N 3529 vendredi 3 au jeudi 9 mars 2017 Pages mots

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 3529 vendredi 3 au jeudi 9 mars 2017 Pages mots"

Transcription

1 N 3529 vendredi 3 au jeudi 9 mars 2017 Pages mots CINÉMA ENTRETIEN AVEC PIERRE BARNÉRIAS Injustice américaine A près l'in croyable suc cès en salles du do cu men taire de Xa vier de Lau zanne Les pé pites sur l'ac tion du couple Des Pal lières pour les en fants déshé ri tés du Cam bodge, et celui, en passe de de ve nir tout aussi ex tra or di naire, de Anne Dau phine Jul lian Les Mis trals ga gnants sur des en fants at teints de graves ma la dies (on a ap pris par sa page Fa ce book, que la deuxième fille de la jeune ci néaste, Azy lis, est morte le 20 jan vier 2017!), voici un do cu men taire, por teur des mêmes va leurs et mar qué d'un même ta lent, mais avec un sujet très dif fé rent. Le nou veau film de Pierre Bar né rias Sous peine d'in no cence* suit le sort ju di ciaire d'un condamné pour meurtre aux États Unis. Ga geons que ce film, qui a de mandé l'in ves tis se ment de longues an nées de tour nage, aura le même suc cès de bouche à oreille que les deux autres. Mal gré les preuves de son in no cence, parce que le sys tème ju di ciaire amé ri cain est ainsi fait que, si vous n'avez pas d'ar gent et que vous avez un nom his pa nique ou si vous êtes Noir, vous ris quez d'être condamné lour de ment au terme d'un pro cès bâclé, Se ve rino Diaz, un im mi gré cu bain té moin d'un meurtre, va pas ser 27 ans dans l'im mense pri son de Ri kers Is land, sui vis de longues an nées de mise à l'épreuve. Si, à un mo ment quel conque de la pro cé dure ou de son in car cé ra tion, il avait ac cepté de se dé cla rer cou pable, il au rait pu sor tir plus tôt. Mais par le seul fait qu'il a conti nué à pro cla mer son in no cence, il a connu un cal vaire : une honte pour ce grand pays dé mo cra tique dont le sys tème ju di ciaire peut se mon trer d'un to ta li ta risme et d'une hy po cri sie quasi so vié tiques. Il y a un mi racle de dou ceur dans cette his toire, c'est la ren contre du dé tenu obs tiné avec un saint au mô nier fran çais ori gi naire de notre Avey ron. Le père Pierre Raphaël va fon der, en 1993, dans le sud du Bronx, avec une re li gieuse belge, Si mone Pon net, la Mai son d Abra ham, lieu d'ac cueil al ter na tif à l in car cé ra tion dont Se ve rino Diaz est membre d'hon neur. Les sor tis de pri son qui passent par ce petit pa ra dis évitent toute ré ci dive (à 99 %). Ceux qui sont remis di rec te ment dans la na ture ré ci divent à 96 %! Triomphe de la vraie Cha rité sur une in hu maine ré pres sion! 1/5

2 Com ment avez vous dé cou vert l exis tence de Se ve rino et pour quoi avez vous dé cidé de réa li ser ce film? Pierre Bar né rias. Pierre Bar né rias : C est en réa li sant un ma ga zine pour l émis sion Re por tages de TF1 que je dé couvre l exis tence de Se ve rino Diaz. Son in ter view der rière les bar reaux a été l un des mo ments les plus forts de ma vie de jour na liste. Son his toire m a bou le versé et a même changé ma vie. Or, quelques jours avant cette ren contre, je me suis re trouvé en garde à vue dans une pri son du Bronx pour avoir filmé des vues aé riennes du Bronx de puis un toit. Ces quelques heures pas sées du mau vais côté des bar reaux m ont fait tou cher du doigt ce que peut re pré sen ter le mot «in jus tice». Une se maine plus tard, je dé couvre l exis tence de Se ve rino. En sor tant en larmes de la pri son, je me suis fait une pro messe : ne ja mais aban don ner cette per sonne Votre pré cé dent do cu men taire M et le 3e se cret est une en quête tour née sur plus de quatre an nées. C est votre marque de fa brique? Pen sez vous que cette ma nière de tra vailler vient de vos an nées de jour na liste à la té lé vi sion? Le temps est une force pour réus sir à dé ga ger les meilleurs arômes d une his toire, comme le bon vin. Deux choses me mo tivent de puis tou jours : l in jus tice et le réel. Il y a 25 ans, je suis de venu jour na liste par goût pour les en quêtes et ma soif de la jus tice. J ai vite dé cou vert la force du réel sur des su jets de ma ga zines ou de do cu men taires pour la té lé vi sion. C est de lui que vient l émo tion que tout ci néaste rêve d of frir dans un film. Le réel est plus fort que la fic tion. D ailleurs ce n est pas un ha sard si de nom breux films de fic tion em pruntent la forme du do cu men taire, comme pour faire «plus vrai»! Votre ma nière de fil mer est très proche du ci néma re por tage di rect? Com bien étiez vous sur le tour nage? J étais seul ou ac com pa gné par des per sonnes qui connais saient bien Se ve rino et son en tou rage. Ma prio rité, comme dans tous mes do cu men taires, était de faire ou blier la ca méra. Et c est plus fa cile quand vous êtes seul que lorsque vous avez un per chiste, un as sis tant et trois autres per sonnes qui re gardent la scène. L émo tion vraie et non jouée 2/5

3 de vant une ca méra né ces site un rap port de confiance et une proxi mité dif fi cile voire im pos sible à avoir avec une équipe. Quelle est la part du mon tage dans votre film? C est l es sen tiel. Vous pou vez rater un film très bien tourné avec le mon tage et, à l in verse, réus sir un film mal tourné. Le mon tage est la pièce cen trale du film avec la mu sique qui, pour moi, est un ac teur es sen tiel sur tout au ci néma. Jean Xa vier de Les trade a réa lisé Un cou pable idéal. Ce film vous a t il in fluencé? Bien sûr! Je vou lais même ap pe ler mon film Le Condamné idéal. Un ami co mé dien, Fran çois d Au bi gny, m a souf flé un autre titre, plus en lien avec l his toire : Sous peine d In no cence. Ça m a plu. C est resté même si Le condamné idéal est sans doute plus mar ke ting. Que re te nez vous de cette his toire? La force du men tal. Com ment un seul homme peut ac cep ter une telle in jus tice et vaincre seul, juste par cette ac cep ta tion, ce sys tème per vers et hy po crite qu est le sys tème du plai der cou pable, l un des pi liers de la jus tice amé ri caine Quels sont vos pro chains pro jets? La mort (rires)! Mais pour ne plus en avoir peur Je tra vaille de puis un an sur les ex pé riences de mort im mi nente. Mon film s ap pelle Tha na tos : va, vis et re viens. * Voir la cri tique de Ma rie Chris tine Re naud d'an dré en page /5

4 Se ve rino. Père Pierre. Soeur Si mone. par Alexia Cou tant Parution : Hebdomadaire Tous droits réservés 2017 France Catholique a0524a f50301d046f d ac41a46f 4/5

5 5/5

HIGH-TECH MACHINED PARTS

HIGH-TECH MACHINED PARTS HIGH-TECH MACHINED PARTS BULTECH PRECISION SA Route des Rez 1 CH-1667 Enney 1 www.bultech.ch L ENTREPRISE Active depuis 1989, Bultech Précision fabrique vos pièces uni taires et vos sous-ensembles dans

Plus en détail

I n f o r m a t i o n g é n é r a l e M a r c h e à s u i v r e

I n f o r m a t i o n g é n é r a l e M a r c h e à s u i v r e Dossier pour ANT HANDICAPÉ DE L INTÉGRATION D UN ENFEN SERV ICE DE GAR information générale et marche à suivre Document de travail à conser ver au ser vice de garde Le dossier pour l inté gra tion d un

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Périodes assimilées des travailleurs assujettis à la sécurité sociale pour les quatres trimestres de 2011 (O.N.S.S.) office national de sécurité sociale Institution

Plus en détail

ADDENDA DROIT POLICIER QUÉBÉCOIS Loi sur la police annotée et règlements concernant la police, 20 e édition. Alain-Robert Nadeau

ADDENDA DROIT POLICIER QUÉBÉCOIS Loi sur la police annotée et règlements concernant la police, 20 e édition. Alain-Robert Nadeau ADDENDA Loi sur la police annotée et règlements concernant la police, 20 e édition 2016-2017 Alain-Robert Nadeau RÈGLEMENT SUR LE DÉROULEMENT DES ENQUÊTES DU BUREAU DES ENQUÊTES INDÉPENDANTES, RLRQ, c.

Plus en détail

Table des matières. Pré face. Intro duc tion 1. 1 La vision client 7

Table des matières. Pré face. Intro duc tion 1. 1 La vision client 7 Pré face V Intro duc tion 1 Quel est le pro blème? 1 De quoi parle- t-on? 2 Les leviers d effi ca cité mar ke ting 3 La place du digi tal dans ce livre 4 À qui s adresse ce livre 4 Chaque cha pitre aborde

Plus en détail

ÉVALUATION DU PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DU FRANÇAIS. Le rapport à la lecture et à l écriture à l école (2010) Rapport d évaluation abrégé

ÉVALUATION DU PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DU FRANÇAIS. Le rapport à la lecture et à l écriture à l école (2010) Rapport d évaluation abrégé ÉVALUATION DU PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DU FRANÇAIS Le rapport à la lecture et à l écriture à l école () Rapport d évaluation abrégé Responsable de l éva lua tion Valérie Saysset Direction de la

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 PARTIE 1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés....7 Chapitre 1. L impératif de sécurité informatique....11 Sec tion 1. La néces saire

Plus en détail

Mistral Gagnant. 1 = 100 Ä & # #68 äïj Ä Ï Ï Ï äïj Ï Ï Ï Ï Ï Ï bï Ï Ï ú. ú Ï ú Ï Ï Ï Ï Ï Ï ú. Lou lou lou lou lou lou lou lou lou lou lou

Mistral Gagnant. 1 = 100 Ä & # #68 äïj Ä Ï Ï Ï äïj Ï Ï Ï Ï Ï Ï bï Ï Ï ú. ú Ï ú Ï Ï Ï Ï Ï Ï ú. Lou lou lou lou lou lou lou lou lou lou lou Mistral gagnant.myr 1/6 Jeudi 14 octobre 2010, 13:21:05 ranes 5 i Ténors Mistral Gagnant & # #68 q ú ú 1 = 100 Ä & # #68 j Ä j ú. & # #68 j Ä j b ú.? # #68 Ä ú ú ú. ses Lou lou lou lou lou lou lou lou

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Rémunérations et périodes rémunérées déclarées pour 2010 office national de sécurité sociale Institution publique de sécurité sociale Rémunérations et périodes rémunérées

Plus en détail

Phonologie - Lecture Fiche 1. syllabes avec. Atelier. son (l) 1. Écris la syllabe. 2. Relie à la bonne syllabe.

Phonologie - Lecture Fiche 1. syllabes avec. Atelier. son (l) 1. Écris la syllabe. 2. Relie à la bonne syllabe. Phonologie - Lecture Fiche 1 1. Écris la son (l) 2. Relie à la bonne lo lé la le lu li Phonologie - Lecture Fiche 2 1. Entoure la bonne son (l) 2. Écris la syllabe à la bonne place. lo la le li le lu la

Plus en détail

Cinéma «Mes films rachètent mes péchés», confession de Martin Scorsese

Cinéma «Mes films rachètent mes péchés», confession de Martin Scorsese Cinéma «Mes films rachètent mes péchés», confession de Martin Scorsese Avec SI LENCE, le réa li sa teur de Taxi Dri ver ra conte le MARTYRE de deux mis sion naires au Ja pon, et fait le tour de ses ob

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Cotisations sociales déclarées à l O.N.S.S. pour 2009 office national de sécurité sociale Institution publique de sécurité sociale Cotisations sociales déclarées à l

Plus en détail

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur Des syllables avec r ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ra re ri ro ru ré rê rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ru ar ro ir Des syllables

Plus en détail

Le jeu de l'oie des sons

Le jeu de l'oie des sons Le jeu de l'oie des sons b Départ bè B b bi Arrivée ba B bo bu bé bê bou sanleane.eklablog.com Jeu de l oie des sons : Matériel : des pions, 1 dé. Règle : - le joueur tombe sur une lettre ou une syllabe

Plus en détail

Les couleurs aux coins du monde

Les couleurs aux coins du monde 910101 ette chanson est tirée du spectacle : Les couleurs de la vie Les couleurs aux coins du monde Paroles et musique: Pierre-rançois oen oux 4 3. A m Les cou - leurs de no - tre temps S'é - taient par

Plus en détail

Poser ses va lises et se (re) plan ter au cœur du Lu be ron sau vage

Poser ses va lises et se (re) plan ter au cœur du Lu be ron sau vage ACTU MARCHÉS MON ECHO t w Poser ses va lises et se (re) plan ter au cœur du Lu be ron sau vage Page 1 sur 5 Plus près de chez nous, moins couru que les sta tions bal néaires de la Côte d Azur et moins

Plus en détail

Les ad mis sions à l aide ju ri dic tion nelle. Source : Ré per toire de l Aide Ju ri dic tion nelle

Les ad mis sions à l aide ju ri dic tion nelle. Source : Ré per toire de l Aide Ju ri dic tion nelle INFOSTAT JUSTICE Bulletin d information statistique de la direction de l Administration générale et de l Équipement La diffusion de l aide juridictionnelle dans les pro cé du res ju di ciai res Septembre

Plus en détail

Jeunesse et Sports ; Direction de l'administration ; Sous-Direction Personnel, Affaires Générales (1972)

Jeunesse et Sports ; Direction de l'administration ; Sous-Direction Personnel, Affaires Générales (1972) Jeunesse et Sports ; Direction de l'administration ; Sous-Direction Personnel, Affaires Générales (1972) Répertoire (19770252/1-19770252/197) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1977 1 https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/ir/fran_ir_016644

Plus en détail

Peuple de lumière - T 601 Paroles : Charles Singer - Musique : Jean-Pierre Kempf - Harmonisation pour orgue : Michel Poillot C

Peuple de lumière - T 601 Paroles : Charles Singer - Musique : Jean-Pierre Kempf - Harmonisation pour orgue : Michel Poillot C Peup de lumière T 601 Paros : Chars Singer Musique : eanpierre Kempf Harmonisation orgue : Mihel Poillot C w R/ Peu p de lu C miè re, bap ti sé té moi gner, w peu p d'é van gi, ap pe lé an non er n s mer

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Etudiants occupés avec un contrat d'étudiant durant le troisième trimestre 2008 office national de sécurité sociale Institution publique de sécurité sociale Etudiants

Plus en détail

BT-887 BT-436. Manuel UTILISATEUR. BT-436 Soft ware Ver. 1.0.0 BT-887 Soft ware Ver. 1.1.3 Ma nuel n 17499 Rev. - spa

BT-887 BT-436. Manuel UTILISATEUR. BT-436 Soft ware Ver. 1.0.0 BT-887 Soft ware Ver. 1.1.3 Ma nuel n 17499 Rev. - spa BT-887 BT-436 Manuel UTILISATEUR BT-436 Soft ware Ver. 1.0.0 BT-887 Soft ware Ver. 1.1.3 Ma nuel n 17499 Rev. - spa Les in for ma tions de ce ma nuel rem pla cent les in for ma tions pu bliées an té rieu

Plus en détail

Chapitre 1. Paroxysme de la crise et lente reprise d'activité pour la filière. Insee Nord-Pas-de-Ca lais - Dossiers de Profils n 103 - Octobre 2011-07

Chapitre 1. Paroxysme de la crise et lente reprise d'activité pour la filière. Insee Nord-Pas-de-Ca lais - Dossiers de Profils n 103 - Octobre 2011-07 Chapitre 1 Paroxysme de la crise et lente reprise d'activité pour la filière Insee Nord-Pas-de-Ca lais - Dossiers de Profils n 103 - Octobre 2011-07 Paroxysme de la crise et lente reprise d'activité pour

Plus en détail

ÉVALUATION DU PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DU FRANÇAIS

ÉVALUATION DU PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DU FRANÇAIS ÉVALUATION DU PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DU FRANÇAIS Résultats aux épreuves ministérielles d écriture de juin 2009 et 2010 Rapport d évaluation abrégé Responsable de l éva lua tion Valérie Saysset

Plus en détail

INTRODUCTION. Ces trois aspects sont : 1. Animer un projet 2. S intéresser à son ter rain 3. Adapter sa posture

INTRODUCTION. Ces trois aspects sont : 1. Animer un projet 2. S intéresser à son ter rain 3. Adapter sa posture INTRODUCTION L environnement de l entreprise se complexifie et les attentes des sala riés changent : mon dia li - sation des marchés, éloignement des centres de décision, médiatisation des problèmes, perte

Plus en détail

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Introduction Vendre son

Plus en détail

1 Qu est- ce que. la prépa? Qu est-ce que la prépa? Est- ce que c est dur d y ren trer?

1 Qu est- ce que. la prépa? Qu est-ce que la prépa? Est- ce que c est dur d y ren trer? 1 Qu est- ce que la prépa? C est la ques tion que de nom breux lycéens ou parents d élèves se posent. Est- ce qu il faut beau coup tra vailler? Est- ce si dur qu on le dit? Est- ce que c est fait pour

Plus en détail

- 4 - NOTRE SENTIER. 1. No - tre sen - tier près du ruis - seau Est dé - chi - (2) -tier près du ruis - seau Est dé - chi -

- 4 - NOTRE SENTIER. 1. No - tre sen - tier près du ruis - seau Est dé - chi - (2) -tier près du ruis - seau Est dé - chi - - 4 - NOTR SNTIR = 1 4 4 Dm6 aroles et musique : Félix Leclerc 1. No - tre sen - tier près du ruis - seau st dé - chi - (2) -tier près du ruis - seau st dé - chi - 7 - ré par les la - bours Si tu ve -

Plus en détail

ANTHONY ROBBINS L ÉVEIL DE VOTRE PUISSANCE INTÉRIEURE

ANTHONY ROBBINS L ÉVEIL DE VOTRE PUISSANCE INTÉRIEURE ANTHONY ROBBINS L ÉVEIL DE VOTRE PUISSANCE INTÉRIEURE Table des matières Préface...13 PREMIÈRE PARTIE Comprendre son pouvoir Chapitre premier Rêves de destinée...19 Chapitre 2 Les décisions : le chemin

Plus en détail

Lecture : Atelier hebdomadaire

Lecture : Atelier hebdomadaire Je reconnais les sons Je lis des mots Je lis des phrases Colorie le dessin du mot qui ne commence pas pareil que les autres. Fiche n 4 Ecoute et coche le bon mot. 4 Regarde le dessin et coche le bon mot.

Plus en détail

Un corps à ta louange

Un corps à ta louange Un corps à ta louange alla Cotry q = 100 ois bé ni, no tre Pè re, par tous tes en fants, ois bé m7 exte : Raphaëlle Mellot Musique : ébastien Parent rrangement VM : Grégory Notebaert ois bé ni, no tre

Plus en détail

«Le partenariat dans le champ des troubles mentaux dix ans après la politique de santé mentale»

«Le partenariat dans le champ des troubles mentaux dix ans après la politique de santé mentale» Article «Le partenariat dans le champ des troubles mentaux dix ans après la politique de santé mentale» Monique Carrière Santé mentale au Québec, vol. 26, n 1, 2001, p. 216-241. Pour citer cet article,

Plus en détail

Des par cours scolaires

Des par cours scolaires L en sei gne ment se con daire Des par cours scolaires La source L étude de la cohorte des élè ves de 6 e qui étaient présents à la rentrée sco laire 19941995 dans les col lè ges pu blics a été réalisée

Plus en détail

E-chant.fr : première ressource de chants et de partitions liturgiques

E-chant.fr : première ressource de chants et de partitions liturgiques Echantfr : première ressource de chants et de partitions liturgiques Echantfr : première ressource de chants et de partitions liturgiques es Milliards de Chemins Texte : Claude BERNAR Musique : Laurent

Plus en détail

Le rôle du père au sein du partenariat parental

Le rôle du père au sein du partenariat parental Document généré le 13 sep. 2017 23:00 Santé mentale au Québec Santé mentale au Québec Le rôle du père au sein du partenariat parental Laurie A. Van Egeren Paternité et santé mentale Volume 26, numéro 1,

Plus en détail

Enchainements: 9-25, 10-21, 26-39, 30-40, 49-65, 50-61, 66-79, 70-79, 70-75,80-84

Enchainements: 9-25, 10-21, 26-39, 30-40, 49-65, 50-61, 66-79, 70-79, 70-75,80-84 Enchainements: 9-25, 10-21, 26-39, 30-40, 49-65, 50-61, 66-79, 70-79, 70-75,80-84 L COMPLINE DU PHOQUE EN LK Compositeur :BEU DOMMGE Piano 3 4 5 6 2 pas Quéqu' part en a s phoque est tout seul il re garde

Plus en détail

NATHALIE Ï Ï. La la la la la la la la la la la la Ï Ï. La la la la la la la la la la la la. la la la la la la la la la la la la

NATHALIE Ï Ï. La la la la la la la la la la la la Ï Ï. La la la la la la la la la la la la. la la la la la la la la la la la la Paroles : Pierre Denoe Musique : Gilbert Bécaud Harmonisation : D. Vadot Sopranes Altos NATHALIE cî J JÎ Jä Î J JÎ Jä Î jjî jä Î jjî jä cî jjî jä Î jjî jä Î jjî jä Î jjî jä La Ténors bcî jjî jä Î jjî jä

Plus en détail

Chapitre 4. Une inscription européenne de la filière automobile nordiste. Insee Nord-Pas-de-Ca lais - Dossiers de Profils n 103 - Octobre 2011-39

Chapitre 4. Une inscription européenne de la filière automobile nordiste. Insee Nord-Pas-de-Ca lais - Dossiers de Profils n 103 - Octobre 2011-39 Chapitre 4 Une inscription européenne de la filière automobile nordiste Insee Nord-Pas-de-Ca lais - Dossiers de Profils n 103 - Octobre 2011-39 Une inscription européenne de la filière automobile nordiste

Plus en détail

Savoir. Les démarches après le décès La mission de confiance

Savoir. Les démarches après le décès La mission de confiance Savoir Les démarches après le décès La mission de confiance www.upfp.fr Votre opérateur funéraire public s engage à vos côtés et vous assiste pour surmonter cette épreuve. > Le Guide des démarches à effectuer

Plus en détail

Mal gré une faible hausse de la popu la tion, le nombre

Mal gré une faible hausse de la popu la tion, le nombre Mal gré une faible hausse de la popu la tion, le nombre de ména ges en Nord-Pas-de-Calais conti nue rait à pro gres ser de manière sou tenue d ici 2030. Il fau drait alors produire près de 17 000 loge

Plus en détail

la santé au menu Recettes faibles en gras et riches en bres Karen Graham, diététiste

la santé au menu Recettes faibles en gras et riches en bres Karen Graham, diététiste Karen Graham, diététiste la santé au menu Recettes faibles en gras et riches en bres Trucs faciles pour : Perdre du poids Traiter son diabète Garder son cœur en bonne santé Réduire les risques de cancer

Plus en détail

LES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE : APPROCHE FONCTION / MÉTIER

LES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE : APPROCHE FONCTION / MÉTIER LES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE : APPROCHE FONCTION / MÉTIER L'activité logistique, une fonction transversale dans les entreprises Au-delà de la " fi lière " lo gis tique pré cé dem ment dé crite, l'ac ti

Plus en détail

Je lis : que. Un père des pères

Je lis : que. Un père des pères L arbre à Grands-Pères épisode 1 «Un arbre généalogique, c est un arbre où il y a les grands-pères et les grands-mères» dit Sophie. Ousmane se dit que son grand-père n ira pas dans l arbre. que L arbre

Plus en détail

Que Freud me pardonne, récit autobiographique, Jacques Voyer, Libre Expression 2002, 174 p.

Que Freud me pardonne, récit autobiographique, Jacques Voyer, Libre Expression 2002, 174 p. Compte rendu Ouvrage recensé : Que Freud me pardonne, récit autobiographique, Jacques Voyer, Libre Expression 2002, 174 p. par Hubert Wallot Santé mentale au Québec, vol. 27, n 2, 2002, p. 302-306. Pour

Plus en détail

Conception et rédac tion André Dolbec, pré si dent Hélène Monfet, secré tai re coor don na tri ce

Conception et rédac tion André Dolbec, pré si dent Hélène Monfet, secré tai re coor don na tri ce Pour tout ren sei gne ment rela tif au pré sent document, priè re de s adres ser au : Comité d agré ment des pro gram mes de for ma tion à l ensei gne ment 1035, rue De La Chevrotière, 28 e étage Québec

Plus en détail

I nt rod u ct io n. 1. Les dif fé rents types de pro jet informatique. Le pro jet à réa li ser pourra être un site Inter net (sous dif fé rentes

I nt rod u ct io n. 1. Les dif fé rents types de pro jet informatique. Le pro jet à réa li ser pourra être un site Inter net (sous dif fé rentes I nt rod u ct io n 1. Les dif fé rents types de pro jet informatique Le pro jet à réa li ser pourra être un site Inter net (sous dif fé rentes formes), le déve lop pe ment d une appli ca tion spé ci fique

Plus en détail

La fonction publique territoriale, un vivier de 38 000 emplois

La fonction publique territoriale, un vivier de 38 000 emplois Communes, intercommunalité, conseils généraux et régional La fonction publique territoriale, un vivier de 38 000 emplois repères Secrétaire de mairie, jardinier, dame de can tine, pro fes seur de mu sique...

Plus en détail

Les suspects. Les faits. Stésud. PwC. L État

Les suspects. Les faits. Stésud. PwC. L État Entrée de jeu Sou viens-toi. Nous sommes en Bel gique, le 25 mai 2014. C est la «mère» de toutes les élec tions, qui ras semble pour la pre mière fois les fé dé rales, eu ro péennes, ré gio nales et com

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Travailleurs assujettis à la sécurité sociale répartis par lieu de travail: données au 30 juin 2007 Statistique décentralisée (postes de travail) office national de

Plus en détail

«L Occident se questionne sérieusement sur la paternité» Jean-François Saucier. Santé mentale au Québec, vol. 26, n 1, 2001, p. 15-26.

«L Occident se questionne sérieusement sur la paternité» Jean-François Saucier. Santé mentale au Québec, vol. 26, n 1, 2001, p. 15-26. «L Occident se questionne sérieusement sur la paternité» Jean-François Saucier Santé mentale au Québec, vol. 26, n 1, 2001, p. 15-26. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/014508ar

Plus en détail

AMPLIFICATEUR // 24V 2A AMPLIFIER 24V 2A

AMPLIFICATEUR // 24V 2A AMPLIFIER 24V 2A AMPLIFICATEUR // 24V 2A AMPLIFIER 24V 2A AMPLI 24 AL. RESET AL. B.P. 1 49340 TREMENTINES FRANCE Tél.: 02 41 71 72 00 EXPORT : (33) 2 41 71 72 32 Fax : 02 41 71 72 01 FAX : (33) 2 41 71 72 02 Réf. : 604898

Plus en détail

Ne me de man dez pas d où je viens qui je suis, Quand on est mu si cien

Ne me de man dez pas d où je viens qui je suis, Quand on est mu si cien Page 1 COUPLET 1 Arr. Serge Terlikowski (Plamondon/Clerc) Ne me de man dez pas d où je viens qui je suis, Ne me de man dez pas d où je viens qui je suis, Quand on est mu si cien Ne me de man dez pas d

Plus en détail

S AFFRANCHIR S AFFRANCHIR DE LA HONTE J O H N B R AD S HAW

S AFFRANCHIR S AFFRANCHIR DE LA HONTE J O H N B R AD S HAW John Bradshaw a obtenu trois diplômes de l Université de Toronto. Psychothérapeute, théologien, conseiller en gestion et conférencier, il est l auteur de plusieurs best-sellers. Il a aussi animé diverses

Plus en détail

Répondre aux difficultés des élèves Expérimentation lecture

Répondre aux difficultés des élèves Expérimentation lecture Répondre aux difficultés des élèves Expérimentation lecture Frédérique Mirgalet Conseillère pédagogique Février 2011 La question du code Questions posées au cours d un entretien avec Catherine Billard,

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD

EN SER VIC E DE GA RD Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD p l a n d i n t é g r a t i o n Document à conserver au service de garde L éla bo ra tion du plan d inté gra tion a pour but d

Plus en détail

KARBU KIT. Kit d affichage des prix des carburants. Notice d utilisation et d installation

KARBU KIT. Kit d affichage des prix des carburants. Notice d utilisation et d installation KARBU KIT Kit d affichage des prix des carburants Notice d utilisation et d installation B.P. 1 49340 TRÉMENTINES FRANCE Tél. : 02 41 71 72 00 Fax : 02 41 71 72 01 www.bodet.fr Réf. 605746 L S as su rer

Plus en détail

CP, cahier du jour. L. 3/09/07 : Lecture : a/o p 18 Ecriture : a a o o Dictée : a, a, o, o, a, o Maison : lecture p 18

CP, cahier du jour. L. 3/09/07 : Lecture : a/o p 18 Ecriture : a a o o Dictée : a, a, o, o, a, o Maison : lecture p 18 PÉRIODE 1 N. B. : - Dans les dictées, les lettres soulignées sont données deux fois après avoir dit le mot, les mots ou lettres en italique font l objet d un rappel grammatical - Les devoirs sont écrits

Plus en détail

& # ## W Ï W Ï ÏÏ W & # ## 4 ú U ú Ï ÏÏ W Ï W Ï. ? # ##4 W Ï ú úu & # ## W Ï ÏÏ & ? # ## W Ï W Ï Ï W Ï Ï? Messe de la Joie

& # ## W Ï W Ï ÏÏ W & # ## 4 ú U ú Ï ÏÏ W Ï W Ï. ? # ##4 W Ï ú úu & # ## W Ï ÏÏ & ? # ## W Ï W Ï Ï W Ï Ï? Messe de la Joie Messe de la Joie M: Rémy Crochu Communauté Réjouis-Toi Soliste & # ## 4 W W W & # ## 1 4 ú U ú Accueil liturgique : célébrant Au nom du Père et du Fils et du St Es- La grâce de Jésus prit. Christ notre

Plus en détail

Tu écris la lettre. Lecture. Tu écris la lettre

Tu écris la lettre. Lecture. Tu écris la lettre a Tu écris la lettre a. Lecture 0a le papa un ananas le p p un n n s. i Tu écris la lettre i. une fille un canari une f lle un canar o Tu écris la lettre o. la moto un cochon la m t un c chon. u Tu écris

Plus en détail

IL ETAIT TROIS PETITS ENFANTS Légende de Saint Nicolas. IL ETAIT TROIS PETITS ENFANTS Légende de Saint Nicolas

IL ETAIT TROIS PETITS ENFANTS Légende de Saint Nicolas. IL ETAIT TROIS PETITS ENFANTS Légende de Saint Nicolas l était trois petis enfants.mus 1/5 Jeudi 6 octobre 2011, 15:08:22 S A T Harmonisation Gilbert Ménil. (Code SADEM : T-702.632.151.9) "Ensemble Vocal de l'orvanne" édit. Déc.2009. (3') Passé 10h 35' q J.,.

Plus en détail

Le tourisme emploie 4,6 % des salariés de Bretagne

Le tourisme emploie 4,6 % des salariés de Bretagne Le tourisme emploie 4,6 % des salariés de Bretagne En Bre tagne, l em ploi lié au tou risme varie de 29 000 sa la riés en jan vier à 68 000 en août. Ces em plois se ré par tis sent à part égale entre le

Plus en détail

Les so cié tés im mo bi lières, rem part contre la cor rec tion bour sière

Les so cié tés im mo bi lières, rem part contre la cor rec tion bour sière Les so cié tés im mo bi lières, rem part contre la cor rec tion bour sière Les SIR (ex-si cafi) sous la loupe 06 février 2016 06:00 Philippe Galloy Les tur bu lences bour sières des derniers mois, dues

Plus en détail

u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u

u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u Lecture orale fiche 1. a é i u o é a i u o u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u Lecture orale fiche 2. fa fi fu fo fé fi fu fé fa fo fa fo fu fé fi Lecture orale fiche 3. sa su si so sé si sé su sa

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Travailleurs assujettis à la sécurité sociale répartis par lieu de travail: données au 31 décembre 2008 Statistique décentralisée (postes de travail) office national

Plus en détail

STRA TÉ GIE 3 Éta blir le pro fil de votre client idéal

STRA TÉ GIE 3 Éta blir le pro fil de votre client idéal Bâtir votre ave nir 21 STRA TÉ GIE 3 Éta blir le pro fil de votre client idéal Qui sont vos clients idéaux? Imaginez à quoi ressemblerait votre entreprise si votre carnet d adresses était uniquement rempli

Plus en détail

1. Précautions générales

1. Précautions générales 1. Précautions générales 1.1. CONDITIONS GÉNÉRALES ET CONTRATS TYPE 1.1.1. Intéressant pour la plupart des commerçants Quasi tous les commerçants ont intérêt à avoir des con ditions générales (sur le bon

Plus en détail

PROTECTION DE LA SANTÉ ET DROIT DE L ENVIRONNEMENT

PROTECTION DE LA SANTÉ ET DROIT DE L ENVIRONNEMENT PROTECTION DE LA SANTÉ ET DROIT DE L ENVIRONNEMENT Jacqueline MORAND-DEVILLER * SOMMAIRE: I. Intro duc tion. II. Le droit «à» un en vi ron ne ment sain. III. Le droit «de» l en vi ron ne ment sain. I.

Plus en détail

Vers une cui si ne améliorée. Une étu de sur les cui si nes et les fo yers dans le ca dre du pro jet UNSO fo yers amé lio rés au Bur ki na Faso

Vers une cui si ne améliorée. Une étu de sur les cui si nes et les fo yers dans le ca dre du pro jet UNSO fo yers amé lio rés au Bur ki na Faso Vers une cui si ne améliorée Une étu de sur les cui si nes et les fo yers dans le ca dre du pro jet UNSO fo yers amé lio rés au Bur ki na Faso Vers une cui sine améliorée Memorandum 1 Pu bli ca tion of

Plus en détail

Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070510-8

Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070510-8 Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070510-8 7 La néces sité de réguler la sûreté nucléaire Q uel sujet incongru! La néces sité de réguler la sûreté nucléaire n estelle pas évi dente aux yeux de tous? Il

Plus en détail

Équipements d'accueil des jeunes enfants & Relais assistantes maternelles

Équipements d'accueil des jeunes enfants & Relais assistantes maternelles Équipements d'accueil des jeunes enfants & Relais assistantes maternelles Communauté de communes du Crestois Crèche-halte garderie Les Tchoupinets Un réel besoin d équipement d ac cueil de la pe ti te

Plus en détail

Les réformes de la sécurité sociale en Amérique latine: observations sur le rapport de 2005 de la Banque mondiale

Les réformes de la sécurité sociale en Amérique latine: observations sur le rapport de 2005 de la Banque mondiale Association internationale de la sécurité sociale Séminaire sur les techniques statistiques et actuarielles de la sécurité sociale pour les pays francophones Cotonou, Bénin, 6-10 février 2006 Les réformes

Plus en détail

Howard M. Halpern. qui on aime. De la dépendance à l autonomie CHOISIR

Howard M. Halpern. qui on aime. De la dépendance à l autonomie CHOISIR Howard M. Halpern CHOISIR qui on aime De la dépendance à l autonomie TABLE DES MATIÈRES Introduction............................................. 7 Chapitre premier Vous pouvez y arriver à partir de maintenant............

Plus en détail

L accompagnement dans la pédagogie du chantier-école. Cet ouvrage a été réalisé grâce au financement du Fonds Social Européen.

L accompagnement dans la pédagogie du chantier-école. Cet ouvrage a été réalisé grâce au financement du Fonds Social Européen. L accompagnement dans la pédagogie du chantier-école Cet ouvrage a été réalisé grâce au financement du Fonds Social Européen. SOMMAIRE Une réflexion qui chemine...page 2 La démarche engagée au sein du

Plus en détail

INFORMATION DE GESTION

INFORMATION DE GESTION INFORMATION DE GESTION GUIDE POUR L APPLICATION DU SUIVI DE GESTION PRÉVU À LA POLITIQUE CONCERNANT LA SANTÉ DES PERSONNES AU TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE QUÉBÉCOISE Mise à jour : Mars 2008 Ce document

Plus en détail

Proposition Assurance Habitation Habitations et professions libérales

Proposition Assurance Habitation Habitations et professions libérales Intention: Aucune Elit3 Trigone Proposition Assurance Habitation Habitations et professions libérales intermédiaire n... nom et adres se (ou ca chet) ré f. intermédiaire nou vel le af fai re rem pla ce

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION. Système de sécurité DP8000 avec centrale-sirène DP8340 ARRET MARCHE CANAUX. Partiel Totale MEMOIRES

GUIDE D UTILISATION. Système de sécurité DP8000 avec centrale-sirène DP8340 ARRET MARCHE CANAUX. Partiel Totale MEMOIRES Partiel Totale CANAUX 1 Technique Alarme Anomalie Système de sécurité DP8000 avec centrale-sirène DP8340 GUIDE D UTILISATION ARRET MARCHE Grpe1 Grpe2 DP8340 Alerte 2 3 4 Intrusion MEMOIRES Guide d utilisation

Plus en détail

RAMI DES INCOS JEU - AVRIL OBJECTIFS DU JEU RAMI DES INCOS 1/13

RAMI DES INCOS JEU - AVRIL OBJECTIFS DU JEU RAMI DES INCOS 1/13 LA NOTICE Cher Bill - Alexandra PICHARD GALLIMARD JEUNESSE Clodomir Mousqueton Christine NAUMANN-VILLEMIN ill. Clément DEVAUX, NATHAN La Légende du papier découpé de Yangzhou - Corinne BOUTRY ill. ISALY,

Plus en détail

AMPLIFICATEUR ET CONVERTISSEUR. Teac se compose d éléments qui font 21 centimètres de large. Au présent amplificateur s ajoutent.

AMPLIFICATEUR ET CONVERTISSEUR. Teac se compose d éléments qui font 21 centimètres de large. Au présent amplificateur s ajoutent. LA HI-FI DE PHILIPPE VENTURINI HI-FI MINIATURE Les petits princes CE NE SONT PAS DES MINI NI DES MICROCHAÎNES MONOBLOCS MAIS DES APPAREILS HAUTE-FIDÉLITÉ DE TAILLE RÉDUITE. LECTEURS DE CD, AMPLIFICATEURS

Plus en détail

Les. Techniques. immobilières. en 40 fiches. Pra tiques Appli ca tions cor ri gées. 2 e édition. Serge Bettini Sophie Bettini

Les. Techniques. immobilières. en 40 fiches. Pra tiques Appli ca tions cor ri gées. 2 e édition. Serge Bettini Sophie Bettini Les Techniques immobilières en 40 fiches Pra tiques Appli ca tions cor ri gées 2 e édition Serge Bettini Sophie Bettini Des mêmes auteurs Acheter, vendre, louer, éditions Chiron, 2012/2013 Droit de l immobilier,

Plus en détail

Chapitre 1. Chapitre 1 : Les 18 à 29 ans

Chapitre 1. Chapitre 1 : Les 18 à 29 ans Chapitre 1 : Les 18 à 29 ans Dans le Nord-Pas-de-Ca lais, les jeu nes âgés de 18 à 29 ans re pré sen tent 17 % de la po pu la tion, part la plus élevée des ré gions hors Île-de-France. Cette tranche d

Plus en détail

A l école. Révisions. «Lucie la petite fille en sucre» 1

A l école. Révisions. «Lucie la petite fille en sucre» 1 A l éco Révisions «Lucie la petite fil en sucre» 1 l L l la la la A la maison Colorie de la même couur mot et sa boite. Ecris proprement en cursive. Lucie L Margot M Nicolas N L éco L Le cartab L Le cahier

Plus en détail

MICHEL PIQUEMAL. Les Philo- fables ALBIN MICHEL

MICHEL PIQUEMAL. Les Philo- fables ALBIN MICHEL MICHEL PIQUEMAL Les Philo- fables ALBIN MICHEL LES PORCS- ÉPICS Mots- clés : Cour toi sie / Indé pen dance / Autrui Par une froide jour née d hiver, des porcs- épics se ser raient les uns contre les autres

Plus en détail

Cette grenade dans la main du jeune nègre est-elle une arme ou un fruit?

Cette grenade dans la main du jeune nègre est-elle une arme ou un fruit? DANY LAFERRIÈRE Cette grenade dans la main du jeune nègre est-elle une arme ou un fruit? roman C est plutôt étrange de revenir sur un livre publié il y a deux décennies déjà. On l ouvre avec une certaine

Plus en détail

Les services aux entreprises : un secteur créateur d emplois en Bretagne. Une progression de l emploi en phase avec les cycles de croissance

Les services aux entreprises : un secteur créateur d emplois en Bretagne. Une progression de l emploi en phase avec les cycles de croissance Les services aux entreprises : un secteur créateur d emplois en Bretagne En quinze ans les effectifs des établissements bretons de services aux entreprises doublent pour atteindre 125 000 fin 2004. Leur

Plus en détail

Addendum Multi-Sociétés

Addendum Multi-Sociétés Addendum Multi-Sociétés Ce manuel a été rédigé par Alain Bellebouche et Jérôme Guyon consultants-formateurs sur le logiciel spaiectacle. spaiectacle est un logiciel développé et édité par Addendum multi-sociétés

Plus en détail

Si des progrès considérables en termes d accès à l éducation et à l emploi ont été réalisés au cours des dernières

Si des progrès considérables en termes d accès à l éducation et à l emploi ont été réalisés au cours des dernières Chapitre 4 : Mobilité le La le : un ascenseur à deux vitesses? Si des progrès considérables en termes d accès à l éducation et à l emploi ont été réalisés au cours des dernières décennies, les femmes restent

Plus en détail

Vous dé si rez ache ter un chien de chasse,

Vous dé si rez ache ter un chien de chasse, L achat d un chien de chasse, Louis Cimon, 1991 Implications Vous dé si rez ache ter un chien de chasse, avez-vous pen sé que votre conjoint n appréciera guère voir ses ob jets pré cieux me - na cés lors

Plus en détail

elmeg CS290 elmeg CS290-U elmeg IP-S290 elmeg IP-S290plus Notice d'utilisation Français

elmeg CS290 elmeg CS290-U elmeg IP-S290 elmeg IP-S290plus Notice d'utilisation Français elmeg CS290 elmeg CS290-U elmeg IP-S290 elmeg IP-S290plus Notice d'utilisation Français Déclaration de conformité et marque CE Cet ap pa reil ré pond aux exi gen ces de la di rec ti ve R&TTE 1999/5/EG:»Di

Plus en détail

45 100 EMPLOIS SALARIÉS LIÉS AU TOURISME EN NORMANDIE

45 100 EMPLOIS SALARIÉS LIÉS AU TOURISME EN NORMANDIE MARS 2012 n 113 45 100 EMPLOIS SALARIÉS LIÉS AU TOURISME EN NORMANDIE En France, le tou risme est un sec teur éco no mique por teur gé né ra teur de ri - chesse et pre mier con tri - bu teur des échan

Plus en détail

LAËTITIA MI LOT. Je vou lais te dire AVEC LA COLLABORATION DE JOHANA LAGUNAS FLORENT MASSOT

LAËTITIA MI LOT. Je vou lais te dire AVEC LA COLLABORATION DE JOHANA LAGUNAS FLORENT MASSOT LAËTITIA MI LOT Je vou lais te dire AVEC LA COLLABORATION DE JOHANA LAGUNAS FLORENT MASSOT Le mot de Johana Montaigne avait rai son : les coups de foudre ami caux sont eux aussi des équa tions humaines

Plus en détail

DP8360X. Centrale sirène vocale supervisée. Sommaire. Système DP8000 NOTICE D'INSTALLATION. Pro cé du re d'in stal la tion du sys tè me

DP8360X. Centrale sirène vocale supervisée. Sommaire. Système DP8000 NOTICE D'INSTALLATION. Pro cé du re d'in stal la tion du sys tè me Système DP8000 TICE D'ISTALLATI Centrale sirène vocale supervisée DP8360X Sommaire Pro cé du re d'in stal la tion du sys tè me 14 Fonc tion ne ment de la cen tra le 15 Ré ac tions de la cen tra le, se

Plus en détail

LES PUBLICATIONS DU QUÉBEC 1000, route de l Église, bureau 500, Québec (Québec) G1V 3V9

LES PUBLICATIONS DU QUÉBEC 1000, route de l Église, bureau 500, Québec (Québec) G1V 3V9 LES PUBLICATIONS DU QUÉBEC 1000, route de l Église, bureau 500, Québec (Québec) G1V 3V9 VENTE ET DISTRIBUTION Case postale 1005, Québec (Québec) G1K 7B5 Téléphone : 418 643-5150 ou, sans frais, 1 800 463-2100

Plus en détail

Patrice Ras. Les 4 accords du bonheur

Patrice Ras. Les 4 accords du bonheur Patrice Ras Les 4 accords du bonheur Chez Jouvence Du même au teur Les fabuleux pouvoirs des accords toltèques Pe tit ca hier d exer ci ces des quatre ac cords tol tè ques Mor phopsy cho lo gie : le vi

Plus en détail

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps a l e i y m u r o f n v w s j z Une lettre qui donne un son bref (en valeur de base) d t b p c k q g 2-3 lettres qui donnent ensemble toujours

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. é v a l u a t i o n a n n u e l l e

EN SER VIC E DE GA RD. é v a l u a t i o n a n n u e l l e Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD é v a l u a t i o n Document de travail à conser ver au ser vice de garde P A R T I E A R E N S E I G N E M E N T S G É N É R A

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

Le bruit des avions civils à proximité des aéroports Effets sur la santé humaine

Le bruit des avions civils à proximité des aéroports Effets sur la santé humaine Santé Canada Health Canada Le bruit des avions civils à proximité des aéroports Effets sur la santé humaine I. Bruit, stress et maladies cardio-vasculaires Le bruit des avions civils à proxi mi té des

Plus en détail