉBEC-UNIVERSITÉ LAVAL UN EVENEMENT EN 3 VOLETS

Plus en détail

LA FONCTION PUBLIQUE FÉDÉRALE AU QUÉBEC

LA FONCTION PUBLIQUE FÉDÉRALE AU QUÉBEC L ÉTAT QUÉBÉCOIS EN P E R S P E C T I V E STRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT LA FONCTION PUBLIQUE FÉDÉRALE AU QUÉBEC L'Observatoire de l administration publique - ENAP Automne 2008 Aucun élément du contenu

Plus en détail

Revenu des petites entreprises jusqu à $ 2 38,0 % 38,0 % 38,0 % 11,0 15,0 34,7

Revenu des petites entreprises jusqu à $ 2 38,0 % 38,0 % 38,0 % 11,0 15,0 34,7 Taux d imposition fédéral et provinciaux / territoriaux gagné par une SPCC En vigueur aux 1 er janvier 2015 et 2016 Taux d imposition fédéral et provinciaux / territoriaux gagné par une SPCC En vigueur

Plus en détail

Atteignez 100 % de l industrie des semences pédigrées au Canada.

Atteignez 100 % de l industrie des semences pédigrées au Canada. GUIDE DES ANNONCEURS Atteignez 100 % de l industrie des semences pédigrées au Canada. Site Web de l ACPS Répertoire de semences pédigrées de l ACPS www.seedgrowers.ca Angela Caroyannis Project Manager

Plus en détail

PROGRAMME DE PARTENARIAT

PROGRAMME DE PARTENARIAT Public cible : Conférence sur les modifications apportées à la Loi de l équité salariale Expliquer aux employeurs les obligations qui leur incombent en vertu des modifications apportées à la Loi sur l

Plus en détail